Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Août 2020)
 
Partagez
 

 [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu1050/1050[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge850/850[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (850/850)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune1200/1200[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (1200/1200)
Message [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyLun 5 Sep - 17:43
Le trajet de retour depuis le forêt de Lofn aux Remparts plongea Alvis dans la plus grande confusion. Asher détenait bien plus d'informations qu'il voulait le laisser croire, une certitude. Avec ses capacités d'illusions et son verbiage constamment trompeur, il tirait les fils d'une vaste manigance à n'en pas douter. A quelle fin et pourquoi ? Au moins, le guerrier divin de Gamma en connaissait plus à son sujet et se savait maintenant capable de lui résister si nécessaire. Jör veillait au grain et ses propres capacités croissaient petit à petit.

Beaucoup de questions attendaient des réponses, mais en attendant le petit brun avait décidé de retourner dans la vallée vierge qu'il "devait" garder. Si cet endroit lui ressemblait vraiment, selon Asher toujours, alors il allait le changer un peu. Apposer sa marque. Faire de ce lieu son territoire. Il stoppa sa marche sur une plaque de glace plane, son regard se perdant sur ses rainures fines. Son territoire ? Pourquoi par Hel voudrait-il en faire son territoire ?

"Ce sont des Hommes... Ce sont des tueurs..."

Il soupira et s'assit un moment. Il se situait encore suffisamment haut sur la cascade gelée pour pouvoir observer la vallée devant lui et en avoir un aperçu global. Au-delà de la forêt et de la rivière de glace, se trouvait la terre que tout guerrier de Gamma devait protéger.

"Mais je ne suis pas un Gamma... J'ai juste reçu l'armure de Jör en cadeau..."

Sa tête fourmillait d'interrogations. Il aurait bien voulu trouver une congère de neige pour s'y creuser un abri temporaire et dormir un peu. L'air de rien, les illusions de Dorana demandaient de la concentration pour être déjouées, et son corps commençait à réclamer du repos. A défaut d'être en terrain couvert, Alvis repéra quelques stalactites à faire tomber pour se nicher dans une petite gangue de glace, le temps de reprendre quelques forces. Il s'exécuta rapidement et se roula en boule pour s'assoupir. Les sens le sortirent de sa torpeur un long moment plus tard, à l'approche d'un bruit suspect. Il fut prêt à bondir en quelques secondes mais retint son hostilité en reconnaissant son visiteur : un beau loup blanc comme neige, qui gardait la forêt. Alvis sourit. Un peu comme lui, ce loup se méfiait des étrangers, reculait quand on voulait le toucher mais ne se laissait pas intimider par le premier venu.

"Bonjour. Comment vas-tu ?"

Le loup se coucha tranquillement et vit l'adolescent en faire autant. Ils se jaugèrent, sans rien faire, oreilles aux aguets. Enfin le loup se leva et fit mine de se détourner, puis s'arrêta pour regarder derrière lui. Le guerrier divin lui adressa un signe de la main mais fut surpris de ne pas le voir s'éloigner comme à son habitude.

"Tu veux que je te suive ?"

Un unique aboiement et Alvis se leva, curieux. Ils cheminèrent dans les grottes gelées, descendant par des galeries naturelles vers la forêt épaisse. Tout à coup les sens du Serpent s'affolèrent : une énergie, quelque part, se répandait sur les lieux sans barrière. Il pressa le pas derrière le loup blanc pour finalement parvenir à une clairière où une jeune femme demeurait immobile, entourée de plusieurs loups. Il ne craignait pas ces derniers pour avoir parcouru leur forêt sans jamais rien détériorer, et savait que tant qu'il respectait les lieux, aucun ne l'attaquerait. Elle, par contre, relevait d'une nouveauté particulière.
Sur ses gardes, Gamma grimpa aussitôt dans un arbre proche et s'accrocha à une branche épaisse, de façon à ne jamais la perdre de vue et à conserver une certaine distance de sécurité entre eux.

"Qui es-tu ?"


[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu220/220[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (220/220)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge160/160[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (160/160)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune275/275[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (275/275)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyLun 5 Sep - 20:23
Déjà deux mois qu'Elyn revêtait désormais la Robe d'Epsilon, remise par la Prêtesse en personne, son amie Eirwen. Le temps filaient à une vitesse fulgurante, la belle se revoyant encore le jour où elle avait décidé de partir s'entrainer dans cette forêt au sein des loups, ses loups, sa chère meute. Fière de son parcours, elle pouvait désormais se prétendre Guerrière Divine, protectrice du peuple d'Asgard. Le soir de sa nomination, la douce à la crinière d'onyx n'avait guère manqué de s'adresser aux étoiles, persuadée que son père veillait sur elle de là haut, car elle savait que jamais, ô grand jamais il ne l'avait abandonné, même dans la mort. Car elle avait besoin de s'accrocher à quelque chose pour braver les épreuves qu'elle allaient endurer en tant que combattante. Forte, elle l'était, mais uniquement grâce à cette foi que Teodor avait pour elle, cette croyance en elle qu'il avait couché sur son précieux parchemin.

L'étoile d'Epsilon était bien loin de se reposer sur ses lauriers, être élue était bien entendu une victoire mais également un combat quotidien, un labeur qu'elle ne relâcherait point. Fidèle, loyale. Oui, l'asgardienne suivrait les traces de son cher père, ancien garde du palais d'Odin. Désormais, un domaine entier se trouvait sous sa protection et même si parfois, la louve avait douté d'elle, elle s'était promise d'accomplir son devoir au péril de sa propre vie s'il le fallait.

Ainsi, comme chaque jour, elle se rendait en cette fameuse clairière, lieu de nombreux souvenirs, de nombreuses heures d'entrainement, toujours entourée de ses précieux loups et surtout de son alpha, Célian qui ne la quittait plus, certainement son plus fidèle ami malgré sa condition d'animal. Car pour elle, rien de valait plus que sa loyauté, ce lien si particulier qui les unissaient tous les deux. Alors, comme chaque jour, elle se positionnait en tailleurs pour se revigorer par une méditation, bravant l'air glacial dont elle s'était maintenant accommodée, car il était son élément. Sa chevelure corbeau remontée en un chignon tressé, laissant échapper ses mèches rebelles, elle était prête à commencer son entrainement.

Son aura douce et bleutée envahissant les alentours, les paupières closes, elle entama cette communion avec son environnement, avec ses loups qui flânaient autour d'elle. Ces derniers temps, au lieu de se vider l'esprit comme elle était censée le faire en cette occasion, Elyn réfléchissait. Car pour la belle guerrière, il y avait bien une ombre au tableau, un tourment qui ne la quittait guère. Son amie, Eirwen, cette douce femme qu'elle avait eu le plaisir de rencontrer quelques années plus tôt, avec qui elle avait pu créer de solides liens d'amitié, la louve l'avait trouvé si ... différente lorsque celle-ci l'avait glorifiée de sa robe divine. Son aura l'avait quelque peu perturbée, son ton ne reflétait plus cette douceur qu'elle avait connu. Soit sa chère amie avait changé de par son statut, soit quelque chose clochait. La jeune femme penchait pour la seconde hypothèse et était plutôt déterminée à déceler le problème.

Malgré cet état de tracas, la guerrière d'Epsilon parvint à atteindre cette transe, poussant son cosmos au plus haut pour mieux le laisser s'échapper progressivement avant son "réveil". Mais en ce jour, une présence la fit sortir plus rapidement de sa méditation. Bien qu'elle n'aimait guère être interrompue durant ces instants, elle n'en fut pour autant pas irritée. Elyn dévoila ses pupilles éclatantes d'ambre et de dorure pour apercevoir un loup blanc, gardien des lieux, l'avertissant d'un visiteur. La belle ne put s'empêcher de lui sourire.

Une voix jeune et masculine perturba ce silence régnant dans la clairière. Bien qu'elle en sut immédiatement l'origine de par le cosmos étranger qu'elle ressentait, elle ne se tourna guère pour l'instant. Toujours le sourire aux lèvres, elle répondit simplement de sa voix douce et cristalline, légèrement amusée, une légère aura rassurant flottant autour d'elle, de légers flocons virevoltant autour d'elle.

"Qui suis-je ? Ne penses-tu pas que cette question devrait être l'un de mes privilèges ?" La guerrière se releva lentement, se tournant vers l'inconnu pendu à un arbre, levant son regard fascinant vers lui. Elle le détailla un instant, se rendant compte de ses traits juvéniles, pouvant percevoir ces pupilles d'un vert plutôt inhabituel. La jeune femme n'en perdit pas son sourire. "Tu es sur mon territoire après tout ... Mais l'on m'a habituée à ne laisser personne dans l'ignorance. Je me nomme Elyn, Guerrière Divine de l'étoile d'Epsilon. A qui ai-je donc l'honneur ?"

Elle marqua une pause et bien que la brune ne ressentait aucune crainte provenant de son interlocuteur, elle se permit de l'inviter à descendre de son perchoir. Les loups le fixaient d'un air paisible, ne ressentant aucune menace du jeune garçon.

"Pourquoi tu ne descendrais pas de cet arbre ? Les loups ne te feront rien et je ne risque pas de te sauter à la gorge non plus."



#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu1050/1050[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge850/850[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (850/850)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune1200/1200[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyMar 6 Sep - 15:15
Les loups ne s'offusquèrent pas de la présence d'Alvis et de sa méfiance. Visiblement, la femme qui se trouvait à leurs côtés ne constituait aucune menace pour la forêt, ni pour lui. Toutefois après des années à se méfier des humains, et quelques minutes à côté d'Asher, l'adolescent ne pouvait accorder sa confiance si vite, ni entièrement.

Il se renfrogna dès les premiers mots de la guerrière, son ton trop badin pou être innocent, sa revendication à la limite de la déclaration de guerre...

"Un privilège ? Ton territoire ?"

Avant qu'il ne pose la question, elle se présenta comme l'étoile d'Epsilon. Sa connaissance des armures divines restait limitée, mais il identifia presque immédiatement ce titre comme celui du représentant de Fenrir dans les rangs d'Odin. Ainsi donc le frère de Jör finissait par entrer en jeu à son tour, guettant une opportunité de lancer Ragnarök ? Ou alors, peut-être un événement prochain pressenti par le Père des loups le poussait à agir afin de précipiter les choses en son sens...

"Je m'appelle Alvis."

Il ne bougea pas pour autant de sa branche. Elle ne semblait pas menaçante, plutôt même douce, mais Eirwen aussi au début, donc cela ne voulait rien dire.

"Je n'ai pas peur des loups. Je les connais depuis plus longtemps que toi. J'ai chassé avec eux quelques fois et j'ai exploré la terre de Fenrir en leur présence. Toi par contre, tu étais absente. Donne-moi une preuve de ce que tu dis."

Le Serpent attendit de voir la réaction de sa vis-à-vis, concernant son "intrusion" mais aussi ses propos sur Fenrir et sur le sol qu'ils foulaient tous les deux. En tant qu'Epsilon, il s'attendait à ce qu'elle appelât son armure. Il n'apportait aucun crédit à cette simple démonstration, lui-même capable d'en faire autant, mais ce serait déjà la preuve qu'elle connaissait les éveillés au cosmos et que peut-être elle échangeait avec eux. Il se voyait déjà lui rétorquer qu'elle devrait faire preuve d'imagination pour le convaincre mieux que cela mais ne dit rien, resta impassible.
En-dessous de lui, le loup blanc aboya à son attention, et il se sentit mal à l'aise de douter de lui. Les bêtes ne mentaient pas, ne savaient pas mentir. Pourtant elles commettaient aussi des erreurs parfois.

"Tu peux me gronder dessus autant que tu veux, je ne lui fais pas confiance !"

L'animal se tut. Il comprenait, sans approuver ni déprécier. Il se coucha au pied de l'arbre, gardant à l’œil alternativement Elyn et Alvis. Ce dernier afficha une moue boudeuse.

"Je ne comprends pas comment vous pouvez prendre pour alpha une personne qui n'est là que depuis peu, sans même mettre en doute sa sincérité. Libre à vous, mais moi je préfère vérifier d'abord ! On ne conquiert pas un territoire juste en posant le pied dessus. Ou bien nous n'avons pas la même définition d'un territoire."


[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu220/220[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (220/220)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge160/160[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (160/160)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune275/275[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (275/275)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyMer 7 Sep - 21:14
Elyn avait bien l'impression que l'intrus n'avait guère apprécié ses mots pourtant dit avec la plus grande des douceurs ainsi que le sourire aux lèvres. L'étoile d'Epsilon ne savait que trop bien que le tempérament de chacun lui était propre et que son caractère pacifiste et son ton léger ne pouvaient plaire à tout le monde. Mais bien entendu, elle ne port aucun jugement sur l'inconnu, elle chercherait à le connaitre un peu plus quelle que soit sa première impression. Le garçon perché répondait donc au nom d'Alvis et malgré ses traits juvéniles, la belle ressentait une certaine puissance, égale à la sienne, elle devait le reconnaitre.

Toujours avec le même ton, la guerrière aux cheveux d'ébène l'invita à descendre de sa branche, il serait bien plus agréable de se trouver face à face pour discuter. Elle ajouta quelques mots concernant ses loups qui en avaient déjà rebuté plus d'un. Si Elyn ne possédait pas ce self-control, elle serait certainement restée bouche bée en écoutant sa réponse. Ainsi, il se permettait de douter d'elle ? Loin d'être offensée, la douce sourit, cet air toujours amusé marquant ses traits. Elle devinait un caractère certainement bien trempé chez ce Alvis. Malheureusement pour lui, elle n'était guère du genre à se laisser docilement faire.

Alors que la guerrière s'apprêtait à lui répondre, elle fut interrompue par les aboiements du loup blanc à l'attention du garçon, observant la scène avec attention de ses pupilles éclatantes. Alvis ne cachait guère ses doutes envers elle, crachant quelques mots qui aurait pu en froisser plus d'un. Une fois le "dialogue" entre l'homme et le loup blanc terminé, Elyn se manifesta de nouveau.

"Loin de moi l'idée de t'offenser, mais je n'ai aucun compte à te rendre ... Si tu as besoin de preuves quant à mon identité, je te conseillerais de questionner la prêtresse, qui est elle-même à l'origine de mon affectation sur ce territoire." Elle afficha un air malicieux avant de poursuivre. "Tu t'attendais peut-être à ce que je revête la robe d'Epsilon ? Mais je suppose que cette preuve ne t'aurait guère suffit ?"

La belle posa un genou à terre, posant les yeux sur son fidèle compagnon, Célian, qui ne détachait pas son regard du nouvel arrivant. Sa main vint doucement flatter le haut de son crâne, le faisant doucement fermer les yeux. Puis elle reprit, l'air distraite.

"Je ne pourrais peut être pas te contredire sur le fait que tu les connaisses depuis plus longtemps que moi, mais saches que j'admire toute personne appréciant les loups à leur juste valeur. Ces loups sont ma famille depuis quelques années, nous nous respectons et veillons mutuellement l'un sur l'autre."

Elle reporta son attention sur Alvis. S'il connaissait aussi bien les loups qu'il le prétendait, il comprendrait ses mots, ce lien qui unissait la belle à sa meute. En ce sens, Elyn espérait baisser la garde du jeune sauvageon, non dans un but offensif, simplement pour dialoguer avec lui, partager cette passion qu'ils partageaient sûrement.

"Nous avons un point commun non ? Penses-tu que ces loups m'auraient acceptée parmi eux si je n'étais pas celle que je prétends ?" Elle marqua une pause. "Mettrais-tu en doute leur instinct ?"


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu1050/1050[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge850/850[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (850/850)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune1200/1200[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyJeu 8 Sep - 14:03
La louve marquait des points et parvint même à surprendre Alvis, toujours juché sur son arbre. Elle devinait ses pensées avec un flair plutôt convaincant, mais cela ne suffisait pas à taire ses soupçons. Asher représentait l'exemple parfait du comédien qui bluffait sans vergogne pour obtenir la vérité, et bâtir un peu plus de mensonges, elle pouvait tout aussi bien faire pareil. La seule fausse note dans ce raisonnement résidait chez les loups, capables de sentir plus facilement qu'un humain la nature des êtres face à eux.

Alvis regarda les loups tour à tour, leurs regards se croisant sans jamais vaciller d'un côté ou de l'autre, en particulier l'immaculé qui patientait tranquillement auprès de l'arbre. Quoi qu'elle ait pu leur dire auparavant, ils semblaient tous sincèrement convaincus que cette femme ne menaçait en rien leur forêt ou leur vie. Sans prévenir l'adolescent se laissa tomber à terre pour atterrir accroupi directement à côté de son ami, lequel ne bougea pas davantage.

"Admettons. Je veux bien croire que tu fais partie des guerriers divins, mais je ne te fais pas confiance pour autant. Je suis descendu maintenant, qu'est-ce que tu veux me dire ?"

Il existait bien des gens capables de planter un couteau dans le cœur d'une personne tout en leur souriant. Et même, ceux-là aux yeux d'Alvis représentaient une plus grande menace, car il s'agissait de ceux qui frappaient au moment où l'on s'y attendait le moins, ceux dont la trahison infligeait la plus grande douleur. Si par exemple le loup blanc venait un jour à lui planter les crocs dans la gorge... L'adolescent secoua la tête pour chasser cette image de sa pensée. Les loups et les Hommes ne se ressemblaient pas, ne se ressembleraient jamais.

Bon, bien évidemment, puisqu'elle gardait le lieu et qu'il y pénétrait comme "invité" des loups pour vérifier à l'origine à qui appartenait l'énergie qu'il ressentait, les raisons de s'interroger sur sa présence ne manquaient pas. A ce titre il pourrait répondre gracieusement à deux ou trois questions avant de repartir, ce qui l'aiderait en prime à cerner un peu sa nouvelle "voisine". Pour la défense de la louve, il revenait de sa petite confrontation avec Asher et se trouvait dans une phase de rejet total des guerriers divins par sa faute, lui et ses illusions de malheur, sa malveillance, sa cruauté. Un peu de repos, c'était tout ce à quoi aspirait le jeune sauvageon, mais il s'y refusait tant qu'un danger potentiel rôdait autour de son espace vital. Elyn comprise.

"Je demanderai quand même à la prêtresse, quand l'occasion se présentera."

Ainsi pas de malentendu. Après tout, le Serpent acceptait de faire de nombreux efforts depuis qu'il vivait aux alentours du palais, pour comprendre, pour essayer. Et rares se faisaient ceux qui jouaient le jeu et lui rendaient la pareille pour le mettre à l'aise.


[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu220/220[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (220/220)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge160/160[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (160/160)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune275/275[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (275/275)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyJeu 8 Sep - 20:30
Elyn n'avait nul besoin de mensonge, sa sincérité était certainement sa plus belle qualité. Lorsque la belle abordait le sujet de son lien avec les loups, simplement, elle n'avait qu'à laisser parler son coeur. Car au fond, son coeur était bien celui d'une louve, s'identifiant à eux, vivant parmi eux sans lassitude. L'étoile d'Epsilon l'avait choisie, elle n'avait pas besoin d'en apporter des preuves, l'attitude des loups envers elle parlaient d'elle-même. L'asgardienne savait qu'elle n'avait qu'à simplement appeler sa robe à travers son cosmos pour qu'elle vienne gracieusement s'apposer à son corps de frêle jeune femme.

La Guerrière Divine n'eut pas besoin de la revêtir pour convaincre Alvis, celui-ci se laissant tomber de sa branche. En quelque sorte, Elyn le prit comme une petite victoire à son actif. Quand bien même il ne lui faisait pas confiance selon ses propres dires, mais il la reconnaissait en tant que combattante au service d'Odin. La belle ne s'en attristait guère, sachant parfaitement qu'elle-même devrait être plus méfiante. Le plus étrange dans l'histoire était qu'elle aurait dû l'être bien plus que le visiteur, mais pourtant, le garçon semblait honnête, ne crachant pas dans sa main lorsqu'il avait quelque chose à dire.

De nouveau, une mine amusée s'installa sur les traits de son visage lorsque l'adolescent lui révéla son attention de questionner la prêtresse comme elle le lui avait suggéré. Sa proximité fit qu'elle put sonder un peu plus le regard de son interlocuteur, intriguée par ces pupilles d'un vert éclatant, si similaires à celles d'un reptile. Quelques secondes s'écoulèrent, alors qu'Elyn lâcha le pelage de Célian pour se relever et faire face à l'inconnu. Son aura jusqu'à maintenant scintillante s'évanouit soudainement lorsqu'elle prit la parole.

"Fais comme bon te semble, la prêtresse ne fera que confirmer mes dires, cher Alvis."

Bien que toujours empreinte de douceur, son ton se faisait plus sérieux. Car sa condition n'était pas sans importance pour elle, elle n'était pas peu fière d'avoir été élue par la robe divine d'Epsilon. La belle put enfin se permettre de questionner à son tour "l'intrus". Non sans lâcher son regard du sien, elle s'adressa de nouveau à lui.

"Puis-je savoir ce qui t'amène en ces lieux Alvis ? Es-tu toi aussi un guerrier au service du Seigneur Odin ?"

Elle n'en doutait guère, ayant ressenti le cosmos de celui-ci. Durant les paroles de l'asgardienne, Célian s'était avancé prudemment vers le jeune garçon, se permettant d'humer son odeur tout en gardant une certaine distance. Le comportement du loup fit sourire Elyn, elle le savait d'un naturel curieux et par la même occasion, son alpha lui confirmait qu'elle n'avait rien à craindre du jeune brun. Elle lui lança une parole en riant légèrement.

"Célian, je t'ai pourtant déjà de ne pas renifler les gens, c'est très malpoli."

Ceci n'était qu'un aperçu de la complicité entre les deux comparses, ils se taquinaient tous deux à leurs manières. Le loup gris se tordit le coup pour observer la guerrière avant de se coucher entre les deux humains.


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu1050/1050[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge850/850[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (850/850)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune1200/1200[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyVen 9 Sep - 12:09
Encore une fois un sourire vint ourler les lèvres de l'innocente fille aux loups. Plus il la regardait, et plus le sauvageon sentait la désagréable impression qu'elle se retenait de se moquer de lui derrière ces sourires. Bien sûr depuis le temps il en avait l'habitude, et de traitements pires encore, mais cela n'aidait pas à gagner sa confiance.

Leur regard se croisèrent, sans fléchir. Que dirait-elle après la contemplation de ses pupilles verticales comme celles des serpents ? Ferait-elle partie du groupe prônant la malédiction ou l'autre ? Elle ne dit rien à ce sujet, garda ses pensées pour elle. Peur de vexer, d'offenser, ou jugement implacable et tranché ? Le statut des guerriers divins les empêchait peut-être de se montrer trop brutaux à l'égard de la piétaille, pourtant aucune loi de ce genre ne résidait dans son esprit. Vu ses manières, les autres auraient commencé par là... non ?

"Peut-être. Ou peut-être pas. De quelle prêtresse parlons-nous ? Celle qui fait semblant d'être gentille, ou celle qui veut la guerre ?"

Toujours honnête avec ses pensées, Alvis plantait ses crochets dans le souvenir de la douce Eirwen des sources chaudes, au contraste si prononcé envers celle du Conseil. Depuis le dernier en date, où ses doutes clairement énoncés s'étaient perdus dans la cacophonie des disputes intestines, personne ne partageait avec lui son ressenti sur la question. Cette petite nouvelle dans les rangs d'Asgard alors, de qui tenait-elle sa prétendue affectation ? Quelle Eirwen consolidait sa garde d'élite ? La Paix ou la Guerre ? Alvis serra le poing, une lueur de colère dans le regard. Et bien que ce dernier rencontrait directement les iris ambrées d'Elyn, il s'adressait aussi et surtout à cette prêtresse bafouée par les hommes du sud. On ne peut pas faire confiance aux humains.

Son irritation transparut pour les bêtes, aussi le loup blanc intervint une nouvelle fois. Il se leva sans précipitation, plongea ses iris d'or dans ceux de l'adolescent, puis aboya une fois. Un ordre net et concis. Sans attendre de réaction, il se détourna pour retourner dans les bois, suivi par une partie de la meute. Si Elyn tenait lieu d'alpha humaine, celui-là deviendrait un jour un alpha loup. Et en ce sens, il inspirait déjà le respect et l'autorité. A ce titre, les loups qui désiraient suivre, suivirent. Les autres s'écartèrent un peu, excepté Célian, comme pour laisser un peu plus d'intimité aux deux élus pour discuter plus confortablement.

La demoiselle enchaîna. A son tour de poser les questions. Pertinentes, Alvis n'y répondit pas tout de suite. Il lui fallait trouver le temps de formuler la situation, de telle sorte que même dans la confusion qu'elle représentait pour lui, il parvînt à lui faire comprendre. Suis-je un guerrier divin ? Non. Mais je porte l'armure. Oui. Alors dois-je me battre pour Odin ? Ai-je le choix ?

"Les autres disent que oui. Moi je refuse. Je suis libre. Jör m'a donné son armure pour que je devienne plus fort et que je le libère. Odin a été méchant avec lui. Je ne vois pas pourquoi je devrais servir Odin. Mais il y a le Pardon du Sang..."

Il secoua la tête, sentant qu'il dérivait un peu trop de l'idée qu'il souhaitait communiquer à la louve. Un soupir agacé de ne pouvoir être plus clair, autant avec lui-même qu'avec elle. Ses yeux ophidiens reprirent le chemin d'une confrontation directe avec les siens et il croisa les bras.

"Pour le moment, non. Les guerriers divins ont besoin de moi, je ne sais pas pourquoi, mais ils ne m'aiment pas. Toryald a compris, lui. Mais Eirwen a changé. Le Chrétien et la Grosse épée ne pensent qu'à vouloir me frapper. Et Asher... Méfie-toi de lui !"

Il porta une main à son front, des bribes d'images lui revenant en mémoire. Lala. Thor. La mort. Le choix. Il se gratta la nuque avec embarras. Sans doute qu'Elyn, à ce stade, ne devait plus rien comprendre à son explication.

"Asher est dangereux ! Il tue et ment comme il respire. Je l'ai croisé en explorant son territoire, et il a voulu encore une fois me pousser à me battre. Alors je retourne dans la vallée. Les autres disent que je dois la garder. J'essaie, et si je n'ai plus envie, je partirai. C'est tout."

Probablement conscient de son trouble, le loup gris s'avança alors. Curieux sans doute. Alvis le laissa approcher jusqu'à ce que sa truffe touchât presque sa peau. Un mouvement de recul du haut de son corps pour indiquer qu'il n'aimait pas cela, et Célian essuyait une réprimande de sa maîtresse. Instinctivement le Serpent la foudroya du regard.

"Laisse-le. C'est un loup. C'est normal."

Si elle aimait vraiment ces canidés comme elle le prétendait, cette leçon de morale, de "politesse" n'avait aucune valeur. Cherchait-elle à le mettre en confiance, lui montrer qu'elle contrôlait son compagnon comme un bon maître dressait son chien ? Pas brusqué pour deux sous, Célian recula un peu et se coucha. Cette ce ne fut pas de la colère, mais de la compassion et de la tristesse qui luisirent, juste une seconde, dans les yeux du Serpent. Celui-là se laissait influencer par l'Homme. Celui-là ne ressemblait pas autant à un fils de Fenrir que les autres. Dressé.

"Tu es libre, Célian. Avec moi, tu es libre. Tant que me laisses assez d'espace à moi aussi."


[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu220/220[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (220/220)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge160/160[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (160/160)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune275/275[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (275/275)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyVen 9 Sep - 21:22
En évoquant la prêtresse qui n'était autre que son amie Eirwen, Elyn eut un léger pincement au coeur et Alvis la conforta dans cette idée que la Blanche avait changé. Ainsi, comme elle le pensait, ce n'était pas une attitude qui était uniquement réservé à l'étoile d'Epsilon. Il n'en aurait pu être autrement, il était plus qu'évident que quelque chose ne tournait pas rond chez son amie d'enfance. Car jamais elle n'avait employé ce ton en sa présence. Pourtant, la belle resta imperturbable, tentant au mieux de dissimuler son trouble face à son interlocuteur qui semblait quelque peu irrité. Elle en comprenait bien les raisons s'il avait bien connu "l'ancienne Eirwen" comme il l'énonçait. Elyn ne cessait de réfléchir à cette question, les réponses ne lui parvenant point lors de ses méditations. Elle ne trouvait aucune explication à ce changement radical chez la représentante du Seigneur Odin. Elle qui était si douce, si prévenante, était devenue sèche, presque cassante. Cette personnalité ne collait guère à l'image qu'elle dégageait.

Un aboiement envers le garçon et le loup blanc se détourna d'eux, une partie de la meute le suivant tandis que le reste des bêtes s'éloignaient d'eux. Mais il en restait un, toujours le même, ce cher Célian qui ne se détachait jamais de la guerrière divine. Scrutant son regard reptilien, la jeune femme questionna Alvis, cherchant à en savoir plus sur cet éveillé qui se présentait à elle. Elle fut surprise de l'entendre dire qu'il ne se considérait guère comme un Guerrier Divin. Jör ? Faisait-il allusion à ce serpent jeté à la mer par Odin ? Elyn ne put qu'en déduire qu'il était le porteur de la Robe Divine de Gamma.

Ne l'interrompant pas, la louve l'observait, devinant une certain rancoeur envers le Seigneur nordique quant à la légende de son étoile. Elle put lire un certain agacement sur ses traits avant qu'il ne reprenne la parole, avouant que les autres guerriers ne l'appréciaient pas, évoquant de nouveau Eirwen. Se méfier d'Asher ... Elle l'avait appris à ses dépens, mais avait bien trop honte de s'être laissée bernée lors de leur première rencontre. Elle qui l'avait pris pour une simple victime, en étant convaincue jusqu'à ce qu'elle prenne la peine d'écouter les bruits courant à son sujet. Menteur, manipulateur, meurtrier ... Savoir qu'elle avait pu aider cet homme par le passé la répulser. Ce fut au tour de la brune de serrer le poing en ressassant ce souvenir, mais elle resta silencieuse, en tout cas jusqu'à ce que Célian se décide à approcher Alvis.

Innocemment, Elyn lança une taquinerie à l'adresse de son loup pour ensuite appréhender le regard noir du Guerrier Divin de Gamma. Décidément, elle n'était guère douée avec ce garçon, elle qui, habituellement, inspirait douceur et confiance. Les quelques paroles qu'il envoya au loup fit prendre conscience à la louve qu'il avait mal interprété ses mots. Avec un air d'excuse, elle prit enfin l'initiative de s'exprimer.

"Je ne faisais que la taquiner tu sais ... Je ne suis pas l'une de ces personnes qui considèrent les loups comme de simples bêtes à dompter ... Ne t'inquiètes pas, Célian ne m'appartient pas, il est mon meilleur ami pour être honnête, mais peu de gens le comprennent." Elle le fixa un instant de son regard de dorure et d'ambre. "J'ai l'impression que toi aussi, tu les comprends, il est rare de voir cette capacité chez les humains."

Elyn espéra profondément qu'elle ne vexerait pas une fois de plus le jeune brun et décida de revenir au sujet précédent. "Asher, oui ... J'ai également eu quelques ... déboires ... avec lui." Mais elle revint rapidement à ce qui l'intéressait le plus, à savoir : Eirwen. "Quant à Eirwen ... Je ne peux malheureusement qu'acquiescer tes propos. En effet, elle a changé. Je la connais depuis plusieurs années et maintenant c'est comme si elle était devenue ... quelqu'un d'autre ... J'aimerais éclaircir ce problème ..."

Puis, la belle se souvint des mots de Gamma, et ne put s'empêcher de laisser aller sa curiosité.

"Alvis ... Pourquoi penses-tu que les autres guerriers divins ne t'apprécient pas ? Certes, tu sembles plutôt franc et direct, mais c'est toujours mieux ... qu'un manipulateur ... Ce sont plutôt des qualités appréciables chez un frère d'armes."

Enfin, ce n'était que son avis.


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu1050/1050[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge850/850[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (850/850)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune1200/1200[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyVen 9 Sep - 22:14
Un vent glacial souffla sur le duo improvisé tandis que le sauvageon parvenait à la fin de sa difficile explication sur les raisons de sa présence dans le domaine midgardien des Ases. Après cela, plus aucun sourire n'étirait les lèvres de la louve, et il conclut alors que quelque chose attirait son attention dans ses propos. Quelque chose qu'elle prenait très au sérieux et qui lui faisait réaliser combien il l'était, aussi. Habitué à lire la gestuelle de ses adversaires, tant pour prévenir des postures d'attaques que pour déceler le mensonge tant détesté, il devina que le sujet de la prêtresse touchait une corde sensible, ainsi que possiblement celui d'Asher, fait rapidement confirmé par ses mots suivants.

Peu désireux de s'étendre sur sa personne, il laissa tout d'abord un silence méditatif s'installer, pas pour réfléchir, mais qu'Elyn profitât elle-même de ce temps de pause. Elle pourrait ainsi peser ses mots, et peut-être saisir leur portée, ce que cela impliquait de plus grand et de moins agréable.

"C'est parce que je..."

... n'aime pas les humains. Les mots ne voulurent pas sortir, car au moment où il allait les prononcer, une autre fin avait effleuré son esprit, et l'hésitation revenait le torturer de nouveau. L'expression moins dure, il laissa le fil de ses pensées s'échapper un instant, quelque part porté par le souffle froid autour d'eux. La forêt murmurait un langage qu'il ne comprenait pas, interprétait à sa manière, et les loups dans le lointain hurlaient le premier pas vers la confiance. Alvis ne le franchit pas.

"Qu'est-ce que c'est des... déboires ? Vous êtes allés à la taverne ensemble ?"

Aucune trace d'humour sur le visage de l'adolescent, et sa voix trahissait qu'il cherchait comment réagir à cette affirmation. Si elle buvait avec lui, les chances augmentaient qu'Asher et elle fussent déjà amis. Toutefois elle lançait la remarque avec une expression qui dénotait du malaise, alors peut-être la boisson avait-elle montré le mauvais côté de Delta à la louve. La gêne provenait-elle du fait d'être en présence d'un ennemi de son ami, ou de la découverte de la vraie nature d'Asher une fois ivre ? Pourtant elle affirmait connaître Eirwen, donc logiquement son allégeance allait à la prêtresse, prêtresse qui semblait mépriser un peu plus Tête-de-Serpillère qu'avant, depuis la fameuse tentative d'alliance... Les conjectures se multipliant, Alvis préféra poursuivre et se fier à son instinct : Dorana suivait sa route seul.

"Depuis plusieurs années hein ? Alors tu la connais depuis plus longtemps que moi, en fait. Pourquoi n'es-tu pas venue avant alors ? Ici, sur les terres de Fenrir."

Un soupir. Si elle mentait, elle s'y prenait bien mieux que Heed ou Endymion avant elle. Son visage ne racontait qu'innocence et vérité, ses gestes embarras et maladresse. Comme lui parfois. Peut-être son manque d'assurance masquait-il simplement sa bonne foi. Prudence tout de même.

"Est-ce que tu connais les autres, à part Eirwen ? Si c'est le cas, alors tu devrais comprendre. Ils pensent avec leurs poings, avec leurs armes. Ils jugent l'apparence. Comme les villageois. Comme tout le monde. Ils menacent de "corriger" ceux qui leur résistent. Regarde-moi bien, Elyn, guerrière divine de l'étoile d'Epsilon. Qu'est-ce qu'ils voient d'après toi ?"


[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu220/220[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (220/220)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge160/160[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (160/160)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune275/275[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (275/275)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyVen 9 Sep - 23:31
Une phrase laissée en suspens, Alvis ne répondit pas à ses mots qu'elle pensait si justes à propos des loups. Mais elle n'eut aucun agacement à constater sur les traits du garçon cette fois, ce qui la soulagea quelque peu. Pourtant, Elyn aurait aimé connaitre le fond de sa pensée, mais au lieu de cela, le garçon décida de se reporter sur un autre sujet. La jeune femme resta quelques instants interdite à ses paroles, clignant des yeux, signifiant son étonnement. Mais en aucun cas, la belle ne chercha à se moquer, car après tout, elle n'avait guère la science infuse et peut-être certains mots lui échapperaient un jour à elle aussi ? Certes, l'idée que la louve ait pu prendre un verre avec Asher ne lui aurait pas paru aussi idiote quelques mois plus tôt, mais elle s'abstint de le mentionner, toujours honteuse de sa propre naïveté. Au lieu de cela, avec patience, elle lui expliqua le sens de cette phrase.

"Non ... En réalité, disons que j'ai eu quelques problèmes avec lui si tu préfères ..."

Toujours l'air sérieux, l'étoile d'Epsilon le laissa assimiler, en profitant pour l'analyser un peu. Il était différent des autres hommes, non pas par sa jeunesse mais plutôt par sa façon d'être. Méfiant, sauvage, mystérieux ... Mais Elyn se devait d'aborder le sujet de la grande prêtresse d'Asgard, son amie, celle qui lui était si chère, peut-être Alvis pourrait-il lui fournir quelques informations supplémentaires ? Il était inconcevable pour la brune de laisser Eirwen dans cet état.

Le fait de savoir que les deux jeunes femmes se connaissaient depuis plusieurs années interpella le Guerrier Divin de Gamma, aboutissant à une nouvelle question. Malgré son jeune âge apparent, il semblait en savoir largement plus que son ainée. Elyn en fut gênée et baissa les yeux un instant avant de revenir vers ce regard fascinant.

"Et bien parce que je suis restée deux années sans la voir, elle n'était pas encore la prêtresse avant cela et je n'avais pas encore réellement conscience de mon cosmos. Je n'ai été promue que récemment au rang de Guerrière Divine ..."

Ce qu'elle pouvait soudainement se sentir bête ... Mais elle n'était guère du genre à mentir pour gonfler son égo, ce n'était pas dans son tempérament. La vérité primait toujours chez elle, mettant un point d'honneur à rester sincère coûte que coûte, même si être prise pour une bleue ne lui plaisait pas forcément. Au moins, elle avait pu esquiver l'histoire passée avec celui qui était maintenant le Guerrier Divin de Delta.

Pourtant, son bon coeur reprit le pas sur sa gêne, toujours ce besoin de se préoccuper des autres avant sa propre personne, un trait de caractère si rare chez les hommes ... Comme cette fois où elle avait sauvé cette esclave il y a de cela plusieurs années alors qu'elle n'était encore qu'une gamine sans défense. En ce jour où elle s'était mise en danger pour libérer un innocent.

Elle voulait savoir pourquoi Alvis se sentait si peu apprécié, ce qui pouvait le convaincre. Malheureusement, elle était bien trop "nouvelle" pour connaitre tous ses frères d'armes. Oui elle connaissait Eirwen, avait appris malgré elle la réputation d'Asher, mais jusqu'à maintenant, elle n'avait encore jamais rencontré les autres étoiles. En l'écoutant, la belle ne put que ressentir une certaine étreinte au niveau de son coeur. Les gens avaient tendance à juger sans connaitre, classique. Toujours de ce ton doux et sincère, elle lui répondit.

"Ce qu'ils voient ? Je ne le sais guère ... Peut-être ne suis-je tout simplement pas comme eux ? Je préfère connaitre les gens avant de me permettre de les juger." Elle fit un pas dans la poudreuse, peut être plus symbolique que pour rejoindre le Guerrier de Gamma et se stoppa, laissant tout de même une certaine distance entre eux. "Non, vraiment, je ne sais pas ce qu'il voit ..." Elle plissa un instant les yeux en l'observant, réfléchissant à ses mots. "Certes, ton regard est loin d'être habituel. Peut-être est-ce cela qui les rébute ? Pourtant, ce n'est pas mon cas, bien au contraire, j'ai plutôt envie d'en savoir plus à ton sujet, car tu es différent."

Ses pupilles d'or et d'ambre se reportèrent sur Célian, paisiblement couchée sur le tapis blanc et un sourire se dessina sur ses lèvres.

"Comme les loups. Une personne lambda s'enfuirait sans doute en les croisant, mais ce n'est pas mon cas et il me semble que ce n'est pas le tien non plus." Son visage au teint de porcelaine se releva de nouveau vers Alvis. "Les hommes ont tendance à reculer devant la différence, devant les clichés ... Mais pourtant, crois-moi, il existe des exceptions."

Elle hésita un instant, remettant une mèche corbeau emportée par le vent glacial derrière son oreille.

"Et en moi, tu as vu une intruse, c'est bien cela ? D'où te vient cette méfiance ?"



#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu1050/1050[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge850/850[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (850/850)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune1200/1200[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptySam 10 Sep - 0:51
De retour, la gêne. Gamma se surprit à lire comme dans un livre ouvert sur le visage de la guerrière. Mieux encore, même les expressions les plus difficiles à percevoir, celles qu'elle tentait probablement de cacher, lui apparaissaient avec netteté. Dans ces conditions, il songeait de plus en plus qu'elle ne mentait pas. Juste... que son honnêteté démesurée transpirait encore plus que sa brute franchise. Elle se tut de nouveau, un brin de remise en question immiscé dans son esprit, sa naïveté dévoilée au grand jour, son manque d'expérience, du cosmos mais aussi de la vie.

"On t'a protégée toute ta vie..."

Moins qu'une question, l'affirmation lui échappa. Un habitant quelconque du nord savait toujours -même lui !- combien la vie pouvait se montrer dure même envers les gens intègres. Que l'injustice laissait tomber son couperet n'importe quand, sur n'importe qui. Que pour s'en protéger, il fallait se battre, défendre chèrement son bout de viande. Mais Elyn... respirait l'insouciance. Pour la première fois de sa vie, Alvis se sentit vieux, plus vieux qu'elle, comme trop vite usé par les malheurs et la violence. Une sensation assez étrange quand l'évidence hurlait toute entière qu'il lui manquait encore facilement quatre ou cinq printemps pour l'égaler. Dans son esprit, toute notion de prédatrice s'effaça de son image. Il ne craignait rien d'elle. Pas tant qu'elle ne maîtriserait pas son pouvoir, pas tant qu'elle croirait si vite, ingénue qu'elle était. Une lance sans silex.

L'idée le frappa que quelqu'un veillait sur elle. Les loups certes, mais quelqu'un de plus puissant, invisible, en secret, exactement comme Jör et Lala.

Il s'assit en tailleur dans la neige, sans plus montrer aucun signe de tension, mais toujours alerte et prêt à bondir en cas de besoin. Il la regarda comme s'il scrutait au fond de son âme la preuve de son erreur, la petite parcelle d'improbable écrite en lettres glacées "Je suis là pour te tuer". Il ne pouvait exister une personne si innocente, si chanceuse qu'elle n'avait jamais connu la douleur. Mais rien ne vint.

"Je comprends. Et cette... promotion, elle te fait plaisir ? Tu es contente d'être là ? De savoir que bientôt tu iras risquer ta vie pour des centaines de gens que tu ne connais même pas, dans un but qui ne t'appartient pas et dont tu ne peux décider ? Qu'est-ce que tu attends de ces chaînes ?"

Asher voulait du pouvoir. Attendait bien plus que du prestige et de la reconnaissance. Hakon aimait les femmes. Eirwen la paix, ou la guerre ? Quel but chaque guerrier d'Odin voulait-il atteindre en servant le Père de tous ? Il soupira de nouveau puis se releva pour s'adosser à l'arbre sur lequel il s'était perché auparavant. Reprenant sur ses affinités avec les guerriers :

"C'est un début. C'est ce que voient les villageois. Demi-portion. Faible. Manipulable. Sauvage. Malédiction. Mauvais augure. Sorcellerie. Gêne. Traître. Et il y en a bien d'autres... Voilà ce qu'ils voient. Voilà ce qu'ils pensent. Mais toi, tu n'as jamais connu ça. Tu ne peux pas comprendre."

Avec des mouvements fluides et étonnamment silencieux sur la neige fraîche, l'adolescent se mit à tourner lentement autour de la louve. La distance ne variait jamais, son regard ne la quittait pas non plus. Pendant un temps, il ressemblait à un de ces reptiles au sang chaud ondulant sur le sable, son cosmos se confondant presque avec la nature sauvage et indomptable. Dans un autre contexte les loups se seraient levés pour gronder à son encontre, mais toujours ils ne sentaient aucune menace émanant de lui. Seule l'imagination d'Epsilon irait lui faire croire qu'elle devait le redouter, avec son expression grave et sombre, sa démarche de prédateur, son incroyable aisance au milieu du monde figé par la neige. Et il effectua ainsi plus d'un tour autour d'elle, chaque pas un coup de gong le rapprochant un peu plus de Ragnarök, d'une vengeance attendue.

Son souffle se mêla en une brume chaude à l'air moins vif, moins glacial de cet été nordique.

"Quand tout le monde autour utilise ces mots-là pour parler de toi... Quand on essaie de me tuer plus de fois en une semaine que toi de toute ta vie jusqu'à présent... Quand ta simple existence signifie la malédiction pour ceux que tu croises, alors même que tu ne les connais pas... c'est normal."

Son regard dévia légèrement vers Célian, toujours aux pieds de son ami. C'est normal. Elle qui paraissait si sensible, comprendrait sans doute une infime partie de toutes ces blessures, mentales comme physiques, cachées dans ces simples petits mots, banals. C'est normal. Il ne tenait ni à s'épancher sur son histoire, ni à se faire plaindre ou prendre en pitié. Il ne s'agissait que de la stricte vérité : sa routine depuis huit années de solitude, depuis quatorze années de vie. Lala constituait la seule exception de son enfance, et Eirwen la seule actuelle. Tous les autres sans exception employaient des termes similaires à ceux qu'il avait cités.
Sa tresse, tordue par le vent en un ballet ondulant de mèches noires, vint s'enrouler autour de sa nuque puis le long de son épaule jusque sur sa poitrine, lui rappelant que Jör aussi était présent. Qu'il n'avait pas changé, lui. Le seul. Le vent retomba tout à coup, aussi vite qu'à son lever. Alvis se tenait de nouveau droit devant la louve, près de l'arbre, immobile.

"Est-ce que tu connais Fenrir ?"


[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu220/220[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (220/220)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge160/160[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (160/160)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune275/275[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (275/275)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptySam 10 Sep - 19:19
Protégée toute sa vie. Oui c'était bien le cas. Ainsi, de simples mots, une simple expression de gêne suffirent au Guerrier Divin de Gamma à le comprendre. Et Elyn ne pouvait le contredire, se contentant de baisser les yeux, l'air presque coupable. Car elle savait qu'elle avait eu la vie facile contrairement à d'autres, contrairement à celui qu'elle avait là en face d'elle. Son père avait tout fait pour elle, tout pour qu'elle devienne quelqu'un de bien, pour qu'elle se sente bien. Mais qu'en était-il de ce jeune garçon aux pupilles reptiliennes ? D'où venait-il exactement ?

Il n'y avait qu'une seule raison l'ayant poussée à s'entrainer d'arrache-pied, une seule : les mémoires de son père ... Ce qu'elle avait pu lire après sa mort, ces mots cachés que Teodor n'avait jamais exprimés. Le garde défunt avait gardé ce souhait secret de voir un jour sa fille devenir une guerrière au service du Seigneur Odin. Ce que voulait Elyn ? Simplement rendre hommage à son père, devenir celle qu'il voulait qu'elle soit. Mais dans ce cas, pourquoi l'avoir protégée du mal, de la nature humaine ? Ou plutôt surprotéger ... Pourquoi ne pas l'avoir laissé faire ses propres erreurs, la laisser chuter et se relever seule ? Peut-être parce qu'il ne voulait guère voir sa fille envahie par la haine, la colère. Peut-être parce qu'il la voulait juste, douce ...

Mais Teodor n'avait point prévu cette innocence, cette naïveté qui allait certainement s'émailler au fil du temps, lorsque la Guerre ferait rage, lorsque le sang allié et ennemi coulerait. L'étoile d'Epsilon était à l'heure actuelle incapable d'imaginer prendre une vie, mais elle avait bien conscience qu'un jour ou l'autre, elle y serait forcée. La belle ne savait que répondre à Alvis, comment lui expliquer que cette voie, elle ne l'avait pas réellement choisie ? L'angoisse d'être jugée comme faible alors qu'elle travaillait sa force et son esprit depuis quelques années. Alors, ce voile de confusion se déchira chez la jeune femme, fixant les pupilles d'émeraude du jeune Gamma.

"Je veux rendre hommage à quelqu'un ... Peut-être n'est-ce pas une raison suffisante pour s'engager dans une vie de guerre et de souffrance, peut-être n'est-ce pas un argument pour risquer ma propre vie mais ... Je ne regrette pas mon choix, je veux protéger les innocents, peu importe qu'ils me le rendent ou non. Je veux pouvoir faire quelque chose pour eux."

Car elle n'avait rien pu faire pour son père, impuissante face à la maladie. Elle n'était pas mage, elle était une guerrière, consciente que le cosmos ne résidait pas de l'ordre du miracle. Simplement un don qu'elle pouvait mettre à profit pour aider, rien de plus. De toute façon, au fond d'elle, elle n'avait plus rien à perdre. Mais, Elyn gardait à l'esprit les valeurs que Teodor lui avait inculquées, à savoir ne jamais juger au premier regard, ce qu'elle appliqua à Alvis. La belle brune le suivait de regard, croisant les bras, l'écoutant. Elle pouvait déceler une souffrance dans ses mots, pourquoi les gens étaient si fermés à la différence ? Pourquoi fallait-il qu'ils rejettent autrui pour telle ou telle raison, valable ou non ?

La Guerrière Divine d'Epsilon resta immobile lorsque le serpent tourna lentement autour d'elle. Bien qu'elle aurait pu se sentir comme une proie, ce ne fut aucunement le cas. Elle finit par fermer paupières, inspirant l'air glacial des Terres du Nord, l'expirant en un léger nuage d'air chaud. Une nouvelle fois, elle accordait sa confiance à quelqu'un, peut-être un peu trop tôt ? Elyn dévoila son regard d'ambre à la nouvelle prise de paroles du sauvageon. Bien sûr qu'elle le comprenait, son empathie était telle qu'elle pouvait comprendre la souffrance de chacun.

"Non, rien de tout cela n'est normal Alvis. Je n'ai pas vécu le jugement, je n'ai pas dû supporter continuellement le regard des autres ou les mauvaises paroles, mais je peux comprendre le rejet que tu as subi, et que tu subis encore à l'heure actuelle. J'en suis désolée ... Mais tu ne dois pas te focaliser là dessus. Je te l'ai dit, il y a des exceptions, tu le découvriras par toi-même."

Tel un serpent, la tresse d'ébène d'Alvis s'enroulait autour de lui, tandis qu'une lueur d'interrogation brilla soudainement dans le regard de louve d'Elyn.

"Fenrir ? Je connais son histoire, mais son esprit ne s'est guère présenté à moi jusqu'à maintenant." Elle hésita un instant, plantant ses prunelles dorées dans celles de Gamma. "Penses-tu pouvoir ... m'aider ?"

Célian se leva à son tour, lançant ce même regard que son amie envers le jeune brun, comme si lui aussi, lui demandait de l'aide. Après une légère pause, la belle ajouta :

"Tu n'es pas obligé de me faire confiance, mais si je peux t'aider en échange, je suis prête à le faire."



#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu1050/1050[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge850/850[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (850/850)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune1200/1200[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyDim 11 Sep - 18:56
Rendre hommage à quelqu'un. Il fallut un temps à Alvis pour retrouver la définition de ce concept dans sa mémoire. Il voyait des drakkars flamboyants voguer au loin tandis qu'on prononçait des litanies funèbres pour une personne qui n'existait plus, son voyage entamé pour le Valhalla. Il voyait des artistes, des conteurs qui narraient leurs voyages et chantaient les prouesses de grands héros. Il voyait encore les bêtes sacrifiées "pour les dieux", de la bonne viande gâchée au grand air et même des humains. Rendre hommage...

"Si cette raison te suffit, alors savoure le goût de tes chaines."

Il n'allait certainement pas la traiter d'idiote ou d'inconsciente, pas lui. Par ailleurs si la raison ne lui avait pas donné assez de force, elle ne se tiendrait pas là devant lui, porteuse d'une armure divine et bien vivante. Ou bien elle mourrait bientôt, sans plus personne pour la protéger, et dans son dernier instant peut-être qu'elle réaliserait combien le fait de donner sa vie uniquement pour des inconnus relevait de l'absurde.

Ses pas cessèrent et il décela chez elle une émotion qu'il n'identifia pas. Comme si... elle essayait de se convaincre qu'elle comprenait ? Cherchait-elle à le consoler d'une quelconque manière ? Et de quoi ? D'être simplement né ? Car au fond son seul véritable crime tenait en quelques mots : naître, survivre, lutter. Sans ses yeux particuliers, peut-être qu'on ne l'aurait pas abandonné dans les bois. Lala ne l'aurait pas trouvé, il serait devenu un jeune homme éduqué et civilisé, qui ne connaîtrait pas la mort et frissonnerait sous la morsure du vent glacé. Un enfant faiblard et dont le regard ne percevait pas la vraie face du monde, ses faiblesses, sa laideur, sa violence. Il aurait grandi et peut-être nourri des desseins idéalistes envers les pauvres et les miséreux. Exactement comme Elyn face lui. En définitive, il ne s'agissait que d'un minuscule détail, mais tout ce qui en découlait changeait profondément son existence, entre son présent et son possible.

"Non. Tu ne peux pas comprendre. Et jamais tu ne comprendras."

Que dire d'autre dans ce contexte ? Elle ne comprendrait que le jour où elle éprouverait pareille douleur, mais ce jour n'arriverait jamais puisque les conditions pour sa réalisation ne se réunirait jamais : les parents dégoûtés par une difformité, la sorcière dans les pour la recueillir, les villageois haineux, l'enfance sauvage. Impossible de comprendre.

Néanmoins elle ne se démontait pas, et osa même demander à rencontrer Fenrir, avec son aide. L'adolescent demeura interdit un moment et les images implantées dans sa tête par Asher se rappelèrent à lui. Thor qui choisirait d'épargner ou non le Serpent-Monde, tous les morts qui découlerait d'une réponse positive. Elle ? Vouloir Ragnarök ? Ou bien il tenait enfin son mensonge et partait sans regret, ou bien sa naïveté frôlait le gouffre sans fond.

"Si tu connais son histoire, alors tu sais qu'il est enchaîné par Gleipnir. Je ne sais pas où, ni comment le délivrer, je ne peux pas t'aider. Mais... le veux-tu vraiment ? D'après cette détestable légende, Fenrir sera celui qui lancera Ragnarök et précipitera la fin des dieux. Il ira dévorer Odin et les astres pour se venger de son enfermement pendant si longtemps. A ses côtés se dressera Jörmungand qui sera tué par Thor, et le tuera également grâce à son venin, neuf pas plus tard. Mais plus encore les géants déferleront sur Asgard et détruiront le domaine des dieux, ainsi que ses habitants. Des milliers "d'innocents". Les héros de jadis quitteront les tables du Valhalla pour se joindre à la bataille, et le chaos durera jusqu'à la fin des dieux. C'est vraiment ce que tu veux ?"

Un silence grave tomba tout à coup sur la clairière, et au fur et à mesure des secondes un sourire se dessina sur le visage du jeune homme. Un sourire ironique, avant qu'il n'éclatât de rire. Il s'y laissa aller un moment, comprenant enfin l'objectif de Delta avec son illusion, et son rire redoubla. Quand il se calma, les loups intrigués par son comportement, il inspira et souffla longuement.

"Quelle prophétie ridicule ! Quand je pense qu'à elle seule elle justifie les châtiments de Fenrir et Jör... Qu'est-ce que ton hommage te dit à ce sujet, hein ? Le sang, ou les innocents ?"


[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu220/220[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (220/220)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge160/160[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (160/160)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune275/275[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (275/275)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyMer 14 Sep - 15:53
Elyn ne s'attendait guère à rencontrer un Guerrier Divin considérant son rôle comme une sorte d'emprisonnement. Savourer le goût de ses chaines ? Elle ne voyait pas les choses ainsi. La belle était fière d'être devenue porteur de la Robe d'Epsilon au service du Seigneur Odin. Bien que son choix avait été influencé par les parchemins de son père, jamais la demoiselle aux cheveux d'ébène ne se serait permise d'aller à l'encontre de ses convictions. Pourtant, la Guerrière Divine d'Epsilon ne jugeait guère l'opinion de son compagnon d'armes. Pour elle, chacun avait sa vision des choses, bien que celle d'Alvis soit presque contraire à la sienne.

L'adolescent ne semblait pas avoir eu la vie facile à n'en pas douter, au vu des termes que l'on utilisait à son égard. Elle ne put que ressentir une certaine compassion envers lui. Peut-être qu'elle n'avait guère vécue ce que lui avait subi, mais pourtant, elle pouvait le comprendre grâce à son empathie. La réponse de Gamma était sans appel. Il était compréhensible qu'il réagisse de cette manière, qu'il ne fasse confiance à personne si chaque personne qu'il croise ne le traite comme un moins que rien ou autre.

Elyn savait que c'était faux, car il fallait faire preuve de courage et de volonté pour revêtir une Robe Divine et à sa façon, Alvis avait sans doute pu convaincre son étoile d'une manière ou d'une autre. Si elle l'avait choisi, ce n'était pas pour rien. Le sujet suivant la surprit quelque peu, consciente qu'elle avait encore des choses à apprendre. Elle lui demanda son aide, sans réellement savoir ce que cela présentait.

Mais à la réponse de Gamma, elle baissa les yeux. Bien sûr que non, elle ne voulait pas déclencher le Ragnarök, elle n'était pas de celle qui voulait prendre tant de vies innocentes, au contraire, elle était là pour les protéger. La belle ne répondit pas tout de suite, relevant le visage lorsqu'elle entendit cet éclat de rire provenant de son compagnon.

"Non ... Bien sûr que non ... Mais je n'imaginais guère qu'un simple contact avec l'esprit de Fenrir pourrait déclencher le Ragnarök, j'ignorais que cela puisse amener à de telles conséquences. Je suis au service du Seigneur Odin pour protéger les innocents, pas être une cause à leur perte ..." Elle réfléchit un instant. "Ce n'est qu'une prophétie ..."

Mais rapidement, elle se ravisa, préférant garder ses pensées pour elle. Un sourire chaleureux se dessina sur les lèvres de la guerrière d'Epsilon. Elle avait besoin de réfléchir à ses mots ...

"Je pense que je devrais retourner m'entrainer maintenant ..." Célian sur les talons, Elyn tourna le dos à Alvis faisant quelques pas avant de tourner la tête vers lui. "Tu peux revenir quand tu veux, tu es le bienvenu ici Alvis. J'ai été ravie de faire ta connaissance."

Puis elle s'enfonça un peu plus dans la végétation dense, flanquée de son loup gris.


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu1050/1050[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge850/850[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (850/850)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune1200/1200[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyJeu 15 Sep - 9:31
Citation :
Pour les gens qui lisent, ce sujet passe en mode event.

"Ah, tu veux juste lui parler ? Et que dirait selon toi le Père des loups ? Si tu veux mon avis, il n'est pas de nature à parler joyeusement des flocons de neige qui tombent et de la mer qui rugit. Mais après tout je ne le connais pas. Peut-être qu'il t'a choisie justement pour se montrer plus doux avec Odin. Ou peut-être qu'il a d'autres raisons."

Un instant, Alvis songea qu'il ne connaissait Fenrir qu'au travers des légendes et des morts de Jör. S'il avait changé lui aussi, s'il n'adoptait pas complètement le caractère qu'on lui prêtait dans les mythes, alors le Pardon du Sang prenait plus de sens qu'il ne le pensait.

Déjà elle s'éloignait de lui, sur ces mots étrangement agréable : "Ce n'est qu'une prophétie". Une simple prophétie. Et il leur appartenait d'en changer les enjeux en vivant d'une autre manière que celle qui conduirait le Serpent-Monde et le Grand Loup à tout dévaster dans le monde des dieux, puis selon des dires autres, dans le monde des Hommes.

***Qu'est-ce que tu en penses, Jör ? Ce serait bien aussi, de vivre en paix avec les dieux et les Hommes. Comme ces dernières années. Pas amis, ni ennemis.***

Aucune réponse ne parvint à l'esprit du garçon, et l'instant d'après il s'en voulut de cette pensée ridicule. Même sans les côtoyer, Alvis connaissait le dégoût des Hommes pour sa personne, leur duplicité, leurs mensonges, leur violence. Si les guerriers divins constituaient une minuscule exception, il restait des centaines de personnes, voire bien plus dans le monde entier, qui ne cessaient de condamner l'Ouroboros pour des crimes qu'il n'avait pas encore commis. Et leur haine, gratuite, les poursuivrait encore longtemps.

Tout à coup, au moment où la louve s'apprêtait à disparaître entre deux arbres, quelque chose dans l'air changea. Gamma tourna instinctivement la tête vers les Remparts qu'il était supposé protéger de même que les loups restés à distance pendant la conversation. Célian s'arrêta de même et tira doucement sur la manche de son amie pour attirer son attention. Au loin la silhouette peu commune d'un géant se dessinait et approchait la vallée dans le but d'y ménager un accès. Pour quelque chose de probablement plus grand. Trois de ses camarades se joignirent à lui tandis que l'on entendait le grondement colossal fendre l'air comme un coup de tonnerre :

"Le temps est venu Guerriers de prouver votre valeur par Ymir !"

Un frisson traversa le petit brun, non pas de crainte mais d'excitation, et il ne put empêcher un large sourire de se dessiner sur son visage. Il tourna la tête vers la guerrière d'Epsilon qui n'aurait pas manqué de remarquer elle aussi la cause de ce soudain grabuge.

"On dirait que le simple vœu de rencontrer Fenrir a amené autre chose par ici... Voilà un simple aperçu de Ragnarök, et nous serons ceux qui serons là pour le raconter !"

La vision d'Asher sur le sujet s'était concentrée sur Jörmungand et Thor, mais cette partie de l'histoire importait également, car les Jotunns n'avaient pas leur égal en Midgard, si ce n'étaient ces fameux guerriers divins envoyés par Odin. Cependant, aucun d'eux ne connaissait le Valhalla et ses bienfaits. Ils se contentaient d'aller en avant défendre des idéaux bien différents les uns des autres.

Réagissant à la situation de son propre chef, une vive lumière traversa la distance qui séparait le Pont de Heimdall de la Fôret des glaces éternelles, et un instant plus tard Alvis revêtait l'armure divine de son protecteur, vibrante.

***Voilà ta première épreuve en tant que guerrier divin, Alvissss. Pour me libérer plus tard, tu dois ssssurvivre maintenant. Vaincs-les !***

L'adolescent resta coi quelques secondes. La raison de sa présence au milieu des autres guerriers prenait tout de suite une tournure bien plus logique. Jörmungand obéissait peut-être à Odin, tant que leurs intérêts allaient dans le même sans, mais avec une arrière-pensée dont le petit brun représentait la carte maîtresse. Une marque de confiance bien plus grande que toutes les autres auparavant.

***Toryald, Haldor, Hakon, aux remparts. Alvis et Elyn, tenez-vous en retrait. Si jamais l'un d'eux passe, massacrez-le. Andhrimnir ? Je pense que je vais avoir besoin de toi, rejoins-moi s'il te plaît. Soyez tous prudents et qu'Odin veille sur vous et vous protège.***

Le jeune homme regarda de tous côtés. La présence d'Eirwen s'estompa aussi vite qu'arrivée. Connaissant les vertus du cosmos, il songea que d'une manière ou d'une autre la jeune femme possédait la capacité de parler à ses guerriers à distance. Puisque Delta pouvait projeter des illusions dans l'esprit de quelqu'un, cela ne semblait pas si impossible. La méthode le dérangeait, que l'on accédât à sa tête sans prévenir et sans qu'il eût le moyen de se défendre surtout, mais il devait reconnaître le côté pratique de la chose.

De nouveau il regarda Elyn et chercha sur son visage le même étonnement à ce contact. Puisque la prêtresse citait son nom, elle entendait elle aussi logiquement. Manquait une personne cependant dans cette liste : Dorana. Et cette absence s'expliquait de deux façons. Ou bien il était désigné d'office traître à leurs rangs, ou bien il se trouvait sur place avec Eirwen. Et l'une ou l'autre solution n'augurait rien de bon. Pas dans un moment comme celui-ci.

"Prête à te battre, petite Fenrir ?"


[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu220/220[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (220/220)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge160/160[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (160/160)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune275/275[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (275/275)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyJeu 15 Sep - 12:17
Elyn n’avait pas réellement réfléchi aux conséquences, ne pensant guère qu’un simple contact pourrait provoquer le Ragnarök, mais peut-être que le jeune garçon avait raison ? La belle n’était pas prête à risquer la vie de milliers de gens pour s’en assurer. Elle savait qu’au fil du temps, elle devrait s’endurcir, former une carapace autour de sa trop forte empathie, autour de son irrémédiable douceur. La douceur n’allait pas réellement avec le qualificatif de guerrier … Pourtant, la guerrière divine n’était pas prête à endosser totalement cette image qu’elle avait d’un combattant, préférant conserver sa personnalité telle quelle même si elle se forçait à être plus méfiante dorénavant. La brune savait qu’elle apprendrait de ses erreurs, à conditions que l’une d’elles ne lui soit pas fatale.

Alvis semblait pensif suite à ses mots et en observant l’émeraude de ses iris reptiliennes, la jeune femme ne parvenait toujours pas à comprendre pourquoi le monde l’avait tant rejeté. Tant de misères pour une simple différence physique. Ce que les hommes pouvaient être cruels et écœurants parfois … Mais ses mots restaient encrés dans l’esprit de la belle d’ébène, peut-être Fenrir l’aurait-il choisie pour se montrer plus doux envers Odin. Ce que Gamma venait de soulever-là était un point de vue plutôt intéressant et si c’était le cas, Elyn n’en serait que plus fière. Pourtant, elle ne répondit pas à son compagnon d’armes, préférant prendre congé afin de méditer sur leur conversation.

Aussi, elle se retira, non sans lui adresser un dernier sourire et quelques politesses plus que sincères. Son esprit voyageait déjà. Comment une femme aussi douce et pacifique avait-elle pu prendre cette voie ? Celle de devenir une guerrière qui ferait forcément couler le sang à un moment ou à un autre ? Simplement, l’envie de suivre une voie tracée par son père ainsi que celle de mettre à profit ses capacités exceptionnelles pour protéger sa terre natale. Car elle pensait aux autres, avant de penser à sa propre personne.

Accompagnée de près par son loup, l’étoile d’Epsilon s’apprêtait à s’enfoncer dans la dense végétation de sa si chère forêt mais elle dut se stopper lorsque Célian accrocha doucement sa manche. Son regard d’ambre se posa sur l’animal, se plantant dans le sien. « Qu’y-a-t-il Célian ? » Suivant le regard de celui-ci elle se retourna pour apercevoir une chose que ses yeux ne lui avaient jamais montrée. Quatre immense corps se dirigeait vers Asgard, quatre menaces non négligeables. La brune en resta un instant bouche bée, son cœur loupant un battement à cette vision. Et cette voix si puissante, si menaçant qui ne manqua pas de lui donner un frisson.

En quelques secondes, tout basculait, passant d’une phase de tranquillité à une situation d’urgence. Elyn devrait faire face pour la première fois à une attaque des Terres du Nord. Serrant les poings, ses pupilles de dorure et d’ambre revinrent vers Alvis qui n’avait pas bougé de sa position. Elle fut surprise par ce large sourire se dessinant sur ses lèvres, contrastant avec sa propre expression qui se faisait si grave. Encore fallait-il survivre pour le raconter.

Sans attendre, l’étoile d’Epsilon fit appel à sa robe divine, celle-ci venant recouvrir son corps avec douceur, les tons chauds de son regard contrastant avec le bleu de son armure. Puis elle s’avança pour rejoindre son frère d’armes qui lui aussi venait de revêtir sa protection. Une voix si familière s’éleva soudainement dans sa tête, celle de son amie d’enfance, représentante actuelle du Seigneur Odin.

*Toryald, Haldor, Hakon, aux remparts. Alvis et Elyn, tenez-vous en retrait. Si jamais l'un d'eux passe, massacrez-le. Andhrimnir ? Je pense que je vais avoir besoin de toi, rejoins-moi s'il te plaît. Soyez tous prudents et qu'Odin veille sur vous et vous protège.*

Elyn leva les yeux sur le ciel parsemé de gris avant de murmurer plus pour elle-même que pour quiconque. Même si Eirwen, ne l’entendrait guère, elle avait ressenti le besoin de prononcer ces mots.

« Sois prudente mon amie … »

En y réfléchissant, la Blanche n’avait pas évoquer de Guerrier Divin de Delta, ce qui inquiéta immédiatement la brune. Etait-ce signe de mauvais présage ? Pour l’avoir berné, Asher pouvait être parfait dans le rôle de traitre et cette idée était parfaitement plausible. La voix d’Alvis vint perturber ses réflexions alors que ses pupilles s’étaient de nouveau portées sur les silhouettes imposantes des géants. Elle reporta son attention sur le guerrier Divin de Gamma, une lueur de malice dans le regard associé à un léger sourire de détermination.

« Plus que jamais … Je suis sûre qu’ils ne seront pas de taille face à nous. »

En réalité, elle l’ignorait, mais ce n’était guère le moment de douter de leurs capacités. Ils avaient été élus après tout. Et Elyn ne pouvait qu’admettre que l’idée de se mesurer à un tel adversaire était plutôt excitante.




#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu1050/1050[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge850/850[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (850/850)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune1200/1200[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyVen 30 Sep - 0:35
Citation :
Avec l'accord du patron, je considère qu'Odin est arrivé dans le domaine

En quelques minutes à peine, la situation se précipita et se précisa dans une confusion de tous les instants. Sans qu'il se l'expliquât, le Serpent se mit à entendre les voix, celle d'Eirwen qui accusait par ses sentences tranchantes Asher de trahison, et celle de ce dernier qui répondait sans nier. Et Pandore. Un nom que le jeune garçon ne connaissait pas, mais apparemment cette femme manipulait les deux autres à son bon vouloir. Ainsi, depuis la tentative d'alliance, la prêtresse changeait de discours par l'injonction de Pandore ? Et quelque chose venait de faire en sorte que les rôles s'inversaient, que la Dragonne redevînt libre et le Rat asservi à d'autres chaînes que celles du pouvoir et de la corruption.

Absorbé par cet échange, le petit brun n'en demeurait pas moins les yeux rivés sur le fascinant spectacle face à lui : les cosmos des guerriers divins face à des géants, et tout d'un coup, trois d'entre eux gelèrent. Temporairement du moins. Qui possédait un pareil pouvoir ? Aucune énergie ne brûlait au point de réaliser cela, ou alors les lacunes du jeune sauvage s'étendaient bien plus loin qu'il ne le pensait. Et puis soudain, cette espèce de sixième sens un peu animal développé au cours de sa vie solitaire. On les observait. Quelqu'un, quelque chose. En provenance des Remparts.

Aussitôt sur ses gardes, Alvis fit un bond en arrière, de façon à se retrouver au centre de la clairière près d'Elyn, à voir arriver l'assaut qu'importe sa direction.

"Qui va là ! Montre-toi si tu es un homme !
***Le Père de toutes choses...***
"Odin ?!"

Pris d'un soubresaut d'incompréhension, Alvis dégaina sa dague aussitôt pour la tenir à hauteur d'épaules, prêt à frapper. Ses pupilles ophidiennes scrutaient la forêt en tous sens à la recherche de la source de son malaise. Il en oubliait presque Elyn et Célian, dangers mineurs face à ce qui venait de la vallée.

Jör devait probablement le sentir, mais lui s'en trouvait incapable. Vulnérable. Odin les observait-il vraiment en personne ? D'où ? Comment ? Avec les voix dans sa tête, ce combat qui se prolongeait tandis qu'ils se voyaient forcés d'attendre, il n'arrivait pas à réfléchir tout à fait correctement. Le sang lui tambourinait dans les tempes pendant qu'il cherchait nerveusement autour de lui des indices.

A force de méfiance, il en vint à se tasser sur lui-même, jambes bien fléchies, épaules dégagées vers l'arrière, le corps courbé en deux pour offrir le moins de surface possible à une attaque à distance et le maximum de réflexes en cas de gestes exécutés en urgence. Le Serpent replié sur lui-même aurait pu être comparé à un ressort prêt à se détendre.


[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JotunnsJotunnsArmure :
...

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu0/0[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (0/0)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge0/0[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (0/0)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune0/0[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (0/0)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyDim 2 Oct - 12:15
Les deux Géants s'avançaient dans la forêt. Des explosions de cosmos se faisaient sentir derrière eux. Silencieux, ils ne laissaient entendre que les craquements du bois et les envolées des oiseaux qui se reposaient tranquillement. Les cris des animaux s'éteignaient face au vent froid qui les enveloppait en quelques instants. Le parfum de l'hiver se répandait dans toutes les contrées et bien des espèces se retrouvaient glacées en quelques instants. Soudain, une étoile s'abattit sur l'un d'entre eux, l'un des géants s'arrêtait d'un coup, brutalement. L'un des Géants se tournait vers son congénère et il se rendit compte que ce dernier n'avait plus de tête. Il ne comprenait pas pourquoi cela venait d'arriver mais la seule chose qu'il sentit, c'était un oeil posé sur lui comme une menace.

Un homme était sur la cime d'un arbre. La main fermée sur les restes d'une tête qui tombaient déjà en lambeaux. Puis, levant la main, il fit apparaître une armure qui prenait la forme d'un homme à cheval, lance déployée vers un ennemi inconnu. La vague de cosmos prenait place sur tout l'espace environnant la forêt et cela libérait les animaux pris dans les gangues de glace et de verglas. Fermant le poing sur la lance qui venait de lui venir, il fit signe aux deux corbeaux qui le suivaient d'aller immédiatement vers les terres du nord. Puis, d'un bond, il quittait à son tour les lieux, les deux Guerriers Divins en poste n'auraient donc qu'un seul adversaire à combattre après tout. C'était la seule chose qu'il pouvait faire vu la situation pressante. Son pied se posa dans l'air froid et un pont arc en ciel commençait à se matérialiser alors qu'il commençait à courir en direction du Palais d'Asgard.

Le Géant tourna lentement la tête vers les deux Guerriers divins qui lui faisaient face. Il était ivre de vengeance, il se demandait s'ils étaient les assassins de son frère. Une massue de glace apparut dans sa main droite et il frappa le sol où se trouvait les deux Gardiens, la lutte venait de commencer...

Citation :
Odin Abat un Jotunn

Le dernier Jotunn défie Alvis et Elyn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu220/220[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (220/220)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge160/160[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (160/160)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune275/275[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (275/275)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyDim 2 Oct - 13:33
La situation venait de passer du calme olympien à un cadre apocalyptique. Car au loin, même si la distance se faisait de plus en plus courte, quatre géants dominaient le paysage. Elyn s'apprêtait à faire face à ses premiers adversaires pour la protection du Royaume d'Asgard. L'étoile d'Epsilon fixait leurs imposants ennemis tout en écoutant avec attention les voix parvenant jusqu'à eux. Ainsi elle put apprendre que le Guerrier Divin de Delta était un traitre, ce qui ne l'étonna guère plus que cela. Ce qui l'importait le plus était le sort de son amie, elle qui avait été sous l'influence maléfique de Pandore. Pandore, un nom que la belle n'eut pas de mal à associer au Seigneur des Enfers. L'explication du comportement étrange de la Blanche était donc là.

L'Asgardienne ressentit soudainement un cosmos beaucoup plus puissant, se doutant que la réaction d'Alvis provenait de celui-ci. Alors qu'il s'approchait d'elle, il prononça le nom du Seigneur Odin avant de dégainer une dague et se mettre en position de défense. Le regard empli d'incompréhension, Elyn l'observa quelques instants. Contre qui en avait-il ? Les géants qui s'approchaient de plus en plus ? Ou leur Dieu ... Mais ce n'était guère le moment de tergiverser. Alors que les Géants "gelés" reprenaient du service, la guerrière pouvait déceler les cosmos de ses frères d'armes qui se déchainaient maintenant contre deux d'entre eux.

Eux-mêmes n'allaient guère tarder à avoir de la visite, deux Jotunns s'approchant dangereusement, déracinant la dense forêt des glaces éternelles. La louve n'aimait guère ce spectacle, elle qui chérissait tant la nature et surtout sa forêt, mais elle restait calme, se concentrant un maximum avant la bataille qui l'attendait. Mais alors qu'elle jaugeait les deux adversaires, l'un d'eux s'effondra subitement, privé de sa tête. Surprise, les pupilles d'ambre se tournèrent vers un seul homme, posté à la cime d'un arbre, le crâne dans la main.

Alors le seigneur Odin était venu en aide à ses guerriers ? Il leur facilitait la tâche avant de se diriger vers le palais pour rejoindre Eirwen. La rage se ressentit dans l'air tandis que le géant restant poser son regard sur les deux guerriers, faisant apparaitre une immense massue de glace. Quelques mots s'échappèrent de ses lèvres, dans l'urgence.

"Célian, sauves toi !"

Le loup détala immédiatement tandis que la guerrière effectuait un bond en arrière pour éviter le coup colossal, se réceptionnant agilement sur ses deux jambes. Alvis, tout va bien ? Un regard vers le loup gris pour s'assurer qu'il avait pu se sauver, un autre vers son frère d'arme et Elyn se redressa, intensifiant lentement son cosmos pour faire face à son adversaire.

Ton ascension s'arrête là ! Tu vas payer pour les dégâts que tu as infligé à cette forêt ..."

Citation :
Défi accepté


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu1050/1050[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge850/850[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (850/850)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune1200/1200[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyDim 2 Oct - 14:29
Sentir une certaine nervosité chez Jörmungand fit devenir Alvis anxieux à son tour. Le Serpent-Monde ne perdait jamais son assurance, même dans les situations les plus compliquées, et pourtant là il avait fallu à peine quelques secondes. La présence de la personne qui l'avait fait jeter dans les eaux à sa naissance exerçait un effet négatif sur lui, ce que le petit brun pouvait comprendre étant donnée son histoire, mais l'heure de s'expliquer, s'il s'agissait de la volonté du maître d'Asgard, n'arrivait pas encore.

Deux géants franchissaient les remparts, grâce à une sorte de pont sorti du néant. Ces choses maîtrisaient donc le cosmos et risquaient de faire mal. Pourtant la situation allait en leur faveur : alors que les colosses ralentissaient pour ravager la forêt qui les gênait dans leur progression, l'un d'eux perdit la tête au sens propre du terme ! En une fraction de secondes, un homme se retrouva à les défier du haut d'un arbre, et de là où il se trouvait, Gamma put voir une large cicatrice sur son œil, l'ayant rendu probablement... borgne.

"C'est vraiment lui..."

Un souffle seulement, et la seconde d'après Odin s'envolait littéralement vers d'autres cieux -ceux du palais plus précisément. Sa petite surprise ne plut pas au géant restant, dont les pouvoirs créèrent une arme de glace qu'il utilisa sans attendre. Tous les sens aux aguets, Alvis se détendit d'un bond et roula sur le côté sans essuyer aucun dommage. Il ne prêtait attention à Elyn que pour s'assurer qu'elle ne le gênerait pas dans ses manœuvres, focalisé sur l'ennemi à abattre et le dieu qui s'éloignait. Ce dernier hors de portée, l'adolescent devint aussi silencieux qu'une pierre tombale et chercha aussitôt les failles. L'animal sauvage qu'il était ne perdait pas de temps en discussion. La guerrière d'Epsilon, si elle ne mentait pas sur son identité, saurait se défendre seule.

En un rien de temps toutes les créatures quittèrent les lieux, laissant toute la latitude nécessaire pour affronter le géants en limitant les pertes vivantes. Parfait.

***Jör, sois fier de moi.***

Citation :
Accepté également !


[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu1050/1050[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge850/850[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (850/850)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune1200/1200[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptySam 5 Nov - 14:54
Combat contre le Jotunn

Les uns après les autres, les Jotunns s'effondraient dans la blanche vallée d'Asgard. Leur hurlement secouait alentours, avant que leur corps ne fisse de même. L'adversaire de la Louve et du Serpent ne fit pas exception à la règle. L'eau de la cascade l'entraîna, comme prévu, par le fond et le fit s'écraser au sol, puis exploser en dizaines de morceaux sous les coups des créatures invoquées.

Le silence retomba dans la forêt d'Epsilon, en même temps que la neige et la poussière soulevées par le combat et les éclats de glace et de roche dégringolant en tas informe. Alvis tendit l'oreille un moment encore, afin que s'assurer que tout était bel et bien terminé, puis se dirigea vers la maîtresse des lieux dont le domaine éprouvé ne ressemblait plus vraiment à son image de départ. Les animaux reviendraient plus tard, leur peur les tenant éloignés encore pour un moment, mais on pouvait déjà voir Célian et le loup blanc s'approcher de leurs compagnons humains.

"On dirait que nous avons gagné."

Le Serpent ne savait pas vraiment quoi dire dans ce genre de situation. En vérité il s'agissait de la première fois qu'il combattait aux côtés d'une autre personne et non pas contre elle. Cela lui faisait tout drôle. Respectant leur petite discussion précédente, elle avait prouvé qu'elle pouvait se battre comme n'importe quel guerrier divin, indépendamment de son inexpérience dans leurs rangs ou de sa maladresse avec le cosmos. L'heure ne se prêtait probablement pas à reparler de cela, mais il la considérait à présent comme une égale, ni plus ni moins.

Il retira quelques échardes encore logées dans sa peau, ainsi que les écailles qui commençaient à former sa Mue, pour dévoiler une peau lisse et sans cicatrice. L'effet régénérant du pouvoir de Jör agissait déjà à toute allure et toutes ses blessures bénignes disparaissaient sans attendre. Ne restait plus comme trace de son combat que son vêtement déchiré par son vol plané, mais cela ne l'affectait pas outre mesure.

"Je suis désolé pour la forêt... J'aurais voulu l'empêcher de la détruire... Au moins il reste les grottes dans la glace pour dormir à l'abri du vent."

Une moue gênée se peignait sur les traits de l'adolescent, mais déjà il passait à un autre problème majeur : la traîtrise d'Asher. Les bribes de discussion et les ordres mentaux propagés par les corbeaux le désignaient comme un ennemi d'Asgard, et depuis un moment plus rien d'autre ne lui parvenait. Eirwen se trouvait là-haut, tout comme probablement Andhrimnir puisqu'elle l'avait appelé à lui, ainsi qu'Odin. Théoriquement elle ne craignait rien, mais mieux valait s'en assurer.

"Tu as entendu Asher toi aussi ? Je vais monter voir ce qu'il en est."

Son regard croisa les pupilles dorées du loup blanc, puis il se détourna d'Elyn, rassuré.

Suivant : le palais

Citation :
Récupération => full stats


[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir Ysqc


Dernière édition par Alvis le Dim 6 Nov - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-bleu220/220[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-bleu  (220/220)
CP:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-rouge160/160[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-rouge  (160/160)
CC:
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir G-jaune275/275[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir V-jaune  (275/275)
Message Re: [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir   [Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir EmptyDim 6 Nov - 13:30
Sa forêt. Sa si chère forêt. Détruite, saccagée. Le simple fait de la voir ainsi saignait son coeur à blanc. Ce n'était pourtant qu'une forêt, mais pour elle, elle était bien plus. Elyn était la protectrice de ces lieux et pourtant, elle n'avait rien pu faire pour empêcher cette désolation. L'étoile d'Epsilon se sentait en échec, même lorsqu'elle vit le monstre de glace s'effondrer tel un château de cartes. La gorge serrée, la jolie louve se releva tant bien que mal, quelque peu éprouvée par ce combat contre le colosse. L'adrénaline retombait peu à peu, laissant place à une douleur cuisante au niveau de son épaule blessée. Elle y porta sa main, constatant que la fine couche de givre s'écoulait, diluant son liquide de vie. Ce n'était rien, elle guérirait, en garderait certainement une cicatrice. Ce n'était rien contrairement à cette vision qu'elle avait sous les yeux.

La Guerrière Divine ne put détourner le regard du paysage apocalyptique lorsque le Serpent vint la rejoindre. Un long silence, puis une réponse difficilement prononcée. "On dirait bien oui ..." La belle à la crinière d'ébène serra le poing, en colère contre ces monstres, en colère contre elle-même. Pas assez forte. Pas encore assez forte. Alors qu'Alvis reprenait la parole, une sensation de froid et d'humidité effleura sa main, la faisant légèrement sursauter. Son regard d'ambre se posa sur son cher loup et son coeur s'allégea quelque peu en voyant qu'il n'avait rien. Irrémédiablement, elle s'accroupit à ses côtés pour l'enserrer doucement de ses bras écorchés. Il allait bien. Il allait bien. Relevant ses pupilles de dorures vers son compagnon d'armes, elle esquissa un léger sourire.

"Merci mais ... ce n'est pas ta faute."

Se séparant de Célian, la jeune louve se releva à l'évocation d'Asher. Ce traitre. Un simple signe de tête en réponse au Guerrier de Gamma, Elyn ressentait un certain mal être en elle à cet instant. Eirwen s'était mesurée à lui et depuis un certain, aucun son ne lui parvenait. S'il était arrivé malheur à son amie ... Non, elle préférait ne pas y penser. La Blanche était forte, même plus puissante que l'étoile d'Epsilon elle-même. Elle finit par suivre Alvis, lui aussi flanqué du loup blanc.

"Je viens avec toi, je veux m'assurer que la Prêtresse se porte bien ..."


=> Direction le palais


Spoiler:
 


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
 
[Août 550] Le Serpent solitaire et la meute de Fenrir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: