Votez
I
II
III
IV
V


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-bleu1150/1150[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-rouge900/900[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-jaune1350/1350[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-jaune  (1350/1350)
Message [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyDim 30 Oct - 0:14


« Castiel ? Réveille-toi... Il est temps. »

Lui murmurait une voix à son oreille tandis qu'un léger vent frais s'engouffrait dans la pièce, faisant s'envoler le voilage fin d'un rideau pendu au dessus de leur lit. Un mince rayon du soleil vint illuminer l'enfant-Démon, une énième caresse au sommet de sa tête, pour tout encouragement à l'éveiller tout à fait. Sunilda, avec un petit sourire tendre, s'essayait à sortir son apprenti de sa torpeur. Là où d'autres auraient préféré un traitement plus dur et expéditif, elle, mère Louve, était de celle à être d'humeur égale, douce et attentive.

Ce matin, la jeune femme avait décidé de montrer quelque chose à son élève. Et de le lui enseigner. Sans doute parce qu'elle avait jugé qu'il était prêt à l'entendre et l'écouter. Peut-être aussi face à la perspective qu'elle lui avait promis de ne plus jamais le laisser seul. Et avec sa mission qu'on lui avait confié, la belle avait pris sa décision. À la faveur de l'aube, la Sainte du Cancer n'attendit pas davantage et alla sur la terrasse de sa chambre, souhaitant saluer le soleil. Face à lui qui commençait son ascension dans le ciel, la Louve Immaculée se sentait toute petite. Longtemps perdue dans sa contemplation, elle l'observa évincer les couleurs de la nuit pour laisser place à celles de l'aurore. Ce début du jour était pleins de promesses. Encore fallait-il être à l'écoute.

« Entends-tu ces nouvelles voix dans le lointain qui nous appelle mon apprenti ? L'autre Royaume s'agite à la perspective que nous arpentions les terres ensanglantées. »
Elle faisait mention de Kiev, là où elle et Lesath allaient être envoyés pour enquêter. « Je t'ai promis de ne plus jamais te laisser seul. Aussi j'ai décidé de t'emmener avec moi, Athéna m'a confié une mission à moi et Scorpion Rouge. L'as-tu déjà rencontré ? Lesath, c'est son prénom d'ici. »

Avait-elle dit sans se détourner. Toute drapée de sa belle robe bleue, Sunilda ferma ses yeux améthystes pour apprécier la fraîcheur toute relative de cette matinée qui avançait. Puis, avec lenteur, elle se tourna vers Castiel qu'elle considéra d'un air plus sérieux.

« Je vais t'y préparer. Il est temps de commencer ton entraînement. Mais d'abord nous allons nous purifier. »

Elle lui fit signe de la suivre, disparaissant rapidement dans l'ombre de sa demeure pour se rendre dans ses thermes. Ici, contrairement au reste de son Temple, il régnait une atmosphère paisible et agréable, légère en comparaison du reste. Comme une bulle protégée par la marque des esprits. Tout était d'un blanc pur et quelques oiseaux avaient nichés librement pour prendre possession de l'endroit. À part, et pourtant plein de vie Sauvage. Au dessus de leurs têtes, un atrium brisé d'où s'engouffraient les rayons pâles de l'astre du jour.

Le tissu soyeux glissa sur sa peau marmoréenne et, sans ressentir la moindre gêne -ce n'était d'ailleurs pas la première fois qu'elle offrait à la vue du jeune garçon son corps dénudé- Sunilda se glissa dans l'eau claire et chaude.

« C'est là que tout commence, que réside la clef de la Vie. Songe-y, garde cela en tête et ferme tes yeux. Ma première leçon va débuter. »

Une pause, elle reprit une fois installée.

« Qu'entends-tu enfant-Démon ? Toujours ce même chant hein ? Ne l'écoute plus, fait le vide en toi et apaise ton cœur. Maintenant, qu'entends-tu ? »




[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyDim 30 Oct - 7:36

C'était la première fois qu'une telle chose se produisait. Lui enfant de la nuit avait réussi grâce à la présence réconfortante de son maître à dormir. C'est d'ailleurs la douce voie de Sunilda qui lui permi de retrouver le chemin. Grâce à elle il avait pu passer une nuit normale, comme un enfant normal. Un sourire irradiait même son visage juvénil lorsqu'il sentit la main de la Blanche se poser sur sa tête. Elle était de retour et elle avait promi de ne plus le laisser seul, il était bien. Son regard se posa alors sur elle, elle qui était désormais sur la terrasse de son temple, Sainte du Cancer. L'apprenti avait cependant encore un peu de mal à se laisser baigner dans le soleil, les ombres avaient été sa seule option durant tant d'années. Mais là encore, il devait faire des efforts, pas seulement pour lui mais pour elle également.

"Scorpion rouge ? Non je ne l'ai pas rencontré." Il marqua une pause se frottant les yeux. "Lui aussi porte un habit d'or ?" L'Enfant-Démon aurait bien embrayé sur l'histoire de l'armure de ce Lesath mais il se dit qu'il lui demanderait lui même. C'était aussi ça son apprentissage, apprendre à se débrouiller seul.

"Les terres ensanglantées... ce n'est pas la Colchide. On ne devait pas aller là-bas ?" Il y avait cru, il avait sincèrement cru que cette mission avait un rapport avec cette fameuse Toison d'Or que le Sage-Ardent avait rapporté à son maître. Trop impatient ? Pas vraiment,juste curieux comme à son habitude.

Par la suite, le disciple du Chevalier d'Or du Cancer ne dit rien quand au sujet de la "purification" mais il en avait une Sainte horreur. Castiel se contentant simplement de la suivre, silencieusement. L'eau chaude et fumante... Cela avait tendance à réveiller chez l'Enfant-Démon de douloureux souvenirs, c'était pour cette raison qu'il évitait les bains ou tout autre chose se rapprochant. De ce fait son hygiène avait été précaire mais depuis que Sunilda l'avait pris sous son aile, il devait y passer à chaque fois avec plus ou moins de réussite. Il cherchait un moyen de se défiler alors que Sun était en train de se dévetir comme à son habitude.

La voir ainsi, dans le plus simple appareil était désormais chose courante pour l'Enfant-Démon seulement à chaque fois, une question, une seule subsistait. Les marques sur sa peau, essentiellement sur son dos étaient différentes de celles de l'adolescent. Plusieurs fois, Castiel aurait voulu la questionner à ce sujet mais c'était comme si une force invisible le forçait à ne rien dire, garder le silence encore et toujours. Mais cette fois alors que la Blanche était si proche l'Enfant-Démon tenta même d'effleurer les marques de son maitre, sans succès puisqu'elle était déjà rentrée dans l'eau. Il passa alors une main dans son dos, suivant les marques laissées par ses geoliers, ce dessin gravé à vie sur son épiderme dorsal puis fixait Sun avec un sourire forcé mais sincère à la fois.

"Toi aussi on a dessiné sur toi ?" L'apprenti cherchait ses mots, chose rare pour être souligné mais au lieu de parler, il tourna le dos enlevant sa chemise laissant apparaitre cette oeuvre horrible qui tronait dans son dos. Une tête de chacal, Sa tête, cette démone volant les âmes étaient représentées sur le corps de l'être qu'elle adorait tourmenter. Sunilda avait déjà pu la voir, Castiel ne s'en cachait pas, à vrai dire il s'en moquait même puis avec la tenue qu'il arborait régulièrement il était pas très difficile de voir les stigmates de cette scarification. Mais, l'Enfant-Démon par ce geste si symbolique voulait montrer à sa Mère-Louve qu'il était là aussi pour elle comme l'inverse l'était, il voulait montrer son appartenance au même monde que le sien.

C'est alors que Castiel entreprit lui aussi d'oter les derniers vetements cachant sa nudite pour se retrouver en tenu d'Adam. Mais c'est la suite qui allait poser un véritable problème. L'eau... c'était un véritable supplice que de prendre un bain ou même de trop s'en approcher pour le jeune garçon. C'était viscéral, autant les feux follets et les chiens il arrivait à s'en accomoder mais l'eau.... Mais il était impossible de se débiner. Sinon la Blanche partirait encore sans lui, le laissant seul dans l'ombre de son pilier. Il faisait des efforts réguliers pour retourner dans la lumière, elle l'avait accueilli, elle l'élevait agissant même comme une mère alors que les autres le voyaient comme un monstre. Non, Castiel ne pouvait pas ne pas suivre son maitre. Qu'importe ses peurs, il le devait, pour elle.

Tremblant, la peur grandissante, l'Enfant-Démon entra dans l'eau à son tour troublant la surface de l'eau. Les battements de son coeur se firent plus rapprochés que jamais, allait-il lui faire mal ? La crispation régnait aussi en interne chez Castiel et passant une main dans sa tignasse blanche, entreprit de mettre une bonne distance entre lui et son maître espérant qu'elle ne remarque pas son trouble. Il n'y avait que silence, seule la voix de Sunilda se faisait entrendre, prodigua la première leçon du long apprentissage qui attendait son jeune protégé.

Sun avait frappé dans le mille, il n'y avait que ce chant qui raisonnait dans sa tête. Castiel, alors les yeux fermés, avait de plus en plus chaud. Sa peau surtout au niveau des cicatrices dans son dos lui brulait. Non, elle était en train de se consumer il y avait quelqu'un là qui était en train de lui taillaider la peau, puis ce seau d'eau bouillonnante lancé à même ses blessures et le lendemain ça recommençait, encore, encore il n'y avait que ce chant pour le sortir de là, que lui. Il n'y avait que l'ode à la démone qui comptait, pourquoi l'oublier, pourquoi !

Castiel rouvrit les yeux son oeil rouge scintillant d'une étrange lueur alors qu'une onde cosmique s'échappa telle une légère onde de choc. Pas très puissante mais perturbant la surface de l'eau et les premiers enseignement de la Mère-Louve. L'Enfant-Démon se prit la tête entre ses mains, les joues ruisselant de larmes et se recrocquevilla sur lui même, l'eau lui arrivant à hauteur de son menton.

"Je... Je..."

Rien d'autre ne sortait de la bouche du jeune homme, perturbé, paniqué....


[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-bleu1150/1150[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-rouge900/900[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-jaune1350/1350[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyDim 30 Oct - 10:20


C'était vrai, on avait dessiné sur elle des entrelacs compliqués dont il était malaisé d'en faire la lecture. Des striures dans la trame de son dos, tantôt blanches, tantôt plus rosées, cela dépendait beaucoup. L'artiste et son bon vouloir, l'humeur avec laquelle il avait composé pour remplir ce canevas de chair. Il y avait tout une foule de sentiments, des histoires pour chaque cicatrice. Une épopée que la belle Sunilda n'évoquait jamais. Elle aussi, avait ses silences. Son monde de secrets.

Avec patience, la jeune femme attendit que l'enfant-Démon trouve le courage d'entrer dans l'eau, de faire le premier pas dans son royaume. Car c'était là que résidait la clef de la Vie et cela, Castiel ne paraissait pas encore assuré de ce fait-là. Oh elle savait, hélas, à quel point il avait pu être marqué par l'élément. Il n'y avait pas que le feu pour détruire et marquer homme, femme et enfant. Les yeux clos, Sunilda voyait tout, sentait toutes ces choses invisibles pour ceux qui n'écoutaient pas, ne désiraient pas se plonger dans l'espace infini d'un vide insoupçonné, là où évoluait les esprits plus ou moins tranquilles en cette réalité-là.

Les ondulations de l'eau évoquaient beaucoup de choses à la fille de Jarl, de vives émotions qui perturbaient la surface et les sens de la Reine Blanche. La peur, l'incompréhension et le doute froissaient l'ondée, une étincelle cosmique aussi. Et tandis qu'il se recroquevillait sur lui-même, la mère-Louve, attentive et curieuse, se redressa.

« C'est bien mon apprenti, recommence. » lui glissa t-elle en arrivant à sa hauteur, se penchant pour faire chuter quelques unes des parures de sa chevelure, gouttelettes cristallines, pour perturber à son tour l'immensité aqueuse. « Tu dois évincer tes peurs, t'en abreuver, comme l'eau et les effacer. Regarde-moi, fais comme moi. »

Avec lenteur et grâce, la Sainte du Cancer débuta une danse bien singulière. Ses mains se mouvaient avec délicatesse pour frôler l'invisible, dompter le chaos. Ses yeux jusqu'ici de cette teinte violine et tranquille, se parèrent du même éclat de ceux de son élève troublé, tourmenté.

« Mon maître m'a appris ces quelques pas pour chasser les ténèbres qui m'entouraient. Loup-Gris et ses enseignements m'accompagnent encore aujourd’hui. Et je m'en nourris et m'en nourrirai encore. »

Sans s'arrêter, elle continua :

« De quoi as-tu réellement peur Enfant-Démon ? Des dessins dans ton dos ? De la Démone mangeuse d'enfants ? Mais tu n'en es plus un, d'enfant… plus depuis que tu es sous ma garde. Alors lève-toi et danse ! »


Il devait apprendre à se dresser contre le Mal. À composer avec lui, comme elle le faisait chaque jour durant.

« Le noir n'est pas une fatalité, car il ne peut vivre sans lumière. L'eau est la clef, souviens-t'en. »


Peu à peu, une bulle d'eau se forma, s'étira pour serpenter tout autour de la jeune femme qui paraissait lui ordonner d'onduler ainsi. Et elle chanta l'ode aux ombres de Castiel.

« Grande est la fille du très-haut qui torture les bébés
Sa main est un filet, son étreinte est la mort
Elle est cruelle, furieuse, colérique, prédatrice
Une coureuse, une voleuse est la fille du très-haut
Elle touche le ventre des femmes qui accouchent
Elle arrache leur bébé aux femmes enceintes
La fille du très-haut fait partie des dieux, ses frères
Sans enfant à elle
Sa tête est la tête d'un lion
Son corps est le corps d'un singe
Elle rugit comme un lion
Elle hurle sans cesse comme un démon-chien »


Peu à peu, derrière la silhouette gracile de Sunilda, une ombre se dessinait… Deux yeux jaunes et félins s'ouvrirent dans le noir.



[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyDim 30 Oct - 11:36
Les souvenirs, les visions de son passé lui étaient revenus en pleine figure. Comment pourrait-il oublier ? Sous l'impulsion d'une mère indigne, son destin avait été chamboulé, devant subir les affres de Lamasthu pour le restant de sa vie. Les yeux embués de larmes, Castiel regardait son maître s'approcher de lui. Sunilda ne lui tenait pas rigueur de son échec cuisant, bien au contraire elle l'encourageait même à recommencer. Mais le pouvait-il ? Non la question n'était pas de pouvoir mais bel et bien d'envie. L'Enfant-Démon n'avait pas envie, comment le pourrait-il ? C'était égoïste de vouloir accaparer la Blanche de la sorte mais il voulait simplement une protection, quelqu'un sur qui compter. L'adolescent se remémorait les paroles de Double-Visage sur la famille... il aimerait tellement faire partie de la famille de Sun, rester avec elle... toujours. Même dans l'échec, le chevalier d'or était là près de lui pour l'aider et l'accompagner.

Relevant lentement son regard vers elle comme elle venait de lui demander, Castiel pouvait voir son mentor effectuer une sorte de danse. Danse pour chasser les mauvais esprits ? C'était donc ça son secret ? Une danse qui permettrait de la tenir à distance ? Si c'était vraiment le cas, l'adolescent devait l'apprendre à la perfection, la plupart de ses problèmes s'envoleront et peut-être qu'il pourrait avoir un semblant de vie normale. Tout en continuant de trembler, il se mit à faire les mêmes mouvements que la Mère-Louve avec délicatesse s'appliquant avec le plus grand soin ayant conscience qu'un nouvel échec pourrait perturber celle à qui il devait tant. Au fur et à mesure, les mouvements commençaient à être plus fluide, Castiel avait oublié sa peur de l'eau, oublié qui il était tandis qu'il continuait son ballet les yeux fermés.

C'était comme si l'idée de ne plus LA voir venait de le transcender, lui donnant la force de se soulever et de se battre. Bien sûr avec Castiel tout pouvait changer mais pour le moment il mettait du coeur à l'ouvrage. Toujours les yeux fermés, les paroles de Sun trouvèrent écho dans son esprit. De quoi avait-il peur au juste ? Les marques sur son épiderme ? Non depuis le temps qu'elles étaient là elles faisaient partie de lui mais en parlant de la démone, Sun marquait un point. Puis comme elle venait de le mentionner, il n'était plus un enfant alors pourquoi s'en prenait-elle à lui ? Pourquoi ?

L'Enfant-Démon ouvrit immédiatement les yeux lorsque son maître commença à chantonner l'ode à la démone. Mais pourquoi ? La blanche lui avait dit juste avant d'oublier... C'était automatique, il ne pouvait pas s'en empecher... aussi il reprit avec Mère-Louve le chant.

"Elle touche le ventre des femmes qui accouchent
Elle arrache leur bébé aux femmes enceintes
La fille du très-haut fait partie des dieux, ses frères
Sans enfant à elle
Sa tête est la tête d'un lion
Son corps est le corps d'un singe
Elle rugit comme un lion
Elle hurle sans cesse comme un démon-chien"


Le maître et l'elève semblaient parfaitement coordonnés dans leur sorte de chorégraphie d'un autre temps. Puis deux yeux apparurent dans le noir, derrière son maître. Deux yeux qu'il ne connaissait que trop bien. Toutes les nuits dans ses songes ils étaient là pour lui rappeler son regard. C'était comme une bataille psychologique que la fille du très-haut s'employait à gagner haut la main.

L'esprit de Castiel analysa rapidement toutes les solutions qui se montraient à lui. Cèder à la panique était exclu. Il n'avait pas le droit, pour elle, il devait se montrer fort. La confiance en son maître, l'Enfant-Démon parirait là-dessus, continuant cette danse étrange, il ignorait simplement Lamasthu. Sun était assez forte pour l'avoir sentie derrière elle. Le jeune homme se força à fermer les yeux pour mieux continuer, il misait tout sur les enseignements de Sunilda alors que son aura d'une couleur rougeoyante comme son oeil de démon commençait doucement à envahir la pièce.


[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-bleu1150/1150[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-rouge900/900[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-jaune1350/1350[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyDim 30 Oct - 12:12



D'une même voix, évoluant de concert, le maître et l'élève progressaient, chantaient pour évincer les ténèbres. Quand soudain un rugissement retentit et un voile obscur, comme un rideau de brume, s'installa. Le chant des oiseaux s'était tût, seul demeurait un silence pesant, lourd qui pesait sur les épaules de Castiel. Mais ce dernier, sous le regard attentif de la Mère-Louve, n'avait pas brisé sa danse. L'eau se mouvait avec grâce, finit par se parer d'une belle couleur écarlate sous la volonté de Castiel.

Lamasthu observait ses proies avec attention, se fondait dans les recoins sombres de la pièce pour mieux appréhender cette énergie nouvelle. Mais la fille du très-Haut était obstinée, et sa cible, toute désignée. Sa voix chercha à frapper aux portes de l'esprit de son enfant :

« Tu m'as manqué mon enfant… Ne reste pas avec elle… elle ne t'aime pas comme moi je t'aime. Elle n'est pas ta mère ! Moi je le suis ! Sinon, pourquoi continuerais-tu à chanter ma chanson ? Tu ne dois pas avoir peur… jamais. Mais d'elle oui ! Elle va te tuer, t'emmener dans son royaume loin de moi, parce que tu es une partie de moi, de mes entrailles. Tu m'appartiens. »

Des images du passé affluèrent dans la tête de Castiel, souvenirs pénibles qui ne ferait qu'ébranler ses maigres convictions. Se faisant la Démone cherchait une ouverture, une faille dans la muraille. Quand elle sentit le moment opportun, elle s'élança dans leur direction. Surgissant dans un hurlement bestial, elle se rua sur lui, son enfant avec force d'éclaboussures.

« Je t'ai eue. Je vais te briser. »


Ses crocs se refermèrent sur sa nuque et une gerbe de carmin éclaboussa l'eau et la peau de l'apprenti. Les yeux de Sunilda, effarés, grands ouverts, se perdaient dans le lointain, s'accaparant une part de l'invisible. Un soupir, un souffle et le corps de la Sainte glissa, maintenu très vite par les mains monstrueuses de Lamasthu pour continuer son horrible office. Dans d'affreux bruits de succions, la Démone, fille du Très-Haut, faisait festin royal en s'abreuvant du sang du Cancer. Tout en considérant son enfant-Démon de son œil exorbité. Elle retira ses crocs du cou tendre de Sunilda et, sans égards, jeta négligemment son corps désarticulé dans l'eau.

Perturbant l'ondée.

« Sans ta gardienne que vas-tu faire ? Tu vois, je suis la seule capable de te protéger. Mon enfant, tu as déjà une famille. Je suis ta mère, tu es mon fils, mon unique fils… Avec moi tu ne seras jamais seul. »

Qu'allait-il faire et décider ? Briserait-il ses mouvements pour observer sa seule lumière s'éteindre définitivement ? Ou constaterait-il des légers soubresauts qui secouaient le corps de sa protectrice ? La surface de l'eau miroitait, renvoyant l'image d'un jeune homme brisé et apeuré, l'écho de ce qu'il était, perdu dans la noirceur. Brûlé par l'eau, la cruauté de l'homme.

Le visage immobile de Sunilda disparut sous la surface. Quelques bulles s'échappèrent de ses lèvres, finissant leur course pour se briser, s'éclater contre leur réalité.

L'eau était la clef.



[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyDim 30 Oct - 12:56


De grands yeux jaunes, des iris de chat, une silhouette dotée de grandes ailes noires, des serres plus aiguisées que celles d'un faucon... Lamashtu. La démone était facilement reconnaissable de part ces quelques particularités physiques qui la représentaient et encore c'était sans oublier son ventre de femme enceinte et les deux cimeterres qu'elle brandissait. Le feu et la glace, deux élèments que Castiel avait en horreur. Tout était plus simple avec les esprits, pas d'élèment juste... des esprits ! L'Enfant-Démon ne savait pas vraiment encore comment son cosmos se manifesterait, il y avait simplement cette aura rougeoyante comme le sang qui commençait à nuancer la couleur de l'eau. La carmin, le sang c'était sa couleur, la même que son oeil de démon.

Animé d'une conviction nouvelle, Castiel ne brisa pas la danse que lui avait montré son maître un peu plus tôt. La voix de la fourbe raisonnait dans sa petite tête blanche. La démone à tête de chacal le considérait comme son fils ? C'était pour ça qu'elle le suivait partout ? Simplement pour l'avoir pres d'elle ? Il lui appartenait donc... C'est pour ça que Sunilda l'appelait Enfant-Démon. La blanche savait-elle qui il était vraiment. Les images dans sa tête concernant sa naissance, elles étaient fausses ? Il l'avait sa famille en fait et c'était cette même famille qu'il avait fuit pendant quatre années entières.

Castiel avait faibli, le rythme de sa dance faiblissait de plus en plus et ensuite ce fut la vision d'horreur. Il avait eu faux, sur toute la ligne. Le chevalier d'or du Cancer ne l'avait pas vu venir, elle n'avait pas prévu l'attaque... C'était sa faute, la sienne, comme à chaque fois. L'adolescent était donc fait pour souffrir durant chaque instants de sa vie. Son aura carmine se dissipait au fur et à mesure que le sang de son maître se répandait dans l'eau. Lamasthu avait réussi. Castiel voulait appeler à l'aide, crier de toutes ses forces pour qu'Airoth arrive, ou même Silas mais rien ne pouvait sortir. La gorge serrée, il plaqua une de ses mains sur son visage scrutant par la suite ce liquide de vie qui l'avait éclaboussé. La vie de Sun, Sa Mère-Louve....

"Ma mère..." L'adolescent regarda le démon qui présentait des traces de sang tout autour de sa gueule, le sang encore du sang, sur sa main, tout autour de lui. L'eau des termes était sang, son cosmos était sang. "Ma mère..." Castiel serra le poing, le porta à ses narines cherchant l'odeur de celle qui l'avait protégé, la seule.

"Tu viens de la tuer !" Une énergie cosmique nouvelle enveloppa la pièce, l'aura rougeoyante se fit plus vive, se mélangeant au sang de son maître, sa vraie mère.... Son oeil aussi réagissait comme habité d'une force nouvelle, une conviction plus forte que jamais. L'Enfant-Démon continuait toujours sa dance, inlassablement continuant son office, c'était la moindre des choses pour sa Mère-Louve. Ces moments passés avec elle, tous les bons souvenirs passés en compagnie de la Blanche commençaient à chasser les mauvais. C'est ainsi qu'il revit leur première rencontre, cette fois où elle l'avait enveloppé dans la nuit ou encore ce matin même où elle l'avait réveillé affectueusement. Toutes scènes, le jeune homme ne les vit pas dans son esprit non mais à la surface de l'eau, il comprenait enfin.

Une larme, une seule coula de son oeil démoniaque, une larme couleur sang alors que des étincelles cosmiques s'échappèrent à chacun de ses mouvements, puis d'un geste limpide dans la continuité de sa chorégraphie, Castiel envoya un maximum de puissance. C'était ce qu'il lui restait à faire, la chatier pour Sun, sa mère... C'était donc ça... être éveillé...


[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-bleu1150/1150[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-rouge900/900[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-jaune1350/1350[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyDim 30 Oct - 13:46



Larmes et sang. Oh un long frisson de plaisir parcouru l'échine de la créature. La Démone exultait, riait à gorge déployée, heureuse de voir son Enfant si mal. Bientôt, elle le savait, il se résignerait et accepterait son destin. Il en était toujours ainsi avec les enfants capricieux. Dompté, Castiel lui obéirait au doigt et à l’œil. Car elle avait de bien nombreux desseins pour lui. Sa mère… sa mère répétait-il inlassablement, doux requiem à ses oreilles, qu'il sombre ! Oui qu'il chute en son domaine enténébré, qu'il rejoindre sa cause. Cela faisait longtemps qu'elle attendait cela, Lamasthu, fille du Très-Haut, celle qui volait les bébés pour les dévorer.

Mais lui… oh oui pour lui elle avait bien d'autres plans. Quelque chose de plus grand, à la teinte vermeille qui, toujours un peu plus, prenait le pas sur les autres couleurs. Si bien que Sunilda s'effaça totalement à sa vue. Seulement, il n'avait cessé de danser. Pas une seule fois. Si bien que les oiseaux se remirent à chanter. Le cosmos de l'apprenti grandissait à vue d’œil et, se faisant, d'autres, se joignirent à lui pour le porter, l'aider, l'encourager. Que l'enfant-Démon prenne garde à ces murmures et il les entendrait enfin chanter, les Esprits-gris ! Les premiers à apparaître dans le cortège de la Reine Immaculée.

« Regarde les étoiles ! Regarde les ! » clamaient ces être fantomatiques sous leur forme la plus primaire. Feux follets qui rejoignaient la danse de Castiel. « Brise tes chaînes ! »

Comme Taureau Blanc l'avait fait pour elle, à Rome. Comme Sunilda, pour lui, l'enfant-Démon. Puis doucement, un nouveau souffle, un chuchotis dans son oreille. Une vois douce et familière.

« Je serai toujours là, Castiel. »


Des bras blancs et éthérés vinrent l'enlacer. La fine silhouette de Sunilda voletait à ses côtés, le guidait.

« Te voilà éveillé. Tu n'es plus un Aveuglé… C'est bien, mon enfant. Je suis fière de toi… »

Lui confia t-elle, à l'instar d'une mère, au creux de son oreille. S'il tournait son visage dans sa direction, il verrait, sur le visage de Sunilda, un sourire magnifique. De ceux qu'elle lui offraient quand l'adolescent comprenait. Le premier, fut lorsqu'elle le libéra du joug de ses agresseurs. Aujourd'hui il se réveillait vraiment.

« Je savais que le temps était venu pour toi. »

Tout à coup la Bête sanglante hurla. Son cri résonna inlassablement dans tout le Temple du Cancer. Les familiers de Sunilda frémirent mais, confiants, ne cédèrent pas à la panique. Comme l'avait fait Castiel qui s'agitait toujours avec un certain calme. Une tranquillité que la Vagabonde lui communiquait. L'énergie issue des astres se fit de plus en plus écrasante et totale, si bien que les ailes noires de la créature se brisèrent. Elles pendaient lamentablement sur ses côtés alors que ses propres griffes labouraient sa chair à vif, visiblement brûlée par ce cosmos naissant. Si éclatant.

« Arrête ça ! Tu es mon enfant, mon fils ! Je suis ta mère… ta mère... » Elle vomit alors un flot de bile noirâtre. « Non, je suis sa mère désormais. »

Fit Sunilda en se séparant du jeune garçon pour faire face à une Lamasthu désabusée. Qui reculait, encore, et encore. Une main impérieuse se leva, les cheveux de la belle dansèrent tout autour de sa personne alors qu'une énergie titanesque se déversait. Ses yeux n'étaient plus que deux puits de lumière. Elle ouvrait la Porte des Esprits.

« Maintenant, chasse-la Castiel ! »



[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyDim 30 Oct - 14:29

Comme pourrait-il oublier tous ces bons souvenirs ? Les seuls qu'il avait et qu'il chérissait depuis lors. Sa première rencontre avec la Sainte, parée de son habit divin, ce sourire qui illuminait son regard rien qu'à la mention du Taureau Blanc, cette proximité quasi-quotidienne qui donnait la force à Castiel de vivre chaque journée. Non c'était tout bonnement impossible d'occulter de telles choses. Même s'il n'était qu'un Enfant-Démon il était celui de la Mère-Louve, pas du monstre qui se trouvait devant lui, non ! L'énergie coulait à flot dans tout son être, comme transcendé, Castiel continuait, inlassablement à danser tout en lançant vagues cosmiques après vagues cosmiques. Prendre la fuite était exclu. S'il devait briser le lien avec Lamasthu c'était aujourd'hui et maintenant. Le seul lien véritable dont il avait besoin était celui qui s'était créé avec sa protectrice et malgré sa mort physique la Blanche le lui avait promis. Elle serait toujours là pour lui, tel était son rôle de maître, de protectrice, d'amie, de mère.... L'adolescent en avait pleinement conscience et ne lâcherait rien il en avait décidé ainsi.

Il était terminé le temps où les feux follets démoniaques et les sbires de Lamasthu contrôlaient sa destinée. Castiel allait faire place à une nouvelle ère, un nouveau cycle pour lui allait commencer. Il était sûr de son fait, aujourd'hui tout prendrait fin, lui permettant de renaître et ça c'était grâce à la femme que ce monstre venait de tuer. L'Enfant-Démon avait désormais une dette envers le Sanctuaire et ses chevaliers, envers la déesse Athéna aussi, sans oublier Taureau Blanc et les autres étoiles du Zodiaque : ils avaient aidé Sunilda qui venait de l'aider en donnant sa vie.

C'est alors que les oiseaux se remirent à chanter, les Esprits-Gris... il était capable de les entendre, maintenant il pouvait ! Comme elle, comme la Reine Blanche ! "Sun je peux..." Castiel ne termina pas sa phrase, si elle pouvait l'entendre de là où elle était elle aurait compris. Cette communication avec les Esprits marqua réellement le passage du jeune homme à une autre dimension, celle des éveillés. Il était presque pareil, encore juste un détail... la démone. Il devait la renvoyer encore, une dernière fois.

L'Enfant-Démon entendit alors la voix de sa vraie mère, elle confirma ce qu'il pensait. La Blanche serait toujours là pour lui... Un sourire aux lèvres, un regard emprunt d'une profonde reconnaissance pour son maître, l'adolescent inclinait légèrement la tête sur le côté, comme s'il entrait en contact avec la peau si douce du Cancer car elle était bien là... il pouvait la ressentir. Oui il n'était plus aveuglé.

"Merci..." Oui le temps était enfin venu, après les seize années de sa vie passées à fuir la fin se profilait. Castiel était sûr du dénouement, sûr de sa force et ça c'était impensable il y a encore quelques jours.

Alors que le monstre hurlait de douleur ou de dépit ou les deux peut-être ses ailes se brisèrent soudainement et alors qu'elle se tailladait elle même son sang commençait à se répandre. Liquide immonde à la couleur d'ébène. Alors que la créature des ténèbres vociférait, argumentant une fois de plus qu'elle était sa mère, Sunilda s'interposa argant haut et fort que c'était elle sa vraie mère. Ainsi elle le pensait aussi. Le regard encore plus flamboyant la cosmo-énergie de Castiel se faisait encore plus intense, plus rayonnante même l'eau écarlate raisonnant de plus belle avec son aura.

C'est au signal de son maître que Castiel entamait la dernière partie de sa danse, passant au travers Sunilda pour frapper de la paume de sa main le front de la créature, pile au moment où la danse prenait fin, comme un signe la fin de la danse sonnait le renvoie du démon. Essoufflé, l'Enfant-Démon regardait le monstre se débattre puis disparaître avant de tomber à genoux, épuisé....


[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-bleu1150/1150[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-rouge900/900[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-jaune1350/1350[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyDim 30 Oct - 15:16


Le cri de la Démone se mua en un long cri lupin. Et tout s'évapora, laissant la surface de l'eau parfaitement immobile. Le reflet de l'enfant-Démon était intact, il n'y avait plus la moindre trace de sang, de doute ou de peur. Seule restait l'image du jeune homme que Sunilda avait entrevu, lors de leur toute première rencontre. Éveillé, prêt. L'illusion venait de prendre fin et Castiel put voir la maîtresse des lieux revenir dans son corps, se glisser dans son enveloppe charnelle pour s'animer, se redresser et respirer à pleins poumons. Sans crier gare, troublant l'eau du bassin, Sunilda alla enlacer le corps de son apprenti. Heureuse, se laissant même aller à un rire chantant, communicatif. Derrière eux, une forme intangible reprenait son aspect originel, celui d'une grande louve au pelage blanc. La gardienne de Sunilda se retira en silence, saluant brièvement l'élève de sa maîtresse d'un mouvement du museau.

« Tu as réussi… » il venait de passer une épreuve bien difficile, une tâche ardue, qu'il avait bravé avec courage. Castiel avait fait un pas immense vers sa destinée. « … mais je n'en doutais pas un seul instant. Tu as compris. Tu as traversé le voile. »

Son monde, pour arpenter des terres bien hostiles, une réalité bien difficile à comprendre et percevoir. Comme l'avait fait Taureau Blanc, à la différence que lui, Castiel, avait trouvé la clef sans son aide. Ne l'y avait pas forcé pour le préserver.

« Il y a des années je passais cette même porte que toi, sous les bons soins de mon maître. Tu es parvenu à vaincre ta plus grande peur. Comme j'ai pu le faire. Aujourd'hui tu as subi une sorte de renaissance. Viens. »

Elle l'aidait à se remettre sur ses jambes, lui intimait de rester contre elle, au moins un moment pour qu'il reprenne ses esprits.

« Cette danse s'appelle la ronde des Esprits. Elle est très puissante et avec un peu d'entraînement, tu sauras te l’approprier. »

Si Sunilda lui avait appris ces quelques pas, c'était pour le mettre sur la voie, lui donner quelques armes pour l'avenir qui l'attendait. La fille de Jarl ne faisait rien par hasard, de cela, Castiel en était sans doute déjà assuré. Son regard bienveillant s'accrocha dans celui de Castiel, mer infiniment rouge, couleur que la Sainte du Cancer appréciait à sa juste valeur.

« Laisse ton cœur s'apaiser maintenant et écoute. Les esprits-Gris vont soulager tes maux. »

Une pause durant laquelle Sunilda le fit se rasseoir dans l'eau. Avec douceur et tendresse, la jeune femme replaça une mèche de cheveux derrière son oreille.

« Qu'entends-tu, à présent ? »


Le chant du cœur d'une mère débordant d'amour pour sa progéniture. Elle se pencha sur son front pour y déposer un baiser.

« De quoi as-tu peur maintenant ? »


La surface de l'eau lui renvoyait une unique image : la sienne, entourée de sa famille, celle qu'il rêvait et qu'il pouvait presque toucher du bout des doigts.

« Comment te sens-tu ? As-tu faim ? »



[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyDim 30 Oct - 16:09
L'Enfant-Démon, pour la première fois de sa vie, n'avait pas douté. Le jeune disciple avait mis toutes ses convictions, sa confiance en son maître dans cette danse. Danse ô combien magique. Grâce à ces quelques mouvements, Castiel pouvait de nouveau avancer dans la vie, bravant cet obstacle en la personne de Lamasthu. Alors que la démone se faisait aspirer par le portail créé par son maître, il ne la lachait pas du regard. Regard qui en disait long sur sa détermination nouvelle. Maintenant, l'aspirant savait de quoi il était capable, pleinement maître de ses capacités il pourrait aider d'autres personnes qui comme lui étaient perdues. Mais ce pour ce faire, il allait devoir continuer de travailler dur, ne pas se reposer sur ses acquis. Cette force écarlate en lui, l'Enfant-Démon devrait la façonner à son image et la rendre encore plus éclatante que jamais.

Haletant et désormais à genoux, la créature des ténèbres venait de repartir dans son monde. Posant son regard hétérochrome sur ses mains, Castiel n'en revenait pas. Il était libre et il avait gagné sa liberté au terme d'un combat astral pour le moins éprouvant. C'était donc ça que la Reine immaculée avait fait avant de rentrer la dernière fois, normal qu'elle ait été fatiguée. Combattre un démon était une tache des plus difficiles même pour un chevalier d'or. Pour preuve du changement qui s'était opéré chez l'adolescent celui-ci n'eut aucun mouvement de recul lorsqu'il aperçut la louve astrale au pelage blanc, une première ! Alors que Sunilda la prenait dans ses bras, Castiel répondit à son étreinte plongeant la tête dans le cou de son maitre. Il avait vraiment cru la perdre et elle était là, en chaire et en os dans ses bras... sa nouvelle mère. Lorsqu'elle le félicita, le garçon releva son regard plongeant dans les yeux d'améthystes de la jeune femme.

"C'est grâce à toi... Mère-Louve." Castiel replongea dans le cou de Sunilda voulant s'assurer qu'elle était bel et bien là, profitant pleinement de ces retrouvailles.

La nouvelle progéniture de la louve se leva lorsqu'elle le lui dit, s'appuyant sur son maître, épuisée par cette danse si salvatrice. Ainsi cette danse se nommait la ronde des Esprits, le premier enseignement de la Mère-Louve était une technique redoutable mais aussi vitale pour l'avenir pour du jeune homme. "Je les entends maintenant... je comprends mieux aussi." Castiel ferma les yeux, toujours appuyé sur sa mère s'avourant chacune des paroles des Esprits-Gris, c'était si agréable de pouvoir les entendre.

S'assayant dans l'eau suivant les directives de la Blanche, Castiel se posa contre le rebord, s'affaissant légèrement la fatigue faisant son oeuvre. Jamais il n'avait usé d'une telle énergie, pas même lorsqu'il avait réussi à repousser la démone la première fois. "J'entends l'avenir, j'entends ton coeur aussi et les paroles du Sage-Ardent...." Depuis que la Reine Immaculée avait prononcé ces quelques paroles censées conduire son Enfant-Démon dans une quête sans doute perrilleuse, Castiel les entendait tous les jours, il était presque obnubilé par elles.

L'apprenti se permit même de rougir lorsque Sun vint tendrement déposer un baiser sur son front. C'était ce qu'il adorait chez elle, ces marques d'affection qui lui avaient cruellement fait défaut durant son enfance. Et c'était en partie ces marques qui avaient permis au jeune homme de se battre. De choisir.

"De perdre ma famille... Mais je me battrais pour que ça n'arrive pas." C'est ce qu'il voyait en regardant la surface de l'eau, le Sanctuaire, une grande famille qu'il ne voulait pas perdre. Même Taureau Blanc comptait pour lui. "Tu peux me parler de ton maître ? Enfin si tu veux." Il venait de se rappeler qu'elle avait mis sous silence la réponse à sa question concernant l'histoire de son armure et ne voulait pas trop abuser. Il commençait à la connaitre. Il viendrait un temps où elle lui dirait ce qu'il avait besoin de savoir.

"Je.. je vais bien, un peu fatigué mais..." Castiel se leva, titubant légèrement avançant vers Sunilda pour se blottir de nouveau dans ses bras. A cet instant, il n'était rien de plus qu'un enfant dans les bras de sa mère, la Mère-Louve. La fatigue, la faim... tout cela était accessoire, futile, Castiel venait de trouver quelque chose de beaucoup plus important.


[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-bleu1150/1150[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-rouge900/900[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-jaune1350/1350[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyDim 30 Oct - 16:43


Il n'avait nul besoin de la remercier. C'était son rôle, son devoir de guider les âmes égarées. Et pourtant, Sunilda outrepassait ses attributions avec lui, une exception non isolée mais qui, elle le sentait, était nécessaire. Sa famille. La belle en avait trouvé une également, à l'instar de son élève ressuscité. Sa main se perdit dans la tignasse éparses de son protégé, le laissant humer son parfum, s'imprégner de son essence rassurante. Elle aussi, se perdit quelque peu dans ses pérégrinations, belle Vagabonde. Elle évoluait, se transcendait un peu plus chaque jour, se complaisait dans un Monde qu'elle avait rejeté petit à petit pour s'en protéger. Aujourd'hui, la Sainte du Cancer voyait les choses autrement et comptait bien faire partager sa vision à ceux et celles qui en avaient besoin.

Il comprenait, il entendait à présent. Une chose qui lui fit plaisir, au-delà de toutes choses. Maintenant la jeune femme comprenait le bonheur d'inculquer son savoir aux autres. Enseignements de son maître, qu'elle transmettait à son tour. Pourtant, elle savait qu'il n'était pas vraiment destiné à suivre ses pas. À reprendre son armure le jour où elle s'en irait rejoindre les étoiles. Pourquoi lui apprendre toutes ces choses dans ce cas ? Seule Sunilda connaissait la réponse à cette question. Voilà pourquoi quelques uns de ses secrets n'avaient pas encore été dévoilés. Le moment n'était pas venu, ni propice.

Son cœur battait effectivement à l'unisson avec le sien, se calquant à son rythme. Oh cela serait mentir que de dire qu'elle ne s'était pas inquiétée pour lui. Elle-même se souvenait encore du jour où la sorcière Bara l'avait emmené voir Loup-Gris.

« C'est bien. »
dit-elle pour toute réponse. C'était ce qu'elle attendait, en définitive. « Je vais te parler de lui, oui, si tu le désires. »

Elle le laissa se redresser et se mouvoir seul jusqu'à elle, lui octroyant l'abri de ses bras. Son étreinte se fit à la fois ferme et douce. D'un mouvement du menton, elle lui désigna la surface miroitante de l'eau, où ils se reflétaient tous deux. Une image qu'il allait devoir bien garder à l'esprit quand d'autres ombres viendraient l'assaillir. Doute, peur et incompréhension.

« Son nom était Aran, mais il se faisait appeler Loup-Gris. C'est lui qui m'a montré le chemin vers la Porte des Esprits dont tu as pu apercevoir le seuil tout à l'heure. Il m'a fait traverser le voile en dansant de la même manière que toi et moi. À la différence que nous avons évolué dans la neige, cette nuit là. J'étais à cette époque sous la tutelle d'une vieille sorcière, Bara, que j'aimais comme une mère. » Face à son souvenir, l’œil de la belle s'alluma d'une note de mélancolie. « Et l'heure pour moi était venu, comme aujourd’hui pour toi. Mon initiation à débuté avec cette drôle de rencontre qui a marqué ma vie à jamais. Aran et moi avons dansé inlassablement jusqu'à voir surgir un monde qui me semblait bien effrayant à l'époque. C'est là que j'ai découvert ma nature particulière. Ma forme de Louve Immaculée. Et comme toi, j'ai été attaquée par une créature. Celle qui m'effrayait le plus à dire vrai. Une épreuve, une illusion car à la fin, ce fut sous les traits de Bara que ma Peur s'est révélées. Comme toi avec la Démone. Que tu vaincras, j'en suis sûre. »

Il ne devait plus en douter, plus une seule seconde, surtout en ayant désormais conscience de sa nature. Liée à la Toison d'Or.

« Lui et moi nous nous sommes unis et promis protection mutuelle. Jusqu'au jour où… Où l'on m'a dessiné des choses sur mon corps. »


Un petit sourire, des souvenirs qui ne l'affectaient plus vraiment. Non aujourd'hui, elle avait une autre menace à écarter mais s'abstenait bien d'en parler à Castiel. Plus tard…

« Allons manger un morceau, nous allons reprendre avec quelques exercices de méditation. »


Elle l'invita à sortir, non sans faire attention à lui, à l'entraîner doucement dans son sillage, laissant leurs deux corps sécher seuls. Une fois cela fait, la belle s'habilla, aida son apprenti à en faire de même avant d'aller prendre place devant le Mur des Visages. Elle les salua d'une inclinaison de la tête.

« Ferme les yeux et fais le vide en toi. Respire, apaise ton cœur. » toujours ces mêmes demandes. « Là… maintenant parle-moi de Taureau Blanc. Est-ce que tu le vois ? »



[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyLun 31 Oct - 7:53
Indirectement, l'Enfant-Démon devait cette renaissance à Loup-Gris, le maître de son maître. Ce n'était peut-être qu'un effet psychique mais sans cette danse Castiel n'aurait pas pu. Pour la Mère-Louve et Loup-Gris il devrait continuer à se battre, rendre cette danse encore plus parfaite. L'apprenti était peut-être totalement éveillé il n'en demeurait pas moins perfectible. Comme ce jour, il viendrait tous les mains dans cette eau qui lui inspirait autrefois la crainte et il danserait, sans relache jusqu'à l'épuisement. L'adolescent en était certain maintenant, c'était là sa destiné. Et un jour grâce aux enseignements de la Reine Immaculée il repasserait le voile pour anéantir totalement la démone. Car si elle avait été repoussée ce jour, rien ne dit qu'elle ne reviendrait pas demain.

Elle venait d'accepter de parler de son mentor, de Loup-Gris. Castiel était pour ainsi dire heureux, Lamasthu avait été bannnie et pour la première Sunilda allait se laisser aller à quelques confidences sur son passé. Sa curiosité serait enfin satisfaite pour le moment. C'est avec regret qu'il dû quitter l'étreinte de sa nouvelle mère, pour regarder la surface de l'eau.

Castiel apprit donc l'importance que Loup-Gris avait pour la Blanche pour elle pour lui. A eux trois ils formaient les maillons d'une chaîne peut-être encore plus grande et dans le futur, l'Enfant-Démon tacherait de faire pareil. La vie antérieure de son maître n'avait pas dû être de tout repos, malgré sa peur il avait quand même eut la "chance" d'évoluer dans de l'eau chaude. Il se remémora rapidement son périple sur les terres enneigées du Nord et il n'aimait pas ça du tout. La seule chose douce et agréable était cet épais manteau de fourure dont la Fille Des Loups l'avait couvert.

A la fin du récit, l'enfant posa une main réconfortante sur l'épaule de sa mère, conscient que toutes ces choses qu'elle venait de lui révéler devaient certainement être pénibles à raconter.

"Tu crois que moi aussi j'ai une forme ? Tu l'as vu dis ?" Une louve blanche, telle était la forme de son maître mais quel forme lui était destinée ? Une tête de chacal avec trois yeux comme ELLE ? De nouvelles interrogations fleurissaient dans sa petite tête blanche. Il n'était pas humain juste un démon alors....

Castiel ne disait plus rien, se levant avec l'aide de son maître pour sortir des thermes et se vetir de nouveau. L'aide de Sun fut la bienvenue il se sentait vidé, le contre coup de la danse et de son véritable éveil sans doute. Une fois assis là devant le mur aux Visages, Castiel ferma les yeux tachant de se concentrer. Il était impératif pour lui de réussir à nouveau, pour elle, se mettant sans doute trop de pression mais il le devait. Son rythme cardiaque se faisait plus lent, plus décontracté. Sans le poids de la Reine des Démons, il était plus facile pour lui de faire le vide, de réfléchir même.

"Taureau Blanc... une étoile brisée puis reformée. Une étoile qui n'a jamais autant brillée et puis... une droiture, de l'amour, un amour inconditionnel."

L'adolescent l'avait déjà entrevu lors de son passage dans le Temple du Taureau, il l'aimait. Bete l'Enfant-Démon qui le jalousait. Ouvrant les yeux, ses iris se posèrent de nouveau sur le mur aux Visages. Scrutant un à un tous les facies, comme plus intéressé que jamais.

"Loup-Gris... il est ici ?"

Sa curiosité, encore et toujours.


[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-bleu1150/1150[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-rouge900/900[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-jaune1350/1350[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyLun 31 Oct - 12:12


« Ce sera à toi de découvrir la tienne, mon apprenti. Mais je l'ai vue, oui. » lui avait-elle répondu sans en dévoiler davantage. Une fois installés, sa question sur le Taureau Blanc posée, elle l'écouta parler. « Bien. »

Ce simple mot s'échappa de sa gorge et la belle ferma les yeux pour adopter sa posture méditative. Une jambe repliée au dessus de l'autre, Sunilda paraissait s'être muée en statue d'albâtre. Dans cette parfaite immobilité qui indiquait à Castiel qu'elle se plongeait dans son monde. Pour le veiller. Au dessus d'eux, les Visages s'étaient affaissés dans leur direction, les observant sans dire le moindre mot. Ils les surplombaient de toute leur hauteur, sans oser toutefois les juger. La curiosité de l'enfant-Démon lui fit ouvrir un œil.

« Je peux l'appeler oui, pourquoi ? » soudain une voix la fit écarquiller des yeux. « Ou je peux venir tout seul. »

Pour la première fois, Castiel pouvait voir le visage de sa maîtresse se parer d'une expression jamais esquissée chez elle : la surprise. D'un bond, la Louve Immaculée fut sur ses pieds, tentant de percer le noir qui s'accumulait tout autour d'eux. Un nouveau danger ? La façon dont dansait le cosmos de la belle pouvait l'indiquer, mais, très vite, une haute silhouette, approcha. Puis une seconde. Deux loups, immenses, stoppèrent leurs pas devant le maître et son élève. Ce dernier pu reconnaître aisément la gardienne de Sunilda, mais qui était l'autre à ses côtés ?

« Loup Gris ? Je pensais que tu... »
La bête grise l'arrêta derechef : « J'ai réussi à Lui échapper. Je prends de grands risques à venir te trouver, Louve Immaculée. Son Ombre s'étend, il sera bientôt là, penché sur deux Tours se faisant face… Et il s'abreuvera du sang de la Guerre. »

Quelle bien terrible prophétie. L'oeil du Loup se posa un instant sur Castiel.

« Te voici guide à ton tour, c'est bien, initie-le à notre art, mais abstient toi d'aller jusqu'aux portes des Esprits, cela pourrait le détruire. »


Il se rapprocha, sans produire le moindre bruit. Et il changea de forme, se mua en un humain assez grand, drapé de noir. Il dégageait quelque chose de sibyllin, d'imposant qui suscitait le respect. Une aura bien plus importante mais similaire à celle de Sunilda.

« Tu dois te rendre dans les terres ensanglantées. Fais attention, Louve Immaculée. Lui, ne va jamais cesser de te traquer. »

Une simple inclinaison de la tête pour toute réponse et Aran, amusé par le sérieux de sa propre élève, la gratifia d'une petite caresse au dessus de sa tête.

« Mais tu n'es plus seule désormais. Tu as trouvé ton Émeraude. »

Dans un souffle, invisible aux sens des simples mortels, les deux créatures éthérées s'évaporèrent. La jeune femme quant à elle, reprit sa pose initiale, se drapant dans un mutisme inquiétant. Son air grave ne pourrait échapper à Castiel.



[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyLun 31 Oct - 14:51


Dorénavant, Castiel avait un nouvel objectif, celui de découvrir sa forme. A l'image du loup immaculé, l'apprenti devait bien en avoir une lui aussi. Il continuerait à s'exercer tous les jours jusqu'à ce qu'il la découvre. Ce n'était pas une option, s'il voulait protéger sa nouvelle famille c'était un passage obligatoire. Si on suivait la logique ce serait sans doute un loup, Loup-Gris... Loup Immaculé... Loup Sanglant ? Loup Démon ? L'adolescent souriait intérieurement brisant du même coup sa méditation. La fatigue le faisait divaguer sans doute alors qu'il était encore tôt. Dans ce monde de vision le monde ne s'écoulait pas de la même manière.

Ne connaissant pas tous les visages présents sur ce mur si particulier, Castiel avait émis l'hypothèse que ce fameux Loup-Gris pourrait être présent. Sunilda avait bien ramené le défunt frère du chevalier des Gémeaux alors pourquoi pas quelqu'un qui lui était proche par la passé. La Blanche proposa alors de l'appeler ce qui voulait indirectement dire qu'il n'était pas de ceux faisant partis du mur. Il était ailleurs, dans son monde. Mais l'Enfant-Démon n'eut pas le temps de répondre qu'une troisième voix s'éleva. Celle d'un homme... à juger de sa réponse et de l'attitude de Sunilda il devait s'agir de son maître, celui qui intriguait tant le jeune disciple.

Tout d'abord ahuri par l'attitude de Sun, Castiel se rattrapa se levant rapidement comme si un danger allait les frapper. Il recula d'un pas à la vue des deux immenses canidés qui venaient d'apparaitre. Grâce à la Reine Immaculée l'Enfant-Démon était sevré de cette peur panique mais il recula tout de même d'un pas, préférant rester sur ses gardes. Son oeil rubis scintillait prêt à en découdre au besoin. Il écoutait silencieusement, une menace planait ? Et bien sûr il n'en disait pas plus. Maintenant Castiel savait de qui Sunilda tenait concerant son attrait pour les mystères et les énigmes. Il ne put cependant s'empécher d'intervenir quand il fit mention de lui et de la Porte des Esprits.

"Mais pourquoi ?!? Maintenant je veux être capable de choisir mon destin par moi même !"

L'adolescent avait comme éclaté, fait rare pour être souligné mais depuis trop longtemps il avait vécu emprisonné et maintenant à peine était-il libre qu'une nouvelle chose lui était interdit. Castiel ne dit plus rien, il semblait comme ignoré par Aran qui ne devait être là que pour avertir son ancienne protégée. Les Terres Ensanglantées... lieu de la prochaine mission du Cancer. Non l'Enfant-Démon irait dès que possible chercher Airoth, lui il saurait quoi faire, quoi dire pour empecher Sunilda de s'y rendre. Au pire, il pourrait y aller pour elle en compagnie de ce Scorpion Rouge ce n'était qu'un guerrier pour un autre. Non la Blanche ne voudrait pas.

Son esprit bouillonnait, chasser un problème et un autre reviendrait à la charge. L'adolescent ne pouvait pas se permettre de la perdre, pas déjà. Son aura baissa peu à peu alors qu'Aran prenait congé, disparaissant comme il était venu, les loups avec lui. Et chose pour le moins curieuse sa protectrice reprit sa position initiale comme si rien ne s'était passé. Passant une main dans ses cheveux blancs, Castiel soupira alors qu'il s'instala devant son maître. Quelque chose allait se produire c'était évident. Prenant tendrement les mains de Sunilda dans les siennes, il scrutait la moindre expression de son visage.

"S'il te plait... racontes-moi."

Cette fois, le jeune homme ne lacherait pas. Plusieurs fois, la Blanche avait réussi à s'échapper, ignorant les questions qui lui ont été posées mais là maintenant Castiel voulait des réponses. La Mère-Louve n'était plus seule dorénavant, son Enfant-Démon veillerait sur elle et son Taureau Blanc aussi à n'en pas douter.


[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-bleu1150/1150[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-rouge900/900[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] G-jaune1350/1350[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]   [Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] EmptyLun 31 Oct - 15:44


Sunilda… Sunilda…

Plusieurs voix s'essayaient à heurter les limbes de sa conscience, sans y parvenir. Telle une marionnette dont on bougeait les fils légèrement, la Sainte du Cancer se laissa faire quand Castiel prit ses mains entre les siennes, lui demanda des explications. Des réponses qu'elle ne possédait pas. La belle dodelina de la tête, comme lorsqu'elle le faisait étant enfant, quand elle revenait à elle, ou ne comprenait pas. Des choses échappaient à sa compréhension et ainsi se perdit-elle dans ses songes. Son apprenti aurait beau insister, il n'obtiendrait rien d'elle. Juste un glorieux silence dont elle allait se draper longuement, parer son corps qui peu à peu, s'anima. Ses iris, ternes, étrangement fixes, paraissaient voir bien au-delà de leur réalité.

La Vagabonde était partie en quête.

Sunilda… Sunilda…

La harassait sa propre gardienne, inquiète de la voir dans cet état. Mais rien. Un soupir, et la jeune éthérée se redressa, progressa, d'un pas lent, à travers son temple. Arrivée dans sa chambre, la jeune fille de Jarl s'assit sur son lit et resta immobile. Sa respiration était si lente que l'on ne voyait son buste que se soulever à peine. La belle aux cheveux immaculés regardait fixement quelque chose, sans oser bouger davantage.

Loup Gris avait pris des risques inconsidérés pour l'avertir. Mais de quoi exactement ? De Lui. Oh oui, bientôt la belle aurait son propre combat à mener. En attendant, elle devait récolter quelques clefs. Avec lenteur, elle bascula en arrière, laissa son dos choir dans les draps froissés. Ses prunelles se fermèrent au monde et la belle nordique laissa son esprit s'envoler au dessus de son enveloppe de chair et de sang.

Je vais revenir Castiel, avec des réponses. Ne m'attends pas, mais ne t'éloignes pas trop, j'ai besoin de toi.

L'heure était venu pour lui. C'était à elle, à présent, d'écarter les ténèbres qui s’amoncelaient. Lourds nuages se pressant à l'horizon.

=> Fin de l'entraînement et du RP


[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel] Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
 
[Fin Août 550] Le temps est venu pour toi [Entraînement Castiel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Cancer-
Sauter vers: