Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Rp de transition] Traître à leur sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
JelanJelanArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Rp de transition] Traître à leur sang G-bleu200/200[Rp de transition] Traître à leur sang V-bleu  (200/200)
CP:
[Rp de transition] Traître à leur sang G-rouge240/240[Rp de transition] Traître à leur sang V-rouge  (240/240)
CC:
[Rp de transition] Traître à leur sang G-jaune215/215[Rp de transition] Traître à leur sang V-jaune  (215/215)
Message [Rp de transition] Traître à leur sang   [Rp de transition] Traître à leur sang EmptyVen 1 Mai - 20:55
Un sourire facétieux glissa sur les lèvres de l’adolescent qui contemplait, amusé, l’homme face à lui. Un homme acculé. Il vit la peur se perdre un instant dans les prunelles azuréennes de son vis à vis, puis s’éteindre. Mourir. Il savait, pourtant. De cela, il en était certain. « Général, un problème ? » Les lippes du général en question s’ourlèrent davantage en réponse. L’adolescent s’avança vers son soldat qui réalisait son office, surveillant la zone qui lui avait été échue. L’activité y était réduite, la cité ayant fait le choix de se préserver pour se prémunir de nouvelles attaques, de nouvelles batailles sur son territoire. A ce souvenir, les prunelles du général s’étrécirent. Leur belle cité saccagée par le peuple de Mu et lui leur faisant face avec les Lyumnades. Cette colère ne s’était jamais réellement éteinte, si ce n’était en donnant la chasse à ceux qui l’avait provoqué.

Il remerciait le légat pour cette mission qui lui avait permit d’oublier l’échec de sa vaine recherche après cette attaque. Chercher et se débarrasser des traîtres qui avait fait de cette bataille une réalité. De ceux alliés à cette Medb qu’ils avaient finalement combattu lors de la bataille de Ker-Ys au côté de leur divinité. Ces combats l’avaient porté jusqu’ici. Jusqu’à cette chasse aux impurs qui souillaient leur rang. Une mission que l’adolescent se plaisait à remplir. La colère s’étiola au profit d’une expression plus joueuse. Il était l’heure.

L’heure d’une vengeance.

« Tu sais, je n’aime pas trop les rats. Ils grouillent partout, se faufilent dans les plus petits trous, marchant dans la fange pour survivre envers et contre tout, tout cela pour préserver une vie qui ne mérite que peu de l’être… »
Il s’avança vers son subordonné qui demeurait à sa place, le contemplait sans comprendre. Faussement. Il a perçu ce tressaillement. Cette crispation. « Général ? » Le chrysaor s’approcha davantage, pour ne plus qu’être à un mètre de son interlocuteur. Suffisamment près pour que la lance du soldat puisse le toucher. Ce dernier pourtant ne fit pas mine de s’en servir. Pas encore. « Tu es futé. Il est dommage que tu ne sois pas un chien. Les chiens sont fidèles et loyaux, contrairement aux rats. »

Un instant, la colère vint crisper la mâchoire de son subordonné. Et à lui d’en sourire amusé.

« Un problème ? Tu n’es pas d’accord avec ma description peut être ? »
L’interpellé n’en crispa que davantage sa main sur la lance qu’il gardait au poing. « Je ne comprends pas de quoi vous parlez. » lâcha t-il finalement en réponse. Un soupir ennuyé vint s’échapper des lippes du jeune général. « Voyons. Ne te fais pas plus stupide que tu ne l’es, rat. » A ce mot, ses pupilles se firent félines, et ses iris luisirent d’un éclat dangereux. Vengeur. Un instant. Trop lent. Le soldat arma son bras, se sachant pris au piège, il tenta l’attaque. Vainement. Sans un son, la chaîne d’orichalque vint enserrer le corps de sa victime, l'étouffer de son étreinte de fer. L’arme tomba dans un bruit sourd alors que le soldat essayait de s’échapper de cette prise. L’adolescent ressemblait à un démon vengeur. « J’aurai bien continué de jouer avec toi, néanmoins, je suis pressé par le temps. J’aurai aimé cela dit. Les rats de ton espèce ne mérite que peu la délivrance de la mort. »

Le traitre à son sang se tortilla davantage dans son emprise. A genoux, il parvint néanmoins à relever la tête, et la rage fit face au mépris. « Esp...èce… de… dég...énéré de … Sefi...rot. » Le chrysaor fut un instant surpris. Surpris par ses mots. Par ses termes. Un rire alors s’échappa de ses lèvres. Un rire amusé. « Cela fait bien longtemps qu’on ne m’avait pas ainsi appelé ! Peut être que je peux finalement prendre un peu de temps avec toi alors. » Un sourire dangereux glissa sur ses lippes à ces mots. « Sûo ma chère. » susurra l’enfant, donnant à sa partenaire un ordre silencieux. Ravie, elle tinta, vint enserrer les lèvres de son prisonnier alors que le cosmos ardent du général s’éveillait. Lentement, les flammes vinrent le lécher. Doucement. Langoureusement, elles dansèrent sur le corps terrorisé de l’atlante dont les cris muets furent réduit à néant.

Et lui contempla le brasier, son sourire demeurant sur ses lèvres. Cruel.

Son père aurait été heureux. Ses enfants servaient le Seigneur des mers, offrant à leur famille discrédité, une nouvelle chance de briller. Il aurait pu être heureux, oui, si il avait été en vie. La nouvelle génération supplantait la précédente. Comme il l’avait tant désiré.

L’adolescent contempla les restes calcinés de l’être qu’il avait détruit. Il ne restait de lui plus grand chose si ce n’est des cendres et des morceaux d’os, dont il débarrasserait bien vite les lieux. Ses flammes étaient aussi ardentes que le soleil dont son armure le paraît.

« Rentrons Sûo. Melwyn va finir par s’impatienter. »


La chaîne vint se de nouveau se lover contre lui, disparaissant à la vue du commun. Le général n’offrit pas même un dernier regard au lieu de l'exécution. Nul indulgence pour les traître à leur patrie. Aux traîtres à leur sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1337-jelan-general-de-chr
 
[Rp de transition] Traître à leur sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier de l'Indien-
Sauter vers: