Votez
I
II
III
IV
V


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique G-bleu1200/1200Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique V-bleu  (1200/1200)
CP:
Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique G-rouge600/600Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique V-rouge  (600/600)
CC:
Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique G-jaune1350/1350Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique V-jaune  (1350/1350)
Message Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique   Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique EmptySam 16 Mai - 16:06
EMRYS
Qui est-il ?


    Nom : Emrys
    Date de naissance : 534
    Âge : 18 ans.
    Sexe : Masculin.
    Armure demandée : Général de la Sirène Maléfique.


Comment est-il ?

    Antipathique. Parasite. Voilà certainement les meilleurs mots existants pour décrire Emrys. Rien en lui ne donne envie de l'apprécier. Pire, on dirait qu'il fait tout pour être détesté. De sa bouche ne semble émaner que mépris pour les autres, qui semblent n’être que de simples instruments à ses yeux. Des pions qu'il utilise pour ses propres intérêts, seule chose qui digne de son attention. Il est prêt à tout pour obtenir ce qu'il souhaite. Moralité ? Loyauté ? Honneur ? Ces mots sont étrangers à son vocabulaire. Lâche, opportuniste. S'il peut gagner par la méthode la plus déshonorante possible, il l'utilisera avec grand plaisir, du moment que cela conduit à la victoire. Car il n’existe aucun honneur dans la défaite.
    Son ambition ne semble posséder aucune limite. Qui sait si son but n'est pas de s'élever au niveau des Dieux eux-mêmes ? Cela serait entièrement crédible après tout. Pourtant, il s’agit certainement d’une des rares choses qu’il cache. En apparence, toutes ses manigances semblent être au profit d’Atlante, de Poséidon ou bien de sa Famille. Mais là est la nuance. En apparence. En vérité, il s’agit simplement d’un moyen d’arriver à ses fins, car il est bien conscient de ne pas en être capable seul.

    En effetr, physiquement, il correspond bien à son caractère. Il est impossible d’imaginer un guerrier en le voyant. Frêle, de taille banale, il semble à l'opposé même des combats. Son sourire narquois et son regard hautain tendent à confirmer qu'il ne faut pas s'attendre à ce qu'il se batte de face. Un conseil, ne quittez jamais des yeux son regard d'un bleu envoûtant. Même s'il peut être déstabilisant d'avoir l'impression qu'on cherche à lire en vous, il est toujours préférable de supporter cela plutôt que de le perdre de vue pendant un instant, avec tous les risques qui peuvent suivre.
    Le reste de son physique peut aussi se démarquer. Le noir présent sous ses yeux et sur ses lèvres lui donne une allure assez particulière à ce visage, encadré par des cheveux d’un roux pâle relativement longs. Certains diraient qu'il fait légèrement efféminé. Ils auraient certainement raison.


Son Histoire

    Dans ce monde, il n'y a la place que pour une personne. Une seule peut s'élever tandis que les autres ne peuvent que se brûler les ailes. La vie est aussi simple que cela à mes yeux. Mon but ? Être cette personne. Tout simplement.
    __________________________

    C’est l’histoire de deux frères. Il est en effet bien difficile de parler d’Emrys en passant Griffith sous silence tellement leur existence était liée. Bien que le premier avait un an de moins que son aîné, ils se ressemblaient comme deux gouttes d’eau, si bien que nombreux étaient à les prendre pour des jumeaux. Deux enfants O’Bannon, l’une des grandes familles patriciennes de la société Atlante. Et sur bien des points de dignes représentants de celle-ci. Neveux d’Aoden par leur mère, ce fait ne leur apporta pourtant rien de grandiose, le patriarche de la famille n’étant pas de nature à favoriser des membres plus proches de sa famille.
    Pourtant, son aura fut déterminante dans leur façon de voir le monde, leur servant en quelque sorte de modèle. Mais leur mère voulait plus pour eux. L’éducation qu’elle leur prodigua n’était en vérité faite que dans un seul et unique but. Que l’un de ses fils soit le digne héritier de sa famille et devienne le Général de la Sirène Maléfique, Gardien du Pilier de l’Atlantique Sud. Et ainsi, bien que ceci elle ne leur avoua pas directement, profiter du prestige de ce rang afin d’accroître sa propre influence.

    Et il ne fallait pas ignorer l’importance de promesses de grandeurs dans l’esprit de jeunes enfants. Ils furent donc des plus appliqués dans leur apprentissage. Très rapidement ils furent conscients que leur point fort ne serait justement pas la puissance, et ils firent donc de leur cerveau leur principale arme. Dévorant des ouvrages divers et variés, avec une préfèrance marquée pour les stratégies militaires, mais également les traditions. De part ce loisir, il fut bien difficile de sociabiliser avec d’autres personnes de leur âge ; ce qui ne les dérangea pas un instant mais contribua fortement à l’antipathie les accompagnant presque constamment. En vérité, chacun était le seul ami de l’autre.
    __________________________

    >> Dis, tu crois qu’on mettra longtemps avant d’avoir le niveau des Marinas ?

    Une simple question lancée par Emrys durant l’une de leurs séances d’apprentissage, passée dans la bibliothèque familiale pour changer. Ils avaient respectivement dix et neuf ans. Et, pour ceux les connaissant bien, il était facile de les reconnaître par le fait que le cadet témoignait malgré tout d’une certaine candeur. Certes camouflée par l’éducation stricte de leur mère, mais quand même bien présente.

    >> Tu es trop impatient, tu le sais bien.
    >> Mais je veux devenir Général ! T’imagine un peu ?
    >> Tu sais que ça veut dire qu’on est rivaux ?

    Instant de silence. Evidemment, il n'y avait pas pensé. Il était encore trop jeune pour voir véritablement le mauvais côté des choses. Et, à ce moment, son expression trahissait la surprise de se rendre compte de ce que cela signifiait. L’aîné lui était bien plus posé et n’avait même pas levé les yeux de l’ouvrage dans lequel il était plongé. Ce qui ne l’empêcha pas un instant de visualiser l’expression de son frère.

    >> Ah...
    >> Mais ne t'en fais pas, on a le temps avant de penser à ça. Puis, ça ne veut pas dire que le perdant restera en retrait.

    Il eut un immense sourire. Bien entendu, ses mots ne furent pas choisi au hasard. Il croyait autant à ses paroles qu’en la défaite. Après tout, il était l’aîné, donc il ne pouvait y avoir de doute sur qui serait l’élu de la Scale objet de leur désir. Puis un soupir alors qu’Emrys s’éloignait, visiblement toujours marqué par les mots prononcés par Griffith.

    >> Oui, on a le temps... Mais le moment venu, je n’hésiterai pas.
    __________________________

    Les années passèrent et leur vie suivait son rythme. Leur éducation continuait, que ce soit pour être de dignes représentants d’une famille patricienne, de l’autre pour devenir un jour les élus de la Sirène Maléfique. Ils commençaient à être même plutôt bons sur la maîtrise de leur Cosmos et leur objectif leur paraissait réellement atteignable.
    Pourtant, leur vie connue malgré tout un véritable tournant et certainement leur plus grande déception. L’arrivée d’une nouvelle Sirène Maléfique. Si celle-ci les marqua autant, ce fut pour deux raisons. La première, le fait qu’ils découvraient avoir une cousine. Nimuë était en effet la fille d’Aoden qu’ils n’avaient jamais eu l’occasion de rencontrer jusque là. Mais, si ce fait était une surprise, le deuxième était source d’une véritable haine doublée de mépris. Il était connu qu’elle était auparavant chez les Saints d’Athéna. Et, pour comprendre les raisons de ces sentiments, il fallait être conscient qu’ils furent élevés en tant que membres d’une des plus grandes familles atlantes et qu’il fallait en être fier. Leur cité était grandiose et l’extérieur n’était peuplé que par les Vulgaires, soit la vermine. Eux ne pouvaient donc voir qu’une traîtresse à leur sang.

    Mais cette époque marqua une autre rencontre, celle avec l’héritier des Merinita, Orpheus. Ce dernier était visiblement des plus intrigués par cette nouvelle Sirène Maléfique, voir méfiant. Et si celle-ci avait attiré leur haine, ce fut le contraire pour cet homme, évoluant dans des sphères qu’ils respectaient déjà bien plus. Puis, de part sa famille il était un prétendant à un poste des plus importants s’ils obtenaient l’objet de leur désir et ils voyaient donc un intérêt à d’ors et déjà le connaître.

    Pour leur plus grand plaisir, ils n’eurent pas bien longtemps à tolérer la présence de leur cousine puisque survint un conflit opposant les Atlantes au peuple de Mu. Cet événement marqua grandement la cité, mais également, et particulièrement, leur famille. En premier lieu, la Générale de la Sirène Maléfique perdit la vie à cette occasion. Les circonstances de cette disparition étant assez mystérieuses, nombreux furent ceux à essayer d’en savoir plus, dans leur famille comme en dehors. Ce qui n’était clairement le cas des frères. Au contraire, l’Ecaille restant sans Elu pour la porter, ils virent cela comme une nouvelle occasion pour eux de s’en montrer digne.
    Le deuxième événement provoqua des réactions contraires. Le Patriarche de la famille disparu. Si cela ne fit pas naître une enquête chez les Atlantes, Griffith et Emrys virent un modèle s’évanouir. Bien que cela n’était de toute évidence par leur priorité, cela marquant à leurs yeux la défaite d’Aoden et ils n’avait aucun respect pour l’échec, cela ne les empêchait pas d’essayer d’en savoir plus de leur côté.
    __________________________

    Puis le temps passa. Cela faisait maintenant un peu plus de deux ans. Deux ans que nul ne s’était montré digne de leur objectif. Dans un sens, cela signifiait qu’ils avaient toujours leur chance. Mais l’attente devenait de plus en plus insoutenable. Ils étaient persuadés d’en avoir les capacités, mais ne rien voir venir les rendait de plus en plus moroses. Ils continuaient à s’entraîner, mais même leur relation n’était plus pareille. Il était de plus en plus fréquent de les voir séparés. Emrys, toujours légèrement plus candide que son frère, commença même à se sociabiliser quelques peu, bien que rares étaient ceux capables de se tenir à ses côtés bien longtemps.
    Griffith lui marquait encore plus profondément sa solitude. Il n’était pas rare qu’il soit introuvable pendant de longues périodes, errant à des endroits inconnus de tous sauf lui. Il commençait à réellement se dire qu'il était peut être temps de penser à ce qu’il pourrai faire de sa vie. Après tout, il ne pouvait rester éternellement dans l’attente d’une chose qui risquait très fortement de ne jamais arriver.

    >> Eh, tu fais quoi seul ici ?

    La voix de son frère provoqua un sursaut de la part du premier né. Il ne s'attendait pas vraiment à ça et, étrangement, il n'avait même pas senti Emrys approcher. Une fois remis de cette brève émotion, il sourit et commença à s’adresser à son frère.

    >> Tu vois, en fait j'étais en train de...

    Jamais la suite ne fut prononcée. Car ce fut à ce moment qu’elle fit son apparition. Puis le cadet sentit l’appel. Pendant un instant, il fut persuadé d’avoir entendu distinctement des mots. Puis, juste devant lui, ne laissant nulle place au doute de son élu. Et tous ses doutes s’envolèrent. Il ne pu s’empêcher de laisser exploser sa joie.

    >> ENFIN !
    __________________________

    Bien rapidement les rumeurs se répandirent. Deux événements avaient de nouveau marqués la famille O’Bannon. Le premier fut une nouvelle perte. Un accident qui coûta la vie de Griffith. Témoin de l’événement, Emrys raconter avoir tenté de le sauver en vain, voyant le corps de son frère emporté sans jamais être retrouvé.
    La deuxième fut justement cette nouvelle nomination. Nul n’ignorait qu’il avait toujours visé ce rang et enfin il avait réussi. Peut être était ce pour ça qu’il ne s’attardait pas sur le cas de son frère. Mais tous notèrent un changement dans sa façon d’être. Toute candeur fut définitivement oubliée. Les liens qu’il avait commencé à tisser avec d’autres personnes de son âge furent aussitôt rompus. Seule semblait subsister l’antipathie qui avait toujours été présente mais était très clairement renforcée.

    Mais il ne prêtait guère attention à ces ragots. Surtout en ce jour. D’un pas assuré, il pénétrait dans le Temple de Poséidon. Maintenant qu’il était nommé, il n’y avait pas de temps à perdre et il se devait de se présenter. S’avançant vers le Légat, il s’arrêta et posa le genou devant lui.

    >> Emrys, Général de la Sirène Maléfique, Gardien du Pilier de l’Atlantique Sud. Je réponds à l’Appel pour servir Poséidon.




Et vous, qui êtes vous ?

    Age : DC.
    Avatar :
    Code:
    [b]CASTLEVANIA[/b] → [i]Aeon[/i] est [b]Emrys[/b].
    Quelle est votre expérience des forums RP : Toujours DC
    Comment avez-vous connu le forum : Éternellement DC



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1976-emrys-o-bannon-general-de-la-
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique G-bleu1350/1350Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique V-bleu  (1350/1350)
CP:
Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique G-rouge900/900Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique V-rouge  (900/900)
CC:
Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique G-jaune1350/1350Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique   Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique EmptySam 16 Mai - 16:39
Je te valide Eveil 5 en tant que Général mon ami. Jolie présentation mais tu vas en chier avec ta famille...

Oh, j'oubliais : ouvre un rp pour faire la suite de ta présentation °°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
 
Emrys O'Bannon, Général de la Sirène Maléfique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Naos :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: