Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-bleu1650/1650[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-rouge750/750[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-rouge  (750/750)
CC:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-jaune1350/1350[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-jaune  (1350/1350)
Message [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)   [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) EmptySam 2 Mai - 12:55
Carthage. La coopération avec les berserkers s'était assez bien passée, mieux que le Héron l'aurait espéré de prime abord, mais cela ne changeait en rien les choses horribles qu'ils avaient vues. Qu'elle avait fait...

Elle savait que son Père avait une vision des choses différentes de la sienne, mais elle ne pouvait s'empêcher de culpabiliser sur les vies de ces enfants sacrifiées à la barbarie des Hommes, sur la noirceur de ces druides qui ne ressemblaient ni de près ni de loin à Aedan. Et elle connaissait bien peu Myrddin Wylt pour pouvoir comparer. Il y avait aussi ce poids dans son crâne, cette migraine qui la tenait depuis qu'elle s'était réveillée au milieu du champ de bataille déserté avec les autres. Qu'avait-il bien pu se passer pour qu'aucun des membres du quatuor ne se rappelât ?

Désireuse de retarder l'échéance, elle avait posé le pied à l'extérieur de Rome et continué en marchant pour prendre un peu l'air plutôt que de rentrer en volant comme elle aimait à le faire. Ses mains fourmillaient nerveusement, et en les regardant, elle savait que le sang qu'elle voyait n'était pas vraiment là. Cela suffisait tout de même à la distraire, jusqu'à ce qu'elle heurtât sans le vouloir quelqu'un au détour d'une petite rue.

"Ah ! Toutes mes excuses !"

Elle s'inclina aussitôt, bien bas car elle savait que les gens autour jugeraient, jugeraient la réaction de la petite blonde prétendûment étrangère face à un Romain, la réaction de la plébéienne face au noble, et la réaction enfin de la femme soumise à celle de l'homme dans toute sa virilité.

L'assistance dut paraître satisfaite, car elle entendit le brouhaha de la rue reprendre presque aussitôt et les gens passaient leur chemin comme si de rien n'était. Elle attendit cependant qu'on lui adresse la parole avant de regarder pour la première fois la personne qu'elle avait heurtée plus en détails.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-bleu260/260[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-bleu  (260/260)
CP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-rouge240/240[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-rouge  (240/240)
CC:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-jaune356/356[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-jaune  (356/356)
Message Re: [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)   [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) EmptyDim 3 Mai - 10:28
Cinq ans à déambuler dans les cités, je découvrais enfin Rome. On sentait l'influence de Lug dans chaque recoin, chaque monument mais tout cela m'ennuyait. Tout cela manquait de naturel, d'une légère part de sauvagerie ! Je savais que dieu solaire n'avait pas pu faire comme il voulait, il avait partagé son pouvoir dans cette ville avec d'autres dieux, enfin un truc du genre... Personnellement, je restais bien à l'écart de tout ce qui représentait les Oracles et leur politique contre une autre cité qu'on appelait Constantinople. Tiens, c'était un coin que je devais visiter aussi !

Soudain, dans la lune, je sentis une légère poussée sur ma droite et me retournais vers le ... la jeune femme qui venait de perturber ma rêverie. De petite taille, menue même, elle était jolie ma foi. Subitement, elle s'inclina devant moi avec grâce mais j'en comprenais mal la raison, je n'étais ni un seigneur ni un prince après tout. Le parfum qui se dégageait d'elle m'était familier, je ne savais pas dire pourquoi. L'impression me rappelait l'Île aux Cieux avec ses parfums étranges et subtiles que les dieux avaient su créer autrefois. M'enfin, je devais me faire des idées, il était impossible que cela existe dans le Monde d'en Haut, les Sidhe avaient fermé les portes de leur monde depuis bien longtemps aux hommes et à leur vanité.

" Voyons, autant de grâce ne peut venir d'une petite demoiselle, s'incliner de la sorte est le privilège des faibles. "

Mes yeux s'arrêtèrent soudain sur ses mains, ensanglantées. Etait-ce la raison de ce parfum ? Etait-elle blessée ? Plissant un peu les yeux, je posais un genou à terre et les pris afin de les observer.

" Mais.... tu es blessée... "

Un homme s'approcha par curiosité et je le fusillais du regard afin qu'il restasse loin de nous. J'invitais la jeune demoiselle à se mettre à l'écart.

" Peux tu me dire qui t'a fait ca ? Servante ou seigneur, on ne frappe pas une personne gratuitement ! "

Je pouvais admettre pas mal de choses dans l'intérêt d'une guerre : la sournoiserie, la duplicité, la violence, le meurtre... Tout cela était chose normale. Mais frapper une jeune femme, non. Une chose me surprenait quand même, je ne voyais pas de traces de blessure, était-ce dû à une blessure moins visible ? Cela pouvait arriver avec un coup bien placé. Je voyageais depuis longtemps, essayant de comprendre ce monde mais l'Humanité n'avait pas totalement changé finalement.

Citation :
Me suis permis une petite liberté avec ton personnage, si cela te convient pas, tu me dis et j'éditerais ^^


[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-bleu1650/1650[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-rouge750/750[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-rouge  (750/750)
CC:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-jaune1350/1350[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)   [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) EmptyDim 3 Mai - 13:48
L'homme ne ressemblait pas du tout à un Romain, sa conduite non plus. A présent qu'elle pouvait attarder son regard sur lui, elle découvrait une personne plutôt soignée, à la tenue colorée, aux membres forts et bien dessinés. Comme ceux d'un guerrier, songea-t-elle. Il y avait quelque chose de rayonnant en lui qui lui remémora Adalrick d'une certaine façon. Un instant, ses iris émeraudes restèrent accrochées aux tatouages en forme de flèches sous son œil.

Elle ne sut si ses premiers mots étaient synonymes de compliment ou d'un jugement porté sur la base du premier regard mais se garda de démentir. S'affirmer forte, se dire née à Rome et donc patricienne, sans pouvoir prouver qu'elle avait un domaine, sans pouvoir révéler sa position au sein de la cathédrale, ne ferait que compromettre l'anonymat de la Tour. Même fragilisée par son expérience, elle n'irait jamais contre ce principe.

"Nous sommes à Rome. Les femmes ne sont maîtresses que dans leurs foyers et dans les églises, quand elles officient. Alors oui, dans la rue je suis faible. C'est la règle. C'est la Loi. Je vous ai coupé la route, alors je dois m'excuser."

Tout à coup, il se rapprocha et s'agenouilla face à l'oiselle, suscitant sa confusion. Pour couper court aux nouveaux regards des passants, ils s'évadèrent un peu plus loin dans une ruelle calme et il voulut aussitôt connaître le responsable.

La Gardienne osa alors baisser les yeux vers ses mains, qu'elle avait arrêté de regarder depuis la traversée de la Méditerranée. Un instant elle revit le flot de sang des enfants puis secoua la tête. Son esprit fatigué constata alors qu'il y avait effectivement du sang, mais juste un mince filet. Elle remonta l'une de ses manches doucement -l'étranger n'ayant visiblement pas les mêmes critères de pudeur que les Romains ne s'en offusquerait pas.
La plaie se trouvait au niveau de son biceps, fine et peu profonde. A la rougeur autour Célestia comprit d'où elle provenait : en portant Esther et Aubrée, elle avait dû maintenir suffisamment de pression pendant plusieurs heures pour garder sa stabilité sans qu'elles glissassent. A un moment où l'autre, un frottement de vêtement ou de bijou avait dû l'érafler, et les crampes ainsi que les fourmillements dans ses bras avaient masqué l'écoulement à sa perception. Il avait ensuite suffi qu'elle croisât les mains pour que les traces rouges se répandent de l'autre côté, et maintenant quelqu'un le voyait.

Bien sûr il pouvait aussi s'agir d'un coup assené par un Roisin Dubh avec ses plantes, mais cela ne regardait qu'elle.

"Je crois que c'est de mon propre fait. Je ne m'en suis pas aperçue. Merci de votre sollicitude à mon égard, je ne sens rien."

La nymphe sourit. On croisait rarement dans la cité latine des personnes aisées qui se préoccupaient de leur prochain, hormis quand ce prochain apportait richesse, santé, prospérité, influence ou ferveur religieuse. Une petite obole pour le rachat des pêchés et tout se réglait. Cet avait simplement l'air spontané.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-bleu260/260[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-bleu  (260/260)
CP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-rouge240/240[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-rouge  (240/240)
CC:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-jaune356/356[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-jaune  (356/356)
Message Re: [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)   [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) EmptyDim 3 Mai - 18:26
" Les femmes ne sont maîtresses que dans leurs foyers et dans les églises, quand elles officient. " Si Emer avait entendu cette petite parler, elle se serait pris une sévère engueulade. Toutefois, je devais bien avouer qu'en découvrant les traditions chrétiennes, voire romaines, étaient pas pour l'égalité entre hommes et femmes. De là d'où je venais, on ne faisait pas de différences, une femme mangeait, pissait, baisait et pouvait se battre à l'égal d'un homme. Alors pourquoi faire une différence ? Bon, y'avait certes l'anatomie mais ça on décidait pas. J'observais la jeune femme et me rendis compte que je manquais au premier des devoirs.

" Je m'appelle Cuchulainn et toi ? Tu sais, une loi peut être brisée, si elle est injuste. Si on exécute un mec qui a juste voler un quignon de pain, ça se fait pas. A la rigueur, quelques coups de bâtons pour lui donner une leçon mais sans plus... "

Après, on était pas moins violent dans d'autres domaines, sacrifier les hommes à la gloire de nos Dieux était normal pour moi, ici un peu moins. Je devais m'habituer à mon nouvel environnement et Rome était pas la ville la plus simple pour ça, m'enfin les lupanars étaient sympas et je jouais de la lyre à la gloire des donzelles pendant des nuits endiablées. Mais elle ? Ouais non, trop menue, elle tiendrait pas quatre heures faces aux autres lupas de ma petite cour.

Déchirant un morceau de ma chemise, je pris un bout de tissu et l'enroula sur la peau de la jeune femme. Doucement, sans paraître, je laissais infuser un peu de mon cosmos afin de réparer la blessure et veiller à ce qu'aucune séquelle lui pose problème. Je me demandais bien comment elle avait pu se faire ça. Un homme s'approcha alors que je finissais de nouer le noeud. De grande taille, clairement Romain dans le style, il était du genre beau gosse aux yeux bleus, pas la première fois qu'on s'amusait tous les deux.

" Hey, tu me dois quinze sous pour la cervoise d'hier !
- Ah, c'est toi Marcus, non, j'ai pas oublié.
- Jolie la petite, ta prochaine pour ce soir ?
- Non je te rassure, viens de la croiser, elle a l'air un peu perdu
"

Marcus observa la jeune femme un instant.

" Tu es au service de quelle maison petite ? "

Tiens, ce vieux bougre posait une bonne question. Avais pas vu de marque d'esclave sur son corps mais elle s'était pas encore dénudée il est vrai. Elle avait les attitudes d'une esclave mais certains propos discutaient cette assertion. Pensif, j'attendais la réponse de ... Ah mais tiens, elle s'appelait comment au fait... Regardant Marcus qui observait la donzelle, je me disais que sa question allait certainement amener une réponse après tout.







[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-bleu1650/1650[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-rouge750/750[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-rouge  (750/750)
CC:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-jaune1350/1350[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)   [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) EmptyDim 3 Mai - 19:34
Cuchulainn.

La consonance du nom n'avait rien de latine, ni grecque. Pas non plus persane, ni égyptienne. Ce genre de noms provenait du Nord. Quelque part entre la Francie, la Brittanie, et les terres Germaniques. Cela expliquait la liberté de ses propos, de ses manières. Il fallait qu'elle lui fît comprendre que les mœurs locales étaient différentes avant que son attitude lui attirât des ennuis.

"A Rome, la Loi est..."

Ils furent interrompu par un autre larron, visiblement un joyeux gaillard qui ne s'embarrassait pas trop de manières et d'opinions politiques. Un plébéien sans doute. La Princesse aux mille oiseaux les laissa dire, elle avait de toute façon des choses bien plus importantes en tête que défendre son honneur. Carthage. Les Roisin Dubh. Prévenir Aldarik et si possible Apollon dans la foulée.

L'opportunité se présenta de résoudre à la fois le problème de sa condition sociale aux yeux de ces gens, de freiner leurs ardeurs sous-entendues par les familiarités à son égard et de mettre en garde l'étranger contre les conséquences de ses propres dérives. Elle accueillit la question avec un sourire bienveillant et laissa passer quelques secondes afin qu'ils soient parfaitement en attitude d'écoute.

Elle leva un doigt vers le ciel, énigmatique, avant de préciser son geste :

"Je suis au service de Dieu. J'officie dans certaines cérémonies de la cathédrale. Je participe à l'entretien des lieux. Je m'occupe parfois du confessionnal. Je veille également sur l'aile réservée aux artistes en quête de mécènes. J'offre la charité aux pauvres et conseille la rédemption aux riches.
Et je vais vous prodiguer un conseil Cuchulainn : ne contrariez pas les Romains. Les Lois, ici, sont gravées dans le marbre -littéralement. Ceux qui enfreignent les Lois le font rarement deux fois. Les voleurs se font couper les mains. Les violeurs se font émasculer. Les menteurs et les traîtres subissent toutes sortes de châtiments plus horribles les uns que les autres. Et pour ceux qui oseraient offenser a gloire de Rome, l'on réserve le supplie de la Croix. Peut-être avez-vous pu admirer certains d'entre eux si vous avez pénétré la cité par la Via Appia. Peut-être encore avez-vous entendu parler de l'esclave Spartacus qui tenta la rébellion avec un groupe de gladiateurs. Ou de Vercingétorix qui supportait les Gaules unifiées.
"

Elle insista légèrement sur le dernier exemple. S'il venait effectivement des contrées "barbares" que Rome avait pacifiées, cela devrait résonner en lui. Dans sa voix pourtant il n'y avait nulle trace de menace ou de peur. Elle se savait capable de se soustraire à la vue des civils en cas de problèmes, mais elle préférait les avertir par pure bonté d'âme.

Et surtout, pendant un fugace instant, elle avait ressenti du cosmos. Dans sa chair. Dans la plaie qu'il avait bandée. Qui était cet homme ? Si elle pouvait en apprendre juste un peu plus sur la nature du dieu ou de la déesse qu'il servait, peut-être...

"Je ne juge pas les autres cultures. Ni votre foi, quelle qu'elle puisse être, ni votre rang ou vos manières. Nous sommes dans une époque de transition entre les anciens cultes païens et le règne de Dieu, entre deux guerres, entre des temps de prospérité et de déclin. Si vous souhaitez en savoir plus sur cela, sur le fonctionnement de Rome, je peux vous emmener visiter la cathédrale et vous donner davantage de détails, mais pour votre propre sûreté, vous devriez éviter de clamer trop fort votre conception de nos Lois..."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-bleu260/260[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-bleu  (260/260)
CP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-rouge240/240[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-rouge  (240/240)
CC:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-jaune356/356[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-jaune  (356/356)
Message Re: [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)   [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) EmptyLun 4 Mai - 11:45
" Je connais très bien la Cathédrale petite... "

Avec un léger chuchotement, je tapotais son épaule alors qu'elle m'en parlait. Surtout que j'avais aucune envie d'y foutre les pieds d'une façon ou d'une autre, j'avais du respect pour la nouvelle religion mais voir des mecs en robe en train de baiser limite le sol... Puis, elle m'avait donné le tournis avec sa tirade à rallonge là, Marcus était tout aussi pantois. Toutefois, ce fut ce dernier qui brisa ce moment de silence après ma petite phrase.

" Quel mélange bordélique... Tu sais, on connait tout ça mais les lois de l'ancienne Rome ont été dévoyé depuis bien longtemps par César, puis par ses successeurs... Enfin, y'a eu les Goths avec leurs Traditions à eux... Notre Romanité a souffert depuis un siècle, enfin tu es trop jeune peut-être... "

Marcus avait connu pas mal de guerres, ses cicatrices attestaient des coups d'estoc qu'il s'était pris dans la gueule au cours des dernières années. C'était pendant ces combats qu'on avait sympathisé et il était une personne loyale à ma personne. Étonnamment, il me suivait dans toutes mes conneries et moi dans les siennes. Ceci dit, je comprenais ça. Me relevant, je répondis moi de même sur un point.

" Tu sais, mettre des gens sur la Croix serait mal venu de notre temps. Tu as raison que les Hommes ont des lois implacables, pour ceux qui se croient tout permis, mais... Cela ne répond pas à ma première remarque, si une Loi est injuste, tu la suis ? Si une Loi décida que le Soleil devait aller du nord au sud, tu obéirais sans discuter ? Une loi obéit à une époque, à un moment donné de notre existence... Si elle n'évolue pas comme nos vies, on peut la violer sans sourciller. Car la loi sera devenue injuste. " Prenant un moment de silence. " Tu as parlé de Spartacus. Tu te rappelles juste de sa fin... Sa cause était pourtant noble, au point même où les Sénateurs de l'ancienne République changèrent leur loi afin que les esclaves ne soient plus des victimes de leurs Maîtres. Cette révolte a amené du bien... Tu dois donc apprendre à juger par toi même de ta cause, et briser la loi, si tu estimes que la première est supérieure. "

Pendant un bref instant, mon aura avait gagné en intensité. L'ancien guerrier Ulate se réveillait parfois à ces moments là. Dans l'ombre, une paire de pupilles ambrées nous observait. Cuilan veillait à ne pas faire peur aux quidams de Rome et c'était une chose normale. Toutefois, il observait la jeune femme avec un regard que je ne lui connaissais pas. Pourquoi ? Soudain, sa patte avant frappa le mur afin de se faire voir de la jeune nymphe. Elle pouvait voir un loup gris blanc, assez massif, qui dégageait une faible aura solaire. Marcus avait l'habitude, il se positionna pour que Cuilan soit presque invisible aux mortels qui nous entouraient.

" Ma fille, cet étranger apporte la lumière dans ton coeur. Laisse ton coeur commander ton âme. "

Apollon venait de parler dans le langage des bêtes à Celestia. Nul mot, nul grognement. Juste une pensée qui traversait l'âme de la Nymphe comme un léger vent du sud, chaleureux et doux, paisible...









[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-bleu1650/1650[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-rouge750/750[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-rouge  (750/750)
CC:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-jaune1350/1350[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)   [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) EmptyLun 4 Mai - 13:00
"Le Soleil suit sa propre course, son propre cycle et personne ne l'arrêtera jamais."

Elle avait répondu d'un ton sec, son corps marquant un pas vers l'étranger avec la fierté de ce sang qui ne lui appartenait pas.

Le loup attira alors son attention, délivra son message. Elle reconnut en lui l'un des émissaires, similaires en beaucoup de points à Lykeios, que le dieu aimait à utiliser pour observer le monde. Et si Apollon cautionnait cet homme, ces hommes même puisque Marcus semblait dans la confidence, alors elle pourrait parler librement.

Un instant elle resta silencieuse et cessa tout mouvement, ses oreilles écoutant le vent et les bruits alentours. Ils étaient dans une ruelle peu fréquentée, mais en plein Rome tout de même. Pas le bon endroit pour des débats théologiques et des discours de Révolution.

"Allons ailleurs. Je connais un endroit tranquille."

Elle rajusta la manche qu'elle avait relevée plus tôt et prit la tête d'une nouvelle marche, sa frêle silhouette traçant son chemin sans peine dans la foule romaine, attirant les regards pour mieux être méprisée l'instant d'après. Confiante dans le fait qu'ils la suivraient, elle les mena à un petit jardin de verdure isolé, vide à cette heure chaude de la journée. Une petite fontaine permettait aux visiteurs de se désaltérer et elle en profita pour laver le sang sur ses mains et et son bras. Lorsqu'elle en eut terminé, elle revint se planter face à Cuchulainn.

"Qui es-tu ?"

Une question qui attendait une réponse plus détaillée que la première fois. Au-delà des apparences. Et pour bien appuyer sa demande, elle prit l'une de ses mains et de la même manière que lui auparavant transmit une parcelle de cosmos.

"Si j'avais pu moi-même donner des ailes à Spartacus, je l'aurais fait. De même qu'à tous les esclaves se battant pour leur survie, car la liberté est une valeur précieuse à mes yeux. En ce sens, je serais bien volontiers partisane de la démocratie, ici à Rome. Bien favorable à ce que, femme, on pût parler sans avoir à baisser la tête face au sexe fort. Mais imaginez-vous seulement l'indignation générale si j'élevais la voix pour tenir de tels propos ? Rome est certes sur son déclin, mais elle n'est pas morte. Pas encore. Je me dois de manier mes propos avec beaucoup de précautions."

Tout comme mon cosmos.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-bleu260/260[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-bleu  (260/260)
CP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-rouge240/240[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-rouge  (240/240)
CC:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-jaune356/356[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-jaune  (356/356)
Message Re: [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)   [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) EmptyMer 6 Mai - 18:21
Un peu surpris, Marcus et moi nous regardâmes un instant avant d'opiner en la suivant. Alors que je marchais, la foule romaine était comme à son habitude. Des gens criaient, s'engueulaient, s'aimaient... Tout cela m'amusait et Marcus faisait en sorte de calmer les solliciteurs de tout poil. Voler un étranger était monnaie courante en Italie, un sport national. Quelques minutes avant, j'avais eu la surprise de voir Cuilan s'adresser à elle, c'était une chose qui était pas prévu dans cette histoire et, me voyant pas refuser la demande de la petite blonde, je m'étais retrouvé à déambuler dans les rues de Rome.

Soudain, elle tourna à droite puis à gauche. On se retrouva dans un petit jardin que je ne connaissais pas. Fallait avoir une excellente connaissance des rues romaines pour trouver ce petit paradis au milieu des immondices. Toussant légèrement, j'attendis qu'elle se lave les mains et fit signe à Marcus d'assurer que personne vienne les déranger.

" Qui je suis ? Voilà une question directe. Je m'appelle Setanta. Et toi ? "

C'était quand même qui m'avait bousculé et voilà qu'elle me demandait mon nom, sans présenter le sien en premier. Une romanité que j'avais dû mal parfois à comprendre, pouvant même m'agacer rapidement. M'enfin, elle était jeune et j'allais pas en faire un drame. Puis, elle s'approcha de moi. Prenant ma main, elle se nimba d'un cosmos mordoré, j'observais la petite un peu différemment. Elle avait le don et c'était à peine croyable, surtout quand on regardait sa taille et l'étrange faiblesse qui se dégageait d'elle.

" Et.... alors ? "

Après son petit discours, ce fut ma réponse immédiate. Je ne comprenais pas cette peur d'agir au motif que ce serait "mal vu". Soufflant, je m'asseyais sur le rebord de la fontaine afin de préciser mon propos.

" Ecoute... Tu as raison sur un point, la prudence doit toujours être de mise. Tu dois toujours savoir dans quoi tu t'engages avant de foncer dedans. Mais.... en rester là n'est pas la solution. Tu peux pas fermer les yeux face à la connerie ou selon les obstacles de la Vie. Tu le disais toi même, Apollon se lève le matin et se recouche après. Parfois, il y a des nuages qui font obstacles à sa lumière, parfois des orages... Il continue pourtant à avancer. Tu dois simplement lier les deux bouts de la logique et, tu verras, les choses seront plus faciles. "

Aucune animosité égrenait mes mots, aucun jugement, c'était juste un conseil.



[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-bleu1650/1650[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-rouge750/750[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-rouge  (750/750)
CC:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-jaune1350/1350[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)   [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) EmptyMer 6 Mai - 20:13
La nymphe demeura un interdite un instant. Elle lui avait demandé qui il était en tant qu'homme, il lui répondait en lui donnant son nom. Et quel nom. Le chien blanc d'Aedan lui manquait tout à coup. Certes, elle avait manqué une étape dans sa surprise de recevoir un murmure direct d'Apollon, mais elle s'imaginait une réaction un peu plus appuyée en lui révélant indirectement son appartenance au monde éveillé. Il n'avait pas sourcillé, pas changé d'attitude, et rajoutait même à ses propos une couche de mystère qui la fit frémir. Avait-elle commis une erreur en se dévoilant ou fallait-il qu'elle soit un peu plus explicite ?

"Je n'ai pas parlé d'Apollon, mais de Dieu."

Bien sûr pour un initié il s'agissait de la même entité, mais Cuchulainn restait désespérément obscur sur sa nature d'éveillé.

"Et je ne ferme les yeux sur rien. J'attends le bon moment. Quand cette Rome mourra pour mieux entamer une nouvelle ère."

Il pouvait bien la pousser, c'était plus facile pour un homme. Ils avaient déjà voix au chapitre, hiérarchie, privilèges, reconnaissance. Mais elle commençait à avoir l'habitude de ces messieurs et de leurs évidences. Comme s'il suffisait de le dire. Comme s'il suffisait de le vouloir.
Le souvenir des enfants revint la poignarder au pire moment, rappel que même au milieu de ses camarades elle se voyait forcée à des gestes qu'elle répugnait.

Son regard sa fana avec le nœud dans son estomac. Elle voulait vomir les impuretés de son corps, se libérer de ces chaînes invisibles, de cette Marque qu'elle savait maculer son plumage -maudit Thanatos-, avoir seulement les moyens de son ambition. Et maintenant qu'elle y pensait... Si Apollon lui avait parlé via ce loup, alors il devait déjà savoir pour sa prière. Elle perdit l'envie de se hâter vers la cathédrale mais mourait de celle se perdre dans les parterres des jardins qu'elle entretenait avec tant d'amour.

Elle lâcha l'homme sans conviction.

"Parce que mon père te soutient, je peux bien te le dire... Je suis Célestia, née de la main et de l'Art d'Apollon. Et si je peux comprendre sa sympathie à ton égard, ce que tu me dis me blesse. Tu parles comme si tu savais ce que cela fait de te trouver à ma place. Tu n'en sais rien. Peut-être même demain n'existerais-je plus et tu n'en sauras toujours rien. Je n'aurais été pour toi qu'une simple brise."

Et je vais brûler dans Sa colère. Redevenir une statue. Déshonorer les Gardiens par mes tentatives de changer le monde... J'irai rejoindre ces petits anges que j'ai moi-même condamnés.

Elle s'assit de nouveau près de la fontaine. Il y avait encore tant de sang sur ses mains, des litres, des rivières. Elle les frotta encore une fois. Il faudrait rentrer rapidement. Le dire à Adalrick avant que sa mince existence prît fin. Au moins avait-elle un jour commencé. Quelque part, 2 ans plus tôt.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-bleu260/260[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-bleu  (260/260)
CP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-rouge240/240[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-rouge  (240/240)
CC:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-jaune356/356[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-jaune  (356/356)
Message Re: [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)   [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) EmptyVen 8 Mai - 11:36
Sol Invictus, Dieu, Apollon... C'était pas pareil ? Marcus eut un sourire en voyant ma face déconfite. Je m'étais fait avoir comme un bleu, fallait que je m'adaptasse plus rapidement aux moeurs et à la religion de cette Ere. Soufflant lourdement, j'écoutais la suite des mots de la petite avec circonspection. A sa place ? J'avais été dans une situation pire que la sienne mais j'avais de l'empathie quand même sur son avis.

Marcus, sentant mon trouble, prit la parole.

" Sache que cet homme est le plus à même de comprendre ta situation... Ne le juge pas là dessus ! "

Marcus, copain d'une beuverie qui avait duré trois jours à la suite, était devenu un ami fidèle en entendant l'histoire de Setanta. L'horreur de la trahison de son meilleur ami, la perte de son aimé et aussi le fait de se croire mort pendant longtemps... Le fils de Sualtam était plus à plaindre mais le vieil ami savait que jamais le gardien de Cuilan ne donnerait le moindre signe allant dans ce sens. Il s'y refusait, estimant que l'ironie de sa vie était en soit une réponse pour le futur.

" Je vois... Homonculus. "

Levant un sourcil au dernier mot de Marcus, je sortis de mes tourments intérieurs et tournais les mots de la jeune nymphe dans le bon ordre afin de tout remettre à sa place. Homonculus. L'art sacré des alchimistes hermétiques, je ne pensais pas que le Dieu des arts était allé si loin, au point de risquer de fâcher le dieu des Mystères. Mais, elle s'approchait en effet de la définition de ce qu'était un Homonculus.

" Tu es donc une "Création" du dieu des arts... Je vois et comprends ta peur de redevenir pierre et glaise. Il t'a donné la vie afin de le servir, de guider le troupeau des mortels dans la nuit qui approche... Tu existes de par sa Volonté, tu ne redeviendras statue que si tu le trahis consciemment. Je te rassure, tu n'as rien à craindre ! Nous sommes tous Mortels, toi, moi, Marcus, Cuilan... Et... Chacun a été modelé par son enfance, son histoire, ses failles qui rendent notre imperfection encore plus grande, tu n'es pas la seule à être ainsi. "

Marcus leva un sourcil, il n'avait pas vu son compagnon aussi sérieux depuis des mois. Manifestement, la vie pour le moins compliquée de la petite l'avait touché. L'imperfection humaine. Apollon avait créé cette nymphe en lui donnant les imperfections de l'Humanité, au moins en partie, pourquoi ? Le vieux soldat se demandait bien ce qu'avait recherché le Dieu solaire. Au point où sa propre Création s'interrogeait sur les motifs de son existence, sur sa propre précarité. Tout homme combattant sur les champs de bataille pouvait la comprendre. Une épée à la main, tout devenait précaire, incertain. D'une certaine façon, la petite nymphe était dans la même situation.



[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-bleu1650/1650[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-rouge750/750[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-rouge  (750/750)
CC:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-jaune1350/1350[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)   [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) EmptyVen 8 Mai - 12:16
Un léger sourire devant l'expression de l'étranger. Elle le trouvait plus beau dans son humilité que dans cette franche et incisive assurance, mais cela ne dura qu'un instant.
En revanche la conviction du... soldat ? l'intrigua. Un lien existait entre ces deux hommes, fort, peut-être même intime -mais cela ne la regardait pas. Plus encore le terme qu'il employa pour la désigner. Jamais on ne l'avait appelée de la sorte. Devait-elle y voir une insulte ? Un compliment ? Une nouvelle nature ?

Cela semblait résumer à peu près ce qu'elle était puisque Cuchulainn enchaîna avec une description quasi-exacte -les matériaux différaient légèrement- de la manière dont Apollon l'avait faite. Du moins, selon la trace qu'il en avait laissée dans son esprit et ses précédents.

"Je ne le trahirai jamais. Je suis à lui. Mais cela ne l'empêchera pas de se mettre en colère, et la colère peut mener loin..."

Au massacre de Kiev par exemple. Frères contre frères. Aedan et Bran l'avaient vécu. Alors Apollon contre elle ? Elle frissonna à l'idée que cela pouvait arriver si elle dépassait trop les bornes.

"Cuilan, hein ?"

Elle regarda vers le loup, consciente de sa présence depuis son bref message. Il était le seul dans leur petite assemblée qui n'avait pas été présenté, donc il convenait de penser que Cuilan le désignait. Elle hocha simplement la tête, signifiant qu'elle avait entendu le message. Cela apaisa quelque peu son appréhension et le regard suivant sur ses mains n'y trouva plus de sang. Ouf.

"J'ignore quel est ton lien avec mon père, mais si un jour tu devais rejoindre les bergers que nous sommes, je serais heureuse d'échanger un peu plus avec toi. Tu me sembles... étrangement familier, et en même temps si lointain. Je ne me l'explique pas. Et je serais fort curieuse d'entendre l'origine de ce mot que vous avez employé, Marcus. "Homonculus.""

Éloignée la perspective de ne pas voir le lendemain, et donc ce "peut-être" qu'elle venait de mentionner gagnait à devenir plus tangible. En toute logique, si Apollon l'avait destiné à être un Oracle, puisqu'il se trouvait déjà à Rome, connaissait les Éveillés et le culte du Soleil, une chlamyde aurait déjà dû le choisir, mais ce n'était pas le cas. Donc, il aurait un rôle autre. Plus tard ? Ou déjà actuellement ?

"En attendant ce jour, il me semble vous avoir bien éloignés tous les trois de votre destination d'origine. La taverne ? Vous parliez je crois de quinze sous, une cervoise et une "prochaine" pour ce soir. Malheureusement pour vous je ne tiendrai pas ce rôle, j'ai affaire. Mais je peux vous indiquer le meilleur endroit de la ville, en remerciement pour votre compréhension et vos conseils."

Il y avait un peu de malice dans le regard de la nymphe.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-bleu260/260[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-bleu  (260/260)
CP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-rouge240/240[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-rouge  (240/240)
CC:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-jaune356/356[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-jaune  (356/356)
Message Re: [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)   [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) EmptyLun 11 Mai - 10:15
" Ce serait un plaisir ! Et oui, cette grosse boule de poils s'appelle Cuilan et il m'accompagne depuis des années. "

Une étrange nostalgie m'étreignit au moment où je regardais Cuilan assoupi dans un coin, comme à son habitude. Me léchant les lèvres afin de les humidifier, je ravalais une gorgée de salive avant de reprendre suite à l'interrogation de la petite jeune dame. Marcus observait les alentours comme à son habitude, il n'aimait guère rester comme ca dans un coin sans bouger.

" Connais tu Hermès ? C'est le dieu des mystères, des savoirs interdits, mais aussi des voleurs... M'enfin bref... Je sais que le divin seigneur de la lumière et lui travaillaient parfois ensemble. Je n'en sais guère plus. Un Homonculus... Alors...
- Laisse moi lui répondre Cuchulainn ! Un Homonculus est une création divine, née de la volonté de la science des dieux et non de celle des Hommes. Il est étonnant que tu sois libre... Visiblement, tu n'es pas une création comme les autres.
- Sois pas si dur avec elle.... Enfin pas avec ce ton !
- Mon ami... elle a droit de le savoir.


Posant un genou à terre, Marcus prit une légère botte de terre et l'inonda d'un peu de cosmos. La pierre se solidifia sous l'effet pour prendre la forme d'un petit oiseau en glaise.

" Jeune fille, voici ce que je peux faire et encore, je n'ai pas les talents de Cuchulainn... Apollon t'a donné quelques dons exceptionnels : la vie et la liberté. Mais attention, tu n'en es pas moins humaine, comme nous, simplement que le cosmos inonde ton âme plus facilement que nul autre. "

Au contraire de Cuchulainn qui avait un léger souci avec la gravité, Marcus était le type d'homme dire les choses telles qu'elles étaient. Il n'y avait point d'animosité. Un sourire sur ses traits indiquait qu'il avait énormément de respect pour elle, il gardait pour lui en partie ses sentiments mais ce petit trait de caractère était palpable.

Quand à moi, je devais dire que je craignais une mauvaise réaction de la petite demoiselle, je ne voulais pas aborder ce type de sujets avec elle. C'était certainement pas le moment, au gré d'une balade dans un petit jardin. Sensiblement, ma tête s'était relevé en me rappelant les derniers mots de cette dernière.

" Malheureusement, on n'a guère le temps d'aller à l'auberge, un long chemin m'attend dans les jours à venir. Un jour sans souci, si les Dieux nous permettent de nous revoir. "

Maintenant, je me demandais comment elle allait réagir au petit laius de Marcus. A lui alors... Franc, direct, efficace... Un peu trop certainement pour le voyageur que j'étais, toujours la tête dans mes rêveries et mon passé.




[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-bleu1650/1650[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-rouge750/750[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-rouge  (750/750)
CC:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-jaune1350/1350[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)   [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) EmptyLun 11 Mai - 23:54
Les deux comparses semblaient en désaccord quant à la manière d'expliquer le terme qui intriguait la nymphe. Elle qui pensait savoir exactement de quoi elle était faite. Constatant que le sujet faisait débat, Célestia en vint à se demander s'il était mal vu d'être un "Homonculus", si cela constituait un affront quelconque à cette Nature qu'elle aimait tant.

Son regard s'étonna devant la sculpture de cosmos. Il ne s'agissait pas d'un art au sens commun du terme puisqu'il faisait interagir les énergies éveillées, mais elle ne put s'empêcher de lui trouver du charme. Et cela venait de naître en quelques secondes. A en croire Marcus, la différence entre elle et ce petit oiseau résidait surtout dans le fait qu'elle vivait, animée d'une volonté propre, et donc capable d'agir à sa guise. Cela impliquait-il que d'autres étaient enfermés quelque part ? Mais si y réfléchissait d'une certaine façon, elle aussi avait été enfermée. Longtemps. Sous les traits d'une statue de marbre, au beau milieu d'un jardin.

Elle s'assura visuellement qu'elle avait l'aval de l'homme bien bâti pour prendre le petit oiseau dans ses douces mains et l'examiner de plus près. Adorable, il lui arracha un sourire. Alors elle approcha ses lèvres de lui et mobilisa ses dons pour communiquer dans cette langue oubliée des Hommes qui la rendait Gardienne entre le monde animal et eux.


Voudrais-tu chanter pour moi, bel oiseau ?


Son propre cosmos vint alimenter la sculpture. Pendant plusieurs secondes rien ne se produisit, puis la tête se mit à remuer un peu. L'oiseau leva les yeux vers le Héron et se mit à gazouiller quelque chose. Ravie, elle ferma les yeux pour l'écouter. Toutefois, une dizaine de notes plus tard, l'oiseau se fendit brusquement au creux de ses mains et s'effrita en poussière. Elle se revit à Kiev. Son corps avait cédé de la même façon, repris sa consistance de marbre et de poussière avant que Thanatos la ramenât.

Homonculus. Oui, c'est ce qu'elle était.

La nymphe laissa la terre retourner à la terre avec un regard triste, qu'elle reporta ensuite sur Marcus. Elle força un sourire.

"Je réalise que mon père m'a dotée de plus de dons encore que vous n'en énumérez. Je les considérais comme courants, mais je constate que ce n'est pas le cas. Raison de plus pour ne pas le décevoir encore..."

Une révérence, légère. Son sourire se fit plus naturel.

"Merci de votre franchise. J'en prendrai soin."

Elle se tourna vers Cuchulainn pour réitérer.

"Si je suis toujours là demain, je prierai pour que votre voyage se déroule dans les meilleures conditions."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-bleu260/260[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-bleu  (260/260)
CP:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-rouge240/240[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-rouge  (240/240)
CC:
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) G-jaune356/356[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) V-jaune  (356/356)
Message Re: [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)   [Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) EmptyLun 18 Mai - 11:02
Marcus s'approcha alors que je restais un peu en retrait, c'était après tout un alchimiste de talent. Posant un genou à terre, ce dernier prit les restes de ce qui restait de l'oiseau et les plaça avec soin dans les petites sacoches à sa ceinture. Il posa ensuite la main sur l'épaule de la jeune demoiselle.

" Ta naissance est certainement plus complexe que cela. Cependant, oui, scie le fer de tes barreaux et vole dans les cieux. Tu apprendras alors à jouer avec les vents et les humeurs des Hommes. Tu dois te méfier du monde plus que lui doit se méfier de toi, c'est le prix de ta naissance, de ce qui fait que tu vis comme une humaine. Si un jour nous nous revoyons, je serai heureux de te répondre à quelques questions si tu voudras...

Marcus était un artiste à sa manière, un maître des matières comme peu d'hommes en disposaient. Je l'avais rencontré alors qu'il était en permission en Cornouailles. Le temps de l'amitié avait fait son office et cela faisait des années qu'ils vagabondaient ensemble. Levant le visage vers le ciel, mes doigts recouvrirent mes yeux afin de ne pas être brûlé par le soleil. On perdait sa vie pour le plaisir de voir le dessin de ce monde, c'était ce que j'avais promis à Lug au moment de mon réveil. Il m'avait accordé ce privilège et le temps n'était pas venu pour moi d'agir, Adalrik gérait les choses avec convenance et délicatesse. Je n'avais pas sa fibre intellectuelle, je me devais de l'avouer à moi même, que les cieux fassent que son règne soit long à la tête des Oracles.

" On va y aller Marcus. " Se tournant vers Celestia. " Comme viens de te le dire mon ami, balaye les préventions, joue ta musique avec audace ! Tu verras toujours des ombres poinçonner ton coeur, considère chaque marque comme des infamies qui te font grandir. Au palais des rois, les bouffons sont des rois après tout, alors, danse, amuse toi, aime la vie et la beauté de ce monde tant qu'il vit encore... Son oraison funèbre a déjà commencé mais on doit continuer de vivre n'est ce pas ? Allez, je te souhaite bon voyage, ca été un plaisir petite Nymphe ! Qu'importe tes origines, tu es une Nymphe, l'oublie pas ! "

Tain, j'avais parlé plus que prévu. Marcus souriait de ma propension à partir sur des vastes pensées poétiques. J'aimais voir la vie ainsi, pas ma faute. Faisant une bise sur le front de la jeune demoiselle, je quittais le petit parc. Marcus me suivit en tapotant la petite sacoche avec les restes de la statuette, cette prose ne faisait que commencer, le temps de l'interlude était venu.



[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
 
[Chronique Mi-juillet 550] Semer des brises pour apprivoiser des tempêtes (PV Cuchulainn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: