Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène. [Début janvier - PV : Acamas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CésarCésarArmure :
du Mushmahhu

Statistiques
HP:
La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] G-bleu1200/1200La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] V-bleu  (1200/1200)
CP:
La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] G-rouge750/750La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] V-rouge  (750/750)
CC:
La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] G-jaune1200/1200La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] V-jaune  (1200/1200)
Message La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène. [Début janvier - PV : Acamas]   La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] EmptyVen 22 Mai - 1:14
    Non, non. Ferme ta gueule. Je veux pas t’entendre ! Ferme ta gueule ! Oui mais… Non pas de mais ! Imagine Zvezdan qui va te niquer ta mère si tu fais n’importe quoi ! Oui mais c’est le but… Ouais, c’est pas faux . Non. Je dois arrêter de me parler à moi-même. J’ai fait en sorte que ça se passe bien. Pas que j’en ai quelque chose à foutre, mais ça a un intérêt, pour une fois. Un truc que je veux voir . Un but ? Oh merde, je mets à devenir un enculé de fils de pute d’esclave ! Je veux rester libre. Non, on reste libre, justement on va briser les chaînes des autres. Oui, c’est le plan ! Un bon plan. Bon, on répète le plan. On trouve le fils de pute, on parle au fils de pute, on donne ce qu’on doit donner au fils de pute et hop, on se tire. Emballer c’est pesé, plus qu’à se faire sucer ! Tiens, c’est marrant ça comme expression ! Non non, on se concentre ! Je me suis peut-être pas assez préparé.

    Bon, peut-être que je suis pas assez prêt. Ça doit être ça. Mais il est où ce fils de pute ? Pourquoi est-ce que toutes ces putains de porte en trou du cul se ressemblent toutes. Ah, par là. Oui, par là ça m’a l’air bien. Bon, alors se préparer oui. Heureusement que j’ai pris mon couteau. Ça m’évitera d faire ça avec les dents, c’est plus sale avec les dents. Je sais pas pourquoi, les gens n’aiment pas quand on met les dents. Il préfère avec le couteau. Alors je lacère mon bras. Je laisse la douleur et le sang couler. Mais ça n’a plus tout à fait le même goût depuis le papillon. Quelle pute. Vraiment une grosse pute. Enfin, ça l’a occupé. C’est toujours le problème avec les grognasses mystérieuses, faut les occuper. Des gens qui savent pas s’amuser tout seul et qui se rendent pas compte à quel point ils sont petits, insignifiants. Oui, elle est toute petite et se croit grande, elle ne voit pas, c’est triste.

    Oui, je dois trouver l’aveugle. Lequel ? Oui, lui, celui qui se veut roi des aveugles. Le borgne ? Non, lui est encore plus aveugle ! Mais son tour viendra. Dans quel ordre ? Zvezdan d’abord. Mais l’aveugle ! Concentres-toi César ! Concentres-toi ! N’oublie ce qu’on veut faire, n’oublie pas qu’on veut ouvrir les yeux du dédale ! Oui oui, le dédale ! À droite ! C’est par là ! Je mets du sang partout. Mon bras ne ressemble plus à rien, mais ça devrait être bon, juste le temps qu’il faut. Oui, ça devrait être bon. Encore passer à travers un anus, c’est vraiment un endroit de merde ici. Et voilà, la salle du trône. Au moins, c’est un endroit plaisant ici. C’est un peu osseux comme décor quand même. Mais oui, audience… Putain comment on fait ? J’avance sur le pont vers Acamas.

    « - Oh Co... »

    Non non ! Pas comme ça. Je frappe alors violemment sur mon crâne de mon bras ensanglanté. Je secousse ma tête. Concentres-toi César ! Tousse un peu, voilà, crache un glaviot par terre. Voilà gagne du temps. Respire un grand coup. Putain j’aurais dû me défoncer le crâne comme une mule pour ça. Oui mais le sang… Oui le sang ! Il doit rester propre ! Putain de papillon de merde. J’essaie de le chasser mais il est encore là. Je crois que je vais le manger. Mais je l’aime ben, il est marrant. Je joue un peu avec mais… ah oui !

    « - Pontifex, César du Mushush… Masha… Mushmahhu. Putain c’est bon je l’ai ! Bras du droit cardinal de la guerre demande audience. J’ai à parler avec vous de détail…de baiser quelqu’un ! Voilà, quelque chose comme ça ! J’ai un truc pour vous quoi ! Voilà, c’est ça ! »

    Ouais, de sang. On va parler de sang. De sang avec celui qui joue avec. Je serais curieux de savoir s’il l’entend chanté comme moi. Je devrais lui demander s’il entend les chansons. Non, il est aveugle. Fort mais aveugle. Ce nom me dit quelque chose par contre. Je dois me souvenir… je m’en branle, mais c’est utile. J’aurais dû fumer un truc… Oui mais le sang. Toujours le sang. Il n’y a que le sang !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1814-cesar-forgeron-centurion-du-m https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1779-cesar-le-chanteur-du-sang
AcamasAcamasArmure :
-

Statistiques
HP:
La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] G-bleu1/1La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] V-bleu  (1/1)
CP:
La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] G-rouge1/1La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] V-rouge  (1/1)
CC:
La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] G-jaune1/1La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] V-jaune  (1/1)
Message Re: La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène. [Début janvier - PV : Acamas]   La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] EmptySam 13 Juin - 5:45
Acamas est quelqu'un d'occupé.

C'est un fait que les suivants d'Arès ont dû accepter depuis sa prise de fonction, il y a de cela quelques mois. S'il veille à se rendre disponible quand il le faut, il n'est pas souvent là - et lorsqu'il l'est, c'est généralement dans un but précis, l'amenant à se rendre aux quatre coins de la Cathédrale. Il est rare qu'il reste à ne rien faire dans ses quartiers, malgré la passivité que leur imposait jusqu'à très récemment la déesse Harmonie.

Aussi est-ce une chance pour César de constater que, pour une fois, aucun garde ne bloque l'entrée de la salle du trône, que personne n'est là pour lui dire de rebrousser chemin - qu'il en ait conscience ou non.
Car si le Pontifex s'est fréquemment absenté, ce n'est plus le cas désormais. Car s'il n'avait auparavant pas de raison de rester, qu'il ne pouvait qu'attendre, les chaînes de la Paix ne les entravent plus à présent - et qu'ils vont avoir fort à faire.

Et voilà qu'il relève la tête en entendant quelqu'un approcher.

La façon dont les Cuirasses choisissent leurs hôtes ne laisse que peu de place à d'éventuels critères. Seule compte la loi du plus fort - de celui qui sortira, si pas indemne, au moins en vie du processus de sélection. C'est bien là tout ce que les Berserkers peuvent être sûrs d'avoir en commun, tous sans exception : ils sont ceux qui ont survécu.
Cependant, cette épreuve n'est pas de celles que l'on surmonte sans en garder des traces. La plupart en sortent changés - se trouvent forcés de rompre avec ce qu'ils étaient, ne serait-ce que pour tolérer l'idée de ce qu'ils ont fait, de ce qu'ils sont devenus. Une cicatrice que leurs esprits garderont à jamais.

Ainsi peut-on affirmer que la plupart des Berserkers sont au moins légèrement dérangés - c'est pour eux manière de garder leur force, de ne pas finir dévorés. Et d'autres se réfugient pleinement dans la démence. Athéna n'est pas leur ennemie jurée pour rien : la Raison qu'elle incarne manque trop souvent dans leurs rangs.

Sans l'ombre d'un doute, César appartient à cette deuxième catégorie. Il a embrassé sa folie, et elle l'a embrassé en retour. Acamas lui-même n'en a connu que peu qui aient à ce point dégénéré - et avoir à sa charge un élément aussi instable n'est pas forcément pour lui plaire. Encore moins lorsque c'est sur celui-ci qu'il faut compter si des Cuirasses ont besoin d'être réparées.
Le Centurion du Mushmahhu a cependant su se montrer étonnamment compétent dans cette tâche, aussi dérangé qu'il soit. Assez pour ôter au Pontifex l'envie de le remplacer dès qu'il en aurait l'occasion. Sans que cela le lui ait fait apprécier davantage, au moins a-t-il désormais la preuve qu'il est bon à quelque chose, même si cela implique de devoir tolérer ses incartades.
César ?... Approche.
Non qu'il s'en serait privé même sans invitation, son esprit malade ayant bien du mal à accepter les notions de protocole. Il est blessé, Acamas le constate immédiatement - il serait difficile de ne pas le faire alors que l'un de ses bras semble avoir été réduit en charpie. Il en fait fi dans un premier temps, son vis-à-vis étant de toute évidence pressé de lui parler. De lui... Offrir quelque chose ?
Nous en avons déjà parlé. Je n'ai pas besoin de compagnie. Ni de femme, ni de quoi que ce soit d'autre. Encore moins à l'intérieur de la cathédrale.
Un pénible échange qu'il se serait bien gardé d'avoir - et qui justifie à lui seul qu'il limite ses interactions avec l'extravagant forgeron. Comme toute bête digne de ce nom, les Fauves de la Terre sont eux aussi esclaves de leurs bas instincts, et Acamas ne prétend pas leur refuser de les assouvir. Tout au plus exige-t-il d'eux qu'ils le fassent ailleurs qu'en leur domaine... Et, surtout, qu'ils ne se sentent pas obligés de lui proposer d'y prendre part. Est-ce uniquement pour cela qu'il a demandé audience ? Encore ?
Que t'est-il arrivé ?
Ce n'est pas la première fois, son goût pour l'auto-mutilation ne restant un secret pour personne bien longtemps, aussi ne s'en alarme-t-il pas plus que de rigueur. Connaître la cause de cette blessure l'intéresse néanmoins, ne serait-ce que pour savoir s'il la doit à une remontrance de son Cardinal. Ses yeux se plissent alors qu'il remarque présence du papillon, jusqu'alors caché dans son ombre. Il le sent : cette chose n'a rien de naturel.
Et quelle est cette créature qui t'accompagne ?


La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] JtTovMb
The blood makes us human
Makes us more than human
Makes us human no more.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CésarCésarArmure :
du Mushmahhu

Statistiques
HP:
La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] G-bleu1200/1200La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] V-bleu  (1200/1200)
CP:
La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] G-rouge750/750La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] V-rouge  (750/750)
CC:
La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] G-jaune1200/1200La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène. [Début janvier - PV : Acamas]   La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène.  [Début janvier - PV : Acamas] EmptyMer 24 Juin - 2:41
    Mais pourquoi est-ce qu’il est complètement con comme ça là ? On lui propose quelque chose et il faut encore qu’il arrive à pas se servir de son cerveau ! Et ça se dit chef des débiles… Bon, d’un côté, c’est le chef des connards, alors c’est logique qu’il soit complètement con non . Genre ça fait sens, on peut pas nommer un mec qui réfléchit à la tête du groupe de mou du bulbe à la tronche atrophiée incapable de penser autrement qu’en tapant sur des trucs ou en se tapant des queues. Et lui, il a l’air doué pour les deux, avoir les cons et se taper des queues. Alors je commence à ouvrir ma bouche et je la referme. Je me mets quelques coups dans le crâne. Il faut pas que j’insulte ses morts et sa toute sa famille. Pas encore, pas maintenant. Il faut que je reste concentré, le temps de faire comprendre à ce fils de pute qu’il doit utiliser son cerveau dix minutes et écouter ce que je lui raconte. Mais il est trop con !

    « - Donc, si je te dis qu’on va se taper des singes, tu penses vraiment qu’on va tous aller baiser ta mère ? Non ! J’ai glissé chef… »

    C’est le moment de faire intervenir Zvezdan.

    « - Moi je te parle de faire quelque chose de sensé, faut comment il dit Vedan déjà ? Ah, je sais pas, j’ai pas écouté ! Mais il dirait un truc à ce moment, alors imagine que l’autre sac à foutre te dit que j’ai un truc intéressant à proposer et qu’il faut voir ce que j’ai à dire. »

    Je passe trop de temps avec ce chien, je l’imite vraiment trop bien maintenant. J’arrive à singer ses inflexions dans la voix et ses mimiques. Mais non, il faut se concentrer. Oh, puis il pose des questions ! Pourquoi est-ce que tous les connards posent toujours des questions ? Je peux pas juste lui poser mon bocal et me tirer. Alors je me remets quelques coups dans la tempe, histoire de rester concentrer. C’est compliqué de pas perdre le fil ! J’ai déjà peut-être un peu glissé plus que prévu tout à l’heure, j’espère que mon imitation du cardinal de la guerre l’aidera à réfléchir, il a l’air d’en avoir besoin ce con ! Qu’est-ce qui m’est arrivé ? Qu’est-ce qu’il jacte encore ce con ? Oh ça ! Putain, il a vraiment rien de mieux à dire que ça ? je ne vais pas lui répondre que c’est pour rester à mon affaire le temps de pas insulter la terre entière, ça la flouterait mal, mais j’espère qu’il comprendra un peu ce con.

    « - Ça ? Oh rien, c’était pour changer de la pignole ! »

    Puis, enfin, ce sac à merde sort les yeux du fond de son cul et pose la question intéressante ! Bon, va falloir que j’explique les détails, mais sans donner de détail… J’ai déjà donné les détails à Zvezdan, enfin une partie. Je dois pas trop en dire, sinon le plus gros des enculés viendra me casser les couilles et je préfère cent fois lui dire d’aller baiser un porc et d’avaler son foutre que de me coltiner avec Velya sans l’assurance d’avoir sucé sa veine avant. Mais là, on est venu essayer de contribuer à l’explosion de sa veine ! Putain, j’imagine déjà sa tronche quand il comprendra ce qui va lui arriver, j’ai une demi-molle !

    « - Cette saloperie-là ? C’est pour ça que je suis venue te voir. Disons que j’ai croisé la route d’une putain qui est trop susceptible et qui aime pas se faire traiter de grognasse ! Alors que j’ai dit madame avant ! On aura tout vu ! On est poli avec les pouffiasses et voilà comment on est récompensé ! Enfin, pour faire simple, d’après les rumeurs sur toi, on a un point commun, on joue tous les deux avec le sang, et la pute là, elle nettoie le sang, de tout ce qui traîne ! Naturel comme… surnaturelle ! »

    Bon, si j’ai glissé avant, sur un malentendu, j’ai réussi à capter son intérêt pour ça et il va pas trop me casser les couilles. Juste un peu, il est obligé, on est pas roi des aveugles sans casser les couilles des gens, c’est dans le contrat. Alors je suis près à ce qu’il s’amuse un peu avec moi, si faut en passer par là pour baiser Velya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1814-cesar-forgeron-centurion-du-m https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1779-cesar-le-chanteur-du-sang
 
La beauté invite à la mort et je suis accroc à la douce tonalité de sa sirène. [Début janvier - PV : Acamas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Dédale de Chair :: Autel des sacrifices-
Sauter vers: