Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Août 2020)
 
Partagez
 

 [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AlgebarAlgebarArmure :
Orion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-bleu1200/1200[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-rouge600/600[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-jaune1350/1350[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-jaune  (1350/1350)
Message [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme]   [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] EmptyMer 27 Mai - 1:31

Quelques jours s’étaient écoulés depuis son retour, et le contrecoup commençait à se faire ressentir. Tant qu’il était resté dans l’action, dans le mouvement, cela lui avait permis de regarder vers l’avant, de faire abstraction des faits qui l’avaient mené jusque là. Enfin rentré au Sanctuaire, Algebar avait rendu visite au Pope, fait ses premières rencontres chemin faisant. Finalement, il avait reçu ses ordres, qui étaient… d’attendre les ordres. Sur le moment, il avait accepté cela. De très longues années qu’il n’avait pu profiter d’un peu de repos. Et puis, il avait aussi obtenu une permission qui lui tenait très à cœur, celle de pouvoir offrir son sang à la restauration du Cerbère. Cela demandait de la préparation cependant, ne pouvait pas s’improviser comme cela, aussi se retrouvait-il à tourner comme un lion en cage, à remâcher ses derniers jours à Hatra. Repenser à Eschyle, et Andreas bien sûr.

Ce dernier avait été son maître durant près de dix ans. Chevalier du Cerbère, ancien élève de Belisaire, prédit un temps comme futur Scorpion mais ayant échoué… il avait au moins réussi une chose avant de mourir : terminer la formation d’un nouvel Orion. Il avait été un être détestable, lui avait montré la voie vers le Septième Sens par la solitude et le supplice. Mais pourtant… il avait aussi été son monde durant ces dix années. La seule personne à s’occuper de lui. Il lui avait parlé des mythes et légendes, des cloths et des étoiles, des Dieux et de leurs guerres tant et si bien qu’il en avait nourri un véritable amour et parfait respect. Sans doute ce qu’il avait eu de plus proche d’un père, pensait-il. Un père que l’on aime détester. Ou que l’on aime, tout simplement.

Aussi, comment ne pas ressentir de culpabilité à présent ? Comment ne pas ressentir de manque ? Et plus encore, comment accepter l’idée de moments paisibles à présent, la tête ainsi emplie de sombres pensées. Alors, il avait décidé de se changer les idées. De tenter de voir un peu de monde. Le jour de son arrivée, il s’était rendu au coliseum en ce but. C’est là d’ailleurs qu’il avait appris que l’armure du Cerbère était revenue seule en piteux état quelques semaines auparavant. Là, il verrait des gens, même s’il était sans doute trop inadapté pour sympathiser. Mais à défaut, il pourrait au moins tendre l’oreille, écouter quelques bavardages et rumeurs, tout en regardant quelques entraînements et affrontements.

La mine sombre, et paré de son armure, il alla donc se placer en spectateur. Bras croisés, l’air plus sévère qu’il ne le voudrait, la clarté de ses ambres détaillait la scène, rapidement concentré. Le combat qui se déroulait dans l’arène, les spectateurs qui comme lui observaient, pour certains encourageaient, huaient. Et lui dans tout ça, trop peu habitué à ne plus être seul, marmonnant pour lui-même.
- Non… pas comme ça, c’est mauvais. Plus haut la garde. Là, la cheville, allez… nan...
Et d’y aller ainsi de ses commentaires, jugeant librement la moindre mouvement, la moindre occasion manquée… Ah, ces types qui commentent pendant un spectacle, vraiment les pires...

Silver Cloth d'Orion:
 


[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] Algebar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2088-algebar-silver-saint https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1876-algebar-silver-saint-d-orion
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-bleu260/260[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-bleu  (260/260)
CP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-rouge180/240[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-rouge  (180/240)
CC:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-jaune243/306[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-jaune  (243/306)
Message Re: [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme]   [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] EmptySam 30 Mai - 1:30
Pas sur pas, le Colisée n'était plus très loin. Lieu de souvenirs où il faisait bon de se ressasser de l'acquisition de son armure totem, Ryme s'y rendait cette fois-ci pour une toute autre raison : finis les danses de poings, valse de cosmos et autres techniques qui, dans un premier temps, avaient eu raison des premières volontés de la Bête qui sommeillait dans son cœur. Finalement, elle était enfin devenue Chevalier.

Et l'enseignement de trucs et astuces ne s'arrêteraient pas en si bon chemin, maintenant qu'elle reprenait le flambeau ! Peut-être reverrait-elle même de vieux amis d'entraînements ?

C'était si étrange...De changer de rôle et de place du jour au lendemain. De passer d'élève à maître, à son tour.

"Oh...C'est Ryme. Avec sa nouvelle armure. Elle a réussi à viser l'Or..."

Sa silhouette, recouverte de son armure dorée, venait de pénétrer dans l'arène. Un moyen comme un autre de faire ses hommages à sa façon. Sa route n'avait pas été des plus aisées : il ne serait donc pas étonnant de faire parler quelques langues à son sujet.

"Ce n'est pas elle qui a été entraînée par le Grand Pope pour lui succéder ?
-Si. Si c'est elle..."


Un avantage comme un désavantage. Être ce genre de Disciple amenait tout à la fois à susciter admiration comme tout chevalier, mais également à ce qu'elle fasse ses preuves. Seul l'avenir saurait confirmer ou nier les attentes.

"Oh, vos grandes gueules, nous on la connait bien ! Il n'y a rien d'étonnant. Heeeeey, Ryme !"

Cela ne l'arrêterait néanmoins pas en son bon chemin. La jeune femme s'arrêta un bref instant, sondant les alentours. Si elle avait bien compris, elle devrait s'occuper d'un ou deux apprentis d'ici quelques heures, dont les maîtres partis en mission lui avaient temporairement confié la garde.

Ô, c'était un bon moyen pour elle de prendre compte de la réalité. L'apprenti de Childéric n'était plus. Place au Chevalier du Lion désormais.

Qui donc, en ces lieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
AlgebarAlgebarArmure :
Orion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-bleu1200/1200[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-rouge600/600[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-jaune1350/1350[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme]   [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] EmptyMar 2 Juin - 3:22
C’était peut-être juste une journée pourrie. Oui, parfois, rien ne fonctionnait. Il avait juste cherché de quoi se changer les idées, et le voilà à bougonner en observant un duel de mauvaise qualité. Il balaie du regard cette petite arène en demi-lune, et se dit qu’elle n’offrirait peut-être pas de divertissement suffisant finalement, et pas plus de rumeurs à se mettre sous la dent. Tout juste quelques grognements à son encontre pour qu’il finisse par se taire. Cela aurait pu créer un peu de mouvement, si seulement la vue de son armure d’argent n’avait pas vocation à faire taire les velléités de protestations trop viriles et marquées. De toute façon, Algebar n’était pas du tout dans un état d’esprit conflictuel, et s’excusa donc modestement d’un petit sourire gêné avant de garder pour lui ses commentaires.

Déjà qu’il peinait à s’impliquer vraiment, mais alors là, s’il n’avait même plus ce support… autant faire demi-tour, pas vrai ? Ce fut ce qu’il commença à faire, alors que quelques clameurs commencèrent à s’élever. Celles-ci n’étaient bien sûr pas à l’égard des combattants piteux, mais tout simplement pour saluer une arrivée remarquable. L’information sauta aux yeux immédiatement : l’un des douze chevaliers d’Or d’Athéna, l’élite du Sanctuaire. À gauche, à droite, des exclamations peuvent se percevoir tant le coliseum était calme jusqu’alors. Il en entend assez que pour pouvoir dresser un maigre résumé sur l’identité de l’arrivante : Ryme, chevalier du Lion et élève de Childéric.

Tantôt respectueuses tantôt familières, les remarques sur cette jeune femme pouvaient au moins lui fournir une information supplémentaire, mais dont il ne saurait se servir : tout le monde semblait savoir de qui il s’agissait, sauf lui… Alors, dos au combat, ignorant même s’il s’était poursuivi dans pareille situation, Algebar la regarde faire son entrée. Marquer une pause pour scruter les environs. Et lui d’être un instant troublé, que l’élève de celui que certains disaient « gros barbu » soit si jeune – à vue de nez plus ou moins son age – mais qui plus est une femme. Troublé, oui, au point que sans trop savoir pourquoi, il lève timidement la main dans sa direction pour la saluer. La surprise d’un tel geste se marque presque aussitôt sur son visage, tandis qu’il se remet à marmonner pour lui-même.
- Non mais qu’est-ce qui t’arrive toi ? Tu la connais même pas… Tu veux te payer la honte ou quoi ? Oui. Oui… je ferais mieux de me faire discret moi...
Et de commencer à détourner la tête, espérant qu’elle ne l’avait pas vu et qu’il pourrait se faire oublier.


[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] Algebar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2088-algebar-silver-saint https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1876-algebar-silver-saint-d-orion
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-bleu260/260[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-bleu  (260/260)
CP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-rouge180/240[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-rouge  (180/240)
CC:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-jaune243/306[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-jaune  (243/306)
Message Re: [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme]   [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] EmptyJeu 4 Juin - 1:39
Dans cette foule, une main interpella Ryme. Ou alors, ce fut ce cosmos chaud et un peu sauvage qui capta son regard ; le genre à se présenter comme un grand inconnu du bataillon dans cette foule d'apprentis à la recherche d'adrénaline. Ou peut-être bien que ce fut à la fois cette main et cette même personne ? Difficile à prédire. Toujours est-il que ce plus petit mouvement eut le mérite de trancher avec la violence et l'effort du Colisée, tant et si bien qu'elle ne mit pas bien longtemps à rejoindre ce jeune chevalier, faisant fi de tout. Bien vite, la Sainte constata que plus elle montait les marches, plus ce dernier lui semblait perdu. Dans ses mots. Dans ses actes.

Il tournait la tête et semblait l'éviter du regard...Était-il timide ?

"Hey. Je ne crois pas t'avoir déjà vu, par ici." La jeune femme s'approcha un peu du jeune homme afin de sonder son visage, son cosmos et puis finalement son armure tout entière. "Hmm, oui, je t'aurais reconnu, sinon. Ton armure...Je suppose que tu es un chevalier d'argent, celui d'Orion, non ? Belle armure ! "

Son masque aurait pu masquer son sourire qu'il ne voila pour autant pas la confiance qui émanait de la jeune femme. Soudain, une créature, une bête de cosmos se matérialisa à ses côtés tel un fantôme, passant son museau contre la main de l'humaine, la faisant glisser le long de sa tête. Un oeil attentif y aurait vu une félin et plus précisément, une Lionne malgré cette fourrure d'énergie diffuse, incertaine.

"Je m'appelle Ryme, Chevalier du Lion. A qui ai-je l'honneur ? Je ne crois pas t'avoir croisé ici, et pourtant, ça fait depuis longtemps que je suis ici."

Certainement. Childéric lui avait déjà donné quelques enseignements sur les 88 constellations et les armures que pouvaient revêtir les leurs et, en l'espace de deux ans, Ryme ne se souvenait pas d'avoir croisé l'étincelle argentée que revêtait le jeune homme. Quelques hurlements étouffés contre le sable attirèrent son attention, la faisant céder à une observation plus critique sur les clefs et les mouvements de bras qu'exécutaient les apprentis entre eux. Son Alter Ego à ses côtés, quant à elle, continuait d'observer le jeune chevalier d'argent avec des yeux ronds et curieux.

"Je vais avoir du boulot. Et dire qu'il y a deux ans, c'était moi qui faisait ces mouvements inutiles...Enfin, ça me permettra de me défouler un peu."

Un soupir, pour expier les années d'enseignements qui se profilaient au loin pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
AlgebarAlgebarArmure :
Orion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-bleu1200/1200[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-rouge600/600[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-jaune1350/1350[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme]   [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] EmptyLun 8 Juin - 17:41
Eh merde… Voilà qu’elle s’approchait. Droit sur lui. Son regard est fuyant, comme s’il espérait encore qu’au dernier moment, elle bifurquerait. C’est qu’il n’était pas à l’aise du tout dans les interactions sociales par manque d’habitude, et que ce malaise risquait de s’accentuer encore notablement face à une femme, Gold Saint qui plus est. Alors, elle se poste devant lui, et cela devient encore plus compliqué pour le jeune Orion. Elle semble amicale pourtant. Mais voilà, après dix ans sans avoir vu une fille, comment ne pas être troublé ? Déjà, fixer ce masque qu’elle portait ne le mettait pas à l’aise du tout. Difficile d’ancrer son regard sur cette surface lisse et impersonnelle. Mais comme elle complimente son armure, Algebar pense avoir trouvé une manière de contourner sa gêne ! Oui, les Cloths le passionnent, il trouvera là forcément de quoi entrer dans la conversation ! Ses ambres descendent se poser sur le plastron…
- La vôtre est… très jolie aussi, oui… Ah tiens, ça c'est marrant ça, c'est…
C’est quoi exactement ? « Harmonieusement assorti à vos courbes féminines »? Cet index pointé dans cette direction n’était pas non plus de bon ton, assurément, aussi replie-t-il ses bras, les croisant sur son torse, empêchant ses mains de faire n’importe quoi. Sur son visage, une gêne plus marquée encore, et des joues légèrement empourprées. Non, c’était sûr, il ne pouvait pas continuer sur cette voie, et il était même préférable de changer de cap fissa ! Algebar tente alors comme il peut de s’apaiser dans une situation aussi embarrassante, se mettant alors à fixer le centre de son casque, espérant que ça donnerait par assez l’impression qu’il la regardait dans les yeux, ou pas loin.
- Elle semble tout à fait digne du Lion de Némée à la fourrure d’or et aux griffes n’ayant rien à envier aux plus tranchantes des épées.
Enchanté de faire votre connaissance, Ryme du Lion. Je suis Algebar d’Orion, et je ne suis revenu avec mon armure qu’il y a quelques jours à peine. Cela faisait une dizaine d’années que je n’étais pas venu au Sanctuaire, aussi cela ne paraît pas trop étonnant que vous ne vous souveniez pas de moi. C’est… c’est quoi ça ?
Ce cosmos manifesté avait fini par attirer son attention et donc son regard. Une forme animale vague, indistincte, et ayant connaissance de l’animal gardien de son interlocutrice il ne fut pas trop compliqué de connecter cela à un grand fauve. Le lion ou la lionne, sans doute, mais la question demeure légitime tout de même. Enfin, au moins son trouble semblait entre temps s’être un peu apaisé, au point même qu’il se sentit assez à l’aise pour répondre sans détour à sa dernière remarque.
- De ce que j’ai vu, ils sont assez mauvais. Cela se sent tout de suite que leur entraînement n’a pas été assez rigoureux, et que leur vie n’a jamais été irrémédiablement liée à l’issue d’un combat. Enfin, même sans ça, techniquement… pas certain que quelqu’un s’étant hissé au stade de chevalier d’Or puisse trouver là une véritable source d’amusement, j’en ai peur. Je crois qu’Elias dirait juste « qu’on les brûle tous, on verra s’ils seront meilleurs dans une autre vie ». Ou quelque chose comme ça...
Est-ce qu’une fois de plus il avait trop parlé ? Le jour de son retour, il avait remarqué qu’il avait eu tendance à relâcher les vannes un peu trop facilement ; à se laisser aller à parler, raconter tout ce qui lui passait par la tête, maintenant qu’il en avait enfin l’occasion. Il y avait eu un mieux depuis, mais peut-être le stress de cette rencontre entamait-elle ses récents progrès, finalement.


[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] Algebar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2088-algebar-silver-saint https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1876-algebar-silver-saint-d-orion
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-bleu260/260[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-bleu  (260/260)
CP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-rouge180/240[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-rouge  (180/240)
CC:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-jaune243/306[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-jaune  (243/306)
Message Re: [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme]   [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] EmptyDim 14 Juin - 17:12
Le Chevalier d'Orion semblait perdu. Il ne fallut pas plus d'une minute pour que la Lionne puisse le qualifier de "particulier". Pensait-il à voix haute ou venait-il de décrire son armure et sa stature de "marrante" ? Se moquait-il d'elle, ou était-il tout simplement distrait ? Ryme ne le sut. Et Ryme aurait préféré avoir une réponse claire à ce sujet. Ce chevalier d'argent faisait peut-être partie de ces hommes à mépriser la gente féminine...Pourtant, les rongeurs naissantes sur ses joues eurent tôt fait de lui confirmer que le jeune homme était en réalité intimidé pour la nouveauté. "Voilà qui était charmant", pensa-t-elle en retenant un sourire. Soudain, la surprise s'empara d'Algebar et le coupa dans son bon élan. Tout en formulant ses prochaines moqueries, Ryme retint que le Chevalier d'Orion était un homme impressionnable, tant et si bien qu'elle ne put s'empêcher de le taquiner...

"Ca, c'est une terrible bête qui risquerait bien de croquer tout plein un nouvel arrivant s'il prend peur au premier cosmos ressenti, j'en ai bien peur !" Suite à quoi, un léger rire s'échappa de ses lèvres, tandis que la Lionne de cosmos continua toujours à observer de façon inexpressive Algebar, les yeux aussi ronds qu'à son habitude. Plus doucement, Ryme reprit la parole. "Je te fais marcher. C'est ma Lionne de cosmos. Elle sera là pour motiver certains à courir. Ca leur fera travailler la vitesse, et éviter quelques coups de crocs par la même occasion. Oui, ça va détaler très vite ici..."

La Lionne bailla et laissa entrevoir ses dents en cosmos, pour finalement scruter de nouveau le Chevalier d'Orion, comme pour scruter son âme. Si sa fourrure était aussi insaisissable qu'un feu-follet, il y avait des éléments plus fixes, plus lumineux. A commencer par ses crocs. Crocs qu'elle ne dévoila toutefois plus, puisque Ryme la laissa vaquer à ses occupations et se dissiper soudainement dans les airs, laissant la parole à la jeune femme qui venait de hausser un sourcil.

"Tu es dur avec eux, on a tous commencé quelque part. Ils sont un peu ramollis, certes, mais ils sont encore là. Parfois, il faut juste atteindre un déclic avant d'y arriver. Ca ne vient pas tout seul..." Moins avenante cette fois-ci, la posture de la jeune femme laissa entendre que l. Il était clair qu'une petite partie d'entre eux tomberaient d'épuisement sous un entraînement trop stricte, d'autres chuteraient dans la détresse que leur imposerait les lieux. "J'ai vécu la misère ici durant mes premiers mois, je pense être capable de les comprendre."

Dans un soupir, Ryme chassa ses mauvais souvenirs, interpellé par un nom bien connu dans le même temps. Ainsi, Algebar avait croisé le chemin du Chevalier du Phénix. Cette connaissance commune aurait pu la rendre plus curieuse, si le reste de son discours ne lui avait pas donné des sueurs froides...

"Tu connais donc Elias...Mais je doute qu'il visualiserait des flammes brûler de simples apprentis, non ?", lâcha-t-elle plus froidement avec un sourire léger, forcé mais audible, visiblement peu à l'aise. Malgré son masque, Algebar aurait pu sentir ses prunelles darder toute sa stature cette fois-ci, dans la méfiance..."Je vais finir par me dire que t'es un peu mordant...Enfin, cela montre que tu as certainement un peu d'expériences toi-même, je suppose.

Les bras croisés, son doigt tapota son bras par à-coups. Ryme ne savait pas que penser de cet homme. Poli, il l'avait été. Toutefois, ses remarques et son comportement peu adaptés suscitèrent une certaine inquiétude en elle. Il ne faudrait pas décourager les petites âmes de ces lieux... Ou pas de sitôt.






[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] Patte_12

"A lion do not speak the language of Mankind"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
AlgebarAlgebarArmure :
Orion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-bleu1200/1200[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-rouge600/600[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-jaune1350/1350[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme]   [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] EmptySam 20 Juin - 21:31
Il hausse un sourcil, se demandant un instant si la menace était réelle, mais sans paraître toutefois s’en inquiéter outre mesure. Les gens pouvaient le mettre mal à l’aise. Les femmes encore plus. Mais le Cosmo ? Cela l’avait surpris en effet, mais pas au point de craindre pour sa vie. Une créature de Cosmo, ça ne mangeait pas de viande, hein ? Considérant la chose ainsi, il n’estimait pas avoir de raison de ne pas être rassuré ici, d’autant que la discussion n’était pas à la confrontation. Il demeure curieux néanmoins, s’estimant incapable de produire ce type d’apparition. Quelle puissance pouvait développer cette lionne ? Était-elle réellement capable de planter ses crocs alors que sa fourrure, sa consistance même paraissait instable ? Il lui ferait confiance sur ce point néanmoins, pas désireux de mettre en doute sa parole ou ses capacités. Mais alors que la créature disparaît, Ryme le réprimande sur la dureté de ses propos. Il grimace un peu, comprenant bien ce qu’elle voulait dire.
- Je suis peut-être trop exigeant, vous avez raison… Je cherchais à me changer les idées, et quelque part je dois sans doute juste être déçu que ce ne soit pas à la hauteur de mes attentes, mais ils n’y peuvent sans doute rien. Je me disais juste… enfin… comme il y a des gens qui acquièrent leur armure juste en combattant ici, j’espérais voir des prouesses capables de justifier...
« Qu’ils n’aient pas à affronter le même supplice que moi » hésite-t-il à dire.
- ...que ce soit si simple.
Algebar ne semblait absolument pas vouloir être médisant ou élitiste cependant, un peu gêné même d’aborder ce type de propos. En vérité, jusqu’à rencontrer Elias et le Pope qui tous deux avaient fait des remarques sur la rigueur extrême de son entraînement, il n’avait jamais pensé que sa préparation à son rôle de chevalier ait été tant différente de celle des autres. Et ce même s’il avait passé un an ici, au Sanctuaire, à s’entraîner. Une année durant laquelle il avait bien appris que pour certains, quelques années d’entraînement en étant logé, nourri et blanchi se termineraient sur un petit combat même pas mortel et une jolie armure pour le vainqueur. C’était sûr que mis en perspective, ce n’était pas cher payé à son sens pour avoir l’insigne honneur de se lier à l’une des Quatre-vingt-huit.
- L’année que j’ai passé ici n’a en effet pas été joyeuse. Mais les neuf ou dix autres qui s’en sont suivies étaient pires encore. Ce serait trop égoïste de ma part d’attendre autant de rigueur de leur part que l’on en a attendu de moi. L’on n’est pas tous nés sous la même étoile...
Sa dernière phrase se fait plus basse, comme se mourant. Il semble pensif, un peu ailleurs peut-être. Né sous l’étoile de Bételgeuse, cela avait scellé son sort. Peut-être valait-il mieux être un simple anonyme, un apprenti de seconde zone, ou même se révéler tardivement ? Il n’en sait rien. Ne se pose pas la question. Se trouve idiot d’avoir essayé de comparer son entraînement à celui d’autres, alors qu’il n’est lui-même pas du genre à se comparer à quiconque. Chacun vivait ce que les Dieux et le Destin lui commandait de vivre. Et certainement, il ferait bien de s’en rappeler, finissant par reprendre la parole, comme se répondant à lui-même.
- Le principal est qu’ils fassent de leur mieux, oui. Et Elias, heu… non non, sans doute pas. Il est un peu… enflammé comme garçon, mais il n’irait sans doute pas jusque là, non.
Pour dire deux fois « sans doute pas » en quelques instants, il fallait vraiment qu’il tente de se convaincre lui-même. Car en effet, il n’en était pas si sûr. Mais Elias s’était montré amical à son égard. Lui avait proposé qu’ils s’entraînent ensemble. Alors Algebar n’était peut-être pas toujours convaincu que ses planètes soient toutes alignées – cette histoire de maître d’il y a un siècle qui l’incite au travers de l’armure du Sagittaire à faire brûler les impurs, quand même – mais ils avaient sympathisés, et même si le terme d’ami semblait encore beaucoup, l’héritier d’Orion n’irait pas cracher sur une main amicale. Pas certain de pouvoir se retenir de parler s’il laissait la discussion planer trop longuement sur Elias, il changea alors de cap, et en revint à ce que la Lionne avait dit plus tôt.
- Vous allez les entraîner aujourd’hui alors ? Ce doit être une grande chance que de se voir enseigner la maîtrise du Cosmo par l’un des Douze gardiens de l’Ordre d’Or. Est-ce que cela vous dérange si j’assiste à la séance ?


[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] Algebar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2088-algebar-silver-saint https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1876-algebar-silver-saint-d-orion
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-bleu260/260[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-bleu  (260/260)
CP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-rouge180/240[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-rouge  (180/240)
CC:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-jaune243/306[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-jaune  (243/306)
Message Re: [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme]   [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] EmptyDim 28 Juin - 16:21
Algebar était un homme plein de surprises. Sa maladresse était déroutante, mais une forme de gentillesse -ou était-ce de la timidité ?- venait contrebalancer ses propos. Naguère sur le qui-vive, la jeune femme ne sut plus sur quel pied danser. Les explications qu'il venait de lui adresser lui affirmèrent désormais qu'il n'était pas un danger pour les apprentis ci-présents, et cela lui suffisait. Amplement. La Sainte devait bien le reconnaître : ses doutes n'avaient pas été fondées. Et, de ce qu'Algebar lui délivrait, son entraînement l'avait certainement blessé d'une certaine manière.

"J'en déduis que tu as subi un entraînement bien spécifique, donc...Ca explique pourquoi ces terrains te semblent bien différents de ce que tu as connu. Moi aussi, ça m'a semblé bien paisible, en comparaison de la guerre."

Peut-être aurait-elle dû tendre davantage l'oreille avant de le réprimander ? Ce pressentiment s'intensifia lorsqu'Algebar présenta une facette plus réservée de lui-même. Cela attisa la curiosité de la jeune femme, curiosité qu'elle fit néanmoins taire lorsqu'il évoqua de nouveau un nom bien connu du bataillon. Elias...

"J'ai eu l'occasion de le rencontrer également. C'est un chevalier très prometteur et sa manipulation du cosmos est impressionnante. J'espère qu'il trouvera de quoi s'amuser...Et surtout, qu'il s'attachera facilement à ce monde." L'instant d'un sourire, et sa silhouette retrouva une humeur pour le moins joviale, proche de celle d'une jeune fille facilement impressionnable. "T'aurais dû le voir faire son p'tit manège, à dresser un oiseau de feu dans la paume de sa main. C'était un mignon petit tour ! Demande lui à l'occasion"

Ryme joignit les mains afin de lever le voile sur les hypothèses qui se formulaient dans son esprit, son regard se faisant curieux.

"Tu es un de ses amis, peut-être ?"

A l'en voir parler ainsi, Ryme présupposait qu'il s'agissait probablement de l'une de ses connaissances. Toutefois, impossible d'en savoir davantage. Pas tant qu'elle n'apprenne à le connaître le Chevalier en question.

"Non, pas du tout, ce serait avec grand plaisir. Tu risquerais au mieux de voir que je manque encore un peu d'expériences en tant que professeur. Mais bon, je...Eh bien, disons que je préfère être ici plutôt que seule dans mon Temple."

Et puis, comme il s'agissait de ses premières séances d'entraînement en tant que Maître, recevoir quelques conseils n'étaient certainement pas de refus...




[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] Patte_12

"A lion do not speak the language of Mankind"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
AlgebarAlgebarArmure :
Orion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-bleu1200/1200[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-rouge600/600[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] G-jaune1350/1350[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme]   [Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] EmptyMer 1 Juil - 21:00
Algebar opina alors simplement à sa mention d’un entraînement spécifique. Si elle lui avait posé la question le jour même de son retour au sein du Sanctuaire, il lui aurait sans doute déballé toute son histoire par le menu, un peu comme y avaient eu droit Elias et Childéric notamment. Or, il s’était rendu compte de sa tendance à trop parler, et depuis tentait de mettre un peu le frein. Déjà rien que pour laisser loisir à ses interlocuteurs d’en placer une ! De même qu’à la mention de sa participation à la guerre, il se retient d’être curieux, la curiosité et l’intérêt pouvant sans doute se percevoir sur son visage. S’il se laissait aller, sans doute poserait-il plein de questions – peut-être plus tard – au point de soulever plausiblement certains souvenirs délicats.

Mais la retenue, ce n’était pas quelque chose qui s’improvisait, ou se maîtrisait pleinement du jour au lendemain. Le problème d’Algebar était que sa vie avait trop tourné autour de la maîtrise de ses pouvoirs, et trop peu porté sur le monde l’entourant dont au final il ne connaissait pas grand-chose. Il en nourrissait donc par la force des choses une grande curiosité, lui donnant envie de discuter de tout, d’en apprendre sur tout. Tout cette retenue, ne tenant que sur des bases trop fragiles, vola en éclat lors d’une nouvelle révélation qui le fit répondre trop fort à son goût :
- Elias a un petit oiseau ?
Du simple étonnement. Elle avait une lionne, et Algebar s’était estimé incapable de faire une chose pareille. Et Elias, de son côté, pouvait faire un petit oiseau de feu alors qu’il n’était que chevalier de bronze ? Forcément, cela provoqua son étonnement. De manière un peu trop remarquable peut-être, comme quelques personnes autour se retournent dans leur direction, certains ricanants même. N’ayant pas l’esprit mal tourné, l’héritier d’Orion ne comprit pas trop de quoi il s’agissait, et n’y fit pas trop attention. Il poursuit donc, offrant un grand sourire.
- Oh ça oui, il va falloir que je lui demande de me le montrer à moi aussi !
D’autres ricanements autour, et cette fois il fronce les sourcils en portant ses yeux d’ambre autour de lui, faisant fuir quelques regards, mais ne comprenant toujours pas pourquoi ils riaient.
- Du coup… je ne sais pas si nous pouvons dire que nous sommes vraiment amis. Je ne savais même pas qu’il pouvait sortir un petit oiseau… Mais on a discuté un peu le jour où je suis rentré au Sanctuaire. Nous nous sommes mis d’accord pour commencer à nous entraîner ensemble à l’occasion, alors on verra bien. Il m’a dit que j’étais étrange, mais venant de lui je ne sais pas trop comment le prendre...
C’est que dans le domaine du bizarre, le Phénix mettait déjà la barre très haute, mais sans toutefois réussir à s’en rendre compte, alors...
- Au pire, si tu sens que le cours ne se passe pas très bien, tu peux toujours en passer au plan du pas de course une lionne aux trousses comme tu en parlais tout à l’heure, ça leur fera les pieds si elle leur en laisse !
Se permet-il de blaguer, riant légèrement, avant de se reprendre soudainement en réalisant quelque chose.
- Oh… je voulais dire « vous », je suis désolé… Je ne sais pas comment ça a pu m’échapper… et dire que je pensais vous poser plein de questions sur la guerre et comment ça s’est passé et qui vous avez affronté et tout… ahr, je ferais peut-être mieux de ne plus vous embêter et vous laisser vous occuper des apprentis, désolé...
Rougit à sa bourde, assez mal à l’aise du coup. On lui avait bien enseigné le respect, et il ne s’était pas imaginé un jour commencer à tutoyer un chevalier d’or sans en avoir sa propre autorisation tout d’abord. Mais il s’était senti à l’aise l’espace d’un instant, et voilà comment en ayant voulu faire une simple blague, il avait glissé. Aussi se glisse-t-il la main à l’arrière du crâne, dans une posture annonçant visiblement l’embarras sincère.


[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme] Algebar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2088-algebar-silver-saint https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1876-algebar-silver-saint-d-orion
 
[Mi janvier 553] Du fauve de l'arène [PV Ryme]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Coliseum-
Sauter vers: