Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Avril 550] Visite impromptue (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AbrarxèsAbrarxèsArmure :
Tuatha du Taureau

Statistiques
HP:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-bleu320/320[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-bleu  (320/320)
CP:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-rouge450/450[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-rouge  (450/450)
CC:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-jaune428/428[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-jaune  (428/428)
Message [Avril 550] Visite impromptue (Libre)   [Avril 550] Visite impromptue (Libre) EmptySam 3 Oct - 15:32
:: Mais pourquoi moi ?

Soufflant un instant, le Persan regardait la lettre de Pséma et se demandait bien pourquoi il devait se taper le trajet dans le Monde Marin. Pourquoi pas Athéna ou encore Arès ? Ces derniers étaient rigolos au moins, les Marinas... On avait toujours l'impression que le ciel leur était tombé sur la gueule tellement fortement qu'ils étaient descendus dans la mare aux canards pour souffler un peu. Craquant sa nuque, il congédiait le coursier et remettait sa tunique noire à traits rouges qu'il affectionnait tout particulièrement. Son armure résonnait comme un appel mais ce n'était pas le moment, non, il n'était pas temps de dévoiler à la face du Monde leur existence. En quelques siècles, il avait été tranquille, sans emmerder qui que ce soit et ne voulait pas qu'il en fut autrement. Mais, le temps était venu pour le chef de son organisation de bouger ses pions et lui était une "Tour" qui veillait sur la pomme de Pséma.

Après un long trajet aussi fatigant qu'éprouvant, il arrivait enfin aux abords du Cap Sounion. Instant nostalgie quand tu nous tenais, il regarda le soleil dardé ses rayons sur sa peau et les perles de sueur marquaient son visage en réponse. "Putain, il tape toujours aussi fort dans le coin" maugréa l'inconnu en baillant quelques secondes comme le dernier des rustres. Une sieste aurait pas fait de mal mais c'était pas le moment, ses pupilles noires observèrent les fluctuations de l'eau pour y déceler ce qu'il cherchait. Il avait pas fait ce voyage depuis très longtemps après tout. Il prit alors une bonne inspiration avant de plonger dans l'eau salée... Son corps partit dans tous les sens, il avait l'impression de devenir une feuille écrasée par des vents contraires et c'était pas forcément agréable pour ainsi dire !

Soudain, il fut rejeté des courants marins pour atterrir dans un coin de terre. Posant le pied à terre, il vit devant lui une vaste arche noire qui impressionnait la personne qui venait pour la première fois ici, c'était pas son cas mais il était toujours aussi agréablement surpris qu'elles soient toujours debout en fait. Quelques années auparavant, les Marinas s'étaient pris une branlée par les Saints donc voir que tout n'avait pas été pété était en soit un encouragement. Un vent léger le fit frissonner et il remettait sa cape complètement trempée sur ses épaules... Il prit donc la direction du premier Pilier le plus proche... On verrait bien qui l'attendrait là bas, il avait reçu une mission et comptait la mener à bien, quitte à casser des bras et des jambes...

Le Conteur a écrit:
Dans 72 heures, Abrarxès avancera au Pilier suivant sauf interruption.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LiaoLiaoArmure :
Protection de Poséidon

Statistiques
HP:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-bleu160/160[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-bleu  (160/160)
CP:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-rouge240/240[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-rouge  (240/240)
CC:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-jaune305/305[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-jaune  (305/305)
Message Re: [Avril 550] Visite impromptue (Libre)   [Avril 550] Visite impromptue (Libre) EmptySam 3 Oct - 16:57
:: Un gardien veille toujours...

Comme chaque jour, Liao méditait à proximité de son pilier dans un lieu connu de peu de personnes sur Atlantis. Cette habitude était arrivée très rapidement, et lui avait permis d’acquérir les connaissances nécessaires à l’éveil et surtout le contrôle de sa puissance. Le 7ème sens. Ces moments lui permettaient de réfléchir et de mettre au clair ses idées. Le calme régnait sur la cité et les marinas vaquaient simplement à leurs occupations. La prudence était malgré tout de mise, et le général prenait bien soin de maintenir les sentinelles en place. La paix ne durait jamais longtemps. Le chinois avait rejoint Atlantis depuis sept années, et avait gravi les échelons très rapidement. Et malgré les années, il continuait d’attirer l’attention et la curiosité d’un grand nombre de camarades. Ses origines intriguaient beaucoup pour son plus grand amusement. Liao prenait plaisir à évoquer les paysages et croyances de sa terre natale, même si tous ses souvenirs de celle-ci n’étaient guère agréables et joyeux. Un subtil mélange de tristesse et de nostalgie. Son cosmos s’étendait autour de lui, et le général surveillait à sa manière les alentours et suivait les quelques marinas dont il connaissait la signature à présent. Ce petit rituel l’aidait à apaiser son esprit, et était devenu important à ses yeux. Cela signifiait que la cité était tranquille, et que les choses se déroulaient comme prévues pour le marina.

La méditation de l’Hippocampe fut interrompue par la présence d’un étranger approchant des portes d’Atlantis. Le général ouvrit les yeux, et son regard sombre se posa sur son écaille placée face à lui. Il ne se lassait pas de cette vision et avait l’impression de la découvrir à nouveau à chaque fois. Se levant, le chinois revêtit son écaille et rejoignit son pilier avant de prendre la direction des Arches d’orichalque. D’un geste, il interrompit l’une des sentinelles venue le prévenir de cette intrusion. Le général avait déjà pris la décision de se rendre à la rencontre de ce visiteur pour l’escorter ou lui demander de rebrousser chemin. Une chose était sûre, il devait avoir une bonne raison pour se trouver dans la cite sous-marine. Les accès vers Atlantis n’étaient pas connus de tous. D’un pas lent et décidé, le marina traversa la cité d’Atlantis se contentant d’un signe de tête bref lorsqu’on le saluait. Finalement Liao arriva à destination, et se retrouva face à un homme plutôt sombre, emmitouflé dans un cape complètement trempée. Le général s’approcha alors de cet étranger et prit la parole.


_ « Bonjour étranger. Pourrais-je connaître votre identité et les motifs de votre intrusion sur Atlantis ? »

Son ton était calme et posé. Son regard fixait ce visiteur attendant patiemment ses réponses avant de prendre une décision sur la conduite à tenir. Il n’était pas question de laisser un étranger vagabonder sur les terres d’Atlantis sans escorte ni guide. Le général se demandait ce qui pouvait amener cet homme en ces lieux. Volontairement, Liao avait choisi de ne pas se présenter. De son point de vue, la politesse voulait que l’intrus s’annonce avant l’hôte forcé. Son attitude n’était pas belliqueuse ni agressive, tout simplement passive et attentive à la suite des évènements.


" We all have inner demons to fight, we call these demons, fear and hatred and anger.
If you do not conquer them then a life of one hundred years is a tragedy.
If you do, then a life of a single day can be a triumph. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t233-liao-general-de-l-hipp
AbrarxèsAbrarxèsArmure :
Tuatha du Taureau

Statistiques
HP:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-bleu320/320[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-bleu  (320/320)
CP:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-rouge450/450[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-rouge  (450/450)
CC:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-jaune428/428[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-jaune  (428/428)
Message Re: [Avril 550] Visite impromptue (Libre)   [Avril 550] Visite impromptue (Libre) EmptySam 3 Oct - 17:29
:: Oh un canasson...

L'ennui. Des champs d'algues à perte de vue quand une présence se fit ressentir. Le Persan retira sa capuche en levant un sourcil, il avait une drole de gueule celui-là à y regarder de près. Manifestement, Poséidon aimait bien choisir ses hommes dans les contrées les plus lointaines de ce Monde. Un sourire sardonique aux lèvres, il le laissait se présenter... Non. Même pas, la politesse se perdait mais c'était normal après tout, il venait ici pour tâter le terrain et un peu d'action lui ferait pas de mal. Cependant, les ordres étaient clairs, trop clairs pour lui mais il obtempérerait d'une manière ou d'une autre.

- سلام، من فقط صحبت کمی ...

Voilà, répondu ! Bon... Se massant l'arrière de la tête pour craquer sa nuque de gauche à droite, il prit une profonde respiration pour mieux se faire comprendre.

- Salut ! Appelles moi Abrarxès...

Soudain, ses yeux d'obsidienne se posèrent sur la Scale dorée. Un général en personne ? Voilà qui arrangeait bien ses affaires. Il ne pensait pas que son arrivée allait attirer de suite le beau linge. Toujours sur ses gardes, sa tête tournait par moment pour voir si il n'y avait pas de plan foireux avec l'arrivée du Chinois. Aucun autre cosmos à l'horizon à priori et envoyer un Général devait suffire en soit après tout. Il portait pas d'armure et n'avait aucun insigne d'une armée quelconque.

- Mes motifs sont simples. Je suis envoyé ici pour discuter avec les vôtres tout simplement. C'est pas ce que je préfère mais ce sont mes ordres. De plus, je te réponds de suite, je ne vais pas te dire qui m'envoie. Selon mes sources, les Saints vont envoyer un type pour vous rappeler à l'ordre ! Ils vous lâcheront jamais, ils vous tiennent par les couilles... Je suis celui qui peut vous informer en temps utile. J'ai aussi une autre mission...

Brusquement, l'homme croisa les bras pour défier avec arrogance le Général.

- Dis voir Général ! Je suis là aussi pour vérifier un petit truc, savoir si vous avez progressé depuis le cassage de cul d'il y a cinq ans ! Donc prouves moi ce que tu sais faire, surprends moi et alors je te répondrais à une question de ton choix sur les forces de ce Monde qui commencent à bouger... C'est donnant donnant quoi ! Pas envie de donner cela gratuitement et de me barrer ! Rien à foutre des ordres après tout...

Un manteau doré enveloppait le Persan et des bourrasques d'énergie se répandaient pour écraser les abords des champs d'algues. Le regard d'Abrarxès dégageait une certaine joie face à tel homme, un Général, lui qui n'avait pensé que voir des larbins et se barrer après avoir donner son information. Autant pimenter un peu le jeu non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LiaoLiaoArmure :
Protection de Poséidon

Statistiques
HP:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-bleu160/160[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-bleu  (160/160)
CP:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-rouge240/240[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-rouge  (240/240)
CC:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-jaune305/305[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-jaune  (305/305)
Message Re: [Avril 550] Visite impromptue (Libre)   [Avril 550] Visite impromptue (Libre) EmptySam 3 Oct - 19:06
:: Patience est mère de toutes les vertues

Liao se demandait bien d’où pouvait venir cet étranger, mais quelque chose lui disait que ce n’était pas un simple messager sans pouvoir ni capacité. Quelque chose dans son attitude et son regard lui confirmait le fait que cela devait être un combattant aguerri. Le général ne se démonta pas, et conserva son calme habituel en s’adressant à lui. Le chinois l’observait attentivement tentant de tirer des conclusions à partir de ses vêtements ou d’un signe distinctif particulier. Sans succès pour le moment. Le marina n’avait aucunement l’intention de le laisser pénétrer sur Atlantis pour le moment, tant qu’il n’aurait pas clarifié son identité et ses intentions. Personne ne l’avait accompagné dans cette démarche. Un choix personnel et assumé. Son interlocuteur ne semblait guère ravi d’être dans ces lieux, et de devoir accomplir sa tâche actuelle. Son écaille recouvrait son corps, suivant parfaitement les lignes de son corps. Sa cape flottait dans son dos, au gré des quelques brises parcourant la zone. Les tempêtes étaient inexistantes sur Atlantis, à moins d’une volonté de Poséidon. Le temps était toujours égal sur la cité, et cela pouvait être autant agréable qu’ennuyant avec le temps. Heureusement, les généraux étaient amenés à se rendre à Alexandrie pour y mener des affaires au nom des marinas ou pour y obtenir certaines informations plus simplement. L’homme se présenta dans une langue inconnue dans un premier temps, avant de reprendre dans une langue connue du chinois.

_ « Je me nomme Liao. »

Si l’étranger ne donnait ni son rang ni son titre, le chinois n’avait aucune raison d’en faire autant. De toute manière, son écaille parlait de manière plus efficace qu’un long discours. Liao l’observait attentivement, autant par curiosité que par méfiance devant cet étrange personnage. Abrarxès reprit la parole et énonça des paroles bien énigmatiques. Trop au goût du général. En tout cas, cette information était intéressante. Atlantis allait devoir se préparer pour cette visite, et dissimuler une partie des traces d’entraînements et de formation. Un hochement de tête accueillit cette nouvelle… puis les traits de l’Hippocampe se fermèrent quand l’homme croisa les bras dans une position de défi. Les paroles du messager ne plurent guère au général, et d’autres à sa place aurait réagi plus promptement à cette remarque. Liao se contenta simplement de soupirer de dépit devant cette attitude inutilement provocatrice. Le chinois ne ressentait aucune nécessité à prouver sa valeur ou sa puissance, surtout devant cet homme qui l’horripilait plus qu’autre chose pour le moment. Liao sentit l’énergie entourer son interlocuteur, et son regard se déporta quelques secondes sur les champs d’algues avant de plonger à nouveau dans celui de son interlocuteur.

_ « Je vous remercie pour l’information, et vous pourrez transmettre la gratitude d’Atlantis à ce mystérieux bienfaiteur. Nous le remercions pour sa sollicitude à notre égard… Cependant je n’ai rien à prouver à qui que ce soit. Des informations supplémentaires seraient appréciées, mais si vous êtes réticents à les fournir, je n’ai aucune envie de vous les soutirer. » Le chinois marqua une pause de quelques secondes. « Si l’intégralité de votre message est transmis, vous pouvez retourner auprès de votre supérieur. Je peux vous indiquer un chemin qui vous évitera d’être mouillé si vous le souhaitez. »

Liao n’avait jamais été le genre d’homme à répondre à de telles provocations, et il ne s’était jamais senti obligé de prouver sa puissance ou sa valeur à quiconque. Le général se tenait simplement face à cet étranger, et se contentait de se tenir sur ses gardes afin de pallier à toutes éventualités. Il avait le sentiment que son interlocuteur n’en resterait pas là, et l’Hippocampe était préparé à se défendre. De toute manière, le chinois imaginait difficilement cet homme être surpris. Il donnait l’impression d’être blasé, et les techniques du général n’avaient pas pour vocation à impressionner ou servir de spectacle ; elles avaient été créées pour abattre des ennemis tout simplement. Pour le moment, Liao supposait que cet étranger venait probablement de Perse… Il n’avait aucune notion dans cette langue, mais il avait reconnu les intonations pour avoir entendu les mêmes sur le port d’Alexandrie.


" We all have inner demons to fight, we call these demons, fear and hatred and anger.
If you do not conquer them then a life of one hundred years is a tragedy.
If you do, then a life of a single day can be a triumph. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t233-liao-general-de-l-hipp
AbrarxèsAbrarxèsArmure :
Tuatha du Taureau

Statistiques
HP:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-bleu320/320[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-bleu  (320/320)
CP:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-rouge450/450[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-rouge  (450/450)
CC:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-jaune428/428[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-jaune  (428/428)
Message Re: [Avril 550] Visite impromptue (Libre)   [Avril 550] Visite impromptue (Libre) EmptySam 3 Oct - 21:26
:: On ne rigole pas avec ce Canasson...

Il écarquillait les yeux avant de décroiser les bras, une de ses mains se grattait la tête de dépit. Manifestement, ce mec était pas drôle, il avait l'air de pas en toucher mais il avait reçu l'ordre de ne pas attaquer et il tenait pas à fâcher Pséma pour une telle connerie. Ses lèvres soufflèrent de dépit et ses yeux se relevèrent vers le Général de l'Hippocampe en se demandant quoi faire... Il avait refusé poliment mais fermement son défi, ca servait à rien de dévoiler ses techniques de combat pour l'heure.

La chose était aussi qu'il avait une information à donner. Et elle ne concernait pas l'arrivée prochaine d'un Saint. Maintenant, il fallait jouer un peu plus serré pour éviter de se foutre à poil devant le Chinois. Liao. Cela sentait le Chinois à des kilomètres et sa gueule de bridé indiquait bien ses origines... Il avait parlé d'Alexandrie et cela n'était pas un secret que la cité était des plus cosmopolite avec ses marchands qui venaient de l'Orient le plus lointain. Il prit alors la parole en laissant un léger duvet de cosmos sécher sa cape.

- Liao hein... Tu viendrais pas du pays que l'on appelle Qin ? J'y ai été autrefois, mais, il parait que ca a bougé sérieusement, l'évolution humaine est une chose que je trouve admirable. Enfin bon, tu as pas manqué de courage en refusant mon défi, il en faut pour garder son calme en toute circonstance. Cela me fait chier mais tu as gagné des galons dans mon estime jeune homme !

C'était sûr qu'il avait piqué ma curiosité celui-là. Non pas qu'il soit Général, il aurait été un Saint ou un Ase c'était pareil, mais, il avait dit qu'il avait rien à prouver. Un homme, par essence, avait toujours à prouver quelque chose à ses amis, ses frères, ses chefs... Lui non. Il gardait son calme et Abrarxès était sûr qu'il serait du même tonneau en plein coeur de la tempête si elle arrivait plutôt que prévue. Un léger sourire s'esquissait sur ses lèvres quand il reprit la parole.

- Bon, tu auras ta réponse mais je te préviendrai juste d'une chose. Elle servira uniquement après l'arrivée du Saint et de son comportement. Avant, tu comprendras pas des masses. Une fois qu'il sera parti, va à Rome ! Dis à un enfant cette phrase "Un battement d'ailes et tu t'envoles vers le ciel". Les choses seront alors plus éclairantes...

Enfin, je le fixais avec une légère pointe d'excitation. Mon coeur battait la chamade rien qu'à l'idée d'affronter ce mec. Je le fixais et mes yeux laissaient apparaître des éclats de lumière dorée sous l'effet des sons de métal et du sang qui pouvaient couler par un bon combat ! Cela faisait si longtemps !

- Pour te répondre vraiment, je suis un guerrier comme toi, j'ai porté une armure aussi brillante que la tienne... Peut-être une Scale va savoir ! J'aime ton peuple par son courage pendant les batailles, vous avez des couilles et je respecte cela, donc, perdez pas ça ! Battez vous pour retrouver votre liberté !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LiaoLiaoArmure :
Protection de Poséidon

Statistiques
HP:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-bleu160/160[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-bleu  (160/160)
CP:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-rouge240/240[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-rouge  (240/240)
CC:
[Avril 550] Visite impromptue (Libre) G-jaune305/305[Avril 550] Visite impromptue (Libre) V-jaune  (305/305)
Message Re: [Avril 550] Visite impromptue (Libre)   [Avril 550] Visite impromptue (Libre) EmptySam 3 Oct - 22:14
:: Patience est mère de toutes les vertus

Liao trouvait son interlocuteur très étrange. Sa nature belliqueuse transpira très rapidement dans la conversation, mais ses ordres semblaient être très clairs. D’ailleurs le général se demanda qui pouvait connaître les agissements des Saints à ce niveau, et que cherchait-il exactement en prévenant Atlantis de la sorte. Le marina se plongea dans ses réflexions tout en restant attentif à cet étranger. Il refusa cordialement mais fermement le défi lancé par Abrarxès. Ses paroles avaient été le reflet de ses pensées, mais n’en contenaient pas l’intégralité pour autant. Le chinois avait des choses à prouver, mais c’était envers lui-même et l’esprit de son mentor. En tout cas, l’Hippocampe ne douta pas qu’un jour prochain ils s’affronteraient que cela soit pour le plaisir ou par la force des choses. Liao était aussi intéressé et intrigué par cet étrange personnage. Calme et sobre. Le gardien du pilier du pacifique nord était égal à lui-même. Le contrôle était une seconde nature chez lui, et il ne laissait jamais ses émotions ou des notions extérieures intervenir dans ses décisions. Evidemment les circonstances pouvaient changer cet état d’esprit de temps en temps, ou son instinct quand il lui soufflait des indications. Pour le moment, le général observa paisiblement son interlocuteur et attendit sa réponse ainsi que sa réaction. Son interlocuteur sembla réfléchir à la situation. Un dilemme intérieur probablement.

Abrarxès reprit la parole, et Liao se contenta d’un signe de tête affirmatif concernant la question de ses origines. Peu de personnes utilisaient ce nom pour désigner sa terre natale, et cela prouvait que son interlocuteur s’y était déjà rendu au moins une fois. Un nouveau signe de gratitude et de respect accueillit les paroles de son interlocuteur. Il avait lui aussi attisé la curiosité du marina, tout en s’octroyant son respect dans une certaine mesure. La perplexité étreignit les traits du chinois quand Abrarxès reprit la parole. Si il l’avait trouvé mystérieux jusqu’à présent, cette conversation prenait une toute autre tournure bien énigmatique. Des codes et des réponses différées. Son esprit assimila rapidement les recommandations du visiteur, et le général préparait déjà les ordres à conseiller au Grand Prêtre afin de préparer la venue de ce Saint. La familiarité de cet homme déteignit sur le général qui prit la décision de le tutoyer aussi.


_ « C’est noté. – Un battement d’ailes et tu t’envoles vers le ciel –. Je transmettrais ton message à qui de droit, ainsi que tes recommandations. Nous prendrons notre décision une fois le départ du Saint, et le point fait sur son comportement et son attitude vis-à-vis de nous… »

Liao laissa sa phrase en suspens, se doutant parfaitement de sa manière de réagir. Le Saint se croirait en pays conquis et soumis, alors que les flammes de la rébellion et de la vengeance couvaient en chaque marina. La situation était compliquée pour le moment, et toute action devait être préparée et réfléchie avec minutie. Son avis semblait être partagé par d’autres généraux pour le moment, et même le Grand Prêtre. Le regard d’Abrarxès se montra dès plus explicite sur ses intentions, et ses sentiments. Le chinois se contenta de sourire simplement face à son attitude et ses paroles. Il répondit alors calmement, même si son regard et son sourire montraient un aspect plus carnassier et combatif de sa personnalité.

_ « La liberté est une chose difficile à perdre, tant que nous luttons pour la conserver. On peut être prisonnier et être libre, et on peut être libre de ses mouvements tout en étant prisonnier. Le principal est de ne pas abandonner, et de ne pas s'avouer vaincu » Ses réponses comptaient autant pour les marinas que pour les chinois, ne sachant si le peuple dont il parlait concernait plutôt l’un ou l’autre. Il ajouta par la suite. « Je suis sûr que nous nous reverrons rapidement vu la tournure des choses. Peut-être te souviendras-tu ou accepteras-tu de me dire quelle armure tu arborais. »

Liao fit une légère révérence envers son hôte, rassuré sur son comportement et comprenant qu’il ne l’attaquerait pas pour le moment. Leur prochaine rencontre ne serait probablement pas aussi amicale et courtoise que celle-ci. Finalement Liao reprit la parole pour conclure.

_ « Atlantis vous remercie toi et ton mystérieux bienfaiteur. Si tu le permets, je vais prendre congé pour transmettre cette information rapidement afin de nous préparer efficacement pour cette visite à venir. »

Plus que des actions concrètes, il fallait surtout dissimiler les marinas et faire circuler un mot d’ordre pour cette visite à venir. Elle n’était guère surprenante, et la prudence dictait cette conduite. Pour l’avoir vu à l’œuvre, Liao savait que le Grand Pope était un fin stratège et un homme prudent. Pour le moment les marinas allaient se préparer pour la venue de cet inquisiteur, et réfléchir à la possibilité de se rendre à Rome pour utiliser cette énigmatique mot de passe. Il offrait peut-être une voie et une possibilité de soulèvement pour Atlantis et d'autres camps d'ailleurs.


" We all have inner demons to fight, we call these demons, fear and hatred and anger.
If you do not conquer them then a life of one hundred years is a tragedy.
If you do, then a life of a single day can be a triumph. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t233-liao-general-de-l-hipp
 
[Avril 550] Visite impromptue (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Arches d'orichalque-
Sauter vers: