Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu1350/1350[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge850/850[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune1600/1600[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (1600/1600)
Message [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyLun 26 Sep - 18:35
Apparence


    - John ! Deux secondes, John, s'il te plait !


Le ton était sec, nul supplique ici mais un ordre alors que le Légat se prenait déjà la tête avec une main, fatigué, épuisé, et assiégé de toutes parts. Un murmure lointain lui était parvenu. Calista avait réussi à lui communiquer par le Feu ses pensées... Il ne l'avait pas contactée depuis plusieurs jours, elle s'inquiétait certainement. Pourtant il comprit pas grand chose à ses mots, usant de son Cosmos pour aller rechercher des troubles émis par les âmes des écailles au loin. Rien. Pas une seule fausse note... Calista... Je ne ressens aucun trouble en Atlantis, je ne comprends pas ce que tu me dis... Je suis en route. Il leva alors la main vers John qui allait s'empresser de hausser la voix nouveau, lui aussi irrité par la situation et il y avait de quoi. Quelques secondes s'écoulèrent alors. Rien. Alors il soupira, rouvrant les yeux et baissant sa main autoritaire.

    - Bon. Je dois rentrer en Atlantis, comprends bien que je n'ai pas le choix, Athéna elle même l'a décidé, que voulais-tu que je fasses hein ?! Nous faire tuer tous les deux ?! Elle va sortir, je viens de la voir elle va bien, je te le promets. Alors tu restes ici, à quai, et tu attends. Quand tu me verras revenir, elle ne tardera pas. C'est un ordre. Ne tente rien de stupide qui la mettrait en danger.


Voilà. Le cap était franchi, cette ligne qu'il ne voulait pas. Ordre. Avertissement. Des mots durs face à celui qu'il considérait comme un proche. Un ami peut être oui. Pourtant il n'avait pas le choix, il devait garder le navire, préparer le retour de leur Capitaine. C'était son rôle de Second. Allait-il haïr le Légat en cet instant ? Peut être. La colère du marin était palpable, tout comme celle du Légat qui n'avait su se contenir face à lui... Peut être parce qu'il se sentait proche de lui, digne de confiance. Pourtant le ton était monté, confrontés tous deux à la même douleur. Leur colère était une simple résonance. Aucune réponse mis à part un grognement à peine caché et déjà le Second retournait sur "La Rose Sanglante". Il obéirait. A contre cœur...

Le Légat ne mit pas plus longtemps pour disparaitre lui aussi, cherchant au plus vite le portail caché en Cap Sounion pour l'ouvrir, rentrer en Atlantis pour voir ce qu'il s'y passait et surtout, oui... Préparer la suite. Tous les jours, jusqu'à sa libération, il ne dormirait plus. Serait à cran. mais il devait tenir, amputé d'un pilier, lui même vacillant. Déjà son image quittait la Grèce...

Le voilà aux Arches, inspirant longuement l'air propre à cet Citée, chez lui, unique. Alors déjà il se dirigeait vers l'entrée proche du Premier Pilier, observant longuement le mur levait au loin. Bien. Tout était en ordre. Il capta alors les essences d'Endymion au loin, non loin des autres écailles. Le Temple. Celle du Kraken qu'il ne connaissait pas mais dont il captait l'écho de l'écaille... Et puis... Oui, elle avançait, n'était plus. Calista Atlas. Etoile brillante dans une nuit sombre. Lui s'arrêta quelques instant, soufflant. S'accordant un court répit avant de devoir remettre son masque quand elle serait là... Elle ne devait pas le voir accablé. Non. Fier Atlas. Au moins avait-il eut le temps de se changer, de se laver avant de partir. De mettre une mise propre, digne de ses habitudes. Voilà qui l'inquièterait moins... Bien que son visage, lui, restait marqué par des cernes profondes. Deux jours.


[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu200/200[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge210/210[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (210/210)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune275/275[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyMar 27 Sep - 20:48
La Nymphe avait rapidement quitté le temple de Poséidon. Son appel, elle l'avait entendu. Il résonnait encore en elle, cet écho. Ce désir de revoir celui qui importait tant à ses yeux, et dont elle n'avait pas eu de nouvelles depuis deux longues journées. Quarante huit heures. A côté de vingt deux années de séparation, cela était bien peu. Et pourtant, la jeune femme avait ressenti cette absence comme un manque cruel. D'autant plus difficile à présent qu'elle commençait à apprendre à connaître son frère.

Et pourtant, elle se sentait coupable. Il lui avait confier une mission, celle de veiller sur Atlantis. Elle, l'Atlas, avait été à deux doigts de déserter la Cité pour aller le retrouver, lui. S'assurer qu'il allait bien. C'est ce qu'elle aurait fait, si Endymion ne l'en avait pas empêché. Et de quelle manière! Oh oui, elle entendait encore son ton acerbe et condescendant. Sentait encore la froideur du regard qui avait été le sien. Ou encore l'ironie mordante de ses paroles. Ce n'était pas tant le fait qu'elle avait été réprimandé qui la blessait, mais la façon dont cela avait été dit. Non pas que cela lui importait, après tout, on ne pouvait être aimé de tous, mais elle estimait qu'une bonne entente entre les Généraux étaient nécessaires pour assurer pleinement la défense de la ville.

Un soupir s'échappa de ses lèvres, alors que la Douce passait à côté de la demeure de sa famille. Elle n'aurait pas le temps de se reposer, ni même de se restaurer ou encore de prendre un bain. Tant pis. Et Scylla cavalait, gagnant les portes d'Orichalques, et plus particulièrement celle qui s'ouvrait sur le cap Sounion, portée par l'idée de retrouver bientôt celui qui était si cher à son cœur. Déjà, un sourire parait son visage, atténuant l'expression de fatigue qui était la sienne. Elle prit seulement soin de s'arrêter près d'une des multiples fontaines de la Cité, plongeant ses mains dedans pour venir rafraîchir son minois. Oui vraiment, lorsqu'ils retourneraient à la maison, un bain s'imposerait.

Et puis soudain, elle le ressentit. Ce cosmos familier. Néanmoins, il y avait quelque chose de différent en celui-ci. Mais peu lui importait. Pour l'heure, tout ce qu'elle désirait était une chose des plus simples: se jeter dans ses bras. Calista s'était simplement arrêtée. Elle le vit alors, lui et son immense stature, sa chevelure écarlate. Alors elle s’élança, prenant soin au passage d'user légèrement de son cosmos pour que son Ecaille se retire. Quelques secondes passèrent et l'Améthyste se jeta dans les bras de son Aîné, venant nouer les siens autour de son cou. Sa tête elle, se nichait contre son épaule.

Nul besoin de mots. Tout était dit, là, dans ce simple geste plein d'affection. Elle le retrouvait, lui. Son Monde. La Nymphe respirait doucement son odeur rassurante. Apaisement. Se gorgeait de sa présence. Elle resta ainsi de longues secondes. soulagement que de retrouver un être cher. Toutefois, elle finira par reculer la tête, prenant ce visage tant adoré entre ses mains, caressant sa joue tendrement, alors qu'un doux sourire s'affichait sur son visage fatigué. Oh bien sûr, la Demoiselle n'était pas dupe, il y avait quelque chose qui clochait. Il semblait au moins aussi épuisé qu'elle.

"- Bon retour à la maison Nea. Je suis tellement heureuse de te revoir. Tu sembles à bout de force. Enfin je ne suis guère mieux tu me diras. On fait vraiment la paire toi et moi."

Un petit sourire presque timide, alors qu'elle faisait ce simple constat tout bête. Elle nota également l'absence des Généraux qui avaient accompagné son frère, ce qui fit naître certaines questions dans son esprit. Mais elle les poserait plus tard, déjà certaine que sa contrariété venait de là. Et pour l'heure, tout ce qu'elle voulait, c'était le soutenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu1350/1350[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge850/850[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune1600/1600[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyVen 30 Sep - 19:14
Flammeche

Etrangement, lorsqu'il aperçu le minois de la jeune Atlas son visage sembla regagner quelques couleurs, il la vit alors se précipiter et quitter son armure, d'un coup, pour venir se jeter contre lui à bras ouverts. Lui était resté immobile, l'avait mimé sans pour autant faire un pas, ne reculant même pas lorsqu'elle entra en contact avec lui, non. Il l'enlaça simplement. Resta immobile ainsi, tenant l'Améthyste contre lui, sans un bruit. Sans un mot. Rien n'avait besoin d'être dit non. Tout allait bien, ici. Elle allait bien.

Calista brisa cet instant, celui dans lequel Cinead commençait à fermer les yeux, comme si le poids du monde l'avait quitté durant quelques secondes. Envolés. Il sembla alors se réveiller brusquement lorsqu'elle vint saisir son visage avec tendresse, lui offrant une douce caresse sur la joue. Avait-elle compris ? Ses yeux ne pouvaient mentir, malheureusement, contrairement au reste de son corps. Il posa alors sa main sur la chevelure pourpre, avant de se pencher et d'embrasser le front de la petite sœur inquiète face à lui. IL se détacha alors de son étreinte pour lui présenter son bras, l'invitant à se joindre à lui pour rentrer. L'accompagner en Atlantis. Rentrer, ensemble cette fois.

    - Ton message m'a vraiment inquiété Calista, que s'est-il passé ? Atlantis a l'air de se porter à merveille... murs mis à part. Bien-sûr.


Une petite pointe d'amusement alors, essayant de calmer cette tension certaine qu'il ressentait en elle. Elle était inquiète, à bout de forces tout comme lui... Elle devait se reposer, aussi la raccompagnerait-il chez eux avant de repartir au temple gérer quelques affaires importantes. Puis il rentrerait, lui aussi, tenter de trouver le sommeil. lointain. Ils avançaient alors en direction du Pilier de l'Atlantique Nord, à pas tranquilles, profitant d'une douce brise et du calme. Il en avait besoin, oui. Il ferma les yeux un instant, inspirant autant qu'il le put, laissant s sa cadette le guider. Profiter du calme. Se recentrer... Qu'il était simple d'y arriver en Atlantis, bien plus simple qu'à Blue Graad.

    - Désolé de ne pas avoir donné plus de nouvelles. Cette.. manière que nous avons de communiquer est assez complexe tu sais, je ne peux m'exprimer longtemps de la sorte, j'ai été très étonné que tu arrives à établir un contact de toi même d'ailleurs... Étonné mais, je m'en doutais pourtant, que tu avais ça en toi.


Oh oui, Calista était une Atlas. Le Feu. D'une manière différente chez elle, bien moins intense, bien moins facile à trouver. Une Flammèche. Une flamme furtive, Etoile Filante. elle comprendrait bientôt, lui avait activé son esprit durant les deux derniers jours sans interruption, avait su trouver des points d'accroche, des choses pour se motiver, ne rien lâcher. La marche à suivre, prochaine. Compléter ce qui n'était plus, ne plus laisser personne. Rien. Et pourtant... Ses poings se serraient alors.

    - Je vais t'expliquer quelque chose Calista, avant tout. Tu es une Altas, particulière... Je l'ai compris une fois à Blue Graad. Ai senti ton âme vaciller. Je t'ai parlé cette fois là... En danger. Ce lien, entre toi et moi.. Tu as en toi du sang de Purificateur. Même Satine ne possédait une telle capacité. Différente du mien, plus volage, une Flammèche qui t'habite, qui te donne une certaine sensibilité avec plusieurs choses. Que tu ais pu me répondre était déjà un exploit. Venir à moi... Il me faut t'offrir une chose cependant. Une clef.


Il rouvrit les yeux alors. Les questions viendraient plus tard, sur ce voyage, il n'en doutait pas. Il agissait en tant que Légat, en tant que Purificateur ici, avec sa petite sœur; Son Sang. Sa famille. Il tendit sa main libre devant lui alors, puis se stoppa, faisant naître une flamme bleutée qui semblait danser plus lentement que le feu habituel. Il s'apprêtait à se tourner vers alors, faisant danser la flamme entre ses doigts quand l'air sembla différent un court instant, changeant. Quelque chose approchait... Ou quelqu'un.


[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu200/200[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge210/210[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (210/210)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune275/275[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptySam 1 Oct - 1:14
Immobile, perdue au cœur des bras de cet être cher, l'Atlante goûtait à la savoureuse et agréable sensation de se sentir aimée et protégée. Celle de deux êtres heureux de se retrouver après une séparation qui leur semblait bien trop longue. Profiter. Ne serait-ce que quelques secondes. Et pourtant, cela suffit à lui faire un bien fou. Oui Cinead se tenait à nouveau là, près d'elle. Atlantis venait de retrouver son Légat. La douceur de ses lèvres sur son front lui fit fermer un bref instant les yeux. Déjà, ce contact était rompu. Mais elle ne lui en tenait pas ombrage. Elle comprenait. Alors, la Belle ne se fit pas prier bien longtemps pour venir glisser son bras sous celui de son Aîné, après avoir revêtu son Ecaille. L'Atlas lui offrit le beau sourire qu'elle était capable de présenter en cet instant, avant de poser ses doigts fins sur son avant bras, alors que tout deux avançaient. Bras dessus, bras dessous. Frère et soeur. Unis.

Silencieusement, ils allaient. Nul besoin de mot ou d'échange. Soutien l'un pour l'autre. Voilà ce qu'ils étaient. Ce qu'ils représentaient. Et puis, vint cette question qui arracha une petite moue à la Demoiselle et lui fit arrêter sa marche. Doucement, elle se détacha et recula de quelques pas, avant de venir poser un genou et un poing à terre. Plus de sœur ou de frère. Juste une Générale face à son Légat.

"- Tu m'avais demandé de veiller sur Atlantis. De protéger notre Cité. Notre peuple. C'est ce que j'ai fais au cours de ces dernières quarante huit heures. Inlassablement. Essayant d'agir aussi bien que toi, Légat. Et pourtant, je n'ai pas cessé de m'en faire pour ta personne. J'ai eu peur pour toi. Crains qu'il ne t'arrive quelque chose. Et que je ne sois pas là pour accomplir mon devoir de Gardienne. Quand j'ai vu que tu ne me répondais plus, j'ai pris la décision de te rejoindre. Tu comprends, je voulais m'assurer que tu allais bien. Ce silence...était horrible pour moi. C'était comme te perdre une deuxième fois. Endymion venait de rentrer, alors je me suis dis que puisque nous avions veillé à deux sur la Cité pendant deux jours, je pouvais quitter mon post et te rejoindre. Il m'en a empêché." Elle n'ajouta rien sur la froideur de ses rapports avec le premier Gardien. Un moment de pause. " Je t'ai dis que j'ai failli et tel est le cas. Tu avais placé ta confiance en moi. Et je l'ai trahi. Je te demande pardon, et te présente mes excuses."

Humblement, Scylla inclina la tête devant son Légat , sa longue chevelure lilas glissant le long de sa joue, masquant son faciès. Elle avait fait preuve d'honnêteté. Voulait qu'il apprenne la vérité de sa bouche et non pas d'une autre. Lentement, la jeune femme se relevait, et écoutait, attentive, les paroles sibyllines de son Aîné. Visiblement, elle parvenait à le surprendre. Une fois de plus. Etait-ce le Feu qui leur permettait de communiquer de la sorte? Une Atlas particulière? En quoi? Elle ne comprenait vraiment pas. Elle sursauta lorsqu'il mentionna la fois où son âme avait vacillé. C'était depuis ce fameux jour que sa Flamme s'était réveillée. Cette fois où elle avait voulu venger Nereus des esclavagistes. Cette fois où elle avait failli y passer. Elle fixa son aîné dans les yeux. Elle ne lui avait guère encore parlé de cette histoire. Et elle comprit. Se remémorant les paroles qu'elle avait entendu à l'époque avant de murmurer:

"- "Toujours."...C'était donc toi, n'est-ce pas? C'est toi qui a veillé sur moi lorsque j'étais inconsciente?"

Pourtant elle ne comprenait pas ce qu'il cherchait à lui dire. Il voulait lui offrir la Clé? Mais pour quoi? Dans quel but? Elle le fixait avec une certaine incompréhension dans le regard, inclinant la tête sur le côté pour observer cette flamme bleue qui dansait au creux de la main de son Ainé. Oh, elle voulut lui dire, mais tout en parlant ils s'étaient rapprochés du pilier de l'Atlantique Nord. Alors, elle ressentit sa présence. Immédiatement, la Nymphe mit une certaine distance entre son frère et elle. Assumant son rôle de Gardienne, elle se plaça à quelques pas devant lui. Non pas qu'elle avait honte de son lien fraternel, mais elle ne voulait pas qu'il sache. Méfiance. Son corps, déjà, lui se tendait comme un arc, sur la défensive. Tout sourire disparut de son faciès, et la Belle para ce dernier d'un masque impassible, son regard améthyste se faisant plus froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu1500/1500[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge900/900[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune1500/1500[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptySam 1 Oct - 15:58
Sans daigner masquer mon aura, mélange de pression, de subtilité, je m'avançais d'un pas tranquille, revêtu solennellement de mon écaille resplendissante.
Un sourire énigmatique plaqué sur mes lippes, je pris un malin plaisir à observer Cinead sans prendre grande attention à la Nymphe, et ce ne fut qu'une fois parvenu à proximité de mes deux compagnons que je daignais adresser un bref regard empli de malveillance à celle qui avait perdu mon estime.

Ah cher Légat ! Quel plaisir et quel soulagement de te voir revenu en bonne forme. Vu la crise d'hystérie qu'à piquer notre chère Calista, prête à abandonner Atlantis pour tes beaux yeux, j'ai cru un instant qu'on ne te reverrait que découper en plusieurs morceaux.

Je ponctuais ma boutade par un léger rire accompagné d'un hochement de tête envers Cinead, dont j'étais vraiment heureux du retour. Non que j'avais réellement douté de sa survie, mais j'avais hâte non seulement de conter le résultat de ma mission, mais surtout de voir vers quelle direction le Légat allait nous entraînez.
D'ailleurs, une absence notable me fit soudain tiquer.

Aurais-tu oublier Nimue sur le chemin ? Où se trouve donc ma belle capitaine ? Je pense que nous aurons bien besoin de ses toutes nos ressources très prochainement, car vois-tu, ma mission en Asgard fut certes un grand succès mais aussi un point de départ vers de sérieux ennuis...

Par mesquinerie et par jeu, je tournais allégrement toute mon attention vers Cinead, éclipsant en apparence Calista de mes préoccupations. Si la belle avait sous-estimé ma rancune et ses effets, elle risquait d'en avoir pour son argent.

A voir ta mine, je me doute que tu dois être harasser par ton voyage, Légat. Mais je vais devoir te parler de toute urgence et... en privé. J'ai le déplaisir de t'annoncer qu'il est possible que je te demande de juger un acte de haute trahison au sein de notre ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu1350/1350[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge850/850[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune1600/1600[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyMer 5 Oct - 19:43
Souffle

La flamme dansait dans le creux de sa main alors qu'il écoutait le court récit d'une petite sœur accablée, se châtiant elle même pour la faute qu'elle estimait par dessus tout grave. En cet instant le Cinabre ne put comprendre l'ampleur des dégâts, celui des mots tranchants et acérés du Dragon des mers qu'il connaissait pourtant, pour lui cela ne venait pas de là, elle n'en laissait paraître aucun signe. Juste la culpabilité, la peur de décevoir ce frère estimé par dessus tout dont le retour n'avait été qu'un songe, une envie qui l'avait guidée jusqu'ici.. Et à son retour, oui, il était déjà reparti, pourtant.

    - Et tu es là pourtant. Tu n'as rien fait, tu es restée. N'est-ce pas là ton devoir ? Le devoir des autres Généraux de t'aider à accomplir le tiens, et à toi de les seconder pour le leur ? Calista, tu es bien trop dure avec toi même, tu t'en demandes trop. Je ne suis pas Amphérès. Je sais ce qui t'anime mieux que quiconque, étrangement. L'important, c'est que tu n'as pas franchi la ligne.


Alors il l'observa se braquer, revêtir son armure, ayant senti elle aussi cette présence approchante. Et ce fut le cas, le masque d'Endymion lui apparut rapidement, fidèle à lui même, sa démarche appliquée et propre à cette homme mystérieux. Fin manipulateur. Cinead observa ce court échange entre les deux Généraux et cette tension certaine qu'il ressentait, au delà de la sienne. Oh oui, les heures avaient du être longues à Atlantis en son absence, il s'en rendait bel et bien compte. Endymion semblait s'amuser avec Calista, sur cet échange qui fut le leur, cette faute avouée par l'Atlas. Le Dragon des Mers jouait là à un jeu dangereux... Alors la flamme s'évapora. Nimuë... Puis il termina par son coup de théâtre, grandiose. Le regard de l'Atlas se fit alors plus dur et ses muscles se crispèrent alors. Pourtant il gardait son calme, pour le moment

    - Eh bien, que des bonnes nouvelles en soit. Je te demande un minimum de respect pour Calista cependant, bien qu'elle soit Générale de Scylla, elle n'en reste pas moins la Princesse d'Atlantis, ma sœur dont je t'ai brièvement parlé.


Endymion le savait, les siens comptaient plus que tout, bien qu'en général le Légat était plus prompt à dissimuler ses émotions, la petite pique adressée à sa sœur ne lui plaisait pas et son état de fatigue et de tension n'aidait en rien. Si Nimuë avait été là elle le lui aurait rappelé, de se ménager... Mais le problème était là, précisément sur ce point : elle n'était plus là. Alors un certain agacement s'échappait, chose qu'il n'aimait pas. Il soupira alors alors, lassé de la suite.

    - Haute trahison tu dis ? nous parlerons de Nimuë plus tard alors. Hum... Je crois comprendre, et je suis étonné. Tu peux en parler ici, Calista aura besoin des informations dont tu vas me faire part pour sa prochaine mission, bien que je n'ai pas envie de les entendre. Conte moi ton voyage Endymion, et fais moi part de tes découvertes.


Un traître. Parjure assassin.


[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu200/200[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge210/210[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (210/210)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune275/275[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyMer 5 Oct - 21:45
Peut-être avait-il raison. Peut-être qu'elle s'en demandait de trop. Mais c'était ce à quoi l'avait conduite l'entraînement d'Amphérès, qui ne cessait de lui demander toujours plus, la contraignant aux entraînements, à suivre ces cours nécessaires pour être la parfaite et digne héritière de famille Atlas. Mais elle était ainsi. Elle ne voulait donner que le meilleur d'elle-même. Toutefois, elle lui était reconnaissante de lui pardonner. Alors en guise de reconnaissance, elle lui avait adressé un sourire, avant qu'à nouveau le silence ne se fasse entre eux. Elle ne voyait que trop bien que quelque chose n'allait pas, pourtant elle n'osait pas lui demander ce qui se passait, ne voulant pas se montrer trop intrusive, craignant, peut-être, un possible courroux.

Et tandis qu'ils marchaient, elle avait ressenti cette présence familière. Oh bien sûr, elle s'était immédiatement mise sur le qui-vive. Comment pouvait-il en être autrement, alors qu'ils venaient de se séparer en bien mauvais termes. Et lui, venait à eux tranquillement, prenant grand soin de l'ignorer. Grand bien lui fasse, elle s'en moquait éperdument. Elle eut juste droit à ce regard teinté de malveillance alors qu'il prenait la parole. Mais comme de coutume, il ne savait pas se taire. Ne savait pas où s'arrêter. Une nouvelle pique lui fut adressée, à elle. L'hystérique.

A ce terme, elle ne put s'empêcher de serrer ses poings, se contenant, non s'en imaginer l'exquise et agréable sensation qu'elle aurait pris à abattre ceux-ci contre sa mâchoire. Lui refaire le portrait. Voir disparaître ce sourire qu'elle ne pouvait plus supporter. Et alors qu'il l'ignorait superbement, il finit par l'achever. Venait-il de l'accuser elle de haute trahison? Un instant, elle demeura sans voix, alors qu'il lui semblait qu'elle avait du mal à respirer, comme s'il venait de lui porter un coup. Puis vint la colère, l'incompréhension et la rage. L'accuser elle, l'héritière de la famille Atlas, était une grossière, très grossière erreur.

Il avait de la chance qu'ils se trouvaient devant le Légat, sans quoi, la Générale lui aurait fait ravaler ses paroles. Face à Nea, elle ne pouvait se laissait aller à sa sauvagerie, pourtant, Scylla, en elle, criait à l'infamie. Il suffisait pour cela de voir l'éclat étincelant du regard meurtrier qu'elle porta sur le Dragon des Mers. Qu'allait penser son frère à présent? Elle s'apprêtait à prendre la parole pour se faire mordante, incisive, quand, la voix de Cinead s'éleva. Bien que calme, celle-ci cachait quelque chose de plus profond. Pourtant, elle se retourna vivement vers à ses mots, avant de lâcher un soupir en secouant doucement son doux minois, affichant une moue de dépit.

D'une, il venait de révéler à Endymion, ce qu'elle s'était évertuée à cacher: leur lien. De deux, il venait de lui donner un titre auquel elle n'avait jamais pensé, faisant porter un fardeau de plus sur ses épaules. Elle aurait voulu contester, mais à quoi bon. Cela ne servait plus à rien à présent. A nouveau, elle mourait d'envie de foudroyer le Dragon des Mers du regard, mais elle s'en abstint. Oh elle était certaine qu'en cet instant ce dernier devait jubiler.

Mais seul lui importait Nea, et en cet instant, son Feu semblait éteint. Il était épuisé, et inquiet. Pour Nimüe? Ah oui, la belle capitaine d'Endymion. Une légère pointe de jalousie? Stupidité que cela. Et elle finit par tiquer sur le mot mission. Fort bien, si le Légat l'exigeait, l'Atlante irait donc. Bien qu'elle n'en avait guère l'envie, la Belle finit par se tourner en direction d'Endymion, prête à écouter ce qu'il avait à dire, lui portant toutefois un regard particulièrement froid et dépourvu d'émotions. Non, elle ne lui ferait pas le plaisir de laisser sa colère exploser. Demeurer impassible et imperméable à toutes choses, n'était-ce pas là l'un des premiers enseignements de son Père après tout?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu1500/1500[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge900/900[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune1500/1500[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyMer 5 Oct - 22:46
Echec... et mat.
Ah belle Calista, combien de souffrances te serais-tu éviter en me révélant directement ce que je voulais savoir ? M'obliger ainsi à mentir, menacer, jouer avec ses sentiments et ses contradictions... Bon certes, j'adorais cela et je m'en régalais comme un gros chat devant une écuelle de lait, mais de là à en arriver à de telles extrémités.
Toutes ces pensées, je les transmis à la belle d'un simple regard. Ne joue plus avec moi... Plus jamais.
Puis, aussi vif qu'un serpent, j'agis.
Le bras en avant, la jambe gauche en retrait, je déployais toute la grâce dont j'étais capable pour orchestrer la plus parfaite révérence vue en Atlantis depuis surement bien longtemps.

Je vous présente mes plus humbles et sincères respects, votre altesse... Ainsi que mes excuses pour mon outrecuidance.

Nul doute que j'allais prendre à rebrousse poil la générale des mers en agissant de la sorte, et c'était exactement le but recherché. Sa franchise lui vaudrait mon soutien, son opposition, ma vindicte. La voici pleinement prévenue.
Me redressant finalement, mon éternel sourire de retour sur mon beau faciès, je me lançais dans une brève explication avant de répondre aux questions du Légat.

Il semblerait que dame Calista se soit bien gardée de me faire une telle révélation. Je comprends bien mieux certaines de ses réactions... Oublions donc cette histoire de trahison, pour passer à un récit bien plus riche et important.

Un regard entendu envers la belle, qui devait soit me haïr, soit s'amuser de mon revirement, et j'entrepris le monologue de mon aventure nordique.

Deux guerriers divins sont venus à ma rencontre dès mon entrée en Asgard. Je passerais sur les détails mais j'ai eu le temps de leur faire cracher quelques informations majeures avant qu'ils ne proposent de m'enterrer aux cotés de Lytés. Les Ases sont convaincus que le Kraken est mort sous les coups de l'un des nôtres. Lytès serait mort brusquement à cause d'un mal inconnu dont le seul fait marquant serait... une odeur d'iode. Le témoin du drame affirme qu'il était en route pour mener le Kraken à sa prêtresse. Nul doute que le meurtrier voulait empêcher une alliance entre nous et le peuple d'Asgard. Son plan a marché à la perfection, tant il a semé le doute. Un individu retors et assez puissant pour éliminer un général des mers en quelques secondes, devant un guerrier divin impuissant...

Tout était dit. A Cinead d'en tirer les bonnes conclusions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu1350/1350[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge850/850[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune1600/1600[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptySam 8 Oct - 15:48
Hippocampe

Il pouvait sentir cette tension, la colère de l'Améthyste qui se contenait. Pas un mot, rien de bon en soit... Le Cinabre se mit alors à penser à la manière de faire du Dragon des Mers... Oh non, Cinead n'aimait pas cela, une discussion avec Endymion s'imposerait, bien qu'au fond il se doutait que cet état pouvait être à double tranchant. L'utiliserait-il pour nuire au Légat, ou bien pour s'attirer une plus grande sympathie. Son regard de feu passa de l'un à l'autre, soupirant alors de la bonne entente relative entre ses Généraux. Si Endymion n'en laissait rien paraître ce n'était pas le cas le Calista. Il posa sa main sur l'épaulière de Scylla sans cesser de regarder Endymion. de l'écouter. Son air se fit captivé en un sens par ses mots, habile manipulateur.

    - Et toi Endymion ? Tu crois à ces dires ? Ne penses-tu pas que leur histoire est là pour semer le doute dans nos propres rangs ? Hum... Tu me dis qu'ils ont voulu t'attaquer aussi, mais pourquoi ? Pourquoi s'ils n'ont rien à voir là dedans... As-tu pu confirmer leurs dires ?


Oh cela il n'en doutait pas un seul instant, pas avec ce fin marionnettiste. Croire sur parole ? Voilà une bien drôle d'idée qui ne ressemblait pas au Général, pourtant il venait de lui faire part des faits, sans ciller... IL devait avoir d'autres informations, et cela le Légat les voulait. Toutes. Pourquoi se faire attaquer, pourquoi un Atlantes aurait fait cela..? Oh il avait bien des idées pourtant, mais il allait lui falloir des recherches, de la réflexion. De la méfiance ? Très peu pour lui, pour autant il ferait attention. Une force supérieure... Il ferma les yeux un instant, tendit la main à nouveau pour y faire naître la flammèche bleutée, dansant toujours lentement au creux de sa paume.

    - Cela confirme mes doutes. Calista, je t'ai parlé de la clé, la voici. Tu vas en avoir besoin pour ta prochaine attribution. Ferme les yeux et fais moi confiance. Concentre-toi sur le Feu.


Alors il s’exécuta, dirigeant sa main vers le plastron de Scylla, au niveau du cœur, pour y faire glisser cette flamme qui fut immédiatement absorbée par l'âme de la Générale. Il la tenait toujours par l'épaulière, alors qu'elle pouvait déjà sentir en elle comme une bouffée nouvelle, une inspiration profonde et une chaleur en elle, plus forte que celle qu'elle eut ressenti jusqu'ici.

    - Tu peux rouvrir les yeux. Respire lentement. Je viens de révéler ce qui sommeillait en toi. Tu as une capacité certaine à capter les liens et les émotions ma sœur, je t'ai ouvert la voie vers la compréhension. Les écailles, tu seras capable de les ressentir, de ressentir leurs âmes au fond de toi... Mais cela reste limité à toi, seulement toi. Tu ne pourras deviner ces choses que si les personnes ou les écailles, peu importe, te sont liées. Il te suffira de penser à ce Feu, calmement, et surtout chercher à comprendre, t'intéresser... Je te guiderai, tu pourras me contacter plus facilement aussi, mais pour l'instant, tu as besoin de cela pour... retrouver l'écaille de l'Hippocampe et son porteur, s'il est encore de ce monde.


La tâche venait d'être donnée, il leur fallait agir au plus vite, une écaille ne pouvait se trouver loin d'Atlantis, si longtemps, prisonnière. Aussi punitif pour la Citée que pour l'âme enfermée. Impossible de réveiller une nouvelle force, Endymion l'avait bel et bien dit, il fallait toutes les capacités. Un Purificateur ne pouvait laisser cela arriver, encore moins le Roi.

    - Tu partiras dans quelques jours accompagné du Général du Kraken. Je dois le rencontrer avant cependant. Prends le temps de te reposer.
    se tournant vers l'autre Général. Toi aussi Endymion, ta mission a semble-t-il été mouvementée. Nous allons devoir veiller sur la Citée ensemble.

Oh oui. Ensemble. EUx deux... Et nul doute qu'Endymion allait lui rappeler qu'ils ne devraient pas être que deux... Le Légat occultait-il volontairement le sujet ou bien était-il trop préoccupé par ses reflections aunt aux dires du Dragon des Mers ? Un doux mélange, certainement...


[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu200/200[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge210/210[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (210/210)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune275/275[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyDim 9 Oct - 2:03
Oh, il jubilait, elle le voyait bien. Le ressentait. Cela se voyait au regard qu'il portait sur elle. Pourtant, elle y décelait également autre chose. Comme une sorte de mise en garde, la mettant au défi de plus recommencer. Elle se figea en le voyant s'incliner en une révérence parfaite. Derrière cette mise en scène, la demoiselle, elle, ne voyait que de l'ironie. Oh bien sûr, elle était parfaitement agacée, mais d'apparence, elle n'en démontra rien. Une main sur son épaulière, posée là comme pour l'apaiser. La calmer. Cinead. Frère bienveillant. Elle décida même de prendre le contre-pied de ce à quoi il s'attendait. Ainsi, elle approcha du Général, affichant un sourire aux lèvres, retira son gantelet avant de lui offrit sa dextre à la peau de porcelaine, attendant qu'il s'en saisisse pour prendre la parole:

"- Nous acceptons vos excuses Général, si toutefois celles-ci sont aussi sincères que vous le prétendez."

Elle finit par se détourner, revenant aux côtés du Roi, car oui, c'était ce qu'il était à présent: Légat et donc par extension Roi. Oh elle écoutait, attentive, s'interrogeant sur les motifs qui pousseraient un Atlante à s'en prendre à un Général. Elle semblait réellement réfléchir à la question, quand son regard fut à nouveau attiré par cette flammèche bleutée qui dansait au creux de la paume de son Aîné. Elle porta sur lui un regard interrogateur, ses prunelles améthystes allant de lui à cette flamme, et vice versa. Il lui demandait de lui faire confiance. Oh confiance, elle avait toute confiance en lui, alors elle s'exécuta simplement, après avoir acquiescé un doux sourire.

La proximité de Cinead la rendait moins nerveuse. Cela se voyait, se ressentait. La tension qui était la sienne s'apaisait. Ses épaules se détendirent, et la fatigue semblait disparaître disparaître. Elle offrait un tableau différent. Calme. Sereine, alors que cette flammèche se trouvait absorbée par son âme. Elle avait la sensation de se retrouver entièrement. De faire partie d'un tout. Oh, elle ressentit, que sa flamme intérieure, elle, devenait plus puissante, plus ardente. Pas du même niveau que Nea certes, mais elle éprouvait sa présence comme jamais jusque là. L'Atlas, en cet instant, semblait irradier d'un feu nouveau. Comme il lui était demandé, elle inspira profondément, alors que lentement, ses paupières, elles, se rouvraient, et que sa main se posait à plat sur le plastron de son armure, au niveau de son cœur. Renaissance.

Elle voulut tester, s'assurer de ce présent offert par son frère. Bien précieux. Déjà, elle cherchait à tester le pouvoir de cette Clé sur sa propre Ecaille. Un sentiment de plénitude et de calme absolu s'empara d'elle. Toute trace de colère avait disparu. Seule demeurait ce lien qui s’apparentait à un équilibre parfait. Au bien sûr, elle écoutait l'ordre de mission, alors, doucement, elle rompit ce contact, un sourire bienveillant flottant sur ses lèvres, avant qu'elle ne redevienne sérieuse. A nouveau, la Générale prenait le pas sur la sœur reconnaissante, et pliait genou face à lui:

"- Il en sera fait comme tu le désires Nea. La confiance que tu me portes m'honores mon frère. Je tâcherai de mener à bien cette mission, et ferai tout mon possible pour y parvenir, je t'en donne ma parole. Je comprends qu'une Ecaille ne peut demeurer loin d'Atlantis."

Ainsi donc, elle allait partir en mission avec Nereus. Ce n'était pas une mauvaise chose en soi. Le fait qu'ils se connaissent l'un et l'autre serait leur principal atout. Lentement, elle se relevait, tandis qu'elle tiquait sur quelque chose. Cette information, sur le fait qu'ils ne seraient que deux à protéger Atlantis. N'était-il pas parti au Sanctuaire avec une Générale? Où se trouvait-elle à cette heure ci? Pour quelles raisons n'était-elle pas là. Il avait veillé sur elle, c'était à son tour de lui rendre la pareille. Elle laissa échapper un soupir, prenant sur elle pour faire ce pas vers lui. Oh, elle craignait de le mettre en colère, ne le voulait pas. Mais ils devaient savoir. et surtout, elle voulait l'aider. Calista vint alors poser une main sur la joue de son Aîné, le forçant tendrement à croiser son doux regard améthyste:

"- Nea...Je te demande pardon, mais que s'est-il passé au Sanctuaire? Je ne me reposerai que lorsque tu nous auras dis ce qui est arrivé. Pas avant."

Oui, elle était certaine qu'Endymion mourrait également d'envie de savoir. Même si pour sa part, la Belle cherchait simplement à alléger le fardeau de son frère.




Dernière édition par Calista le Dim 9 Oct - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu1500/1500[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge900/900[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune1500/1500[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyDim 9 Oct - 12:40
Une petite pierre jetée négligemment dans un lac à la surface calme... Et voilà qu'une tempête se lève par ce simple fait anodin. Calista avait décidée de jouer mon jeu au lieu de se parer de son indifférence. Parfait, nous allions donc rire ensemble. Entamer enfin une danse magnifique.
Lorsque la belle s'approcha, sa main en avant, j'y déposais sans hésitation mes lèvres en un doux et érotique baiser. Tout en douceur, sensualité, mais sur les quelques secondes finales une légère pression. Une promesse.

Je ne réponds par la sincérité qu'à la sincérité, vénérée princesse.

Un sourire torve pour appuyer ma pique justifiée, et je reportais mon attention sur le frère ainé pour étayer mon rapport de mission. Un temps pour le jeu, un autre pour les affaires potentiellement gênantes.

En toute franchise, je pense que les Ases ont dit vrai. Ils se sont montrés bien trop obtus et primitifs pour monter un tel mensonge sur pied. J'en veux pour preuve qu'ils m'ont défiés à partir du moment où j'ai dévoilé mes véritables intentions et mon identité. Pour une fois que je voulais jouer franc jeu... Ces nordiques se sont montrés incapables de comprendre la différence entre un mensonge et un jeu d'équilibriste verbal. Donc, je pense que sur ce point, ils sont fiables. Ils ont enterré le corps de Lytès avec les honneurs, j'ai vérifié par moi même.

J'écoutais la suite, analysant la teneur de la mission de Calista et me réjouissant de demeurer ici en compagnie de ce cher Légat. Nul doute que ce dernier risquait de vouloir me remonter les bretelles pour protéger sa soeur. Mais j'avais déjà quelques bons arguments dans ma poche.
Mais plus intéressant encore, Scylla insista pour connaitre les détails de l'escapade au Sanctuaire de son cher frère et de Nimue. Une bonne chose, étant moi même curieux de savoir où se trouvait mon ardente capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu1350/1350[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge850/850[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune1600/1600[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyJeu 13 Oct - 0:31
verite

Ainsi leur récit était donc véridique, ils n'avaient pas exécuté Lytès du Kraken. Il était mort, tué par un Atlante semblait-il.. Mais qui..? Qui aurait pu vouloir la mort d'un Général, qui était assez puissant pour le faire en une seconde sans qu'un Guerrier d'Odin ne s'en rende compte ? Dans tous les cas, la parole d'Endymion était sûre, fiable en cet instant, lui même n'aimait pas être berné, manipulé.. utilisé. S'il y a bien une chose sur laquelle il pouvait lui faire confiance, c'était sur ce point précis. Un soupir, alors, il allait devoir faire des recherches, longues, sur ce sujet. Le Légat hocha de la tête alors, l'air pensif mais sérieux. Endymion avait réussi sa mission, à sa manière, n'avait pu tenter de calmer le jeu avec les Ases... Au fond, ce mystérieux Atlante avait réussi son coup. Qui dans cette cité pouvait vouloir naître un tel conflit ? Son regard se porta vers les murs ensuite, comme s'il cherchait à voir au travers.

Calista s'était agenouillée, elle qui quelque secondes auparavant s'était amusée avec Endymion, le Légat ressentait entre eux un jeu malsain... Et de fait, n'aimait pas cela. Endymion avait du chercher à savoir du choses sur elle, certainement, à sa manière ; comme il l'avait fait avec le Légat en un sens. Oh, il allait certainement devoir parler à chacun d'eux pour sûr, ce sujet oui, et d'autres, plus personnels. Mais il ne voulait pas de tensions entre ses Généraux, non, cela il ne le permettrait pas. N'était-il pas le Lieur d'Âmes après tout ? Fier Atlas, Purificateur.

    - Tu as toute ma confiance. Je suis de retour, je me charge d'Atlantis. Assure-toi de revenir quelque soit le résultat de ta mission.


Lui avait-il dit alors, rassurant. C'était la pure vérité, n'avait-il pas confié la même tâche au Dragon des Mers ? Revenir. Protéger les siens...Difficile lorsqu'ils étaient loin, alors il devait leur faire confiance par dessus tout. C'était peut être la chose la plus complexe dans le rôle qui était le sien... Mais il le faisait, avait ouvert son âme, son cœur à ces êtres, ses proches. C'est alors qu'elle s'approcha de lui, venant poser sa délicate petite main sur sa joue qu'elle pouvait sentir étrangement froide. Épuisé. Que faisait-elle, pourquoi un tel geste ici et maintenant, si proche devant Endymion ? Elle tournait son visage sur le sien tout en lui parlant, lui adressant cette question qu'il redoutait. A l'instant où il croisa ses prunelles parme, elle put entrevoir les pupilles de feu trembler un court instant et ses sourcils se baisser. Courte détresse... A quel point avait-elle fait tomber toutes traces de colère, l'avait elle apaisé en cet instant pour ne dévoiler que la culpabilité, là, devant eux ? Calista... oui, possédait cette force étrange sur lui. Ce pouvoir. Cinead ferma les yeux, inspirant un grand coup puis expirant longuement avant d’entamer. Sa honte.

    - Calista... je... Hum... Le Sanctuaire a été attaqué durant notre entrevue avec le Grand Pope par... un esprit qui a pris possession du corps de Nimuë et d'une autre personne. Il y a eut des morts, des blessés. Athéna est intervenue, devant mes yeux, pour détruire ce mal, et a ordonné à ce que la Sirène Maléfique soit enfermée... Je... je ne pouvais rien faire. Ce n'est pas sa faute, elle n'a rien fait !
    Une nouveau soupir... Qu'il devait être étrange de le voir ainsi pour eux deux certainement. Elle sortira cependant, j'en ai eu la confirmation, elle reviendra chez nous, ils doivent... régler quelques détails. J'aurai des rapports quotidiens et ai eu la promesse d'un homme de valeur qu'il ne lui serait fait aucun mal. Il tentait de se rassurer lui même. L'Alliance du Fer et du Sang sera donc actée à la libération de Nimuë. Nous avancerons avec Athéna pour quelques temps..

Sa voix n'avait pas tremblé pourtant, s'étant seulement montrée hésitante par moment. Oh il n'en doutait pas, les deux Généraux allaient avoir des questions pour lui, des détails... Et lui, fatigué, épuisé, s'était livré là... ouvert... Oh il pensait être en colère, se laisser déborder par les flammes en son cœur. Mais Calista l'avait désarmée d'un regard, d'un geste. Nul doute que le Dragon des Mers n'apprécierais pas cela de la part de son Légat.


[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu200/200[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge210/210[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (210/210)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune275/275[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyJeu 13 Oct - 22:11
La Belle entrait dans le jeu du Diable, peu désireuse de se laisser marcher dessus. C'était pour cette raison qu'elle avait prit le contre pied de ce qu'il attendait d'elle. Simple provocation. Oh bien entendu, on ne provoquait pas le Dragon des Mers impunément. Elle commençait à le savoir. Déjà les lèvres du Général se posaient sur sa main. Douceur et légèreté d'une caresse, qui semblait vouloir promettre plus. A moins que ce ne soit qu'une impression. Pourtant, un petit frisson lui avait parcouru l'échine. Leurs regards, eux, ne se lâchaient pas. Et puis une pression de ses doigts autour de sa dextre, comme une promesse. Peut-être aura-t-il remarqué la légère déformation de ceux de la Nymphe? Doucement, elle lui avait retiré celle-ci, ancrant ses paroles dans son esprit.

"- J'en prends bonne note."

Le regard lilas, scrutait les prunelles écarlates de son frère. Sous ses doigts, elle pouvait sentir que sa peau était froide, loin de la chaleur d'un Purificateur. Oui, ce qu'il avait vécu au Sanctuaire avait dû être éprouvant pour parvenir à le mettre dans un tel état de fatigue. Oh, elle vit l'éclat carmin s'éteindre un instant. De la détresse. Voilà tout ce que son Aîné dégageait en cet instant. Le cœur de l'Atlas se serra à ce simple constat. Patiente, le feu-follet attendait tout simplement qu'il se livre à elle. A eux. Un soupir qui semblait clairement indiquer qu'il portait tout le poids du monde sur ses épaules.

Alors vint l'explication. Elle nota le tremblement de sa voix pendant qu'il leur racontait. L'attaque du Sanctuaire. La possession de Nimuë. L'intervention d'Athéna ainsi que l'enfermement de la Générale. Ce nouveau soupir emplit de lassitude. En cet instant, elle ressentait clairement la solitude qui devait être celle de son frère. Lui veillait et protégeait tous les Atlantes. Mais lui, qui veillait sur lui? Qui le protégeait de lui-même? Personne. Et cela l'attristait au plus haut point. Non cela, elle ne l'acceptait pas. Tant qu'elle serait là, jamais cela n'arriverait.

Un soupir s'échappa des lèvres de l'Atlante. Une légère explosion cosmique, et l'instant suivant, la Belle quittait son Ecaille. Ce qu'elle s'apprêtait à faire là, était le vœu le plus sincère de la sœur. La Générale, en cet instant n'était plus. Ne demeurait que la Cadette. Peu lui importait qu'Endymion soit là, elle, tout ce qu'elle voyait, était la détresse d'un homme qui pensait avoir échoué dans sa mission à protéger les siens. Alors, la Demoiselle à la chevelure lilas vint envelopper de ses bras le grand corps de son Aîné, collant sa joue contre son torse. Présence douce et bienveillante. Apaisante. Déjà, elle laissait son aura les envelopper tout deux. Point de noirceur dans celle-ci cette fois, juste un amour profond et sincère. Se hissant sur la pointe des pieds, elle força le Légat à incliner la tête vers la sienne, jusqu'à ce que leurs fronts soient en contact.

"- Nea écoute moi. Je n'ai pas vécu tout ce que tu as vécu là-bas. Mais voilà ce que je sais. Tout ira bien pour Nimuë j'en suis sûre. Tu es resté auprès d'elle le temps de t'assurer que nul mal ne lui serait fait n'est-ce pas? Tu l'as protégé. Ce qui s'est passé au Sanctuaire n'était pas ta faute. Ni la sienne. Ce n'était qu'un malheureux concours de circonstances. Alors s'il te plaît, ne sois pas trop dur avec toi-même pas."

Elle viendra ponctuer sa phrase d'un baiser sur son front, avant de se reculer lentement, laissant sa main glisser le long du bras de son frère pour venir s'emparer de sa dextre et lui communiquer de sa chaleur, tout simplement en usant de ce feu qu'il lui avait offert quelques instants plus tôt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu1500/1500[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge900/900[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune1500/1500[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyDim 16 Oct - 1:16
Mon air avenant avait vite laisser place à un rictus de pure neutralité, puis de froide colère.
Nimue, prisonnière des Saints ? Voilà qui laissait présager une bien funeste issue... Mon commentaire fusa aussi vif qu'un coup de fouet. Froid, glacé.

Alors pourquoi es-tu ici et pas elle ?

Pour une fois, je délaissais les faux semblants pour exprimer mon sentiment du moment. La colère. Bien entendu, Cinead n'était en rien responsable du sort de mon capitaine. D'après sa brève explication, les ordres d'Athéna semblaient logiques, au moins le temps de comprendre le degré de dangerosité de la sirène maléfique. Mais ce que je ne comprenais pas, que je n'acceptais pas, c'était que le Légat n'ait pas attendu la libération de Nimue.
Certes, Cinéad était épuisé, à bout de forces. Cela se voyait. Mais les raisons de son retour ne me semblaient pas suffisantes. Toutefois, loin de poursuivre mes reproches, je pris sur moi pour remplacer la face visible de ma pensée par un nouveau masque d'indifférence. La réprimande était lancée, pas besoin d'en ajouter.

En sais-tu davantage sur cet esprit ? Qui est-il ? Quel rapport avec Atlantis ?

Le tout était au final de savoir qui était la cible : les saints, Nimue elle-même ou les marinas en général. Ceci pour prévoir la tactique à adopter. Surtout vu que Calista partait en mission. A croire que les généraux des mers ne tenaient pas en place.
Pour l'heure, hormis ces quelques détails, je soupçonnais que vu l'état du Légat je ne pourrais pas en tirer grand chose. Même si j'estimais que son abandon de Nimue était préjudiciable, voire incompréhensible de la part d'un leader, je lui accordais le bénéfice du doute. Mon affection pour la générale pouvait bien entendu faire pencher la balance du mauvais coté ; celui des sentiments.
Pourtant même en retournant le problème dans tous les sens, je ne comprenais pas. Cinead était-il revenu à cause du Calista ou s'était-il fait chasser du Sanctuaire avec l'assurance, invérifiable, que Nimue resterait saine et sauve ? La promesse semblait cousue de fil blanc. Soit ma capitaine était innocente et devait être relâchée immédiatement, soit elle était dangereuse et les saints lui ferait du mal. Je n'entrevoyais aucune autre alternative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu1350/1350[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge850/850[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune1600/1600[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyMer 19 Oct - 17:58
Regard

Calista s'était alors jetée sur lui, quittant son écaille étreindre son frère dans la tourmente. Lui était passablement perdu, fautif et il le savait. Pourtant la présence rassurante de l'Atlas lui fit un bien fou, le déchargeait d'un poids immense un court instant pendant lequel il ne pensait plus à rien, fermant les yeux, se laissant noyer par le Cosmos de sa petite sœur aimante. Elle Posait son front contre le sien, tentant de le rassurer sur ce qui avait pu se passer là bas, sur ses décisions, ses choix. Oui, il s'était assuré de ces choses, n'avait cessé de travailler pour cela. Un baiser sur le front, une main tendue et une chaleur appréciable. Le Feu. Elle le lui communiquait, alors déjà un sourire commençait à naitre de nouveau sur le visage fatigué du Roi. Avant de mourir à nouveau.

Le Diable retirait son masque, terminait sa séance de sourires mielleux pour ne laisser face à eux que la colère. Oh ce visage, ce regard, Cinead le connaissait, l'avait vu en Endymion sans que jamais il ne le lui montre. Ce qu'il y avait en lui, derrière tout cela : un être humain. La Colère oui, car cela concernant celle dont il était proche, dont il se targuait être le "compagnon", celui de l'Ermite. Ses mots claquèrent dans l'air, installant pendant quelques secondes un silence total. Le Légat tourna la tête vers lui, se tenant à nouveau droit. Pourquoi es-tu ici et pas elle. Là était la question qu'il se posait lui même oui. Poutant il lâchait la main de Calista pour s'avancer d'un pas vers son Général, le fixant droit dans les yeux, le dominant de sa hauteur, poings serrés, le regard ardant. Sa seconde question fut alors de nouveau marquée par son indifférence...

    - N'as-tu pas écouté ce que j'ai dit Endymion ? Si Calista est la Princesse d'Atlantis, j'en suis le Roi. Crois-tu que j'allais rester au Sanctuaire alors que ma Cité est en danger ? L'ennemi se nomme Lucius, ancien Chevalier d'Or des Poissons, ancien maître de Nimuë et ancien disciple du Grand Pope Akritès. Il avait lié son âme à Nimuë, a apparemment observé Atlantis et ses défenses. Nous courrons un risque, mais Nimuë ne sait pas tout. Lucius non plus donc. Le Sanctuaire est tout autant en danger. La sœur jumelle de Nimuë, femme d'Orion du Sagittaire que tu as rencontré sur "La Rose Sanglante" a été possédée par Lucius aussi et s'est enfuit. Athéna a enfermé Nimuë pour plusieurs choses, la protéger de cela, et prendre le temps de vérifier qu'elle n'est plus sous l'influence de son maître pour protéger le Sanctuaire. Et nous, par la même occasion. J'ai veillé pendant deux jours à ce que rien ne lui arrive, alors fais moi confiance.


Fini le temps de s’apitoyer sur son sort. Le Dragon des Mers n'était pas d'accord avec son point de vue ? Soit. Jusqu'ici il ne savait pas tout, mais une fois ces informations en tête Endymion changerait certainement de point de vue. Le Légat avait fort à faire, une cité sur les bras et une défense à préparer... Et puis, mine de rien, il lui fallait du repos. Somnoler ça et là ne l’avait pas réellement aidé.

    - Elle reviendra, sans qu'aucun mal ne lui soit fait, tu as ma parole. As-tu autre chose à me reprocher ? Je dois préparer la défense de notre cité.


Cinead n'attendait qu'une chose d'Endymion : son franc parler. A l'instar de cette réplique piquante. Lui en tout cas campait sur sa position, toujours droit et fier, nul défi pourtant, il asseyait là son autorité, celle de la Voix de Poséidon.


[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu200/200[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge210/210[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (210/210)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune275/275[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyVen 21 Oct - 21:54
L'Améthyste gardait son regard rivé à celui de son Ainé, un regard qui semblait vouloir dire "Ne regarde que moi, et rien d'autre". Comme pour le couper, ne serait-ce que quelques instants de la réalité dans laquelle ils se trouvaient. Le Roi se devait de protéger son peuple, mais lui, qui le protégeait de lui-même. Fort heureusement, il avait la chance de disposer d'une petite sœur qui avait voué sa vie à cela, protéger ce frère, jusqu'à il y a peu, inconnu. Une petite victoire à la vue de ce sourire qui reprenait vie sur la faciès de celui qui avait été sa raison de vivre pendant toutes ces années.

Elle hocha doucement la tête, le couvant du regard avec bienveillance, une sourire encourageant venant parer ses lèvres. Mais bien vite, ce dernier mourut sous les mots du Dragon des Mers. Vive, elle était déjà prête à lui sauter à la gorge, lui lançant un regard courroucé, alors qu'un grognement sourd lui échappait. Sombre imbécile. Oh, nul doute que Scylla se serait jeté sur lui pour lui faire ravaler ses paroles. Il avait ouvert la bouche une fois de trop à son goût. Autant elle avait pu tolérer son attitude envers elle, autant ses mots à l'encontre de Nea ne passaient pas. Pourtant, lorsqu'elle s'était tournée vers Endymion, elle n'avait vu que le visage d'un homme inquiet pour une personne qui lui était chère. Un instant, elle se demanda qui était cette fameuse Générale. Sa Belle capitaine avait-il dit. Etrangement, ces mots lui laissaient un goût amer sans qu'elle n'en comprenne le pourquoi du comment.

Lorsqu'elle sentit la main de son frère quitter la sienne, la Belle voulut le retenir. Mais déjà, son imposante stature passait à ses côtés pour aller se placer devant son Général. La Belle ne fit pas le moindre geste, attendant, guettant la suite, se contentant de devenir une simple spectatrice et d'écouter tout ce qui avait pu se passer, notant les informations données dans un coin de son esprit. Elle finit toute fois par se glisser entre les deux hommes. Sa main vint frôler en une légère et douce caresse celle de son frère:

"- Vous avez encore des choses à vous dire semblerait-il. Pour ma part, je vais me retirer, je t'attends à la maison. Grand-père sera content de te revoir. Même s'il n'en a rien laissé paraître, tout cela l'a inquiété. A toute à l'heure."

Elle finit par porter son regard sur Endymion, inclinant légèrement la tête en guise de salutations:

"- Général, je vous souhaite une bonne fin de soirée."

La seconde d'après, la Nymphe s'éloignait. Une légère explosion cosmique et son armure revenait recouvrir son corps, et quelques instants plus tard, une panthère d'ombre venait tout simplement prendre place à ses côtés. Une main fine se posait sur la féline créature, soutenant et guidant l'Atlas épuisée pour la ramener chez elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu1500/1500[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge900/900[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune1500/1500[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyDim 23 Oct - 17:57
Je suis le roi.
Oh que voilà un argument digne de faire fermer toutes les bouches, et de faire fi des critiques les plus audacieuses. Mais c'était mal me connaitre...
J'opposais au feu grondant du Légat, une humeur de façade aussi froide qu'un iceberg. Je ne le défiais pas, mais je refusais de m'écraser. Qu'importe ses justifications, je jugeais sans en démorde que Cinead avait abandonner Nimue, et pour cela je lui en tenais rigueur.
Calista profita de cet échange muet, pour prendre congé, et je ne répondis à son salut que par un vague mouvement de tête. Mon regard intense n'avait pas quitter le Légat. Lui et moi avions à parler.

Oh je ne voudrais pas te retarder dans les préparatifs nécessaires à nos défenses... Même si ces derniers sont en partie déjà en place, et que tu as devant toi l'un de ses maillons. Mais puisque tu le demande, qu'importe la raison, je trouve inacceptable qu'une autorité autre que Poséidon s'autorise le droit d'enfermer une générale des mers. Une telle action ne pourrait que logiquement déboucher sur la guerre...

Malgré les explications du Légat, mon jugement restait le même. Ce dernier avait selon toute vraisemblance fait preuve de faiblesse, ou du moins de bien trop d'empathie. Athéna pensait-elle véritablement pouvoir agir comme bon lui semble avec l'élite de nos armées, sans en payer le prix ?

Je me demande ce que Poséidon penserait d'une telle situation.

Petite pique destinée à exprimer le fond réel de ma pensée. Ce que je craignais venait de prendre forme : la gentillesse et la bonté de Cinead venaient de s'exprimer à notre détriment.

Autant être limpide pour éviter les quiproquos. Sommes nous désormais les alliés des Saints ou leurs vassaux ?

Je mesurais sans mal la portée de mes paroles, mais aussi leur impérieuse nécessité. Cinead pouvait me faire confiance pour être le diable sur son épaule. Pour susurrer à ses oreilles, les ambitions des âmes aussi sombres que la mienne. Un véritable chef ne peut être bienveillant sans cesse, de crainte de passer pour malléable et influençable.

Ne prends pas mes remarques pour un manque de respect ou une remise en cause de ton autorité. Mais cette situation me semble bien périlleuse et peu à notre avantage. Comment penses-tu que les Saints auraient réagi si nous avions emprisonner l'un des leurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu1350/1350[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge850/850[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune1600/1600[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyVen 4 Nov - 12:04
Position

Une caresse sur la main, un sourire pour cette sœur qui par ce geste lui faisait part de son inquiétude. Et à son départ, la bienveillance sur le visage du Légat se fit moins présente, retrouvant son regard sérieux et le plat de ses lèvres. Il était désormais seul face au Dragon des Mers qui, une fois de plus face au Légat, avait fait tomber le masque. Était-ce là l'effet du Pendu sur le Diable ? Cinead était si naturel, si prompt à se livrer tel qui l'était qu'Endymion semblait réagir à cela, bien différemment d'avec les autres. Il suffisait de le voir par rapport à la Générale de Scylla, ouvrant au possible son champ théâtral pour elle. Le Cinabre ne comprenait pas encore pourquoi mais appréciait cela, malgré la dureté de ses mots.

    - Prends le problème dans l'autre sens Endymion, si un Saint était venu sur nos terres, avait blessé mortellement un des nôtres, qu'aurions nous fait ? Qu'aurait fait Poséidon ? Athéna aurait pu tuer Nimuë devant mes yeux, la pulvériser comme elle a détruit le mal qui l'avait envahie : elle ne l'a pas fait.
    Un soupire, la fatigue se faisait plus forte alors que le Légat essayait de faire comprendre sa vision clairvoyante au Général. Si notre Dieu a quelque chose à me reprocher, il le fera, ne t'inquiète pas pour ça.

Cinead se fit un brin ironique. Toutes les questions que lui posait son Diable, qu'il lui susurrait depuis son épaule, il se les était posées. Toutes, avant d'agir. Le remord, le doute, la colère, pour cette fois il n'avait pas eu besoin de lui, non. Pourtant, il confirmait là une partie de ces pensées.

    - As-tu conscience de l'état actuel d'Atlantis ? Nous n'avons que peu d'éveillés, peu d'écailles actives et liées ? Il est évident qu'Athéna nous a remis l'urne de Poséidon pour une bonne raison et à ouvert la porte à cette alliance dans un but précis... Seulement, nous sommes en sous-nombre évident, nous ne serons pas toujours liés à eux, et nous sommes gagnants dans cet échange.


L'emprisonnement de Nimuë mis à part... Cinead se tourna la tête vers l'arche au loin, puis tendit le bras vers elle. Un air dépité d'installait sur son visage.

    - Je pense que tes sentiments personnels troublent ton jugement. Ce n'est pas une critique, ma discussion avec le Grand Pope était portée par les miens. Seulement j'ai réfléchi, que veux-tu faire Endymion, aller défier Athéna sur sa décision, toi, qui accepte le fait d'être le pantin des Dieux ? Eh bien va, prends la route et affronte la Déesse de la Sagesse. J'ai pensé à la guerre, à nous battre en appelant à vos forces et à Poséidon. Et ensuite Endymion ? Qu'aurions nous fait ? Mis la vie de Nimuë en jeu ? Laissé Atlantis sans défense face à la menace ? Ne te mens pas à toi même, ni à moi, je te l'ai dit je n'accepte pas cela : Tu défies mes choix, mon "autorité", sois honnête. C'est ton droit, je ne suis pas un tyran mais j'ai parlé et suis la voix de notre Dieu, j'ai fait des choix pour elle, pour nous, pour Lui. S'il n'est pas d'accord il me tuera.


Le Légat affirmait ses choix, ses positions, avait su apprendre de ce qui était arrivé en dehors d'Atlantis. Monde vicié. Ses choix avaient été réfléchis depuis cet événement, depuis l'intervention de la Déesse, la catastrophe et les morts qui avaient frappé le Sanctuaire. Il avait rebaissé son bras et fixait à nouveau Endymion. Nul défi, nulle colère. Seule la fatigue se lisait désormais, mais il semblait sûr de lui, la flamme dans ses yeux légèrement brillante. Il acceptait la fatalité, mais était sûr de lui : Le Pendu.

    - Aucun mal ne lui sera fait, je te le garantis. J'ai entendu tes remarques mais laisse moi me charger de cela et continue d'occuper le rôle qui est le tiens.




[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-bleu1500/1500[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-rouge900/900[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) G-jaune1500/1500[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)   [Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista) EmptyMer 16 Nov - 14:07
Me taire et retourner m'occuper du rôle qui était le mien.
Une belle façon de me remettre à ma place et cette phrase, plus que le reste, raviva un sourire mauvais sur mon faciès.
Soit. Pour cette fois, je n'envenimerais pas les choses, au risque de m'opposer directement au Légat. Un jeu où assurément je ne serais pas gagnant.
Je le pensais au fond de lui troubler, hésitant sur ses propres choix mais résigné. Cinead avait BESOIN de croire qu'il avait agi pour le mieux, sous peine de s'écrouler sous le poids de la culpabilité et du doute. Son autorité s'en trouvait mise en péril, et je n'avais fait qu'appuyer sur cet état de fait.
Je me tus donc, l'observant d'un air indéchiffrable. Légat épuisé, las.
Par jeu, tout autant que par souci de montrer que je ne niais pas mon sentiment profond, je restais à la défier du regard quelques instants qui parurent une éternité. Puis vint la révérence. Celle d'un général à son supérieur.

Soit, Légat. Je m'en remets à votre... sagesse, comme nous tous.

Belle façon d'appuyer sur le poids du pendu. Tout reposait sur lui et s sagacité. La moindre erreur de jugement et les conséquences pour Atlantis pourraient devenir terribles.

Je m'en retourne donc à mon pilier pour vous laissez à votre tâche. Bon courage et... Allez donc prendre une bonne nuit de repos.

Un conseil avisé et sans trace d'ironie, contrairement à tout le reste. Cinead présentait tous les signes de la fatigue extrême et tant qu'il resterait dans un tel état, il serait inutile. Malgré l'état préoccupant de nos forces armées, nous étions bien assez de généraux pour garder le royaume sous-marin quelques heures sans la supervision de l'homme qui me faisait face.
Au final, cette discussion restait productive et m'avait éclairé sur quelques points essentiels. Je n'avais pas un Légat devant moi mais un roi, et en cas de profond désaccord, Cinead n'hésiterait pas à jouer cette carte. La naissance plutôt que les actes présents, c'était une légitimité comme une autre. Mais au moins les choses étaient claires.
Je me détournais donc, saluais d'un geste de la main mon supérieur et retournais sagement d'où je venais. Sans me retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
 
[Début Août 550] Le Retour du Roi (Calista)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Arches d'orichalque-
Sauter vers: