Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-bleu527/950[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-bleu  (527/950)
CP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-rouge900/900[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-jaune1200/1200[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-jaune  (1200/1200)
Message [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus)   [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) EmptyLun 1 Juin - 20:29
La démarche altière, la Sefirot gravit les quelques marches qui la sépare du temple de Poséidon. Souvent son regard sombre s’était posé sur lui, se demandant si un jour l’occasion lui serait donnée d’y pénétrer. Ce jour est arrivé de toute évidence. Sa mère étant venue la chercher exprès, elle s’était hâtée de rentrer à Atlantis. A présent elle est là. Bien que ça soit contraire à ses habitudes, pour une fois elle est bien habillée d’une robe longue grecque. Elle n’aime pas ça, elle préfère de loin ses braies, mais Evgenia a insisté alors elle s’est exceptionnellement pliée à sa demande. Après tout, ce n’était pas une mauvaise idée d’essayer de faire une première bonne impression.

Asteria avance sans traîner, sans s’arrêter, sans perdre de temps à papillonner ou à observer la déco, parce qu’en fait elle n’en a rien à faire. Que ce soit beau ou moche, elle n’est pas là pour visiter. Le seul moment où sa marche prend fin c’est lorsqu’elle se trouve devant le trône du Légat. Il a été prévenu de sa visite, sa mère ayant bien assez vanté les mérites de sa fille. Cela fait sept années qu’elle n’a pas mis les pieds à Atlantis pourtant nombreux seraient ceux qui peuvent la reconnaître. Les traits caractéristiques de son visage notamment ainsi que son regard perçant sont facilement reconnaissables. Mais depuis elle a grandi, plus haute que la moyenne, de corpulence normale, elle est maintenant parée de formes féminines généreuses. Son buste se penche doucement alors qu’elle salue avec respect Orpheus. Pas trop non plus sinon son décolleté laisserait entrevoir plus que ce que la décence permet et ce n’est pas son but.

- Mes hommages Légat. C’est un honneur de vous rencontrer. Je suis Asteria Sefirot.

Un petit sourire en coin anime ses lèvres. Que cela fait du bien d’être rentrée à la maison. Elle a eu la vie qu’elle voulait, la liberté qu’elle voulait, à présent elle aspire à plus de stabilité et elle espère que le Légat lui permettra d’obtenir ce but qu’elle recherche tant. Elle n’ent dit pas plus car normalement il sait pourquoi elle est là et de son côté, elle sait qu’elle va devoir faire ses preuves. Ses absences peuvent laisser le doute quant à sa fidélité et sa loyauté, mais elle est prête à prouver qu’elle est bien une des leurs, une Sefirot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-bleu1350/1350[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-rouge900/900[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-jaune1350/1350[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus)   [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) EmptyLun 1 Juin - 21:07
Aujourd'hui, Orphéus attendait une nouvelle personne. Une femme qui était revenue ici il y a peu, et qui portait le nom d'une des grandes familles Patriarcales. Le départ de Jelan pour Blue Graad avait soulevé une interrogation : qui pour lui succéder ? Qui pour reprendre à son compte les formations des guerriers Atlantes et la protection de son Pilier ? Une question importante en ces temps troubles, où le manque d'un Général pouvait déstabiliser les défenses Atlantes. La réponse s'était imposée à lui sous la forme d'une discussion avec une femme. La mère de celle qu'il allait accueillir. Une Sefirot.

Cette dernière l'avait convaincu de laisser une chance à sa fille. Le Merinita s'était alors renseignée sur elle en passant par son réseau, par ses propres connaissances et avait été satisfait par le sérieux de cette femme à accomplir son devoir. Il comprenait les raisons qui l'avaient poussées à partir pendant sept années mais savait aussi qu'elle n'avait jamais négligé son entraînement. Les Sefirot, descendants de Chrysaor en personne. Voilà qui en imposait. La famille en question avait certes mauvaise réputation à cause des exactions des Anciens mais de cela, le Légat s'en moquait complètement. Le nécessaire avait été fait à l'époque et l ne ferait pas rejaillir sur les nouvelles générations la honte des actions passées.

Plongé dans ses pensées, il en fut tiré par l'arrivée de son invitée. Car déjà avançait-elle au travers du temple pour finalement le saluer. Se présentant dans les formes. Se redressant de son siège - il aurait été inconvenant de rester ainsi alors qu'elle le saluait - il descendit les quelques marches pour s'approcher un peu, remettant en place sa cape pourpre, laissant apparaître ses bras nus, notamment le droit où apparaissait clairement le bracelet d'Orichalque, symbole de ce qu'il était. Il inclina alors légèrement la tête, adressant un sourire à la jeune femme.
    - L'honneur est partagé, Asteria. Permets-moi de me présenter également dans les formes... Je suis Orphéus, Héritier des Merinita.

Il était évidemment inutile et trop pompeux de rajouter son titre de Légat : c'est ainsi qu'elle l'avait nommé après tout. Si elle se présentait à lui aujourd'hui, c'était pour prétendre au titre de Générale du Chrysaor. Mais prétendre au titre était une chose, voir l'écaille accepter cette allégeance en était une autre. Et en sa qualité de Protecteur de Poséidon, le Légat se devait de s'assurer que les armures protectrices étaient portées par des personnes dignes. Lui qui était sensible aux chants du corps, il se concentra un instant sur ce qu'il percevait de la jeune femme. Il lisait la partition avec clarté. De l'assurance. Du sang-froid. De la détermination. Son sourire s'étirait sur son visage tandis qu'il mémorisait le type d'Onde qui émanait de sa personne. Puis il reprit :
    - Tu as dû l'apprendre par ta mère, je suppose, mais l'écaille du Chrysaor n'est aujourd'hui plus pourvue. Son ancien porteur, Jelan, s'est vu attribuer une mission d'importance et je ne pouvais décemment pas le laisser avec le titre de Général, alors même qu'il sera appelé à rester loin d'Atlantis pendant un moment. De par ta famille, de par ta formation, de par tes qualités, j'estime que tu serais la personne idéale pour reprendre ce flambeau.

Il plaça ses mains dans son dos, toujours à l'écoute du "son" qu'elle émettait même sans s'en rendre compte. Lui-même se concentra alors, fermant son oeil un instant afin de faire appel à son don. Son pouvoir, ce chant si particulier qui le connectait aux autres Scales. Alors qu'il rouvrait l'oeil, une aura chatoyante apparue pour l'envelopper. Une aura apaisante, tandis que dans la pièce se faisait sentir les embruns de la mer, que les échos des vagues s'écrasant sur les rochers s'élevaient dans les airs et que le bruit d'anciens combats résonnent dans l'espace. Orphéus claqua des doigts. Et toute cette énergie illumina un bref instant les lieux. Aux côtés d'Asteria, la scale de Chrysaor venait d'apparaître.
    - Mais pour obtenir cet honneur, deux conditions sont nécessaires. La première, sans doute la plus importante : il te faut te lier à elle.

Son sourire s'estompait, laissant place au sérieux de la situation actuelle. Avoir la chance de revêtir une de ces armures était rare.
    - Pour la seconde, je t'en dirai plus si tu y parviens. Mais tu te doutes qu'il te faudra prouver ton allégeance. Si tu as des questions à me poser avant de tenter l'expérience, je suis tout ouïe.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-bleu527/950[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-bleu  (527/950)
CP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-rouge900/900[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-jaune1200/1200[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus)   [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) EmptyMar 2 Juin - 11:41
L’homme qui se tient face à elle a une bonne prestance. « Jolie cape » aurait-elle pu dire, mais aucun mot ne franchit le seuil de ses lèvres. La flatterie c’est pas son genre. Elle est respectueuse de sa hiérarchie, mais faut pas trop lui en demander non plus. S’il veut savoir comment elle trouve ses fringues il n’a qu’à lui demander ! Ses prunelles ténébreuses sont attirées par le bracelet qu’il porte. Elle en a entendu parler, mais jamais elle ne l’avait vu de ses propres yeux. Son intérêt est de la simple curiosité. Elle sait qu’il est particulier avec des petites spécificités et les choses un peu uniques elle aime bien. Qu’on se rassure, elle n’y touchera pas même d’un cheveux ou pas volontairement.

Il est poli et se présente même si ce n’est pas nécessaire. Qui ne sait pas qui il est ? Ah… Les Vulgaires sans doute. Qu’importe. Viennent les choses sérieuses, la raison de sa venue, heureusement qu’ils ne s’étaient pas perdus dans plus de civilités, elle n’aimait pas quand ça traînait en longueur ou tourner autour du pot. Ils n’étaient pas là pour papoter courants marins et activités du dimanche n’est ce pas ? Très légèrement elle opine donc.

- En effet c’est ce que l’on m’a dit. C’est pour cela que je suis là.

Elle était prête à essayer, tenter la liaison. Elle ne serait pas venue si elle ne s’en était pas crue digne. En l’occurrence, elle pensait qu’elle était la mieux placée pour recevoir cette écaille chère à leur famille, l’attente de toute une vie. Elle se croit la meilleure, il y a sept ans déjà elle gagnait tous ses combats contre les apprentis et depuis elle s’est perfectionnée bien sûr. La Scale apparaît près d’elle et elle pivote pour lui faire face. La statue tient une lance dans sa main gauche et possède un nimbus derrière la tête comme Bouddha, sorte d’aura lumineuse symbole de gloire. N’ayant pas de question, elle n’attendit pas plus.

- Commençons.

Asteria s’installe en tailleur, toujours face à la scale. Simplement la toucher ne serait pas suffisant, ne ferait pas honneur à Chrysaor. Pour se faire reconnaître, elle doit lier connaissance, montrer qu’elle est digne. Son sang pourrait parler pour elle, mais plus que la parenté directe avec les Sefirot, elle veut lui montrer sa puissance, un échantillon du moins. Pas question de tout péter dans le Temple quand même !

Concentrée sur l’écaille, elle ferme les yeux, une aura de cosmos bleutée l’enveloppe et elle décolle de quelques décimètres du sol. Ses mains sont ouvertes, bras écartées, paumes vers le plafond, positionnées comme si elle tenait un immense saladier. Une boule de cosmos s’y concentre et grossit peu à peu. Elle y met tout son être, ses souvenirs, ses prouesses, son héritage, sa puissance. Lorsque la boule est suffisamment grande, elle la fait léviter au dessus de la scale. Tel une orange que l’on presse, le globe se déverse en une douche bienveillante jusqu’à la dernière goutte. Chrysaor se disloque, chaque morceau lévite un instant, le temps qu’Asteria se mette en position debout, toujours à quelques pas du sol, enveloppée de son cosmos, un peu comme une nymphe dans une bulle d’eau. Une à une les plates viennent se poser sur elle jusqu’à ce que la lance vienne trouver refuge dans sa main droite.

Doucement elle atterrit et lorsque ses yeux emplis de fierté s’ouvrent l’impact du bout de la lance sur le sol clôture la cérémonie d’un claquement sec.

- La seconde disions-nous.

Ouesh on enchaîne, pas là pour lambiner ! Toujours aussi directe, elle va droit au but la jeune femme. Si elle est émue d’être presque arrivée à son but ultime, elle n’en montre rien. Elle n’est pas du genre démonstrative ni à s’épancher sur ses sentiments. Elle ira fêter cela avec une bonne bouteille de rhum et un cigare dans les jardins de l’Indien. Juste quelques minutes qu’elle s’accorderait car elle n’aura probablement pas le temps de plus devant répondre à l’appel du devoir. Tout au plus, un sourire en coin s’est collé sur ses lippes. Fait exceptionnel, elle pose genoux à terre en un nouveau claquement métallique qui résonne dans la salle. Son visage redevient ferme, sérieux.

- Ma loyauté à Poséidon et à Atlantis est sans faille et je suis prête à vous le prouver. Que souhaitez-vous que je fasse ?

Elle aurait pu s’épargner la question, la réponse serait venue dans tous les cas, mais pour une fois elle n’économise pas ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-bleu1350/1350[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-rouge900/900[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-jaune1350/1350[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus)   [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) EmptyMar 2 Juin - 14:30
Voir un Général communier avec son écaille était toujours quelque chose d'aussi spectaculaire. Alors que Asteria se liait à Chrysaor, Orphéus regardait cela avec une certaine admiration, peut-être même un peu d'envie. Comme il l'avait déjà signalé à Drystan, il n'avait pas la chance de connaître les sentiments qui traversaient un guerrier lorsque enfin il pouvait porter cette antique protection. Il ne le saurait peut-être jamais d'ailleurs puisque cette possibilité lui avait été enlevé par le titan Okhénaos. Lui possédait le bracelet de Poséidon, qui le connectait à la source des pouvoirs de son Seigneur. Ce n'était pas rien. Mais pas la même chose pour autant.

Mais il était temps de passer à la suite. Alors que la jeune femme laissait claquer sa lance sur le sol, Orphéus ne put réprimer un petit rire. Elle n'en disait rien mais la mélodie qui s'échappait de son corps était plus enjouée. Elle n'en montrait rien mais il était évident qu'elle était fière de pouvoir arborer cette écaille. Surtout qu'elle avait travaillé dur pour cela.

Finalement, elle posa le genou à terre, exprimant à haute voix son allégeance. Ce fut sans doute ces mots qui rassurèrent le borgne, plus que la démonstration avec l'armure ou le genou au sol. D'un geste, il invita la jeune femme à se redresser, afin de lui parler comme à une Générale et non pas comme un simple soldat. Car en revêtant Chrysaor, elle prenait de fait à son compte la formation des Gardes et des Marinas, ainsi que de la protection du Pilier Indien.
    - Depuis que je suis devenu Légat, j'ai veillé à asseoir un peu plus la suprématie Atlantes sur les océans et sur les mers. Nous avons fait en sorte que les pirates nous mangent dans la main et qu'ils nous payent un tribut. Et pour ceux qui refusent... Et bien, la mer est cruelle et leurs bateaux fragiles. Cela sert d'exemple la plupart du temps et une majorité accède à nos demandes. Toutefois, il y a toujours des têtes brûlées. Aurora ?

Il n'était pas utile d'en dire plus. Elle avait voyagé de par les mers. Et savait certainement qu'il n'était pas difficile pour un Marina en armure d'imposer sa domination sur les navires des Vulgaires. Se retournant sur sa droite, il fit un geste après avoir appelé sa soeur. De l'ombre sortit une jeune femme qui ressemblait au Légat, les habits de la même couleur, une cicatrice barrant son visage, une épée à la ceinture. Elle tenait un parchemin qu'elle tendit à son frère, profitant également pour saluer la générale.
    - Générale Asteria, bienvenue parmi nous. Je suis Aurora, Protectrice du Légat.

Elle lui adressait un petit sourire espiègle. Il était évident que derrière cette façade se tenait une femme exigeante. Orphéus eut un petit sourire en dépliant le parchemin, avant de reporter son attention vers Asteria.
    - Et ma soeur, mais ce n'est pas difficile à deviner je suppose. Je disais donc... Les pirates et notre domination sur les mers. Selon les rapports que j'ai eu récemment, une flotte composée d'une poignée de navires Vulgaires sévit en mer depuis quelques temps. Je ne peux tolérer pareille situation et si ces pirates pensent qu'ils sont hors de danger, alors ils se trompent lourdement. Ta mission sera de les trouver... Et de couler cette flotte dans son intégralité. Prends ceci, les détails s'y trouvent. Ainsi que le nom de celui qui semble être à la tête de cette flotte.

Il lui tendit le parchemin pour qu'elle s'en saisisse. S'apercevant qu'il avait oublié une chose, il rajouta alors :
    - Oh, j'oubliais. Sauf cas très particulier, je ne veux aucun prisonnier. Qu'ils meurent pour avoir défiés les Atlantes. Acceptes-tu cette mission, Asteria Sefirot, Général du Chrysaor ?

Il l'appelait par son titre complet afin qu'elle prenne conscience qu'il s'agissait là d'une mission officielle. Ces Vulgaires n'en faisaient qu'à leur tête. Qu'ils disparaissent donc dans les flots. D'autant qu'ici, sa fidélité serait effectivement testée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-bleu527/950[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-bleu  (527/950)
CP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-rouge900/900[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-jaune1200/1200[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus)   [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) EmptyMar 2 Juin - 17:31
Chrysaor se relève et écoute. L’histoire lui est familière, l’ancienne pirate est au courant de ce qu’il se passe sur les mers. De même elle connaît la suprématie des marinas sur les dormeurs. Alors qu’il appelle quelqu’un, un mouvement se fait sentir et elle tourne la tête vers la nouvelle venue sortie de l’ombre. Elle répond à son salut par un hochement de tête.

- Merci. Enchantée.

Cette femme est intrigante, sans doute aurait-elle une histoire intéressante à raconter sur sa vie. Un jour peut être en apprendra-elle plus sur l’origine de cette cicatrice impossible à manquer. Mais autre chose attire son attention. Ce petit parchemin qui est transmis de main à main pour finalement lui être remis. Avant de l’ouvrir, elle écoute les consignes. Couler une flotte, facile. Pas de prisonnier, pas de survivant, c’est noté. Il lui est très plaisant de l’entendre l’appeler par son titre. Pourvu que cela dure.

Le parchemin est ouvert et elle pâlit à sa lecture. Cette flotte, elle la connaît, ces marins et leur commandant ont fait partie de sa vie pendant des années. Morts, elle les croyait tous morts. C’est comme si elle venait de voir un fantôme. Elle ne peut se réjouir de leur survie que déjà elle doit les anéantir jusqu’au dernier. Cruelle destinée, mais elle n’est pas étonnée d’apprendre qu’ils ont refusé de se soumettre aux lois Atlantes.

- Ce sera fait. J’accepte cette mission.

Il ne peut en être autrement si elle veut conserver ce qu’elle a attendu d’obtenir depuis des années. Les navires, elle s’en fou ce n’est que du bois. Les marins pareil, elle a beau les avoir côtoyés de près, ils ne représentent rien pour elle, d’autant plus qu’ils n’étaient pas de son navire. Le commandant, c’est une autre histoire. Elle ne sait pas comment elle pourra faire, mais elle n’a pas le choix. Son emprise se resserre sur la lance. Le papier est rangé. Elle ne peut voir ces noms écris plus longtemps. Le souvenir de la tempête lui revient en mémoire. Lazare enveloppé de cosmos… Etait-ce pour cela qu’il avait survécu ? Une partie d’elle veut savoir et l’autre se dit que ce serait retourner le couteau dans la plaie. Et si ? Et si ça pouvait lui sauver la vie ? Sauf cas très particulier avait dit Orphéus, et bien elle verrait...

- Je connais cette flotte je saurais la trouver. J’imagine que c’est pour cela que vous me confiez cette mission. J’ai par ailleurs une information qui vous intéressera peut-être. Le commandant est un éveillé. Je l’ai vu faire usage de cosmos la dernière fois que je l’ai vu. Je ne sais pas s’il en a conscience, mais connaissant l’homme, je pense qu’il pourrait être puissant si bien entraîné et utile à notre armée.

Venant à peine d'être nommée Générale, elle n'est pas certaine d'avoir son mot à dire, mais au moins pouvait-elle faire la suggestion. Si un simple Vulgaire n’est rien pour les Atlantes, un Vulgaire éveillé peut être un atout si l’on souhaite continuer à augmenter les effectifs et elle espère que le Légat le verra aussi ainsi. Même en tant que simple chair à canon, si elle pouvait éviter d’avoir à porter un second deuil elle préférerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-bleu1350/1350[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-rouge900/900[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-jaune1350/1350[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus)   [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) EmptyMar 2 Juin - 19:23
Orphéus étudiait les traits de la jeune femme. Ce n'était pas sans raison qu'il n'avait pas prononcé le nom du capitaine en question. Pas sans raison qu'il n'avait pas nommé la flotte. Elle était liée à eux. A cet homme. Et cette mission tombait donc à point nommé : en les détruisant, elle tirait un trait sur son passé. En les détruisant, elle entrait de plein pied dans l'univers des Généraux Atlantes. Il y avait un monde entre s'entraîner pour devenir un Marina, un Général par dessus le marché, et en être un. En quelques instants, elle avait franchit la frontière qui séparait ces deux mondes. Et ce que Orphéus lui demandait était simple : régler les problèmes du passé à la manière des Atlantes, et régler en même temps un véritable problème que le Légat ne voulait plus avoir. Un exemple.

Et elle accepta. S'il n'eut aucune réaction physique à sa réponse, en son for intérieur, le borgne appréciait le comportement et le sérieux de la jeune femme. En prenant la mission à son compte, elle devenait réellement le Chrysaor que Poséidon attendait. Il ne restait qu'une simple formalité à accomplir finalement. Mais c'est alors qu'elle prit le parti de lui parler du commandant. Un éveillé ? Vraiment ? Ses rapports ne faisaient aucune mention de cela mais il faut dire que ses espions n'avaient pas enquêtés à ce sujet. Il était difficile de percevoir le cosmos s'il était latent chez l'individu.

Ici, soit elle mentait pour sauver la vie de son bien-aimé, soit elle disait vrai et rapportait alors une information vitale au Légat. Pour être franc, il doutait que la première option soit envisageable. Chrysaor avait tout quitté pour venir ici. Et en laissant l'armure prendre possession d'elle, elle acceptait d'emblée de se conformer aux ordres de l'Amirauté. Elle qui venait d'une famille Patriarcale devait savoir que les Merinita ne transigeaient jamais avec l'Ordre. De plus, elle devait se douter que si survivant il y avait, le Légat ouvrirait une enquête. Non, il était plutôt disposé à croire à ce qu'elle disait. Ce pourquoi il prit quelques instants pour réfléchir. Son regard se portait vers sa soeur, elle aussi pensive. Elle lui adressa un petit signe de tête, comprenant qu'il avait déjà tranché.
    - Tu as vu juste. Le fait que tu connaisses cette flotte te donne un avantage non négligeable sur eux. Même si leurs bateaux ne peuvent rien faire contre une Générale en armure. Ce pourquoi je souhaite que ce soit toi. Par contre, ce que tu me dis change la donne, en effet.

Poséidon lui laissait la possibilité de remplir les corps d'armées, à la condition que ces derniers obéissent aux ordres. Si le pirate avait refusé de payer, qui dit qu'il accepterait d'obéir alors qu'on lui avait privé de sa flotte et de ses hommes ? Evidemment, il pourrait le faire abattre sans peine. Mais quelle perte de temps.
    - Je ne suis pas contre le fait que tu préserves sa vie, s'il est réellement un éveillé. Nous avons besoin de soldats, surtout s'il possède un certain pouvoir. Mais peux-tu me garantir qu'il acceptera de se soumettre à l'Amirauté, à moi, alors qu'il a déjà refusé de se plier à nos commandements ? Même s'il ne te voit pas agir, il saura que nous sommes à l'origine de cette attaque. Dois-je prendre un tel risque ? Sa colère sera sans doute grande, peut-être qu'il souhaiteras se venger. Et si tel est le cas et qu'il représente une menace, de par son comportement comme de par la parole, je serai dans l'obligation de le faire exécuter sur le champ.

La question se posait et était légitime. Il ne prenait pas de risque, la vie de ses hommes étant trop précieuse. Un homme qui souhaitait se venger verrait comme une aubaine l'opportunité d'infiltrer une des armées Atlantes. Il le garderait à l'oeil, bien sûr. Mais un seul homme méritait t'il tant d'efforts ?
    - On ne peut pas contraindre un soldat à combattre. Il fera illusion jusqu'à se retourner contre nous. Quel genre d'homme est-il ? Mérite t'il ma clémence ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-bleu527/950[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-bleu  (527/950)
CP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-rouge900/900[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-jaune1200/1200[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus)   [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) EmptyMar 2 Juin - 23:52
Rarement elle se trouvait dans de telles situations délicates. Elle les observe l’un et l’autre réfléchir, échanger des regards et pour Asteria c’est comme si le temps s’était arrêté. Ces quelques secondes lui semblent durer une éternité qu’elle leur concède volontiers. D’ordinaire indifférente au sort d’autrui, elle est tendue pour une fois. Cependant si son dos est crispé de toute part, son visage reste neutre, dans l’attente. L’effet de surprise est passé. L’inquiétude est enfuie sous une façade, quoiqu’il advienne, elle fera ce qu’il faudra pour elle-même, car quoi qu’elle fasse, si le Légat décide d’une chose, que ce soit elle ou un autre, l’ordre sera appliqué. Alors il vaut mieux que ce soit elle. Dans son malheur, elle aura au moins le plaisir, ou la torture, de le voir une dernière fois.

Tout espoir n’est pas encore perdu cependant. Le questionnement d’Orphéus est normal, toutes les suppositions devaient être explorées afin de prendre la meilleure décision et à son tour elle réfléchit. Certes s’il sait que l’attaque vient d’eux, il sera en colère, c’est qu’il tient à son bateau principal le bougre. Elle a bien quelques idées cependant. Tout d’abord elle doit parler de lui, sa personnalité.

- C’est un meneur. Il a quantité d’hommes sous ses ordres et s’il arrive à avoir leur respect c’est bien parce qu’ils voient quelque chose en lui et également parce qu’il est loyal envers eux. Il n’hésite pas à venir en aide à ceux qui en ont besoin. Il a un bon fond loin de l’image d’imbécile alcoolique et dépravé qu’ont les pirates.

Cela elle peut en attester en personne puisqu’il l’a sauvée il y a plusieurs années. Ce fut d’ailleurs cet événement déclencheur qui lui a fait voir en lui des qualités insoupçonnées et l’a élevé à ses yeux par rapport aux autres.

- Il n’est pas banal. Il a du charisme et du répondant, mais pas dans le mauvais sens. Il ne parle pas à tort et à travers, ses propos sont justes, avisés et réfléchis. Il a une grande force mentale. Il n’est pas des nôtres, mais il vaut mieux que la plupart des autres.

Sa voix se pose tandis qu’elle réfléchit à la suite. Dans sa tête tout peut aller à merveille comme déraper et mal finir, mais il faut tenter. Elle veut y croire. Il suffit de bien se préparer, bien organiser les choses. L’illusion ne doit pas venir de lui mais d’elle, d’eux.

- On ne peut pas le contraindre, mais nous sommes la toute puissance, il saura que s’il tente quoi que ce soit il se fera écraser et je m’engage à finir moi même la mission qui m’est confiée ce jour. S’il s’avère que je me suis trompée, alors je réparerai mon erreur. Mais je suis convaincue que vous pourrez trouver un terrain d’entente, passer un marché. C’est un pirate, il doit bien y avoir quelque chose qui l’intéresse. Puis il n’est pas idiot, il saura trouver son intérêt à nous prêter allégeance.

Mais pour que tout cela fonctionne, pour que les chances soient optimales il y a un détail qu’il faut régler et cela concerne l’attaque. S’il soupçonne les Marinas, ce sera compliqué, trop compliqué. Alors il suffit de faire en sorte qu’il n’en sache rien.

- Concernant la destruction de la flotte, j’ai bien une idée ou deux. La première, user d’un subterfuge. Qu’il croie que l’attaque provienne d’un autre pirate et que nous venons le sauver. La seconde, user de discrétion, ne faire aucun témoin, veiller à ce qu’il ne se rende compte de rien, qu’il ne comprenne pas ce qu’il s’est passé dussé-je l’assommer ou l’endormir profondément pour cela. La mission devra rester secrète et il ne faudra rien laisser fuiter pour ne pas risquer qu’il l’apprenne.

Asteria ne craint pas le courroux de Lazare, elle saura encaisser alors s’il doit lui en vouloir et la détester ce sera légitime, mais au moins, il sera en vie.

- Et s’il l’apprend quand même, si nous échouons à préserver le secret, rejetez la faute sur moi. Dites que c’est moi qui ait proposé de le détruire pour prouver ma loyauté. Si sa colère est uniquement focalisée sur moi, ce sera gérable, Atlantis ne risquera rien.

Elle espère ne pas devoir en arriver là. Passer pour la méchante lui est égal, mais être détestée de lui la peinerait. Peut-être est-ce déjà le cas d’ailleurs, peut-être qu’en ce moment même il pense qu’elle l’a abandonné et fui, elle ne sait pas et ne peut s’empêcher de se poser la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-bleu1350/1350[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-rouge900/900[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-jaune1350/1350[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus)   [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) EmptyMer 3 Juin - 10:11
Il l'écoutait s'exprimer sur l'homme en question. Elle le connaissait mieux que quiconque visiblement et ses informations paraissaient fiables. S'il n'était ne serai-ce que la moitié de ce qu'elle disait de lui, alors effectivement il y avait un intérêt à le faire venir ici. Une telle personne, si elle s'en montrait digne, pourrait allègrement porter le titre de Capitaine et se ranger sous le commandement d'un Général. Un homme avec du charisme mais suffisamment avisé pour ne pas l'ouvrir sans raison, voilà qui serait une recrue idéale.

Tout en tendant l'oreille, Orphéus se mit à marcher un peu. Elle lui donnait clairement matière à réflexion et il aimait bouger quand il lui fallait prendre une décision, une sorte de tic qu'il avait. Il s'arrêta et plongea de nouveau son oeil dans le regard de Chrysaor.

Le départ de Jelan l'avait ennuyé. L'homme était un des plus anciens généraux de l'Amirauté et ses compétences s'étaient jusque là avérées utiles. Qui saurait reprendre le flambeau ? Qui saurait porter cette écaille et répondre aux ordres du Légat. Il avait été surpris de la conversation avec la mère de Asteria. Et lui avait laissé sa chance, car il était ainsi. Les compétences et la fidélité à Poséidon, elle rassemblait ces qualités essentielles. Et en plus de cela, elle semblait dotée d'un certain sens tactique.
    - Passer un marché...

Par principe, Orphéus ne passait pas de marché avec un pirate. S'il n'obéissait pas, il mourrait. Une gestion simple mais diablement efficace en ces temps de préparation de guerre. Pour autant, au regard des arguments avancés par Asteria, il ne pouvait repousser l'idée sans y réfléchir à minima.
    - Oui, cela devrait pouvoir se faire. De cela, il me faudrait alors m'entretenir avec lui si tu parvenais à accomplir ta mission comme tu l'entends. Je réfléchirai à ce que l'on pourrait mettre dans la balance. Du moins, à ce que je serai prêt à faire pour garantir son allégeance.

Le Merinita était habitué à parlementer avec les grandes familles Patriarcales. Bien que l'Amirauté soit à part, il existait des règles. Certaines tacites. Mais qu'il ne fallait pas ignorer. Les Sefirot... Un sourire amusé apparut sur ses lèvres. Elle avait préparé dans sa tête le plan qu'elle estimait le plus judicieux pour garantir ET la destruction de la flotte, ET la garantie pour elle de lier ce Lazare aux Marinas.
    - Tu sembles avoir pensé à tout et en quelques instants, qui plus est. Une digne héritière de la famille Sefirot, à n'en point douter. En tout cas, cette écaille ne s'est pas trompée. Tu as l'étoffe qu'il faut pour prétendre à ce titre. Ta stratégie d'attaque est excellente et je la valide. En dehors de toi, Aurora et moi, personne n'en sera informé. Pas même les troupes qui sont à tes ordres. Tu frapperas seule. Je te laisse le loisir de gérer cela.

Aucun risque que cela fuite si seuls ces trois-là étaient informés. Aurora ne parlerait jamais, quant à Asteria ce n'était clairement pas dans son intérêt. Elle éprouvait une tendresse certaine pour l'homme et n'apprécierait pas de le voir mourir.
    - Le sacrifice que tu proposes est louable. Mais je vais être très clair : j'accède à ta requête. Tues les marins comme tu l'entends. Amènes Lazare ici. Fais-nous passer pour ses sauveurs. Bien des secrets sont prononcés en ce lieu et aucun n'a jamais été révélés. Mais s'il venait à l'apprendre, je ne prendrai aucun risque. Il lui faudra digérer l'information ou périr.

Aurora s'avança alors elle aussi de quelques pas. Si jusque-là elle s'était montrée assez discrète, elle connaissait ses propres fonctions et faire en sorte que les secrets ne se sachent pas était son travail. Orphéus ne fit rien pour l'empêcher de prendre la parole à son tour.
    - Générale Asteria, si tu le désires je te prêterai mon concours. Ne serait-ce que pour t'aider à ramener ce Commandant. Je resterai en retrait et si tu as besoin de moi, alors tu n'auras qu'à me faire signe. Je ne porte aucune écaille, il est vrai. Mais je suis une Ombre. Je couvrirai tes arrières. Mon frère ?

Il ne prit même pas la peine de réfléchir, acquiesçant simplement. Si Asteria le désirait, elle aurait une alliée à ses côtés pour la couvrir, puisqu'elle ne pourrait pas faire appel à ses propres soldats. Le choix lui revenait à elle et à elle seule.
    - Et bien, je crois que nous avons un accord ? As-tu d'autres questions ? Si tel n'est pas le cas, alors tu peux regagner tes quartiers. Nous ne reparlerons plus jamais de ce qui s'est dit ici et j'attendrai que tu me présentes l'unique survivant de l'attaque.

Il attendait. Si elle avait encore des points à voir, il y répondrait avec plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-bleu527/950[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-bleu  (527/950)
CP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-rouge900/900[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-jaune1200/1200[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus)   [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) EmptyMer 3 Juin - 14:34
Tout ce qu’elle peut dire pour argumenter a été dit, elle n’a rien trouvé d’autre à ajouter alors elle espère que ce sera suffisant. Avec tout cela elle a pas mal parlé et commence à avoir la gorge sèche. Elle ira se boire un verre en sortant tiens ! Mais d’abord, il fallait terminer cette entrevue. Le verdict tombe, favorable, elle est soulagée. Tout reste à faire mais elle a confiance en ses méthodes et ses stratégies. Etre second puis capitaine pirate lui a permis d’affûter ses choix tactiques. Effectivement on n’en attend pas moins d’une Sefirot et puis ce n’est pas comme si elle n’avait pas été élevée pendant des années pour être à la hauteur. Il ne suffisait pas d’être puissant pour être général, il fallait un minimum d’intelligence, du moins c’est ce qu’elle pense. Comment bien servir Atlantis sinon ? Elle opine. Elle ferait sa part du travail et le reste serait entre les mains du commandant. Elle ne pouvait pas faire plus.

Stratégie validée, elle n’a plus qu’à peaufiner les détails, puis à se mettre en quête de la flotte à abattre. Elle connaît leurs ports de rattachement habituel et comme ils ne quittaient pas les mers des caraïbes, ce serait relativement assez rapide. Pour ce qui est du secret, tout est pour le mieux.

Percevant le mouvement, Astéria tourne la tête vers la protectrice qui se rapproche. Il est évident qu’elle va parler et elle est curieuse d’entendre ce qu’elle va dire. Cette dernière propose son aide et la jeune femme ne pouvait espérer mieux. Son plan n’avait cessé de se construire dans sa tête et il y avait bien au moins un point sur lequel elle aurait besoin d’aide.

- Et bien ce serait avec plaisir. Il y a notamment un moment important où je pense que vous pourriez intervenir. Une fois que Lazare sera au fond de l’eau, je préférerai ne pas être la première personne qu’il rencontrera. Vous pourriez donc dans l’idéal le guider jusqu’ici et que vous lui expliquer que les Marinas l’ont sauvé de sa tragédie. Il aura pu être trouvé sombrant au fond des mers. Je ferai intervenir à ce moment là un groupe de soldats pour qu’ils vous escortent. Bien sûr je veillerai de loin à ce que tout se passe bien si cela vous convient.

Bien qu’ils la tutoient tous deux, elle n’en fait pas de même. Elle marque par là son profond respect envers eux. S’ils tissent des liens plus étroits par après cela évoluera peut-être mais en attendant c’est bien ainsi. Si Aurora lui donne son accord alors tout est réglé.

- Nous avons un accord. C’est parfait. Je pense prendre un jour ou deux pour me préparer et peaufiner mon plan puis je partirai en quête de la flotte.

S’il ne la retient pas plus, elle les saluera et sortira de la même façon qu’elle était entrée, avec cette démarche pleine d’assurance et la tête haute. Prochaine étape, fêter sa nomination !

Citation :
Fini pour moi Smile c'était cool !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-bleu1350/1350[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-rouge900/900[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) G-jaune1350/1350[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus)   [Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus) EmptyMer 3 Juin - 15:26
Bien qu'il n'intervenait pas dans les affaires de sa soeur, il haussa un sourcil à la proposition de la jeune femme. L'idée était assez bonne et il était aisé de faire passer ce sauvetage de la sorte. Quant à la proposition d'Asteria, Aurora serait seule décisionnaire une fois de plus. D'ailleurs, à en croire son sourire, il ne faisait aucun doute que cela lui plaisait. Elle travaillait régulièrement dans l'ombre et prendre le titre de "sauveur" de manière officiel semblait lui plaire.
    - Et bien c'est parfait pour moi. Je me chargerai d'attraper notre bonhomme et de le conduire ici sous bonne garde. Je lui expliquerai alors ce qu'il a à savoir avant de le mener à mon frère. Pour une fois que j'aurai le beau rôle.

Et elle explosa de rire. Un rire cristallin, qui emplit la salle. Orphéus ne put s'empêcher de sourire lui aussi. Il avait visé juste évidemment. S'attribuer la part belle de la mission, elle ne demandait que ça. Et il est vrai que d'ordinaire, c'était lui qui expliquait un peu les rouages de leur monde. Drystan en avait été le parfait exemple. Et si le fait de recruter un Vulgaire n'était pas une chose qu'il appréciait, il se fiait au jugement de Chrysaor quant aux qualités de l'homme.

Il était donc désormais temps de tirer un trait sur cette discussion. Prendre quelques jours pour tirer les conclusions de l'entrevue était une bonne idée et lui-même mettrait à profit cela pour réfléchir à ce qu'il pourrait proposer à sa future recrue. Et puis il était bon aussi que Asteria profite de ce repos pour prendre conscience de l'honneur qui lui était fait. Tout le monde ne pouvait pas prétendre à porter une Scale, Sefirot ou non, et elle pourrait alors se rendre compte que tout son travail avait réellement payé.
    - Profite-en pour te reposer et, pourquoi pas, faire connaissance avec tes nouveaux compagnons. Je te souhaite donc de nouveau la bienvenue parmi nous, Générale.

Et il inclina légèrement la tête, tandis qu'elle pouvait désormais prendre congé. Alors qu'elle laissait le frère et la soeur seul à seul, ce dernier se tourna vers elle, poussant un soupir.
    - Le beau rôle hein ? Et bien, en tout cas je suis heureux de voir que la remplaçante de Jelan possède de telles qualités. Nous aurons besoin de son concours sous peu. Les choses s'accélèrent...

Aurora reprit son sérieux. Oui, les choses s'accéléraient. Mais ce soir au moins, ils dormiraient encore en paix. c'était toujours ça de prit.


Citation :
Fin du rp ! Au top !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
 
[Mi-janvier 553]Troc d'une mission pour une écaille - (PV Orpheus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Temple de Poséidon-
Sauter vers: