Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-rouge1200/1200[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-jaune1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-jaune  (1650/1650)
Message [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia]   [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] EmptyMar 19 Mai - 22:15
Ravenna. Moins connues que ses consœurs Mediolanum et Roma, la ville abritait pourtant la place du Peuple. Quelques siècles auparavant et encore en 551, son emplacement en faisait un excellent point stratégique pour faire front aux invasions venues du Nord. Les Gothiques ? S'ils n'avaient pas été repoussé en définitive, feu les empereurs romains avaient pu trouver du répit au sein des anciens Temples des Piazzas. Les Byzantins ? Loin des yeux, loin du cœur ! L'horreur frappait plus haut, mais les sonorités des tambours de guerre n'étaient pas assez forts pour troubler la quiétude de Romagna, ni même de ces colombes qui s'envolaient au passage de plusieurs charrettes remplies à ras-bord.

Malgré les guerres et les incertitudes qui frappaient le pays, évoquer son nom suffisait à inspirer un sentiment de protection. De confiance et d'échange.

"Héééé, on m'a volé ma cargaison !"

Oui, Ravenna était un paradis de choix pour tout contrebandier qui se destinait à reprendre ce qu'il considérait être leur dû. Reprendre ce qu'on leur avait pris, les céder ensuite à une population en proie à la Famine, à la Guerre, à la Mort et à la Pestilence. Ryme, du haut de son jeune âge, ne pouvait qu'en tenir un peu de fierté. Ensemble, ils rentreraient à Stresa et auraient de quoi sustenter une petite partie de la population. Elle avait terminé sa petite mission du jour. Tout en décochant son meilleur sourire, la jeune fille n'attendit plus. Ses épaules poussèrent deux, trois, puis quatre autres congénères. Sa petite silhouette bleutée se rua dans la foule, afin de rejoindre les grands marchés où l'on s'arrachait encore quelques denrées rares. Des étoffes bien tissées, des fruits séchés, des olives déjà plus que goûteuses. Tout ce qui provenait des villages qui s'affamaient toujours un peu plus à chaque jour...En Italia, la survie venait de s'instaurer parmi les plus pauvres. Pauvres dont Ryme, aux joues encore un peu crasseuses, faisait partie.

Un sourire, pour seule ironie. Ici, elle n'était personne. Comme partout.
Il était temps pour elle de reprendre la veste de la citoyenne, désormais.

Devant plusieurs étalages, Ryme termina par jeter son dévolu sur plusieurs étoffes qui gisaient là, devant elle. Étouffant un bâillement, sa voix dévoila finalement sa commande.

"Je voudrais hmm...Ce morceau de viande s'il vous plait...et puis un peu d'olives.", lâcha-t-elle avec paresse, sortant quelques pièces d'une bourse qu'elle avait dérobé, quelques journées auparavant.

Sa journée se profilait sous des rayons plus que radieux. Mais tout cela, c'était sans compter la présence de deux marchands particulièrement courroucés...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-rouge750/750[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia]   [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] EmptyMer 20 Mai - 10:31
Il régnait sur la ville une atmosphère tendue et inquiète. Comment ne pas le comprendre, quand les rumeurs circulaient sur l'avancée d'armées ennemies en direction de la ville depuis quelques mois ? Les Oracles également devaient se tenir sur le qui-vive, sans savoir où regarder exactement. Quelle était la cible des Byzantins ?

Sous couvert de visiter la basilique Saint-Vital -ce qu'elle fit véritablement-, Célestia s'était portée volontaire pour stationner quelques temps dans la ville et ainsi prendre le pouls local. Sa position d'évêque lui avait ouvert les portes de l'édifice et la possibilité de pouvoir soulager quelques bonnes âmes repentantes du poids de leur culpabilité. Dans le silence des murs parés de mosaïques qui deviendraient plus tard une tranche d'Histoire célèbre, elle avait écouté et prononcé un certain nombre de prières et d'élégies dédiées à Dieu.

Adalrick et Bran lui manquaient. Le premier n'avait pas son pareil parmi les Oracles pour la politique et les histoires d'influence. Son rayonnement communicatif invitait à la confiance l'air de rien. Le second, bien que beaucoup replié sur ses ombres, possédait des clefs bien à lui sur le fonctionnement du monde. La Réponse.
Quant à elle-même, le Héron faisait certes preuve de bonne volonté, mais sa place demeurait entre la Nature et l'Homme, pas à la tête d'un pays ou d'un Ordre. Elle n'avait pas l'expérience nécessaire pour cela.

"Les olives me tentent aussi."

L'oiselle s'était approchée tranquillement du marché avec l'idée de profiter de ses senteurs et de son animation. Le marchand regarda les deux femmes avec un sourire, qui se crispa légèrement quand son fils lui signala depuis la carriole qu'ils allaient bientôt être à court d'olives.

"Eh bien mes petites dames, vous avez fort bon goût, mais je ne vais pas pouvoir vous servir toutes les deux... Comment je pourrais arranger cela, dites-moi ?
-Partageons ?"

L'Oracle adressa un sourire à Ryme et tendit quelques pièces.

"Il doit me rester un peu de pain qui n'a pas été utilisé pour l'hostie. Je propose de faire un petit en-cas avec, ainsi que les olives et la viande. A deux. Qu'en pensez-vous ?"


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-rouge1200/1200[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-jaune1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia]   [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] EmptyMer 20 Mai - 12:31
Avec surprise, Ryme se tourna en direction de la voix qui avait pris la parole quelques secondes plus tôt. Des cheveux de blé saisirent aussitôt son regard, aussi brillant que le Soleil lui-même. Une jolie jeune fille venait de se présenter près de l'étalage, visiblement à la recherche de quelques olives, elle aussi. Ô, ce choix se comprenait. Celles de Romagna avaient un goût particulier et l'adolescente prenait à cœur de respecter les aliments du marché local. Avaient-ils dérobé la mauvaise cargaison ? Peu importait. Ce n'était plus ses affaires désormais. Astra, son ami, n'avait qu'à se démerder pour gérer ses propres erreurs. Le reste reposait désormais entre les mains de ses complices...

"Je n'avais pas prévu de-..." Du coin de l’œil, la jeune fille remarqua finalement deux silhouettes courroucées à l'entrée du marché. Blême, Ryme déglutit. Puis sourit finalement à sa congénère. "Oh et puis volontiers, c'est très gentil de votre part. Je connais un endroit parfait pour cela, mais nous devons nous presser, je vous expliquerai après..."

A ces mots, l'Italienne rendit prestement quelques pièces et salua le marchand. Puis son corps s’emmitoufla dans une étoffe chiche, comme pour se fondre dans la masse. Où donc pouvait-elle entraîner la petite blonde et se débarrasser en même temps de ses poursuivants ? Ryme se pinça les lèvres et réfléchit. En silence. Jusqu'à ce que finalement, une petite place dans le village ne s'impose dans son esprit. Le paysage offraient une belle perspectives des plateaux de Romagna et c'était à plusieurs minutes d'ici.

Parfait.

Tournant des talons, sa main tira légèrement la manche de la jeune femme avant de la relâcher, l'incitant à la suivre vers le fameux lieu de prédilection. Mieux valait ne pas traîner dans ces lieux...

Avec un peu de chance, la petite blonde ne poserait pas trop de questions...

La Citoyenne sembla hésiter à prendre la parole pendant un bref instant. Cette jeune femme n'était pas comme toutes les autres. C'était une évidence. Elle le pressentait. Instinct. Instinct qu'elle apprendrait être nommé "cosmos". Dans ses habits impropres et ses cheveux en bataille, Ryme-aux-joues-crasseuses se demandait ce qui avait bien pu la pousser à vouloir partager un repas avec quelqu'un d'une aussi piteuse condition qu'elle... Un acte qui résonnait fortement avec les convictions qui faisaient encore aujourd'hui battre son cœur.

"J'ai un drôle de pressentiment en vous observant, je ne vous le cache pas. C'est un peu..."bizarre". Je m'appelle Ryme. Et tu es ?"

Sa main s'assura que les bocaux d'olives et les pièces de jambon -emballées dans quelques feuilles respectant le bois du pays- était encore bien en sa possession. Elle avait finalement préféré jouer franc-jeu, comme à son habitude.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-rouge750/750[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia]   [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] EmptyMer 20 Mai - 12:58
La négociation tourna plutôt court, au grand étonnement du marchand. Il eut ses pièces et les deux femmes filèrent avec les denrées rapidement, comme frappées par la foudre. A cette façon de se dissimuler, d'agir vite, de s'éloigner de la foule, la Princesse aux mille oiseaux comprit qu'il y avait un problème. Cela ressemblait à ces fois où, rentrant de mission, elle évitait les civils pour protéger les secrets de la Tour. Plus encore en temps de guerre.

Elle regarda derrière elle, entendit avant de les voir les deux marchands courroucés qui scrutaient la foule. Un sourire amusé fleurit sur ses lèvres alors qu'elle suivait la jeune inconnue dans un endroit tout à fait charmant, parfait pour se faire oublier et déjeuner de surcroît. Une fois arrêtées, elle eut un petit rire doux comme le printemps.

"Je crois deviner que tu as chapardé quelque chose. La viande est un produit précieux, surtout en temps de guerre, hum ?"

Il y avait quelque chose chez cette fille qui attisait sa curiosité. Comme si... elle possédait une force latente un peu plus élevée que celle d'une simple civile. Une petite sur le point de s’éveiller ? Peut-être pourrait-elle lui montrer la Lumière, si Apollon le voulait bien.

Célestia esquissa un mouvement d'apaisement aussitôt.

"Je n'irai pas te dénoncer, ne t'inquiète pas. En revanche, je n'ai pas le pain sur moi, je l'ai laissé à la basilique avant de venir sur le marché. Nous le prendrons au retour."

Elle s'inclina tranquillement, rivant ses yeux d'émeraude sur la silhouette endurcie mais pas moins féminine de la dénommée Ryme.

"Je suis Célestia. Je suis une évêque venue de Rome. Je vais rester quelques semaines à Ravenna pour officier. J'ai entendu dire que les gens des hameaux alentours peinaient à subsister avec les guerres qui se succèdent dans la région, je ne jetterai donc pas la pierre pour le vol mais... Dieu récompense ceux qui travaillent honnêtement plutôt que ceux qui prennent le bien d'autrui sans contrepartie."

Le tutoiement était venu tout seul, et elle espérait que Ryme ne lui en voudrait pas de cette familiarité. Il n'y avait dans cet espace pas vraiment de banc disposé pour admirer le paysage, aussi la nymphe se trouva un petit coin d'herbe plane sans trop de cailloux pour s'asseoir directement à même le sol. Après tout, elles étaient là pour manger en premier lieu.

"Voudrais-tu me raconter d'où tu viens plus en détails ?"


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-rouge1200/1200[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-jaune1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia]   [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] EmptyMer 20 Mai - 14:40
"Hm, moi, chaparder ? Mais non voyons... Enfin, si. Mais alors, j'ai dû mal à éprouver du remord."

Son estomac commençait à gargouiller. Ryme avait vraiment faim. Une faim de loup. Ses yeux perdirent leur éclat quand cette ravissante femme lui dévoila qu'elle n'avait pas le pain sur elle. Un soupir, accompagné de deux mains qui retombèrent lentement le long de ses flancs...

"Oh, misère..."

Et sa déception ne s'arrêta pas en si bon chemin. La jeune fille venait de dévoler sa fonction d'Evêque. Dans sa réalisation, l'adolescente resta interdite, puis tira une moue. Ainsi donc, c'était une bonne Sainte, comme ce vieux prêtre Aerius...Son visage n'afficha pour autant aucune colère, aucune joie.

"Appréhension", lui hurlait simplement son cœur...

"Vous aussi, vous allez me chanter le discours de Dieu ? J'espère que je ne vais pas avoir le droit aux menaces et au surnom de tentatrice..."

Le refrain de tout Frère et Père de ces villes. Plus encore envers les femmes comme elle; qui s'ignorait dans leur éveil au cosmos. La jeune fille avait toujours appréhendé chacune de ses rencontres avec un homme ou une femme de Foi. Devait-elle se préparer à plusieurs sermons pour le moins épicés ? La minute suivante, Célestia lui prouva le contraire, en quelques gestes plus doux et un pardon accordée plus facilement que le Père de son village, Aerius. Sur l'herbe, Ryme s'assit à son tour afin de profiter de la fraîcheur de l'herbe du Printemps. Malgré tout ces bonnes paroles, l'Italienne ne pressentait pas de méchanceté ouverte de la part de Célestia. Bien au contraire. Cela l'incita à faire des efforts. A prendre sur elle-même.

"Je viens de Stresa, près du Lac Majeur, tout au Nord de l'Italia. Un bel endroit, en temps normal." Sa main disparut dans sa crinière verdâtre, comme pour combler la gêne qui lui tenaillait l'estomac. "Les affaires vont très mal là-bas, et la population locale reste sur leur faim, surtout depuis que les vivres ont été réquisitionnés pour nourrir les armées. Nous ne savons que faire, et nous craignons tous le jour où l'on va devoir se ronger les os. Alors, on fait un peu comme on peut...On détourne, on distribue, et on mange."

Plus doucement, l'Italienne avoua sans aucun détour que les horreurs de la guerre -pas celle du front, mais celle qui avait lieu derrière- ne souffrait aucunement de ce genre de considérations. L'innocence de la jolie blonde était rafraîchissante, mais ces paroles n'avaient de substance que dans une Eglise ou en temps de paix.

"J'apprécie votre aide et votre soutien, mais tout le monde prend sans contrepartie. Tu sais, tout en bas, la loi, c'est "Celle du plus fort". La voix de Dieu elle ne résonne pas. Ou alors, très mal. On n'a pas d'aide, si on ne se bouge pas..."

Les infirmes étaient laissés pour mort ; les enfants devenaient chair à canon quand les hommes venaient à manquer ; la population rurale travaillait jusqu'à épuisement.

Ils ne faisaient que s'entraider, dans ces Bas-Fonds de la société...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-rouge750/750[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia]   [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] EmptyMer 20 Mai - 15:32
"Si j'étais un petit clerc sans lucidité, je te dirais probablement que "les agneaux de Dieu ne seront jamais laissés sans berger" mais je sais hélas que ce n'est pas le cas."

Constatant que le ventre de la demoiselle réclamait, Célestia se permit d'ouvrir le bocal et de piocher quelques olives pour lui tendre, avant d'en grappiller une paire pour elle-même. Elle réfléchissait à ce qu'elle pouvait faire à son petit niveau pour ce village. Il fallait trouver le juste milieu entre ne pas laisser ces pauvres gens livrés à eux-mêmes et ne pas provoquer l'ire de l’Église et des autres villages en favorisant une seule petite bourgade au détriment de tous les autres.

"Je peux peut-être faire un geste, mais ce que je vais te proposer ne dépend pas que de moi. Dans ma cathédrale de référence se trouve une aile un peu particulière : elle est réservée aux artistes et aux mécènes. Comme un certain nombre d'entre eux sont en formation, nous pourrions en envoyer une partie vous rendre visite pour égayer le quotidien. Gratuitement. Cela les formerait à leur art sur le terrain et vous permettrait d'accéder à quelques divertissements bienvenus.
De plus, et cela vous intéressera sans doute davantage, certains officiants tels que moi sont formés à la pratique courante de la médecine. Je pourrais demander à prendre quelques jours pour venir soigner les gens de ton village.
Enfin, en échange de menus travaux, il serait possible de vous envoyer quelques semailles à planter et entretenir. Il suffit que chaque personne ait son propre potager pour vous soulager d'une partie de vos inquiétudes.
"

Elle remercia mentalement Asclépios pour le temps qu'il avait pris à la former, et ses beaux jardins pour les fruits magnifiques et les graines qu'ils produisaient depuis des années. Si l'initiative venait d'elle-même et que les artistes demandaient à avoir de l'expérience pratique, tout le monde serait gagnant dans l'histoire, il n'y aurait donc pas de problème normalement pour faire accepter cette demande. Cependant il restait un point à régler que lequel la belle nymphe ne transigerait pas.

"J'ai à cœur d'aider les nécessiteux, mais cela suppose quelques conditions. Déjà, afin de juger de ce qu'il vous manque, il me faudra voir ton village de mes yeux et évaluer dans quelle mesure vous auriez besoin de ce que je viens de t'énoncer.
Ensuite, personne, je dis bien personne, ne devra être détroussé ou agressé de quelque manière que ce soit. Un geste de l’Église ne saurait mener à des conflits. J'insiste sur ce point.
Et enfin, il faut garder en mémoire que la guerre est déclarée. Si ces mesures voient le jour, elles ne sauraient être tenues pour acquises et permanentes. Mais rien n'exclut qu'elles soient renouvelées si tout se passe bien.
"

L'Oracle opina pour elle-même. Si tout le monde respectait sa part du marché, ce serait une bonne solution pour favoriser l'entraide et les échanges. Si d'autres villages en entendaient parler et appliquaient la même démarche, l'influence de l’Église s'en trouverait renforcée -et donc celle d'Apollon aussi-, ainsi que la circulation des ressources au sein de l'Italie rurale.

Évidemment, tout cela ressemblait pour le moment à une belle utopie, rien ne garantissait qu'elle aurait les accords nécessaires, que de jeunes artistes voudraient se risquer à quitter la protection de Rome, et même Ryme pourrait la prendre pour une illuminée inconsciente des réalités du monde. Mais... il fallait au moins essayer. Amorcer un cycle, un mouvement.

"Je me doute que cela ressemble à de vaines promesses, et je ne t'en voudrais pas si tu le penses. Mais j'y crois. Le monde peut être sauvé tant par Dieu que par les Hommes eux-mêmes, s'ils se donnent la peine."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-rouge1200/1200[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-jaune1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia]   [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] EmptyMer 20 Mai - 17:54
Aide, Charité, Compassion. Ce genre de discours était généralement tenu par les Eminences à l'égard de la petite populace. Mais Ryme n'était pas dupe. Et personne ne l'était plus depuis longtemps. Ils étaient comme ces oiseaux traînés à terre, que la vie malmenait par ses courants réguliers et cycliques. Alors, ces Éminences -des enfants trop gâtés par la vie, on le savait - aimaient perturber leur quiétude en leur assénant de violents coups de bâtons dans les ailes. Pour affirmer leur domination. Pour expier le terrible effet miroir qu'il renvoyait de leur personne. Quand seulement, leur catharsis s'estompait, ils n'avaient plus qu'à leur rire au nez, balancer l'arme du crime dans les buissons et les laisser dans leurs misères. Personne ne s'en offusquerait. La Vie reprendrait simplement son nouveau cycle.

Pourtant, ici, dans ce jardin, il n'en était rien. Les paroles de Célestia étaient honnêtes, prononcées à cœur ouvert. Bien que l'adolescente fut moins adroite dans le choix de ses mots, un sourire s'esquissa sur les lèvres de Ryme. Aider et faire des efforts. C'était un très beau marché que l'Evêque lui proposait. Malheureusement, elle n'avait pas son mot à dire. Sa Voix ne se nommait pas "tout le Monde". Elle n'était qu'une citoyenne parmi tant d'autres. Une contrebandière...

"Des artistes pour égayer les jours difficiles...Des soins pour ces soldats qui pullulent dans nos rues...Et puis des plants rien qu'à nous ! Ce serait merveilleux. Mais tu devines bien qu'une donzelle comme moi ne peut pas te garantir que rien ne sera volé pour tout un village et toute une région frappée par la guerre...Et puis, je te l'ai dit : tout ce que l'on cultive est automatiquement repris pour servir les plus riches. Les nobles, les seigneurs, les gens plus importants. On doit les cacher ou les voler."

Oui. Voler était un moindre mal. Certains tuaient pour manger. Certains s'adonnaient à mille pratiques pour ne serait-ce que survivre un jour de plus. A la vue de ces olives, Ryme avait toute l'allure d'un chat de rue auquel on aurait donné quelques vivres. Avec gourmandise, cette dernière les engloutissait sans aucun mal. Une, deux et trois...Le nombre monta crescendo. Elle s'arrêta néanmoins à la sixième ou septième olive pour reprendre ses propos. Combien ? Elle ne comptait plus.

"Quand bien même les artistes de l'Eglise seraient peut-être bien accueillis, ils risqueraient leurs vies en allant dans ces villages. Voire même sur les routes...C'est pas sûr, près de Mediolanum." Une main essuya sa bouche, ses yeux pétillant cette fois-ci de plus de vie. "Par chance, mon village a aussi son protecteur. Quand il sent une menace, il mord. Mais rien n'indique qu'il ne prendrait pas leurs venues comme étant une intrusion... "

Ryme omit bien de divulguer l'identité de ce fameux protecteur. Après tout, avec ces hommes munies de cette étrange aura, Ryme n'était jamais trop prudente. Ils se faisaient nombreux dans les parages, ces derniers temps. Les aléas de la guerre, sûrement...

Fronçant des sourcils, une question sembla néanmoins tourmenter l'Italienne.

"Mais, je ne comprends pas. J'ignore s'il existe différents courants religieux au sein du christianisme, mais il me semble que la guerre est menée en partie au nom de l'Eglise, non ? C'est étrange de voir quelqu'un prôner la Paix alors qu'à côté, on n'hésite pas à brûler le premier païen ou ennemi venu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-rouge750/750[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia]   [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] EmptyMer 20 Mai - 20:06
"La guerre... Toujours la guerre... Quand cessera-t-elle ?"

A mesure que Ryme objectait, la mine de Célestia se fanait. Évidemment qu'il y aurait des dangers, des vols, des riches... Le problème pour améliorer l'humanité résidait dans le fait qu'il fallait tout faire en même temps : changer les mœurs, changer la politique, arrêter la guerre, pourvoir aussi bien économiquement que socialement à tous les besoins. Et seule, le Héron ne possédait pas assez de moyens pour accomplir tout cela. Pire encore, elle n'était même pas sûre que si toute l'Italie décidait miraculeusement de faire un effort cela suffirait. Parce qu'il y aurait toujours des influences extérieures néfastes.

C'était ainsi qu'avait sombré le continent atlante, comme elle en avait discuté une fois avec Childéric.

Et la jeune femme soulignait un point très juste : si en surface on parlait de christianisme, il demeurait que les Saints défendaient une déesse et elle un dieu. Deux entités religieuses.

"Il y a effectivement plusieurs lectures possibles. Étant donné que Dieu n'est pas là en personne pour donner la bonne version, des scissions apparaissent. Sans compter que le christianisme a remplacé des religions composées de plusieurs divinités. Suivant les régions, cela influence aussi leur perception.
Par exemple, certains ne vivent que pour la guerre. Ils considèrent que Dieu épargnera les siens et décimera les hérétiques.D'autres pensent qu'il est sage de conquérir tous les pays un à un pour les unifier sous une même bannière, sans distinction de leurs origines ou de leurs convictions. D'autres encore estiment que l'Homme est une nuisance pour la Terre, qu'il faut laisser la Nature gouverner ce qu'elle nous donne et non tenter de l'apprivoiser.
Pour ma part j'estime que l'Homme a sa place, à condition d'évoluer intelligemment avec ses pairs et son environnement. Il y aura des âges d'or et des déclins, mais à chaque nouvelle étape l'Homme deviendra un peu meilleur, jusqu'à atteindre un état de perfection.
"


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-rouge1200/1200[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-jaune1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia]   [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] EmptyJeu 21 Mai - 3:34
Quelle bien étrange vision du Monde. L'étendard des Dieux étaient de ceux à ébranler les convictions des autres sans aucune forme de pitié. De cela, Ryme s'était toujours montrée particulièrement ignorante, et peut-être préférait-elle se voiler dans son aveuglement : mieux valait chasser ses monstres et ses démons sans être capable de les comprendre.

Célestia néanmoins, avait certainement dû au moins croiser l'un de ces Hommes de Foi. En quête de reponses.


"C'est étrange, comme vision des choses. Je ne saurais pas dire qui sont les plus gros enfoirés d'entre tous. Mais merci pour ta réponse, je crois y voir plus clair."

Tout en haussant les épaules, Ryme laissa son regard glisser vers celui de la jeune femme, lui accordant au préalable l'un de ces clins d’œil dont elle en avait le secret. Aussitôt, un rire emplit les jardins afin de dévoiler un rire particulièrement expressif de sa part. Ô, probablement ceux qui croyaient en un quelconque Dieu vengeur...

"J'aime bien l'idée de tenter de rectifier le cours de choses en imposant un certain ordre. Ca me fait penser que tout ce qui arrive et en ressort n'est pas qu'une question d'origine, mais de rapport entre êtres humains.", confia-t-elle avec plus de légèreté. Et Dieu seul savait que les rapports humains pouvaient être compliqués à gérer, quand la Discorde s'en mêlait. "Mais la tienne est aussi intéressante. Tu penses vraiment que l'Homme peut prétendre à ce genre de perfection ? Qu'on puisse lui imposer un tel idéal ? "

L'Homme était par nature très désobéissant. Ryme le savait, puisqu'elle était aussi ainsi par nature ; désobéissante à souhait. Peut-être était-ce également pour cette raison que l'idée de se laisser guider par une quelconque religion ne l'intriguait pas le moins du monde. Après tout, dans son optimisme, l'Italienne s'était promis d'être détentrice de son propre destin : avancer en connaissance de cause, évoluer sous un jour glorieux et ainsi, respecter ses propres convictions. A cela, ses doigts arrachèrent la chair d'une jambon, qu'elle engloutit tout en entier.

"Dans tout cela...je t'avouerai qu'il est bien curieux de voir une femme au rang d'Evêque. Et que ton histoire m'intrigue."

Etre spectatrice de l'ascension d'une femme à un rang n'était pas donné à tout le monde. Cette petite blonde commençait désormais à fortement l'intriguer...


Dernière édition par Ryme le Jeu 21 Mai - 12:12, édité 2 fois (Raison : Des fautes de 4H du mat x))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-rouge750/750[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia]   [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] EmptyJeu 21 Mai - 10:35
Un sourire amusé étira les coins de ses lèvres en entendant le qualificatif. Même si le fait d'inclure d'Apollon dans le panier des pourritures lui déplaisait, il fallait reconnaître que d'un point de vie mortel la distinction pouvait paraître flou, et la notion de libre arbitre si précieuse à l'humanité d'autant plus difficile à préserver.

Tout à coup un frisson descendit le long de son échine. Ce rire, si franc, communicatif. Le souvenir de Childéric lui revint, à Athènes, ce jour où elle s'était aventurée près du temple grec pour aller cueillir quelques olives. Le soldat avait campé fermement sur ses positions concernant son rôle, ses objectifs, mais en fin de compte elle avait pu lui transmettre une petite lumière en parlant de bonheur, de famille, d'avenir. Pour que finalement tout fût balayé alors qu'elle découvert qu'il était un Saint et lui su qu'elle était une Oracle. Il l'avait accusée de fausseté et de mensonge, quand pourtant elle continuait de chercher la paix au sein même de la guerre... Oui, elle mentait sur son identité pour protéger son intégrité. Jamais pourtant elle n'avait répandu le sang à des fins belliqueuses.

Et étrangement, Ryme lui ressemblait. Comme si elle marchait dans ses pas. Cela combiné à cette sorte de présence autour d'elle -qui paraissait véritablement comme un cosmos en léthargie quand on restait à côté un long moment-, Célestia se revit plusieurs mois en arrière. Assistait-elle à la naissance d'une Éveillée ? Sainte ? Elle doutait de pouvoir empêcher la déesse de faire quoi que ce soit, mais cette pensée la troubla.

"Je n'impose rien."

La fille d'Apollon regarda sa vis-à-vis tout à coup comme si elle avait Athéna en face d'elle. Une illusion probablement, mais c'était l'occasion de discuter sans avoir un couteau divin sous la gorge.

"L'Homme est libre, je ne remettrai pas cela en cause. Moi-même je chéris cette liberté et cette existence qui nous anime. Mais je pense qu'il peut être éduqué, qu'il peut s'améliorer au fil du temps, comme un artiste sur son œuvre. Tu l'as dit toi-même : les propositions dont je t'ai parlé ne tiennent pas debout parce que l'Homme pille et tue les plus faibles de sa propre espèce. Mais qui a rendu les seigneurs et les riches plus fort que les autres ? L'Homme lui-même ! Ce n'est qu'un système de valeurs qui s'est imposé au fil des siècles et que personne n'essaie de remettre en cause.

Si tu embrasses la voie qui prône l'unification des peuples, tu auras certes un empire uniforme, mais sur quelle vision du monde ? Celle où les riches sont supérieurs aux pauvres ? Celle où les soldats prennent par la force aux civils ? Celle où il est naturel d'avoir des esclaves réduit à l'état de rien alors que ce sont tout autant des êtres humains que leurs maîtres ? Et qui imposera cette vision ? Que deviendront les cultures assimilées ?

Quand je parle d'éduquer l'humanité, je veux pouvoir conserver les particularités de chacun tout en réduisant les différences sociales, politiques. Je pense à une organisation dans laquelle les femmes seraient les égales des hommes, sans condition. Où celui qui cultive la terre à la sueur de son front aura autant de droits que celui qui en récolte les bénéfices. Où l'on pourra régler les désaccord en traitant plutôt qu'en pillant.

Cela prendra sans doute des siècles. Peut-être des milliers d'années. Mais l'Histoire montre qu'il est possible d'effectuer des changements de cette ampleur. Comment vivions-nous avant l'invention des villes ? Comment pouvons-nous vivre aujourd'hui sans ! C'est une invention humaine. De même pour l'agriculture ou la roue. Il a bien fallu que l'Homme découvre et apprenne pour évoluer. Il a bien fallu, avant qu'on nous enseigne, que quelqu'un essaie. Je sais bien que seule je n'aurai pas d'impact, mais si j'arrive à convaincre une poignée de personnes, et que chacune d'entre elles peut en convaincre d'autres... C'est sur ce principe d'évolution que je fonde ma foi. Que je trouve une raison d'avancer jour après jour.
"

Célestia ferma les yeux un instant, sentant les vibrations de la Nature autour d'elle qui s'étaient légèrement exaltées alors qu'elle parlait selon les préceptes des Oracles. Lorsqu'elle reposa les yeux sur Ryme, elle songea qu'elle était peut-être allée un peu loin. Elle piocha de nouveau quelques olives et une petite tranche de jambon pour accompagner.

"C'est peut-être précisément parce que j'ai convaincu quelques personnes que j'ai atteint cette fonction. Quelle que soit la raison profonde, j'espère m'en servir de la meilleure des façons. Pour aider ceux qui en ont besoin à trouver la Lumière et évoluer."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-rouge1200/1200[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-jaune1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia]   [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] EmptyJeu 21 Mai - 16:09

"Bah, ce serait difficile de remettre en cause notre manière de voir les choses, si nous nous considérons tous différents. C'est pour ça que la chute est terriblement difficile pour tous ces gens qui perdent leur guerre. Plus encore quand tu leurs mets le nez dans leur bouse. C'est un truc que j'aime bien faire aussi, quand j'en ai l'occasion..." Lasse, la jeune fille continua à mâcher son morceau de viande, ne voilant aucunement ses penchants pour une violence gratuite, si le cœur s'en faisait sentir. "Mais...Peut-être oui, que l'unification des peuples exige un sacrifice et la disparition de bien des façons de faire...Je n'y songeais pas."

De loin, l'idée paraissait sacrément alléchante. De quoi briser quelques idéaux un à un, sur le long terme. De quoi aussi accélérer le mouvement en un temps record. Seulement, il y avait ces innombrables barrières dressés entre chaque être vivant dans chaque pays du Monde. Le rappel de Célestia la laissa pantoise. Ryme était perdue et cette théorie la frustra plus que de coutûme. Une moue se figea aussitôt sur son visage. Elle avait l'impression de se faire réprimander par la jeune femme, injustement de surcroît. Les sourcils froncés, sa voix s'éleva par pure impatience.

"Mais je ne sais pas, moi ! Ca me parait à la fois tellement loin vos merdes ! Tant que j'ai à bouffer, que les autres aussi ont de quoi manger, ça me va. Je n'ai rien demandé et je ne suis pas aussi croyante. Sérieusement..."

La minute suivante, Ryme jura dans un dialecte probablement inconnu du bataillon et ce, dans sa barbe. "Je suis quelqu'un de relativement normal, moi", aurait-elle aimé préciser. L'Italienne ne croyait pas que la société arriverait un jour à abandonner cette notion d'esclavage, qui avait mis sur pied les plus hautes civilisations de l'Histoire, ni même à considérer autrui comme son égal, mais rien n'empêchait de le penser sur une plus petite échelle. De façon personnelle. C'eut peut-être été trop compliqué de le faire entendre à une personne aussi renseignée sur les autres religions, et aussi passionnée et convaincue par ses idéaux. Elle commençait à l'inquiéter, à dévaloriser les autres courants tout en prônant la différence. Quelle plaie.

C'en devenait effrayant...La jeune fille racla sa gorge et poursuivit.

"Hum, t'sais, je m'excuse si j'ai tiré sur une corde sensible. Notre monde est compliqué, mais j'ai conscience qu'on peut tous ajouter notre petite pierre à l'édifice, même des gens comme moi. C'est aussi pour ça que je fais ce que j'ai à faire avec mes proches...Même si ça vous parait mal."

A plusieurs, n'importe qui se retrouvait plus puissant. La valeur ajoutée avait son charme, en théorie comme en pratique. En cela, Célestia n'avait pas tord et prenait une position que Ryme pouvait parfaitement comprendre. Le Monde évoluait grâce aux victoires et aux échecs collectifs. Intérieurement, son cosmos commença à bouillonner. Etait-ce sa Bête qui lui faisait des siennes ? Elle ne l'espérait pas. Il n'y avait aucune raison. Il ne fallait pas être devin pour s'apercevoir que Célestia portait simplement des convictions tout aussi précises que bien pensantes. Si cela la guidait vers un chemin qui lui plaisait, alors qui était-elle pour s'en offusquer ?

"Quelque soit la voie que tu aies choisi, si celle-ci te semble bonne... Autant suivre son instinct. C'est ce que les Rues d'Italia m'ont toujours conseillé. Et puis, une aide n'est jamais de trop. On le sait tous"

Au loin, un chat déambulait près des fleurs. Dans un sifflement encourageant, la jeune femme l'appela et vit aussitôt sa petite forme quémander un morceau de jambon, qu'elle partagea volontiers. Il était de notoriété que Ryme avait un bon rapport avec les félins, après tout...

Sans doute parce qu'une drôle de bonne étoile planait au-dessus de sa tête, ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-rouge750/750[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia]   [Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia] EmptyJeu 21 Mai - 17:05
Le dialogue était bien entamé et Célestia constata avec plaisir que malgré sa jeunesse, Ryme avait du répondant et savait réfléchir. Elle avait déjà croisé des personnes qui se contentaient de suivre le mouvement non pas par paresse ou par peur, mais simplement car elles n'étaient pas suffisamment instruites pour comprendre comment fonctionnaient les rapports de pouvoir autour d'elles. Et ces personnes, quoi qu'on pût en dire, ne constituaient pas forcément une minorité dans le monde.

Le plus agréable dans l'échange du point de vue de la nymphe résidait dans le fait qu'elles pouvaient chacune souligner les faiblesses de l'idéal de l'autre, sans pour autant le dénigrer. Se contenter de désapprouver quelque chose sans argumenter le pourquoi n'aidait pas à construire, à aller de l'avant. En ce sens, des gens comme Ryme, même s'ils n'étaient que contrebandiers dans un petit village excentré, pouvaient fort bien servir l'idéal d'Apollon sans même s'en rendre compte. Et s'ils faisaient consciemment c'était encore mieux.

L'arrivé d'un petit intrus à fourrure fit dériver quelque peu la conversation sur des sujets un peu plus tranquilles : les animaux, puis les plantes, les remèdes de grand-mère, quelques anecdotes de la vie quotidienne. Elles devisèrent tant et si bien que plusieurs heures avaient passé et qu'il valait mieux rentrer. Tenant sa promesse, Célestia retourna se procurer le pain qui n'avait pas été consacré pour l'hostie et l'offrit de bon cœur à la petite chapardeuse, laissant sa proposition ouverte à tout moment concernant les artistes, les plants, les consultations. Toute seule Ryme ne pesait pas grand-chose, mais si elle parvenait à convaincre ses amis, puis les amis des amis, peut-être que de fil en aiguille il serait possible de faire quelque chose pour le village.

L'Oracle ne revint pas sur le sujet, mais espérait qu'elle y réfléchirait, pour leur propre bien.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
 
[Avril 551]Paisible Ravenna [PV Célestia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: