Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-bleu0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-rouge0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-jaune0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptyVen 8 Mai - 22:48
Les jambes progressent, guident le corps jusqu’à la porte qu’il connaît presque par cœur. Les mirettes ne peuvent l’ignorer, quand bien même elles cessent de s’émerveiller, et le museau hume les odeurs qui se dégagent de ces pierres anciennes, les habitants viennent et repartent, parfois avant qu’on ne les croise, mais les sensations, elles, ne changent pas. En observant les murs de son enfance, la Persane se remémore, imagine, guette ces prémices espérées ou redoutées qui, un jour, frapperaient sans doute à leur porte. La certitude n’est guère permise, mais les possibilités sont bien réelles. En cela, ne se rajoute qu’un fait qui n’est plus un secret : Elle sait, mais elle ignore également. Elle ignore et suppose ce que nul ne peut confirmer, ni même prévoir dans les grands tracés.

Presque vingt ans déjà, depuis son arrivée.
Les choses ont bel et bien changé.

Sans contrefaçon, la demoiselle s’autorise un soupir, dégage quelques mèches recouvrant une partie de son statut de Femme. Le port est obligatoire, certes, et se dévoile souvent désagréable ; c’est en silence qu’il s’impose, agresse et dissimule les couleurs. Pourtant, elle ne peut s’empêcher de l’aimer, parfois. De l’aimer comme elle le méprise.

Hélas, voilà qu’elle sort de sa rêverie. Quelque chose, là, dehors, attire son attention, attise sa méfiance. Cette énergie est possiblement connue, en dépit de cette différence qu’elle n’explique pas. Un signe de la tête, un murmure, et déjà son aura s’empare des lieux, inquiétante. Mehry n’est pas la gardienne de ce temple, pas plus qu’elle n’est l’un de ces fameux Gold Saints. Par ailleurs, elle ne le souhaite en aucun cas. En revanche, cela l’ennuierait si des événements dérangeants s’invitaient à l’improviste.

— Qui est là ? Déclinez votre identité.

Mieux vaut être trop prudent que pas assez ; elle ne fait que ce qu’elle estime être son travail, en dépit des attributions qui lui ont été données, et l’aura disparaîtra d’elle-même s’il se trouve être un allié.

Citation :
Ce RP se déroule le même jour que sa rencontre avec Aegis, en fin de journée, alors qu'elle redescend. Xanathos, tu peux partir du principe que l'aura disparaît lorsque tu te présentes.


Dernière édition par Mehry le Mer 1 Juil - 21:50, édité 2 fois (Raison : MaJ des participants au rp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-d https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
XanathosXanathosArmure :
De la Carène

Statistiques
HP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-bleu1050/1050[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-rouge1050/1050[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-rouge  (1050/1050)
CC:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-jaune1050/1050[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptySam 9 Mai - 9:16
Après un long voyage, Xanathos arriva enfin en Grèce, terre qu'il avait quitté depuis trois ans maintenant. Descendant de l'embarcation qui l'y avait conduite depuis l'Italie c'est non sans avoir de la méfiance qu'il mit le premier pied sur le sol grecque. Pas de soldats, pas de saints qui l'attendaient pour l'enfermer dans un cachot du sanctuaire, c'était plutôt bon signe pour lui... Son commandant Narsès avait sans doute déjà mis au courant Athéna de son nouveau chevalier pensa t'il. Peu importe, revêtu de sa toge à capuche, il l'a mis sur la tête pour couvrir son visage, il ne voulait pas être vu, du moins en dehors du territoire des chevaliers d'Athéna néanmoins il portait toujours son armure et était fin prêt si l'on devait l'attaquer. La discrétion était de mise ainsi que la prudence, la Carène eut le temps de réfléchir à tout ce que son seigneur lui avait enseigné durant le cours laps de temps dont il avait bénéficié avec lui, jouer sur l'intelligence et non la bagarre. Il put ainsi se faufiler à travers Rodorio, éviter pas mal de patrouille de garde dans ce village et ce même quand un le découvrait, il montra un bout d'un des gantelets de son armure et les gardes étaient prompts à le laisser passer. Les différents endroits du sanctuaire apparurent devant lui, il devait le reconnaître, cet endroit le manquait, ses colonnes, son Colisée, ses gardes mais l'heure n'était pas à la nostalgie et il devait se rendre au plus vite dans le temple du grand pope. Il était assez étonné de ne pas u avoir encore croisé de saints, où étaient-ils ? Peu importe, ça l'arrangeait. Autant les gardes le laissaient avancer, autant les chevaliers n'étaient pas dupes, Xanathos pourrait très bien être un ennemi et était méconnaissable aujourd'hui comparé à il y a trois années, cheveux éclaircis, corps plus tracé et légèrement plus grand, son aura était brûlante mais moins offensive, plus radieuse que celle de l'époque du Phoenix. Après un moment, les douze temples du zodiaque se dressèrent devant lui. Curieusement l'afflux de cosmos était moins présent, les choses avaient-elles autant changées que cela se demanda t'il ? Il arpenta les premières marches et toujours vêtu de son long manteau, il entra dans le premier temple, ses pas résonnèrent dans cla maison du Bélier apparemment vide mais pas pour longtemps, une voix s'éleva pour lui demander de décliner son identité. Xanathos s'arrêta, il ressentit un cosmos non loin de lui et il vit alors une jeune femme en armure portant son masque comme il était coutume dans cet endroit qu'il avait fui jadis. Pendant un moment, le saint d'argent la fixa, elle ne pouvait pas discerner son visage, sa capuche le cachant. Il l'abaissa alors et c'était un visage souriant et serein qui apparut devant elle, ses cheveux oranges pâles luisaient presque à la lumière faible de l'hiver mais assez pour le faire. Aucune animosité n'émanait du silver saint. Il mit un poing sur son plastron non découvert encore et courba légèrement l'échine.

" Bien le bonjour à vous dame chevalier, je me présente, je suis Xanathos, chevalier d'argent de la Carène. "


Il marqua une légère pause relevant légèrement la tête et de sa voix posée, il continua donc à parler. La voix était en effet importante, c'est souvent par elle que l'on pouvait se rendre compte du caractère de l'autre du moins pour ceux qui ne s'amusaient pas à jouer la comédie et ça ne faut en aucun cas ce que faisait le chevalier à l'armure d'argent.

" Je viens de Rome et mon commandant, mon seigneur Narsès, m'envoie ici au sanctuaire pour faire part au grand pope de certaines affaires à traiter ... Vous ne m'avez sans doute jamais vu mais je viens juste de recevoir mon armure d'argent en Italie, j'ai traversé l'épreuve du feu sacré pour la revêtir, n'ayez aucune crainte, je ne vous veux aucun mal. "


Il regarda alors vers la sortie, la lumière froide du jour apparaissant au loin. Même s'il faisait encore doux, l'on pouvait sentir une légère brise hivernale traverser le temple vide de son gardien d'or.

" Ne voyant pas le chevalier d'or du Bélier, c'est donc à vous que je dois m'adresser afin de passer ? A qui ai-je l'honneur de parler s'il vous plait, je suis heureux de pouvoir rencontrer l'un de mes congénères... "


Il n'évoqua pas son passé, après tout cette femme ne l'avait sans doute jamais vu auparavant et ne connaissait pas son nom et peu importe, si elle lui poserait la question, le saint lui répondrait volontiers du moins jusqu'à une certaine mesure. Ampli de volonté, le saint baissa de nouveau son visage en signe de respect, il connaissait encore le système des temples du zodiaque, les traverser une à une afin de rencontrer le grand pope voir même Athéna. Est-ce que cette femme allait en faire de même ?


[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] Xanaba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-bleu0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-rouge0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-jaune0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptyLun 11 Mai - 10:34
L’Ophidien se pare de prudence, fixe l’âme inconsciente qui pose les pieds dans ce lieu sacré. L’avertissement est donné et déjà la silhouette daigne s’approcher ; les traits dissimulés, le peut-être aigrefin s’immobilise un instant, retire cette couverture qui, jusqu’à présent, le rendait méconnaissable. À cette perception, un doute s’installe. Un doute qui s’enferme sous une couche d’indifférence. Alors, Mehry ne prononce aucun mot, se contente d’écouter jusqu’au bout l’être soupçonneux. En effet, au-delà des impressions, il y a des éléments qu’elle souhaite confirmer.

Rome, Narsès, des affaires à traiter pour le Sanctuaire. Jusque là, les informations semblent tenir la route. Plus ou moins. Toutefois, des zones d’ombres subsistent dans son discours. Peu à peu, les données se remettent en place, bien qu’encore floues. Cet homme se dévoile dans le calme, mais le fait-il véritablement ?

Les amandes persanes sont attentives, jugent chaque geste que l’autre accorde. En outre, elles ne loupent en aucun cas celles de son éventuel compère ; la voix paraît certes posée, mais ses mirettes se dirigent vers l’extérieur, cette porte qui annonce la fin d’un passage.

— Es-tu si pressé de partir ? Je suis l’Ophiuchus et le seul Xanathos que je connaisse portait l’armure du Phénix il y a encore quelques années. Comment l’Oiseau de Feu a-t-il pu se transformer en une vulgaire coque ? Je ne doute pas que tu aies traversé des épreuves pour revêtir celle-ci, mais, mon cher Xanathos, l’autre t’allait tellement mieux...

Celui qui renaissait de ses cendres n’est plus, désormais. Tous deux ne se sont jamais véritablement connus, mais son nom résonnait parfois dans le Sanctuaire, à l’époque, et l’armure qu’il portait en intriguait plus d’un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-d https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
NebuNebuArmure :
Chevalier du Bélier

Statistiques
HP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-bleu0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-rouge0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-jaune0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptyVen 15 Mai - 23:22

« Voilà une agréable surprise … » Une voix se détache doucement. Élégante, elle accompagne les pas tranquilles d'une silhouette habituée aux lieux. Caressant la commissure de ses lèvres d'un mouvement léger, l'Égyptien observe, avec une douce harmonie de curiosité et de malice les deux petites souris qui semblent s'être faufilées entre ses murs durant son absence. « Du moins, j'espère qu'elle le sera. » Un léger rire. Clair.
Le voilà en haut des marches. Quelques tablettes, sous ses bras, semblant préciser la nature professionnelle des dernières heures d'absence. Une tenue sobre, au tissu de qualité, mêlant argent et obscurité, le tout ponctué par les marques, légèrement rousses, qui décorent sa peau, parfois visible. Une tenue que certains résumeraient par typique de sa région natale, tant il est difficile d'imaginer de tels atours dans certaines frontières de l'Occident.

Et il est vrai que les régions de l'orient ensablé semblent offrir de bien meilleures occasions pour observer une telle maîtrise textile.

« J'ose espérer que personne n'est allé fouiller dans mes réserves ? J'y garde un vin des plus délicieux, que je préférerai garder pour une occasion spéciale. » La signature d'un contrat, par exemple, semble être une excellente raison. La paix ? De tous les Saints présents en ces lieux, le marchand – ancien ? Certainement pas ! - fait partie de ceux – peut-être est-il unique, il ne pourrait répondre à cette question, gardant lui-même cette opinion pour lui-même – qui voit en la fin de la guerre une certaine … déchéance.

La déchéance d'une économie, basée – partiellement du moins – sur la conquête. Oh, certes, la paix peut permettre de trouver de nouveaux acheteurs. De créer de nouvelles routes commerciales, certaines impossibles à imaginer dans une période de conflit.
La déchéance d'une déesse, dont l'existence tient, partiellement, à l'art du combat et de la stratégie. Quelle soit politique, guerrière ou simplement relationnelle, cette essence même de tactique ne sert finalement qu'à une chose : gérer un potentiel conflit. Ou celui-ci, s'il est déjà bien présent.

Non. L'ordre est préférable. L'ordre ne signifie pas essentiellement la paix. Après tout, un conflit ordonné reste un conflit … Et quel Empire – à part celui de la mauvaise foi – peut prétendre posséder les clés menant à la félicité alors que son extension est une série de conquêtes militaires dont les dégâts, autant physiques que psychologiques, se comptent par millier ? Tout conflit entraînera une autre forme de désordre. Telle est la loi immuable. Ainsi, l'ordre ne peut être la paix.

Mais s'adapter, voilà le maître mot. Même si la paix – universelle, entendons nous bien – n'est souhaitable, finalement, pour aucun des Saints présents en ces lieux, à Constantinople ou dans les frontières des autres pays. Qui auraient-ils à taper après ? Les pauvres erres qui remplissent les auberges et les maisons de passe ? Les petits criminels sans envergure ?

Donc. Une bouteille de vin. Oui. Une occasion à trouver. Un accord. Un traité. Peut-être cela pourrait être une bonne raison, oui. Un traité de paix... Enfin de non-agression, dans le meilleur des mondes. Un traité d'échange et de commerce, voilà qui est plus réaliste. Après tout, les Saints se sont attirés l'ire de nombreuses divinités – ou du moins, de leurs représentants. Le Soleil lui-même – le Grec, pas l'Égyptien – semble s'être perdu à travers le firmament, son Augure devenu un habitant de ces Terres Sacrées.
Il serait d'ailleurs de bon ton de lui emmener une bouteille, un jour. De lui offrir quelques douceurs que seuls les plus libres peuvent goûter – du moins, si cette liberté elle-même existe.

Débat dans lequel nous n'entrerons pas. Du moins, pas en ce moment.
Laissons la paix se remettre de sa petite expérience.

« Valens. » Le page, silencieux et légèrement en retrait, vient rapidement aux côtés de son instructeur et supérieur. Un jeune représentant du genre masculin, frêle, à la peau légèrement bronzée – semble-t-il, grâce au soleil –, à la tignasse corbeau, voilà qui est Valens. Un regard bleu, profond. Qui vient se poser sur les tablettes tendues par l'homme. Dont les mains - marquées de la signature d'un esclavagiste quelconque - viennent les récupérer, habilement, alors qu'il tient entre certains de ses doigts un sac de toile, contenant quelques affaires. « Range cela veux-tu. »

Le Prince – car n'en est-il pas un dans cette Maison ? - dirige alors ses yeux vers le duo. Vers Mehry, dont il reconnaît la présence – lui offrant un sourire de circonstance –, puis vers cet homme, à la silhouette couverte d'un manteau simple. Il hoche la tête vers le jeune Byzantin, le congédiant – le page quittant ainsi les lieux par une porte. « Alors … à qui ai-je donc l'honneur ? »

Une question. Pour seulement lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XanathosXanathosArmure :
De la Carène

Statistiques
HP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-bleu1050/1050[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-rouge1050/1050[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-rouge  (1050/1050)
CC:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-jaune1050/1050[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptySam 16 Mai - 8:30
Le chevalier d'argent venait de se présenter sans en dite de trop mais, la jeune femme ne l'entendait pas ainsi et continua à questionner le saint... Soupirant légèrement, il lui tendit un sourire sincère, il avait bien compris qu'en l'absence même du gardien de ce temple, il y aurait toujours un serviteur de sa déesse pour le protéger tout du moins ici, il comprenait mieux pourquoi il ne rencontra que quelques gardes et pas un seul protecteur du sanctuaire ne fut-ce que de simples chevaliers de bronze... Tant de choses avaient du se produire pendant sa guérison. L'Ophucius le connaissait apparemment, il n'en croyait pas ses oreilles, pourtant l'ancien Phoenix n'était resté que très peu de temps en Grèce. L'armure du Phoenix ? Meilleure que sa silver cloth, il ne pouvait y croire ou du moins cette femme n'avait jamais révêtu pareille armure, la plus dangereuse qui soit, le feu de la haine un temps soit peu pour celui qui n'a pas le mental pour la porter comme le silver ici présent.

"Je..."


Quelqu'un d'autre alors fit son apparition, coupant la Carène dans son élan à donner des explications dont il s'attendait à faire mais pas à une dame chevalier et dont il n'avait pas une super envie d'en parler, un passé troublé, gâché? peu importe, il était mauvais... Un homme bien vêtu entra dans la maison du Bélier, il était distingué portant une tenue sombre avec des éclats d'argent. Ayant vécu pas mal de temps à Rome, il avait déjà vu ce genre de type dans les marchés italiens. Il ne s'attendait pas à une telle visite dans ce lieu sacré mais cet homme dégageait un cosmos et puissant cela dit, était-il le maître de ces lieux ? Apparemment oui, l'homme espérant qu'ils n'avaient pas touché à sa réserve de vin. Ça n'était absolument pas le cas évidemment, le chevalier d'argent ne touchant plus une goutte d'alcool, boisson qui l'avait détruit par le passé... Il appela un autre homme un peu bronzé venant sans doute des pays de l'Orient et lui ordonna de faire certaines choses comme ranger quelques affaires, un esclave ? Comme son maître en avait... Il demanda donc à son tour qui il était, cet homme ne l'avait donc jamais vu. La Carène lui fit alors à son tour une petite révérence et se présenta tout en répondant aussi à la demoiselle ici présente.

" Bonjour à vous Messire, je me nomme Xanathos, chevalier d'argent de la Carène. Mon maître m'envoie ici au sanctuaire car j'ai des informations importantes à apporter au grand pope, ce sont des affaires urgentes à traiter au plus vite... "


Il se retourna vers la sainte d'Ophucius sans tourner le dos au nouveau venu.

" En effet, j'étais le chevalier du Phoenix, je fus banni du sanctuaire car j'ai offensé un officier supérieur à mon rang. L'armure me fut retirée immédiatement par notre déesse. J'ai erré pendant toutes ces années à Rome, sombrant dans l'alcoolisme, les catins et les combats... J'avais vraiment touché le fond jusqu'au jour ou je rencontrai mon seigneur et maître. Je fus enfermé dans une chambre et guéri par le feu sacré de mon étoile Canipus après un long et difficile entraînement. "


Marquant une pause, regardant les deux présents dans ce temple, il continua son difficile récit. En effet, il n'était jamais évident de parler de son passé même en étant guéri, les cicatrices restent présentes.

" Si vous trouvez que l'armure du Phoenix ma saillait mieux, je ne vous en veux pas mais je n'étais pas assez fort mentalement pour revêtir une telle armure et j'ai sombré. Un nouveau chevalier l'a endossé qui plus est. Mon destin n'était pas le Phoenix, j'en suis désolé sainte de l'Ophucius. J'ai juré allégiance à notre déesse Athéna et à mon commandant Narsès et ma mission est des plus importante. Je dois donc me presser pour traverser les onze temples restants et informer le grand pope. Je n'ai aucune mauvaise intention à son égard et vous pouvez me suivre si vous le voulez mais je dois passer... "


Il lui donna un nouveau sourire mais l'on pouvait voir toute la volonté du chevalier à vouloir continuer son chemin. Il regarda le nouveau venu et lui posa une question des plus simple.

" Qui êtes-vous sir ? A en juger par ce que vous venez de nous demander, vous êtes peut-être le gardien de cette maison n'est-ce pas ? Evidemment, je peux me tromper mais si ça n'était pas le cas, me laisseriez-vous traverser ce temple vous aussi ? En excusant mon empressement à tout deux... "


Le saint mit son poing sur sa poitrine et les salua, ne bougeant pas d'un pas.


[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] Xanaba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
OrphéeOrphéeArmure :
Lyre
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptyDim 17 Mai - 13:39
Premier acte. Début de la symphonie.

Lentement, avec douceur et légèreté, le serpent blanc se lovait entre les pierres dressées. Un frisson parcourait les herbes hautes nimbées d'une brume aussi étrange que respectueuse de cette terre. Sur chaque pierre, des noms s'inscrivaient telle une élégie funèbre, une prison qui était éternelle pour ceux qui dormaient ici. Soudain, le voyageur s'arrêta et vit la pierre qu'il recherchait. Un petit caquètement se fit entendre alors qu'un coq se dressait fièrement sur la pierre. Un léger vent se leva et la terre se mit à bouger. Le chant fit trembler la terre et le serpent persifla en direction de la terre. Les pupilles de l'ophidé devinrent écarlates. Une cacophonie harmonieuse se répandit dans les travées de cette terre ingrate, le serpent s'engouffra dans la terre et une main en sortit....

Deuxième acte. Préambule.

Des bruits de pas se firent entendre du temple du Bélier, une nouvelle personne entrait en scène. Un serpent blanc se lovait autour de son cou alors qu'il observait les personnes présentes. Une lyre à la main, poinçonnée de la marque d'Apollon, l'ancien Chevalier regardait la nouvelle génération avec circonspection. Il n'en connaissait aucun. Son regard était triste, sans amertume, mélancolique et froid. Il était ici pour voir Athéna et ne comptait pas s'arrêter à des discussions inutiles, même s'il allait devoir se montrer courtois afin que ses "Pairs".

Une révérence.

Soudain, le serpent se lova sur son cou pour le faire observer l'un des chevaliers présents. Il fut surpris, à n'en point douter.

" Salutations Chevaliers. Je souhaite demander à son gardien le droit de passage, je suis Orphée, chevalier de la Lyre et je me dois de parler à Athéna. Je suis bien aise de voir que l'Ophiuchus est porté de nos jours... Je crois que ce petit être vous appartient, non ? "

Il fixait l'assemblée. Attendant, il n'en connaissait aucun.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-bleu0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-rouge0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-jaune0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptyDim 17 Mai - 19:57
Les questionnements et les remarques s’enchaînent, matraquent l’ancien Oiseau de Feu de leur marteau illusionné ; l’autre semble bercé par les eaux de l’incertitude, mais elle ne souhaite pour autant pas en rester là, estimant qu’il lui faudrait dévoiler les informations. Un moyen de s’assurer que tout est en ordre, de satisfaire également ses propres prétentions. Guettant une réaction qui ne vient pas, la bouche s’entrouvre alors, cherche la note toutefois vouée au néant. Pour cause, la Carène tente une percée, une échappée destinée à l’échec, elle aussi, interrompue par le maître des lieux. À ces quelques réprimandes, la Persane retient un rire, constate que certains ne changent pas. Ou plutôt, change-t-on seulement ?

— Eh bien, Nebu, t’étais donc là ? Rassure-toi, personne n’a touché à rien et tes bouteilles sont toujours sous clef, mais c’est dommage, j’espérais que tu partages un peu tes nouvelles trouvailles en matière de vin et de vêtements ! Blague à part, désolée pour l’intrusion, comme tu ne semblait pas présent, j’me suis permise de l’arrêter pour quelques vérifications. Juste au cas où.

Le concerné paraît d'ailleurs occupé, si l’on en croit les tablettes qu’il porte sous son bras. Probablement étudiait-il des documents, ou s’abandonnait-il plus simplement à la lecture, avant remonter jusqu'à son temple. D’une appellation, le page est convoqué, pose ses mains sur les supports pour les emmener plus loin ; Mehry ne loupe pas une miette de la scène, s’apprête à demander des explications, mais demeure au final silencieuse et hoche la tête pour unique réponse.

Les amandes masquées roulent d’une silhouette à une autre ; ses oreilles perçoivent attentivement le discours de Xanathos, relèvent les nuances et les mots parsemés d’ombres et de nuages. À bien l’écouter, peut-être la pluie s’invite-t-elle aussi. Compte tenu des données mentionnées, il appert étonnant qu’une seconde chance lui soit offerte, mais Narsès est un homme pour le moins mystérieux.

— Le Phénix a un nouveau porteur, oui, et t’as visiblement réalisé un long chemin pendant ces dernières années. J’espère que tu tiens désormais bien sûr tes pattes, Xanathos.

La musique cesse un court instant, le temps que les doigts se dirigent vers le troisième intervenant. Cette fois, le discours se devine plus léger, moins formel et strict que ce qu’elle laisse au Silver Saint.

— Ouais, c'est le Bélier. C'est vrai que t'as pas encore eu l'occasion de le croiser... Mais bon, conseil, ne te fie pas aux apparences : il a plus d’humour qu’il n’y paraît !

Une petite boutade, comme elle les apprécie, qui s’envole lorsqu’un nouvel étranger, harpe en main, débarque dans le hall. Un instant, le silence se fait. Derechef, l’Ophiuchus jette une œillade à ses camarades, reporte son attention sur l’Inconnu aux perles attristées. Un saint, paraît-il. La masse bouge doucement, s’approche de l’homme et tend le bras vers sa nuque. Un geste dépourvu d’hésitation.

— Parvan ! Où tu traînais encore ? Merci de l’avoir rapporté, vous l'avez déniché où ?

Aussitôt, le serpent Ivoire s’enroule le long du membre de son propriétaire, rejoignant ses épaules avec tranquillité ; quelque chose chiffonne l’esprit, sans parvenir à mettre véritablement le doigt dessus. En effet, l’Ophidien se fait obéissant alors même qu’il se trouvait jusqu’à présent avec un étranger.

— Xanathos, j’ai bien compris ta situation. Si Nebu n’y voit aucun inconvénient, tu peux poursuivre ta route.

Les prunelles ne lâchent en aucun cas celui qui se présente comme un gardien des temps oubliés ; cette appellation sonne dans le cœur des légendes et nul ne peut ignorer cette entité. Ainsi, la Persane parcourt le nouvel arrivant, attentive, mais pensive. En l’instant, elle ne sait quoi penser de cette Lyre à l’étrange signature, s’imagine les réponses émergentes et, avec elles, les conséquences à venir.

— Je suis Mehry, de l'Ophiuchus, comme vous l'avez déjà deviné. Vous semblez surpris de voir cette armure, Orphée, c'est ça ? Vous savez sûrement été absent un moment, j’imagine que vous étiez en mission de longue durée… Dans tous les cas, bon retour au Sanctuaire d’Athéna.

Attente pour mieux comprendre. Nulle agression, ni même contrainte dans la gestuelle et les paroles : uniquement des questions. Des questions, et un corps de nouveau immobile, bien qu’ouvert.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-d https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
NebuNebuArmure :
Chevalier du Bélier

Statistiques
HP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-bleu0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-rouge0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-jaune0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptyVen 22 Mai - 2:09

« Ne sois pas inquiète, nous aurons tout le temps pour partager ce genre de choses, ma chère. J'ai d'ailleurs pu ramener quelques étoffes d'un lin de qualité, lors de mon dernier séjour à Athènes. J'ai d'ailleurs peut-être quelque chose qui pourrait convenir à ce masque. » Il caresse un instant son menton, un léger sourire charmeur venant étirer ses traits. Il semble, comme d'habitude, difficile de démêler l'humour de la proposition sérieuse. Un tonalité suffisante de malice, un regard, qui semble ne pas mentir. Car oui, les acquisitions vestimentaires sont véritables. Tout comme certains bijoux, dont il a fait l’acquisition, il y a peu. Un bracelet, de conception orientale, représentant l'impérissable serpent se mordant sa propre extrémité.

L'Égyptien pourrait passer encore quelques minutes à parler acquisitions, mais voilà qu'un nom lui est enfin donné à ce nouveau visage. Xanathos. L'un des corbeaux de Narsès. Posant un instant sa main contre son poitrail, il incline doucement, respectueusement, la tête. Un mouvement déjà effectué, possiblement, naturellement, cela va de soit. Mais il fallait bien accompagner les mots de la Sainte d'une façon ou d'une autre.
Car elle le présente. Tandis que lui, se présente. Autant à elle qu'à lui – mais sûrement avait-il pour objectif de parler aux seules oreilles de l'Ophiuchus. Il écoute, avec un certain silence. Cet épisode de vie. Cette justification. Ainsi cet homme avait l'Oiseau Immortel. Le Bénou. C'est ainsi que son peuple l'appelait, à une époque. Une créature animique, liée au Soleil. Une créature dont l'existence suivait la logique du cycle. Des années. Une créature à la longévité exceptionnelle.

Il ne préfère pas intervenir dans cette conversation. Bien qu'il n'oublie rien. Aucunement. Pourquoi le ferait-il ? L'un des envoyés de Narsès ? Il se ferait même un plaisir d'échanger avec lui … Jusqu'à cette arrivée. Qui vient modifier les différentes priorités de tous.

Une silhouette qui approche. Une silhouette en armure, maintenant une lyre.

La mémoire. Apprendre les secrets des armures. Leur nombre. Leur logique. Les constellations et l'apparence de celles-ci lorsqu'elles se matérialisent dans le monde mortel. L'Armure d'Argent de la Lyre. Mythique. Tout comme l'est ce nom. Tout comme l'est cette signature. L'art d'apprendre les symboles. L'art d'utiliser les symboles. Est-ce que ce signe apparaît normalement sur la Lyre portée par le dernier à avoir porté ce nom ? Il ne pourrait le dire. Des hypothèses, c'est tout ce qu'il peut faire. Mais vérifier celles-ci ? Voilà un art bien difficile.

« Un plaisir, Sir Orphée. » Il incline légèrement la tête. « Nebu. Chevalier d'Or du Bélier. Premier Gardien du Sanctuaire. » Il observe. La Constellation de la Lyre. « Xanathos. Je vous invite à poursuivre votre chemin. Ne faites pas attendre le Grand Pope. » L'homme glisse ses mains dans son dos, alors qu'il observe Orphée. Face à lui. Qu'il regarde, avec une certaine curiosité, les mouvements de l'animal ophidien de Mehry.
Puis son regard noir se pose sur lui. L'homme à la Lyre. Et lentement, ses lèvres viennent porter de nouvelles phrases. « Votre absence a été longue, en effet … et je vous souhaite, oui, un bon retour parmi les vôtres … » La Lyre. Quasi oubliée. Perdue dans les sables du temps. En effet, s'il est ce qu'il prétend être, il se doit d'être considéré comme tel. Puis, il reprend, doucement.

« Mais je ne peux vous laisser passer. Une telle absence mérite éclaircissement. » Simple pragmatisme. Simple attention. Son rôle. Uniquement lui. Le marchand semble avoir disparu, malgré une certaine amabilité, une absence d'hostilité. Malgré ces atours. Il reste le Chevalier du Bélier. Attentif.

« Vous méritez bien d'être entendu … » Oui. Il le mérite.
Surtout s'il est ce qu'il dit être.
Un vestige d'une autre époque. « Nous vous écoutons, donc. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XanathosXanathosArmure :
De la Carène

Statistiques
HP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-bleu1050/1050[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-rouge1050/1050[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-rouge  (1050/1050)
CC:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-jaune1050/1050[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptyLun 25 Mai - 6:50
L'Ophiuchus était directe et n'hésitait pas à dire son avis, autant les femmes n'avaient jamais eu une place importante dans la société qu'il en était différent chez les saints d'Athéna. Elle donna enfin son accord pour qu'il continue sa route si le Bélier était d'accord bien entendu. Lui faisant un signe de tête pour la remercier, un autre chevalier fit alors son apparition, il portait une armure de couleur argent et un serpent l'accompagnait, reptile qui ne tarda pas à rejoindre la sainte à qui il devait sans doute appartenir. Le nouveau venu se présenta sous le nom de Orphée, chevalier d'argent de la Lyre, ce nom ne lui disait absolument rien mais la Carène lui fit un signe de tête. Nebu le chevalier d'or donna l'autorisation à l'ancien Phoenix de pouvoir continuer son chemin, il ne devait pas faite attendre le Pope plus longtemps.

" Je vous remercie chevalier, je m'en vais de ce pas. Chavalier de la Lyre, je ne pourrai discuter d'avantage avec vous, nous nous retrouverons peut-être au temple du Grand Pope, je suis Xanathos, chevalier d'argent de la Carène, enchanté. "


Il se retourna enfin vers la dame chevalier apparemment contente d'avoir retrouvé son animal de compagnie, il la regardait avec un sourire et lui adressa quelques mots avant de partir pour le temple suivant.

" Dame Mehry, je suis content de vous avoir rencontré, j'espère que nous pourrons encore discuter si nous nous croisons un jour dans le futur, chose dont je ne doute pas un seul instant. En ce qui concerne mon échec du Phoenix, il faut savoir s’effondrer pour mieux se relever, c'est peut être le dernier message que l'armure de bronze m'aura donné avant que je ne devienne une toute autre personne. Au plaisir de vous revoir ma dame. "


Le saint d'argent enleva son manteau, il était inutile désormais de se cacher derrière un tissu, son armure d'argent étincela légèrement telle la lumière de son étoile α Carinae, l'étoile la plus brillante après Sirius. Le manteau se vaporisa très lentement en cendres pour disparaître en toute légèreté. Ses pas résonnèrent dans le temple, doucement puis de plus en plus vite, le chevalier d'argent courut vers la maison suivante, celle du Taureau. Il avait une mission, il ne devait pas échouer.


[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] Xanaba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
OrphéeOrphéeArmure :
Lyre
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptyLun 25 Mai - 11:33
Les notes s'écoutaient lentement, le chevalier d'argent était intéressé par tout ce qu'il entendait. Il n'était pas là pour juger après tout, la vie avait continué son cours depuis des années. Il était revenu avec un faible espoir, une faible promesse. Gracieux, il salua le chevalier de la Carène au moment de son départ. Une voix l'interpella et il se tourna vers le serpent blanc, puis vers la personne qui l'accompagnait.

" Votre armure a appartenu autrefois à une femme que j'ai... J'ai aimé. Votre chevelure noire... Tout cela a conduit à me montrer le reflet d'une fortune du passé, veuillez m'en excuser. "

Se tournant vers le Chevalier du Bélier.

" Je vous comprends, successeur de Jason. Je viens des Enfers, ni plus ni moins. Je m'étais promis d'y rester jusqu'à trouver une solution à un problème épineux. Mais, révolu mes anciennes révérences, je suis revenu afin d'entreprendre une affaire qui concerne la Déesse de la Sagesse. J'ai ici un message de la part du Dieu Psychopompe à l'adresse de sa soeur. Son message ne peut être porter que par ma musique. "

La réponse fut claire et sans ambages. Orphée ne comptait pas tournoyer autour de l'ivresse des faux semblants. Il gardait pour lui quelques informations essentielles mais il affirmait le plus important aux chevaliers de cette Ere. Puis, il entendit l'ancien Phénix s'adresser à lui.

" La Carène... J'ai connu son premier porteur, le seigneur Atlas en personne... Montrez vous digne d'elle Chevalier et bon vent vers les cieux de ces montagnes. "

Puis, il se tourna vers les deux chevaliers restants. Il avait un sourire, il était heureux de voir que les traditions séculaires de ce Sanctuaire n'avaient pas changé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-bleu0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-rouge0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-jaune0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptySam 30 Mai - 20:30
Ils auraient effectivement le temps de partager, plus tard. Un Bélier de prime abord pensif, une Persane qui ne l’interrompt pas ; le visage acquiesce seulement, bercé par un sourire en deçà d’un masque. Cet homme ne ressemble guère à ses prédécesseurs et le symbole de la sagesse se dévoile charmeur autant que malicieux. Ce jeu que tous deux connaissent. Bien évidemment, la curiosité domine ce court échange, et la demoiselle espère bien saisir l’opportunité prochainement.

Cependant, celui-ci retourne au silence quand l’ancien Phénix donne enfin de la voix. Un retrait perçu, sans y accorder une véritable importance ; deux étrangers posent leurs pieds dans ce temple, des personnes qui n’ont guère de droits en ces lieux. Rien d’incompréhensible, en somme, pour un Observateur. D’autant lorsqu’une troisième apparaît, dont le plumage se veut plus sombre qu’aucun autre. En cela, un sourcil se rehausse, mais lui aussi demeure scellé dans la pierre.

Un partenaire retrouvé, quelques paroles échangées ; le départ de la Carène s’amorce sous les approbations, tandis que les attentions se portent sur la Lyre Légendaire. Une surprise, assurément, mais bien loin de celles supposées. En effet, devant leurs yeux s’affiche cette armure disparue depuis de nombreuses années, tant est si bien qu’en son existence, sa survie réside un mystère illusionné. La conscience prime, en cet instant : les raisons mussées derrière l’arrivée d’un fantôme ne se résument qu’en un seul nom : Hadès. Une hypothèse confirmée, lorsqu’il mentionne le Monde souterrain ; le mensonge semble ainsi proscrit, mais les explications conservent un aspect sirupeux.

— Voilà qui me rassure, Xanathos. On se recroisera certainement, mais, pour l’instant, concentre-toi sur tes nouveaux objectifs.

Autrefois n’est pas aujourd’hui.

— Navrée de vous remémorer ce passé ; j’aurais aimé m’entretenir plus avec vous sur ça, mais nous sommes conscients, l’un comme l’autre, que le moment n’est pas adapté… Vous êtes un Chevalier d’Athéna, alors vous vous doutez qu’on ne peut pas vous laisser traverser en l’état, sans en savoir plus sur les raisons de votre venue.

D’autant plus si l’on tient compte de la situation exceptionnelle ; la situation d’un présumé mort depuis naguère qui, après avoir sommeillé dans les Enfers, remonte à la surface.
Plus encore, le serpent s’enroule autour d’elle, plus quiet qu’à l’accoutumée. Bien trop d'ailleurs, pour celui qui n’apprécie que rarement les étrangers. La silhouette reste détendue, elle aussi, quand bien même son esprit continue ses analyses. Un corps dans l’équilibre, autant que la voix s’empreigne d’un calme rassurant.

— Je dois bien avouer avoir toujours pensé que votre histoire n’était qu’une légende, mais vous êtes bien là… Ça n'a pas dû être évident de sortir des Enfers. Vous êtes certain de ne pas avoir été suivi ?

Le parfum de la vérité se mêle au goût du mensonge, insondable. Cette fois encore, des questions se posent de manière plus détournée que le ferait son camarade d’Or. Chacun sa méthode, tant qu’elles ne s’annulent pas, qu'elles apportent des résultats. Toujours est-il qu’elle ne souhaite guère le laisser partir, pas sans obtenir plus d'assurance concernant l’apparence de ces Inconnues qui se glissent subrepticement dans ses calculs. Hélas, si Nebu en décide autrement, elle devra s’y plier. À regret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-d https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
NebuNebuArmure :
Chevalier du Bélier

Statistiques
HP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-bleu0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-rouge0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-jaune0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptyMar 9 Juin - 13:00
Le monde des morts du Panthéon Grec. Une réalité qui vient se mélanger à la légende. L'aspic mortelle, mordant Eurydice. Le poète poussant les limites de l'humanité pour rejoindre cette tendre moitié. Voilà ce qu'est Orphée, pour ceux qui croient encore en ces légendes. Et pour ceux qui ne veulent pas y croire aussi. Doit-on voir en ce retour – et en cette mission mythologique – la fin de ce conte ?
Les yeux du Premier Gardien viennent lentement se poser sur les cordes de la Lyre mythologique. Un message que seule la musique du Poète peut porter ? Voilà un procédé fort intelligent … et un brin agaçant. Mais tel est le jeu de ces mascarades : parfois, l'humanité endormie ne semble pas la seule à ignorer ce qui l'entoure, l'éveillé doit lui aussi comprendre que certaines choses lui échappent.

Pour le moment. Car certains humains ont cette grande qualité qu'est la patience. Si celle-ci n'a rien de divine – tentez donc d'être aussi patient que la Sagesse ou le Faucheur – elle est parfois suffisante. Pour observer. Certains détails.

L'empressement de Xanathos à le remercier, par exemple. L'empressement de Narsès à porter quelques mots au Grand Pope. Un empressement auquel il aura des réponses. D'une façon où d'une autre …
Mais aussi cette vérité, tout simplement. La vérité d'Orphée, qui semble accepter cette tradition. Celle du Premier Gardien. De la Sentinelle. Qui doit faire face, aux meilleurs. Et aux pires.

Un regard vers le Serpent. Vers la Serpentaire, aussi. Puis vers lui, porteur de l'Antique Lyre. « Les légendes ne seraient-elles finalement qu'une interprétation de ce qui doit être caché ? » L'histoire est écrite par les vainqueurs, dit-on. Dans ce cas-là, que doit-on penser du Conte Orphée et de sa Tendre Eurydice ?. Un instant, ses yeux quittent le ces invités, pour observer en direction du Temple de la Sagesse. Un message pour Elle. Une attention précise, que seule lui ne peut finalement porter Puis, lentement, il hoche la tête.

Des ficelles qui cherchent à se connecter à d'autres. Curieux, il l'est.
Non pas pour apprendre, bien entendu. Mais bien pour connaître, et savoir.

« N'y voyez là aucune forme de doute, Sire, mais peu peuvent se vanter, avec cette neutralité et cette douceur, de revenir du monde des morts. » Est-ce l'expérience qui parle ? Plutôt les rêveries. Et cette obscurité à laquelle il s'est voué. Ou peut-être est-ce cette sensation d'avoir senti le goût de son sang ?
Ses yeux viennent chercher ceux du Poète qui sait, sûrement. Ce que signifie voyager à travers les Mondes des Morts. Car ils possèdent quelque chose. Une règle. Providentielle.

Mehry veut connaître le factuel, l'actuel ? Bien. Un choix avisé, qu'il lui laisse, pour cette fois. Car une autre question lui brûle les lèvres.

« Quelle ombre avez-vous acceptée à vos côtés pour que ce chemin puisse enfin arriver à son terme ? »

L'abandon ? Ou la providence d'un Psychopompe ?
La résilience ? Ou le chaos d'un Désert Violent ?

Finalement, n'est-ce pas là la question la plus importante à celui qui souhaite voir la Déesse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrphéeOrphéeArmure :
Lyre
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptyMer 10 Juin - 14:47
Le poison de la suspicion était présent. Orphée le comprenait et ne voulait pas mettre ses hôtes en délicatesse avec la mission qui était la leur. Protéger le corps d'Athéna était la mission première des douze temples du Zodiaque et pour l'avoir parsemer pendant des années, il n'avait pas de raison de déchoir aux vérités qu'ils souhaitaient.

" Je pense qu'il y a erreur. Je ne suis pas ici messager du Sombre Monarque, il n'est pas le Psychopompe, celui qui souffle aux âmes le chemin vers les Enfers. Pour ainsi dire, ce n'est pas la première fois que je fais ce voyage à sa demande. Et je n'ai nulle ombre que la mienne, afin de vous rassurer. "

Tournant la tête derrière lui un instant avec un sourire, il revint ensuite vers Mehry.

" Non, je vous rassure, je n'ai pas été suivi par quelques malfaisances. Les Spectres, hormis quelques uns je crois, sont enfermés à la Tour noire de la région des Cinq Pics, non ? Sauf si les Traditions de notre Ordre ont changé. Si c'est le cas, veuillez pardonner mon ignorance. "

Une fois répondu aux premières questions, un petit point venant du Chevalier d'or du Bélier attira son attention. Neutralité. Était-il neutre dans cette Ére ? Non, il restait un fidèle chevalier d'Athéna mais son signe même impliquait plusieurs influences, hermétiques et solaires. Il avait été pendant des années un diplomate au nom de sa Déesse, voyageant avec Jason et d'autres héros de la Déesse. Il avait été ses yeux et ses oreilles.

" Quand à l'objet de mon entretien avec Athéna, il conservera ses mystères. N'y voyez pas offense chevaliers... Loin de moi l'idée de vous mettre en situation délicate, c'est pourquoi je suis à votre disposition pour répondre à toutes questions qui ne concernera pas ce sujet. Il est naturel d'éviter qu'un ennemi se rapproche Athéna. "

Un sourire. Il attendit de plus amples questions. Si ce n'était pas le cas, il quittera les lieux dans quelques secondes et si le chevalier du Bélier l'y autorise évidemment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-bleu0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-rouge0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-jaune0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptyVen 12 Juin - 11:16
Les mélodies s’élèvent, jettent à leurs esprits quelques graines pour nourrir cette curiosité à satisfaire. Pourtant, celles-ci n’apportent que peu de résolutions, suscitent de nouvelles interrogations et, si les méthodes diffèrent, les contenus s’énoncent en frères. En effet, les compères s’alignent, se complètent et dévoilent des éléments dont l’importance reste, pour l’heure, incertaine.

Enfouies sous un robuste masque, les amandes persanes contemplent l’instrument conservé dans des mains fantomatiques. Le Psychopompe n’est pas le Sombre Monarque. Ce simple fait, Mehry peut aisément le deviner, quand bien même elle ne se montre guère familière avec leurs divinités. L’autre représente, sans doute, un Messager. Toutefois, même les messagers subissent les affres de la guerre. Qui parlait des Spectres ? Leurs formes sont multiples, parfois bien loin de l’image qu’on leur prête.

— On ne peut empêcher une Ombre de s’attacher, lorsqu’elle veut revenir parmi les vivants.

Elles se lamentent, lorgnent, jalousent et réclament leur retour vers un Monde qui ne possède plus rien pour les satisfaire. Il n’a plus rien à leur offrir. Pourtant, elles continuent de chercher des échappatoires et enveloppent ceux qui passent pour, peut-être, rejoindre la surface. Et lui, Souverain d’un royaume obscur, n’accepte pas de perdre ses âmes. Pas s’il n’y a rien à gagner. Si tant est qu’il soit comme lui.

Les anciens resurgissent.

— Personne ne vous considère comme un ennemi, vous êtes bel et bien un Chevalier d’Athéna. Seulement, vous ne devriez plus faire partie de ce Monde depuis bon nombre d’années déjà… Et le Monde des Morts n’accepte aucun retour sans contrepartie.

Une question sans l’être véritablement ; l’Ophiuchus, par cette remarque, remet en lumière les mentions énoncées par le Bélier qui, subtilement, ont été détournées par Orphée. Le Dieu mauvais ne permet pas les remontées, pas plus qu’il ne les omet. Se distinguent ainsi deux branches de possibilités, si l’on défavorise les plus fragiles d’entre elles : un accord, une aide. Autre chose.

Et voilà qu’il dévoile ses poils, mussé dans l’ombre de la mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-d https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
NebuNebuArmure :
Chevalier du Bélier

Statistiques
HP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-bleu0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-rouge0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-jaune0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptyDim 21 Juin - 8:34
Un silence s'installe à la surface du Temple du Bélier. Une certaine accalmie, qui naît après cet échange, ces mots croisés. Une accalmie qui n'est finalement qu'un rideau de fumée pour celui ou celle qui connaît réellement l'Égyptien – et rare en possèdent le mérite.
La réflexion est à l’œuvre, dans son esprit. Dans cet esprit qui aime voguer entre la frontière du matériel et du spirituel. Une frontière essentielle, pour celui qui ose prétendre à être l'une des douze lumière solaire de l'Armée de la Sagesse et de la Guerre.

Car c'est bien dans le monde matériel qu'Athéna agi. À travers les différentes couches de la société. Mais c'est par sa nature particulière, transcendante, qu'elle développe sa vision de ce monde – un pragmatique comme Nebu aimerait même préciser qu'elle tente de développer, en hommage aux différents accrocs que cette nation a pu subir. La loyauté à une puissance surnaturelle, sans attendre quelque chose en retour, est un mythe auquel l'Égyptien ne croit guère.

L'on attend d'un soldat qu'il sert la cause. Quitte à mourir.
Le soldat attend de son Empereur qu'il le paye.

Certes, des visions plus complexes peuvent se mélanger, parfois, à celles-ci. Mais c'est dans un intérêt que chacun trouve sa place. Qu'ils le savent ou non. C'est en tout cas ce choix d'existence que Nebu a choisi d'épouser. Lumière est sa loyauté. Obscure sont ses intérêts. Mais à jamais, les deux seront liés.

Mais la réflexion ne doit être longue. Et ce silence est finalement – et rapidement – brisé.

« Oh. Je ne me permettais pas de faire de vous un quelconque Messager du Sombre Monarque. Je connais - enfin, sans le connaître réellement, évidemment - le Psychopompe. Sa fonction. Ainsi que ses nombreuses autres cartes. Moi-même je respecte certaines d'entre elles. » Un silence ... Un sourire. Une légère malice. Il connaît, oui. Surtout ce que l'Histoire laisse entendre le concernant.
Les histoires sont écrites par les vainqueurs, certains aiment dire. Les mythes sont-ils écrits par les dieux ? « Ma remarque est simplement une référence, à certaines anciennes croyances de mon pays et à votre statut mythologique qui peut porter, permettez moi ceci, une certaine confusion. » Il pose une main sur le poitrail. Inclinant sa tête. « J'espère que vous accepterez mes excuses pour ce léger malentendu. »

Oui. Quid de l'état de cet être qui leur fait face. Baigne-t-il dans la vie, dans la mort ? Ce qui se passe au-delà du voile cosmique est parfois étrange. Des miracles sont possibles. Des réalités peuvent être parfois floues. Particulières à comprendre.

Pourtant. Nebu a fait son choix. Un choix logique. Cohérent. En matière avec ce qu'il sait de ce Cosmos. « Le Dieu Psychopompe est normalement le Héraut de l'Olympe lui-même. Un messager, qui murmure aux dieux les paroles du Roi. » Alors pourquoi est-ce Orphée qui porte le Message du Messager ? C'est cette question qui donne naissance au choix.
Glissant un pas sur le côté, le Bélier accompagne le chemin d'un mouvement de sa main. « Sire Orphée, je vous prie. »

Un fin sourire vient lentement étirer ses lèvres. Il apprécie cette légère ironie qui vient transformer Orphée en héraut de Héraut.

« Les marches du Sanctuaire vous sont ouvertes, à vous et à votre Lyre. »

La lyre. Oui. Symbole d'Apollon, certes. Pour ceux qui ne connaissent pas toute son histoire.
Lançons une pièce, Porteur de Chance ! Nebu a-t-il pris la bonne décision ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptyMar 23 Juin - 20:37
Vous pouvez considérer qu'Orphée est allé voir le Grand Pope après vous avoir saluer.

Bon RP et merci à vous deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-bleu0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-rouge0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] G-jaune0/0[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]   [5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé] EmptyJeu 25 Juin - 9:46
La ritournelle s’estompe, disparaît sous le voile du silence ; les amandes Persanes sont attirées par la silhouette du Cornu, se risquent à une œillade mussée par l’existence du masque. Un masque maudit, mais diablement pratique. Pour un instant, rien ne semble l’atteindre, dans ce monde d’actes et de mots. Bien que son corps demeure dans le temple qu’il protège, il appert que l’âme sommeille ailleurs. Peut-être.

Une tranquillité similaire à une éclaircie. Pourtant, celles-ci ne sont guère vouées à s’inscrire dans la pierre du temps ; cette dernière se brise aussitôt, bousculée par l’air qui s’échappe désormais de ses lèvres étrangères. Dans cette malice connue et reconnue, le Bélier lève les doutes, les incompréhensions de l’autre face à ses propres paroles. Toutefois, les impressions ne la quittent pas, pas plus que ne le fait l’arrière-goût saumâtre logeant sur son palais.

L’insatisfaction berce l’esprit, escarpe le chemin qu’elle souhaitait emprunter. Pourtant, rien ne transparaît. En effet, si le silence se brise, les secrets maintiennent leur place de maître. Son appartenance n’a aucune importance, mais des espaces doivent encore être comblés. Hélas, l’opportunité ne se présentera pas, car Nebu lui accorde d’ores et déjà le passage. Ainsi, il ne reste que quelques paroles, des remerciements succincts, avant qu’il ne disparaisse.

Les épaules se relâchent alors, se rehaussent de manière brève, tandis que le corps se tourne vers le Gardien des lieux.

— On dirait que nos questions resteront sans réponse…

Un arrêt et, déjà, elle reprend.

— Certains éléments m’intriguent et m’inquiètent à son sujet. Il semble lié à de nombreux Dieux, ça vient peut-être de là, va savoir, mais la façon dont il détournait la conversation… T’es vif d’esprit, alors dis-moi ce que tu penses de ce gars ?

Des raisons s’échappent, d’autres demeurent sous clef ; la demoiselle n’envisage pas de dévoiler l’étendue de ses réflexions à cet homme, pas plus que lui ne le ferait également. Ils sont faits du même bois. Cet avis n’est pas uniquement négatif, bien loin de là, mais elle n’efface pas les risques qui subsistent : les guerres célestes s’avèrent nombreuses et complexes, ainsi, rien ne permet d’affirmer les intentions dissimulées. De la réponse à cette dernière interrogation, ne résulte qu’un moyen d’affiner ses propres hypothèses.

— Je vois.

Sur ses épaules, l’Ophidien s’impatiente, s’enroule en douceur, dodine de la tête et libère sa langue pour humer les odeurs environnantes. Face à cela, un soupir s’extirpe, déformé par la fatigue.

— Désolée, j’vais devoir te fausser compagnie pour aujourd’hui, on dirait que Parvan veut retrouver son antre… Par contre, il faudra qu’on discute, toi et moi, à l’occasion.

À cette mention, un regard appuyé, que ce camarade ne peut cependant pas apercevoir, accompagnant une voix enjouée, bien que sérieuse dans son essence. S'ensuivent des salutations, un signe de la main et, déjà, sa silhouette se volatilise.

Citation :
Mehry quitte le sujet. Merci à vous deux et à Xanathos pour ce rp !

Nebu, au besoin, j’éditerais le « Je vois », en fonction de la réponse que Nebu lui accorde, afin de coller à ta réponse. Seulement, comme il n’y a plus d’autres interactions après cela et qu’elle quitte le sujet, je ne me voyais pas arrêter le rp à la question et faire un deuxième tour à vide. On part tous les deux en mission, donc autant faire les choses simplement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-d https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
 
[5 Janvier 553] Une coque change-t-elle de peau ?[PV Nebu/Orphée/Xanathos][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Bélier-
Sauter vers: