Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] G-bleu1650/1650[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] G-rouge1200/1200[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] G-jaune1650/1650[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] V-jaune  (1650/1650)
Message [Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550]   [Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] EmptyLun 6 Fév - 0:25
La marche n'avait pas été longue. Moins que cet espoir qui constellait encore un peu le cœur de la jeune femme. Il n'avait pas disparu, toutefois. En vérité, la résolution n'avait fait qu'émerger brièvement pour celle qui la reniait et l'embrassait tout à la fois inconsciemment, depuis son retour du Lac Miroir. Ou ce que l'on appelait un lac maudit, par les chuchotements imperceptibles de ces Fées Egorgées.

Un lac bien loin de la destination actuelle de l'ancienne Magicienne des coeurs.

Soupirant dans une taverne de Transylvanie, Ariane venait de s'éveiller en ce qui lui avait semblé être des minutes éternelles, de quelques rêves périlleux qui lui avaient rappelé les soucis de l'ancienne Générale. Comme des souvenirs, d'une façon.

Sauf qu'à la différence d'un souvenir, la portée cauchemardesque était d'une réalité si palpable que le réveil ne se faisait qu'en compagnie de quelques gouttes de sueur, ainsi que d'une froide présence que fut cette solide impression, cette humble déréliction. Et portant une main à son front, chaque jour, chaque nuit, était répétée une étrange litanie. Une question sans queue ni tête, pour cette Renégate qui marchait dans des ombres bien plus inconnues qu'auparavant.

Après tout, elle n'était plus véritablement l'Assassin-Urodèle. Reniée.

Et dans la pénombre d'une forêt, au bois un peu plus pourri par l'humidité environnante, accompagnée par des sifflements lointains, le silence se faisait maître. Intensément. Et parmi cette vieille nature, une silhouette traversait un brouillard si dense qu'il en niait les formes; en abrogeait les contours de choses un peu trop lointaines en ces lieux.

Avec plus de confiance en elle, la brune aux yeux hétérochromes se serait peut-être bien permise de s'asseoir, de rêvasser dans un milieu hostile. Ô, ce n'était pas la crasse qui lui faisait peur, mais ces étranges sensations, celles d'un appel exécuté au plus profond de son esprit.

Un appel...Comme un hurlement fantomatique. Et une douleur empoigna son cœur et abattit un mutisme à ces sens usés.

L'espoir de voir ces sursauts d'influence se stopper était toujours présent.



[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] Ryme_s10



Dernière édition par Ariane le Lun 6 Fév - 0:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] G-bleu1650/1650[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] G-rouge1200/1200[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] G-jaune1650/1650[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550]   [Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] EmptyLun 6 Fév - 0:31
Et là voilà, elle, Ariane, qui défilait entre les bois, accueillant eux-mêmes en leur milieu un paysage aussi naturel que glauque. Ô, le Dédale marquait déjà ses environs de son empreinte, une empreinte à laquelle elle était une étrangère. Et elle marchait, enfilait les pas comme à son habitude, excepté que cette fois-ci, sa tête était prise d'un bourdonnement sans fin, et sa poitrine, à un haut-le cœur très étrange.

"Ca m'arrive, parfois".

Parfois. Les paroles n'étaient que pensées, et pas même l'envie de briser la mélodie du silence ne lui venait à l'esprit. Il s'imposait, oui, plus que d'habitude. Mais qu'était donc l'habitude face à une vie entière? Bien peu de choses. Ces instants étaient comme ces empreintes de pas dans la gadoue, qui s'effaçaient bien rapidement à son passage. Trop rapidement pour que le phénomène soit naturel, par ailleurs. Ce fut comme si l'on voulait enlever toute trace, toute preuve d'existence. Nier la vie humaine au cœur de la faune et la flore.

Et ce, le plus vite possible, comme si la Renégate pouvait être associée à une invitée impie et interdite en ces lieux.

Avec surprise, l'ancienne Lyumnades avait vu son soupir s'envoler dans la brume, et avait senti ses yeux rouler vers le ciel, aussi agacée qu'inquiète dans le fond de son cœur. Et l'avancée n'avait toujours pas pris fin. En réalité, les sensations qui perturbaient ses mouvements et altéraient ses réflexions ne lui avaient pas permis de prendre en compte la réalité du souci qui se profilait au loin. Ou tout près. Tout dépendait du point de vue.

Main sur la tête, elle s'était agrippée contre l'écorce d'un arbre, essoufflée. Fiévreuse bien soudainement, elle sentait encore une fois son sang bouillonner d'une étrange façon. Qu'était-ce donc?

"Peu de sens."


Plus la jeune femme y réfléchissait, et moins elle comprenait cette nouvelle vie offerte. Reprenant son équilibre, elle n'eut pas davantage le temps de penser à ces symptômes qu'elle vit une singulière silhouette féminine se dessiner entre les troncs des conifères. Elégante et svelte, elle avait l'allure d'un assassin. Une apparition qui avait l'aspect d'un désir chimérique aux yeux de la gallo-romaine. Et sitôt l'apparition faite que l'altération temporaire de ses sens n'était plus.

Déjà, Ariane sut qu'il ne s'agissait pas de la petite Datura.

Elle avait envie de parler. Mais l'ancienne Urodèle Cramoisie ne le put. Aucun son ne franchit ses lèvres.



[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
 
[Novembre 550] Déréliction silencieuse, près des écorces pourries [Entraînement 550]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Forêts ombrageuses-
Sauter vers: