Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Août 2020)
 
Partagez
 

 [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
YeloYeloArmure :
Chlamyde du Silence

Statistiques
HP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-bleu1200/1200[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-rouge450/450[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-rouge  (450/450)
CC:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-jaune1300/1300[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-jaune  (1300/1300)
Message [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène)   [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) EmptyMar 26 Mai - 19:28
    Naviguant entre les flots de nouvelles velléités, Yelo se prépara avec hâte à son départ prochain. Il lui faudrait traverser les mers agitées et les contrées verdoyantes, explorer les sillages d'un univers encore inconnu à ses yeux. L'énergie solaire qui s'était emparée de son corps venait de lui ôter le goût de l’anxiété. Ainsi, le jeune homme put exprimer ses adieux d'un ton serein au maître du domaine agricole avant de s'envoler, emporté par le courant de la destinée.
    Il se remémorait les traits de la muse, d'une beauté si radieuse, tandis qu'il se tenait aux abords du voilier qui l'éloignait chaque seconde davantage du territoire de son enfance. Il repensait pour la première fois à Amelia sans que la peine ne vienne perturber le chemin de ses songes, convaincu que sa direction serait la bonne afin d'honorer l'âme défunte.

    L'inspiré se tint finalement, après plusieurs jours de périple, près des prémices de la terre italienne. Que Rome fut inspirante, étendue d'imaginaire insondable. Ce n'était pas seulement la justesse de la tonalité des couleurs, mais également la subtilité de l'architecture du lieu, qui subjuguaient tant ses pupilles luisantes d'émerveillement.
    Le Colisée s'offrait en spectacle à ceux qui osaient diriger leurs regards vers les horizons célestes. Les contours de ses colonnes, la texture de sa pierre, la magnificence de sa taille, et la splendeur de son histoire, faisaient de cette structure un joyau des plus inestimables. Chaque parcelle des rues de la louve regorgeait de secrets, façonnés de mains d'artistes éclectiques dont le talent se passait assurément de commentaires.
    Chaque pas du nouvel Oracle résonnait au contact des dalles finement taillées, tandis que de légères bourrasques faisaient virevolter ses cheveux ondulants. Son regard recherchait un signe de la présence des dévoués au soleil, lorsqu'il entrevoyait les scintillements du jour divin au crépitement des échos du monde.

    En surcroît à cette beauté, des puissances armées sillonnaient les dédales de la cité, incitant la plèbe à ne pas outrepasser les lois en vigueur. Les sens du jeune homme percevaient la suspicion ambiante, s'insinuant dans la moindre brèche. Les mouvements de paupière croissants ne dupaient que trop peu sa vision aiguisée, tandis que son pragmatisme lui indiquait de se faire discret au sein de cette agitation passagère. Plus il avançait, plus il éprouvait le sentiment d'être observé par d'étranges présences.
    D'un vif geste de la main, il déploya le tissu opaque de son foulard et recouvrit les aspérités de sa chevelure blanchâtre. Les ébauches d'auras cosmiques s'insinuaient dans l'air, omniprésentes. Quelles étaient leurs intentions ? Aucune animosité ne fut perçue par l’Oracle à première vue, mais la moindre erreur de jugement se répercuterait par de terribles conséquences. Il espérait ne pas avoir à user de sa Chlamyde de façon si précipitée.
    Bien décidé à tirer au clair cette situation, il se plaçait au centre d'une cour délestée, à l'arrière de la place du capitole, laissant lui même échapper quelques esquisses de son cosmos, en escomptant que l'on saurait répondre à son invitation.


Dernière édition par Yelo le Sam 30 Mai - 20:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2090-yelo-oracle-du-silen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1969-yelo-oracle-du-silence
KyriosKyriosArmure :
Chlamyde d'Actéon

Statistiques
HP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-bleu1000/1000[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-rouge550/550[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-rouge  (550/550)
CC:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-jaune1150/1150[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-jaune  (1150/1150)
Message Re: [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène)   [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) EmptyMer 27 Mai - 13:04

Quand l’heure est venue...


J’avais donc quitté mon foyer après avoir rencontrer cette jeune femme talentueuse, intrigante mais qui était désormais une alliée de poids dans ce qui allait venir. Néanmoins, bien que je pensais continuer la route avec elle, elle m’informa d’un changement de programme soudain. J’étais quelque peu déçu mais j’avais pu lire sur son visage une certaine assurance. Je n’étais qu’un débutant dans ce monde de magie et d’étrangetés mais j’avais la certitude que nous allions nous revoir, le destin était ainsi fait.

Quoiqu’il en soit, j’arpentais les rues de Rome sous cette longue cape sombre qui obscurcissait toute ma personne. Je n’étais qu’un spectre dans les allées de la ville, une ombre qui s’insinuait dans les moindres recoins, murmure d’une anxiété sans nom. Le henné qu’avait utilisé Esmelia sur mon visage cachait réellement mon vrai faciès. D’une couleur plutôt pâle de naissance, elle avait réussi à me faire avoir un teint plus sombre tout en cachant efficacement le signe que j’avais sur le front.

Mon cosmos était dissimulé du mieux possible, je ne pouvais en aucun cas laisser la moindre effluve s’échapper. Cela signerait mon arrêt de mort. J’étais désormais seul dans cette ville et un combat qui éclaterait en plein centre de Rome aurait des conséquences dévastatrices pour les habitants. Il était inenvisageable de combattre maintenant mais les chevaliers qui m’avaient attaqué quelques temps plus tôt feraient sûrement tout leur possible pour m’abattre. Je devais quitter cet endroit sans plus attendre, je n’avais que trop traîné ici.

Mon pas s’accéléra un peu. Je fus agréablement surpris par la douceur d’une brise me caressant le visage. Comme s’il m’avait été donné le privilège de ressentir la présence même d’un esprit de l’air, si doux, si pur et si revigorant. Je continuai mon avancée jusqu’à ce que finalement j’atteigne la place du capitole. Elle était sur ma route pour quitter la ville et c’était l’endroit où la population se donnait rendez-vous. Je débouchai donc sur cette place depuis une ruelle adjacente. Depuis le ciel, je représentais une tâche obscur au centre de cette place illuminée. Mon accoutrement n’était pas en adéquation avec mon environnement mais tout le monde semblait beaucoup trop occuper. Des rires éclataient, des paroles s’échangeaient, parfois amicales parfois plus virulentes et des pleurs d’enfants se faisaient entendre, conséquences d’un refus parental.

Je tentai de passer le plus inaperçu possible, slalomant entre les échoppes, évitant de croiser le regard de quiconque et tentant de n’éveiller aucun soupçon. Je m’apprêtai à enfin quitter cet endroit avec succès, peut-être même avec chance et justesse, quand tout à coup je ressenti un picotement. Ce n’était pas une sensation physique mais elle était liée à mon instinct. C’était une énergie, un cosmos dont les effluves parvenaient jusqu’à moi. Je m’arrêtai net. Les yeux fermés, je visualisais dans mon esprit cette énergie et compris qu’il ne s’agissait pas d’Esmelia. C’était une fore inconnue.

Je l’avais localisée, cette émanation contrôlée de cosmos se trouvait près de moi. Derrière la place du capitole. Mais qu’espérait cette personne ? Se faire repérer ? C’était sans doute l’idée qu’elle avait derrière la tête mais par qui souhaitait-elle être entendue ? A la fois anxieux et curieux, je me résolu à me rendre discrètement à la source de ces effluves. Je traversai la place une fois encore et disparu dans l’ombre le plus rapidement possible afin de n’éveiller aucune suspicion.

J’arrivai alors sur une étrange cour dégagée où les passages étaient beaucoup moins fréquents. Il n’y avait que peu de monde, comme si les habitants avaient cet endroit en horreur. Pourtant, au centre ce la cour se tenait quelqu’un. Impossible de deviner à cette distance qui il était et ce qu’il voulait. Mon cosmos toujours camouflé, j’avançai vers cette personne. Je n’avais plus de doute, il s’agissait bien d’elle. Je m’arrêtai à quelques mètres de l’inconnu, toujours dans cette tenue mystérieuse, je pris une voix qui se voulait toute aussi étrange et sombre que ma cape.

- C’est un drôle d’endroit pour une rencontre,, commençai-je sur un ton amical. Il n’est pas prudent de laisser paraître son énergie en cette période, vous sembliez vouloir qu’on vous trouve, est-ce que je me trompe ? J’ai répondu aveuglément à votre appel et il pourrait m'en cuir de m’être trompé, cependant...il n’y a pas d’animosité dans votre cosmos alors, qui êtes-vous?

Par précaution, je ne voulais en aucun cas lui dévoiler mon identité. Il était vrai que son énergie n’était pas hostile mais la prudence était de mise. Une brise se leva à nouveau caressant mon visage et faisant tomber la capuche de ma cape. Mon visage sombre apparu. Je me tenais face à cet étranger à visage découvert. Le vent siffla quelques secondes, emportant avec lui quelques brindilles et quelques feuilles qui jonchaient le sol, puis plus rien, un silence étrange s’installa.

Citation :
Kyrios a du henné marron sur le visage et sa marque est cachée grâce à Esmelia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1820-kyrios-oracle-d-acte https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1813-kyrios-oracle-d-acteon
DiogèneDiogèneArmure :
Oracle de la Corne

Statistiques
HP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-bleu1000/1000[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-rouge1200/1200[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-jaune1100/1100[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-jaune  (1100/1100)
Message Re: [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène)   [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) EmptyMer 27 Mai - 16:12

J'étais à Rome depuis deux jours. J'avais mis un bon mois à rejoindre l'immense cité aux sept collines. Ce berceau d'un empire glorieux n'était plus depuis un moment, Rome était tombée dans la décrépitude depuis la fin de son puissant empire. La décadence de la ville me fait penser à la mienne et j'éclate de rire. Je ris tellement que je m'étrangle ce qui me fait lâcher un rot nauséabond. J’attrape mon outre attachée à gauche de ma ceinture, la débouche et m'envoie une grosse gorgée de vin. J'avais fait le plein ce matin à l'auberge où j'avais pris une chambre pour la nuit. Il était encore bien frais, un merveille pour ma petite gorge. Je ne saurais dire pourquoi mais j'entonne une petite ritournelle qui parle d'un fossoyeur qui a un penchant pour l'amphore, tiens merde comme moi en fait...

_ Maison Borniol! Maison Borniol ♪♫ Bières, cercueils, catafalques... Maison Borniol! Maison Borniol ♪♫ Quinze deniers de réduction sur suicide collectif... Maison Borniol! Maison Borniol ♪♫

J'éclate encore de rire mais cette fois-ci sans éructation et je m'enfonce dans la cité. Je sais même pas trop pourquoi je suis parti vers l'est après Marseille. Je savais juste que je devais m'y rendre. Heureusement quelque fois quand je me réveillais sans trop avoir la gueule de bois, j'avais des éclairs de lucidité. Rome la terre des Oracles, Rome la cité où Apollon se trouvait auparavant. C'est du tout neuf tout ça pour moi. Il y a un mois encore je n'étais qu'un pochard enfermé dans une cage. Je me ballade donc en faisant lalala quand une drôle de sensation vint me triturer la cervelle. Le genre de truc qui te gratte à la nuque. Un appel, un autre que celui qui m'a amené ici. Ça bat, ça bat comme un cœur. On dirait une pulsation humaine. Je me dirige vers l'endroit d'où émane la pulsation. Je sens la corne dans mon dos légèrement vibrer comme si elle veut que je réponde à cet appel. Bien qu'elle soit enveloppée dans sa toile grisâtre, l'objet sacrée ressent lui aussi ce que je pense être le cosmos.

Je traverse le capitole en marchant de travers, titubant. Un des soldats de la patrouille présent me regarde et il éclate de rire. Il m'insulte de raclure remplie de vin. Je me marre aussi, il n'a que raison le bougre. Je passe la place et je file dans les rues derrières. Je tombe alors sur un mec aux cheveux blanc qui semble être la source du cosmos. Un autre gus lui cause, un blondinet. J'ai l'oreille fine et j’entends les mots de l'homme, lui aussi est donc un éveillé. Je m'approche. Blondinet à de drôle de marques sur la tronche, du maquillage qu'on trouve en orient. Mama Warda et Isadora se peignait le visage et les bras avec la même substance, son nom m'échappe, je suis trop bourré pour m'en souvenir. Blanchette lui est blanc comme un cul, grisâtre même. Lui il aurait bien besoin d'un peu de vin pour colorer son visage. Je m’approche de lui tout en ouvrant mon outre.

_ T'as pas l'air bien l'ami. Une petite rasade?




En chaque homme il y a le meilleur mais aussi le pire. Le problème, c'est de cultiver le meilleur et d'éliminer le pire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2044-diogene-oracle-de-la https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2015-diogene-oracle-de-la-corne
YeloYeloArmure :
Chlamyde du Silence

Statistiques
HP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-bleu1200/1200[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-rouge450/450[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-rouge  (450/450)
CC:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-jaune1300/1300[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-jaune  (1300/1300)
Message Re: [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène)   [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) EmptyVen 29 Mai - 5:01
    Sur ses aguets, le jeune Oracle scrutait les recoins environnants afin d'y dénicher le moindre mouvement. Il ne fallut qu'un bref moment avant qu'une silhouette énigmatique ne fasse son apparition. Cette présence s'avançait naturellement. Elle s'avéra d'autant plus sibylline lorsqu'un fugace rayon solaire, émanant d'en face, vint obscurcir sa vision déjà amoindrie.
    Soudain, l'inconnu stoppa son élan, laissant planer un léger voile d'incertitude. Yelo ouït une voix d'homme dériver jusqu'à ses tympans, tandis que sa propre parole demeurait close. Ses intentions avaient visiblement été décelées par l'individu.
    Un vent d'ouest vint finalement dévoiler le masque ombragé, auparavant recouvert d'un capuchon vermeille, une fois sa tirade finie. L'Oracle put enfin discerner les traits de son interlocuteur, qui arborait une tignasse blonde clairsemée. Sa prestance était certaine, donnant l'impression d'un être hors du temps, doublée d'accoutrements dirons nous osés. S'agissait-il d'un allié ?

    Au moment où Yelo s'apprêtait à accueillir son hôte et prendre part à la discussion, il sentit une autre entité avoisinante. Il ne s'attendait pas à ce que plusieurs personnes répondent à son appel. Un autre homme, brun quant à lui et plus âgé d'apparence, s'apprêtait en effet à se joindre à eux. Ce dernier, doté d'une singularité toute autre, paraissait quelque peu éméché par les effluves de sa liqueur, dont les ultimes vapeurs dérivaient allègrement jusqu'à l'orée des narines de l'Oracle.
    Cette senteur ambrée revigorât une certaine nostalgie chez lui, douce réminiscence d'une période où il s'occupait des champs de vignoble non loin des côtes de Chora. Un sourire amusé se dessina alors sur son visage, sans pour autant qu'il ne soit trop expressif, tandis que son teint devint un tantinet rosé à l'instant où le nouvel arrivant lui tendit son amphore débouchée. Comme de routine, le jeune homme agréa à l'offre et commença à s'enivrer de cet arôme doux-amer. Il accordait certainement plus de poésie à cette coutume que son interlocuteur. Puis il renvoya l'objet à son destinataire au moment de délier sa mâchoire.

    - Veuillez pardonner mon impudeur et mon impolitesse. Je ne savais pas vraiment comment nouer le contact, s'exclama-t-il avec un flegme décontracté, avant de pointer le soleil du regard, puis de saisir une motte sur le sol qu'il effrita entre sa main gauche, la paume tournée vers le ciel. Son regard, emplie d'une effervescence manifeste, observait la terre sableuse s'écouler du long de ses phalanges. A cet instant, beaucoup l'auraient sûrement perçu peu ou prou comme un illuminé ahuri de par cette posture équivoque.

    - Nous sommes bien sur la terre des Oracles ? Mon nom est Yelo, je suis à la recherche de mes semblables, dévoués à la même cause. Quelque chose me dit que ce dont je parle ne vous est pas étranger. Tout du moins, je l’espère.

    Bien qu'il n'eut distingué once de malveillance dans leurs démarches respectives, il souhaitait de bon cœur que l’abcès soit crevé au plus vite, afin d'éviter toute confusion. Si il s'agissait bien d'Oracles tout comme lui, son itinérance prendrait alors une tournure d'autant plus excitante.


Dernière édition par Yelo le Sam 6 Juin - 10:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2090-yelo-oracle-du-silen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1969-yelo-oracle-du-silence
KyriosKyriosArmure :
Chlamyde d'Actéon

Statistiques
HP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-bleu1000/1000[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-rouge550/550[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-rouge  (550/550)
CC:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-jaune1150/1150[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-jaune  (1150/1150)
Message Re: [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène)   [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) EmptyVen 29 Mai - 15:32

Fatalité


J’étais à peine arrivé à hauteur de ce jeune garçon qu’une autre présence se fit sentir aussitôt qu’il porta son attention sur moi. Ce nouvel arrivant ne semblait pas vouloir se montrer discret ou effacé, armé d’une amphore et de son air amusé. Une odeur que je connaissais parvint à mes narines, me faisant sourire en repensant aux effluves identiques que je trouvais aux alentours des différentes tavernes de la cité. Il s’approcha de nous et proposa au garçon pâle une gorgée de sa boisson. Il engagea la conversation après avoir avaler cette liqueur. Sa présentation fut brève mais effaça mes doutes en un instant. Il s’agissait bien d’un Oracle en perdition comme beaucoup d’entre nous.

- Mon nom est Kyrios, commençai-je lentement. Je suis également un Oracle, enchanté. Nous avons répondu à ton appel, cesse d’émettre ton énergie...nous ne sommes pas les seuls dans cette ville et il se pourrait que d’autres viennent, avec des intentions toutes autres.

Je me voulais rassurant mais les mots choisis n’étaient pas les bons de toute évidence. Mon sourire ne s’effaçait pas et j’espérais que Yelo irait dans mon sens. Mon regard se tourna vers l’autre homme dont la gaieté, mêlée à sa boisson, était contagieuse. Un rapide coup d’œil autour de nous me fit comprendre que la cour était de moins en moins fréquentée. Je fronçai les sourcils une fraction de seconde avant de toiser Yelo d’un regard inquiétant.

- C’est bien la terre des Oracles mais il n’y a pas que nous. J’ai été attaqué il y a peu par des chevaliers qui doivent sûrement encore rôder dans les parages. Il serait plus judicieux de se mettre à couvert afin de rassembler nos informations ou encore décider de la marche à suivre.

L’air autour de nous s’alourdit soudainement. Cette sensation m’était propre et l’angoisse de devoir affronter ces adversaires ne faisait que croître. Je n’étais plus seul, j’avais trouvé des alliés et il ne faisait aucun doute qu’ils étaient puissants. Le cosmos que Yelo avait libéré pour nous permettre de le rejoindre n’était pas empli de colère ou de rage. Au contraire, je l’avais visualisé comme le cours d’une rivière, paisible, sans obstacle et s’écoulant encore et encore, traversant la sylve avant de disparaître au loin derrière de hautes cimes. Ma rencontre avec Esmelia avait été encourageante pour la suite et elle m’avait donné des informations importantes sur le passé de cet ordre. La confiance aveugle que j’avais en ces personnes aurait pu sembler inquiétante mais mon cosmos semblait me guider vers eux et s’accorder avec le leur.

- Je dispose de quelques renseignements si vous n’êtes pas totalement au fait de ce qui s’est passé sur cette terre. Je ne suis Oracle que depuis peu mais j’ai eu l’occasion de rencontrer quelqu’un d’autre dans notre cas...

Je ne voulais pas en dire plus. Ils ne se rendaient peut-être pas compte du danger mais il était bien réel et planait au-dessus de nous tel un orage grondant prêt à nous foudroyer. Il nous faudrait un endroit calme et à l’abri des regards indiscrets pour discuter mais je préférai les laisser décider. Yelo semblait capable de réfléchir sainement même après avoir bu cette mixture mais que se passait-il réellement dans sa tête ? Quant à l’autre homme, s’il avait entendu et surtout écouter notre discussion, il nous aurait pris pour des illuminés s’il ne faisait pas parti de ce monde belliqueux. J’en saurai plus sur lui par la suite évidemment et j’avais grand hâte de mieux les connaître.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1820-kyrios-oracle-d-acte https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1813-kyrios-oracle-d-acteon
DiogèneDiogèneArmure :
Oracle de la Corne

Statistiques
HP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-bleu1000/1000[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-rouge1200/1200[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-jaune1100/1100[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-jaune  (1100/1100)
Message Re: [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène)   [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) EmptyMar 2 Juin - 10:32

Le petit gars à la peau blanchâtre accepte de boire un peu de mon vin et de suite il retrouve un peu de vie au niveau des joues. Blondinet a l'air un peu prout-prout, du style manche à balai dans le fion mais malgré cela il a l'air sympathique. Surement un style qu'il se donne. J'écoute donc celui qui dit s'appeler Yelo puis l'autre qui vient répondre à toutes les interrogations. Kyrios c'est son nom. Je prends deux ou trois gorgées de vinasse de mon outre pendant que ce Kyrios nous abreuve d'informations, il répond ainsi à une paire que j'avais mais les plus importantes c'est qu'ils sont eux aussi des Oracles. Je me tourne vers Blondinet et lui tend ma peau de chèvre pour qu'il boive lui aussi un canon.

_ Zut! J'en ai oublié la politesse... Un petit coup? Moi c'est Diogène au fait.

Ainsi donc, les Oracles n'était plus en sécurité. Les impressions que m'avait transmises la Chlamyde était donc vrai. La Corne vibrante dans mon dos disait donc la vérité. Fais chier! Moi qui pensait être tranquille... Foutu destin!

_ Ouais, ouais... Oracle de la Corne pour vous servir, j'avais aussi oublié...

J'éclate de rire, un rire gras qui racle les muqueuses. Blondinet allait nous raconter une histoire, c'était bien gentil de sa part. Je prends une nouvelle gorgée provenant de mon outre. Le vin est toujours frais!

_ C'est un peu le foutoir mes amis... Je me suis éveillé il y a un petit mois du coté de Marseille et j'suis venu jusqu'ici car la corne d'Apollon m'a fait sentir que je devais m'y rendre. Le peu que j'sais c'est ma Chlamyde qui me la transmis et elle fait ça au compte-goutte la bougresse... Donc l'ami si tu peux éclairer ma lanterne je t'écoute avec les esgourdes bien ouvertes!

Je tangue un peu, je fais deux pas sur le coté. Les effluves de l'alcool commencent à bien me travailler le ciboulot. Je vais vers des marches et je m'y assoie. Vu ma tronche et ma tenue du moment, je devrais juste virer ma veste, m'allonger sur une marche et j'aurais eu la même allure que le vieux de Sinope... Ah papa, maman... Si vous m'voyez... J'éclate de rire encore une fois.





En chaque homme il y a le meilleur mais aussi le pire. Le problème, c'est de cultiver le meilleur et d'éliminer le pire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2044-diogene-oracle-de-la https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2015-diogene-oracle-de-la-corne
YeloYeloArmure :
Chlamyde du Silence

Statistiques
HP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-bleu1200/1200[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-rouge450/450[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-rouge  (450/450)
CC:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-jaune1300/1300[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-jaune  (1300/1300)
Message Re: [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène)   [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) EmptyVen 5 Juin - 10:20
    Les esgourdes du jeune Inspiré écoutaient attentivement les présentations des deux hommes. Il eut la confirmation qu'il s'agissait bien de ses confrères Oracles. Même si ce n'était pas la première fois qu'il croisait un membre de son clan, il lui restait tant d'éléments à découvrir à propos des rouages de cette faction. Son esprit fut comblé de reconnaissance par cette occasion de pouvoir dialoguer une fois de plus avec ses congénères.

    Étonnamment, un voile grisâtre paressait parsemer les songes de Kyrios. Une épée de Damoclès semblait planer au dessus de sa tête. Yelo partageait son sentiment d'inquiétude, ne tenant pas particulièrement à être victime d'un assaut adverse. Visiblement, tous les pèlerins de Rome n'étaient pas pourvus de bonnes intentions, et ce n'était pas la cacophonie ambiante de la Cité qui allait éclipser ce pressentiment.

    - Restons sur nos gardes. Mon manque de prudence pourrait nous coûter cher, et le temps des regrets ne nous mènerait à rien. Il serait en effet préférable de changer de position afin que les opposants dont tu parles ne puissent mettre la main sur nous. De plus, il est essentiel que nous restions groupés, acquiesça le jeune homme d'un ton appliqué.

    Au même moment, le rire gouailleur de Diogène irrita légèrement les aspérités de ses tympans. L'Oracle de la Corne laissait transparaître l’intégralité de ses émotions, ce qui avait pour effet de déstabiliser les sens de Yelo, et de crisper l’extrémité de ses orteils. Jamais auparavant il n'avait observé une attitude autant antinomique à la sienne. Intrigué, il s'avança vers lui alors que ce dernier venait de s'avachir sur des marches avoisinantes, puis il se mit à genou en position frontale face à son camarade. Le regard toisant du jeune Oracle fixait son homologue dans le blanc des yeux de façon embarrassante, comme si il ne comprenait pas la substance de ce qu'il examinait. L'ondulation de ses sourcils lui donnait un air abasourdi.
    Après cette petite incartade, il se redressa avant de se placer devant les prémices d'une ruelle insignifiante et étroite.

    - Avant que vous n'entamiez la discussion, je vous propose de lever le camp. Cette route devrait nous mener près de l'entrée du Temple d'Apollon Sosianus. Il m'est d'avis que l'ennemi ne daignerait pas s'aventurer aux abords d'un lieu portant la bénédiction du Soleil. Qu'en dites vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2090-yelo-oracle-du-silen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1969-yelo-oracle-du-silence
KyriosKyriosArmure :
Chlamyde d'Actéon

Statistiques
HP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-bleu1000/1000[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-rouge550/550[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-rouge  (550/550)
CC:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-jaune1150/1150[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-jaune  (1150/1150)
Message Re: [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène)   [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) EmptySam 6 Juin - 17:05

Le temple profané du dieu oublié


J’attrapai la fiole que l’Oracle me tendait et bu une grande gorgée. Hm, le goût n’était pas à la hauteur de mes espérances mais demeurait tout de même buvable. Je n’aurais pas su qualifier ce breuvage à la fois doux mais avec un degré d’alcool bien trop élevé. Je compris après avoir ingurgité ce « remontant » pourquoi il était dans un tel état. Il n’en demeurait pas moins sympathique et amusant malgré la quantité qu’il avait déjà engloutie. Il titubait quelque peu, me faisant sourire. Il était de toute évidence un bon vivant et voir une espèce d’ivrogne Oracle me mettait presque, je dis bien presque, du baume au cœur.

Quoiqu’il en soit, mon attention se porta sur Yelo qui était bel et bien conscient que son appel aurait pu nous porter préjudice et sa décision de nous mettre à couvert me ravi. Je ne savais pas s’ils avaient déjà eu affaire à d’autres chevaliers hostiles mais je leur conterai mon histoire brièvement, à l’abri de possibles assauts. L’idée de se rendre auprès d’un des temples d’Apollon semblait aussi envisageable que folle. C’était peut-être un point que nos ennemis surveillaient justement pour cette raison mais il fallait parfois prendre des risques. J’acquiesçai et me mis en route vers l’endroit indiqué.

J’arrivai donc au temple du dieu solaire et sondai les environs. Je ne voyais rien de dangereux dans un premier temps et aucune bribe de cosmos ne flottait dans l’air. J’entrai dans le temple qui semblait avoir été construit avec une orientation bien précise. Il baignait dans les rayons de l’étoile de feu et la lumière semblait même traverser les immenses piliers qui le soutenaient fièrement. Au fond du temple, une grande statue se dressait noblement, le regard droit et outrecuidant. Quelques offrandes semblaient avoir été déposées mais les fleurs avaient perdues leurs pétales et les bijoux étaient éparpillés sur le sol. Peut-être que ce temple avait été pillé et voilà ce qu’il en restait.

Je me trouvai donc aux pieds de cette statue et me remémorai ce que j’avais entendu auparavant. Apollon, le dieu dont nous avions le devoir de protéger. Il avait disparu et ses temples avaient été profanés avec une indécence insolente, tout du moins celui-ci.

- J’espère que nous sommes en sécurité ici, commençai-je en soupirant légèrement. Je vais vous révéler ce que je sais. J’ai rencontré une Oracle du nom d’Esmelia, Patronne de la peinture. Elle m’a fait part qu’il y a quelques mois, un groupe de mécréants a attaqué Apollon et ses fidèles. Beaucoup ont été tués ou capturés, d’autres ont fui craignant pour leur vie et, je l’espère, ont survécu. Elle m’a averti que certains de ces assaillants se trouvaient peut-être encore dans cette ville et qu’ils traquaient les Oracles en perdition comme nous. Elle m’a également informé de la présence d’une autre Oracle dans cette ville mais elles ont certainement dû prendre une route différente de la nôtre. Voilà, c’est là toutes les informations que je peux vous donner. Ce n’est peut-être pas grand-chose mais une chose est sûre c’est que nous ne sommes pas en sécurité ici. Si seulement nous savions où se trouvent les prisonniers peut-être que…

Je m’arrêtai net en réalisant la portée de ce que j’étais sur le point de dire. Sauver ces prisonniers ? Impossible à notre niveau actuel. J’avais frôlé la mort contre deux de ces chevaliers, il n’était pas envisageable d’en affronter peut-être toute une armée à nous trois seuls. Je soupirai une fois encore, mon sourire s’effaçait peu à peu et mon regard se tourna vers la statue une nouvelle fois. J’observai alors sa tête, une tête immense taillée dans un marbre immaculé quand celle-ci se détacha pour s’écraser dans un bruit sourd et puissant sur le sol soulevant un amas de poussière acerbe.

- Comme si ça ne suffisait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1820-kyrios-oracle-d-acte https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1813-kyrios-oracle-d-acteon
DiogèneDiogèneArmure :
Oracle de la Corne

Statistiques
HP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-bleu1000/1000[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-rouge1200/1200[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-jaune1100/1100[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-jaune  (1100/1100)
Message Re: [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène)   [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) EmptyLun 8 Juin - 8:48

Avachi sur ma marche d'escalier, j'écoute les deux autres oracles qui en gros veulent se tirer d'ici pour aller se foutre un peu plus à l'abri. Blanchette lui se pointe sur moi et m'observe en face à face de très près. Je me retiens de lui claquer un "tu veux un bisou?" par simple politesse, j'essaye de me tenir un minimum. On bouge alors vers un temple d'Apollon, je les suis en maugréant un peu.

_ Z'êtes sérieux, j'viens de m'installer...

Après quelques minutes de marche silencieuse, on arrive dans le lieu sacré. Eux ils ont marché droit, moi presque... C'est tout beau tout joli comme lieu. On sent la grandeur du dieu solaire que ce soit dans l'architecture du temple, dans les gravures ou autres sculptures et même les couleurs choisis. On voit bien que ce cher Apollon est le dieu des arts et encore je suis sur que ce temple c'est rien comparé à d'autres édifices. J'écoute Kyrios qui nous fait un beau petit résumé bien droit. Je bois en même temps une petite gorgée de vin, faut bien que je me remette de la petite marche forcée non? Que dire sur la situation que Blondinet vient de nous décrire? Bah c'est la merde pour les Oracles, tout simplement. Et comme pour appuyer ses propos, une statue perd un bout toute seule. Je me met à rire, il y a de l'écho et ça me fait rire encore plus.

_ Même lui en perd la tête de notre situation...

Je continue de rire, c'est presque plus nerveux qu'autre chose. Blanchette risque encore de venir faire le hibou si j'arrête pas. J'essaye de me contenir mais c'est nerveux, donc c'est dur. Je m'étrangle, j'étouffe, j'agite les bras et... et je lâche un gros rot bien dissonant dans le temple. Avec l'écho c'est magique... Je suis tout rouge, effet alcool, étranglement, honte...

_ Désolé, j'voulais pas...

Bon faut que je me rattrape, je dois sortir un truc de sérieux et arrêter de passer pour un con et un connard réunis. Ça va être dur...

_ Mais, on a pas d'chef? Y'a personne qui doit? Peut nous guider? Parc'que si on sait rien, si tout l'monde se ramène à Rome et qu'au final on s'fasse que des petites réunions de pleureurs car les méchants ont tout cassé, bah on va pas avancer loin. Excusez moi cette franchise subite mais doit bien rester une tête dirigeante non? On la trouve et elle nous guidera? Z'en dites quoi?





En chaque homme il y a le meilleur mais aussi le pire. Le problème, c'est de cultiver le meilleur et d'éliminer le pire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2044-diogene-oracle-de-la https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2015-diogene-oracle-de-la-corne
YeloYeloArmure :
Chlamyde du Silence

Statistiques
HP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-bleu1200/1200[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-rouge450/450[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-rouge  (450/450)
CC:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-jaune1300/1300[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-jaune  (1300/1300)
Message Re: [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène)   [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) EmptyMar 16 Juin - 15:40
Musique:
 

    Bien que légèrement réfractaire à l'idée de se remuer le popotin, Diogène emboîta le pas de Kyrios et de Yelo. Sa démarche zigzagante avait le don de divertir le nouvel Oracle, qui s'interrogeait ironiquement sur sa capacité à rejoindre le Temple d'Apollon sans s'égarer en chemin. Par une miraculeuse aubaine, aucune auberge aux alentours ne semblait regorger de liqueurs aromatisées et n'était apte à appâter le palais de l'Oracle de la Corne. De ce fait, les trois compères purent gagner les prémices du lieu estampillé divinatoire sans trop d'obstacles, d'autant plus que si ennemis il y avait, ils ne paraissaient pas les avoir repérés jusqu'à présent.

    Le jeune homme emprunta succinctement l'axe interne de la structure religieuse accompagné de son duo de camaraderie. Chaque parcelle des constitutions de l'édifice s'avérait inondée de brasillement céleste, tandis qu'une source éblouissante regorgeait des différentes sculptures bâties d'un doigté de maître. Son œil avisé observa l'Oracle de l'Aube Nouvelle se diriger vers une imposante statue bordant la cavité arrière de la pièce centrale, puis il se joint à lui successivement. Le temps des éclaircissements avait sonné lorsque Kyrios épilogua sur sa rencontre avec une dévouée au Soleil prénommée Esmelia dont l'homme pâle n'avait jamais entendu parler. D'après les informations divulguées par son associé, cette dernière présentait le titre de Patronne de la Peinture, un rang semblable à celui porté par son supérieur Adonis, à la dissociation près qu'ils ne dirigeaient pas la même branche artistique.
    Quand bien même la situation déplorée n'était autre qu'inquiétante compte tenu de l'assaut subi ainsi que par les conséquences liées à cet abattage, Yelo conservait une pointe d'espoir en constatant que d'autres Oracles aussi influents que son propre maître parcouraient encore les territoires sacrées.

    - Je ne ressens qu'aversion devant tant de cruauté. Il nous faut apporter soutient à nos frères d'armes et ne pas laisser ces actes de barbarie impunis. Néanmoins, agir dans la précipitation et sans plan ne nous mènerait qu'à un désastre de plus. Tout comme toi, j'ai fait la rencontre d'un Patron qui s'avère être le leader de ma caste, je lui en parlerais quand nous nous retrouverons, assura-t-il d'une voix sereine.

    A peine avait-il conclu sa tirade que le cou de la statue se brisa avant d'entrechoquer le sol marbré dans un fracas assourdissant. Yelo, dont l'emplacement était le plus adjacent à la sculpture, fut littéralement enseveli de l'amoncellement de poussière sableuse consécutif au chahut provoqué par la chute. L'intégralité de ses habits suintaient de débris calcaires grisâtres. Même son minois blême se retrouvait recouvert de cette multitude de particules disgracieuses.
    D'un coup sec, il souffla dans l'optique d'exhaler le sable rocailleux qui avait eu le malencontreux dessein de se loger dans sa bouche entre-ouverte. L'épais nuage de fumée poudreux dériva à destination de Diogène qui, quant à lui, ne pouvait plus s'arrêter de s’esclaffer sans la moindre once de subtilité. Celui ci finit en définitive par s'interroger sur l'absence de meneur, impression ponctuée d'une touche de franc-parler.

    - Mon instinct me susurre que nos leaders finiront par nous convoquer par eux-mêmes sous peu. D'ici là, il m'est d'avis qu'il nous faille faire preuve de patience et de discrétion, bien que ce ne soit pas toujours évident, j'en conviens volontiers. Nous nous retrouverons certainement lorsque viendra le moment de passer à l'action. Entraînons nous d'arrache-pied pour être au niveau le jour J et rehausser le prestige de notre Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2090-yelo-oracle-du-silen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1969-yelo-oracle-du-silence
KyriosKyriosArmure :
Chlamyde d'Actéon

Statistiques
HP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-bleu1000/1000[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-rouge550/550[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-rouge  (550/550)
CC:
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) G-jaune1150/1150[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) V-jaune  (1150/1150)
Message Re: [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène)   [janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène) EmptyDim 28 Juin - 18:48

Un adieu encourageant


L’atmosphère à l’intérieur du temple d’Apollon était palpable. Tant et si bien que l’air semblait de plus en plus lourd, encore plus que ne paraissait la tête de Diogène, qu’il semblait peiner à porter. Il ajoutait assurément une touche de burlesque à cette ambiance tragique. Je me laissai prendre quelque peu à son jeu et souris face à ses petites boutades plaisantes. Je soupirai lorsqu’il laissa échapper, volontairement ou pas, un borborygme insolent dans le temple. Mon attention demeura figée sur sa personne un cours instant jusqu’à ce que je reprenne mes esprits en secouant vivement la tête.

Je préférai maintenant porter cette attention vers Yelo qui tenait des propos assurément plus honorables et clairs que notre confrère. La précipitation nous mènerait vers une seconde défaite. Je n’avais pas pris part aux précédents combats mais je me languissais de savoir à quoi ressemblait cette Tour des Vents dont m’avait parlée Esmelia à son apogée. Cet édifice, ce temple de l’Art devait être d’une beauté renversante. Le jeune Oracle pâle m’informa qu’il connaissait lui aussi un Patron de l’art et m’assura lui adresser mes paroles.

Ils avaient tous les deux raison. Un leader, c’est ce dont nous avions besoin. Il nous fallait une personne capable de guider nos pas à travers cette funeste période. Bien que les procédés pour exposer leurs idées étaient différents, ils étaient tous les deux sur la même longueur d’onde, c’était une évidence. Je ne pouvais qu’acquiescer devant leurs paroles coalescentes.

- Vous avez raison, approuvai-je à haute voix. Ne faiblissons pas devant l’adversité et le danger ambiant. Apollon doit avoir des fidèles partout dans le monde et l’un d’eux, un survivant, un sage ou un hermite, nous contactera lorsqu’il le faudra.

J’affichai un sourire amusé et enjoué à l’idée que ce moment vienne. Mais il nous fallait pour l’heure demeurer discrets et éviter de faire trop de bruits. Jetant un œil à Diogène, je lui souris tout en me disant que personne ne prendrait un tel personnage pour un Oracle...et pourtant. Il était sans nul doute possible le plus avantagé et le plus doué d’entre nous pour cacher sa véritable identité.

Détournant les yeux, ils se heurtèrent à la beauté du soleil loin à l’horizon qui s’apprêtait à disparaître dans quelques minutes. Ses rayons frappaient fièrement les piliers du temple et illuminaient de toute leur puissance l’abîme profond dans lequel nous étions. La journée toucherait bientôt à sa fin et il nous fallait nous séparer.

- J’ignore où vous irez, mais survivez. Nous nous recroiserons très vite, j’en ai l’intime conviction. Jusqu’à ce que ce jour vienne, soyons discrets et effacés. Oracle du Silence, Oracle de la Corne, je vous dis adieu.

Je baissai légèrement la tête en signe de respect avant de prendre la direction de la sortie du temple. Mon ombre s’avançait droit vers le soleil tandis que mes pas résonnaient dans le sanctuaire silencieux jusqu’à ce que mon simulacre disparaisse comme consumé par la puissante lumière de l’astre qui s’endormait petit à petit.

Citation :
Fin du RP pour moi see you soon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1820-kyrios-oracle-d-acte https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1813-kyrios-oracle-d-acteon
 
[janvier 553] Exaltation solaire (ft. Kyrios, Diogène)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Italia :: Rome-
Sauter vers: