Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (0/0)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (0/0)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (0/0)
Message [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyLun 4 Mai - 20:53
Janvier 551, à proximité du Sanctuaire

Comme à son habitude, la silhouette musarde, vadrouille ici et là, aux abords du Sanctuaire. En tapinois, elle guette, analyse et s’efforce de dénicher de nouvelles perles ; ces terres parfois inexplorées, empreintes de tranquillité. Toutefois, la boue et le sable préservent les traces des passages et, de temps à autre, l’intérêt se pique au vif, se transforme en une forme d’avidité, de désir. Une inavouable curiosité. Dès lors, la chasse débute : la femme aux reptiles ambitionne la trouvaille de jeunes pousses pleines de potentiel. En effet, celles-ci s’avèrent parfois surprenantes, lorsque l’on sait comment s’y prendre. L’instinct n’est cependant pas sans faille et, de nombreuses fois, un coup d’œil suffit à intimer l’oubli ; il offre aussi de belles surprises.

Perchée sur son rocher, Mehry étudie les âmes enfantines et adultes qui espèrent, un jour, devenir l’un des grands Chevaliers. Non, non plus, pas encore, certainement pas. Ah, peut-être. Cette fois, c’est cette gamine à l’allure de souris qui l’intrigue. Son œil n’est pas absolu, bien loin de là, d’autant lorsque la rencontre se fait de manière si distante, mais il ne semble pas y avoir tout à jeter.

Sans attendre, ses mains la propulsent hors de sa tour d’observation. La pente dévalée, elle se dirige vers celle qui s’entraîne en solitaire ; sa démarche est informelle, mais elle n'y prête pas la moindre attention : Mehry n’est pas un modèle. Elle ne l’a, par ailleurs, jamais revendiqué. Pas une seule fois.

Dans tous les cas, elle approche, lentement mais sûrement de sa cible. Dépourvue de toute hésitation, elle se plante dans son dos et l’interpelle. Il n'y a dans ses paroles aucun signe de ménagement. Ménager un novice, cette idée lui paraît absurde, aujourd’hui encore : ils n'apprendront rien comme cela.

— Hé, p’tite. Dis-moi, depuis combien de temps tu t’entraînes comme ça ?

Citation :
Mehry porte son masque de chevalier, si jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-de-l-ophiu https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu120/120[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (120/120)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge180/180[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune101/101[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (101/101)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyMer 6 Mai - 11:50
Six mois qu'Argus avait rejoint le Sanctuaire. Six mois qu'elle ne craignait plus, au matin, de rouvrir les blessures sur son dos et de sentir le sang dégouliner contre sa peau. Les plaies s'étaient refermées, et ne laissaient plus qu'un réseau brun sur sa peau par ailleurs si pâle.
Cela faisait surtout six mois qu'Argus ne craignait plus de recevoir le fouet pour le moindre retard, pour des yeux levés trop haut au-dessus du sol. Oh, bien sûr, Maître Coelus était un Chevalier sévère, qui n'hésite pas à réprimander son apprentie avec un ton dur et à lui ordonner moult exercices éreintants jusqu'à que la lune fût haute dans le ciel. Mais jamais Argus n'avait crain pour sa vie.
Depuis six mois, la jeune fille avait l'impression de vivre dans un paradis. Elle n'arrivait toujours pas à se persuader de la réalité de ce qu'elle vivait. Alors, chaque matin, elle remerciait les divinités de son pays natal, dont elle avait oublié le nom et les rites, mais dont les visages, qu'elle parvenait encore, dans certains rêves, à distinguer sur des tentures floues, la rassuraient.
Le port de son masque, aussi, la rassérénait. Il cachait ses traits non caucasiens à ses interlocuteurs, ainsi que la couleur inhabituelle de ses yeux. Restaient ses cheveux, à la blancheur de l'albâtre, mais nulle ne l'observait plus comme un bel objet à dérober, contrairement à ce qui lui était arrivé par le passé.

Une silhouette se profilant dans son champ de vision attira son attention et elle interrompit son entraînement, méfiante. Cette femme portait elle aussi un masque de Chevalier, ce qui poussait l'enfant à la percevoir comme une alliée. Cependant, en six mois, elle ne l'avait jamais aperçue dans les parages.
Une très longue mission peut-être ?

Je suis ici depuis l'aurore, Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1497-argus-aspirant-fiche
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (0/0)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (0/0)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyJeu 7 Mai - 13:53
Les prunelles Lichen surveillent, sondent les gestes de l’enfant ; elles se questionnent, provoquent la naissance d’un sourcil arqué, dissimulé par delà son masque de femme. En outre, un étirement des lippes se dessine, lui aussi, lorsqu’elle prononce ces quelques mots. L’un d’eux, en particulier, en représente l’origine : Seigneur. Un rire pour le moins difficile à réprimer, mais qui témoigne de l’innocence de celle qui se trouve à proximité. La gorge demeure cependant muette à ce sujet, pour l’instant, et préfère s’attarder sur d’autres points. Des points autrement plus importants pour la survie des jeunes pousses. En effet, s’il est vrai que le temps semble doux et tranquille pour l’heure, une accalmie ne dure jamais très longtemps. Ainsi, mieux vaut prévenir ; prévenir pour ne pas avoir à ramasser des corps.

— Je vois. Prends une pause, p'tite. Une fois que t’auras repris du poil de la bête, on reprendra tout ça un peu plus proprement.

Il appert que l’Oisillon Blanc s’entraîne avec sérieux, bien plus qu’elle ne le faisait à l’époque. Hélas, il est parfois nécessaire d’accélérer les choses et, pourquoi pas, d’acculer la proie pour qu’elle en devienne plus solide. Une façon de procéder qui, probablement, ne ferait guère l’unanimité pour les autres âmes du Sanctuaire. Toutefois, celle-ci s’avère être, à ses yeux, la plus crédible : pour apprendre, il faut y mettre les moyens. Il ne reste ainsi plus qu'à espérer que la gazelle y soit réceptive.

— Si tu veux commencer tout de suite, veille à ne pas tomber dans les pommes : un poids mort est inutile dans un conflit. Si tu ne veux pas, c’est le moment de le dire, on pourra toujours travailler autre chose de moins physique.

Un souffle outrepasse la barrière des lèvres, s’envole en dépit de l’horreur qui recouvre son visage. Cette fois encore, la Persane se dévoile dans ses paroles dépourvues de la moindre tendresse, mais non pas de déraison. En cela, elle jauge cette apprentie qui, un jour peut-être, portera l’une de ses armures de sang.

Prévenante, à sa manière. Mais pas trop non plus.

Sans attendre la réponse, elle recule de quelques pas pour s’étirer, relève les bras, craque ses os. Pour autant, son attention reste toute portée sur l'albâtre silhouette. Bon, et maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-de-l-ophiu https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu120/120[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (120/120)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge180/180[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune101/101[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (101/101)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptySam 9 Mai - 0:55
Pendant quelques instants elles s'observèrent, face à face, et aucune ne put lire les expressions faciales de l'autre. Sous le masque d'Argus, le calme plat. Aucun des traits de son visage ne bougeait. Peut-être ses sourcils étaient-ils légèrement froncés, peut-être une petite moue avait-elle abaissé sa lippe. Cependant elle restait immobile, figée face à cette inconnu sortie du néant.
Et soudain, un éclat de rire secoua les épaules de la femme. Ce rire, dont l'apprenti ne pouvait même pas soupçonner la cause, ne fit que renforcer sa méfiance. A qui avait-elle affaire ? Que lui voulait ce Chevalier qu'elle n'avait jamais vu ?
A ses craintes rationnelles se mêlaient des réminiscences de ses souffrances.

Prendre une pause ? Concept inconnu de la jeune esclave. Et ce travail d'apprentie Chevalier, comparé aux corvées qu'elle a enchaînées pendant tant d'année, ne ressemble qu'à une immense pause. Pourquoi prendre une pause d'ailleurs ? Pour prendre du temps dans son apprentissage ? Non, décidément, Argus ne voyait pas l'intérêt d'une pause.
On ? On reprendra ? Cette fois-ci, la jeune fille haussa un sourcil. La femme était-elle une envoyée de Coelus ? L'avait-elle observée ? La jugeait-elle ?
Toujours méfiante, Argus préféra rester neutre.

Je ne suis pas certaine de comprendre ce que vous voulez, Seigneur.

Puis l'inconnu parla de commencer tout de suite. Il n'était donc plus question d'une pause ? Etonnamment, face à ce flux de paroles Argus se détendait un peu. Un humain lui parlait pour lui adresser plus que quelques ordres lapidaires. Elle ne pouvait pas être méchante.
Enfin, un fin sourire se dessina sur ses lèvres.

Sauf votre respect, ne sous-estimez pas mes capacités physiques. Cela fait bien longtemps que je ne tombe pas dans les pommes.

Si elle ne veut pas... Faire une pause ou s'entraîner ? Dans le doute, Argus garda le silence et continua de dévisager l'inconnue, tentant de percer le mystère de son identité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1497-argus-aspirant-fiche
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (0/0)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (0/0)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyMar 12 Mai - 17:54
Toutes deux se parent de l’humiliation, ce masque qui prétend dissimuler leur nature de femme, ne faisant que le mettre plus en valeur encore. De cette manière, nul ne peut lire, analyser selon les traits de celle en face ; la compréhension n’est pas des plus aisées, mais les expressions ne forment pas un tout. En effet, les tonalités et les gestes en disent également suffisamment sur ce qu’il se passe potentiellement dans une tête, bien que l’autre solution brille par sa rapidité.

Perplexe, calme, méfiante, imperméable, dans la lune […], les significations possibles sont nombreuses et, en l’état, la trentenaire ne dispose d’aucun moyen suffisamment fiable pour les sonder de manière concrète. La jeunette n’envoie que peu de signaux. Toutefois, l’aînée sélectionne ses cartes.

L’Ophiuchus s’étire, écoute l’enfant qui rabâche encore des mots insensés ; des mentions qui n’entraînent désormais plus de rire, mais de la lassitude. Une lassitude dévoilée sans l’ombre d’une hésitation, qui laisse malgré tout un rictus sur ses lippes. En outre, les bras cessent leurs exercices, se croisent devant le torse ; une mélodie soupirante retentit, guère habituée à traiter ce genre de cas.

— Juste, t’as pas besoin d’être aussi polie, tu sais ? Tu peux me tutoyer sans problème. Pour le nom, Mehry ou Ehsan suffira, à ta convenance.

De nouveau, les mirettes fixent l’albâtre silhouette, reportent leur attention sur les environs où nulle âme ne semble demeurer en ces lieux. Conséquemment, une main se porte sur le masque, le retire, le laissant tomber à ses pieds.

— Mieux ! Puisqu’on est que toutes les deux, autant en profiter !

Le museau hume l’air qui les entoure ; Mehry profite de cette opportunité pour se mettre à son aise, invite la plus jeune à en faire de même. S’il est vrai que le port du masque est obligatoire, rien ne les oblige à le conserver s’il n’y a personne dans les environs. Finalement, l’Ophiuchus se plante devant elle, l’observe sans honte.

— Tu ne tombes peut-être plus dans les pommes en entraînement, mais peux-tu tenir un véritable combat ? S’il se passe quelque chose, tu termines au sol, au mieux blessée, au pire bonne à enterrer. Sur les terrains, ceux qui sont trop confiants et ceux qui ne maîtrisent pas leurs capacités, quelles qu’elles soient, sont des poids morts. Ni plus ni moins. Si tu ne veux pas faire de pause, très bien, mais ne viens pas t’en plaindre par après ; mets-toi en place, on va commencer par quelques coups simples. Attaque-moi !

Stricte, assurément l’est-elle. Ses désirs sont ce qu’ils sont, mais elle ne souhaite pour autant pas des morts inutiles, cela va à l’encontre de ce que les anciens lui ont appris.

Citation :
On parle de quelques coups physiques bien entendu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-de-l-ophiu https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu120/120[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (120/120)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge180/180[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune101/101[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (101/101)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyMar 19 Mai - 18:24
Argus avait malgré tout marqué une pause dans son entraînement. Ses poings, aux doigts moins crispés, pendaient le long de son corps, et plus aucune force ne venait les pousser à frapper un mur ou un arbre. De même, tous ses muscles s'étaient détendus jusqu'au seuil minimum de la méfiance, qui lui permettrait de réagir, tendue comme un ressort, à la première menace. Son cosmos, lui aussi, vacillant comme un oisillon à peine sorti de l'œuf, avait perdu son aura offensive et son contentait de luire, faiblement.
Argus dévisageait sa vis à vis.

Elles se dévisagèrent, longtemps, et toutes deux restèrent immobiles. Le silence entre elles plana, longuement, battit de ses longues ailes ouatés alors que l'instant se prolongeait indéfiniment. Elles se dévisageaient, se jaugeaient sans doute, se jugeaient, et nulle ne laissait ce moment se terminer.

Enfin, lentement, Mehry reprend la parole. Des reproches. Une minuscule réprimande à laquelle un humain sain aurait normalement souri. Pourtant, à l'idée d'appeler cette femme, une femme libre, par son prénom, l'enfant sentait déjà des lanières de cuir lacérer son dos.
Pourtant elle prit sur elle et serra les poings. Elle serait forte. Ou se contentait-elle d'obéir ?
Elle hocha la tête.

Mehry.

Pire encore, Mehry retira son masque. La loi de tuer ou d'aimer ne s'appliquait-elle qu'aux hommes ? Même si l'église commençait à réprimander un amour qu'elle jugeait répréhensible, Argus ignorait tout du point de vue de ces terres plurimillénaires.
Elle se figea, pâle comme le marbre. Cependant elle devait prouver à ce Chevalier qui lui était supérieur qu'elle était forte.
Ou obéissante, au choix.
D'une main tremblante, l'aspirante retira son masque. Et révéla ses traits qui venaient de loin.

Mehry semblait parfaitement à son aise, désinvolte dans l'air tiède de l'hiver. D'un ton qui prouvait toute cette assurance, elle sermonna l'enfant sur les dangers de se surestimer, avant de la provoquer en duel.
Argus hocha à nouveau la tête, et se plaça en position de combat. Quelques instants passèrent puis, soudainement, elle fonça à toute allure vers la silver pour lui décocher un coup de poing qui servirait de feinte pendant qu'elle balayerait ses jambes d'un pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1497-argus-aspirant-fiche
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (0/0)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (0/0)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyJeu 21 Mai - 19:04
L’albâtre se relâche, invite l’énergie à diminuer son intensité, ne cesse pourtant de dévisager celle qui, plus tôt, l’interrompait. L’immobilité s’installe, domine en maîtresse, mais acquiert un caractère unilatéral lorsque les lippes se délient, que les gestes de l’Ophiuchus retrouvent leur rythme. Par ailleurs, elle n’apprécie que très peu les formalités et les échanges s’imprègnent d’une sensation dépourvue de mots. L’autre se soumet, laconique dans son verbe, se transforme en statue de pierre alors que le masque s’enlève ; sans surprise, les mains mal-assurées suivent le mouvement et dévoilent les traits d’un visage qui, lui non plus, n’est pas d’ici.

L’obligation n’est qu’une illusion.

Stricte, certes. Toutefois, les traces ne se teintent d’aucune malveillance. Ce que Mehry représente à ses propres yeux est assumé ; les événements d’autrefois ont mené à sa construction, ont guidé le chemin qu’elle emprunte désormais. Les racines n’en sont pas pour autant oubliées, ni même la voix des anciens qui contaient les mythes de la Lumière du Monde. L’un n’empêche aucunement l’autre ; les opportunités se saisissent ou s’échappent et, si celles-ci permettent un jour de lui offrir cette possibilité, elle n’aurait plus à les percevoir.

Elle, lui, eux.

La demande est ainsi formulée : Attaquer. Pour autant, le corps ne se déplace pas, conserve sa position, demeure à l’inverse des mots qu’il prononcent. L’enfant tire cependant sur sa nuque, positionne son corps et déjà fonce-t-elle vers sa semblable. Elle se précipite vers l’ennemie d’une fois dont elle ne connaît, a priori, rien. Le félin perd son instinct. En cela, les pieds reculent, se déportent ; la poussière et le sable s’entremêlent, s’envolent, de là où, désormais, elle n’est plus à portée. Ce genre de combat, elle les refuse sans peine. Ce n'est pas ce qu'elle veut voir et, cela, Mehry ne se dérange aucunement pour le faire savoir.

— Ok, stop. Dis-moi, p’tite. C’était quoi ton idée en fonçant directement sur moi comme ça ? Tu pensais à quoi, quand t’as voulu m’atteindre ?

Petit oiseau est prometteur et peut-être avait-il une idée en tête, à ce moment précis. Néanmoins, plus que la force physique, c’est plutôt la cohérence et la recherche qu’elle tente de déceler. Une excuse pour deviner au mieux le potentiel, en somme.

— Maintenant que j’y pense, tu m’as toujours pas donné ton nom.

Qu'elle puisse placer une appellation sur un visage, sur une voix, dans l’éventualité où cela serait nécessaire dans le futur.

— N’hésite pas non plus à poser des questions, j’suis là pour ça. Et, si vraiment tu t'sens mal à l'aise, tu peux remettre ton masque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-de-l-ophiu https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu120/120[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (120/120)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge180/180[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune101/101[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (101/101)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyMer 27 Mai - 17:08
Argus aurait dû s'y attendre, le temps qu'elle atteigne le Chevalier d'Argent, celle-ci s'était enfuie hors de portée. Sans son masque, la déception et la frustration de l'enfant devenaient visibles, aiguillonnées par les remarques acerbes de son opposante.
Argus, d'ordinaire si douce et si docile, sentit le ressentiment pointer en elle. Elle était marrante, la vieille, à lui faire des reproches, ça faisait que quelques mois qu'elle avait commencé son entraînement, et elle n'avait pas la main sur les choix pédagogiques de son maître.
Elle serra les poings. Répondrait-elle à la question de son examinatrice ? Rendue amère par l'humiliation, elle marmonna :

Rien de bien intelligent...

Et, frustrée, elle ramassa une poignée de sable qu'elle jeta vers le visage de Mehry, qui avait si à propos retiré son masque. Elle insuffla dans ses grains dorés un peu de ce cosmos qu'elle venait à peine de commencer à apprendre à appréhender, pour que ceux-ci volassent plus loin.
Et alors qu'elle se jetait vers son adversaire, la tête désormais vide de tout plan, elle cria :

Je m'appelle Argus !

Encore ce nom qu'elle donnait sans réfléchir, sans se souvenir de la première fois qu'elle l'avait utilisé, sans mêle se demander comment on l'appelait avant cette grande marche dont elle ne gardait qu'un vague souvenir et des cicatrices sur le dos.
Lorsque Mehry suggéra qu'elle pouvait ne pas avoir le courage suffisant pour rester à visage découvert, Argus frémit. Puis, d'un geste, elle envoya son masque valser au loin. Il atterrit dans une touffe d'herbe, son éclat luisant sous le soleil.
La partie encore claire de son esprit nota d'aller le récupérer après l'entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1497-argus-aspirant-fiche
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (0/0)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (0/0)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptySam 30 Mai - 20:25
La frustration se lit sur les traits de l’enfant, alors même que l’autre s’éloigne de sa position. Ainsi donc elle commente, fixe l’apprentie pour mieux la cerner. Dans certains cas, le masque demeure un obstacle à la connaissance, raison pour laquelle, entre autres, l’adulte ne souhaite guère son maintien durant cet entretien. Pourtant, le déroulement paraît étrange, bien différent de ce qu’elle entraperçoit d’habitude. Obéissante, mais peu réceptive, peut-être. Ou peu confiante.

Rien de bien intelligent. À ces quelques mots, un soupir outrepasse la barrière, furtif, et disparaît aussitôt ; les hypothèses semblent se confirmer, lorsqu'elle demande un surplus d'informations concernant les précédentes actions, et cette tournure ne convient guère à l’Ophiuchus. Parce qu'elle est persuadée que ce n'est pas si simple, et qu'elle n'a aucunement l'intention de laisser les choses telles qu'elles sont actuellement.

Pourtant, nul temps pour rétorquer ne survient ; une main ramasse le sable, le disperse plus ou moins loin, puis le corps se jette derechef dans sa direction. Une satisfaction pour un acte, pour des lettres comptées. Les explications émises plus tôt sont teintées de fausseté, cette petite tête fonctionne en dépit de ce qu’elle raconte, et déjà s’exprime-t-elle d’une manière légèrement inhabituelle. S’affirmer ? Peut-être. Elle en prend le chemin, tout du moins.

Cette transformation, quant à elle, plaît à Mehry. Tant est si bien qu’une commissure rassurée se dessine, alors même qu’elle pare les coups de la plus jeune.

— Argus, donc. Et t’aimerais entrer au service d’Athéna ? Comment tu t’es retrouvée ici ?

Elle s’arrête, lance une œillade au masque dont l’albâtre s’est délestée, qui trône désormais dans un tapis d’herbe un peu plus loin.

C’est qu’elle a son petit caractère, la gamine, mine de rien.

— Plus sérieusement. Rien de bien intelligent n’est pas une raison valable. On a toujours quelque chose en tête, c’est systématique. Y'a sûrement des pistes à explorer, alors je repose ma question : Tu pensais à quoi, quand t’as voulu m’atteindre ? T’as remarqué quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-de-l-ophiu https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu120/120[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (120/120)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge180/180[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune101/101[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (101/101)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyMer 3 Juin - 18:50
Argus lisait les expressions de Mehry sur le visage démasqué de celle-ci. Et, en tout logique, la réponse à la limite de l'insolence de l'enfant ne la satisfaisait pas. Mais, étonnamment, la petite n'en conçut nulle honte, nul remord, nulle peur. Elle avait pas réfléchi assez loin, elle s'en voulait, elle en voulait à l'adulte de la mettre ainsi devant ses fautes.
Mais surtout, Mehry n'avait, théoriquement, aucun pouvoir sur elle.
Le jet de sable semble atteindre sa cible, pourtant celle-ci n'en souffre pas plus que cela. Argus aurait-elle dû viser plus haut, pour avoir une chance de toucher les yeux ?
Argus serra les poings. Quand pourrait-elle enfin réussir quelque chose dans sa misérable vie ?

Tandis que l'enfant ruminait et planifiait sa prochaine attaque, la question suivante la prit de court.

Ben... Je...

Son cerveau tournait à toute vitesse. Qu'est-ce qui se disait ? Qu'est-ce qui se disait pas ?

J'étais esclave en Sicile. Il y a eu une révolte d'esclaves. Une vieille femme m'a aidée à m'enfuir. Elle était une ancienne Chevalier d'Athéna. Je sais pas trop comment elle s'est retrouvée là. Mais elle m'a dit de me réfugier au Sanctuaire.

La première question, quant à elle, n'attendait qu'une évidence comme réponse. Qu'est-ce que l'ancienne esclave aurait pu faire d'autre ?

Ben... Oui !

Pas un seul instant l'idée de retourner ces questions à Mehry ne lui traversa l'esprit. On lui avait appris à ne pas questionner ses maîtres, les adultes, les citoyens libres. Le faire lui paraîtrait d'une malpolitesse titanesque.
D'autant plus que Mehry revenait sur la réponse insatisfaisante de l'enfant. Il fallait vraiment donner une réponse valide. Argus baissa la tête et regarda le sable du Colisée.

Je voulais détourner votre... Ton attention pour te faucher les jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1497-argus-aspirant-fiche
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (0/0)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (0/0)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyVen 12 Juin - 12:14
Plus que l’entraînement, l’importance réside actuellement en ces quelques questions que l’adulte pose à l’enfant. Pourtant, l’un et l’autre sont indissociables, pour l’heure, parce qu’ils permettent une assurance des propos qui, bien que maigre, a le mérite d’exister. Cependant, pour cela, faut-il encore accepter d’y répondre.

Rien n’est sûr.

Lentement, les ficelles se dénouent, se séparent en plusieurs fils distincts ; l’esclavage résulte d’une sombre réalité que nombreux choisissent d’ignorer, considèrent comme une normalité. Assurément les Anciens hurleraient-ils, s’arracheraient les mèches blanches, avant de réprimer les traces de la colère. Ils n’existent plus et, désormais, il n’y a plus que le silence qui s’échappe de leurs voix désincarnées.

— Je vois, c’est bien que cette femme ait pu te sortir de là… Comment tu te situes par rapport à tout ça, maintenant ?

Terne, son regard dérive un instant, retourne finalement sur la gamine pour mieux l’observer. Son comportement s’explique, se comprend, bien qu’il reste non-cautionné ; les expériences laissent des marques indélébiles et s’incrustent dans les habitudes des plus jeunes. Des plus âgés aussi, à vrai dire. La semi-position de combat retombe ainsi dans le néant, au profit d’un corps plus relâché qu’auparavant.

— Pour quelles raisons ?

La réponse se fait sans appel, la question adverse suit cette même logique. Cette musique précédemment adoucie retrouve ses attributs stricts, le temps d’une réplique. L’objectif caché derrière ce prétendu oui désignera l’étendue de ses capacités, des limites qu’elle-même décide de se fixer. Et, à cela, la Persane ne peut que soupirer. Un souffle qui se transforme en une commissure relevée, lorsqu’elle l’entend enfin la tutoyer.

— C’était une bonne idée, en soi, mais t’étais un peu trop loin pour conserver complètement la surprise. J’imagine que le sable, c’était pour brouiller mon attention ? C’était bien pensé, mais essaie de ne brûler pas toutes tes possibilités d’un coup ! T’as remarqué autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-de-l-ophiu https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu120/120[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (120/120)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge180/180[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune101/101[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (101/101)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyDim 14 Juin - 11:51
Comment Argus se situait-elle par rapport à cela ? Elle ouvrit de grands yeux ronds, que plus aucun masque ne vint camoufler. Puis elle baissa la tête et tripota quelques une de ses mèches blanches. Aurait-elle eu quelques notions de psychologie moderne, elle aurait su parler de trauma, d'inconscient et de pulsions héritées de ce passé. Cependant elle, comme son monde contemporain, ignoraient tout de ces notions, aussi ne put-elle fournir qu'une réponse bien lacunaire :

Je suis vraiment contente d'avoir pu arriver jusqu'ici, je ne pensais pas être libre si jeune. A vrai dire, je ne pensais pas que je serais libre un jour... Mais maintenant j'aimerais vraiment mériter ma place ici.

Elle marqua une pause.

Mais parfois j'ai l'impression qu'ils sont encore là... Mes anciens maîtres.

Pour quelle raison la jeune apprentie voulait-elle entrer au service d'Athéna... Elle baissa la tête. Elle s'avouait ne pas avoir, encore, les convictions brûlantes des autres Chevaliers. Elle n'était qu'une enfant obéissante à qui on avait appris à ne surtout pas se rebeller contre l'ordre du monde. Sous peine de mort.
Mais peut-être que, à force de voir des injustices, des cruautés et des atrocités au cours de ses missions, sa conscience s'aiguiserait-elle.

Je voudrais remercier Athéna et le Sanctuaire de m'avoir acceptée et de m'avoir sauver la vie.

Elle s'assombrit. Pouvait-elle être honnête, à coeur ouvert, avec cette inconnue. Elle n'avait jamais testé la confiance. Etait-ce le bon moment pour un premier essai ?

J'ai toujours gardé cette réflexion pour moi, mais finalement... C'est simplement qu'Athéna est mon nouveau maître.

Le visage d'Argus s'éclaira à nouveau, sous la surprise. Mehry la félicitait ? L'apprentie n'en revenait pas. Un peu loin pour conserver la surprise. Argus nota mentalement cette remarque pour l'appliquer à ses prochaines stratégies.

Le sable c'était pour t'aveugler.

Si elle avait remarqué autre chose... Argus se plongea un instant dans son esprit, le temps de réfléchir.

Je ne suis pas assez rapide ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1497-argus-aspirant-fiche
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (0/0)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (0/0)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyDim 14 Juin - 15:49
Les raisons de sa présence, de prime abord, se relèguent au second plan, s’éclipsent au profit de l’importance des origines. En effet, chacun se constitue d’une multitude d’expériences et, un jour, l’oisillon blanc se tiendra devant ses propres chimères, les affrontera. Comme ses aïeux et les inconnus l’on fait avant elle. Pourtant, cette hésitation feutrée démontre la vérité bien plus que n’importe quel discours.

— Si t’es toujours au Sanctuaire, que tu t’y entraînes, c’est que tu mérites ta place. Tu t’es jamais dit que, peut-être, tu devais simplement être ici ?

Observant cette tête abaissée, elle autorise un soupir à s’échapper de ses lippes. Dans cette attitude, nulle trace de lassitude, uniquement des constatations qui confirment les premières impressions et les craintes silencieuses.

Elle n’est pas encore prête.

— Tes maîtres ne sont plus là et, quand bien même ils seraient là, ils n’auraient plus aucune emprise sur toi. Ça mettra sans doute un moment, mais tu t’y feras : ici, tu n’es plus un esclave.

Esclave. Ce mot provoque la colère dans ses entrailles, tant la mémoire des anciens reste vive. Elle n’en montre toutefois rien ; ce statut est une abomination, ni plus, ni moins. Et pourtant, ses nombreuses formes deviennent, parfois, une normalité. Quelle tête feraient-ils, désormais ?

— Tu sais, Athéna n’est pas un maître, pas au sens que tu lui donnes, en tout cas. Si tes intentions envers le Sanctuaire et Athéna sont louables, il faudra que tu trouves ta propre voie et tes propres motivations, en plus de celle-là. T’aurais pas des désirs particuliers, des envies, ou des objectifs qui t’intéressent toi, plus personnellement ? Des choses que t'aimerais faire ?

Le principe même de l’existence.

Lorsqu’elle perçoit cette lueur dans les prunelles d’Argus, la Persane semble se détendre, quand bien même l’esprit ne cesse de travailler.

— Pas mal pour le sable ! Du reste, disons que c’est pas totalement une question de rapidité. Le fait est que, plus tu es loin, plus ton ennemi a la possibilité d’entrevoir tes ouvertures, de t’analyser, pour peu qu’il soit pas du type instinctif. La distance, c’est bien pour avoir une vue d’ensemble, mais c’est à double tranchant : si quelqu’un peut lire dans ta tête et dans tes mouvements, c’est terminé.

Ce fait, Mehry en a probablement conscience plus que n’importe qui d’autre et, pour cause, c’est ainsi qu’elle fonctionne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-de-l-ophiu https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu120/120[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (120/120)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge180/180[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune101/101[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (101/101)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyMer 17 Juin - 16:20
Le destin ? Que ce fût dans l'ordre des chose qu'Argus se trouve ici, au Sanctuaire alors que rien au cours de sa courte vie ne pouvait le laisse prévoir ? Peut-être. Cette idée l'intriguait. Elle avait quelque chose d'apaisant.
L'enfant acquiesça, sans répondre cependant.
Mehry insista sur le point que ses maîtres n'étaient plus là et n'avaient plus à influencer le cours de sa vie. L'apprenti tourna la tête sur le côté, pensive.

Ils sont toujours dans mon esprit...

Et dans ses cauchemars ils se tennaient à nouveau face à elle, bien réels. Elle revivait son passé sur son temps de repos.
Lorsque Mehry l'interrogea sur ses désirs personnels, Argus se crispa. C'était une partie de son esprit, de sa personnalité, qu'elle n'avait jamais explorée. Qu'on ne l'avais jamais encouragée ni autorisée à explorer. Et aujourd'hui, défricher cette jungle l'effrayait.

Je ne sais pas... Pas encore.

Elle soupira et précisa, plus bas :

J'espère que ça viendra...

Puis la discussion s'oriente à nouveau sur le rapide entraînement que Mehry a délivré à l'enfant. Lorsque le Chevalier la félicite pour l'utilisation du sable, un léger sourire vient éclairer le visage d'Argus.
Puis elle écouta attentivement la leçon qui lui fut donnée ensuite.

Mais dans ce cas... Comment je me rapproche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1497-argus-aspirant-fiche
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (0/0)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (0/0)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyJeu 18 Juin - 12:34
Les bourreaux ne disparaissent pas complètement, les ombres poursuivent sans cesse les âmes atteintes des maux et de la crainte ; elles s’allongent, se nourrissent des ressentiments pour maintenir leurs emprises, quand bien même elles se dissimulent parfois, mimant leur extinction. Bien entendu, il est possible de les ensevelir, d’étouffer les sentiments qui animent, hantent les esprits. Peut-être finiront-elles par s’éteindre, ou resteront-elles des mutines insoumises.

Cette réponse, Argus seule peut la trouver.

Une réaction l’interpelle, lorsqu’elle présente la réalité d’une autre voie qui, plus personnelle, l’aiderait sans doute dans l’avenir. Comme une lame à double tranchant, elles rapprochent autant quelles séparent, dépendent de la vision et de l’importance que l’on souhaite leur accorder. Pour autant, les désirs s’avèrent être une nécessité, pour ne pas se faire submerger.

Sombrer, remonter à la surface.
De quel côté se trouve la volonté ?

Un soupir s’échappe de ses lippes, tandis qu’une paume rejoint le crâne. Dès lors, des fils Charbons sont plaqués, remués d’une force mesurée par de faibles grattements au Pariétal. Si la demoiselle ne semble pas mûre, mais elle grandira.

Peut-être sera-t-elle fructueuse, finalement.

— Ça viendra, oui. On pourra voir ça ensemble, si tu veux. Dis-moi, ça fait combien de temps que t’es arrivée ici ?

Les mots se mussent sous les questions posées, cherchent à établir des chronologies dans les événements, remplissant, par la même, certaines régions du casse-tête encore brumeuses. Aussi, les enfants font preuve d’une facilité d’apprentissage parfois déconcertante, lorsque l’on prend la peine de s’y intéresser. C’est ce que le sourire qui s’étire sur les jeunes commissures lui confirme.

— Tout dépend de ce vers quoi tu tends et des risques que t’es prête à prendre pour y parvenir. Il faut voir également quelles méthodes tu préfères au combat, celles dans lesquelles t’es le plus à l’aise pour attaquer et te défendre. À partir de là, on pourra déterminer plus facilement ton périmètre d’actions, j’pense. Si t’en as aucune idée, alors essaie d’utiliser ton Cosmos pour m’attaquer, on va voir ce que ça donne.

Mehry a écrit:
Tu peux accepter ou refuser de m'attaquer, c'est comme tu veux ! Dans tous les cas, ça restera purement RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-de-l-ophiu https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu120/120[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (120/120)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge180/180[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune101/101[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (101/101)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyJeu 18 Juin - 19:16
Face aux réponses d'Argus, qui n'a pas l'habitude d'exercices tels que l'introspection, Mehry soupire et passe une main dans ses cheveux. L'enfant se crispe et commence à se balancer d'une jambe sur l'autre. Elle ignore comment interpréter ces signes.
A-t-elle déçu l'adulte ? Ces questions étaient-elles des pièges, une nouvelle épreuve cachée sous le ton badin de la conversation ? Avait-elle échoué ? Cet échec serait-il rapporté à son maître ? Serait-elle jetée hors du Sanctuaire ?
La jeune apprentie se força à fermer les yeux et à respirer lentement, jusqu'à ce que ses pensées parasites se calment.
Lorsqu'enfin son esprit fut vide de toute crainte, de toute appréhension, elle s'autorisa à rouvrir les yeux et à fixer la Chevalier d'Argent.

Heureusement, une nouvelle question lui fut posée, la sauvant de ce silence gênant. Depuis combien de temps elle était là ? L'enfant compta sur ses doigts.

Treize mois!

Treize. Le serpentaire. Argus bloqua de force ses pensées avant que celles-ci décident d'aller plus loin. Cette coincidence n'avait aucun sens.
Enfin, le sujet se recentra sur le prétexte de cette entrevue, l'entraînement. Mehry n'apporta pas de réponse tranchée et définitive à la question posée par l'apprentie, au contraire elle développa l'éventail des possibles
Argus acquiesça et enregistra toutes ces informations, peut-être un peu inquiète de devoir trouver par elle-même.
Puis vint la suggestion, utiliser son cosmos. Argus s'assit au sol, replia ses jambes en lotus, posa ses mains sur ses genoux et ferma les yeux. Elle se savait ainsi plus que vulnérable. Sur le champ de bataille, elle aurait déjà péri. Seulement elle était là pour apprendre. Du moins l'espérait-elle.
Elle concentra son cosmos et visualisa une bulle autour d'elle, une barrière infranchissable qui la protégerait des attaques ennemies.
Une bulle en expansion, qui gagnerait en vitesse au fur et à mesure de sa croissance pour frapper Mehry de plein fouet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1497-argus-aspirant-fiche
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (0/0)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (0/0)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyVen 3 Juil - 13:14
Le corps dodine, passe d’une jambe à une autre dans une nervosité reconnue ; l’enfant s’agite et perd de son aisance à chaque mot qu’elle entend. À l’affût du moindre signe, elle attend, s’inquiète et interprète l’intégralité de ses gestes. Vraisemblablement des questions se posent-elles, intrinsèque, mais l’Ophiuchus ne peut éclaircir des ombres emmurées. Comme un fil, l’albâtre s’entortille sur elle-même, maintient des nœuds qu’elle ne parvient guère à démêler. À l’inverse, le cordon se renforce, se resserre et étouffe jusqu’à sa propre volonté ; si elle est désormais émancipée, elle ne connaît toutefois pas la liberté. Et cela, quelle que soit la forme qu’elle revêt.

Une simplicité alambiquée.

Treize mois, presque une année s’est écoulée depuis son arrivée. Or, en dépit de cette expérience, il reste de nombreux points à traiter, à soigner. Cette action, l’une d’elles la regrettera un jour, mais qu’importe : pour l’heure, il ne faut en aucun cas être tuée.

Allez, viens.

Une proposition envolée ; une proposition qui subsiste, figée dans la glace, le temps qu’une réponse surgisse. Peut-être est-elle engourdie par le vénéfice, mais sa solution s’expose d’ores et déjà à ses rétines. Une taille assise, et déjà ses sourcils se froncent-ils. Dubitative, Mehry jauge la silhouette et calcule, de manière approximative, la durée nécessaire pour réagir. Il n’est pas question de fuir. Ainsi, il ne lui reste qu’à siffler.

Pour toute protection, une masse ivoire l’entoure et, de forme allongée, absorbe les potentielles menaces exprimées. Une hésitation, l’espace d’une seule seconde, et déjà une compère noire, similaire à la première, surgit. Avec rapidité, elle s’approche, ouvre sa gueule pour dévoiler ce qui semble être des crochets, prêts à trouer la cible adverse. Une puissance affaiblie, dont l’unique but est de comprendre l’étendue de ses capacités défensives ; si l’apprentie n’y parvient pas, l’apparition cessera aussitôt, juste avant d’y poser ses crocs.

— Voyons voir ce que ça donne.

Un murmure, une parole personnelle. Dans tous les cas, l’énergie de touchera guère la plus jeune, car la demoiselle ne le lui permettra pas. Mieux vaut éviter.

Citation :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-de-l-ophiu https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu120/120[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (120/120)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge180/180[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune101/101[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (101/101)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyMer 8 Juil - 12:30
"Allez viens"

Oui, mais où ? Argus relève la tête et, sous son masque de métal, ouvre de grands yeux. Elle a l'habitude d'obéir, certes, seulement ce n'est pas un ordre. C'est une proposition, amicale, qui s'adresse à son libre arbitre.
Cependant l'enfant n'a pas encore appris à refuser. Elle acquiesce, prête à obéir.

Innocente, Argus s'attendait à une promenade. Peut-être Mehry lui montrerait-elle un secret de la nature, qui servirait de parabole à sa leçon du jour. Peut-être l'emmènerait-elle combattre dans un terrain plus réaliste.
L'apprentie sursauta lorsqu'une masse cosmique se matérialisa autour de la jeune femme. Instinctivement, elle recula, prudente, et éleva à son tour sa cosmo énergie, prête à réagir.
Puis la masse cosmique s'allongea pour prendre une forme serpentine et se dédoubla. L'énergie blanche pour protéger, l'énergie noire pour attaquer.
Le serpent offensif se précipita sur Argus qui bondit en arrière, le temps de réfléchir. La panique menaçait de broyer ses boyaux, elle ignorait comment réagir, et le monstre d'énergie gagnait de l'avance sur elle.

AAAAAAAAAAAAAAAH

L'enfant plaça ses bras en croix devant elle et la peur prit le contrôle d'elle, de son esprit.
De sa cosmo énergie.
Et le mimétisme eut lieu.
Lorsque l'enfant rouvrit les yeux, elle fut surprise de voir une nuée de colibris cosmiques faire barrage au serpent. Oiseau et le serpent, la danse éternelle.
Elle ignorait comment elle avait fait. Cependant elle comptait bien travailler, travailler et travailler encore pour que cela se reproduît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1497-argus-aspirant-fiche
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (0/0)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (0/0)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune0/0[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptyDim 19 Juil - 10:12
Les bulles s’éveillent à la suite d’une longue léthargie, s’avancent et dansent vers l’origine d’une proposition. Imprégnée d’un mutisme inquisiteur, la Serpentes s’entête dans l’immobilité ; le sang-froid ne faiblit pas, entretient l’ataraxie qui berce son âme. Toutefois, bien que démunie des mots, la voix résonne et accouche d’une nouvelle ritournelle. Cette incantation s’esquisse dans les notes sifflotées, engendre une naissance : la coquille laiteuse tombe en éclat et l’ombre de blanc drapée proteste.

Il ne la laissera pas faire.

Une courte hésitation s’impose à la mémoire, évoquant le pouvoir des actes et des conséquences. Toutefois, l’obscur compère poursuit d’ores et déjà sa route, surgit et fonce sur le nouveau-né pour mieux le croquer. Malgré tout, l’observation demeure majeure. Terrifiée, l’enfant semble se laisser posséder par les spectres illusionnés. De ses bras croisés, elle donne naissance à sa propre progéniture, ces colibris qui ne cessent de se confronter aux reptiles. Ensemble, ils virevoltent et s’affrontent, comme les ennemis innés qu’ils représentent.

Somme toute, la masse noirâtre s’efface et toute trace de son existence disparaît ; la Persane ne veut en aucun cas prendre le risque que l’enfant soit touchée, car la malignité est naturelle autant que le venin est mortel. Tels sont les vestiges de son héritage.

Nonchalamment, l’Ophiuchus s’approche de l’apprentie, l’observe autant que possible avant qu’elle ne s’arrête à proximité d’elle. Comme à l’accoutumée, une main s’envole dans les fils blancs, les échevelle avant de la retirer.

— Bon, on s’arrête là pour aujourd’hui. Continue à t’entraîner là-dessus : dans l’idéal, il faudrait que t’aies plus besoin de la peur pour le manifester. Pour ton attaque, bosse un peu dessus aussi. T’as une base intéressante mais, en l’état, n’importe qui peut t’attaquer pendant que t’es assise et que tu te concentres.

Les mirettes, à l’instar de la tête, se relèvent, scrutent l’étendue qui, déjà, s’obscurcit. L’heure n’est plus au combat, et vraisemblablement son partenaire l’attend-il, caché dans l’antre.

— Quand tu voudras qu’on s’entraîne ensemble, viens me trouver. Ah, oui, et n’oublie pas de récupérer ton masque avant de rentrer.

Un moment, elle patiente pour voir ce que l’enfant compte répondre. S’ensuit un geste pour toute salutation et déjà s’éloigne-t-elle. Durant quelques secondes, un arrêt ; le corps s’abaisse pour retrouver le masque jusqu’alors délaissé, se relève aussitôt pour disparaître.
Citation :
Mehry quitte l'endroit. Merci pour ce rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-de-l-ophiu https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-bleu120/120[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-bleu  (120/120)
CP:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-rouge180/180[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] G-jaune101/101[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] V-jaune  (101/101)
Message Re: [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]   [Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus] EmptySam 25 Juil - 19:01
S'il avait été possible de reculer encore plus, Argus l'aurait fait. Cependant ses pieds ont trébucher sur la pierre et elle est tombée au sol dans sa fuite, tandis qu'elle voyait fondre vers elle le serpent qui l'effrayait tant.
Les colibris qui avaient surgi tout autour d'elle avaient été une bénédiction et, un instant, elle espéra être hors de danger. Un instant, son coeur s'allégea, ses tempes cessèrent de bourdonner.
Cependant le serpent de cosmo énergie, à peine ralentit, poursuivait son inexorable avancée vers l'apprentie.

La lumière se fit à nouveau, ce nuage noir qui l'obstruait s'évapora pour enfin disparaître. L'enfant haussa les sourcils. Il était très peu probable, à ses yeux, que ceci fût l'oeuvre de la défense cosmique qu'elle venait de générer. De la pitié de la part de Mehry ?
Ses réflexes se mirent aussitôt en place. Argus n'avait jamais connu la bienveillance. Toute éclaircie cachait quelque chose d'encore pire. L'enfant resta donc recroquevillée, au sol, attendant l'orage.
Argus frémit lorsqu'une main se pose sur son crâne et se raidit d'avance. Pourtant, elle se détend aussitôt, surprise. Il n'y a que douceur dans ce toucher... Elle relève un regard surpris vers la Serpentaire.
Des conseils. Argus les écoute avec attention et hoche la tête, comme une nouvelle ponctuation des phrases de Mehry.

Merci beaucoup... J'y ferai attention !

Tandis que la jeune femme repose son masque sur son visage et s'éloigne, Argus reste assise au sol pour méditer. Le but est double : reposer son corps qui a beaucoup travaillé aujourd'hui, et commencer à chasser cette peur de son esprit.
Puis, alors que les étoiles commençaient à piquer le ciel de leur feu, elle retourna à l'entraînement.
Citation :
merci à toi Smile et merci pour la modification Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1497-argus-aspirant-fiche
 
[Janvier 551] De sable et de pierre [PV Argus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: