Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Août 2020)
 
Partagez
 

 [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-bleu1200/1200[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-rouge1350/1350[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-jaune1200/1200[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-jaune  (1200/1200)
Message [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor]   [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] EmptyJeu 13 Oct - 19:40
C’est visiblement reposé et apaisé qu’il revenait de son petit séjour familial. Quelque peu mouvementé, il avait surtout eu l’occasion de régler quelques petites choses avec son père adoptif. Et notamment sa trop longue absence alors qu’il était prisonnier dans les cellules des Saints. S’expliquer n’avait pas été évident, surtout qu’il n’avait jamais réellement su ce qui lui était tombé dessus lors de sa mission. Mais Edwald avait insisté pour en apprendre le plus possible et il s’était exécuté. Il ne l’aurait évidemment jamais avoué à son père mais cela lui avait fait du bien d’en parler. Lui le dur à cuire, celui qui ne se confiait pas. Pour le coup, cela l’avait soulagé.
 
Encapuchonné afin de faire face au froid mordant et aux rafales qui lui paraissaient plus terribles que d’ordinaire, le colosse traversait ce territoire qu’il appréciait. Dans ces bois vivaient certaines créatures plus dangereuses encore que les hommes et il aimait ce risque. Cela lui rappelait de bons souvenirs. L’époque où il s’entraînait dans les forêts bordant les montagnes de son village, cette époque malheureusement révolue où sa survie dépendait essentiellement de sa force et non pas du bon vouloir des Dieux. Il ne craignait pas ces créatures. Car en dépit du manteau qui lui recouvrait le corps, l’on distinguait très clairement son arme impressionnante qui siégeait dans son dos. Inutile de dire alors qu’il lui serait agréable de dégommer ce qui se dresserait sur sa route.
 
Maintenant que ses vacances étaient terminées, il allait devoir se remettre rapidement en selle. Reprendre les entraînements quotidiens. Aller voir Toryald pour vérifier l’état de sa lame. Et surtout rendre visite à sa Prêtresse. Cela faisait déjà un moment qu’il marchait au travers ce vent. D’un coup, il s’aperçut qu’il y avait un problème : pourquoi n'était-il pas encore arrivé ? Sans s’en apercevoir, il s’était en quelque sorte perdu. Il s’arrêta net, balayant l’espace du regard. Mentalement, il se mit une grande baffe… Comment avait-il pu se perdre alors qu’il connaissait le coin ? Perdu dans ses pensées, il avait dû prendre un chemin annexe. Quel abruti. Et pour le sortir de là, il ne pourrait pas compter sur son sens de l’orientation. Ce pourquoi il opta pour le plus simple : beugler comme un bœuf.
 
    - HEEEYYYYY ! Y’A QUELQU’UN ??? ME SUIS PAUME COMME UN GROS BLAIREAU !!!! J’AI B’SOIN D’AIDE !  

Ok, c’était la loose totale. Mais il avait plus le choix. Dans les tréfonds de son âme, Sköll riait de lui. A s’en décrocher la mâchoire. Oui… C’était vraiment la loose totale. Espérons que quelqu’un passe par là sans quoi, il lui faudrait opter pour le mode « bucheron ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-bleu220/220[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-bleu  (220/220)
CP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-rouge160/160[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-rouge  (160/160)
CC:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-jaune275/275[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor]   [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] EmptyDim 16 Oct - 13:47
Elyn se faisait petit à petit à son nouveau rôle. Elle qui avait vécu recluse durant deux années entières était maintenant devenue l'une des protectrices du royaume et elle n'en était pas peu fière. Son rêve s'était réalisé, ou plutôt, celui de son père qui était devenu au final le sien, elle le lui devait après tout. Même si les derniers mois de vie de Teodor s'étaient résumés à l'alitement, la louve avait tout son possible pour qu'ils lui soient plus confortables, se préoccupant plus de lui que d'elle-même. Oui elle le lui devait bien cela, car c'était grâce à lui qu'elle était maintenant cette jeune femme à la bonté sans égal. Sa vie aurait pu être différente avec ses parents biologiques, mais pourtant, jamais elle ne songerait l'échanger, pour rien au monde. Si les raisons de son abandon l'avaient intéressée un temps, ce n'était plus le cas à présent, elle ne voulait plus les connaitre, louables ou non, peu importait.

Pour nombreuses contrées, l'heure était maintenant à l'été, à la douce chaleur des rayons du soleil, mais pourtant au Royaume d'Asgard, le beau temps était loin d'être au rendez-vous. Bien au contraire, le froid semblait se faire plus rude, les flocons se faisant presque agressifs, emportés par les rafales de vent. Même Elyn, qui avait pour habitude de vivre dehors, avait revêti sa lourde cape à capuchon. Mais pourtant, en ce jour, plutôt que de choisir la chaleur du feu de son habitation, elle avait préféré tenir compagnie à sa meute, agglutinée dans cette grotte qui servait de refuge. Recroquevillée contre une paroi rocheuse, emmitouflée dans sa fourrure, sa main gantée caressait doucement le pelage de son cher loup.

Tandis que la belle était non loin de s'assoupir parmi ses loups, elle ressentit une présence, un cosmos. Celui-ci ne semblait guère hostile, mais son devoir était d'accueillir tout visiteur s'aventurant sur son territoire. Se séparant de sa cape, son armure vint aussitôt la recouvrir, brillant sous la douce lumière des flammes. Le temps n'était pas clément, elle hésita un instant avant de se recouvrir de nouveau de sa cape et sortir de la grotte. Bien entendu, Célian la suivit, le loup gris ne la quittant pas d'une semelle.

Progressant difficilement vers l'origine du cosmos inconnu, malgré le bruit infernal du vent, elle put entendre nettement les paroles, même le cri d'un homme, non loin de là. Son regard d'ambre scruta les alentours, sa vision nettement réduite par la tempête qui rageait autour d'eux. Elle s'avança tant bien que mal vers l'inconnu encapuchonné, ôtant elle-même son capuchon pour découvrir ses traits d'harmonie et sans longue chevelure d'ébène.

"Bienvenue à toi, je suis la gardienne de ces lieux." Elle marqua une pause, avant de poser une nouvelle question. "Je ne pense pas vous connaitre, qui êtes-vous donc ?"


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-bleu1200/1200[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-rouge1350/1350[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-jaune1200/1200[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor]   [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] EmptyMer 19 Oct - 16:26
Enfin quelqu'un venait à lui. C'était pas trop tôt à dire vrai. Au milieu de cette forêt, et seul de surcroit, il était à la merci des créatures les plus diverses. Et s'il y a une chose qu'il n'était pas, c'est bien un repas potentiel pour toutes ces crevures qui peuplaient les lieux. Il contempla un instant la femme qui lui faisait face. Gardienne des lieux ? Il tenta de rassembler les informations qu'il possédait sur les autres Ases. Malheureusement, il ne parvenait pas à se souvenir de ce visage. S'il l'avait croisé, il s'en souvenait plus. Mais il paraissait évident que jamais encore leur route ne s'était croisée.

D'ailleurs elle-aussi ne semblait pas le connaître. Il ne put s'empêcher de rire. Cette situation était absurde, grotesque. Il était guerrier divin depuis un moment maintenant et il ne pouvait pas croire qu'un autre guerrier, visiblement plus jeune dans l'exercice de ses fonctions, ne puisse reconnaître sa silhouette pourtant caractéristique. Puis il se souvint qu'il avait gardé sa capuche. Là encore, il éclata de rire et abaissa celle-ci. Autant faire les présentations officielles, non ?
    - Ah, c'est vrai qu'ta tronche me dit pas grand chose. Mais j'ai aussi la mémoire d'un piaf donc ça veut rien dire. Moi, j'suis Haldor. Protecteur de l'étoile de Mizar. C'qui veut dire que j'suis comme toi. Quoi qu'en plus grand.

Et derechef il se mit à rire. Décidément cette promenade s'annonçait des plus grotesques. Déjà se perdre, c'était juste ridicule. Mais bon, il était comme ça. Logiquement, la gardienne devrait savoir qui il était. Les nouveaux arrivants étaient sensés savoir qui étaient les autres protecteurs. Faut dire que lui aussi aurait dû le savoir. Mais une fois encore, il avait sans doute oublié.
    - T'es nouvelle, hein. T'as la tête d'une nouvelle. Tu sais, l'genre de tête qui s'étonne de tout. En tout cas, classe ! Merci d'être venu. J'me suis paumé. Sköll arrête pas de s'foutre de ma gueule mais perso, j'arrive pas à r'trouver mon chemin. Ici, tout les arbres se ressemble. Comment tu veux que j'm'en sorte. M'enfin, on s'en branle. T'es là et c'est ça qui compte. Et toi, t'as un nom, j'suppose ?

L'Argenté s'avança d'un pas dans sa direction et se figea. Là, non loin de la femme, se tenait une bête sauvage. Un putain de loup. Et pas des plus commodes. Il leva son index et désigna la créature. Chuchotant à moitié. Saloperie de journée de merde !
    - Euh ! J'sais pas si tu sais mais y'a un d'ces trucs là, juste à côté, genre grosse bêbête pleine de dents et de poils. L'genre à te becter si tu fais un geste brusque, tu vois. Moi j'te propose un truc mais va falloir jouer ça rapidement s'tu veux mon avis. On l'attrape vite fait, bien fait. On lui ouvre le bide et on le becte ! Genre grand feu, grosse bouffe.

Doucement, il fit basculer l'énorme lame qui trônait en maître dans son dos. A la moindre ouverture, il se jetterait sur le loup et lui ferait son affaire. Au fond de son esprit, l'esprit-loup de Sköll hurlait sa désapprobation. Pas étonnant, sans doute un cousin à lui. Bah ! Sale bête.
    - Alors t'en dis quoi ? J'dois dire qu'jsuis pas habitué à bouffer d'ça. Moi j'suis plutôt chasseur d'ours, tu vois. Mais là, j'crois qu'on a pas l'choix hein. C'est lui ou nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-bleu220/220[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-bleu  (220/220)
CP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-rouge160/160[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-rouge  (160/160)
CC:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-jaune275/275[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor]   [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] EmptySam 22 Oct - 13:48
Le contraste était saisissant, elle si douce, lui si brute, Elyn ne s'attendait certainement pas à tomber sur un tel numéro. Certes, le visiteur semblait un peu rustre, surprenant quelque peu la louve. Ainsi, il se nommait Haldor et n'était autre que le protecteur de l'étoile de Zeta, il lui semblait en avoir déjà entendu parler en y repensant. Le guerrier était bien bavard et une fois la surprise passée, l'asgardienne se retint de rire, ne voulant guère risquer de vexer son compagnon d'arme. L'air innocent, elle lui répondit de sa petite voix cristalline, tentant de percer au mieux les bruits de la tempête.

"Elyn ... Je m'appelle Elyn. Et oui, tu as raison, je suis nouvelle."


Honnêtement, l'étoile d'Epsilon ne savait trop comment réagir face à Haldor, faisant son possible pour ne pas être décontenancée par son bavardage. Alors que celui-ci s'approchait d'elle, il se figea net tout en fixant quelque chose aux côtés d'Elyn. La belle fronça légèrement les sourcils, affichant un air d'incompréhension très significatif. Alors que l'argenté pointait son index vers Célian, la louve déporta son regard vers l'animal, un peu abasourdie avant d'écarquiller les yeux vers son frère d'armes qui semblait enclin à éventrer son cher loup.

"Mais non ..." Balbutia-t-elle, se figeant net en voyant l'immense lame que dégainait le guerrier. Reprenant ses esprits, elle se posta rapidement devant Célian, agitant frénétiquement les bras devant elle. "Non, non, non ... On se calme ! Il ne te fera rien ! Je t'assure ! Ranges cette arme s'il te plait !"

Ses pupilles d'ambre inspirait la confiance et elle espérait que l'argenté accède à sa requête. Jamais elle ne pourrait laisser quelqu'un s'en prendre à son cher loup, ce compagnon à qui elle devait tant, celui qui l'éloignait de sa solitude. Alors elle posa un genou à terre, invitant Célian à s'approcher d'elle pour lui gratter doucement la tête avant de s'adresser de nouveau au Tigre.

"C'est Célian, c'est mon ami ... Hors de question de l'éventrer, de le manger ou même de lui faire quoique ce soit ! Si tu as faim, je peux te proposer du cerf éventuellement ..."

La louve se releva, faisant face à l'asgardien, l'air déterminé. Peut-être n'était-elle pas très impressionnante comme ça, mais Elyn faisait preuve d'une détermination remarquable pour son jeune âge.

"Je suis désolée, mais je t'informe que tous les loups sur ce territoire sont sous ma protection et il est hors de question que tu leur fasses du mal." Puis, elle se souvint de ses précédentes paroles, hésitant un peu. "Si tu veux chasser un ours ... Vas-y ... J'ai d'ailleurs une certaine dent contre eux ... Mais pas les loups d'accord ?"

En effet, la belle à la chevelure d'ébène n'avait pas oublié cette mésaventure qu'elle avait subie étant plus jeune, bien que grâce à l'attaque de cet ours, son cosmos s'était éveillé en elle. Mais elle savait bien que sans Célian, Elyn n'aurait peut-être guère survécu. Croisant les bras, la guerrière divine d'Epsilon s'adressant de nouveau à Haldor.

"Alors ... Du cerf ?"



#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-bleu1200/1200[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-rouge1350/1350[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-jaune1200/1200[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor]   [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] EmptyDim 23 Oct - 9:29
    - Oh putain de bordel de panse de troll pourrie.

Alors là, il ne s'y était pas attendu. S'il avait initialement trouvé étrange qu'elle se place JUSTE devant le loup - erreur absurde sauf si on avait envie de se faire bouffer le cul - elle faisait maintenant de grands moulinets de la main comme pour signifier qu'il ne fallait par se faire le loup mais plutôt attendre. Des potes ? Vraiment ? Le grognement au fond de son crâne s'estompait alors qu'il reprenait une posture moins offensive. Sköll semblait ravi que son porteur n'aille pas bouffer le loup et calmait donc ses propres impulsions.

Il restait toutefois quelques instants à réfléchir. Puis opta finalement pour la logique. Il remit son arme dans son dos et se détendit. Elyn - tel était donc son nom - s'était montrée suffisamment sympa à son égard pour qu'il l'écoute. Savoir que les loups sur ce territoire étaient sous sa protection, c'était quand même une information de première importance. Il espérait ne jamais l'oublier. A son tour, il leva une main en guise d'apaisement. Pas qu'il s'excuserait - techniquement il n'était quand même pas sensé savoir que le loup était un pote à un guerrier divin - mais au moins exprimait-il ainsi sa volonté de ne plus becter son pote. Un geste louable, surtout lorsque l'on connaissait bien l'Argenté.
    - Ah ! Ok ! Bah désolé hein. Mais tu devrais p'tet lui trouver un écriteau du genre "pas touche, ici copain loup" ou un truc dans l'genre. Quoi qu'faut savoir lire. M'ouais. C'est quand même pas courant ta p'tite amitié avec c'te bestiole.

Célian. Il en prenait note, même s'il savait qu'il ne s'en souviendrait sans doute plus d'ici quelques jours. Après tout, il retenait juste l'essentiel : forêt = loup. Loup = copain de Elyn = pas manger. Un gargouillis s'éleva de son estomac alors qu'il synthétisait les informations. Cerf ? Et beh pourquoi pas après tout. Il se rapprocha à pas de loup - mentalement il explosa de rire en se rappelant les expressions qu'il connaissait concernant la bestiole - puis se pencha doucement vers le sol, main toujours tendue. S'il connaissait une chose au sujet des animaux sauvages, c'est qu'ils étaient du genre à te défoncer la tronche s'ils estimaient que tu étais dangereux. Hors le Colosse Argenté l'était clairement.
    - Célian. On est parti sur de mauvaises bases mon pote. J'te promet de pas t'bouffer. Et ta p'tite famille non plus.

Il se redressa et adressa cette fois un large sourire à Elyn. Mine de rien, elle avait de sacrées couilles de s'être placé ainsi entre lui et sa nourriture. La différence de taille et de corpulence était notable après tout et un fou aurait pu engager le combat. Lui, non. Il se gratta l'arrière de la tête, visiblement gêné.
    - J'veux bien un peu de cerf. On verra pour une chasse à l'ours plus tard si t'as envie. D'ailleurs, si c'pas trop indiscret, pourquoi t'as une dent contre eux ?

Voilà une base qu'ils avaient en commun. Pas que lui en avait un de précis mais disons qu'à cause de son père adoptif, il avait été régulièrement en contact avec cette espèce. Des histoires à leur sujet, il en avait des tas et des tas. Il se mit à rire doucement, puis de plus en plus fort. Elle le regardait. Le loup aussi. Allait-il une fois encore passer pour un psychopathe ? Il ne l'espérait vraiment pas. C'est qu'il l'aimait bien la p'tite. Il frissonna un bref instant. S'il était habitué au froid, rester statique dans un tel lieu n'était quand même pas une bonne idée.
    - Par contre ça t'dirait qu'on s'bouffe un truc mais au chaud ? T'as pas un endroit où tu crèches dans l'coin ? J'te promet d'te raconter quelques p'tites histoires marrantes. On va s'poiler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-bleu220/220[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-bleu  (220/220)
CP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-rouge160/160[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-rouge  (160/160)
CC:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-jaune275/275[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor]   [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] EmptyDim 23 Oct - 13:22
Elyn expira de soulagement lorsque le guerrier divin de Zeta rangea son arme sans discuter. La louve n'était guère du genre à provoquer un combat pour si peu, surtout contre un compagnon d'armes, et Haldor ne semblait pas froissé par le fait que la belle lui tienne tête de la sorte. Manger un loup, c'était tout de même une drôle d'idée, un prédateur faisant d'un autre prédateur son repas ... Mais l'heure n'était pas à la réflexion, elle afficha un léger sourire amusé à la réponse de l'Argenté. Irrémédiablement, l'image de Célin avec une pancarte autour du cou immergea dans son esprit.

"Décidément, tu as des idées des plus originales ! En effet, une amitié avec un loup, c'est plutôt peu commun, mais c'est pourtant vrai en ce qui me concerne."

L'asgardienne était donc parvenue à dissuadier le colosse de s'en prendre à Célian et ne manqua pas de lui proposer un autre met de sa propre chasse, soit du cerf. C'était plutôt honnête de sa part, elle le privait d'une chasse, mais lui proposait une autre alternative en échange. D'autres l'aurait certainement laissé mourir de faim et de froid dans cette forêt, ce qui n'était guère du goût d'Elyn. Celle-ci était bien au contraire toujours prête à aider son prochain, telle que son père l'avait élevée.

Alors qu'Haldor semblait tenter sa chance auprès du loup gris, la belle ne l'interrompit pas, gardant ce sourire léger en observant la scène. Célian était loin d'être bête et savait parfaitement qui était digne de confiance ou non. C'était bien lui qui avait douté d'Asher quelques années auparavant, lorsque son amie si naïve à l'époque s'était faite bernée par les mensonges si bien ficelés du guerrier de Delta. Elyn en gardait un certain goût amer dans la bouche et ne manquerait pas de régler ses comptes le jour où elle croiserait de nouveau sa route.

L'animal renifla la main du guerrier de Mizar avant de l'observer plus en détail de son regard doré. Le sourire de la guerrière s'élargit un peu plus, ressentant le besoin de faire l'interprète, tandis que son frère d'arme se redressa pour lui faire face de nouveau. "Je pense qu'il ne t'en veut pas. Il semble un peu vexé mais ça lui passera vite ..." L'étoile d'Epsilon émit un léger rire cristallin lorsque l'argenté afficha un air gêné, avant d'être plus qu'étonnée par sa question.

"Oh ... Euh ... En fait, j'ai été attaquée par l'un d'entre eux lorsque je n'étais encore qu'une enfant. C'est d'ailleurs ce cher Célian qui m'a sauvée la mise, sinon, je pense que j'aurais pu finir avec un membre en moins ... ou pire. Depuis, je ne porte pas vraiment les ours dans mon coeur ..."

Elyn avait rosi légèrement à l'évocation de cette histoire qu'elle se gardait bien de raconter à n'importe qui. D'un côté, elle se sentait faible de ne pas avoir pu faire face seule à cet ours, même si elle n'avait aucunement conscience du cosmos qui l'habitait à cette époque. La louve acquiesca amicalement de la tête à la proposition d'Haldor.

"Aucun problème ! Par contre, je pense que je vais éviter de t'amener dans la grotte où loge la meute ... Disons qu'ils n'aiment pas vraiment les inconnus, Célian est le plus sociable d'entre eux. Il est ... était ... leur alpha. Enfin ... peu importe." Un peu gênée, elle invita le guerrier à la suivre. "J'ai une petite maison non loin de là, tu pourras t'y réchauffer et manger un peu, le temps de me raconter ces fameuses histoires."

La louve emprunta un sentier, progressant dans la poudreuse, la tempête commençant à doucement se calmer. Comme d'habitude, Célian prenait la tête de l'expédition, en bon protecteur qu'il était. Elyn en profita pour se laisser un peu aller à sa curiosité.

"Je suis peut-être trop curieuse mais ... d'où reviens-tu en fait ? Une mission peut-être ?"



#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-bleu1200/1200[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-rouge1350/1350[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-jaune1200/1200[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor]   [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] EmptyDim 23 Oct - 13:48
Inutile d'être vexé. Mais le colosse garda pour lui sa réflexion. A la vérité, il avait quand même parlé de le manger. Pas sûr que lui-même l'aurait très bien prit en d'autres circonstances. Il appréciait la petite. Elle avait l'assurance des guerriers nordiques mais avec une bonté qu'il n'avait pas vu chez beaucoup de ses frères d'armes. Et c'était plutôt une bonne nouvelle que les armées d'Odin ne soient pas toutes composées de tueurs assoiffés de sang et de mort. Lui, bien sûr, c'était aussi un cas un peu à part. Sa soif de combat était malheureusement une malédiction, ou tout comme. Mais ce n'était pas pour autant un fou. Du moins l'espérait-il.

Sa petite anecdote concernant l'ours le fit sourire. Il est vrai que la bête qui vivait dans l'coin était du genre costaude et puissante. Même lui, pourtant en pleine possession de sa force, préférait ne pas se frotter à un grizzli en colère. De toutes les âmes qui vivaient dans ces forêts, les ours étaient sans nul doute les pires prédateurs qui soient. Et sans manquer de respect aux loups qui chassaient en meute, l'ours agissait seul. En bien des points, il se reconnaissait en l'animal. Mentalement, il envoya l'image à Sköll. Comme pour se moquer de lui. Il n'eut comme toute réponse que le dédain et le mépris de son indifférence.
    - Va pour ta baraque. J'préfère ça qu'une grotte où on va s'geler l'cul sur la roche. Puis si en plus y'a tes loups qui m'fixent pendant que j'bouffe, c'est clair que ça va m'saouler. Te vexe pas mais j'suis pas un sauvageon hein. Un vrai toit au dessus de ma tête, c'est très bien.

Après tout, même s'il était guerrier divin, cela ne signifiait pas qu'il arpentait les terres gelées d'Asgard avec un manteau en peau d'bête et une lance mal taillée. Encore que, pour le manteau, ça restait assez discutable. Ainsi prirent-ils la route, le loup prenant les devants. Pas con comme idée. Un instant, il s'imaginait lui-même avec un genre d'animal de compagnie. Pas un loup hein. Ils étaient déjà pris. Un ours non plus. C'est qu'c'est assez gros ces merdes là. Nan, il se voyait bien avec un bison. Ou un truc du genre. Il pourrait le monter. Puis l'hiver venu, s'il trouve pas d'bouffe, il le mangerait. Ouais, l'idée lui plaisait bien. Il le nota dans un coin de son esprit. La question le sortit de son rêve improvisé.
    - Pas vraiment une mission. 'Fin pas cette fois quoi. J'suis parti rendre visite à mon paternel. Un brave gars, ancien de l'armée tu vois. Un peu dur mais le cœur sur la main. Celui des autres souvent.

Il éclata de rire. Il imaginait sans mal le cœur des ennemis de son père tenir dans sa main. C'était bien l'genre de la maison après tout.
    - Bref. Avec mon p'tit passage en tôle chez ces abrutis d'Athéna, il s'inquiétait. Et avec nos p'tites missions par ci, par là, j'avais pas pris l'temps d'aller l'rassurer. C'est chose faite.

Et même à lui, ça lui avait fait du bien. Après tout, même s'il était loin de l'archétype du fils idéal, il restait attaché à certaines valeurs. Pendant la marche, il fouilla dans ses poches pour en sortir un peu de viandes séchées, parfaitement emballés dans de la panse de mouton. Dégueux hein ? Bah on fait avec c'qu'on peut ! Il en proposa à Elyn. Le loup, il avait qu'à s'démerder pour trouver sa propre bouffe. Haldor, c'était pas la Société Protectrice des Loups en Détresse hein ! A bas la SPLD !
    - Tiens, en attendant goûte-moi ça. De la langue d'ours. Selon les histoires de mon père, y'a rien d'mieux que d'la langue d'ours. Il parait qu'ça soigne les maux d'tête toussa toussa. Me souviens encore du jour où il m'a obligé à arracher ça pour la première fois. J'avais quoi ! Huit ans ? M'a filé un simple poignard et m'a dit : "Fils, t'auras droit d'revenir à la maison si tu ramènes d'la langue à ta mère." ! Un marrant, l'paternel ! J'peux t'dire que j'en ai chier hein. J'ai récolté pas mal de cicatrice ce jour-là. Mais quand tu bectes ta première langue d'ours, encore chaude et dégoulinante, que t'as trouvé toi-même, bah y'a pas à tortiller du cul pour chier droit : c'est quand même meilleur !

Haldor ne s'en rendait peut-être pas compte, mais il n'arrêtait pas d'parler. Il était comme ça, ce grand gaillard. Parler, parler. Et parfois taper. Parfois seulement ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-bleu220/220[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-bleu  (220/220)
CP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-rouge160/160[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-rouge  (160/160)
CC:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-jaune275/275[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor]   [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] EmptyDim 23 Oct - 14:45
Malgré leur flagrante différence de tempérament, les deux guerriers semblaient plutôt bien s'entendre. Elyn était plutôt facile à vivre et très peu contrariante même si elle avait su imposer ses conditions, soient ne pas toucher à sa chère meute. La louve ne s'attendait pas le matin même à faire une telle rencontre, mais malgré le côté rustre du colosse, celui-ci ne semblait pas manquer de gentillesse, ce qui fit sourire la belle à de nombreuses reprises. Après avoir conté sa propre histoire d'ours, la seule qu'elle avait vécue puisqu'elle ne s'était plus jamais frottée à ces animaux depuis, elle se sentit légèrement gênée d'avouer une telle faiblesse à un frère d'armes qui était loin de faire dans la dentelle. Peut-être passerait-elle pour une fillette frêle et sans défense après cela ? Mais la robe divine qu'elle portait ne trompait pas, si l'étoile d'Epsilon l'avait choisie, c'était bien pour sa force et sa détermination.

La jolie brune proposa à Haldor de regagner la modeste maison construire au milieu de la Forêt des Glaces Eternelles, voulant éviter à celui-ci de devoir se frotter à une meute entière. A dire vrai, même si aucun de ses loups n'étaient du genre à attaquer sans qu'elle n'en donne son approbation, le guerrier de Mizar ne ferait que perturber le repos de la meute, la discrétion ne semblant pas être son fort. Encore une fois, sa réponse amusa Elyn, non pas qu'elle se moquait de lui, simplement elle appréciait la franchise et le naturel de son compagnon d'armes. Au moins, elle savait que celui-ci n'était guère entrain de lui raconter de vils mensonges ou de la mener en bateau. La sincérité était une qualité à prendre en considération pour la guerrière d'Epsilon.

L'Argenté était d'accord avec sa proposition et Elyn l'invita à la suivre tout en emprunta un petit sentier, suivant Célian qui connaissait le chemin par coeur. Il n'était pas un sauvageon, sous-entendait-il qu'elle oui ? La louve gardait ses mots à l'esprit, après tout, il n'avait pas réellement tord, vivre avec les loups était loin d'être la vie la plus adaptée pour une humaine. Mais peu lui importait cette remarque, la guerrière divine d'Epsilon se laissa aller à sa curiosité, questionnant son compagnon.

Ainsi, il revenait d'une visite chez son père, et Elyn devina que celui-ci devait beaucoup tenir de lui d'après les mots qu'il employait. L'image était quelque peu perturbante, mais la belle ne s'en offusqua pas, elle ne s'étonnait plus de la violence des hommes, elle-même serait sans doute amenée à l'appliquer un jour ou l'autre, elle le savait très bien. Haldor mentionna ensuite un évènement qui capta l'attention de l'asgardienne.

"Quoi ? Tu as été emprisonné par les Saints ? Comment est-ce arrivé ?"

Elyn n'avait encore jamais rencontré de Chevalier d'Athéna jusqu'à maintenant, mais son ami Nereus lui avait déjà fait un bref tableau sur eux, et malgré tout, la révélation du guerrier de Mizar la conforta dans cette idée qu'elle se faisait d'eux. Mais il lui fallait en savoir plus. Perdue dans ses pensées, elle ne vit pas que son compère cherchait quelque chose dans ses poches, sursautant un peu lorsqu'il lui tendit quelque chose de plutôt ... dégoutant par l'appellation.

La guerrière se stoppa un instant, hésitante. Célian en fit de même, se retournant vers le deux humains afin de guetter un potentiel problème. Alors qu'elle se saisissait du morceau de viande gentiment offert, elle l'examina tout en écoutant le récit de l'Argenté qui se révélait être un grand bavard. La louve supposait qu'il se sentait assez à l'aise avec elle pour l'être, ce qui était plutôt un bon point. Elle ne put s'empêcher d'arborer une légère grimace à la fin de son histoire. Une langue d'ours dégoulinante et encore chaude ... Aussi, s'estima-t-elle heureuse de ce que lui proposait l'asgardien. Comme pour détourner l'attention, de celui-ci, elle lui lança un regard étonné.

"Tu t'es mesuré à un ours alors que tu n'avais que huit ans ? Impressionnant ..." La belle soupira un instant. "Dire qu'à cet âge, Père ne me laissait presque rien faire seule ... Il m'a apprit à chasser, à maitriser l'arc, mais je n'avais pas le droit de me promener seule en forêt."

Reprenant la marche, finalement, Elyn se résolva à porter le morceau de viande à sa bouche, en croquant un léger morceau, restant sur ses gardes. Après quelques mastications, elle ne put que constater que ce n'était pas si mauvais qu'elle le pensait.

"Ce n'est pas si mauvais que ça finalement ... Merci ..." Levant les yeux, elle sourit en voyant la petite maisonnette apparaitre dans leur champ de vision. "Ah ! Nous sommes arrivés !" Accélérant le pas, la belle ouvrit la porte, entrant dans l'unique pièce tout en invitant son nouvel ami à entrer à son tour. "Fais comme chez toi, je vais allumer un feu pendant ce temps."

Célian se couchant non loin de l'âtre froide, Elyn se débarrassa de sa lourde cape avant d'ôter son armure d'une impulsion cosmique. L'atmosphère était plutôt froide, mais la guerrière avait encore quelques couches sur le dos la protégeant de l'air glacial d'Asgard. Puis, enlevant ses gants, elle s'attela à allumer quelques flammes en quelques instants. S'agenouillant devant celui-ci, elle profita de la chaleur de celles-ci.

"Voilà, c'est beaucoup mieux !"




#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-bleu1200/1200[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-rouge1350/1350[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-jaune1200/1200[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor]   [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] EmptyJeu 10 Nov - 22:37
    - Toi, tu m'plais ma grande. T'as du cran, une nordique comme on en fait plus !

Aller au bout de la démarche en bouffant la langue d'ours, c'était quand même pas quelque chose que n'importe qui aurait fait. Et ça, il appréciait franchement. Alors que les flammes apparaissaient au cœur de l'âtre, il s'en approcha lui aussi. S'il était habitué au froid, il n'en appréciait pas moins la douce chaleur qui commençait à gagner ce foyer. Réchauffer ses os frigorifiés ne serait pas de trop, il le savait, puis cela donnait une bonne raison de poursuivre sa discussion avec Elyn. La Nordique lui avait d'ailleurs posée quelques questions suite à ce qu'il lui avait révélé et, puisqu'il était dans de bonnes dispositions, il comptait effectivement bien lui répondre.

Certes, se souvenir de son emprisonnement n'était pas une chose qu'il aimait faire. Loin de là même. Trop récent, trop frais. Et longtemps, il en avait voulu aux Dieux d'Asgard de ne pas l'avoir aidé. Après tout, il avait été piégé. Et forcé de renvoyer sa précédente armure afin de ne pas pénaliser l'armée de la Prêtresse. Eirwen l'avait libéré, c'est vrai. Et il avait obtenu le droit de porter une nouvelle armure. Mais il n'en avait pas oublié pour autant ces longs mois à purger une peine qu'il n'avait pas mérité.

Il poussa finalement un long soupir de contentement. Le feu avait réchauffé les extrémités de ses doigts gelés. Il avait lui aussi ôté son manteau, déposant également sa lame près de l'âtre. Il avait souris lorsqu'elle s'était montré impressionné par son exploit à huit ans. Elle n'aurait pas été dans le même état d'esprit si elle avait été élevé par Edwald, ça aussi c'était une certitude.
    - Mon paternel a toujours été un peu dur. Ancien soldat de l'armée régulière, tu vois un peu l'genre. Fier, sûr de lui. Autant t'dire qu'il était hors de question que j'me tourne les pouces hein. Il m'a élevé et a fait de moi l'homme que j'suis aujourd'hui. J'peux t'dire que l'truc de la langue d'ours, c'est rien en comparaison de c'qu'il m'a obligé d'faire pendant qu'il prenait en charge mon entraînement. Mouhahahahaha. Un sacré gaillard qu'le paternel. M'a élevé comme son fils.

Il lui adressa un clin d'œil, lui faisant comprendre que des histoires d'ours et de sorcières, il en avait à la pelle. Edwald avait été un père pour lui en dépit de ses manières de guerriers. Il n'avait pas connu le sien. Et s'en moquait. A ses yeux, son affiliation n'importait pas. Il était avant toute chose un enfant du Nord. Un fils d'Odin, comme les autres. Le reste ne comptait pas.
    - J't'ai pas répondu tout à l'heure, tu sais, à propos de mon emprisonnement.

Il se recula des flammes et posa son cul sur le sol, quelque peu humide mais il s'en moquait royalement. Un léger craquement se fit entendre et il ne put s'empêcher de pester contre son corps massif.
    - Ouais, ouais j'sais. Faut que j'perde deux ou trois kilos !

Ce qui n'était pas vrai. L'Argenté était une montagne de muscles. Perdre du poids aurait été inutile.
    - Bref, revenons à nos histoires. J'sais pas si tu sais, mais pendant un moment les Saints exigeaient de nous un prisonnier politique. Pour garantir la paix, toussa toussa. Un Tribut, qu'ils appelaient ça. A l'époque, les péquenots qui siégeaient au conseil ici ont décidés de m'envoyer moi. Une sorte de punition pour me faire fermer ma grande gueule. Mais aussi pour respecter la condition d'envoyer un des guerriers les plus forts. Genre pour l'équilibre ou une connerie du genre.

Il s'en souvenait encore très bien. Il se souvenait de sa dispute avec eux. De son envie de tout raser. Mais il avait été obligé d'obéir. Il se souvenait du Saint qui était venu le cueillir. Jamais il n'avait vu son visage. Mais la guerrière avait été gentille au moins. Pas comme les autres tocards.
    - Moi comme garant, comme si ça pouvait bien s'passer. Ah ils se sont bien plantés hein. M'enfin. J'y suis resté quelques temps. Ca s'passait à peu près correctement quand même. A l'époque, c'était moi le guerrier de Gamma. Le Serpent-Monde. J'étais pas encore le possesseur de Sköll. Bref. Un jour, leur abruti d'chef - Blizzard, Blémisère, Bélisaire, j'sais plus trop son nom à cette petite merde - a eu besoin de moi sur le front. J'ai suivi. Puis j'sais pas c'qui c'est passé mais j'me suis retrouvé dans une embrouille pourrie. Au final, j'ai été mis aux arrêts. J'ai renvoyé mon armure pour informer les nôtres - et j'l'ai perdu le même jour - puis j'ai croupis quelques mois en taule comme un gros blaireau. Pas un bon souvenir, s'tu veux mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
ElynElynArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-bleu220/220[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-bleu  (220/220)
CP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-rouge160/160[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-rouge  (160/160)
CC:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-jaune275/275[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor]   [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] EmptySam 26 Nov - 16:07
Une nordique comme l'on en fait plus ...

Cette réfléxion la fit sourire, elle qui n'avait pas réellement les manières des "vrais" nordiques. Mais Elyn appréciait le franc parlé du Guerrier Divin de Zeta, sa compagnie ne semblait guère désagréable, même si celui-ci avait émis l'hypothèse d'éviscérer son cher Célian pour s'en sustenter ... Rencontre plutôt étrange qui aurait pu mal tourner, mais le côté diplomatique de l'étoile d'Epsilon avait permis de repartir sur le bon pied.

L'atmosphère de la maisonnette était bien plus agréable agrémentée d'un bon feu de cheminée, réchauffant peu à peu leurs membres engourdis par le froid. Toujours agenouillée devant l'âtre chaleureuse, la belle porta son regard d'ambre sur l'Argenté, l'écoutant avec la plus grande attention. Ses histoires étaient intéressantes et pour le moins étonnantes. L'entendre parler de son père, déceler le respect et l'affection qu'il lui portait, fit sourire la jeune femme. Malgré la sévérité et les méthodes peu conventionnelles de son paternel, Haldor semblait lui être reconnaissant.

Elyn ne put s'empêcher de se remémorer les moments passés avec son père, si différent de celui du guerrier, plus doux, plus protecteur. Peut-être parce qu'elle était une fille, ou peut-être parce que pour lui, elle avait été un cadeau du ciel ? Ils se ressemblaient plus qu'ils ne le pensaient malgré leur tempérament opposé, tous deux enfants d'adoption.

"Comme son fils ? Alors toi aussi tu n'as pas ... vécu avec tes parents biologiques ? Hum ... Je suis trop curieuse, ça ne me regarde pas après tout ..."

L'Argenté enchaina ensuite sur son emprisonnement au Sanctuaire, question que la belle lui avait posée lorsqu'ils étaient encore épris de la tempête. Le moment était bien mieux choisi pour y répondre, devant un bon feu, là où ses mots seraient plus audibles. Lorsque le colosse de Zeta se laissa tomber pour s'asseoir au sol, un craquement se fit entendre et Elyn ne put s'empêcher de pouffer gentiment de rire tout en commentant à son tour.

"Peut-être que la langue d'ours n'est pas le met le plus diététique ..."

Puis la louve reprit son sérieux, assise en tailleur entre son animal et son frère d'arme, l'écoutant toujours avec respect et attention. Elle ne savait guère que l'un de leur guerrier avait été envoyé en tant que Tribut chez les Saints d'Athéna et ce guerrier n'était autre qu'Haldor. Il lui révéla qu'il était à l'époque le Guerrier Divin de Gamma. L'histoire fut brève, mais Elyn éprouva un élan de compassion pour l'Argenté, affichant une moue désolée.

"Oh ... Et j'étais loin de m'y attendre. Je n'avais pas vraiment entendu parler de cette histoire de Tribut. Je n'ai obtenu mon armure que depuis peu et je ne me suis jamais mêlée aux autres guerriers avant ça et d'ailleurs, je n'en connais que très peu pour l'instant. Et comment as-tu obtenu l'armure de Zeta ensuite ?"


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-bleu1200/1200[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-rouge1350/1350[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] G-jaune1200/1200[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor]   [Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor] EmptyJeu 26 Jan - 18:56
Trop curieuse, elle l'était sans doute. Mais cela ne dérangeait pas le colosse qui se moquait réellement de ce genre de chose. Il n'avait rien à cacher après tout. Parler de lui. De ses sentiments. C'était quelque chose de naturel, de commun. Oui, il avait été adopté. Oui, il ne connaissait pas ses véritables parents. Mais il avait appris à faire avec. Vivre avec son temps, c'est ce qu'il faisait.

Quoi qu'il en soit, elle s'était montrée drôlement à l'écoute. Attentive, elle découvrait un pan de l'histoire du géant mais aussi une partie de l'histoire de sa propre nation. Elle ne s'était visiblement que peu intéressée à ce qui s'était passé par ici avant qu'elle ne devienne elle-même une guerrière. Il ne pouvait pas blâmer la jeune femme. Lui même était un peu du même genre. C'était plutôt le souci de Toryald que de veiller aux respects des traditions. Le souvenir de la perte de sa première armure n'était pas quelque chose de facile à revivre. Pour autant, la présence de Skôll en lui avait ravivé sa flamme guerrière. Et parfois, il se demandait si finalement cette armure ne lui était pas destinée depuis l'origine. Il connaissait l'histoire de sa rencontre avec son paternel. Le serpent qui l'avait protégé. Mais au final, n'y avait-il pas eu un loup au loin, protecteur des forêts ?

Il chassa l'idée, qui n'avait aucune place dans cette discussion. Il avait gagné cette seconde chance. Et d'ailleurs, Elyn semblait s'intéresser à la seconde partie. L'acquisition de cette nouvelle Godrobe. Un grognement de contentement s'éleva dans les tréfonds de son âme. Sköll écoutait. Et arrogant comme il l'était, il n'attendait finalement qu'une seule chose : qu'on parle de lui. Le colosse ne put réprimer un sourire.
    - Zeta... C'est grâce à la Prêtresse que j'ai pu sortir de prison. Elle encore qui m'a donné une chance de m'expliquer. Et alors elle m'a accordée le droit de porter une seconde Peau. Sköll s'est imposé à moi. Sa conscience, ses envies. Elles étaient similaires aux miennes à cet instant. Nous étions liés. Plus que je ne le croyais. Vois-tu, il est la Répulsion. Il m'a dit ce jour là qu'il ne pardonnerait pas une trahison de ma part. Bah malgré ma grande gueule, je l'ai pris au sérieux. Aujourd'hui encore, je suis fier d'avoir été confirmé dans mes fonctions de gardien.

Il frotta ses mains, comme pour se les réchauffer. Il n'était pas que gardien d'Asgard. Il était aussi et surtout le gardien de sa Prêtresse. Elle avait demandé qu'il veille sur elle. Il le ferait jusqu'à ce que mort s'ensuive.
    - Je lui dois tout. A notre Prêtresse. Tout. Car je suis un soldat, une arme. Et une arme n'a d'autre vocation que d'être utilisé. Sans armure, j'étais émoussé. Avec Zeta, la mort elle-même doit me craindre.

Fier. Il l'était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
 
[Juillet 550] Meeeeerde ! J'me suis paumé ! [Elyn Haldor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: