Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Reprise] Dialogue de sourd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CésarCésarArmure :
du Mushmahhu

Statistiques
HP:
[Reprise] Dialogue de sourd  G-bleu1200/1200[Reprise] Dialogue de sourd  V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Reprise] Dialogue de sourd  G-rouge750/750[Reprise] Dialogue de sourd  V-rouge  (750/750)
CC:
[Reprise] Dialogue de sourd  G-jaune1200/1200[Reprise] Dialogue de sourd  V-jaune  (1200/1200)
Message [Reprise] Dialogue de sourd    [Reprise] Dialogue de sourd  EmptyVen 1 Mai - 17:27
    Pourquoi tu veux savoir tout ça Éli ? Boh, après tout pourquoi pas. J’ai rien d'mieux à foutre. Mais pourquoi j’attends déjà ? Je ne sais plus. Pourquoi ? Pourquoi ? Putain cette question me casse les couilles. Tu me casses les couilles Éli ! Ça fait deux ans que j'suis en enfer. Ouais, tu l'sais comme moi, sale con, que cet endroit c’est l’enfer. Oh, on lui donne des jolis noms. Des noms pour se donner du courage, pour se donner de l’importance. Mais c’est qu’un tas de boyaux qui sent le sang et la merde. Il ne faut jamais l’oublier. On vit dans le sang et la merde. Nous sommes le sang et la merde ! Moi l 'premier, t’imagine pas des trucs connards. Mais le taux de mange merde aux boyaux carrés est très important ici. Et ça me casse prodigieusement les couilles ? Pourquoi je suis énervé d 'ja ? je ne sais plus. Nique ta mère Éli !

    Qu’ce que tu bavais déjà ? Les vainqueurs l’écrivent, les vaincus racontent l’histoire ? C’est pas si con comme venant de toi. Mais oui, c’est ce qui s’est passé. On écrit beaucoup nous. Un comble quand tu sais que la quasi-totalité des sacs à merde ici seraient même pas capables d’écrire leur putain de prénom ! Bon, quand tu t’appelles Zvezdan y'a prescription, c’est trop chiant à écrire.

    On s’est encore fait botter le cul. Jamir tout ça, m’en bat les couilles. J’étais avec les fils de pute de troufion dans ton genre. J’ai servi à rien. Mais j’ai compris bien de choses depuis. Déjà, la souffrance. Plus que jamais elle me parle. Plus que toi d’ailleurs Éli. Tu devrais te remettre en question ! Ce gros sac à merde fini de Velya m’a appris à écouter. Comme si j’avais besoin de cet enculé pour ça . Pour qui il me prend ce tas de chair ?! Pourquoi il n’y a que des parasites ici ? Des emmerdeurs ? Enfin, il m’a quand même fait un beau cadeau. Grâce à lui je peux entendre les chansons des cuirasses et la mélodie de leur souffrance. Je peux les réparer comme ça. Dire que j’avais parié avec Zvé que je tiendrais pas quinze jours et que je suis toujours là.

    C’est un peu moins un fils de pute que les autres Zve', mais faut pas non plus déconner. Il est comme les autres. Peut-être un peu plus comme les autres que les autres. Il a trop de trucs à la con dans la tête, tout le temps. Pas simplement du : je dois gérer ce ramassis de baiseur de chèvre qui sert d’armée à cet attardé d’Arès. Non ! Il a trop de haine je crois. C’est un problème la haine. Ça fait du bien, de temps en temps, comme une bonne branlette, mais si t’en fais trop, c’est la crampe ou la brûlure. Mais c’est mon cardinal maintenant. Je suis un peu moins la merde qui va servir à tout, je suis maintenant le berserker de Muchu... Mcha… Oh nique ta mère ! D’un truc à sept têtes ! Mushmahhu ! Voilà ! Merci Éli quand tu veux ! T’es vachement plus sympa que Armand ! Il est passé où déjà ce con-là ? Tu sais pas non plus… Tiens tiens tiens !

    Mais c’est pas le pire du pire, je sais plus trop ce que j’ai glandé pendant deux ans en vrai. Sûrement rien de très constructif, je me souviens du plaisir de la bataille et de la mort. J’ai essayé ma cuirasse pour la première fois. Oh et je sais bien me servir de mes pouvoirs. Armand s’en souvient ! Je sais maintenant maîtriser mon sang et ses états avec dextérité ! Je sais aussi régénérer mon corps plus rapidement qu’avant. C’est pratique ça, je peux me faire plus mal. Je peux aussi faire partager ma douleur à mes voisins et ça c’est vraiment chouette de ma part ! parce que oui, cette vieille pute est toujours là à attendre, tapie dans le fond de mon crâne à me le vriller tout le temps ! Et le pire, le pire de tout ça, c’est que l’opium commence de moins en moins à faire d’effet. Mais je suis toujours aussi défoncé ! On parlait de quoi déjà .

    De ta mère non ? Non ? Ah oui ! De moi ! Qu’est-ce que c’est chiant comme sujet ! T’es sûr ? Ah oui ! Après la guerre ? Des gens sont morts et alors . J’aime personne ici, tous des merdes. Dans le monde non plus. Alors la guerre, pourquoi pas. On peut au moins baiser après et boire à l’oeil. C’est toujours bien de boire à l’oeil. Mais c’est tout. La mort pour la mort. Le sang pour le sang. Le cul pour le cul. Et le vin pour gerber. Au moins ça, ça a un but. Un noble but ! Je crois que je devrais essayer d’aller en parler à Acamas. Lui au moins il a pas un nom trop merdique. Même si c’est facile de faire des jeux de mots, genre Acacamas. Je pense que ça lui fera plaisir. Ce que j’en pense de lui . Il est chiant ! Terriblement chiant ! À faire des mystères, des secrets, des complots. Il se perd, il va trop loin. Trop loin de lui et trop loin du monde. Mais il faudra un jour que je lui ouvre les yeux. Ou alors j’irais gerber sur ses pompes . Pour la gloire ! C’est important de penser à la gloire, la vraie !

    Heureusement qu’il y a la naine. Elle me fout toujours autant les jetons cette petite dégénérée ! On parle de moi, je t’entends, Éli ! Sac à merde ! Avec tes potes à parler de César le dégénéré ! Le monstre ! Oh ferme là, je sais que c’est vrai ! Mais la pire, la pire de tous, c’est Esther ! La petite merdeuse que personne ne voit, que tout le monde croit docile et inoffensive ! Mais c’est la pire ! Le vrai monstre c’est elle. Je sais moi. Je l’ai vu, je l’ai senti. J'l’ai vécu. C’est pour ça que je l’aime bien. On a des goûts et des loisirs communs. On chasse tous les deux ! Hein Éli ? Qu’on chasse ! La merdeuse et moi ! Velya nous a appris. Il aime bien chasser aussi Velya. Mais lui aussi, il est trop aveugle. Il voit le monde différemment. J’aimerais bien voir comme lui. Et m’ouvrir les yeux avec les ongles après. Pouvoir vraiment voir. Mais lui il se voile la face et refuse de regarder. Tous ils refusent de regarder. Mais moi, moi César, je leur montrerais !

    Oh Zvé, c’est toi ! Oui, j’ai fini avec ta cuirasse ! Hein Éli qu’on a fini avec la cuirasse ? Quoi ? Pourquoi ça pue ici ? Ça pue ici ? Je sais pas ? Ah oui, c’est peut-être Éli ! Mais oui ! T’as raison ! C’est pour ça qu’il répond pas ! Il est mort ce con. Je l’ai tué. Enfin je crois. Je sais plus, j’étais défoncé. Mais c’est peut-être pour ça qu’il me répond pas et que j’ai sa tête décomposée dans les mains. Oh tant pis, elle est bien réparée ta cuirasse. Elle chante la guerre, elle chante aussi bien qu’avant. Peut-être même mieux. Eli y a veillé. Il chante avec elle maintenant. C’est beau, il chante bien ! Et le dédale mangera la tête, il nettoie toujours les restes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1814-cesar-forgeron-centurion-du-m https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1779-cesar-le-chanteur-du-sang
 
[Reprise] Dialogue de sourd
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Dédale de Chair :: Autel des sacrifices-
Sauter vers: