Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Août 2020)
 
Partagez
 

 [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ElyraElyraArmure :
Péri

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-bleu1000/1000[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-rouge750/750[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-rouge  (750/750)
CC:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-jaune1500/1500[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-jaune  (1500/1500)
Message [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane)   [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) EmptyLun 4 Mai - 21:15
Janvier 553
Elyra & Jehane

Une nouvelle vie
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) A2a716222452453d72563061b0f7d2fd
I’ll make you believe in me
I can be what you want me to be

Make you believe – Lucy Hale


    Le long voyage touchait à sa fin, elle le sentait à cette sorte d’empressement grandissant qui émanait de sa cuirasse. Depuis quelques semaines elle la portait régulièrement car elle s’était enfin décidée à écouter son appel et se diriger là où elle semblait vouloir la mener. Elle venait de parcourir de beaux paysages roumains verdoyants peuplés de forêts denses. Mais cette forêt là en face d’elle ne lui disait rien qui vaille. Un étrange pressentiment la mettait en garde. Ce n’était pas un lieu comme les autres. Pourtant elle n’avait pas le choix, il fallait en passer par là avant d’atteindre son but. Alors tel un rossignol elle se mit à chanter doucement de sa voix séraphique envoûtante. L’onde manipulatrice se répandit autour d’elle, se voulant rassurante et bienveillante afin de tenir à distance les bêtes féroces qui auraient pu se trouver à proximité. Sans cesser de chanter, cheveux d’or s’enfonça dans les profondeurs de la forêt ombrageuse. La brume n’était pas rassurante, pas plus que ces arbres aux allures menaçantes. Heureusement, elle avait sa voix pour compagnie. Marchant avec précaution afin de ne pas se faire lacérer par une branche hostile, après un temps qui lui avait paru interminable, elle arriva enfin devant de grandes portes.

    Elles semblait peser des tonnes et Elyra se demanda un instant si elle serait capable des les ouvrir. Peut-être y avait-il un mécanisme particulier ? Quoiqu’il en soit, elle qui aimait l’élégance, elle devait reconnaître qu’elle était servie de par cette vision colossale. Ce que représentait les gravures qui les recouvrait n’était pas des plus raffiné, mais elle leur accordait le mérite d’être extraordinaire.

    Quittant cet instant éphémère de contemplation admirative, elle s’approcha doucement, gravissant une à une les marches qui menaient à la porte. Elle vit alors ce qu’elle n’avait pas remarqué de prime abord. Ces portes étaient entrouvertes et l’espace entre les pans était suffisant pour qu’elle puisse s’y glisser aisément. Elle avait cessé de chanter depuis un moment déjà, mais cela importait peu car il n’y avait pas âme qui vive à l’horizon. Un coup de chance sans doute.

    Elle le sentait, elle y était presque. Devant elle se dressait ce qu’on appelait la Cathédrale de Chair. Un amas de muqueuses infâme qui lui fit légèrement retrousser le bout du nez. Question élégance on repasserait… Tout rouge partout bon pourquoi pas, mais quelques touches dorées ici et là n’aurait pas été superflues. Quelques gemmes ? Un peu de verdure ? Un lierre ! Oui et si elle essayait d’y faire pousser un lierre ? Bref, peu importait, elle n’était pas venue pour faire la déco. Celle de sa chambre à la rigueur… A voir.

    Prudemment, elle pénétra dans les Boyaux Enflammés. C’était assez étrange de sentir un sol aussi flasque sous ses pieds. Cela aurait pu être assez amusant si ça ne lui rappelait pas toutes les fois où elle avait du travailler dans le jardin de l’auberge pieds nus après une grosse pluie. Heureusement, cette fois elle avait les pieds bien au sec dans ses bottes de métal noir. Les yeux dans les parois lui donnait l’impression d’être perpétuellement observée. Cela ne la dérangeait pas outre mesure, après tout elle attirait déjà les regards de par sa beauté exceptionnelle. A la longue elle les oublierait même. En avançant elle croisa de nouvelles artères et l’ensemble lui faisait penser à un labyrinthe pour qui ne connaissait pas bien les lieux. D’ailleurs, arrivait-on à les connaître parfaitement un jour ? Quelqu’un avait-il déjà eu la curiosité de tout visiter ? Tout peut être pas, mais il était certain que si c’était bien là qu’elle vivrait à présent, elle jetterait quelques coups d’œil ici ou là.

    Le nouveau couloir emprunté lui paru étrange. La lumière n’était plus la même. Les murs de chair et de roche semblaient avoir perdu de leur couleur vive, plus pâles, moins saturés. Ely sentit qu’elle était presque arrivée. Quelques couloirs de plus et elle arriva dans une grotte qui semblait être le noyau de cette zone. En chemin elle avait bien croisé des personnes, mais aucune ne lui avait porté attention. Sans doute étaient-elles occupées à diverses tâches. Il n’en serait pas de même pour celle qui se tenait là dans cette sale particulière.


[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) Vhdi



[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) To8s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1850-elyra-de-la-peri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1730-elyra-journal-de-la-peri
JehaneJehaneArmure :
Famine

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-bleu1200/1200[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-rouge750/750[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-rouge  (750/750)
CC:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-jaune1200/1200[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane)   [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) EmptyMar 5 Mai - 17:31

Ce qui se passait en ce moment n’avait rien pour l’étonner. Comme à chaque fois qu’Arès approchait de l’éveil, ses armées commençaient à se rassembler. De nouveaux talents passaient de l’autre côté du miroir, et les boyaux enflammés recommençaient à grouiller de leur présence. Velya n’avait donc pas menti : voilà que les heures sombres approchaient à nouveau. Et cette fois-ci, Arès avait rameuté fort et loin. Les quatre Cardinaux au grand complet. Elle-même avait été tiré de son long sommeil au sein des parois du dédale. « Le temps du fer et du sang », avait dit le vivisectionniste. Il convenait dès lors de se tenir sur le pas de guerre, et d’entretenir sa propre armée…

Aussi, comme elle avait pu le faire pour Samaël, la Famine joua pour ces nouvelles venues. La Péri, et celle qu’elle avait reconnu comme digne d’elle. Ses doigts pincèrent les cordes de sa lyre, attirant la fée démoniaque, l’ange déchu, et dans son sillage amènerait à elle sa détentrice en cette ère. Voilà qui l’aiderait à instinctivement trouver son chemin au sein du dédale, sans même qu’elle ne s’en rende compte. Ses notes diffusaient son Cosmos, traçant un fil de volonté invisible permettant à sa dernière fidèle de choisir les bons embranchements menant à l’Hypothalamus, le sanctuaire de la Famine.

Lorsqu’elle arriverait sur place, la Légionnaire trouverait face à elle une jeune femme de dos, aux longs cheveux noirs, portant une tenue toute aussi sombre que quelques maigres coutures d’argent venaient rehausser. Elle jouait face à une balance de jais, dont un plateau, bien que vide, semblait bien plus grand et lourd que l’autre, la traverse en étant irrémédiablement penchée. Sa Cuirasse aimait l’entendre jouer, elle en était persuadée. Jehane avait toujours eu l’impression que cela accentuait la brillance de ses reflets, comme en réponse aux notes composées. Et lorsque le morceau s’achèverait, Famine laisserait s’écouter quelques secondes. Un temps suffisant pour que les derniers sons puissent prendre le temps d’infuser encore en l’âme de la musicienne et de ses auditeurs. Quelques secondes de silence qui faisaient encore partie de sa musique.

Après quoi elle se redressa, se retourna, et la vit. Une jeune femme éblouissante, à l’incroyable beauté, arborant les ailes de la fée maléfique. Famine s’avance, lyre en main gauche, dextre posée sur les cordes afin qu’elles ne vibrent pas par inadvertance. Son col couvre le bas de son visage, mais pourtant ses paroles ne sont nullement étouffées. Limpide au contraire, comme venant de partout et nulle part à la fois.
- Te voilà parvenue à destination, Péri. Mais je me dois de te dire que ce ne sera que le début d’un nouveau voyage… Comment te nomme-t-on en cette ère ?
Elle ne s’était pas plus approchée que de quelques pas. Assez pour que la pénombre de l’endroit puisse tout de même leur permettre de se distinguer clairement. La Famine la détaille de ses iris violacés, attendant d’avoir sa présentation.


[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) Jehane-sign2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2087-jehane-cardinale-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1717-jehane-cardinale-de-la-famine
ElyraElyraArmure :
Péri

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-bleu1000/1000[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-rouge750/750[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-rouge  (750/750)
CC:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-jaune1500/1500[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane)   [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) EmptyMer 6 Mai - 8:51
    Elle en était certaine à présent toutes les personnes qu’elle avait croisées en arrivant ici n’étaient que des sous-fifres. Cette femme aux longs cheveux de jais qui lui faisait dos serait le premier être exceptionnel qu’elle croiserait ici. Exceptionnel comment, elle n’aurait su le dire. Ce monde qui s’était ouvert à elle un an plus tôt lui était encore inconnu. Etaient-ils tous comme elle tel une espèce commune évoluée, ou bien étaient-ils tous uniques ? Cela elle l’apprendrait bien assez tôt. Mais à vrai dire ce n’était pas le questionnement principal de la jeune femme. Qu’allait-elle lui dire ? Qu’allait-elle apprendre, découvrir… Etait-ce un piège ? Après tout si elle avait le don de manipulation, d’autres pouvaient l’avoir également et à la réflexion, il lui semblait que c’était cette personne en particulier qui l’avait guidée jusqu’ici. Il lui avait bien semblé que son armure répondait à un appel dont elle ne percevait pas encore la nature. Tout ce qu’elle sentait c’était que ça avait été instinctif et ce dernier lui disait que non, elle n’avait rien à craindre. Pour le moment du moins… Dans un endroit pareil, on était en droit de s’inquiéter pour la suite. Imaginons qu’elle croise la mauvaise personne et qu’elle se fasse écraser comme un vulgaire moustique… Ha bah elle allait faire bien attention à ne froisser personne mais pas au prix de devenir esclave d’un malintentionné.

    La femme se tourna vers elle et elle pu la détailler quelques peu alors qu’elle s’était approchée suffisamment pour qu’elles puissent se discerner correctement. Elle était attendue de toute évidence. Personne ne vint l’assommer par derrière ni l’enchaîner et son instinct lui disait toujours que cela n’arriverait pas. Même plus, que cette personne aux yeux d’une teinte rarissime, peut être bien unique, était celle qui la guiderait dans cette nouvelle vie, celle à qui elle devrait obéissance. Pas dans le sens esclavagiste qu’elle pouvait redouter, mais dans celui d’une respectueuse hiérarchie qui dépassait leur simple existence.

    ‘Lyra opina doucement à la cardinale. Un nouveau voyage… Une nouvelle vie pour commencer, ça elle l’avait déjà remarqué, mais insinuait-elle par là également qu’elle devrait repartir bientôt ? Comment cela fonctionnait-il ici ? Allait-on lui attribuer une mission ? Chaque chose en son temps, elle verrait bien. Les présentations d’abord.

      - Je m’appelle Elyra. Et vous, vous êtes ?

    Tout en posant la question, son attention s’était arrêtée sur trois mots « en cette ère ». Cela signifiait qu’elle n’était pas la première à porter l’armure de la Péri et également qu’elle ne serait pas la dernière même s’il valait mieux le plus tard possible. Cela confirmait sa théorie que la cuirasse l’avait choisie et si elle en croyait ce qu’elle voyait, elles semblaient être toutes différentes.

      - Qu’attendez-vous de moi ?

    Son ton n’est que curiosité et sa voix à l’image de son physique, d’une beauté angélique.


[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) Vhdi


[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) To8s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1850-elyra-de-la-peri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1730-elyra-journal-de-la-peri
JehaneJehaneArmure :
Famine

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-bleu1200/1200[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-rouge750/750[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-rouge  (750/750)
CC:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-jaune1200/1200[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane)   [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) EmptyJeu 7 Mai - 1:24
Elle se revoyait sans mal face à Iblis, à peine deux jours plus tôt. Mis à part que ce dernier avant ployé le genou devant elle, comme il convenait pour l’un de ses subordonnés. La différence se faisant sans doute sur le fait qu’Iblis avait déjà eu le temps d’arpenter les dédales lorsqu’elle l’avait appelé, tandis que cette jeune femme venait à peine de terminer son long voyage la menant au cœur de la cathédrale de chair. Sa Cuirasse, au moins, aurait dû l’inciter à montrer ses respects face à sa Cardinale, à défaut de la déférence de sa porteuse. Devait-elle excuser ce manquement ? User de pédagogie, ou de force ? Un instant, ce fut comme si l’air se tendait, alors que mentalement, une pièce tournoya sur elle-même… un pile ou face qui déterminerait la manière selon laquelle la nouvelle Péri serait ramenée à l’ordre.
- Je suis celle qui t’a guidé, et te guidera. Arès, notre Seigneur et Maître, a jugé bon de te confier une place au sein de ses armées. Ainsi, il t’a offert une nouvelle vie. De dormeuse tu es passée à éveillée. Tu peux voir le monde différemment désormais. Sans lui, tu n’étais rien. À présent, tu es l’un des Berserkers d’Arès. Tu devrais t’en estimer extrêmement chanceuse et reconnaissante…
Un don qui changeait la vie. Mais un don également qui impliquait des responsabilités. Tout en s’adressant à elle, elle avait laissé son Cosmos briller, son énergie violacée emplissant l’espace. C’est alors que la balance pour qui elle jouait plus tôt se dissipa en une brume d’encre noire, voletant sous cette forme vers Jehane, prenant sur elle la forme de son armure. Sa lyre toujours en senestre, sa Cuirasse torturée para son corps. Quatre grandes ailes dans son dos ajoutant en prestance, son casque aux quatre visages émaciés ne couvrant que brièvement son visage afin qu’elle ne le fasse disparaître, lui permettant de replonger son regard dans ceux d’Elyra.
- Je suis la Cardinale de la Famine, Générale des Ombres et des Murmures. L’une des quatre plus redoutables Bêtes que puissent compter les forces du Dieu de la Guerre et de la Destruction. Je fus la Calamité. Je fus Jehane, c’est sous ce nom que je suis née. Mais en ce qui te concerne, je suis surtout celle à qui tu dois respect et obéissance, au nom de notre Seigneur. J’attends de toi que tu sois dévouée. J’attends de toi que tu sois redoutable. J’attends de toi qu’à mes côtés, tu déverses le chaos sur le monde...
Ce n’était pas une question, ni une proposition. Si elle n’était pas bête, elle devait l’avoir compris, d’ores et déjà. Arès ne dispensait pas son pouvoir sans rien en échange. Pas plus qu’il ne laissait partir les déserteurs sans les punir du châtiment suprême.


[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) Jehane-sign2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2087-jehane-cardinale-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1717-jehane-cardinale-de-la-famine
ElyraElyraArmure :
Péri

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-bleu1000/1000[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-rouge750/750[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-rouge  (750/750)
CC:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-jaune1500/1500[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane)   [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) EmptyJeu 7 Mai - 8:53
    Les mots de la Cardinale s’échouèrent sur elle comme une claque. Quelle était cette sensation de malaise qui la submergeait tout à coup ? La Péri qui n’avait jusqu’alors été qu’un murmure se faisait plus présente et la mettait en garde. La naïveté et le manque de connaissances protocolaires de sa porteuse était dangereuse. Était-ce parce qu’elle n’écoutait que ce qu’elle voulait entendre qu’elle n’avait pas perçu ce qu’elle aurait dû faire ou bien son esprit était-il trop obnubilé par la découverte de tout ce qui l’entourait pour prêter attention aux recommandations de sa cuirasse ? Le second plutôt. « Non mais sérieusement tu ne pouvais pas être plus claire ? Je passe pour quoi là maintenant ? Une imbécile ignorante ou une rebelle indisciplinée. Ce n’est pas du tout ce qu’on avait prévu ! » Tandis qu’elle tempêtait intérieurement, elle ploya lentement le genou à terre. Comme si ça pouvait être discret. Absolument pas et la honte lui rongeait les sangs. Le choix n’avait pas été difficile. Valait mieux passer pour une abrutie vivante, qu’une revêche possiblement morte mais ça l’énervait. Non pas le fait de mettre un genou à terre, ça elle l’avait fait toute sa vie alors un peu plus un peu moins peu importait, mais le fait de mal commencer cet entretien qu’elle estimait être de la plus haute importance.

    Sa tête s’abaissa vers le sol et sa chevelure retomba en cascade de part et d’autre de son visage la cachant majoritairement sous ce voile organique. La jeune femme tenta comme elle pouvait d’étouffer le soupire qui se déployait au fond de sa gorge malgré elle. Manquait plus que ce fut mal interprété cela aussi... Pouvait-elle relever la tête ou devait-elle mieux rester ainsi recroquevillée sur elle-même ? Dans le doute, elle se fit statue. « Pas faire de bêtise, essayer de ne pas faire d’impair. » Facile à dire… « Va vraiment falloir qu’on ait une discussion toutes les deux. C’est pas possible, je dois savoir comment ça fonctionne ici si j’veux survivre plus d’une minute ! A moins que tu ne tiennes à changer de porteur ? »

    Lorsqu’elle avait épousé sa cuirasse, elle en avait ressentit un grand soulagement, une délivrance de sa vie d’avant. Évidemment qu’elle s’était sentie redevable et elle était tout à fait prête à servir de bon gré celui qui lui avait donné les moyens d’assouvir sa vengeance. Après tout elle avait tellement prié pour cela. Mais elle avait manqué l’occasion de le faire comprendre, une chose qu’elle devait corriger au plus vite.

      - Je le suis. Sous entendu reconnaissante. Je le serai. Dévouée, redoutable. Quand vous voudrez.


    Avait-elle encore gaffé en répondant à un discours qui n’attendait probablement pas de réponse ? « Je peux vomir mes tripes maintenant ou ça ferait mauvais genre ? » Si la Péri avait eu des yeux, elle les aurait levés au ciel. Cependant elle n’était pas là pour mettre à mal sa porteuse alors elle desserra quelques peu son étreinte en vainc. Le malaise imposé était devenu permanent. Il ne passerait qu’avec le temps ou lorsqu’elle serait sortie indemne de cette entrevue. Son instinct lui disait que ça aurait pu être pire mais c’était loin de la rassurer. La honte n’aurait pas dû l’atteindre en temps normal. Mais en temps normal elle se moquait du regard des autres. En temps normal, elle ne cherchait pas à plaire ni à satisfaire son interlocuteur.



[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) To8s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1850-elyra-de-la-peri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1730-elyra-journal-de-la-peri
JehaneJehaneArmure :
Famine

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-bleu1200/1200[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-rouge750/750[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-rouge  (750/750)
CC:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-jaune1200/1200[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane)   [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) EmptyDim 10 Mai - 15:19
La Bête l’observe, guette un faux pas. Mais la Péri s’incline, et comprend. Certaines transitions sont parfois plus difficiles que d’autres, le principal est qu’elle sache désormais où était sa place. La tension était indéniable, et elle ne fit rien pour l’apaiser dans un premier temps, laissant toujours son cosmos se répandre autour d’elle. Avance même d’encore deux pas dans sa direction. De là, elle perçoit ses paroles. Elyra, tel était le nom sous lequel elle s’était présentée, s’en tint au minimum, dans une économie de mots cherchant sans doute à ne pas commettre d’impair. Moins l’on parlait, et moins l’on avait de chance de raconter quelque chose de fâcheux.
- Redresse-toi !
Lui dit-elle enfin, tout en pinçant une corde de sa lyre, dont le son résonna un moment, sans qu’il n’y ait d’explication rationnel à cet écho surnaturel, du moins aux yeux d’un simple dormeur.


Il y avait là plus que du son. La Famine y glissa aussi de sa cosmo-énergie et de sa volonté. Cela créerait un sentiment d’urgence, afin que son ordre implique une réponse rapide. Bien loin des petits tours dont elle était capable, ses mélodies capables de provoquer les pires hallucinations et les pires sensations. Elle fait demi-tour, toujours parée de sa Cuirasse à l’exception du casque.
- Quand je le voudrai ? Te sens-tu prête pour cela, Péri ?
Demande-t-elle, toujours sans qu’aucun mouvement ne puisse se percevoir derrière son col qui lui couvre le visage. D’un geste de la dextre, l’invite à la suivre. Elle ne perdit pas de temps à lui dire où elle l’emmenait. Pragmatique, la Bête avait clairement d’autres priorités à amener sur le tapis que cela !
- Que connais-tu de tes pouvoirs, Elyra ? Que connais-tu de ce monde nouveau auquel tu viens de t’éveiller ? Que connais-tu de cette Cuirasse qui pare ton corps ?
Quelques instants à peine qu’elles avaient fait connaissance, et déjà Jehane estimait qu’il était nécessaire de faire le point. Certains apprenaient très instinctivement, en apprenant seuls, se laissant guider par leur cosmos, surgissant du plus profond d’eux-mêmes. Mais la plupart avaient besoin qu’on leur montre. Et chez les Berserkers, cette étape se faisait souvent à la dure. Mieux valait donc pour elle bien savoir où elle en était, en effet...


[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) Jehane-sign2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2087-jehane-cardinale-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1717-jehane-cardinale-de-la-famine
ElyraElyraArmure :
Péri

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-bleu1000/1000[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-rouge750/750[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-rouge  (750/750)
CC:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-jaune1500/1500[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane)   [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) EmptyLun 11 Mai - 21:53
    L’ordre est donné et la jeune femme n’attendit pas pour s’exécuter ayant bien ressentit l’urgence qui avait implosé en elle lorsque la corde fut pincée. Inutile, elle se serait relevée sans broncher et sans traîner, sa Cardinale était suffisamment intimidante pour que son seul charisme la mette au pas. Famine lui tourna le dos et ‘Lyra l’observa jusqu’à ce que le signe de main lui fasse comprendre qu’elle devait la suivre. Ce qu’elle fit aussitôt tout en gardant une distance de sécurité. Il était fort probable que ça ne serve à rien face à la Cardinale, mais au moins on ne pourrait pas lui reprocher d’être dans ses pattes ou de la gêner d’une certaine manière.

    Quant à la question posée, la réponse fusa de sa bouche. Sans réfléchir vraiment à ce qu’elle disait car la réflexion était toute faite. C’était sa destinée et elle avait pris le temps de s’entraîner déjà en veillant à ne pas se faire remarquer des non éveillés bien sûr.

      - Oui je suis prête. Je suis là pour ça.


    Elle suivait sans poser de question et sans s’en poser non plus. Qu’importait la destination, elle la connaîtrait bien assez tôt. A nouveaux des questions furent posées.

      - Mes pouvoirs ont deux aspects. Je peux convaincre les gens de quelque chose ou de faire quelque chose. Je peux également par un cri déverser une onde d’énergie destructrice autour de moi.


    Telle une dionée, elle attirait ses proies pour mieux les écraser.

      - Je pense être capable d’en faire un bouclier si je maîtrise l’onde à la verticale.


    Une supposition, qu’elle avait essayé mais sans vraiment pouvoir vérifier si elle fonctionnait. Mais là tout de suite elle n’avait pas trop envie de tester et de risquer de se prendre une attaque de son impressionnante supérieure.

      - Ce monde… Notre monde… Je ne le connais pas. J’ai compris qu’il y avait d’autres armures, j’ai compris qu’il y avait une hiérarchie entre elle.


    Pas depuis longtemps certes mais maintenant elle savait.

      - Ma cuirasse est celle de la Péri, elle a une volonté propre qu’elle peut m’imposer, mais le plus souvent je suis libre et elle ne fait que me guider.


    Si l’heure du cours était venu, alors elle était toute ouie. L’ignorance était une grande faiblesse et elle espérait bien combler ses lacunes le plus vite possible. Son malaise était passé, mais elle restait sur ses gardes, attentive à ce qu’elle entendait et ce qu’elle voyait. Elle restait réactive aussi, ignorante mais pas idiote, même si sa maladresse à son arrivée pouvait laisser penser le contraire.


[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) To8s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1850-elyra-de-la-peri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1730-elyra-journal-de-la-peri
JehaneJehaneArmure :
Famine

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-bleu1200/1200[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-rouge750/750[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-rouge  (750/750)
CC:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-jaune1200/1200[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane)   [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) EmptyDim 17 Mai - 3:40
Elyra à sa suite, Jehane écouta donc ce qu’elle avait à répondre à ses questions. Elle nota donc avec un certain intérêt que son pouvoir reposait également sur le son, et ce même si elles ne l’utilisait pas de la même manière. La capacité de convaincre avait de quoi être particulièrement intéressante bien sûr, et par acquis de conscience la Famine ne manquerait pas d’y prendre garde. Elle serait curieuse de voir cela en action, et ne manquerait donc pas, un jour ou l’autre, de lui organiser une petite séance de démonstration, dès lors qu’elle aurait trouvé le cobaye idéal. Son potentiel destructeur en l’instant l’intéressait tout de même moins que le charisme de sa voix. Jehane était pour sa part une spécialiste des illusions et des choses de l’esprit humain. Lui faire voir ou ressentir ce qu’elle voulait, bien souvent des afflictions diverses afin d’user l’esprit combatif. Pas étonnant donc qu’elle parvienne à user de télépathie si aisément pour transmettre ses mots, ce n’était qu’une simple formalité de laisser quelques mots en l’esprit d’autrui lorsque l’on était capable d’y déverser tant d’images et de (re)sentiments.
- J’entends que tu cherches encore à développer tes capacités, donc. Oh, je ne t’en blâme pas, il est préférable que nous soyons tous en quête permanente de perfectionnement, afin de servir notre Seigneur au mieux. Je tenterai peut-être de te trouver un volontaire pour que tu puisses pratiquer en… situation réelle ! As-tu souvent combattu ?
Elle laisserait le temps de répondre, notant l’information tout en continuant à marcher lentement. Et ne manquerait pas de s’étaler alors dans une longue explication, qui permettraient sans doute de limiter le nombre d’impairs que pourrait commettre sa nouvelle Légionnaire.
- Nous servons fidèlement Arès, Dieu de la Destruction. Depuis toujours, différentes divinités du Panthéon s’affrontent afin de dominer le monde des hommes. Ils le font en coulisse, au su des seuls éveillés, Zeus exigeant de chacun d’entre eux, d’entre nous, que nous préservions ce secret aux yeux des dormeurs. C’est un point très important, jeune Péri, le monde des Éveillés doit rester aux Éveillés et eux seuls…
Comme je te le disais donc, différents Seigneurs rassemblent et organisent leurs troupes afin de prendre le contrôle de la terre. Les Marinas de Poséidon reposent sous les océans, tandis que les Saints d’Athéna foulent ce monde en vainqueurs après avoir mis à mal les armées adverses… mais ce n’est que partie remise ! Tu entendras peut-être parler dans cette guerre d’Hadès, d’Apollon, d’Odin, et même peut-être d’autres encore… personne ne sait exactement qui d’autre pourrait vouloir se mêler à la danse désormais.
Il n’est pas exclut que nous puissions nous allier à certains d’entre eux, faire tomber la tête d’Athéna demeurant souvent une priorité. Afin d’y parvenir, Arès a donc convoqué à lui ses armées. Il a nommé un Pontifex pour exprimer ses ordres, qui se nomme Acamas. S’il est la voix d’Arès, les quatre Cardinaux sont ses membres, ses bras armés. La cavalier pâle, Haldor de la Mort, dirige la Légion des Cendres. Zvezdan de la Guerre, le cavalier rouge, est quant à lui à la tête de la Légion Écarlate. La Légion des Ossements est pour sa part menée par Mérion de la Pestilence, le cavalier blanc. Et pour terminer, comme tu le sais, je suis le cavalier sombre, et la Famine règne sur les Ombres et les Murmures. Un murmure, oui… voilà qui te convient à ravir, ne penses-tu pas ?
En tant que Péri, tu es Légionnaire en mon armée, plus bas grade parmi les Cuirassés. Il te serait sans doute utile de faire connaissance avec Iblis du Djinn, qui t’es supérieur en tant que Centurion.
S’il advenait que tu te retrouves face à un certain Velya… je t’informe qu’il n’entre pas dans ce type de hiérarchie, qu’il sert juste notre Seigneur au même titre que le Pontifex. Malgré tout, offre lui ce qu’il faut de respect.
Elle s’arrête de marcher devant ce qui semble être une cellule, comme les autres qu’elles venaient de dépasser. L’Hypothalamus servait de prison au sein du dédale après tout. Jehane se retourne vers elle, ajoutant alors.
- En ce qui concerne nos Cuirasses… elles sont vivantes en effet, et savent et comprennent des choses que nous n’envisageons pas. Si elles ne peuvent pas vraiment nous parler, elles influencent nos instincts. C’est la Péri qui t’a guidée ici. C’est la Famine qui m’a soufflé d’attirer l’une de mes enfants… Il nous faut dès lors apprendre à les écouter, sans toutefois y perdre notre libre-arbitre.
Après avoir tant parlé, elle rentre dans la cellule. Si Elyra tente d’y jeter un œil avant de la suivre, elle pourra donc se rendre compte de la présence de paille au sol. Ainsi que de cette massive jument noire, dont Jehane venait flatter la joue. Sa monture porte une Cuirasse également, aux formes similaires à l’armure de la Famine. Rien d’étonnant, puisque cette barde en faisait pleinement partie.
- Et voilà pourquoi les Cardinaux sont aussi nommés cavaliers. Chacun d’entre nous possède sa propre monture, qui partage notre Cuirasse. Voici Sonata !
Deuxième du nom. Mais la précision n’est sans doute pas importante ici.


[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) Jehane-sign2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2087-jehane-cardinale-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1717-jehane-cardinale-de-la-famine
ElyraElyraArmure :
Péri

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-bleu1000/1000[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-rouge750/750[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-rouge  (750/750)
CC:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-jaune1500/1500[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane)   [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) EmptyMer 20 Mai - 22:13
La marche était lente ‘Lyra ne risquait pas de se faire semer et heureusement parce que pour le moment elle n’était pas très à l’aise dans cet endroit aux airs de labyrinthe. Ce serait un comble si elle devait se perdre dès son premier jour n’est ce pas ? Ses yeux se posèrent un peu partout autour d’elle, un réflexe pour celle qui s’était faite touriste pendant quelques mois. Elle cherchait ainsi à mémoriser le chemin et observer ou percevoir des détails qui pouvaient être intéressants, sans parler de la curiosité quant à l’endroit où elles se rendaient. Tout en marchant elle écoutait la réponse de sa Cardinale. L’idée d’un combat organisé l’angoissa un peu. Elle n’avait jamais affronté personne et craignait trop de décevoir sa Générale. Refuser un combat serait probablement encore plus mal vu et puis à la réflexion un peu d’entraînement avant de se retrouver directement devant l’ennemi ne ferait pas de mal. Il fallait mieux qu’elle se rétame maintenant plutôt qu’elle ne soit un boulet pour l’armée d’Arès. Ainsi allait sa réflexion lorsque Jehane avait parlé. Des pensées rapides qui s’étaient enchaînées en un éclair dans son esprit.

- Combattre… Pas vraiment. Je n’ai croisé personne à attaquer, mais je me suis entraînée sans adversaires à manipuler mon pouvoir, façonner mes ondes vocales, voir leur effet en fonction de la technique utilisée et apprendre de nouvelles techniques par ailleurs. Mes seuls adversaires jusque là étaient des rochers, des arbres ou des animaux sauvages.

La suite fut très intéressante. Comblant un peu ses lacunes quand à ce nouveau monde auquel elle faisait partie désormais. Arès… Elle se demanda à quoi pouvait-il bien ressembler. A quoi un dieu ressemblait tout simplement. Elle essayait d’imaginer sa prestance, son aura.

Le point sur le fait de se faire discret lui semblait logique. S’il n’en avait pas été le cas alors elle aurait sans doute déjà entendu parler de ces armures magiques et de ces surhommes aux pouvoirs incroyablement dangereux. Quel dommage pourtant d’être ainsi limité. Mais elle n’irait pas contrarier un Dieu, du moins pas volontairement.

Attentive, elle mémorisa les informations données, les noms, les ennemis, la guerre qui se prépare et surtout la hiérarchie très importante : le Pontifex, les Cardinaux, leurs différents noms… Elle opina doucement à l’évocation du murmure. Effectivement ça collait bien à son pouvoir, ou à une partie du moins. Elle comprend ensuite qu’elle est la plus basse dans la hiérarchie et ça ne la dérange pas du tout. Suivre les ordres elle avait fait cela toute ça vie alors elle n’aurait pas de mal à se plier à une telle similitude et maintenant qu’elle comprenait mieux le protocole, les choses iraient mieux.

La marche se termina et ‘Lyra se demanda un instant ce qu’il y avait dans ces cellules et celle là en particulier à moins que ça n’ait été qu’un arrêt sans but particulier ? Elle espérait quand même que ce n’était pas là sa nouvelle chambre. Bon… Le sol était un peu moins dur et elle ne souffrirait pas du vent, mais si elle pouvait avoir un lit… Après les explications elle comprit mieux les effets de leur armure et comment elle était arrivée jusqu’ici. Cela faisait pas mal de choses à assimiler mais elle n’était pas idiote.

Enfin elles entrent dans la cellule et elle reconnaît l’équivalent d’un box d’écurie. Sans que cela ne se remarque, elle sourit en son fort intérieur. Elle qui avait dormi toute sa vie avec les chevaux avait appris à les aimer. Elle était alors contente d’en voir un. Doucement elle s’approcha.

- Je vois… Enchantée Sonata. Je comprends mieux, merci pour toutes ces explications.

Elle garda une certaine distance et n’essaya pas de toucher la jument ne sachant pas ce dont elle pouvait avoir le droit de faire ou de ne pas faire. Un instant elle se demanda s’il existait un manuel pour débutant, puis elle se dit que tous ne devaient pas savoir lire ici.

- Est ce que vous pouvez m’en dire plus sur le fonctionnement de cet endroit ? J’imagine qu’il doit y avoir des lieux communs et que l’on a une chambre ou un dortoir ?

Pitié pas un dortoir… Bon ça c’était les questions existentielles.

- Nous sommes dans la partie prison n’est ce pas ? Est ce que j’ai une tâche particulière à accomplir ici ou juste m’entraîner dans l’attente de la guerre ? Oh et est ce qu'il y a des choses qu'il ne faut pas faire ici ?

Au cas où il y aurait des règles particulières...


[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) To8s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1850-elyra-de-la-peri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1730-elyra-journal-de-la-peri
JehaneJehaneArmure :
Famine

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-bleu1200/1200[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-rouge750/750[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-rouge  (750/750)
CC:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-jaune1200/1200[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane)   [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) EmptyMar 26 Mai - 15:14
Chemin faisait, elle avait donc pu noter quelques nouvelles informations sur sa nouvelle légionnaire. Sa manière d’user de ses capacités, et son défaut d’expérience au combat. Même si elle s’était entraînée pour développer ses arcanes, cela ferait forcément défaut, aussi faudrait-il y remédier. Peut-être l’entraînerait-elle personnellement, ou l’inciterait à affronter d’autres Berserkers. Il était nécessaire qu’elle connaisse ce sentiment. Qu’elle sache et comprenne en quoi constituait un affrontement cosmique. Les rochers et les arbres ne rendent pas les coups. Et les simples coups, encore, n’étaient rien qu’une petite parcelle négligeable de la panoplie des guerriers cosmiques. Mais il n’était pas temps encore pour aborder cela.

Arrivées à Sonata, elle ne manqua pas de remarquer qu’elle s’était approchée, sans toutefois tenter un geste. Quelqu’un qui n’en aurait rien eu à faire serait juste resté dans l’entrée de la cellule jusqu’à ce qu’on lui demande expressément le contraire. Se demandant si Elyra se questionnerait sur la monture, ce fut finalement d’autres sujets qu’elle évoqua, tentant de compléter ses maigres connaissances dont elle venait d’acquérir la majeure partie.
- Le Dédale ne manque en effet pas de lieux de vie. Mais seuls les Cardinaux bénéficient d’un endroit à eux. Il te faudra accepter de côtoyer les autres, ou bien… ces cellules ne sont pas usitées pour le moment, si tu préfères y dormir, je n’y vois pas d’inconvénient. Tu es libre de te procurer et d’amener là ce dont tu as besoin, tant que tu ne te fais pas prendre. Évite tout de même de dérober quoi que ce soit à un frère d’armes, je ne souhaite pas de ce type d’ennuis dans ma Légion.
En quelques pas lents, elle sort de la cellule accordée à Sonata, poursuivant.
- Ce que j’attends de toi pour l’heure, c’est effectivement que tu t’entraînes de manière à être apte le jour où nous aurons besoin de tes compétences. Tant que nous n’avons pas reçu d’ordres nous envoyant sur le front, il n’y a rien de mieux à faire que d’affûter nos lames. Mais il faudra trouver mieux que des arbres ou des rochers…
Elle la jauge du regard un instant. Une autre fois, peut-être, opposerait-elle les mélodies de sa lyre au chant de la Péri. En attendant...
- Des gardes s’occupent régulièrement de Sonata, sous mes ordres. La situation pourrait perdurer ainsi mais… si tu le souhaites, tu peux superviser cela, et t’assurer qu’elle ne manque de rien. Tu as d’autres questions ?
Demande-t-elle avant de s’éloigner déjà de quelques pas, qu’Elyra la suive ou non.


[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) Jehane-sign2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2087-jehane-cardinale-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1717-jehane-cardinale-de-la-famine
ElyraElyraArmure :
Péri

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-bleu1000/1000[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-rouge750/750[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-rouge  (750/750)
CC:
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) G-jaune1500/1500[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane)   [Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) EmptyMer 27 Mai - 10:05
Après toutes ces informations, ‘Lyra avait les connaissances de base nécessaires pour survivre dans ce monde étrange. Il ne lui restait plus qu’à visiter chaque lieu et partir à la rencontre de ses semblables. Peut-être essaierait-elle d’en éviter quelques-uns si elle apprenait qu’ils étaient plus agressifs que d’autres. Dans tous les cas elle resterait méfiante. Elle savait que physiquement elle paraissait sans doute faible et qu’elle n’avait pas le charisme nécessaire pour faire peur aux autres, mais elle était certaine que la rage qui bouillait au fond d’elle saurait lui faire tenir le coup lorsque le moment serait venu de démontrer de ses capacités. Après tout, une dionaea n’était pas censée faire peur mais au contraire attirer pour mieux attaquer.

Rencontrer les autres ne lui paraissait pas être un problème mais dans un premier temps, l’idée d’avoir un petit coin rien qu’à elle lui semblait plus rassurant. Elle n’était pas « tant » vulnérable que cela, mais elle avait vécu seule toute sa vie et la vie en communauté lui était un peu « trop » pour le moment. Lorsqu’elle aurait appris à connaître chaque résident et qu’elle aurait gagné en confiance peut être qu’elle se sentirait plus à l’aise dans un dortoir mais si la proposition était faite de pouvoir dormir à l’abri dans une cellule, elle sauterait sur l’occasion. Pour celle qui avait passé toutes ces nuits auprès des chevaux, cela lui permettrait de s’accrocher à quelque chose qu’elle connaissait et ne pas se sentir complètement perdue.

- Je te remercie je prendrai volontiers une petite place ici. Et pas de soucis, je ne prends jamais rien sans le consentement de son propriétaire de base alors encore moins pour un frère d’arme.

Si elle aimait user de son pouvoir de persuasion sur les mortels, il était évident qu’elle ne risquerait pas de se faire d’ennemis en faisant de même sur des Berserkers. Au contraire elle chercherait plutôt à s’en faire des alliés si possible ou du moins à ne pas éveiller leur intérêt pour la bagarre.

Du reste, les cosignes étaient claires, s’entraîner était la priorité. Elle ne savait pas encore contre qui elle pourrait tenter de combattre, mais peut être trouverait-elle une âme charitable disposée à l’entraîner. Puis vint la proposition de veiller au bien être de Sonata. Une très bonne idée.

- Avec plaisir ! Comme je vivais à l’écurie je m’occupais régulièrement des chevaux des clients de l’auberge. Je veillerai à son bien être.

Voilà, elle était contente. Du reste elle n’avait pas d’autre question lui venant en tête du coup elle fit simplement non du chef. Comme elle s’éloignait, ‘Lyra conclu que la visite était terminée. Elle irait alors à la recherche des lieux communs pour se faire à l’agencement des boyaux enflammés.

Citation :
RP terminé Smile


[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane) To8s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1850-elyra-de-la-peri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1730-elyra-journal-de-la-peri
 
[Janvier 553] Une nouvelle vie (Jehane)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Dédale de Chair :: Hypothalamus-
Sauter vers: