Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Août 2020)
 
Partagez
 

 [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
KhorenKhorenArmure :
Chiens de Chasse
Message [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric]   [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] EmptyLun 1 Juin - 21:40
La première chose que la Bête constata fut l’odeur. Inconnue. Etrange.
Il n’était plus chez lui. Et pourtant, c’était familier. Pas dans sa totalité, mais il y avait un rappel. Il mit un moment avant de se souvenir. Chara. Cela lui rappelait l’homme qui l’avait élevé. Pendant un instant il fut apaisé, gardant les yeux fermés. Son passé n’était pas des plus heureux mais au moins il était connu.
Cela ne dura qu’un temps.
Le retour soudain à la réalité. L’attaque. Il n’avait même pas réussi à résister. Pourtant il était fort. Et de nouveau l’image de Chara lui vint à l’esprit. Il n’était pas aussi fort que lui. Celui qui l’avait attaqué lui avait rappelé en un sens son maître. Les soubresauts d’une charrette sur une route pavée. Il ouvrit les yeux. C’était ça. Il tenta de se redresser, un choc le remit face contre le plancher. Un grognement plus tard, un deuxième choc. Plus violent. De nouveau le monde devenait obscur.

Il s’éveillait une nouvelle fois. Il n’était plus dans la charrette. Un homme à gauche. Un homme à droite. Il était traîné debout. Avant même d’ouvrir les yeux, nouveau grognement. Il tentait de se débattre. Il était fort. Mais de nouveau pas assez. Impossible de se libérer. De nouveau un rappel de son passé. Il n’aimait pas ne pas être libre de ses mouvements. Il ne faisait même pas attention au décor et continuait de se débattre.
    >> Lachez moi connards ! J’vais vous crever !
Pas de réponse. Il continuait de se débattre. Toujours inutile. Donc il regarda autour de lui. Les lieux défilaient. Ils se ressemblaient. Mais il n’avait aucune idée d’où il était. Les injures continuaient. Toujours aucune réponse. Il n’aimait clairement pas ça.
Ce fut seulement à ce moment qu’il s’en rendit compte. Il manquait quelque chose. Son dos était beaucoup trop léger. La boîte de Chara. Où elle était ? C’était tout ce qui lui restait de lui. Le reste il s’en moquait. Surtout du fric. Ça c’était juste pour vivre. Mais personne avait le droit de toucher à la boîte. Il se débattit de plus belle. La prise sur ses bras se resserra. Il n’avait aucune chance. Ça ne l’empêchait pas de continuer. A se débattre. A injurier.

Puis soudainement la libération. On le jeta au sol. Toujours sans un mot. Lui non plus n’en prononça aucun. Il regarda les hommes l’ayant retenu. Ils quittaient déjà les lieux. Donc il observa autour de lui. Une immense pièces dont il voyait à peine le plafond. Un long tapis rouge entouré de colonnes. Et, au bout de celui-ci, un trône. Sur ce dernier un homme. Cheveux longs, blonds. Barbu. Et surtout encore plus fort que les deux autres. Il n’en avait aucun doute.
Pourtant, fidèle à lui-même il aboya presque les mots qui suivirent.
    >> P’tain d’merde… J’suis où bordel ?!
Des mots simples, parfaits pour montrer l’état dans lequel était la Bête. Confus. Enervé. Il voulait une réponse. Et savoir ce qu’on lui voulait. Pourquoi on l’avait arraché à ses terres. Un animal égaré pouvait montrer les crocs. Il en avait envie. Pourtant, il se retenait.
L’instinct lui disait que c’était une mauvaise idée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2082-khoren-chevalier-d-a
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] G-bleu260/260[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] V-bleu  (260/260)
CP:
[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] G-rouge330/330[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] V-rouge  (330/330)
CC:
[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] G-jaune216/216[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] V-jaune  (216/216)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric]   [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] EmptyMar 2 Juin - 2:15
    Quelle histoire que celle de ce chevalier sauvage. Enfin chevalier ? C’était quelque chose qu’il devait déterminer les rapports qu’il avait passés du temps à éplucher dans les archives était assez lacunaire. Il avait trouvé trace de l’ancien chevalier d’argent des chiens de chasse qui avait trouvé un petit sauvageon et avait décidé d’en faire son apprenti. L’histoire collait, du moins, dans les grandes lignes. Un individu sauvage avait récupéré la Pandora box contenant ladite armure. Et reste à savoir s’il s’était fait lui-même porteur de ce fardeau car personne car il fallait quelqu’un pour prendre la relève soit, il avait décidé lui-même qu’il était la relève. Ou bien une autre histoire ? Dans cette affaire le Pope venait avec l’esprit vide, sans préjugé ni préconçu. La mission pour récupérer cet individu avait été compliqué mais menée à bien sans perte. Une merveille. Il n’aurait pas pu espérer mieux.

    De même que son retour jusqu’au Sanctuaire qui s’était bien passé. C’était maintenant à lui de prendre les choses en mains et il allait le recevoir comme il recevrait n’importe qui, avec, quelques petites particularités. D’abord, il aurait été amené devant lui plus ou moins par la force, en témoigne comme son carré de prétorien jeta l’individu devant lui sur le sol. Il n’aimait pas ce trône, mais en ce moment, il se disait que le décorum était utile. Il n’avait pas mis le masque qu’il utilisait quand il devait, simplement la toge blanche de l’office du Pope. Il détestait aussi ce vêtement, fort peu pratique mais sacrifice nécessaire au protocole. Il se contenta de fixer du regard le jeune homme et de convoquer son aura.

    Il avait affaire à un homme bête hein . Il lui montrerait un véritable fauve humain. Rapidement l’aura de l’ancien chevalier d’or du lion envahit la pièce, devenant omniprésente et, sûrement étouffante pour l’homme en question s’il n’avait pas des bases de formation au cosmos. Même là, il n’y avait que peu de chevaliers parmi ceux qui portent l’or capable de l’égaler lui. Après tout, il était aussi devenu Pope pour sa puissance et non seulement pour ses qualités politiques qu’il se découvrait sur le tas. Il descendit de son trône et avec lui, la prédation et la faim du fauve. C’est d’ailleurs avec les yeux d’un félin aux iris jaunes et à la pupille fendue qu’il regarda le jeune homme perdu. Il adressa un signe de la main et deux autres prétoriens entrèrent dans la pièce, portant la boîte contenant l’armure dont il était question.

    Il continua d’avance, toujours silencieux vers l’homme-fauve. Il allait lui faire face dans un combat de bête et lui montrer qu’il y avait d’autres sortes de crocs que ceux qu’on montre en grognant et en retroussant ses babines. Il y a les crocs d’un véritable prédateur, qui ne connaît que trop bien le goût du sang et de la chair humaine. Il était maintenant face à lui. Un ou deux pas et le possible chevalier d’argent serait à porter de poings. Il voulait voir si le chien pourrait mordre. Il dominait le jeune homme largement. A vrai dire, du haut de ses deux mètres dix, il n’y avait pas grand monde qui pouvait littéralement le prendre de haut. Malgré tout, il n’était pas méprisant envers le jeune homme, juste… dominant, comme une bête en domine une autre par sa présence et sa force. Il reprit donc alors simplement :

    « -Tu es ici au Sanctuaire d’Athéna. Je suis le chef de cet endroit, le chef des chevaliers sacrés de la déesse. Le chef de ceux qui portent normalement l’armure que tu avais dans cette boîte sur ton dos. Et j’ai une simple question à te poser : es-tu le chevalier d’argent des chiens de chasse ou non ? »

    Et de la réponse à cette question dépendraient beaucoup de choses. Plus que de ce que pourrait faire le jeune homme en face de lui. Il pouvait pardonner un chevalier mal éduqué ou blessé. Il l’avait fait avec le scorpion. Mais il ne pourrait pardonner un parjure qui a levé la main sur les siens.



“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
KhorenKhorenArmure :
Chiens de Chasse
Message Re: [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric]   [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] EmptyMar 2 Juin - 13:25
Le Prédateur lui faisait face. Il s’approchait. Lentement. Sans montrer la moindre hésitation. Sans prononcer la moindre parole. Le chien était acculé. Légèrement courbé. En position défensive. Son Cosmos éveillé. Il pourrait tenter de sauter sur l’assaillant. En étant rapide, il avait peut-être ses chances. Il devait essayer. C’était ça ou la mort.
Son attention fut détournée. Deux nouveaux arrivants. Ils n’avaient pas les mains vides. L’Animal observa la boîte. Celle de Chara. Elle était là, à portée. D’un coup les possibilités changeaient. Il pouvait sauter dessus, récupéré son précieux bien et s’enfuir. Son Cosmos s’intensifia un peu plus. En agissant vite, il pouvait les avoir. La surprise était une arme efficace. Ça c’était l’une des principales leçons de Chara.
Son regard croisa celui du Prédateur. Son aura se faisait de plus en plus pesante. Il avait du mal à tenir. La Bête était Roi dans ses terres. Mais il était sur d’autres terres. Un autre système. Un autre Roi. Deux prédateurs face à face. Un seul pouvait s’en sortir. Le Sang pouvait décider. Mais c’était inutile. Son instinct ne le trompait pas. L’issue était décidée d’avance.
La Bête était vaincue. Il ne restait plus que l’Homme.

Khoren se redressa. D’une posture animale, il passa tout naturellement à quelque chose de plus humain. Bien entendu, il ne fallait pas non plus chercher la moindre trace de véritable tenue. Il restait un sauvage. Simplement un peu moins que l’instant d’avant. Son visage également témoignait du changement. Jusque là, ses yeux étaient froncés, il montrait les crocs. Il semblait maintenant plus détendu. Il observait d’un regard nouveau les lieux, bien plus fastes que ce à quoi il était habitué. Les villages de son Arménie natale n’avaient clairement pas le même niveau de richesses.
Puis il commença à faire des mouvements de ses bras, d’avant en arrière. Enfin libre de ses mouvements, il s’étirait. Et prit la parole à ce moment.
    >> L’Sanctuaire ? J’connais ça. Chara m’en parlait. C’tait chez lui j’crois. D’ailleurs ton truc là, les Chiens d’chasse. C’était lui m’semble. D’solé, il est mort. L’était malade.
Sur la fin de son dialogue, il avait porté une main sur ses cheveux, se grattant le crâne pour réfléchir. Parler de Chara comme ça n’était pas facile pour lui. Mais ce lieu lui rappelait vraiment celui qui fut comme son père. Non pas simplement en raison des vagues souvenirs qu’il y avait dans ses leçons. L’atmosphère, l’ambiance. C’était la première fois qu’il les ressentait depuis tout ce temps.
Il tourna de nouveau la tête vers sa boîte. Il était également clair qu’ils savaient ce que c’était. Bien mieux que le jeune homme. Pourtant, il ne pouvait pas la leur laisser. Cet objet était beaucoup trop précieux à ses yeux pour s’en séparer. Peut-être devrait-il réellement recourir à la force ? Il espérait que non. Car si la Bête l’avait senti par instinct, l’Homme n’en doutait pas un seul instant. Cet individu, le chef de ce lieu, le chef de Chara, était beaucoup plus puissant que lui.
    >> J’peux récupérer la boîte ? C’tout c’qui m’reste d’lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2082-khoren-chevalier-d-a
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] G-bleu260/260[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] V-bleu  (260/260)
CP:
[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] G-rouge330/330[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] V-rouge  (330/330)
CC:
[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] G-jaune216/216[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] V-jaune  (216/216)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric]   [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] EmptyMer 3 Juin - 14:21
    Bien. Il était content de ne pas s’être trompé sur l’homme qu’il avait eu en face de lui. Il avait chassé la bête et laissé place à l’homme qui se cachait sous ces traits. Une ambivalence entre homme et instinct qu’il connaissait bien. Il était intéressant de voir que les rapports sur cet homme avaient été assez incomplets et que personne avant ce moment n’avait su faire sortir l’humain cachait au fond de la psyché de la créature apeurée qu’il avait en face de lui. Il se souvenait des rapports faisant état de cet apprenti qui avait subi bien des sévices et n’avait gardé de ces moments-là qu’une psyché brisée et animale. Il ressentait pourquoi l’ancien chevalier d’argent des chiens de chasse l’avait choisi lui pour porter son armure. Quoi de mieux qu’une bête pour incarner le chien qui traque les ennemies du Sanctuaire ? Un choix assez ironique, mais très pertinent au final.

    Il semblait pour la première poser ses yeux d’humain sur le lieu dans lequel il se trouvait. Il avait compris qu’il ne pourrait lutter pour sa survie par la force. Peut-être avait-il compris qu’il devrait être plus intelligent et laisser ressortir sa part d’humanité c’était son chemin vers la ruse ? Une dichotomie intéressante. Il faudrait maintenant définir ce qu’il savait exactement vis-à-vis de la faction qu’il était censé servir. Voir même s’il avait vraiment le niveau d’un chevalier d’argent, autant de questions auxquels il faudrait maintenant répondre avant de prendre une décision. Et en parlant de réponse, il en apporta une première. Confirmant le sort du chevalier d’argent, mort… Il se souvenait avoir entendu et lu dans les rapports qu’il était malade oui. S’il l’avait tué, il n’aurait pas accéléré beaucoup les choses de toute façon. Un acte de merci.

    « - Et, qu’as-tu fait du corps ? Tu l’as enterré . Brûlé ? Laissé là ? »

    Il n’aimait pas savoir des corps de chevalier errer dans la nature. D’abord, il voulait faire en sorte que les siens puissent reposer en paix dans le cimetière du Sanctuaire. Ensuite… un corps est toujours source d’information et de possible problème. Son rôle à lui c’était de circonvenir à ses problèmes. Il observa avec attention le jeune homme et décela un changement dans sa façon d’être. Visiblement parler de tout ça remuait quelque chose en lui mais il était difficile de savoir quoi exactement. Par contre, ce qu’il ne rata pas, c’est que ses yeux étaient fixés depuis le début vers la boîte contenant l’armure d’argent. Si bien que le Pope ne fut pas étonné quand il demande s’il lui était possible de la récupérer.

    « - Pour ça, c’est une autre affaire. Je ne sais pas si Chara t’a expliqué mais… ces armures sont des objets sacrés. Des protections divines donné aux guerriers choisis par la déesse Athéna pour la servir. Elles ne peuvent pas être porté ou possédé par n’importe qui. Alors tu peux la récupérer à une seule et unique condition. C’est simple. Tu dois la faire venir à toi sans bouger d’ici. »

    Il n’aurait donc pas d’autres alternatives s’il voulait vraiment récupérer l’armure que de l’invoquer pour la passer sur son dos. Sinon, il pourrait toujours faire comme il avait fait avec le scorpion, mais la méthode était bien trop radicale pour qu’elle ne devienne une façon de faire habituel. Il laisserait d’abord une chance à l’homme-bête devant lui et il aviserait en fonction de ce qu’il pouvait ou de ce qu’il voulait. D'une façon assez indirecte aussi, il venait de lui donner son premier ordre. Car l’autre question qui se posait à lui c’était si ce possible chevalier saurait tenir une ligne à la guerre et obéir aux ordres. C’était une autre affaire ça. Il y avait déjà assez de gens qui méritaient de temps en temps un bon coup de pompe dans le cul ici pour avoir envie de se rajouter des problèmes supplémentaires. Mais il était peut-être un élu et devait être considéré comme tel jusqu’à preuve du contraire…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
KhorenKhorenArmure :
Chiens de Chasse
Message Re: [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric]   [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] EmptyMer 3 Juin - 20:21
Il ne s’attendait pas à être cru. Se voir annoncer par un inconnu la mort de l’un des leurs ne devait pas être une nouvelle qu’on souhaitait entendre. Et il serait logique de douter lorsque cette même personne annonçait être étrangère à cette mort. Pourtant cela ne fut pas le cas. Ou du moins, cela ne semblait pas l’être. Au contraire, le blond lui demanda ce qu’il avait fait du corps. Question légitime. Des corps, il y en avait de nombreux sur son chemin. Tous ayant été bien entendu laissés sur place, il avait autre chose à faire que de s’occuper de ça et voyait, dans un sens, un retour à la nature.
Tous sauf un. Lors de ses cours, Chara lui avait appris comment lui respectait un corps afin de permettre à ceux l’ayant connu de venir le voir. Ou quelque chose dans l’idée, il ne se souvenait plus du terme exact. Il avait trouvé ça inutile. Mais il s’en était rappelé.
    >> J’l’ai enterré. Ça avait l’air important pour lui. J’comprends pas pourquoi. Mais j’l’ai fait. Il aurait aimé.
Il n’était jamais retourné sur ces lieux. Il ne saurait pas vraiment dire où c’était non plus. Du moins pas sans retourner sur place et chercher pendant des jours. Une autre sorte de traque. Beaucoup moins intéressante. Le résultat aussi l’était moins. Il espérait donc que l’individu n’allait pas lui demander l’emplacement, car il serait vraiment mal dans ce cas.

Mais l’attention de son interlocuteur dévia sur la même que la sienne. La boîte. En vrai, rien d’autre l’importait pour le moment. Il ne l’avait jamais ouvert, mais n’ignorait en effet pas son contenu. Il avait déjà vu Chara porter à de nombreuses reprises cette armure. Alors qu’il était encore vivant, Khoren avait déjà essayé d’ouvrir la boîte afin d’essayer à son tour cette protection. Cet essai se solda tout d’abord par un échec, mais également pas une correction de la part de son maître. Une correction telle qu’il n’y avait jamais fait de nouvelles tentatives. Y compris après sa mort.
Et là, cet homme, lui demandait de la faire venir sans même la toucher ? Il aurait pu trouver ça impossible s’il n’avait pas déjà eu l’impression d’être en harmonie avec elle plusieurs durant son errance. Le Cosmos que lui avait enseigné son père de substitution entrait comme en résonance avec le contenu de la boîte. Cela se faisait naturellement, sans qu’il ne fasse rien, si bien qu’il n’avait jamais essayé.
    >> Mouais, j’promets rien. J’suis pas Chara. Lui savait l’faire.
Encore une fois son Cosmos s’intensifia. Mais de façon bien différente. Il y a quelques instants, il était diffusé autour de lui défensivement, dirigé en l’encontre de celui qu’il voyait comme un danger. Il était sauvage. Cette fois, c’était l’Homme au contrôle. Il était plus calme et son énergie était en harmonie avec lui. Il visualisa l’objet de son désir, essayant de diriger aussi bien qu’il le pouvait cette puissance en sa direction. Il ne s’attendait à rien et au final il fut dans l’erreur. Car, comme lorsque c’était produit de façons impromptues par le passer, l’armure entre elle aussi en harmonie avec son Cosmos.
Comme pour renforcer sa prise spirituelle, il tendit le bras en sa direction. La caisse semblait vibrer alors qu’elle s’illuminait. Il augmenta alors encore un peu plus son effort en fermant les yeux et elle commença à s’ouvrir. Cela lui paraissait de longues minutes alors que seules quelques secondes étaient passées. Puis il abandonna et soupira.
    >> J’vous l'avais dit. J’suis pas Chara.
Il haussa alors les épaules et sentit quelque chose de lourd. Rouvrant les yeux, il pu remarque que, à sa plus grande surprise, ce qu’il avait cru être un échec n’en était pas un. Il portait l’armure de Chara. La sensation était étrange. Elle semblait ne rien peser. Au contraire même, il se sentait plus fort que jamais. Il regardait tour à tour ses bras, ses jambes. Comme s’il n’y croyait toujours pas vraiment.
    >> Bordel d’merde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2082-khoren-chevalier-d-a
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] G-bleu260/260[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] V-bleu  (260/260)
CP:
[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] G-rouge330/330[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] V-rouge  (330/330)
CC:
[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] G-jaune216/216[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] V-jaune  (216/216)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric]   [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] EmptyJeu 4 Juin - 11:46
    Il étudia avec attention la réaction du sauvage en face de lui quand il posa la question sur le corps. La réponse était logique, il avait mis son maître en terre là où il est mort puis, il était simplement passé à autre chose. Quelque chose qu’il avait fait pour son maître sans qu’il ne sache pourquoi. L’enquête qu’il avait un temps envisagé serait compliqué et il s’agirait de déployer des ressources pour rien. Le problème qui l’inquiétait par contre c’était de voir le corps d’un ancien chevalier traîner dans la nature, si loin à l’est. L’Arménie et les régions avoisinantes sont beaucoup trop proches des spectres à son goût. Mais s’il était enterré au milieu de nulle part comme il le pensait, il n’y aurait pas beaucoup de chance qu’il soit découvert par ceux qui pourraient en faire quelque chose, mais il faudrait qu’il laisse une note quelque part, rien que pour l’usage des générations futur.

    Il invita l’Arménien à agir d’un geste de la main quand il émit ses doutes quant à la demande que lui avait adressée le Pope. Childéric nota dans un premier temps la différence dans son cosmos, moins animal, instable, féroce qu’avant. Maintenant il se contenta d’observer comment se déroulerait cette communion entre un chevalier supposé et son armure. Il était bien plus sensible aux liens entre les hommes et les armures qu’avant, une des prérogatives de la bénédiction de la déesse qu’il avait reçue, après tout, il avait le pouvoir maintenant de briser ses liens en cas de besoin. Mais celui qu’il avait devant lui était naissant et devrait être renforcé à l’avenir. Mais il existait. Comme manifestation physique de ce lien éthérée, la boîte contenant l’armure des chiens de chasse commença à faire du bruit, puis à s’ouvrir. Il sourit, il savait ce que ça voulait dire. Il se contenta de s’esclaffer quand le chien fou était devenu chien de chasse.

    « - Eh bien, te voilà maintenant Khoren, chevalier d’argent des chiens de chasse. C’est ton nom n’est-ce pas Khoren ? Du moins, celui que Chara t’a donné. »

    Reste maintenant à savoir ce qu’il pouvait faire de cet homme. Il était instable, mais il savait reconnaître une forme d’autorité, si ce n’est martial, au moins par la force. Il y avait donc moyen de tenir en laisse ce chien. Non pas que ça soit particulièrement ce qu’il voulait faire, tenir avec une poigne de fer les gens n’étaient pas sa façon de faire. Mais il devait trouver comment l’intégrer dans les rangs des forces de la sagesse surtout. C’était ça le souci surtout. Mais il y avait quelques pistes, avant tout, il devait s’assurer d’une autre chose, il devait faire prêter serment à ce nouveau chevalier. Il fit alors quelques pas en arrière pour prendre un peu de recul dans ce face à face, creuser un peu de distance, lui laisser plus d’espace.

    « - Khoren, chevalier d’argent des chiens de chasse, jures-tu de servir la déesse Athéna jusqu’à ta mort et de respecter ses commandants ? Jures-tu de respecter les règles de l’ordre, et de servir dans les guerres à venir ? Jures-tu fidèlement d’obéir au représentant de la déesse et à l’ordre d’or ? Jures-tu enfin de n’utiliser tes crocs que contre les ennemies que la déesse t’aura désignée ? »

    C’était peut-être un peu complexe pour le chien en face de lui, il voulait aussi juger s’il pouvait suivre tout ça. A vrai dire, il devait être complètement perdu et un homme « normal » le serait également. Mais il voulait savoir comment il allait réagir dans cette situation. Après tout, il venait de lui demander de prêter un serment sans vraiment tout lui expliquer, sans savoir ce que Chara lui avait déjà appris. Mais sa formation était loin d’être complète, il le savait. Sa réaction face à ça en dirait beaucoup sur le genre d’homme qu’il était et c’était au final ce qu’il voulait apprendre. Il pouvait comprendre la bête, mais il avait besoin de connaître l’homme pour pouvoir utiliser ce nouveau soldat au mieux de ses capacités.



“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
KhorenKhorenArmure :
Chiens de Chasse
Message Re: [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric]   [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] EmptyVen 5 Juin - 19:50
    >> Hein ?
Façon très simple de faire comprendre qu’il n’avait justement pas compris. Les mots de l’homme face à lui avaient beau ne pas être les plus complexes du monde, cela restait trop pour quelqu’un comme le sauvage. En particulier la tournure. En réfléchissant, il pensait comprendre à peu près l’idée. Enfin, en partie. Car « l’ordre d’or », là ça n’éveillait rien en lui. Mais on lui avait posé des questions et il était donc évident que des réponses étaient attendues.
Il croisa les bras sur son tours et resta un instant silencieux. Le mot qu’il avait le plus remarqué était bien sûr le nom d’Athéna. Ce n’était pas la première fois qu’il l’entendait, sauf que cela faisait bien longtemps maintenant. Si on excluait les deux fois où son interlocuteur l’avait indiqué, mais sur le coup il était dans un autre état d’esprit et n’avait pas vraiment retenu.
    >> Mouais, donc Chara disait pas d’conneries… Eh baaah… C’con qu’j’me rappelle pas d’tout.
Il avait les idées principales, du moins lui semblait-il, en tête. La déesse Athéna, les chevaliers qui la protégeaient, le Cosmos qu’était l’énergie qu’il avait appris à utiliser. Toutes les histoires un peu plus poussées, comme l’histoire des dieux, leurs querelles, ce n’était pas ce qu’il avait préféré et donc son enseignement était resté très simple sur ce point. Et il n’avait évidemment absolument pas retenu le détail.
Depuis la mort de son professeur, tout cela fut endormi. La seule chose qu’il avait eu l’occasion d’exploiter était tout ce qui touchait au combat. Et encore, l’usage du Cosmos avait été bien pauvre en raison d’un manque complet d’adversaire sérieux, l’un de enseignements ayant été de ne pas en abuser.

Mais d’un coup il comprenait un peu plus. Le premier réflexion aurait été de refuser. « Mouais, c’pas mon truc tout ça. Athéna, j’m’en balance complet. »
Sauf que même un imbécile pouvait se rendre compte qu’agir ainsi serait idiot. Et puis, deux choses plus sérieuses l’invitaient à accepter. Chara et l’armure qu’il portait. Car ne fut qu’à ce moment qu’il comprit quelles étaient les intentions de son maître. Le préparer à cet instant précis. Allait-il décevoir celui à qui il devait tout ?
    >> J’ai pas tout compris. Mais en gros, tu m’demandes d’prendre la place d’Chara et d’tuer au nom d’une déesse ? C’est mieux qu’tuer juste pour bouffer. Puis l’vieux aurait voulu ça. Et j’crois qu’l’armure l’veut aussi.
    T’as plus qu’à m’donner des cibles. J’les traque. J’les tue. Faut pas compter sur moi pour aut’chose. C’est tout c’que j’connais.
Et ainsi, il scellait son destin. Il avait presque toujours été un chien obéissant à son maître. Les bandits. Chara. Pendant quelques temps il fut son propre maître. Mais, il fallait avouer. Une déesse ? Ça pétait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2082-khoren-chevalier-d-a
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] G-bleu260/260[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] V-bleu  (260/260)
CP:
[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] G-rouge330/330[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] V-rouge  (330/330)
CC:
[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] G-jaune216/216[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] V-jaune  (216/216)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric]   [Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] EmptySam 6 Juin - 22:53
    Le Grand Pope fut amusé de voir que le chevalier d’argent qu’il avait en face de lui n’avait pas compris un traître de mot de ce qu’il lui avait demandé. En tout cas, il semblait faire un effort de compréhension ou du moins, d’après ce qu’il semblait dire, de se souvenir de ce qu’on lui avait enseigné. Celui qui fût lion était à la fois fixé sur ce qu’il avait voulu savoir, et avait aussi envie de rire devant cette situation un peu absurde. Mais il semblerait que Chara lui avait appris ce qu’il avait à savoir, juste que, les concepts évoqués ici était peut-être un peu trop complexe pour le chien de chasse. Bien, il n’était jamais trop tard pour s’en sortir et en faire quelque chose. Mais ça demanderait du temps, il songea un premier temps l’envoyer vers Silas pour qu’il le forme un peu mais il allait bientôt partir pour Atlantis, d’ici une poignée de jours, en fonction de Nébu.

    Mais l’idée centrale de ce qu’il voulait semblait avoir été comprises par le chevalier d’argent en devenir. En substance, il avait résumé le rôle de pratique tous les chevaliers de l’ordre. Il tuait pour la déesse et sa cause, rien de plus, rien de moins. Il ne se ferait pas que des amis en disant ça de cette façon, mais c’était la vérité. Il haussa par contre un sourcil vu du ton employé, un peu trop familier. Heureusement pour lui qu’il n’était pas homme de protocole. Il s’apprêta à dire quelque chose, à ce propos quand on œil glissa vers une des allées de la pièce. Le garçon était là depuis longtemps . Non, il venait d’arriver il y a peu mais il ne venait pas d’apparaître maintenant. Décidément, le premier gardien s'était trouvé un page et un apprenti de qualité. Il lui fit un signe de la main pour qu’il avance, visiblement, il avait un message dans la main.

    Le jeune garçon, qui ne devait pas avoir plus quinze ans, vêtu comme les serviteurs du Sanctuaire quitta l’ombre pour avancer vers le Pope. Il avait le teint halé et les cheveux noirs, indéniablement byzantin. Il dégageait un peu de cosmos, du moins suffisamment pour montrer qu’il avait commencé son éveil et sa formation, mais qu’il avait encore du chemin à faire. Il tendit le rouleau au Pope et s’inclina et la voix de la déesse se saisit du document le décacheta et commença sa lecture. Le petit garçon se retira aussitôt, son ordre avait simplement été de transmettre le message visiblement sans attendre de retour. Pour Khoren il pourrait voir le visage du Pope devenir de plus en plus sombre, si bien que l’aura qu’il avait ressentie au début de leur rencontre se manifesta de nouveau, plus légère et éphémère, mais annonciatrice de colère à n’en pas douter.

    « - En résumé, c'est ce que j'attends de toi oui. Que tu tues pour la déesse. Le reste, tu l'apprendrais ici. Quel gros enc... »

    Il arrêta net ce qu'il était entrain de dire et commença à jurer mais il garda les mots dans sa bouche. Il prit une grande inspiration et regarda le chevalier d’argent qui était toujours là. Il devait décider rapidement… bien, il voulait chasser pour la déesse et bien il chasserait !

    « - Demande aux prétoriens ou serviteur de te conduire à Algebar d’Orion, un autre chevalier d’argent comme toi et cet Elias du phénix. Faites connaissance, vous recevrez un ordre de mission dans la journée. Alors tenez-vous près. Pour le reste, tu peux disposer maintenant. »

    En temps normal, il aurait peut-être passé plus de temps à connaître et soupeser sa décision vis-à-vis de cet individu peu conventionnel mais il aurait droit à un jugement par le feu. Pour le reste, il n’avait plus de temps à lui consacrer et devait rapidement parler à quelqu’un avec qui il n’avait pas parlé depuis quelque temps et il était grand tant pour eux de parler d’un problème qu’ils auraient dû régler depuis longtemps. Il allait maintenant se rendre dans le temple de la déesse et parler avec elle. Après tout, pour être sa voix, il devait savoir ce qu’elle avait en tête là, il n’avait pas la moindre idée de sur quel pied elle voulait qu’il danse…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
 
[Mi-Janvier 553] Dompter la Bête [PV Childéric]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Pope-
Sauter vers: