Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MarcusMarcusArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (0/0)
Message [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptyMar 2 Juin - 15:02
Les parchemins parsemaient l'immense bureau du Grand Maître des Moineaux. Marcus relevait chaque note, chaque information sur la dernière oeuvre d'Apollon était importante. Cependant, des choses plus triviales le concernaient aussi. Il savait que la renaissance de l'ordre du soleil ne pourrait se faire sans alliés, la puissance de Narsès était un scrupule à la facilité. Il avait envoyé un courrier au nouveau Pontifex, un certain Acamas d'après les rapports des Moineaux. Assassin du dernier Grand Pope, en cela Marcus reconnaissait une qualité au nouveau chef des Berserkers.

Un trophée restait un trophée. Il se moquait bien des médailles et des festivités qui résultaient. Tapotant des doigts sur la table, il prit sa plume et deux pages de parchemin.

Citation :
" A l'Oracle d'Actéon, Kyrios,

Cher ami, nous n'avons pas eu le temps encore de nous rencontrer. Je souhaite vous rencontrer le plus rapidement possible. L'enfant, porteur de cette missive, vous informera de la date que je souhaite fixer. L'importance de la chose commande de brûler ce parchemin des que vous le recevrez. Il en va de votre sécurité comme d'une affaire de la plus haute importance, pour la gloire de notre Dieu.

Marcus, Grand Mécène des arts.

Relisant le petit mot, il le plia avec soin et le posa sur la table. Puis, il en prit un second.

Citation :
" Pythie de Delphes, Patron du Théâtre, Oracle du Marionnettiste, Adonis,
Oracle du Silence, Yelo,

Chers amis, je me permet de vous écrire afin de nous rencontrer le plus rapidement possible. L'enfant, porteur de cette missive, vous informera de la date que je souhaite fixer. L'importance de la chose commande de brûler ce parchemin des que vous le recevrez. L'affaire est d'importance, il demandera du doigté dans l'art du théâtre.

Marcus, Grand Mécène des arts.

Usant de son dernier titre, Marcus n'avait guère le choix. Rares étaient les hommes, à fortiori les Oracles, à connaître son organisation et c'était pas plus mal par bien des aspects. Il se leva et poussa quelques pierres afin de former une fresque sur le mur. Un tintement se fit entendre et deux enfants ouvrirent la porte. Muets de naissance, ils ne parlaient pas mais étaient déjà des petits artistes, sachant tirer parti de l'environnement afin de se faire comprendre. Un sourire aux lèvres, il chuchota ses directives et les deux gamins partirent dans le plus grand silence.

" Athéna... Grand Pope... Narsès, je ne vous oublie pas. "

Puis, il s'asseyait afin de reprendre ses études.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdonisAdonisArmure :
Oracle du Marionnettiste

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu1200/1200[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge600/600[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune1350/1350[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptyMar 2 Juin - 15:48
Quelques jours avant de recevoir la visite de l'enfant avec sa missive, Adonis avait retrouvé Yelo, Oracle du Silence. Ils s'étaient déjà croisés par le passé, le jeune homme requérant des conseils pour avancer sur la voie de la Lumière. Conseils et discussions qui s'étaient avérés enrichissant pour lui comme pour Yelo. Et s'ils s'étaient quittés quelques temps après, ils ne s'étaient jamais vraiment perdus de vue, communiquant régulièrement pour savoir comment l'un et l'autre se portait.

Sa quête pour trouver Marcus s'était avérée jusque-là relativement compliquée. En dépit des indications de son mentor avant que ce dernier ne parte, il n'était pas encore parvenu à savoir où se trouvait l'homme. Il savait les Oracles traqués et qu'il fallait donc se montrer prudent mais il était parfois exaspéré de ne pas parvenir à obtenir d'informations suffisantes pour atteindre son objectif.

Ainsi, quelle ne fut pas sa surprise en recevant le message signé de la main d'un dénommé "Marcus, Grand Mécène des Arts". Ainsi donc, c'est lui qui l'avait trouvé. Montrant le mot à Yelo, les deux Oracles parvinrent à la conclusion que ce Marcus en savait long sur eux, au point de savoir où les trouver et avec qui ils seraient. Voilà un réseau qui avait de quoi intriguer le médecin : lui qui ne restait que rarement au même endroit, on était parvenu à le localiser. Impressionnant. Ayant désormais la date fixée en tête, Adonis fit en sorte de détruire le message comme cela avait été recommandé.

Et c'est ainsi qu'il attendit le jour "J" pour se rendre en lieu et place du rendez-vous, accompagné de Yelo. Arrivé sur les lieux, toujours avec son bâton de marche et son sac à dos, Adonis fut surprit de voir Esculape à proximité. Ce dernier ne se montrait pas toujours mais semblait toujours proche de lui. Là, il montrait signe d'un intérêt évident pour ce qui allait suivre. Tournant le visage vers son compagnon de voyage, il prit la parole :
    - Je pense que nous allons attendre ici. C'est le lieu indiqué mais nous devons nous montrer prudent. Je sais comment attirer l'attention de l'homme que nous devons voir, afin que ce dernier fasse en sorte de nous conduire à lui.

Comme pour passer le temps, Adonis sortit de son sac une toute petite marionnette, tenant dans la paume de sa main, s'amusant avec les fils pour donner vie à sa création. Cela lui occupait l'esprit, l'empêchant de se poser d'avantage de questions. Il agissait seulement avec sa main gauche, les fils semblant attacher à ses doigts. Il était étonnant de voir ainsi le jouet avancer, comme s'il s'agissait d'un petit être humain miniature. Pour quiconque regarderait la scène, il n'y verrait qu'un jeune homme et un homme plus âgé, voyageant de concert et prenant simplement un peu de repos avant de poursuivre sa route. Mais pour qui savait regarder, la dextérité d'Adonis avec la marionnette ne laisserait planer aucun doute sur ce qu'il était... Lui, la Pythie de Delphes. Lui, le Patron du Théâtre. Adonis, l'Oracle du Marionnettiste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2056-adonis-oracle-du-mar
YeloYeloArmure :
Chlamyde du Silence

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu1200/1200[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge450/450[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (450/450)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune1300/1300[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (1300/1300)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptyMer 3 Juin - 6:43
Ambiance sonore:
 

    Les fruits d'une rencontre enrichissante, quel ne fut pas l'enthousiasme de Yelo au moment de retrouver le patron de sa branche et Oracle du Marionnettiste, qu'il avait croisé pour la première fois dans la cité de Delphes en plein cœur de la Grèce quelques mois auparavant. Adonis lui avait apporté soutien et savoir, et était parvenu à dénouer les nœuds de ses hésitations. Le jeune homme s'avérait reconnaissant et emplie de gratitude à l’égard de cette vertu bienveillante qu'il était parvenu à déceler chez la Pythie de Delphes. Les deux Oracles s'informaient mutuellement de leurs actualités respectives depuis lors, et partageaient un entrain similaire envers le berceau théâtral des arts.

    Ce dernier ne lui avait pas communiqué explicitement les raisons de cette retrouvaille. Yelo aurait acquiescé à son invitation quoi qu'il en serait advenu, et se doutait qu'une raison essentielle taraudait sûrement dans l'esprit de son supérieur. Il ne fut donc point désappointé lorsque Adonis lui tendit une missive de la plus haute estime. Celle ci portait la signature du Mécène des Arts, un dénommé Marcus, et les conviait à se joindre à lui dans les plus brefs délais en raison d'une affaire brûlante. Le jeune Oracle constata l'étonnement d'Adonis, qui semblait songeur face à la perspicacité de cette recommandation.

    Dans les journées qui suivirent, les deux hommes plièrent bagages et s'adonnèrent à leur nouvelle tâche. Durant l'expédition, Yelo restait silencieux la plupart du temps, fredonnant néanmoins quelques douces mélodies quand de légères bribes d'inspiration se manifestaient. La perspective de ne pas voyager seul embellissait le flux de ses pensées. Ses pupilles scrutaient les environs dans l'optique d’apercevoir ce serpent si fascinant qui accompagnait fréquemment les pas de son acolyte, quand bien même sa tonalité d'un noir profond le camouflait des regards obscènes.

    A l'instant où ils arrivèrent finalement à l'endroit prévu, un calme étrange s'empara des environs. D'un point de vu extérieur, il demeurait essentiel que l'on ne puisse détecter qu'il s'agissait d'un lieu de rendez-vous en la faveur d'Apollon. Yelo suivit à la lettre les consignes d'Adonis qui lui demandait de rester sur leur position. Visiblement, il se sentait apte à attirer l'attention de notre hôte.

    - Je ne perçois aucun signe extérieur, une tranquillité naturelle imprègne les constituants de la flore, chuchota timidement le jeune homme, tandis que son confrère commençait à mouvoir les fils d'une marionnette miniature. L'apprenti observait attentivement le doigté de son patron, qui maniait son invention avec dextérité et grâce. Quant à l'Inspiré, il conservait son allure coutumière et se fondait dans l'atmosphère, épousant subtilement le silence bucolique qui l'entourait. Tous deux attendaient un signal de la part du Mécène.


Dernière édition par Yelo le Sam 6 Juin - 10:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2090-yelo-oracle-du-silen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1969-yelo-oracle-du-silence
KyriosKyriosArmure :
Chlamyde d'Actéon

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu1000/1000[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge550/550[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (550/550)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune1150/1150[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (1150/1150)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptyJeu 4 Juin - 11:16

Rencontre et retrouvailles


Il ne fallut pas longtemps après ma rencontre avec Yelo et Diogène pour être à nouveau sollicité et bousculé par le fil du destin. En errance à Rome, toujours sous couverture, j’arpentai les rues diverses et variées de ce bel endroit. Je n’avais rien ressenti d’hostile et rares étaient les traces que je laissais derrière moi. Tout semblait calme même si une tension étrange planait au-dessus de nous les Oracles.

Je me trouvais devant un échoppe, admirant les créations qui s’y rassemblaient en masse. Beaucoup de sculptures, beaucoup de tableaux et encore plus d’objets d’orfèvrerie ou d’artisanat plus sommaire. Je m’attardai bien évidemment sur les sculptures qui étaient d’un tout autre genre que les miennes. Je pouvais voir, même à plusieurs centimètres de distance que les finitions n’étaient pas parfaites, que le travail avait été bâclé et qu’il y avait une absence certaine d’amour pour ce genre de réalisation. Je soupirai et m’apprêtai à quitter l’endroit quand, me retournant, je me retrouvai nez à nez avec un enfant.

Un sourcil relevé, je lui souriais tandis qu’il m’adressait une lettre. Étrange. Je l’avais invité à me suivre dans une des ruelles adjacentes où peu de gens déambulaient. Je pris alors connaissance de cette missive sous le regard inexpressif de cet enfant et après lui avoir lancé un ultime coup d’œil, je libérai une infime partie d’énergie pour brûler la feuille. J’acquiesçai et pris congé de l’enfant. Je me rendrai donc à cet endroit en temps et en heure, tous deux indiqués et bien enregistrés dans mon esprit.

Je m’étais donc dirigé vers le lieu mentionné à la date indiquée et je fus surpris en arrivant d’apercevoir une silhouette familière. Il s’agissait de Yelo mais il n’était pas seul, une autre personne, un homme, l’accompagnait. Ce dernier semblait tuer le temps en s’amusant avec une marionnette qu’il faisait se mouvoir aisément selon sa volonté. Je m’approchai d’eux d’un pas décidé tandis qu’un sourire enjoué fendait mon visage.

- Content de te revoir Yelo, dis-je en lui faisant un signe amical de la tête. Tu as bonne mine ! Nous devons certainement être ici pour les mêmes raisons...

Mon regard se porta alors sur le marionnettiste. Je ne le connaissais pas mais s’il était là, il est fort probable que nous ayons été convoqués par et pour les mêmes raisons. Comme à mon habitude, je le saluai amicalement et respectueusement.

- Je ne crois pas vous connaître, je suis Kyrios, Oracle de l’Aube Nouvelle, dis-je en baissant la voix concernant mon identité. C’est un plaisir de rencontrer une nouvelle personne et à la manière dont vous commandez ce pantin, votre talent est certain.

Les présentations étaient faites et il nous fallait maintenant attendre que ce Marcus vienne à nous. Tout aurait pu être un guet-apens, une mascarade ou une vile imposture pour nous rassembler ici et nous éliminer mais mon instinct me soufflait le contraire.
Ce jour-là, le ciel était beau et les oiseaux chantaient et se pourchassaient. Au loin dans la forêt, les animaux devaient s’adonner à une danse folle, courant à travers le bois, bondissant jusqu’à n’en plus pouvoir et s’abreuvant de l’eau fraîche d’une douce rivière. Tout ceci contrastait avec la réalité de notre monde à nous, monde dans lequel il nous fallait trouver notre place, protéger humains et dieux et retrouver notre foyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1820-kyrios-oracle-d-acte https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1813-kyrios-oracle-d-acteon
MarcusMarcusArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptyJeu 4 Juin - 12:40
Le parvis de la Basilique était calme. Quelques badauds allaient et venaient au gré des vents de l'hiver. Le soleil était à son zénith, pourtant il était pâle, presque sombre par moment. Rome n'était plus ce qu'il était autrefois. Dans un sens, la cité qui était autrefois au coeur de l'univers, n'était plus qu'un astre mort. C'était une évidence pour tous ses habitants... Tous les regards allaient vers Constantinople maintenant et encore plus depuis que les Byzantins avaient pris possession des lieux. Quelques patrouilles militaires pouvaient être croisées régulièrement.

Un enfant s'approcha alors du petit groupe en chantonnant une vieille comptine.

Ma n'atu sole,
cchiù bello, oje ne'
'O sole mio
sta 'nfronte a te!
'O sole, 'o sole mio,
sta 'nfronte a te!
sta 'nfronte a te!

Quanno fa notte e 'o sole se ne scenne,
me vene quase 'na malincunia;
sotto 'a fenesta toia restarria
quanno fa notte e 'o sole se ne scenne.

Tournant autour de lui alors qu'il passait devant le petit trio, il indiqua l'entrée de la Basilique. Puis, il continua son chemin. La clarté du matin invitait donc les Oracles à entrer dans le saint des saints. Une fois à l'intérieur, ils virent un moine qui leur fit signe de le suivre. Dans un profond silence, les crépitements des bougies étaient la seule chose que l'on pouvait entendre, tout était ici majestueux et invitait au repos.

On pouvait voir quelques échafaudages avec des peintres et des sculpteurs en train d'embellir le naos de la Basilique. Ils quittèrent rapidement le coeur de la Basilique pour entrer dans un labyrinthe de petits couloirs et on leur intima d'attendre quelques minutes. Suite à cela, un homme entra dans la pièce avec une sacoche tenue sur son épaule par une lanière en cuir. Il fit signe de s'asseoir.

" Enchanté de vous connaitre, je me nomme Marcus. Je suis ici pour répondre à toutes vos questions et aussi sur le devenir de notre mission au nom de notre Dieu très miséricordieux. Voulez vous un peu de vin venant de Florence ? "

La discussion commençait sous l'auspice de Dionysos. C'était paradoxal mais cela détendait l'atmosphère après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdonisAdonisArmure :
Oracle du Marionnettiste

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu1200/1200[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge600/600[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune1350/1350[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptyJeu 4 Juin - 13:46
Lorsque Yelo s'était adressé à lui concernant l'état de calme relatif des lieux, il avait opiné de la tête. Ici, tout semblait tranquille, même s'il fallait se méfier de ce genre d'impressions souvent trompeuses : il était rare que des ennemis balisent une zone en indiquant "attention, piège en cours". Et si la prudence était de mise, ce n'était pas sans raison puisque dans le mot qu'ils avaient reçus, on préconisait de prendre certaines mesures.

Un troisième homme vint les rejoindre. Apparemment, il semblait connaître Yelo, ce qui ne surprit pas Adonis pour autant. Le jeune homme était une personne agréable, il n'était pas étonnant qu'il ait eu l'occasion de se lier avec d'autres Oracles. L'homme se présenta sous le nom de Kyrios, Oracle de l'Aube Nouvelle. Un sourire de politesse apparut sur le visage du médecin tandis qu'il se relevait, cessant de jouer avec ses doigts, ce qui eut pour effet de figer sur place sa petite marionnette.
    - Oracle d'Actéon, si je ne me trompe pas ?

Son mentor l'avait en quelque sorte briefé sur la hiérarchie de certaines Chlamydes, ce pourquoi il connaissait certaines choses à leurs égards. C'est aussi pour cela qu'il avait su que Yelo serait sous sa responsabilité en cas de mission commune, car n'était-il pas le Patron du Théâtre après tout ? Kyrios appartenait clairement à la même catégorie que lui. Du moins s'en rapprochait-il.
    - Enchanté également. Je suis Adonis, la Pythie de Delphes, Oracle du Marionnettiste. Et merci pour vos compliments, disons que je travaille ce don depuis bien des années maintenant. Forcément, le travail a porté ses fruits.

Alors qu'il allait leur demander d'où Yelo et lui se connaissaient, une chanson se fit entendre. Il jeta donc son dévolu sur le nouvel arrivant, un enfant qui fit le tour de leur personne, désignant l'entrée de la Basilique. Le message était clair : on les y attendait. Avec l'arrivée de Kyrios, l'équipe semblait être au complet, déclenchant la suite des événements. Il rangea donc sa marionnette dans son sac de voyage qu'il replaça ensuite dans son dos, non sans s'emparer de nouveau de son bâton de marche. L'ombre d'Esculape se faufilait déjà par l'entrée désignée. Comme quoi ce dernier ne perdait pas de temps.
    - Et bien mes amis, je crois que nous sommes attendus.

Alors qu'ils entraient, un moine prit le relais. Pas un mot. Mais ce n'était en rien surprenant. A mesure qu'ils marchaient, le bruit de la canne rencontrant le sol résonnait dans l'espace autour d'eux. Bien que sur ses gardes, le médecin ne pouvait s'empêcher de regarder autour de lui. Il aimait ce genre d'ambiance. Très solennelle. Pour enfin arriver là où ils patientèrent un peu, le temps qu'un homme vienne à eux. Ainsi se trouvait-il devant Marcus, le Mécène des Arts. Cet homme que Asclépios lui avait recommandé de chercher. De trouver. Adonis abaissa légèrement la tête en signe de respect, avant de répondre.
    - J'accepterai volontiers une coupe de vin. Je suis ravi de pouvoir enfin vous rencontrer, Marcus. Je suis Adonis, mon maître m'a commandé de vous trouver une fois que j'aurai été reconnu digne de servir notre Seigneur. Il se trouve que vous m'avez devancé avec votre invitation.

Chose rare, même si cela était arrivé à quelques reprises, dans des situations exceptionnelles, Esculape se faufila pour grimper le long de son bâton de marche, prenant alors position sur ce dernier. Adonis savait qu'il avait toujours fait ça avec Asclépios. Il était le symbole de la Médecine. En agissant ainsi, validait-il le fait qu'il ait été élève du Dieu de la Médecine ?
    - Pour ma part, je n'ai que peu de questions. Asclépios m'a expliqué bien des choses avant son départ. Me reste à comprendre ce que l'on attend de moi. De nous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2056-adonis-oracle-du-mar
YeloYeloArmure :
Chlamyde du Silence

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu1200/1200[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge450/450[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (450/450)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune1300/1300[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (1300/1300)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptySam 6 Juin - 9:40
Thème:
 


    La tergiversation ne s'éternisa que très brièvement avant qu'un premier événement ne vienne interrompre l’expectative des deux Oracles. Le jeune homme reconnut immédiatement la silhouette éthérée de Kyrios, qui s'apprêtait à venir leur tenir compagnie. Une gaieté enjouée se lisait sur les traits de son visage au moment de raviver la flamme de leur relation.

    - Kyrios ! Je ne m'attendais pas à te retrouver ici. Je suis soulagé que tu ailles bien. Au vu de ta présence, j'en conclus que notre hôte ne compte pas lésiner sur les moyens, manifesta-t-il aimablement, non sans une pointe de satisfaction.

    Au préalable, l'Inspiré avait pris le soin de s'écarter modérément, afin que l'Oracle de l'Aube Nouvelle puisse se présenter aisément à Adonis. Ce dernier semblait déjà avoir connaissance des spécificités de l'épithète du nouvel arrivant, comme ce fut le cas pour Yelo à Delphes par le passé.
    Une fois les expositions effectuées, le jeune homme avait à cœur de sustenter l'aisance de son second camarade, afin de rasséréner son esprit quant à la fiabilité de la Pythie.

    - Adonis est le responsable au sein de notre branche commune, celle du Théâtre. N'hésite pas à te fier à lui, c'est un homme digne de confiance et doté d'une éminente sagesse, assura-t-il tout en apposant simultanément la surface de sa paume au niveau des contours de l'épaule de son acolyte.

    Dans l'instant qui suivit, une mélodie frivole se fit ouïr et attisa le palais musical de l'Oracle, qui accompagnait cet air poétique par les mouvements simplets de sa hanche, pratiquement indécelables. Le bambin fredonnant cette comptine s'aventura près de leur emplacement, puis d'un coup d'un seul emporté par le tempo de sa pirouette tournoyante, dévoila l'accès ombragé qu'il leur faudrait emprunter dans l'optique d'atteindre l'antre du Mécène.

    Les dévoués d'Apollon enclenchèrent le pas de manière décidée. L'hospice qui se livrait présentement à leur présence témoignait d'une atmosphère cérémonielle qui n'était pas pour lui déplaire. Tandis qu'ils traversaient les couloirs animés par le tintement de leurs enjambées, Yelo s'amusait à frôler la lueur bigarade produite par le scintillement des chandeliers de la bâtisse à l'aide de l'extrémité de ses doigts, affectionnant particulièrement les effluves chaleureuses dégagées par cet élan de vie fugace. Un silence majestueux s'accouplait aux molécules composant l'air des pièces.

    En définitive, les compagnons atterrirent à l'intérieur du repaire de Marcus, qui s'introduit à eux de façon claire et concise. L'heure des révélations ne tarderait pas à sonner, mais avant cela, il allait s'adonner à élucider leurs incompréhensions. Une jarre abondante de vin s'offrait également au frétillement de leurs papilles.

    - Enchanté, Yelo pour vous servir, répondit simplement le jeune homme, s'inclinant succinctement d'une allure légère en guise de politesse. Je ne serais pas non plus contre une coupe si cela n'importune nullement votre demeure.

    Dans un deuxième temps, ses prunelles scrutèrent les aspérités rocailleuses venant des parois, lorsqu'une expression médusée se dessina sur son faciès blanchâtre.

    - On croirait cette Basilique pourvue d'une bénédiction solaire, nota l'invité. Quelles raisons vous ont-t-elles poussées à opter pour nos aptitudes respectives ?


Dernière édition par Yelo le Sam 6 Juin - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2090-yelo-oracle-du-silen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1969-yelo-oracle-du-silence
KyriosKyriosArmure :
Chlamyde d'Actéon

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu1000/1000[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge550/550[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (550/550)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune1150/1150[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (1150/1150)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptySam 6 Juin - 12:57

Le voile se lève

Les présentations furent des plus agréables et je sentais naître en moi un sentiment nouveau semblable à une confiance en moi que je ne me connaissais pas. C’était l’effet que ces deux personnes avaient sur moi, je me sentais à l’aise avec eux, eux mes alliés et mes nouveaux frères d’armes avec qui je devais maintenant coopérer pour ma plus grande joie. Adonis, Oracle du Marionnettiste, semblait en savoir plus que nous sur les fidèles d’Apollon. L’appellation qu’il donna à mon titre me fit comprendre qu’il était à même de connaître la hiérarchie de cet ordre. Je lui faisais confiance, il ne m’inspirait aucune méfiance et Yelo corrobora mes pensées en m’incitant à me fier à lui. Quant à ce dernier, il semblait tout aussi transporté que moi de nous retrouver ici sains et saufs.

Quelques minutes après nos échanges amicaux, un enfant apparut, se mit à danser et chanter autour de nous avant de nous inciter à le suivre. Sans la moindre hésitation, j’obéis à cet ordre inaudible que nous avions tous les trois compris. Le seuil d’une grande porte passé, une personne aux allures de moines et aux apparences d’augustins nous fit signe de le suivre. Nous étions dans la Basilique Saint Pierre et un silence éloquent était tombé depuis que l’enfant avait cessé de fredonner. Seuls étaient audibles les hydatismes des peintres et des sculpteurs qui semblaient ne faire qu’un avec ce bâtiment qu’ils embellissaient. Un rapide coup d’œil sur les sculptures présentes me fit comprendre qu’il s’agissait là d’artistes d’un niveau certain. Un léger sourire satisfait m’échappa jusqu’à ce que je sois ramené à la réalité, arraché de ma torpeur et de mon admiration par l’écho du bâton d’Adonis qui frappait le sol à chacun de ses pas.

Toujours sur les talons de cet ascète, nous quittâmes le cœur de l’édifice pour nous perdre dans un labyrinthe de couloirs avant de finalement être sommés par notre guide de patienter. La tension était à son comble, je n’avais aucune idée de qui était ce Marcus ni à quoi il pouvait ressembler. Était-il fort ? Était-il un véritable allié ? Qu’attendait-il de nous trois spécifiquement ? Tout ce que je savais en cet instant, c’était qu’il allait arriver et que j’avais beaucoup de questions pour lui.

Il ne lui fallut pas longtemps pour sortir de l’ombre et apparaître devant nous. Je ne ressenti rien à cet instant. Il s’était montré avec une sacoche sur son épaule et avait prit la parole très rapidement après nous avoir invité à nous asseoir. Il nous proposa du vin. J’ignore pourquoi mais je savais qu’il allait être d’une qualité absolue et j’acceptai à l’instar de mes deux acolytes. Après avoir bu une gorgée de ce nectar succulent et à la robe grenat, je pris la parole.

- C’est un honneur de vous rencontrer Mécène, commençai-je en baissant légèrement la tête en guise de respect. Vous semblez être un signe du destin, une lueur d’espoir pour les Oracles en perdition. Et ce vin, je ne sais d’où vous le tirez mais il sied tant à mes papilles qu’à la situation.

Une situation qui se voulait plus ou moins détendue. J’étais à l’intérieur de cette immense Basilique et c’était comme si j’avais désormais un point de repère, un point de ralliement ou un point de repli tant pour moi que pour mes camarades artistes dévoués à Apollon à travers le monde. Mon regard traversa toute la pièce où nous étions. Les murs rocheux avaient été taillés avec précision, finesse et minutie. Tout semblait avoir été harmonieusement assemblé afin de réaliser une construction aussi titanesque que majestueuse.

Soudain, mon regard croisa une sculpture présente dans la pièce. Une sculpture représentant un homme portant un grand habit qui couvrait le bas de son corps mais laissait apparaître un buste puissant. Le regard de la statue était tourné vers l’horizon, bien qu’obstrué par les murs épais de la Basilique, à l’affût la lumière lointaine du soleil.

- C’est un endroit magnifique, avais-je commenté à voix haute presque sans m’en apercevoir. Néanmoins, vous ne nous avez pas fait venir tous les trois dans l’unique but d’admirer cette imposante construction architecturale, n’est-ce pas ? Mais avant de nous révéler la raison de notre présence ici, permettez-moi de vous demander humblement de m’éclairer sur la situation. Que s’est-il passé ? Où est notre dieu et pourquoi les Oracles sont-ils pourchassés ?

Mon intérêt pour la statue disparut instantanément. J’avais mille et une questions qui se bousculaient dans ma tête mais il n’était pas concevable d’ensevelir le Mécène sous un avalanche d’interrogations. J’ingurgitai une nouvelle fois ce vin exquis et m’efforçai de canaliser mon esprit. La curiosité était trop grande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1820-kyrios-oracle-d-acte https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1813-kyrios-oracle-d-acteon
MarcusMarcusArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptySam 6 Juin - 13:36
Souriant, Marcus déposa sur la table la grosse sacoche qu'il portait son épaule. Un son métallique était clairement audible. Puis, il servit les Oracles du précieux nectar. Toute une escouade était partie vers la Provence suite au dernier ordre d'Apollon. Maintenant, la nouvelle affaire allait demander de l'organisation et aussi du doigté.

Les Berserkers. Les rapports entre les Romains et les Slaves étaient devenus compliqués depuis quelques années, mélangeant défiance et méfiance. Pourtant, quand les siens avaient été attaqué, les Slaves étaient venus prêter main forte, attaquant les lignes ennemies avec férocité. Marcus avait de la reconnaissance pour eux, même s'il n'épousait pas leurs idées ou leurs méthodes. L'art avait cependant des chemins bien détournés après tout. Soupirant, il prit une gorgée de vin et s'humecta les lèvres un peu pour libérer sa parole.

" Je vous remercie pour vos éloges. Il est très compliqué de maintenir un semblant d'unité de notre Ordre avec les soucis venant de Ravenna. Mais, vous êtes là et c'est une bonne chose. Je vais tenter de vous répondre à quelques unes de vos questions... "

Se tournant vers Yelo.

" Mes petits Moineaux m'ont appris votre existence et j'ai décidé de vous réunir. D'autres Oracles sont en quête à la demande d'Apollon, votre propre mission sera d'un autre ordre. Du doigté, de l'empathie et du charme.. C'est ce qu'il nous faudra pour séduire une bête bien compliquée à entendre raison. "

Il était clair qu'il serait délicat de discuter avec eux. Au nom d'Apollon ? Il était enfermé. Pour l'Augure ? C'était la même situation et seuls les mots de ces deux êtres étaient dignes de Foi. Le Grand Maître des Moineaux estimait sa tâche immense et celle de la diplomatie était la partie la plus fragile. Soupirant, il se tourna enfin vers l'un des chevaux de feu.

" Oui, bien évidemment. Notre Ordre existe depuis la nuit des temps, nous sommes les gardiens des grands cycles, des arts et de la maitrise de la nature. Ce cycle de termine et la Tour des Vents est tombée suite à la guerre que les Byzantins nous ont déclaré... Nous avons perdu. Nos alliés ont fait ce qu'ils ont pu mais notre ennemi est trop puissant. La déesse protectrice des Byzantins, Athéna, a scellé notre Dieu dans une jarre. Cruelle habitude de sa part. Nul ne sait où elle se trouve mais les lois de Zeus lui interdisent de disposer de cette jarre dans son Sanctuaire. Alors, où est-elle ?... "

Un lourd silence se fit.

" Je n'ai pas de réponse à cela. Son représentant divin, mon ami, Cuchulainn, s'est fait faire prisonnier afin de desserrer l'étau qui pouvait briser à jamais notre Ordre. Il est depuis au Sanctuaire, entre quatre murs, sous la garde de ces chiens de Saints. "

Soupirant.

" Les survivants de notre Ordre... comme les nouveaux Éveillés... sont actuellement recherchés par un suppôt de l'actuel Grand Pope, le Général Narsès. Ce méprisable individu a mis en esclavage les nôtres, nos artistes et nos meilleurs manouvriers à sa solde afin de construire son palais. Il cherche et pille nos trésors avec le plus vif intérêt. Si vous vous êtes sentis traquer ou autre.... vous devrez prendre garde, vous serez alors en danger immédiat. "

Il tapotait avec une certaine anxiété la sacoche sur la table. La menace que représentait Narsès était grande, il avait des espions un peu partout et Marcus avait sauvé ce qui pouvait l'être. Les guerriers, ces fameux Corona Saints, créaient énormément de difficultés. Cependant, il devait veiller comme il le pouvait aux intérêts des Oracles, au moins les faire survivre tout simplement. Il ne pouvait rien faire d'autres.

" La raison, pour laquelle je vous ai sollicité, est que je veux reprendre dialogue avec d'anciens amis. Ils sont farouches, violents et énormément aptes à la moindre querelle. Mais, dans les moments les plus difficiles, ils ont été là pour nous. Je parle des serviteurs d'Arès, les Berserkers. Je ne peux rien vous obliger mais j'aimerai que vous partiez dans leurs lointaines terres, afin de prendre contact et de faire au mieux pour nouer des liens à nouveau. "

Et pour cela, le Grand Maître avait décidé d'utiliser une des rares prises de guerre qu'il avait à sa disposition. Ce n'était pas une tête ou le sang d'un ennemi, c'était une oeuvre d'art en quelque sorte. Elle attendait patiemment dans sa sacoche que la discussion avança dans le bon sens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdonisAdonisArmure :
Oracle du Marionnettiste

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu1200/1200[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge600/600[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune1350/1350[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptyDim 7 Juin - 13:03
Voilà qu'ils se trouvaient tout droit devant l'homme que Adonis cherchait depuis si longtemps. Chacun y allait de sa remarque, de ses questions, et il était appréciable de pouvoir échanger en buvant un nectar aussi précieux. Kyrios eut les mots justes : cette rencontre allait permettre de les aiguiller, de ne plus les laisser isolés dans le combat qui arriverait tôt ou tard. Connaître ce que l'on était et savoir où on allait étaient deux choses différentes. Pour Adonis, la seconde partie dépendait exclusivement de cet homme. "Trouve Marcus". C'était fait.

Le médecin prit en compte que les Moineaux de cet homme lui permettait de se tenir informé des événements du monde. Il les avait trouvé, preuve de l'efficacité de son réseau. Kyrios était entré dans le vif du sujet très rapidement. Ses questions étaient pertinentes et le médecin attendait avec une certaine impatience les réponses. Et Marcus semblait disposé à les éclairer. Apollon avait été enfermé dans une jarre par la déesse de la Sagesse. La Tour des Vents avait sombré. L'emprisonnement de l'Augure de leur Dieu. Les choses allaient de mal en pis alors d'où viendrait la lumière ? De Cuchulainn, déjà. Si son arrestation avait permis aux autres Oracles de s'en sortir, c'était déjà en soi un excellente nouvelle. Mais on ne pouvait décemment pas laisser la Voix d'Apollon entre les mains d'Athéna.

Mais un autre ennemi attendait son heure. Narsès ? Il pillait les richesses et la culture d'Apollon et de ses suivants. Il y a peu de chose qui mettait Adonis en colère. Mais ça, ce fut un déclencheur. Sa main se resserra autour du pommeau de sa canne. Escula tourna son regard reptilien vers lui, sa langue sortant plusieurs fois, comme s'il cherchait à ressentir les émotions de l'élève d'Asclépios. Ils étaient traqués, devaient se montrer prudent. Logique en sommes. Vint aussi la raison de leur convocation. Une mission particulière visiblement, demandant une certaine dose de diplomatie et de charme. Piqué au vif, le marionnettiste tendait l'oreille. Les guerriers d'Arès. Rien de moins.
    - Si cela peut servir les intérêts d'Apollon, je me mettrais en marche. Je vous l'ai dit, mon maître m'a commandé de vous trouver et m'a dit que vous seriez un guide. Moi, Adonis, porterait la parole d'Apollon sur les terres des seigneurs de Guerre.

Il était amusant pour lui de s'imaginer, en tant que médecin, parcourir les terres des Berserkers. Un médecin parmi les Fauves. Ils le mépriseraient sans doute. Mais il n'en avait cure. Car le médecin était bien plus qu'une simple âme guérisseuse. En son for intérieur et dans son sac se trouvaient ses armes les plus redoutables.
    - Vous avez fait mention des alliances passées et de l'aide que les Berserkers ont apportée aux Oracles. Je suppose que cela a toujours fait l'objet d'un paiement. Que pouvons-nous leur apporter en gage de paix, en gage de notre amitié, pour que ceux-ci daignent tendre l'oreille ? Je ne suis qu'un humble Marionnettiste, je doute que mes talents puissent satisfaire des guerriers ayant soif de combats.

Encore que, c'était à voir. Apollon ne choisissait pas ses Oracles que pour leurs talents dans les arts ou pour porter les Vents de par le monde. Ils étaient des guerriers. Asclépios lui avait expliqué avoir toujours détesté les combats et qu'à chaque fois qu'il avait pu l'éviter, il avait veillé à ne pas frapper. Mais comme il le lui avait toujours dit : "Ne pas aimer combattre ne signifie pas que je ne sais pas porter la mort si l'on l'y oblige". Il en avait fait sa doctrine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2056-adonis-oracle-du-mar
YeloYeloArmure :
Chlamyde du Silence

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu1200/1200[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge450/450[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (450/450)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune1300/1300[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (1300/1300)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptyMer 10 Juin - 10:15
    L'aplomb assidu des questionnements de Kyrios avait eut don de subjuguer l'expression de Yelo qui, impressionné par son tact ainsi que par son assurance, manquait certainement parfois d'audace et d'aisance quant à ce qui le concernait. Sa mine désagrégée en disait long sur la condition des Oracles, qui bénéficiaient davantage d'un statut d'outsiders plutôt que de meneurs. Allaient-ils pâlir sous le joug de ces opposants multiples ? Seuls leurs agissements prochains seraient aptes à faire évoluer leur sort futur.

    Le jeune homme avait beau le nier autant qu'il le voulait, un fugace sentiment de frayeur venait de traverser l'intégralité de son corps l'espace d'un court instant, tel un flash foudroyant, à la désignation de leurs rivaux ancestraux. Le clan des Berserkers symbolisait mieux que quiconque la quintessence de cette crainte à ses yeux, car ils représentaient l'antithèse de sa propre contenance, lui qui prônait si ardemment la sérénité de l'être et la paix sentimentale. Cette mission s'apprêtait à devenir une véritable épreuve pour sa psychologie, et lui permettrait peut-être de faire front face à ses démons dans l'optique d'élever son courage vers l'orée de la lumière.

    La réminiscence des enseignements d'Adonis se fit soudainement vive et raviva la hardiesse qu'il lui avait inculqué jadis. L'Inspiré devrait avant toute chose miser sur ses qualités propres, et passer outre ce genre de complexes d'infériorité. L’assistance de Kyrios saurait également à n'en point douter apaiser ses sinistres angoisses. L'esprit collectif allait être un élément déterminant, un avantage à saluer et ne pas négliger.

    - Si mon maître de caste vous offre sa confiance, vous pouvez en attendre de même de ma part autant que faire se peut. Mon silence est vôtre. Puisse cette quiétude et mon oblation vous seoir au mieux afin de calmer l'animosité de ces combattants belliqueux, affirma-t-il le regard chargé d'entrain, ce qui détonnait comiquement avec le spectre de son teint livide.

    D'après les dires ponctués du Mécène des Arts, cette gageure se caractériserait par la nécessité d'un doigté distingué, tandis que l'éloquence du jeune Oracle se connotait parfois d'une allure trop directe et franche, raison de plus pour effectuer un travail introspectif en amont. Dans les dédales de cette terre guerrière, la moindre erreur de langage ne saurait sûrement être pardonnée, tant la lisière entre alliés et ennemis s'avérait parfois fine et reposait sur un équilibre rigoureusement instable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2090-yelo-oracle-du-silen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1969-yelo-oracle-du-silence
KyriosKyriosArmure :
Chlamyde d'Actéon

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu1000/1000[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge550/550[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (550/550)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune1150/1150[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (1150/1150)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptyMer 10 Juin - 21:43

Détermination et volonté


Je ne tardai pas à me retrouver sous une cascade d’informations que me donnait le Mécène. Il en savait beaucoup plus que nous et c’était là une très bonne chose. Il saurait nous aiguiller et nous indiquer la direction à prendre afin qu’on ne s’égare pas dans cette nouvelle vie que nous avait offert notre dieu disparu. Il énonçait un nombre d’informations qui ne m’étaient pas parvenues jusqu’à maintenant. J’avais cependant eu quelques doutes mais ceux-ci disparaissaient à mesure que Marcus déversait son savoir.

Ainsi donc la déesse Athéna était entrée en guerre contre le dieu du soleil et l’avait vaincu...quelle triste histoire en effet. D’autant plus qu’elle ne s’était pas arrêtée là, elle l’avait scellé dans une jarre dont l’emplacement demeurait encore inconnu aujourd’hui. Quelle fourberie de sa part. Les lois de Zeus lui interdisaient de garder cette jarre dans son sanctuaire mais respectait-elle réellement les directives de son divin père ? J’avais mes doutes sur la question. Bien qu’Apollon ne se trouvait pas au Sanctuaire d’après les dires de Marcus, une autre personne d’une importance capitale s’y trouvait et était un prisonnier d’une valeur inestimable aux yeux de tous. Il s’agissait d’un dénommé Cuchulainn, ami du Mécène et représentant divin d’Apollon sur Terre. Information enregistrée.

Un frisson me gagna lorsqu’il annonça que plusieurs personnes avaient été réduites en esclavage par un allié du Sanctuaire. Ce statut faisait de lui notre ennemi et il était indispensable de s’occuper de cet odieux personnage. La description rapide que fit Marcus de ce Narsès me glaça le sang. Non pas de crainte mais bel et bien d’une certaine rage et d’une envie de sauver ces personnes. Néanmoins, je contenais mes pulsions héroïques et demeurais à la place qui était la mienne à cet instant. Sa mise en garde me fit sourire lorsque je réalisai que en effet, j’étais en danger après avoir été attaqué par des chevaliers au service d’Athéna mais que je m’en sortais plutôt bien jusqu’à présent.

Mon attention fut attirée par la sacoche qu’il avait posée sur la table et qu’il tapotait sous mon regard interrogateur. L’envie de lui demander ce qu’elle contenait me brûlait les lèvres mais il imposait un certain respect et je le laissai donc terminer. Je n’étais de toute évidence pas prêt à entendre ce qu’il allait nous annoncer.

- Arès, les Berserkers, répétai-je à voix basse. Farouches et violents. Eh bien, quoiqu’il en soit, nous n’avons guère le choix au vue de la situation à laquelle nous faisons face. Nous sommes non seulement sans dieu mais aussi sans représentant divin pour ne pas dire seuls. S’il y a une infime chance de pouvoir rallier ces guerriers à notre cause, nous devons le faire.

Je pris une grande inspiration et tentai de réfléchir à une approche. Je ne connaissais pas les us et coutumes de ce peuple mais d’après la description que Marcus en avait fait, ils aimaient se battre. Alors quoi ? Allaient-ils nous demander de prouver notre valeur, notre force ou notre courage ? Etaient-ils aptes à réfléchir autrement que par les armes et la violence ? J’abandonnai toute réflexion à leur sujet et soupirai.

- S’ils nous ont aidé auparavant, peut-être qu’en ralliant nos forces et en frappant ensemble, nous y gagnerions tous quelque chose. Nous ne pouvons pas laisser ces pauvres gens entre les serres de ce Narsès. Mécène, moi, Kyrios, Oracle de l’Aube Nouvelle, mènerai cette mission à bien en compagnie de Yelo et Adonis ici présents.

Je m’étais levé et je faisais face à Marcus, déterminé et fier qu’il me laisse l’opportunité de prouver ma valeur mais aussi de pouvoir sauver ces personnes innocentes. Néanmoins quelque chose me taraudait et je ne pus réprimer ma soif de savoir. J’arrivai au seuil de tolérance de ma curiosité et je craquai. Jetant un coup d’œil sur la sacoche, je devais savoir ce qu’elle contenait, quitte à passer pour un petit insolent mal éduqué.

- Qu’y a-t-il à l’intérieur ? Demandai-je humblement en toisant l’objet, attendant une réponse...si réponse il devait y avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1820-kyrios-oracle-d-acte https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1813-kyrios-oracle-d-acteon
MarcusMarcusArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptySam 13 Juin - 11:48
Les choses se déroulaient au mieux finalement. Versant du vin à ceux qui n'en avaient pas actuellement, il posa ensuite le broc de vin sur le côté. Puis, sa main se posait sur le cuir de la sacoche afin de l'ouvrir avec soin. Une légère lumière dorée en émanait. Il prit alors ce qui se trouvait à l'intérieur pour en sortir un avant bras d'armure. Une légère pointe était visible à la coudière et des entrelacs grecques gravés sur les côtés.

" Voici la pièce maîtresse de nos discussions. C'est l'avant-bras que nous avons récupéré suite à la guerre, elle appartient au chevalier du Taureau. Nous avons donné le bras qui se trouvait à l'intérieur aux Mystes d'Hermès. "

Puis, se tournant vers le Cheval d'Actéon.

" Oui. La situation n'est pas la plus évidente, il nous faut survivre, rassembler nos forces afin d'aller de l'avant. Athéna a pu enfermer le soleil, elle ne peut empêcher la course de ses rayons. La discrétion se doit d'être présente et nous devons renforcer nos positions, aussi précaires soit-elle. "

Il referma la sacoche avec le bras d'armure dedans. Avec soin, il la ferma les cordelettes et la tendit à Kyrios.

" Je vous la laisse donc, pas d'autres questions ? "

Si tout était dit, le Grand Maître des Moineaux allait repartir à ses affaires. Le temps pressait d'une certaine manière.

Citation :
Marcus a donné l'avant bras de l'armure du Taureau à Kyrios

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AdonisAdonisArmure :
Oracle du Marionnettiste

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu1200/1200[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge600/600[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune1350/1350[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptyVen 19 Juin - 11:42
Adonis écoutait le reste de la conversation, mettant un point d'honneur à ne pas intervenir plus que de raison. Les uns et les autres exprimaient ce qu'ils pensaient de la situation et Kyrios aussi s'interrogeait sur le contenu du sac. Ce qui fut sans doute l'un des points les plus importants de la discussion. Comme le soulignait Marcus d'ailleurs.

Une prise de guerre qui concernait un des guerriers d'Athéna. La surprise ne manqua pas de se peindre sur le visage du Marionnettiste, mais de manière si fugace qu'un observateur extérieur n'en aurait rien vu. En sa qualité de Patron du Théâtre, Adonis ne dévoilait pas si aisément ses sentiments, quels qu'ils soient. Il en allait ainsi depuis qu'il était tout jeune, avant même de connaître le monde dans lequel il vivait. Qu'importe en tout cas ses sentiments, il avait devant ses yeux une des pièces d'armure du Taureau. Un avant-bras. Comment s'y étaient-ils prit pour l'obtenir, voilà quelque chose qui intriguait le médecin mais cette question ne revêtant aucun intérêt, il préférait la taire.

Par contre, cela constituait une raison supplémentaire de se montrer prudent à l'excès. Adonis le savait : on ne perdait pas ce genre d'objet. Le Taureau était sans doute à sa recherche, ainsi que d'autres chevaliers, il ne pouvait en être autrement. Il était donc délicat d'entreprendre ce périple sans veiller à ne pas se faire surprendre. Alors que Marcus confiait le présent à Kyrios, ce dernier s'avança d'un pas.
    - Aucune question pour ma part. Nous veillerons sur le cadeau et ferons en sorte que cette alliance soit menée à bien. Si mes compagnons l'acceptent, j'aurai simplement une remarque, une demande.

Il se tourna tour à tour vers eux, laissant son regard s'attarder sur Kyrios.
    - Il est impossible que de puissantes forces ne cherchent pas à récupérer cet objet. Notre route sera longue, les dangers nombreux. Pendant le voyage, je resterai un peu en arrière et veillerai à ce qu'aucune force ne puisse nous pister sans qu'on le remarque. Je crains que ce cadeau ne soulève bien des convoitises, sauf à m'assurer que personne ne sait qui est en possession de cet objet ?

Cette fois le regard se portait aussi vers Marcus. Mais qui pouvait donc assurer ce genre de chose ? En ce monde, les secrets n'en étaient pas vraiment. Et il y avait toujours une personne pour transmettre ce genre d'information. Sa nature poussait Adonis à se méfier de l'humanité, comme des Eveillés. Et même si sa qualité de médecin faisait de lui quelque d'altruiste et de confiant, sa nature de marionnettiste le poussait à chercher les liens qui faisaient bouger les choses. Afin de découvrir qui en était la source.
    - Ainsi donc Yelo entreprendra de sécuriser le colis avec Kyrios tandis que je suivrais quelques lieues derrière, m'assurant de brouiller les pistes. Je sais que cela peut paraître étonnant, voir un peu maniaque... Mais croyez-en un Maître Marionnettiste : on n'est jamais trop prudent. Si mes compagnons l'acceptent, j'en serai alors plus rassuré.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2056-adonis-oracle-du-mar
YeloYeloArmure :
Chlamyde du Silence

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu1200/1200[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge450/450[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (450/450)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune1300/1300[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (1300/1300)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptyDim 21 Juin - 13:45
    L’expectative des invités, en particulier de l'Oracle d'Actéon, s'aiguillèrent sur ce que pouvait bien renfermer la sacoche confidentielle apposée près du Mécène, qui de par la texture de son cuir épais ne laissait entrevoir aucun indice.
    En guettant Marcus saillir une pièce majeure de l'armure du Taureau, dont les reflets dorés scintillants évinçaient assurément toute forme de litige, les pupilles de l'Inspiré s'écarquillèrent brièvement sous le coup de la surprise. Comment un objet d'une convoitise si importante avait-il bien pu atterrir entre ses mains ? Une chose s'avérait sûre, une justification expliquait la cause de son geste.

    L'hôte de la Basilique prit soin de confier la prise à Kyrios, qui aurait donc la lourde tâche de conserver le butin de guerre, avec tout ce que cela impliquait de dangereux. L'attention pragmatique du jeune homme se dirigea vers son patron, qui était sans doute d'autant plus clairvoyant quant aux risques que suscitait ce présent. Leur compagnon n'était sûrement pas dupe non plus, et les trois camarades allaient devoir se serrer les coudes et faire preuve de finesse pour ne pas attirer la suspicion sur eux.

    Abruptement, la Pythie de Delphes fit démonstration d'une remarque appropriée. Usant de son expérience, elle suggéra aux deux amis de partir en amont pendant qu'il couvrirait leurs arrières. Yelo reconnaissant bien là toute la précaution dont pouvait faire preuve son mentor, et cette proposition ne le surprit qu'à moitié. Lui même éprouvait une certaine considération envers le poids de la charge qui avait été transmise à son confrère, et cherchait un moyen afin d'amoindrir le stress possiblement provoqué chez lui.
    La réflexion ne fut pas bien épuisante, car la réponse à son questionnement coulait de source. L’Oracle du Silence savait quelle devait être sa position.

    - C'est une bonne stratégie de mon point de vue. Il est de mon devoir de rester auprès de Kyrios car je serai le plus apte à m’apercevoir si un quelconque bruit ou mouvement adverse venait à troubler la limpidité de mon silence, et par conséquent pourrait le prévenir au plus tôt si un danger s'approchait de son emplacement et venait à mettre en péril la mission. Il s'agit d'un fardeau lourd à porter et je voudrais alléger cette peine ne serait-ce qu'un tant soit peu, articula-t-il promptement.

    L'heure du départ allait incessamment sonner, mais l'équipe était manifestement prête à entamer ce genre de mission... Quête ?... Chose ?
    Restait à savoir les résolutions qu'allait prendre Kyrios pour le bien de leur réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2090-yelo-oracle-du-silen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1969-yelo-oracle-du-silence
KyriosKyriosArmure :
Chlamyde d'Actéon

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu1000/1000[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge550/550[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (550/550)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune1150/1150[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (1150/1150)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptyMar 23 Juin - 14:24

Fardeau et responsabilité...la frontière n'existe pas


Cette réponse que j’attendais ne tarda pas, à vrai dire elle fut présentée à moi à la vitesse d’un éclair fendant le firmament. Je n’avais qu’aperçu Marcus nous servir du vin alors que mon attention était monopolisée par cette sacoche et son contenu si mystérieux. Il l’ouvrit. Une lumière dorée s’en échappa, faible mais fervente. Il se saisit de l’objet en question et nous le montra de manière à ce qu’aucun de nous trois ne demeure dans le pyrrhonisme. Un avant bras d’armure, doré, magnifique avec quelques inscriptions grecques que j’aurais pu certainement lire si je m’étais donné le temps de le faire. Ce fragment d’armure appartenait au chevalier d’or du taureau. Une armure portant le nom d’une des nombreuses constellations du ciel ne pouvait appartenir qu’à l’ordre d’Athéna. Je restai silencieux retenant mon attention sur le Mécène jusqu’à ce qu’il eut terminé de nous parler.

Je me tournai alors vers Adonis qui attira mon attention dès que j’entendis le son de sa voix. Il nous exposait là des faits et une stratégie quant à notre périple. Il avait raison et seul un fou l’aurait nié. Nous allions être confrontés à des forces redoutables et infatigables. Certains cherchant à nous éliminer et d’autres à nous faucher cet artefact dont l’importance était criante. J’approuvai sa stratégie d’un hochement de la tête, lui montrant qu’il avait dès lors ma confiance la plus strict. Yelo allait donc se charger de la protection de l’objet avec moi. Qu’il en soit ainsi.

Le jeune Oracle du Silence montrait lui aussi une confiance et un aplomb qui étaient tous deux honorables. Il se faisait confiance et semblait avoir une véritable outrecuidance en ses capacités. Il était rassurant d’avoir des alliés de ce poids à ses côtés dans cette mission au royaume des Berserkers. Je lui adressai un sourire franc et presque fraternel tandis que je me tournai vers Marcus.

- Nos arrières seront bien gardées, commençai-je tentant de me montrer aussi braves que mes deux compagnons. Puisse le Soleil éclairer notre route et faucher nos ennemis.

Je me saisi du paquet que me tendait le Mécène et l’accrochai dans mon dos. Je fis entrer volontairement mon cosmos en contact avec le colis afin de l’envelopper d’une fine couche d’énergie le rendant imperceptible. Tant qu’ils seraient sur mon dos, ce paquet et son contenu demeuraient inconnus mais je devrai émettre cette énergie continuellement si infime soit-elle.

- Il est temps Marcus, lançai-je prêt à prendre la route. Nous honorerons notre mission. Indiquez-nous la voie à suivre et nous irons de ce pas accomplir cette tâche. Yelo, Adonis, tant que je porterai ce paquet, personne n’en découvrira le contenu, je...non… nous comptons sur vous. Le sort de beaucoup peut dépendre de cette mission. Une fois sur les terres d’Arès nous verrons ce dont ce bras de minotaure est capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1820-kyrios-oracle-d-acte https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1813-kyrios-oracle-d-acteon
MarcusMarcusArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-bleu0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-rouge0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) G-jaune0/0[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)   [Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis) EmptyMar 23 Juin - 19:51
Le Grand Maître des Moineaux opina à toutes les remarques des élus d'Apollon. Il n'avait plus rien à leur dire actuellement... Puis, soudain, lui vint une dernière réflexion.

" S'il m'arrivait quoi que ce soit pendant mon absence... Vous donne ceci. "

Un simple petite boite était posée sur la table.

" Vous devrez la confier à La Pythie de la Peinture, de son art dépend la naissance d'une nouvelle Tour des Vents. Elle est la seule qui peut ouvrir le Tableau Monde, le chef d'oeuvre d'art d'Apollon.... Les Quatre Pythies devront être alors rassemblées pour redonner à notre Ordre le symbole de cette nouvelle Ere. Il existe sous cette Basilique un endroit secret, s'il m'arrivait quoi que ce soit... la peinture sera la clé vous menant là bas... "

Ses propos étaient décousus, il s'en rendit compte avant de réexpliquer plus simplement.

" Esmelia sera la seule à dévoiler les secrets de notre ordre qui se cachent sous dans le Caveau du Premier Pape. S'il m'arrivait quoi que ce soit, faite la venir ici même ! Qu'Apollon vous garde et que tout se passe au mieux, je dois y aller... "

Le Grand Maître quittait les lieux, visiblement soucieux. Mais la mission des Oracles n'avaient que trop tarder.

Citation :
Les PJ obtiennent une boîte en vert laqué, à l'intérieur se trouve 8 ampoules avec les pigments les plus rares. Un cosmos est palpable dessus, quasi divins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Mi-Janvier 553] Réminiscence d'une alliance (ft. Kyrios, Yelo & Adonis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Italia :: Rome-
Sauter vers: