Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
JehaneJehaneArmure :
Famine

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-bleu1200/1200[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-rouge750/750[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-rouge  (750/750)
CC:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-jaune1200/1200[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-jaune  (1200/1200)
Message [Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas]   [Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] EmptySam 2 Mai - 15:06

Sa balance qui éclate. Les pièces dans un désordre prodigieux viennent prendre place sur son corps, la vêtir d’une seconde peau de cuir noir et d’orichalque sombre. Un bref instant de chaos avant que ses doigts ne dessinent une douce mélodie sur sa lyre. Jehane de la Famine, la dernière survivante du carnage de 545, était finalement de retour chez elle. Enfin, si tant est que le terme de « survivante » puisse encore s’appliquer à elle. Par quatre fois, elle avait fait face à la mort. Et par quatre fois, elle avait été renvoyée parmi les vivants. La volonté d’Arès ne souhaitait de toute évidence pas se séparer d’elle, et la Famine acceptait pleinement son sort, épousait pleinement les buts de son maître, car la Bête qu’elle était ne pourrait être autre chose qu’un vecteur de chaos et de destruction. Plus maintenant, plus après que le léopard ailé l’ait dépouillée de ses futiles attaches aux choses du vivant.

Alors, la Famine joue. Arpente les couleurs de chairs, sa nouvelle Cuirasse sur le dos. Désormais pourvue d’ailes, et de ce casque aux quatre visages affamés qu’elle portait sans ombrage, les reconnaissant comme siens. Juste des masques, représentations de ce qu’elle fut, des vies qu’elle avait vécu. Et dans l’anonymat qu’ils offraient à la Bête sous le casque, elle répandait toujours son air mélancolique, le laissant s’affirmer dans la citadelle d’Arès, tout comme son Cosmos afin qu’il soit su que le sombre cavalier était de retour.

Elle ne s’arrêta pas. Pour rien ni personne. Rares étaient ceux capable de la croiser, après tout. Elle ne fut alors qu’une rumeur, faite de notes et d’énergie, propageant la nouvelle de son retour sans toutefois qu’aucun puisse l’attester réellement. Elle ne fait que marcher vers son but.
C’est qu’elle est une créature pragmatique. Et pour servir la volonté de son Dieu et Maître, il lui fallait tout d’abord la connaître… La femme qu’elle avait été aurait plein de questions personnelles à poser. Ce qu’elle faisait là. Pourquoi l’avait-ton ramenée. Pourquoi l’a renvoyait-on connaître la souffrance, elle qui s’y était déjà tant baignée. N’avait-elle pas droit au repos éternel, enfin? Mais celle(s) qui aurait pensé ainsi était morte, n’est-ce pas ? La Famine ne cherche qu’à connaître les directives d’Arès, le reste n’étant que pacotilles à ses yeux.


[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] Jehane-sign2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2087-jehane-cardinale-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1717-jehane-cardinale-de-la-famine
AcamasAcamasArmure :
-

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-bleu1/1[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-bleu  (1/1)
CP:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-rouge1/1[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-rouge  (1/1)
CC:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-jaune1/1[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-jaune  (1/1)
Message Re: [Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas]   [Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] EmptyMer 20 Mai - 10:18
Te voilà enfin.

Face à elle, une silhouette sort de l'ombre.
Le Dédale n'accueille Acamas que depuis quelques mois, mais il y a déjà ses aises et ses repères. Assez, en tout cas, pour y trouver la trace de quelqu'un. Rares étaient ceux à savoir qu'elle se trouvait encore en son sein - personne à part lui, en fait. Et pour cause : n'est-il pas celui qui l'a enfermée en ses murs ?

À sa main, une faux. Nulle menace dans la façon dont il la tient, cependant : elle est davantage un symbole, un signe de son pouvoir qu'un danger, dans l'immédiat. L'équivalent d'un bâton de berger pour qui mène le troupeau du Dieu de la Guerre, dira-t-on.
Et alors qu'il avance dans la lumière, ses traits se révèlent - ses yeux, surtout, fauves dans la teinte comme dans ce qu'ils expriment. Il ne paraît pas la craindre, car quelle raison aurait-il de le faire ? Ils servent le même maître, et ses desseins avec lui ; pour cela, si elle est féale, elle le servira également.

Je me présente, je suis Acamas. Pontifex au service d'Arès. dit-il en portant une main à son torse. C'est par sa volonté et la mienne que tu demeures en ce monde.

Il s'approche, sans hâte - lui laisse le temps de s'habituer à sa présence, lui offre assez d'espace pour qu'elle ne se sente pas acculée. S'il ne l'a jamais éprouvé lui-même, Arès soit loué, il n'est pas sans savoir que ce qu'elle vient de vivre, qu'elle a vécu deux ans durant laisse des traces.
Si elle en est déjà suffisamment remise pour faire résonner sa musique en ces chemins charnels, peu coutumiers de tant de finesse, ce n'est pas pour autant qu'elle n'a pas de question - et il est là pour y répondre. Séparé d'elle par un ultime mètre qu'il n'éprouve pas le besoin de franchir, il l'observe.
Nul ne fait corps avec la Cathédrale sans y laisser une partie de lui, même si ce n'est pas toujours flagrant. Qu'y a-t-elle laissé, alors ? Quand bien même elle lui a été rendue, n'est-ce pas déjà assez d'avoir perdu la tête ?

Je vois que tu as déjà retrouvé ce qui t'appartient. Son regard parcourt la protection, et l'instrument qui l'accompagne. J'espère que tu n'as pas eu trop de mal à la reconnaître. Elle n'est plus tout à fait la même, mais elle se souvient de toi comme tu te souviens d'elle, sois-en certaine.

Sans cela, leurs retrouvailles auraient été plus mouvementées...


[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] JtTovMb
The blood makes us human
Makes us more than human
Makes us human no more.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JehaneJehaneArmure :
Famine

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-bleu1200/1200[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-rouge750/750[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-rouge  (750/750)
CC:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-jaune1200/1200[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas]   [Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] EmptyLun 25 Mai - 0:57
La première chose que ressentit la Famine alors qu’elle vit celui qui allait bénéficier de ses premières paroles depuis longtemps ne serait pas son maître. Pas Arès, mais seulement sa voix. Cela ne l’étonnait pas. C’était ainsi que les choses se déroulaient. C’était aussi un Pontifex qui l’avait accueilli lors de sa première venue en la Cathédrale de chair. Maximus, qui l’avait guidée et formée. Qui avait donné ses ordres, mené les armées à la bataille et… tous sinon elle avaient péris. Elle aurait espéré une autre stratégie cette fois, mais peut-être Arès les guiderait-il enfin lorsque le moment serait venu ? Laissant alors à cet Acamas le droit de transmettre sa parole tant qu’il n’était pas nécessaire que le Dieu de la Destruction prenne lui-même part au grand œuvre. Oui, elle espérait réellement que c’était cela. Et ainsi, ses premiers mots depuis son éveil furent destinés en ce sens.
- Notre seigneur et maître est-il éveillé ?
Puisque sa gorge ne pouvait plus émettre de sons, la Famine avait rapidement trouvé un autre moyen de communiquer. La télépathie était bien aisée lorsque l’on était coutumière de la création de motifs illusoires bien plus complexes, aussi le pli avait-il été pris sur le champ.
- J’ai l’impression que oui. Ou bien est-ce cette nouvelle Cuirasse qui pulse de trop de vies ? J’ai l’impression qu’elle chante… cherche à attirer les lucioles qui en comprennent le sens...
Depuis son éveil, cette vague impression en effet. Que dans le lointain, d’autres Cuirasses parvenaient à l’entendre, et à suivre son appel. Ou bien peut-être était-elle juste devenue folle, mais cette question là, elle ne se la posa pas. Or, si elle avait été ramenée, c’était déjà une preuve que le réveil d’Arès était un fait, ou qu’il ne tarderait pas. Quoi qu’il en fut elle poursuivit sur le sujet de sa Cuirasse afin de pouvoir répondre. Elle prend tout de même le temps d'enfin ôter son casque, qui se contente de disparaître dans les ombres. Son visage est dévoilé, sans ambages. Dentition acérée à nu, chair rongée, boursouflure lui enserrant la gorge... Si comme il le dit il a participé à son retour au monde, alors à quoi bon lui cacher ce qu'il sait déjà ?
- C’est plutôt elle qui a retrouvé ce qui lui appartient. Je n’existe que pour la porter. Nous avons toutes les deux bien changé depuis, mais je sens en effet qu’elle a hâte que nous résonnions ensemble. Alors… quelles sont mes commandements ? Dois-je reformer l’armée de la Calamité et montrer au monde la raison pour laquelle elle est ainsi nommée ?
Loin de se douter que cela avait beaucoup changé également...


[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] Jehane-sign2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2087-jehane-cardinale-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1717-jehane-cardinale-de-la-famine
AcamasAcamasArmure :
-

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-bleu1/1[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-bleu  (1/1)
CP:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-rouge1/1[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-rouge  (1/1)
CC:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-jaune1/1[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-jaune  (1/1)
Message Re: [Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas]   [Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] EmptyDim 21 Juin - 0:48
La façon qu'elle a de communiquer fait naître une lueur d'étonnement dans son regard, mais elle a tôt fait de disparaître. Oui, évidemment. Après ce qu'elle a vécu - enfin, est-ce vraiment là le bon terme ? -, il fallait s'attendre à ce qu'elle doive s'adapter à sa nouvelle situation. Ce qu'elle parait faire sans trop de mal : a-t-elle déjà croisé la route de quelqu'un avant lui, ou sont-ce là ses premières paroles depuis son retour ? Probablement possédait-elle quelques dons mentaux préalables pour être si prompte à retomber sur ses pieds.
Il l'est, opine-t-il, même si je crains qu'il ne puisse recevoir personne pour le moment. Pour l'heure, il faudra te contenter de moi.
Son regard se porte sur la Cuirasse, qui semble aussi avoir l'intérêt de sa porteuse, pour ce qu'elle a de différent du souvenir qu'elle en garde. C'est la première fois qu'il la voit portée depuis qu'elle a changé de forme, celle-ci ayant docilement attendu le retour de sa maîtresse, sans infidélité aucune - plus depuis qu'elle a pris sa forme vraie, du moins. Celles des Cardinaux ont été les moins affectées par ses rituels, sans nul doute, mais qui les a bien connues n'en percevra pas moins les notables différences.
Notre armée n'est plus tout à fait celle que tu as connu, confirme-t-il à nouveau, même si je peux t'affirmer que ses hordes furieuses n'ont rien perdu de leur ardeur. Quatre Cardinaux, quatre armées : ça n'a pas changé. La forme qu'elles prennent, cependant, représente désormais les différents visages de notre maître, ainsi que les peuplades qu'il a éclairé de sa lumière à travers les âges...
Lorsqu'elle se dévoile, ses traits n'évoquent chez lui ni dégoût, ni rejet. Tout au plus se fend-t-il d'un léger sourire, qui n'a rien de moqueur - qui traduit même un certain contentement. Quel honte y a-t-il à porter des cicatrices ? Ne sont-elles pas le symbole qu'elle a tout sacrifié à la Guerre, jusqu'à son propre visage ? N'eut-il eu idée de son difficile bagage,.il aurait volontiers porté la main à cette joue écorchée, pour mieux lui signifier qu'elle n'a rien à cacher - pas devant quiconque, et encore moins devant lui. Le choix lui revient. Son ton s'empreint de solennité :
Cardinale de la Famine, vous commanderez à la Légion des Ombres, aussi dite Armée des Perses. Du doigt, il désigne la Cuirasse, la noirceur de ses plaques. Vous n'aurez nul mal à les reconnaître, puisqu'ils porteront vos couleurs. Je n'ai pu assister à l'arrivée de chacune de nos recrues, mais je gage que parmi elles s'en trouvent déjà vêtues de noir.
Comme de rouge, de blanc et de gris : aucun Cavalier ne serait en reste, il y avait veillé. Bien qu'ils ne soient plus des bêtes ordinaires, les Fauves de la Terre méritaient toujours autant leur titre.
Au cours des derniers mois, nous avons été retenus en nos murs par le vouloir de la déesse Harmonie, mais son ère touche à sa fin. La Guerre, puis la Paix ; la Paix, puis la Guerre. Cette alternance, peut-être Famine l'a-t-elle déjà vue à l'oeuvre. Du moins doit-elle pouvoir en comprendre le caractère impérieux. Alors et seulement alors seront nous à nouveau libres de parcourir le monde et d'y porter le message de Guerre et de Destruction de notre maître. Mais... Cela ne veut pas dire que je n'ai pas de tâche à te confier.
Un instant, il la considère en silence, scrutant son faciès, ses prunelles, comme cherchant à y déceler quelque chose. Mais quoi ?
Malgré ton absence, parmi les Cardinaux, tu es aujourd'hui encore celle qui connait le mieux la Cathédrale... Et ses recoins. J'aimerais que tu sois mes yeux et mes oreilles, que tu me rapportes ce qu'il s'y murmure. Son regard se fait plus appuyé. Il est un être du nom de Velya qui vivait ici... Il n'est plus là, mais ne tardera pas à revenir. Ne rate rien de ce qui le concerne, observe-le d'aussi près que tu le pourras dès lors qu'il foulera à nouveau le sol du Dédale. Puis-je compter sur toi ?


[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] JtTovMb
The blood makes us human
Makes us more than human
Makes us human no more.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JehaneJehaneArmure :
Famine

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-bleu1200/1200[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-rouge750/750[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-rouge  (750/750)
CC:
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] G-jaune1200/1200[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas]   [Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] EmptyLun 29 Juin - 4:21
Les diverses informations qu’il lui livre sont d’une simplicité déconcertante. Pourtant elles la laissaient perplexe. Jehane apprenait donc qu’Arès était réveillé en cette ère mais qu’il ne recevrait pas ses Cardinaux. Du moins pas maintenant, laissant sa voix faire ce travail à sa place. Pas de raison donnée. Armée des Perses a supplanté armée de la Calamité. Légion des Ombres… voilà une dénomination qui lui convenait bien mieux, même si elle ne comprenait pas alors pourquoi les noms anciens étaient tombés en désuétude. Le Feu, les Flammes, la Terreur et la Calamité. Quatre facettes de la destruction et du chaos. Ce que les ombres n’exprimaient pas… à moins qu’elles ne servent qu’à camoufler la menace jusqu’à ce qu’elle en sorte.

Elle s’accorde cette justification pour l’heure, jugeant que ce n’était peut-être pas plus mal. La Calamité répandant chaos était morte. Elle pourrait essayer d’être l’Ombre funeste annonciatrice du trépas. Pas encore convaincue, mais après tout la décision semble déjà prise et entérinée, et elle n’a pas d’attachement particulier aux termes, tant que les actes suivent la bonne direction. Enfin, il annonce la fin de l’ère de l’Harmonie. Qu’avec son sommeil, les fauves de la terre pourraient se répandre à nouveau sur le monde. Elle n’aurait pas manqué de sourire si elle en avait été toujours capable. Jusqu’à ce que cette permission lui soit déniée quelques instants plus tard.

Des yeux et des oreilles. Grincement de dents. L’inaction au sein de la Cathédrale de chairs. Des yeux et des oreilles… pas assez des siens ? Ce rôle ne lui plaît pas. Arès n’avait pas éveillé son potentiel pour cela ! Elle voit là une basse besogne, et aurait pu refuser sur le champ. Mais elle y voit aussi une opportunité, dans un premier temps du moins. L’occasion de jauger de ce qui peuplait leurs rangs désormais. De juger des êtres qui partiraient en guerre à ses côtés le moment venu. Car elle espérait bien que le moment viendrait tout de même, en effet.
- Des Ombres et des Murmures… Pour combien de temps ? Je regarderai. J’écouterai. Je veillerai. Mais pour combien de temps, Pontifex Acamas ? Ce n’est pas là la raison de mon existence, nous le savons tous les deux. Si c’est de cela dont mon maître Arès a besoin, mes yeux et mes oreilles, mes ombres et mes murmures seront vôtres. Mais ce n’est pas pour cela que la Bête existe...
Elle n’est pas menaçante, ni froide. Elle énonce juste des faits qu’il ne doit pas ignorer. Les cavaliers se devaient de répandre le verbe d’Arès. Par le chaos, le carnage, la mort et le sang.
- Demeure-t-il quoi que ce soit que je devrais savoir ? Sur ceux qui peuplent ces boyaux enflammés, ou sur ce monde qui n’a sans doute pas attendu mon réveil ?


[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas] Jehane-sign2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2087-jehane-cardinale-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1717-jehane-cardinale-de-la-famine
 
[Janvier 553] Un de plus sur la pile [PV Acamas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: