Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Août 2020)
 
Partagez
 

 [Avril 550] Les temps changent ( Marina )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LiaoLiaoArmure :
Protection de Poséidon

Statistiques
HP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-bleu160/160[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-bleu  (160/160)
CP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-rouge240/240[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-rouge  (240/240)
CC:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-jaune305/305[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-jaune  (305/305)
Message [Avril 550] Les temps changent ( Marina )   [Avril 550] Les temps changent ( Marina ) EmptyMar 6 Oct - 22:54
:: Le moment est venu

Abrarxès avait à peine quitté les limites d’Atlantis que Liao se rendait auprès du Grand Prêtre. L’information fournie était suffisamment importante pour justifier une arrivée opportune comme il s’apprêtait à le faire. C’est d’un pas décidé et rapide que le général se rendit au temple de Poséidon. Ces venues dans ce lieu étaient extrêmement rares, et depuis son arrivée, elles se comptaient sur les doigts d’une main finalement. La tranquillité de l’époque n’amenait que de rares réunions des généraux, d’autant plus que le Dieu lui-même n’était pas encore éveillé. Le chinois ressassait les paroles de ce visiteur sur le trajet, tentant d’y trouver des sens cachés ou des indices sur la provenance de la source anonyme. Malheureusement son interlocuteur avait été plutôt avare, et il n’avait aucunement aidé à lui délier la langue dans son attitude. De toute manière, le perse avait semblé assez direct et bourru pour ne pas tenter de placer des énigmes dans ses paroles. Il le soupçonnait surtout de s’être amusé des réflexions à venir pour le marina. Le temple du Dieu s’éleva devant l’Hippocampe, qui y pénétra sans changer de rythme et se dirigea directement vers l’endroit où il était sûr de trouver le Grand Prêtre. Les deux hommes discutèrent un long moment, échangeant sur la question et sur la conduite à tenir. La situation était délicate, surtout avec la venue d’un envoyé du Sanctuaire.

Finalement Liao sortit du temple avec les recommandations et la confiance du Grand Prêtre pour la suite des évènements. Il était l’un des plus expérimentés parmi les Généraux. Un messager avait été envoyé chercher les généraux pour le moment, bien que d’après le Grand Prête, ils ne seraient que deux à pouvoir répondre à l’appel pour le moment. Chacun vaquait à ses occupations et remplissait ses devoirs. Immobile devant le temple, laissant sa cape voler au gré des courants d’air circulant dans Atlantis, Liao leva les yeux vers ce ciel créé par Poséidon pour ses troupes et ses protégés. A chaque fois, le chinois était impressionné par le réalisme de celui-ci. L’Hippocampe étudiait déjà les éléments en sa possession, et tentait d’en tirer des conclusions. Les choix étaient limités à présent, et ne pas répondre à la proposition d’Abrarxès serait irresponsable au mieux. Le chinois repensait aux paroles du Grand Prêtre, parti consulter le Dieu des Océans pour obtenir sa bénédiction ou une indication sur la voie à suivre. Peut-être même une piste sur le mystérieux bienfaiteur. Comme prévu, deux cosmos puissants se dirigèrent vers le lieu de rendez-vous. Le général les reconnut immédiatement, l’un pour l’avoir côtoyer pendant de nombreuses années et l’autre pour l’avoir croisé à plusieurs reprises depuis son intronisation. Arellys, général de la Sirène maléfique, fut la première à arriver sur les lieux.


_ « Bonjour Arellys. Comment vas-tu ? » Dès qu’il fut en possession de la réponse, le chinois reprit. « Nous allons attendre notre deuxième visiteur avant de commencer si tu veux bien. C’est le Grand Prêtre qui vous a convoqué, mais c’est avec moi que vous allez discuter. »

Le regard de l’Hippocampe se posa sur son interlocutrice. Il plongea quelques minutes dans l’azur des yeux de la demoiselle, avant de reporter son attention sur le second arrivant. Le général du Kraken. Lytès était un jeune homme intriguant, et Liao avait pu remarquer rapidement leurs points communs évident. Des détails important aux yeux du général.

_ « Bienvenue Général Lytès. » Un signe de tête accueillit l’arrivée du marina. « Comme je le disais au Général de la Sirène Maléfique. C’est le Grand Prêtre qui vous a convoqué, mais c’est avec moi que vous allez parler. J’ai des informations importantes à vous soumettre, et le Grand Prêtre est parti consulter notre Dieu pour obtenir certaines réponses. »

Liao attendit la réaction de ces deux interlocuteurs, et le passage des présentations d’usage avant de continuer sur sa lancée et fournir les explications sur une réunion des Généraux. Ils avaient dû le sentir comme lui les changements dans l’atmosphère et le cosmos durant ces derniers mois. Quelque chose se préparait et les marinas ne seraient pas lésés dans la suite des évènements. Le chinois les observa tour à tour tandis qu’il sentait les nombreux cosmos des marinas virevolter dans Atlantis pour cacher toutes les traces d’entraînement et de préparation des troupes.


" We all have inner demons to fight, we call these demons, fear and hatred and anger.
If you do not conquer them then a life of one hundred years is a tragedy.
If you do, then a life of a single day can be a triumph. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t233-liao-general-de-l-hipp
ArellysArellysArmure :
Aucune pour le moment

Statistiques
HP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-bleu160/160[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-bleu  (160/160)
CP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-rouge210/210[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-jaune275/275[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] Les temps changent ( Marina )   [Avril 550] Les temps changent ( Marina ) EmptyJeu 8 Oct - 14:34
:: Le moment est venu

Arellys tournait en rond devant son pilier, elle n'avait rien à faire en ce moment et cela commençait sérieusement à l'ennuyer. Pourtant, elle savait que quelque part elle ne serait plus aussi libre qu'avant dans ses mouvements et qu'elle était "heureuse" si elle pouvait le présenter ainsi, de servir Poséidon. Là n'était pas le problème, non le problème s'était, "Que faire" pour combler un ennui. Et puis recenser encore et encore le passé ne changerait rien, Arellys ne put retenir un soupir d'entre ses lèvres, elle savait pourtant que c'était la bonne voix pour elle.

Puis de toute façon, elle ne pouvait plus faire machine arrière et elle avait promis à Celso de tout faire pour servir leur dieu correctement du mieux qu'elle le pouvait. Ayant désormais la force pour le faire. Heureusement le Général de la Sirène Maléfique fut interrompue dans son silence par la visite d'un messager du Dieu des Mers, envoyé par le grand prêtre en personne. ENFIN, quelque chose intéressante qui se préparait dans l'ombre. Elle en était persuadé au fur et à mesure des paroles du messager, et plus elle les écoutaient plus elle savait qu'ils ne pourraient rester les bras croisés en attendant la venue d'un Saint les défier si tôt après la défaite alors que leurs dieux n'étaient pas encore éveillés.

C'était de la pure folie. Enfin, elle verrait bien lorsqu'elle verrait les autres généraux, et le premier qu'elle aperçut fut justement celui qui les avaient convoqués : Liao. Je le regarde assez froidement, les bras croisés, mon écaille dorée sur le dos, mes longs cheveux blonds dansants au gré des courants marins.

«J'irais mieux quand tu me diras ce qu'est venus faire l'étranger par chez-nous » Fit-elle d'un ton sec restant malgré tout neutre envers lui. Elle ne le détestait pas vraiment, mais depuis la mort de Celso elle s'était littéralement renfermée sur elle-même et était comme ça avec tout le monde ou presque.

« Je vois... donc le messager avait raison et donc tu parles au nom du grand prêtre... » Fit-elle simplement en se rangeant sur le côté, pour attendre la venue du Général du Kraken. Lorsque celui-ci arriva, il rappela vaguement quelque chose à la blonde mais rien de bien particulier qui l'aurait marqué lors d'une de ses rares conversations avec lui entre deux piliers. Le sien était loin de son propre pilier après tout.

« Nous pouvons donc commencez il me semble que nous sommes malheureusement au complet »

Lâcha notre Llys qui rejoignit de nouveau Liao maintenant que Lytès était là. Malheureusement car elle aurait que les généraux soient vraiment tous rassembler en ce lieux et surtout réveillés, mais bon elle ferait avec. Ce n'était qu'un autre détail après tout.

  « Général de la Sirène Maléfique, Arellys présente et
prête à écouter tes explications Liao »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t259-arellys-general-de-la-
InvitéInvité
Message Re: [Avril 550] Les temps changent ( Marina )   [Avril 550] Les temps changent ( Marina ) EmptyVen 9 Oct - 18:48
:: Le moment est venu



Lytès faisait son tour de garde. C'était devenu une habitude même si ce n'était peut-être pas nécessaire, le jeune homme prenait son rôle de gardien très au sérieux. Peut-être même un peu trop si l'on tenait compte des rumeurs qui circulaient sur sa personne. Mais peu importait les dires, le général avait une mission bien précise et il comptait bien l'accomplir. Faire son tour de garde, méditer, là était son bon plaisir et c'était exactement ce qu'il faisait lorsqu'il fut interpellé par l'arrivée d'un nouveau cosmos dans sa zone de prédilection. Un messager... Il sentait déjà les problèmes arriver.

C'est à contre cœur que le général du Kraken partit à sa rencontre, laissant son pilier sous la protection de ses hommes. L'entretient n'avait guère duré longtemps, en effet, Lytès n'avait pas prononcé le moindre mot en se contentant d'écouter les nouvelles du messager qui lui demandait de se rendre au temple de toute urgence.

Cela faisait un moment que le gardien du pilier Arctique sentait que quelque chose n'allait pas. Il avait comme un mauvais pressentiment et le fait qu'il ait été convoqué ne faisait qu'agrémenter cette désagréable sensation incrustée dans ses pensées.

En s'approchant, Lytès remarqua que les deux autres généraux étaient déjà arrivés et reconnu immédiatement Liao, général de l’Hippocampe. Le brun ne pouvait ignorer qui était cet homme. Qui ne connaissait pas les rumeurs à son sujet. Il était un homme silencieux dont on racontait qu'il aurait battu à lui seul une vingtaine de Silver Saints durant la dernière guerre contre Athéna. C'était à se demander comment les Marinas avaient pu être vaincus avec un tel talent dans ses rangs.  Cependant, les racontars n'intéressaient nullement le général du Kraken. Tout ce qu'il voulait connaître était la vérité et seulement ça.  D'autant plus que quelque chose lui disait que cet homme avait beaucoup à lui apprendre. Bien sur, Lytès ne pouvait qu'admirer le sérieux, la fidélité de son camarade et trouvait même certaines similitudes entre eux.

Puis il tourna la tête et remarqua une jeune femme blonde se tenant à ses côtés. Il s'agissait très certainement d' Arellys de la Sirène Maléfique, mais le général ne la reconnut uniquement grâce à la description physique de celle-ci. En effet, ils ne se connaissaient que vaguement et ne s'étaient rencontrés que lors des diverses réunions auxquelles les généraux avaient le devoir d'assister. Ils n'avaient cependant jamais réellement parlés tous les deux et Lytès n'avait donc pas particulièrement d'avis sur elle pour le moment. Seulement qu'elle semblait avoir un caractère assez fort. En fait, chacun restait dans son coin à protéger son pilier et cela lui convenait parfaitement. Les relations sociales, ce n'était pas vraiment fait pour lui.

Lorsqu'il arriva finalement à leur hauteur, le garçon ne put s’empêcher de se demander comment Liao s'était retrouvé dans un tel endroit. Décidément, ce général de l’Hippocampe était plein de mystères.

_Lytès, général du Kraken. Veuillez pardonner mon retard, prononça solennellement le jeune homme.

Ces mots furent accompagnés d'une sorte de courbette qu'il n'aurait probablement jamais fait en temps normal. Mais les faits étaient là, cet homme lui inspirait le respect.

_Quelles sont les nouvelles ? Dites-en nous plus Général Liao, finit-il par ajouter d'un visage sérieux et d'un ton neutre.
Revenir en haut Aller en bas
LiaoLiaoArmure :
Protection de Poséidon

Statistiques
HP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-bleu160/160[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-bleu  (160/160)
CP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-rouge240/240[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-rouge  (240/240)
CC:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-jaune305/305[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-jaune  (305/305)
Message Re: [Avril 550] Les temps changent ( Marina )   [Avril 550] Les temps changent ( Marina ) EmptyVen 9 Oct - 19:56
:: Nous devons nous préparer

Liao attendait les autres généraux disponibles actuellement pour leur faire part des nouvelles qu’il venait d’apprendre. Le Grand Prêtre l’avait mandaté pour mener certaines missions à bien, en attendant d’obtenir des réponses du Dieu des Océans. La situation était délicate, et les marinas allaient devoir se montrer prudent dans leurs actions à venir vis-à-vis de l’émissaire du Sanctuaire et envers cet étrange personnage leur donnant rendez-vous dans les rues de Rome. L’Hippocampe se tenait immobile devant le temple de Poséidon, observant simplement le jeu de lumière du ciel créé par la divinité pour abriter son peuple. Deux cosmos approchèrent de ce lieu de rendez-vous fixé par le général pour leur fournir les informations nécessaires, ainsi qu’une feuille de route pour les évènements à venir. Le chinois prenait son rôle très au sérieux face à cette situation, et souhaitait la mener à bien tout en protégeant les intérêts d’Atlantis. Ce n’était pas une tâche facile mais il se sentait capable de le mener à son terme. Arellys fut la première à arriver. Il la salua courtoisement. Depuis la disparition de Celso, Liao avait pris la décision unilatérale de la protéger et de veiller sur elle en paiement de sa dette envers le disparu. Au cours des cinq dernières années, il s’était contenté de tenir compagnie à la blonde et de méditer en sa présence tentant de cette manière de la guider vers le septième sens.

Arellys semblait prête à en découdre, et son humeur semblait n’avoir pas changé conformément à son comportement des dernières années. Un hochement de tête accueillit ses paroles concernant l’étranger. C’était le but de cette rencontre entre généraux. Un second signe de tête confirma son rôle dans cette entrevue. Il donnait les ordres au nom du Grand Prêtre. Lytès les rejoignit rapidement. L’Hippocampe le salua avec la même courtoisie, et offrit les mêmes explications qu’à sa première interlocutrice avant de continuer sur sa lancée. Ce général du Kraken intriguait Liao, tout autant que lui semblait l’intéresser. Le chinois connaissait les rumeurs sur ses prouesses lors de la précédente bataille avec le Sanctuaire, et il mettait un point d’honneur à rectifier les faits dès qu’il le pouvait. Mais sa légende semblait vivre bien malgré lui au sein d’Atlantis. Le général laissa le temps aux deux autres généraux de formuler leurs pensées ou ressentis avant de fournir les explications tant attendu. Sur un ton posé et sobre, Liao reprit la parole.


_ « Comme le dit Arellys, nous sommes au complet pour le moment et nous devrons agir en conséquence. » Il se tourna vers Lytès et ajouta. « Rassurez-vous. Vous n’êtes aucunement en retard. » Il marqua une pause avant de reprendre attirant l’attention de ses interlocuteurs. « Comme vous avez dû le sentir, il y a quelques heures un étranger à pénétrer notre territoire. Ayant été le premier prévenu, je suis parti à sa rencontre pour éviter de le laisser vagabonder tout seul dans notre cité. Ce fut un échange bref et un peu particulier, mais il était venu avec un message d’un expéditeur anonyme. Nous ne pouvons vérifier la véracité de ses paroles, mais nous serons fixés rapidement… »

Liao tourna la tête vers le temple de Poséidon. C’était un geste plus machinal que calculé. Le général doutait que le Grand Prêtre obtienne une réponse aussi rapidement, même si il l’espérait fortement. L’Hippocampe profita de cette pause pour rétablir les faits et remettre en ordre ce qu’il devait transmettre à ses camarades. Son attention se reporta finalement vers ses interlocuteurs, et il continua après une courte pause de quelques secondes.

_ « D’après ce messager, un émissaire du Sanctuaire devrait prochainement nous rendre visite pour probablement se rappeler à notre bon souvenir. Bélisaire est un homme avisé et intelligent. » Son regard se posa lourdement sur les deux généraux. « Il faudrait que l’un d’entre vous l’accueille, et joue les chaperons et surveillants durant son séjour dans notre cité. Attention nous devons nous montrer courtois et poli, et surtout donner des ordres pour dissimuler toutes traces d’entraînements de nos troupes. Le Grand Prêtre est en accord avec cette manière de procédé. Nous ne devons pas nous attirer la méfiance ni le courroux du Sanctuaire pour le moment, si nous souhaitons mener à bien l’autre partie du message amené par cet étranger. »

Liao attendit de voir lequel des deux généraux allaient se manifester pour cette tâche. Connaissant un peu les deux marinas face à lui, l’Hippocampe possédait déjà son idée sur la question mais il ne souhaitait imposer aucune tâche à aucun d’eux. Lui-même se retirait des possibilités pour cet accueil et cette possible visite officielle pour veiller à ce qu’aucun marina ne déborde ou ne perde son sang-froid. Certaines rancœurs étaient tenaces, et même lui en faisait les frais régulièrement. Cependant le chinois possédait suffisamment de recul pour conserver son calme et son sang-froid. Le reste des informations attendrait la réponse à cette première requête.


" We all have inner demons to fight, we call these demons, fear and hatred and anger.
If you do not conquer them then a life of one hundred years is a tragedy.
If you do, then a life of a single day can be a triumph. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t233-liao-general-de-l-hipp
ArellysArellysArmure :
Aucune pour le moment

Statistiques
HP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-bleu160/160[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-bleu  (160/160)
CP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-rouge210/210[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-jaune275/275[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] Les temps changent ( Marina )   [Avril 550] Les temps changent ( Marina ) EmptyLun 12 Oct - 21:37
:: Le moment est venu

En effet, Arellys avait finit par sentir la présence de l'étranger en sondant les lieux discrètement avec son cosmos. Étant allée un peu plus loin que son domaine pour une fois, ce fut en partie grâce à cela qu'elle ne dénigra pas totalement les paroles du messager de Poséidon. Arellys finit de saluer Lytès et se mise alors à écouter les paroles de Liao. Et il avait bien fait de ne pas laisser cet étranger vagabonder tout seul. Après tout, personne ne savait qu'elles étaient ses intentions, mais elles ne semblèrent pas vraiment amicales au début. Oui, Liao n'avait pas tort, ils pourraient rapidement vérifier si il était dans leur camps ou non. S'il venait juste semer la pagaille, ou vraiment les avertir d'un danger. Puis avouez que dans les temps qui couraient, les expéditeurs anonymes ne devaient pas parcourir les chemins du monde.

Le mot sanctuaire résonna dans la tête de la Sirène Maléfique, comme si elle avait peur qu'une guerre éclair recommence comme il y a cinq ans. Elle se mise alors à fixer le regard de Liao quelque secondes. Elle tourna elle même la tête vers le temple de son empereur. De toute façon, ils n'avaient pas la force nécessaire pour résister en cas de trahison de l'émissaire Saint. Même si à trois Généraux ils pouvaient se permettre de répliquer pour la protection du domaine, le combattre plus d'une heure était hors de question. Il avait raison, valait mieux prévenir que guérir et éviter de se brûler les ailes par méfiance. Faire dans la neutralité la plus possible qu'il soit était convenable effectivement.

L'autre partie du message ? c'était donc une sorte de message codé que l'anonyme leur avait envoyé ? Il avait du culot ! Ce n'était pas parce qu'ils c'étaient prit une raclée qu'ils étaient à sous-estimer ! Arellys rageait de cette impuissance au fond d'elle. Gardant toujours le même ton que tout à l'heure, elle demanda :

« Et donc la deuxième partie du message serait de vérifier si les dire de l'anonyme sont vrais pendant que nous accueilleront le saint comme si de rien n'était ? Je laisse la place à Lytès, personnellement, je préférerais l'autre partie, car je suppose qu'il s'agit d'allez vérifier ? Si c'est le cas, j'aimerais le faire par moi-même. De toute façon si Bélisaire pense qu'on tombera dans le piège il se trompe, nous sous-estimer lui coûtera cher ! J'espère pour lui qu'il a des raisons valable de venir nous narguer comme il le fait »


Arellys ne mâchait toujours pas ses mots, la rancœur et la méfiance qu'elle avait acquise envers les saints était la même qu'il y a 5 ans. Elle n'avait pas du tout changer d'opinion sur eux. Et elle ne changerait surement jamais. Enfin, elle savait bien que cette attitude ne valait rien en combat, mais bon. Elle n'y pouvait rien, tout était de leur faute après tout !

C'était eux les responsables, eux qui se croyaient supérieurs, eux qui se disaient garants de la justice. Tu parles ! Elle attendait la réaction de ses camarades mais elle se doutait qu'elle aurait le droit à quelques sermons par Liao pour sa réflexion sur les saints.


Dernière édition par Arellys le Mer 21 Oct - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t259-arellys-general-de-la-
InvitéInvité
Message Re: [Avril 550] Les temps changent ( Marina )   [Avril 550] Les temps changent ( Marina ) EmptyMar 13 Oct - 16:19
Lytès resta silencieux. Bien sûr qu'il avait ressenti l'intrusion quelques heures plus tôt, qui ne l'aurait pas remarqué ? Plus il écoutait le général, plus il trouvait que tout cela était bizarre. Qu'un inconnu vienne comme cela sur Atlantis, apportant un message dont il était impossible de vérifier la provenance.

Que gagnait-il à nous donner ces informations... ?

Le général du Kraken écoutait toujours, d'une oreille, l'autre étant prise par le son de sa propre voix qui se reflétait dans ses pensées. Il était évident qu'une visite des Saints était à prévoir, certainement voulaient-ils s'assurer de leur domination sur les marinas, d'être sûr qu'aucune rébellion n'était possible. Pour cela, la solution la plus rapide et efficace était de prétendre à une visite surprise afin de vérifier si les marinas ne se préparaient pas à mener une guerre contre Athéna. Il reconnaissait bien là l'intelligence de Bélisaire, le Grand Pope. Bien qu'il ne l'ait jamais côtoyé personnellement, bien des paroles à son sujet étaient revenue à ses oreilles et, bien qu'il ne se fiait jamais aux rumeurs, il se devait d'admettre que cet homme devait être puissant pour avoir battu son camps quelques années auparavant. Mais ce qui lui avait mis la puce à l'oreille, c'était les paroles de l’Hippocampe. En effet, celui-ci parlait de cet homme comme s'il fallait faire preuve d'une grande prudence, un homme intelligent était forcément dangereux et si le général Liao affirmait qu'il fallait s'en méfier, ce n'était pas par hasard.

Lytès se tourna brièvement vers la Sirène Maléfique qui, à l'évocation du sanctuaire, avait laissé une aura de colère. Puis il se tourna à son tour vers le temple de Poséidon réfléchissant aux différentes pièces du puzzle. Il était vrai que les marinas ne pouvaient se permettre que le sanctuaire apprenne l’entraînement des troupes car, si cela venait à se savoir, il était certain qu'une nouvelle guerre débuterait et malheureusement, avec uniquement trois généraux, il serait difficile de les tenir hors de la cité. Encore une fois le Kraken approuvait la réflexion de son aîné et ne pouvait qu'admirer sa capacité de concentration et de contrôle. Il avait, selon le garçon, les capacités nécessaires pour être un bon commandant et cela le rassurait.

A l'annonce des diverses missions, le général sembla quelque peu dubitatif. Si cela s’avérait être un traquenard, il était plus que probable que le voyage serait inutile, alors il fut comme qui dirait rassuré lorsque le général Arellys se proposa pour la seconde mission. Le problème restait qu'accueillir l'invité n'emballait pas Lytès qui haïssait lui aussi le sanctuaire. Il sembla réfléchir quelques instants avant de prendre la parole à son tour.

_Je suppose que la courtoisie sera de mise, dit-il soudainement.

Cela l'ennuyait profondément, mais Arellys lui semblait trop réactive lorsque l'on abordait le sujet des Saints, il était donc logique que la personne qui s'occupe de ces pourritures soit Lytès. Il avait cette rancœur, certes, mais il n'avait encore jamais combattu contre eux ainsi, il aurait donc probablement moins de difficultés à gérer ses émotions si le sanctuaire avait entrepris de les tester.

_ Dans ce cas, je m'occuperai personnellement de notre invité, déclara le Kraken d'un ton sec.

Le but était d'éviter une nouvelle guerre, du moins tant que tous les généraux ne seront pas éveillés et que les armées ne soient pas complètement prêtes. Il allait devoir faire preuve de détachement, certain que le Saint n'hésitera pas une seconde à le tester sur les réelles motivations des marinas, mais il ne tombera pas dans les pièges, il en était hors de question. Il savait que tout n'était question que de contexte, mais les Saints en profitaient assurément. Pour Lytès une chose était sûre : les Saints n'avaient aucun sens de l'honneur et ne méritaient nullement leurs armures.

_Cependant, gardons à l'esprit que notre informateur est inconnu. Méfions-nous de ses paroles, il pourrait également n'être qu'un envoyé du Grand Pope afin de nous tendre un piège, qu'en pensez-vous Général Liao ?, annonça Lytès le regard posé sur l’Hippocampe.

Il restait une possibilité non négligeable que tout cela ne soit qu'un coup fourré du sanctuaire, où peut-être voyait-il le mal partout. Dans tous les cas, il était préférable d'obtenir l'avis de ce général réfléchit, lui qui semblait connaître les méthodes du Grand Pope. Sa vision des choses importait beaucoup au Kraken, certain que son aîné était de bon conseil.
Revenir en haut Aller en bas
LiaoLiaoArmure :
Protection de Poséidon

Statistiques
HP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-bleu160/160[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-bleu  (160/160)
CP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-rouge240/240[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-rouge  (240/240)
CC:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-jaune305/305[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-jaune  (305/305)
Message Re: [Avril 550] Les temps changent ( Marina )   [Avril 550] Les temps changent ( Marina ) EmptyMar 13 Oct - 19:02
:: Le destin est en marche...

Liao avait exposé les faits de manière factuelle et posée. Le chinois en profita pour observer la réaction de ses deux interlocuteurs, même si son idée était déjà faite sur la répartition des tâches. De nombreuses hypothèses foisonnaient dans son esprit, comme dans celui du Grand Prêtre. Nul doute que ses homologues devaient aussi élaborer leur propre vision de la situation. Les messagers parcouraient déjà Atlantis pour donner des ordres dans le sens de dissimuler les lieux d’entraînements, et surtout de rassembler au maximum les hommes dans des endroits stratégiques. Son rôle à venir serait de veiller sur les troupes tel un berger sur son troupeau, sauf qu’au lieu d’être chassé, il risquait de se transformer en loup en apercevant le Saint. La réaction d’Arellys lui confirma cette hypothèse. La rancœur de la défaite était encore présente dans les esprits, et l’Hippocampe ne faisait pas exception. La différence se portait sur l’avenir. Le général pensait à la revanche et la vengeance, et souhaitait mettre toutes les chances de leur côté pour la prochaine bataille. Le moment n’était pas encore venu de tenter de se libérer des chaînes du Sanctuaire. Et puis ce messager l’intriguait et Liao se disait qu’ils trouveraient peut-être un allié de circonstance en répondant à ce message bien mystérieux. Dans le pire des cas, cela ne serait qu’un énième piège de Bélisaire et il comptait sur les généraux face à lui pour vérifier cette hypothèse et réussir à se sortir de cet hypothétique traquenard.

Arellys fut la première à prendre la parole à la suite de son discours, ce qui ne l’étonna guère. Ses paroles laissaient transparaître sa haine et ses intentions tout comme son cosmos. Un hochement de tête accueillit les conclusions de la jeune femme, mais pour le moment le chinois préférait laisser le temps à Lytès de s’exprimer avant de répondre. La discussion prenait la tournure qu’il souhaitait, et il s’en réjouissait intérieurement. Extérieurement son expression restait neutre et concentrée sur le discours de ses interlocuteurs. Un nouvel assentiment fut exprimé envers le Kraken. La courtoisie et la politesse, avec un soupçon de rébellion. Se montrer trop soumis serait tout aussi suspect que de ne pas l’être. C’était un jeu dangereux qui s’annonçait pour le général du Kraken, mais au vue de sa réputation, Liao le croyait capable d’accomplir cette tâche. Un léger sourire accueillit son acceptation, puis il stoppa toute tentative de répondre en voyant que Lytès souhaitait ajouter quelque chose. Sur un ton tout aussi calme, le chinois reprit la parole.


_ « Effectivement c’est une possibilité. Ce messager peut être un piège tendu par Bélisaire pour tester notre soumission. Cette hypothèse est à garder en mémoire lors de la rencontre. » Il se tourna vers Arellys et reprit. « Général de la sirène maléfique. Vous serez donc chargé de vérifier l’origine de ce message, et de découvrir quelles sont les intentions de ce mystérieux bienfaiteur. Gardez à l’esprit que cela peut être un piège, et il faudra vous montrer prudente dans vos paroles et vos promesses. Nous devons identifier cet inconnu, définir ses motivations et voir ce qu’il propose. » Il marqua une pause avant d’ajouter. « Cependant vous ne partirez pas tout de suite. L'absence d'une général pourrait attirer l'attention. Vous resterez sur Atlantis pour veiller à ce qu’aucun débordement ne survienne pendant la visite du Saint. Une fois qu’il sera parti, vous vous rendrez à Rome. Vous devrez vous adresser à un enfant et lui dire cette phrase : Un battement d’ailes et tu t’envoles vers le Ciel. N’oubliez pas ce détail, car nous ne croiserons pas. Dès que le Saint sera parti, vous prendrez la direction de Massilia pour vous rendre à Rome. »

Liao laissa le temps à Arellys d’assimiler ses paroles, et de lui poser d’éventuelles questions supplémentaires. Bien que pour le moment il n’avait aucune idée de la personne se trouvant derrière ce messager et ce message des plus étranges. L’Hippocampe n’aimait pas cela, mais il ne pouvait se rendre à Rome à la place d’Arellys compte tenu de ce qui était prévu pour les généraux restants sur Atlantis. Elle ne donnait pas l’air d’avoir suffisamment de patience, et nul doute que la visite du Saint la rendrait très nerveuse. Il ajouta simplement à l’attention de la jeune femme.

_ « Prudence et courtoisie tant que nous n’en avons pas appris plus. » Il se tourna vers Lytès par la suite. « Pendant la visite du Saint, il faudra rester courtois et respectueux… mais pas trop soumis non plus. Il faudra trouver le juste milieu entre la soumission et la rébellion pour ne pas éveiller sa méfiance. Mais je suis sûr que vous y parviendrez. » Il sourit simplement et continua. « Pendant qu’Arellys sera en mission à Rome, le Grand Prêtre nous a chargé tous deux de faire des recherches dans les archives d’Atlantis. Nous allons devoir tenter de trouver des pistes du mystérieux bienfaiteur, que cela soit par sa phrase ou par son envoyé. » Liao marqua une nouvelle pause, et son regard se leva vers le ciel factice pour afficher une expression de détermination et de satisfaction. « Le moment est peut-être arriver pour les marinas de montrer leur puissance, et nous ne sommes probablement pas le seul à avoir été contacté par cet étrange personnage. Gardons cela à l’esprit aussi. Peut-être que le Grand Prêtre aura obtenu des réponses. »


" We all have inner demons to fight, we call these demons, fear and hatred and anger.
If you do not conquer them then a life of one hundred years is a tragedy.
If you do, then a life of a single day can be a triumph. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t233-liao-general-de-l-hipp
ArellysArellysArmure :
Aucune pour le moment

Statistiques
HP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-bleu160/160[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-bleu  (160/160)
CP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-rouge210/210[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-jaune275/275[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] Les temps changent ( Marina )   [Avril 550] Les temps changent ( Marina ) EmptyVen 16 Oct - 0:23
:: Le moment est venu


Eh oui lorsqu'il s'agissait des Saints, elle n'hésitait plus à montrer sa haine et sa colère depuis l'humiliation et la mort de Celso. C'était encore trop présent en elle malgré le fait que 5 ans se soient écoulés. En tout cas, elle fit un sourire en voyant que les deux hommes étaient d'accords sur la méfiance, bon la courtoisie risque de paraître superflue de son côté mais elle n'aurait pas d'autre choix pour faire dévoiler les véritables intentions de celui qu'elle rencontrerait, épierait ? Dans le fond, la Sirène Maléfique s'en foutait royalement. Tout ce qu'elle voulait c'était de ramener des preuves, quelque chose que les saints les testaient. Ou quelque chose qui prouvait que c'était bien eux qui étaient derrières tout ça. Enfin au début... car après tout, ils ne savaient pas réellement s'ils étaient la cause du mouvement de l'étranger venus quelque heures plutôt.

Arellys remarqua le hochement de tête, suite à ses propos et fit un sourire à Liao. Comme quoi, elle n'avait pas vraiment d'opinion sur Liao. En fait, c'était surtout Celso qui le connaissait, et il voulait sans doute racheter la dette qu'il avait envers son maître pour lui avoir appris pas mal de chose sur la langue utilisée par les habitants d'ici. Elle leva la tête lorsque Liao leurs annonça enfin la suite des événements. Elle fut surprise de ne pas recevoir de petite piques ou de sermons, et finit par accepter et comprendre au travers de ses explications qu'elle n'aurait d'autre choix que d'agir en conséquence de leur nombres. Ils ne pouvaient se permettre de perdre l'un des rares généraux de l'Empereur alors qu'ils n'étaient pas en guerre.

Et elle savait qu'ils ne pouvaient se permettre d'entrer aussitôt en guerre. Il avait simplement finit par confirmé ses dires, et notre blonde avait donc bien devinée. Bien, il semblerait que le voyage pour Rome ne serait pas pour de suite ce qui ne la surprenait guère et Liao avait raison de se méfier. Faire comme si de rien n'était pour le moment leur serait largement plus profitable pour agir après en conséquence. Le Général écouta et retenait les informations que lui donnait l'Hippocampe. S'adresser à un enfant pour répandre plus facilement le message, une vieille ruse qui pourrait marcher et qui n'éveillerait pas les soupçons à Rome et au sanctuaire.

Un battement d’ailes et tu t’envoles vers le Ciel. Message noté par la Sirène Maléfique qui acquiesça puis posa tout de même les quelques questions qui lui venaient à l'esprit.

« Comment reconnaître celui que je devrais rencontrer ? Si j'ai bien compris dès que le Saint sera partis, je partirais moi-même pour le voyage et je passerais par Massilia pour me rendre à Rome et une fois à Rome, je trouve un enfant et lui demande de diffuser un message, celui que je dois rencontrer viendra donc à moi de lui-même ? »

C'était vraiment étrange, et la Sirène ressentit un vive frisson lui traverser le corps rien qu'à cette pensée. D'autres questions déferlèrent à la suite de ce que Liao leurs apprit sur le fait de faire des recherches en archives sur le "bienfaiteur".

« Pouvons nous vraiment le considérer comme un bienfaiteur ? Après tout nous ne savons rien de lui pour l'instant ... ni de ce qui se trame, pensez-vous vraiment que vous pourrez trouvez quoi que ce soit aux archives qui puisse nous aider ? Pensez-vous qu'à Rome d'autre membre de factions viendront se joindre à moi ? Parmi les autres camps ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t259-arellys-general-de-la-
InvitéInvité
Message Re: [Avril 550] Les temps changent ( Marina )   [Avril 550] Les temps changent ( Marina ) EmptyVen 16 Oct - 18:08

Lytès était quelque peu rassuré de constater que l'Hippocampe partageait son avis sur la méfiance à conserver ainsi que la possibilité que tout cela ne soit qu'un traquenard organisé par les Saints afin de vérifier ce qu'il se passait à Atlantis, d'être certain que les marinas ne tentaient pas de reprendre leur indépendance.

Il en serait donc ainsi: le général de la Sirène Maléfique irait à Rome afin de rencontrer l'une de ses fameuses sources, tandis que lui accueillerait le Saint d'une façon des plus courtoise qu'il soit. Désormais, chacun savait ce qu'il avait à faire et l'échec n'était nullement permis.

_Nous allons donc agir en différé, ajouta simplement d'une voix basse le général pensif.

Le Kraken ne savait que penser de cela. En effet, le fait que les trois généraux restent sur place lors de la visite de l'homme du sanctuaire était la meilleure chose possible. De cette manière il n'y avait que peu de possibilité d'accuser les marinas de rébellion, puisqu'ils étaient tous présents sur Atlantis. Car, comme l'avait signalé Liao, l'absence d'un général serait forcément visible. C'était donc le moyen le plus sûr n'éviter les problèmes de ce genre, mais quelque chose semblait le tracasser .

Toujours silencieux, il jeta un œil en direction de la seule femme du groupe d'un air interrogateur. Les quelques mots qu'elle avait prononcés plus tôt se baladaient dans un coin de sa tête. Lytès se demandait réellement si elle serait capable de contenir la haine qu'elle porte envers le sanctuaire et les Saints. Il savait pertinemment que les blessures étaient encore fraîches, mais était-elle assez mature pour supporter cela ? Parce que, qu'on se le dise, il était évident que le Saint qui viendra lancera des remarques de temps à autres afin de tenter de nous piéger et de voir s'il y a de l'animosité qui se dégagent de cet endroit, de ces soldats et une chose était sûre : si quelque chose comme ça venait à se produire, cela servirait à coup sûr d'excuse misérable afin de recommencer une guerre entre les troupes d'Athéna et celles de Poséidon. Et malheureusement, si cela venait à arriver, à seulement trois généraux les choses seraient bien difficiles à gérer.

Le général du Kraken restait pensif, écoutant la jeune femme blonde demander plus d'informations sur la partie de la mission la concernant. Lui, se contentait d'écouter en fixant l'Hippocampe d'un air étrange. Devait-il lui faire part de ses doutes ?

Il tiqua cependant légèrement à l'entente de la partie « autres camps ». Il est vrai que, selon les renseignements qu'il avait pu obtenir, les autres camps étaient dans la même situation qu'eux vis-à-vis du sanctuaire, mais peut-être n'avaient-il pas reçus de visite ou pire encore.

_Il y aura probablement des porteurs des autres camps dans l'hypothèse où ils auraient également reçu ce message, répondit simplement le garçon, Cependant, il vaudrait mieux se méfier d'eux également. Il existe toujours un risque que l'un d'eux soit à la botte des Saints. Dans ce cas-là, mieux vaut ne pas révéler nos réelles intentions, ajouta le général d'un air strict après une courte pause.

_Bien entendu, la courtoisie sera de mise, comptez sur moi général, dit finalement le garçon avec une petite courbette .

Peut-être qu'il exagérait, qu'il voyait le mal partout, mais il restait néanmoins une possibilité que l'un des camps ait passé une alliance avec les Saints, où du moins qu'ils acceptent de faire cela sous la menace, peut-être même en échange de quelque chose. Il y avait bien trop de possibilités à prendre en compte pour laisser courir le risque de dire quelque chose aux autres factions des différents camps. Il était sans doute préférable de rester discret sur les motivations de sa présence à Rome, mais ça, c'était au général Liao d'en décider. Lytès lui faisait clairement confiance quant à la prise de décision, il savait reconnaître ceux qui avaient cette capacité de guider les autres.

Alors, peut-être devrait-il lui toucher deux mots à propos de la jeune femme, mais il avait cru comprendre que les deux généraux étaient en quelque sorte liés. Enfin, il n'en était pas sûr mais c'était l'impression qu'ils donnaient lorsqu'ils étaient ensemble. Alors, il hésitait même s'il savait que l'Hippocampe prendrait la bonne décision. Il envoya ses hésitations au diable, depuis quand Lytès avait-il commencé à hésiter de cette manière ? Ce n'était clairement pas dans ses habitudes. Peut importe que cela puisse blesser le général de la Sirène Maléfique, si elle risquait d'être un problème quant au bien-être de la mission d'accueil, il était de son devoir de général de le dire. Ce n'était pas le moment de risquer une guerre parce que l'un d'entre eux n'était peut-être pas capable de retenir et, surtout, de cacher son aura haineuse.

Le Kraken se tourna une nouvelle fois vers elle, avant de poser les yeux sur le général Liao.

_Général Liao, il est en effet préférable que nous soyons tous présents afin de ne pas éveiller les soupçons lorsque le Saint viendra. Cependant, je pense que le général Arellys ne devrait peut-être pas se montrer au Saint, annonça Lytès.

Il jeta un coup d’œil vers la jeune femme.

_Il semble qu'elle ne parvienne pas à gérer ses émotions correctement lorsqu'il est question du sanctuaire, il fit une pause, et je crains qu'ils utilisent ce prétexte pour lancer de nouveaux affrontements, lâcha brusquement le général.

Lytès était fatigué de parler, il était plutôt du genre silencieux alors, pour lui, c'était un exploit d'avoir autant parlé. Pourtant, il le devait, il fallait que tout soit mis au clair avant l'arrivée de l'intrus. Ce n'est pas qu'il ne faisait pas confiance à Arellys, enfin, peut-être un peu, mais il ne la connaissait que très peu et ne savait donc pas comment celle-ci pourrait réagir.
Revenir en haut Aller en bas
LiaoLiaoArmure :
Protection de Poséidon

Statistiques
HP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-bleu160/160[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-bleu  (160/160)
CP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-rouge240/240[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-rouge  (240/240)
CC:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-jaune305/305[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-jaune  (305/305)
Message Re: [Avril 550] Les temps changent ( Marina )   [Avril 550] Les temps changent ( Marina ) EmptyVen 16 Oct - 19:55
:: Le destin est en marche...

Liao menait la discussion avec douceur et fermeté. Il écoutait ses interlocuteurs, et orientait le sujet et les réponses dans le sens qu’il souhaitait. De toute manière, les généraux réunis semblaient se trouver sur une même longueur d’onde et concevoir la marche à suivre de la même manière. Le Grand Prêtre avait donné des ordres, et le général de l’Hippocampe aurait pu se contenter de les faire appliquer sans autre cérémonie. Le chinois devait surtout contenir les ardeurs de ses camarades, et même si il partageait cette même rancœur et ces mêmes sentiments à l’égard des Saints, il se concentrait sur la victoire à venir tout simplement. Lytès s’était proposé pour accueillir l’émissaire du Sanctuaire, ce dont Liao lui était reconnaissant. Et Arellys avait exprimé son désir de partir à l’aventure dans le monde. Il comprenait cette envie, mais il se permit malgré tout quelques recommandations. C’était une femme compétente, mais son enfermement des dernières années créait une certaine nervosité vis-à-vis de ses capacités à se contenir. Il comptait surtout sur son sens du devoir, et son envie d’honorer la mémoire de son maître. Les premiers rouages de la rébellion se mettaient en place grâce à ce messager, et nul doute que la réussite ou l’échec de cette mission à Rome n’influerait que de façon minime sur les actions des marinas. Quelle que soit la proposition faite, de nombreuses étapes devaient être réalisées au préalable. La première étant de libérer le tribu, captif des Saints afin de compléter les généraux.

Comme à son habitude, après son discours et ses recommandations, Liao laissa ses deux interlocuteurs s’exprimer avant de répondre à leurs interrogations. Le général détestait se répéter ou fournir à plusieurs reprises la même explication. Le mieux était donc de rassembler les interrogations pour y répondre précisément en une seule fois. Le chinois n’avait aucune information complémentaire à fournir à Arellys, et une chose était évidente, les marinas devaient se montrer prudent à Rome à présent. Vu qu’on ne précisait aucun nom ni aucun lieu, on pouvait aisément supposer que tous les enfants de la ville ou une grande majorité étaient dans la confidence… et donc de potentiels espions pour l’expéditeur du message. Le terme bienfaiteur sembla déranger la Sirène maléfique. De son côté le Kraken semblait plus pensif, et son regard en direction d’Arellys ne lui échappa pas sur le moment. Ses doutes étaient partagés, mais Liao la connaissait un peu mieux et savait qu’elle serait capable de mener à bien cette mission. Les autres camps furent évoqués, car il semblait évident que les marinas ne seraient pas les seuls contacté. Vu la situation ce serait une erreur stratégique de ne s’allier qu’avec un seul camp. C’était courir le risque de voir le Sanctuaire rallier ses autres « subordonnés » forcés pour les contrer. Un sourire amusé s’afficha sur le visage de l’Hippocampe quand Lytès reprit la parole. Son ton resta neutre lorsqu’il répondit, et son regard oscilla entre ses deux interlocuteurs.


_ « Je peux comprendre tes doutes Lytès. D’ailleurs je les partage. » Il continua à l’attention d’Arellys. « Mais je sais qu’elle sera capable de se contenir, à défaut de contrôler ses émotions, elle souhaitera faire honneur à son maître. » Il ajouta à l’attention de ses deux interlocuteurs. « De plus, la moindre incartade lors de la visite signifierait la fin de nos intentions rebelles. Et puis le général de la Sirène maléfique et moi-même resteront auprès de nos piliers, car nous devrons empêcher nos hommes d’agir inconsidérément en présence du Saint. Même si finalement, un petit incident serait le bienvenue. »

Liao fit un nouveau sourire. Il laissa le silence s’installer afin de laisser le loisir à Arellys de répondre. Le chinois avait choisi de prendre la parole en premier, pour éviter que cette discussion ne tourne au débat ou à l’opposition des deux généraux. La réaction du Kraken était naturelle, tout autant que le serait celle de la Sirène maléfique. En retrait, l’Hippocampe laissa les deux généraux conclure sur ce sujet, se laissant la possibilité d’intervenir en cas de nécessité en faisant appel à l’autorité du Grand Prêtre qu’il s’était vu confier. Finalement Liao put reprendre sur le sujet principal de cette rencontre et répondre aux questions de la jeune femme.

_ « Pour revenir à nos préoccupations. Je pense effectivement que nous ne serons pas le seul camp présent à Rome, et comme le dit Lytès, il faudra conserver notre neutralité le plus longtemps possible. Nous ne pouvons connaître les intentions des autres camps, ainsi que leur volonté. Certains pourront tenter de s’arranger avec les Saints pour obtenir plus de liberté ou certains avantages. Je suis sûr que tu seras géré la situation à la perfection Arellys. » Il s’était permis de la tutoyer, comme pour faire oublier les paroles précédentes. « Ensuite pour la mission à Rome, je n’ai aucune autre information. A priori je dirais que n’importe quel enfant fera l’affaire, mais peut-être viendra-t-il à vous. Le messager ne s’est pas montré très précis à ce sujet, et prenez garde si vous tombez sur lui. Il est très prompt à tester les capacités des autres. » Il marqua une pause avant de conclure. « Enfin le terme bienfaiteur me parait approprié dans la mesure où sans les informations fournies, nous aurions été pris au dépourvu par notre visiteur. Après est-ce que ses intentions sont pures ou mauvaises, nous le serons bien assez tôt. Sachez cependant que quoi qu’il arrive à Rome, nous allons commencer à bouger. »

Liao souhaitait terminer sur cette note, afin de les prévenir. Les marinas allaient manœuvrer pour mettre en place leur vengeance, et finalement ce messager n’avait fait qu’apporter un signe tant attendu d’une ouverture. Si une personne pouvait se permettre d’intervenir de la sorte c’est que le Sanctuaire était légèrement aveuglé ou trop confiant. En tout cas c’était l’analyse de l’Hippocampe. Le chinois était convaincu que cela n’était pas un coup fourré de Bélisaire… Trop évident ou trop peu subtil selon lui. Evidemment cela n’engageait que lui, et sa présence sur Atlantis plutôt qu’à Rome était simplement une envie de sa part d’en apprendre plus avant de se fixer sur un avis vis-à-vis de cet expéditeur. Ne pas connaître l’identité de cette personne ni ses intentions restait un mystère trop dangereux au vue de la situation.


" We all have inner demons to fight, we call these demons, fear and hatred and anger.
If you do not conquer them then a life of one hundred years is a tragedy.
If you do, then a life of a single day can be a triumph. "
lumos maxima


Dernière édition par Liao le Dim 25 Oct - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t233-liao-general-de-l-hipp
ArellysArellysArmure :
Aucune pour le moment

Statistiques
HP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-bleu160/160[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-bleu  (160/160)
CP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-rouge210/210[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-jaune275/275[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-jaune  (275/275)
Message Re: [Avril 550] Les temps changent ( Marina )   [Avril 550] Les temps changent ( Marina ) EmptyJeu 22 Oct - 1:26
:: Le moment est venu


Arellys fixa longtemps Lytès comme si elle restait perplexe face à la situation. Le pire pour elle serait que Liao soit d'accord avec lui. Et bien qu'il ne le montra pas dans ces propos, la Sirène sentait bien que lui aussi avait un peu de mal avec son comportement. Sérieusement, ils pensaient vraiment qu'elle allait mettre en péril tout Atlantis lors de son voyage à Rome à cause de son comportement ? Elle savait se tenir quand même lorsque la situation l'exigeait, comme maintenant. Lytès eut le droit à un regard noir, mais la blonde laissa couler. Elle ferait son travail correctement, et elle savait que de la mission à Rome se déroulerait des choses et qu'Atlantis bougerait. Enfin, elle l'espérait car chacun avait sa vision des choses après tout.

En tout cas, Lytès pouvait avoir l'esprit tranquille, elle ne faillirait pas à sa mission. Elle ne devait pas. Arellys appréhendait quand même cette mission et ne partirait pas l'esprit serein. Après tout, la plupart des enfants pouvaient servir de relais pour le message, cela pouvait peut-être aider à choisir le lieu. A moins que cela ne soit différent pour chaque camp, si jamais elle devait en rencontrer plus tard à Rome. Elle radotait un peu dans ses réflexions alors elle préférait ce taire et ne rien dire. Simplement écouter la suite et attendre avec impatience pour voir le monde qui l'entourait.

N'étant jamais allez à Rome, elle ne saurait pas facilement ou allez alors elle suivrait son instinct ? Et réfléchirait. Arellys remarqua le regard de Liao qui voguait entre le sien et Lytès. La Sirène Maléfique gonfla les joues en signe de désaccord avec cette attitude et ne put s'empêcher de lâcher un soupire. Elle fit un hochement de tête et son regard changea pour devenir brûlant et pétillant d'excitation. Mais tout aussi sincère, c'était une des choses que Celso lui avait délégué, la sincérité... de ses actions. Elle ne pouvait pas l'oublier quand bien même elle essayerait encore et encore. Il fut le seul être qu'elle a jamais aimé et qui lui a permit d'avancer et de ce démarquer.

Elle fit un sourire bien plus chaleureux que tout à l'heure qui montrait que les paroles de Liao l'avait touché et elle acquiesça celles-ci sur un ton neutre et amical. Le général restait tout de même un général et elle se devait d'agir comme tel.

« Je comprends vos inquiétudes mais je n'ai pas l'intention d'agir stupidement, vous serez le seul à accueillir le saint votre tâche est toute aussi importante, il ne faudra pas faire de faux pas non plus pendant que Liao et moi resteront en retrait devant nos piliers et nos hommes, et que les incidents sont vites arrivés comme le dit le Général Liao »

Arellys fit un petit rire finalement ses paroles n'avaient pas été si différentes de celles de l'Hippocampe. A croire qu'il finissait par déteindre sur elle ! Et qu'il la vouvoie ou la tutoie lui était égale, ils se connaissaient assez pour avoir confiance l'un en l'autre. Oui elle était devenue moins agressive que tout à l'heure parce que de toute façon s'énerver pour rien n'arrangerait rien au vu du jeune âge du Kraken. Il ne comprendrait surement pas... Enfin la blonde reprit une dernière fois la parole.

« Merci Liao pour ces réponses, laisse-moi gérer ça, je me débrouillerai et si l'enfant vient à moi pour me guider je le suivrai jusqu'à notre "bienfaiteur" dans ce cas, ce serait inutile de rendre encore plus complexe la situation, mais nous aurions probablement put improviser, désolé mais ça me parait bizarre que le saint vienne juste après sa visite ... trop de coïncidence, enfin je verrais par moi-même en partant peu de temps après le saint ... nous verrons à ce moment-là j'ai hâte que nous soyons libre... et que nous bougions plus ! Que faisons-nous maintenant ? on Attends l'arrivée du Saint donc ? »

Ils étaient en marchent, et la roue du destin commençait à tourner pour eux, et le Général de la Sirène Maléfique le savait. Elle savait qu'ils ne resteraient désormais plus là à rien faire et elle était fière de son rang. Fière de ses frères d'armes malgré tout. Ils ne pouvaient qu'attendre désormais, et faire comme si de rien n'était. Si seulement Seigneur-Poséidon pouvait les guider lui-même plutôt que ce grand-prêtre. Elle se détacha un peu des deux autres pour retrouver son calme. Elle avait trop parler. Trop parler pour ne rien dire, et elle détestait cela. Pourtant elle n'en avait pas honte, non, ce n'était pas vraiment cela qu'elle ressentait.

En fait, plusieurs sentiments la dérangeait là maintenant. Trop de sentiments à la fois négatifs et positifs qu'elle devait contenir. Elle se laissa délicatement tomber sur le sol, sa lourde écaille résonna en étant au contact avec le sol de marbre blanc de l'entrée du temple de son dieu. Et ne disait rien préférant désormais attendre la suite ici. A peine à quelque centimètres de ses compagnons. Les paroles de Lytès l'avait-elle finalement atteinte ? ... Non ... ce n'était pas vrai. Vraiment trop de choses à penser, cela l'a mettait à la fois mal à l'aise et à la fois convaincue qu'ils prenaient les bonnes décisions pour ne pas encore se faire humilier comme il y a cinq ans..

Arellys laissa son regard se tourner vers ses compagnons. Attendre. Ils devaient juste attendre ? Trop de questions lui traversait l'esprit. Trop de sentiments. Elle n'avait jamais ressentit quelque chose comme cela. Peut-être était-ce parce que c'était dans ses premières réunions ? ... Elle ne savait pas. A voir, pensait l'ex membre du royaume d'Orléans.




[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) Tumblr_m8rlx5DNg61qg0b7fo1_400
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t259-arellys-general-de-la-
InvitéInvité
Message Re: [Avril 550] Les temps changent ( Marina )   [Avril 550] Les temps changent ( Marina ) EmptyDim 25 Oct - 18:35



Si le général de l'Hippocampe affirmait que la jeune femme serait capable de se contenir, alors tout était bon pour le garçon. Certes, il restait un léger doute qui planait dans son esprit, mais l'affaire était close. Son intérêt fut cependant piqué au mot « incident », tellement qu'il ne put s'empêcher de poser la question qui lui brûlait les lèvres.

_Qu'entendez-vous par un « petit incident », général ?, demanda-t-il à l'attention de l'homme.

Il était évident que, quoi qu'il arrive à Rome, les Marinas commenceraient à bouger. Cela faisait bien trop longtemps qu'ils attendaient ce moment. Il était temps de faire mordre la poussière à ces chiens d' Athéna. Le problème restait cependant l'identité de l'informateur, trop mystérieux au goût de Lytès. Il était évident que quelque chose se tramait, mais quoi ? Le garçon ne parvenait pas à mettre la main dessus.

_N'ayez aucune inquiétude général de la Sirène Maléfique, le Saint sera reçu comme il se doit et tout se passera dans le calme le plus complet. Je vous laisse de votre côté gérer les hommes afin qu'ils cachent ce qui doit l'être, répondit simplement Lytès.

Arellys avait sans doute essayé de le déstabiliser, une forme de vengeance liée au doute que le Kraken avait affirmé à son sujet. Futilités. La personnalité du garçon était telle que l'honneur et son travail passait avant le reste, il était donc évident qu'aucune erreur n'était envisageable de son côté.

Il ne la connaissait que depuis peu et l'appréciait de moins en moins. Bien trop tête de mule à son goût. Non, immature était un meilleur mot pour qualifier ses pensées, mais s'il y avait bien une chose qu'il avait appris durant ses voyages c'est qu'il faillait de tout pour faire un monde.
Pourtant, il sentait que ce retour était lié à son jeune âge ainsi qu'à son ancienneté en tant que général, mais il semblerait que tout cela ne soit aucunement lié au sérieux d'une personne. Plutôt à son expérience de la vie.

Des paroles qui se ressemblaient et dont le sens et l'origine était pourtant éloignés. Voilà ce qui différenciait le Général Liao et Arellys. L'un avait prononcé ces mots pour une mise en garde, une prévention, tandis que l'autre ne l'avait fait que pour obtenir une vengeance inutile. Pathétique.

_Bien, puisque tout est clair, il ne nous reste plus qu'à attendre cet envoyé d' Athéna, lança Lytès sans un seul regard en direction de la Sirène Maléfique.

L'ignorance était le meilleur des mots.

Tout était en place, le destin allait enfin changer de direction. L'ère des Saint était terminée, il était temps pour les marinas de regarder leur liberté. Tout était prêt et les prochains jours seraient décisifs. Tout ce que Lytès espérait, c'était que cette grande part de mystère ne leur porte pas préjudice.

Il se tourna une dernière fois vers le temple en soupirant, dans l'attente d'une réponse de Poséidon qui les mettrait sur la bonne voie. Lytès avait beaucoup parlé aujourd'hui, trop à son goût, et blessant aussi, mais peu importe. La protection des piliers et d'Atlantis était bien trop importante pour se permettre de rester passif. Sans bruit, il passa la main dans ses cheveux jusqu'à pouvoir attraper sa nuque, comme pour réfléchir. Il allait attendre, attendre que le bon moment soit venu.

Le destin était en marche et Lytès, général du Kraken, comptait bien voir la chute d' Athéna de ses propres yeux.
Revenir en haut Aller en bas
LiaoLiaoArmure :
Protection de Poséidon

Statistiques
HP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-bleu160/160[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-bleu  (160/160)
CP:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-rouge240/240[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-rouge  (240/240)
CC:
[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) G-jaune305/305[Avril 550] Les temps changent ( Marina ) V-jaune  (305/305)
Message Re: [Avril 550] Les temps changent ( Marina )   [Avril 550] Les temps changent ( Marina ) EmptyDim 25 Oct - 19:13
:: La guerre approche

Des caractères qui s’opposaient. Voilà ce qui se présentait devant le général de l’Hippocampe lors de cette conversation. Les doutes de Lytès étaient compréhensibles, tout comme la réaction d’Arellys. Liao s’était permis d’intervenir avant l’intéressée afin d’éviter un débordement inutile dans les circonstances actuelles. Il avait exprimé son avis sur la Sirène maléfique, puisqu’à présent le chinois était probablement la personne qui la connaissait le mieux sur Atlantis. Son avis fut exprimé sans ambages ni même de marques de politesse. Le général s’était contenté d’exprimer clairement son point de vue sur ses deux interlocuteurs. Même si pour Lytès il avait dû faire confiance à des intermédiaires ayant exprimé leur avis sur le général du Kraken. La confiance était une arme importante en ces temps troublés, d’autant plus avec la possibilité d’une guerre prochaine. Les généraux allaient devoir travailler de concerts et s’entendre sur la marche à suivre. Liao laissa Arellys répondre après ses quelques mots à son attention tout autant qu’à celle de son accusateur. Sa réaction amusa l’Hippocampe, qui retint toute expression allant dans ce sens. Cela donnait l’impression d’une réaction un peu immature, ou plutôt d’une vengeance gratuite après une petite vexation. Cette fois le chinois n’intervint pas et laissa les deux généraux exprimer leur avis à tour de rôle. Il se permit simplement d’intervenir concernant la question du Kraken.

_ « Hum… une petite insulte ou une réaction un peu vive et violente d’un marina. Encore une fois dans un but scénarisé de ne pas paraître trop soumis. »

Evidemment Liao n’irait pas organiser un évènement de ce type, mais si il voyait l’occasion de lâcher la bride à un marina lors de sa surveillance, son regard se détournerait sûrement l’espace de quelques secondes. Les réponses de ses interlocuteurs furent satisfaisantes pour l’Hippocampe. Ils étaient centrés sur leur mission, et avaient à cœur de la mener à bien. Les marinas allaient enfin agir et sortir de leur torpeur des cinq dernières années. L’heure de la revanche et de la vengeance était enfin venue, mais elle nécessitait un peu de préparation. Foncer tête baissé ne ferait qu’entraîner le même résultat que l’affrontement précédent. Toutes les informations et recommandations avaient été données à présent, et il ne restait plus qu’à attendre la venue du Saint dans un premier temps. Chaque général allait avoir du temps pour préparer la visite mais surtout la suite des évènements. Poséidon s’exprimerait peut-être avant que tout soit mis en place pour fournir de nouveaux éléments de réponses, ou des ordres différents. Son regard oscilla tour à tour de la jeune femme au jeune homme avant qu’il ne prenne la parole pour conclure cette réunion informelle.

_ « Général du Kraken. Pour le moment rendez-vous auprès de vos hommes et donnez vos ordres en conséquences pour la durée de la visite. Les gardes sont prévenus de s’adresser à vous dès l’arrivée du Saint. » Il se tourna vers la blonde et continua. « Général de la Sirène Maléfique. Rendez-vous à votre pilier pour donner vos ordres à votre tour, et rejoignez au pilier de notre camarade prisonnier du Sanctuaire. Nous allons nous poster à son pilier durant la visite, les débordements risquent d’être plus difficiles à contrôler depuis celui-ci. »

Il était évident que les hommes du prisonnier seraient les premiers à réagir en cas de visite d’un Saint. Même si certains ne l’avaient pas connus, mais la fierté était une chose dangereuse dans certaines situations. Celle-ci en était un parfait exemple. Liao allait se charger de tous les autres piliers avant de rejoindre Arellys. Il veillerait au grain à distance, et laisserait son cosmos explorer Atlantis. Et puis l’Hippocampe avait chargé quelques hommes de confiance de veiller à certains endroits clés du Sanctuaire sous-marin pour s’assurer de la bonne marche des choses.


" We all have inner demons to fight, we call these demons, fear and hatred and anger.
If you do not conquer them then a life of one hundred years is a tragedy.
If you do, then a life of a single day can be a triumph. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t233-liao-general-de-l-hipp
 
[Avril 550] Les temps changent ( Marina )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Temple de Poséidon-
Sauter vers: