Votez
I
II
III
IV
V


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [reprise] L’héritage de la guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[reprise] L’héritage de la guerre G-bleu1650/1650[reprise] L’héritage de la guerre V-bleu  (1650/1650)
CP:
[reprise] L’héritage de la guerre G-rouge1250/1250[reprise] L’héritage de la guerre V-rouge  (1250/1250)
CC:
[reprise] L’héritage de la guerre G-jaune1500/1500[reprise] L’héritage de la guerre V-jaune  (1500/1500)
Message [reprise] L’héritage de la guerre   [reprise] L’héritage de la guerre EmptyVen 1 Mai - 17:51




La bataille de Jamir avait été violente. Il y avait eu des pertes et pour certaines, Silas s’en sentait coupable à l’époque, la plus grosse étant Orion pour lui. Pendant de longues semaines, le poids de la perte d’un autre Gold Saint fut sur ses épaules. Malgré les mots d’Athéna et le fait que Nimue voulait portait elle aussi ce fardeau, le chevalier des Gémeaux n’arrivait pas à se détacher de cela. Au final à Jamir, les Saints avaient été victorieux, sauvant de la tour une partie de ce que les gardiens protégeaient, des amphores sacrées contenant de l’ichor, du sang divin. Le sang des dieux était une chose précieuse, peut-être même plus puissante que les artefacts qu’ils laissaient sur terre. Si les artefacts avaient une puissance divine, le sang divin contenant en lui l’essence des divinités, et cela était une chose dangereuse entre de mauvaises mains.

Des semaines puis des mois passèrent. Le Sanctuaire avait regagné sa tranquillité. Un léger temps de paix s’était engagé, fragile certes mais il était là quand même. Le monde pouvait souffler un petit peu avant d’exploser à nouveau. Asgard s’était coupé du monde, les émissaires d’Athéna n’y revenaient pas et après plusieurs essais du Sanctuaire, la prêtresse osa enfin répondre en imposant de laisser le peuple d’Odin tranquille. Athéna décida alors de ne plus essayer et d’en interdire aussi l’accès. Silas ne reverrait sûrement plus jamais Haldor maintenant, c’était la fin des nombreuses histoires d’Ours du colosse.
------------------------


Silas n’avait pas quitté le Sanctuaire depuis son retour de Jamir sauf pour quelques visites furtives à Constantinople et encore cela se comptait sur les doigts d’une main. Mais à la mi-décembre de l’an 550, le Grand Pope le convoqua pour une mission. Akritès savait que Silas s’était entraîné en Perse près d’Arbelès et c’est justement par là-haut qu’un trouble commençait à faire tiquer le Pope. Depuis quelques mois, Akritès avait dépêché un émissaire pour reprendre la surveillance que Darius le maître de Silas avait car il semblait y avoir à nouveau des mouvements de Spectres par là-haut. Ce dernier avait arreté de donner des nouvelles à partir d’un moment. Le représentant d’Athéna avait donc envoyé une autre personne enquêter mais cette dernière n’avait pas donné de nouvelles elle aussi. Ne voulant pas mettre en danger un homme de plus et sachant que Silas serait sûrement heureux de retourner dans cet endroit cher à son cœur. Il prit donc la décision de l’envoyer.

C’est ainsi que Silas s’en alla jouer les espions en voyageant sur les routes des hommes normaux. Reprenant son rôle de civil, le chevalier embarqua sur un navire à Athènes, navire qui l’amena à Smyrne. À Smyrne il acheta un cheval qui le conduira jusque Attaleia. Il prit un nouveau bateau pour le conduire jusqu'à l’île de Chypre. Après l’avoir traversé du nord jusqu'à l’est, il prit la mer à nouveau pour arriver à Tyr. Achat d’une nouvelle monture et c’est à Damas qu’il fit halte. Quelques jours de repos et c’est en direction de Palmyre qu’il se rendait désormais. Arrêt à Palmyre, Silas partit ensuite pour Arbelès son terminus. Le voyage lui prit six semaines. Trente-neuf jours exactement, pour aller d’Athènes jusqu’au milieu de l’Empire perse. Tout en voyageant et durant ses haltes, le Saint des Gémeaux parlait, enquêtait, tentait de racler la moindre petite information utile au Sanctuaire tout en gardant son rôle de voyageur négociant.
Il resta trois mois à Arbelès et dans ses environs, se rendant dans les lieux qu’il connaissait, où il avait déjà été durant son adolescence durant son entraînement. Silas retrouva même quelques personnes qu’il connaissait. Il retrouva la trace du premier émissaire du Sanctuaire, certains l’avaient vu jusqu’en octobre de l’année. Mais le Gold Saint ne trouva aucune trace du deuxième, à se demander si l’envoyé d’Athéna était bien arrivé à bon port. Durant le trimestre de sa présence, il ne se passa rien de particulier que ce soit dans le monde des hommes que dans le monde caché. Silas ne trouva aucune trace d’éveillé dans la région, qu’elle soit alliée ou ennemie. C’était le vide total. Aucune activité niveau spectres, à se demander si le message d’alerte qu’avait reçu Akritès à l’époque n'était vrai.

Après trois mois, il était donc temps qu’il rentre, le Pope venait de lui envoyer un remplaçant par sécurité. L’activité actuelle ne méritait pas qu’un chevalier d’or perde son temps ici surtout qu’Athéna eût avancé ses pions pour reprendre le contrôle de Rome à Apollon. Il reprit la même route que pour l’aller. La seule différence fut qu’après Attaleia il prit la direction du nord pour Constantinople et non l’ouest pour Athènes. Le retour fut comme l’aller, il n’apprit rien de plus, la seule information potable étant qu’il semblait que les cultes autour de Dionysos refleurissaient en Judée. Le dieu avait peut-être fait son retour à cette époque lui aussi. Il ne fallait pas oublier aussi l’étrange inconnu qu’il rencontra à Palmyre. Bloqué par des tempêtes de sable, il dut bivouaquer à Palmyre durant 2 jours. C’est durant cette halte forcée qu’il rencontra un autre éveillé du nom d’Enkidu. C’était un jeune homme aux longs cheveux couleur d’herbes des praies d’une vingtaine d’années tout comme lui. Il avait une allure calme et paisible. Il était d’une grande sympathie. Ce fut Enkidu qui dévoila en premier son appartenance au monde caché des hommes, même si Silas avait senti son cosmos bien avant. Aucune agressivité, juste un voyageur bloqué par les vents du désert tout comme lui. Ils partagèrent repas, coupes de vins et même racines pour fumer la pipe. Silas ne dévoila pas son obédience, Enkidu ne cherchant même pas à le savoir, le bivouac était un lieu de trêve, ou aucun n’avait cherché d’informations sur l’autre. Ils parlaient de choses privées, de leurs goûts, des femmes, du beau temps du désert et de la pluie qu’il ne connaît jamais. Au détour d’un sujet parlant de la perte de personne chère, l’homme aux cheveux verts lâcha une information qui conforta Silas au sujet de son départ d’Arbelès et de la surveillance des abords du Ziggurat de Nergal. Enkidu confirma le calme qui se trouvait actuellement aux Enfers et donc le fait qu’il n’avait donc pas d’activité de leur part sur terre. Lorsque la tempête se calma, les deux éveillés se séparèrent et reprirent chacun leur route.
------------------------


Silas prit donc la route de Constantinople après Attaleia. Le Gold Saint avait décidé d’aller voir sa sœur. C’était la mi-mai désormais. Quelle fut sa surprise de voir sa sœur avec un nourrisson dans les bras à son arrivée. Laelia avait en effet recueilli un petit être dont la mère l’une de ses servantes était morte à la naissance. S’occuper de ce bébé avait aidé la jeune femme à sortir du deuil de son époux Lucius Vorenus. Silas accueillit donc ce nouveau neveu qui grandirait auprès de Claudius qui avait désormais six ans. Après quelques jours auprès de sa famille, le Gold Saint reparti pour le Sanctuaire. Beaucoup des Saints était déjà parti au front avec Akritès aux commandes. Le Pope lui-même menait donc les troupes à la guerre. Justement il appela Silas à le rejoindre en juillet pour apporter son aide à l’effort de guerre et aussi faire son rapport en personne. Il y retrouva Childéric son ami qui était bien sombre, la guerre avait commencé à l’assombrir mais aussi un évènement bien tragique, la perte de son aimée et de sa future famille. Silas ne pouvait que le comprendre et il laissa de l’espace au Lion d’or.

Athéna avait utilisé le temps d’accalmie pour préparer son plan et le mettre en place. Ce plan ? Une attaque combinée entre le monde normal et celui caché, une offensive contre les Ostrogoths pour les humains, une attaque contre les Oracles pour les Saints. L’empereur Justinien lançait de son côté l’offensive avec ses armées pour prendre le contrôle des anciens territoires romains en Italie. La sage déesse de la guerre, elle, lançait de l’autre côté une attaque contre le dieu solaire des arts qui avait appelé Arès le dieu de la guerre à la rescousse. La machine de guerre athénienne fut lancée en mars 551 pendant que Silas était encore du côté d’Arbelès et c’est donc en juillet qu’il s’incorpora dans tout cela. Les Saints étaient en nombre, laissant le strict minimum au Sanctuaire, ils auraient eu largement l’avantage si les Oracles avaient été seuls mais les alliés de ces derniers étaient aussi là, les Berserkers. La présence des guerriers d’Arès rendait équitable pour le moment la répartition des forces. C’est pour cela que le Pope demanda à d’autres Saints, dont Silas de le rejoindre.
------------------------


Septembre 551, le Pope Akritès décida de frapper fort. En pleine nuit, les Saints attaquèrent donc le camp de base des Oracles et des Berserkers à Mediolanum. Après avoir éliminé plusieurs guerriers qui n’étaient que du menu fretin de simples revers cosmiques, c’est contre un véritable Berserker avec un bouc que le chevalier d’or des Gémeaux se frotta. L’homme un immense costaud à la chevelure hirsute était si fier et sûr de lui qu’il ne voulut même pas donner son nom et son titre au Gold Saint. D’après lui, Silas n’avait pas à connaître tout cela car cela ne lui servirait pas dans la mort. Il possédait une énorme épée qu’il faisait tournoyer tout autour de lui. Silas décida donc de l’appeler le bouc durant tout le combat. Malgré ce petit surnom, le bouc rouge, rouge étant la couleur de son armure couleur sang ne changea pas d’avis sur son nom ni même son armure.

Le combat commença serré, le bouc avait même l’avantage avec ses lourdes charges physiques et ses lourds coups d’épée mais les esquives de Silas et ses rapides passages dans les dimensions lui permettaient d’en contrer la plupart. Mais ce n’était pas une solution, son endurance en prenait un coup. Il fallait qu’il passe à l’offensive avec ses attaques cosmiques. Mais le bougre bouc avait une bonne défense que lui concédait son armure épaisse ainsi que son corps bien bâti. Mais Silas en avait vu d’autres, il avait déjà battu un ours en la personne d’Haldor le guerrier divin et sur la chaîne alimentaire l’ours est plus haut que le bouc. Le combat durait depuis un moment, autour d’eux les autres combats s’enchaînaient. Il y avait des pertes dans les deux camps ce qui ne plaisait pas vraiment à Silas. Voir certains Saints à terre sans vie lui concéda un excès de colère et de rage qui lui permit de prendre l’avantage sur le bouc. Il fallut cela pour que le Berserker ose enfin décliner son identité, Kostas du Wendigo. Ce dernier était en piteux état. Silas avait même réussi à fendre l’épée dont le Berserker était si fier à grands coups d’explosions galactiques. Le guerrier se protégeait avec des techniques cosmiques du Gold Saint mais l'artefact familial de Kostas ne put y résister. Silas voulut même lui laisser une chance de partir mais le Wendigo préféra plonger à nouveau sur son adversaire, le Gold Saint des Gémeaux n’eut alors qu’une seule solution pour en finir, l’achever. Il lui traversa le cœur d’un rayon cosmique ardent, organe dont se délecter le Berserker quand il venait à bout de son ennemi. Oracles et Berserkers étaient en mauvaise posture, ils étaient même acculés et avaient de nombreuses pertes dans leurs rangs. Leur salut vint alors de l’arrivée d’un nouvel ordre dont les chevaliers portaient de sombres armures comme celle que portaient Coronado et Abrarxès, on les appelait l’Ordre du Soleil Noir.
------------------------


Bien qu’affaiblis, les Oracles et les Berserkers se retrouvaient maintenant gonflés d’une nouvelle force, celle des chevaliers noirs. La guerre avançait petit à petit et les armées byzantines marchaient lentement mais sûrement en direction de Rome tout comme les Saints. Silas livra de nombreux combats et batailles durant cette guerre qui lui semblait interminable. Pour l’équilibre du monde, les éveillés allaient au même rythme que les hommes. Il vit des compagnons d’armes mourir, des amis même. Et pour la deuxième fois de son service, il vécut la mort d’un Grand Pope. Après Bélisaire, Akritès tomba au combat en juillet de l’an 552 à Tadinae. Qui pour le remplacer ? Athéna avait-elle un autre Akritès de secours, tout comme il était apparu après la mort de Bélisaire ? Il advenait que non, la déesse de la sagesse semblait avoir déjà joué ses cartes cachées. Le Pope se devait d’être un ancien chevalier d’or, on les comptait sur les doigts d’une main désormais. Qui allait recevoir ce cadeau empoisonné ? Le plus vieux ? Le plus sage ? Le plus expérimenté ? Le plus puissant ? Aucun et tous à la fois. Athéna porta sa décision sur le Gold Saint du Lion, Childéric, le brave ami de Silas. Si le chevalier des Gémeaux put en être presque jaloux lorsque cette décision fut prise. Mais Silas savait que cette place n’était pas pour lui, il était trop gentil certaines fois et trop impulsif aussi et pour le moment c’était la guerre, il fallait une main plus ferme. Mais Silas en était aussi soulagé à la vue de la durée de vie des anciens Pope ces dernières années. Puis après tout celui qui allait brasser de la paperasse et de la merde une fois la guerre finie ce ne serait pas lui mais ce cher Déric. Arrivera-t-il vraiment à obéir à celui qui était son meilleur ami et ancien compagnon ? Il ferait avec, il suffirait de séparer la fonction et la personne. Il espérait juste qu’il pourrait encore pouvoir se comporter pareil avec la personne, en privé bien sûr. Lui qui était devenu une bête de guerre, sombrant de plus en plus vers la bête en lui, lui qui avait perdu sa femme et son enfant, était-ce pour cela que la déesse avait donné ce rôle à Childeric ? Était-ce pour le maintenir en vie d’une certaine façon ? Lui avait-elle donné un nouveau but pour une nouvelle raison de vivre ?

C’est en septembre que tout cela prit fin. Les armées de Justinien marchaient sur la ville pendant que les Saints prenaient la Tour des Vents après une dernière bataille sanglante. Gagnant la guerre, les Saints détruisirent la tour en signe de victoire. La déesse repartit avec le dieu enfermé dans une urne ainsi que son Augure en guise de prisonnier politique. Les servants furent eux aussi fait prisonnier, ils serviront Narsès à Ravenna. Il fallait rentrer au Sanctuaire, il était maintenant temps de panser ses blessures mais surtout d’enterrer ses morts. Simples soldats ou chevaliers sacrés, tous eurent le droit aux mêmes hommages.
------------------------


Après une année et demie de guerre, il était temps de retrouver une certaine paix. Le monde pouvait souffler, le Sanctuaire lui aussi et il pouvait se reconstruire. Il fallait que l’ordre des Saints se remette des nombreux morts pour continuer à pouvoir protéger le monde. C’est pour cela que Childéric demanda l’aide de Silas pour aider à former des aspirants au Sanctuaire. Trois jours par semaine, le Gold Saint descendait au Colisée ou aux baraquements pour donner des cours ou former les jeunes recrues d’Athéna. Les autres jours il les passait dans son temple à s’entraîner ou à méditer pour s’entretenir et être prêt pour les prochaines batailles. Silas se doutaient que les Berserkers ou l’Ordre du Soleil Noir n’allaient pas se tenir tranquille longtemps.

------------------------







Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
 
[reprise] L’héritage de la guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple des Gémeaux-
Sauter vers: