Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AbrarxèsAbrarxèsArmure :
Tuatha du Taureau

Statistiques
HP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-bleu320/320[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-bleu  (320/320)
CP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-rouge450/450[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-rouge  (450/450)
CC:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-jaune428/428[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-jaune  (428/428)
Message [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios)   [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) EmptySam 2 Mai - 17:07
Baillant, je regardais le ciel en déambulant dans ces bois innombrables, qui entouraient les anciennes ruines du Sanctuaire de Lug... Pardon, Apollon sur ces terres. Les Grecs avaient le sens de l'esthétique, on ne pouvait pas leur retirer ça. Depuis deux ans, bien des choses avaient changé, le voeu de notre Augure noir avait été accompli avec l'aide de ma tendre et douce Ainia. Un sourire mâtiné de tendresse se dessinait sur mon visage alors que je sentis un petit feu de broussailles. Le village était déjà à quelques jours derrière nous, un voyageur faisant la même route que moi ?

Je l'aurai ignoré, si je n'avais pas senti une étrange vibration émanant de mon armure. La rare fois où elle avait réagi de cette manière, c'était pour nos frères de Rome. Mais notre mission n'était pas la même que la leur, on ne devait pas agir afin de "faire de la politique". L'ordre d'intervention de Pséma lors de la précédente Guerre Sainte, amenant la chute de la Tour des Vents, avait surpris tout le monde. Le vieux bougre aurait laissé couler une larme que cela aurait encore surpris encore plus. M'avançant entre eux arbustes, je vis le petit feu avec deux lapins en train de griller tranquillement face aux braises.

Où était le chasseur ? Un coin d'eau était proche d'ici. Réfléchissant, je m'asseyais sur un rocher en attendant son retour, j'étais curieux de savoir pourquoi ma Svalinn* réagissait de cette manière. Je me faisais certainement des idées, je ne savais pas. J'allais certainement tomber sur un pauvre chasseur et lui faire une belle frayeur, enfin bref, on allait attendre un peu. Alors que du bruit se faisait entendre, ma tête se tournait vers l'origine de ma présence ici.

Citation :
* : Nom des Armures des Tuathas


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-bleu1800/1800[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-rouge1200/1200[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-jaune1500/1500[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios)   [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) EmptyDim 3 Mai - 16:38

La première étape de son Itinérance. Depuis la chute de la Tour des Vents, il avait effectué le voyage de Rome à Delphes afin de débuter ses recherches. Un voyage qui n’avait pas été une simple perte de temps, puisqu’elle lui avait permise de faire le tri dans ses pensées. Même s’il avait désormais compris qu’il n’était que Démétrios, perturbé de n’avoir été que le spectateur des actions de Lykeios ces dernières années, il lui était encore difficile de faire le tri. Il en éprouvait même encore de grandes difficultés à se sentir naturel en son propre corps, qui lui paraissait tout aussi étranger que même son esprit ou sa psyché.

S’il ne savait plus exactement ce qu’il en était, il n’en demeurait pas moins persuadé de ce qu’il voulait. La lumière d’Apollon l’avait baigné, il en avait ressenti la chaleur, la gloire, l’amour, et ne souhaitait plus que servir afin de pouvoir ressentir une telle magnificence à nouveau. Et puisque l’Itinérance avait été réclamée des serviteurs du Dieu-Soleil, comme d’autres sans doute, il s’était mis en quête. Le devoir d’établir un chef-d’œuvre ne manquait pas de lui causer bien des angoisses, mais il se devait juste d’essayer, en donnant tout ce qu’il devait, puisque c’était là le seul et unique but de sa vie désormais.

L’ancien réceptacle du Dieu-Loup avait donc trouvé une idée. Une piste, une seule, qui pourrait le mettre sur le chemin exigé par le Soleil. Pour cela, il devait retrouver un village perdu, traversé par hasard par Lykeios alors qu’il venait de s’incarner. Un village où Lykeios avait rencontré Ainia, et où il avait pu observer attentivement, des heures durant, le sculptrice exerçant son art. Sa seule piste étant que ce village avait été trouvé à partir de Delphes, et ses souvenirs manquant de clarté, il avait donc décidé de se mettre en errance, espérant trouver quelque information ou connexion avec ses souvenirs le mettant sur le bon chemin. Pour cela il n’avait rien trouvé de mieux que d’en revenir au tout début de cette histoire. Au lieu où une meute de loups avait fini par l’acculer après l’avoir poursuivi. Au lieu où Lykeios s’était incarné en lui, n’en faisant qu’un passager, un témoin passif dépourvu de réflexion au sein de son propre corps.

Une pause serait donc prise ici. Le temps de se trouver de quoi manger, se réchauffer, dormir. Le voyage avait déjà été long, mais ne faisait que commencer. Moins doué que le Dieu-Loup pour la chasse, il était tout de même parvenu à dégotter un terrier, et s’y servir. De jeunes lapins qui ne suffiraient sans doute pas à faire festin, mais au moins finirait-il la journée avec quelque chose dans le ventre. Les ayant dépecer, il les mit à cuire, avant de partir en quête d’eau, et si la chance était de son côté, un poisson ou deux. C’est malheureusement bredouille qu’il revint, pour découvrir au dernier moment que son campement improvisé était visité. Avec le flair du loup, il n’aurait pas manqué de le remarquer bien en avance, de se préparer à cette rencontre. Ici, ce ne fut qu’en approchant du feu qu’il remarqua cette carrure sombre qui l’épiait, et auquel il rendit son regard.

Il parvient à le reconnaître. Lykeios l’avait rencontré. Il eut tout d’abord du mal à se souvenir d’où, de quand, de comment, mais il sut tout de suite que ce n’était pas l’une de ses propres réminiscences. Il s’était figé, l’observant, réfléchissant, tentant de replacer les éléments. Il y avait Ainia – dur de croire à une telle coïncidence… – puis le médecin qui avait soigné son corps, aussi. Les pièces du puzzle se remirent lentement en place, tandis qu’il se remit finalement en mouvement pour retourner les broches et ainsi laisser la chaleur des flammes venir lécher une autre part de son repas du soir, comme si tout était naturel.
- Eh bien, quelle surprise, Ombre du Taureau. Laisse-moi cependant te prévenir que si tu recherches l’Ombre du Soleil, tu ne le trouveras pas ici...
Ombre du Soleil… ainsi que Lykeios s’était fait parfois appeler, en tant que discret garde du corps de son père, veillant sur ses nuits. Il demeure pour sa part tendu, sur la défensive, ses yeux de glace vascillant entre les lapins rôtissant et l’Ombre du Taureau. C’est qu’en se creusant, il s’était souvenu de quelques mots. Et même si ses souvenirs n’étaient qu’approximatifs, ils demeuraient suffisants pour en préserver le sens : même si les Ombres et les Oracles servaient le même Dieu, il n’était pas exclus qu’ils s’affrontent. Ils n’étaient pas amis. Il avait amené Ainia, Sainte d’Athéna, pour qu’elle se fasse soigner. Et aujourd’hui, il se trouvait sur le chemin d’un serviteur d’Apollon, alors que celui-ci justement était en quête du village de l’amazone. Comment réussir à croire qu’il s’agissait là d’un pur hasard ?


[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
AbrarxèsAbrarxèsArmure :
Tuatha du Taureau

Statistiques
HP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-bleu320/320[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-bleu  (320/320)
CP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-rouge450/450[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-rouge  (450/450)
CC:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-jaune428/428[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-jaune  (428/428)
Message Re: [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios)   [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) EmptyDim 3 Mai - 17:58
Ombre du Taureau... Cela nous ramenait des mois en arrière. Oui, c'était ainsi qu'on nous appelait autrefois, nous les chevaliers trahis par nos dieux, les ombres des anciens grands domaines sacrés. Apollon nous avait pris entre ses mains afin de nous donner une raison d'exister, une mission que nous seuls pouvions tenir. Il était vrai qu'à part les anciens Saints, les Berserkers ou Marinas qui avaient rejoint nos rangs n'avaient pas survécu longtemps. Et Ainia arriva, nous sauvant tous de nos propres tourments. D'Ombre, j'étais devenu Tuatha, la renaissance de notre ancien Ordre avait été accompli avant qu'Apollon ne soit fait prisonnier par la Sagesse.

Et voilà que je tombais sur l'un des fils de Lug, il semblait perdu. Son aura était plus pâle qu'avant, je ne comprenais pas quelle affliction l'avait frappé mais la chute du dieu solaire en était certainement la raison, moi même j'éprouvais une colère sourde envers les Saints. Ils ne comprenaient rien à la mission que notre Dieu s'était fixé suite aux terribles guerres contre les Titans.

" Ombre du Taureau.... Cela ne fait que deux ans mais ça semble faire des dizaines d'années. Vais me présenter avec un peu plus de clarté, je suis Abrarxès, Tuatha du Taureau. " Posant un silence. " Que veux tu dire Fils d'Apollon ? ... L'Itinérance... Je vois, le temps est venu pour vous de l'accomplir. Refaire naître vos armures ne suffira pas à apaiser les Muses, le Soleil demande toujours plus, crois moi. Il nous a fallu attendre la belle Ainia pour accomplir la nôtre et créer notre Chef d'oeuvre, je peux comprendre par quoi ton esprit et ton corps passent en ce moment. "

C'était cela que je ne ressentais plus en lui, sa nature divine. Quelques miasmes divins émanaient encore de son cosmos et ma Svalinn avait réagi à sa présence, c'était le fin mot de l'histoire. Regardant autour de moi, je me demandais ce qu'il cherchait si loin de Rome.

" Tu es venu chercher Delphes ? "

Au commun des mortels et de la plupart des Éveillés, Delphes n'était plus que le reflet de la grandeur du dieu des arts. Mais, c'était oublié que l'ombre vivait par sa lumière, même si elle était moins vive de nos jours pour tout Éveillé à son service. Il pensait à sa chère amie, si loin d'ici... Mes pensées envers elle naissaient certainement de mes derniers souvenirs avec cet homme. Asclépios, Adalrik, Ainia affaiblie mortellement après avoir accompli son Chef d'oeuvre, après avoir "enfanter" nos armures... Souvenir cruel, j'avais enfreint une des lois de mon Ordre pour la sauver. Moi aussi, désormais, j'étais une sorte de Paria, Scáthach m'avait ordonné de trouver ma propre faiblesse avant de revenir dans notre Sanctuaire. Et voilà que je trouvais un homme atteint d'une affliction similaire...

" Tu es venu demander quelque chose à la Pythie ? "

Mes yeux noirs l'observaient avec attention. Cet homme me rendait curieux mais j'étais ainsi, un peu trop curieux de ce monde que nous observions depuis des éons.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-bleu1800/1800[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-rouge1200/1200[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-jaune1500/1500[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios)   [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) EmptyLun 4 Mai - 17:49
Il écouta ses explications, même si certaines demeuraient nébuleuses à ses yeux. Ombre ou Tuatha, pour lui, qu’est-ce que ça pouvait bien changer en effet ? Il n’avait tout de même aucune idée de ce à quoi ça devait faire référence. Au moins lui répéta-t-il son nom. Mais bon, paie ton nom. Il n’était pas sûr qu’il le retienne cette fois encore, mais pas plus sûr que cela ait une réelle importance. Il tenterait de faire l’effort de ne pas trop le déformer s’il devait un jour le répéter cependant, mais après tout les efforts ne suffisent pas toujours.

Mais plus important, il semblait avoir connu une période similaire à la sienne. Avoir reçu en son temps la même volonté du Dieu-Soleil. L’Itinérance ne semblait donc pas propre aux Oracles, mais également à ces ombres – ou « toi t’as » s’il préférait. D’autres informations qu’il ne manque pas de noter mentalement. Le fait que la renaissance des Chlamydes ne seraient sans doute pas suffisantes pour les Muses. Celui qu’il avait fallu aux Ombres Ainia pour qu’ils parviennent à leur propre chef-d’oeuvre. Était-ce l’événement qui avait décrété qu’ils seraient désormais Tuathas ? Il saisit l’une des broches, amène un lapin fumant et grésillant à ses lèvres dans lequel il croque sans ménagement. Le temps pour son interlocuteur de placer d’autres questions, pendant que pour sa part il réfléchit à la manière de lever l’ambiguïté qui semble avoir demeuré malgré sa mise en garde. Sa bouchée avalée, il dit alors :
- Ce que je veux dire, c’est précisément que je ne suis pas le fils d’Apollon. Son père l’a congédié, me laissant à nouveau le contrôle de cette carcasse.
Ses yeux de glace le scrutent, tandis qu’il plonge à nouveau ses dents dans son repas. Est-ce que cette information allait créer un changement d’attitude ? Il ne donnait pas pour l’heure l’impression de lui vouloir du mal, mais par expérience cela ne voulait pas dire grand-chose. À voir s’il demeurerait sur cette ligne de conduite à présent. À toute fin utile, il ajoute malgré tout, répondant à ses questions.
- Ma quête ne me mène ni à Delphes ni à la Pythie. Ce n’est ici qu’une halte que je m’accorde. Ma piste me mène au village où jadis, Lykeios rencontra justement cette Ainia pour la première fois. Si je parviens à éclaircir par assez les souvenirs que j’en ai en me retrouvant sur place, alors peut-être pourrais-je aussi tenter de m’inspirer de son talent pour alimenter le mien… ou plutôt combler ce manque évident. Sans cela mon Itinérance risque de tourner court, je ne suis doué que pour casser des gueules...
Termine-t-il en marmonnant, prenant une autre pleine bouchée.


[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
AbrarxèsAbrarxèsArmure :
Tuatha du Taureau

Statistiques
HP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-bleu320/320[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-bleu  (320/320)
CP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-rouge450/450[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-rouge  (450/450)
CC:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-jaune428/428[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-jaune  (428/428)
Message Re: [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios)   [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) EmptyMar 5 Mai - 11:33
C'était donc ca... J'avais de la compassion pour le jeune homme, se retrouver quasiment dans le corps d'un autre était une chose mortifère. Il avait au moins assez de courage pour s'en sortir, pas mal de gens se seraient jetés d'une falaise afin de se libérer de tout ça. Soudain, un gargouillis énorme sortit de mon estomac... Non, je devais pas m'abaisser à lui demander un morceau de son repas, ca se faisait pas.

Casser des gueules. Mes lèvres exprimèrent un certain sourire rien qu'à entendre ça, le jeune homme n'était pas de ces artistes à faire de la poterie ou de la musique. Ma carcasse se leva alors afin de me détendre un peu les muscles, cette brume avait tendance à jouer sur mes nerfs. J'avais pas trente-six solutions il fallait le dire. Lykeios cherchait Ainia et je n'avais pas l'intention de l'amener en ce sens. C'était une question dé sécurité pour elle comme pour nous. Réfléchissant, je me demandais comment aborder le sujet, sans briser son envie de trouver sa voie.

" Tu cherches des souvenirs ? Pour ça que tu cherches Ainia ? " Lui foutre quelques mandales l'aideraient peut-être à se rappeler ? Pour l'instant, je gardais l'idée. Puis, je repris enfin la parole après un petit moment de silence.

" Je vois je vois... On t'a laissé dans un beau merdier. Après, je ne pourrai te conseiller pour ton Itinérance, c'est une chose personnelle que chacun se doit d'accomplir au service du dieu des arts. Ceci étant dit, je ne suis pas plus "artiste" que toi, jouer du flûtiau ou du tambour, pas mon truc. Il existe près de Delphes un ancien endroit où l'on se battait autrefois, où le corps devenait lui même un art dans toutes ses dimensions. Ah oui ! Jeux olympiques ! C'est ca ! Je pense que si tu cherches ta voie, c'est peut-être un chemin mais à voir... "

Faisant quelques pas, je pris un peu d'eau dans ma gourde, ça faisait un peu de bien.

" Mais après ? Tu fais quoi ? La Tour des Vents est détruite et je crois savoir que votre Augure est entre les mains du Grand Pope. Son enfermement vous a laissé de la tranquillité mais faudra après agir pour organiser les choses. Vous avez pas fini d'avoir vos travaux d'Héraclès ! Fais comme moi, entoure toi de mercenaires et vend ton art au plus offrant, le combat étant l'art que tu sembles apprécier le plus. Deviens comme moi un Porteur de Peste ! "

En effet, s'il accomplissait son Itinérance, il faisait quoi après ? Les guerriers d'Apollon pouvaient être des artistes accomplis, usant de techniques liées au son ou aux pigments de la nature. Tout était une oeuvre d'art. Toutefois, Apollon était aussi le porteur des maladies, comme la Peste. Certains guerriers, comme moi, étaient ces porteurs de peste, ces flèches acérées qui ravageaient la gueule des ennemis d'Apollon au nom de son esprit de vengeance légendaire. Je l'informais de ça, à lui de se débrouiller ensuite. Nouveau gargouillis d'estomac. Putain. Merci le charisme de merde que je me tapais avec ça...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-bleu1800/1800[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-rouge1200/1200[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-jaune1500/1500[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios)   [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) EmptyMer 6 Mai - 1:16
L’homme secoue lentement la tête comme l’autre le questionne sur Ainia. Il en semblait pas avoir tout à fait compris, aussi entre deux bouchées l’ancien réceptacle répondit donc.
- Pas vraiment non. Je ne saurais même pas où la chercher. Je veux juste trouver le village où je l’ai vue sculpter. C’est le mieux que je puisse faire pour le moment, je pense. De toute façon… il faut bien commencer quelque part !
L’éclaircissement fait, il se permet de ronger méthodiquement la carcasse qu’il tient entre ses mains désormais, s’étant débarrassé de la broche. Qu’importait de manger proprement ! Et puis, comme le Taureau noir causait, ça lui donnait le temps de se remplir un peu la panse. Emporté par son appétit, il n’écouta que distraitement le conseil d’Abrarxès. Ces histoires de Jeux Olympiques et tout, il n’était pas bien sûr de pouvoir en faire grand-chose de toute façon. La seule discipline où il brillait réellement était le pugilat, et elle était interdite depuis des années déjà. Enfin, c’était vrai qu’il avait d’autres capacités dépassant les standards humains à présent… Mais n’était-ce pas prohibé d’en faire usage pour battre des dormeurs ?

La première carcasse est envoyée au feu, qu’il saisit déjà la seconde broche. Avait-il décidé de nier la faim de son interlocuteur, ou bien n’avait-il simplement pas entendu son ventre gargouiller ? Toujours est-il qu’il se mit à arracher un bon morceau de râble des dents, y mettant toujours assez peu de retenue. Toutefois, il s’arrête car la suite de la discussion l’intrigue. Il veut tendre l’oreille, écouter ce qu’il a à dire. Il mâche plus lentement, longuement, fixant son regard sur le Tuatha.
- Qu’on soit clair : l’Augure, je m’en tape un peu. Nommé au dernier moment, directement enfermé… à part si Apollon se cache dans le bide de ce type, il m’intéresse pas ! Pour le reste… quoi que je veuille faire par la suite, je peux pas y aller à poil. Quand j’aurai récupéré ma Chlamyde… on verra !
Il n’y avait pas encore tant pensé, à l’après. Le plan, c’était d’accomplir l’Itinérance. Le chef-d’œuvre plaisant aux Muses. Ensuite… chercher Apollon, bien qu’il n’avait aucune idée d’où il pourrait commencer à chercher. Il s’est levé, et s’approche d’Abrarxès. Lui tend la broche où s’empale le second lapin. À l’exception du râble qui avait été arraché, le reste était intact.
- Et si tu me parlais un peu plus de ce truc-là… Porteur de Peste ?
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) Solaire-dore


[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
AbrarxèsAbrarxèsArmure :
Tuatha du Taureau

Statistiques
HP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-bleu320/320[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-bleu  (320/320)
CP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-rouge450/450[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-rouge  (450/450)
CC:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-jaune428/428[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-jaune  (428/428)
Message Re: [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios)   [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) EmptyMer 6 Mai - 9:05
Je levais un sourcil en entendant parler de sculpture. M'enfin, il faisait ce qu'il voulait. Ma main prit la broche offerte telle une libération de l'âme. Mordant à pleines dents, je savourais ce gibier cuit comme il fallait.

- Bien, tu fais comme tu veux... Chacun sa route, chacun son chemin...

Un drôle d'air de musique semblait accompagner la fin de ma phrase, je ne savais pas pourquoi. Sur l'Augure, je ne pouvais pas lui donner tort. Il marquait un point mais est ce que les Muses l'entendront ? L'avenir était incertain. Silencieux un moment, j'observais le feu comme un serpent écoutant de la musique. Vint ensuite la question que je voulais voir venir...

" Apollon n'est pas que l'art, le soleil et la médecine... Il est aussi la rancune, la vengeance et les maladies qui se répandent dans ce monde, telle une volée de flèches. Autrefois, une pluie de flèches divines s'abattit sur des Grecs un peu trop sûrs d'eux, quelques jours plus tard, des milliers tombèrent malades et moururent rapidement. C'était une peste d'une rare intensité. Apollon est le maître qui aime user de flèches, ou de rats, pour frapper ses ennemis de loin, on l'appelle Hekêbolos. Quelques exemples valent mieux qu'une grande explication, tout ça, ce sont les Porteurs de Peste. Ils frappent l'ennemi rapidement, infligent des dégâts colossaux et repartent en laissant le malheur derrière eux. "

Tuathas comme Oracles avaient une chose en commun, ils avaient la rancune tenace. Enfin, j'étais pas sûr pour ces derniers. Vrai que si je représentais la part d'ombre du dieu solaire, les Oracles représentaient sa lumière. A cela se rajoutait que nous avions le devoir de terminer les cycles pour permettre au nouveau d'émerger. Pséma disait souvent qu'on était des Jardiniers. Pff moi et la jardinerie. M'enfin, actuellement, j'avais une tâche importante à accomplir à Delphes avant de repartir sur les routes.

" Enfin tu verras ce que tu fais. Si tu veux me contacter, passe à l'église de Lyon en Burgondie. Contacte le jeune Evêque Nizier et remet lui un mot pour nous. On verra si on en fait après quelque chose. " Pensif, j'hésitais. " Si tu parviens à finir ton Itinérance, réunis les tiens et viens à Lyon. Possible que le grand Patron vienne voir si vous avez pas besoin d'aide mais rien de sûr hein ! Il a son caractère... "

Je terminais mon gibier avant de lancer ce qu'il en restait au feu. M'essuyant les doigts dans ma cape, j'attendais de voir si l'ancien Fils d'Apollon avait encore quelques questions. J'étais pas à la minute après tout...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-bleu1800/1800[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-rouge1200/1200[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-jaune1500/1500[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios)   [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) EmptyJeu 7 Mai - 2:48
Bien sûr qu’il comptait emprunter son propre chemin. Chacun son rêve, chacun son destin, merde à la fin ! D’autant qu’il pouvait enfin prendre ses propres décisions, avoir ses propres réflexions… Alors bien sûr qu’il allait profiter au maximum de son libre-arbitre, si tant est que cela lui permette de rester sur le chemin de sa quête principale.

Il écoute alors son explication, et il a l’impression que sous certains aspects, ça fait écho à ce que Lykeios pouvait dire parfois. Qu’il était le protecteur et le vengeur de son père. Qu’en des temps immémoriaux, avant même qu’il ne soit maudit à devenir le Dieu-Loup, quand il se plaisait à se nommer l’Ombre du Soleil, il avait tué bien des ennemis de son père. Avait-il usé de pareilles méthodes ? Hum… ça commençait à bien l’emmerder de n’avoir accès aux souvenirs de Lykeios qu’à partir de l’Incarnation… Cela ne lui donnait que des broutilles de pas grand-chose, là où l’autre loup, dans son repos éternel, devait sans doute avoir des informations plein la gueule sur comment et où retrouver son père.

Quoi qu’il en soit, la proposition, il y réfléchirait pour de vrai. À vrai dire, il ne comptait pas faire le veilleur de nuit cette fois-ci. D’autant qu’il n’y avait pas vraiment de sanctuaire sur lequel veiller cette fois. Et s’il voulait s’attirer la gloire d’Apollon, il n’y avait pas de secret, il lui fallait faire ses preuves, vite et bien !
- Lyon… Nizier...
Répète-t-il pour lui-même, comme pour s’aider à les graver dans sa mémoire.
- Bien… je tâcherai d’en retrouver. J’irai à Rome, voir si je peux parvenir à y contacter l’un d’eux. Je me doute que l’endroit doit être surveillé, mais il est logique et légitime que les anciens Oracles souhaitent revoir la « maison ». Ou même s’ils ne font que penser de la même manière que moi et qu’ils s’y rendent… cela me semble être la seule manière logique d’en retrouver. Mais avec ou sans eux, je me rendrai à Lyon, puisque telle est la piste que tu m’offres. D’ailleurs… était-ce pour cela que tu m’as cherché ? Ou peut-être devrais-je dire suivi ? Je trouve ça un peu gros, qu’on se tombe dessus par hasard...
Lykeios aurait sans doute fait le lien. Qu’il n’était pas idiot que des serviteurs d’Apollon se croisent sur des tertres lui appartenant. Mais lui pour sa part n’en était pas encore à ce niveau de connexion, malheureusement.
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) Solaire-dore


[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
AbrarxèsAbrarxèsArmure :
Tuatha du Taureau

Statistiques
HP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-bleu320/320[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-bleu  (320/320)
CP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-rouge450/450[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-rouge  (450/450)
CC:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-jaune428/428[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-jaune  (428/428)
Message Re: [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios)   [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) EmptyJeu 7 Mai - 11:51
Un sourire ourla les lèvres du Tuatha.

Le vieux loup était donc pas mort. Je me rendais compte qu'on était sur deux rives opposés du même fleuve mais que, notre devoir restait de protéger le dit fleuve. Me relevant, je me tapotais le ventre après ce bon repas, je saurai m'en souvenir. Reprenant une sacoche en cuir que j'avais laissé derrière un rocher, je me le mettais sur l'épaule avant de me couvrir de ma cape.

" Bien ! Je vois que tu es décidé. Je te souhaite bon courage pour la suite, moi je vais continuer mon chemin mon ami ! Que les dieux te protègent et veillent sur toi ! Personnellement, je vais continuer ma route vers Delphes, je dois voir la Pythie et obtenir d'elle quelques informations. On se croisera certainement dans le futur... peut-être l'un contre l'autre ! "

Oui, rien ne disait que je serai son frère d'arme dans un avenir proche, nous étions le soleil noir, celui qui veille sur les cycles, leur début et leur fin. Si jamais les Oracles devenaient un souci pour la nouvelle Ere qui s'ouvrait après Rome, il était clair qu'ils seraient pas copains. En un sens, j'avais aimé la destruction de la Tour des vents, fallait tourner la page afin de la faire renaitre dans cette ere, aspirant les espoirs de cette génération et pas de l'ancienne.

D'un signe de la tête, je saluais l'ancien Loup et disparaissais dans les brumes comme un Prince...

Citation :
Fin du RP pour Abrarxès. Merci pour le RP ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-bleu1800/1800[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-rouge1200/1200[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) G-jaune1500/1500[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios)   [Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) EmptyDim 10 Mai - 18:23
Cela sonna étrangement à ses oreilles. « Mon ami ». Pas l’habitude d’entendre cela. Et il se serait encore moins attendu à l’entendre de lui, qui comme il s’en était souvenu n’avait pas manqué de rappeler à « l’autre Lykeios » qu’ils n’étaient pas copains. Ce qu’il confirmera quelques phrases plus tard, mentionnant qu’ils s’affronteraient peut-être un jour. Il ne relève pas pourtant, juste ses yeux de glace qui se tournent vers lui un instant. Aujourd’hui, ils s’étaient entraidés en tout cas. L’itinérant n’oublierait pas les informations qu’il lui avait cédé. Nota mentalement qu’un jour, la Pythie pourrait peut-être l’aider, lui aussi… Au stade où il en était, chaque parcelle de piste était bonne à prendre en somme.

Pensif, il ne répondit rien. Se contenta de le regarder disparaître après un dernier salut. Est-ce que cette rencontre au final avait éclairci les choses, ou amené encore plus de parts d’ombres ? Avant, il ne pensait qu’à accomplir son itinérance, et partir retrouver trace d’Apollon. Et à présent ? Les Ombres devenus Tuathas. Un service à Apollon qui serait sans fin tant il serait impossible de satisfaire ses muses. Qu’il en demanderait toujours plus… S’il se sentait prêt à promettre cela, est-ce qu’il n’y avait pas pourtant une petite voix, dans le fin fond de son crâne, qui lui soufflait qu’il valait mieux s’arrêter maintenant, profiter de cette nouvelle vie. Rah, baste, pour l’heure c’était encore sans mal qu’il la faisait taire, mais pour combien de temps ? Et puis… cette histoire de Porteur de Peste désormais, qui venait le tarauder.

Un instant, il resta là à observer les flammes, laissant ses pensées suivre leurs flots chaotiques. Quand finalement...
- Fais chier...
Voilà, ça au moins, c’était clair.
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) Solaire-dore

Citation :
Fin du RP


[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios) SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
 
[Octobre 552] Delphes ~ Cornes et Crocs (ft. Lykeios)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: