Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Début Octobre 550] Scène de ménage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-bleu1500/1500[Début Octobre 550] Scène de ménage V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-rouge900/900[Début Octobre 550] Scène de ménage V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-jaune1500/1500[Début Octobre 550] Scène de ménage V-jaune  (1500/1500)
Message [Début Octobre 550] Scène de ménage   [Début Octobre 550] Scène de ménage EmptyVen 25 Nov - 18:30
Appuyé contre mon pilier, j'observais le ciel factice depuis des heures, sans parvenir à m'en détacher. Cette vue d'ordinaire m'apaisait, mais en l’occurrence pour une fois, elle n'y parvenait pas.
Le dragon des mers bouillait intérieurement. La colère menaçait à tout moment de s'embraser, malgré l'air serein que j'affichais. Contrôle... Maitrise... Patience...
La mission à laquelle j'avais participé aux cotés de Nereus s'était soldée par une fuite face à deux pitoyables berzekers. La cause de cette survie peu glorieuse ? C'était là la source de ma furie intérieure. Le kraken était-il en cause ? Ou cette semi-défaite venait-elle de moi ? Nos adversaires étaient puissants, mais sans être extraordinaires. Non... Il serait vain de chercher à défausser les responsabilités.
Dans un style suicidaire au possible, Nereus aurait pu mieux faire, j'en étais persuadé. Mais étais-je également blâmable ? Assurément. Ces derniers mois avaient été bien remplis certes, mais l'impitoyable pirate que j'étais jadis s'était ramolli.
D'un geste rageur, je projetais cinq cartes tirées de mon jeu devant moi pour me voir dévoiler une piste concernant mon tourment. Les desseins vinrent flotter devant mes yeux et je n'y trouvais nul réconfort. Le message apparut flou, incertain, pâle reflet de mes propres tourments. C'est alors qu'une étrange combinaison attira enfin mon attention. Un diseur de bonne aventure moins talentueux serait probablement passé à coté mais pas moi.
Le regard dur et froid, j'analysais la prédiction sans me voiler la face. Le dragon des mers s'était endormi, bercé par les douceurs du quotidien, et réchauffé par le confort d'une stabilité doucereuse. J'avais relâché ma vigilance, perdu de vue temporairement mon objectif. Et pendant ce temps, le reste du monde s'était mis en branle, me laissant sur le bord de la route.
Le Grand marionnettiste n'avait pas anticipé ses propres faiblesses, à force de trop se focaliser sur celles des autres. Un impair coupable que je ne commettrais plus. Il était temps d'agir.
Je me relevais avec légèreté, avant de me retourner vers mon pilier. Le symbole de mon statut, de mon rang envié et enviable. Mes chers esprits répondirent à mon appel silencieux, pour venir entamer une sérénade mortuaire autour de moi. Le rituel dura de longues minutes avant que ne s'ouvre la porte des âmes. Un sourire délicieusement mauvais illumina de nouveau mes traits.


Dernière édition par Endymion le Mar 20 Déc - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-bleu200/200[Début Octobre 550] Scène de ménage V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-rouge210/210[Début Octobre 550] Scène de ménage V-rouge  (210/210)
CC:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-jaune275/275[Début Octobre 550] Scène de ménage V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Octobre 550] Scène de ménage   [Début Octobre 550] Scène de ménage EmptyVen 25 Nov - 20:34
Elle l'avait veillé pendant plusieurs jours, lui qui était revenu dans un état lamentable de son combat à Jamir. Le voir ainsi lui avait serré le cœur. Blessé et meurtri. Lui d'ordinaire si plein de puissance et de force. La Douce n'avait fait aucune remarque, se contentant simplement d'être là, présence bienveillante et rassurante. Elle n'avait laissé que peu de gens l'approcher, et avait grondé lorsqu'on l'avait forcé à aller se reposer. Sa place était ici, auprès de lui. Présente dans les joies comme dans les peines lui avait-elle promis lors de leur mariage.

Lorsqu'il s'était réveillé, il l'avait trouvé auprès de lui. Elle s'était retenue de se jeter à son cou, et s'était contentée de lui offrir un sourire. Pourtant plus les jours passaient, et plus elle ressentait quelque chose. Oh bien sûr, il cherchait à le lui cacher, demeurant souriant et agréable lorsqu'elle se trouvait avec lui, mais elle le connaissait mieux que quiconque sur Terre. Elle se doutait qu'il s'en voulait. Pour quoi me direz-vous? Pour avoir fait preuve de faiblesse. Lui, le Diable, estimait avoir perdu. Et c'était cela qu'il ne se pardonnait pas. Pensait-il s'être ramolli?

Ce jour-là, l'Atlas avait dans l'idée de lui changer justement les siennes. Pourtant, elle avait trouvé la chambre vide. Elle avait poussé un soupir en constatant son absence, murmurant:

"- Tête de mule."

Pouvait-elle l'en blâmer? Non pas vraiment. elle n'eut aucun mal à le trouver. L'observant là, à son Pilier. Son domaine. Allait-elle le laisser? elle l'aurait pu. Mais son instinct lui disait que non. Elle abandonna son idée, une autre germant déjà dans son esprit. Lentement, elle approcha alors, dans son dos. Silencieuse. Avant qu'elle ne se penche pour venir susurrer à son oreille:

"- Tu baisses ta garde Endymion. Voilà qui n'est pas très digne de toi."

Elle s'en voulait d'appuyer là où ça faisait mal, car elle savait que tout cela était faux, mais elle jouait sciemment la carte de la mesquinerie pour le mettre hors de lui, le pousser dans ses retranchements et lui prouver alors, qu'il n'avait rien perdu de ses capacités, elle espérait même l'aider, qui sait, à améliorer celles-ci, même si elle jugeait cela prétentieux de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-bleu1500/1500[Début Octobre 550] Scène de ménage V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-rouge900/900[Début Octobre 550] Scène de ménage V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-jaune1500/1500[Début Octobre 550] Scène de ménage V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Octobre 550] Scène de ménage   [Début Octobre 550] Scène de ménage EmptyVen 25 Nov - 21:46
Je me figeais, aussi immobile qu'une statue de granit.
Les traits mauvais, une lueur meurtrière dans le regard mais sans daigner me retourner. Je ne voulais pas qu'elle me voit dans un tel état de fureur. Je devais vraiment aimer cette femme pour être ainsi capable de me contrôler en sa présence.
Il me fallut un long moment avant d'entamer un demi-tour pour l'observer, un sourire aux lèvres.
Sans le vouloir, Calista avait, en seulement quelques mots, frapper pile au pire endroit : ma fierté blessée. Je ne pouvais lui en vouloir, car elle ignorait mon état d'esprit. Mais l'outrage demeurait vif.

Ma douce... Que viens-tu faire ici ?

Jurant intérieurement, je sentis le portail des âmes se refermer, maintenant que je ne me concentrais plus sur lui. Un problème mais dont je trouverais la solution le moment venu. Si je voulais améliorer mes compétences martiales, ce procédé totalement contre-nature me serait d'un grand secours. Un mini triangle des Bermudes dans mon domaine, le symbole me plaisait.
En attendant de pouvoir me concentrer sur mon futur, je tachais d'accueillir ma femme avec un semblant de courtoisie. Elle avait vraiment choisi le pire moment pour venir me contrarier et m'interrompre. Pour un peu, j'aurais cru en une volonté de sa part, mais comment aurait-elle perçu mon changement d'humeur ? Excellent acteur, je m'évertuais à lui cacher ma frustration et ma colère depuis mon piteux retour de Jamir. Calista avait pris soin de moi avec amour et attention, et j'avais donc préféré lui taire mes réels sentiments. Même mon épouse ne devait voir mes faiblesses !

Tu viens rarement me voir à mon pilier. Ne t'inquiètes donc pas autant. Mes blessures sont parfaitement guéries, en partie grâce à toi. Tout va bien...

Je l'embrassais brièvement avant de me reculer, attendant qu'elle s'en aille, rassurée par mes mensonges habilement récités. Espérons qu'elle soit assez crédule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-bleu200/200[Début Octobre 550] Scène de ménage V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-rouge210/210[Début Octobre 550] Scène de ménage V-rouge  (210/210)
CC:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-jaune275/275[Début Octobre 550] Scène de ménage V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Octobre 550] Scène de ménage   [Début Octobre 550] Scène de ménage EmptyVen 25 Nov - 22:14
Tout au long de son petit manège, la Belle avait observé les réactions de son époux. Il était extrêmement fort en matière de Comédie. Comment pouvait-il en être autrement, lui qui avait passé toute sa vie à masquer ses sentiments aux autres, leur offrant ce qu'ils avaient toujours attendu de lui. Sauf avec son Père. Un moyen de tromper l'ennemi c'était vrai, mais elle n'était pas une ennemie. Elle était son alliée. Pour toujours et à jamais. Son soutien, elle lui avait promis. Et c'était ce qu'elle comptait faire. Oh, elle savait que ses mots avaient fait mouche, même s'il préférait le lui cacher:

"- Hé bien, il se trouve que je suis venue te voir pour te proposer une sortie, mais tu n'étais plus là. Je n'ai fais que suivre mon instinct pour te retrouver."

Oh, l'Atlas ressentait bien que sa présence l’agaçait, qu'il ne désirait pas vraiment d'elle malgré ce que le mielleux de ses paroles laissait penser.

"- Une première à dire vrai mon cœur. Je ne suis jamais venue ici alors que tu t'y trouvais. Je suis contente de savoir que tes blessures se sont remises. Je le sais, j'y ai veillé personnellement."

Elle lui offrit un sourire, alors qu'il venait à elle. Voilà qui ne faisait que confirmer ce qu'elle pensait. Habituellement, il ne se serait pas contenté d'un baiser aussi furtif. Non, lui qui était toujours si plein de fougue lorsque ça la concernait... Ses iris améthystes le scrutaient, alors qu'il semblait attendre d'elle qu'elle s'en aille. Dommage pour lui, la Nymphe ne comptait pas bouger de là. Elle demeura immobile, avant de croiser ses bras sous sa poitrine, avant de lever son faciès en direction du pilier. Elle fit alors quelque pas en direction de cette colonne, venant effleurer celle-ci du bout des doigts, tout en entrant dans le vif du sujet:

"- Te rappelles-tu ce que nous nous sommes promis ce soir là sur le balcon? Pas de mensonge. Hors vois-tu, j'ai un problème Endymion, car tu es entrain de me mentir."

Elle tourna alors son minois dans sa direction avant de venir se placer face à lui.

"- Ne me mens pas. Je sais très bien ce qui se trame là-dedans." Son index se portait à son front. " Tes blessures sont guéries en apparence. Mais dis-moi qu'en est-il de la blessure qui écorche à vif ta fierté?"

Son doigt glissa de son front pour se porter sur son torse. Accusateur. Tout comme le regard qu'elle lui portait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-bleu1500/1500[Début Octobre 550] Scène de ménage V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-rouge900/900[Début Octobre 550] Scène de ménage V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-jaune1500/1500[Début Octobre 550] Scène de ménage V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Octobre 550] Scène de ménage   [Début Octobre 550] Scène de ménage EmptyLun 28 Nov - 19:05
A cet instant, elle ne fut plus mon épouse mais une ennemie. Une parmi tant d'autres.
Fine mouche, elle m'accusait de mensonges, ce qui était parfaitement justifié et mon expression ne fit que le confirmer.
Je ne voulais ni d'elle, ni de personne, Poséidon compris. La solitude serait le seul et unique moyen de me retrouver moi même. Et Calista devait le comprendre.
Vif comme un serpent, je saisis son poignet sans douceur et l'attirait vers moi sans pour autant la prendre dans mes bras. Je ne plaisantais plus.

Tu as épousé le diable, ma chère. Ne sais-tu donc pas ce que cela signifie ? Ne vas pas trop loin Calista...

La voilà prévenue. Une preuve de mon amour pour elle malgré les circonstances. Je ne voulais ni la blesser, ni meurtrir son coeur, mais elle ne faisait rien pour m'aider, bien au contraire. J'étais faible, c'était un fait. Fragilisé par des émotions ridicules, une patience devenue la norme. Non envers ma femme, qui devait rester la seule exception, mais pour les colères de Nereus, la désinvolture de ma belle capitaine, les errements de Cinead... Oui, d'où me venait cette tolérance, cet intérêt à leur égard ? Fut une époque, je me serais totalement désintéressé de leurs sorts et cet homme froid et implacable me manquait cruellement.
Je relâchais Calista de ma poigne, lui renvoyant un regard peu engageant.

Te souviens-tu de cette liberté qui me tiens tant à coeur ? Tu empiètes dessus à la seconde même. Tu as pris soin de mes blessures, ta tâche est donc accomplie. Regagne donc ton palais ou la cache de tes orphelins pouilleux l'âme en paix. Je m'occupe du reste...

Avec un peu de chance, la nymphe me prendrait au mot et s'en irait sans causer davantage de dommages. Mais une part de moi ne croyait pas à cette issue. Pourtant, il le fallait. Dans mon état d'esprit, je ne répondais plus de rien !
Maudits soient les sentiments, leur mièvrerie et cette faiblesse qu'elle engendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-bleu200/200[Début Octobre 550] Scène de ménage V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-rouge210/210[Début Octobre 550] Scène de ménage V-rouge  (210/210)
CC:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-jaune275/275[Début Octobre 550] Scène de ménage V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Octobre 550] Scène de ménage   [Début Octobre 550] Scène de ménage EmptyLun 28 Nov - 20:49
Où était donc passé le regard amoureux qu'il lui portait si souvent? Disparu. Envolé. Elle se trouvait là face à l'être détestable qu'il était lors de leur première rencontre. Si elle ne l'avait connu mieux, elle l'aurait tout simplement haï. Lorsqu'il s'était saisi de son poignet pour l'attirer vers lui sans la moindre douceur, elle avait porté sur lui un regard que nulle expression ne traversait, pas plus qu'elle ne chercha à se dégager de cette étreinte douloureuse. La Nymphe se fit silencieuse, les simples réactions de son époux lui suffisaient amplement comme réponse. Elle avait visé juste. La vigueur avec laquelle il la repoussa manqua de la faire tomber, et ce ne fut que grâce à ses réflexes qu'elle ne se trouva pas par terre.

Le mépris qui perçait dans sa voix, voilà ce qui lui faisait le plus de mal. Sans mot dire, elle massait son poignet meurtri, gardant son regard rivé sur lui. Oh nul doute qu'en cet instant, il aurait aimé la voir tourner le dos et partir. Et peut-être était-ce ce que toute autre personne aurait fait, mais pas Calista non. Elle n'était pas du genre à fuir. A qui pensait-il s'adresser de la sorte? Elle n'était pas une de ses vulgaires conquêtes du passé. Il ne l'effrayait pas. Jamais. Et ce, même, après cet accès de colère et de rage contenues.

Le regard chargé d'une détermination nouvelle, la Belle avança à nouveau dans sa direction:

"- Je suis désolée si ce que j'ai à te dire te déplaît. Mais c'est également mon rôle Endymion. Je ne suis pas seulement là pour faire jolie, ni pour être une créature docile qui t’attend bien sagement, avant d'écarter les cuisses lorsque tu en envie, ou encore panser tes blessures ou autres. Si ce n'est avec moi que tu peux partager tes doutes, avec qui le pourras-tu?"

Un moment de pause, alors qu'elle venait se planter face à lui:

"- Sais-tu seulement ce que j'ai ressenti lorsque je t'ai vu blessé dans les bras de Nereus? J'ai eu peur! Peur de te perdre! Et ne me sors pas que ce sont les risques du métier, je le sais parfaitement. Je savais dans quoi je m'engageais en t'épousant, et je ne le regrette pas un seul instant. Mais la vérité est là: j'ai crains pour ta vie."

Elle demeura un long moment silencieuse en le toisant, constatant que cette lueur haineuse brillait toujours au fond de ses iris dorées. Fort, bien il lui restait donc une chose à faire. Alors la Belle se détourna et se mit à s'éloigner du pilier. Peut-être pensait-il qu'il avait gagné, qu'elle allait regagner son palais ou la cache de ses orphelins pouilleux. Mais il avait tort de croire cela. La Nymphe s'immobilisa, avant de se retourner lentement pour l'observer:

"- Puisque tu me vois comme une ennemie, et que je semble te pousser à bout, vas-y, viens. Montre moi donc ce que tu as dans le ventre."

En même temps, elle laissait son cosmos l'envelopper alors qu'en réponse à cet appel, son Ecaille venait la recouvrir, alors que les ombres se mettaient à danser autour d'elle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-bleu1500/1500[Début Octobre 550] Scène de ménage V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-rouge900/900[Début Octobre 550] Scène de ménage V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-jaune1500/1500[Début Octobre 550] Scène de ménage V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Octobre 550] Scène de ménage   [Début Octobre 550] Scène de ménage EmptyLun 28 Nov - 22:46
L'inquiétude était parfaitement justifiable et compréhensible. Mais n'autorisait pas Calista à déverser son fiel pour me faire réagir. Mais à quoi pensait-elle ?!
Je n'avais strictement aucune envie de partager mes pensées, mes doutes ou tout autre chose à cet instant avec qui se soit ! PERSONNE !
Envie de solitude pour réfléchir, faire un point sur mon évolution, mes choix. Cette direction qui avait manquer de peu de me mener à la mort. Quelle était l'erreur que j'avais commise pour me retrouver dans une telle situation ? C'était à moi et à moi seul de trouver la réponse. Et en agissant de la sorte, Calista faisait l'inverse de ce qui était bon pour nous. Pourquoi ?
Je braquais sur elle un regard glacial, de colère froide et pleinement assumée.

Je n'ai besoin que de solitude désormais ! Ne peux-tu le comprendre ? L'amour ne consiste pas à rester un livre ouvert en toute circonstance ! Mes doutes ne sont pas faits pour être partager. Je les assume, je les analyse puis je les élimine.

Je ponctuais ma tirade par un geste dédaigneux de la main. Mais face à la hargne de ma belle, je pris sur moi, sans même être conscient d'avoir cette capacité, pour ajouter d'un ton plus bas.

Je te remercie de cette inquiétude et de ta présence lors de ma convalescence... Vraiment. Mais là, cela ne me regarde qu'à moi. J'ai toujours su me tirer des pires faux pas et cela n'est pas prêt de changer. Mais si tu m'aimes, tu dois me laisser seul...

Allait-elle enfin comprendre ?! J'avais désormais l'impression d'étouffer sous ses attentions et ses inquiétudes.
Lorsqu'elle se détourna, je réprimais un soupir de soulagement. Le travail qui m'attendait était délicat, prenant et je devais m'y consacrer sans être déranger. Même pour mon amour. Froid, calculateur et impitoyable, mon état d'esprit actuel ne souffrait d'aucun sentiment susceptible d'accroitre cet affaiblissement que je craignais tant. Mais à ma grande surprise, mon épouse me défia, endossant même son écaille ! Était-elle folle ?! Je restais bouche-bée l'espace d'un instant, avant de recouvrir mon visage d'un masque de dédain. Je connaissais Calista et sa menace n'était pas vaine. Refuser ce combat serait une ultime injure envers cette fière et puissante guerrière et si je voulais enfin gagner ma quiétude, je devais en passer par là.

Soit... Si c'est le seul moyen pour que tu comprennes...

Mon écaille déjà sur le dos, je me contentais de concentrer mon cosmos pour alourdir l’atmosphère. Déjà les âmes errantes entamaient leur mélopée funeste. Un hymne à l'amour de deux généraux des mers.

Citation :
Défi relevé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-bleu200/200[Début Octobre 550] Scène de ménage V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-rouge210/210[Début Octobre 550] Scène de ménage V-rouge  (210/210)
CC:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-jaune275/275[Début Octobre 550] Scène de ménage V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Octobre 550] Scène de ménage   [Début Octobre 550] Scène de ménage EmptyMar 29 Nov - 18:41

L'Atlas comprenait son besoin de solitude. Cela était humain, et elle l'aurait accepté, si les circonstances avaient été autres. Là, en l'occurrence, elle ne le pouvait pas. Peut-être parce que quelque part son père s'était toujours comporté de la sorte avec elle après qu'elle ait essuyé un échec. Lui en demandant plus dans le but de l'aider à s'améliorer. Car oui, la Douce ne cherchait qu'à aider sa moitié, même si cette dernière pas du tout encline à accepter cela. Mais peu lui importait. Elle aurait pu rire de la situation, car elle avait le sentiment de revoir en lui, l'adolescente qu'elle avait été lorsqu'Amphérès la poussait trop à bout.

Elle jugea inutile de répondre à toutes ses paroles. Oui vraiment, cela n'était pas nécessaire, car peu importait ce qu'elle dirait, Calista savait qu'elle se heurterait à un mur. Il avait beau alourdir l'atmosphère pour intimider son adversaire, cela ne fonctionnait pas avec elle, pas plus que cette mélopée funeste qui s'élevait des âmes qui le servait. Voilà qui allait changer de cette vision qu'elle avait pu avoir d'elles lors de leur mariage.

Un soupir, et la jeune femme abaissa ses paupières sur ses iris améthystes. Lorsqu'elle les rouvrit, une lueur meurtrière habitait à présent ses prunelles qui avaient pris une teinte plus ardente. Des ombres, rugissements et feulement se firent entendre, tout comme des hurlements lupins. La Nymphe cédait la place à Scylla. La Belle laissait place à la Bête. Son aura semblait plus oppressante. Un instant, son regard glissa sur ses poings qu'une aura glacée venait de les recouvrir. La seconde suivante, féline, elle s’élançait sur le Dragon des mers, un sourire presque animal ourlant la commissure de ses lèvres, alors qu'elle venait frapper du plat de la paume le Marina en plein plexus solaire, pour ensuite enchaîner une série de coups sans lui donner la moindre once de répit.

"- Awakening of the Beast."

L'instant suivant, les Bêtes d'ombre de la jeune femme se jetaient dans la bataille, pour venir assaillir Endymion de coups de crocs. Mais, elle n'en resta pas là. Pas question de le ménager. Le but était qu'elle le pousse à donner le meilleur de lui, et non pas de le préserver.

"- Et il est plus que temps que je te rappelle que tu n'as pas épousé n'importe qui, mais la princesse d'Atlantis, descendante du fondateur de notre Cité...Atlas Legacy."

Elle en appela au présent que son frère lui avait offert, puisant en son cœur pour trouver cette force et cette énergie salvatrice et purificatrice. Le Feu l'enveloppait toute entière, mais ne la brûlait pas. Elle le maîtrisait, le pliait à sa volonté, avant que d'un seul geste de sa part, ce dernier ne vienne emprisonner le Général dans une colonne de feu.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-bleu1500/1500[Début Octobre 550] Scène de ménage V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-rouge900/900[Début Octobre 550] Scène de ménage V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-jaune1500/1500[Début Octobre 550] Scène de ménage V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Octobre 550] Scène de ménage   [Début Octobre 550] Scène de ménage EmptyMar 29 Nov - 20:53
Elle était donc sérieuse ? Soit.
Le regard dur, la mâchoire crispée, je vis mon épouse se mouvoir à toute vitesse pour venir me blesser. J’hésitais un instant, mal à l'aise de devoir porter la main sur elle, mais je sentis vite que j'étais le seul à nourrir de tels scrupules.
Scylla défiait désormais le dragon des mers, et ce dernier lui répondit par un rugissement de prédateur. Deux monstres marins prêts à se dévorer. Il était désormais trop tard pour faire machine arrière. Les terribles coups de ma belle me heurtèrent, et je ne pus retenir un cri de souffrance. Pas de quoi l'attendrir vu sa férocité. Elle frappa encore et encore, sans que je fasse mine de me défendre. Puis les flammes m'engloutirent dans un hurlement vite éteint. Et remplacer par un rire mauvais et moqueur.
La silhouette d'un esprit termina sa combustion, alors que nonchalamment placé à plusieurs mètres derrière Calista, je laissais exploser mon hilarité.

Pas mal du tout, Générale des mers. Mais tâche de ne pas oublier qui est ton adversaire...

Princesse ? Je ne lui ferais pas ce plaisir ! Oublier les identités, seuls restaient notre statut d'égal. Au dessus de moi, une ombre effrayante terminait d'avaler quelques flammes. Comme si le Diable pouvait craindre le feu... Ridicule.

Le moins que je puisse faire est de te choisir des cartes de choix... L'amoureux et le pendu feront l'affaire pour débuter.

La silhouette de son cher Cinead se dessina dans les airs, pendu par les pieds et semblant souffrir mille morts avant de s'attaquer à sa propre soeur. Sans attendre, l'ombre de Nereus le Kraken se matérialisa derrière Calista pour se lier à elle, ravivant culpabilité, malaise, honte. Deux assauts atroces, que j'appuyais par un lancer de cartes dansantes, au fil aussi tranchants qu'un rasoir.
J'observais les gestes de mon épouse, et lorsqu'elle baissa légèrement sa garde, un sourire mauvais étira mes traits. Et le triangle d'or s'ouvrit sous ses pieds pour l'entrainer dans les ténèbres du monde des esprits.
Le combat venait de commencer. Pour le pire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-bleu200/200[Début Octobre 550] Scène de ménage V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-rouge210/210[Début Octobre 550] Scène de ménage V-rouge  (210/210)
CC:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-jaune275/275[Début Octobre 550] Scène de ménage V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Octobre 550] Scène de ménage   [Début Octobre 550] Scène de ménage EmptyMar 29 Nov - 23:00
Ces cris... Impossible qu'il se laisse déjà aller de la sorte. Quelque part, le voir ainsi lui brisait le cœur, mais la Belle avait endurci celui-ci pour ne pas se laisser attendrir. Mais elle le ressentait. Il y avait quelque chose qui clochait. Endymion n'aurait pas agi de la sorte, aussi, quand vint cet éclat de rire derrière elle, l'Atlas se retourna vivement, sans que son faciès ne laisse exprimer la moindre trace de surprise, au contraire, un sourire étira ses lèvres:

"- Le feu n'a pas d'emprise sur le Diable après tout."

Elle guettait la suite avec la plus grande attention, et celle-ci ne fut guère longue à venir. Comme il fallait s'y attendre de la part du Dragon des Mers, il se mit à jouer avec ce qui faisait mal. La vue de Cinead la laissa un instant interdite, tout comme celle de Nereus. Immobile. comment lui serait-il possible de taper à la fois son frère et celui qu'elle considérait comme son meilleur ami. celui qui avait été son confident tout au long de ces années. Les cartes dansantes vinrent entailler sa chair délicate laissant apparaître l'éclat écarlate de son sang, alors que déjà les plaies se refermaient sans causer le moindre mal. Et lorsque le triangle se matérialisa sous ses pieds, elle se laissa happer par celui-ci, accompagnée par les deux créatures.

Elle ferma un instant les instant les yeux avant de les rouvrir, engageant alors son propre combat contre les âmes qui la maintenaient de la sorte. Non ce n'était pas Nea, pas plus qu'il s'agissait de Nereus. Ils allaient tous les deux bien. Elle l'aurait senti sinon. Au plus profond de son être. Alors, sans le moindre remord, elle en appela les Ombres qui surgirent pour la débarrasser des deux cartes. Ce fut un cri perçant qui s'échappa de ses lèvres, brisant sa prison avant que la Bête en hurlait à la Lune. En écho, une réponse et une meute de loups sous forme aqueuse fit son apparition pour foncer droit sur son adversaire. Dans le même temps, l'aura de la Générale se fit plus éclatante, plus étincelante, et la seconde qui suivie, la Belle lâchait le Monstre qui sommeillait en elle dans une projection éblouissante.

Profitant du trouble de son époux, la Belle se tassa sur elle-même, Bête grondante, avant de foncer sur lui pour lui asséner une série de coups plus violents que les précédents, son sourire se faisant carnassier, tandis qu'un petit éclat de rire accompagnait chacune de ses attaques. Plus de trace de Douce, seule demeurait la Nymphe maudite qu'était Scylla. Certainement pour la première fois depuis qu'ils se connaissaient, l'Atlante révélait pleinement ce qu'elle était. Il était peut-être le Diable, mais cette part d'elle n'avait rien à lui envier.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-bleu1500/1500[Début Octobre 550] Scène de ménage V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-rouge900/900[Début Octobre 550] Scène de ménage V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-jaune1500/1500[Début Octobre 550] Scène de ménage V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Octobre 550] Scène de ménage   [Début Octobre 550] Scène de ménage EmptyMer 30 Nov - 20:16
Une véritable bête féroce. Bien stupide celui qui prendrait la princesse d'Atlantis pour une femme fragile et sans défense. La mort le cueillerait en un rien de temps !
Pour ma part, je ne commettrais pas cette erreur fatale. Plus de douceur, Calista n'était plus que fureur. Tant mieux, cela me faciliterait la tâche. Je répondis à ses rires par un air plus sérieux qu'à l'accoutumée. Je n'aimais pas cette facette d'elle, surtout lorsqu'elle me faisait face, mais soit. Je réagirais en conséquence. J'invoquais d'une pensée l'esprit lié à Cinead et ce dernier vint s'interposer entre les coups de ma belle et ma personne. Nul doute qu'elle saurait "apprécier" cette attention particulière...
Amusé, je laissais les loups aqueux fonçaient vers moi avant de les absorber via un mur de cartes. A travers les gouttes en suspension, j'adressais à ma belle une œillade goguenarde.

Attention, Princesse ! Lorsqu'on joue avec l'eau, il arrive qu'elle se rebelle.

A peine le dernier mot lâché qu'une vague gigantesque s'éleva de ma paume de main que je promenais devant moi. Je me doutais que Calista parviendrait à se protéger en grande partie de l'onde et j'en profitais pour corser les choses. Une tour s'éleva à proximité de la vague, gelant instantanément a surface dès qu'elle entra en contact avec la nymphe. Double peine, prison de givre. Mais dans ma "compassion", j'enchainais en invoquant de nouveau le trou noir qui absorba le second sens de mon épouse.
Flottant légèrement dans les airs, les jambes croisées tout en désinvolture, j'expliquais ma stratégie implacable à ma proie du jour.

Tes coups sont rapides et puissants. Une véritable menace... Et c'est ce potentiel qui causera ta défaite. Plus tu frapperas, plus tes forces te quitteront.

La force brute ne pouvait rien face à moi et Calista allait, au fil du combat, s'en rendre compte.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-bleu200/200[Début Octobre 550] Scène de ménage V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-rouge210/210[Début Octobre 550] Scène de ménage V-rouge  (210/210)
CC:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-jaune275/275[Début Octobre 550] Scène de ménage V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Octobre 550] Scène de ménage   [Début Octobre 550] Scène de ménage EmptyJeu 1 Déc - 18:54
Oh, elle remarquait bien que son attitude déplaisait au Diable, mais pourquoi en serait-il autrement? Après tout, elle lui offrait une autre facette d'elle, lui permettant de la découvrir sous un autre jour:

"- Je me fais peut-être des idées, mais il semblerait que tu n'apprécies guère cette part de moi. Pourtant, il te faudra bien l'accepter, tout comme j'ai accepté le fait que tu sois le Diable."

Un sourire narquois, alors que Scylla voyait chacune de ses techniques esquivées. Intérieurement, la Bête qui sommeillait en elle rageait, mais en cet instant, ce fut la Belle qui reprenait le dessus. Elle parvenait à emmener Endymion là où elle le voulait. Désireuse de lui montrer qu'il n'avait pas à pâlir face à ses ennemis, pas plus qu'il ne devait se sentir indigne de son Ecaille. Oh, après tout, elle était particulièrement bien placée pour le savoir. N'était-ce pas grâce à ce présent de Cinead qu'elle était en mesure de capter ce que sa protection ressentait?

Pour y parvenir, elle se devait de demeurer parfaitement calme. Et pour cela, il n'y avait qu'une chose à faire. Alors, la Belle fit taire la Bête grondante et menaçante qui sommeillait en elle. Toute trace d'animosité disparut de son faciès qui cette douceur et cette tendresse qui la caractérisait tant. elle subit donc cette vague de plein fouet, allant percuter cette tour qui venait de se dresser avec force et violence, alors qu'un gémissement douloureux s'échappait de ses lèvres. Le premier, depuis le début de leur combat.

Mais lorsque la vague de givre vint la percuter, elle laissa son chant s'élever sur l'aire de combat. Non, cela, elle ne le permettrait pas. Pensait-il réellement parvenir la coincer là? Elle dont le meilleur ami maîtrisait l'art de la Glace? Lentement, elle releva la tête pour le fixer de ses iris améthystes, alors qu'il se tenait au dessus d'elle, l'air plein de désinvolture.

"- Tu devrais savoir que cet effet ne fonctionne pas sur moi."

Lorsqu'elle fut à nouveau happée au cœur du Triangle, elle sut qu'il continuait à la priver de ses sens. Bientôt, elle ne serait plus en mesure, mais elle savait qu'il trouverait un moyen de continuer à parler avec elle. Pas la moindre once de panique dans le regard. Non rester calme. Parvenir à toucher cette Ecaille et essayer de comprendre ce qu'elle ressentait.

Mais, elle ne pouvait demeurer sans rien faire. Aussi, lorsqu'elle apparut à nouveau près du Pilier, la jeune femme repartit-elle tout simplement à l'assaut, abandonnant son animosité, son faciès affichant un air parfaitement calme et incroyablement déterminé.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-bleu1500/1500[Début Octobre 550] Scène de ménage V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-rouge900/900[Début Octobre 550] Scène de ménage V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-jaune1500/1500[Début Octobre 550] Scène de ménage V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Octobre 550] Scène de ménage   [Début Octobre 550] Scène de ménage EmptyDim 4 Déc - 20:13
Nouvelle ruse ? Ma belle semblait avoir délaissé son agressivité pour revêtir un faciès plus délicat, que je lui connaissais fort bien. Pensait-elle m'attendrit de la sorte ? C'était là un pari bien audacieux. Et je ne comptais pas baisser ma garde si facilement.
J'opposais à ses coups la protection de mes cartes, qui vinrent former un bouclier tournant devant ma personne, me préservant du gros des coups. Me reculant d'un bond agile, j'envoyais un baiser du bout des lèvres à ma dulcinée lorsqu'elle fut une fois encore aspirée dans le trou noir qui la mènerait au coeur du monde des esprits.

Tic, tac, tic, tac... Si tu persistes à retenir tes coups, tu cours à la défaite, ma chérie. Peut être est-il déjà trop tard d'ailleurs...

Joueur, perfide, je fis claquer mes mains, faisant de nouveau apparaitre les images de Cinead et de Néreus de chaque coté de Calista. Puisque ma belle semblait certaine de ne pas craindre les éléments, autant la confronter à mes assauts les plus déroutants. Se voir diminuer par son propre frère ne devait pas être facile.
Les esprits émirent des gémissements de pure souffrance avant de se jeter sur Calista. Le contact de l'amoureux la confronta au froid le plus terrible, un gel de l'âme et non du corps. Mais dont les répercussions allaient se faire de manière perfide. L'âme liée au Légat se contenta d'embrasser sa soeur sur le front, dérobant une bonne dose de son cosmos si elle se refusait à réagir. J'ajoutais à cet assaut un effet visuel amusant. Du bout de mes doigts des fils brillants se révélèrent entre moi et les esprits dont j'étais le maitre. Profitant de la probable diversion offerte par cet effet, je fis apparaitre quelques cartes tranchantes tout autour de Calista, lui bouchant toute issue de fuite avant de fuser vers elle.
En retrait, j'observais les réactions de mon épouse, tout en m'attendant à une contrattaque digne de ce nom. Peut être l'une des dernières.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-bleu200/200[Début Octobre 550] Scène de ménage V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-rouge210/210[Début Octobre 550] Scène de ménage V-rouge  (210/210)
CC:
[Début Octobre 550] Scène de ménage G-jaune275/275[Début Octobre 550] Scène de ménage V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Octobre 550] Scène de ménage   [Début Octobre 550] Scène de ménage EmptyMar 20 Déc - 20:31



La Belle esquivait, parait. Du moins, elle essayait, ne parvenant pas à rendre les coups qu'elle recevait de la part de son frère et de son ami. Un gémissement douloureux s'échappa de ses lèvres délicates. Alors qu'elle luttait pour ne pas plier genou à terre face à cette vague de froid mordante, qui aurait fait claquer des dents de moins courageux qu'elle. Et puis soudain, tout fut différent. Le froid laissa place à une chaleur familière. Quand le Légat apposa ses lèvres sur le front de Scylla, les paupières s'abaissèrent lentement sur les iris améthystes, alors que dans un geste tendre, elle venait enlacer Cinead dans la chaleur de ses bras. Touchante et merveilleuse images qu'offraient là le frère et la sœur. Dans le même temps, l'éclat du cosmos de la Bête s'amenuisait, comme aspiré par l'Aîné. C'est ainsi que les cartes la cueillirent, venant entailler la chair de nacre encore et encore, sans relâche, de longues traînées écarlates glissant le long de celle-ci.

"- Qui court à la défaite? Tu devrais faire attention, j'ai une magnifique ouverture de là où je suis."

Vient alors susurrer une petite voix suave au creux de l'oreille du Dragon. Apparaissant juste derrière lui, elle prit sur elle pour ne pas céder à la tentation de la toucher. Oh, elle aurait pu, mais elle préféra s'abstenir. Après tout, la demoiselle n'oubliait pas qu'il s'était montré peu courtois avec elle. Alors, elle joignit simplement ses mains dans le dos, avant d'effectuer quelques pas en arrière pour mettre une distance respectable entre eux. L'armure qui la recouvrait disparue rapidement. La Bête laissait à nouveau place à la Belle.

"- J'espère être parvenue à te distraire de tes sombres pensées. Vois-tu, là aussi est mon rôle. Que cela te plaise ou non."

Quelques secondes plus tard, elle ajoutait:

"- Sois tranquille je vais te laisser à tes réflexions et regagner tout simplement mon palais." Une petite pause, alors qu'elle faisait mine de réfléchir. "A moins que je ne retourne auprès de mes gamins miteux." Elle avait prononcé les derniers mots en le fixant. Après tout, elle avait repris ses mots. " La seconde option me semble la plus appréciable. Ne m'attends pas ce soir."

Une ébauche de révérence, avant que les ombres ne viennent soustraire son épouse au Général.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Début Octobre 550] Scène de ménage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier de l'Atlantique Nord-
Sauter vers: