Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Août 2020)
 
Partagez
 

 [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
OdoroïOdoroïArmure :
Gold Saint du Cancer

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge600/600[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (600/600)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1200/1200[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1200/1200)
Message [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptySam 2 Mai - 18:54


Un nouveau voyage. Un premier voyage qu’il entame seul, laissant le chant des étoiles guider chacun de ses pas, accompagner sa route. Seul. Il ne l’est pas vraiment en réalité. Ne l’a même jamais été, d’aussi loin que sa mémoire tronquée peut remonter. Elles ont toujours été là. Et lui est toujours demeuré à ses côtés. Ombre de son ombre. La créature de ténèbres s’avance devant lui, empruntant l’apparence d’un chat au pelage noir et au torse orné d’un éclat opalin. Un cath sidhe. Une créature mystique. Maudite. Approprié à la créature dont elle imitait les traits. Le félin se détourne sur son maître dont la prunelle unique vient se perdre parmis les étoiles.

Encore et toujours, son regard est attiré par ces brillances éparses, diamant parant la trame de ce ciel d’encre.

« La nuit est bien avancée. Nous devrions nous arrêter pour que tu puisses te reposer. » Silencieux, le chevalier continue sa contemplation passive, ignorant les paroles du cath sidhe qui s’arrête et l’observe. La constellation du cancer scintille dans la nuit noire, se fait écho de leur voix. Elle est là. Si proche que son chant résonne doucement en son âme. Délicatement. Le borgne secoue finalement la tête à cette demande, son iris azuréenne venant se poser sur son protecteur patient. « Nous y sommes presque. » Le félin ne l’interroge pas davantage, se contente de ces mots, coutumier de son langage et s’avance, son protégé reprenant sa marche à travers la plaine.

La constellation du cancer le guide. Cette voix, il la reconnaît, familière à ses sens et à sa conscience, mais légèrement dissonante. Différente.

Alors ils s’avancent pour saisir cette résonance.

Bientôt, ils perçoivent une flamboyance. Un camp. La créature détaille les lieux avant de se détourner sur son maître. « C’est ici ? » A l’enfant de la nuit d’acquiescer et de s’avancer vers cette lueur, engoncé dans son épaisse cape. Le froid est mordant en cet hiver néanmoins est il insignifiant pour ceux qui y sont coutumiers. Les rumeurs lui parviennent mais ce n’est pas tout à fait vers elles qu’il se dirige, protégé par les ombres. Elles l’entrainent ailleurs, non loin d’une silhouette qui contemple ces cieux qu’il aime tant. Dans lesquels il se perd si souvent. Il se place à ses côtés, observe ces mêmes lueurs. La même constellation. Celles dont ils ont partagé la destinée. Étroitement liés. Dans son dos, la pandora box demeure à l’abri du sceau qu’il y a lui même apposé, invisible au commun, se faisant simple fardeau à transporter.

Le cycle.

La buée s’échappe de ses lèvres, s’élevant mollement dans les cieux froids. Il en contemple un instant les arabesques.

« J’ai entendu ta voix à travers leurs chants. »


Ses mots sont doux. Éthérée, telle cette brume évanescente qui s'élève.


Dernière édition par Odoroï le Mer 15 Juil - 18:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1738-odoroi-saint-du-cancer#19984
SunildaSunildaArmure :
Corbeau de Borée (Nord et Hiver)

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1150/1150[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge900/900[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (900/900)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptySam 2 Mai - 19:50
Saisir une résonance








Il approche, mon égaré. Le mien, pourtant je ne possède rien en ce monde et cela n’est pas grave. Je ne m’attache pas à ces idées toutes humaines. Je sais simplement qu’il y a des chemins à emprunter, des pas à guider, il est de cela, mon égaré. Est-ce que je l’oublierai, lui aussi ?
La nuit tombe et apporte avec elle le repos du corps. Ils dorment tous, mes beaux trouvés. Ces êtres qui partagent ma vie, eux qui me voient comme une voix à écouter. Je chante encore pour eux, à cette heure tardive de la nuit. Parce que je sais que je le dois. Il approche, il est sur le point de me trouver.
Approche, égaré, écoute-moi.
Je cesse ce chant d’amour pour des dieux oubliés. Je danse encore pour m’aventurer dans l’obscurité que je ne crains pas. Pourtant, les ténèbres se rassemblent et j’y entrevois des dangers à venir. Ils guettent le moment le plus opportun. Quand le Soleil, peut-être reviendra.
J’attends depuis longtemps.

Enfin, le voici qui approche. Ensemble nous observons la trame du ciel. Les constellations dansent ce soir. La nôtre, surtout. Voilà que je recommence avec ces idées de possessions. Il doit y avoir une raison pour que mon esprit s’y accroche. La tête dans les astres, je ne lui réponds pas tout de suite. Elles me parlent, sont heureuses de ton retour.

« Elles sont de fidèles messagères. »

Il fait froid, je le vois. Mais mon corps ne tremble pas, pourtant vêtu d’un simple manteau de plumes noires. Des mouvements autour de nous me font pencher la tête sur le côté. Un sourire tendre apparaît sur mon visage.

« Ma meute s’est agrandie. »


J’invite mon égaré à s’agenouiller sur le sol. Des yeux jaunes se posent sur nous. Sur lui, surtout. Trois paires d’yeux. Deux grands loups noirs s’approchent de nous, suivis par un petit, dont le pelage est moins sombre que celui de ses parents. Il a pour lui l’énergie et la candeur de la jeunesse.
Nullement effrayé par une tête inconnue, le louveteau fonce sur Odoroï. Sa langue quémande des caresses et des grattouilles que je lui octroie de bon cœur, sous le regard attentif de sa mère et de son père.
Je rassure mon égaré.

« Ils ne te feront rien tant que je suis là. Un jour tu feras toi aussi partie de la meute. Il te faudra pour cela faire tes preuves. »


Sous ma férule, je suis sûre qu’il parviendra bientôt à voler de ses propres ailes.

« Bonjour, gardien. »
dis-je au félin. « Vous devez être fatigués, venez près du feu. »

Je les emmène vers notre campement. Le feu crépite et je m’installe sur une grande souche, l’invite à s’asseoir à mes côtés. Captivée un temps par le mouvement des flammes, je me perds dans une vision qui n’appartient qu’à moi.





[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  K6ip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
OdoroïOdoroïArmure :
Gold Saint du Cancer

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge600/600[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (600/600)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1200/1200[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptyDim 3 Mai - 11:28


Messagères. L’ombre d’un sourire vient ourler ses lèvres quand la voix de l’ancienne cancer s’échappe dans les cieux froids. Un instant, sa paupière s’éteint. Sa voix est douce à son âme, semblable à ses souvenirs. Pourtant, il perçoit une différence sur laquelle il ne s’attarde pas. « Elles ont toujours su guider mes pas. » Fidèles, elles l’ont été, à ses côtés, toujours elles sont restées. Malgré l’oubli. Son protecteur s’échappe des ombres alors que des mouvements se font percevoir. Suivant la lune, il s’agenouille à son côté, contemple les loups qui s’approchent et leur font face. Il en connait déjà un et lui offre un sourire plus confiant. Le louveteau quant à lui, guilleret, s’élance en avant, bien moins prudent que ses parents. Nullement méfiant, il offre à l’enfant de la nuit, quelques reniflement curieux devant cette main tendue vers lui.

Les loups aussi, n’étaient ils pas des créatures de la nuit ?

Le jeune homme glisse quelques doigts prudents dans la fourrure de l’enfant sous le regard protecteur de ses parents. Son poil d’hiver est épais, si bien qu’il semble avoir revêtu un second pelage par dessus celui usuel. Ce constat vient faire luire dans ses yeux un éclat amusé. Sa meute. Il acquiesce et sa voix est douce lorsqu’il reprend à sa suite. « J’aimerai en faire parti. » Une espérance évanescente. Chuchotée. Sa prunelle unique vient détailler la belle à son côté. « Ils doivent apprendre à me faire confiance. » C’était là ce qu’on lui avait enseigné.

Le cath sidhe incline sa tête pour saluer la belle avant de s’avancer au devant du groupe jusqu’à la chaleur des flammes. Odoroï les suit après avoir offert une dernière caresse au louveteau, s’installant au côté de la belle en ayant au préalable déposer au sol son fardeau. La pandora box du cancer dissimulée du commun. Son protecteur vient bondir sur ses jambes, s’installer contre lui alors que la prunelle unique du guerrier se laisse hypnotiser un instant par la danse des flammes. Leur chaleur est agréable, pourtant il lui semble que le feu n’est pas seul à l’être.

Elles chantent des retrouvailles.

« Elles sont heureuses. » Son regard se porte vers les cieux. « Moi aussi. C’est une sensation agréable. » Aussi, si ce n’est plus, que ces flammes qui s’élèvent. Une douce chaleur. Sa prunelle unique vient finalement se poser sur la belle, détailler ce qui ne peut l’être. Elle est semblable et pourtant... « Ta voix a un peu changé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1738-odoroi-saint-du-cancer#19984
SunildaSunildaArmure :
Corbeau de Borée (Nord et Hiver)

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1150/1150[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge900/900[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (900/900)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptyDim 3 Mai - 13:21
Saisir une résonance








Je repense à ce qu’il m’a répondu, dodeline de la tête. J’essaye de percer les mystères de ses mots, ce qui se cache derrière. Je pense en comprendre certaines notes. Il fait déjà partie de ma meute. Mais pas encore de la manière que moi, je sous-entends.
Je reviens à moi, pour le regarder lui, les regarder elles. Elles nous acclament dans un parfait silence.
J’ai un petit sourire. Il sait, il l’a vu. J’ai changé, mais je n’ai pas tant été dénaturée que cela. Pourtant il l’a deviné. Il sait. Nous savons tous les deux ce que cela implique et pourtant il me demande, à travers une affirmation, le pourquoi de ce changement.

« La Lumière m’a touché. L’Hiver m’a étreint, mais je demeure celle que tu as connue. Il y a juste des fragments de sable qui se sont échappés de ma mémoire. »


Je suis songeuse. J’observe mes mains. Un été, mes doigts laisseront glisser des grains d’or à côté d’une stature blanche et noire. Je papillonne des yeux, reviens à moi. L’oubli est inéluctable, mais je n’en suis pas attristée, c’est ainsi. Il n’y a nulle fatalité, sauf si on le décide.
Je le regarde à mon tour, porte une main à sa joue.

« Mais toi mon égaré, je ne t’oublierais jamais. »

Car le Destin est une main tendue. Car le Destin, nous pouvons l’écrire. Mes doigts dessinent le contour de sa mâchoire, l’enserrent avec douceur. Je l’oblige à ployer dardant mes yeux dans son œil unique. Je lis en lui, effleure ses souvenirs de caresses habiles et délicates. J’en évite certains, s’il émet des réserves. D’un baiser sur son front, je le libère.

« Tu as beaucoup voyagé. Ici ou ailleurs… »

Je me relève et chantonne un air qu’il m’a inspiré. J’avance les mains pour l’inviter à danser.

« M’accompagneras-tu une nouvelle fois ? Je serai heureuse que tu fasses un bout de chemin avec moi. »

La nuit est belle et froide et je sens mon corps quémander une proximité de nos deux âmes.




[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  K6ip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
OdoroïOdoroïArmure :
Gold Saint du Cancer

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge600/600[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (600/600)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1200/1200[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptyLun 4 Mai - 21:01


Silencieux, le chevalier écoute avec son âme la musique de ses mots. Cette mélodie demeure semblable à ses souvenirs, quand bien même la résonance y est altérée. Mais cela ne change en rien l’essence de son chant. Ce chant qu’il apprécie tant. Des fragments de souvenirs. Peut-être était ce cela. Cette absence, rendant son chant un rien différent. La lumière et l’hiver. Il acquiesce simplement à ces paroles qu’elle lui offre, à ces fragments de sable qui s’échappent. Il sait. Lui même avait laissé ses souvenirs sombrer dans les ténèbres.

Son prix à payer.

La main de la belle vient se poser sur sa joue, murmurer des mots plaisants à son âme. Même si l’oubli est parfois nécessaire. Même si l’oubli est naturel… Il est heureux d’entendre cette promesse qui réchauffe tendrement son coeur. Son sourire lui répond alors, doux et confiant. Il la croit. Alors il acquiesce finalement. « Je peux continuer de t’appeler comme avant ? » Sun. Si elle était à présent l’hiver, elle serait alors l’éclat solaire dardant ses doux rayons sur un monde endormi. Sun. Ce nom avait de l’importance à ses yeux.

Les doigts de l’ancienne cancer viennent glisser sur ses joues, son esprit effleurer sa conscience. Un rien surpris par ses gestes, il se détend finalement, laisse ses prunelles rubis détailler les souvenirs qu’elle effleure de sa conscience. Il n’a nul crainte en son regard, n’a nul secret inavouable. Son voyage a réellement commencé lorsqu’il l’a rencontré, même si à présent, ce dernier le destinait à de plus vaste contrée. L’éclat d’or de l’armure qui leur est lié vient se glisser dans ses souvenirs. Juste après elle, elle était venue à lui. Il avait entendu son chant. Une séparation.

Sa paupière papillonne lorsque la belle s’échappe, laisse les souvenirs mourir au creux de son être. Sa prunelle vient finalement se poser sur la caisse renfermant l’armure sainte, ses doigts glissant sur cette dernière avec une certaine affection. « Oui. Mais j’ai encore beaucoup à voir. Beaucoup à apprendre. Elle m’accompagne avec Rùn. Elle aussi voulait te revoir. » Redressée, la dame l’invite à faire de même, à l’accompagner. De nouveau, un sourire discret glisse sur les lippes du jeune homme alors que ses mains viennent saisir les siennes. « C’est pour cette raison que je suis venu jusqu’à toi. » Pour continuer son voyage auprès d'elle. Il se redresse, laisse son chant imprégner son âme, effleurer ses propres lèvres, néanmoins, si il sait lui même faire résonner sa voix, il n’en est rien pour la danse qu’elle s’apprête à commencer. Il la laisse le guider, comme elle a su si bien le faire jusqu’alors.

Le cath sidhe va se fondre dans les ombres que le feu fait prospérer alors que son protégé accompagne la belle. Silencieux, il les observe attentif.

Ombre de son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1738-odoroi-saint-du-cancer#19984
SunildaSunildaArmure :
Corbeau de Borée (Nord et Hiver)

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1150/1150[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge900/900[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (900/900)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptyMar 5 Mai - 21:05
Saisir une résonance









« Tu le peux, oui. Tu le dois, aussi. Car il n’y a qu’ainsi que je veux que tu me reconnaisses. »

Pourquoi mon cœur est-il piqué de mélancolie ? La douleur se repend, la paume de ma main me brûle. Cela arrive parfois, de plus en plus souvent depuis que… mais déjà je n’y pense plus.

« Oui, elle ne semble pas trop fâchée. Mais elle a dû mal à me reconnaître… »


Je la regarde un long moment, avant de débuter les premiers pas d’une danse que nos deux corps semblent connaître, obéissants à un rythme qui déjà ne nous appartient plus.
Mon cœur chavire, en cet instant où nos mains se joignent, que nos pieds se frôlent sans jamais se rencontrer. Je noue plus fortement mes doigts aux siens, voulant m’assurer une prise que je sais déjà vacillante, qui ne nous éloignera plus.

Je le sais. Je l’ai vu.

Alors je me laisse vaciller, mon corps se libérer, transportée entre ses bras. Je ne tomberais pas. Je l’entraîne dans la nuit noire, parmi les étoiles. Elles nous observent et nous veillent, en cette nuit de retrouvailles. Elles célèbrent avec nous, cette nouvelle union de nos deux âmes. Accordées, je ris aux éclats, m’amuse des chatouilles de l’herbe sous mes pieds nus.

« Toi aussi, tu as changé, mon égaré. »


À bout de souffle, mais le cœur en liesse, je m’allonge malgré le froid insidieux de l’Hiver. La nuit est belle et froide et déjà, après tout cela, ce nouveau voyage, je sais je l’ai vu, que tu me manqueras infiniment plus.

« Viens près de moi. »





[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  K6ip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
OdoroïOdoroïArmure :
Gold Saint du Cancer

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge600/600[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (600/600)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1200/1200[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptyVen 8 Mai - 0:08


«Tu resteras alors mon soleil. » Ce qu’elle est pour lui. Ce qu’elle a été depuis. Et même si l’éclat des étoiles reste unique en son coeur, le sien est tout aussi précieux. Tout aussi singulier à ses yeux. Elle demeurera Sunilda, même si une partie d’elle n’est plus.

Ses premiers pas sont maladroits, un rien hésitant. Doucement cependant, il saisit le rythme de sa danse, le comprend et la suit dans son extravagance. Ils chavirent, se frôlent et s'échappent, entremêlant leurs doigts, vacillant sous les étoiles. Leur chant les accompagne, mélopée de son âme et il se laisse emporter. Il ne la suit plus. Ils s’accompagnent l’un et l’autre, se cherchent, se trouvent puis se séparent finalement pour mieux ressaisir une main tendue. Ce que les astres chuchotent à leurs âmes, à leurs vies. Une danse faite de retrouvailles, suivie de séparations.

Encore et encore. Indéfinie.

Elle met son coeur en émoi. Ce dernier frémit en réponse à ses éclats de rire, son iris d’un bleu froid se teintant d’une chaleur unique. Elle fait naître au creux de son être des braises qui rougeoient.

Changer. « J’arpente aussi le chemin de la vie à présent. » Il l’explore. Le découvre. De son oeil unique et de son âme d’enfant. La danse s’arrête dans un effleurement d’âme, d’un commun accord. Le sourire de la belle se fait caresse tendre qui effleure son âme alors qu’elle l’invite à le rejoindre sur le sol froid. Il laisse la nuit calmer les battements de son coeur, laisse son âme se gorger de l’éclat des étoiles et du soleil de l’hiver en s'allongeant à ses cotés.

« C’est toi qui me l’a montré. Ce chemin. Je crois que je la vois plus distinctement. »
Sa vie. Il aimerait lui procurer cette sensation. La faire rêver comme elle parvient à le faire pour lui. « J’aimerai te faire arpenter d’autres chemins moi aussi. T’offrir d’autres rêves à explorer. » Il ne peut cependant être le soleil alors... Il sera l'étoile du soir. Doucement, le jeune homme laisse sa voix s’échapper d’entre ses lèvres, déclamer la voix du ciel. La mélopée des astres qui chante des retrouvailles et des séparations, des voyages et des émotions.

Un invitation à avancer. Un avenir à peine esquissé. Un chant pour une dance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1738-odoroi-saint-du-cancer#19984
SunildaSunildaArmure :
Corbeau de Borée (Nord et Hiver)

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1150/1150[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge900/900[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (900/900)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptyVen 8 Mai - 11:06
Saisir une résonance









Il y a des paroles qui résonnent plus fort que d’autres. Qui surgissent dans la bouche d’un autre, calquées sur un passé oublié. Une résonance que je ne parviens pas à saisir. Je me sens, alors qu’il chante, mon étoile du soir, si désemparée. Ma main se lève et se berce d’espérance. Elle veut toucher les astres.
Je m’abandonne alors, bercée par sa mélopée, mon enveloppe spirituelle m’échappe malgré moi, libérée. Je suis l’Éthérée, cela faisait bien longtemps. Pâle silhouette dans le noir, j’illumine mon égaré. Qu’il tourne la tête et il verrait mon corps inanimé, les yeux grands ouverts, figés dans le vide et l’argent.

Je suis l’Éthérée, celle qui guide, celle qui montre, celle qui entend, celle qui murmure.

Quand ma mission s’achèvera-t-elle ? J’observe Odoroï, sa chevelure immaculée, prend une teinte de nostalgie. Ma poitrine s’illumine d’un éclat plus sombre, cela ne dure qu’une fraction de seconde pourtant il pourra la voir, ce fragment vide, corrompu ? C’est parce que le Soleil m’appelle et qu’il lui manque sa Lumière. Je me penche vers Od’, efface les sentiments vacillants de mon visage.

Après un sourire, je me fonds dans mon corps. Ma tête se tourne vers la sienne et ma main capture ses doigts. J’ai froid.

« Et qu’as-tu rencontré sur ces nouveaux sentiers ? »


Son chant a été si beau que je ne doute pas un seul instant que d’autres se sont entrelacés dans le Voile de sa Destinée. Un nouveau Cycle débute pour lui, je saurais le faire grandir vers une majesté parfaite. Qui ne souffrira d’aucune fausse note.

« Tu marches sur le fil des entre-mondes. Nul doute que tu me montreras des subtilités que je ne saurai saisir. Mais n’oublie pas. » mes prunelles se teintent encore de tristesse. « Que parfois nos rêves ne sauraient coexister. J’ai suivi la Lune, je cherche le Soleil et sa Lumière, mais toi, tu es un enfant des Astres et tu es destiné à avoir des songes chaotiques comme harmonieux, avec ou sans moi. Je… ne saurais retourner en arrière, je ne le peux pas, je ne le pourrais jamais plus. J’ai oublié, Odoroï, j’ai oublié des visages et des noms. Je ne me souviens même plus de ceux que j’ai pu donner, aux âmes errantes ayant croisé mon chemin. Reste que j’ai peur, je l’avoue. Qu’un jour, je ne sache plus chanter notre musique. »

Que tu tombes dans l’oubli. Non ! Je lui ai promis, et une promesse est une promesse.




[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  K6ip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
OdoroïOdoroïArmure :
Gold Saint du Cancer

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge600/600[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (600/600)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1200/1200[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptyVen 8 Mai - 15:24


Sa voix s’élève, se mêle au chant des astres, se fait résonance d’une mélopée oubliée. Il la laisse s’échapper et s’envoler, lui offrir ce qu’il est seul à entendre, elles qui le bercent de leur tendre brillance. Et il observe son éclat. L'éclat du soleil qui se teinte d’une sombre noirceur. Un instant. La lumière porte en son sein un éclat de ténèbres. Malgré cela, sa voix ne s’éteint pas et les cieux froid de son iris se teinte d’un pâle éclat. Les étoiles aussi sont des guides et à travers son chant, il souhaite en cet instant lui offrir leur brillance. Sa main cherche à effleurer l’éthérée, ne fait que la frôler. La lueur vacillante a fait place au sourire, et à lui de répondre de la même façon en laissant sa voix mourir.

Le soleil reprend sa place, glisse ses doigts glacés entre les siens. Il les serre un instant, lui communiquant sa chaleur. Elle reprend. Questionne. Sa prunelle jusqu’alors perdue dans les courbes de son visage vient de nouveau embraser les cieux. « Beaucoup d’âmes et des êtres aux nuances différentes. Aux éclats incertains, parfois plus brillants, mais jamais aussi rayonnant que toi. » Un instant, sa prunelle s’éteint. « Sauf la sienne peut être. » Un murmure. L’éclat de la déesse aux yeux pers.

Puis il se détourne sur elle. Un aveu. Une crainte qui effleure une âme. Finalement, qui s’est le plus égaré ?

L’enfant des étoiles se redresse, s’asseoit sur le sol froid gardant entre ses doigts la main de la belle. Il la contemple de son regard unique, semblable à la lueur de ces astres qui scintillent. L'oubli. « Si ce jour viens alors, je la ferai de nouveau résonner dans ton cœur. Si tu m’oublies, je te réapprendrai qui je suis. » Il lui offre un sourire s’essayant à rassurer la crainte qu’il perçoit dans ses yeux rubis. « Pourquoi regarder derrière toi Sunilda alors que l’instant est là ? » Le présent est le plus précieux pour lui. Au jour le jour, c'est ainsi qu'il vit. Sa paupière s’éteint alors que ses pensées s’échappent. « J’ai moi aussi laisser mourir mes souvenirs. Ils se sont échappés, pourtant, je ne regrette pas de ne plus les posséder. Ce que je suis est là à présent. » Sa main entrelaçant la sienne vient se porter sur son cœur et finalement, sa prunelle vient de nouveau se perdre dans les cieux. « Et... tout autour de moi. »

Le chant des étoiles. L’ombre de son ombre. Et l’essence même de son âme. Même si il n'est plus ce qu'il avait dû être autrefois.

Doucement, le jeune homme vient accueillir la dame contre lui, réchauffer son corps glacé de sa propre chaleur en l’enroulant dans les pans de sa cape. Il n’est pas coutumier de ce genre d’étreinte, mais, la voir aussi esseulée l’y pousse. Il ne veut pas qu’elle ait froid, et si sa propre lumière ne peut la réchauffer alors, il n’aura qu’à employer celle plus ténue qui le compose. « Eux se souviendront. Je me souviendrais pour toi, si il le faut. La mémoire des astres n’a de limite que celle du ciel. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1738-odoroi-saint-du-cancer#19984
SunildaSunildaArmure :
Corbeau de Borée (Nord et Hiver)

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1150/1150[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge900/900[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (900/900)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptyVen 8 Mai - 22:21
Saisir une résonance








« Elle me manque. Même si je ne l’ai jamais vraiment vue. Sa lumière a elle est douce et particulière. Mais… » mon cœur se serre. « Il faut rester méfiant avec toutes ces nuances. Ne t’y perds pas, Odoroï. Les Dieux et les Hommes sont tous régis par des lois qui n’ont pas été écrites par eux. »

Il comprendra comme moi, un jour. Ou alors… je penche la tête sur le côté, surprise par sa réponse. Je veux le croire et m’y accrocher de toutes mes forces. Ces rêves-ci. Les siens, les nôtres. Il me fait une promesse. Pourtant, j’ai l’impression d’avoir laissé derrière moi quelques-unes de ces promesses. Comme des graines destinées à germer seules. Je suis partie, je ne suis jamais revenue ?
Je suis l’Éthérée.

« Parce que je n’en ai plus. Plus vraiment. J’ai des images, des mots, des sons, mais plus de noms. Il n’y a que toi qui subsistes. » Une pause. « Tu as raison. »

J’accompagne sa contemplation, me plais à suivre quelques astres se détachant de la trame. Je me demande où ils se rendent, une fois précipité de cette trame noire ? Elles se perdent à tout jamais ? Je comprends. Je souris, j’abandonne mes errements pour me focaliser sur l’instant présent. Je guette des messages susurrés à mon âme. Me laisse surprendre par son geste.
Sa chaleur, sa douceur, tout son être vibre et m’appelle à lui. Je pose ma tête contre son torse et je sens mon cœur battre plus fort dans ma poitrine.

« Tu n’es plus cet égaré que j’ai rencontré autrefois. Tu as changé, Od’ et… » Je redresse la tête. « Et si jamais cela se produit, il te faudra me faire danser avec toi, hm ? »

Je me retourne, me redresse quelque peu pour enrouler mes bras autour de son cou. Je souffle, les yeux tremblants :

« Si un jour ma lumière venait à vaciller, si elle venait à tomber comme une étoile filante, je sais que tu sauras empêcher ma perte. »


Des larmes glissent toutes seules, mais mon sourire lui n’a pas disparu. Tant que sa chaleur subsiste, tant que mon esprit garde son nom et son visage, je sais que tout ira bien. Parce que nos cœurs battent à l’unisson. Peut-être en a-t-il conscience désormais ?




[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  K6ip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
OdoroïOdoroïArmure :
Gold Saint du Cancer

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge600/600[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (600/600)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1200/1200[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptyDim 10 Mai - 13:33


Il sait de qui elle parle, même si ils n’emploient pas son nom. « Je sais. Rùn me dit la même chose. » Son gardien est zélé, et si la méfiance de son protégé est parfois émoussée, la sienne demeure présente. Intact. Il se souvient pourtant de cette époque. Ces souvenirs là n’ont pas entièrement disparu pourtant… Sa prunelle unique vient saisir les courbes de son visage. Il subsiste. Une chaleur vient s’emparer de son coeur, semblable à celle qu’il a perçu lorsque sa promesse à effleurer ses lèvres. Une sensation agréable dont il ne saisit pas les nuances. Cette pensée, il l’apprécie cependant. Si il subsiste auprès d’elle alors…

« Même si les souvenirs se sont tus… les liens n’ont pas forcément disparu. »
Il ferme un instant sa paupière unique avant de reprendre dans un presque murmure. « Je suis heureux que notre lien subsiste. » Qu’elle se souvienne de lui. Une question vient cependant poindre dans son esprit. Il sait qu’elle en possède, des liens, elle l’a vu, virevolter entre les êtres, entre les âmes, leur donnant nom et leur prodiguant conseils. Cette question pourtant se perd dans l’instant.

Il n’y a que lui qui compte à présent. L’instant.

Son corps contre le sien, il sent leur chaleur se lier. S’unir. Cette proximité l’appel. Étrangement. Il se laisse envahir par elle, lui qui n’en est pourtant guère coutumier. Des fragrances et des sons se mêlent aux nuances alors qu’il constate de leur différence. Elle qui lui est toujours apparu si rayonnante, semble soudainement si frêle entre ses bras. Cela fait naître en lui des émotions indistinctes. Des nuances qu’il peine à saisir car ses mots viennent l’en distraire.

Il n’est plus le même.

La belle se retourne, enlace son cou de ses mains, lui fait perdre pied. Son coeur s’élance, ses battements résonnent. Sourdement. Si proche. Des larmes s’échappent, roulent sur la courbe de ses joues et le jeune homme sent ce coeur se serrer. Elle pleure et sourit. La surprise se lit dans ses gestes hésitants, dans cet oeil qui se trouble et la contemple. Ses mots pourtant sont empli de cette vérité qu’il lui crit. « Tu es le soleil. Je ne te laisserai pas tomber. » Un murmure. Et il la fera danser dans la trame du ciel si il le faut, pour le maintenir si haut. Son coeur bat si fort qu’il semble résonner dans tout son corps.

Si proche.

Timidement, son front vient se poser sur le sien, sa paupière s’éteint alors qu’il s’essaye à saisir l'insaisissable. Ces émotions qui peignent son monde de nouvelles nuances dont il ne saisit pas encore le sens. Il veut comprendre. Comprendre ces battements. Ces serrements. Comprendre cette chaleur. Cette douceur. « Laisse moi rester auprès de toi. » C’est à lui de lui demander cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1738-odoroi-saint-du-cancer#19984
SunildaSunildaArmure :
Corbeau de Borée (Nord et Hiver)

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1150/1150[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge900/900[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (900/900)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptySam 6 Juin - 22:22
Saisir une résonance








J’ai retrouvé entre ses bras, l’écho du passé, une prise à laquelle me raccrocher. Une âme qui brille plus fort que les autres et appelle la mienne à rester ici, contre lui, à jamais. Si je désire me perdre, je veux que ce ne soit qu’entre ses bras. Je sens sa chaleur m’exhorter à être ici, auprès de lui. Je lui ai appris à rêver et ce doux rêveur est ma clef. J’en suis convaincue. Qu’importe mes errements, il saura toujours me rattraper. Avec lui je n’ai pas peur de vaciller, je n’ai pas peur de tomber, de m’écarter du chemin, de ma mission.
Je reviens, je lève mes mains et caresse ses joues, l’invite à ouvrir son œil. J’entends le chant de son cœur s’affoler, le mien bat à l’unisson. Accordés. La peur ne doit pas supplanter ce sentiment qui s’impose et qui doit briller pour écarter la noirceur accrochée à mon être. Indéfinissable encore, je n’en comprends pas la dangerosité, pas avec toi, mon Étoile, mon Odoroï.
Au-dessus de nos têtes, la musique des étoiles nous entoure. Elles murmurent, les entends-tu ?

Mon sourire ne se fane pas. Je sais qu’il pense chaque mot. Qu’il considère cette mélodie, nouvelle pour lui. Je laisse son esprit se troubler, comme moi. Perdue dans l’instant.

« Je serai ton Soleil, pour toujours. » Une nouvelle promesse ? Un éclat sombre perturbe la lumière de la lune accrochée dans mes prunelles. « Pour toujours, je sais qu’il le faut. »

Front contre front, je ferme les yeux. Mon cosmos se manifeste et je n’en prends conscience qu’à l’instant où je sens l’air froid danser tout autour de nous. L’Hiver avec lui n’est pas qu’une succession de longues nuits.

« Je suis liée à toi, à elle. » Je relève la tête pour rechercher la Constellation du Cancer. Ses secrets, je n’ai su tous les percer. Lui y parviendra, j’en suis certaine. « Tu es mon étoile. »

Celle qui me guide et qui me guidera jusqu’à l’orée des chemins. Avec lui à mes côtés je ne peux pas me perdre et cette idée me rassure autant qu’elle m’effrayait.

« Je voudrais te confier ma vie, si tu l’acceptes, Odoroï. »


Je me recule un peu, le détaille avec le plus grand des sérieux.

« C’est à ton tour de m’apprendre à être… ici et ailleurs. »

À rêver d’éternité.




[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  K6ip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
OdoroïOdoroïArmure :
Gold Saint du Cancer

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge600/600[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (600/600)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1200/1200[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptyDim 21 Juin - 11:46
Ses doigts viennent glisser sur ses joues, invitant son oeil unique à se plonger dans les rubis de son âme. Son corps frémit et le froid de l’hiver se perd dans un feu qu’il ne peut saisir. Ces braises éclairent chichement l’instant, à l’instar de l’éclat des étoiles qui sussurent à ses sens une mélopée au doux refrain. Son coeur se trouble de l'insaisissable néanmoins, il savoure le présent. Ce moment qui résonne en lui. Qui résonne en elle aussi. Un lien les unis. Il le sait, le sent, pourtant les nuances de ce ruban liant leur âme sont encore imperceptibles à son regard. Avec hésitation, ses doigts viennent se poser sur la main du soleil qui l’accompagne. Il veut comprendre cette chaleur qui l’étreint.

Toujours.

Ce mot fait résonner son coeur. Un fragment d’éternité qui se perd, rappel l’éclat millénaire des astres. Il contemple ce sourire qui ne se fane et l’hiver qui tendrement s’installe. Son soleil. Une étrange satisfaction s'épanouit en son âme à ses mots. Une promesse qui se teinte d’une lueur plus amère. Plus étrange surtout. Pourtant, nulle question n’effleure ses lippes, car ce temps n’est pas encore venue. Son voyage ne fait que commencer. « Toujours… » Un souffle qui se perd dans l’éthéré. Le froid n’a nulle prise sur son être et ses doigts sur les siens viennent saisir sa main, si frêle entre la sienne. Son regard s’accroche au crépuscule de ses iris. Un sourire glisse sur ses lèvres. « Je serai ton étoile du soir. » La première à illuminer le ciel et la dernière à en disparaître.

La guide. Mais peut-il l’être aujourd’hui ?

La surprise glisse sur les traits du jeune cancer. Le trouble habille sa prunelle glacée qui contemple le sérieux de la belle qui s’est reculée. Sa vie. Les battements de son coeur résonne en son être. Sourdement. « Ta vie t’appartient. Pourquoi vouloir me la confier ? » C’est toujours ce qu’on lui a enseigné, depuis que la lumière a effleuré son âme. Tu n’es pas un outil. Il veut comprendre. Il est ici pour cela, souhaite rester à ses côtés pour y parvenir.

Saisir l'insaisissable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1738-odoroi-saint-du-cancer#19984
SunildaSunildaArmure :
Corbeau de Borée (Nord et Hiver)

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1150/1150[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge900/900[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (900/900)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptyMer 1 Juil - 16:46
Saisir une résonance









Je te regarde et mon âme résonne. Il y a un écho d’autrefois, des accents d’éternité que je veux conserver comme des trésors. Les perdre signifierait ma propre perte. Te voir disparaître ? Je ne saurais le supporter.
Je le contemple, mêlant nos deux regards, le mien, crépusculaire et le tien, polaire, à l’image de l’Hiver que j’incarne. Je me sais pleine de dualité, menacée de m’effacer sans pouvoir rien contrôler. Mais je ne sais pas si je suis prête à te le révéler. Tu veux comprendre. Je désire simplement t’entendre dire « toujours ».
Cette promesse scellée, mon sourire revient, plus radieux que jamais. Il éclipse mon tourment, ma sombre humeur. Je te serre contre mon cœur.

Je ne lui confie pas de réponse. Au lieu de cela, je me recule et me redresse, nimbée de mon Cosmos. Ma voix s’envole dans la nuit et des esprits, très vite, nous rejoignent. Ils sont nombreux, se pressent pour éclairer nos deux silhouettes, captivés par le son de ma musique, la beauté de mes pas, de cette danse que j’esquisse, avec plus de douceur que de douleur.
Le temps suspend son cours. Dans ma langue, ces paroles invoquent la douceur et la rédemption. Mon ancienne armure vibre, autre écho, plus faible, mais bien présent.

Je ne me consume plus, je rayonne comme hier. Je ne chancelle pas. Ta Lumière, douce Étoile du soir, m’enchaîne ici. Je te confie ma Vie pour cette raison, tu es loin de toutes prétentions. Nous sommes semblables, nous nous accordons. Mes doigts caressent les invités qui se sont glissés jusqu’à nous. Qu’il est doux de les entendre, de sentir sur ma peau, leur caresse.

Puis, tout s’arrête pour de bon lorsque d’un bond, je me jette dans ses bras, capture ses lèvres d’un baiser passionné. Il scelle un tout, un début, une fin, un recommencement. Je ne distingue pas mon futur autrement qu’auprès de toi.

« Je t’aime, Odoroï. »


Peut-être ne s’y attend -il pas. C’est pourtant ce que mon cœur veut lui déclamer. À jamais, pour toujours.
Toute une éternité. C’est toi, ma Vie.




[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  K6ip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
OdoroïOdoroïArmure :
Gold Saint du Cancer

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge600/600[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (600/600)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1200/1200[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptyMar 14 Juil - 20:33
Son sourire est radieux sur ses lippes. Ses mots la comblent, et son coeur en ressent un doux écho, une résonance éparse qui le contente. Parvenir à éclairer son visage touche son âme, avive un doux éclat qui s’embrase. Nulle réponse n’effleure les lèvres de la belle, à la place, cette dernière resserre son étreinte avant de s’écarter. Le froid de l’hiver prend sa place, pourtant, une autre chaleur demeure en son coeur. Une chaleur qu’il ne sait comprendre, mais qu’il savoure pourtant.

Elle danse.

Cette fois, elle ne l’invite pas à ses côtés aussi demeure t-il assis sur la terre gelée. Son corps se mouvoie, sa voix rythmant chacun de ses pas, et bien vite, des esprits s’approchent, guidés par son éclat. Sa lumière brille, l’accompagne dans sa transe, emprisonnant dans sa lueur ceux qui l’effleure. Captif de ses mouvements, il fait silence et la contemple. Belle. Nul autre mot ne saurait mieux la décrire à cet instant alors que son corps glisse sur le vent, éclairant les ténèbres d’un chant berçant les esprits qui l’enlacent, s’entrelasent.

Les battements de son coeur s’affolent. Elle le captive, et cela, elle est seule à le lui faire vivre.

Et puis vivement, son corps reprend sa place entre ses bras alors que ses lèvres viennent se perdre contre les siennes. Son coeur rate un battement, puis s’accélère. La surprise laisse place à cette chaleur qui l’étreint. Les braises s’embrasent, se font brasier ardent. Ses bras l’enlacent, cherchent à garder cette chaleur qu’elle lui offre et attise. L’hiver n’a plus sa place. Le baiser se rompt et ses mots l’ébranlent, du plus profond de son âme.

Je t’aime.

Il n’a jamais aimé, pourtant, en cet instant, son coeur lui hurle cette résonance. Ce lien qui les unis. Amour. La prunelle unique du jeune saint demeure troublée, pourtant, couve en son sein une lueur qui ne s’éteint. Sa main vient prendre la sienne, la pose sur son coeur dont les battements résonnent. Si fort. « Il s’emballe. » Le froid glacé de son regard la contemple de nouveau. Une naissance. Une délivrance. Amour. Le mot tinte en son être, l’effleure avec douceur, résonne par delà les astres. Timidement, ses lèvres viennent effleurer les siennes, provoquant une nouvelle embardée. Son coeur s’élance. Il s’écarte et la contemple. « Tu es mon soleil et je veux rester à tes côtés. » Ces mots, il ne les a jamais prononcés. « Je ne sais rien de l’amour, pourtant… Tes mots résonnent en moi. »

Toujours. Ce mot résonne plus férocement. Une promesse. Scellée.

« Je t’aime. » Son murmure se perd dans les astres. Hésitant. Pourtant, celui ci s’élève gracieusement, prend sa place en son être. Prononcer ces mots est salvateur et le chant des étoiles lui répond d’une clameur. L’enfant des astres acquiesce en silence, lie ses doigts aux siens, à ceux encore posés sur son cœur. Un sourire doux couvre ses lippes, un rien hésitant, maladroit comme un enfant.

« Elles sont d’accord. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1738-odoroi-saint-du-cancer#19984
SunildaSunildaArmure :
Corbeau de Borée (Nord et Hiver)

Statistiques
HP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-bleu1150/1150[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-rouge900/900[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-rouge  (900/900)
CC:
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  G-jaune1350/1350[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]    [Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  EmptyMer 15 Juil - 11:37
Saisir une résonance








Il capture ma main et la pose là. Je sens la course de son cœur. J’ai l’impression de voir, en fermant les yeux, le galop de dix chevaux lancés dans une cavalcade aussi sauvage que belle. L’image me fait sourire. Je le regarde s’épanouir sous l’annonce d’une vérité criante, magnifique, qui a germé en moi depuis longtemps. Depuis l’instant où nous nous sommes croisés, toi et moi. Nos deux flammes brûlent d’un même éclat et j’ai été aussitôt happée. Là. Présente dans un monde qui, je le crois, essaye de me rejeter. Pas lui. Pas quand je suis nichée entre ses bras.
Un chant d’amour, un chant d’espoir, une nouvelle danse posée sur nos lèvres nous impose un bonheur opportun. Je l’aime, il m’aime ! À nous de composer nos lendemains.
Mes yeux sont plein de gaité et d’espérance, ils brillent, fait écho à la vérité qui s’est imposé à toi. À nous. Je lève mon visage vers les étoiles ; il a raison, ce soir elles semblent approuver les liens tissés. Ils s’entremêlent, gagnent à devenir une vaste tapisserie, la plus belle ; mon chef d’œuvre, c’est toi. Qu’Apollon m’en soit témoin, sa Lumière nous guidera. Toujours. Comme celle des astres du soir, innombrables.

« Il y a longtemps, que je voulais te le dire. Les mots se sont imposés d’eux-mêmes, comme une évidence. Je crois qu’il n’y a rien à savoir de l’amour, mon Étoile. Il est juste là, il palpite, c’est ton cœur, dans son euphorie, qui te le souffle. L’amour est juste là, il faut simplement l’écouter pour le saisir. Oui, je crois qu’il n’y a vraiment rien à apprendre sur lui. » Mes doigts se lient plus fort aux siens. « Je voudrais rester là pour toujours. »

Mais j’ai une mission et une Meute à guider. Je sais qu’il ne sera pas toujours auprès de moi, mon Odoroï, seulement… j’y crois. Je sais qu’avec lui je ne me perdrai plus. S’il reste des ombres à écarter je sais que je ne serai pas seule à marcher sur ce sentier sombre.
Là, tout de suite, je n’ai plus peur. Tu es mon chant du cœur.

« Viens, nous devrions rentrer. »


Les heures noires s’étirent et l’aube finira par les écarter. Il n’y a rien à apprendre sur l’amour, tout à découvrir. Je vais lui montrer. Nous gagnons la chaleur de ma roulotte et je lui ouvre mes bras, lui offre le plus beau de mes sourires.

Je suis là et nulle part ailleurs.
Avec toi.



[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]  K6ip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
 
[Terminé - Début 551] Saisir une résonance [PV Sunilda]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: