Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
CastielCastielArmure :
Aucune
Message [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyVen 4 Nov - 11:31
La nuit, le lieu de l’inquiétude, de la confusion, des illusions mêmes et de l’aveuglement. Mais Castiel n’était plus un aveuglé désormais. Grâce aux enseignements de son maître, il avait su se transcender, combattre ses démons ou plutôt sa démone. L’Enfant-Démon était comme la lumière dans la nuit alors qu’il reprenait la technique de la Reine Immaculée. La Ronde des Esprits, enseignement de la Sainte du Cancer qui s’était avéré vital pour sa survie, son éveil. Une aura carmine dansait tout autour de lui alors que des feux follets virevoltaient au chacun de ses pas. L’adolescent ne l’avait apprise que le matin même mais depuis il n’avait pas cessé de se perfectionner malgré la fatigue et son inquiétude grandissante pour son maître. Mère-Louve était partie en quête de réponse et Castiel ne pouvait rien y faire. Il avait retenu la leçon, Sunilda serait toujours à ses côtés, peu importe où son corps physique se situerait.

Son œil rouge brillant d’une lueur particulière, l’Enfant Démon se stoppa quelques instants constatant que son enveloppe physique commençait à avoir ses limites. Il n’avait pas été habitué à autant d’effort et toutes ses sensations d’un corps qui travaille étaient nouvelles. Castiel pouvait se vanter d’avoir une très bonne tolérance à la douleur de par son passé assez particulier mais jamais son corps lui avait fait défaut comme à la l’instant. Alors qu’il ne voulait qu’une chose : Danser encore et encore pour montrer à Sun lors de son retour qu’il était prêt pour l’accompagner dans les Terres Ensanglantées. La pression était d’autant plus forte que le maître de son maître avait pris la peine de venir en personne les prévenir d’un danger imminent, danger que seule Sun connaissait a priori. Et depuis Mère-Louve était dans un état de méditation permanent laissant Castiel avec ses interrogations.

L’adolescent avait voulu se changer les idées après cette dure journée, se rendant au Colisée pour s’exercer. Il avait promis de vivre désormais dans la lumière, de côtoyer plus ses semblables mais là c’était exceptionnel, la nuit était plus propice à s’exercer dans le calme que la journée. Il y avait trop d’aspirant, de disciples et même de chevaliers sous les rayons du soleil alors que sous les étoiles il n’y avait que lui, le démon dansant. Castiel voulait de nouveau danser, s’entrainer mais son corps ne répondait plus.

Alors que ses jambes flagellaient de plus en plus, l’adolescent se laissa tomber au sol, sur les fesses puis s’allongea sur le dos. Le sable de l’arène se collant à son épiderme tandis que l’éclat de son œil de démon diminuait en intensité.


[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] Castie10


Dernière édition par Castiel le Mar 8 Nov - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreAmbreArmure :
Pégase
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyVen 4 Nov - 15:13
Ne jamais se reposer sur ses acquis. Ambre savait qu’il n’y avait aucun secret à la réussite. Même si la bleutée était devenue depuis un peu plus d’un mois la protectrice de la constellation de Pégase, elle n’en perdait en rien sa rigueur et sa persévérance. Car malgré tout, elle savait qu’elle pourrait encore et toujours s’améliorer. L’ambition de la belle n’avait plus aucune faille, et bien que désormais elle s’assumait pleinement en tant que femme, elle gardait toujours au fond d’elle ce souhait de prouver au mieux sa valeur. Rejetée depuis sa naissance, la Sainte de Bronze ne devait son progrès uniquement à elle, à elle seule. Quelque part, la jeune femme s’en voulait d’avoir voulu se cacher, d’avoir souhaité être quelqu’un d’autre pour se voir briller dans le regard de son père.

Mais tout ceci n’avait plus aucune importance.

Car Ambre s’était prouvé à elle-même qu’elle pouvait rivaliser avec le sexe masculin, malgré sa frêle apparence. Après tout, se respecter soi-même, n’était-ce donc pas le plus important ? Et pourtant la fillette qu’elle avait été n’était plus réellement, profondément cachée derrière un masque impassible. Oh non, pas forcément ce masque qu’elle devait obligatoirement porter pour cacher son visage aux yeux des autres. Un masque dont elle s’était serti depuis qu’elle avait décidé de quitter sa maisonnette de Rodorio pour que son père puisse être fier d’elle. Il lui avait fallu trancher sa longue et soyeuse chevelure et parer son cœur d’un épais voile d’indifférence pour faire taire au mieux ses émotions. Parce que d’après son géniteur, les hommes ne pleuraient pas, les hommes cachaient leurs sentiments.

Faire semblant pour cacher sa nature profonde pour finalement adopter le faux.

Le plus beau jour de la vie de la jeune bleutée fut certainement ce jour où elle s’était parée de bronze, jurant ainsi fidélité à la Déesse Athéna, même si elle avait beaucoup de mal à comprendre pourquoi elle et ses sœurs d’armes étaient dans l’obligation de cacher leurs fins traits derrière un masque. Mais elle se pliait aux règles, puisqu’il en avait été décidé ainsi. Quelque part, masque ou non, cela n’enlèverait rien à sa valeur.

Le Colisée était empli d’apprentis ou autres Chevaliers profitant du calme pour s’entrainer. Beaucoup trop fréquenté la journée, Ambre avait cette fois décidé de s’y rendre de nuit, persuadée qu’elle y serait seule et tranquille. La belle voulait perfectionner son pouvoir de feu, ce qui n’était guère aisé en la présence de dizaines de personnes autour d’elle. Sa Pandora box sur le dos, vêtue d’un simple uniforme d’entrainement de lin, la Sainte se rendit donc sur les lieux. L’air était agréablement frais, bien mieux que la journée en cette saison estivale. Des conditions parfaites pour s’entrainer.

Mais à sa grande surprise, ou peut-être pas tant que cela, la bleutée n’était pas seule. Un garçon aux cheveux blancs comme neige, allongé sur le sol de l’arène. Ambre ne put s’empêcher de se sentir quelque peu agacée, même si elle avait parfaitement conscience que le Colisée était ouvert à tout éveillé. Le petit bout de femme s’avança jusqu’à la silhouette, déposant son armure à quelques pas de lui.

« Si tu es là pour faire la sieste, je pense que tu t’es trompé d’endroit … » Elle le fixa un instant, décelant une certaine fatigue sur les traits juvénile de l’adolescent, avant de se réadresser de nouveau à lui d’un ton particulièrement neutre. « Entrainement difficile peut-être ? » Elle lui tendit la main afin de l’aider à se relever si nécessaire. « Ambre, Chevalier de Pégase. Et toi, qui es-tu ? »


#045FB4

[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] 835367ambresign

Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptySam 5 Nov - 8:09
Ne dit-on pas que le Destin est entre nos mains ou encore qu'ouvrir sa main c'est ouvrir son coeur ? Curieusement c'est ce que l'Enfant-Démon pensa en premier lorsqu'il vit cette main tendue, main d'une jeune femme si on se référait à sa corpulence et au timbre de sa voix. L'inconnue portait un étrange masque cachant les traits de son visage ne laissant apparaitre que sa chevelure bleutée. Castiel ne prendrait pas cette main, il n'était pas prêt. Malgré l'énorme avancée qui avait eu lieu le matin même l'adolescent ne voulait pas bruler les étapes. De grandes choses allaient arriver et il ne devait pas s'écarter du chemin, pour Mère-Louve, Airoth et les autres. L'aspirant n'avait pris la main que de deux personnes dans sa courte existence, Sun et cette petite Asgardienne nommée Elyn. Pour cette dernière c'était plus elle qui lui avait pris la main mais il ne s'était pas dérobé, acceptant son aide. Mais ici c'était différent. Il commençait à être un peu trop proche des gens et cette curieuse sensation de plénitude commençait à le mettre particulièrement mal à l'aise.

Aussi Castiel ne réagissa pas tout de suite, ses yeux vairons se perdant à contempler la jeune femme et en particulier son masque. Pourquoi se cacher ? Est-ce qu'elle est hideuse ? Pourtant le son qui sort de sa bouche est agréable. Une belle voix de peut sortir d'un corps laid non ? Esprit juvénil. Roulant sur le coté pour se mettre sur le ventre et se lever plus facilement, l'Enfant-Démon dévoilant le visage étrange scarifié sur son dos. La mère des Démons même s'il l'avait repoussé à l'aide de son maître était encore bien présente, ne serait-ce qu'en facade sur son épiderme mutilé. Se relevant difficilement, Castiel fit face à son interlocutrice avant de baisser la tête s'inclinant. C'est ce geste si difficile à comprendre pour le jeune garçon que les autres prétendants à une armure faisaient avec les autres. Un signe de respect ? Pour lui le respect ne résultait pas en un simple geste mais puisqu'il n'était pas chez lui autant se conformer aux règles.

"Pardon. Je te prie d'accepter mes excuses."

Relevant cette mine fatiguée qu'était la sienne, l'adolescent se rendit compte que son oeil pouvait choquer. Durant toute sa vie la vision de cet oeil de démon lui avait causé bien des soucis. Dans les douze maisons, il ne s'en cachait pas mais à l'extérieur... Il devait retrouver la lumière, c'est ce que disait la Reine Immaculée alors il ne fallait pas. Rapidement se rendant compte de son erreur, Castiel mit sa main devant cet oeil si particulier, cachant cette couleur rubis sur fond noir à la vue de la jeune femme.

L'adolescent allait tourner les talons lorsqu'il se rappela également que la politesse voulait qu'il se présente à son tour. Mais pour dire quoi ? Castiel l'Enfant-Démon ? Le Fils de Mère-Louve ? De Lamasthu ? "Castiel... juste Castiel." Il ne dit rien de plus, son lien en qualité de disciple d'un des porteurs d'or n'était rien d'autre qu'un titre. Certains aspirants pouvaient s'en vanter mais pas le garçon à la tignasse blanche, non. Il n'était pas fait du même bois voilà tout.

Cette fois, il tourna les talons pour se diriger vers la sortie du colisée. Dodelinant de la tête, regarder les feux follets avant de les éteindre tandis qu'il se mouvait difficilement, ses muscules se raidissant de plus en plus.


[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreAmbreArmure :
Pégase
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptySam 5 Nov - 16:24
L'adolescent semblait des plus étranges. Avec l'obscurité de l'heure tardive, Ambre ne s'était pas immédiatement aperçu que rien ne recouvrait le torse de l'inconnu. Mais alors qu'elle lui tendait la main et se présentait comme le voulait la politesse, la Sainte de Bronze fut frappée par un certain détail. Cet oeil rouge au globe oculaire noir. Plutôt saisissant. Et heureusement pour elle, le masque dissimulait parfaitement son intrigue, à croire que celui-ci pouvait avoir de bons côtés tout de même. Mais la belle à la crinière d'azur n'était guère au bout de ses surprises lorsque son interlocuteur roula sur lui-même pour se relever, dévoilant un épiderme mutilé, scarifié, qui la laissa bouche bée.

Alors que le garçon à la tignasse de neige se retrouva face à elle, les pupilles d'océan de la bleutée vint se plonger dans les siennes, une lueur y mêlant curiosité, intrigue et une pointe de compassion. Il ne pouvait voir l'expression de ses traits, seulement lire dans son regard s'il était assez doué pour le faire. Ambre se reprit rapidement, étonnée qu'il ne choisisse de s'excuser aussi rapidement. Manquait-il cruellement de tempérament ? Ou la fatigue le gagnait-il au point qu'il ne se sentait pas capable de débattre avec la Saint de Pégase ? Il semblait ... épuisé. Oui c'était clairement le mot.

La belle n'était point effrayé par l'anomalie de ces pupilles bichromes, bien au contraire, la curiosité finirait peut-être par l'emporter sur la raison, et l'éveillé finit par cacher délibérément son oeil rouge. Fronçant légèrement les sourcils, la Sainte resta silencieuse lorsque le dénommé Castiel se présenta avant de tourner les talons. Croisant les bras, la jeune femme observa un instant le dos abîmé de celui-ci avant de l'interpeler.

"Hé ! Castiel ! Un petit conseil. Si tu veux cacher quelque chose, restes naturel et n'attires pas l'attention dessus."

Laissant son armure au milieu de l'arène, Ambre se permit de rejoindre cette nouvelle connaissance. La Sainte vint se planter devant lui afin de relancer la discussion. Piquée par l'intrigue, la jolie bleutée ne le laisserait certainement pas déguerpir de la sorte. Et puis, elle n'avait aucune idée du statut de cet éveillé et comptait bien le découvrir. Bien entendu, elle aurait assez de tact pour ne pas aborder le sujet de son épiderme mutilé, même si elle en crevait d'envie.

"Pourquoi t'excuses-tu exactement ? Tu me sembles épuisé, tu devrais peut-être te reposer avant de partir ? Enfin c'est toi qui voit, mais il y a de la place pour deux dans ce colisée." Marquant une pause, elle reprit. "Mais dis-moi, qu'est-ce qui t'amène ici ? Tu es un porteur toi aussi ? Ou peut-être un aspirant ?"



#045FB4

[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] 835367ambresign

Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyDim 6 Nov - 7:38
C'est un Castiel encore plus perturbé que d'habitude qui prenait la direction de la sortie. Cette femme semblait si froide et pourtant elle lui avait tendu la main. Ce masque sans doute... Oui c'est peut-être ce masque qui accentue cette sensation de froideur chez le vis-à-vis. Abaissant sa main l'Enfant-Démon n'avait plus besoin de masquer son oeil puisqu'il tournait le dos à cette dénommée Ambre. Castiel souffla, chose qu'il ne faisait jamais, il était comme soulagé d'avoir coupé court à la conversation. Définitivement croiser une personne avec un masque ne lui plaisait pas du tout. Comment peut-on jauger une personne si on ne peut la voir ? Si seulement Sun était là, il pourrait calquer son attitude à la sienne. Dans le Temple du Cancer, l'adolescent savait d'avance quoi faire comme il avait déjà vu son maître faire mais la, dans ce colisée c'était une tout autre histoire. Enfin bref de toute façon cette situation était passée, le disciple n'avait plus qu'à rejoindre le plus rapidement possible le royaume de la Reine Immaculée non sans passer par les termes pour y faire un brin de toilette. Mais alors que Castiel croyait avoir géré la situation sans trop de problème, le chevalier de la constellation de Pégase l'interpella.

L'Enfant-Démon se retourna oubliant préalablement de cacher son oeil. Rester naturel et ne pas attirer l'attention dessus ? Quelques secondes passèrent et Castiel percuta.... son oeil ! "Mince...." Glissa-t-il alors qu'il venait de se rendre compte qu'il venait encore d'oublier de le cacher. Puis très très subtilement, Cast fit un clin d'oeil forcé à Ambre tout en n'ouvrant plus sa paupière. Il n'y a pas à dire, de cette façon l'apprenti du Cancer avait de l'allure !

Ce qu'il craignait arriva, cette fille à la chevelure bleutée se dirigeait vers lui. Etant amoindri physiquement Castiel n'avait pas réussi à mettre beaucoup de distance entre eux et ça il ne le remarqua qu'à cet instant. L'Enfant-Démon recula d'un pas, puis deux avant de se retrouver de nouveau sur les fesses ses jambes se dérobant. "Aie !" Fit-il alors qu'il passait sa main dans sa chevelure blanche, son oeil démoniaque toujours fermé.

Le disciple du Cancer ne comprenait plus. Il avait visiblement gaffé en s'excusant. Pourtant c'est elle qui est venue le voir en plein milieu de l'arène pour lui dire qu'on ne dormait pas ici alors qu'en fait il se reposait juste, n'arrivant pas à se relever. Le disciple avait voulu être honnete et poli et cette femme chevalier était en train de lui reprocher ? Castiel faisait de grands yeux redévoilant par la même occasion son retour hétérochrome sans s'en rendre compte. "Je te dérangeais allongé là." L'adolescent désignait de son index l'endroit où il était allongé comme si Ambre avait peut-être déjà oublié. Puis reposant ses mains sur ses jambes il ajouta : "Je comprends pas... elles ne répondent plus." Son timbre de voix changea un peu, un début de panique ? Peut-être Castiel n'avait jamais connu une telle sensation et puis Sunilda qui n'était toujours pas là.

"Porteur ? Non il n'y a que moi." Castiel ne la comprenait pas vraiment. Il était seul alors pourquoi il aurait porté quelqu'un ? Absurde comme question. "Je suis seul, toujours seul." En réalité Mère-Louve lui avait promis qu'il ne serait plus jamais seul, qu'elle serait toujours là mais le chevalier de Pégase n'avait pas besoin de le savoir et puis Castiel doutait sur ce point. Sa mère adoptive était partie chercher des réponses, elle n'avait pas le temps de le couver puis comme il n'était plus un aveuglé il pouvait, pour certaines choses, se débrouiller seul.

L'adolescent fatiguait de plus en plus, il avait trop abusé de son cosmos c'était évident. Ainsi cette énergie nouvelle n'était pas sans limite et sans conséquence donc. Personne ne lui avait dit pourtant. "Je... j'apprends avec Sunilda, là-bas dans le temple aux prières." Grimaçant, il relevait le bras pour désigner les douze maisons qui se dessinaient au loin.

Remarquant enfin qu'il montrait de nouveau son oeil vairon à son interlocutrice, Castiel désigna ensuite le masque de la jeune femme. "Je peux en avoir un moi aussi ?"


[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreAmbreArmure :
Pégase
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyDim 6 Nov - 9:41
Etrange, si étrange. Ce garçon semblait complètement à côté de la plaque, dans une autre réalité. Ambre n'était point effrayée par cet oeil inhabituel, elle en était au contraire curieuse. Le comportement de Castiel l'interpela et la Sainte de Pégase ne put le laisser partir de la sorte, car une intuition la poussait à le retenir. La belle bleutée ne put s'empêcher de sourire en le voyant effectuer un clin d'oeil plutôt douteux, finissant par se rapprocher de lui alors que lui cherchait plutôt à mettre de la distance entre eux. Lorsque l'adolescent tomba à la renverse, la jeune femme se stoppa, ne comprenant pas réellement la réaction du garçon. Et de nouveau, elle s'adressa à lui. Le fixant calmement, la bleutée l'analysait, analysait sa manière d'être. Il avait l'air si fragile. Traumatisé. Et par la même occasion, il était clair qu'il avait subi des sévices corporels au vu des cicatrices dans son dos.

Ambre aurait très bien pu le laisser partir, mais elle ne le pouvait, car elle sentait qu'il avait en quelque sorte besoin d'aide. La Sainte s'était toujours promis d'aider les personnes plus faibles, plus fragiles, et celui-ci semblait avoir besoin de quelqu'un. Alors, elle enchaina sur une autre question bien qu'il ne semblait pas encore à mesure de porter une armure. Sa réponse fut tout aussi étrange, prouvant qu'il ne comprenait pas réellement pour où la Sainte de Bronze voulait en venir. Et finalement, elle eut la réponse attendue. Sunilda. Ce nom lui disait quelque chose, si elle ne se trompait pas, il s'agissait de la Sainte d'Or du Cancer.

Il n'était donc pas seul comme il le prétendait, ce qui rassura quelque peu la jeune bleutée. Castiel semblait si jeune, si frêle, mais pourtant, pour être un apprenti d'un Chevalier d'Or, il avait certainement développé son cosmos.

L'interrogation de ce dernier la laissa quelque peu interdite. Portant une main à son faux visage, elle baissa les yeux. Elle ne voulait pas vraiment porter ce masque, et lui en voulait un. Mais Ambre fut interpelée par le fait que l'aspirant n'avait apparemment jamais vu ce type de masque alors que pourtant, son maitre était une femme.

"Non ... Enfin normalement ... Il n'y a que les femmes chevalier qui doivent porter un masque. C'est une loi au Sanctuaire, une Sainte ne doit pas dévoiler son visage à un homme sous peine de devoir l'aimer ou de le tuer." Elle soupira de façon las. "Enfin, si tu veux mon avis, cette règle est complètement idiote et inutile, ce n'est pas un fichu masque qui va me forcer à aimer ou tuer quelqu'un ... Je déteste cette discrimination envers les femmes, mais soit, ce n'est pas le sujet."

Le Chevalier de Bronze voulait éviter de s'éparpiller sur ses idées féministes devant Castiel qui semblait assez perdu comme cela pour le moment. Jamais elle ne s'était confiée là-dessus, ayant choisi la discrétion. D'ailleurs, Ambre ne comprenait pas ce qui l'avait poussée à en parler. Peut-être parce que l'adolescent ne semblait pas connecté à la réalité et qu'il ne prêterait peut-être même pas attention à ses paroles ?

Une chose était sûre, la belle, bien que bien dissimulée, cachait toujours une profonde plaie en elle.

Voulant changer de sujet, elle s'accroupit devant le jeune homme, croisant ses bras sur ses propres genoux pour garder un équilibre. "Tes jambes ne te répondent plus ? Pas étonnant, tu es tout blafard et tu as l'air totalement épuisé. J'ai un peu d'eau sur moi si tu veux ..." Détachant une gourde de sa ceinture de cuir, elle la lui tendit. "Tiens, bois, ça te fera du bien."


#045FB4

[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] 835367ambresign

Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyDim 6 Nov - 18:29
Aimer ou tuer ? Curieuse façon de porter un masque. Curieuse façon d'être, d'imposer des choses. Imposer les sentiments, les actes étaient-ce là la voie de la déesse que Mère-Louve servait ? Castiel aimait beaucoup les masques en général, pas ceux des chevaliers non, à écouter les explications d'Ambre cette loi était stupide, dénuée de sens mais bien les masques traditionnels. C'était plus pour la symbolique que l'aspect esthétique en fait. Le masque pouvait permettre de dissimuler certains choses, les défauts physiques comme son oeil par exemple mais pas que, toutes les expressions du visage étaient dissimulées. Pour l'instant la réponse d'Ambre voulait très clairement dire non mais l'Enfant-Démon n'abandonnerait pas cette idée pour le moins particulière de se doter d'un masque.

"Je ne suis pas un homme." Répondit-il tout simplement. Encore adolescent pour certains, mi-démon pour d'autre mais Castiel ne se voyait pas comme un homme, pas pour le moment en tout cas. "Aucune logique tsss" Répliqua-t-il au sujet de cette règle absurde selon lui ce qui expliqua cette onomatopée d'humeur pour le moins surprenant chez l'aspiratn, la fatigue sans doute.

L'adolescent ne tenta pas pour le moment de se remettre sur ses deux jambes préférant parler de cette histoire de masque. Pas qu'il aimait les débats non mais tout ce qui venait à attiser sa curiosité devenait un sujet de conversation possible. "Le sujet ?" Castiel semblait étonné des propos de la jeune femme, il n'y avait pas réellement de sujet alors pour l'éviter ? "Ca ne me dérange pas d'en parler... au contraire." Sa curiosité était piquée au vif, dans quel matière ces masques étaient fabriqués ? Est-ce qu'un masque fait parti de la panoplie des armures ou est-ce un accessoire personnel des femmes chevaliers ? Puis pourquoi une personne comme lui ne pouvait-il pas en avoir un ?

Mais quand Ambre, représentante de la constellation de Pégase, voulut lui donner un peu d'eau il se mit à stresser un peu. Mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien lui vouloir à la fin ? L'Enfant-Démon n'avait rien demandé à personne et avait choisi la nuit pour s'entrainer alors pourquoi ? Néanmoins il ne chercha pas à se dérober, son corps n'irait pas très loin de toute façon il avait encore besoin de temps pour se reposer. Afin de ne pas paraitre désagréable il se saisit donc de la gourde et renifla afin de savoir ce qu'elle contenait réellement, un vrai chien de chasse ! Puis sans en boire le contenu il posa la dite gourde sur le sol à coté de lui. Seul un "merci" sortit de sa bouche alors qu'il se mit à gratter nerveusement son dos. Il avait promis de ne plus chanter cette ode à la démone mais ce tic personne ne le lui avait interdit. C'était comme ça lors de chaque situation stressante et le garçon ne tarda pas à réouvir d'anciennes plaies, le sang commençant à couler.

"Ton masque... il a une histoire ?" Castiel ne s'était même pas rendu compte que sa main était désormais pleine de sang, ne ressentant plus les douleurs de ce genre.


[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreAmbreArmure :
Pégase
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyDim 6 Nov - 21:00
Il n'était pas un homme. Cette remarque interpela Ambre qui n'en comprenait pas réellement le sens. Certes, il ne semblait pas encore adulte, mais la belle doutait que Castiel faisait allusion à son âge. Non, c'était bien plus profond que cela mais la Sainte ne pouvait deviner de quoi il en ressortait. Aucune logique en effet. La loi des masques au Sanctuaire était bien loin de plaire à la jeune femme, d'autant qu'elle ne comprenait pas réellement quelle était son utilité, la prenant plutôt pour une discrimination envers le sexe féminin. Se rendant compte qu'elle était susceptible d'être ennuyeuse, elle se stoppa, bien que son interlocuteur lui signala que le sujet ne le dérangeait pas.

Mais tout de même, Ambre finit par s'approcher de lui, se positionnant à hauteur du jeune homme à la tignasse de neige. Il lui semblait épuisée, même perdu et la Sainte de Pégase ne pouvait le laisser dans un tel état. Pour y remédier, la bleutée lui proposa sa gourde d'eau qu'elle remplissait pour chacun de ses entrainements afin de se réhydrater pendant l'effort. Hésitant, l'adolescent saisit la gourde avant d'en humer le contenu. Le fixant attentivement, la belle avait un peu de mal avec ce comportement, cette méfiance qu'il semblait avoir à son encontre. Sans en boire une seule goutte, il posa le récipient dans le sable sous les yeux ébahis de la Sainte d'Athéna. Pensait-il qu'elle avait de mauvaises intentions ?

La bleutée finit par se redresser, reculant de quelques pas, observant cet étrange phénomène qu'elle avait sous les yeux. Alors qu'il semblait gêné par quelque chose dans son dos et l'odeur âcre et métallique du sang ne tarda guère à monter aux narines de Pégase. Elle ne pouvait que deviner que les plaies de son dos se réouvrait, mais honnêtement, elle ne savait comment réagir à cela. Castiel semblait des plus instables et Ambre n'avait jamais rencontré un tel énergumène. Celui-ci semblait porter un intérêt considérable au masque que la femme-chevalier portait.

"Une histoire ? Non, pas vraiment, c'est un simple masque, une pièce de métal qui vise à cacher mes traits. Je le porte depuis mon retour au Sanctuaire il y a de cela quelques semaines." Elle scruta le garçon à l'oeil rougeoyant tout en marquant une pause. "Tu devrais cesser de te lacérer le dos ... Ta main est couverte de sang." Sans ménagement, elle arracha un morceau de sa manche de lin et le lui tendit tout naturellement tout en reprenant le sujet principal. "Pourquoi portes-tu tant d'intérêt pour ce masque ? Parce que tu souhaites te cacher ? Cacher cette pupille vermeille ? Je la trouve originale pourtant ..."

Soupirante, réfléchissant quelques instants, la belle porte une main à son visage, retirant ce masque qui dissimuler l'harmonie de ses traits, dévoilant ce regard d'azur un peu las, mais des plus sincères. L'objet coincé entre deux doigts, elle le fixa quelques secondes, l'air absent avant de porter ses iris éclatants sur Castiel et lui tendit.

"Tu vois ? Il n'a rien d'exceptionnel. A part te faire passer pour une femme, je ne vois pas réellement à quoi il pourrait te servir."
L'air sérieux, elle semblait presque analyser son interlocuteur. "Crois-moi, cacher ce que tu es et tromper les autres n'est pas une solution car tôt ou tard, quelque chose finira par te trahir ou te forcer à te dévoiler."



#045FB4

[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] 835367ambresign

Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyDim 6 Nov - 22:47
Chercher à savoir, connaitre. Depuis toujours et malgré les difficultés Castiel cherchait toujours à parfaire ses connaissances même si pour certaines choses il n'y avait aucun interet apparent, aucun but valable. Mais l'Enfant-Démon éprouvait toujours cette soif de connaissance au moindre sujet. C'était surtout la notion d'histoire qui émerveillait le jeune homme. L'histoire des choses, que ça soit des objets, des personnes même autant de choses qui pouvaient satisfaire la curiosité presque maladive de Castiel. Et quel meilleur endroit que le Sanctuaire pour ça ? A défaut de pouvoir être assez proche des chevaliers ou des potentiels chevaliers, il y avait les armures. Si belles armures, si puissantes aussi, véritable symbole dans ce lieu Saint. Bien sûr l'adolescent avait repéré l'étrange boite renfermant l'habit des élus qui tronait désormais au centre de l'arène mais il y reviendrait, pour l'instant il n'avait que ce masque qui comptait.

"Oh." Il était surpris, très même. Oui le port du masque était imposé à la jeune femme mais avoir une si mauvaise opinion à un niveau tel qu'elle se permettait de l'insulter de simple morceau de métal. Lui qui n'avait rien chérirait sans limite ce masque. Pour l'Enfant-Démon le masque tout comme l'armure faisait partie de l'histoire du porteur, un prolongement de l'âme en quelque sorte. "Tu as une mauvaise opinion du masque." Castiel venait de stoper les actes d'auto-mutilations, son attention pleinement acquise à la cause de la Sainte de Pégase. Regardant sa main imbibée de son sang, il bloqua un instant avant d'hausser les épaules et de reprendre. "Pourtant il te caractèrise bien... Froid en apparence mais pourtant..."

Loin d'être bête l'Enfant-Démon. Une personne froide, sans coeur l'aurait laissé partir sans s'attarder sur lui mais Ambre elle, était là en face de lui à lui répondre, lui parler. La suite lui donna raison puisque sans hésiter elle venait de s'arracher un morceau de sa tenue afin de lui donner le tissu. Mais pourquoi ? "Ton habit..." L'interrogation pouvait se lire sur son visage. Alors qu'il avait le vetement en main Castiel ne savait pas quoi en faire alors que paradoxalement il avait pris soin de s'en saisir avec sa main propre. "Pour son histoire... chaque chose à une histoire même la plus insignifiante des fourmis." Il ne le disait pas mais il en avait appris bien plus en trente secondes avec ce masque qu'avec une conversation d'une demi-heure avec la guerrière. Regardant à droite, puis à gauche il posa le tissu sur la gourde alors qu'il se saisissait du masque qu'Ambre lui tendait.

"C'est ce que je disais, lui et toi êtes pareils." Le sourire aux lèvres, l'Enfant-Démon positionna le masque devant son visage se demandant au passage comment Sunilda pourrait réagir en le voyant ainsi. Puis se rendant compte que l'objet ne lui appartenait malheureusement pas, Castiel le posa sur la gourde et le tissu faisait une moue particulière au passage. Son oeil rubis se posant sur le regard Azur de Pégase. "Il prive le monde de ton regard." Ce fut la seule chose qui sortit de la bouche du garçon à la chevelure de neige.

"Tu parles en connaissance de cause." Il ne fallait pas être chevalier d'or ou une quelconque personne dotée d'intelligence pour le voir. Ce masque et le fait d'être une femme tout était lié, c'est toujours lié. Castiel reporta de nouveau son regard sur sa main ensanglantée, son sourire s'effaçant. Il semblait fasciné, ailleurs, comme à chaque fois qu'il voyait du sang.


[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreAmbreArmure :
Pégase
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyLun 7 Nov - 11:47
Ce masque, Ambre s’en passerait bien, elle qui n’avait que trop arboré une autre identité par le passé. Désormais, elle devait cacher ses traits pour la simple raison qu’elle était une femme. La Sainte ne s’en plaignait pas réellement, mais cette loi ne l’enchantait pas non plus, loi qu’elle trouvait des plus futiles. Mais soit, la belle porterait ce masque, mais ne se plierait pas à cette règle idiote. Son cœur et son esprit ne se soumettrait jamais à celle-ci. Pour elle, cette pièce de métal ne signifiait rien, elle n’avait aucune histoire à raconter sur celle-ci. Castiel avait raison, la bleutée avait une piètre opinion de ce masque et d’ailleurs, elle se demandait si toutes les femmes-chevaliers ressentaient également cette aversion. La porteuse posa son regard d’azur sur la main ensanglantée du garçon, mais avant même qu’elle ne réagisse, ses mots la frappèrent.

Froid en apparence et pourtant …

Elle resta quelque peu interdite, étonnée que celui-ci puisse si facilement lire en elle sans qu’il n’ait pu voir les expressions de son visage. Et pourtant, il avait raison. Ambre avait érigé cette carapace froide et amer pour cacher sa bonté, sa gentillesse. Avec lui, elle avait été différente dès le départ, perturbée par ces mutilations qui trônaient dans son dos. Parce que lui semblait faible et elle s’était promis de protéger les personnes dans son genre. La bleutée ne répondit guère à son commentaire, déchirant l’une de ses manches pour qu’il puisse nettoyer le sang qu’il avait sur lui. Son intérêt revint rapidement sur le masque, comme pour convaincre la jeune femme qu’elle se trompait quant à son histoire.

Sa curiosité concernant le masque était de l’ordre de l’incompréhensible pour Ambre. Porter un masque ne pouvait être la solution miracle à la différence, ce qu’elle était bien décidée à faire comprendre à l’adolescent. L’ôtant, dévoilant son visage, elle le lui tendit simplement. A son grand damne, Castiel posa le tissu sur la gourde sans s’en formaliser pour saisir le fruit de son intérêt. Il répéta sa découverte quant au fait que le masque se rapprochait étrangement du tempérament de la jeune femme qui le portait.

Bas les masques. Non. Elle portait encore le sien en étendard, celui dont personne ne pouvait se douter de son existence. Personne … Mis à part Castiel apparemment.

Le sourire du garçon aux cheveux de neige fut quelque peu communicatif, la Sainte de Pégase ne pouvant s’empêcher d’afficher un léger sourire en le voyant heureux d’apposer l’objet à son visage. Il avait un petit côté attachant en quelque sorte. Mais ce sourire s’évanouit immédiatement aux paroles de celui-ci. Prise au dépourvu, elle détourna ce regard d’azur dont le monde était privé comme il l’avait si bien formulé. Discrètement, une légère teinte rosée apparut sur ses joues. Elle détestait cela, elle détestait être mise ainsi à découvert de ses émotions. Elle profita de sa dernière phrase pour reprendre son air et son ton sérieux, se renfermant dans sa coquille impassible.

"Oui, en effet, je parle en connaissance de cause."

Puis elle s’approcha doucement de lui pour ne pas le brusquer, ramassant le carré de lin pour l’épousseter un peu. S’agenouillant devant lui, prenant une mine la plus rassurante possible, elle plongea ses pupilles d’océan dans le regard de son interlocuteur. "Tu permets ?" Et doucement, elle vint saisir sa main afin de la nettoyer au mieux des traces de sang. "Je peux m'occuper des plaies dans ton dos si tu veux ..."




#045FB4

[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] 835367ambresign

Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyLun 7 Nov - 13:23
Castiel pencha la tête sur le côté détaillant plus encore la Sainte de Pégase. A voir ses joues qui se paraient d’une légère nuance rose, ses propos avaient trouvé leur cible. L’Enfant-Démon ne voulait pas spécialement blesser ou mettre à nue les sentiments d’Ambre, non il disait simplement ce qu’il pensait. Manier la langue de bois n’était pas pour lui. Pourquoi mentir ou cacher les choses ? C’était comme pour se cacher derrière un masque, au bout d’un moment la supercherie prendrait fin. Sans s’en rendre réellement compte, Castiel s’attachait à la jeune femme enfin à son histoire surtout. Il en avait appris des choses en écoutant et à chaque fois alors qu’il fuyait le premier contact l’adolescent s’était laissé prendre au jeu. Silas avec son histoire de jumeaux et de famille, Orion avec les pommes et les offrandes et il y en aurait d’autre, il y en avait toujours d’autre. Maintenant c’était au tour d’Ambre de le captiver avec son histoire mais la dernière phrase de la jeune femme mettait poliment un terme à la discussion.

Fronçant les sourcils, Castiel recula légèrement la tête se demandant ce qu’elle pouvait bien faire en se mettant ainsi à sa hauteur mais aussi en prenant le petit carré de tissu. «Tu veux le reprendre ? » Bêtement il avait cru que la jeune femme le lui avait offert alors qu’en réalité c’était pour tout autre chose. Donc c’était pareil pour la gourde et le masque. L’adolescent fit une petite moue visiblement déçu de ne pas pouvoir garder toutes ces choses. La gourde aurait été parfaite pour hydrater Sunilda et le masque après quelques modifications auraient pu faire son effet sur sa personne. Il s’y voyait déjà, taillant le masque au niveau de l’œil droit pour ne laisser apparaitre que cet œil et de dessiner un visage à l’aide de son sang. Un simple sourire mais assez énigmatique pour qu’on le laisse en paix.

C’est donc l’esprit occupé par une éventuelle customisation du masque de Pégase que Castiel se laissa attraper la main. Le contact de ne le dérangeait pas, Ambre était douce comme Mère-Louve. Alors qu’elle s’apprêtait à nettoyer le sang de sa main, Castiel l’arrêta : « Tu n’aimes pas ? C’est une belle couleur pourtant. » Cette même couleur que son œil, Castiel l’affectionnait particulièrement. Dans la pénombre de son ancienne cellule malodorante, il n’y avait que cette couleur qu’il arrivait à distinguer, elle était devenue lui comme lui était devenue elle. « Si c’est nécessaire. » Ambre ne pouvait pas mesurer toute la portée des propos de l’Enfant-Démon mais par cet accord, il faisait un pas vers elle, pas qu’il ne faisait pas forcément en temps normal.

Et quand la guerrière à la crinière bleutée évoqua la possibilité de soigner les plaies de son dos le regard de Castiel marqua une nouvelle incompréhension avec de s’illuminer. Tout d’abord, il ne comprenait pas pourquoi la Sainte voulait l’aider, le soigner, prendre soin de lui mais cette incompréhension laissa vite la place à une idée pour le moins intéressante. Il allait se servir de ça pour avoir une nouvelle histoire. « D’accord mais tu me racontes ton histoire en échange. » S’il voulait connaitre l’histoire de ce masque, il devait passer par celle d’Ambre c’était logique. Le reflet de son âme voilà ce qu’il voyait en regardant ce cache visage et comme dirait Sun, Ambre n’était qu’une aveuglée ne voyant pas ce que lui voyait.

Attrapant le masque de la Sainte à l’aide de ses deux mains propres, il caressait toujours l’espoir de pouvoir le garder, d’en faire le premier d’une nouvelle collection. Un nouveau sourire sur le coin des lèvres, il se tourna dévoilant son dos à la jeune femme alors que son attention était de nouveau accaparée par la pièce de métal entre ses mains.

Alors qu’en apparence, l’Enfant-Démon ne laissait rien paraitre, l’idée de laisser quelqu’un d’autre que son maître toucher son dos meurtri provoquait une sorte de crispation. Inconsciemment, alors qu’il jouait avec le masque il se mit à décompter.

« Mille moins sept, neuf cent quatre-vingt-treize, moins sept, neuf cent quatre-vingt-six…. » Le tout d’une façon presque inaudible mais assez pour les oreilles attentives….


[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreAmbreArmure :
Pégase
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyLun 7 Nov - 15:57
Ambre avait voulu se dérober à cet instant, voulant au mieux cacher cette légère teinte parant soudainement ses joues. Elle n’était guère habituée à ce type de phrase à son encontre. Alors la Sainte de Bronze avait porté tout son intérêt sur l’adolescent, s’approchant de lui avant de se positionner à sa hauteur. Castiel semblait déconnecté de la réalité, formulant une question plutôt illogique. La belle hocha négativement de la tête tout en se saisissant de sa main maculée de sang avec douceur pour l’en nettoyer. Lorsqu’il la stoppa, attentive, elle fixa un instant son interlocuteur, semblable à un enfant perdu. En guise de réponse, la Sainte de Pégase sentit qu’elle ne devait en rien le brusquer et décida d’entrer dans son jeu.

« Une jolie couleur en effet, je suis d’accord avec toi. Mais … Les gens te regarderait tu sais si tu sortais couvert de sang. Je suppose qu’il n’en verrait pas la beauté. »

Alors la jeune femme s’attela à la tâche, tentant de rester la plus douce possible même si elle n’en avait plus l’habitude. Pourquoi faisait-elle cela au juste ? Parce que malgré son apparence froide, sa bonté n’avait guère de limite. Ambre ne pouvait le laisser dans cet état, le dos ensanglanté et tout naturellement, elle lui proposa de nettoyer les plaies de son dos. Gardant toujours ses iris d’azur sur le regard mitigé du garçon à la tignasse de neige, elle attendit sa réponse, étonnée de voir ainsi ses pupilles s’illuminer de la sorte. Et une nouvelle fois, il la surprit en exposant ce petit « chantage ».

En pleine réflexion, elle se mordillait discrètement l’intérieur de la joue, ne captant toujours pas cet intérêt qu’il avait pour elle. Son histoire n’était guère intéressante pourtant. Mais soit, pourquoi ne pourrait-elle guère la conter à quelqu’un pour une fois ? Pour la première fois … « D’accord. » Soupirant, non d’agacement, mais plutôt d’une certaine lassitude, elle se redressa pour le contourner. Se mettant à genoux dans le sable de l’arène, elle déchira sa deuxième manche pour un tissu plus propre et attrapa la gourde pour l’en imbiber d’eau.

Avec la plus grande des précautions, Ambre se mit à tamponner les plaies réouvertes, son regard curieux parcourant ce dos atypique, entendant d’une oreille distraite le décomptage de Castiel. Bien qu’elle ait cette envie de lui poser mille questions, elle se retint, tenant sa promesse.

« Mon histoire … Alors. Je ne suis pas vraiment habituée à la raconter pour être honnête. Ma mère est morte en me mettant au monde et mon père m’en a tenue pour responsable. Et pour cela, il m’a haïe dès le premier jour. J’ai tué celle qu’il aimait, enfin selon ses dires. Au-delà de ça, le fait que je sois une fille était pour lui le plus grand des tourments car pour lui j’étais inférieure, inutile. Alors, après un épisode assez tumultueux, je me suis enfuie pour me réfugier au Sanctuaire et là … Je me suis faite passée pour un garçon. Pour lui prouver ma valeur, lui montrer que je pouvais être aussi forte que le fils dont il rêvait. Je me suis entrainée sans relâche pour me perfectionner jusqu’à ce jour où je ne pouvais plus cacher ma réelle identité. Après cela, j’ai quitté le Sanctuaire pour voyager un peu partout. Je ne suis revenue qu’il y a quelques semaines pour participer au tournoi organisé pour l’armure de Pégase. Que j’ai remporté. »

Parler autant n’était pas dans ses habitudes, mais elle était tout de même rester la plus succincte possible. Le sang ne maculait plus son dos, Ambre se stoppa donc, lâchant le tissu humide au sol.

« Tu es nerveux ? C’est pour ça que tu … décomptais ? »


#045FB4

[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] 835367ambresign

Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyLun 7 Nov - 17:17
Castiel écoutait, décomptant également. Il avait promis de ne plus chanter alors il ne lui restait plus que cette option pour passer son stress. Pourtant, l’Enfant-Démon n’ignorait pas pour autant l’histoire de Pégase. Meurtrière de naissance, comme lui. Fuyarde, comme lui. Ambre devait être en quête de réponse, comme lui. Suite aux propos de la jeune femme et grâce à quelques rencontres passées l’adolescent comprenait de plus en plus qu’il n’était pas le seul à avoir eu une vie antérieure pour le moins délicate. Chaque chevalier avait une histoire personnelle plus ou moins difficile. C’était comme les Hommes, il y en avait des bons et des moins bons. Silas par exemple avec ses frères, Sun présentait des dessins dans son dos également, et Ambre qui a tué sa mère à la naissance. Castiel se rendait alors compte qu’il possédait pas mal de points communs avec le chevalier de Pégase. Pour le moment, il gardait le silence se contenant de décompter comme il s’avait si bien le faire. Seule méthode pour lui permettant de garder un semblant de contrôle alors que la jeune femme continuait son office sur ses plaies saignantes.

« Moi aussi je l’ai tué. Enfin je crois. » Le garçon parlait bien évidemment de sa mère qui en donnant la vie avait perdu la sienne. Mais un doute subsistait, cette scène qui revenait sans cesse dans ses songes avait-elle vraiment eu lieu ? La démone savait jouer avec les esprits, depuis des années elle tourmentait le jeune garçon allant même jusqu’à lui dire qu’elle était sa vraie mère. Castiel l’avait affronté le matin même mais s’il devait être tout à fait honnête il ne savait pas vraiment si elle était réelle ou si son apparition était à mettre au crédit de la Reine Immaculée. L’adolescent n’avait eu ni l’envie, ni le temps de poser la question à son maître. La peur d’un rejet ? D’une réponse qu’il ne voulait pas entendre ? Il ne le savait pas vraiment, simplement que le temps lui apporterait sans doute cette réponse.

« Tu l’as revu depuis ? » Castiel stoppa sa phrase se tournant vers Ambre. Elle avait lâché le tissu taché de son sang sans doute parce qu’elle avait terminé. L’adolescent se jeta presque dessus arrêtant par la même occasion de compter. « Le sang… c’est une partie de nous, de moi. » Alors qu’il rangeait le tissu dans une de ses poches, l’Enfant-Démon reprit la parole. « Une confrontation peut faire beaucoup de bien. » Encore une fois Castiel parlait en connaissance de cause. Même s’il ne connaissait pas la vérité, s’éveiller et repousser la Reine-Mère des démons avait provoqué une sorte de déclic chez lui. Le poussant même à s’entrainer en plein milieu de ce colisée désert !

Le disciple de la Sainte du Cancer tendit alors son bras en direction de Pégase. Tremblant légèrement, il vint tapoter l’épaule de la jeune femme, un geste qu’il voulait réconfortant sans vraiment savoir s’y prendre.

« Nerveux ? Sans doute, je… je ne sais pas vraiment. » Il ne comprenait pas vraiment pourquoi elle lui posait cette question, Sunilda ne lui disait jamais rien, mis à part pour cette chanson en fait. « C’est mal de compter ? Je dois arrêter ? » Sa main retomba le long de son corps, se dirigeant discrètement dans son dos, prêt à recommencer.


[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreAmbreArmure :
Pégase
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyMar 8 Nov - 11:05
Ainsi, Ambre comprit que la naissance de Castiel avait également été fatale à sa mère. La Sainte se demanda si tout comme elle, le garçon avait été considéré comme un meurtrier. Mais pourtant, elle ne posa guère la question, continuant son histoire tout en nettoyant soigneusement le sang qui coulait dans son dos, compressant un peu plus les plaies pour arrêter les saignements. Le sujet du père fut bien entendu abordé, mais la bleutée resta plutôt vague sur sa propre histoire. Lorsqu’elle eut finit, le jeune homme se retourna, lui posant une question pour le moins logique. Elle ne l’avait pas revue, intentionnellement. Simplement parce qu’elle n’avait aucune envie de le revoir. Car même en se présentant à lui vêtue d’une armure de Chevalier d’Athéna, la belle n’en retirerait aucune satisfaction, seulement un sentiment d’amertume. Quel était l’intérêt pour elle après tout ? Ou peut-être qu'au fond d’elle logeait une appréhension ?

"Non, je ne l’ai pas revu. Et je n’en ai aucunement l’intention." Lui répondit-elle d’un ton sans appel.

Surprise, la Sainte de Pégase observa son vis-à-vis ramasser le morceau de tissu abandonné au sol. D’où pouvait donc lui venir une telle fascination pour le sang ? L’idée était assez glauque, mais il ne fallait pas être très intelligent pour comprendre que l’adolescent avait eu un passé tumultueux et certainement beaucoup plus lourd que d’autres, beaucoup plus lourd que la jeune femme au regard d’azur. Une confrontation pourrait lui faire du bien. Ses mots n’étaient guère dénués de sens, mais Ambre restait tout de même septique.

"Je pense que dans certaines situations, le silence et l’oubli sont préférables. A quoi bon vouloir sauver une relation père/fille qui n’a jamais existé ?"

Le geste de Castiel, bien qu’hésitant, rassura quelque peu la jeune femme. Celui-ci semblait faire beaucoup d’efforts pour tenter d’être réconfortant, repoussant certainement sa vraie nature, tout comme elle le faisait avec lui à cet instant. Il était bien rare que la Saint de Bronze s’engage dans de si profondes conversations avec un parfait inconnu, préférant habituellement rester dans les banalités journalières.

Différent, il l’était. Tout comme elle, bien qu’il ne l’était pas de la même manière.

Son décompte avait attisé la curiosité d’Ambre et cette fois, elle se permit de le lui signifier par une nouvelle interrogation. Un léger sourire s’épanouit sur les lèvres de la belle, hochant négativement de la tête. "Non, non. C’était une simple question, il n’y a rien de mal à compter." Ses pupilles d’océan se fixèrent sur le bras du jeune Blanc, comprenant ce qu’il s’apprêtait à faire. Elle ne pourrait se permettre de l’en empêcher en lui saisissant le bras, mais peut-être pouvait-elle attirer son attention sur quelque chose pour lui éviter de nouvelles souffrances ?

"Tu te sens mieux ? Je veux dire … tes jambes ?" Puis d’une impulsion cosmique, elle somma son armure qui trônait non loin de venir la recouvrir. Souriant à Castiel, elle intensifia légèrement son cosmos pour faire apparaitre dans son dos des ailes de flux noir et bleu, dans l'espoir que l'adolescent ne pense plus à se mutiler le dos. Son but était bien loin de lui en mettre plein la vue. "Je pense qu’il est temps pour moi de m’activer un peu. Si tu ne te sens pas trop épuisé, tu peux t’entrainer un peu avec moi si tu le souhaites." Elle s'assit en tailleur au sol, l'encourageant à faire de même. "J'ai pour habitude de commencer par une petite séance de méditation."



#045FB4

[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] 835367ambresign

Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyMar 8 Nov - 12:16
Castiel subissait un nouveau coup de pression. C’était involontaire de la part de la jeune pégase c’était évident même mais lorsque l’adolescent vit les pupilles azurées se poser sur son bras… il se sentait surveillé. Mais contrairement à d’autres rencontres que l’Enfant-Démon avaient eu par le passé Ambre ne le jugeait pas enfin c’est ce qu’il ressentait en scrutant ce regard. Cast ne s’en rendait pas vraiment compte mais de parler un peu de son passé avec quelqu’un même si c’était très succin lui faisait un bien phénoménal. Le chevalier de Bronze s’enquérait même de l’état de ses jambes. Etait-ce de la gentillesse ou voulait-elle qu’il retourne dans le Temple aux Prières ?

« Oui je pense. » Sa main se leva, grattant sa tignasse blanche. « Je vais y aller, pardon pour le dérangement. » Peu habitué à ce que l’on fasse preuve de gentillesse à son égard, Castiel venait d’opter pour la deuxième solution, Pégase voulait qu’il s’en aille tout simplement. Aider pour avoir voilà ce qui résumait bien ce qu’attendait réellement la jeune femme. Puis alors qu’il adressait une mine triste au masque qu’il reposa sur la gourde d’eau, l’apprenti chevalier ressentit une curieuse sensation. Il arrivait à ressentir les fluctuations d’énergie émanant d’Ambre. C’était vrai, il n’était plus un aveuglé, maintenant l’Enfant-Démon était capable de ressentir certaines choses de reconnaitre ses paires.

La boite qui avait attiré son attention s’était mise à trembler avant de s’ouvrir pour faire apparaitre l’armure de Pégase sous sa forme totemique. Cet instant ne dura que quelques secondes mais ces secondes furent ô combien importantes pour le garçon. Les habits divins, bénis par la déesse de la guerre attisaient particulièrement la curiosité de Castiel. Les armures étaient d’une source intarissable d’histoire. Parfois lorsqu’il se concentrait et avec un peu de chance, l’Enfant-Démon arrivait à en déceler certaines parties. Chose rare mais cela pouvait arriver. Sans difficulté Castiel se redressa alors que des ailes de cosmos jaillissaient du dos de la Sainte. Si elle voulait attirer son attention c’était gagné. Lui qui pensait partir, voilà qu’il n’imaginait même plus cette idée. « S’entrainer ? Ensemble ? »

L’adolescent ne chercha pas plus longtemps à comprendre, il avait l’armure à disposition, juste devant lui alors il ferait ce qu’il faudra pour en profiter un maximum. Il se laissa retomber au sol, comme un enfant impatient d’entendre une histoire comme cette fois-là où intrigué par Double-Visage il s’était mis à l’écouter en apprenant un peu plus sur les chevaliers d’or. « Tu pries aussi ? » Castiel ferma les yeux prenant exactement la même position que Sunilda lorsqu’elle s’exerçait. Tout doucement son cosmos se réveilla, une aura carmine se mettant à envelopper le jeune homme, une aura à la couleur du sang, son aura.

Ouvrant son œil aux origines démoniaques, Cast ne pouvait s’empêcher d’admirer cette armure. Elle n’était pas comme les cloths de bronze habituelles. Son aura dégageait quelque chose d’autre. Un des anciens porteurs avait accompli de grandes choses en la portant. « Tu portes l’armure du déicide. Tu dois être très forte. » Il repensa au père d’Ambre, s’il savait….


[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreAmbreArmure :
Pégase
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyMer 9 Nov - 13:03

Il était tel un enfant. Un enfant qui avait souffert. Ambre l’avait compris. Ses réactions regorgeaient d’innocence, son comportement le rendant certainement plus jeune qu’il ne l’était. Enfant maltraité, toujours à s’excuser. Il y avait un temps où elle faisait de même, mais pour elle, ce temps était révolu. La Sainte avait pris conscience en s’endurcissant qu’elle n’avait guère de raison de s’excuser de la mort de sa mère ou du fait d’être une femme. C’était comme ça et aucune excuse n’y changerait jamais rien. Elle devait l’aider, elle ne le laisserait pas seul. Alors que Castiel s’apprêtait à quitter le Colisée, la bleutée trouva un moyen qui pourrait capter son attention. Au fond d’elle, elle était sûre de ne pas louper son coup. Déployant sa Pandora, son armure vint la recouvrir et à cela, la belle y ajouta le spectacle de ses immenses ailes de cosmos.

Le regard du jeune Blanc lui confirma sa réussite et la jeune femme poursuivit comme si de rien était, lui proposant de s’entrainer avec elle, sans le forcer le moins du monde. Sans attendre sa réponse, persuadée qu’elle avait maintenant toute son attention, elle se mit en position de méditation. Fixant son compagnon de son regard d’azur, un léger sourire apparut sur ses lèvres lorsqu’elle le vit prendre place devant elle, acquiesçant d’un signe de tête à sa question.

Après avoir contemplé quelques temps cette aura d’un rouge sang, la Sainte de Pégase ferma les yeux à son tour, se concentrant pour intensifier un peu plus son cosmos, faisant battre ses amples ailes, créant une légère brise autour d’eux. Ambre adorait cette forme qu’elle pouvait donner à son cosmos, lui donnant cette impression de liberté. Gardant son léger sourire, la belle commença sa méditation mais une remarque de Castiel la fit ouvrir les yeux.

« L’armure du déicide ? Que veux-tu dire par là ? » Ainsi l’adolescent semblait en savoir plus long sur l’armure de Pégase que sa propre porteuse. Cette fois-ci, ce fut à son tour de le fixer avec intérêt, curiosité, des pupilles brillant d’une lueur d’intrigue. « Un ancien porteur de l’armure de Pégase aurait … éliminé un Dieu ? » Baissant les yeux au sol, elle soupira. « Tu te trompes, je ne suis pas si forte que ça, j’ai encore beaucoup de choses à apprendre et un long chemin à parcourir pour m’améliorer … » Relevant son regard d’océan sur le jeune aspirant, elle lui sourit, de façon des plus sincères. « Ensemble si tu veux. On peut s’entrainer à devenir plus fort tous les deux ! Je ressens ta force, je sais que tu feras un jour un bon chevalier Castiel. »

L’honnêteté faisait partie de ses principales qualités, jamais Ambre ne pourrait mentir sur un tel sujet, elle le pensait sincèrement. L’aura de sang allait si bien au jeune garçon aux pupilles hétérochromes.


#045FB4

[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] 835367ambresign

Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyVen 11 Nov - 8:15
Un nouveau sourire se dessina sur les lèvres de Castiel au fur et à mesure que la Sainte de Pégase posait ses questions. Ambre semblait perturbée par les mots de l'Enfant-Démon, pourtant il n'y avait pas de quoi, il ne disait que ce qu'il croyait voir en l'armure. Si c'était vrai Castiel ne le savait pas. C'était la première fois qu'il essayait de lire de la sorte dans un objet comme une armure. L'adolescent s'était toujours refusé à le faire avec la cloth du Cancer tant que Sunilda ne lui aurait pas compté son histoire et il n'avait jamais osé avec les autres porteurs des habits sacrés. Peut-être que Castiel tenterait avec Airoth à la longue. Depuis leur première entrevue Taureau Blanc ne semblait pas méchant alors pourquoi pas. Alors que le gamin faisait craquer un de ses doigts il prit la parole.

"Trop de conclusions." Il se stoppa, regardant là encore avec un sourire non dissimulé son aura rougeoyannte. Oui il était éveillé maintenant. "Je n'ai jamais dit que tu étais capable de battre un dieu." Castiel leva une main, accompagnant les fluctuations de son cosmos comme s'il était de nouveau dans l'eau, comme accompagnant une ondée. "C'est la première fois... mais un des anciens porteurs a fait de grandes choses avec cet habit sacré. Ca j'en suis sur." Une phrase anormalement longue pour l'adolescent qu'il accompagna d'un nouveau geste à travers son aura carmine, une légère fumée de la même couleur s'en dissocia légèrement pour faire apparaitre un cheval ailé droit et fier. "Voilà ton étoile, sois comme elle, la plus brillante de la voute céleste.

Castiel était étonnemment sérieux, comme à chaque histoire, chaque informations qu'il pouvait assimiler. Il avait volontairement obscurci les propos d'Ambre. Faire un bon chevalier ? L'adolescent n'avait pas pensé à tel projet d'avenir. S'il avait suivi Mère-Louve c'était uniquement pour avoir de la compagnie, une protectrice et éventuellement qu'elle puisse lui apprendre à se défendre comme la Reine Mère des Démons mais devenir chevalier ? Un démon comme lui ? Mais l'Enfant-Démon repensa aux paroles de Sunilda qu'il prononça à voix basse.

"Emplie d'or et d'ébène, la mort reprend sa vie
Au cœur de la Colchide, rocher des naufragés
La Lumière, les Ténèbres, mais quel sera son prix?
Un soleil dans la nuit, ou votre éternité"


C'était les propos du Sage-Ardent à la Reine Immaculée, deux personnes sans doute d'un aute monde. Ces quelques phrases étaient la réponse du chevalier d'Or à son disciple concernant ses interrogations sur la Toison d'Or, quête peut-être future du jeune homme. Maintenant qu'il n'était plus un aveuglé serait-il capable d'affronter son destin ? Puis l'Enfant-Démon se rappella où il se trouvait, dans cette arène et avec qui, la fille aux cheveux du ciel. Castiel se releva alors, chassant les fumées émanant de son aura cosmique pour faire face au chevalier.

"Tes ailes." Un craquement de doigt. "Tu peux m'apprendre ?"


[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreAmbreArmure :
Pégase
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyVen 11 Nov - 9:04
L'armure du déicide. Ambre n'en savait rien et l'intrigue ne put que l'emporter. Comment Castiel pouvait-il connaître une telle information ? Peut-être quelqu'un le lui avait-il conté le récit de vie d'un ancien porteur de la constellation de Pégase ? La bleutée voulait savoir, elle voulait apprendre. L'adolescent à la chevelure de neige semblait bien plus exceptionnel qu'i n'y paraissait. Très forte ? Peut-être pas. Sa force était le fruit de ses entrainements répétés et pour elle, la Sainte avait encore beaucoup à apprendre. En savoir plus sur l'armure qu'elle portait l'intéressait bien entendu. Mais alors que la belle enchainait les paroles, son interlocuteur restait silencieux, laissant flotter un blanc entre eux durant lequel elle ne détacha pas ses pupilles d'océan de lui.

Un craquement de doigt et il prit la parole, cette fois d'un air plus sérieux, plus mature. Malgré son apparence juvénile, malgré le fait qu'il semblait en avoir bavé par le passé, Castiel semblait quelqu'un de sage, de juste et surtout de très intelligent. Il la contredit avant de poursuivre. Ambre buvait ses paroles, littéralement, au point de ne pas oser l'interrompre. Son regard d'azur se posa sur ce cheval ailé se détachant de l'aura rougeâtre de l'aspirant. Silencieuse, elle la fixa, toujours en écoutant les mots qui suivirent. Paroles sages, touchantes.

Sois comme elle ...

La Sainte de Bronze n'avait pas pour but de "briller", simplement de devenir assez forte pour protéger son peuple, servir sa divinité. Enfin peut-être que le fait de vouloir prouver sa valeur était une quête de pouvoir ? Non, plutôt de reconnaissance en fait. Perdue dans ses pensées, la belle avait clos ses paupières, pour les rouvrir à l'entente de ces quatre vers. La bleutée n'en décela guère la philosophie, mais elle était certaine que ces paroles n'étaient pas anodines. Alors, elle finit par souffler quelques mots, le regard pour la première fuyant.

"Je ne veux pas briller ... Simplement accomplir mon devoir. Simplement ... être un chevalier."

La Sainte de Pégase releva la tête lorsque Castiel se redressa, regardant une dernière fois le cheval ailé qui disparut comme il était venu. Un instant, elle resta immobile, silencieuse, se contentant de plonger son regard dans celui de l'aspirant, clignant plusieurs fois des paupières à sa demande, surprise. Jamais elle n'aurait pensé que celui-ci lui réclame un enseignement. Elle n'était ... qu'un simple chevalier de Bronze pourtant. A son tour, elle s'appuya sur le sable pour se relever pour faire face à l'adolescent. Se reculant d'un pas, elle replia ses ailes devant elle, sans un mot, agissant ainsi comme un bouclier, avant de les déployer de nouveau, l'une d'elle effleurant doucement le visage du jeune Blanc.

"Elles peuvent faire un excellent bouclier, mais pas seulement. Elles sont un symbole, un réconfort, une sensation de liberté."


Ambre ne pouvait lui révéler tout ce que ces ailes pouvaient représenter. Elle ne pouvait avouer que s'envelopper dans celle-ci la rassurait comme une étreinte pouvait le faire. Mais, la Sainte n'avait que cela. Aucun proche ... Ou en tout cas, aucun proche digne de lui apporter cette affection que tout enfant réclamait. Son cosmos avait été son sauveur, la seule chose à laquelle se raccrocher. Le regard dans le vague, observant l'une des ailes qui flottait dans l'air, elle finit par lui répondre.

"Oui, je peux t'apprendre si cela est ton souhait." Elle marqua une pause, réfléchissant un instant. "Ton cosmos est une partie intégrante de toi, tu peux le maitriser à ta guise, il suffit simplement de ne faire qu'un avec lui. Ainsi, en te concentrant bien, tu peux lui donner la forme que tu souhaites. Ce n'est pas difficile, simplement, peu de chevaliers ne s'en servent de la sorte."

Comme pour illustrer ses paroles, peu sûre que son enseignement soit utile au jeune aspirant, elle fit rétrécir ses ailes de cosmos avant de les allonger de plus belle.

"Fermes les yeux, concentres-toi sur ce flux d'énergie en toi et imagines la forme que tu veux lui donner."


#045FB4

[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] 835367ambresign

Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyVen 11 Nov - 10:11
Les ailes de cosmos qu'Ambre était capable de déployer intriguaient Castiel. Au delà de l'utilité pratique c'était plus la symbolique de cette forme qui amenait l'Enfant-Démon à se montre encore une fois curieux. Alors oui avoir des ailes pouvait permettre à son utilisateur de voler, logique mais dangereux également. "Fais attention de ne pas faire comme Icare." Ce fut les premières paroles qui sortirent de la bouche du jeune homme lorsque la Sainte de Pégase s'était redressée déploya une nouvelle fois les ailes de cosmos qui se mariaient parfaitement avec son armure de bronze. Non mais quel idiot ce Icare, vouloir pousser ses limites, se prendre ce qu'il n'était pas... Tsss. C'était bien une chose que Castiel avait horreur et pourtant n'était-ce pas ce qu'il faisait ?

"Comment perçois-tu ton cosmos ? Angelique ou démoniaque ?" S'il se référait aux paroles de la Sainte, les ailes n'étaient pas propres à l'armure de la constellation de Pégase mais plutôt à sa porteuse. C'est elle qui avait décidé de matérialiser des ailes à l'aide de sa cosmo-énergie. Pourquoi ? Pour se protéger, voler ? Non Castiel n'était pas bête, sous ses airs il savait mais il avait besoin de l'entendre de la bouche d'Ambre. C'était aussi une particularité de Castiel, tout comme Sunilda, voir à travers des choses invisibles, deviner et interpréter. Pour lui l'Enfant-Démon les ailes étaients avant tout le symbole de la liberté, de l'intelligence et de l'inspiration. Ces adjectifs étaient parfaitement représentés par Dédale qui en créant des ailes artificielles avait fait preuve d'intelligence, d'inspiration pour retrouver... la liberté. Mais pour Ambre c'était tout autre, c'était comme si elle avait besoin de protection, de réconfort même. "A travers tes ailes on peut lire ton âme." Craquement de doigt. "Si tu as besoin de réponse, va voir la Reine Immaculée, le temple des prières est le quatrième."

Nouveau craquement de doigt. "Seulement une sensation de réconfort et de liberté ?" Castiel pointa alors de son index le masque de la jeune femme. "Tes ailes et ce masque sont identiques." Un nouveau sourire aux lèvres avant de reprendre avec une expression neutre sur son facies, voir fermée même. Donc il pouvait donner la forme qu'il voulait et s'en servir comme il le voulait également. Les possibilités étaient donc nombreuses et ne se limitaient qu'à l'imaginition de l'utilisateur. Après réflexion, l'Enfant-Démon pourrait faire autre chose que des ailes, voler, la liberté ce n'était pas vraiment lui. Si effectivement il était un démon, il pourrait se battre comme un démon.

Castiel ferma alors les yeux, imaginant parfaitement bien la forme qu'il voulait faire apparaitre. Bien sûr avant d'avoir une forme parfaite il lui faudrait un peu d'entrainement mais avec l'aide de Sun rien ne lui serait impossible, l'adolescent le savait. Les fluctuations de son aura carmine se firent alors plus dense, comme des ondes, toujours plus rapides, plus fortes et peu à peu l'aura enveloppa Castiel. Un léger voile masquant son visage apparut ne laissant juste qu'un endroit où il était visible, son oeil rouge. Mais il n'y avait pas que cela, sur ses avants bras on pouvait apercevoir une sorte d'ergot, griffe acérée à l'image des serres d'un aigle mais une seule, à chaque avant bras.

"Comme ça ?" Dit-il le plus sérieusement du monde. Si jamais il devait se battre pour une quelconque raison, il le ferait de cette manière. Peut-être même qu'en inssufflant la peur dans le coeur de son adversaire il pourrait éviter le combat. "J'espère que Sun sera contente de mes progrès." Ces derniers mots avaient été prononcés avec une intonation plus infantine, légère.... du Castiel!


[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreAmbreArmure :
Pégase
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyVen 11 Nov - 11:32

Repousser ses limites, la belle finirait bel et bien par le faire, mais jamais elle ne prétendrait d'aller voler près du soleil comme l'avait fait Icare. A quoi bon ? Il fallait bien avouer qu'il avait fait une sacrée connerie non ? Un idiot, voilà ce qu'il était, rien de plus. A son contraire, Ambre connaissait son statut et elle ne se prétendrait guère supérieure. Pousser ses capacités au maximum ? Oui. Se brûler les ailes inutilement pour arriver au sommet ? Non. La Sainte de Pégase irait à son rythme, pour peu à peu améliorer son cosmos, sa force, elle suivrait sa volonté, son ambition.

Ange ou démon ?

"Ni l'un, ni l'autre, je pense que chacun a une part de lumière et de ténèbres. Simplement, certains penchent plus vers l'une que l'autre, allant parfois jusqu'à se laisser enfouir par l'une ou l'autre. Tout dépens de nous, de ce que l'on fait de ce flux en nous."


Un Chevalier était destiné à se battre, à prendre une vie. Il ne pouvait être comparé à un ange, tout comme le cosmos ne pouvait être défini comme angélique puisqu'il restait une "arme". Leurs paroles en devenaient de plus en plus profonde, comme s'ils s'exprimaient dans la même langue, comme s'ils se comprenaient à travers leurs métaphores. Castiel voyait au-delà de la réalité, Ambre tentait de se mettre à son niveau. Il pouvait selon ses dires lire son âme et cette révélation lui donnait cette sensation d'être à nu. Car elle ne pouvait le faire de son côté. Alors, elle chercherait à le comprendre autrement. Cependant, la Sainte se promit de repenser à son conseil concernant le Gold Saint du Cancer.

Castiel l'analysait beaucoup trop, la bleutée devait mettre un terme à celle-ci. Alors, elle commença son enseignement, qu'elle espérait non dénué de sens. La belle tentait de lui inculquer sa méthode, rien de bien compliqué selon elle. L'aspirant suivait ses consignes à la règle et la Sainte de Bronze put apercevoir ces ergots sur les avant-bras de celui-ci. Et avec tout autant de sérieux, la jeune femme à la crinière d'azur répondit à son élève d'une nuit.

"Comme ça oui."

Castiel semblait porter un immense respect envers son Maitre. Il avait de la chance, le sien n'avait été qu'un misogyne imbu de sa personne, avec lequel elle n'avait créé aucun lien, seulement du mépris. Ambre s'était opposée à lui avant de s'évader, avant de poursuivre seule son entrainement. Jamais mieux servi que par soi-même.

Continuer seule. Rester forte et se battre.

Baissant la tête, une mèche bleutée venant dissimuler son regard de la même teinte, la belle esquissa un sourire, serrant doucement les points. Alors, battant soudainement des ailes, elle fit un bond léger en arrière pour s'éloigner de l'aspirant avant de relever ses pupilles d'océan vers lui, une lueur de détermination dans celles-ci.

"Il est temps de mettre tout ceci en application Castiel. Sers-toi d'eux pour te défendre !"


Sans crier gare, Ambre intensifia son cosmos, se propulsant avec vivacité vers l'apprenti. Une fois à sa hauteur, elle fit un pas sur le côté en guise de feinte pour ensuite s'élancer vers l'opposé, projetant son poing vers lui, geste relativement facilement à contrer. Et de nouveau ses ailes lui permirent de s'éloigner de lui. De ses bras, elle effectua plusieurs mouvements, comme si elle pointait chaque étoile de sa constellation et d'un souffle elle murmura ces mots. "Pegasus Ryu Sei Ken." Alors que quelques légères boules de feu bleutées fusèrent sur l'adolescent, la Sainte se permit quelques encouragements. "Tu peux les bloquer, Castiel !"


#045FB4

[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] 835367ambresign

Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyVen 11 Nov - 12:22
La lumière et les ténèbres. Deux opposés qui s'atttirent, deux élèments séparés dès la conception du monde par le Divin. Désormais l'Enfant-Démon était entre les deux, bien que libéré des ténèbres il n'était pas pleinement dans la lumière. Pour l'instant il s'y refusait ayant encore tant de choses à accomplir. L'adolescent en avait conscience désormais, sa quête pour la Toison d'Or, sa mission avec Mère-Louve et ce Scorpion-Rouge, l'anéantissement total de la Reine des Démons, le chemin vers la lumière serait long, très long même.

"Tu es plus quoi alors ?" Castiel avait un peu de mal avec ce concept si manichéen des ténèbres et de la lumière, du bien et du mal. Il était comme ça il y a peu encore, fils des ombres, il avait rejoint la lumière sous l'impulsion de son maître. Mais maintenant pour l'Enfant-Démon ce concept était dépassé. Il était certain que chaque guerrier, selon ses idéaux combattait pour une cause qu'il estimait bonne. Peu importe si cette cause voulait sacrifier des milliers de gens ou non. "A choisir entre le noir et le blanc je préfère de loin être gris." Craquement de doigt. "Le libre arbitre, c'est ce qui nous différencie."

Suivant les enseignements de celle qui était son maître pour quelques instants, Castiel venait de réussir plutôt facilement à se servir de son cosmos pour se créer un masque d'énergie ainsi que de griffes au niveau de ses avants-bras. Ambre fut très brève confirmant au jeune garçon qu'il avait réussi mais il y a avait quelque chose dans ses propos, dans son attitude qui ne trompait pas. En avait-il trop dit ? Ce n'était pas son intention, il disait juste ce qu'il voyait, rien de plus. Alors pourquoi ? L'adolescent ne comprenait pas. "Tu m'en veux ?" Glissa-t-il alors que la jeune femme se servit de ses ailes pour se propulser en arrière. Elle avait l'air de vouloir en découdre. Et la suite lui donna raison. D'un mouvement fluide et vif associé à une feinte de corps, Castiel se mangea le poing de Pégase en pleine face ce qui le propulsa en arrière sur quelques mètres, l'adolescent tombant lourdement au sol alors que son masque de cosmos avait explosé lors de l'impact.

Posant une main sur son visage, ne comprenant pas le changement d'attitude d'Ambre, il fixait le sol cherchant ce qu'il devait faire, ce qu'il pouvait faire pour qu'elle arrête. Sunilda n'avait jamais été comme ça, pourquoi le frapper ? Pourquoi ?! Il était perdu, presque paralysé suite à ce qu'il venait de se passer. Alors que de nouveau Pégase se servit de ses ailes pour reculer avant d'envoyer en sa direction plusieurs boules d'énergie d'une lueur bleutée comme la porteuse d'armure. "Oh ils sont comme tes yeux..." Instinctivement, Castiel plaça ses bras devant son visage contrant à l'aide de ses griffes un puis deux météores mais ses projections de cosmos explosèrent lors du troisième impact alors qu'un autre météore vint percuter son ventre soulevant même légèrement l'aspirant qui s'effondra la seconde d'après le souffle coupé.

Le sang qui s'écoulait le long de ses lèvres commençait à tomber sur le sol sablonneux de l'arène tandis que Castiel le regardait. C'était le sien, une partie de lui. C'était ça devenir chevalier ? Faire couler le sang et regarder son sang couler ? C'était pour ça que la Sainte du Cancer l'avait recueilli ? Juste pour être une arme ? Rien de plus ? L'Enfant-Démon ne savait pas vraiment ce qu'il devait ressentir exactement à ce moment. Lentement, il se releva, titubant même légèrement une fois sur ses deux jambes.

Sans un mot envers la jeune femme, il avançait vers elle pour la suite. Il y avait toujous une suite. Son aura sanguine grandissait, encore et encore devenant même plus foncée, plus sombre.


[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreAmbreArmure :
Pégase
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyVen 11 Nov - 13:03
"La lumière. Enfin je suppose."

Si Castiel se définissait plutôt sur cette frontière entre la lumière et les ténèbres, Ambre se sentait plutôt dans la "zone blanche". Le libre arbitre. Cela reprenait plutôt bien ce que la Sainte avait tenté de faire comprendre à l'aspirant. Le libre arbitre était sans doute le plus important pour un éveillé, voilà ce qui constituait donc les différents camps. Chacun avait ses méthodes, ses croyances, ses idéaux. Mais l'heure n'était plus à la parole, la Sainte de Bronze devait maintenant mettre en application l'enseignement qu'elle voulait inculquer à l'adolescent.

A l'instant même où son cosmos s'intensifia, la belle devint quelqu'un d'autre. Se battre, elle s'était entrainée pour cela et l'entrainement ne signifiait que cela pour elle. Devenir plus forte, plus vive, plus rapide. La bleutée était curieuse d'évaluer les capacités physique du jeune homme qui semblait si frêle et fragile à première vue. Le premier coup fut porté, léger et précis dans le but d'être contré plus facilement, mais pourtant les phalanges de la jeune femme brisèrent ce masque d'énergie avant de heurter le visage juvénile de l'apprenti.

Bien que surprise qu'il n'ait guère esquiver son attaque, Ambre enchaina par l'une de ses techniques, qu'elle affectionnait particulièrement bien qu'elle n'y met pas toute la puissance qu'elle pouvait déferler à l'accoutumé. Son but n'était pas de blesser son adversaire mais de lui apprendre à se servir de ces ergots qui ornaient ses avant-bras. Se stoppant, elle observa donc comment l'aspirant se défendrait face à ses météores, surprise une fois de plus par ses paroles. Etait-il si intrigué par le regard d'azur de la jeune femme pour le mentionner plusieurs fois de la sorte ?

A la grande satisfaction de la Sainte, Castiel parvint à contrer deux météores, mais le troisième explosa les deux ergots pour venir se loger dans l'abdomen du garçon. La belle grimaça, sans doute y avait-elle été un peu trop fort. Ambre fit quelques pas vers l'adolescent, le voyant se relever avec difficulté, mais se mit en garde lorsqu'elle le vit s'avancer vers elle, s'attendant aux représailles.

Mais rien. Rien.

Fronçant les sourcils du fait de l'incompréhension qui s'emparait d'elle, la bleutée baissa les bras, faisant disparaître ensuite ses ailes de cosmos ainsi que son aura pour faire face à celle de Castiel qui se faisait plus sombre. D'un air sérieux, son regard se posa sur la blessure sanguinolente au niveau du ventre de l'apprenti.

"Désolée pour ça, je ne voulais pas te blesser. Qui es-tu Castiel et comment t'entraines-tu d'habitude ? Tu n'as pas été initié à l'art du combat ?" D'une impulsion cosmique, l'armure de Bronze de Pégase quitta le corps de sa porteuse pour reprendre un peu plus loin sa forme totémique représentant un magnifique cheval ailé. "Pardonnes-moi, il y avait un léger souci d'inégalité dans ce combat. Maintenant, c'est à toi. Attaques-moi. N'aies pas peur, donnes tout ce que tu as, je suis plus robuste que j'en ai l'air. Montres-moi ta force Castiel, je sais que tu en es capable."



#045FB4

[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] 835367ambresign

Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyVen 11 Nov - 20:05
Fallait-il faire preuve d'autant de violence pour s'entrainer ? Etait-ce la seule façon de faire ? Castiel ne comprenait pas. Bien sûr ce colisée n'était pas ici pour faire beau mais c'était quelque chose de nouveau pour l'apprenti. Jusqu'à présent ses entrainements ne constituaient qu'en des séances de médidation ou de prières devant le mûr aux Visages alors s'entrainer physiquement était une véritable surprise pour le disciple. Depuis le matin même il y avait aussi cette danse qu'il venait tout juste d'apprendre mais avait-il le droit de s'en servir ? D'un coté Ambre ne semblait pas méchante et elle usait de cette force intérieure nommée cosmos d'une tout autre façon que lui mais.... Et puis zut ! Si jamais Sunilda venait à lui reprocher il en assumerait les conséquences. Ce n'était pas une excuse pour tout laisser passer mais une mère doit savoir pardonner à son fils non ? Même si cette filiation n'était que spirituelle elle comptait beaucoup pour l'Enfant-Démon.

Alors Castiel se mit à reproduire la même danse que ce matin, danse qu'il avait répété à de multiples reprises depuis et qu'il maitrisait à la perfection. Le seul problème était les projections de cosmos dont l'intensité était encore difficile à maitriser mais au vu de la puissance de la Sainte de Pégase cela ne consisterait pas en un réel problème. Sa cosmo-énergie s'intensifiait, elle était encore plus puissante que le matin même, l'adolescent progressant à pas de géant. Son aura rougeoyannte se fit plus dense allant même jusqu'à créer une sorte de voile nuageux s'étandant du sol jusqu'à quelques centimètres au dessus de sa taille. Ce voile s'apparenterait même un à léger brouillard, un sanglant brouillard. L'adolescent se servait de cette astuce pour imiter le niveau de l'eau et du brouilard également. Ainsi il pouvait faire comme s'il était encore dans les thermes du palais du Cancer.

L'apprenti commençait même à se mouvoir avec la même grâce que son maître alors que ses mains bougeaient avec lenteur et délicatesse. Castiel semblait jouer avec la brume, avec son cosmos de fumée, carressant l'invisible pour le rendre visible et alors que son oeil devenait de plus en plus brillant tel un rubis il lança en direction de sa partenaire d'entrainement les premières déferlentes cosmiques de sa technique. Tantôt les projections étaient plus directes, tantôts elles flottaient autour des deux combattants avant de fondre s'en prévenir vers Ambre.

"La ronde des esprits.... ma première technique." Si elle était toujours à ses cotés, le jeune homme espérait que la Reine Immaculée puisse déjà voir l'étendue de ses progrés fulgurants. Alors que le sang de ses plaies commençaient à fusionner avec les projections de cosmos. Une part de lui.


[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreAmbreArmure :
Pégase
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptySam 12 Nov - 21:42
Pour rééquilibrer les choses, Ambre s'était démunie de son armure. Après tout, son compagnon d'entrainement n'en portait pas et maintenant qu'elle avait réussi à capter son attention, elle n'avait plus besoin de porter la cloth. La Sainte de Pégase avait blessé l'aspirant, pensant qu'il pourrait contrer assez facilement son attaque. Sans doute y avait-elle été trop fort avec lui. La belle lui signifia donc qu'il était maintenant à son tour d'attaquer, lui demandant de ne pas retenir ses coups. Un sourire peint sur ses lèvres, elle intensifia son cosmos lorsqu'elle vit Castiel commencer à se mouvoir avec une grâce étonnante.

Les pupilles de la bleutée restaient captivées par ce spectacle pour le moins intriguant. L'ambiance se faisait plus sombre, plus sanglante alors que le cosmos de l'apprenti envahissait l'espace. Avec lenteur, de nouvelles ailes se déployèrent dans son dos lorsque la jeune femme remarqua les feux follets qui semblaient se regrouper autour d'eux. Attentive, elle les évita avec grâce, les uns après les autres. Mais lorsque les esprits se concentrèrent autour d'Ambre, celle replia ses ailes devant elle, se protégeant des nombreux assauts ricochant sur sa barrière d'énergie.

Ses ailes s'étirèrent de nouveau, la Sainte arborant un air satisfait lorsque le jeune Blanc lui signifia l'appela de ce qui était sa première technique. Il avait du potentiel, on ne pouvait le nier, son Maitre l'avait bien choisi. Et comme la belle l'avait dit peu de temps auparavant, celui-ci ferait un bon Chevalier dans les rangs d'Athéna. Son sang semblait fusionner avec son cosmos, lui envoyant de nouveau projectile qu'elle évita avec vivacité.

Prenant de l'élan, la bleutée se mit à courir vers son adversaire, battant largement des ailes afin de souffler le maximum de brume et éclaircir sa vision du terrain. Arrivé devant son adversaire, Ambre fit un bond, se propulsant dans les airs, tentant de décocher un léger coup de pied dans l'abdomen de Castiel. Après une pirouette relativement bien réalisée, elle se réceptionna dans la plus grande des délicatesses. Son regard d'océan se fixa un instant sur son élève d'un soir, un sourire de malice aux lèvres. S'élançant vers lui, elle lui lança quelques mots.

"Essaies de parer mes coups ! Anticipes, ton cosmos te le permet !"

Elle lança son poing droit vers le visage du Blanc, puis son poing gauche au niveau de son épaule avant de terminer avec un uppercut du droit. La belle avait retenu ses coups de peur de blesser une nouvelle fois l'adolescent qui ne semblait guère habituer à ce genre d'entrainement. Il devrait apprendre. Il le devait. Car un jour viendrait où il devrait faire face à un véritable adversaire, au corps à corps si nécessaire. Ambre se stoppa repliant ses ailes dans son dos, s'adressant au jeune garçon.

"Tu tiens le choc, ça va ?"




#045FB4

[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] 835367ambresign

Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CastielCastielArmure :
Aucune
Message Re: [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]   [Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] EmptyDim 13 Nov - 12:15
Mais pourquoi fallait-il s'entrainer de la sorte ? Avec violence et brutalité. Ce n'était pas une façon qui plaisait à Castiel et pourtant.... Cette couleur émanant de son aura, elle fusionnait parfaitement avec son sang mais pour ce faire il fallait que l'Enfant-Démon se batte à nouveau. Même s'il ne laissait rien paraître, exécutant les mouvements de la Ronde des Esprits, un véritable conflit intérieur était en train d'avoir lieu chez l'adolescent. Le disciple manquait encore de puissance, la Sainte de Pégase contrant aisément les boules de cosmos qu'il lui avait envoyé. Castiel n'était pas assez fort, si sa technique était exécutée avec une grande maitrise il lui manquait de la force et de la puissance.

L'Enfant-Démon stoppa sa danse quand Ambre se mit à courrir dans sa direction. La guerrière allait de nouveau frapper et rien qu'à cette idée un frission parcourut l'échine du jeune apprenti. Non, il ne voulait plus se prendre de coup, les météores qu'il avait déjà encaissé avaient fait leur effet et Castiel redoutait encore de se prendre une telle attaque. L'adolescent devait vitre trouver une défense efficace sinon il serait rapidement sur le carreau. Comment pourrait-il prétendre à aider Sun dans le combat qui l'attendait si il n'était pas capable lors d'un entrainement de se sublimer et de dépasser ses limites ? Rapidement deux nouveaux ergots apparurent sur ses avants bras et le garçon bloqua le coup de pied de la Sainte.

Alors que ses ergots se désintégrèrent suite à l'impact, Castiel remarqua qu'Ambre ne stoppait toujours pas son assaut. Instinctivement, l'adolescent érigea un mur de cosmos entre lui et le chevalier de Pégase. Un mur à l'image de son cosmos, rouge comme le sang, légèrement transparent laissant assez de visibilité pour voir de l'autre coté. "Je ne veux plus..." Sous-entendant par là que l'Enfant-Démon ne voulait plus se laisser frapper.

"A moi maintenant..." Glissa-t-il alors qu'il passait à travers son propre mur, son visage arborant une expression peu commune. Alors qu'il avait peur de se prendre des coups Castiel se prenait au jeu du combat.

Alors qu'il essayait de profiter d'un potentiel effet de surprise, son poing se dirigea dans l'abdomen de Pégase. L'adolescent n'avait jamais frappé personne. Bien sûr ce n'était pas l'envie qui lui manquait mais il n'avait jamais franchi cette ligne. S'agenouillant avec une vitesse qu'il ne se connaissait pas, Castiel frappa alors le genou de la jeune femme. L'Enfant-Démon ne put s'empécher cependant de s'excuser auprès de sa partenaire d'entrainement, se battre c'était une chose nouvelle et il ne connaissait pas vraiment la véritable façon de faire. "Pardon." Nouvelle excuse.


[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre] Castie10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Fin aout 550 ~ Entrainement] Les limites du corps [PV Ambre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Coliseum-
Sauter vers: