Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Début janvier 553] Arès avant Athéna ?[Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Début janvier 553] Arès avant Athéna ?[Solo] G-bleu1350/1350[Début janvier 553] Arès avant Athéna ?[Solo] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début janvier 553] Arès avant Athéna ?[Solo] G-rouge900/900[Début janvier 553] Arès avant Athéna ?[Solo] V-rouge  (900/900)
CC:
[Début janvier 553] Arès avant Athéna ?[Solo] G-jaune1350/1350[Début janvier 553] Arès avant Athéna ?[Solo] V-jaune  (1350/1350)
Message [Début janvier 553] Arès avant Athéna ?[Solo]   [Début janvier 553] Arès avant Athéna ?[Solo] EmptyJeu 21 Mai - 23:08
Citation :
Ce rp se déroule avant la réunion des Généraux

Debout face au pilier, Orphéus regardait le dernier rempart d'Atlantis. Et le temple de Poséidon juste au pied de l'énorme édifice. Il aimait cet endroit, pour son calme. Pour sa vue. Pour ce qu'il représentait. Lorsqu'il venait ici, il demandait même à Aurora de ne pas l'accompagner. Mais aujourd'hui serait une exception. La raison ? La missive qu'il tenait dans sa main droite. Un des deux courriers qu'il attendait en vérité. Mais il n'aurait pas cru recevoir celui-ci avant l'autre. Et cela le rendait perplexe.

Venir ici lui permettait donc d'y réfléchir posément. Deux ans et demi qu'il était à ce poste. Et enfin l'une des grandes factions se souvenait que Poséidon existait. Un étrange sourire flottait sur le visage du Légat tandis qu'il observait le temple de loin. Cette information allait lui permettre de faire accélérer les choses. Placer ses hommes là où il fallait. Et voir ce que ces gens attendaient de cette rencontre. Car il était question d'une rencontre dans les écrits.

Relevant la main, il déroula de nouveau le papier pour laisser son oeil unique parcourir les mots. S'arrêtant alors sur la signature de l'homme... Acamas, Pontifex au service d'Arès. Le même Acamas qui avait prit la tête de l'ancien Grand Pope Akritès. Vraiment intéressant. Ce dernier avait été concis, limpide. Il notait seulement qu'il y avait longtemps que les deux camps n'avaient pas reprit contact. Qu'il fallait arranger cela. Et qu'il comptait se déplacer en personne pour corriger cela. Une attention louable, que le Légat estimait à sa juste valeur. Qu'un chef de faction prenne le risque de venir à lui ainsi, sur son terrain, voilà qui méritait d'être salué. D'autant qu'il était curieux de voir celui qu'il avait appelé "Le Tueur de Pope". Sa réputation le précédait et il s'imaginait déjà une scène cocasse : celle de la venue d'émissaires d'Athéna en même temps que ceux d'Arès.

Il ne put réprimer son rire, imaginant la scène. Mais cela était impossible, et pour cause : ces maudits Saints continuaient de l'ignorer. Un tel affront ne saurait être toléré encore très longtemps et déjà Orphéus avait dans l'idée d'envoyer sa propre délégation là-bas, pour se rappeler à leur bon souvenir. Mais pas en gage de paix... Plutôt pour délivrer un avertissement. Il comptait en parler dans la réunion qui suivrait. Recueillir l'avis de ses généraux étant un point important pour lui. Il porta alors le regard sur sa soeur.
    - Et toi, chère soeur, qu'en penses-tu ?

Elle se rapprocha de lui, mains dans le dos. Elle était pensive, elle aussi. Elle avait la même moue que son frère dans ces cas là, rendant plus frappante encore la ressemblance entre eux.
    - J'en pense que je n'aimerai pas être à ta place. J'ai lu les rapports sur ce que les Fauves d'Arès ont fait en Italia. C'était un véritable carnage. Mais en dépit de ce que je pense d'eux, ils sont une force sur laquelle il faut compter. Et puis eux, au moins, ils savent qui tu es. De toute façon, Athéna se moque de Poséidon et de nous. A ses yeux, que sommes-nous ? Des livreurs d'Orichalques, à tout casser. Si tu me laissais m'en charger, c'est avec plaisir que j'irai m'occuper d'eux.

Il sentait la colère qui l'habitait. S'il n'avait pas apprécié être ainsi ignoré, c'était encore pire pour elle. Elle n'acceptait pas que l'on puisse se moquer de la sorte de son frère et de leur dieu. Un tel affront devait se laver dans le sang. En cela, elle était bien différente de lui. Pourtant le même sang Merinita coulait dans leur veine. Mais Orphéus était plus réservé. Son poste l'exigeait.
    - Avec le respect que je porte à mon prédécesseur, je ne ferai pas comme lui et tu le sais. Leur livrer cette ressource a été une erreur. On ne peut toutefois pas condamner les Saints avant de les entendre. Bien que, et je partage ton avis, pour les entendre encore faut-il qu'ils se souviennent de qui nous sommes.

Un éclat mauvais apparut dans le regard d'Orphéus. Autour de lui, la mélodie qui s'écoulait de son corps changea, devenant plus rapide, plus cassante aussi. Mais il se reprit. Car outre cette nouvelle, d'autres éléments entraient en ligne de compte. Cuchulainn était leur prisonnier. Et justement, à propos de ces Oracles, une autre lui était arrivée à ses oreilles. L'ancien Augure, Adalrik, bien connu à Atlantis, avait refait surface en Aquitaine. La raison de sa présence lui était toutefois inconnue mais on était en droit de s'interroger sur cela, sachant qu'Apollon avait nommé un nouvel Augure. Qu'est-ce qui avait bien pu faire sortir un homme considéré comme disparu de sa tanière... Orphéus verrait quoi faire de cette information plus tard. Pour l'heure, autre chose de plus urgent l'attendait.
    - Enfin, nous verrons bien. Pour l'heure, j'aimerai que tu te renseignes sur Acamas. Laisse traîner tes oreilles, farfouilles comme tu sais le faire. En dehors du fait qu'il ait tué Akritès, nous ne savons rien de lui. Je veillerai pour ma part à accueillir cet invité de marque avec les honneurs dus à son titre. C'est bien le minimum que je puisse faire.

C'est sur ces dernières paroles qu'il congédia sa soeur. Préférant prier Poséidon sans oreilles indiscrètes. Arès aussi était en mouvement. Et quel était leur but ?

[Fin du rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft# En ligne
 
[Début janvier 553] Arès avant Athéna ?[Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier central-
Sauter vers: