Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu527/950[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (527/950)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge900/900[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1200/1200[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1200/1200)
Message [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyMer 3 Juin - 21:50
Sortant du temple de Poséidon revêtue de son écaille, la nouvelle Générale quitte la zone pour retourner dans celle de l’Indien. Elle aime cet endroit, il est à son image, un côté voué aux arts de la guerre et du combat, l’autre au calme et à l’insouciance. Enfin, chez elle ça se traduit plutôt par de l’indifférence, mais nous ne sommes pas loin ! Elle prend un malin plaisir à faire le trajet, fière de montrer à tous qu’elle a réussi et bientôt la rumeur de sa nomination s’étendra comme une traînée de poudre. Fidèle à elle même, elle garde la tête haute et marche d’un pas rapide. L’heure est à la fête et elle a hâte.

C’est avec ses anciens camarades d’entraînement et ses nouveaux élèves qu’elle souhaite fêter l’événement, après tout, elle est à présent leur Maître d’Armes. Au pilier, l’information est diffusée et rendez-vous est donné pour la soirée dans la grande taverne populaire de son quartier, celle là même qu’ils aiment le plus fréquenter après leur journée d’entraînement ou de travail. En attendant l’heure, elle se repose dans l’un des parcs, pour une fois elle ne fait rien de particulier, son esprit est bien trop occupé à mettre en place les moindres détails de son plan. Elle se connaît, elle ne trouvera pas le sommeil tant que tout ne sera pas régler alors elle laisse ses pensées progresser afin d’être libérée.

Le soir arrive. Un instant elle reste là à observer la clarté du jour laisser place aux lumières des Feux marins. C’est un spectacle différent d’un coucher de soleil, mais cela n’en est pas moins plaisant à admirer. Soudainement elle se redresse et rejoins l’autre partie de sa Zone, celle où le calme n’est plus car toujours animée de jour comme de nuit, tantôt par les combats, tantôt par la vie du centre et son petit marché ou tantôt par les amusements nocturnes des tavernes. Les soldats viennent s’y détendre, rire, jouer aux dés, aux pions ou aux astragales par exemple et se raconter leurs progrès et leurs exploits. Jamais elle n’y avait mis les pieds, trop occupée à respecter à la lettre l’emploi du temps préparé par sa mère. Mais ses dernières années de temps libre, elle avait découvert le plaisir d’y passer quelques soirées. Elle y appréciait l’ambiance désinvolte, simple et gaie presque autant que le rhum ! Ah s’il y avait bien un endroit où elle pouvait en trouver c’était bien là.

Elle s’installe au bar après avoir salué tous les présents de sa voix claire et forte par un bonsoir lancé à la cantonade. Perchée sur son tabouret, elle passe commande.

- Sert moi ton meilleur rhum tavernier ! Ce soir est soir de fête !

Elle sourit en coin et balaye la salle de son regard sombre pour voir qui a répondu à son invitation. Ça et là elle reconnaît d’anciens adversaires. Il y a aussi de nouvelles têtes, de nouvelles recrues dont elle a hâte de jauger les capacités dès qu'elle commencerait la reprise de leur formation. Dès que son verre lui est donné, elle le lève à leur encontre pour trinquer de loin avec eux. Pour le moment, ils n’osent pas l’approcher, c’est qu’elle n’a jamais été très loquace avec eux. Ils sont d’ailleurs très étonnés de la voir dans un tel endroit mais depuis sa période pirate, elle a appris ce que c’est de s’amuser. Travailler d’arrache-pied c’est bien et ça paye d’ailleurs, mais pour garder un équilibre parfait il faut également nourrir l’esprit. Le divertissement en est une bonne façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyJeu 4 Juin - 13:18

— Eh, les gars, vous avez entendu ça ? Paraît qu’une soirée se prépare du côté du pilier Indien, le nouveau Gardien aurait lancé les invitations !
— Étonnant, mais en quoi ça nous concerne ?
— Bah, je ne sais pas, on pourrait y aller non ? C’est dans la grande taverne populaire, vu l’ambiance, on devrait pas trop galérer à trouver !

Indomptables, les rumeurs parcourent les ruelles, s’infiltrent dans les oreilles intéressées et engendrent les prémices de la rêverie, des réflexions, des désirs. En tapinois, les commissures s’étirent, s’imprègnent de malice et, mussée dans l’ombre, la silhouette se retire. Parfois, les âmes se dispersent, disparaissent pour un temps  et, pour des raisons qu’elle ne souhaite guère mentionner, le précédent Chrysaor s’était évaporé de la cité ; une brève douleur s’empare de ses organes, constatant que cette chance parvient à d’autres.

Toi, tu as le droit.

Une jalousie silencieuse. Un sentiment imperceptible déchire l’esprit, le corps de l’intérieur, tant est si bien que la demoiselle se questionne sur la manière dont cela marquerait ses traits, s’ils n’étaient pas enveloppés par les chimères.

Dans ces maigres informations résident, toutefois, des opportunités à saisir. En effet, le successeur souhaite échanger un moment avec les autres, quels qu’ils soient, et vraisemblablement certaines têtes se montreraient-elles. Des renommés autant que des inconnus. En outre, les possibilités se dessinent, tandis qu’elle imagine ; les occasions se présentent, s’acceptent ou se refusent, parfois non sans difficulté. Cependant, cette beuverie se révèle être une aubaine pour observer, apprendre et juger ceux qui partagent les tâches qui lui sont confiées.

Une personne peut en cacher une autre, selon l’environnement, les contacts qui l’entourent.

Le sable s’écoule dans la prison cristalline et déjà une masse basanée pénètre-t-elle dans ce qui serait, sous peu, un berceau d’alcool et de rires. Subrepticement, les orbes Bleuets furètent de part et d’autre de la pièce, cessent et se posent sur celle qui, accrochée à son siège, commande le meilleur rhum de l’établissement.

Les fils entrent en mouvement, sans autre et, vêtue de son plus simple appareil, l’Atlante se rapproche. Un geste, un tabouret qui se tire vers l’arrière, et déjà le corps s’installe-t-il, dépourvu de toute honte. L’attention se porte alors sur le Chrysaor, dévoilant par la même des lippes amusées.

— Désolée, j’peux m’installer avec toi ? Moi c’est Helin ! Ah, tavernier, attendez, la même chose qu’elle, merci !

Un instant, son regard se perd sur l'amas de métal dont l'autre s'accoutre.

— C'est une belle Scale que t'as là, félicitations !

À lire:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu1350/1350[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge900/900[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1350/1350[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyJeu 4 Juin - 17:50
Suite à la nomination de la nouvelle Générale, celle-ci avait prit la décision de fêter l'événement comme il se doit. La nouvelle s'était ainsi répandue jusqu'au temple du Légat, apportée par certains des gardes en poste. Plus par curiosité que par intérêt, il les avait alors questionné et il avait obtenu réponse à ses questions. Il avait alors prit note avant de regagner son bureau.

Quelle ne fut pas sa surprise, moins d'une heure après, de voir Aurora débarquer avec ce sourire qu'il lui connaissait si bien. Le genre de comportement qu'elle avait quand quelque chose d'excitant se produisait au sein du sanctuaire sous-marin. Déposant la plume dont il se servait pour rédiger son rapport, il porta son attention vers elle. Puisqu'il la connaissait si bien, il ne lui était pas difficile de deviner. Et s'il n'en montrait rien, intérieurement il jubilait.
    - Tu ne devineras jamais ce que je viens d'apprendre, Orphéus.

Elle le regardait de ses yeux bleus, attendant qu'il tente une réponse. Pour ensuite lui balancer dans la tête la réelle information qu'elle avait à lui donner. Un jeu dont elle était habituée depuis des années. Mais cette fois, elle ne le surprendrait pas. Il fit mine de réfléchir quelques instants et constatant l'impatience de celle-ci, il se mit à rire avant de répondre :
    - Laisse-moi essayer. La Générale Asteria a décidé d'organiser de quoi faire la fête directement sur son territoire ?

Voilà. C'était exactement pour voir cette tête là qu'il avait autant attendu. La voir bouder, la voir se demander comment il avait fait. Avant de laisser place au sourire de nouveau. Il avait joué le jeu, elle ne pouvait pas lui en vouloir.
    - Toi, je ne sais pas mais moi, j'y vais. J'ai envie de m'amuser un peu. Et ça me fera du bien. Tu devrais venir toi aussi. Après tout, tu as besoin de t'amuser !

Poussant un bref soupir, il jeta un oeil appuyé vers la pile de papiers qu'il devait signer ou renvoyer au Sénat, ne serait-ce que pour obtenir des accords de financement sur certains travaux qui en avaient besoin. Elle haussait déjà les épaules, se contentant de lui tirer la langue.
    - Et que penseraient les Généraux ou les soldats de voir leur Légat accoudé à un bar, à boire ? En plus, nous savons toi comme moi comment peut finir ce genre d'événements. J'ai déjà donné des ordres pour que des unités restent en patrouille à proximité. Mais je serai plus laxiste que d'ordinaire : je ne donnerai l'ordre d'intervenir que s'il y a vraiment un gros problème à régler.

Il pensait évidemment au cas Emrys/Endymion, la scène de ménage la plus récente qu'il y ait eu. Il espérait que les Généraux, même s'il avaient le droit de s'amuser, sauraient quand même faire en sorte de ne pas se taper dessus avant la fin de la soirée. Les ordres du Légat avaient été clairs et gradé ou pas, quiconque dépasserait les limites à cause de l'alcool serait immédiatement appréhendé. Pour autant, il était tenté lui aussi de s'y rendre.
    - Je me déciderai au dernier moment. Mais toi, amuses-toi. Tu as raison, tu en as besoin.

Attrapant son frère par le cou, elle lui déposa un énorme bisou sur la joue avant de partir en riant. En dépit de leur âge, elle gardait son âme d'enfant. A moins que ce ne soit que pour le faire sortir de ses gonds ? L'un n'excluait pas l'autre en tout cas. Et c'est ainsi que le soir vint. Et sa décision fut prise. Non pas de s'y rendre physiquement mais plutôt d'utiliser le don qui était le sien pour jeter un oeil à la soirée, histoire de s'aérer la tête en quelque sorte. C'est ainsi qu'il regagna sa chambre, donnant ordre aux soldats en faction que personne ne puisse le déranger, sous aucun prétexte. Ils avaient l'habitude de ces consignes et acquiescèrent. Se mettant en position de méditation, il ferma les yeux, abaissa peu à peu son rythme cardiaque et quelques instants après, sa forme spectrale apparaissait près de l'endroit où la fête aurait lieu.

L'avantage d'un tel déplacement est qu'il était instantané. L'inconvénient, c'est qu'il ne pourrait pas réellement participer à la fête en tant que telle. Mais il apprécierait - il en était sûr - de pouvoir être quand même là. Un rapide coup d'oeil lui permit de constater que les gardes étaient disposés comme il l'avait ordonné. Parfait. Il arrive. Entre. Voit Asteria. Une autre femme. Et là, sa soeur qui le remarque pour fondre sur lui.
    - Et bien tu es venu finalement. Bon, t'aurais pu faire l'effort de venir "en personne" mais j'apprécie le geste. Je boirai pour toi, ne t'en fais pas.

Et déjà elle s'éloignait, à la recherche d'une choppe. Et d'une personne avec qui tailler le bout de gras. Si d'ordinaire elle était discrète, ce soir il pouvait mettre une croix dessus. Lui trouva un coin relativement tranquille. Observant tout ce beau monde. Une certaine fierté à l'esprit... Ces hommes, ces femmes, ils méritaient tous qu'il se sacrifie pour eux. Et il ne put s'empêcher de penser au grand absent. Alvis.


Citation :
Rêve pour Orphéus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu1200/1200[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge600/600[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1350/1350[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyJeu 4 Juin - 23:52
« Mêlez-vos à vos hommes. Apprenez à les connaître, cela renforcera les liens. »
Emrys était tombé sur des phrases idiotes de ce genre en parcourant un quelconque ouvrage de sa bibliothèque. Ouvrage qu’il jura de brûler à peine de retour dans son havre de tranquillité. Pourtant, sa première réaction fut de se dire que c’était clairement de la connerie. Il ne voyait tout simplement pas l’intérêt de faire cet effort alors qu’il était possible de forcer le respecter l’obéissance. Pourtant, l’idée resta dans son esprit.
Ainsi, lorsqu’il apprit qu’une nouvelle Chrysaor avait été nommée et qu’elle fêtait ça, il se dit que c’était une occasion. Il n’avait même pas eu l’occasion de rencontrer le précédent que ce dernier avait dû se défaire de son rang. Et voilà que déjà il était remplacé par une dont il ne savait rien. Lui qui aimait être préparé, la situation ne pouvait lui plaire.

Il vit donc en cette fête l’occasion de, peut-être, faire d’une pierre deux coups. Mais il était évident que le fait de se rapprocher de ses hommes était quelque chose qu’il pouvait oublier. Il fallait dire que sa méconnaissance des célébrations de ce type n’aidait guère. Il s’était dit que venir vêtu de sa Scale était une bien mauvaise idée, si bien que sa tenue était civile. Mais, noble jusqu’au bout des ongles, elle n’en était pas moins remarquable. Elégante, bien trop pour un tel établissement, entièrement blanche, le contraste avec ses cheveux faisait qu’il lui était bien difficile de passer inaperçu.

Très rapidement il s’installa donc à une table, seul. Pour faire bonne figure il avait commandé un verre, mais c’était à peine s’il l’avait touché. Il observait, attentif. La principale concernée n’était pas encore arrivée. Mais son entrée fut remarquable. Bien sûr, elle fêtait sa promotion. Il était donc logique qu’elle soit habillée de sa tenue officielle. L’Ecaille de Chrysaor, la plus particulière de celles des Sept Généraux car née non pas de l’âme d’un Monstre mais d’un fils de Poséidon. L’érudit avait toujours trouvé cette légendaire des plus fascinants mais n’avait jamais eu l’occasion de s’y attarder, et encore moins d’observer de ses propres yeux l’objet de celle-ci.
De toutes évidence, la reine de la soirée n’était pas comme lui. Bien plus ouverte, bien plus coutumière à la boisson aussi certainement. Rapidement, elle attirait les curieux qui la regardaient, se plaçaient autour d’elle, sans jamais véritablement oser l’approcher. Jusqu’à ce qu’une jeune fille vint s’installer directement à côté d’elle.

Emrys n’était pas de ceux s’imposant dans une conversation sans véritable raison, et rien ne pressait. Il comptait bien faire connaissance avec sa nouvelle homologue, mais la soirée ne faisait que commencer. Son regard balaya alors la salle, cherchant d’autres visages dignes d’un intérêt. Ce qu’il ne mit pas longtemps à trouver. Aurora, sœur du Légat. Sans ce dernier, certainement bien au dessus de telles frivolités. Il était cependant surpris de trouver celle dont le rôle était visiblement de protéger son frère dans l’ombre. Mais ils n’étaient pas en guerre, il était donc logique de ne pas s’attendre à ce qu’une attaque survienne à tout instant.
Aller saluer la sœur de son ami, et seul visage connu qu’il avait aperçu jusque là, lui semblait ds plus logiques. Jusqu’à ce qu’une apparition ne survienne. Apparition qui attira immédiatement la Merinitia quelques instants avant qu’elle ne s’éloigne après un très bref échange. Moment de réflexion. Puis il se dirigea vers le Légat. Ou du moins son image.
    >> Quel dommage de ne pas être véritablement venu, vous manquez tout l’intérêt de telle fête.
Bien entendu, j’étais conscient de l’absence de force dans ces paroles que que le verre à ma main était toujours quasiment plein. Mais cela m’importais peu. Je me doutais que notre cher Légat était ici uniquement pour faire acte de présence, et éventuellement surveiller. Peut-être craignait-il que l’image de l’Amirauté soit ternie par de quelconque débordements ? Ce qui, il fallait l’avouer, était bien souvent le cas lorsque l’alcool se mêlait.
    >> En vrai, il semblerait que l’on puisse compter sur notre nouvelle Chrysaor pour mettre de l’animation...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu527/950[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (527/950)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge900/900[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1200/1200[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyVen 5 Juin - 19:32
La première à s’approcher est une femme, inconnue, enfin ça ne l’étonne pas qu’il y ait plein de nouvelles têtes depuis la dernière fois qu’elle a mis les pieds à Atlantis, c’était il y a sept ans après tout. Et puis comme elle ne sortait jamais, on ne pouvait pas dire qu’elle connaissait grand monde, seulement ses camarades d’entraînement finalement. Elle répond d’un signe affirmatif de la tête. Ce n’est pas comme si elle possédait les sièges de la taverne, ils pouvaient bien tous se poser où ils voulaient. De plus, elle n’attendait personne de particulier. Pas pour le moment, pas avant une semaine ou deux. Autre histoire, autres pensées qu’elle chasse d’un battement de cils. A l’évocation de sa scale, elle sourit en coin toujours aussi fière.

- Merci ! C’est pour ça que je suis là. La lance est un peu encombrante et ça fait longtemps que je n’en ai plus manipulé mais ça ira.

Elle est confiante, les habitudes ça revient vite, surtout lorsque l’on est une acharnée de l’entraînement comme elle. D’ailleurs, il allait falloir qu’elle s’entraîne un peu à user de ses nouvelles techniques que son écaille lui permettait d’exploiter. Peut être que son départ en mission ne serait pas si imminent, pas au lendemain même en tous les cas.

- Moi c’est Asteria Sefirot. Et donc… Marina ? Garde ? Apprentie ?

Ou autre... Elle s’économise des mots en ne faisant pas de phrase. Une habitude chez elle plutôt adepte des ordres clairs et concis. Cela n’enlève pas à la compréhension et quand on sait tout ce qu’elle a blablaté chez le Légat… Mauvaise soirée en perspective pour décider de s’économiser… Ah il va falloir dessécher le fond de sa gorge ! Elle prend une grande lampée de son breuvage et sourit satisfaite. Cette taverne est bien, elle connaît de bon fournisseurs, elle reviendrait à l’occasion. Pas forcément pour rester, mais une petite bouteille à emporter dégustée au calme dans un parc ou au bord d’un lac ça pouvait être sympa.

Elle se tourne dos au comptoir, s’adosse à ce dernier et observe un peu les gens dans la salle. Elle reconnaît Aurora qu’elle salue d’un signe de main et d’un grand sourire. Elle est étonnée de la voir là, mais après tout pourquoi pas. C’est plutôt une bonne chose, tout le monde a bien droit à un peu de détente et de divertissement. Si elle est là alors sans doute que son frère n’est pas loin non plus. Elle cherche de son regard sombre et fini par le trouver dans un coin plus calme, il semble être là sans être vraiment là. Lorsqu’elle capte son regard, elle lui fait un petit salut d’un signe de tête. A sa place, elle aurait fait pareil, se serait mise dans un coin pour surveiller que tout se passe bien et intervenir au besoin. A sa place elle préférerait être tranquille et pas trop dérangée pour profiter simplement du spectacle. Si elle n’est pas étonnée, elle est ravie de sa présence même partielle. Il n’est pas seul, quelqu’un l’a rejoint alors elle les laisse tranquille et reporte son attention sur la demoiselle à ses côtés. Sera-t-elle bavarde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu1350/1350[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge900/900[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1350/1350[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyDim 7 Juin - 13:25
Orphéus eut un sourire face à la remarque de la Sirène Maléfique. Il est vrai qu'il manquerait l'intérêty de cette fête sous cette forme mais il n'était pas là que pour s'amuser. Veiller à ce que les querelles soient contenues était aussi son rôle. Et puis, même sans boire ou danser, il profiterait de l'exceptionnelle ambiance qui aurait lieu ici ce soir. N'était-ce pas finalement tout aussi important que d'être présent physiquement ?
    - Je ne suis pas d'accord avec toi mais je comprends pourquoi tu le penses. Être ici, même sous cette forme, me permet quand même de souffler un peu. Et puis il y aura assez d'Aurora pour mettre l'ambiance pour nous deux. Regarde-là...

Il eut un sourire amusé en voyant Aurora virevolter avec sa coupe entre les invités, semblant prendre la direction des deux jeunes femmes, dont Chrysaor faisait parti. ELle allait en profiter, elle, c'était plus qu'une certitude. Et elle avait raison. Les occasions de s'amuser étaient rares et il ne fallait pas bouder son plaisir. Pour lui, c'était plus complexe mais il préférait rester tel quel. Et puis, il n'avait pas exclu de venir en personne si vraiment l'envie lui prenait.
    - En effet. Et comment l'en blâmer. Elle vient d'obtenir un poste prestigieux, qu'elle convoitait autant que tu convoitais la Sirène Maléfique. Je pense que c'est une bonne idée de sortir un peu des sentiers battus, ici au moins la plupart mettront de côté les tensions de nos fonctions. Pour s'amuser.

Il porta son regard vers Emrys désormais. En bien des points, Asteria et lui étaient semblables. Ils s'étaient entraînés durs pour atteindre l'excellence. Et avaient tout deux prisés l'armure de leur coeur, même si cela avait été difficile.
    - Peut-être que tu ne le sais pas mais elle est une Sefirot et porte les espoirs de sa famille. J'ai hâte de voir ce que le destin lui réserve. Comptes-tu profiter de cette fête toi aussi ? J'ai cru comprendre que certaines de tes rencontres avaient été un peu tendues. Peut-être que là, tu pourrais relâcher un peu la pression. Et puis d'expérience, je sais que l'on peut en apprendre beaucoup sur les autres lors de ce genre de soirées...

Emrys comprendrait le sous entendu. Il était un peu comme lui sur ce point. Aurora avait atteint la tablée des deux femmes, posant son verre bruyamment sur un petit comptoir, éclatant de rire. Elles étaient trop loin de Emrys et de lui pour qu'ils puissent en percevoir les éclats ou les mots échangés mais elle semblait s'amuser.

Et c'était le cas. Alors qu'elle avait rejoint les deux femmes en pleine discussion, elle avait commandé bruyamment un nouveau verre avant de porter son attention sur Asteria et Helin. Elle tint secrète sa réflexion en voyant la deuxième femme. Qui était-elle ? Un fin sourire amusé, elle reporta son attention sur Asteria.
    - Ah ! Superbe idée, si tu veux mon avis. Pouvoir se sortir un peu de notre routine en venant boire un verre ici, j'adore. Toi, tu seras bientôt ma Générale préférée si tu as d'autres idées du même genre. Mais ne lui-dis pas, il serait capable de m'engueuler juste parce que j'ai dit ça.

Elle éclata de rire en désignant l'emplacement où Emrys et Orphéus se tenait. Le Légat croisa le regard de sa soeur et eut une étrange sensation... Elle se moquait ?
    - Vous autres les Généraux, vous avez de la chance. J'adore vos armures.

Serait-ce une pointe de déception dans ses paroles ? Si tel était le cas, elle n'en montrait aucun signe extérieur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyDim 7 Juin - 21:34
Des musiques dévoilées, se dessine les traits d’une certaine fierté. Un sentiment guère surprenant, en effet, lorsque l’on considère la reconnaissance et la confiance placée envers ceux qui possèdent une armure azurée, un pilier à protéger. Un instant, les orbes se perdent derechef sur l’accoutrement du Général assis à ses côtés ; il appert que certaines se montrent encombrantes, mais pas toutes, fort heureusement. Après tout, certaines n'en comportent aucune visible, car la menace réside ailleurs.

Des Lumières apportant une forme d’honnêteté, tandis que les Ombres constituent le berceau du sournois.

Une gorgée, une seconde, et déjà s’étonne-t-elle des informations que cette camarade mentionne. Ainsi, les yeux s’écarquillent, alors même qu’elle absorbe la dernière goutte dans sa gorge, avant que les lippes ne s’entrouvrent en partie.

— Tu sais te battre à la lance ? Impressionnant ! Tu connais d’autres armes ou d’autres techniques de combat ?

La coupe retourne sur la plateforme, vidée de son contenu. En outre, les oreilles écoutent attentivement les bruits aux alentours, mais se focalisent sur un uniquement mot. Sefirot. Ainsi, la nouvelle Chrysaor appartient à l’illustre Famille, celle dont on lui contait les histoires, enfant, dans le but de revaloriser les siens. Une réputation sale leur colle à la peau, faisant suite à des expériences menées et discutables, selon les aînés. Ce sujet, la jeune femme aurait apprécié avoir l’opportunité de l’approfondir avec la génération actuelle, mais, ce soir, le sable ne s’écoule guère pour les débats philosophiques.

— Donc t’es une Sefirot, je vois, tu reprends les tâches de ta famille alors… ! Eh bien, à ton avis, j’ai l’air d’être quoi ?

Les bras s’écartent alors, comme pour l’inviter à mieux l’observer. L’amusement orne ses prunelles, intéressée par l’avis dont l’autre lui ferait part sous quelques instants. Ces fêtes ne sont pas dans ses habitudes, mais, cette fois, l’adolescente se laisse entraîner ; Helin s’avère être la plus sensible et la plus à même de gérer ce genre d’ambiance, là où certains s’enfuiraient sans hésiter. C’est une manière comme une autre d’en profiter, quand bien même le son l’empêche de se reposer. Et pourtant, elle en aurait besoin, après ce long voyage.

Les commissures relevées, elle observe Chrysaor qui lui tourne désormais le dos, entreprend de suivre le mouvement pour tomber sur une sombre albâtre qui danse entre les clients de la taverne. Sûrement, elle s’approche du comptoir avec une gaieté intrigante. Une Aurora, somme toute, bien différente d’à l’accoutumée. Néanmoins, elle confirme par son attitude l’objectif qu’elle s’est fixée plus tôt dans la journée : sa présence, ce soir, se dictait par l’apprentissage, l’analyse du comportement des autres qui, peut-être, changerait.

L’Atlante le sait : avec une dose d’habilité, il est possible de devenir n’importe qui, de prendre n’importe quel trait de caractère.

La masse se retourne vers Aurora qui pose son verre, se présente les commissures relevées ; les prunelles bluets teintées de rires et de sérieux s’ancrent, quelques secondes, sur elle. Si Orpheus le peut, peut-être qu’elle aussi, n’est-ce pas ? Le contact ne dure cependant pas, et la Blanche reporte son attention sur Astéria, discutant joyeusement. Une main se lève alors, commande trois nouveaux verres pour chacune d’elle, et rejoint la conversation pour mieux suivre le doigt qui les dirige vers l’image du Légat. Discrètement, la tête s’abaisse pour le saluer d’un geste bref, avant de se reposer sur les deux femmes. Les armures des Généraux sont belles, il est vrai, mais est-ce seulement ça ? Helin ne peut retenir un rire, à cette mention.

— Eh bien, c'est vrai que les armures sont sans doute pratiques et belles, mais elles ne font pas tout, si ? J’veux dire, c’est une protection, une preuve d’un rang et de responsabilités, certes, mais ça change pas vraiment la personne qui la porte, j’pense.

Son regard se détache, furète de part et d’autre de la pièce.

— On a tous des attributions différentes et chacun protège à sa manière, non ? Au fait, Asteria, la proposition peut te paraître un peu osée, mais j’y pense depuis tout à l’heure, tu serais d’accord pour m’apprendre le maniement d’armes, à l’occasion ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu527/950[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (527/950)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge900/900[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1200/1200[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyLun 8 Juin - 15:54
Ce qui paraît étonnant à Helin est naturel pour la Sefirot qui se contente donc de hausser les épaules. Pouvait-elle vraiment convoiter Chrysaor sans en avoir auparavant appris à manier son arme ? Si certains arrivaient les mains dans les poches au devant du Légat pour avoir une scale avec pour seule raison « hey j’suis éveillé », ce n’était pas son cas. Il y a des écailles qu’il faut mériter et elle aura tout fait pour. Elle opine simplement donc.

- En effet.

Elle ne développe pas parce qu’elle n’a pas envie et qu’elle estime que ce n’est pas nécessaire. La réponse semble logique en fait. Chrysaor, Maître d’armes des Marinas et des gardes doit bien connaître les arts martiaux si elle veut remplir la tâche qui lui est confiée n’est ce pas ? Ce soir elle veut se détendre et ne pas parler combat, bagarre ou attaque. Ce serait comme parler boulot et clairement elle préfère éviter car cela va à l’encontre de ce pourquoi elle est là. Son humeur n’a pas varié et elle prend plaisir à observer les gens autour d’elle. Une gorgée est avalée de nouveau avant de répondre à la question suivante un sourire en coin sur le bout des lèvres.

- T’as l’air d’être une fille.

Aucun rire ne fuse du fond de sa gorge mais elle se marre intérieurement de sa boutade. Bah quoi ! C’est vrai c’est une fille... Quand à ce qu’Helin peut bien être d’autre, elle s’en cogne c’était juste une question comme ça pour discuter, mais si elle ne veut pas répondre elle-même alors tant pis. Aurora les rejoint et Astéria lui offre un franc sourire à son approche. Oui elle l’aime bien cette femme là.

- Héhé. J’espère bien avoir d’autres idées du genre. C’est pas c’qui manque dans le coin des façon de se détendre. Manque les occasions… Mais j’dirai rien pas d’soucis !

Elle sourit en regardant le duo à son tour. Puis sourit de nouveau à sa remarque sur les armures, ainsi qu’à celles d’Helin.

- Ah ça… En effet, ça ne fait pas tout et elles ne se lieraient pas à nous si elles ne reconnaissaient pas notre valeur. Elles nous complètent, nous renforcent. Par contre, dire que ça ne change pas la personne, ça dépend je dirais. Y en a qui prennent la grosse tête.

Elle ricane, mais elle pense à tout autre chose à vrai dire. Aux Berserkers souvent manipulés par leur armure et qui parfois perdent peu à peu leur humanité. Cependant, ce n’est pas chose joyeuse à évoquer lors d’une fête. Puis elle opine, en effet chacun protège comme il peut en fonction de ses capacités. Tournant la tête vers l’adolescente elle prend un air sérieux et commence à se demander si elle est bien au courant de ce qu’est le Chrysaor au juste et ce qu’il se passe dans la zone de l’Indien. C’est la seule théorie qui lui semble plausible car elle peine à croire que son prédécesseur n’ait jamais accompli la mission qui est la sienne d’entraîner les troupes Atlantes.

- Il y a tout un quartier dédié à l’entraînement avec des arènes, des fosses, des écoles tu as du passer devant. Il suffit de te rendre là bas, la plupart est en libre accès mais il y a des aires réservées aux marinas et d’autres aux gardes. Tu y trouveras de nombreux camarades pour t’entraîner et je passe régulièrement pour observer tout ça, donner des conseils, enseigner des techniques si j’estime que la personne est prête. Ça dépend de qui veut faire quoi, tout le monde est assez autonome et s’entre aide.

Elle résume un peu. Ce n’est pas un oui, ça ressemble à un « peut-être » ou à un « on verra ». Chrysaor n’ira pas entraîner n’importe qui et pour l’instant la jeune fille est toujours dans cette catégorie à ses yeux puisqu’elle n’a pas daigné répondre clairement à son unique question. Que l’on ne se méprenne pas, elle ne lui en tient pas rigueur, elle est juste élitiste et fonctionne au mérite. Un élève qui démontre d’une motivation et un travail acharné attirera plus son attention que tout autre arriviste.

- En attendant de se recroiser… A la votre !


Elle lève son verre à l’attention de ses deux compagnes de beuverie et le vide d’un trait. Un sourire satisfait s’affiche sur ses lèvres et elle fait à peine demi-tour pour que le tavernier puisse la resservir. Ses yeux sombres se posent sur Aurora. Quel joli prénom…

- Tu sais qui papote avec ton frère ?

L’idée que si l’homme parlait au Légat alors sans-doute était-il quelqu’un d’intéressant avait germé dans son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu1050/1050[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge850/850[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (850/850)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1200/1200[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyLun 8 Juin - 18:25
Une joyeuse atmosphère semblait déjà imprégner les lieux lorsque la troisième femme marina en franchit le palier. Vêtue en civile mais élégante malgré tout, elle dénotait de la clientèle habituelle et fut relativement remarquée bien que ne cherchant pas le moins du monde à attirer l'attention. Peu désireuse de demeurer dans cette position, elle balaya rapidement les petits groupes déjà installés du regard. D'un côté elle trouva Aurora, attablée et déjà verre en main, visiblement fort joyeuse dans sa présente distraction. De l'autre, Orphéus avec un inconnu bien plus susceptible d'appartenir à leur caste. Mais probablement pas dans son élément non plus. Cela pouvait donner un point de départ intéressant.

Elle se dirigea donc vers la seconde table, s'arrêta à une distance convenable pour être remarquée sans envahir l'espace. Suivant scrupuleusement l'étiquette, elle s'inclina devant chacun des deux hommes comme face aux nobles qu'ils étaient avant de prendre la parole :

"Bonsoir Orphéus. Et bonsoir à vous. Puis-je me joindre à votre table ?"

Après tout, c'était le Légat qui lui avait mentionné la soirée, même s'il n'était pas présent physiquement. Comme il ne s'agissait pas d'un dîner mondain, elle avait hésité à amener une bouteille de vin ou d'un autre alcool pour féliciter la nouvelle Générale, mais il semblait y avoir tout ce qu'il fallait ici pour contenter tout le monde.
Elle espérait également que le borgne ferait les présentations, sinon le début de conversation allait fort mal commencer. Pour avoir épluché un certain nombre de rapports et d'archives -et en avoir rédigé, aussi-, elle connaissait passablement les réputations des uns et des autres, sans pouvoir toutefois mettre des visages sur les noms. Un détail qu'elle s'était promis de commencer à régler avec cette soirée.


[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu1200/1200[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge600/600[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1350/1350[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyLun 8 Juin - 22:47
    >> Hmmm, seriez-vous en train de dire que j’aurai dû payer ma tourné à l’obtention de ma Scale ?
Comme toujours un sourire flottait sur son visage, mais pour une fois il semblait véritablement sincère et sans sous-entendu. Orpheus connaissait suffisamment le O’Bannon pour savoir que ce genre de festivité n’était son genre, sa seule présence ici relevant déjà du miracle. Il était plus du style rat de bibliothèque n’ayant eu que peu d’occasions de profiter de ce qui n’était à ses yeux que des frivolités.
Ce qui était une bien grande erreur. Pour quelqu’un aimant avoir un maximum d’informations, les mots allaient vite à de telles occasions et il était possible d’apprendre bien des choses en se sociabilisant avec les autres, aussi désagréable que cela pouvait être.

Les paroles d’Orphéus étaient pleines d’intérêt. Premièrement, elle convoitait sa Scale autant que moi la mienne. Il était donc possible de soupçonner une Atlante, possiblement de la famille Sefirot, l’écaille de Chrysaor étant fortement liée à cette famille comme la Sirène Maléfique l’était aux O’Bannon. La réponse vint aussitôt. Comme pour moi elle avait donc pris la suite d’un membre de sa famille, comme le voulait l’ordre des choses. De suite mon intérêt pour elle augmentait.
Mais l’autre information d’importance que ce cher Légat me donna fut d’une toute autre nature et fit réapparaître le sourire que l’on me connaissait habituellement. Il était évident de quoi il parlait, et je soupçonnais fortement qu’il en avait eu bien plus que mon simple rapport. La vermine avait dû également faire son rapport. A moins qu’il ne soit allé pleurer en personne ? Non, cela serait bien triste.
Je me contentais d’un léger soupir.
    >> Bah, nous savons tous les deux que je ne peux pas plaire à tout le monde. Mais quelqu’un a dû lui mettre un peu de plomb dans l’aile puisqu’il a fini par accepter de collaborer. Nous ne pourrons jamais nous entendre, mais au moins nous pourrons remplir notre devoir.
M’informer de la future attaque sur les pirates avait en effet été d’une grande importance. Avec le Général Drystan nous avions décidé de ne pas agir directement. Simplement en sauver quelques uns et connaître l’identité des attaquants. Suite à quoi, si nécessaire, notre flotte qui se tenait non loin interviendrait. Inutile d’aller au front d’emblée.
Mais je chassais bien vite ces pensées de mon esprit, l’heure étant en effet à autre chose. Je m’apprêtais à prendre congé lorsque je vis apparaître ce qui semblait être une jeune femme, voir fille, qui vint à nous. S’adressant directement à Orpheus, il semblait qu’ils se connaissait. S’il n’y avait pas plus urgent, ma curiosité naturelle aurait pu me pousser à en savoir plus.
    >> Faites donc, j’allais prendre congé. Orpheus, vous auriez pu me dire qu’il s’agissait d’une Sefirot. Je manque à toutes les règles de politesse en n’étant pas allé me présenter.
D’un salut amusé, Emrys s’éloigna alors de son supérieur afin de rejoindre la nouvelle Générale dont il ne savait pour l’heure que le nom de famille. Celle-ci n’était cependant pas seule. A ses côtés se trouvaient deux autres personnes. Une femme, sans amure, l’air plutôt enjouée, inconnue. L’autre par contre, il savait très bien qui elle était et se tourna vers elle, effectuant une légère révérence, avant de s’adresser à chacune des présentes.
    >> Dame Aurora. Il semblerait que pour une fois ce soit votre frère qui soit de corvée de surveillance. Pauvre de lui.
    Se tournant vers l’inconnue.
    Mademoiselle.
    Puis, enfin, il fit face à la reine de la soirée.
    Générale. Toutes mes félicitations pour votre accession à ce rang. Je me présente, Emrys O’Bannon, et depuis peu Général de la Sirène Maléfique. Vous me faites regretter de ne pas avoir pensé à fêter de la sorte, l’ambiance est parfaite.
De nouveau son sourire était bien plus léger qu’à l’habitude. Début des effets de l’alcool ? Il n’était en effet pas habitué à boire et sa constitution était telle qu’il n’y avait que peu de chance qu’il tienne, mais il était encore un peu tôt. Peut-être tout simplement était-il pris dans l’ambiance et, pour l’une des rares fois de sa vie, il se relâchait véritablement. Une chose était certaine cependant.
Ce n’était pas désagréable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu1500/1500[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge900/900[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1500/1500[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyMar 9 Juin - 13:30
L'heure du pirate







D'une poussée, j'ouvris grand la porte des lieux de réception pour m'avancer à la vue de toutes et tous.
Mais c'est qu'il y avait de l'ambiance ce soir ! Pas mal !
Pour l'occasion, j'avais endossé mes plus beaux atours de civil : tricorne de cuir sombre, bottes assorties, braies moulantes manière de mettre en valeur mes atours, et gilet turquoise ouvert sur mes formes parfaites. Pas de général pompeux ou de prince consort ce soir ! Uniquement l'alcool, la joie, les rires, la danse et les chants paillards !

Où est la reine de la soirée ?!

Une bouteille de rhum vieux crû à chaque main, je tournais mon irrésistible regard de séducteur en tous sens, manière de tenter de visualiser quelques visages connus. Je m'étais attendu à voir Drystan ou Deukalyion... Et je me retrouvais face au Légat et à la sirène pathéti... maléfique, planté à coté de quelques beautés.
De quoi doucher intérieurement mon enthousiasme. La présence d'Orpheus m'imposait-elle un semblant de retenue ?... Bah ! Ma réputation de débauché n'était plus à faire depuis belle lurette.
Je saluais donc notre chef d'un sourire ravi, et le rejeton O'Bannon d'un mouvement de tête, avant d'aviser un autre visage connu non loin de lui. L'ombre du Légat, en pleine discussion avec quelques ravissantes créatures. Je les rejoignis en quelques enjambées.

Ma chère... Vous et vous compagnes de conversation illuminaient cette soirée !


Draguer la sœur du Légat pouvait sembler une visée suicidaire, aussi me cantonnais-je à un sourire charmeur, et une œillade envers les damoiselles réunies. Mon regard tomba alors sur la scale de l'une d'entre elle.

Oh, oh ! Chrysaor ! Félicitations pour ton accession au groupe très prisé des généraux ! Une bande de joyeux drilles, tu verras ! Général Endymion du Dragon des mers... Pour te servir...

Je me penchais alors pour lui prodiguer un baise-main digne de ce nom.



Dernière édition par Endymion le Mer 10 Juin - 9:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu1350/1350[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge900/900[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1350/1350[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyMer 10 Juin - 8:51
Aurora partageait cet état d'esprit, le fait que les armures ne changeaient pas la personne à l'intérieur. Toutefois il était faux de croire que cela ne changeait pas la perception de ceux qui les voyaient, de ceux qui les côtoyaient. Elle, elle savait. Car son travail était de tendre l'oreille, de veiller au grain, et elle savait ce que pensaient les soldats. Après tout, Drystan en était la preuve la plus évidente. Sans l'armure, il n'était qu'un Vulgaire, un pirate, charmant certes mais guère plus utile que les autres. Mais l'Hippocampe l'avait choisi. Dame Amphitrite avait décidé pour lui. De fait, il était Général et même les plus insultants respectaient l'homme désormais. Un débat qu'elle avait eu de nombreuses fois avec son frère.

Les deux femmes échangeaient et Aurora écoutait. Trinquait. S'amusait, en sommes. Mais ses réflexes restaient les mêmes. Toujours un regard en coin vers Orphéus. Toujours prête à aider si nécessaire, encore qu'il faudrait être fou pour tenter quoi que ce soit au milieu d'autant de Généraux. C'est donc détendue qu'elle reporta son attention vers Asteria.
    - Lui ? Oui bien sûr. C'est le Général de la Sirène Maléfique, Emrys O'Bannon. Mais le connaissant comme je le connais, il ne tardera pas à venir nous saluer.

Une Sefirot, il ne manquerait pas l'occasion de s'y rendre. D'ailleurs elle ne s'était pas trompée. Alors qu'une jeune femme qu'elle connaissait particulièrement arrivait près de son frère, le Général approchait. Elle avait visé juste, une fois de plus. De son côté, Orphéus accueillait Calypso avec un sourire, alors qu'elle proposait de rejoindre la table. Un signe de tête pour accepter, avant de répondre aux quelques remarques de la Sirène.
    - Tu le sais bien, Emrys. Je me moque de l'entente tant que vous travaillez ensemble pour le bien d'Atlantis. Quant à Endymion, j'ai effectivement eu une conversation enrichissante avec lui.

Un sourire énigmatique. Le contenu de cette discussion ne concernant que lui et le Dragon des Mers. Et déjà Emrys s'écartait pour rejoindre le groupe désigné, alors qu'au loin Endymion approchait. Voilà qui s'annonçait... Prometteur ? Il eut un petit rire avant de regarder Calypso.
    - Tu devrais peut-être te mêler aux autres, Calypso. Profiter de l'occasion. Je n'ai nulle besoin de protection ce soir. Regarde, même Aurora en profite. Oubliant son statut d'ombre... Et puis même à toi, cela ferait du bien de te changer un peu les idées.

Petit sourire à son attention? Pour Aurora, ce n'était pas une remarque acerbe, un simple constat. Elle était une ombre quand il le fallait et il ne pouvait pas lui reprocher de s'amuser de temps en temps. Surtout que les autres savaient pour la plupart qui elle était. Quant à elle, elle veillait quand même à ne pas dépasser les bornes. L'arrivée des nouveaux la fit sourire. Elle aussi, elle savait comme certains ne s'entendaient pas. Mais elle souhaitait qu'ils comprennent l'importance de cette petite soirée. Elle le souhaitait dans leur intérêt à eux. Car Orphéus n'était pas magnanime face aux excès conduisant à des bagarres ou à des destructions de biens publics. Qu'ils s'amusent, il le comprenait. Mais les excès...
    - Je ne suis pas sûr qu'il ne soit là que pour ça, Emrys. Je crois qu'il souhaite aussi profiter de l'instant, à sa manière. Mais il a l'esprit occupé avec les événements récents, ainsi pense t'il ne pas avoir le droit d'en profiter comme vous tous ici présent.

Il était rare qu'elle parle de ce que pouvait penser son frère. Et elle balayait mentalement le reste de ses remarques qui ne concernait qu'elle et lui. Car déjà Endymion était là, illuminant la discussion de ses remarques. Un grand sourire à son attention, elle reprit :
    - C'est gentil, ça. Je suis heureuse de voir que tu as pu te libérer, ce soir.

Et elle éclatait de rire, laissant la suite des événements se dérouler... Tranquillement. Tandis que le Légat faisait de même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu527/950[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (527/950)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge900/900[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1200/1200[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyMer 10 Juin - 11:33
Un autre Général donc, c’est qu’il commençait à y avoir du beau monde ici, un O’Bannon en plus, pas n’importe qui en somme. En peu de temps tout semble s’enchaîner. Une fille – femme ? - aux cheveux blanc débarque et rejoint le Légat puis la Sirène Maléfique vient vers Chrysaor et un autre débarque… Bref… Dans l’ordre et au ralenti ça donne :

La blanche semble détonner dans ce cadre un peu rustre de taverne même si celle-ci est de bonne renommée, pas comme dans les bas quartiers. Le fait qu’elle rejoigne Orphéus permet à Astéria de comprendre le pourquoi de sa présence. Une toute mignonne, ce devait être une de ses nymphes à tous les coups. Théorie faite, l’attention de Chrysaor se porte sur celui qui lui semble plus important en cet instant et qui est en train de la rejoindre.

Toujours adossée au comptoir, elle l’observe approcher quelques secondes et se présenter à elle. Evidemment Aurora venant de lui expliquer qui il était, cela ne faisait que confirmer ce qu’elle savait déjà.

- Astéria Sefirot. Merci. Ravie que la petite fête vous plaise. Je ne m’attendais pas à ce que d’autres Généraux débarquent, mais j’en suis ravie. Et oui je me suis dit que c’était une raison suffisante pour rassembler du monde. Une façon aussi de me présenter de façon moins formelle.

Elle avait omis son titre, mais sa Scale parlait pour elle et elle ne doutait pas que le Général ait été mis au courant d’une manière ou d’une autre. A la réponse d’Aurora elle note mentalement qu’elle devra se mettre à jour sur lesdits événements récents. Pas ce soir, ce n’était pas le moment, mais un autre jour elle irait consulter les rapports ou simplement demander à Aurora lorsqu’elle l’accompagnerait dans sa propre mission.

Puis le dernier arrivé fait son entrée tout en flatteries. « La reine de la soirée » ? Oui ça lui plaisait bien. Pour une fois qu’elle était à l’honneur, ce ne serait pas tous les jours, dès le lendemain les choses rentreraient dans l’ordre et les routines reprendraient leur cours alors exceptionnellement, elle en profitait. Un regard en coin, elle sourit en voyant la sœur du Légat charmée.

- Merci ! Je verrai oui, je suis curieuse de les rencontrer tous lorsque l’occasion se présentera.

Car elle doute que tous débarquent ici. Mais ce n’est pas grave. Deux c’est déjà bien n’est ce pas ? Et tandis qu’il s’adonne au baise-main, elle se présente. Elle s'est laissée faire sans réagir outre mesure.

- Astéria Sefirot. Je vois que tu as apporté ce qu’il faut ! Dit-elle en référence aux bouteilles qu’il a apportées. Et bien trinquons ! Tout le monde a un verre ?

Elle fait signe au tavernier de les remplir ou d’en apporter au besoin puis elle lève le sien.

- A nous et à Atlantis ! J’espère que nous pourrons tous bien nous entendre.

Utopie bien sûr, car les chances d’être en harmonie avec tous étaient faibles, mais en ce qui la concernait, si elle pouvait n’avoir que des relations pacifistes avec ses collègues ce serait pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyJeu 11 Juin - 19:08
Des réponses laconiques qui s’autorisent, semble-t-il, quelques tentatives humoristiques. Celles-ci engendrent un éclat, un rire qu’elle ne peut retenir ; une fille, une définition somme toute correcte dans sa perception. Dans tous les cas, cette soirée s’annonce prometteuse et la récolte sera, peut-être, meilleure qu’elle ne le pense.

— C’pas faux, même si certains ont pas besoin d’armures pour la prendre…

Il suffit de regarder les recrues, les âmes avec lesquelles, autrefois, elle partageait ses activités. Les faits, étrangement, se dévoilent bien différents de la réalité et, si certains se montrent sous un jour plus favorables, d’autres ne cachent aucunement les sombres désirs qui les habitent. Est-ce mauvais pour autant ? La question ne trouve nulle réponse satisfaisante, car tout dépend de ce qui s’articule autour d’eux.

— Je vois. Eh bien, si t’y vois pas d’inconvénients, j’passerais volontiers faire quelques frappes et m’entraîner là-bas. J’ai beau avoir quelques bases, c’est pas toujours suffisant selon qui se trouve en face. Et puis, qui sait, peut-être que j’te taperais dans l’œil, rien ne m’empêche d’espérer, n’est ce pas ?

Les orbes s’accrochent à elle, rieurs, puis lui accordent un clignement amical. L’affaire n’est pas encore gagnée, bien loin de là, mais son interlocuteur ne fait que son travail ; il n’est pas envisageable qu’elle prenne en charge n’importe quel nouveau venu, après tout. Dans tous les cas, sous couvert de ces mèches de coton, la demoiselle tentera, sans l’ombre d’un doute, sa chance.

Une question de survie.

En mimétisme, le verre se lève, se vide de son contenu aussitôt. Pour un temps, les lèvres ne produisent plus le moindre son et ses oreilles se contentent de suivre le fil de la discussion. Cet environnement, elle ne le connaît pas particulièrement, c’est pourquoi il lui faut observer.

Observer pour apprendre.

Une autre personne s’ajoute au groupe, l’une de celles qui, jusqu’à présent, se trouvait aux côtés du Légat. Un Général, encore. La Sirène maléfique apparaît, fait naître une invisible satisfaction dans son esprit, bien que minime. Lui aussi, apprécie la soirée. Plus que d’autres, tout du moins. Cependant, le temps des interventions ne sonne pas encore, et déjà une autre présence se faufile jusqu’aux demoiselles. Lui aussi, demeure un mystère, mais une bizarrerie différente le berce.

— Et voilà le premier homme de la soirée à cette table qui, en plus, nous apporte de quoi boire ! Tu sais, si t’étais pas un Général, j’aurais presque pu t’embrasser pour ces bouteilles !

Un goût amer qui se noie dans l’alcool qui termine sa course dans sa gorge. Helin plaisante, assurément, heureusement. La boutade se lance, elle aussi, et, tandis que les prunelles restent sur le groupe, elle se demande quelle sera la réaction d’Emrys.

À la demande générale, le tavernier remplit les verres derechef ; des verres qu’Astéria invite à lever une fois de plus, pour mieux trinquer.

— À Atlantis !

De ses envies d’une entente parfaitement cordiale ne résulte qu’une belle utopie, mais qu’importe. Pour l’heure, la jeune femme suit le mouvement, vide son verre qui retourne d’ores et déjà sur le plateau. L’instant suivant, les billes furètent, cherchent les silhouettes encore absentes. Hélas, l’intérêt demeure vain, et il ne lui reste qu’à reporter son attention sur ses compères.

— Du coup, si j’comprends bien, on a trois Généraux ici ce soir, c’est ça ? Eh bien, c’est surprenant ! Dites, vous auriez pas quelques conseils pour la jeune génération Atlante qui envisage de suivre vos traces et qui cherche à protéger plus efficacement le peuple et la cité ? M’en voulez pas, j’sais que vous voulez profiter, mais ce genre d’occasions, c’est plutôt rare !

Tout n’est pas qu’une question d’armure, mais de points de vues et de manière de gérer les tâches confiées.

Informations pour Endymion a écrit:
Si jamais, Helin est inconnue de tes services !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu1200/1200[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge600/600[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1350/1350[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyJeu 11 Juin - 21:33
    >> Je ne suis pas un grand habitué de ce genre d’événements mais déjà je commence à regretter.
Je constatais que ce genre de festivités pouvaient enseigner bien des choses. Pour l’heure, j'avais découvert qu’Endymion avait bien eu une conversation avec le Légat et que la nouvelle Générale était membre de la maison Sefirot. Et que visiblement les événements officiels ne devaient pas être son plus grand plaisir. Cela pourrait être intéressant à l’avenir.
Mais mes réflexions furent interrompues par l’arrivé d’une personne ayant été, jusque là, étrangement absente. Il était étonnant qu’une personne d’aussi petite vertu perde une occasion de débauche. Sans grande surprise, la subtilité ne l’accompagnait pas. Tout dans les apparences, comme lors de leur précédent entretien.

Un bref salut de tête en ma direction, que je lui rendis. Inutile d’envenimer les choses. Puis il vint en notre direction. Ou plus précisément vers Asteria. Après tout, je ne pouvais pas lui donner sur un point. Elle était la reine de la soirée. Je lui excusais même de saluer directement les représentes de la gente féminine tandis qu’il m’ignorait. Nous n’étions pas amis, loin de là même, et il était donc inutile de se forcer.
Son cadeau fut apprécié par tous. La remarque de l’inconnue, qui commençait à détonner parmi ce rassemblement d’officiers de l’Amirauté, aurait pu paraître pour involontaire, elle n’aurait pas été la première, si je ne m’étais pas présenté auparavant. De suite une telle preuve d’audace m’intriga.
Puis la Chrysaor initia un toast. Ce dernier me fit sourire. Non pas la référence à Atlantis, qui n’était que l’évidence même. Même sur l’entente. Je notais dans un coin de mon esprit. Idéaliste. Si elle y croyait vraiment, nul doute qu’elle déchanterait bien vite.
    >> A Atlantis !
Suivant le mouvement, Emrys vida son verre sans demander son reste. L’alcool commençait à monter, mais il était encore maître de son esprit. De son corps aussi visiblement. Il n’allait pas encore se ridiculiser. Puis, de nouveau, l’inconnue prit la parole. Faisant remarquer la présence de trois Généraux. Etait-ce vraiment surprenant lorsqu’on prenait en compte la raison de ce rassemblement ? Peut-être bien, l’unité n’étant pas en place, deux des présents étant de jeunes recrues.
Mais une telle occasion attirait visiblement. Et l’apparente novice se renseignait. Question bien générale, bien complexe. Chacun avait son point de vue, forcément. Certains seraient capable de donner un de point vue bien trop pratique pour être efficace. Pour lui, la première réponse qui lui vint à l'esprit fut évidente.
    >> Être capable de s’oublier pour une cause plus noble encore que soi.
Son regard balaya tour à tour Asteria, Aurora et s’arrêta sur Endymion quelques instants. Bien entendu qu’il y avait une rappel à leur entrevue. Après tout, l’incapacité du Dragon des Mers à appliquer ce principe avait été la cause de son issue. Et si, aux premiers moments, le sourire d’Emrys était celui trônant habituellement sur son visage, n’inspirant nulle confiance ou sympathie, ce dernier se détendit un peu et le roux fit de nouveau un signe de tête à son homologue. Comprendrait-il qu’il s’agissait d’un remerciement pour les précieuses informations ? Cela importait peu.
De nouveau, l’attention de la Sirène Maléfique se reporta sur la curieuse.
    >> Mais, il ne me semble pas avoir saisi ton nom. Mes excuses, mais comme tu le dis une telle occasion est plutôt rare, il est donc logique de vouloir savoir qui est capable de rester aussi légère en présence de trois Généraux et de Dame Aurora. Je doute que tous les apprenties en soient capables.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu1500/1500[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge900/900[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1500/1500[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyDim 14 Juin - 14:38








Au moins, mon arrivée était globalement salué, notamment en raison de mes présents au bon goût indiscutable. Comment venir à une telle soirée, sans daigner apporter sa pierre à l'édifice ?

Un verre ?! Pourquoi se contenter de si peu ? Pour Atlantis !

Et tout sourire, je portais le goulot de l'une des deux bouteilles à mes lèvres étirées en un lumineux rictus. Trois généraux et la soeur du Légat. Oui, le panel mondain était intéressant. Même si je m'étonnais des absences de Drystan et Deuykalyion. Mon regard coula en direction d'Emrys, et mon sourire s'étira légèrement en notant son rappel subtil de notre entrevue. Bah... Ce soir, point de préjugés, rien que la fête ! Et à ce propos...

Un général ne mérite-t-il donc pas d'être remercié par un baiser ? Allons... Nous sommes des hommes t des femmes de chair et de sang... Avec les mêmes besoins et talents.

Mon regard dévora le corps de cette mystérieuse apprentie, alors que je m'accoudais au bar, avec nonchalance. Emrys commença alors à la questionner, m'évitant de le faire moi même. Je reportais alors mon attention vers la reine de la soirée, tout en tendant l'oreille pour ne rien perdre de la réponse de l'inconnue.

Nous entendre est une chose. Nous écouter en est une autre, ma chère Astéria... En tout cas, si à l'occasion, tu veux croiser le fer, je serais diablement partant ! Tu es bien en charge de l’entraînement des novices ? Une tâche qui va pas mal te monopoliser, tu peux me croire...

Surtout après les pertes subies lors des derniers conflits. Mon regard bifurqua sur l'ombre du Légat, qui se tenait à part, comme une sorte de paternel veillant sur sa bruyante progéniture.

Aurora, votre frère ne veut-il pas se joindre à nous ? Lui plus que quiconque n'aurait pas volé une soirée de détente.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu1050/1050[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge850/850[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (850/850)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1200/1200[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyDim 14 Juin - 15:34
L'homme aux cheveux roux quitta prestement la table, comme soudain piqué par un nuisible. Sur le coup Calypso se demanda si elle avait mal commencé son entrée, mais la destination du O'Bannon éclaira sa lanterne. Évidemment même dans une petite réunion comme celle-ci le jeu courtisan et politique continuait sous couvert de politesses. Pour sa part, se rappelant d'une petite fille dans une maison de tailleurs, elle attendrait qu'il y ait un peu moins d'abeilles en train de bourdonner pour féliciter la reine. A tous vouloir s'accaparer ses faveurs, elle allait finir étouffée.

Elle s'installa donc près du Légat et répondit d'une voix basse et douce à ses propos, son timbre amusé là où son visage demeurait impassible.

" 'Même à moi ?' Dit le seul homme qui ne se déplace pas en personne pour participer aux festivités. Je trouve que vos propos manquent de consistance, cher Légat. Plus sérieusement Orphéus, s'il y a quelqu'un qui devrait lâcher prise ici, ce n'est pas moi. C'est un conseil."

Des regards s'échangèrent entre les deux tables principales, puis vers l'entrée où un homme plus exubérant que les autres entra en grandes pompes. Il commençait à y avoir des noms prononcés un peu fort, de sorte que Calypso pouvait faire le rapprochement avec certaines réputations. L'Arkantea caressa de nouveau des yeux la silhouette intangible.

"Il y a trop longtemps que nous nous connaissons pour que j'ignore ce que je vois. Ce visage tendu. Vous devriez venir et marcher parmi vos soldats, dans l'urgence comme dans la tranquillité. A moins que vous vouliez vous protéger si l'un d'eux venait à tomber."

Un silence. Il y avait dans les archives des histoires à propos de grands personnages qui avaient préféré se couper de toutes relations humaines pour ne pas déplorer les morts. Ils avaient souffert plus que quiconque. Heureusement, Orphéus avait sa jumelle, et maintenant son amie pour ne pas sombrer.

L'heure du premier toast semblait venue, aussi la noble dame accepta le verre qu'un des serveurs déposa à son attention. Elle le leva en direction de Chrysaor, répondant à son invite avec les autres, puis but une gorgée avec parcimonie. Le ton de sa voix baissa encore, de sorte que même le Légat devait tendre l'oreille pour écouter :

"Si vous rechignez trop cher Légat, je ramènerai une bouteille et je vous ferai boire moi-même. Juste assez pour qu'Aurora puisse se moquer à loisir et que vous vous en rappeliez par la suite."

Gentille menace qu'elle mettrait volontiers à exécution dès que les premiers faiblards auraient commencé à rouler sous les tables. Pour sa part elle resterait modérée, au cas où les Généraux se perdraient un peu trop. Et puis il fallait bien quelqu'un pour être témoin d'un petit soir de déchéance de la Voix de Poséidon.


[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyLun 15 Juin - 14:44
Les verres se suivent, l’alcool s’écoule sans doute trop pour rester sobre dans le temps. Pour l’instant, elle joue, s’immisce, écoute et interroge pour mieux comprendre les Grands présents. Parmi eux, il y en a de tous les éclats : des bavards, des doux et des partiellement laconiques ; les brèves salutations entre la Sirène Maléfique et le Dragon des Mers ne tombent pas dans l’œil d’une aveugle, pour sûr. Malgré tout, l’Atlante mime l’ignorance, car la soirée ne s’y prête tout simplement pas. Cependant, la scène se grave dans sa mémoire.

Un Dragon des Mers qui, de prime abord, semble s’amuser de la situation. En apparence, tout du moins. Joueur, beau parleur, il ne se cache pas et se livre sur certains aspects. Cohérent, quelque part.

— Une façon bien personnelle de remercier un Général !

Dans ces quelques mots qu’il prononce, des éléments sont extirpés ; sa considération se place sur l’autre bord, avoue les besoins et l’importance de chacun. Il s’accorde, mais, elle, le ne corrobore pas. Soit, ce soir, il n’y a qu’Helin.

Les questions effleurent les lèvres, se dévoilent dans une généralité pourtant complexe, agissent comme l’eau que l’on observe. Pour l’heure, une unique réponse lui est offerte, communiquée par le plus intransigeant, le plus fin également, peut-être, selon les premières estimations. Un sourire ourle ses lippes, les prunelles s’ancrent sur sa silhouette : Jusqu’à quel point oserait-il aller ?

Seul le temps peut l’affirmer.

— Désolée, c’est vrai qu’on s’est pas encore vraiment parlé… J’m’appelle Helin, et j’envisage d’intégrer la garde, d’où mes questions ! Si j’ai bien entendu c’que tu disais plus tôt, t’es le Général de la Sirène Maléfique, c’est ça ? J’ignorais que l’armure avait trouvé un nouveau porteur depuis… Bref !

Un instant, elle cesse de gesticuler, dérive son attention pour mieux réfléchir aux interrogations qu’il soulève.

— Comment dire… Disons que les faits d’armes des généraux sont impressionnants, quelle que soit la génération, mais, au fond, vous êtes des hommes et des femmes, comme nous. Alors ça devient plus facile de discuter naturellement avec vous en plaçant cet aspect-là en avant !

Qui plus est, Helin n’est pas vraiment du genre gênée. Son regard roule, rapide, remarque qu’Endymion entretient la conversation avec le nouveau Chrysaor. Aussitôt, elle reporte son attention sur Emrys, lui proposant un verre que, déjà, le tavernier s’occupe de remplir.

— Si t’as d’autres conseils, j’prends volontiers, on a pas trop le droit à l’erreur quand on protège des vies, alors vaut mieux être complètement prêt avant d'se lancer. J’espère que les autres accepteront aussi d'me faire quelques retours, malgré les festivités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu527/950[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (527/950)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge900/900[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1200/1200[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyMar 16 Juin - 12:53
Ils trinquent et la jeune fille leur pose une question à tous. Emrys est le premier à lui répondre. Elle aime bien sa réponse d’ailleurs, qu’ajouter à cela… Astéria n’aura qu’un conseil à donner. Celui qu’elle a suivi toute sa vie et qu’elle suit encore.

- Toujours chercher à se surpasser, dépasser ses limites. Il faut se donner les moyens de pouvoir protéger sans faillir.

Ils papotent entre eux et Endymion semble suivre la discussion avec intérêt. La jeune femme lui aurait-elle tapé dans l’oeil ? Il est excentrique et pour l’instant c’est assez amusant. Il ne s’embarrasse pas d’un verre et il lui arrive de faire de même d’ordinaire, mais là elle ne cherche pas à ressentir les effets de l’alcool. Elle n’a rien à chercher à effacer de sa mémoire, au contraire. Elle cherche juste à profiter du goût suave sur sa langue. Habituée de la boisson, la Sefirot a une meilleure résistance que la moyenne et si dans les premiers instants elle n’a pas hésité à vider son verre, à partir de maintenant elle se fait plus modérée pour savourer le contenu. A la remarque du Dragon des Mers, elle opina doucement. Oui elle était consciente que c’était utopique dit comme cela, que certains ne s’entendaient pas sans doute.

- On ne peut pas aimer tout le monde, mais pour le bien d’Atlantis et la réussite de nos missions, j’ose néanmoins espérer que nous saurons mettre nos différents de côté lorsqu’il faudra faire preuve de professionnalisme. En dehors de cela, ceux qui préfèrent s’éviter ou se taper dessus… ma foi ça les regarde. Chacun est libre hors de son temps de travail.

Quant au sien de travail… Certes ça allait lui prendre beaucoup de temps, il faudrait qu’elle s’organise surtout au début de fait. Après lorsque le rythme est pris ça devient plus simple. D’ailleurs, elle y pense… Parfois les éveillés reçoivent une armure sans être des combattants aguerris et ce sera certainement de plus en plus le cas sachant que l’on a besoin de bras pour garnir les armées. Une idée lui vient alors qu’elle partage avec eux. Bon ils ne sont que deux sur six, mais ce serait toujours mieux que rien.

- Je m’occupe des recrues oui en effet. D’ailleurs, si vous avez de nouveaux Capitaines ou Lieutenants qui n’ont pas déjà suivi un entraînement rigoureux, vous pouvez me les envoyer, je leur ferai une petite remise à niveau avec plaisir. Et vous, vous avez quoi comme tâche particulière ?

Elle pose la question aux deux évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu1200/1200[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge600/600[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1350/1350[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyJeu 18 Juin - 22:14
Les discussions reprenaient, des groupes se formant. Orpheus restait avec la jeune fille étant arrivée au moment ou Emrys changeait de table. Au sein de l’autre groupe se forma plus ou moins deux autres. Endymion semblait faire honneur à la véritable attraction de la soirée en se plongeant dans une discussion avec la nouvelle Chrysaor, bien que s’adressant également à l’ombre du Légat. La première, digne instigatrice de l’événement, tentait au maximum de ne pas rester avec une seule personne, s’adressant à tout le monde. Elle proposa également sa propre réponse à la question qui leur avait été adressé. Réponse que le jeune O’Bannon ne pouvait nier, bien qu’il aurait certainement tourné les choses différemment.
Et enfin celle qui avait eu le mérité de plus intriguer ce dernier qu’une nouvelle Générale, héritière d’une famille patricienne. Chose qui n’était guère une mince affaire lorsqu’on était, pour l’heure en tous cas, littéralement personne à ses yeux. Au final, était-elle une simplette incapable de se véritablement se rendre compte des personnes l’entourant ou bien cachait-elle son jeu ? Il espérait avoir bien rapidement la réponse.

Au moins, il en eu une partie. Fragmentée entre d’autres informations. En premier lieu un nom. Ou du moins un prénom. N’avait nulle famille ou bien cachait-elle une information ? Difficile de théoriser à partir de cet élément. Il était en tous cas certains que ce dernier ne lui parlait pas. Puis vint la première chose qui ne pouvait lui en faire savoir plus sur elle, mais qui était entièrement capable de le faire réagir.
Evoquer, même sans la nomme, sa prédécesseur n’était pas forcément la meilleure chose à faire. Ou du moins tout dépendait de la façon. L’une des personnes présentes en ces lieux l’avait fait de sorte à ce qu’une suite d’événements entièrement logiques aux yeux de la Sirène Maléfique fasse tout dégénérer. Heureusement, en cet instant, en cette taverne, il n’y avait rien qui ne devrait de nouveau provoquer un tel fait.
    >> Disons que ma chère cousine n'avait comme seul destin de garder la place jusqu’à ce que le véritable Elu arrive.
Comme à son habitude lorsqu’il essayait de ne pas directement partir en insultes en évoquant Nimuë, il avait appuyé le « chère » de sorte à ce que seul un idiot pourrait ne pas saisir le sarcasme, et le mépris, dans ses mots. La question de la précédente porteuse pouvait diviser, bien que pour lui seul son passé parlait. Et ce dernier n’était pas des plus reluisants.
Puis la suite. Expliquant qu’elle voyait au-delà du rang. Paroles émanant bien souvent de la plèbe, de ceux n’ayant pas eu l’occasion de bien naître. Mais, surtout, paroles de personnes cherchant bien souvent à se chercher des excuses pour ne pas essayer de l’atteindre. Paroles suffisantes pour qu’il la range dans la catégorie des simplettes, au moins en partie, diminuant au passage légèrement l’intérêt qui s’était éveillé en lui.

Mes oreilles traînaient aux alentours, essayant de saisir plus que les mots de cette Helin. Sans grande surprise Endymion ne disait rien de bien intéressant. Forcément bien plus habitué que moi de ce genre d’événements, il jouait le jeu à fonds, continuant à évoquer des frivolités. A charmer ses interlocutrices. A renforcer l’avis que je m’étais fait sur lui. Il était évident que nous ne pourrions jamais nous entendre. J’allais y survivre.
Puis mon écoute glisse à nouveau principalement sur mon interlocutrice. Elles demandaient d’autres conseils ? Ceux prodigués par Asteria et moi-même n’étaient donc visiblement pas suffisant. Il fallait dire qu’ils étaient assez généraux. Elle voulait du plus précis ? J’allais lui en donner. Je doutais simplement que tout le monde ne l’approuve.


    >> En effet, nul droit à l’erreur. Seule la victoire compte et rien ne ressort de la défaite. Il faut donc être prêt à absolument tout pour l’atteindre. La fin justifiera toujours les moyens, quoiqu’en disent certains.
Il avait toujours appliqué cette façon de penser, sans exception. Totalement déchargé de toute considération aussi inutile que l’honneur, il était bien plus facile d’agir afin d’atteindre son objectif. Certainement que certains seraient choqués. Peut-être que quelqu’un viendrait bien rapidement contredire ses paroles. Il s’en moquait complètement.
Tout d’abord car il était impossible que son avis ne change, encore moins par des contestations du premier imbécile venu dans une taverne. Mais ensuite car son attention se reportait sur autre chose. Ou plus précisément quelqu’un d’autres. La Sefirot venait de répondre à une question d’Endymion au sujet de son affectation, et en avait profité pour demander aux deux autres Généraux présents leurs propres obligations. Emrys fut le premier à répondre.
    >> Et bien la Sirène Maléfique est fortement liée à la flotte et Orpheus m’en a donc confié le commandement. Il s’agit principalement d’assurer notre domination sur les océans, en surveillant nos ennemis mais également les pirates. Pour ces derniers je suis en collaboration avec le Général de l’Hippocampe, Drystan. Je ne sais pas si vous avez déjà eu l’occasion de le rencontrer ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu1350/1350[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge900/900[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1350/1350[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyVen 19 Juin - 13:08
A la question d'Endymion, Aurora tourna le regard vers elle, un petit sourire, alors qu'elle imaginait sans mal son frère les rejoindre en effet. Malheureusement, elle le connaissait mieux que quiconque et s'imaginait assez mal ce dernier quitter la quiétude de son temple pour boire un verre ici. Elle se doutait toutefois qu'il aurait apprécié. Mais sans doute que ses nombreuses inquiétudes du moment prenaient le pas sur son envie de dépaysement.
    - Oh, ce n'est pas une question de volonté. Je crois qu'il aurait apprécié se présenter ici pour oublier un peu le quotidien. Je crois plutôt qu'il s'oblige à prendre quelques distances en ce moment à cause des récents événements. Il doit penser qu'il n'a pas le droit au moindre relâchement. Mais s'il se présente là, sous cette forme, ce n'est pas anodin non plus. Il veut ainsi montrer qu'il apprécie ce genre d'initiative. Et qui sait ? Peut-être nous rejoindra t'il au bout du compte ?

Ce qu'elle espérait, c'est que ce ne soit pas pour intervenir en qualité de Légat mais bel et bien comme simple convive. Car s'il se déplaçait pour une autre raison que l'amusement, cela pourrait prendre de sacrées proportions. En tout cas pour le moment, la discussion était plaisante et que ce soit les Généraux comme les potentiels "futurs" gardes, tout se passait à merveilles. Ainsi Aurora profitait de l'occasion comme les autres, sans chercher à bouder son plaisir. Même si les propositions d'Endymion l'amusaient plus qu'elles ne l'attiraient. L'embrasser ? Quelle idée. Elle s'imaginait sans mal Calista péter un câble. Sans parler de son frère. Encore que ce dernier, elle trouverait amusant de voir sa réaction.

D'ailleurs, plus Asteria parlait, plus elle apprenait à la connaitre, et plus elle appréciait le personnage. Ses propos étaient ceux d'une femme avisée et il était appréciable de reconnaître ce fait simple mais pourtant vital : on ne pouvait apprécier tout le monde. Elle le savait. Et connaissait l'antériorité entre la Sirène Maléfique et le Dragon des Mers. Ainsi levait-elle son verre en direction du Chrysaor.
    - Voilà des paroles pleines de sagesse. Atlantis est notre priorité. Personne ne doit l'oublier.

Elle mourrait pour Atlantis. Pour son frère. Et peut-être même pour que ces Généraux puissent persister et protéger la cité et le Légat. Ainsi était la jumelle d'Orphéus. Si elle écoutait d'une oreille distraite, elle perçut notamment que la discussion tombait sur le thème de l'ancienne Sirène. Sujet épineux mais qui n'avait rien d'anodin à dire vrai. Après tout, elle avait compté dans l'esprit de beaucoup. Même si sa disparition inquiétait son frère.

De son côté, Orphéus écoutait la Nymphe. Calypso était ici l'une des rares à réellement connaître le Légat, en dehors de ses fonctions réelles il s'entend. Ainsi prenait-il le temps de bien écouter ce qu'elle avait à lui dire sur son absence "physique" en ce moment. Il avait un peu l'impression d'entendre sa soeur, ce dont il n'avait pas besoin en réalité. Mais elle était ainsi et il ne changerait pas la nature de la jeune femme. Ni de sa soeur en réalité.
    - Un conseil, dis-tu ? Et bien, voilà une manière bien particulière de me dire que j'ai tort de ne pas être présent ici autrement que sous cette forme, Calypso.

Son ton n'était pas froid mais restait quelque peu cassant. Toutefois, elle saurait que ce n'était pas là une réprimande. Simplement un constat. Car ici, les propos de la jeune femme sonnaient comme un reproche. Couvert, respectueux, mais présent tout de même.
    - Je croirais entendre ma soeur. J'ai mes raisons de ne pas être ici. La première d'entre elle, c'est que je doute que ma présence soit aussi libératrice pour moi qu'elle le serait pour les autres. Je crains qu'ils ne soient pas capable de s'amuser autant si j'étais là. De cette manière, au moins, je pourrais m'éclipser en un claquement de doigt.

Pour autant, elle n'avait pas foncièrement tort pour autant. Il s'agissait aussi d'une sécurité supplémentaire, même s'il n'osait le dire à haute voix. Que Calypso le devine, cela n'avait rien d'étonnant après tout. Alors qu'elle baissait le ton, il s'approcha lui aussi de la jeune femme pour murmurer.
    - Tu es peut-être invisible pour beaucoup quand tu désires te fondre dans les ombres d'Atlantis, mais dois-je te rappeler que rien n'échappe à mon regard en mon temple ? Je ne te laisserai pas approcher avec cette bouteille, crois-moi.

Cette fois, il s'autorisa un sourire, amusé qu'il était par la situation. Il n'avait pas tort : rien n'échappait à sa surveillance en son sanctuaire, même si la jeune femme était d'une discrétion absolue. Du moins rien ne lui échappait quand il veillait au grain. Ce qu'il allait devoir faire maintenant qu'elle l'avait menacé ouvertement.
    - Si je vois que tout le monde s'amuse, alors peut-être - je dis bien "peut-être" - que je passerai moi aussi. Ne serait-ce que pour trinquer avec tout le monde. Mais toi ? Tu n'as toujours pas répondu à ma question... Pourquoi rester ici avec le fantôme du Légat plutôt que d'aller discuter avec ces nobles invités ? Allez, suis-moi.

Et déjà s'avançait-il vers les invités de Chrysaor. En s'approchant d'eux, il inclina légèrement la tête, tout sourire. Son regard se posa un peu plus longtemps sur le visage "inconnu". Il préférait ne pas se concentrer sur son pouvoir pour étuder "la musique" de la jeune femme mais n'oublierait pas d'analyser cela plus tard.
    - J'espère que vous profitez tous de ce début de soirée. Je suis navré de ne pas pouvoir venir ici "moi-même", sachez toutefois que je n'exclue pas de venir trinquer avec vous d'ici la fin de soirée. J'espère que vous me pardonnerez ce retard.

Sa soeur eut un sourire à peine voilé. Elle savait ce que cela signifiait. Il viendrait. Elle en était sûre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu1500/1500[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge900/900[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1500/1500[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyVen 19 Juin - 14:20
Une grande famille







La soirée se passe. Et sous les propos légers, la politiques et les manigances ne sont jamais loin.
Alors que je m'apprête à répondre à la reine de la soirée, Emrys lance les hostilités. Un sourire mauvais m'échappe, remplaçant brièvement la désinvolture sur mes traits bienheureux.
Une pique bien placée, tout en sachant que le Légat n'est pas loin, prompt à intervenir au cas où je répliquerais par un poing dans sa figure de nobliau arrogant.
Mon aura change pour se faire plus froide. Plus profonde. Et sous couvert d'amusement, mon ton masque à peine mon véritable sentiment.

Quand une légende nous précède, les simples mots ne suffisent pas à ternir son image. Seuls les actes ont de la valeur... Encore faut-il faire ses preuves, pour avoir la légitimité de porter un jugement sur ceux qui ne sont plus là pour se défendre.

Le goulot ne tarda pas à rejoindre mes lèvres, avant que je ne retourne mon attention sur Astéria.

Oh, tu aurais adoré Nimue... Elle te ressemblait. Une femme forte, redoutable, intelligente, pleine de fougue et de vigueur. Elle n’employait les mots qu'après avoir rosser ses malheureux adversaires, au nom d'Atlantis.

L'approche de l'image cosmique d'Orpheus coupa court à ma réplique, et je jugeais bon de changer adroitement de sujet. La légèreté reprit ses droits sur mon humeur, alors que j'adressais un clin d’œil complice à sa sœur jumelle, avant de répondre à la question de notre hôtesse.

Pour ma part, je suis en charge des affaires extérieures. Diplomatie, renseignement,... Le visage officiel d'Atlantis auprès du monde extérieur. Un choix judicieux, n'est-il pas ?

Et je laissais échapper un rire franc, avant d'arborer mon sourire le plus innocent.

Mais j'espère bien que vous serez des nôtres, Légat ! Une bouteille vous attend au frais. Trinquer à la gloire de Poséidon sans vous aurait moins de saveur. Nous sommes un peu une grande famille, non ?...

Ce qui sous-entendait que l'oncle Endy pouvait peut-être cogner sur la tête du cousin Emrys, à la fin du repas, sans que cela n'étonne personne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu1050/1050[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge850/850[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (850/850)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1200/1200[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyVen 19 Juin - 14:29
Un sourire en coin naquit au creux de ses lèvres en entendant Orphéus répondre à sa petite provocation après l'avoir sermonnée. Il fallait parfois pousser l'audace pour le faire réagir, et il savait qu'elle était parfaitement capable de réellement garder une bouteille de côté tant que leur petit jeu restait dans les limites du raisonnable. Mieux encore, il évoqua la possibilité de se déplacer lui-même. Elle avait gagné cette joute et n'aurait peut-être pas à jouer à cache-cache avec le Rêveur pour arriver à ses fins. Même si cela aurait pu être fort amusant.

"Je préfère te savoir chat et moi souris, que seul dans ton coin. Après tout, si la priorité de CALYPSO est le Légat, ton bien-être est aussi une de mes attributions."

Elle fit disparaître sa moue amusée derrière une nouvelle gorgée d'alcool puis se laissa entraîner une nouvelle fois par l'invitation d'Orphéus. Venant se placer à ses côtés tandis qu'il s'avançait vers l'autre groupe, elle s'inclina en direction des Généraux et attendit qu'il ait fini de parler pour enchaîner.

"Bonsoir à tous et à toutes. Je suis Calypso Toreador Arkantea, mes hommages."

Pour l'instant, la garde des Nymphes était loin d'être complète, et puisqu'elle évoluait plus dans les ombres que dans la lumière, tout comme Aurora, elle ne donna pas son grade. Ils devineraient facilement qu'elle ne faisait pas partie des Généraux, et si les Sangs-Purs connaissaient son nom, ils pourraient simplement supposer qu'elle venait en qualité d'invitée du Légat... ou juste de curieuse qui avait entendu parler de la soirée ouverte à tous.

Elle se tourna plus particulièrement vers la Sefirot : cacher le fait qu'elles se connaissaient était tout à fait inutile, surtout si elle devait travailler avec les Généraux dans un futur plus ou moins proche.

"Toutes mes félicitations Astéria. Tu as bien trop grandi, j'ai du mal à te reconnaître. Et en même temps avec ton caractère, te voir devenir une guerrière accomplie n'est pas si étonnant. Toutefois j'ai cru comprendre que nous ne parlions pas travail présentement, alors je porte un nouveau toast : à tous les nouveaux Élus marinas des dernières semaines ! Et des futures."

Son verre porté à ses lèvres -le premier toujours-, elle alla se placer près d'Aurora qu'elle re-salua d'un petit signe de tête. Elle risquait de rester discrète à partir de maintenant et pour le reste de la soirée, son naturel reprenant le dessus après ce petit éclat. Au moins avait-elle fait l'effort de se présenter à l'assemblée dans les formes et sans bégayer.


[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune0/0[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyDim 21 Juin - 19:55
Les arguments s’envolent, s’incrustent dans son oreille ; celles-ci correspondent, dans une certaine mesure, à celles précédemment énoncées par le O’Bannon, s’ajoutent pour mieux compléter. Si le dernier d’entre eux n’accède guère à sa requête, l’exercice s’avère malgré tout enrichissant, et déjà la demoiselle parvient-elle à réunir quelques informations. Toutefois, les surprises continuent. En effet, à la mention de cette armure et de son ancien porteur, la Sirène Maléfique se teinte d’une tout autre expression verbale, dévoile un comportement qui attise la curiosité. Une réaction compréhensible, bien que surprenante.

Une politesse de façade ne suffit à musser un dénigrement flagrant.

Tandis qu’elle s’étonne, une aura se transforme en glace à quelques pas ; le Dragon des Mers réagit à tout cela, confirme ses premières impressions sur le sujet : les plaques s’agitent, en silence et, un jour, engendreront des vagues de grande ampleur. En outre, s’il est impossible de s’entendre parfaitement avec chacun sans prétendre à l’ivresse des jeux et des mensonges, l’Atlante se questionne sur l’avenir probable liée à une telle amertume.

Ils poseront problème, un jour.

Ainsi, les personnalités se développent, se détachent des semblants d’auparavant, tandis que d’autres les renforcent. Pour autant, ils semblent tenir bon, pour l’instant. À la perception de cette voix familière, son regard se perd un bref instant vers son origine ; Orpheus s’installe à leur table de fortune et, déjà, leurs prunelles se croisent alors même qu’un sourire discret se dessine sur ses lippes. Quelques paires de secondes lui sont adressées, avant que son attention ne se reporte sur cette femme qui arrive, puis sur le groupe qui, toujours, anime les conversations.

Des verres remplis, vidés aussitôt pour s’abreuver de nouveau. Durant plusieurs minutes, la demoiselle observe, écoute et s’amuse de ses interactions.

Il est pourtant déjà l’heure, un bâillement se libère.

— J’vous dérange pas plus longtemps, ça devient difficile à suivre avec tout cet alcool ! Merci encore pour les conseils et encore félicitations pour cette soirée Asteria !

Un geste, des pas qui partent vers l’arrière. Pour autant, Helin ne quitte pas la taverne, se contente de se poser un peu plus loin, dans un recoin. Pour les prochaines minutes, elle souhaite prendre un peu de ce repos qu’elle n’a pas encore pu toucher du bout des doigts. À l’autre bout, elle se positionne sur la chaise qui entoure une table vidée de tout effectif, vraisemblablement plus tranquille, et sirote un dernier verre.

Les yeux et les oreilles, quant à eux, restent ouverts.

Citation :
Si pas d’interaction ou d'événement particulier, le personnage quittera le sujet au prochain tour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-bleu527/950[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-bleu  (527/950)
CP:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-rouge900/900[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) G-jaune1200/1200[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)   [Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut) EmptyLun 22 Juin - 0:06
Aurora lève son verre vers Astéria et cette dernière lui sourit. Elle n'est pas surprise de voir qu'elle approuve ses dires. Elles ont une façon de raisonner assez semblable, ce qui n'est pas pour lui déplaire. Il y a de très fortes chances pour qu'elles s'entendent bien ces deux-là.

Quelques informations tombent sans qu'elle n'ait cherché à en avoir. Quant à savoir si cela a de l'importance ou non, elle ne jugera pas sur le moment. La précédente Sirène maléfique était la cousine du O'Bannon, cousine qu'il ne porte pas dans son coeur si elle se fie à son ton sarcastique. Qu'est-elle devenue ? Pour l'instant rien n'est dit à ce sujet et il semble trop « sensible » pour qu'elle se risque sur ce terrain glissant. Sa nomination doit être récente si le Dragon des Mers estime qu'il n'a pas encore fait ses preuves. Un peu comme elle finalement. « plus là » et qui lui ressemblait… Serait-elle décédée ? Les morceaux du puzzle s'assemblent peu à peu. Finalement, elle ose poser la question à Endymion.

- Sans doute m'aurait-elle plu en effet. Ce sont des qualités que j'apprécie. Que lui est-il arrivé ?

L'ajout qu'Emrys fait sur ses conseils pour devenir Marina n'acquière pas sa totale approbation. Elle ne dirait pas que rien ne ressort de la défaite, c'est en faisant des erreurs que l'on apprend à être parfait selon elle, sinon il faudrait naître en sachant déjà tout, ce qui est impossible à moins d'être un dieu. Cependant effectivement il faut être prêt à tout pour la victoire. Elle est la preuve vivante que la fin justifie les moyens. Si elle est là, c'est en ayant trahi celui qui compte le plus pour elle. A sa décharge, elle l'a fait pour lui sauver la vie également, mais peut-on dire que ça la dédouane pour autant ? Pas sûr… Elle ne fera pas de remarque à ce propos.

Elle penche la tête très légèrement sur le côté en l'entendant dire qu'il a le commandement de la flotte Atlante. Ainsi si elle avait refusé sa mission, ce serait lui qui s'en serait chargé ? Elle l'imaginait mal dans ce rôle. Mais les apparences sont trompeuses, il est probablement plus robuste qu'il n'en a l'air. Quoi qu'il en soit il ne ressemble en rien aux capitaines qu'elle a pu croiser.

- Je n'ai pas eu l'occasion de le croiser non. Donc si je comprends bien c'est toi qui éradiques les mauvais payeurs ? Et en quoi ce Drystan t'aide ? Il a des connaissances particulières sur les pirates ?

Intéressant. Elle tutoie, elle est comme ça, si ce n'est pas Orphéus ou quelqu'un de ce niveau d'importance, elle ne s'embarrasse pas de politesses superflues. Endymion lui explique aussi quelles sont ses responsabilités. Elle sourit légèrement en coin.

- Un choix qui te va à ravir. Nul doute que tu saches charmer nos homologues étrangers.

Une bonne bouteille offerte et un air avenant ça faisait toujours son petit effet. Un duo les rejoint et elle sourit doucement.

- Oh Orphéus ! Votre présence est un honneur. Ah vous serez tout pardonné si vous venez en personne !

Son sourire s'étire en coin. Elle le connaît peu, mais de ce qu'elle a pu observer pour le moment elle ne lui trouve que de bonnes remarques à faire. Un bon leader, de ceux qu'elle respecte, disponible, appliqué et investit. Quand elle a ce genre de personne en chef, ça lui donne envie de s'investir à son tour, de ne pas se cantonner au strict minimum et le tout pour la gloire d'Atlantis et de Poséidon.

La personne qui l'accompagne a la tête d'une adolescente. Difficile de s'imaginer que c'est une adulte bien plus vieille qu'elle et pourtant… Elle le sait parce qu'elle l'a déjà vue une fois. Un épisode assez marquant pour qu'elle ne l'ait pas déjà oubliée.

- Tiens, comme on se retrouve ! Toi t'as pas changé d'un cil ! Mazette !

La brune se penche vers Emrys, sourire amusé sur ses lèvres.

- On pourrait presque la prendre pour la fille de notre Légat tu trouves pas ? Ils ont les mêmes cheveux et elle a même le prénom de son Unité Calypso… Y a anguille sous roche !

Taquine, elle ne manque pas de ponctuer son délire par un clin d'oeil vers la demoiselle. C'est qu'elle aime bien l'embêter un peu, en mémoire de leur première rencontre. Une gorgée de rhum est avalée lorsqu'un nouveau toast est lancé. A peine un regard est lancé vers la jeune fille qui quitte leur table. Son intérêt pour elle est bien trop faible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
 
[Mi janvier 553] Open bar - (Emrys, Orpheus & qui veut)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier de l'Indien-
Sauter vers: