Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu1800/1800[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge1350/1350[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune1500/1500[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (1500/1500)
Message [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyMar 19 Mai - 16:46
Lointains échos







Le crépuscule couche ses couleurs sur un ciel sans nuages. La porte de la cellule grince sur ses gonds, me renvoyant des années en arrière. Je n’ai pas connu un tel confort. Il faut dire que le sort s’était acharné et je ne m’étais pas montrée tendre envers moi-même. Je m’étais alors imposée le silence. Aujourd’hui j’ai décidé d’en faire une arme.
Je laisse plusieurs gardes entrer dans la pièce, s’engouffrer dans cette « chambre ». Je reste sur le seuil, observant les hommes entreposer des dizaines d’amphores dans un coin. Je porte mon armure, ne laissant pas de doute sur mon identité. Mon masque recouvre mes traits, mes secrets.
Mes prunelles se posent sur la silhouette du prisonnier. C’est la première fois que je le vois de mes yeux. Les descriptions qui m’ont été rapportées sont fidèles. Je n’étais pourtant pas préparée à faire face à mes origines. Malgré les sceaux, malgré l’absence de cosmos, je sais. Il me vient un ancien chant que je ne peux plus interpréter.

D’un geste, je commande aux gardes de se retirer.

Je laisse flotter un semblant de mystère, une note d’un parfum entêtant, lui indiquant d’un index, le vin que j’ai fait porter pour lui. J’ai eu écho des dernières aventures avec Kilian. Je n’ai rien fait savoir de mes projets à Childéric. Il y a des initiatives que je dois prendre, pour lui. Il n’est pas seul, lui ai-je assuré. Et je lui ai fait la promesse d’être prudente. Or, c’est dans les excès que viennent les problèmes. Les excès et l’immobilisme. J’ai pris cette décision en mon âme et conscience.
Libre de son interprétation, je m’incline avec déférence, un poing en travers ma poitrine que je frappe dans un bruit métallique. Je fais volte-face et commence à m’en aller sans avoir refermé la porte. L’invitation est lancée.

Dehors, la nuit tombe. Je m’arrête pour observer le ciel. Le froid ne doit pas m’atteindre et pourtant, je serre autour de moi les pans de ma cape.
Mon corps est toujours convalescent. Un petit sourire flotte sous le couvert de mon carcan de fer.

De lointains échos marquent mon esprit de curieuses pensées.





[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu260/260[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (260/260)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge240/240[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (240/240)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune356/356[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (356/356)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyMar 19 Mai - 17:12
Presque endormi. Un gond grince. Puis un léger frottement. Des présences et me retournais lentement sur mes gardes. La pénombre me laissait entrevoir des gardes qui posèrent des amphores de vin. Clignant des paupières, je regardais leur chef recouvert d'un manteau d'or que je ne connaissais pas. Un autre chevalier d'or... Un masque ? Cette tradition des serviteurs d'Athéna m'insupportait plus que tout. Un long soupir passa mes lèvres alors que je la voyais me faire révérence et sortir d'un pas alerte ma cellule.

Incrédule. Je me demandais quel vilain tour on me présentait cette fois. L'accueil avait été plus charmant mais... quelque chose m'interpellait. Quelque chose dans l'air que je n'arrivais pas encore à identifier, comme un vague souvenir qui restait caché dans ses brumes. Ce n'était pas une sommation, ce n'était pas non plus "normal". Il savait que le Lion n'avait jamais changé ses droits de sortie depuis de nombreux mois. Me relevant lentement, je regardais les amphores et pris deux verres et les remplissais. Si la mort devait m'accompagner, autant que ce soit avec le plaisir de l'ivresse. Enfin, j'ouvris les portes qui s'ouvraient en direction du temple d'Athéna. Le soleil... Il me semblait plus pâle, moins lumineux et chaque jour, semaine, mois... il perdait de son éclat de plus en plus.

Ce parfum. Il était entêtant et il suffisait de s'y fier afin d'arriver vers le chevalier qui me l'avait offert. Je la vis enfin, immobilisée et la tête observant l'horizon crépusculaire. Aucun garde aux alentours. Qu'était ce que tout cela ? Je m'approchais alors.

" Salutation Chevalier. Je me torture de savoir quelle est la raison de cette étrange visite ? Venir me rencontrer n'est pas bien vu, je suis certainement l'animal à abattre. Mon temps est il venu ? Je ne me défilerai pas, soyez en assuré ! Je vous demande juste que cela se fasse avec élégance ! Et... le sourire d'une femme, au moins son regard, sera mon meilleur souvenir. "

Je tendis le verre à mon visiteur ce soir. C'était ainsi qu'il fallait réduire nos différences après tout !



[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu1800/1800[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge1350/1350[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune1500/1500[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyMar 19 Mai - 17:39
Lointains échos








Je regarde la nuit nous étreindre et me retourne, surprise par ses mots. Allons bon ! Il pense que je suis son Bourreau ? Je le regarde, incrédule. Peut-être apercevra-t-il l’éclat de mes yeux pers au travers mon masque ?
Je prends délicatement le verre qu’il me tend, prenant soin de ne pas le toucher. Je ne sais pas comment il peut réagir à mon poison. Je ne veux pas le découvrir. Alors je trinque avec lui, ne lui donnant ni raison ni tort. Il y a dans ses mots une coutume enseignée par une voix presque oubliée.
Les nuances de mon cosmos se font plus manifestes, traduisant ma surprise autant que la peine que ses paroles ont pu susciter. Je fais un « non » de la tête énergique, porte ma main à ma gorge, esquisse avec celle-ci, une autre marque de négation. Je me suis imposée le silence. Il en sera sans doute contrarié. Car la conversation sera sans doute mal aisée.

Je peux m’introduire dans son esprit. Je ne m’y risque pas, je n’oublie pas le titre qu’il porte. Augure. Je ne souhaite pas être dépassée. Le poids des mensonges est bien lourd à porter, je ne peux pas lui offrir ce qu’il désire. Je m’éloigne un peu pour laisser flamboyer mon cosmos. Celui-ci se met à danser, dessiner deux silhouettes qui se font face, se combatte non pas avec férocité, non. Il n’y a que de la beauté, de l’honneur, de la droiture. Ce sont là les enseignements de la Sorcière Bleue.

Je ne suis pas son Bourreau, encore moins son Juge. Je laisse le soin à d’autres de s’y risquer. Il n’y a que Childéric pour décider de cela. Profitant d’être dos à lui, je relève le bas de mon masque pour avaler d’une traite ce vin partagé.
Un soupir d’aise m’échappe, un nouveau sourire, amusé, cette fois. Moins mélancolique. Je replace l’inexpressivité sur mes traits. Me retourne vers Cuchulainn. Je m’agace déjà de ne pas oser m’exprimer de la manière que j’utilise d’ordinaire. La crainte d’être découverte m’effraie.

Je me poste devant lui, dresse un doigt dans le ciel et esquisse des lettres de cosmos.

Morwenna.


Je peux au moins lui confier ce nouveau nom que je porte. Celui d’une princesse de nos contrées. Je n’ai pas su renier mes origines. Et puis, les meilleurs mensonges sont faits d’un peu de vérité !
Je lorgne sur nos coupes vides.




[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu260/260[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (260/260)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge240/240[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (240/240)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune356/356[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (356/356)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyMar 19 Mai - 18:04
Prenant une lampée de vin, je bougeais un peu l'anneau de fer autour de mon cou. Symbole de mon impuissance, de ma vulnérabilité. Une flamme naquit alors de mon bourreau, subtile utilisation du cosmos, tout était en non dit. Elle défaillait à mes paroles, que l'on vienne par devers moi dans le silence était ironique. Il était vrai que le Silence effaçait nos différences, les morsures de l'Histoire... La curiosité était présente mais elle était parée d'or, cela nous attirait comme nous séparait.

Théâtre de lumière. Dans les flammes mordorées de son cosmos, elle dessinait. Mon regard se perdait devant cette étrange représentation des combats de jadis. Je m'enivrais à tenter de comprendre le silence, je ne savais pas ce qu'elle essayait de graver dans mes pensées. Prenant une autre lampée de vin, je vis l'horizon s'éclairer quand elle me cita enfin ce qu'il semblait être son nom. Cette armure... Mes connaissances sur les rangs des chevaliers étaient ce qu'elles étaient, soit proches du néant. La cape du chevalier obscurcissait mes sens.

" Morwenna... mare autem alba "

Mes prunelles émeraudes fixaient les yeux pers avec intensité. Qui était-elle ? La question était une évidence. Rares étaient les Saints à porter les prénoms de mon peuple... Encore que le Grand Pope était un Franc... Mais ce peuple était germanique, aucunement un fils des peuples anciens. Pour l'instant, elle était venue à moi. Il y avait une raison qui m'échappait encore. Ma mémoire dérivait alors que j'avais la sensation d'entendre l'eau et la glace, le vent... Les brumes semblaient s'effacer légèrement.

Les coupes vides. D'un signe de la main, je lui demandais d'attendre un peu. Me retournant, j'allais vers ma cellule afin de prendre une des amphores. Pendant ce chemin, je cherchais à savoir la raison de tout ceci, pourquoi maintenant ? Pourquoi ici ? Je le ressentais, un mur était face à moi. Un mur que je refusais de briser, de revoir mes peurs anciennes, mes larmes que j'avais enfoui au plus profond de mon être. Pourquoi ce sentiment... Ca aurait été plus simple qu'elle soit mon ennemi, aucune bataille, je n'étais pas de taille actuellement de toute façon. Je me battais plus contre moi même en fait.

Quelques instants plus tard, j'étais de retour devant le Chevalier des Poissons.

" Nous connaissons nous ? "

Commençons par la question la plus conne du monde, ca fait au moins un début. J'espérais une réponse négative, vraiment.


[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu1800/1800[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge1350/1350[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune1500/1500[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyMar 19 Mai - 18:51
Lointains échos







La mer blanche. Alba. Sans le savoir, sans le vouloir, il venait de faire vibrer mon âme. Non, ce n’est pas un hasard. J’hoche alors gravement de la tête, pour toute réponse. Je vois se bousculer une lueur de compréhension, des doutes, d’autres questions. Je savais que cette rencontre allait en susciter.

Qu’elle va engendrer des vagues contre les récifs de notre histoire passée.

L’anneau à son cou doit être aussi lourd à supporter que le poids de mes secrets. Je m’engage sur une pente glissante, ouvre les portes d’un royaume que ne n’ait pas arpenté depuis fort longtemps. Je l’attends donc, profitant de cet instant pour remettre de l’ordre dans mes pensées.
Je devine, en effleurant sa conscience de ma psyché, caresse évanescente, que le trouble qui l’habite est similaire au mien. Que Cuchulainn a érigé des défenses que je ne saurais transgresser. Semblables aux miennes.

Il revient et je l’accueille d’une inclinaison de la tête. Mon armure m’a quittée, elle a regagné la quiétude de mon Temple. Je porte à la place, une robe en lin bleue, finement ouvragée. Un présent de la Sorcière, marquant la fin de mon initiation. Je ne laisse que peu de place au hasard. Je m’engage sur une voie risquée, mais je l’observe, en silence. Enveloppée dans ma propre réserve. Je fais un pas, lui un autre. Nous esquissons tous deux une drôle de danse. J’hausse légèrement des épaules à sa question. Je ne crois pas le connaître et je pense que lui non plus. Le mystère reste entier, pour l’heure. À nous de voir si des liens se tissent, malgré nous, dans ce complexe canevas qu’est la Vie.

Je me saisis de l’amphore, fais se croiser nos regards. Non, je n’ai pas le souvenir d’avoir rencontré cet homme. Il peut tout de même lire le trouble qu’il m’inspire. Je détourne les yeux. Je remplis nos coupes. Il ne manque plus que la Rose Sanglante.

Mon index dessine les contours d’Albion. Je retranscris une carte que j’ai déjà pu dessiner en mer. Encore ! Encore cette fichue musique dans la tête. J’ai perdu ma Voix. Je ne peux plus chanter je n’en ai pas le droit. Une Sirène privée de sa musicalité. Je dois continuer à penser que c’est par nécessité, par choix.
J’écris, encore dans les airs. Les mots seront de toute façon destinés à se perdre dans le vent.

in vino veritas.

Un léger « rire » s’élève alors de mon aura. Rien d’organique, je l’utilise presque comme un instrument de musique. Cette idée me surprend, je l’invite à s’asseoir sur les marches. En contrebas, on peut distinguer ma Maison. Mon champ de roses. Mes doigts se serrent autour de la coupe que je n’ai pas vidée. J'ai froid. Mon corps s'est abîmé dans les fleurs, il est plus maigre qu'autrefois. Je n'ai pas encore trouvé de remède.




[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu260/260[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (260/260)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge240/240[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (240/240)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune356/356[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (356/356)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyMer 20 Mai - 1:15
Un bruissement. Un son ? Une musique venait d'effleurer mes pensées et mon regard émeraude se portait vers le masque des élégances. Quelle légère audace ! Amusé, je suivis son invitation d'un geste de la main. Je m'asseyais à côté d'elle, sur un banc à proximité de l'esplanade du temple d'Athéna. Un éclat de lumière d'Artémis me fit me rendre compte qu'elle ne portait plus son armure, une robe de lin bleuté se présentait maintenant devant moi. J'avais vu ce genre de finesse que très rarement, c'était même unique et cela me rappelait un passé lointain. Encore... Qui était-elle ? Morwenna ? Docile dans ses vapeurs voraces, elle dansait telle une nymphe dans une époque fragile.

Observant les étranges dessins de lumière, je mis un peu de temps pour comprendre cet amalgame de lignes. Après quelques secondes, je compris. C'était Britannia. Pourquoi me montrer ses côtes ? Puis, une question supplémentaire se posait : comment elle les connaissait ? Nous étions à quelques mois des anciens royaumes. Tout cela devenait fantasque comme les Danseurs du monde des Sidhes.

Léger soupir.

" In vino veritas "

Les liqueurs de la vie étaient tenaces, on en perdait nos pensées et nos souvenirs. On se trouvait alors imbécile face aux discours subtils. Etait-ce cela qu'elle essayait de me faire comprendre ? En contrebas, on pouvait voir des champs de roses d'un éclat violacé avec la nuit bien établie. Mon visage se crispa brusquement à un simple souvenir, me touchant la gauche de ma poitrine. Un sourire régenta mes pensées et pris la parole en observant les étoiles.

" Vous avez l'air souffrante, Chevalier. Le poison semble vous dévorer, je vous conjure de prendre garde. Vouloir défaire les liens de sang est une chose risquée. On ne peut pas faire la guerre contre soit même, on ne peut pas réduire au silence ses propres tourments. Je ne vous parle pas comme Augure, mais comme un homme tout simplement. "

Oui, ce mal qui l'habitait n'avait pas de secret pour moi. Je l'avais côtoyé, subi et j'en étais même mort. Sans mon Père, Thanatos m'aurait pris entre ses bras depuis longtemps et je vivrais en Elysion avec les héros de jadis. Je ne connaissais que trop bien le mal que les hommes - a fortiori les femmes - pouvaient connaître avec l'écume du sang. Par contre, une question me taraudait, pourquoi elle en était gravée au plus profond de son être ?





[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu1800/1800[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge1350/1350[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune1500/1500[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyMer 20 Mai - 10:14
Lointains échos







Je le sens se perdre dans ses pensées, je le vois grimacer. J’ai éveillé de lointains souvenirs. Il soupire pour répéter cette idée, cette vérité, celle qui se trouve dans le vin. Il semblerait que cette mélancolie née de notre échange nous empêche d’y goûter. Je repose mon verre à côté de moi. Entortille mes doigts autour de ma cape qui me réchauffe à peine. Je serre les dents, fais se manifester ma « voix », notes légères, portées à ses oreilles.

Je suis malade oui. Et vous qui vous inquiétez de voir votre Bourreau.

Je ris une nouvelle fois. Dresse le menton fièrement comme si sa remarque m’avait piquée au vif. C’est le cas, du moins en partie. Je reste une guerrière et je ne veux pas que l’on me voie comme un poids. Mon voisin de Temple a bien assez remué le couteau dans la plaie. Je ne suis pas une petite chose fragile. Mes « mots » sonnent plus durs, il y a quelques dissonances dans ma musique. J’aurais dû commencer par là.

Mais je suis obstinée, je gagnerai encore ce combat, même si ce poison est plus fort. Je ne combats plus mon Lien Écarlate, j'en embrasse un autre.


Je suis son regard qui se perd dans la contemplation des roses puis du ciel. Les étoiles sont belles, ce soir.

Vous en parlez comme si vous connaissez l’origine de cette Malédiction.


Un semblant d’espoir vient poindre à l’orée de ma conscience. La couleur de mon cosmos prend une teinte bleutée, bien triste. J’aime manifester mes sentiments de cette façon, à défaut de pouvoir les délivrer par un sourire, une larme ou un regard.

Cela tombe bien, car je suis venue pour l’homme, non pour l’Augure.


Justement, il y a un « sourire » dans mes paroles.

Où êtes-vous né, Cuchulainn ?

Moi aussi je suis curieuse. Moi aussi j’ai lu les rapports, écoutée Childéric. Mais à chaque fois c’était pour le désigner en tant que guerrier, que prisonnier. Pas en tant qu’être de chair et de sang. En tant que Cuchulainn. Et son histoire m’intéresse vraiment.




[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu260/260[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (260/260)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge240/240[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (240/240)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune356/356[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (356/356)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyMer 20 Mai - 14:28
Un seul regard vers l'horizon, j'étais surpris de l'étrange communication de ce chevalier. Elle avait été mutilé ? Difficile à répondre mais elle savait user des sonorités invisibles, afin de se faire comprendre des mortels comme des éveillés. Un autre lien écarlate ? Ma surprise était évidente... C'était tout simplement impossible, un lien ne laissait qu'un seul survivant. Pourquoi en faire un second ? Plissant légèrement les yeux d'incompréhension, je ne la jugeais pas pour autant. Depuis ma discussion avec le Pope, j'avais compris que l'homme devait s'effacer devant l'Augure.

" L'Augure ne peut disparaître si simplement. Mais ceci étant dit, oui, j'ai connu un ami qui avait le même mal que vous. Une affliction redoutable. Il n'avait pas terminé son lien du sang, n'avait pas accepté la sanction naturelle de cette malédiction. Il voulait évoluer par ses propres moyens, même les plus sordides... "

Mes pensées remontaient loin dans le temps. Époque bénie et maudite en même temps, le bonheur était bien éphémère.

" Où suis-je né ? Voici une question bien intime. Vous m'excuserez de ne pas vous révéler exactement cette information. Je suis juste né entre l'écume et la lumière, obtempérant face à son propre destin. Je ne suis le valet de personne, j'ai vécu ces dernières années comme un simple voyageur mais ce même destin me fit souffrir "sa" volonté, quelques mois sont passés depuis et je suis là maintenant... "

Jouant avec le verre vide, je repris lentement la parole.

" Vous avez été là bas n'est ce pas ? "

La question m'était venue naturellement. Cette robe bleue... Elle avait avoué en quelque sorte ce qui pouvait les assembler. L'art du filage des anciens Sidhes ne pouvait le tromper. Comment elle avait pu finir dans les fils des manipulations d'Athéna ? S'était elle trahie elle même ? Bien des questions étaient présentes mais le silence se fit. Le vent se levait lentement, les pétales de rose dans l'air dansant comme des papillons écarlates...



[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu1800/1800[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge1350/1350[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune1500/1500[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyMer 20 Mai - 15:22
Lointains échos









Je me fige. Mon corps se tend, prêt à réagir. Mes muscles se crispent, frappés par une note dangereuse. Les souvenirs m’assaillent, non, c’est impossible. Cet ami, il ne peut pas parler de lui. Pourquoi alors, est-ce que je réagis ainsi ? La peur me gagne, j’essaye de rester maîtresse de moi, me contente de me détendre, de faire mine que la morsure glacée de cette étrange soirée m’atteint, au lieu de sa réponse.
Reste dans ma bouche, un goût amer. Je ne sais pas si j’oserai lui poser la question qui me brûle les lèvres. Parce qu’il ne peut pas s’agir d’Akritès, j’en suis presque sûre. C’est bien ce qui me terrifie. Je ne pense pas que nous soyons si nombreux à subir cette malédiction.

Je me contente de l’écouter sans l’interrompre. Je ne le forcerai pas à me répondre plus, tous les hommes ont le droit au secret et je serais bien hypocrite de ne pas respecter son silence.

Comme je le vois jouer avec son verre terminé, je me penche pour récupérer l’amphore abandonnée et le resservir. Pas que je veuille lui délier la langue en abrutissant sa pensée par l’alcool, mais quelle hôtesse serais-je si je ne remplissais pas une coupe vide ?

Je suis aussi une voyageuse ballottée dans le flot de la destinée. Pourtant je voudrais croire que je suis libre d’être ici, désormais.


Autrefois ce ne fut pas le cas.

Oui. Et pour vous éviter une autre question : je suis l'une de ses suivantes. Je le suis toujours, je ne saurais renier ses enseignements, ils m’ont été trop précieux. C’est grâce à eux que je tiens toujours debout. Que je peux encore me battre. Clamer que je suis une guerrière, à l’instar de Boadicée.


Je me détourne pour boire mon vin, plus lentement cette fois. Quelques larmes coulent sur mes joues.

Elle me manque. Tout était plus facile avec elle, là-bas. Où je pouvais simplement être moi.


Je replace mon masque sur ma figure.

Donc, quelque part, vous n'avez pas été libre de votre choix et de vous rendre ici ?




[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu260/260[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (260/260)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge240/240[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (240/240)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune356/356[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (356/356)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyJeu 21 Mai - 10:09
" Combien de temps ? " L'Île aux Cieux avait un léger tempo différent de notre monde mais il en était tout autant plus traître. On pouvait se perdre dans ses propres rêves, vaciller face à nos colères qui se révélaient sans que l'on n'en ait compris la raison. J'ai beau avoir livré des batailles, je n'étais pas maître de mon destin désormais. J'allais devoir faire la guerre pour un peuple, effacer les morsures de l'ancienne guerre et réveiller dans la coeur des hommes cette petite flamme qui défaillait depuis trop longtemps.

" Je ne m'attendais à à trouver une autre de ses apprenties si loin du royaume sombre... Nous ne sommes pas des hommes de raison, nous sommes attirés par ce qui nous égare en quelque sorte. Pourquoi êtes vous ici ? Pourquoi avoir fait ce nouveau lien de sang ? Vous vous êtes enchaînés à nouveau à l'écume du destin ? "

Dérivant comme un enfant sans repère, je n'arrivais pas à comprendre pourquoi elle avait saigné ses promesses pour ce sang maudit. Cela me dépassait mais autant ne rien dire de plus. Était-ce la raison de cette rencontre ? Était-ce le besoin de renouer avec un passé déjà trop lointain ? Le vin était revenu, un sourire né de ses ondes, je le levais en signe d'amitié et en pris une gorgée. Elle était ce genre de femme qui avait le sourire aux bords des larmes.

" J'ai choisi. Je suis là car je l'ai souhaité. Les temps et les jours sont fragiles, je me devais de garder ce que je pouvais face aux rancœurs et aux haines recuites. C'était naturel. On désespère parfois de porter des masques, de ne plus savoir pourquoi on danse dans cette mer hostile. Mais.... J'ai décidé de ne plus courber l'échine, la Révolution de ce monde est en marche. Un sourire et on dit que le château des Vanités s'effondrera... Cruelle superstition non ? "

Un nouveau monde. Les Romains ne laissaient que des miettes, se concentrant sur la seconde Rome. La gloire et la splendeur étaient des vanités et n'arrêtaient pas le cours du temps. Vouloir agir contre cela était une hérésie et Athéna tentait de maintenir l'ancien esprit romain, alors que ce dernier laissa déjà sa place à une ère plus mystique certainement. J'avais appris peu de choses mais j'étais sûr d'une chose, l'Homme se perfectionnait à chaque cycle. Si on interdisait cela... Les Saints... Plus je les observais, plus je ressentais l'esprit de ces hommes qui se languissaient de leur puissance, de leurs armées et de leurs réussites. Ils dansaient en oubliant que l'Homme avait déjà appris de son histoire. Constantinople était devenue la reine d'une nuit solitaire. J'espérais que l'Humanité ne resta sur le carreau pour autant...

" L'ambition rend sourd... "

Glissant entre ses lèvres, l'Augure révéla sa pensée sur la laideur du Monde. Quelques mots et on pouvait ressentir qu'il voyait ces centaines de roses comme un paradis empoisonné... Athéna avait son Rêve, Apollon le sien, les deux étaient ils opposables ? Non, mais l'ambition était la clé de tout, celle qui permettait aux Dieux d'exister.





[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu1800/1800[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge1350/1350[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune1500/1500[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyJeu 21 Mai - 12:48
Lointains échos







Les questions se bousculent hors de la barrière de ses lèvres. J’en ai tant, moi aussi. Mais beaucoup demeurent sans réponse. Je penche la tête sur le côté, un rien amusée. Je libère ma « voix » qui imite la sienne, s’efforçant d’être la plus juste possible. Coller avec les accords de son trouble que je partage. Je répète mot pour mot ce qu’il m’a dit :

« Voici une question bien intime. Vous m'excuserez de ne pas vous révéler exactement cette information. »


Jouer un peu de ne peut pas faire de mal. J’espère par là dédramatiser un peu cette situation. Rendre nos échanges plus légers. Moins douloureux. Le Destin est capricieux, cette leçon-là je la tiens de ma propre expérience. Pas de la dame aux Papillons.

« Je suis ici comme vous parce que je l’ai choisi. C’était… nécessaire. C’est mon devoir, en quelque sorte. Nos rôles ne sont pas bien différents j’ai l’impression, Augure Cuchulainn. Et parce que vous l’avez dit : je n’ai pas la prétention et la dualité de cet homme que vous décrivez. Je cherche à comprendre, avant tout, l’origine de cette écume de sang. Vous disiez qu’il était un ami ? »


Lucius. Son souvenir me hante encore. Et chaque fois que je veux l’oublier, il réapparaît, d’une façon ou d’un autre. Il m’a corrompu, m’a entraîné dans son sillage. Et il se pourrait bien qu’il en a fait de même avec l’Augure. Je le vois, à présent, à quel point les fils de nos destins s’entremêlent.

« Pas si cruelle. Je dirai naturelle. Mais je ne vais pas commencer à parler comme Scáthach. Ma vision du monde, au final, est assez proche de la sienne. C’est cela qui est ironique, ne trouvez-vous pas ? Mais c’est justement en confrontant les idées, que naît un chant d’abord dissonant. Je suis certaine qu’il finit toujours par s’accorder. Pour peu que l’ambition ne rende pas sourd, oui… »


Là réside la vraie cruauté de la superstition. Je lève mon verre à mon tour.

« À l’ambition ! »
dis-je en effleurant une nouvelle fois son esprit. « À ceux qui ne courbent plus l’échine. »

À la liberté, au poids des mensonges !

« Je suis intriguée qu’un homme ait pu aller jusqu’à L'Île aux Cieux. Et que la dame aux papillons ait accepté de vous y voir. Elle a sans doute perçu ce que moi aussi, je perçois, en vous regardant… »

Mes prunelles pers s’accrochent aux siennes.




[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu260/260[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (260/260)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge240/240[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (240/240)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune356/356[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (356/356)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyVen 22 Mai - 15:23
Levant un sourcil, je relevais que la jeune femme n'avait pas été si loin que ça sur l'Île aux cieux. Cette terre n'était pas celle des femmes mais celle des Sidhes. Homme ou femme, là bas, la notion était différente même si elle se rapprochait de l'Humanité. Ils étaient juste différents. Un sourire aux lèvres, je pris le relais de notre douce discussion.

" J'ai été deux longs siècles à son service, mademoiselle... Et elle a eu bien des hommes qui devinrent ses apprentis... Votre séjour là bas fut certainement bref. Mais après tout, c'est normal, son enseignement ne se limite pas qu'à ça... "

Je ne pris pas la peine de parler de cette vision dont elle me parlait. Je ne savais si cela me rendait hostile ou docile, mes peurs étaient tenus dans cette liqueur tenace dansant dans mon verre. Scáthach n'était pas humaine, elle était une Sidhe. Une des plus anciennes de son peuple. Penser comme elle revenait à nier l'existence de l'Humanité, tout du moins de la juger inférieure à tout ce qui composait la nature. Mon silence était long, je m'en rendis compte alors que les questions se bousculaient dans mon esprit. Doutant d'un don du chevalier sur les pensées, je fis un voile afin de me protéger de toute intrusion. Aucune volonté de nuire, juste de la protéger de mes doutes.

En effet, sa fragilité était évidente et j'avais mal pour elle d'une certaine manière. Elle était dans le même état que Lucius, à n'en point douter. Elle était une reine broyée par ses propres épines, et, elle allait finir sur le carreau. J'avais perdu Eomer en laissant le mal de Lucius se développer en lui. Soupirant lourdement, je me levais et partis dans ma cellule. Puis, je revins avec une petite viole que le Pope m'avait autorisé à garder. Après une petite incantation, je veillais à bloquer les sons au delà d'un certain espace autour de nous. Mes mains se rapprochèrent alors des cordes et se mirent à danser sur chacune d'entre elles avec grâce et vélocité.


Tapotant du pied, je me laissais aller à cette musique entraînante. Chaque note était un appel à la lumière, à la vie, à la danse et aux plaisirs. Des sons de Bodhran se firent entendre de plus en plus afin de rendre la musique encore plus palpitante. J'amenais lentement le chevalier des Poissons dans cette sarabande de joie et de douceurs, dans cette communion entre les mondes où on oubliait pour un instant ses propres tourments. Doucement, mon cosmos rendit de la force à Morwenna, la vitalité de la musique renforçait ses défenses, diminuait pour un temps son poison. Je continuais de jouer, d'arpenter les mondes et les voix.

Au fond de moi même, je savais que c'était un pis-aller. Je n'étais pas Asclépios et cela ne ferait que lui rendre un peu de force pour les heures à venir. Les quelques minutes de joie que je pouvais lui apporter guériraient au moins ses peurs, pour quelques minutes...



[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu1800/1800[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge1350/1350[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune1500/1500[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyVen 22 Mai - 15:59
Lointains échos







Il a raison, je ne suis pas restée suffisamment auprès d’elle pour comprendre toutes les subtilités de ses enseignements. Le temps me dira si j’aurais la chance de la retrouver. De retourner sur l’Île aux Cieux.
Deux siècles ? À mon tour de lever un sourcil. Je n’ignore pas que la Roue tourne différemment là-bas, mais tout de même. Impressionnée, je sens qu’un Voile se dresse entre nous. Une défense dont je ne prends pas ombrage un seul instant.
Je le regarde. Nous nous drapons d’un habit de silence. Que Cuchulainn rompt en se redressant. Intriguée, je suis sa progression, le voit disparaître, retourner sur ses pas. J’ai un instant de doute : ai-je malgré moi froissé l’Augure ? Et vient-il de mettre fin à notre entrevue ? Songeuse, je ne bouge pas, ramène mes genoux contre moi, dépose mon menton de fer contre eux.

Il revient avec un instrument que je reconnais. J’ai presque oublié qu’il était un Oracle et que l’Art guide ses pas.

La musique qui s’élève est entraînante et me rappelle les terres qui m’ont vu naître. D’un bond leste, je me relève et accompagne la représentation d’une danse improvisée. J’en ai l’habitude. Je ferme les yeux, bercée par une douce quiétude qui m’offre la force nécessaire de rêver de nouveau. Je lève les bras vers le ciel étoilé et soudain, j’ai l’impression d’entendre la clameur de l’océan. Mon corps reprend vie, mes pas sont de plus en plus frénétiques et aériens. Je « ris », renverse la tête en arrière, délivrant des boucles blondes dans mon dos. Je crois entendre les encouragements de mes hommes. Voir l’équipage de la Rose Sanglante m’entourer.
Je me sens libre. Entière. Vivante.
Je ne le suis jamais autant qu’entre les bras de Childéric ou qu’en cet instant, ou les lointains échos prennent des airs de souvenirs. Je redeviens, pour quelques minutes, la Capitaine, la Sirène. Je déploie mes ailes, tiens la pose quand la symphonie s’interrompt.

Le souffle court, un sourire accroché dans mes yeux, je m’incline devant le musicien. Applaudis sa prestation.

« Si vous le permettez, c’est à mon tour ! »



Je n’ai pas besoin d’un quelconque instrument. Mon esprit s’inventera voix, mes éclats de cosmos, les sonorités manquantes. Ce dernier s’élève et caresse ma silhouette qui se nimbe d’argent. C’est cet ancien chant, celui que j’ai en tête depuis le début de notre entrevue que je libère de sa gangue. Peut-être est-ce une erreur. Car cette chanson me vient de Lucius. Il me la chantait alors que je n’étais qu’une enfant malmenée par son sang.

Je n’ai pas d’amertume, je n’en ai plus. Parce qu’il a su m’apaiser, au moins pour quelques minutes, j’ai le courage de clamer ce que j’ai sur le cœur.

Je ferme les yeux, rayonnante. C’est un chant de la mer. Un chant que je veux tant te faire écouter, mon garçon, mon enfant, mon trésor. Jack. À la fin, mes prunelles s’ouvrent, vibrantes d’émotion.

« Merci, Cuchulainn. »





[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu260/260[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (260/260)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge240/240[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (240/240)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune356/356[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (356/356)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyVen 22 Mai - 21:44
La danse était un moment de liberté dans un environnement hostile. Chaque pas levait la poussière, la jeune femme se laissait aller à une bataille avec son passé. Se perdant à vouloir défaire les liens qui lui faisaient mal, elle fuyait ses blessures pendant cet instant et laissaient ses entrailles la commander. La main dans la haine, elle reprenait lentement ses droits. Les longues minutes étaient un moment sans jugement, sans gardes mais cela ne durerait pas. La lumière douce d'Artémis, soeur jumelle de son Dieu, leur donnait ce petit moment à l'abris des regards.

Mais Hécate se tapissait là où je ne m'y attendais pas. Lucius. Elle chantait un des chants qu'il avait écrit dans le village de l'embarcadère. Mon regard se fixait dans les siens et l'odieux chant me fit subir le calice du baiser sur la joue. Eomer. Rien n'avait valu ta vie. Le fil qui me retenait dans ce monde, le prix de ma naissance en quelque sorte, me rappelait lourdement cet épisode sombre de mon ancienne vie, qui ne m'avait pas complètement abandonné. Un long souffle s'échappa de mes lèvres alors que je fermais les yeux, je me sentais si fragile. L'argile était fragile et rendait l'avenir incertain, je croyais que tout cela était derrière moi mais non...

Je compris le mal, cette histoire de second lien de sang. Si Lucius.... Je n'osais l'imaginer. Cela voulait dire qu'il avait survécu jusqu'à cette Ere. Mes lèvres se serrèrent et laissèrent un simple sourire ourler péniblement au dessus de mon menton. Je ne voulais pas qu'Hécate gagna un quelconque point ce soir. Je devais l'aider. Qu'est ce que je devais lui dire ? Je me sentais bête pour le coup. Après un très lourd silence. Les yeux légèrement embrumés en rouge et diaphane, mes lèvres s'ouvrirent enfin.

" Oui. Pour te répondre à une question précédente. Je sais ce qu'est le lien écarlate. Si il n'est pas accompli selon sa loi, les générations suivantes seront maudites. C'est un principe fondamental. Si tu ne veux plus souffrir, tu dois trouver à quel moment la chaîne a été brisé, à quel moment la loi n'a pas été accompli. C'est comme si tu étais un Phénix a qui on avait volé des cendres... "

Je ne pouvais pas lui dire autre chose. Fixant le sol, je respirais lourdement en pensant à elle. Son sourire, son amitié, sa tendresse... Tout cela me manquait. Eomer.



[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu1800/1800[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge1350/1350[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune1500/1500[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptySam 23 Mai - 19:49
Lointains échos







Je le regarde se teinter d’amertume. Je me rembrunis aussi, un peu honteuse d’éveiller de tels sentiments. Prête à le rejoindre sur le banc je m’arrête lorsqu’il s’adressa à moi d’une voix lasse.
Il sait. Et il me dévoile une information d’importance. Me libérer de mon mal ? Il existe donc bel et bien un moyen. Mon cœur se met à battre plus fort dans ma poitrine. L’espoir m’anime en cet instant. Bercée par cet espoir, je réfléchis, me perds dans mes incertitudes. Le lien de sang. Lucius… il n’est pas le maillon brisé, quelqu’un lui a transmis cet état. Ce poison. Qui l’a rendu fou, guidé par un seul besoin.
Pressant, aveugle. Le serai-je tout autant lorsque le poison aura atteint mon cœur et mon âme ? Mes épaules s’affaissent, je suis le reflet de la tristesse de l’Augure. Je ne suis capable que de ça : tisser des trames obscures, vouées à la destruction.

Je suis celle qui précède la Mort.

Je m’approche de l’homme, j’ai un geste vers lui. Ma main effleure son épaule et, comme si ce simple contact me brûlait, je la retire, la presse contre ma poitrine.

« Je n’ignore pas cette histoire. Je ne sais pas qui est la personne qui s’est écartée de cette loi, l’a transgressée. Je le découvrirai. Je sauverai ma Lignée. »

Lui. Je m’incline avec déférence devant lui.

« Ton aide m’est précieuse, pourtant, je ne m’attendais pas à trouver des réponses auprès de toi. Si tu le permets, j’ai besoin de réfléchir… je reviendrai te voir. Je te le promets. Au revoir, Cuchulainn. Puisse le Destin nous être plus clément… »


Je laisse les gardes le reconduire à sa cellule. Le cœur lourd, je prends le temps d’écrire un rapport à Childéric, l’informant de cette découverte. Qu’un homme commun semble me lier étroitement à l’Augure. Dans les larmes et le sang.
Les lointains échos deviennent de plus en plus assourdissants.

FIN DU RP





[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-bleu260/260[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-bleu  (260/260)
CP:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-rouge240/240[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-rouge  (240/240)
CC:
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] G-jaune356/356[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] V-jaune  (356/356)
Message Re: [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]   [Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] EmptyDim 24 Mai - 10:21
Silence.

Les gardes furent donc appelés. La danse était terminée. Le liberté fut suivie des chaines, à nouveau. Un sourire aux lèvres, je comprenais qu'on avait allègrement dépassé les limites. Sa décision était normale. Je sentais comme une douce inquiétude mais je ne releva rien, il nous fallait profiter de ce moment d'intimité dans le silence. Hochant la tête, je me retournais et en allant vers ma prison, me main fit un geste d'au revoir au chevalier d'or des Poissons.

Elle était donc liée à Lucius. Voilà une chose qui me dérangeait plus que tout. A quel niveau ? Qu'avait tenté ce fou sur elle ? Il n'osait imaginer le pire mais l'existence même de Morwenna en était la preuve. En attendant, j'entrais à nouveau dans ma cage. Pensif, je réfléchissais à ma position. Comment sortir d'ici... Je me rendais compte que la force brutale serait inefficace, quelle aurait été la stratégie d'Apollon dans une telle position ? Ah bah oui, j'étais bête, il l'était. Rigolant, je me détendais à l'image du Dieu des arts au fond d'un trou sombre. La satire était un art bien consumé depuis Néron après tout...

Mon corps s'allongea sur la paillasse... Tout cela avait été intéressant. Le sommeil me prit lentement et je me berçais des musiques de ma jeunesse.

FIN DU RP



[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
 
[Janvier 553] Lointains échos [PV Cuchulainn - Morwenna]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Prison du Sanctuaire-
Sauter vers: