Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
OdoroïOdoroïArmure :
Gold Saint du Cancer

Statistiques
HP:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-bleu1350/1350Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-bleu  (1350/1350)
CP:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-rouge600/600Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-rouge  (600/600)
CC:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-jaune1200/1200Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-jaune  (1200/1200)
Message Re: Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553]   Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 EmptyMer 3 Juin - 17:00
L’enfant des astres écoute en silence les paroles du roi de Carmélide, gratifiant le serviteur d’un remerciement muet concernant la coupe de vin tendue. L’acceptant par politesse, il se contente pour l’heure de prendre part à la conversation. Medb. Ce nom effleure la conscience de son ombre et y éveille une fugace reminiscence. Une familiarité sans sens. Son protégé ressent et s’attarde sur cette vague émotion, reprenant à la suite des paroles de son aimée. « Pouvez vous nous en dire davantage sur cette Medb ? » Une menace importante à cerner. Plus encore pour son familier. Un regard échangé. Tous deux comprennent l’importance de ces mots et de ces informations. Précieuses pour les deux aveugles qu’ils sont en ces terres inconnues.

Des terres dissimulées sous une brume de conflits. Comme trop d’autres…

La nouvelle n’enchante guère mais au moins est-elle annoncée, comprise aussi. Le souverain la connait, cette douce forgeuse, ce qui l’encourage dans sa mission. Le saint reprend à la suite de son amante, ballet valsant. « C’est ce qu’explicitait le message qui nous a été transmis. Il est important que le sombre monarque ne puisse la saisir. » Le borgne dodeline de la tête. Autre chose inquiète le roi. Quelque chose de plus trouble qu’il ne saisit pas totalement et concerne cet ancien Saint. Artorius. Il semble lié à ces terres, connu de ces landes... Peut être peut-il lui apporter secours à ce propos. Il l’espère. « Concernant Artorius, le Grand Pope en sait peut être davantage à son propos. Je peux lui en faire part, si cela est important pour vous. »

Un maigre remerciement. Donner pour recevoir.

Un nouveau protagoniste entre dans la danse, s’avance sur cette chiche scène. Un prêtre de Camelot. Autour de son cou, toujours cette croix dont la jumelle ceint le cou du roi. Une croyance semblable, qui côtoie également des croyances anciennes, il semblerait. Les leurs. L’enfant des astres offre, en guise de salut, un signe de tête poli agrémenté d’un sourire, préférant demeurer silencieux à la faveur de leurs échanges. Le sang et les armes chantent ici aussi, couvrant la mélopée des cieux de leur teinte mélancolique. L’enfant s’en désole. La paix est ce que son coeur recherche et ce que la lumière de sa déesse lui inspire.

Le borgne observe sa compagne, lui offre un sourire après ses mots. Ses pensées dansent comme les siennes, pointent les mêmes phonèmes. Ils se complètent. Rùn se tend face à cette agacement sous jacent que le roi semble éprouver. Est-il à leur encontre ou n’est ce que les relents de cette haine que le souverain voue à cet homme ?

« Auprès de Dame Nynaeve. Elle est la raison de notre présence en ces terres. »
Peut être ses mots l’agaceront t’il davantage. Aussi, sa voix se fait plus douce alors qu’il reprend, ses prunelles s’attardant sur le prêtre puis le roi, pour y demeurer. « A la manière des voyageurs dont les chemins se croisent par delà les routes, peut être pouvons nous nous apporter mutuellement une aide concernant nos missions respectives ? »

Une main tendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1738-odoroi-saint-du-cancer#19984
LéodaganLéodagan

Statistiques
HP:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-bleu0/0Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-bleu  (0/0)
CP:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-rouge0/0Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-rouge  (0/0)
CC:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-jaune0/0Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-jaune  (0/0)
Message Re: Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553]   Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 EmptyJeu 4 Juin - 11:25
Ils nous ont promis des jours faciles, dociles, sans folie ni poésie... Les nuits sans fin font de nous des joyeux pantins mais nous nous éveillons à ce nouveau monde. L'utopie renaît pas nos cendres...

Un chuchotement, un entremêlement de voix se firent entendre autour du Chevalier d'or du Cancer. Audible seulement par ce dernier, il n'avait jamais entendu autant de voix en même temps. Pendant ce temps, Léodagan écoutait ses deux invités sans se rendre compte de la situation du serviteur d'Athéna. Il se tourna dans un premier temps vers l'Éminence du Corbeau afin de répondre à ses premières questions.

" Myrddin est un de nos plus grands Druides, à l'égal de Scáthach ou d'Aoife. Ses pouvoirs dépassent bien les simples chevaliers comme nous, ils sont les plus proches des Dieux. On dit de lui qu'il serait né d'un démon solaire... Il fut le conseiller d'Uther autrefois, c'est un ami fidèle à Camelot ! Avec ses lubies dirons nous ! "

Il s'esclaffa de sa réponse. Il n'avait jamais cru ses sornettes pendant très longtemps. Mais, le retour des Sidhes... Oui, il avait revu bien des choses depuis et ne cessait de s'interroger du bien ou du mal que cela pouvait engendrer. La Bretagne était devenu un puits de cosmos pour ceux qui voulaient s'en abreuver et cela ne l'amusait pas du tout.

Reprenant son sérieux, il continua son propos.

" Qu'est ce que c'est les Ases ? Une tribu de Nordiques ? Pour le Roi des Fomoires, Balor, ce n'est pas le type qu'on mésestime. C'est une créature venant des fonds marins et il en est le roi. Il a un pouvoir sur les ténèbres digne d'Hadès. Les anciens dieux de mon peuple se reposent après avoir offert leurs sangs aux armures des... "

Il pointait alors Odoroi avec un sourire amical. Les armures d'or de cette génération avaient repris vie avec l'onction du sang des anciens Dieux celtes. Nul ne savait quand cette action avait eu lieu. Ce mystère intriguait énormément le Roi de Carmélide, il savait que certains anciens druides cherchaient aussi des réponses de ce lien entre Athéna et son propre monde.

" Frustrations mon ami... Il ne comprends pas. C'est un idiot. C'est si bon de le voir souffrir... Oh oui mon frère, mon père, ma femme, mon fils... souffrance... "

Les voix tambourinaient les tympans du géant du Cancer. C'était comme des couteaux qui traversaient son âme, jamais Run n'avait été aussi puissant, si rude. Il changeait de nature. Était-ce à cause des pulsions de cosmos des Sidhes ? D'où venait ce fléau qui entourait le chevalier d'or ? Bonne question. La discussion continuait malgré cette émotion étrange.

" Le Roi d'Orcanie est un fieffé salopard... M'enfin, ce sont nos affaires et pour vous répondre sieur Odoroi, cette Medb n'est pas loin des mêmes mots que je viens de citer à l'endroit du Roi d'Orcanie. Je ne la connais que par les légendes, elle a glissé vers le fond de la médiocrité, c'est bien dommage. Sinon, oui, si votre Pope peut avoir des informations, je serais bien aise de vous recevoir de nouveau pour en discuter. "

" Orcanie... Medb.... Qui est ce ? Demande lui, on veut savoir, on doit, demande, DEMANDE, DEMANDE... "

Les cris montèrent en puissance, se nourrissant de l'air ambiant. Le feu lui même perdit en intensité. Pulsions. Glisser vers le fonds des entrailles. C'était le sentiment du Cancer en cet instant. Au même moment, comme si il se rendit compte de tout cela, un corbeau se mit à croasser bruyamment et relevait toutes les têtes dans sa direction. Une plume blanche venait de s'échapper de son beau plumage. Quel était ce signe ? Toutes les personnes présentes pouvaient se poser la question.

Citation :
Tous les dialogues en italiques sont seulement audibles par le Chevalier du Cancer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-bleu1150/1150Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-bleu  (1150/1150)
CP:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-rouge900/900Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-rouge  (900/900)
CC:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-jaune1350/1350Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553]   Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 EmptyJeu 4 Juin - 12:21
Traverser le Voile







« Je vois, il est comme nos Voyants. »

Sur cette affirmation, je sens le vent souffler plus fort, le feu, vaciller. Mes sourcils froissent l’expression paisible de mon visage. Parfaitement immobile, j’ai cessé de respirer. J’écoute les paroles de Léodagan comme je suis attentive à l’Invisible. Soucieuse de sentir un étrange écho, comme ces petits êtres bleus ont pu danser devant nous, trois jours auparavant.
L’Hiver s’engouffre dans les chaumières, plus insidieux. L’impression se fait plus poignante. J’ai laissé échapper quelques secondes avant que je ne reprenne la parole pour répondre à Léodagan.

« Des éveillés. Ils croient en d’autres Dieux tels qu’Odin, Père des pères ou encore Loki, Dieu du mensonge et des illusions. » Je cherche la main d’Od. « Balor, un être des Abysses et des noirceurs ? Je ne crois pas avoir déjà entendu parler de lui. Mebd est liée à lui ? »

Mes doigts s’enroulent dans ceux de mon Étoile, je glisse un regard inquiet dans sa direction. Tente de l’apaiser en mêlant mon cosmos au sien. Quelque chose se passe à notre insu. Mais je ne parviens pas à focaliser mes dons. Run ?
Soudain, le cri d’un corbeau nous surprend. Je me lève alors, le voilà déjà parti. Il laisse derrière lui une plume blanche que je m’empresse de ramasser. Je la contemple, le regard troublé. Corbeau Blanc. Hagarde, je balaye la salle du regard, cherche à comprendre.

« Od’ ? »

Je l’appelle, dans l’espoir de le ramener à mes côtés. Il ne doit pas s’égarer. Reviens…. Arrivée devant lui, je porte mes mains de chaque côté de son visage, pose mon front contre le sien. Reviens.

« Roi de Carmélide, Prêtre de Camelot, nous devons nous retirer, je le crains. » Je leur adresse un regard triste. « Nous allons chercher des réponses. Et ce Corbeau Blanc est un signe que nous ne devons pas négliger. Savez-vous, en vos contrées, ce qu’il signifie ? Ce qu’il apporte avec lui, au creux de ses ailes ? »

À cet instant un autre corbeau fait irruption dans la pièce. Sombre, cette fois, il se pose derechef sur mon épaule et me chante quelque chose à mon oreille dont je serai seule à comprendre. J’incline la tête en signe de compréhension. Je vais devoir aller le trouver.

« Sachez que nous reviendrons vous trouver avec des réponses, et une aide. Je vais chercher celui qui serait né d’un démon solaire… » J’incline la tête avec déférence. « Où pourrons-nous nous présenter, la prochaine fois ? »

Je sens que le temps s’agite. J’attends les dernières paroles avant d’aider Odoroï à sortir. Une fois dehors, je le soutiens l’entraîne vers notre campement en effervescence. Théodorus capte notre empressement et achevant les dernières représentations destinées à amuser les gens de Léodagan, nous offrons quelques tonneaux de vin et des denrées avant d’initier le départ.

Fin du RP pour moi



Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can En ligne
OdoroïOdoroïArmure :
Gold Saint du Cancer

Statistiques
HP:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-bleu1350/1350Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-bleu  (1350/1350)
CP:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-rouge600/600Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-rouge  (600/600)
CC:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-jaune1200/1200Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-jaune  (1200/1200)
Message Re: Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553]   Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 EmptyVen 5 Juin - 10:32


Des mots s’échappent dans son être, troublent sa conscience pourtant coutumière à ces chants. Le chant des âmes. La voix de Rùn. Les siennes. Pourtant… elles sont différentes. Dissemblables. Dissonantes. Ce n’est pas son timbre usuel. Pas ses mots habituels… Mais c’est bien l’ombre de son ombre que le saint ressent malgré ce changement déroutant. Ces mots troublants. L’enfant des astres frémit malgré ses habits.

Rùn ?

Un appel. Une demande. Sa conscience effleure la sienne, s’essaye à comprendre les mots et les changements qu’il ressent. Qu’il entend. Les voix s’échappent, se mêlent et s’entremêlent, s’entrechoquent dans son âme. Elles se font échos, rythme leur conversation dont il parvient à saisir les propos. Les réponses à leurs questions. Ses doigts se resserrent sur ce verre qu’il n’a pas porté à ses lèvres. Ses pensées se troublent et sa main libre vient saisir celle de son aimée. S’y raccrocher.

La mélopée reprend avec plus d’intensité. La douleur l’étreint, les mots le lacèrent, autant qu’ils l’égarent. La conversation disparait sous les coups de crocs, sous l’assaut des griffes. Un froid insidieux l’étreint mais la chaleur de son soleil trouble ce gel qui s’étend dans son âme. Lui aussi réagit, s’essaye à calmer la bête de ses assauts en usant de son propre cosmos. La restreindre à son ombre.

Rùn, souffle son âme à vif à l’ombre qui s’étend, gagne en puissance. Change. Est-ce toujours son familier ? Son ventre se tord, la peur le saisit alors que sur son visage vient se perdre des vestiges de son mal. Une machoîre qui se crispe. Un regard qui s’éteint. S’enfièvre. Qu’est ce qui t’arrives ? Reprends toi, ce n’est pas... Les mots se perdent dans sa conscience, l’agitation se liant aux voix qui scandent plus fort encore, lui faisant perdre prise sur le verre qui chute. Le saint se ramasse sous l’assaut, ses mains venant rejoindre son crâne dans lequel les voix afflux. Un frisson dégringole le long de son dos et le froid l’étreint plus encore, menace de l’engloutir.

Une lueur vient l’y sortir. Un regard qui se plonge dans le sien. Une chaleur qu’il ne connaît que trop bien. Sa présence l’apaise. Apaise le mal, éloigne le gel de l’hiver pour lui offrir de plus doux rayons. Agard, l’enfant des astres se fixe à cette prunelle, à ses mains qu’il couvre des siennes.

« Rùn. Quelque chose ne va pas. » Sa voix n’est qu’un souffle, l’inquiétude perçant dans son ton. Il n’a nul besoin d’en dire plus. Les mots sont inutiles entre eux. Alors le soleil sonne le départ. Il s’essaye à adresser quelques mots à leur hôte malgré les maux qui l’accablent. « Je n’oublierai pas nos mots. » Il reviendra avec les informations dont il pourrait disposer. Plus tard cependant. Il ne doit pas s’attarder aussi se redresse t-il, endiguant le froid qui l’étreint, contraignant cette puissance qu’il sent affluer presque déborder. Il doit partir.

« Soyez prudents. » Ses dernières paroles avant qu’ils ne s’échappent, rejoignent la meute. Ils ne doivent pas rester. Il ne doit pas rester. Alors il se soustrait des regards avec l'aide de son aimée, se glissant dans sa roulotte, au plus près de son armure. Sous le regard protecteur de sa constellation alors que sa belle ordonne un retour en Francia. Loin de cette brume. De ce froid qui l'étreint.

Il doit comprendre ce qui arrive. Ce qui arrive à l'ombre de son ombre... A ce mal qui le ronge.

Fin du rp pour moi également. Départ pour Francia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1738-odoroi-saint-du-cancer#19984
LéodaganLéodagan

Statistiques
HP:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-bleu0/0Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-bleu  (0/0)
CP:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-rouge0/0Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-rouge  (0/0)
CC:
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 G-jaune0/0Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 V-jaune  (0/0)
Message Re: Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553]   Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553] - Page 2 EmptyVen 5 Juin - 11:26
" Selon certaines sources, oui. "

La réponse à Sunilda sur le lien entre Medb et Balor fut limpide. Mais, en dire plus ? Il aurait aimé mais n'avait guère plus à dire. Il préférait donc ne pas aller plus loin dans des hypothèses aussi futiles les une que les autres. L'homme aimait les faits et évitait les spéculations. Soudain, il vit les regards de ses interlocuteurs qui s'observaient. Quelque chose se passait et il ne comprenait pas la raison de leurs échanges.

Une onde. Il sentit une onde qui traversait les chants cosmiques émis par les Sidhes. Le chevalier du Cancer était bien lié à eux pour une raison que le Roi ne comprenait pas. Cependant, il ne souhaitait, pas cette fois, poser de questions. Il se leva donc en même temps qu'eux et les accompagna vers la sortie. Il n'aimait guère ce genre de comportements en sa présence, ils pensaient parler au paysan du coin ? Gardant ça dans un coin de la tête, il saurait s'en rappeler le moment venu. Le temps des explications attendra et il en aura d'une façon ou d'une autre.

" Je vous attendrais à Camelot, dans le royaume de Logres, bien au nord d'ici. "

Le ton était froid et mesuré. Il fit signe à ses vassaux que le camp était levé et observa un instant les deux étrangers qui quittaient les lieux, sans explications particulières. Haussant les épaules, il se disait que des ahuris restaient des ahuris après tout.

Citation :
Fin du RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arpenter des terres inconnues avec toi [Odoroï - Quête Janvier 553]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Britannia :: Royaumes de Bretagne-
Sauter vers: