Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Octobre 2020)
 
Partagez
 

 [Janvier 553] Deux places, deux amis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-bleu1650/1650[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-rouge1250/1250[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-jaune1500/1500[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-jaune  (1500/1500)
Message [Janvier 553] Deux places, deux amis.   [Janvier 553] Deux places, deux amis. EmptySam 2 Mai - 21:51


Le temps de sa visite au Grand Pope était venu. Toutes les trois semaines environ, le Gold Saint des Gémeaux s'en allait monter les innombrables marches constituant le chemin du zodiaque. Pourquoi? Pour s'entretenir avec le Pope sur l'avance de la formation des différents aspirants que Silas était entrain de former avec l'aide de certains Silver Saints ayant pas mal d'expérience dans ce milieu. Côtoyer ces vieux formateurs était en soi une formation pour le Gold Saint qui apprenait ainsi la pédagogie nécessaire à enseigner aux jeunes enfants et adolescents qui constituaient le cœur des aspirants saints. Si les Silver leur apprenaient la discipline, le respect et les bases physiques et cosmiques, Silas lui allait plus profondément dans l'enseignement du cosmos, pouvant montrer plus de chose sur ce dernier et en sachant aussi plus par son expérience et ses pouvoirs.

La formation des jeunes élèves dont il s'occupait semblait bien marcher. Ils étaient même en avance sur le programme normal, cela démontrait bien que l'apport du Gold Saint était bénéfique. Childéric serait sûrement content d'apprendre cela. Si tout allait bien d'ici quelques mois, certains pourraient être envoyés à différents endroits du monde rejoindre un maître particulier pour pouvoir obtenir ensuite une armure.

_Le Grand Pope m'attend.

Les gardes s'écartèrent et le Gold Saint rentra alors dans la demeure de son supérieur. Comme à leurs habitudes, ils allaient débriefer les entraînements des recrues puis parler des affaires du Sanctuaire puis après ils bifurqueraient sur des choses plus normales. Le boulot d'abord, la détente ensuite. Au départ il parlera au Pope puis après à Childéric quand ils seront seuls. Silas osait espérer que ses quelques heures avec son ami lui faisaient du bien, que pendant un moment Childéric pouvait se vider la tête et ne plus être le Pope mais seulement Childéric, celui qui rugissait de rire dans la taverne de Crocus. Il fila droit vers le trône et fit une rapide révérence envers le Pope pour respecter le protocole.

_ Grand Pope comme à mon habitude je viens vous faire mon rapport sur la formation de nos aspirants.

C'était un peu l'excuse officielle pour que les deux hommes se voient un peu plus souvent, mais elle n'en restait que vraie malgré tout.





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.



Dernière édition par Silas le Mer 6 Mai - 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-bleu260/260[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-bleu  (260/260)
CP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-rouge330/330[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-rouge  (330/330)
CC:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-jaune216/216[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-jaune  (216/216)
Message Re: [Janvier 553] Deux places, deux amis.   [Janvier 553] Deux places, deux amis. EmptyDim 3 Mai - 13:53
    La journée du Pope n’était jamais vraiment tranquille et toujours il y avait à faire. Les occasions de souffler étaient rares. Beaucoup trop rare au goût de l’ancien lion d’or. Il avait bien avancé aujourd’hui, reçu de nombreuses doléances. Les nombreux rapports d’informateurs et d’espions avaient aussi afflué et ils devaient rapidement emmagasiner tout ça. Mais il avait pris le rythme et la machine tournait correctement. Toujours il avait des doutes et des questions en tête, son esprit tournait tout le temps à plein régime et la fatigue se faisait parfois oppressante mais il devait la chasser. Le plus gênant pour lui c’est qu’il n’avait pratiquement plus de temps pour lui. Outre ses petites escapades nocturnes et les séjours sur la colline des étoiles. Son corps avait besoin de se dérouiller et ses muscles de travailler. Ses crocs de frapper et sa bête de grogner.

    Mais plus que jamais il devait tenir tout ça en laisse et faire son devoir. Il se demandait chaque jour pourquoi il avait accepté ce rôle et au final, il savait que c’était plus malédiction qu’une véritable promotion. C’était un honneur, c’était son devoir. Le devoir c’est justement ce qui fait bouger l’ancien chevalier, son devoir pour Athéna en premier lieu mais surtout son devoir pour tous les autres. Chaque vie dépend de lui maintenant un poids dont il a conscience et il espère avoir les épaules assez solides pour ça. Son esprit avait vagabondé un peu trop longtemps et on attendait qu’il décide de quelque chose. Encore. Il donna ses directives et on lui annonça la suite de l’ordre du jour. Ah très bien, il allait recevoir la visite du chevalier d’or de la troisième maison. Son ami Silas.

    Au moins aujourd’hui, il pourrait souffler un peu, une heure peut être, quelque chose comme ça. Une bonne chose. Il ne pouvait pas dire grand-chose à son meilleur ami, tristement, mais cette petite bouffée d’air lui était au combien nécessaire. Il indiqua d’un signe à son intendant qu’il était prêt à recevoir le chevalier. Il était là, surplombant la salle de sa taille gigantesque, sur ce trône surélevé qui dominait l’assemblée. Il portait la toge de sa fonction et le masque du Pope, son meilleur outil pour cette nouvelle guerre. Qu’est-ce que la présence de son armure d’or lui manquait, de la sentir la sensation du métal magique sur sa peau et la résonance de cette dernière avec son propre cosmos. Mais il avait maintenu été béni par la déesse et n’avait plus besoin de protection sacré. Il était maintenant le héraut de la chevalerie, tu parles d’un titre ! Son ami entra donc dans la pièce et salua son supérieur. Il l’invita à se relever d’un geste de la main.

    « - Eh bien, fait ton rapport, Silas des gémeaux, comment se passe la formation des nouveaux aspirants ? Pourrons-nous rapidement combler nos pertes liées à la campagne Italienne ? Nous t’écoutons. »

    Nous, lui et Athéna. Car il était sa voix et il parlait pour elle. Il espérait bien parler. Il espérait aussi que ce masque et cette toge, que ce nous de majesté, autant d’artifices nécessaires, ne mettrions pas trop d’espace entre lui et le reste du monde. Entre lui et son ami, entre lui et sa petite disciple, entre lui et sa femme. Entre lui et tous ses secrets et ses mystères. Entre lui te le reste de ses liens. Au final, se perdre, c’est de ça qu’il avait peur et il devait trouver son rythme. Trouver un moyen de garder les pieds sur terre . Comment avait fait les autres avant lui ? Il aurait aimé pouvoir leur parler et leur demander conseil, mais il ne pensait pas qu’il s’était posé les mêmes questions. Après tout, les deux Pope qu’il avait connus n’étaient tourné que vers leur mission. Et si c’était ça la solution . Se couper de tout . Une chose à laquelle il ne pourrait jamais se résoudre et sa déesse bien-aimée le savait.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Janvier 553] Deux places, deux amis. Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric En ligne
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-bleu1650/1650[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-rouge1250/1250[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-jaune1500/1500[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Deux places, deux amis.   [Janvier 553] Deux places, deux amis. EmptyMar 5 Mai - 17:22

Le Gold Saint des Gémeaux regardait le Grand Pope. Il n'aimait pas voir son ami avec ce masque, ce morceau de métal froid qui le rendait inaccessible. Silas savait que cela était nécessaire pour le rôle que Childéric jouait maintenant. Childéric se devait d'être impénétrable et froid, c'est ce qui allait avec sa nouvelle fonction. Silas n'attendait qu'une chose lors de ces réunions, c'était quand son ami retirait ce lourd casque et qu'il revoyait sa barbe et ses prunelles vertes. Il n'était alors plus le Pope mais simplement Childéric son ami. Le Gold Saint espérait que ce jour-là, il pourrait revoir le visage de son ami et se détendre un peu avec lui. Mais pour le moment il devait parler travail. Il s'avança d'un pas et prit la parole.

_ La formation des jeunes recrues avance bien. Nous tablons sur une avance de vingt pour cent sur notre groupe test.

En effet Silas ne s'occupait pas de la formation de tous les apprentis. Il s'occupait d'une partie d'entre eux avec d'autres Silvers pour tester les méthodes et les choix qu'ils avaient établis quelques mois auparavant. Si le test était concluant, le Pope déciderait ou non d'élargir la formation à plus de monde. Elle était moins conventionnelle, après tout il fallait bien changer de temps en temps quelque chose dans le système d'apprentissage.

_ Nous avons recommencé notre méthode sur un nouveau groupe d'arrivants et nous pensons arriver au résultat d'un avancement de vingt-cinq pour cent. Mais ce sera surement le maximum. Si nous avons un aspirant qui y arrive trop vite, nous les sortons du lot et l'attribuons directement à un maitre en particulier après certains tests plus poussés. Le laisser avec les autres ne sera qu'un frein à une progression rapide. Sur ce point on ne peut faire autrement. Un quart de temps gagné, voila ce que nous pouvons faire.

Silas était assez fier du travail qu'il avait fait en compagnie des chevaliers d'argent formateurs. Il aurait bien voulu pouvoir aller plus vite mais au bout d'un moment ils rencontraient un mur. Un enfant restait un enfant. Même avec un glaive en main, il n'était qu'un enfant. Détruire leur psyché, les contrôler mentalement ou tout autre chose, ce n'était pas du tout l'idée du concept. Silas se demandait si d'autres dieux faisaient ainsi? Certains surement....

Le Gold Saint espérait que le Pope était heureux des nouvelles qu'il venait de lui donner. Il attendait les remarques possible de Childéric, voir aussi le possible changement de sujet ensuite.




Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-bleu260/260[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-bleu  (260/260)
CP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-rouge330/330[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-rouge  (330/330)
CC:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-jaune216/216[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-jaune  (216/216)
Message Re: [Janvier 553] Deux places, deux amis.   [Janvier 553] Deux places, deux amis. EmptyVen 8 Mai - 15:55
    Il écouta donc Silas parler. Il vit la fierté dans le regard de son ami. Les choses allaient bien et si la formation des nouvelles recrues pouvait se gérer sans qu’il ait à mettre les mains dedans, ça lui allait très bien. Déléguer ce genre tâche était compliqué on venait souvent malgré tout lui demander son avis et il s’efforcer de s’impliquer le moins possible quand les choses marchaient bien sans lui. À trop donner d’ordre, on en bride les initiatives personnelles. Une chose que celui qui fut lion voulait éviter absolument. Il se contenant silencieusement donc de hocher la tête au commentaire du troisième gardien. Ils auraient bientôt besoin de ses enfants nombreux sont ceux qui ne reviendraient pas de l’entraînement. Il est difficile et mortel. Mais c’était un mal nécessaire.

    « - Bien, une bonne chose Silas. Nous sommes contents de toi. »

    Il se pencha alors sur le côté pour échanger quelques mots au chambellan qui se trouvait à ses côtés. Il avait préparé quelques choses pour le troisième gardien, d’autres ordres. Il avait attribué à ses chevaliers d’or certaines des régions du monde pour qu’il s’en occupe et veille à garder ces dernières sous contrôle. Mais il fallait bien parfois leur donner un petit coup de pouce. L’homme entre deux âges à la barbe poivre et seul qui servait le Pope revient rapidement avec un ordre de mission qu’il allait transmettre à son ami.

    « - Cet ordre de mission ne t’est pas destiné Silas des Gémeaux, mais il est de ta juridiction. Je veux que tu reçoives Mehry de l'Ophiuchus et Argus de l’Oiseau de Paradis. Une sainte d’argent et une sainte de bronze. Peut-être les as tu déjà rencontré. Mehry vient de Perse et c’est là que les deux jeunes femmes se rendront. Nous voulons que tu leur expliques ce que tu as trouvé lors de ta dernière mission, le reste, nous te faisons confiance. Elles devront partir toutes les deux pour obtenir des informations. N’hésite pas si tu as des questions. »

    Il adressa alors un signe de tête à son homme de confiance qui alla confier l’ordre de mission à Silas. Ce dernier se pencha respectueusement devant le chevalier d’or avant de lui remettre le papier, de se tourner vers le Pope et de le saluer à son tour avant de prendre congé. Le grand Pope sourit sous masque. Il fit craquer ses épaules et se redressa. Il déposa le masque sur le côté de son trône et descendit vers son ami. Il le salue plus chaleureusement cette fois, il n’était plus le grand Pope, mais bien Childéric, simplement.

    « - À mon ami, je suis content de te voir ! »

    Il désigna de la main des banquettes qui étaient installées un peu sur le côté avec une table entre ces dernières, sur laquelle se trouvait une carafe de vin et deux verres. Il avait réussi à dégager un peu de temps dans son ordre du jour. Un temps dont il avait besoin. Il aurait aimé pouvoir lui dire tant de chose, mais il ne pouvait. Les secrets, les masques et les mensonges ont un poids. Un poids qui s’avère parfois horriblement lourd. Celui-ci fut lui s’installa alors confortablement, malgré sa longue toge blanche fort peu pratique. Il versa le liquide carmin dans les deux verres et se saisit du sien avant de le lever vers son ami pour qu’il puisse trinquer.

    « - Alors, quoi de nouveau au Sanctuaire et pour toi Silas ? »

    Il y a quelque temps maintenant que les deux amis n’avaient pas pu trouver du temps pour discuter tranquillement librement. Et Silas avait sûrement beaucoup de choses à dire, que ça soit sur les ordres qu’il venait de lui donner, ou sur le reste de sa vie. Oui, il était temps pour l’amitié et le Pope saurait profiter de cette pause bienvenue d’une petite heure. Peut-être moins… sûrement moins...



“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Janvier 553] Deux places, deux amis. Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric En ligne
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-bleu1650/1650[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-rouge1250/1250[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-jaune1500/1500[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Deux places, deux amis.   [Janvier 553] Deux places, deux amis. EmptyDim 10 Mai - 13:28

Le chambellan du Grand Pope arriva pour donner un parchemin scellé à Silas. Ce dernier tendit la main et agrippa le rouleau. Il ne l'ouvrit pas. Childéric venait de lui dire que ce n'était pas un ordre pour lui mais que cela concernait la Perse, la zone géographique que Childéric avait placée sous sa protection à la vue de sa connaissance de la région et de son attachement. Ainsi donc il avait été décidé d'envoyer deux Saints en mission, un Silver et un Bronze. Il connaissait Mehry pour l'avoir déjà rencontrée et combattu à coté d'elle lors de la campagne d'Italie, elle était arrivée tout comme lui avec la deuxième vague de chevaliers. Argus était par contre inconnu pour lui.

Avant même que le Gold Saint n'ouvre la bouche, le Grand Pope congédia toutes les personnes se trouvant dans la salle. Lorsqu'ils furent seuls, Le Pope retira le lourd casque de sa tête et Silas put enfin revoir la barbe blonde et les yeux d’émeraude de son ami. Il n'avait plus le Grand Pope en face de lui mais Childéric le lion, son ami.

_ Enfin un visage plus chaleureux mon ami!

Le chevalier des Gémeaux laissa s'échapper un petit rire tout en continuant de regarder son ami. La grande barbe et la toge lui offraient un étrange mélange désaccordé. Silas suivit son ami jusqu'aux banquettes et accepta la coupe de vin qu'il lui offrit. Un léger toast puis il trempa sa bouche dans le liquide alcoolisé. L'homme savait le prendre par les sentiments et Silas se doutait qu'il avait choisi ce cru en sachant que c'était le jour de sa venue. Il allait maintenant répondre à Childéric.

_ Pas grand chose de neuf pour ma part. Je m'occupe de nos aspirants comme tu me l'as si aimablement demandé. Cela me prend la moitié de la semaine. L'autre partie je m'en sers pour ma personne.

Il marqua un temps de pause, reprit une petite lampée de vin et reprit son discours.

_ As-tu rencontré notre nouveau Phénix? L'homme ferait partie des saints du siècle dernier, la génération de mon aïeul Sokaris. Et il l'aurait même connu. L'homme a monté les marches pour se recueillir dans le temple du Sagittaire. Il a poussé jusqu'à toi?

Silas avait fini sa coupe de vin, voyant que Childéric venait faire de même, il se permit de resservir les deux coupes dorées. Childéric avait pris de ses nouvelles, maintenant c'était à lui de le faire.

_ Et toi quoi de neuf? Des choses que tu peux me dire? Tu arrives encore à supporter le rôle du chef masqué?

Silas savait parfaitement que Childéric ne pouvait lui dire la moitié qu'il souhaitait, par obligation ou par choix. Mais il espérait que le Pope déverse un peu de son mal-être à son ami pour qu'il se libère de la pression ou de ses maux. Ne sachant pas si Childéric serait d'humeur à cela, Silas bifurqua sur le sujet de la mission.

_ Dis-moi. Quelles informations tu as eu de Perse pour que tu souhaites y envoyer deux Saints dont une Silver? Il s'y passe quoi?

Si Silas n'avait pas eu son rapport écrit laissé par un garde dans son temple, cela voulait sûrement dire qu'il se passait quelque chose par la haut...




Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-bleu260/260[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-bleu  (260/260)
CP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-rouge330/330[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-rouge  (330/330)
CC:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-jaune216/216[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-jaune  (216/216)
Message Re: [Janvier 553] Deux places, deux amis.   [Janvier 553] Deux places, deux amis. EmptyDim 10 Mai - 14:41
    Le Pope écouta donc son ami. Il n’avait pas de question immédiate concernant la mission qu’il avait confiée à ces deux saintes. Bien, il parlerait sûrement de ça après. Installés tranquillement sur ces banquettes et avoir trinqué, ils pourraient parler normalement. Du moins, aussi normalement que le permettaient masques et secrets. Ça lui manquait vraiment, d’être juste le lion, et non plus le Pope. Le poids du pouvoir et de la couronne pèse sur ses épaules. Mais ses épaules étaient solides et il avait des gens pour l’aider en cas de besoin. Oui, il survivrait au poids de la couronne, mais est-ce que les autres survivraient à ses décisions ? Il chassa tout ça dans un coin de son esprit et se concentra sur la conversation. C’était là un moment de paix, pas de pouvoir.

    Silas lui parla de lui donc, et ce qu’il faisait. Prendre des nouvelles de son ami, pas du chevalier. Oui, il se doutait que la mission qui le poussait à s’occuper des formations était assez prenante et qu’il y passerait du temps. Mais c’était une bonne chose. Nous aurions rapidement besoin de ces nouvelles graines. De ces soldats qui viendraient combattre les guerres de demain. Car ces guerres n’allaient pas attendre et elles seraient là plus vite qu’on ne le pensait. Il voulait être prêt pour les recevoir… Mais ça serait difficile. Il avait le sentiment qu’il faudrait regarder à l’est et à l’ouest et il ne serait peut-être pas capable de tenir le grand écart. Il soupira et chasse de nouveau ses pensées. La couronne ne vous quitte vraiment jamais.

    La suite le surpris. Il n’avait pas encore rencontré ce nouveau phénix, mais savoir un chevalier si vieux dans ses rangs le poussa à de nouvelles questions. Et surtout, ils auraient peut-être de nouvelles réponses. Parfait, il rajouterait le chevalier de bronze du phénix à son ordre du jour quand il y aurait de la place. Il y aurait des informations à tirer de ce garçon sûrement, s’il avait connu l’ancêtre de Silas. Le dernier porter de l’armure, Xanathos du phénix, ce l’était vu retirer pour une histoire étrange que celui-ci fut lion n’avait pas vraiment suivi et dont il n’avait pas poussé dans les archives. Une vague histoire d’insubordination.

    « - Non, je n’ai pas encore eu ce plaisir mais je vais corriger ça au plus vite. S’il est si vieux que ça, peut-être pourra-t-il s’avérer utile alors. »

    Et la prochaine question de son ami, bien que simple, lui sera le coeur légèrement. Il était passé tristement maître dans l’art de cacher ses émotions, malgré l’absence de masque alors Silas, même celui qui le connaissait le mieux, ne remarquerait rien. Mais il y a des mensonges et des secrets qu’on est obligé de garder. Il devait garder les choses qu’il voulait partager à son ami pour lui. Lui parler de son mariage, de son fils, de ses doutes, mais non. Il devait garder ça pour lui, c’était son devoir, c’étaient ses mensonges, c’étaient ses secrets. Il sourit alors à Silas et esquissa un petit rire, non pas un rugissement, mais plutôt un grognement de fauve, l’étape juste avant.

    « - Je n’ai le temps de rien. Si ce n’est de gérer les problèmes et tu sais qu’ils sont légion. Entre l’augure dans nos prisons, Lesath qui a sombré, Kilian et ses poules… Bref, la routine ! »

    Et cette fois, c’est le rugissement de rire qui sortit de la gorge du Pope. Il fallait qu’il profite de ces petits moments quand il le pouvait. Bientôt, il remettrait le masque. Bientôt, il serait de nouveau la voix de Promachos. Une voix dont on pèse chaque mot et où chaque mot peut coûter une vie. La suite de leur conversation serait cette fois un peu plus professionnelle. Oui, il y avait des troubles à l’est, rien de visible pour le moment, mais il voulait plutôt prévenir que guerrier. Son objectif premier était d’éviter de se retrouver arraché sur deux fronts.

    « - Non, rien de spéciale, mais il vaut mieux prévenir que guérir. Je ne voudrais pas qu’on soit pris de cours et l’homme que tu as rencontré m’intrigues et l’empire piétine sur les terres d’orient. Des rumeurs aussi remontent et j’aimerai bien avoir des nouvelles plus fraîches, sans envoyer l’or, du moins tout de suite. Ca ne te dérange pas ? Tu connais les deux guerrières que j'ai choisi pour cette mission ? »



“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Janvier 553] Deux places, deux amis. Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric En ligne
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-bleu1650/1650[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-rouge1250/1250[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-jaune1500/1500[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Deux places, deux amis.   [Janvier 553] Deux places, deux amis. EmptyJeu 14 Mai - 15:16

Silas regardait son ami qui semblait déborder par le travail par ses dires. Les premiers mois et les premières années étaient les plus dures à ce qu'on disait. Peut-être qu'avec le temps l'ancien Gold Saint du Lion déléguera plus de chose à des collaborateurs ou d'autres Saints. Va savoir. Il détailla les noms qu'il venait de lui donner et aller lui répondre dans l'ordre. C'était pour faire de la conversation, passer le temps, même si en faisant cela il dirait ce qu'il pense vraiment. Il ricana lorsqu'il parla de Killian et de poules, il voyait mal l'alchimiste avoir dans son temple des gallinacées. Il se demandait bien c'était quoi cette histoire.

_ Lesath ne me répond même pas quand je dois traverser son temple. J'ai peur de le trouver en mode Diogène si je devais m'enfoncer dans sa demeure. Et vu que tu connais notre amitié commune en plus... Voilà....

Autre point l'Augure. Silas pensait qu'il était dangereux de l'avoir au Sanctuaire. Apollon enfermé, il était le plus haut de sa caste. Les oracles reviendraient un jour ou l'autre pour lui ainsi que pour Apollon, c'était leur donnait un trop joli butin s'ils devaient venir au Sanctuaire un jour. S'ils s'alliaient à nouveau avec le Soleil Noir, l'histoire serait peut-être différente cette fois-là.

_ Toujours pas décidé à tuer l'Augure? Je suppose qu'il n'a pas vidé son sac d'information et il ne le fera surement jamais. Tu connais ma position sur les tributs. J'ai toujours trouvé cela trop dangereux. Si Ariane ne nous a pas apporté de problème, tu dois te souvenir que Jehane a voulu nous la faire à l'envers et que Haldor nous a causé bien du souci après son départ. Mais bon tu es le Pope maintenant. J'espère juste ne pas te dire un "je te l'avais dit" dans quelques mois.

Clin d'œil amical, nouvelle gorgée de vin. Temps de pause. La demeure du Pope était calme, trop calme même, encore plus que son temple.

_ Killian et poules dans la même phrase... Vraiment?

Il se mit à rire pour faire écho au rire précédent de Childéric. Les paroles de son ami lui firent revenir des souvenirs, ceux de son retour de son dernier voyage à Arbelès. Enkidu c'était ainsi que l'éveillé s'était présenté à lui. Silas en gardaient un bon souvenir de cette rencontre et il se disait qu'il aimerait bien reparlait avec cette personne.

_ Enkidu? Je suppose que tes informateurs n'ont rien sur lui? Rumeurs tu disais? Je peux savoir lesquels? Oui je connais Mehry, nous nous sommes déjà croisé en Perse justement et nous avons combattu côte à côte pendant la campagne d'Italie. Par contre je ne connais pas Argus. Je ferais donc connaissance avec lorsque je les convoquerai. Si cela te va, elles se rendront jusque Attaleia d'abord et se mélangeront ensuite à la population migratoire à partir de la? A moins que tu sois plus pressé et je préconise Doliché. Mais pas plus proche si tu as vraiment des doutes....






Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-bleu260/260[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-bleu  (260/260)
CP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-rouge330/330[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-rouge  (330/330)
CC:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-jaune216/216[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-jaune  (216/216)
Message Re: [Janvier 553] Deux places, deux amis.   [Janvier 553] Deux places, deux amis. EmptyVen 15 Mai - 1:05
    Retrouver le scorpion nue dans un tonneau aurait été presque un soulagement par rapport à ce qui s’était vraiment passé. Le scorpion n’était plus qu’une ombre, un roi de poussière qui règne sur un monde vide. Il avait échangé quelques coups aussi. Mais au moins, quelques choses avaient été dites et s’il avait encore du travail, il avait l’impression quelque chose avait été fait. Bien ou mal, c’est l’avenir qui le dirait mais au moins, les choses à propos du scorpion étaient en mouvement. En tout cas, les retours que lui offrait le troisième gardien correspondaient aux rumeurs qui couraient. Il n’empêchait personne de passer au moins, c’était déjà ça. L’ancien lion soupira après que son ami eut terminé. Si seulement les choses pouvaient être simples, si seulement…

    Et le lion soupira de nouveau quand le gémeau déversa sa diatribe. Il était agacé maintenant par ce genre de comportement. Alors qu’il aurait pu tenir un discours similaire il y a quelque temps. Les choses maintenant étaient différentes. Maintenant, il voulait prévoir le futur, il voulait maintenant faire quelque chose du monde. Il voulait maintenant faire en sorte que la cité ne soit pas assiégée et qu’ils se retrouvent coincés. Tous ces petits détails sur lesquels, s’il arrivait à obtenir quelque chose de l’augure, serait bien plus précieux pour tout le monde que simplement se débarrasser de lui. Il savait très bien que, même scellé, il était possible pour un dieu de se choisir une voix. Et autant négocier avec une voix qu’il connaissait et qu’il appréciait au fond. Par contre, la voix du Pope se fit plus dure quand il répondit à son ami, plus sérieuse, plus ferme. Il était là celui qui commande, pas seulement l’ami.

    « - Et quelqu’un d’autre prendra sa place tout aussi vite, sans que nous puissions rien y faire. Au moins là, nous pouvons négocier. Nous pouvons construire, malgré les ruines et le sang. Ou du moins essayer. Le danger nous dépasse, ce n’est pas simplement les augures et les berserkers contre les saints. Il y a quelque chose d’autre… Pourquoi le soleil s'est livré ? Parce qu'il avait perdu la guerre ? Non, loin de là, et tu le sais aussi bien que moi. Il n’a pas mis tous ses œufs dans le même panier, alors pourquoi ? Et il faut trouver pourquoi ! Car la guerre viendra ! Elle viendra de l’est, de l’ouest, du nord, peut être même aussi du sud. Nous devons briser le siège, si nous voulons pas voir la nouvelle Rome subir le même sort que l’ancienne! Essaie de voir les choses sur le long terme, et sur ce qui nous attend, plutôt que de te focaliser sur ça. Et puis, tu aurais eu de meilleures histoires d’ours à raconter, je suis sûr qu’Haldor n’aurait pas été un problème… Enfin, pas jusqu’à Acamas... »

    Il aurait voulu rire, mais seul un petit sourire vient ourler ses lèvres. Il avait revu l’ancien servant d’Odin lors de la mort de son prédécesseur, en tant que cardinal de la mort, allié avec ce mystérieux servant d’Arès. S’il faisait sauter la tête de l’Augure oui, il s’éviterait des problèmes, mais combien en rajouterait-il sur sa liste ? Bien trop ! Mais Silas était qui il était et le lion appréciait malgré tout la compagnie de son ami. Le sujet suivant serait moins glissant.

    « - Ne me demande pas. Mais oui, il a des problèmes de volatile... »

    Puis de nouveau vint le travail. La mission avait son importance les rumeurs de l’est grondant inquiétait le Pope et il voulait voir de quoi il en retournait de temps en temps. Et ce nom d’Enkidu n’augurait pas grand-chose de bon. Il faudrait qu’il creuse plus profondément les archives de Star Hill à ce propos… Il avait tant de chose à faire et les journées étaient diablement trop courtes. Pour le reste, les questions de son ami étaient légitimes.

    « - Des rumeurs qui viennent de par delà l’Euphrate. Comme quoi l’Empire Perse serait en proie à une guerre étrange, pas une guerre de dormeur… une guerre d’éveillé. Alors oui, je veux savoir. Tu sais aussi bien que moi ce qui dors à l’Est et ce qui doit rester endormie ! Rien sur ton homme, c’est un mystère, c’est une des raisons qui me poussent à les envoyer. Qu’elle ne se mette pas en danger, qu’elle n’utilise pas le cosmos, bref, qu’elle ne se fasse pas découvrir. C’est ma condition. Le reste, tout ce qu’elles peuvent apporter nous sera utile. Pour les détails pratiques, je ne connais pas le coin et je m’en fiche un peu. Je ne t’ai pas confié cette zone pour rien ! C’est ton travail ça alors n’essaie pas de me le faire faire ! »

    Cette fois, il rit de son rire rugissement et il rit à gorge déployée !


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Janvier 553] Deux places, deux amis. Deric_11


Dernière édition par Childéric le Lun 18 Mai - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric En ligne
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-bleu1650/1650[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-rouge1250/1250[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-jaune1500/1500[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Deux places, deux amis.   [Janvier 553] Deux places, deux amis. EmptyVen 15 Mai - 10:03

Le Pope haussa le ton sur les propos du Gold Saint. Silas avait sa vision des choses, Childéric les siennes. Mais Childéric avait commis une erreur, il pensait que contrairement à lui, Silas n'avait pas changé et pourtant si, la dernière guerre l'avait changé mais le Pope par la distance qu'il avait mis entre eux d'eux n'avait pas pu l'apercevoir.

_ Crois-tu vraiment que je ne pense pas au long terme aussi? La paix sur des années ou des siècles, c'est ma volonté également et pas juste quelques mois... Je respecte le Pope et ses décisions mais je conseillais juste mon vieil ami... Penses-tu que je ne me questionne pas aussi sur ce sourire? Je te rappelle que j'étais présent à ce moment là. Mais si Apollon était là où il voulait être? Proche de son Augure. S'il peut donner sa bénédiction quand il le souhaite qui te dit qu'il ne l'a pas donné à quelqu'un d'autre déjà et que Cuchulainn n'est qu'un augure fantoche, présent pour nous occuper... Soit tu es la voix de la déesse, je suivrais tes décisions....

Il coupa court à la discussion, il savait Childéric tout aussi borné qu'il l'était et il ne pouvait pas mettre en doute les décisions de son supérieur. Mais pour Silas c'était une erreur à l'heure actuelle, et Childéric s'en mordra ses pattes de lion quand il s'avérera que tout n'était que stratagème du dieu solaire. Il espérait tant se tromper. Il espérait juste qu'il avait trop peur que l'histoire se répète. Il fallait remettre l'autre sujet sur le devant de la scène, la mission de Mehry et d'Argus.

_ Cette rumeur remonte encore donc... Quand la même rumeur arrive de différentes sources, la rumeur n'est plus mais elle devient information. Je comprends ton inquiétude, surtout si un nouvel ordre fait son entrée parmi tous ceux déjà présent actuellement... Soit elles rejoindront la voient des hommes à partir d'Attaleia, cela rallongera le voyage de plusieurs jours mais il en sera plus sécuritaire. J'ai une question. Doivent-elles juste être des observateurs, ou peuvent-elles prendre contact si l’occasion se présente?

Espionnes ou émissaires? Cela avait une différence. Childéric serait le décisionnaire de cette question finale. Devait-elle juste ramener les informations d'une surveillance, où être le premier contacte actuelle avec un future allié ou un future ennemi... Silas refit le service des coupes vides, il savait que ce serait la dernière de leur entretien. Cela lui rappela une chose.

_ Au fait t'as reçu les deux amphores de vin aux herbes que j'ai fait livrer?





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-bleu260/260[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-bleu  (260/260)
CP:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-rouge330/330[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-rouge  (330/330)
CC:
[Janvier 553] Deux places, deux amis. G-jaune216/216[Janvier 553] Deux places, deux amis. V-jaune  (216/216)
Message Re: [Janvier 553] Deux places, deux amis.   [Janvier 553] Deux places, deux amis. EmptyDim 17 Mai - 17:45
    Il soupira quand Silas commença sa réponse. Il y avait du sens dans ce qu’il disait, mais il oubliait beaucoup de choses . Comment construire la paix avec un cadavre ? La vérité était aussi simple que ça. Si le désir de paix de son ami avait été aussi véridique qu’il l’avait dit, il n’aurait rien voulu construire sur un cadavre. On construit jamais rien de bien sûr la mort. En l’état, le Pope savait qu’il y en avait déjà trop eu d’un côté comme de l’autre. Que c’était une tâche impossible, mais il devait, d’une façon ou d’une autre, essayé quelque chose. Il devait à tout prix briser le siège de la cité qu’il présentait. Il ne devait pas laisser aux ennemis de la déesse l’occasion de poser tous ensemble leur armée devant les murs du Sanctuaire, car inévitablement, c’est là qu’on arriverait s’il ne faisait rien pour éviter cet impératif. Mais bon, il entera le sujet d’un signe de la main, Silas n’était pas le mieux placer pour discuter de ça. Il aimait beaucoup son ami, il avait longtemps partagé avec lui l’aversion de la politique, mais maintenant qu’il était le nez dedans, Childéric voyait les choses sous un autre angle.

    Le reste de la réplique de Silas ne l’aida pas beaucoup plus. De toute façon dès qu’il s’agit d’une rumeur, même infimes, il faut savoir. Si la rumeur se répète, elle devient information et l’information est la clef de voûte de l’action. Oui, l’est se réveille, et avec lui ses démons. Des démons qui, à terme, risquent de devenir des problèmes pour bien plus que les seuls guerriers d’Athéna. Des forces qui, finalement, pourrait être sa solution, mais c’était reculer pour mieux sauter et il n’aimait pas trop ça, prendre de l’élan pour se jeter dans le vide sans savoir où il allait. Il l’aurait fait avant sans hésiter, mais avant, il n’y aurait eu que lui et la chute. Maintenant, s’il faisait ça, il emportait tous les siens avec lui dans l’abîme et c’est ce qu’il voulait éviter plus que tout. Il soupira de nouveau et vida sa coupe de vin. Au moins, ça avait été plus agréable que juste une audience de plus.

    « - Elles sont des enfants ou des chevaliers d’Athéna Silas ? Ma seule consigne, comme je t’ai dit, c’est qu’elle ne se fasse pas découvrir, le reste, libre à elle d’aviser si le besoin s’en fait sentir. Je ne peux pas tout prévoir d’ici, et j’ai confiance dans les chevaliers que j’ai choisis. Tu peux leur dire ça tient ! »

    Il rit cette fois. Il n’aimait pas régentait les moindres faits et gestes de ses hommes. Ce n’était pas sa façon de faire. Il donnait ses ordres, exposait ses directives, mais il y avait des choses qu’il ne pourrait régenter ou qui serait inadapté à la réalité du terrain. Il ne pouvait pas être partout, enfin, à moitié seulement, mais il voulait être sûr que cette mission est bien menée. Le gémeau remplit de nouveau le verre de son ami, verre qui ne reste pas plein bien longtemps. Un sourire sur le visage de celui qui fut lion sera la réponse première à ce que lui avait demandé son ami.

    « - Quel vin ? Je n’ai pas reçu de vin moi . Enfin, il n’y en avait pas assez pour vraiment dire ce que c’était ! »

    Et il rit de nouveau. Il était difficile pour lui de rester homme sous la couronne et pas seulement de rester l’incarnation du pouvoir. De faire la part des choses entre l’homme et la couronne, c’était un exercice difficile pour lui, auquel il devait s’adapter. Il ne voulait pas finir comme Akrites ou Bélissaire, complètement rongé par elle à n’en devenir juste que l’émanation, rien de plus. Il voulait rester lui-même, malgré le pouvoir et ses devoirs. Mais ça serait un combat difficile, le plus difficile de sa vie même. Le chambellan du Pope se présenta dans la pièce et vint murmurer quelques mots à l’oreille du maître des lieux. Childéric poussa un profond soupir, le devoir n’attendait jamais vraiment très longtemps mais ces quelques minutes avec son ami lui avaient permis de souffler. C’était une bonne chose.

    « - Eh bien, Silas, je vais devoir te renvoyer à ton devoir, le mien m’appelle. Au plaisir mon ami. Au, avant que j’oublie, essaie de faire connaissance avec Nébu, le bélier, si ce n’est pas déjà le cas, vous partirez en mission ensemble dans les prochains jours. »

    Il se leva et donna une accolade à son ami, avant de repartir avec son chambellan vers ce qui l’attendait…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Janvier 553] Deux places, deux amis. Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric En ligne
 
[Janvier 553] Deux places, deux amis.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Pope-
Sauter vers: