Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [RP de transition - Janvier 553] Le poids des secrets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[RP de transition - Janvier 553] Le poids des secrets  G-bleu1500/1500[RP de transition - Janvier 553] Le poids des secrets  V-bleu  (1500/1500)
CP:
[RP de transition - Janvier 553] Le poids des secrets  G-rouge1500/1500[RP de transition - Janvier 553] Le poids des secrets  V-rouge  (1500/1500)
CC:
[RP de transition - Janvier 553] Le poids des secrets  G-jaune1800/1800[RP de transition - Janvier 553] Le poids des secrets  V-jaune  (1800/1800)
Message [RP de transition - Janvier 553] Le poids des secrets    [RP de transition - Janvier 553] Le poids des secrets  EmptyVen 1 Mai - 17:01
Le poids des secrets










Je prends la plume alors que ces mots sont destinés à être brûlés. Les risques seraient trop grands pour moi, pour lui, pour nous. J’ai dû faire des choix difficiles ces dernières années et je ressens aujourd’hui le besoin de les exprimer, faute de pouvoir les libérer comme Ogmios, Dieu de l’Éloquence, sait si bien le faire. J’ai perdu ma voix, je l’ai décidé et ce n’est pas la seule décision que j’ai dû m’imposer pour être ici, près de vous. Je suis morte, là-bas, tandis qu’Atlantis sombrait.

J’ai saisi l’opportunité pour fuir, tourner le dos au Destin qui m’a été imposé. Me soustraire à la politique, à la pression exercée par le Sénat, me libérer, enfin, de ce fardeau. Embrasser ma propre cause, celle que je n’aurais jamais dû quitter. L’appel de la mer a cessé depuis longtemps, bien que cela me coûte d’écrire cela. Je reste une fille de l’eau, guidée par ses mouvements, ses brumes, son mysticisme, moi, la Sorcière Bleue, élève de Scáthach Uanaind, la magicienne.

Je n’oublie pas qui je suis, je n’oublie pas le rôle qui est le mien, il m’apparaît si clair, alors que j’ai dû disparaître et endosser une nouvelle identité, un autre nom.
Je ne suis plus Nimuë O’Bannon. Je ne suis plus la capitaine de la Rose Sanglante. Encore moins la Sirène Maléfique.

Avant toute chose, je suis une mère d’un enfant que je dois à tout prix protéger. Soustraire du regard des Marinas. Il est mon trésor, pas le leur ! Fruit d’un amour entre deux êtres dont les liens ne peuvent être défaits. J’ai décidé de mêler ma trame à la sienne, de tisser un vaste canevas, avec lui. Childéric. C’est ensemble que nous avons pris la triste résolution qui s’imposait. Cacher Jack, nous résoudre à l’abandonner. Je me hais pour cela. Je me déteste parce que je songe à mon père, Aoden. Parce que je le comprends enfin, résigné à me délaisser aussi, à grandir sans amour. Non, Jack n’en manquera jamais. Et puis, il m’a été permis d’aller le voir, de temps en temps. Or, le devoir, pour un chevalier d’Athéna, prime sur tout le reste.

Nous nous sommes fait une raison avec le Lion, enfin, devrais-je dire le Grand Pope ! Je suis partagée sur sa promotion. Je n’aime pas le savoir drapé de ces fonctions. Obligé de s’impliquer dans le monde politique, de devenir ce qu’il a toujours voulu repousser. Seulement, fils de Roi, il est né pour régner et je dois dire qu’il brille dans ce nouvel habit d’honneur et de droiture. Mon souverain que je sers et servirai jusqu’à ma mort. Je suis devenue son ombre et cela me suffit bien. Je l’aime et je suis prête à tout pour lui éviter les pires écueils. Il ne l’ignore pas, il sait. Il sait que je me sacrifierai volontiers pour lui et notre fils. J’ai suivi le Rêveur dans les pires batailles, combattant tous les deux comme les deux Bêtes que nous étions. S’abreuvant du sang de nos ennemis pour ne plus penser. Ne plus penser aux blessures du cœur. Au manque, au vide.

Même dans ces instants je n’ai pas été celle que j’ai été, autrefois. Je ne montrerai plus mon visage qu’à lui, qu’à Elle. Gardienne de nos secrets, Athéna a accepté. M’a accepté. Sans son concours je serai devenue une vagabonde. Ma reconnaissance pour elle est sans limite, ma gratitude, sans faille. Je la servirai elle aussi, jusqu’à mon dernier souffle.

Durant ces dernières années j’ai étudié mon sang. Le champ de roses laissés par Akritès, un héritage que je dois comprendre, appréhender. Je mets pour cela, ma vie en péril. Mais je n’abandonne pas, le Poison sera une force et non plus un poids sur mon âme.

J’en découvrirai les origines. Quitte à devoir suivre à nouveau les pas d’un monstre fait homme. Lucius.
Je ne suis plus Nimuë O’Bannon. Je ne suis plus la capitaine de la Rose Sanglante. Encore moins la Sirène Maléfique. Je suis Morwenna, parée du masque des Saintes et porteuse de l’Armure des Poissons. Et j’écrirai mon histoire comme je l’entends !




[RP de transition - Janvier 553] Le poids des secrets  Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
 
[RP de transition - Janvier 553] Le poids des secrets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple des Poissons-
Sauter vers: