Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge900/900[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (1500/1500)
Message [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptyVen 1 Mai - 17:41
Bon...
Les fleurs : Des roses rouges.
Du parfum : Volé à un marchand dont j'avais fait couler le navire, quelques jours auparavant.
Des gourmandises : gâteaux au miel de Chypre et un peu d'hydromel.
Vêtu de ma tenue d'apparat, avec jabot, tricorne en cuir et bottes sombres, je me regardais dans une flaque, resplendissant d'une assurance que je ne possédais pas...
La guerre et la perte de Nimue, de Nereus laissaient une marque indélébile sur les derniers mois. Et je savais que Calista n'allait pas m’accueillir avec un sourire et un baiser, chaste ou sauvage.
J'avais bien conscience de l'avoir un brin mise de coté, avec mon départ en mer mais n'avait-elle pas épousé un pirate ?! Et puis, n'avais-je pas fait l'effort de lui expédier des lettres, une fois par mois ?
Au pire, je connaissais assez mes talents pour savoir qu'un doux sourire et un brin de séduction suffiraient à m'attirer ses bonnes grâces. Car à n'en point douter, elle m'avait manqué autant que l'inverse.
Mais à dire vrai, comment lui avouer que j'étais parti loin d'elle pour respirer ? Pour ne pas lui imposer ma tristesse, mon humeur taciturne ? Je ne tenais pas à me défouler de ma perte sur elle. Or, je me connaissais...
Une fois certain d'avoir mis mes atouts physiques en avant, je pris la direction du palais, où devait m'attendre ma belle, prévenue par pigeon voyageur. Mais un sombre pressentiment ne quittait pas mon esprit. D'un coté, je brûlais déjà de désir, mais aussi de tendresse, de sentir sa peau si douce, de dévorer son sourire, mais je craignais plus que tout ses reproches légitimes.
A ma grande satisfaction, aucun garde ne stoppa mon avancée, ni ne me donna la course, lance en avant, manière de m'embrocher. Pour autant, pas un rictus d'accueil, pas un mot. Une atmosphère tendue, solennelle. Bon sang, mon navire me manquait déjà...
Guilleret en apparence, je finis par m'engouffrer dans la cour royale, avant de bondir pour gagner la terrasse de la chambre, où nous avions échangé notre premier baiser.

Ma princesse ! Je suis rentré !

Dents blanches, rictus charmant et charmeur, bras grands ouverts avec roses et hydromel tendus, j'attendis une réponse. Ou un poignard lancé à grande vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu200/200[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (200/200)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge210/210[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (210/210)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune275/275[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (275/275)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptyVen 1 Mai - 20:01
Il y a des choses auxquelles on ne s'attend pas. Ou plus. Plus, serait d'une indéniable justesse en ce moment, ne nous mentons pas. L'espoir? Envolé depuis bien longtemps. Certes j'avais accepté le fait qu'il parte. J'avais compris ce qui l'avait motivé dans le fond. Faire le deuil. Nous avons chacun notre façon de faire face à celui-ci. La perte de Nimüe avait été terrible pour nous tous. Sa mort avait affecté chacun d'entre nous, moi y compris, à notre façon. Et je ne parlais pas non plus de la disparition de Nereus.

Le départ d'Endymion n'avait été qu'un abandon de plus. Le dernier sur une liste déjà bien trop longue à mon goût. Je n'avais rien contre le fait qu'il s'en aille, mais une lettre ne remplaçait pas une présence. A l'époque, il m'avait semblé que je perdais les êtres auxquels je tenais un par un. Mon monde s'était effondré et n'était plus. Et j'avais été seule. Désespérément seule. Je me suis donc jetée à corps et à cri dans les combats, abandonnant à chaque fois un peu plus cette part d'humanité en moi, pour plonger davantage dans ces ténèbres qui me tendent les bras et guettent ma chute indéniable. Inéluctable.

Une année s'était écoulée. Puis une autre. Tout cela est bien trop long. Les lettres qui au départ amenaient parfois un sourire à mes lèvres, me laisse à présent indifférente. Quant à son retour? Je n'y croyais plus du tout. Ce forban devait pleinement apprécier sa vie d'aventure et de piraterie pour ne plus vouloir rentrer au bercail. Un homme impossible à changer, c'était là l'évidence même. Et même pour moi il ne consentirait jamais à cela.

J'étais aux geôles quand on était venu me trouver pour me prévenir du retour du prodigue Dragon des Mers. Tenez donc, monsieur mon Epoux s'était donc finalement rappelé à mon bon souvenir. Comme c'est aimable à lui n'est-ce pas? Cette nouvelle avait suscité en moi une réaction des plus simple: un léger haussement de sourcils, suivi d'un haussement d'épaules désinvolte, avant que je ne retourne à mes propres affaires. Après tout, lui avait vaqué aux siennes pendant deux ans, il pouvait donc bien m'attendre un peu, non?

C'est quelques heures plus tard que je refais donc surface et regagne cette demeure et cette chambre qui avait toujours été la mienne d'aussi loin que je m'en souvienne. Poussant la porte en bois je me glisse dans la pièce. Pas de jolis atours en ce qui me concerne. Pantalon et chemise qui paraissent bien trop larges pour une silhouette, qui déjà pas bien épaisse à l'époque, semble s'être encore amincie. Une paire de bottes en cuir de bonne facture, et une chevelure libre, plus courte, et nullement parée de ce fameux bijou en forme de fleur qui ne la quittait jamais par le passé.

Mon regard améthyste se pose alors sur cette forme étendue avec nonchalance sur mon lit. Une forme qu'il n'était plus habitué à voir. Un instant, je m'interroge. Avait-il seulement changé? Intriguée je m'avance, et observe ce visage aux yeux clos. Dort-il seulement? Si tel était le cas, nul doute que mon entrée l'aura réveillé, lui qui est toujours à l’affût. Un constat s'impose à moi. Il est resté le même. A part peut-être une ride ou deux en plus. Je me détourne de celui qui me semble être à présent un étranger, observe ces roses, qui embaument de leur parfum entêtant la pièce, ou bien encore ces quelques douceurs faites de miel.

La faim se rappelle à moi par un gargouillis et je ne peux résister à l'appel de ces gourmandises, venant m'emparer de l'une d'elle pour venir croquer un instant dedans et savourer ce goût sucré et délicieux qui vient à ravir mes papilles. Quelques bouchées encore et il ne restera même pas une miette de ce petit gâteau. Un soupir, avant que les doigts ne soient portés aux lèvres pour savourer le reste de miel. Quelques secondes de battement et c'est le dos tourné au pirate que je me décide à prendre la parole.

"- Ainsi donc tu t'es décidé à remontrer le bout de ton nez. Voilà un retour pour le moins...inattendu."

Non je n'irai pas jusqu'à dire inespéré. Tiens...de l'hydromel. Je ne demande pas la permission pour déboucher la bouteille, après tout, je suis chez moi, et ne manque pas de m'en servir un verre, avant de lui en offrir un en retour et en silence. Assise à mon bureau, accoudée à ce dernier, le menton reposant contre le dos de mes mains, je me contente simplement d'observer. Pas de cris. Pas de pleurs. Pas d'effusion de joie. Pas de poignard non plus. Le regard porté sur le pirate pourrait être aussi incisif que l'un d'eux, mais il n'en est rien. Il semble tout simplement indifférent.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge900/900[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptyVen 1 Mai - 20:27
Tout d'abord étonné de n'entendre que le silence répondre à mon enthousiasme, j'avais fini par comprendre le message sous-jacent.
Madame me faisait languir, en guise de reproche muet. C'était de bonne guerre.
Après des heures à l'attendre, à soupirer, à patienter en vain, j'avais fini par gagner cette couche, dont le contact suffit à me remémorer bien des nuits de passion.
Et l'esprit vague, j'avais pris sur moi en détectant l'apparition d'une présence.
Vigilant au cas où la nymphe tenterait de planter une lame dans mon cœur désinvolte, j'avais attendu qu'elle ne daigne m'adresser la parole. Tout en retenant un sourire en l'entendant savourer les douceurs prévues à son intention.
Mais toute envie de légèreté m'échappa en détectant le ton de sa voix, si douce à mes oreilles. Plus que la colère ou la haine, l'indifférence demeurait le pire des reproches.

Qu'importe la durée de son voyage... Un pirate finit toujours par rentrer à son port d'attache. Combien d'années Pénélope dut-elle attendre ce pauvre Ulysse ?

J'ouvris alors les yeux, pour dévorer du regard la beauté qui restait de marbre à quelques pas de moi. Elle s'était affinée, ce qui était un peu dommage. Mais sa splendeur naturelle restait ô combien vivace, et suffisait à elle seule à faire battre mon cœur d'une passion réservée à sa personne.
D'une pression abdominale, je me redressais sur le lit, bras en arrière pour afficher mon torse avantageux, et mon rictus taquin.

Crois-le ou non, mais... Tu m'as beaucoup manqué.

La gravité remplaça aussitôt la légèreté sur mes traits encore juvéniles.

Je me doute que tu dois m'en vouloir... Mais je suis bel et bien de retour, à présent. Mon deuil est fait... Du mieux possible, en tout cas. Et j'aimerais que notre vie reprenne son cours.

Cette froideur, cette indifférence me pourfend bien plus que d'amers reproches. Aurais-je perdu ma princesse ? Cette seule idée ne m'était jamais venue à l'esprit, durant ces longs mois en mer ! Quel imbécile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu200/200[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (200/200)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge210/210[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (210/210)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune275/275[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (275/275)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptySam 2 Mai - 7:38
Si elle le faisait languir ? Il y avait probablement de cela. Certainement même. Deux longues années d'absence. Jamais elle n'aurait accepté si elle avait su que cela aurait prit autant de temps. Elle l'avait laissé partir tout simplement parce qu'elle savait qu'il en avait besoin. Par amour pour lui, elle avait bien voulu se passer présence pour lui permettre de se reconstruire. De passer à autre chose.

Deux ans étaient bien longs. Et la demoiselle pleine de vie que le pirate avait épousé ne semblait plus exister. Là où à l'époque elle l'aurait sûrement accueilli par une effusion de joie ou bien encore une bonne engueulade pour marquer son mécontentement d'être resté aussi loin d'elle si longtemps, ne demeurait plus qu'une plus parfaite et profonde indifférence.

Pas de cris de joie. Pas de larmes. Et encore moins de poignard. Qu'il se rassure, cette idée-ci ne lui avait même pas traversé l'esprit. Il aurait donc pu dormir simplement sur ses deux oreilles. Quant aux présents offerts... Seuls les gâteaux et l'hydromel semblent trouver grâce à ses yeux, et c'est avec indifférence qu'elle porte sur cet être tant aimé son regard améthyste.

"- Contrairement à Ulysse, tu n'es pas parti en guerre que je sache, hum ? Tout au plus une petite guerre contre tes démons intérieurs."

Le verre tourne doucement dans la main de la Nymphe tandis qu'elle observe le mouvement du liquide ambré avant de le porter à ses lèvres pour en goûter la saveur. Le son des draps qui se froissent sous le mouvement d'un corps lui fait reporter son attention sur son époux. Toujours si plein de désinvolture. Une chose qui l'avait si souvent agacée et charmée tout à la fois par le passé. Qu'en était-il à présent ?

Le regard se perd un instant dans la contemplation de cet être qui avait fait battre son cœur. Elle lui avait manqué ? Pouvait-elle seulement le croire ? Si tel était le cas, il aurait pu, non il aurait dû, rentrer plus tôt. Et lui ? Lui avait-il manqué ? Si elle était un tant soit peu sincère avec elle-même elle devait reconnaître que son absence lui avait pesé.

"- Crois le ou non, tu m'as manqué aussi. Au début tout du moins... Enfin, je crois... J'ai guetté ton retour. Les premiers mois en tout cas."

Son deuil était fait. Lui avait eu la possibilité de prendre la poudre d'escampette. Ce n'était pas son cas. Tous l'avaient abandonné, mais elle était demeurée et avait fait son propre deuil à sa manière. Et cela l'avait changé et profondément marqué.

Que leur vie reprenne son cours... La main fine se crispe sur le pied du délicat verre en cristal. Que croyait-il ? Qu' avec son retour tout redeviendrait comme avant ? Rien ne serait plus jamais comme avant. Néa avait échoué en tant que Légat, Nereus avait disparu, et Nimüe n'était plus. Sous la pression exercée, le verre explose au creux de cette main et c'est à peine si elle réagit à la douleur des tassots qui entaille sa chair et fait couler l'écarlate. C'est dans un geste mécanique, plein de désinvolture, qu'elle vient retirer ces morceaux qui entaillent sa chair. Pas le moindre tressaillement. Rien.

"- Je ne suis plus celle que tu as connu. Je n'ai plus cette... Naïveté. Cette vie à laquelle tu songes, cette vie que tu as connu avec celle que j'étais, ne peut reprendre son cours."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge900/900[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptySam 2 Mai - 9:56
Ainsi donc, je lui avais manqué ?... Au début...
Ce subtil détail me fit à la fois mal, mais également sourire d'autant plus. De sa langueur était née une fureur glacée, froide, ultime carapace pour ne pas sombrer. Et j'en ressentis une pointe de culpabilité.
Oh, je ne regrettais pas ces mois en mer ! Ce temps salutaire pour me permettre de guérir, du moins partiellement de mes blessures intérieures. Mais j'éprouvais un brin de peine à ne pas avoir été l'homme dont elle avait besoin.
Mais sa pique sur ma comparaison avec Ulysse, déclencha une vague grondante de colère. Mon hilarité se figea, avant de se volatiliser comme neige au soleil. Et une lueur étrange, similaire à l'éclat d'un dragon éveillé vint illuminer mon regard devenu acier.

Ta mémoire te fait-elle défaut, Princesse ? Je ne suis pas parti pour faire la guerre, certes, mais après avoir survécu à deux carnages, tout comme toi... J'ai fui le souvenir des corps que nous avons abandonné sur le champ de bataille... Alors ne sous-estime pas mes "petits démons intérieurs". Ne sous-estime pas le mal que j'aurais pu te faire, nous faire, en restant ici, comme si de rien n'était.

La guerre contre ce maudit peuple de Mû et la bataille de Ker-Ys...
Calista et moi avions tenus nos rôles respectifs. Avec bravoure, honneur et loyauté envers Poséidon. Mais à quel prix ? Peut être aurais-je dû crever moi aussi ?
Le fracas d'une coupe brisée me tira de mes nébuleux souvenirs amers. Et de nouveau, mon humeur sombre laissa place au sourire désinvolte qui avait tant fait chaviré le cœur de la belle, trois ans auparavant.

A ce que je vois, je parviens encore à attiser quelque chose en toi...

Et d'un bond, je m'approchais d'elle, avant de poser un genou à terre pour mieux chercher son regard du mien, empli d'une sincère flamme.

Plus rien ne sera jamais comme avant, j'en ai bien conscience. Nous avons tant perdu, toi et moi... Mais malgré tout, nous restons vivants. Nous sommes des survivants, Calista. La mort de nos proches signifie t-elle que nous devons nous comporter comme des ombres, nous aussi ? Tu as toujours su qui j'étais : un pirate désinvolte, rustre, alcoolique, égoïste et dépravé. Mais aussi un homme capable d'éprouver de l'amour pour toi. Un amour imparfait, mais bien réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu200/200[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (200/200)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge210/210[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (210/210)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune275/275[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (275/275)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptySam 2 Mai - 16:12
Oh oui elle la vit, cette lueur qui s'alluma dans le regard du Dragon et elle ne la connaissait que trop bien. Combien de fois l'avait-elle vu illuminer ces yeux choyés? Si elle venait de le piquer? A n'en pas douter et aussi sûrement que le ferait le dard de son armure. Pour un peu, elle en aurait presque rit. Surtout lorsqu'il évoque le mal qu'il aurait pu lui faire en demeurant ici. Elle le connaît si bien. L'aurait-il oublié au cours de ce temps passé si loin l'un de l'autre?

*- Pourquoi crois-tu que je te l'ai laissé partir?*

Voilà le fond de sa pensée. Voilà ce qu'elle avait envie de lui crier à pleine figure. Oui elle l'avait laissé prendre le large, car à l'époque, elle ne comprenait que trop bien le besoin qu'il avait eu à renouer avec sa nature. Ils sont si diamétralement opposés l'un à l'autre. Lui un pirate, elle une princesse Atlante. Un rustre, alors qu'elle n'était que douceur et délicatesse. Un dépravé et face à lui une personne raffinée. Elle avait su que si elle voulait un jour retrouver l'homme qu'elle avait aimé, si elle ne voulait pas qu'il se perde, il lui fallait le laisser suivre sa propre route. Sa propre voie.

Elle aurait pu l'accompagner, mais il ne le lui avait pas demandé. Et quand bien même il l'aurait fait, elle aurait refusé. Il n'aurait pas été sage pour une femme enceinte d'embarquer sur un navire. Son état, elle le lui avait caché. Ne lui en avait rien dit. Quant à l'enfant? Il n'était pas. Une fausse couche l'avait privé de cette petite lueur dans laquelle elle avait mit tout ses espoirs de reprendre pied, et cette perte avait tout simplement fini par la faire sombrer. Complètement.

Alors l'entendre faire part de son souhait de vouloir reprendre le cours de leur vie, alors qu'il était loin de se douter de ce qu'elle avait vécu en son absence... Cela lui semblait impossible. C'est pour quoi elle avait serré plus fort que de raison le pied de son verre. Le regard améthyste de la Nymphe se porte sur la silhouette familière et étrangère à la fois. Drôle de sensation que cela.

S'il parvient encore à attiser quelque chose en elle? Voilà chose bien curieuse. La tête s'incline légèrement de côté, et le regard, un instant, se fait vague et se perd dans le lointain, comme pour trouver une réponse à cette interrogation.

"- Je ne sais pas."


La vitesse avec laquelle le Dragon se lève pour venir poser genou à terre face à elle ne manque pas de la prendre par surprise. La première chose que l'instinct la pousse à faire est tout bonnement de reculer. Elle n'était plus habituée au contact. Nymphe sauvage et farouche. Voilà ce qu'elle est devenue. Néanmoins son regard ne se détourne pas de celui de son époux. Elle écoute, et réfléchit à ce qui vient d'être dit. Elle le sait fieffé menteur. Manipulateur. Mais jamais avec elle. Elle avait été son Etoile. Sa source de lumière, veillant sur lui à sa façon.

Tout ça la laisse perplexe. Perdue. Une main se tend. Hésitante. Et voilà qu'elle vient à effleurer ce visage levé vers elle. Etrange. Geste familier et pourtant presque oublié. Incertaine. Sa peau est chaude sous la pulpe de ses doigts. Les sourcils se froncent légèrement. Elle pourrait se taire. Mais elle devait le lui dire.

"- Je sais qui tu es et ce que tu es Endymion, et je t'ai toujours accepté tel quel. Mais m'aimerais-tu toujours si je te disais que je t'ai caché le fait que je portais ton enfant, notre enfant, lorsque tu es parti?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge900/900[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptySam 2 Mai - 17:25
Lorsque sa main si douce se pose sur ma joie, je ferme les yeux pour en savourer le contact.
Un lien distendu, lointain mais à la fraîcheur inaltérable. Et je me laisse porter vers un paradis d'extase jusqu'à ce que mon étoile ne me ramène à l'amère réalité par quelques mots.
Il me faut quelques instants pour en saisir le sens. Le déni est à l’œuvre. Mais je finis par comprendre. Et je reste immobile, comme figé. Statue de sel.
J'ignore combien de temps se passe, avant que mon esprit parvienne à reprendre un semblant de dessus.
Sans un mot, je finis par me relever. Puis me dirige vers la porte-fenêtre qui donne sur ce balcon, source de tant de souvenirs tendres.
Et je laisse un regard embué se promener vers l'horizon. Du haut de ce promontoire qu'est le palais royal.
Regrets, peur, reproches, tout se mélange en moi, dans un maelstrom d'émotions brutales. Alors je préfère garder le silence.
Pourquoi, devrais-je dire ? Je connais déjà la raison. Et après quelques battements de cœur, je finis par trouver les mots adaptés à mon ressenti.

Tu as bien fait... De me le cacher. Qui voudrait d'un père comme moi ?

Je ne lui en veux pas. Je comprends. Et je laisse échapper un rire de pure dérision. Amer.
Une vie aussi dissolue que la mienne a un prix coûteux. Certes, je peux esquiver bien des responsabilités, en me drapant de mon cœur de pirate. Mais cela revient à me couper des bonheurs et des joies inhérents à une vie plus rangée.
La culpabilité de m'avoir caché cet enfant est-il la source de cette indifférence de façade que m'oppose mon épouse ?

Un petit prince ou une belle princesse en devenir... Il ne doit manquer de rien, au palais. C'est bien. Si... Tu lui a trouvé un modèle masculin digne de ce nom, je ne t'en voudrais pas. Ni cet enfant, ni toi ne devez pâtir de l'individu que je suis, et de mes manquements.

Je me retournais alors vers Calista, un étrange sourire aux lèvres. Un rictus presque ému.

Tu m'autorises à le voir, au moins une fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu200/200[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (200/200)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge210/210[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (210/210)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune275/275[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (275/275)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptySam 2 Mai - 18:53
Des gestes familiers, qu'elle pensait oubliés à jamais. Et pourtant, ceux-là lui revenaient presque naturellement. Étrange. Mais ils demeurent hésitants, légèrement tremblants. La sensation est agréable. Quelque peu troublante, elle ravive des souvenirs.

Oh elle connaît son beau diable. Presque par cœur. Pourtant, elle se devait tout de même lui avouer une chose. Et pas des moindres. Une vérité tue à l'époque pour ne pas le priver de ce dont il avait réellement besoin. Elle aurait voulu être celà pour lui. Un phare dans la nuit. Mais l'appel des Mers et des Océans était bien plus fort pour le pirate. Elle ne faisait pas le poids face à cela. Et quelque part, il en serait probablement toujours ainsi. Comment lui en vouloir après tout ? Le chant des vagues ou leur fracas ont quelque chose de captivant.

Sa langue se délie et confie ce lourd secret. Seul son grand-père sait et quelques servants. Mais personne d'autre n'était au courant pour l'enfant. Le silence dans la chambre se fait, et l'éclat améthyste de la Nymphe demeure ancré aux yeux du Dragon. La nouvelle semble l'avoir assommée. Et en même temps, il y avait de quoi.

La main jusque là portée sur la joue recule et elle observe sa carcasse se déplier et se dresser. L'atmosphère lui semble soudain bien pesante. En réalité, elle s'était toujours demandée comment Endymion réagirait si elle venait à lui annoncer qu'elle portait son enfant. La silhouette de l'époux s'éloigne, se dirige vers ce balcon qui la ramène des années en arrière lorsqu'il était venu la surprendre ici-même. Un léger sourire flotte à ses lèvres à cela.

Et voilà que les mots viennent à elle, lui soutirant d'abord un haussement de sourcil. Quelle image a-t-il de lui en tant que père ? Peut-être était-ce là un rôle auquel il se refusait ? Mais la suite lui fait simplement comprendre qu'il croit cet enfant vivant et en bonne santé. Aimé et choyé. Bordel était-il aveugle ? Pensait-il qu'elle serait devenue ainsi si elle avait eu la chance de pouvoir élever le fruit de leurs chairs ?

Lentement, l'Atlas quitte sa chaise pour se lever et rejoindre ce balcon, lieu de confidence. Doucement, elle passe à ses côtés et s'accoude au rebord, fixant un instant ce paysage qui s'offre à elle.

"- Est-ce ainsi que tu me vois ? Comme une personne cruelle qui refuserait à son enfant de connaître son père ? J'ai été élevé avec l'absence d'une mère. Jamais je ne pourrais faire ce que tu penses. Cet enfant, aurait sûrement aimé avoir un père comme toi, parce que je lui aurais raconté tes exploits sur les mers et les océans de ce monde. Je n'aurais sûrement pas ton talent de conteur, mais j'aurais fait en sorte qu'il s'émerveille de son père."

La gorge se noue et se serre. Tout ceci, elle l'aurait vraiment fait. Et elle n'aurait sûrement pas changé aussi profondément.

"- Malheureusement, la vie se joue parfois. Son jeu est bien trop cruel. Cet enfant, tu ne peux tout simplement pas le voir parce que je l'ai perdu Endymion. Une fausse couche. Au bout de quatre petits mois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge900/900[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptySam 2 Mai - 19:11
https://www.youtube.com/watch?v=ph4owTDuwRM&list=PLF961B6ACEC44CC7B&index=24

C'est tout de même ironique, la vie.
Je me plais à posséder des dons innées de manipulateur, de menteur, d'espion. De joueur d'échecs, susceptible d'avoir toujours trois coups d'avance sur mes pauvres adversaires.
Mais quand on me présente une vérité évidente sous le nez, concernant mes êtres chers, je suis le plus dupe des hommes.
Elle se relève, et vient me rejoindre, alors que nos regards se perdent vers un même horizon. En ce lieu source de bonheur passé, et de souvenirs tendres. Une nostalgie balayée par ses mots.
Au crime de la vie, à cette saloperie de destin, je réponds de la seule manière possible : en riant.
Non d'un éclat moqueur ou joyeux. Mais d'une sorte de cri assez bruyant pour masquer le hurlement qui ne demande qu'à jaillir de mes tripes.
Et ma main s'avance pour balayer les quelques larmes traîtresses qui menacent de quitter la barrière de mes yeux brillants.
Et dans un élan empli d'une colère que je tente de faire passer pour un enthousiasme fou, je me détourne pour aller saisir la bouteille d'hydromel. Je la brandis aussitôt, tel un trophée.

Portons un toast au souvenir de Nimue ! Et un autre pour Nereus ! Et pour Cinead, tiens !

A chaque apostrophe, une lampée. Pour me noyer, me brûler de l'intérieur. Pour souffrir et oublier une souffrance bien plus grande.

Et un dernier pour cet enfant chanceux qui n'aura pas eu un Diable pour père...

Et d'un mouvement, je porte une nouvelle fois le goulot à mes lèvres, jusqu'à ce que la dernière goutte n'ait disparue. Je jette alors la bouteille par la fenêtre, grand ouverte.

Il ne reste que... Toi et moi... Une étoile filante et un connard de pirate bourré et égoïste !

Je m'avance alors vers elle pour saisir ses mains entre les miennes. Plonger mon regard dans le sien.

Veux-tu que je reparte, Calista ? Si j'avais été présent, peut-être notre enfant serait encore là... Je ne t'apporterais jamais rien de bon. Nous le savions en nous mariant, mais... La preuve est bien trop cruelle, pour l'ignorer, et faire comme si de rien n'était.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu200/200[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (200/200)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge210/210[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (210/210)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune275/275[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (275/275)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptySam 2 Mai - 21:58
L'Atlante s'ouvre. Parle. Evoque ce sujet qui l'aura fait souffrir. Marquant sa chair et son âme. Une épreuve douloureuse que celle de perdre un enfant. Elle se souvenait avoir pleuré des jours durant cette perte. Elle avait imaginé sa vie plus douce, moins dure, avec la présence de ce petit être à ses côtés pour alléger la peine qui était sienne. En tant qu'époux, en tant que ce père qu'il aurait pu être, il avait le droit de savoir ce qui s'était réellement passé. Toutefois, elle s'était attendue à beaucoup de choses, mais certainement pas à ce rire qui vient à remplir la pièce.

Nerveux. Blessé. Voilà ce qu'il en est. Qui croit-il tromper? Pensait-il qu'elle ne verrait pas ces larmes qui embrumaient ses yeux. Si elle avait été plus loin, sûrement, mais là, aussi près de lui? Voilà une vision qui la bouleverse jusqu'au tréfonds de son âme. Lui, pirate invétéré, guerrier sans scrupule, manipulateur possédant toujours plusieurs coups d'avance, venait d'être frappé par une sorte de folie.

La Nymphe observe ce jeu, mais n'est pas dupe. Elle ressent sous ce faux air plein d'enthousiasme toute la colère qui est celle du Dragon des Mers. Tant de temps passé si loin l'un de l'autre, et pourtant elle parvient encore à le comprendre. Le voir dans un tel état lui fait mal. Le voilà donc à boire tout son saoul. Au nom de Nimüe. En celui de Nereus. Celui de... Quoi Cinead? Mais son frère n'est pas mort. Il est toujours bel et bien en vie.

"- Néa n'est pas ..."


Mais il ne s'arrête pas, et voilà qu'il finit par cet enfant qu'ils n'auront pu élever et serrer dans leurs bras.

La mâchoire de la jeune femme se crispe et c'est de justesse qu'elle rattrape la bouteille alors que celle-ci vole non loin d'elle. Elle pose celle-ci sur la rambarde avant d'observer la silhouette qui s'approche. Les mots sont violents. Blessants. Surtout en ce qui le concerne. Cette vision qu'il a de lui, lui a depuis toujours déplu. Les mains qui emprisonnent les siennes lui semblent froides et ses paroles la glace.

Partir? Alors qu'il venait à peine de revenir? Hors de question. Un instant, l'éclat retrouve cette hargne qui avait si souvent caractérisé leurs prises de bec passées. Les doigts se crispent sur ceux plus virils de son époux avant qu'elle ne vienne lui coller une gifle retentissante et qu'elle ne le repousse avec force pour lancer, furieuse.

"- C'est bon? Tu as fini de te fustiger et de te croire responsable de tous nos malheurs? Pour commencer Néa n'est pas mort. Deuxièmement, avec des "Si" on pourrait refaire le monde! Ta présence n'aurait sûrement rien changée à ce qui s'est passé, et n'aurait fait qu'accroître ton mal être déjà bien grand à l'époque! Pourquoi crois-tu que je t'ai laissé partir alors même que j'avais connaissance de mon état?"

Et voilà qu'elle vient se planter juste sous nez, pointant l'index sous ce dernier.

"- Troisièmement, je t'interdis de remettre en cause notre mariage tu m'entends? Et si je dois t'en remettre une pour que ça rentre dans ta petite tête de connard de pirate, comme tu le dis si bien, je le ferai avec grand plaisir, crois-moi."

Le poing vient empoigner fermement la chemise à jabot du pirate, l'enserre jusqu'à le forcer à baisser sa carcasse vers elle.

"- Et pour finir, si tu viens à repartir sur le champ, que tu m'abandonnes une nouvelle fois derrière toi, je te jure que tu n'auras même pas le temps de passer cette porte que je t'aurais étripé sur place. Suis-je assez claire?"

Sa petite sortie aura le mérite de parer son teint de porcelaine d'une légère teinte rosée. Un grognement, et voilà que sa poigne se défait tout aussi rapidement qu'elle l'aura attrapé. Un soupir s'échappe des lèvres carmines alors qu'elle secoue doucement la tête.

"- Tout compte fait, il faut croire que tu parviens encore à susciter quelque chose en moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge900/900[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptySam 2 Mai - 22:36
Mais c'est qu'elle est violente !
Les yeux écarquillés de stupeur, je commence à masser ma joue endolorie, tout en écoutant vertueusement son discours. Ces mots qui semblent fuser de son âme, à son corps défendant.
Alors elle m'agrippe par le jabot, et m'oblige à me mettre à sa hauteur pour me hurler son outrage. Pour le coup, j'en reste béat.
Et dès lors qu'elle me relâche, une main ferme vient attraper son poignet à la peau si douce.
Je la laisse avouer l'effet que je produis encore sur elle. La rage que je suis encore capable d''enflammer son cœur amer et brisé.

Tu me permettras de vérifier pleinement cette affirmation...

Et un sourire neuf sur mes traits épuisés, je capture ses lèvres dans un baiser langoureux, d'où transpire désir et passion. Mes doigts se saisissent de sa taille fine, et je la ramène contre la mienne, dans une étreinte revenue du fond de nos premiers émois.
La peine se place au second plan.
La douleur, le deuil ont la décence de me laisser un peu d'espace. Noyons la mort par un afflux de vie.
Et d'une bourrade, je l'expédie sur cette couche, promesse d'heures de paradis, au milieu d'un océan de larmes.
Avec la démarche féline du beau diable que je suis, je m'approche, ôtant ma chemise avec une lenteur toute calculée.

Vos désirs sont des ordres, princesse... Je reste, si tel est votre bon vouloir.

Apparence. Masque d'assurance posé sur une âme vouée aux tourments. J'irais me bourrer la tronche plus tard, pour noyer mon chagrin, et honorer un marmot que je n'aurais pas connu.
Mais pour l'heure, je retrouve celle qui veut encore de moi. Celle pour qui le manipulateur égoïste s'autorise à devenir un homme amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu200/200[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (200/200)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge210/210[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (210/210)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune275/275[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (275/275)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptyDim 3 Mai - 1:20
Violente? Peut-être. Mais c'était le seul moyen, certes radical, pour le ramener un tant soit peu à la raison. Bien, à en juger par son air surpris, elle avait fait mouche en agissant. Au moins, avait-elle capté toute son attention à présent. Les mots affluent et lui échappent. Ne semblent pas vouloir s'arrêter. Le mutisme était plutôt son lot quotidien depuis un bon moment maintenant. Alors, elle-même se surprend à parler autant. On peut deviner la douleur d'une épouse d'avoir été si longtemps tenue au loin. La douleur d'une mère meurtrie d'avoir perdu le fruit de son amour. Une douleur qui n'avait pas manqué de saper les dernières parts d'humanité de son être.

Et là, tout ressort. Sa colère, sa frustration face à la solitude et l'abandon, marasmes obscurs et sombres. Maintenant qu'elle a parlé, la rage retombe et la laisse avec ce constat: il parvient malgré tout ce temps, à toujours éveiller des sentiments tumultueux et contraires en elle. La Nymphe maudite semble elle-même quelque peu surprise par l'intensité de sa sortie. D'ailleurs, elle en vient à fixer ce poing qui avait froissé avec force le jabot du Dragon.

L'ombre d'un mouvement dans son champ de vision. Trop tard pour esquiver. La main virile se referme sur le poignet délicat. L'emprisonne. Les mots ne laissent aucune place aux doutes quant aux intentions du Général.

"- Qu'est-ce que..."


L'éclat d'un sourire. Sincère? Et la phrase de la Belle se meurt quand des lèvres viennent à capturer les siennes. Un baiser... Voilà bien une chose à laquelle elle n'était plus habituée. Son premier réflexe à dire vrai, fut de repousser le forban. Et voilà qu'un maelstrom de sensation déferle en son être. Ainsi, au lieu d'éloigner l'impétueux pirate, l'Atlante vient tout simplement s'agripper à cette chemise déjà bien malmenée. Passion et désir, voilà des choses bien étourdissantes et grisantes qui font chavirer corps et esprit. Il n'y a rien de mal à se perdre dans cela. Qu'il lui fasse oublier, et la ramène à la vie. Ne serait-ce même que le temps de quelques heures.

Etourdie, la voici expédiée comme un rien sur le moelleux du matelas. Vivement, la Nymphe se redresse sur ses coudes et écarte de son faciès quelques mèches qui seront venues voiler légèrement ce dernier. Et voilà qu'une chose impensable se produit: le visage angélique se pare d'un sourire. Ou tout du moins de l'ébauche de l'un d'eux.

"- Dois-je en déduire que ta vérification à portée ses fruits?"

Tiens donc... Une pointe d'humour même. Le tout en ne perdant rien du spectacle qu'on lui offrait. Allait-elle réussir à renouer avec ces gestes oubliés et pourtant familiers? Etaient-ce de nouvelles cicatrices qu'elle voyait là? Probablement oui. Après tout, la vie de forban, n'est pas un long fleuve tranquille. Redécouvrir ce qu'était vivre, voilà tout ce qu'elle demandait...

"- Tel est mon bon vouloir Endymion. Mais..."

...Et pourtant...Doucement, la paume vient épouser la joue du Dragon, alors que la jeune femme cherche ce regard perçant pour s'y perdre.

"- Je ne suis pas dupe tu sais. Je te connais bien mieux que tu ne le crois. Penses-tu me tromper avec cette apparence de joli cœur énamouré? Tu n'es pas obligé de jouer à cela avec moi, tu le sais. Rester simplement ici, contre toi, à t'écouter me narrer tes exploits de piraterie, et te raconter ce qui s'est passé ici, même si cela sera sûrement moins grandiloquent que tes aventures, me va tout aussi bien. Nous ne sommes pas pressés après tout?"

Le regard se baisse un instant sur le torse de son époux. La main se tend, légèrement hésitante, pour venir redessiner les contours d'une cicatrice.

"- Est-ce que je me trompe ou bien celle-ci est nouvelle?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge900/900[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptyDim 3 Mai - 11:26
Mince, me voilà démasqué... Au diable la passion pour le diable.
Amusé par sa fine connaissance de mes subterfuges, je me jette sur le lit à mon tour, avant de venir m'adosser contre le montant, lui ouvrant mes bras.
Elle désigne alors ma cicatrice la plus récente, ce qui me ramène quelques semaines en arrière.

Excellente question... Eh bien... Après avoir pillé quelques navires marchands avec mon équipage, j'avais réussi à obtenir une veille carte d'un ermite étrange, croisé au détour d'une ruelle d'Athènes. Tu me connais... Je me lasse vite de la facilité. J'avais donc mis entre parenthèse nos larcins habituels, principalement constitués du dépouillement des commerçants rondouillards et des nobliaux héritiers des miettes de Rome. Et j'ai mené la Rose Sanglante en quête d'un trésor enfoui dans une caverne, cachée sur une île mystérieuse.

Le type d'aventure foireuse, où chaque étape pue le danger et le risque à plein nez. Tout ce qui anime ma curiosité !
Machinalement, ma main vient s'emparer de la chevelure de Calista pour s'y promener avec une infinie douceur.

Après quelques jours en mer, nous avions fini par trouver la fameuse île... Ou du moins, un amas de rochers. Or, l'équipage de la Rose Sanglante connaît trop mes plans foireux, et tenta de me convaincre de faire demi-tour. Je les ai donc abandonné sur place, pour plonger à l'eau, mon sabre entre les dents. Et après plusieurs heures de nage et d'exploration sous-marine, j'ai fini par trouver l'entrée de la fameuse grotte... Gardée par un monstre marin ! Une sale bête. Dont la griffe m'a causé la cicatrice que tu vois. Autant te dire, que j'ai été bien moins sympathique à son égard.

Un éclat de rire fusa de ma gorge, au souvenir de ce combat dantesque.

Mais le trésor en valait la peine... J'ai pu récupérer assez de camelote dorée pour attiser la cupidité de mon équipage de trouillards, et nous irons chercher le reste un de ces jours. Et toi, alors ? Qu'as tu à me raconter des intrigues du palais ? Quel serviteur t'a fait des misères ? Quel plat t'a causé des aigreurs d'estomac ?

Rictus innocent aux lèvres, je pose un doux baiser sur son front, en guise de signe de complicité retrouvée. Comme ces petites taquineries m'avaient manquées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu200/200[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (200/200)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge210/210[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (210/210)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune275/275[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (275/275)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptyDim 3 Mai - 16:03
Cela faisait peut-être un long moment qu'ils ne s'étaient vus, mais il y a certaines choses que l'on n'oublie pas. Des choses que l'on sait d'instinct, surtout lorsqu'il s'agit de l'être aimé. Aussi, l'Atlante est loin d'être dupe de cette attitude tout d'un coup jouasse. Certes Endymion est un manipulateur invétéré et hors-pair, mais ces choses là ne passent plus avec elle. Ou tout du moins presque plus. En tout cas, pas lorsque ses coups ne sont pas finement joués. Et là, ils ne l'étaient clairement pas.

Ils avaient le temps. Rien ne pressait. Et la Nymphe avait toujours aimé entendre les récits de son pirate de mari. Un talent de conteur indéniable qui lui est propre. Alors oui, elle avait envie d'entendre l'histoire de cette cicatrice, qui, si elle en juge par l'aspect et la couleur de peau est la plus récente de toutes. Nichée au creux d'une étreinte à laquelle elle se sera volontiers abandonnée, elle écoute, attentive, et laisse les doigts fins parcourir cette plaie refermée. Bientôt, elle n'y paraîtrait presque plus.

L'histoire est foireuse dès le début. Que ferait un ermite dans les rue d'Athènes? Après tout, ce genre de personne ne vit-elle pas recluse et loin de la "civilisation"? Mais elle ne pose pas la question, après tout, on interrompt pas une narration de ce genre. Jamais. Et puis, c'est là le genre d'aventure que le Dragon aime. La tête à la longue chevelure de soie et à la teinte lilas repose contre l'épaule du forban, et les paupières se baissent sur le regard améthyste, dans le seul et unique but de savourer cette aventure comme si elle y était.

Elle se retient de rire à l'évocation de la couardise de l'équipage, et seul un sourire étire ses lèvres. Un vrai de vrai cette fois. A croire que la présence du Dragon des Mers permettait de fendiller cette carapace derrière laquelle elle s'était emmurée, telle une ermite. Elle aurait aimé être de ces aventures, et se demandait ce qu'elle avait bien pu louper d'autre. Sous sa tête elle peut sentir le torse secoué par un grand éclat de rire. Cette légèreté et cette insouciance dont il fait preuve lui ont manqué.

"- Je suppose donc que tes hommes ont tous hâte de retourner récupérer ces...camelotes dorées comme tu le dis si bien, et qu'ils s'en veulent d'avoir douté de leur valeureux et vaillant capitaine!"

Un petit éclat espiègle traverse un bref instant l'éclat améthyste de la jeune femme, avant qu'elle ne se tourne sur le dos, tout en faisant en sorte de garder sa tête posée contre le torse de son époux.

"- Mes aventures sont moins palpitantes que les tiennes. On ne peut pas vraiment dire que je siège beaucoup au palais. Je ne gère plus la sécurité intérieure non plus. Figures-toi que l'on m'a relégué à la gestion des Geôles. Le nouveau Kraken n'a pas voulu reprendre ce rôle. Tu comprends pour un ancien prisonnier, ça doit laisser quelques séquelles... Donc comme il n'en a pas voulu, Orpheus, notre Légat s'est dit que le poste me conviendrait à merveille. Va savoir pourquoi... Bref voilà où j'officie à présent. Si tu me cherches, tu sais où me trouver. Une place de choix pour une princesse en perdition."

Elle s'était toujours demandée si c'était son frère qui avait soufflé ce choix à Orpheus. Et il y avait une petite part d'elle qui le croyait. Les Geôles étaient en quelque sorte pour elle une punition. Un bras se tend au dessus du minois de l'Atlante, les doigts s'écartent, et le regard de la Belle fixe ceux-ci:

"- Plus de palais, plus de sorties à Atlantis, plus d'Alexandrie. Il a fallu reconstruire ce qui avait été détruit. Les choses sont différentes. Bien plus rudes que lorsque Nea était Légat, même s'il est à présent Roi d'Atlantis. C'était son choix de céder sa place et je le respecte, mais je n'ai pas vu mon frère depuis bien longtemps. Bien trop d'occupations. Pour l'un comme pour l'autre."

L'absence d'amis. L'absence d'un mari. L'absence d'un frère. La vie l'avait privé de ses amis. Quant à son époux, le choix de le laisser partir lui revenait. Mais l'absence de Cinead, cela, était tout autre chose. Frère et sœur ne se croisaient plus. Et quelque part, si elle était un tant soi peu honnête avec elle-même, elle devait reconnaître que cette distance entre eux était de son fait. Elle ne portait plus le présent de son aîné. Plus de bijou dans les cheveux. La solitude était devenue sa seule partenaire au fil du temps. Voilà tout. La Nymphe avait cessé de rire. Son chant et sa harpe s'étaient tus. Elle n'avait plus été que cette Bête infernale et froide. Bien loin de l'Hystérique qu'il avait arrêté alors qu'elle cherchait à aller retrouver son frère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge900/900[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptyDim 3 Mai - 19:46
Peu à peu, l'ancienne Calista semblait refaire surface dans mes bras.
Nous nous retrouvions, et cela suffisait à nous faire oublier, un peu, les douleurs évoquées.

Oh, tu n'imagines pas... Mes marins sont tout aussi cupides que moi ! Et j'ai fait en sorte d'attiser leur vice. Mais bon, je pense qu'ils apprécient la pause que je leur ai octroyé. Ils ont assez d'or pour se faire plaisir, et prendre un repos bien mérité.

Et surtout pour éviter qu'ils ne retournent piller le trésor, en mon absence. Outre ma générosité, j'avais pris soin de leur faire part de mon inquiétude, en suspendant le plus mutin par les pieds, au dessus d'un banc de requin. Et ce savoureux souvenir, mon sourire mauvais ne fit que croître.
Avant que ma nymphe ne me conte ses déboires.

Cinead, roi d'Atlantis... Eh ben... Sur le long terme, je le vois mal assumer ce rôle, si tu veux mon avis. Mais bon, pour ce que cela me regarde...

L'évocation du sort réservée à ma douce me fit toutefois grincer des dents, et me redresser légèrement. Ma princesse reléguée à garder les cellules de prisonniers pouilleux ?!

Tu veux que j'en parle au Légat ? Ton rôle n'est assurément pas de tenir une telle tâche ingrate ! Tu es membre de la famille royale, bon sang !

Mon cerveau de politicien se mit aussitôt en action. Humilier Calista de la sorte n'était pas si anodin... Et pour une fois, je me décidais à partager mes théories avec ma belle.

Que penses-tu du Légat ? Quelle relation entretient-il avec Cinead ? Te reléguer à ce poste... Une punition pour ton appartenance à ta lignée ? Une punition pour avoir épousé un roturier comme moi ? Peut être une simple manière d'asseoir son autorité sur la famille royale... Ce serait le plus logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu200/200[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (200/200)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge210/210[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (210/210)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune275/275[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (275/275)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptyDim 3 Mai - 23:43
"- Un repos bien mérité... Il faut dire que je suis certaine que tu as dû leur faire voir du monde depuis tout ce temps. J'aimerais que tu me racontes tout ce que tu as pu voir et vivre surtout! J'ai bien ma petite idée en tête mais ça ne vaut pas un de tes récits."

Tournant la tête vers son diable de pirate, elle ne peut que voir ce sourire qu'elle connaît parfaitement. Elle y avait déjà eu droit par le passé, surtout lors de leurs débuts pour le moins...à couteaux tirés. Un sourcil s'arque doucement et voilà que l'Atlante s'interroge.

"- Qu'est-ce que tu leur as fait? Tu leur as collé la frousse de leur vie? Je suis sûre que c'est ça!"

Elle était curieuse de savoir ce qui s'était passé. Mais puisque lui-même s'interrogeait sur ce qu'elle avait fait depuis tout ce temps, elle se devait de lui répondre. En soit, sa vie avait quand-même bien changé, il fallait bien le reconnaître. Alors elle évoque avec lui les principaux changements, l'évocation de son frère en tant que Roi d'Atlantis suscite déjà un commentaire.

"- Il s'est retiré de lui-même du poste de Légat, mais demeure le Purificateur. Je pense que tout ce qui s'est passé l'a profondément marqué. Peut-être même plus que nous ne l'avons été. Il était notre chef, et vit comme un échec tout ce qui s'est produit. Du moins je suppose. Je n'ai jamais abordé le sujet avec lui et nous n'avons pas vraiment eu de discussion depuis un moment. Disons que Cinead et moi c'est un peu...compliqué."


Difficile à imaginer quand on connaît l'amour fraternel qui unissait ces deux-là. Toutefois, la suite des révélations ne semble absolument pas au goût du Général. Un mouvement et le torse contre lequel elle repose se redresse. C'est délicatement que la main de la jeune femme se pose contre son cœur pour le faire se rallonger.

"- Tu ne parleras de rien à mon cousin, Endymion. Certes je vois cela comme une tâche ingrate, mais il semble accorder une importance particulière aux Prisons, et peut-être estime-t-il qu'il faut quelqu'un de confiance à ce poste. Mais c'est sa volonté. Ou celle de mon frère, je ne sais pas, mais je le suppose tout au moins. Dans tous les cas, il est de mon devoir d'accomplir cette tâche, même si celle-ci m'a changé."

Pas étonnant que la demoiselle soit devenue si taciturne et morose. Pas étonnant qu'elle se soit protégée derrière cette carapace. L’humiliation... Oui c'était ainsi qu'elle avait vécu les choses. Mais il était hors de question qu'elle courbe l'échine. Aussi s'était-elle tout simplement endurcie, tout comme elle l'avait fait lors des entraînements d'Amphérès Atlas, son père. Jusque là étendue, la Nymphe se redresse pour se mettre assise, s'adossant au montant du lit, demeurant près de son époux. Une jambe étendue et un genou replié, elle s'accoude à ce dernier, tout en semblant prendre le temps de la réflexion avant de se lancer.

"- Je pense qu'Orpheus a vraiment à cœur les intérêts de Poséidon et d'Atlantis. Si Cinead a le cœur tendre, lui sera intransigeant. Il n'est pas homme à se laisser duper. Quant aux Vulgaires? Ils resteront à leur place. Ma place aux Geôles n'a rien à voir avec toi. Du moins je ne le pense pas. Tu es un Général émérite et tu l'as largement prouvé. Mais peut-être est-il question d'asseoir son pouvoir sur la famille royale en effet. Ou en tout cas cette intention sera masquée derrière une autre. Mais je ne suis pas certaine qu'il rendrait aisément des comptes à mon frère. Ou même au Sénat. C'est un homme complexe, un stratège et un combattant. Toi et moi, nous savons que Cinead aurait donné jusqu'à sa vie pour nous tous, mais le combat n'a jamais été son point fort, et c'est pour compenser ce point que l'on m'a formé."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge900/900[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptyLun 4 Mai - 10:23
Ah... Elle me connaissait si bien...

Disons que j'ai suspendu une forte tête par un pied au dessus d'un banc de requin, pour expliquer ma théorie du "Tout acte a des conséquences".

Et j'explosais d'un rire spontanée à l'évocation de ce souvenir. Ce pauvre équipage avait vu bien pire quand Nimue était encore la capitaine... Mais un maître à bord devait se faire respecté, tout en faisant preuve d'un grand sens de la justice, voire d'une complicité avec ses marins.

Ils savent que je suis d'une nature généreuse. Donc je manie avec eux autant le bâton que la carotte. Et je m'évertue à ce que les rires fusent davantage que les grognements à bord. C'est tout un art.

Vint ensuite le récit du départ de Cinead, et l'avis de Calista sur notre nouveau régent, manière d'apaiser mon ire initiale. Machinalement, ma main revint se perdre dans le cou et la chevelure de ma belle, alors que mille pensées passaient dans mon esprit tacticien.

J'adore Cinead... Mais j'ai toujours trouvé sa poigne un peu molle. Par contre, je ne comprends pas... Vous qui étiez si proches... Cali, pourquoi t'es-tu éloigné de ton frère, de la sorte ? N'auriez-vous pu vous aider mutuellement ?

Aucun reproche, juste de la saine curiosité. J'avais eu mal à voir ce que la solitude avait fait de ma Calista, mon étoile. La proximité avec l'ancien Légat aurait peut être pu la préserver de son mal-être.

Toute décision est un acte stratégique. Et ta mission de Cerbère d'Atlantis l'est assurément. Je ne dirais rien à ton... notre cousin, mais je tâcherais de découvrir pourquoi. Peut être te teste-t-il... Vraiment étrange...

Un rictus de mauvais aloi illumina mon visage. Ce Légat m'intriguait au plus haut point. Et j'allais moi même tester quel genre d'homme il était. Pour cela, je disposais d'un appât digne de ce nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu200/200[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (200/200)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge210/210[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (210/210)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune275/275[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (275/275)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptyLun 4 Mai - 13:54
"- Sadique..."

L'Atlante sourit. Un réel sourire. De ceux qu'elle était capable d'offrir autrefois. Toutefois, il est à parier que ces derniers se montreraient sûrement moins nombreux à présent. Peut-être même qu'ils ne seront réservés qu'à un cercle proche. Les événements l'avaient profondément marquée, la faisant devenir tout simplement femme. Guerrière plus que Princesse.

L'atmosphère se voulait plus légère et c'était... Agréable de pouvoir se laisser ainsi aller à nouveau. Le filtre demeurait encore, mais plus ténu. Au moins l'indifférence a-t-elle disparu. C'est donc de bonne grâce qu'elle répond aux questions de son époux.

"- Cinéad. Tout comme je l'étais. Un trait de famille visiblement." Elle semble un instant se perdre dans ses propres réflexions. "Je crois qu'il est à l'origine de cette nomination aux geôles. Il n'a pas prit la peine de m'expliquer son choix. Il n'est pas venu me trouver pour m'en informer. Je me suis sentie... Trahie. Humiliée. Par mon propre frère. Celui-là même à qui j'ai dédié toute ma vie. Je me suis entraînée durement pour obtenir Scylla, père ne m'a fait aucun cadeau. Mais tout ce que j'ai traversé, je me disais "C'est pour Nea." J'ai "sacrifié" ma vie entière pour lui. Et en retour, qu'ai-je donc obtenu ? Je ne veux pas le voir parce que je lui en veux, tout simplement. Il demeure ici. Mais nous ne nous croisons pas."

Quant à ce qu'elle pense d'Orpheus ? Elle évoque donc sa vision des choses de façon claire et précise. Son cousin est un combattant, cela ne fait aucun. Il a cette flamme dans son œil validé qui faisait défaut à son aîné.

"- Me nommer à la tête des geôles en est un c' est certain. Là-dessus je n'ai aucun doute. Et si c'est un teste, ma foi je fais en sorte de le réussir."

Un soupir las franchit la barrière des lèvres car mines alors qu'elle laisse l'arrière de sa tête reposer contre le montant du lit. Fatiguée. Elle était fatiguée. Rouvrant un œil, elle put observer le rictus de sa moitié. C'est donc doucement qu'elle vient enjamber le corps du Dragon des Mers pour s'installer à califourchon sur lui. Les doigts viennent écarter quelques mèches longues du visage aimé, et voilà qu'elle incline ce dernier en arrière pour son faciès au-dessus de celui-ci.

"- Qu'as-tu en tête Endymion?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge900/900[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptyMar 5 Mai - 10:32
Plus j'entendais les propos de Calista, moins je comprenais l'attitude Cinead, à son encontre.
J'avais jadis connu la sœur et le frère extrêmement proches. Alors pourquoi un tel revirement ? Une telle ingratitude ? Cela n'avait aucun sens.
Mon ami à tête couronnée se croyait-il en danger ou dans une situation si précaire qu'il devait humilier Calista, pour la préserver des appétits ? Possible. Mais c'était là faire injure à la redoutable puissance de mon épouse.
Des vents étranges et insaisissables soufflaient sur Atlantis, et je comptais bien en apprendre davantage. Mais mes pensées durent me trahir, car ma tendre aimée eut tôt fait de m'apostropher.

Oh, rien de plus que d'ordinaire. Jouer quelques cartes, et voir comment y réagit le Légat. J'ai besoin de connaître tous les pions sur le plateau de jeu pour pouvoir agir en conséquence, et garder un coup d'avance. Rien de dangereux, je te rassure.

Et mon rictus manipulateur laissa place à toute l'innocence du monde. Une façon de la taquiner. Comme j'adorais rendre Calista folle devant mes réactions...

Je suis bel et bien de retour. Il faut donc que je reprenne ma place, et que je prouve au Légat toute l'utilité que je peux avoir. Je n'aimerais pas qu'il me fasse égorger dans une ruelle, pour que mon écaille revienne à un Atlante de sang-pur.

Une possibilité que je ponctuais d'un grand éclat de rire, avant d'embrasser ma mie avec toute la passion possible.

Bon, ma chère... A moins que tu ne trouves une raison de me retenir dans ta couche, je vais aller réactiver mes oreilles au sein d'Atlantis. Tu m'as donné du grain à moudre, et j'aimerais entendre les dernières rumeurs du bas peuple.

Revenir à mes manigances serait un moyen comme un autre de gérer ce deuil d'enfant, que Calista venait d'éveiller chez moi. Agir pour ne pas penser. Bouger pour ne pas s'effondrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu200/200[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (200/200)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge210/210[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (210/210)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune275/275[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (275/275)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptyMar 5 Mai - 22:41
Evoquer Cinead est un sujet quelque peu douloureux. Des sentiments contraires l'assaillent à chaque fois qu'elle songe à son frère. Il lui manquait. Réellement. La Nymphe avait bien souvent cherché une excuse ou un prétexte pour pouvoir ne serait-ce que voir l'Aîné. Mais à chaque fois, elle avait fait marche arrière. Elle aurait aimé comprendre. Et puis leurs devoirs respectifs les avaient conduit à s'éloigner un peu plus encore. Au fond d'elle-même, elle aimerait retrouver cette complicité qui les avait uni. Tellement. Mais cela lui semblait une tâche particulièrement dantesque.

La réaction d'Endymion la tire de ses propres pensées et la voici qui vient se placer à califourchon sur son conjoint pour l'observer avec la plus grande attention. Une idée ou même plusieurs semblaient faire tourner les rouages de l'esprit de sa moitié. Elle avait appris à le connaître, mais elle n'était pas encore en mesure de deviner ses coups. Cela viendrait sûrement un jour, avec davantage de pratique. Rien de dangereux... Du moins l'espère-t-elle. Car ce rictus manipulateur, elle ne le connaissait que trop bien pour y avoir souvent eu droit par le passé.

"- Hé bien, j'espère que notre cousin ne sera pas déçu du voyage! Après tout, tu es un phénomène à toi tout seul Endymion. Mais je pense que si Orpheus avait voulut te voir mort, tu le serais déjà. Crois-moi. C'est donc que mon pirate d'époux doit sûrement avoir sa place dans ses projets."

Un petit clin d’œil de connivence est accordé au Dragon des Mers avant qu'elle ne réponde au baiser qui lui offert et que les doigts fins ne glissent sur la nuque du forban pour l'effleurer en une caresse légère et aérienne. Un sourire étire alors les lèvres de la Nymphe aux paroles de l'Ephèbe.

"- Quoi? Ma présence te lasse déjà? A peine arrivé, même pas une nuit passée ensemble, que tu songes déjà à repartir?"

Les lèvres fines glissent le long de mâchoire du pirate pour venir errer le long du cou de ce dernier, goûter à sa chair et mordiller gentiment celle-ci. Et lentement l'Atlante se détache et se redresse pour quitter le lit et s'étirer. Puis les bottes seront ôtées, et les vêtements de la Nymphe ne tarderont pas à bientôt à joncher le sol, tandis que la chevelure lilas vient à flatter doucement le creux de ses reins.

"- Mais libre à toi d'aller à la pêche aux rumeurs si ça te chante."

Un fin sourire espiègle anime le faciès de la Belle à cet instant. Un sourire qui gagne son regard et en fait pétiller les prunelles améthystes qui semblent peu à peu reprendrevie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge900/900[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune1500/1500[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptyMer 6 Mai - 19:16
Ah ma douce Calista...
Elle savait toujours aussi bien me faire saliver, et oublier mes intrigues, le temps de quelques heures en sa divine compagnie.
En observant d'un œil gourmand le petit manège de ma belle, j'abandonnais mes idées de ragots, rumeurs pour la dévorer du regard, et me régaler de cette image qui m'avait tant manquée, lors de mon voyage en mer.
D'un bond, je m'élançais hors du lit nuptial, chemise à jabot envolée. Et d'une poigne virile et ferme, j'enlaçais sa taille un brin trop fine à mon goût.

Ma princesse est et sera toujours la flamme qui embrase mon âme... Les ragots patienteront. Toi, tu as bien assez attendue.

Un peu de légèreté après tant de drames. Un peu d'intimité, après tant de solitude.
Machinalement, ma main vint frôler le bas-ventre de ma mie, ravivant mon deuil d'un père qui ne connaîtra jamais son enfant. Mais je parvins à garder contenance, et après avoir voler un baiser à ma belle, je m'agenouillais pour poser mes lèvres sur le dernier refuge du fruit disparu de notre amour.

Cette nuit et toutes les autres, fêtons la vie, mon étoile. Profitons l'un de l'autre comme jamais. Dans la nuit la plus obscure, tu seras toujours la seule capable de me rappeler ce qu'est la plus douce des lumières.

Et tout en l'enlaçant, je nous projetais sur le lit, vite défait.
Pour que cette nuit soit une parenthèse dans un océan d'angoisse, de deuil, de manigances, et d'incertitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaCalistaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-bleu200/200[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-bleu  (200/200)
CP:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-rouge210/210[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-rouge  (210/210)
CC:
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! G-jaune275/275[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! V-jaune  (275/275)
Message Re: [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!   [Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?! EmptyMer 6 Mai - 23:37
L'Enchanteresse créature se doutait bien qu'en agissant de la sorte, elle capterait toute l'attention du Dragon. Les ragots devraient attendre, elle n'était pas prête à leur laisser son époux pour l'heure. D'autres idées bien plus agréables et délicieuses lui traversaient l'esprit. La chaleur d'un regard glissant sur son être, le contact d'une main à sa taille enveloppée, à son ventre portée, et contre ce corps s'abandonner. Ressentir à nouveau cette présence rassurante, ce soutien, et surtout ne plus être seule.

Il y a quelque chose de touchant à voir cet homme s'agenouiller devant elle, d'émouvant à voir ses lèvres se porter sur cette part de son être qui avait vu grandir une vie. La vie... L'Atlante sait-elle seulement encore ce que c'est?

"- Il faudra me réapprendre à fêter la vie mon beau Diable."

Le regard est sincère et plonge dans la chaleur de celui levé vers elle. Un sourire, et une caresse est portée à cette joue. Il lui avait dit par le passé qu'elle était son âme. Mais en cet instant, les rôles sont inversés. Il lui offre un nouveau souffle, réveille en elle ce qu'elle pensait éteint à jamais. Ce cœur vide se met à battre lentement, puis de plus en plus fort. Un maelstrom de sentiments et de sensations l'assaille et elle s'offre, rend ce qu'on lui donne, pour au final déposer les armes et se perdre dans un total abandon de soi.

Renaître. Ressentir les choses. Retrouver petit à petit sa respiration. Le corps est repu, délicieusement alangui au milieu de ces draps froissés, écrin de leurs ébats. De leur amour. L'esprit quant à lui est léger. Elle pourrait rester simplement ainsi encore des heures, à écouter les sons alentours et étouffés de la Nuit. Ne pas faire le moindre mouvement de peur de rompre le charme. Nyx avait envahi la pièce de ses douces ténèbres. Le calme est présent. L'âme est apaisée. Une main se presse contre son cœur, ressent ces battements plus sereins, et l'éclat améthyste du regard de la Belle se porte sur la forme étendue à ses côtés et contre laquelle elle repose.

Apaisée. La main glisse à son ventre, se demandant si un jour, elle porterait à nouveau la vie jusqu'à son terme. Elle se demandait quel genre de père le pirate pourrait bien être. Sûrement du genre à apprendre les quatre cents coups à l'enfant. Etrangement, elle ne doutait pas de cela et cette pensée la fit sourire. Un jour, peut-être. Elle l'espérait. Mais pour l'heure, il était déjà rentré auprès d'elle, lui permettant de retrouver une part d'elle, et de revenir à la vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Janvier 553 - PV Calista] Chérie, devine qui rentre à la maison ?!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Alexandrie-
Sauter vers: