Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu200/200[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge210/210[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune275/275[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (275/275)
Message [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyDim 4 Oct - 2:53


Ce matin là, je m'étais levée plus tôt que de coutume. En silence, j'étais sortie sur le parvis de mon temple, pieds nus, enveloppée de ma cape pour m'adosser à un des piliers et observer le lever du soleil. Une habitude que j'avais prise à Jamir. Il fallait dire que passer trois ans de sa vie dans les ténèbres du Colisée, enchaînée à un mur, et ne sortir à la lumière que pour sauver sa peau, vous faisait soudainement voir le monde différemment, et apprécier les choses simples de la vie.

Ces derniers temps, je ne parvenais pas à trouver le sommeil. Ce dernier était principalement entrecoupé de cauchemars, me faisant voir la guerre, le Sanctuaire et Rodorio dévastés, Constantinople prise sous les flammes. Bref des visions qui me faisaient particulièrement froid dans le dos. Je ne savais si cela était prémonitoire, je me disais, que quelque part ça devait l'être. Alors me trouver là, à observer simplement la beauté d'un lever de soleil, apaisait mes tourments.

Je finis toutefois par regagner la chaleur de mes appartements privés afin de me changer. Il était temps pour moi de m’entraîner. Si mes rêves s'avéraient vrais, je me devais de m'améliorer encore et encore. L'entrainement était le secret de tout. Je ne pouvais me permettre de rester sur mes acquis et me reposer sur mes lauriers. Pas en tant que chevalier d'or. Encore moins en tant que première gardienne, car j'avais bien trop conscience du rôle qui m'incombait. Si  ma défense cédait, c'était la porte ouverte à l'envahissement du Sanctuaire.

Je passais donc ma tenue d'entrainement. Pas de robe blanche aujourd'hui. Non. Aujourd'hui je portais une tenue plus masculine, qui cependant se  portait près du corps et faisait ressortir mes courbes de façon fort charmantes. Je m'occupais ensuite de ma chevelure, y faisant plusieurs tresses sur les côtés, avant de les tirer bien arrière, et de les nouer à l'aide de petits liens de cuir afin qu'ils ne me dérangent pas en pleine action, avant de placer mon masque sur mon faciès.

Satisfaite, je sortis de mes appartements, et commençai mon entrainement par une séance de méditation. Me tenant au milieu de mon temple, je me mis alors assise en tailleur, prenant soin de ressentir tout ce qui se passais autour de moi, tous les cosmos présents, qu'ils s'agissent de mes frères d'armes ou non. J'appliquais au pied de la lettre les leçons d'Aslam. Mon maître me manquait, mais je ne devais pas y penser. Rester concentrée. C'est alors que je ressentis cette présence dans mon dos. Un cosmos familier à présent, appartenant à un homme que j'avais appris à apprécier au fil de nos escapades communes avec le chevalier du Lion. Gardant les yeux clos, je me concentrais sur rocher qui se trouvait derrière lui, le faisant léviter avant de le lancer à toute allure sur lui, tout en prenant la parole.

"- Ce n'est pas beau d'espionner Silas. Tu devrais le savoir. Que me vaut l'honneur de ta visite si matinale?"

J'avais une façon assez singulière de lui souhaiter la bienvenue, j'en conviens, mais j'avais agis plus su le coup de l'amusement qu'autre chose, et puis il était monnaie courante entre nous deux de se chercher. Je guettais donc la réaction de chevalier des Gémeaux, qui, j'en étais certaine, ne tarderait pas.









Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu1650/1650[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge1250/1250[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune1500/1500[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyDim 4 Oct - 17:58

Spoiler:
 

Il n'avait pas cesser de se ressasser les paroles du Pope et ce qu'il avait prévu pour lui. C'était sa première véritable mission depuis qu'il portait son habit d'or et quelle mission. Il devait ni plus ni moins aller voir les Berserkers ou ce qu'il en restait pour leur rappeler la suprématie du Sanctuaire. Il ne savait pas quand il allait partir mais ce n'était pas une mission très simple. Il fallait s'imaginer aller voir des ennemis leur péter au nez et s'attendre à aucun geste de rebellion, du moins cela était s'il était en position de faiblesse. Mais il fallait aussi penser qu'il avait pu retrouver du poil de la bête et si c'était le cas c'était se foutre dans la gueule du loup carrément et se faire gober. Une mission à double tranchant, une mission qui pouvait être dangereuse, voir mortelle.

Il avait fait les cents pas dans son temple et alors que le soleil se couchait et qu'il se répétait sans cesse les mêmes mots, il décida d'ouvrir une faille dimensionnelle pour se rendre à Rodorio. Il se rendit dans une taverne, se cala dans un coin sombre et y but tranquillement. Sa Gold Cloth était dans sa Pandora Box qu'il avait installé dans la réserve du  tavernier qui connaissait bien Silas et les autres chevalier d'Athéna. Lorsque le chevalier d'or s'endormit sur sa table, le commerçant le laissa, il connaissait le garçon et il respectait son ordre. Le lendemain matin il lui offrit même le petit déjeuner c'était pour dire. Après cela il reprit la direction du sanctuaire avec sa box dans le dos, il passa les baraquements, l'arène et arriva au bas des premières marches du premier temple. C'était le Temple du Bélier, celui gardait par sa chère amie Ainia.S'il avait trouvé dés les premiers jours son brave Childéric qui était devenu comme son frère, ils avaient trouvé quelques mois après Ainia, et ils formaient un drôle de trio.

Il appréciait la jeune femme, il aimait bien son caractère, ses pensées. Il savait que le Pope méprisait les femmes que pour lui elle ne pouvait pas être des guerriers et donc se battre pour lui. Silas pensait le contraire et la combattivité et le cosmos de son amie étaient des preuves qu'elles étaient dignes de se battre elles aussi pour Athéna. il s'était faufillé dans son temple, tentant de se faire le plus discret possible. Il avait une chose qu'il voulait voir, c'était le visage de la rousse, une chose qui lui était interdit de voir et cela renforçait encore plus son envie de le voir. Caché derrière une colonne, il avait voulu voir ce visage tant désiré mais il n'avait pas pu, il voulait alors lui faire peur pendant le début de son entrainement mais la demoiselle le trouva avant. C'est en lui lança un rocher par son pouvoir psychique qu'elle le salua. Ne bronchant pas du tout, il sourit et d'un geste du bras il ouvrit un passage spatiotemporelle où le rocher disparut en passant cette porte sur une autre dimension. Il éclata de rire et sortit de sa cachette pour se rendre au coté de la jeune femme.

_ Tu devrais savoir maintenant qu'il en faudrait bien plus pour m'avoir. Sinon j'étais en train de rentrer chez moi en fait. J'ai passé la nuit sur Rodorio et après y avoir pris mon déjeuner je devais bien retourner dans mon temple. Tu venais de commencer à t'entrainer, je vais te laisser alors. Ou sinon... On pourrait peut être le faire à deux non?

Il regardait Ainia, il aimait bien sa coupe de cheveux de la journée. Quelque fois il maudissait qu'elle soit au service d'Athéna car il aurait bien aimé être plus intime avec elle. Il devait reconnaitre que son corps était appréciable et que si son visage allait avec, il devait être magnifique...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu200/200[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge210/210[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune275/275[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyDim 4 Oct - 22:08




Prit la main dans le sac, mon ami sortit de derrière une des colonnes, précisément celle contre laquelle je m'étais adossée un peu plus tôt pour observer le lever du jour. Il avait pris soin, bien entendu de faire disparaître, dans une faille spatio-temporelle, dont lui seul avait le secret, le rocher que je venais de lui lancer. Et il semblait particulièrement amusé, à en juger par son rire. Je trouvais celui-ci particulièrement plaisant, communicatif.

D'ailleurs, ce n'était pas la seule chose que je trouvais plaisante chez mon confrère des Gémeaux. Ce serait mensonge que de dire que mon comparse n'était pas gâté par la Nature. Bien au contraire. Il disposait de tous les attributs qui avaient de quoi faire tourner la tête à une femme. Je le savais, je les voyais ces regards plein d'envie qu'elles lui lançaient lorsque nous faisons nos petites virées avec Childéric en ville. Et elles étaient prêtes à tout pour un regard de lui. Moi à côté de ça, je sentais leur regard meurtrier et assassin sur moi. De vraies harpies. Mais moi je demeurais impassible. Mais ce n'était qu'une façade.  

Heureusement pour moi que je portais le masque, car quelque part, il se rendrait compte que je le regardais un peu trop souvent à mon goût lorsque je me trouvais en sa présence. Et je ne le voulais pas. Je ne devais pas oublier ce que nous étions, de simples frère et sœur d'arme, ni plus ni moins. Et qui pourrait bien s'intéresser à la pauvre esclave devenue Gold. J'avais le dos couvert de cicatrices, et non la peau douce et soyeuse, comme les dames qu'il avait l'habitude de côtoyer. Voilà pourquoi je cherchais à me protéger de lui. Nous étions à des mondes l'un de l'autre.

"- Pauvre rocher, tu l'as envoyé vers une fin cruelle."

Lancais-je sur le ton de la plaisanterie avant de me relever. Ainsi donc, il avait passé la nuit à Rodorio. Probablement entre les bras d'une fille de joie. Je me demandais comment il réagirait si il apprenait cette partie de mon passé. Nul doute qu'il me verrait sous un autre œil. Toujours est-il que de l'imaginer dans les bras d'une autre fille, fit qu'en cet instant mon coeur fut étreint par un sentiment jusque là inconnu: la jalousie.

Derrière mon masque, j'en fus presque surprise. Vraiment pour une fois, cette chose sur mon visage était une bénédiction à mon sens, car en cet instant j'aurais eu l'air d'une idiote. Arrêtes de te faire des films ma fille, jamais il n'éprouverait quoique ce soit pour la sauvageonne que tu es. je secouais légèrement la tête pour sortir ces idioties de ma tête et reprendre mon sérieux.

"- Et c'est à cette heure ci que tu rentres? C'est du beau tiens. Tu traînais où tout seul?"

Amusée, j’avançais dans sa direction, me stoppant face à lui, mains sur les hanches. J'étais bien plus petite que lui et je me penchais sur le côté m'attendant à voir surgir notre ami commun: Childéric.

"- Et t'es sorti sans notre gai-luron de service? Y a quelque chose qui doit te tracasser." Je portais une main à son front en un geste théâtral. " T'es malade? Hum non t'as pas l'air souffrant. Ou alors t'avais rendez-vous avec une fille. Hum oui, je ne vois que ça."

J’acquiesçais, croisant les bras, visiblement satisfaite de mon diagnostic, car j'étais certaine que ça ne pouvait être que cela.

"- Je pense qu'un bon entrainement te ferais du bien."

Je me reculais en souriant derrière mon masque, me mettant à une distance assez respectable avant de me mettre en garde, une main derrière mon dos, tendant l'autre pour lui faire signe d'approcher, tout en lançant avec espièglerie.

"- Voyons voir si les paroles de Childéric sont prophétiques."






Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu1650/1650[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge1250/1250[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune1500/1500[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyLun 5 Oct - 12:32

Spoiler:
 

Silas ne pouvait que sourire par rapport à la blague sur le rocher, si seulement Ainia savait tout ce qu'il avait envoyé et perdu dans cette autre dimension, elle en ferait une drôle de tête. Il aurait pu lui mentir, lui dire qu'il avait passait la nuit dans le même lit que deux superbes brunes, mais pourquoi cacher la vérité, vérité qu'elle apprendrait bien assez tôt en plus. Le Gold Saint devait être franc avec elle. La demoiselle ne lui avait pas laissé le temps d'en placer une, et en prime elle le défiait. Il ricana faiblement, il se souvenait des paroles de Childéric lorsqu'ils rencontrèrent le Chevalier du Bélier pour la première fois.

_ Si tel est ton souhait, laisses moi juste le temps de me préparer.

Il retirer la box cloth de son dos et alla la déposa derrière une colonne un peu plus loin. Il retira aussi sa veste grise aux broderies dorées, qu'il posa délicatement dessus. Coquet? Pas vraiment mais il tenait à cette veste, puis ce n'était pas un haillon, loin de la en plus. C'est donc torse nu que le Saint des Gémeaux se présenta devant sa collègue du Bélier.

_ Pour te répondre, j'ai passé la soirée et la nuit à la taverne de notre bon vieil ami Clétus qui m'a laissé endormi sur ma table au lieu de me foutre dehors. Tu sais comment il est hein? C'est un peu pour ça qu'on y traine aussi... Tracassé oui un peu... J'avais besoin de m'aérer l'esprit... Je pars bientôt en mission, ma première en tant que Gold Saint et pas des moindres. Le Pope Belisaire m'enverra bientôt voir les forces restantes d'Arès pour leur rappeler que nous sommes toujours en suprématie. Donc non pas de fille, même si notre gros Clétus possède un peu de poitrine.

Il éclata de rire, il se mit alors en position d'attaque. Jambes fléchies, bras semi-tendus vers l'avant, poings fermés. Il inspira et expira de l'air. Son cosmos apparut en soubresaut, il le déploya juste au niveau de son corps pour forcer sur son physique. Il ne pouvait pas se battre complétement, surtout pas sans armure.

_ Tu penses vraiment qu'un péon de Franc pourrait donner une prophétie réalisable? Je te rappelle qu'il nous a déjà dit que pour savoir s’il va y avoir du vent, il fallait mettre son doigt dans le cul d'un coq...

Sans plus attendre, il s'élança vers la rousse. Il savait qu'elle savait se battre sur le plan du combat physique, elle était peut être même meilleure que lui, après tout elle avait été élevée par les amazones et avait était gladiatrice en plus. Silas bien que bon combattant aussi, manipulait plus aisément son cosmos. Arrivé sur elle, il tendit le poing droit en avant pour lui coller un coup au niveau de l'épaule, puis c'est la jambe qu'il lança pour venir la balayer. Silas sauta alors pour un autre coup de poing vers l'abdomen, mais le ténébreux avait plus d'un tour dans son sac, il venait d'ouvrir une faille dimensionnelle juste derrière la femme chevalier...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu200/200[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge210/210[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune275/275[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyLun 5 Oct - 22:49



Derrière mon masque, mes iris vermeilles suivaient chacun des gestes du chevalier des Gémeaux. Lorsqu'il déposa son armure dans un coin, et se mit à retirer sa veste, je ne perdis pas la moindre miette du spectacle qu'il m'offrait. Profitant qu'il ait le dos tourné pour ne pas me voir, je secouais vivement la tête. Il était réellement bien fait et d'une beauté à couper le souffle, et je demeurais un instant sans voix. Fort heureusement, il ne s'en rendait pas compte.

Je l'écoutais cependant avec attention. Partir en mission? Où ça? La réponse ne se fit pas attendre. Lorsqu'il m'informa du souhait du Grand-Pope de l'envoyer dans les territoires des Berzerkers, je ne pus m'empêcher d'avoir un instant d'inquiétude. Et si ces derniers avaient repris du poil de la bête? Je ne me leurrais pas, tout chevalier d'or qu'il soit, seul il n'y parviendrait pas. Pour un peu, j'étais presque tentée de l'y accompagner. Mais je doutais que l'on ne me laisserait pas le suivre. Je comprenais mieux à présent cette lueur d'inquiétude sur son visage.

"- J'aurais presque préféré que tu me dises que tu aies passé ta nuit entre les cuisses d'une demoiselle. A mon avis cette mission ne sera pas de tout repos." Une petite moue derrière mon masque. " Je présume que tu dois y aller seul, c'est ça? Tu n'as pas vidé toute la cave de ce pauvre Clétus j'espère?"

J'avais lancé cette dernière remarque comme une boutade pour détendre l'atmosphère, tandis qu'il se mettait en place, et ne pus m'empêcher de partir dans un petit éclat de rire cristallin à sa remarque sur Childéric, alors qu'il se jetait sur moi, prêt à en découdre. Un pas de côté et j'esquivais son poing, sautant dans les airs pour éviter la jambe qui devait me faucher, mettant mes mains devant moi pour me protéger de sa dernière attaque, tout en parlant en même temps.

"- Les absents ont toujours tort, paraîtrait-il. Pauvre Childéric, je suis certaine qu'il serait terriblement blessé par ce que tu viens de dire.!"

Je gardai mon esprit en éveil et ressentis, l'accumulation cosmique derrière moi, signe qu'il venait d'user de son pouvoir pour ouvrir un portail. Ah oui carrément? Il voulait vraiment se débarrasser de moi pour m'envoyer dans une faille spatio-temporelle. Cela était prévisible, mais de là à ce qu'il le fasse avec moi. Un soupir s'échappa de mes lèves, et je levais les yeux au ciel, disparaissant de devant lui pour réapparaître derrière lui. Vivement je saisis son bras pour l'immobiliser dans son dos avant de murmurer à son oreille d'une voix espiègle.

"- Je savais que tu ne m'aimais pas, mais je suis certaine que tu peux faire mieux que ça Silas."

J'usais ensuite de la téléportation, apparaissant et disparaissant de tous les côtés, l'assaillant d'un crochet, un uppercut, un coup en plein plexus solaire, et à un moment un croque en jambe dans le but de le faire tomber à terre. Je ne donnais pas la pleine puissance de mes possibilités. Le but n'était pas de lui faire mal, mais simplement de s'entraîner et de parfaire, pour l'un comme pour l'autre, nos techniques.

Je finis par reculer pour me mettre hors de portée, me tenant tout simplement sur mes gardes, attendant la suite des événements. Je sentais que la suite promettait d'être intéressante.









Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu1650/1650[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge1250/1250[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune1500/1500[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyMar 6 Oct - 11:23

Spoiler:
 

Comme il le pensait le coup du portail dimensionnel avait été évité facilement par l'amazone. Heureusement se dit-il car c'était une feinte assez grossière. Ainia se téléporta juste derrière lui et lui fit une clef de bras. Lorsqu'elle le relâcha pour des enchainement disparition, réapparition coup, il tenta de parer la plupart. L'uppercut fut contenu par la paume de sa main, le second coup fut éviter. Par contre il se laissa prendre par le croche pied mais il le fit un peu exprès en fait. Il se laissa déstabiliser pour se faire reculer vers sa propre faille et il s'y laissa happer pour y disparaître. Le portail se referma alors. Il se trouvait dans une dimension d'une sous couche proche de la normal, il pouvait très bien y rester dans armure et même communiquer avec l'extérieur. Sa voix se fit écho dans le Temple du Bélier, mais impossible de savoir d'où le son venait.

_ Tu penses vraiment ce que tu viens de dire? Je t'apprécie Ainia, beaucoup même. Ce serait une grande perte pour la chevalerie de te perdre, pour moi aussi...

Il venait d'en dire un peu trop, pourquoi avait-il donc dit cela? Avait-il laissé son cœur dépassé sa raison? Il devait se reprendre. Pour le moment, il devait attaquer, il devait lui montrer qu'il était plus forte qu'elle. Non Silas n'était pas comme Belisaire qui disait que les femmes étaient nettement inférieur, Silas voulait juste montrait qu'il était plus fort que l'autre guerrier qui était en face de lui, simplement une dualité, l'envie d'être le meilleur. Il n'y avait pas de place pour le sexe de l'autre dans cette pensée. Il réapparut juste au dessus d'Ainia, pied droit tendu comme une flèche pour venir la frapper au niveau de l'épaule. Rebondissant après le coup, il se retourne alors qu'il est encore accroupi pour balayer avec sa main devant lui d'une impulsion de cosmos et empêcher le Bélier de le frapper. Il se relève, et saute par deux fois en salto arrière et tend la main droite paume ouverte vers la femme au masque, une décharge de cosmos de cosmos en sort pour venir la frapper. Il marque alors une pause. Il aime tellement mieux s'entrainer en armure, il peut ainsi déclencher plus de sa puissance.

_ Heureuse? T'en veux encore plus? Tu veux voir qui est le véritable Silas des Gémeaux?

Le Gold des Gémeaux laissa son aura cosmique se répandre autour de lui dans le foyer de son amie. Si la demoiselle voulait voir le véritable Saint des Gémeaux au combat, elle allait l'avoir, elle devait juste répondre à son invitation, répondre positivement à ce duel. Il l'a regardait. Silas se demandait pour la centième fois au moins à quoi elle ressemblait derrière ce triste masque. Il n'avait qu'une envie en fait, c'était l'enlacer et lui retirer cette chose pour pouvoir poser ses lèvres sur les siennes. Il tentait de faire fuir cette idée mais elle restait accroché la, il savait qu'elle ne partirait que lorsqu'il aurait ce qu'il voulait, comme un gamin faisant un caprice...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu200/200[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge210/210[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune275/275[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyMar 6 Oct - 18:47



Comme il fallait s'y attendre, Silas avait paré mes coups sans la moindre difficulté, et je m'en réjouis car je m'en serai voulu de lui amocher son joli minois au bellâtre. Je le vis donc disparaître dans le portail qu'il avait créé. Regardant alors un peu partout autour de moi, cherchant à deviner où il allait réapparaître. Peu désireuse de me faire avoir par surprise, je commençais donc par laisser mon cosmos m'auréoler, et me concentrais sur les éléments autour de moi.

C'est alors que sa voix perça le silence des lieux. J'écoutais avec attention ce qu'il avait à dire. Si c'était ce que je pensais ? Bien sûr que non. J'avais simplement parlé par plaisanterie. Mais lorsque j'entendis ses derniers mots, mon cœur manqua un battement. Qu'est-ce que c'était que ça ? Que m'arrivait-il ? Mon imagination m'avait-elle joué des tours ? Non je n'avais pas rêvé, il avait bel et bien dit que je lui étais chère. Mais de quel façon lui étais-je chère ? Comme une sœur ? Comme une amie ? Ou bien comme beaucoup plus que tout cela ?

Trop tracassée, je ne fus pas assez rapide pour esquiver sa première attaque lorsqu'il réapparut au dessus de moi et me porta un coup à l'épaule. J'eus une grimace derrière mon masque, mais je me reprenais rapidement pour esquiver les coups qu'il me portait, évitant même ses petites attaques cosmiques, certaines d'entre elles me frôlant. Je portais la main à mon épaule qu'il était parvenu à atteindre, la faisant bouger lentement pour m'assurer qu'il n'y ait pas trop de dommages.

« - Si c'est ce que je crois ? Bien entendu que oui. Que pourrais-je bien représenter d'autre pour toi ? Moi, la pauvre petite orpheline élevée par une amazone et devenue esclave puis gladiatrice. Nous venons de deux mondes complètement différents l'un de l'autre. »

Je ne pensais bien entendu pas un traître mot de ce que j'étais entrain de dire. Je cherchais simplement à le pousser à bout et à en savoir un peu plus sur ce qu'il ressentait, éprouvait, à mon égard. Je me mettais à faire les cents pas, sans le quitter un instant du regard. Un sourire presque carnassier apparut sur mes lèvres lorsqu'il me demanda si je voulais voir le vrai Silas des Gémeaux. Et en réponse à son accroissement cosmique, alors qu'il ne me quittait pas des yeux, je ne pus m'empêcher de laisser mon propre cosmos se répandre autour de moi en une invitation. Je pouvais entendre mon armure entrer en résonance avec mon aura. A mon invitation, elle se disloqua et chacune des pièces dorées vint à me recouvrir tandis que j'avançai en direction de Silas.

Je tendis mon doigt vers lui, et un rayon cosmique vint le percuter le faisant tomber à terre, alors que je me penchai au dessus de lui.

« - Montre moi ton vrai visage, et peut-être te montrai-je le mien. Par contre, hors de question d’abîmer mon temple, alors vas-y, envoies nous dans un de tes portails Silas. »

Je me laissais tomber bras en croix, en arrière, lorsqu'il ouvrit un nouveau passage, et dus lutter contre la pression qui y régnait. Si je n'avais pas eu mon armure sur le dos, je n'étais pas certaine que j'aurais pu parvenir à contenir toute cette force qui semblait prête à m'écraser. Il était ici dans son domaine, un domaine qu'il connaissait mieux que quiconque. J'avais donc ce désavantage sur lui, c'était certain, mais cela me donnait encore plus envie de lui prouver ce dont j'étais capable.
Immédiatement, mon aura dorée m'entoura de son halo bienveillant et protecteur, tandis que je me mettais en garde.







Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu1650/1650[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge1250/1250[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune1500/1500[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyMer 7 Oct - 16:37

Spoiler:
 

[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] 460642anotherdimensionwallpaperbydiegoku92d8glurg

Elle voulait aller plus loin plus fort la bougresse. Ainia avait sorti une tirade bien bizarre venant de l'amazone, elle se dénigrait et parlait de différence sociale, chose qu'elle n'avait jamais vraiment fais sentir ou même parler auparavant. N'était-il pas tout les deux des Saints d'Athéna? Des Gold Saints en plus? Il ne comprenait pas pourquoi elle lui sortait cela et surtout à ce moment. Elle venait de revetir son armure qui vint lui cacher son corps tant regardé, il pesta intérieurement mais que pendant un court instant car voila qu'elle l'attaquait. Silas fut alors frapper par un rayon de cosmos, rien de bien dangereux mais la vitesse et le choc l'avait fait faiblir et tomber à terre. C'est alors qu'elle arriva sur lui pour la suite de l'assaut. Mais au lieu de cela, elle demanda à ce que le Saint des Gémeaux ouvre une faille dimensionnelle pour qu'ils puissant s'y battre. Il ricana, les maisons du zodiaque n'était-elle as faite pour l'entrainement aussi. Il accepta tout de même et c'est ainsi qu'ils arrivèrent dans la zone où il s'était caché juste avant. Il appela sa Cloth qui vint alors le recouvrir juste avant qu'il referme le passage.

_ Je ne te pensais pas si sentimentale avec ton temple... Mais sache pour toi que tu risque d'être coincé ici si tu me tues ou me fous inconscient.

Il éclata de rire tout en laissant alors son cosmos gronder. Ce qu'il avait dit était à demi vrai. Premièrement, il se trouvait dans une dimension vraiment près de la leur et donc Ainia était parfaitement capable de se téléporter pour revenir dans son temple. Deuxièmement il y avait toujours un moyen de sortir, il suffisait juste de le trouver.

_ C'est quoi le tas de connerie que tu m'as sorti la? Nous sommes de deux mondes différents? Ne sommes nous pas tous les deux des chevaliers d'Athéna? Ne sommes nous pas deux Gold Saints? Moi je ne vois que cela? Tu pourrais être une avant une princesse, une esclave, une couturière, une paysanne, une prostituée... Cela ne change pas ce que tu es maintenant et pour toujours, tu es le chevalier d'or du Bélier! Cela ne changera pas ce que je ressens pour toi!

Il l'avait dit. C'était sorti comme ça sous le feu de la colère de voir celle qu'il appréciait se dénigrer ainsi. Elle aurait pu être n'importe quoi, lui ce qu'il voulait c'était Ainia du Bélier, le reste il s'en foutait pour le moment. S'il le Saint des Gémeaux savait pour le passé d'amazone et de gladiatrice de la jeune femme rousse, il n'en savait rien sur le fait qu'elle avait été esclave. Il fallait dire qu'il s'en était douté un peu, on ne combat que rarement dans les arènes par plaisir mais le ténébreux jeune homme n'avait jamais osé demandé plus de détails à son amie. C'était donc cela qui gênait Ainia, cette partie de son passé, une chose peu glorieuse, il fallait l'avouer. Se détestait-elle pour cela? Pourquoi? Ce n'était pas de sa faute à elle. Elle devrait plutôt le détester lui, lui le fils de nantis, le fils du Préfet qui avait des esclaves par dizaines, lui le privilégié dans sa jeunesse... Il rageait contre lui, il rageait contre elle... Il attaqua, main droite en avant, une sphère se dessina dans sa main, jaune, brulante, éblouissante, c'était une étoile!

_ Mortis Supernovaaa!!!

L'étoile apparut devant Ainia, elle grossit puis explosa. Oui, l'étoile devenu supernova venait de mourir dans un choc cosmique d'une grande puissance. Silas avait mis de la puissance dans cette technique mais pas toute celle qu'il pouvait mettre, il serait bête de blesser trop grièvement le Bélier d'or si elle n'avait pas pu la contrer ou l'éviter.







Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu200/200[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge210/210[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune275/275[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyMer 7 Oct - 21:34



Mon partenaire d'entrainement ne fut guère long à me rejoindre dans cette aire de jeu, créée par son propre pouvoir. A son appel, son armure vint le recouvrir alors qu'il passait le portail pour me rejoindre. Une fois qu'il fut entièrement paré de sa Gold Cloth, qui le rendait encore plus grand qu'il ne l'était déjà, Silas referma le passage dimensionnel. Nous étions à présent seuls, tous les deux, sans que rien ni personne ne puisse venir nous interrompre. Sa remarque sur le fait que j'accordais de l'importance à l'état de mon temple me fit sourire.

"- Tu sais ce que l'on dit de deux Golds Saints qui s'affrontent? Que leur combat peut durer cent ans. A ce rythme, mon temple ne tiendra pas le choc. Et je ne veux pas que les gens placés sous mes ordres soient blessés. Quant au fait de rester coincée ici, ne doute pas que je trouve une solution pour en sortir. Je ne laisserai plus rien me retenir prisonnière. Ce temps là est révolu."

Tout en parlant, mon ami et gardien du troisième Temple laissait son cosmos l'envelopper. Pour ma part, mon cosmos m'y aidant, je commençais à me faire à cette force, mais je l'écoutais, curieuse de ce qu'il allait me dire. J'avais prêché le faux pour connaître le vrai, et ça semblait plutôt bien fonctionner niveau tactique. Comme je m'y étais attendue, mes paroles avaient fait mouche, au point de parvenir à le faire un peu sortir de ses gongs.

Je l'écoutais donc sans rien dire. Le mot prostituée raviva de sombres souvenirs qui me glacèrent le sang et me firent me figer sur place. Mais ce qui me bouleversa le plus, fut son cri d'amour. J'en restais tout bonnement interdite. Ainsi donc, je n'avais pas rêvé, il ressentait bel et bien quelque chose pour moi, qui aux vues de l'intensité de ses propos allait bien au delà de la simple amitié. Mais avait-on le droit, nous autres chevaliers, de connaître ces sentiments avec un frère d'arme? Et lors des combats? Que se passerait-il? J'étais certaine que je serai déjà morte d'inquiétude pour lui et Childéric en l'état actuel des choses, alors j'osais à peine imaginer si notre relation venait à évoluer.

Mais pour l'heure j'avais vraiment plus important à faire que de cogiter. Le Gémeau était vraiment en colère, et il me le faisait savoir. J'observais cette sphère étincelante se diriger vers moi. L'étoile ne cessait de gagner en puissance tout en poursuivant sa route vers moi pour venir me percuter de plein fouet. En effet, je n'avais rien fait pour la contrer, et sous la violence du choc mon corps fut propulser à des mètres de là, alors que sur mon visage, mon masque volait en éclat. Lorsque je relevais la tête, mon visage n'était rien de plus qu'un trou noir. Je levais la main et fit claquer mes doigts, alors que dans un fracas sonore l'image visualisée jusque là se désintégrait.
 
"- Cristal Wall."

J'étais derrière lui, lui lançant alors:

"- Tu pensais le voir n'est-ce pas? Depuis le jour de notre rencontre il t'intrigue et d'obsède. Ce masque, tu te demandes bien ce qu'il peut cacher. Laisses le à sa place. Certes en tant que chevaliers d'or nous sommes frères et sœurs, et ce malgré nos origines et nos milieux différents. Mais cela n’enlève en rien le fait que mes mains sont couvertes de sang. J'ai tué bien des gens, bien plus que tu as pu en tuer je le pense. Et tu auras beau me dire que ce n'est pas ma faute, les remords, eux sont là. Quant à la prostituée, tu ne crois pas si bien dire. Alors Silas? Ressens-tu toujours quelque chose pour moi à présent que tu connais la vérité?"

Je reculais et fit apparaître un arc cosmique avant de cibler mon adversaire d'une série de flèches de même nature, puis je me jetais sur lui pour enchaîner une série de coups et d'attaques purement physique.





Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu1650/1650[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge1250/1250[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune1500/1500[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyJeu 8 Oct - 17:08

Spoiler:
 

[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] 460642anotherdimensionwallpaperbydiegoku92d8glurg

Sa technique avait raté, ou du moins elle avait su se défendre contre celle-ci. Elle avait même joué avec Silas en lui faisant croire qu'il avait réussi à briser son masque pour qu'il puisse enfin voir ce sésame qu'il espérait tant. Si elle croyait l'avoir dissuadé de voir enfin à quoi elle ressemblait, elle se trompait du tout ou tout. Son petit manège avait attisé encore plus son envie. Il voulait la voir maintenant et il aurait ce qu'il voulait! Ainia passa à l'attaque, elle créa un arc de cosmos et envoya plusieurs flèches sur Silas, ce dernier voyant la première arriver, ouvrit une dimension juste devant lui et les flèches s'y engouffrèrent.

Mais l'amazone avait de la ressource et il ne la vit pas arriver sur lui et se mangeant le premier coup en pleine mâchoire, il para les autres mais en laissa un autre l'avoir au niveau de l'abdomen. Elle avait de la force, il fallait le reconnaitre mais il en fallait plus pour faire fléchir Silas des Gémeaux. Il essuya le sang qui venait de sa lèvre inférieure avec le revers de sa main et la regarda.

_ Je ne doute pas que tu dois avoir bien plus de sang sur les mains que moi, je n'ai tué que peu de personne et si je l'ai fait c'était pour notre cause, j'étais aspirant à l'époque... Crois-tu que cela me rebute? Pourquoi essayes-tu tant de salir ta propre image? C'est à cause de ce que j'ai laissé échappé? Ainia oui tu me plais, voila c'est dit... Je le reconnais... Mais tes agissements, tes paroles cachent autre chose j'en suis sur! Lorsque Childéric et moi sortons et trainons dans ses endroits que tu aimes pas, je suis celui des deux qui s'en prend plus dans les dents... Tu es... T'es jalouse, avoues-le! Avoues que je ne te laisses pas indifférent!

Son cosmos avait enflé, il ondulait tout autour de lui tel un océan dans cette dimension. Il vibrait, grondait tout en se répandant autour du Gold Saint. Encore une fois, il tendit sa main paume ouverte vers Ainia et une nouvelle étoile prête à mourir fut créé.

_ Mortis Supernova!

A peine la supernova partit qu'il la suivit mais alors qu'elle éblouissait la vision du Bélier, il créa une porte dans sa dimension et s'y engouffra. Une autre porte se créa alors juste devant la rousse et Silas en sortit. Il avança sur elle pour lui donner un coup de paume pour que le masque vole en arrière. Le pont dimensionnel s'annula pendant qu'il vit le doux visage d'ange d'Ainia. Elle était magnifique. Il la regarda droit dans les yeux perçant son regard vermeil par ses yeux azur. Elle semblait complétement déboussolée. Il approcha son visage du sien.

_ Ainia, je crois que je t'aime...

En réponse à cela, il déposa ses lèvres contre les siennes mais le baiser fut de courte durée, la supernova était arrivé dans son dos. Le Saint des Gémeaux fut alors expulsé en avant par l'explosion et l'attira avec lui. Il l'a prit dans ses bras, pendant qu'il grimaçait de douleur. L'homme s'était fait blessé par sa propre attaque juste pour pouvoir voir ce visage tant désiré et y déposer un franc baiser...






Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu200/200[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge210/210[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune275/275[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyJeu 8 Oct - 23:10



Les choses prenaient une tournure qui ne me plaisait pas vraiment. Mais alors pas du tout. Je devais me méfier, et éviter tout contact avec le chevalier des Gémeaux car je pressentais qu'il ferait tout pour retirer ce masque qui le contrariait depuis notre première rencontre. Il ne s'en était jamais caché d'ailleurs, ce qui me permettait de savoir sur quel pied danser. Là en l’occurrence, je comprenais qu'il commençait à cerner ma technique de prêcher le faux pour connaître le vrai.

Il avait raison, mon attitude avec lui divergeait de celle que j'avais avec Childéric. Je lui faisais bien plus la morale, ou encore lui lançais par moment des piques quant à leurs virées dans leurs établissements de plaisir et de débauche. Oui c'était bel et bien la jalousie qui me poussait à agir de la sorte. Il fallait dire que pour ma défense, lorsque je les savais ainsi dehors, je ne fermais quasiment pas l’œil de la nuit et passais alors mon temps à réparer les armures, ou encore à sculpter toutes sortes de choses, à lire les notes que mon maître avait laissé dans son temple. Bref je faisais en sorte de m'occuper l'esprit pour ne pas imaginer le troisième gardien dans les bras d'une autre.

"- Tu ne penses tout de même pas encore m'avoir avec cette attaque?"

Toutefois l'éclat de la Supernova était bien plus important que précédemment. Elle m'éblouit au point de me faire fermer les yeux derrière mon masque. Ce fut là ma seule et unique erreur. Je n'eus pas le temps de me téléporter qu'il se trouvait déjà devant moi. Le plat de sa paume s'abattit sur mon visage de porcelaine pour le faire glisser et tomber. Mon coeur battait à tout rompre, mes iris vermeilles le scrutaient avec stupéfaction, se perdaient dans l'immensité de ses yeux azurs, tandis que je murmurais.

"- Qu'as-tu fais Silas?"

Mais en réponse à cela, il ne trouva rien de mieux que de me dire qu'il m'aimait. Tout du moins le croyait-il. Ses lèvres scellèrent mes lèvres pour étouffer toute protestation. Mes yeux s'écarquillèrent. Comment osait-il? Mais à quoi bon lutter? Pourtant, je ne pouvais m'empêcher de penser que leur contact était la chose la plus douce qui soit. Néanmoins, je n'eus guère le temps de d'approfondir la question, car la supernova vint frapper le chevalier des Gémeaux qui me prit dans ses bras pour me protéger. Il avait sciemment prit sa propre attaque de plein fouet.

Je pus lire la douleur sur son visage, et un instant, le mien refléta mon inquiétude. Toutefois, je finis par me reculer quelques secondes après, comme si je venais de me brûler, détournant la tête, baissant celle-ci, mes mèches de cheveux écarlates voilant à moitié mon visage. Il n'était pas sûr de ses sentiments. N'était-ce pas sa curiosité qui l'avait pousser à croire qu'il m'aimait? Mais maintenant que celle-ci était assouvie, qu'en était-il? Je redressais la tête pour le toiser, une éclair de colère passant dans mes yeux.

"- Tu sais ce qui doit arriver si un homme voit le visage d'une femme chevalier? Je dois soit t'aimer, soit te tuer. Tu crois que tu m'aimes Silas? Ce n'est suffisant. Ce n'est pas une certitude. Moi je t'aime. Je le sais. C'est ancré en moi. Mais toi, tout ce qui t'intéressais depuis le début c'était de découvrir l'autre côté du miroir! Tu as eu ce que tu voulais? Tu es content de ce que tu y as vu? Très bien, car c'est la dernière image que tu verras en bas monde!"

De rage et de fureur je me jetais sur lui, mon poing chargé de cosmos s'abattit dans ses côtes, un second coup fut porter en plein plexus solaire pour le faire reculer au loin. Je me téléportais à ses côtés pour enchaîner les coups avec une force décuplée. Il avait agi en égoïste. Il n'avait pas respecté mon choix. Et cela me blessait, même si mon cœur, lui, me hurlait d'arrêter. Je ne le pouvais pas. Je me reculais vivement, mon cosmos ne cessant de s'étendre et de s'enflammer autour de moi, alors que mon bras se tendait en direction des cieux, et que je prononçais ma sentence:

"- Stardust Revolution!"

Immédiatement des dizaines d'étoiles fondirent en direction de Silas pour le cribler d'impacts d'une violence incroyable. Pour ma part, j'observais, haletante de rage, celle-ci commençant tout doucement par me quitter tandis que le remord, lui gagnait petit à petit sa place. Une perle d'eau glissait le long de ma joue. Instinctivement je portais ma main à ma joue pour essuyer mes larmes. Cela faisait des années que je n'avais pleuré. Alors pourquoi maintenant? Qu'est-ce qui ne tournait pas rond chez moi à la fin?







Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu1650/1650[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge1250/1250[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune1500/1500[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptySam 10 Oct - 14:32

Spoiler:
 

Il ne dit mot par rapport aux paroles d'Ainia. D'abord bloqué par le fait qu'elle avoue être amoureuse de lui, il ne s'était donc pas trompé. Puis par le fait qu'elle avait déchainé sa fureur dans une attaque cosmique à grande échelle. Le Gold Saint sentait clairement la puissance et la dangerosité de cette technique. Il laissa son cosmos s'intensifier encore plus et passa ses bras devant lui qu'il croisa. Silas laissa son cosmos surpuissant passait par ses membres et il laissa sa puissance exploser, la puissance du Gold Saint des Gémeaux, une puissance capable de détruire des galaxies!

_ Galaxias Diruptiooo!!!

Les deux techniques se rencontrèrent, quoi de mieux qu'une technique capable de détruire des galaxies pour pouvoir stopper des étoiles qui fonçaient vers lui? Le choc entre les deux attaques fut terrible. L'explosion fut spectaculaire et puissante. Si puissant qu'elle réussit à briser la dimension où ils se trouvaient et c'est un énorme flash lumineux qu'elle craqua et que les deux Golds Saints disparurent...

Ils furent projeter dans les appartements d'Ainia, les parties privées du temple. Silas tomba dans la piscine servant de bain pour le Saint du Bélier. Il resta plusieurs secondes à se demander où il était. Il saignait de la tempe, son sang se déversant sur l'or de son armure pour finir par se mélanger à l'eau du bassin. Il avait mal à l'épaule gauche, surement une luxation. Il sortit du flou ambiant en secouant la tête, il tomba alors sur la rousse qui se trouvait en face de lui, elle semblait aussi blessée tout comme lui. La tension retombé, il pouvait peut être en placer une. Il fit un pas vers elle, un unique pas.

_ Oui je crois, je crois car je ne sais pas ce qu'est d'aimer quelqu'un d'autre! Oui je n'ai jamais aimer et c'est réciproque... Ma propre mère m'a détesté et m'a maudit car mon jumeau est mort au moment ou je suis arrivé dans le monde des vivants. Jamais, non jamais elle ne s'est occupé de moi, laissant cela à une servante... Mon père était absent, mon frère ainé me haissait car notre mort ne s'est jamais remis de la mort de mon jumeau! Ma soeur était tiraillée ente le lien entre moi et notre ainé... Darius a été mon maître, il m'appréciait oui, mais à m'aimer? Je ne sais pas... Je le respectais, mais était-ce de l'amour? Je ne sais pas... Le seul que je sais que j'aurais pu aimer était Methos mais il est mort, il n'a jamais vécu! Donc oui je crois, je pense t'aimer, si ce que je ressent est bien de l'amour donc oui je t'aime Ainia et j'en ai rien à foutre de qui tu étais avant dans le passé, j'aime ce que tu es en ce moment! Si cela est réciproque, vient à moi laisses toi vivre ce que tu ressent dans ton coeur avant qu'il ne soit trop tard... Nous avons perdu trop de temps...

Il fit un autre pas en avant et lui tendit son bras valide, elle devait faire de même, il fallait qu'elle le fasse ou il en mourrait intérieurement...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu200/200[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge210/210[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune275/275[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyDim 11 Oct - 0:57




Mon attaque était d'une force et d'une violence peu communes. J'étais certaine que Silas devait être surpris de voir une telle puissance, mais après tout n'étais-je pas chevalier d'or? Pourtant lui y répondit pour se défendre. La violence des deux attaques combinées créaient un maelström sans commune mesure au cœur de la dimension que le chevalier des Gémeaux avait créé. Pour me protéger de la violence de cette déflagration j'usais une nouvelle fois du Cristal Wall.

Toutefois ma défense ne fut pas assez solide. Je fus projetée en arrière sous le souffle de la déflagration tandis que la dimension, dans laquelle nous nous trouvions, volait en éclat. L'instant suivant je me sentais tomber. Mon regard se baissa en direction du sol pour observer où nous nous trouvions. Les bains. L'instant suivant, mon armure se détachait de moi, tandis que mon dos entrait en contact avec l'eau, me coupant le souffle sous la violence de l'impact.

Je remontais lentement à la surface, passant une main sur mon visage et dans mes cheveux, portant mes iris vermeilles sur le gardien de la Troisième Maison. J'eus un rictus douloureux à la vue de son épaule déboîtée. Je le vis faire un seul et unique pas vers moi. Ma colère venait de fondre comme neige au Soleil et si il restait encore une once de celle-ci, elle disparut au fur et à mesure des paroles qu'il m'adressait.

Je fus surprise d'apprendre qu'il avait eu un frère jumeau mort né. Et son histoire me toucha énormément. Lorsqu'à la fin il fit un nouveau pas vers moi et me tendit sa main valide, je ne le fis pas attendre davantage et fis un pas en avant suivi d'un autre, avant de me précipiter dans ses bras, nouant les miens autour de lui, mon visage niché contre son torse.

"- Je suis désolée. Désolée pour Methos. Désolée  des rejets que tu as essuyé alors que tu n'y étais pour rien. Désolée de t'avoir infligé ca. Mais moi, contrairement aux membres de ta famille, je ne te rejeterai pas. Je voulais simplement m'assurer que tu m'aimais vraiment, même si j'en étais persuadée, mais j'avais besoin de l'entendre. Pardonne-moi."

Je relevai le visage vers lui et lui adressai un sourire, levant ma main pour venir effleurer du bout des doigts sa joue, observant sa plaie à la tempe. Puis mes iris se portèrent sur son épaule déboîtée.

"- On devrait d'abord s'occuper de soigner tout ca. Et ce n'est pas négociable."

Je venais lui voler un tendre baiser avant d'ajouter, en lui adressant un clin d'oeil amusé.

"- Si tu me suis sans protester, tu en auras droit à un autre."

Sans lui laisser le temps de répondre je nous téléportais tous les deux hors de l'eau. Je le fis asseoir sur un banc de marbre tandis que je me calais entre ses cuisses, et laissais mes doigts errer sur son épaule avant de la lui remettre en place dans un mouvement vif, après avoir attendu son accord. J'injectais dans la seconde, de mon cosmos, pour atténuer la douleur. Puis, avec douceur, je m'occupais de la plaie à sa tempe. Rien de bien méchant au final. Je finis par tourner la tête en direction de son armure qui se trouvait aux côtés de la mienne.

"- Voilà, maintenant que je me suis occupée de toi, il faudrait que je m'occupe de ton armure, car elle a prit plusieurs coups et j'y ai décelé quelques points sensibles."

Mes blessures à moi étaient superficielles, quelques égratignures ici et là, mais rien de bien méchant.





Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu1650/1650[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge1250/1250[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune1500/1500[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyLun 12 Oct - 15:01

Spoiler:
 

Elle l'avait finalement fait, oui elle avait fait ce pas en avant qui changeait tout. ainia venait d'accepter son amour, elle venait de répondre positivement au sien, et voila comment l'histoire d'un couple commençait. Ils savaient tous les deux que ce serait une chose dure à vivre avec des problèmes à surmonter mais pour Silas pour le moment, c'était l'instant présent qui comptait. Il était sortit de l'eau et avait expulsé sa Gold Cloth qui avait repris sa forme de sculpture d'or qui alla se poser à quelques mètres de lui. Elle lui vola un baiser, son cœur avait augmenté son rythme de battements à ce moment la, ses lèvres étaient si douces, il se sentait si bien ainsi. Mais le moment fut vraiment court, trop court même, qu'elle se détachait déjà de lui. Après s'être fait téléporter à coté de l'eau, il retira sa veste avec un peu de mal et Ainia commença à le soigner. Ce fut le tour de sa plaie sanguinolente à la tempe puis arriva le plus tard, le remboitement de son épaule. La femme chevalier lui inocula un peu de son propre cosmos pour accélérer la guérison. Il l'aurait fait de lui même en revenant dans son temple, ce qu'il fera aussi, quand il rentrera en méditation.

Une fois qu'il fut soigner, elle tenta de s'écarter de lui, prétextant vouloir réparer son armure. Elle s'était levé mais il la retint par la main et la força à s'assoir sur ses genoux. Il lui sourit.

_ Mon armure peut attendre, tu es toi aussi blessée.

Il ramassa la bassine d'eau avec le linge et tamponna les plaies légères de la belle rousse. Lorsqu'il avait terminée une plaie, il y déposé un baiser à chaque fois et lorsque toutes furent soignées, c'est sur sa bouche qu'il déposa ses lèvres. Ainia acceptant le baiser et lui rendant, il ouvrit alors la bouche pour glisser sa langue dans la sienne et commencer à la tourner tout en caressant la langue de son aimée. Le langoureux baiser fini, il détacher ses lèvres des siennes et posa sa tête dans le creux de son cou. Une larme perla de son oeil droit, une seule et unique qui alla choir sur le bas de l'épaule de la rousse pour ensuite aller glisser le long de l'un de ses seins, il murmura alors un simple et presque inaudible je t'aime. Il se détacha légèrement après quelques instants et la regarda droit dans les yeux.

_ Tu sais que je peux partir d'un moment à l'autre, bientôt je serez convoqué par le Pope et il m'ordonnera de partir en Transylvanie. Tu sais que je ne peux pas refusé, c'est un ordre direct de notre leader mais toi aussi tu es un Saint et tu comprends que c'est donc mon devoir. J'espère pouvoir en revenir mais j'ai un mauvais pré-sentiment depuis ma discussion avec Belisaire... Mon frère m'a laissé un signe et je ne sais pas l’interpréter... Ainia j'aimerai rester ici, que ce moment dure un siècle mais...

Il la fit basculer plus vers lui et commença à l'embrasser dans le cou puis descendit vers sa poitrine mais stoppa juste avant et y resta un moment. Sila entendait clairement le coeur de la demoiselle battre à un rythme plus élevé que la normale.

_ Je te veux...






Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu200/200[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge210/210[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune275/275[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyLun 12 Oct - 22:57



Alors que je m'apprêtais à aller m'occuper de l'armure de l'homme que j'aimais, ce dernier me retint par le poignet et d'un mouvement m'attira à lui pour me faire asseoir sur ses cuisses. J’arquais un sourcil, me demandant ce qu'il voulait faire, même si j'avais déjà ma petite idée derrière la tête. Pas comme si j'étais une vierge effarouchée. Cela faisait longtemps que je ne l'étais plus. Un sourire amusé bienveillant ourla mes lèvres lorsqu'il me sourit.

Protester ne servirait à rien, je le savais. Alors, gentiment, je me laissais faire telle une enfant. Lentement, je me levai, lui tournai le dos et fis passer ma chemise par dessus ma tête, la ramenant contre ma poitrine afin de masquer celle-ci. Le troisième gardien eut ainsi tout le loisir d'observer les cicatrices qui ornaient celui-ci. Elles étaient multiples, allant des traces de coups de fouet, aux plaies de combat cautérisées. Debout, je fermais les yeux et m'abandonnais aux soins que me prodiguait Silas. et il fit preuve d'une douceur que bien peu de gens avaient démontré à mon encontre. Ma peau était parcourue quant à elle de petits et délicieux frissons à chaque fois que ses lèvres venaient se poser sur elle.

Lorsqu'il eut fini sa tâche, et qu'il cueillit mes lèvres, je ne pus m'empêcher de me dire que c'était là le baiser le plus doux qui m'avait été donné. C'est donc ainsi que ça devait être? Et non une contrainte? Une obligation? Lorsque sa langue força le barrage de mes lèvres, je me raidis un instant, tandis que de sombres souvenirs me revenaient en mémoire. Je les chassais loin de mon esprit. Je ne voulais pas qu'ils viennent gâcher mon moment. C'est presque timidement que je laissais la mienne venir se joindre à ce délicieux ballet.

Lorsque notre baiser prit fin, je regrettai presque qu'il soit terminé, mais appréciai toutefois de ressentir le poids de sa tête contre mon épaule dénudée. Je fus alors surprise de sentir une seule et unique larme glisser le long de ma peau. Sans la moindre hésitation, je laissais ma chemise tomber à terre, me moquant de me trouver là, le buste nu, avant que mes bras ne l'enlacent, mes doigts venant se perdre dans ses cheveux d'ébènes, venant effleurer sa nuque avec légèreté. Mais ce qui me toucha le plus, furent les trois mots à peine audibles qu'il prononça.

Mais le sourire que j'affichais disparu bien rapidement. Ses paroles devinrent alors bien sombres. Je voulais le rassurer, mais je n'y parvenais pas. J'étais un chevalier d'Athéna. Je savais que chacune de nos missions pouvaient nous conduire vers la Mort. Il me fallait donc être réaliste. Je m'apprêtais à prendre la parole, mais il m'attira au plus près de lui, laissant ses lèvres venir se perdre au creux de mon cou, puis glisser plus bas. Immédiatement, mon cœur s'était emballé et battait à tout rompre, que ce soit par ses mots ou ses gestes.

"- A tout hasard, tu ne chercherais pas à m'attendrir pour que je m'offre à toi?"

J'avais dis cela sur le ton de la plaisanterie, mais je devinais qu'il y avait une part de vérité dans ses paroles. Lentement je me dégageais et reculais.

"- La mission qui t'a été confié sera loin d'être une partie de plaisir j'en conviens. Mais peut-être que si tu me disais ce que Methos a cherché à te dire, je pourrais t'aider à y voir plus clair. Si Bélisaire t'as choisi toi pour y aller, c'est qu'il estime que tu peux y arriver. J'ai confiance en toi. Je t'aime."

Sans rien ajouter de plus, je retirai mon pantalon et me dévêtis entièrement avant de défaire lentement mes tresses pour libérer ma chevelure. Tout cela sous le regard de mon Gémeau, qui j'en étais certaine ne perdait pas la moindre miette de ce spectacle. Puis j’avançai en direction du bassin avant de plonger dans l'eau chaude, réapparaissant quelques secondes plus tard à la surface, tendant une main vers mon aimé.

"- Tu viens?"

Je souris et replongeais sous l'eau, attendant sa venue, tout en le fuyant.





Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu1650/1650[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge1250/1250[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune1500/1500[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyMar 13 Oct - 15:53

Spoiler:
 

Il se sentait bien avec elle, elle avait d'abord retiré son chemisier pour lui offrir le spectacle et le confort d'une généreuse poitrine. Sa peau était douce et chaude, elle sentait le miel, les fleurs... Il profita du moment et ne put empêcher de sourire à la petite réflexion sur l'attendrissement dans le but de coucher avec. Oui il avait envie d'elle, oui il voulait lui faire l'amour mais non pas de cette façon, il venait juste de lui offrir son coeur et ses pensées qui étaient à ce moment la assez sombres. Elle quitta ensuite son pantalon et se détacha les cheveux pour s'offrir en Eve devant Silas. Ses courbes étaient à damnés, la vue de sa croupe et de son petit animal fendu commencèrent à lever des envies dans le bas ventre du Saint qui n'avait pas envie de contenir son érection en toute vérité. Elle l'invita ensuite à se baigner, dans ce même bassin dans lequel il avait plongé en réapparaissant de la dimension où ils avaient combattu. Il se déshabilla alors sans pudeur, laissant admirer son corps à son aimée en le faisant lentement. Donner l'envie pouvait aller dans les deux sens non?

Peu de pilosité sur son corps, l'homme tel un athlète olympien préférait raser les poils qui se montraient sur ses muscles, laissant juste une trace qu'il rafraichissait de temps en temps autour de son intimité. C'est le sexe au tiers dressé qu'il rentra dans l'eau et y plongea. Il y eut vite fait de rejoindre la rousse qui avait tenté de fuir mais se trouva bloqué par les limites du bassin. Il s'appuya contre son dos aux multiples traces, son sexe vint se caler contre ses reins. Il l'embrassa dans le cou puis lui mordilla tout en passant ses bras autour d'elle, les posant contre sa poitrine rebondie. La pression sanguine augmentait encore.

_ Toutes ces marques, tes cicatrices... Ce ne sont pas que des coups, des blessures de combat. Je sais reconnaitre des traces de fouet... On t'a vraiment mal traité et je pense que je ne vois que ce qui est visible. Je sais comment certaines esclaves sont traités, je suis après tout de haute famille, je ne vais pas le cacher. Je suis désolé de la cruauté des hommes à ton encontre, mais je ne suis pas eux, je ne le serais jamais. Oui je t'aime je le sais maintenant et tu es... tu es la première...

Elle était son premier véritable amour sincère. Oui il y avait bien eu la fille du berger, Kiana mais c'était un flirt d'adolescent, une attirance juvénile avec celle qui fut sa première expérience à un age où on croit aimer quand une jolie fille prépubère avec une belle paire de seins fut gentille avec lui et vient lui titiller l'entrejambe et accepta qu'ils puissent entrer en elle. L'amour d'un homme qui était un chevalier d'or, d'un homme qui avait donné son âme et son corps à une déesse était bien plus brillant que celui d'un aspirant voulant sauter une jeune fille et se dire en couple les quelques mois où les chèvres de son père furent dans le coin. Bien sur ensuite il avait collectionnait les femmes, les coups d'un soir, les filles faciles, les putes des tavernes, les femmes mondaines de Constantinople... Il avait trempé dans des dizaines de femmes, jamais en les forçant qu'il soit doux brutal ou animal avec. Mais maintenant c'était autre chose, il était nu contre une femme nue mais une femme qu'il aimait et il ne voulait qu'une chose la, qu'elle l'embrasse et qu'elle s'ouvre pour lui pour qu'il puisse s'y glisser dedans.

_ Et toi que veux-tu de moi? Quelque chose de mon passé t’intéresse-t-il?





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu200/200[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge210/210[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune275/275[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyMar 13 Oct - 22:52



Je ne l'avais pas quitté des yeux lorsqu'il s'était dévêtu. J'avais vu l'étincelle du désir embraser son regard azuréen, le rendant encore plus perçant que de coutume. Je le trouvais tout simplement d'une beauté à couper le souffle. Sa longue chevelure aile de corbeau, ses muscles merveilleusement bien dessinés. Il avait juste ce qu'il fallait, ni trop peu, ni pas assez. Par Athéna, les dieux pouvaient être jaloux de cet homme. En fait, je le trouvais tout simplement parfait. Sa beauté ténébreuse m'avait attiré depuis le début, sans que je ne m'en rende compte. J'avais d'abord trouvé en lui un ami. Mais au fur et à mesure des mois écoulés, je m'étais rendue compte que ce que je ressentais pour lui allait bien au delà de la simple amitié.

Je poursuivais ma contemplation, nullement gênée par la vision de ce début d'excitation. Non je n'avais rien à craindre de lui, j'avais connu bien pire, tellement pire. Et ces hommes là étaient aux antipodes de l'homme à qui j'avais donné mon cœur. Sans un mot, je le regardais se glisser dans l'eau avant de plonger pour venir à moi. D'humeur joyeuse et joueuse, je plongeais à mon tour pour lui échapper, mais me retrouvais rapidement acculée entre lui et le rebord du bassin.

Un petit frisson parcourut mon échine alors que je ressentais la douce pression de son corps contre le mien. Lorsque ses lèvres s'apposèrent au creux de mon cou, je fus comme électrisée, et je pouvais ressentir une douce chaleur prendre naissance au creux de mes reins. Fermant les yeux, je laissais un soupir d'aise s'échapper de mes lèvres, sous ses mordillements alors que ses bras m'emprisonnaient dans leur chaude étreinte. C'était là qu'était ma place. Je m'y trouvais chez moi. Une douce prison de laquelle je ne voulais pas m'évader.

Lorsqu'il prit la parole, je l'écoutais avec attention, laissant ma nuque reposer contre son torse puissant. J'avais craint que mes cicatrices ne le révulse. Mais il n'en fut rien. Bien au contraire, mon amant exprimait le regret. Il s'excusait. Lui, le fils de bonne famille, qui ne m'avait rien fait, s'excusait de tout ce que l'on m'avait fait subir. Immédiatement, les larmes me montèrent aux yeux, sans que je ne parvienne à les réprimer. Je savais qu'il n'était pas eux. Qu'il n'était pas comme eux. Qu'ils ne serait jamais comme eux.

C'était comme si ses paroles venaient de faire sauter le barrage de mes sombres souvenirs pour les libérer. Me libérer de leur emprise. Je me retournais lentement pour lever mon faciès aux yeux brillants de larmes vers lui. Puis, je me hissais vers ses lèvres pour venir l'embrasser avec douceur et tendresse, mes cuisses venant enserrer sa taille. Un échange doux et bienveillant, alors que mes bras se nouaient autour de son cou, que mes doigts parcouraient son dos, et que la pression entre nos deux corps s'accentuait. Lorsque je rompis le baiser quelques instants après, je posai mon front contre le sien, plongeant mon regard dans le sien, tout en laissant mes doigts effleurer délicatement ses lèvres.

"- Tu n'as pas à t'excuser. Ce n'est en rien de ta faute. Tu n'es pas celui qui tenait le fouet, ni celui qui tenait les armes qui ont pu me blesser. Toi, tu es celui qui me fait découvrir ce qu'est aimer Silas. Je ne pensais pas connaître cela un jour. Pas après tout ce que la vie m'a fait subir. Je veux tout savoir et tout connaître de toi. Les petites choses insignifiantes, comme les plus importantes. Tu comprends?"

Je revenais l'embrasser. Il me semblait que je ne pouvais plus me passer de la pression de ses lèvres sur les miennes. J'aimais la façon dont elles pouvaient se montrer douces et tendres, puis conquérantes et possessives. J'étais à cet homme, et tout ce que je désirais pour l'heure, c'était être à lui. Ma curiosité et ma soif d'en apprendre plus sur lui pouvaient encore attendre un peu. Mue par mon instinct, je laissais mes hanches se baisser pour venir doucement et suavement, l'envelopper de ma chaleur, l'envelopper entièrement de celle-ci, alors qu'un gémissement s'échappait de mes lèvres, alors que toujours front contre front, le regard rivé au sien, j'entamais ma douce et délicieuse danse d'amour.









Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu1650/1650[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge1250/1250[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune1500/1500[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyMer 14 Oct - 16:52

Spoiler:
 

Elle s'était tournée pour venir l'embrasser, c'était avec passion qu'ils s’embrassaient, s’enlaçaient. Vint alors le moment où ils ne furent plus qu'un. La demoiselle avait passé ses cuisses autour de la taille de Silas pour qu'il puisse introduire son membre dressé dans la fente à plaisir de la jeune beauté rousse. Il voulait l'aimait comme il n'avait jamais aimé quelqu'un, chose assez facile vu qu'il n'avait pas vraiment était amoureux avant et avait donc juste baissé si on pouvait le résumer facilement.


Ils restèrent un moment allongé l'un contre l'autre, nus comme des vers. Il laissait l'une de ses mains caresser le corps de son aimée, allant de son flan à son sein pendant qu'il perdait son regard bleu dans celui vermeil de cette qui venait de devenir sa conjointe. Il lui prit sa main et l'embrassa plusieurs fois.

_ Dis moi Ainia, il te reste encore de la famille en vie, ou des personnes que tu pourrais appeler ainsi? Si oui, on pourrait peut être un jour aller les voir non?

Fuir le sanctuaire et son devoir pas vraiment? Mais s'accorder quelques moment de répit on si pouvait dire. Mais en parlant de ça il laissait bien une trace comme quoi il voulait revenir de chez les Berserkers et qu'il voulait un avenir avec elle. Il savait qu'en la questionnant sur ça, elle allait poser elle aussi ce genre de question et il ne pouvait plus lui mentir ou détourner la vérité maintenant. Silas savait qu'il devait lui ouvrir son cœur, ses pensées et son passé...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu200/200[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge210/210[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune275/275[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyMer 14 Oct - 20:30




Nous ne formions qu'un. J'étais lui. Il était moi. Plus rien n'existait autour de nous. Rien. Il n'y avait plus que nous deux. Cette bulle où nous nous trouvions enfermés n'était pas le fruit de notre cosmos. Non celle-ci était le fruit de nos cœurs qui battaient à l'unisson. Si j'avais craint de paraître trop audacieuse en le guidant en moi, à la réponse du corps de mon amant, je compris qu'il n'attendait que ça. Je pris néanmoins le temps de me satisfaire de le sentir dans ma matrice et restais immobile. Pour la première fois de ma vie, je prenais du plaisir à sentir un homme me faire sienne. Peut-être parce que cette fois-ci, l'initiative venait de moi et qu'elle ne m'était pas imposée.



Le silence régnait dans ma chambre depuis plusieurs minutes maintenant. Je reposais étendue à plat ventre, quelques mèches de cheveux carmines masquant partiellement mon visage derrière lesquelles on pouvait deviner un fin sourire. Les yeux clos, je savourais la douceur des caresses de mon comparse dont les doigts aimants erraient sur mon corps, effleurant sans la moindre répugnance mes cicatrices. Lentement j'ouvrais mes yeux pour plonger mes iris dans les siennes.

"- C'est ainsi que ça doit être alors? Merci."

Je venais me blottir contre lui, dans la chaleur de ses bras.Entremêlant mes jambes aux siennes, ma tête reposait contre son torse, alors que je l'écoutais m'interroger. Je le trouvais particulièrement mignon à s'intéresser à moi de la sorte, mais après tout, n'était-ce pas normal? Moi même je voulais tout connaître de lui. Je lui souriais tendrement, laissant ma main libre dessiner des arabesques sur sa peau, tout en répondant.

"- J'aimerais retourner à Jamir pour voir mon Maître et les amis que j'ai pu m'y faire. Ils sont une seconde famille pour moi. Si Aella a été comme ne mère, Aslam, lui, a tenu le rôle de père. Et toi? Voudrais-tu revoir ta famille? N'aimerais-tu pas montrer à ton frère ce que tu es devenu? Et ta soeur? Je voudrais que tu m'en dises tellement plus. "

Tout en parlant, je m'étais rallongée sur lui, mon menton reposant contre son torse, alors que je glissais mes doigts dans sa chevelure d'ébène pour jouer avec elle.

"- Je suis contente. Ce projet montre ton désir de revenir de ta mission mon cœur. Peut-être devrais-tu t'entretenir avec le tribut des Berzerkers pour en apprendre plus. Elle s'appelle Jehane. Tu la trouveras sûrement à Rodorio ou aux environs."

Intérieurement, je me disais même que si il devait lui arriver quoique ce soit, je retournerai ciel et terre pour le retrouver.






Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu1650/1650[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge1250/1250[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune1500/1500[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyJeu 15 Oct - 17:01

Spoiler:
 

Il continuait de caresser les courbes de sa dulcinée, appréciant le contact de sa peau douce sur sa main. Elle pendant ce temps la faisait de même tout en lui passant les mains dans les cheveux. Il l'embrassa sur le front lorsqu'elle lui donna l'information très utile du Tribut d'Arès. Il était vrai qu'il n'y avait pas pensé.

_ Mais c'est t'es pas bête en plus d'être jolie.

Il éclata de rire et s'écarta d'elle en lui faisait un clin d'oeil. Silas se leva alors et se dirigea vers la table qui se trouvait de l'autre coté de la chambre. Sur cette dernière se trouvait une cruche d'eau et une de vin ainsi qu'une coupelle avec des fruits. Il y prit une grappe de raisin qu'il mit à sa bouche et servit alors deux coupes de vin. Ainia s'était aussi levé mais rejoindre le lit. Elle s'était recouverte en partie avec l'un des draps. Le Gold des Gémeaux retourna s'assoir sur le lit et posa les coupes et le raisin sur la tablette à coté. Il donna une des coupes à la rousse et trinqua avec avant d'en boire une bonne moitié. Il la laissa boire et retira ensuite le drap qui cachait son corps si appétissant. Elle avait vraiment des courbes parfaites et il avait encore envie de les parcourir.

_ On pourrait peut être se rendre à Jamir un jour non? J'aimerais connaitre cet endroit. J'aimerais connaitre ce peuple et ces deux personnes que tu considèrent comme des parents.

Il s'approcha d'un des seins de la jeune femme et y donna un coup de langue avant de le mordiller tendrement. Il avait prit le raisin juste avec et était entrain de déposer quelques grains entre les seins et sur le ventre de la demoiselle. Silas se mit au dessus d'elle et commença son repas sur le corps de sa belle, d'abord les grains entre ses jolis seins, puis ceux juste en dessus, celui du nombril et enfin celui du pubis. Il continua alors à descendre et vint l'embrasser sur ses autres lèvres, la jeune femme sembla apprécier, il ne fit cela que quelques secondes puis remonta. Il voulait jouer un peu avec. Le chevalier remarqua que les tétons de la belle pointaient d'excitation.

_ Ma famille, je ne sais pas trop... Tu sais que mon père est mort dans ma jeunesse. Et si mes informations sont bonnes le serait aussi. Morte dans son couventn enfin puis-je l'appeler vraiment ma mère? Mon frère, oui cela lui ferait bien le nez qu'il voit ce que je suis devenu mais tu sais bien que l'ordre de la chevalerie est une chose qui doit rester cacher du simple peuple. Ma soeur oui, elle est peut être celle que j'aimerai revoir le plus... Penses-tu qu'elle a pensé à moi depuis toutes ses années? Je n'ai même pas cherché à la revoir même lorsque je me rendais à Constantinople pendant nos virées...

Il fallait dire que lorsqu'il y allait avec Childéric c'était pour des descente, bouffe, boisson, filles... Il se tourna vers Ainia et lui sourit tout en la regardant dans les yeux, il se perdit un moment dans son regard d'or oranger. Il l'embrassa alors passionnément pendant que sa main gauche lui caressait le sein droit, puis le ventre et enfin vint finir sa course pour venir caresser le bouton de plaisir de la jeune femme.

_ Faisons de cette journée la notre, je resterai ici jusqu'à la nuit...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu200/200[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge210/210[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune275/275[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyJeu 15 Oct - 23:41





Sa remarque quant à ma bêtise me fit sourire intérieurement, mais de façade j'affichais un air faussement choqué. Je ne pus résister à la tentation de lui tirer légèrement la langue, avant de vouloir lui donner une petite tape en signe de mécontentement. Mais le fourbe m'abandonna sur mon lit pour se relever. Par jeu, je lançais un coussin qui ornait ma couche en sa direction, l'atteignant en pleine tête, ce qui me fis rire. Puis, lentement je me relevais, juste le temps pour moi de m'envelopper dans un drap, tout en l'observant, amusée.

"- De rien je t'en prie, c'est un plaisir d'éclairer tes lanternes. Oh et ne te gênes surtout pas. Fais comme chez toi."

Il revenait déjà vers moi, deux coupes dans les mains et du raisin. Souriante, je reprenais place sur le lit, acceptant le vin qu'il m'offrait, venant y tremper mes lèvres avant d'avaler mon vin d'une traite, sentant la chaleur du doux nectar se répandre dans mes veines. Je me tournais pour poser mon verre sur la petite table de chevet. Je sentis alors la douce caresse du tissu qui me recouvrait se détacher de mon corps pour m'offrir une nouvelle fois nue à la vue de mon aimé.

"- Aella n'est plus depuis des années. C'était l'amazone qui m'a recueilli et adopté. Elle m'a tout enseigné de l'art de la guerre et du combat. Elle est morte en voulant me protéger. Quant à Aslam, je pense qu'il t'apprécierait, tu es..."

La fin de ma phrase mourut entre mes lèvres, laissant place à un petit gémissement de ravissement en sentant les siennes se refermer sur la pointe d'un sein qu'il s'amusa à taquiner. Immédiatement mon corps réagit en se cambrant, chose dont mon amant profita pour me faire m'étendre sur le dos. Que me réservait-il encore comme délice? Et le voilà qui se mit à récolter sur mon corps les diverses grains de raisin qu'il y avait abandonné, prenant un malin plaisir à e torturer de la plus délicieuse des façons. Je mordillais mes lèvres pour réprimer tout gémissement de volupté, et alors que j'étais prête à baisser les bras, il m'abandonna à ma frustration, pour reprendre son histoire comme si de rien était.

Je tentais de calmer ma respiration haletante, me disant que je me vengerai de lui pour m'avoir aguiché de la sorte avant de m'abandonner dans cet état.

"- Hum je sais bien que l'ordre doit resté secret, mais je suis certaine que tu pourrais coller une bonne correction à ton frère sans même avoir à user du cosmos. N'en meurs-tu pas d'envie? Moi je sais que je le ferai. Quant à ta sœur, peut-être pourrions-nous lui rendre visite, qu'en dis-tu? Après tout si elle prenait soin de toi malgré tout, je pense qu'elle doit toujours penser à son petit frère. Et puis, ce n'est pas comme si nous étions à l'autre bout de la Terre. Constantinople n'est pas si loin, surtout pour nous."

Lorsqu'il vint m'embrasser, je répondis avec délice à la pression de ses lèvres, frémissant sous l'effleurement de ses doigts jusqu'à ce que ceux-ci ne viennent se perdre entre mes cuisses. Nos lèvres scellées, je me sentais déjà prête à m'abandonner, lorsque ma résolution précédente me revint en mémoire. Avec un sourire je reculais mon faciès, et plongeais mon regard dans le sien.

"- Tu peux rester toute la journée, et même plus avec moi, ça ne me dérange pas le moins du monde. Au contraire, l'idée me plait énormément même. Mais...Car oui il y a un mais...Je dois d'abord m'occuper de cette armure."

Sans lui laisser le temps de protester, je me téléportais loin de lui en riant, afin de ne pas céder une nouvelle fois à la tentation. Après un bain rapide, je finis par m'habiller de façon plus légère, une simple robe blanche, taillée à la grecque, ma longue chevelure cascadant librement sur mes épaules. Pieds nus, je pris le chemin de mon atelier, usant de ma télékinésie pour faire se déplacer l'armure de mon aimé derrière moi.

Une fois sur place, je mis tout mon cœur à l'ouvrage, laissant mon aura nous envelopper toutes deux, après lui avoir généreusement offert de mon sang pour se régénérer. Je mettais tous mes sentiments pour renforcer la structure même de son armure, alors que marteau et burin s'abattaient avec force. Je sentais Silas derrière moi. Visiblement il semblait intriguer par ce que je faisais. Je le comprenais, c'était là tout un art. Diverses souvenirs de l'armure étaient projetés devant nous, me permettant d'en découvrir plus. Je voulais que la protection de mon aimé soit parfaite pour son départ en mission, la moindre faille pouvait être fatale. Je ne devais pas me permettre la moindre erreur. Non rien du tout.








Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu1650/1650[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge1250/1250[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune1500/1500[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyVen 16 Oct - 12:14

Spoiler:
 

Il l'avait regardé tendrement quitter son lit et s'habiller sans en perdre une miette. Elle avait refusé son avance mais c'était pour le bonne cause, elle voulait jeter un œil sur son armure et la remettre complétement d'aplomb bien que le Saint pensait que cela ne servait à rien. La spécialiste avait parlé et elle voulait laisser sa trace sur la Gold Cloth, il n'allait pas lui refuser cela maintenant. Il fit la moue lorsqu'elle repassa l'un de ses horribles masques devant son visage mais il savait que c'était ainsi, les règles... Il descendit du lit et se passa juste un drap au niveau de la ceinture qu'il noua au cas où l'une des servantes d'Ainia soit dans le coin.

C'est dans l'ombre d'une colonne qu'il regarda sa belle s'affairer à une chose qui lui était totalement inconnu. Bien sur il connaissait le principe des armures, leurs constitutions et tout ce qui allait avec/ Mais il ne connaissait rien à ce qu'était un forgeron céleste. Silas resta ainsi de longue minutes, observant Ainia qui donnait des coups de burin et de marteau tout en saupoudrant le tout avec une étrange poudre. Entre deux coups, il crut apercevoir entre deux gerbes d'étincelles, un visage connu, bien connu le sien, mais lui savait que ce n'était pas lui qu'il venait d'apercevoir...

Il décida qu'il était temps que sa présence cesse de la gêner et c'est dans la chambre du Bélier qu'il se rendit à nouveau. Il se servit à nouveau un verre de vin qu'il but d'une traite et prit une pomme dans la coupelle à fruits. Après son encas, il passa dans la salle de bain toujours habillé de son drap. Le gold se mit alors nu et passa dans le bain pour y piquer une tête rapide de moins d'une minute. Il en ressortit et repassa rapidement le même drap blanc autour de sa taille et alla s'assoir en tailleur juste à coté de l'eau. Les mains paumes vers le haut sur les cuisses, il ferma les yeux. Son cosmos s'éveilla légèrement et il plongea en méditation. Son épaule lui faisait encore un tout petit peu mal, cela le guérirait entièrement. Il se laissa attirer par les propres profondeurs de son âme, le néant intérieur d'abord puis en son centre une galaxie, son cosmos. Une personne s'y trouvait, c'était Methos son frère jumeau. Ce dernier lui fit un signe de la main et lui sourit, il semblait heureux pour Silas qui voulut s'approcher de lui mais il sentit que la rousse en avait finit avec sa Gold Cloth et qu'elle s'approchait de son corps. Il décida de remonter à la conscience. Lorsqu'il repassa dans le monde réel, elle était la devant lui. Elle semblait fatiguée et était en sueur.

_ Un petit bain?

Le dos tourné vers le bassin il s'y laissa glisser et aspergea d'eau son amante, si elle ne voulait pas se baigner, elle était mouillé maintenant de toute façon. Il regarda ses courbes serrées par les vêtements mouillés, ses tétons ressortaient et pointaient. Il ne voulait qu'une chose les téter et lui faire l'amour encore une fois.

_ Viens me rejoindre ma belle, je ne peux plus me passer de ton corps collé au mien.

Il avait fin, fin d'elle et d'assouvir sa passion. Il aimait le sexe oui, il l'aimait elle oui et il voulait avoir du plaisir avec elle, lui en donner et en recevoir. Mais il voulait en quelques sortes purger ses pulsions, il savait que lorsqu'il sortirait du temple, il devra se comporter avec elle devant tout le monde comme avant, juste comme un ami. Et pour qu'il puisse le faire, il devait assouvir sa soif d'amour et de plaisir charnel pour ne pas y penser ou craquer. Il était humain après tout, un homme...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu200/200[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge210/210[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune275/275[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyDim 18 Oct - 23:08





Ma tache était plaisante, j'appréciais vraiment celle-ci. L'armure des Gémeaux me montrait diverses images des chevaliers du passé et de son actuel porteur. Je vis ainsi la façon dont il obtint son armure, la mort de son maître, lui causant une peine immense. Le visage de ce dernier me rappelait quelqu'un. J'avais un sentiment de déjà vu. Et cela me revint, il s'agissait du Maître de Shin de la Balance. Puis une succession d'images me représentant Silas, mais en y regardant de plus prêt il y avait quelques différences. J'écarquillais mes yeux. Methos. Je secouais a tête, était-ce une projection ou autre? J'aurais bien aimé le savoir. Toujours est-il que lorsque j'eus terminé, je me sentais terriblement épuisée, mais l'armure qui me faisait face respirait la force et la puissance.

Satisfaite de mon travail, j'allais donc en direction des bains. Là je le vis installé en tailleur, en pleine méditation. Je l'observais un long moment, ne désirant pas le déranger, mais il dû ressentir ma présence, car il en sortit et se tourna vers moi. Il dût remarquer mon état de fatigue, car il me proposa un bain. Je devais admettre que l'idée était tentante, car je sentais la fatigue me gagner. Je souris en le voyant se laisser tomber dans l'eau, qui, dans de grandes gerbes, vint à retomber sur ma robe. Un éclat de rire à sa demande et je retirais mon masque, que je posais doucement à terre, puis ôtais mes bandes qui enveloppaient mes avant-bras, avant de faire glisser les bretelles de ma robe sur mes épaules et le long de mes bras, pour que le tissu vienne choir en corolle à mes pieds.

Ainsi, je répondais favorablement à son invitation, plongeant dans le bassin avant de revenir à la surface, non loin de lui. Je me rapprochais, venant nouer mes bras autour de son cou en lui adressant un sourire tendre, avant que je ne vienne l'embrasser délicatement. Rompant cet échange, je poursuivis:

"- Ton armure est réparée. Entièrement. Fin prête pour ta mission. C'était intéressant en tout cas, j'ai pu voir beaucoup de choses. Je suis désolée, il y en a peut-être certaines que tu voulais garder secrètes, mais toujours est-il qu'elle a jugé bon de me les montrer. Et à un moment donné c'était étrange, mais c'était toi, sans être toi en fait. Alors, je me suis demandée si ce n'était pas Methos. Mais peut-être était-ce tout simplement la fatigue et mon imagination qui me jouaient des tours."

Cela se pouvait, après tout j'avais était particulièrement généreuse avec mon sang pour restaurer son armure. Aussi pour le moment me contentais-je de nicher mon visage au creux de son cou et de fermer les yeux. Rien qu'un peu.








Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu1650/1650[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge1250/1250[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune1500/1500[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyLun 19 Oct - 17:13

Spoiler:
 

Elle s'était finalement décidé à la rejoindre, chose qu'il apprécia encore plus quand il se délecta de la vision de la jeune femme se mettant nu devant lui une nouvelle fois. Bien que marqué par de mauvaises expériences, elle avait un corps merveilleux pour lui, des courbes bien proportionnés qui avaient su charmer le Gold Saint. Il accueillit son baiser en lui en rendant un autre et écouta les paroles du Bélier d'or. Il tiqua d'un étrange frisson lorsqu'elle lui parla de Methos. L'avait-elle vu? L'avait-elle vraiment vu? Ou n'était-ce qu'une vision de lui-même ou une chose qu'il avait implanté dans la mémoire de son armure. Déjà qu'il peinait à croire qu'une armure pouvait diffusé des images aux forgerons, mais qu'Ainia lui parle de son frère lui rendit un sentiment fortement bizarre. La regardant d'un peu plus prêt, il l'a trouvé un peu blanche en fait, il y avait un peu de fatigue mais pas que cela... Il se demandait bien ce qu'elle avait fait à sa Cloth pour qu'elle soit dans cet état en fait. aurait-il du rester avec elle pour qu'elle ne fasse peut être pas de bêtise?

_ T'as l'air un peu patraque... T'as fait quoi à mon armure en particulier? Je trouve que t'as pris un peu de temps pour une Cloth qui semblait pourtant en bon état non?

Il ne fallait pas croire que Silas remettait en cause le travail de la forgeronne. Pour lui sa Cloth était en parfait été vu qu'il n'avait jamais vraiment combattu avec. Il est vrai qu'il ne s'était pas inquiété du fait que son précédent porteur avait surement du pas mal combattre avec. Peut-être qu'il devrait être un peu plus à l'écoute de sa Cloth, Ainia pourrait l'aider surement. Il l'enlaça un peu plus quand il comprit ce qu'elle avait surement fait. Il savait que les Cloth étaient régénérées avec du sang, mais Darius lui avait appris que c'était dans les cas extrêmes avec des grosses réparations, donc pourquoi avait-elle fait cela? Son teint blafard confirmait le manque de sang pourtant... Il savait qu'elle allait lui répondre de toute façon. Mais Silas devait aussi lui répondre par rapport à Methos. Il aurait préféré ne pas trop en dire, du moins pour le moment. Son jumeau était un peu son jardin secret, le sujet sensible à ne pas aborder avec le Saint des Gémeaux. Il aurait voulu attendre pour approfondir de ce coté mais la belle avait mis les pieds dans le plat et il se devait de lui en parler donc.

_ Methos... Methos... C'est comment dire assez dur d'en parler. Tu es la deuxième personne avec qui je vais m'entretenir sur ça tu sais, l'autre n'était autre que Darius... Disons que, que, que je vois mon frère quelque fois. Le plus souvent c'est en rêve mais il m'est arrivé de le voir en méditant voir dans la réalité, le plus souvent c'est quand je repousse mes limites quand j'en appelle à mon cosmos le plus puissant et le plus enfui...

Il déposa un baiser sur ses lèvres et laissa ses mains jouer sur le corps de la rousse, le cou, les flans, les hanches, les cuisses. Il remonta au niveau du fessier et son index alla alors jouer avec la naissance de ses lèvres. On pouvait appeler cela une sorte de confidence sur l'oreiller.

_ Je ne saurai dire si ce que je vois est une apparition de mon frère ou une création de mon esprit. Darius aimé à croire que malgré la mort de ce dernier, notre lien jumellique ait survécu et que même dans le trépas Methos aurait grandi tout comme moi car nous somme liés tout comme notre cosmos... D'autres personnes avec qui j'ai abordé le sujet sans trop le détailler, pense que ce serait mon esprit qui créé cette image. Ce serait une invention de mon subconscient pour m'aider à me sortir de certaine situation ou pour m'aider à comprendre certaines choses... L'intellectuel en moi pense que cette solution sera la plus possible pendant que le croyant et le frère aimerait tant que la première soit celle-la...

Il avait stopper sa caresse sexuelle le temps de sa dernière pensée, comme s'il s'était perdu dans celle-ci pendant un moment, il avait pris un ton triste, vraiment triste qu'il s'efforça à partir en reprenant sa caresse. Il vint embrasser le creux du cou de la demoiselle. Après un moment, il la levant au dessus de lui, déposa un baiser au niveau de son nombril et vint l'assoir sur le rebord du bassin. Il déposa un autre baiser sur ses cuisses...







Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-bleu200/200[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-rouge210/210[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] G-jaune275/275[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]   [Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas] EmptyMar 20 Oct - 13:17




« -Il y a le paraître et ce qui est vraiment Silas. Certes, ton armure semblait bien ainsi, mais je peux t'assurer que qu'elle était pleine de failles. Et l'attaque que tu t'es prise toute à l'heure n'a rien arrangé. J'ai donc fait don de mon sang afin de la renforcer . Et puis quelque part, c'est ma manière à moi de veiller sur toi pendant ta mission.  »

Je plongeais mon regard dans le sien et laissais mes doigts effleurer tendrement sa joue, alors que je sentais bien le trouble que ma révélation quant à Methos causait en lui. J'eus une petite moue, me disant que j'aurais peut-être dû garder cette information pour moi, car en cet instant mon amant me paraissait particulièrement blessé par l'absence de ce jumeau qu'il n'avait pas connu. Ses caresses s'étaient arrêtées, mais je n'en prenais pas ombrage. Je me taisais, sentant qu'il voulait m'en dire plus tout en hésitant. Lui qui habituellement trouvait toujours quelque chose à redire, se trouvait voué au silence lorsqu'on abordait ce sujet sensible.

Je n'étais pas pressée qu'il me parle de tout ceci. Il pouvait tout aussi bien me dire ce qu'il avait sur le cœur plus tard. Chaque chose en son temps. Mais néanmoins, il était prêt à cet instant à me parler de ce sujet si dur pour lui. Je ne l'arrêtais pas, me contentais de l'écouter, sans émettre le moindre jugement. Pour ma part, j'étais certaine de ce que m'avais montré l'armure, mais de là à me dire que c'était le fruit de son subconscient, je n'y croyais pas trop.

« - Je pense que tout ceci n'est pas le fruit de imagination. Et si ton frère n'était mort que pour mieux te servir de guide ? Ou qu'une part de lui reste attachée à toi ? Nous usons du cosmos, les possibilités qu'il nous offre sont incroyables et pourtant le commun des mortels aurait du mal à croire. Alors pourquoi les fantômes n'existeraient-il pas ? Personnellement, j'y crois tu sais, et peut-être que Methos ne se manifeste à toi que lorsque tu es en méditation ou atteint de graves blessures, car ce sont là les seuls moments où tu ouvres complètement ton esprit. Mais je suis certaine que si tu y prêtais plus attention, tu découvrirais qu'il est bien plus présent que ce que tu sembles croire. »

Mes lèvres étaient ornées d'un sourire tendre. J'aimais cet homme. Profondément. Lorsqu'il reprit sa caresse, je ne pus que ressentir l'étendu de son désir pour moi. Pour la première fois de ma vie, je me sentais aimée réellement et sincèrement. Pas de brutalité à mon égard, pas de mots injurieux, juste de la passion. Aussi lorsqu'il me souleva dans ses bras, je posais mon front contre le sien en riant doucement, répondant avec délice à la pression de ses lèvres, lorsque je ressentis le froid du carrelage sous moi, j'eux un petit frisson, sachant déjà ce qui allait se produire, et ne tentais pas de m'y soustraire. Au contraire je m'y abandonnais avec délice.

Des heures après, nous reposions tous les deux sur mon lit. Je grignotais deux trois grains de raisin, affichant un sourire heureux.

« - Je ne veux pas revenir sur un sujet douloureux, mais juste pour le clore vu que je n'ai pas pu finir toute à l'heure, je me disais, pour Methos, tu devrais parler avec le Cancer non ? Peut-être pourrait-t-il t'aider ? Par contre, je me demandais, comment penses-tu que Childéric va réagir pour toi et moi? »

Ca m'intriguait vraiment de savoir la façon dont aller réagir le géant blond. Subitement, j'eus peur de descendre dans son estime, et qu'il me juge faible. Cela me peinerait vraiment et quelque part, m'effrayait, car je ne voulais pas perdre celui que je considérais comme un frère.







Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
 
[Avril 550] ~° Bas les masques [PV Silas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Bélier-
Sauter vers: