Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu1350/1350[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge850/850[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (850/850)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune1600/1600[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (1600/1600)
Message [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyJeu 4 Juin - 16:26
Logistique

Ils étaient revenus depuis plusieurs jours, maigres semaines. Victoire amère. Le Seigneur Poséidon avait du entrer en torpeur après sa bataille, bien des Atlantes étaient tombés... Et d'autres s'étaient relevés, disparus, et tournaient leurs armes vers leurs frères. La menace était réelle, bien que repoussée : les enfers agissaient en lâches, torturant les damnés pour blesser les hommes et femmes dans leurs cœurs. Leurs esprits. L'ombre planait sur la Cité, avec le sommeil du Dieu elle semblait moins lumineuse... Il allait falloir se préparer à toutes éventualités. Les proches d'hier allaient devenir les ennemis de demain.

Le Général du Kraken avait voulu partir avec eux, conscient des enjeux que cette bataille allait avoir. Son rôle était de seconder Orpheus. De veiller à la sécurité d'Atlantis. Il n'avait pu y aller. En apparentant ce qui s'était passé là bas... Aurait-il pu changer quelque chose ? N'aurait-il pas aggravé la situation ? Difficile à savoir, cela renforçait le fait qu'il se devait de rester ici, un mur infranchissable qui empêcherait quiconque de souiller les pierres de la Blanche Cité. Il était donc là, dans son bureau, à gérer des affectations suite aux retours, aux pertes...

    - Général Deukalyion ? Nous avons... de plus en plus d'hommes affectés à l'Antarctique qui reviennent au quartier principal pour prendre des ordres... Est-ce normal ?

    - Antarctique tu dis ? Hum... Eh bien... Nous pouvons nous féliciter du professionnalisme de nos gardes, ils auraient pu en profiter pour se la couler douce. Je m'en occupe Commandant, merci.


Antarctique. Voilç à peine quelques mois qu'une Générale des Lyumnades y avait été affectée, juste avant la guerre... Poséidon l'avait certainement senti venir, avait trouvé une personne digne de pouvoir rejoindre les rangs de son armée pour cette bataille. Deukalyion l'avait à peine croisé une fois dans le Temple de Poséidon. Elle restait souvent éloignée des autres, avait des devoirs qui l'y obligeait peut être aussi... Seulement, la guerre semblait l'avoir affectée. Les rapports, il les avait lus. Les pertes furent nombreuses. Etait-ce là la raison de ce manque de poigne ? Il devait s'en assurer.

Oh ce n'était pourtant pas son devoir, nul doute qu'Orpheus aurait pût être un meilleur acteur cette fois.. Mais ce dernier avait sur les bras bien plus de problèmes à gérer. De toute manière, le soucis venait de la garde et de son inactivité, il allait donc seconder le Légat et prendre le relais pour savoir ce qui pouvait se passer dans l'Antarctique.

Il arriva devant le pilier, son écaille le recouvrait et lui permettait donc de pouvoir pousser les portes d'Orichalque simplement tout en saluant les gardes. L'architecture intérieure différenciait entre chacun d'eux, certains ayant été détruits puis reconstruits... Aussi, il n'avait jamais eu à en visiter un autre que le sien jusqu'à présent. Il s'arrêta donc pour demander à un garde le chemin vers les quartiers de la Générale. Il lui indiqua donc rapidement le chemin à prendre, mais se montrait hésitant. Alors que l'Aglos allait partir, il l'interpella.

    - Général ! Excusez-moi mais je ne suis pas sûr qu'elle vous recevra... Nous ne l'avons pas vue depuis plusieurs jours, et les quelques apparitions qu'elle a pu faire étaient... fantomatiques, si l'on puis dire... Elle...

    - Je m'en occupe soldat. Continuez votre travail, tout ira bien.


Un petit sourire accompagné d'une tape sur l'épaule et le voilà déjà parti en direction des quartiers de Cassandra, car tel était son nom. Il ne savait pas grand chose sur elle... la situation allait être un peu compliquer à exposer face à une inconnue. Il arriva devant la porte présumée, retira son casque en le tenant dans sa main gauche, avant de frapper de la droite contre le bois.

    - Générale Cassandra ? Deukalyion Algos, Général du Kraken. Est-ce que vous êtes là ?




[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyVen 5 Juin - 22:39
Certaines âmes prétendent que le silence se définit par l’absence de notes audibles, se rattache à la notion évidente de quiétude ; la sérénité se dévoile cependant relative, révèle parfois des troubles mussés dans le secret et l’omission. Un oubli superficiel qui revêt des traits plus encombrant qu’on ne peut ne serait-ce que l’imaginer. Ainsi, une porte s’ouvre, invite le désarroi à s’infiltrer.
Dissimulées dans le coin d’une pièce dépourvue de lumière, des Spinelles fixent l’abri de fortune, pensives. En outre, les draps se froissent, entrelacés dans des doigts tremblants. Chaque seconde, le corps se raidit un peu plus encore qu’auparavant, témoin des désillusions qui se présentent à lui.

Dans cet espace, le temps se perd et le sable cesse de se répandre dans sa prison de verre ; les graines semées dans les semaines précédentes grandissent dans l’ombre et, comme les mauvaises herbes, se manifestent avec force et hargne. Le désir de se développer prédomine, quitte à écraser ce qu’il reste des autres racines. Adagio, elles étouffent, provoquent les rires absinthes autant que les larmes cristallines ; les vicieuses sillonnent les traits et fendent l’esprit qui ne peut s’éteindre. En effet, il s’en avère bien incapable, cette fois.

Du rouge, des corps et l’horreur.

L’estomac se noue, comme souvent au cours de ces dernières semaines. Cependant, les mains ne tentent aucunement de se poser sur la poignée, cette fois : elles ont d’ores et déjà abandonné l’idée même de s’échapper. Désabusée, l’enfant provoque les choix qui s’offrent à son esprit embrumé et certains séduisent, promettent de nouveaux supplices. Toutefois, les lèvres pincées demeurent closes et les prunelles refusent de se défaire leur point d’ancrage. De surcroît, les oreilles restent fermées aux bruits qui persistent aux alentours, ignorent le clapotis du métal sur le sol autant que les coups assénés à la porte boisée.

Cette voix n’existe pas.

Qu’importe ce qui se présente, le fantôme de chair est incapable de le percevoir, pour l’heure. Et, pourtant, la statue contrefaite semble défectueuse ; dans un élan d’agitation, la masse se transforme en bourrasque, repousse une chaise qui trône à proximité avec fracas, retombe somme toute sur la couchette d’adulte.

Elle aussi est vraisemblablement trop grande pour une enfant.

Citation :
Comme dit en PV, compte tenu des circonstances liées au sujet, je ne relance rien pour ce tour-ci, donc désolée pour l'absence de matière. En somme, elle n'entend pas Deukalyion, so try again °°. Au second tour, je ferai également une description de ce que M. Kraken verra dans la pièce, s'il décide d'insister un peu. On pourra également en discuter à côté sans problème.
À lire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu1350/1350[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge850/850[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (850/850)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune1600/1600[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyDim 7 Juin - 23:17
Absence

Rien, pas un bruit. Il toqua à nouveau, l'appelant encore une fois. Pas un bruit. Il tenta de saisir la poignée pour ouvrir mais rien, la pièce semblait fermée et vide. Elle n'était pas là. S'était-il trompé de salle ? Avait-il manqué un couloir ? Peu probable. L’orientation n'était pas un problème pour l'Aglos et les indications furent assez claires. Il soupira donc. Allait devoir chercher. Se voyait déjà frapper à toutes les portes.

A peine quelques pas qu'il entendit un bruit, comme un objet qui fut projeté avec fracas venant de cette pièce fermée. Alerte il se retourna avant de s'approcher à nouveau de la porte. Sans plus attendre, il projeta son pied non loin de la poignée d'un grand coup il défonça la porte, cette dernière claquant violemment contre le mur sans se dégonder.

A peine la pièce se dévoilait que déjà, à peine un pied dans celle-ci, il s'arrêta. D'instinct, il croisa les bras devant lui, paumes ouvertes, forçant sur ses appuis. Ce qu'il voyait là défiait la logique. Ce n'était pas un bureau, une chambre, une salle quelconque... Non. Un charnier. Un champ de bataille qui semblait s'étendre au loin, des corps, des cris, du sang, de la boue. Poisseux. Pourtant ça et là, il voyait une chaise brisée, un lit, les relfets d'un murs. Tout ceci n'existait pas vraiment, pourtant il y avait une énergie ici, inconnue. Il y ressentait un mélange amer de colère et de tristesse... Voyait les corps devant lui, certains hurlaient. Il n'osait faire un pas de plus, s'agissait-il d'une attaque ? Les hommes d'Okheanos encore ?

Il put appercevoir alors un détail dénotant de ce spectacle morbide. Une jeune fille qui semblait allongée sur un lit qui disparaissait parfois, supplenté par une montagne de cadavres. Un détail lui vint alors au nez : il ne sentait rien. Pas d'odeur du sang, de la chair, du métal. Rien. Il n'était pas ailleurs. Elle non plus... Pourtant, tout ceci restait étrange. Dangereux. A son tour le Kraken laissa gronder son énergie, une masse faire de fumée sombre ferma le passage par lequel il venait d'entrer dans la pièce, son regard était froid, son attitude sur la défensive. Son ton, plat.

    - Qui es-tu ? Réponds vite, avant que je ne t'engloutisse.


Atlantis était peut être en danger. L'absence d'une Général, le retour des gardes... Il n'aurait pas du prendre cette affaire aussi légèrement. Il ne pouvait faillir.


[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyLun 8 Juin - 0:29
Les minutes s’écoulent, perdues dans leur prison de cristal, s’enferment dans le silence nommé ignorance. Les bruits d’une porte malmenée cherchent à s’engouffrer dans l’espace, mais, aussitôt, disparaissent ; ils ne possèdent rien en ces lieux, ils ne sont personne et, dans ses oreilles, ne résonnent que les cris, les larmes et la haine.

Qu’importe l’appellation de celui qui s’efforce à entrer,
Il n’est qu’un fantôme, un reflet enchanté.

Une ouverture malmenée s’emporte, s’abat sur la cloison sans pour autant la briser. En outre, l’altération visuelle ne trouve aucun acquéreur et la perversion de l’esprit n’est pas interceptée. L’Indésirable, muet, pénètre dans la pièce, dévisage vraisemblablement les alentours ; les meubles retournés, les objets abîmés, les papiers froissés, tout n’incarne qu’une illusion.

Rien de tout cela n’est réel.

La réalité se matérialise devant ses yeux, à l’image d’un mauvais croquis. Inconsistants, les corps gisent, restituent le sang à la terre, et les traits tirés ne peuvent que larmoyer. Des silhouettes se tiennent encore debout, pour un temps que l’âme sait trop court : elles aussi ne tarderont pas à rejoindre leurs camarades. Parmi-elles, les mains d’une femme tremblent, presque immobiles ; les prunelles ne cessent de s’écarquiller devant l’horreur dont elles s’improvisent témoins. Une incapable sur un champ de bataille. C’est ainsi que les choses sont faites, qu’elles se sont produites.

Pourquoi ?

L’énergie gronde, se mêle aux chimères infligées à l’Iris des Marais. À tout instant, il menace de la pression imposée, des paroles proférées. Pourtant, il ne reste qu’un passager, un être qui s’infiltre dans l’Inconnu pour mieux succomber, lui aussi.

Il n’a pas son mot à dire.
En aucun cas.

Nul regard ne se porte sur sa silhouette, pas plus qu’elle ne prête attention au passage d’ores et déjà refermé. Tout cela n’a aucune importance, il n’en a jamais eu. Tout ce qui l’intéresse, c’est ça. Malgré tout, la masse se relève, s’assied sur les draps comprimés par ses doigts plus blêmes encore que le reste de chair qui la compose. Au diable les séquelles, petit bout de femme doit comprendre, il ne peut en être autrement. Et, lui, se dresse en obstacle, agitant sa puissance et sa nescience.
Une lame émoussée.

— Où penses-tu être, imbécile ? J’ose espérer que tu as de bonnes raisons pour me déranger dans mes recherches.

Des investigations, sous couvert d’une punition qu’elle s’administre. Les orbes smalt furètent d’un corps à un autre, d’une présence alliée aux ennemis encapuchonnés, que s’est-il donc passé ?
Durant un bref instant, le Coquelicot de sa chevelure revient, s’échappe sans délai pour se transformer en blé. Les mots sont inutiles. Peu à peu, l’hiver s’inscrit dans sa propre existence, sa mélodie se façonne dans les glaciers.

— Tu parasites mes illusions, alors je te prierai de bien vouloir ranger ta suffisance si tu veux rester dans cette pièce.

Qu’importe, ses données sont manquantes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu1350/1350[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge850/850[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (850/850)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune1600/1600[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyJeu 11 Juin - 21:18
Absence

L'atmosphère de la pièce était pesante. Rien de tout ça n'était réel, il l'avait compris... Cependant, la réalité, la violence et la dureté de cette scène ne pouvait le laisser indifférent. Pourtant, il se focalisait sur cette présence, cette femme blonde assise là, tantôt sur un tas de cadavre et tantôt sur un lit lorsque la réalité survenait en coup de vent.

L'inconnue daigna répondre. Enfin, pas vraiment. Elle parlait plutôt. Insultait même. Et ordonnait. Voilà bien longtemps que l'on ne l'avait pas traité d'imbécile. Jamais encore depuis qu'il portait cette écaille. Qui était-elle pour lui parler de la sorte ? Elle ne semblait pas agressive, pourtant sa présence ici et cette illusion ne laissait rien présager de bon. C'est alors qu'il put l’apercevoir un court instant, une femme à la chevelure rousse...

    - Générale... Cassandra ? C'est vous ?


Dubitatif, il ne pu s'empêcher de froncer les sourcils. La bonde reprit place, aussi il remarqua un discours bien incohérent... Et une similitude dans la voix, légère, qui venait renforcer son intuition. Il entamait donc une relâche de sa garde, amenuisant son énergie autour de lui et dans la pièce. Les Lyumnades... Leurs pouvoirs permettaient de prendre des apparences diverses il était vrai... Etait-ce le cas de cette femme ? Difficile à dire... Mais après tout, il semblait logique que ce soit elle. Il était vraisemblablement dans ses appartements. Enfin, lorsqu'ils n'étaient pas recouverts de cadavres. Il racla sa gorge, moins alerte.

    - Désolé de vous interrompre dans vos... recherches, mais je dois m'entretenir avec vous. Maintenant.


La jeune femme semblait ailleurs, les yeux dans le vide, parfois révulsés... L'entendait-elle seulement ? Difficile à dire, tout ici était lugubre, déformé... Un tel désastre... Que faisait-elle ? Il mit enfin un pied dans la pièce, puis un autre, marchant pour s'approcher d'elle. Son armure touchait la pierre du sol. Parfois, il avait l'impression de marcher sur un bras. Il ne regardait pas. Il ne mit pas bien longtemps à se trouver à côté d'elle.

    - Générale ? Vous m'entendez ?


Aussi, il posa sa main sur son épaule, la secouant un peu, sans violence.


[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyLun 15 Juin - 17:46
Un lointain écho inonde l’audition, perturbe, derechef, ses visions. La ritournelle imaginée se renforce, en dépit des demandes bafouées, se dévoile bien plus désobéissante qu’à l’accoutumée. Focalisée sur l’objet de ses recherches, l’âme place toutes ses capacités dans le maintien de cette bataille ; celle qu’elle revit, depuis des jours, sans répit. Des concessions, des présences indésirables : tout cela n’est que le fruit de son travail.

Quelque chose fuit, s’évade des commissures pincées. Ce n’est pas un soupir, ni même un claquement, mais la lassitude, l’agacement et la frustration s’en dégagent. En outre, les paupières se plissent, s’efforcent d’ignorer l’Inconnu artificiel et les sons qu’il transmet, le maudissant par la même occasion. Elle n’a de cesse de malmener ses traits, cette lèvre inférieure qu’un pouce s’empresse d’écraser.

Rien à faire, il faut recommencer.

Des recherches à mener, des réponses à dénicher, des éléments à comprendre, pour, peut-être, colmater les fissures dissimulées par la peinture. Ils la hantent, mais demeurent insaisissables. Quelle que soit la solution envisagée, les corps persistent à s’écrouler, le carmin à s’écouler, et les vies sont consumées. Il ne subsiste que les orbes Cobalt, fixant ces sorcières maudites. Cela, et les parasites qui augmentent. Pourquoi donc continuer de parler ?

Elle ne peut pas s’échapper.

Une sensation naît alors sur son épaule ; une chaleur qu’elle ne reconnaît pas se répand, la distrait un bref instant. Pourtant, le voile des apparences se resserre, les expressions s’enrichissent du poids de la sévérité, bien plus qu’auparavant. La colère déborde, mène vers une haine aux origines multiples. De cela, deux mots se distinguent : cette apparition, et son propre nom.
Le bras entame un mouvement, démontre une brutalité certaine, une précipitation, de prime abord, démesurée. Il retire l’attache à son corps et, déjà, la masse se relève avec lenteur. Les images défilent, inlassablement et, pourtant, l’environnement se transforme à mesure que la sombre énergie se renforce. La patience s’évanouit et, Selena, quant à elle, se noie dans les ombres.

Je t’entends, saloperie. Tu me déranges toujours autant.

— Je t’ai dit de te tenir tranquille, alors ne viens pas m’emmerder. Tu n’es pas censé être là, tu n’étais pas présent. Alors, si tu ne veux pas que je te renvoie au néant, tu la fermes !

Une fréquence neutre dans son volume, mais comparable aux tempêtes glaciales qui sillonnent l’Antarctique. Il n’est rien de plus qu’un Intrus ; un intrus imaginaire.
Elle se déplace, déambule dans la chambre, traversant les cendres et la boue rougie. Quelque chose ne correspond pas, comme si la tromperie se glisse sous les draps d’une vérité illusionnée. Somme toute, elle est incapable de percevoir la réalité sous ses manipulations affurées. Des pièces ont été volées. C’est ainsi que les tristes Lyumnades se perdent dans leurs propres idées, dans les chimères qu’elles-mêmes ont créées.

— Non. Ce n’est pas ça, il faut repartir en arrière. Recommençons.

Une tentative avortée, car rien de plus de se présente à ses prunelles, pas plus qu’à celles de son reflet. L’esprit se vide, étouffe dans ses réflexions, seulement. Il va, probablement, bientôt succomber. Toutes ces images, elle les connaît. Toutes ces réactions, elle les connaît. Tout cela, ce n’est pas ce qu’elle souhaite voir et, pourtant, il s’agit des uniques indices qu’on lui envoie.

Dans un réflexe irréfléchi, sa main attrape le récipient d’eau qui traîne sur le bureau jusqu’à présent délaissé ; la poigne se crispe, soulève le contenant qui, déjà, retombe, se brise et sème le liquide teinté de rouge.

Plus rien ne va ; elle s’assombrit encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu1350/1350[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge850/850[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (850/850)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune1600/1600[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyVen 19 Juin - 19:38
Hallucination

Pour première réponse il n'eut qu'un rejet. La jeune femme avait utilisé son avant bras pour dégager la faible prise que Deukalyion avait sur son épaule. Un geste rapide et emprunt d'une certaine force. Déterminée. Pourtant son visage lui reste identique, sans expression. Tout dénotait chez elle. Tout était étrange. Ce lieu. Sa manière de s'exprimer. Sa façon de bouger. Car déjà elle se relevait avant de s'adresser une nouvelle fois à son confrère d'une manière... audacieuse. C'était le mot, si bien que le Kraken ne put qu'être étonné.

Sous l'effet de la stupeur il ne bougea pas. Cet ordre qu'elle venait de prononcer de manière assez brutale lui avait cloué le bec. Non pas l'ordre en lui même, mais plutôt la teneur de ses propos... Il s'était attendu à bien des choses en venant ici s'enquérir de l'état de la Générale mais pas à ça. Elle semblait tout simplement perdue dans une hallucination, ou même une de ses propres illusions... Difficile de savoir. Elle passa à côté de lui pour se rendre de l'autre côté de la pièce, la où une chaise se trouvait en piteux état. Il se retourna alors, l'observant, ayant en tête cette mine renfermée qu'elle affichée, sombre, fatiguée... La réponse lui vint alors. Les corps. Les cris. La boue... La guerre. Il s'avança vers elle, connaissait cela ; certains de ses camarades en avaient été victime. Cette folie. Le traumatisme. Mais aucun d'eux n'était éveillé à l'époque... Aussi il n'y avait qu'une solution : un choc.

Le voilà donc, s'avançant vers la Générale alors qu'elle marmonnait encore, placée là devant un
meuble sur lequel siège une cruche. Il s'approcha écartant les doigts de sa main comme pour la préparer. Elle était encore dos à lui, pas un problème. Il l'attraperait par l'épaule pour qu'elle lui face face avant de lui délivrer une claque pour la faire sortir de cet état de transe. Pourtant il s'arrêta en entendu le fracas du récipient brisé.

    - Hey hey ! Qu'est-ce que... Ah bordel..!


Il s'était précipité vers elle et la vit alors, la main ensanglantée, légèrement tremblante. Elle venait de se blesser. Il jeta un coup d'oeil rapide autour de lui. Il ne put rien voir d'utile. Il avait pourtant croisé son visage au regard perdu, aux cernes évidentes. Bien que les traits étaient proches elle restait différente de la Cassandra qu'il avait croisé. Il s'occuperait de cela plus tard, il avait plus urgent. Il attrapa sa cape pour en déchirer un morceau tout du long. L'idée étant de couvrir la plaie bien évidemment.

    - Laissez-moi faire Générale. Doucement...


Aussi il tenta d'attraper la main meurtrie pour s'affairer, commencer par vérifier s'il n'y avait pas d'éclats dans sa peau et les retirer le cas échéant. Puis l'enrouler délicatement dans le tissu pour stopper le saignement en attendant de trouver mieux. Il allait falloir de l'alcool aussi, pour laver la plaie...


[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyLun 22 Juin - 8:00
Et, finalement, il se tait.

Les représentations s’enroulent, reviennent à l’inauguration, exhument les dépouilles qui ont, précédemment, succombé. Aussitôt, elles défilent de nouveau, exposent les faits tandis qu’elles offrent les incarnations du passé. Hélas, les reproductions matérialisées ne révèlent rien de plus ; de ces emplacements volés ne se dégage que ce que l’Atlante connaît et les signes se dissimulent sous les ombres, imperceptibles.

Mais, au moins, il s’abandonne au silence.

Le mutisme se renforce, à l’instar des expressions arborées. Une frustration certaine subtilise l’air, opprime les pensées autant qu’elle enchaîne le chair, engendre sa propre destruction : l’enfant suffoque de l’intérieur, lentement, mais sûrement. En outre, la masse entravée entame un mouvement, se dirige à l’opposé. Qu’importe la silhouette dépassée, celle qui s’avance à ses côtés. Il n’est pas fait pour durer, lui non plus, et vraisemblablement la quittera-t-il bien assez tôt.

Une belle Ignorée.

Un récipient, dès lors, attrapé par une main imprécise ; une poigne qui maintient pour mieux l’abattre sur la table. Les débris volent, s’incrustent dans la peau et le carmin se mélange à l’eau. Cette douleur, Selena ne la ressent pas, pas comme elle le devrait. Ce n’est pas comme à l’accoutumée. La paume remonte, s’impose aux prunelles incapables de briller. En cela, les interprétations se ressemblent et les réactions demeurent absentes. Les Saphirs ternissent et ne peuvent être nettoyés. Qu’importe ces blessures, elles ne sont pas réelles et, elles aussi, finiront par disparaître.

Les bruits parasites reviennent, plus forts dans leur fréquence et leur volume. Sans mot dire, le visage se redresse, évacue les mèches blondines et libère les pierres désormais grises. Elles s’écarquillent, se questionnent sur le potentiel de cette image renvoyée ; cette illusion n’a pas été créée, pas de manière consciente, et, pourtant, elle existe.

— Tu n’as pas à… Si tu as le temps pour ça, alors rends-toi plutôt utile : observe attentivement les scènes et dis-moi ce qui ne va pas.

Les verbes forment un rejet que le corps conteste. En effet, celui-ci se montre docile, se laisse capturer pour quelques soins. Toutefois, le retrait s’avère un brin plus piquant que l’entrée ne l’a été et suscite les prémices d’une déformation des expressions, la réapparition des lippes pincées, mordues à l’intérieur. Ces gestes, la Marsyne cherche à les repousser, sans pour autant passer à l’acte ; la présence du fantôme reste un mystère de l’inconscient, possiblement fabriqué pour transmettre la rassurance.

— On verra ça plus tard, il y a plus important…

Pour l’heure, il est nécessaire pour Selena de dénicher ses propres tares, ses faiblesses et les raisons qui ont mené au désastre. Elle doit les observer, les comprendre et les ancrer dans sa mémoire pour que, jamais, ils ne se reproduisent. Pourtant, rien ne s’affiche.

— Alors, que vois-tu ? Dis-moi.

Une neutralité insistante se dégage de chacune des phrases prononcées, bien que teintées de l’âcreté ; une demande qui n’est en aucun cas anodine, qui provoque un dérangement intense chez les Lyumnades : les principes de la Famille sont nombreux, absolus, mais certains ne représentent qu’un malaise sous-jacent à ses yeux.

En cette seule question réside l’offense.
Une faute de plus à ses récompenses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu1350/1350[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge850/850[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (850/850)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune1600/1600[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyJeu 2 Juil - 23:12
Le temps d'arreter

Il tenait cette petite main dans la sienne, blessée, entaillée et piquée. Il ressentait parfois un petit mouvement, presque imperceptible alors qu'elle lui ordonnait presque d'arrêter. Il ne l'écoutait pas, il n'avait pas que ça a faire que d'observer un mirage. Le sang continuait de couler alors qu'il tentait d'enlever les plus petits morceaux nichés dans sa chair.

    - Raaah... Mais. Arrêtez de bouger s'il vous plait. On verra après pour votre truc c'est pas grave.


Et alors qu'il observait son visage se déformer sous la douleur vive produite par certaines de ses actions, prêt à s'excuser, il se ravisa. Cette apparence le dérangeait... Si proche et pourtant différente... Si jeune... Tout cela, cette mise en scène, ce costume, ces paroles. Il était évident que la Lyumnade n'était pas dans son état normal. Il déchira donc le tissu de sa cape pour bander la blessure et la couvrir, ralentir l’hémorragie de temps de trouver de quoi la désinfecter et, par la suite, la recoudre. Cela, il savait le faire... L'habitude. Son visage balafré parlait pour lui.

Et pourtant, elle continuait, semblait ne pas l'écouter. Cassandra restait postée sur son idée, cherchant à repousser les soins verbalement et invitant une nouvelle fois Deukalyion à observer cette scène morbide. Verbalement oui, car sa main ne bougeait pas, toujours posée contre l'orichalque qui couvrait la paume du Général. Alors il l'observait, elle avait tourné la tête pour regarder à nouveau le charnier. Non mais ?! Ce ton neutre, plat. Presque inanimé. Il en venait à se demander si elle n'avait trop bu. S'il ne voyait pas lui aussi ce qu'elle projetait il n'en aurait pas douté... Mais là, il lui semblait évident que s'en était trop. Alors il relâcha la main meurtrie avant de soupirer. L'instant d'après, sa dextre vint, sans élan, lui claquer la joue. Assez pour la faire réagir, mais sans la marquer pour autant.

    - OH ! Reprenez-vous Générale !


Ses sourcils étaient froncés et son air sévère. De son regard azur il cherchait à percer ses pupilles, y cherchant un semblant de vie là où il ne voyait que du vide jusqu'à présent. Il ne pouvait la laisser dans un délire morbide de la sorte.

Aux grands maux les grands moyens.


[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptySam 18 Juil - 22:04
Les traces de l’errance inondent le corps et l’esprit, s’incrustent dans les nuances saupoudrées des cendres ; l’acrimonie transpire, s’échappe des pores que, de manière laborieuse, les Lyumnades aspirent à endiguer. Ici-bas, le feu s’anime, virevolte et se libère de ses fers, forgeant une lame affilée. Autrefois émoussée, elle se veut désormais absolue, lancinante et audacieuse : l’échec se tient au creux de sa main.

Le crime est immuable.

Toutefois, l’empreinte des mots se distingue de celle intimée par les gestes. En silence, elle diverge vers une recherche esquivée et se dérobe à toute forme de réalité. En outre, le faciès se déforme, tandis la mâchoire se crispe, mais l’importance de ces traits tombe dans l’oubli. L’illusion domine et tout est voué à disparaître. Quoi qu’il en soit, elle refuse d’obtempérer.

Elle n’existe pas.

L’Intrus écoute sans entendre, incapable de comprendre les événements ; les tenants et les aboutissants sont méconnus et, pourtant, il continue de bander la blessure. La masse s’ancre en face, dépouille la main des débris qui, jusqu’à présent, parsemaient la chair carmine. Qu’importe cette cape déchirée, cette attention, en tapinois, recherchée. Entre eux, les ondes s’opposent. L’un souhaite apprendre, mais l’autre refuse d’entrer dans la danse.

L’ombre des Jeux Sordides se dessine.

Un hoquet s’arrache à l’apparition de cette frappe, force un contact qu’elle ne désire pas. En conséquence, les orbes de Saphir se posent sur l’Ennemi, escamotent la courbure au profit d’un plissement de membranes ; le courroux menace de s’abattre et la tempête se lève dans de silence. Elle sonne, résonne à travers son corps, insuffle une nouvelle atmosphère dans la pièce. Cet étranger est un parieur, une chimère parasite qui se transforme en imposteur : les échappatoires sont clôturées et toutes les tentatives seront vaines.

Qui es-tu ? Va-t’en, Gêneur, tu n’es pas le bienvenu.

Une accroche cesse pour qu’une autre naisse ; la poigne adolescente se referme sur son bras, prohibe toute forme de retrait, tandis que les émanations se renforcent, s’efforçant de le faire disparaître.

— Tu m’emmerdes. Ça suffit : si tu refuses d’obéir, alors autant t’anéantir. Ici, c’est moi qui décide, alors dégag… Et t… vous êtes toujours là…

Ses cendres ne se sont pas dispersées.

Une prise, subito, relâchée, intimant à la masse de reculer d’un pas. Pris sans vert, les bras s’affairent, se soulèvent, masquent son visage et dissimulent tant bien que mal l’existence de Selena. Une Marsyne inavouée se dévoile. En effet, l’instinct remonte à la surface et, un bref instant, l’or se change en rubis, alors même que les images s’effacent dans les flammes. Une stupide réaction, qui plus est inutile : l’homme connaît d’ores et déjà ses véritables traits. Ainsi, il ne reste qu'à saisir la main bandée, fermant son torse de ses membres, forte d'une superficielle rigidité ; une rigueur nécessaire pour assumer ses fautes autant qu'il faut assurer son rôle.

L’allure est démasquée.

— Que faites-vous ici ?

L'unique Imposteur réside dans cette pièce, mais ce n'est pas celui que l'on imagine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu1350/1350[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge850/850[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (850/850)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune1600/1600[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyDim 19 Juil - 13:16
Retour a la realite

La surprise dans un premier temps, preuve que son esprit n'était pas totalement perdu dans une quelconque vision chimérique. Elle ressentait et s'offusquait, son visage changeait, devenant plus sévère à son tour : Une réaction, enfin. Le Kraken commençait à être rassuré, l'état de la Générale le préoccupait. Qu'allait-elle faire désormais ? Revenir ici, dans cette pièce ou bien continuer de se terrer dans des songes meurtris ?

La réponse fut des plus simples. L'agressivité. Avec force elle se dégage de sa prise pour, à son tour, le tenir fermement, sa paume plaquée contre l'Orichalque de sa Scale. Un geste loin d'être inattendu, après tout il venait de la frapper et quand bien même il l'avait fait avec ménagement, vu son état le retour au réel devait être difficile. Peut-être même se sentirait-elle en danger. Il se laissait donc faire et écoutait encore ses ordres et sa familiarité certaine. Il commençait donc à soupirer en fermant les yeux, voyant qu'elle n'arriver pas à quitter cette transe dans laquelle elle semblait enfermée. Il allait falloir agir. Orpheus saurait certainement quoi faire.

Mais cette mascarade avait une fin et par chance la jeune femme avait su reprendre le dessus seule, en se rendant compte qu'elle se trompait, que le monde autour d'elle n'était pas seulement fait de mirages. Ces derniers s'embrasaient alors qu'elle relâchait le Général face à elle, reculant d'un pas avant de se masquer le visage, laissant appercevoir l'or prendre feu à son tour. Là revoilà donc à nouveau, Générale des Lyumnades : Cassandra. Il la regardait faire alors qu'il se posait contre la table, observant son jeu de dupes à vouloir donner le change en se tenant droite et fermée. Elle devait se sentir bien ridicule en cet instant. Il eut alors un sourire avant de soupirer légèrement.

    - Et si vous commenciez par m'expliquer ce qu'il se passe ici, Générale ? Je commence à comprendre pourquoi vos hommes s'en retournent à mon Pilier si vous agissez ainsi.


Son regard vacillait alors dans cette pièce, désormais changée. Elle semblait nue, bien moins chargée... L'azur guettait autour d'eux, cherchant à voir s'il y avait ici de quoi continuer ce qu'il avait commencé. Sa blessure n'était pas grave mais elle pouvait entraîner des complications. Cependant, il attendait des réponses avant cela. S'assurer que la jeune femme était belle et bien là, avec lui.


[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyDim 19 Juil - 14:04
Qu’importe les locutions, les tons et les actes de faiblesse ; cette présence harponne, menace et rejette aussitôt celui qui s’impose dans son antre de pierres et de remembrances. Il n’est pas à sa place, mais ne tient compte de rien : dans chacune de ses interactions, seules les futilités s’esquissent et demeurent incomprises. Le primordial n’est pas là et, cela, Selena ne l’accepte pas.

Les membres s’agitent et dissimulent dans l’instinct, agissent presque à contre-grès. Pourtant, la surprise n’étreint guère et l’Intrus se pare d’ores et déjà d’une couverture de marbre incolore. Son intervention se révèle patiente, contrairement à ce qu’elle laissait autrefois supposer. En outre, elle ne décèle ni crainte, ni violence, pas même l’once d’une ire n’agrémente ses traits. Sur ses lippes, seules les commissures s’étendent, intimes partenaires des membranes plissées.

— Que je… Je vous ai posé une question, Général Deukalyion. Vous êtes ici, dans ma demeure, qui plus est sans invitation. Alors je vous le demande une dernière fois : que faites-vous ici ?

Dans ces lieux, les ordres sont absolus. Les siens, tout du moins, le sont. L’héritière et benjamine des Marsyne respecte avec soin les règles établies par les siens, s’y soumet et s’impose la rigueur tenue par son rang, en dépit de ce qu’elle peut en penser. Elle n’a pas son mot à dire : une poupée se formate, se contente d’obéir à ceux qui l’ont façonné.

Ils ne sont que des ombres.

Toutefois, il appert que cette conversation ne mène nulle part ; le Kraken s’occupe d’une tout autre manière, parcourt la pièce de ses perles céruléennes et n’a que faire de leurs lois. Les prunelles s’abaissent une paire de secondes, détaillent le pansement de fortune teinté de carmin, se transfèrent enfin sur la silhouette azurée. Dès lors, un soupire se libère, outrepasse la barrière qui, jusqu'à présent, le retient.

— Je cherche des indices pour mieux comprendre le désastre lié à la précédente bataille. J’ai beau repartir en arrière, faire tout renaître, rien d’autre ne se dégage. Pourtant, il doit forcément y avoir quelque chose à récupérer dans tout cela.

Quelque chose pour expliquer son échec passé et présent.
Quelque chose pour déterminer et replacer les événements.
Quelque chose pour apprendre, faire son travail.
Quelque chose pour l’empêcher de revenir.

La mort est à leur porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu1350/1350[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge850/850[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (850/850)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune1600/1600[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyDim 19 Juil - 14:33
Ordre et desordre

Rien. A première vue pas d'alcool, pas la moindre bouteille. Il faudrait donc se déplacer une fois les explications données car il était sûr d'une chose à la vue de son attitude : elle ne bougerait pas, restait sur la défensive. Nul doute qu'il n'aurait rien du voir de cette scène morbide, il était entré avec fracas et avait rencontré une part de son esprit. Une part d'elle même, loin d'être celle qu'il connaissait. Pour le peu qu'il avait pu voir jusqu'alors. Alors pour sa défense, elle attaque de nouveau, ignore les raisons évoquée quand bien même elles ne sont pas très claires. Elle se sent agressée de nouveau, il était là dans sa demeure sans y avoir été invité. Il aurait pu se lever, marcher en direction de la sortie et feindre de toquer à cette porte à moitié déchirée, en morceaux ça et là. Son regard revint sur la jeune femme. Il ne fallait pas non plus trop abuser.

    - Je suis venu m'entretenir avec vous quant à votre garde, en arrivant devant votre porte j'ai entendu un grand fracas alors je suis entré, vous ne répondiez pas. J'y ai trouvé une scène de mort et de désolation avec les traits d'une jeune femme blonde que vous incarniez. Vous sembliez dans une transe, m'avez ignoré. Insulté aussi oui.. hum... Puis vous vous êtes blessée sans vous en rendre compte. J'ai fait ce que j'ai pu mais il faudrait soigner cela.


Il se lève alors, quitte cette table et commence à se pencher, ramassant les bouts de bois qui formaient autrefois la porte de cette chambre sans perdre d'une oreille les paroles de la jeune Générale. Elle s'expliquait enfin un peu plus, avait su relâcher sa posture. Un pas en avant, bon signe. Le voilà donc avec un tas de planches brisées qu'il s'empressa de déposer non loin de l'entrée. Restait la chaise désormais. Mais avant...

    - Je ferai remplacer votre porte ne vous en faites pas. Pour ce qui de la guerre... J'ai fait le lien oui en voyant ce que vous... projetiez. Je n'y étais pas mais je peux comprendre ce qui vous habite, des batailles j'en ai mené. Plus ou moins glorieuses. Revenir dessus ne vous fera pas avancer vous savez... Et puis vous avez des responsabilités à tenir, Générale.


Il était jeune lui aussi lors de la bataille d'Alexandrie. S'était battu admirablement et avait su vaincre un ennemi puissant, quand bien même son visage lui rappelait ce jour à chaque fois qu'il l'appercevait. A chaque fois que ses mains vagabondait sur ses joues ou son menton. Des marques profondes... physiques oui, mais elles n'étaient pas les seules. Prendre une vie était aussi facile qu'amer. Perdre un compagnon était un déchirement, une honte.


[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyDim 19 Juil - 15:37
Chaque scène traduit le moment d’une vie, d’une mort et, parfois, d’une renaissance. Pour autant, les Lyumnades continuent sans cesse d’arpenter les couloirs menant aux âmes torturées, l’ultime route pour se rendre sur le territoire des nuits éternelles. Ce désert de chairs et de cendres fait partie intégrante de son quotidien, de ce pour quoi leur lignée persiste au sein d’Atlantis. Inlassablement, ses pieds affrontent le fil, celui-là même qui se dresse au-dessus du vide, et son esprit se nourrit des affres et de l’infamie. L’azurée qu’elle porte désormais avait été calomniée, autrefois, et la descendante de la branche principale ne peut le pardonner. Dans la suite de ces péripéties, de ces actions absurdes et affligeantes, la Marsyne n’a pas le droit d’échouer ; elle en refuse jusqu’à l’idée, la soumission d’une telle possibilité.

Une situation qui dure, s’installe et prend de la place. Or, le Général adverse entretient le rapport, bien que l’impassibilité dont il faisait preuve s’efface. Elle s’estompe, mais ne dépérit pour autant pas et perdure à travers les mélodies déclarées. À mesure qu’il s’enfonce dans le dialogue, les orbes s’élargissent au rythme des lippes églantines qui s’entrebâillent. Hélas, si la forme illustre la stupéfaction, le fond, quant à lui, abrite le monstre de l’autorité.

Le crime naît, invoque ainsi la brutalité.

Le presque inconnu quitte la table, se dirige vers les cadavres de bois ; cette porte n’est pas irremplaçable, mais elle symbolise une multitude de choses et, en définitive, s’improvise témoin de leurs premiers échanges. Dans la mesure où ils n’ont jamais conversé jusqu’à présent, aucun d’eux ne porte les stigmates de la connaissance.

Tout est à construire.

— J’étais en plein travail, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué. Comme je n’attendais pas de visite, il m’était difficile de me rendre compte de votre présence. Vous vous en doutez, mais, parfois, il n’est guère aisé de différencier le rêve de la réalité.

Les planches brisées s’amoncellent sur le sol, disposées là par la force du Général, alors que les tonalités cessent un court instant, au profit d’un souffle étouffé. Les soins, en l’état, sont simplement ignorés et la deuxième-née ne se repent aucunement.

— Ne vous préoccupez pas de la porte, elle en a déjà vu d’autres et je m’en occuperai plus tard. Pour revenir dans le vif du sujet, je doute que vous puissiez comprendre, tout comme je ne comprendrais vraisemblablement pas les tenants de votre propre histoire. Il n’est pas question de ce qui m’habite, mais de mon rôle au sein de l’armée de la cité. Contrairement à ce que vous semblez penser, ces actions sont une part des responsabilités qui m’incombent. Je ne reviens pas dessus pour le plaisir, mais pour analyser, comprendre et prévoir. Tout comme vous possédez sans doute une part d’ombre, la mienne existe également.

Elle représente un morceau de mon travail.

Deux ignorants s’affrontent, dressent leurs mots comme des lames ; Selena ne souhaite guère amoindrir son expérience, mais cherche à nuancer leurs différences. D’un geste, l’énergie cesse, se concentre et donne naissance à cet enfant de feu qui sommeille sur la table. Dans le silence, elle s’éveille, cette petite salamandre discourtoise.

— Cela étant, nous pourrons converser sur nos histoires respectives une fois que le flou concernant ma garde sera levé. Quel est le problème ?

Selena est incapable de comprendre, elle qui ne vit dans aucune réalité.
Et déjà cette autre question lui brûle la trachée, les mystères qui entourent Cassandra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu1350/1350[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge850/850[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (850/850)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune1600/1600[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyDim 19 Juil - 16:08
Respect et droiture

Deukalyion restait près de la sortie, droit et croisait les bras, en attente. Petit à petit la tension qui dominait cette pièce s'amenuisait, comme l'indiquait Cassandra la différence entre le rêve et la réalité était parfois confuse. Elle avait extirpée de ses songes par la brutalités. Peut-être lui fallait-il quelques instants pour reposes les pieds à terre, à l'image d'un somnambule tiré de sa torpeur ; le danger.

Le travail, là était la raison de cette mise en scène. Les prérogatives assignées au Lyumnades versaient bien souvent dans les ombres, un fait connu. Ainsi elle expérimentait, cherchait des failles quant aux événements connus là bas, à Ker-Ys. Quelles informations cherchait-elle à obtenir ? Qu'avait-elle pu voir de si important pour vouloir se les repasser encore et encore... Si le contexte avait été différent il aurait pu la croire sans aucun doute, seulement... cela faisait des jours que cette situation existait. Depuis combien de temps était-elle cloîtrée là ?

    - Votre devoir. Je vois. Ecoutez, je vais quitter votre chambre et nous allons discuter dans un endroit plus convenable. Prenez le temps qu'il vous faut et passez de quoi désinfecter votre plaie. Je vous attends à l'extérieur.


Les secondes s'étaient écoulée et, rassuré, le Kraken décidait de quitter cette pièce. Il était là où il ne devait être, dans l'intimité d'une jeune femme, quand bien même elle était Générale. Il avait su s'enquérir de son état et pour la suite souhaitait un cadre plus professionnel. Plus neutre aussi. Il tourna les talon avant de disparaître, laissant Cassandra seule. Lui ressassait ses questions en son esprit, n'arrivait en s'en détacher. Des explication il allait en avoir, le masque fissuré qu'elle lui présentait ne suffisait pas. Le temps ne s'étira pas réellement jusqu'à ce qu'elle sorte à son tour.

    - Je vous suit Générale, comme vous l'avez compris j'ai des inquiétudes quand à l’organisation de votre armée. Vos hommes retournent au quartier principal de l'Arctique en attente d'ordres. Je suis venu éclaircir la situation et vous aider.


Difficile d'aborder le sujet ainsi, l'Algos cernait mieux la situation mais n'avait jamais eu à gérer ce genre de cas, encore moins face à un pair. Il aurait pu laisser Orpheus gérer la situation. Aurait peut être du... Et pourtant le voilà. Fidèle second d'un homme qui avait bien d'autres inquiétudes en ces temps troublés. Il pouvait s'en occuper.


[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) Signature


Dernière édition par Deukalyion le Dim 19 Juil - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyDim 19 Juil - 17:07
Sollicitée par sa maîtresse, la sentinelle endormie s’extirpe de sa léthargie. Piane-piane, les yeux s’ouvrent sur ce monde qui l’entoure ; elle découvre la présence inconnue, conserve une position de retrait et guette les mouvements de ceux qui vivent-là. Attentive, l’illusion de feu cultive les mots, surveille les gestes et soutient le regard, observant par la même les interactions rebondissantes entre les deux Généraux.

Du bout des doigts, sa peau est effleurée. Qu’importe sa toxicité, elle n’est pas réelle et, cela, la Marsyne le reconnaît bien volontiers. Toutefois, son sang n’a d’égal que la voix que porte l’autre à son encontre : glaciale, à l’instar des régions qu’ils préservent depuis tant d’années. Ces affirmations farfelues, Selena ne les réfute pas. Au contraire, elle lui permet de s’en aller pour un temps, de sortir de cette pièce dans laquelle il n’aurait jamais dû entrer.

— Faisons comme ça.

Ni le premier, ni la seconde ne s’enchantent à cette énonciation, mais tel est le poids de leurs obligations. Ainsi, l’âme attend jusqu’à ce qu’il quitte la scène, s’arme de sa patience et, de la salamandre, naît une jumelle. Désinfecter la plaie ne représente guère une nécessité ; pour l’heure, son intérêt se porte ailleurs. Il s’installe et s’agrippe à ce qu’il doit lui dire, à ces questions qu’elle-même se refuse à poser.

Jusqu’à quel point sait-il ?

— Tu restes ici pour monter la garde, préviens-moi s’il se passe quoi que ce soit. Quant à toi, tu nous accompagnes, nous aurons besoin d’un guide pour y voir clair dans tout cela.

Les ordres sont formulés et, sans attendre, les amphibiens prennent leurs postes. Accompagnées de son escorte fictive, les Lyumnades quittent la chambre et rejoignent le Monstre marin qui campe dans le couloir. Une œillade lancée trouve son ancrage sur l’animal ; un signe de la tête l’intime à l’emmener jusqu’à la prochaine destination.

— Un endroit calme, voyons voir, alors emmène-le là-bas... Général Deukalyion, suivez-la, elle vous guidera à travers les galeries. Je vous rejoins dans quelques minutes.

Sans autre, les talons se tournent et la silhouette disparaît entre les allées.

*****

Silencieuse, la créature de flammes acquiesce, ouvre la marche pour le mener vers là où il doit aller. De ses pattes, elle arpente les couloirs, les portes qui, derrière eux, se referment ; nul ne peut se rendre dans cette partie de la demeure s’il n’y est pas autorisé et, cette pièce en particulier, est condamnée pour les étrangers. Un trajet long, sans l’être véritablement pour autant. Vraisemblablement tournent-ils en rond. Cependant, les derniers remparent s’abaissent enfin, la dernière barrière se lève et dévoile un univers empreint d’ombres et d’histoires oubliées. Oubliées, certes, mais surtout méconnue, pour dire vrai.

Devant lui, des livres aux nombreux sujets, si nombreux que l’on ne peut espérer les recenser. La bibliothèque des Marsyne conserve les secrets et seule l’héritière peut les exploiter. Arrivée à la fin du voyage, la salamandre grimpe jusque sur un guéridon qui traîne dans un coin, à proximité d’un fauteuil ancien.

Elle n’est qu’une tendre observatrice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu1350/1350[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge850/850[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (850/850)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune1600/1600[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyDim 19 Juil - 18:17
Sombres inquietudes

Il n'avait guère prêté attention à la petite créature la première fois, concentré sur la Générale pour être sûr qu'elle allait bien et qu'elle serait disposée à avoir une discussion calme et sans... interférences. Pourtant le doute subsiste alors qu'il énonce la raison de sa présence comme elle le souhaitait, la Lyumnade l'ignorant, partant à l'opposé après avoir chuchoté à la créature de feu de guider le Kraken dans une autre pièce où ils pourraient discuter au calme.

Le voilà donc à suivre une salamandre dans le dédale qui s’ouvrait face à lui, observant ses petites pattes se mouvoir prestement pour tenir la cadence. Ils traversaient des couloirs qui s'ouvraient et se ferment à la présence de l'enflammée, tous semblables si bien que le Général perdait peu à peu son orientation. Tout était similaire, vide, et se succédait. Pourtant à un moment la porte devant eux dévoila un paysage différent. Une pièce sombre, éclairée ça et là par quelques bougeoirs au centre. Un genre de bibliothèque. Il se retourna en entendant la porte se refermer et lorsqu'il revint sur la créature il l’aperçut un peu plus loin posée sur un petite meuble comme assoupie. Il commençait donc à explorer la pièce qui semblait contenir des ouvrages anciens. Prudent il gardait ses bras le long du corps, ne touchant à rien, se contentant d'observer, cherchant à lire ce qu'il pouvait. Pas grand chose à vrai dire, ce lieu ne le mettait pas vraiment à l'aise. Le Kraken ne s'y sentait pas à sa place alors que, pourtant, l'écaille elle eut comme un léger vrombissement. Dissonance.

Le voilà donc à attendre, assit sur un siège non loin de la salamandre, perdu dans ses pensées. Elle n'allait pas le laisser ainsi pour sûr, dans cet endroit qui semblait important. Après quelques minutes, alors qu'il n'avait rien entendu il vit la générale près du fauteuil qui juxtaposait le petit guéridon de la créature. Depuis quand était-elle là ? Elle déposa un plateau sur la table basse sur lequel résidait différents mets légers pour cette entrevue.

    - Merci pour hospitalité. C'est une pièce étrange, elle semble conserver un savoir ancien... Enfin, nous ne sommes pas ici pour cela n'est-ce pas ? Comme je vous le disais plus tôt, l'inquiétude a guidé mes pas jusqu'à votre pilier. Vos gardes viennent chercher des ordres auprès de moi car il semblent ne pas en avoir de votre part. Soulignons tout de même leur professionnalisme.


Il se pencha alors, attrapant un peu de pain et une tranche de fromage déposée dessus qu'il garda en main en se rasseyant convenablement.

    - Vos états de service indiquent que vous étiez Lieutenant des Telchines par le passé, vous connaissez donc l'importance de l'ordre dans l'Amirauté. Vous n'êtes Générale que depuis peu, aussi je peux comprendre que la charge y est différente compte tenu des événements récents mais... Vous ne pouvez négliger votre Capitainerie de la sorte. Loin de moi l'idée de vous blâmer, je souhaite plutôt vous apporter mon aide à gérer cela, vous semblez impliquée dans votre devoir mais la guerre laisse des traces. Vous semblez affectée par cela, je me trompe ?


Sa question posée il croqua dans son morceau de pain, savourant un peu l'instant et lui laissant le temps de clarifier ses pensées. Difficile d'aborder de tels sujets et vu la propention de la jeune femme à dévier les questions il doutait avoir une réponse franche. Un masque, tout au mieux si ce n'est une déviation. Seulement il ne plierait pas. Il était ici pour une bonne raison, persuadé qu'il avait bien fait de venir en personne.

    - Si vous repreniez votre véritable apparence pour commencer, et m'expliquer qui est cette jeune femme dont vous portez les traits.


Le trouble. Était-elle encore vraiment là ? Il en doutait, peut être la voilà encore perdue un instant dans les songes, voguant entre des apparences et des lieux qui n'étaient plus ici.. Oui, cela le troublait.


[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyDim 19 Juil - 19:34
— Quelle plaie !

Une insolence glisse dans sa gorge, usurpe les lippes églantines, s’évanouissant avec rapidité dans la discrétion d’une pièce dissimulée ; une présence dépourvue d’âme s’approprie les lieux et, furtive, interrompt le mutisme dont elle faisait preuve durant le trajet. Cet emplacement signe son anonymat, une accalmie de courte curée. Sans ajout, la senestre dérobe des aliments, les positionne sur un plateau reposé avec force. Sa voix résonne, imperceptible pour les Hommes, libérant un murmure gonflé. À contre-gré, la demoiselle n’est pas autorisée à s’attarder : elle doit se rendre au plus vite là où sa compère l’a mené, au risque de le voir s’éparpiller, fouiller dans les traces du passé.

Les bras occupés, l’Atlante reprend sa route vers son antre, cette bibliothèque dans laquelle nul n’est, d’ordinaire, toléré. À son opposé, le guide cosmique ne présente aucune nécessité pour parvenir au bout du chemin. Ainsi, ses jambes s’activent, sillonnent les galeries, les passages et les ouvertures qui, sitôt dépassées, se calfeutrent de nouveau ; son repère n’est plus très loin et, déjà, elle regrette de l’y avoir envoyé.

Il s’agit de son trésor, son territoire secret.
Un secret jalousement gardé.

L’ultime porte s’entrouvre, se referme aussitôt sans un bruit. En tapinois, les Saphirs balayent les environs, scrutent l’intégralité des objets qui dorment sur les étagères surannées. Une rassurance s’invite, étire ses commissures temporairement et disparaît dès lors qu’elle croise la silhouette de l’Arctique. Tout d’abord muette, elle observe cet homme et sa partenaire chargée de sa surveillance, puis dépose le contenant sur une table ramenée pour l’occasion.

— Fort heureusement, il semble que vous n’ayez touché à rien.

Nul regard à lui offrir, uniquement des paroles qui, comme les flots, ne cessent de s’écouler.

— Effectivement, nous ne sommes pas ici pour admirer les œuvres des temps anciens. Vous vouliez que nous discutions dans un endroit plus approprié, plus tranquille, et c’est le mieux que je puisse vous accorder. Sachez toutefois que cette pièce, d’ordinaire, est fermée aux étrangers.

Une dure neutralité, à n’en point douter. En effet, la Marsyne n’apprécie guère que l’on fouille dans ses affaires, et cela quelle que soit la manière. Debout sur ses pattes, la masse s’entoure de ses bras, tandis qu’elle écoute l’Adversaire. Plutôt bien informé, semble-t-il, mais jusqu’à quel point l’est-il ? Ce terrain, Selena l’évite autant que possible, désireuse de conserver la discrétion qui lui incombe.

— C’est exact, je portais les Telchines jusqu’à ce que les Lyumnades se manifestent à temps pour la guerre. Sachez que ma Capitainerie n’est en aucun cas négligée ; la bataille ne s’est terminée qu’il y a quelques jours, mais les ordres ont d’ores et déjà été transmis.

S’ensuit le trouble, conséquence de l’enivrant Jeu des Apparences dans lequel elle se complaît à évoluer. Il ne comprend pas, c'est impossible qu'il le puisse. Quelque part, les mots perçus la rassurent : il ne sait rien, concrètement, et ne se berce que de l’ignorance. Pour première réponse, une demande silencieuse ; l’azurée surgit, se plaque sur sa propriétaire, prouvant son appartenance. Semble-t-il que Deukalyion ne souhaite pas retirer la sienne, imposant par la même occasion les prémices d’une hiérarchie désuète. Dans ce cas, il lui fallait revêtir la sienne, quand bien même elle ne frôle jamais le sol de cet endroit.

— Je suis le représentant actuel des Lyumnades, gardien du pilier de l’Antarctique. Vous n’avez pas besoin de savoir autre chose à mon sujet, si ce n’est que, comme vous, je n'agis que dans le but de protéger Atlantis. Le légat également, cela va sans dire…

Sans tambour ni trompette, le corps s’approche, les bras s’ouvrent sur les accoudoirs, emprisonnent celui qui s’est installé là. Cette fois encore, l’aura menace, ne laisse aucune place aux élucubrations.

— Que gagnerez-vous à apprendre une vérité bonne à contenter votre curiosité ? Je ne vous laisserai pas détruire tout ce que j'ai construit jusqu'à présent, soyez-en conscient.

Et déjà disparaît-elle, cette énergie, autant que la prison de chair. Selena est d'ores et déjà retournée à sa place. S’il connaît son visage, pour l’heure, son nom demeure sous clef ; n’importe quel justificatif irait pour le premier. Toutefois, il reste une possibilité pour qu’il en parle, s’il le savait. En cette simple hypothèse réside un risque immense et, en l’état, Selena ne lui fait pas encore confiance.


Dernière édition par Selena le Dim 19 Juil - 20:27, édité 1 fois (Raison : Correction coquilles.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu1350/1350[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge850/850[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (850/850)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune1600/1600[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyDim 19 Juil - 20:21
Resonance profonde

Intrus. Dès ces premiers mots c'est ainsi qu'il se sentit. Elle le confirme, ici ne sont pas bienvenus ceux qui ne doivent y être. Certainement un des nombreux secrets de l'Antarctique. Pourtant elle l'avait menée jusqu'ici pour des raisons de tranquillité, nul doute qu'elle prenait un risque. Enfin, pas vraiment ; Deukalyion n'était pas du genre à fouiner sans les affaires des autres, il avait un sens assez strict du devoir et de ses limites. Les questions qu'il posait à la Générale n'était pas là pour abreuver une quelconque curiosité malsaine mais pour un but simple : le devoir au sein de l'Amirauté.

Cassandra ne s'assit pas, restant débout et reprenant sa posture précédente, comme si le temps ne s'était pas écoulé. Et déjà ses questions persistes, il s'étonne à moitié de son discours sans le montrer, se contenant de finir de mâcher. Le trouble persiste mais cette fois il semble plus tangible. Quand bien même elle serait encore bercée dans un de ses propres sorts, elle ne pouvait ignorer aussi bien ses dires. Les faits étaient là.

    - Pardonnez-moi Générale mais à moins que vous ayez...


Elle surgit alors. Son écaille vint la recouvrir, coupant la paroles du Kraken qui observa la scène. Ainsi elle souhaitait s'affirmer. C'est désormais en tant qu'officiers qu'ils parlaient, il n'y avait plus de doute possible. Il l'écoutait alors, jetant ses titres et repoussant cette main tendue, la discussion même. Il n'avait rien à savoir ? Peut être oui. Les devoir des Lyumnades étaient obscurs et elle n'avait aucun compte à lui rendre. Semblait-il donc que la jeune femme avait pris mouche face à ses paroles. Certainement offensée... Il n'avait pas su user des bons mots se disait-il alors... Après tout ce n'était pas son fort.

Sans la lâcher du regard le Général commençait à croiser les bras, fixant ses prunelles saphir alors qu'elle s'approchait de lui. Le voilà donc prisonnier lorsqu'elle l'enclave dans son fauteuil, encerclé par deux arches d'Orichalque et son corps pour faire barrage. Son aura redevenait agressive, la bête face à lui marquait son territoire cette fois. Il n'était pas le bienvenu et dans son esprit une phrase naissait des profondeurs... Frappe. Le Kraken entrait alors en résonance et commençait à luire, éclairant cette salle sacrée un peu plus. Son regard se fit alors plus sévère, le duel s'installait mais aucun d'eux ne pliait jusqu'à ce qu'elle s'éloigne et fasse taire sa provocation. Le Général soupire alors en fermant les yeux avant de se relever.

    - Je disais donc. A moins que vous n'ayez expressément demandé à vos hommes de venir chercher des directives dans ma Capitainerie, j'estime que si : il y a un problème. Je ne suis pas venu pour vous défier ou vous rabaisser. Je vous tends la main, d'un Général à un autre. Je me fiche bien des raisons de vos recherches et de ce visage que vous arborez, cela ne concerne pas : soit. Cependant ce que je vois moi c'est que cela coûte à votre commandement. Vos soldats parlent de vous comme un fantôme et en vous voyant là bas j'ai pensé la même chose. Si vous avez assez de forces pour me provoquer de la sorte, alors allez dehors et dirigez vos hommes, que je n'ai pas à le faire !


Son bras s'allongea vers la porte, pointant cette dernière comme pour appuyer ses mots. En cet instant le provocateur avait changé de rôle. Elle cherchait à asseoir sa position bancale et lui à la faire réagir. Ouvrir les yeux au moins. Et la possibilité que cette main blessée vienne percuter sa mâchoire n'était pas exclue. Désirée même ? Alors il ne bougeait pas, attendant sa salve alors qu'en temps normal il se serait déjà retourné et aurait pris la porte. Seulement, dans les profondeurs... l'écho trouvait son chemin.


[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) Signature


Dernière édition par Deukalyion le Dim 19 Juil - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyDim 19 Juil - 21:18
À moins que quoi ?

L’interrogation brûle sa gorge, les prunelles inquisitrices s’incrustent dans son être. Un instant, elles envisagent de pénétrer dans sa tête, de lire ces souvenirs sommeillant au-delà du paraître. En dépit des désirs qui l’animent, la demande s’enferme dans le silence et seule l’armure entre en résonance. Qu’importe son identité, l’adolescente n’en demeure pas moins la représentante de l’Arctique, le porteur des Lyumnades et, avec cela, devient l’unique témoin du crime. Depuis, c’est dans l’ombre qu’elle vit, des profondeurs qu’elle surgit.

Sans l’once d’une hésitation, ils s’opposent et, à la joute verbale, s’ajoutent les pressions d’un autre genre ; les étagères s’éclairent, le Kraken approche, lentement, mais sûrement. Elle ne cède toutefois pas dans l’immédiat. Quoi qu’il affirme, pour le moment, l’héritière du fardeau des Marsyne est incapable de lui faire confiance. La nécessité d’affûter ses armes illusionnées se fait ressentir, tant elle se pare des indélicatesses, mais l’expérience est une lame à doubles tranchants et, dans le cas présent, lui fait cruellement défaut.

Somme toute, elle s’éloigne, délaisse cette prison que, plus tôt, elle instaurait ; semble-t-il que l’Autre élude l’entièreté de sa demande, reprend aveuglément les affreuses mélodies qu’il pianotait auparavant. Une tentative hasardeuse, parsemée de ces fausses sonorités qu’elle reconnaît. Pour autant, Selena ne souhaite pas engendrer les prémices d’une nouvelle guerre. Pas ici, ni même avec lui. Les billes roulent en direction de la porte qu’il montre, tandis que le Monstre termine enfin de grogner.

Il ne l’impressionne pas.

— Comme je vous l’ai dit, mes hommes ont reçu leurs ordres il y a quelques jours déjà, moins d’une semaine après la fin du combat. Si, malgré cela, ils viennent chez vous, renvoyez-les-moi. Admettons que je sois un fantôme, alors qu’êtes-vous ? Puis-je seulement accorder ma confiance à une simple coquille ?

Une coquille dépossédée, mais possédée à la fois ; ces pensées germent dans son esprit, depuis leur affrontement précédent. Orpheus mit à part, il n’y a que lui qui s’est approché de son secret, de ce qui lui permet de mener son devoir à bien. Coupant court à ses propres interventions, la Générale tourne en rond dans une cage qui n’existe pas ; l’orichalque recouvrant ses pieds frotte le sol, retentit dans la pièce alors que, finalement, elle prend place sur l’accoudoir du fauteuil dans lequel il s’assied. De dos, elle le relance ultimement.

— Je vous ai demandé ce que cela vous apporterait, Général. Alors, dites-moi plutôt ce que vous recherchez.

Ce qu’il recherche dans cette conversation, dans ces provocations non assumées, qu’elle n’ait pas à devoir vérifier par ses propres moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu1350/1350[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge850/850[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (850/850)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune1600/1600[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyLun 20 Juil - 0:35
Desillusion

Quelques jours ? Ainsi il était dans le juste, la jeune femme s'était perdue. Son bras retomba le long de son corps alors qu'il la regardait s'asseoir, ingérant ses remarques les unes après les autres. Il hésita quelques secondes avant de faire quelques pas pour lui faire face. Cette fois c'était elle assise et lui debout. Les rôles s'échangeaient. Le monde allait reprendre sa place.

    - Quelques jours ? La guerre est finie depuis plusieurs semaines. Vous êtes cloîtrée depuis si longtemps que vous en avez perdu la notion du temps.


Un soupir alors qu'il commençait à reculer pour pouvoir s'asseoir sur l'accoudoir du fauteuil opposé, à côté de la créature enflammée qui semblait toujours aussi calme. Restait donc à lui répondre quant à ses questions alors que le silence commençait à installer. Que dire ?

    - Pourquoi je gagnerai quelque chose à venir vous parler ? Je suis ici en tant que Général et bras droit du Légat. Orpheus a bien des choses à régler et c'est moi qui gère la garde. En apprenant ce qui se passait et faisant le lien avec.. la bataille de Ker-Ys je me suis dit que vous aviez besoin d'aide. Je ne pense pas me tromper.


Il l'observait avant de porter à nouveau un regard autour d'eux, sur cette pièce aux allures de secret. Tout ici dénotait, que ce soit l'attitude de la Générale à l'amener ici ou même ces mots contradictoire avec ce geste. Peut-être qu'au final c'était elle qui cherchait quelque chose, mais quoi ? Une frasque du passé à nouveau ? Des réponses ?

    - Ecoutez Cassandra. Je ne vous demande pas de me raconter ce qui se passe mais... Nous devons nous soutenir, non ? Il en va du bien d'Atlantis après tout.


Ses traits s'étaient adoucis à mesure qu'il parlait, enfin aussi doux qu'ils pouvaient être au travers de ses nombreuses traces du passé. Des batailles. Certaines marques restaient et toutes n'étaient pas aussi visibles ou faciles à guérir.


[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyLun 20 Juil - 18:45
Posté sur le rebord, le buste s’approche du gouffre. En outre, l’échine se dévoile, bien qu’elle n’accepte guère de lever le voile. En guise de compensation, la nuque se penche, guide les billes sur le côté ; elles scrutent la silhouette, le toisent de tout son être, alors même qu’il se relève. Les prémices d’une frustration s’instaurent, glissent jusqu’à la surface. Comme à l’accoutumée, l’adversaire élude et frappe de ces remarques qui brûlent ses lippes : il ne respecte pas l’autorité.

Quelques jours, plusieurs semaines.

Une révélation laisse, dans un premier temps, perplexe ; elle se rattrape toutefois dans la foulée et affiche les signes d’une surprise au goût salé. Guidée par l’instinct, les membranes s’arrondissent et la bouche, mi-close, délivre des syllabes inaudibles.

Il se trompe, il ment, il ne peut en être autrement.
Pourtant, c’est bien de la fatigue qu’elle ressent.

Les paroles se bousculent, virevoltent dans l’esprit pour mieux s’enfuir. Elles sont perçues, mais pour autant pas entendue ; son attention se focalise sur autre chose et cherche à mettre à nue ces informations délirantes. Cette véracité supposée ne sera bientôt plus un secret.

— Combien de temps exactement ?

Un murmure, un regard qui ne lâche pas l’intrus domicilié dans ses murs. Le Monstre prend place à quelques mètres de là, non loin de la salamandre endormie ; il continue de cracher les mots et les bienveillances dépossédées de toute substance. La méfiance ne se tarit pas : au contraire, elle grandit.

De beaux discours embaument la première couche du cœur, mais, à l’instar de l’âme du locuteur, il ne reste en son sein que les cadavres de coquilles vides. Ainsi, la jambe droite se relève, embrasse sa partenaire et enrobe l’articulation céruléenne. Derechef, les mains s’aventurent sur le tissu, partent en quête d’un ultime point d’ancrage. Vaciller est prohibé.

— Général, cessez de détourner mes questions comme bon vous semble. Je ne vous ai pas demandé ce que vous apporterait une discussion, nous savons tous deux ce que sont des opposés. Je vous ai demandé ce que cela vous apporterait de connaître une vérité.

Une parmi tant d’autres, car le nombre de réalités n’a d’égal que le nombre de versions proposées. Sans attendre, elle se plonge dans les orbes azurés, prête à enfoncer cette porte illusionnée.

L'Arctique et l'Antarctique sont des océans contraires, mais force est d'avouer qu'ils se complètent. Toutefois, pour cela, la confiance s'avère nécessaire.

— Dites-moi, Deukalyion, comment puis-je croire les paroles d’une coquille vide ? Je suis peut-être déphasée, mais je sais encore de reconnaître un homme qui tente de dissimuler ses propres mensonges. Ne m’obligez pas à m’en assurer par mes propres moyens.

Seul un Imposteur peut flairer un semblable sans erreur. Il n'est plus Général. La mélodie s’envole dans un calme tranchant et ne laisse traîner aucune émotion. D'ores et déjà la sentinelle de feu s’éveille-t-elle, présente des traces de malveillance envers celui qui ment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu1350/1350[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge850/850[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (850/850)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune1600/1600[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyLun 20 Juil - 21:18
Patience

A mesure que le temps s'écoulait, la patience du Général s'étiolait. Ils étaient deux dans cette pièce, conversaient mais semblaient ne pas s'entendre. Ils souhaitaient tout deux des choses différentes et la possibilité de ne pas vouloir écouter l'autre était présente. L'incompréhension dominait, deux mondes, deux langages. Deux pôles.

    - Nous sommes à dix jours du solstice d'hiver, cela devrait répondre à votre question.


Alors de nouveau elle questionnait, ne cherchait même pas à comprendre ce que l'Algos lui disait. Et lui ? Il essayait mais dans son esprit les mots intercalés ne signifiaient rien. Il était fort probable que son avis sur elle dominait, mettant les paroles incompréhensibles sur le compte de réalités biaisées. Elle était encore soumises à ses songes, là était la seule explication. Sa patience le quittait, son air se faisait plus sérieux, aggravé par les traits barrant son visage.

    - De quoi vous parlez au juste ? Quelle vérité ? Et c'est quoi cette histoire de coquille vide ? Vous êtes parano...
    Le Général, excédé, se releva alors que derrière lui la bestiole s'éveillait. Il n'était plus le bienvenue ? Soit. J'en ai marre. Je me tire. Faites ce que vous voulez, pensez ce que vous voulez. Mettez de l'ordre dans votre armée sinon vous aurez à vous expliquer auprès du Légat.

Et déjà les cliquetis de ses pas le menait devant la porte de ce sanctuaire aussi sacré que secret. Elle pouvait tempêter, protester, le menacer. Il était venu faire ce qu'il devait faire, avait voulu faire plus et voilà le résultat. Pourtant une fois devant la porte il put appercevoir que cette dernière n'en possédait pas. Forcément... Un soupire alors qu'il posait sa main gauche sur le bois. Ses yeux s'étaient clos. Le calme devait perdurer.

    - Ouvrez cette porte Générale.


Patience...


[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyLun 20 Juil - 22:20
Le sable se bouscule dans sa prison de verre ; bercé par des contrées imaginaires, sa persistance dure depuis des siècles et détermine les cycles de sa traversée. Les grains ruissellent à de maintes puissances, se paralysent pour une période que nul n’est capable d’assurer. Ils retournent en arrière. Ainsi s’écoule le temps, cruellement.

L’ombre engendre la lumière. De par ces âpres explications, la conscience s’extirpe de l’hibernation cérébrale et, pas à pas, les fantômes s’éclipsent pour nager dans les eaux de l’existence. L’évidence reste, toutefois, difficile à avaler pour celle qui ne se repent jamais. La confusion passe sur ses traits, mais ne s’y installe pas ; l’oiseau ne dort pas dans la rivière : il vole jusqu’à la prochaine terre.

Si l’Atlante perd de temps à autre ses repères, les raisons mussées en deçà de cette conversation demeurent pour le moins claires. Certes, il appert que les Océans contraires œuvrent en alliés, mais le contre est également vrai. Or, dans le cas présent, ils ne jouent que dans la sombre pièce des frères fratricides. En cela s’esquissent les expériences vouées à la défaite. La coque du navire prend l’eau, attend que le naufrage en efface toute trace.

Les expressions qu’il arbore confirment les craintes nourries dans le secret ; l’Intervenant s’offusque et colère, s’apprête à poser les pierres de la renonciation. Déjà se lève-t-il, sans même connaître la suite, se dirige vers cette porte qui refuse de le laisser sortir. Cette porte ne s’ouvrira pas, quoi qu’il fasse.

Il n’est pas digne de confiance.

Dépossédée de son Azurée, quelques instants plus tôt, Selena avance à pas comptés. Les avertissements sont inutiles, face à des personnes comme lui ; ce simple fait s’est ancré lentement dans son esprit, mais ne compte plus s’en évader. À l’instar du serpent tourmentant un rongeur, elle oscille jusqu’à son dos dans le but d’atteindre sa cible. Les rôles sont inversés : il est une proie, désormais.

— C'est Impossible, Deukalyion.

Une voix, comme un écho, provient de loin, bien au-delà de la véritable position de sa camarade. Cette mélodie désincarnée ne jure que par la duperie, et la sournoiserie dont l’adolescente fait preuve est dépourvue de limite. Elle l’a prévenu, pourtant ; les rares données et suppositions acquises à son sujet sont destinées à exploser, à mettre en danger ce pour quoi elle œuvre autant que son identité. La sienne, aussi, car l’autre est déjà mort dans son esprit.

De manière abrupte, une poigne s’impose au Kraken. En dépit de sa fermeté, nul doute ne subsiste quant à la possibilité qu’il puisse la rejeter. Hélas, les cloches sonnent d’ores et déjà l’heure du désastre : il est trop tard.

— Je vous avais prévenu pourtant… Souvenez-vous que tout cela ne provient que de votre fait.

Un navrée murmuré ; une brume virevolte dans la pièce condamnée, pousse la porte vers l’irréel. Devant lui, se trouve dès lors le Monde des Rêves.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-bleu1350/1350[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-rouge850/850[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-rouge  (850/850)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) G-jaune1600/1600[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) EmptyMar 21 Juil - 1:24
Familiarite

La première fois pouvait être une erreur causée par l'étrangeté de la situation et des sujets abordés. Lui même avait hormis son titre un court instant, tentant un semblant de rapprochement pour faire en sorte qu'elle ne se sente pas enfermée par le cadre professionnel. Une main tendue et rejetée, mêlée d'interrogations et de soupirs.

La seconde fois affirmait une chose. L'univers avait changé, il avait entendu les plaques d'Orichalque se délier. Il n'y avait plus de Générale dans cette pièce ; une prédatrice. Il n'y avait plus de Général non plus ; un monstre. La voix s'était faite profonde, sortant de nulle part et présente partout. La paume devint un roc plaqué contre le bois. Ainsi elle n'acceptait pas de le laisser partir, son obstination pour pour ses questions sans queue ni tête dépassait de loin ce qu'il avait pu imaginer. Par ce fait, en le retenait là, elle le défait.

    - Attention à ce que vous allez faire, Cassandra.


Prévention alors qu'il réalisait enfin pourquoi la jeune femme avait usé de cette créature pour le guider ici : son domaine. Ses connaissances. Elle régnait en ce lieu, impératrice prête à dévorer les proies récalcitrantes. Voilà comment agissaient les Lyumnades, dans l'ombre. Dans les murmures perdus du temps. Alors subitement il put ressentir son emprise sur lui. Recule. Il écoutait ses paroles. Menaces. Mais il ne pouvait s'emporter ici contre un de ses pairs. Le moindre coup porté serait une offense envers son serment. Envers la confiance qu'Orpheus avait placé en lui. il se contenait pour ne pas tout perdre. Pour le pas retomber dans l'abyme à nouveau.

Perdu dans sa concentration il avait baissé sa garde et alors qu'il rouvrait les yeux il put voir devant lui une puissante lumière alors qu'il quittait ce monde. D'abord la chute, une impression de vide sans fin. Des flashs apparaissaient et venaient le percuter de plein fouet. Clairs, lumineux. Une petite fille aux cheveux clairs et la peau aussi foncée que la sienne. Elle était de dos, courrait au ralenti dans un robe blanche couverte de traces de terre. Un rire se fit écho alors qu'il tombait. Un murmure. Selena... Cette vision digne des Champs Elysées se fractura, éclaboussant de sang tout ce qui se trouvait autour. Un ciel aux allures de mort, le soleil tombait et dans son dernier cri il illuminait les nuages de roses orangées. La douleur lui revint, sa bouche, sa mâchoire. Une lame brillait devant lui, tournoyant jusqu'à ce qu'elle se plante dans un mur. Il s'effritait alors, dévoilant le visage d'une femme, ou plutôt un visage trouble, sans détails. Un râle devint un cri, grave, profond, alors que les battements d'un cœur résonnaient dans sa tête. Tout devenait sombre. Violacée. Un puis sans fond dans lequel il tombait. Non...

    - ARRÊTE !


Volte face et déjà il brisait le lien, repoussant cette main qui le maintenait. La sienne se projeta instinctivement vers la gorge de la jeune femme aux allures d'adolescente. Il s'arrêta juste avant d'effleurer sa peau alors qu'il inspirait par le nez, la mâchoire crispée et ses traits déformés par un tumulte de sentiments. Colère. Tristesse. Malaise. Incompréhension. Peur. Ses doigts se comprimaient devant ce cou, le bras retomba doucement le long de son corps alors que l'Azur perçait le saphir. De son écaille s'échappait une fumée violacée et derrière lui, le battement profond persistait. Abysses.

    - Laisse-moi partir, maintenant !


Ordre. Demande. Les deux. Mélange informe. Il pouvait se contenir. Il pouvait les contenir... Encore un peu.


[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
 
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: