Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Octobre 2020)
 
Partagez
 

 [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 G-bleu0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 G-rouge0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 G-jaune0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 EmptyMar 21 Juil - 14:55
Les mots s’imprègnent des substances, se teintent d’artifices, de mensonges et de sincérité. Ce prétexte, les Lyumnades le manipulent sans vergogne et se plongent volontiers dans cet océan de mirages. La puissance de ces applications est déroutante et réduit les frontières entre les mythes et la réalité. En cela, si les termes, d’ordinaire, se parent d’un intérêt non consommé, ils apportent, parfois, une note poivrée dans cet insipide mélange. Navrée, ces excuses murmurées peignent les prémices d’un tableau complexe ; les couleurs utilisées sont multiples et dénotent de ses congénères. Elles comportent plusieurs reflets, jouent sur la fumée pour mieux dissimuler : l’authenticité, la neutralité, l’ignorance, ou la suffisance. Les possibilités sont nombreuses, mais nul ne peut prétendre connaître les desseins de ces deux syllabes, lorsqu’elles proviennent des Lyumnades.

Des remembrances naît le Rêve.

Parmi eux, une jouvencelle musarde dans l’inexplicable espace et s’amuse, quand bien même elle se recouvre de boue. Maladroite, vraisemblablement. Toutefois, seul le dos de l’Éblouissante se dresse devant leurs yeux. Une chute survient alors, libère un rire cristallin. En ce jour, les temps semblent clairs, mais, bien assez tôt, le vent souffle et les nuages se teintent de Carmin.

La mort n’est jamais très loin.

Les images s’affolent, s’effritent à mesure qu’elles se montrent, dessinent des contours troubles que le Prédateur peine à ramener ; tant bien que mal, la Marsyne tente de recoller les morceaux. Les recoller pour mieux les absorber. En tapinois, les prunelles roulent, scrutent la silhouette de cette nouvelle proie. Subito, une jambe entre en mouvement, reculant d’un pas léger à la souvenance d’un nom susurré.

Selena.

Comme un revenant, ce mot remonte à la surface et hante les survivants. Plus que jamais, Deukalyion représente un danger. Cet homme n’est pas un Général, il n’est qu’un Imposteur qui fait volte-face. En outre, la prise se délie, repoussant le contact tandis qu’il cherche à s’emparer de sa trachée. Cette réaction tant attendue dépasse les pronostics, confirme les doutes qui pesaient sur son âme. Pourtant, elle aurait préféré se tromper, car les océans sont intimement liés.

Des ordres énoncés, des remarques qui ne rencontrent que le silence ; l’Atlante se remémore l’avant et le présent, ne relâche pas l’attention visuelle qu’elle porte sur ce presque partenaire. À l’intérieur, elle assemble les pièces et les tissus décousus pour, peut-être, reconstruire ce qui n’est plus. Pianissimo, les couleurs changent et se mélangent, s’éclaircissent ou s’assombrissent pour qu’une autre existence s’infiltre. Une vie superficielle et imparfaite, un visage qu’il reconnaît sans l’ombre d’un doute ; elle est issue de son passé, après tout.

Tacitement, elle provoque, glaciale. Plus que tout, elle veut être le témoin de ce dont il est capable, de voir ce qui se dissimule derrière la coquille qui s’écaille.

Il n’est pas fiable.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 G-bleu1350/1350[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 G-rouge850/850[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 V-rouge  (850/850)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 G-jaune1600/1600[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 EmptyMar 21 Juil - 16:37
Vieilles habitudes

Fappe-la. Frappe-moi. Combien de fois avait-il rêvé ? Imaginé une vie ou son âme n'aurait pas été qu'une moitié brutalement arrachée, comblée par un vide dans lequel s'engouffrait l'avenir. Aucune envie. Aucun désir. Rien. Chaque mot tombaient dedans et s'y perdaient pour l'éternité. Seule les chocs arrivaient à faire vibrer les cordes de cette abîme infinie. Cet absence avait trouvé des substituts. Une autre âme pour commencer. La perdition ensuite. Et les Abysses pour terminer. L'écaille du Kraken l'avait choisi, lui, pour cette raison. Elle s'était accaparé cette place et maintenait l'homme à flot. Enfin... Autant qu'elle le pouvait.

La surprise ? Il n'avait pu la masquer, effaçant toutes les autres émotions qui avaient tordu son visage. Ses yeux s'étaient ouverts en grand et ses lèvres s'espacèrent légèrement. Son souffle s'arrêta alors que son cœur se serrait. Le temps avait stoppé sa course l'espace d'un instant alors que cette image envahissait son esprit. Elle se répliquait sans fin, ses yeux ne voyait qu'elle et sa senestre tremblante commençait à se relever. Une envie, éphémère, alors qu'il savait très bien que ce n'était rien d'autre qu'un mirage. Une manipulation. Mais elle était là, si réelle. Si...

    - Selena...


Sa voix avait tremblé, la fin de ce nom fut soufflée avant de disparaître, presque murmurée. Et pourtant il ne bougea pas. Pas de contact avec cette peau halée. Pas de faux souvenir. Les battements avaient cessé derrière lui et la fumée émanant de son écaille avait disparu. Son menton s'approcha de son cou, pupilles closes à croire qu'il avait abandonné. Qu'il n'était même plus là, dans cette pièce avec elle. Pourtant il releva son visage, observant la jeune femme qu'elle aurait été. Sourcils froncés mais la moue triste, mélange amer.

    - Fais ton boulot, et ne m'approche plus.


Derrière lui surgit une ombre de nulle part, semblable à la sienne, portant une écaille pourpre et sans détails. Tu es là. Une femme de fumée et d'obscurité l'embrassa par dessus son épaule et sous son bras. Elle le tenait fermement alors que son son regard clair obscur fixait la jeune Générale. L'ombre commençait à dévorer le corps du Kraken, l'engloutissant dans les profondeurs des Abyss. Il n'était plus, quittait ce domaine dans lequel il avait été entraîné. Plein de secrets et désormais un peu des siens.

Il réapparut dans son bureau au sein de son pilier. L'ombre de Lune s'évapora presque instantanément, le laissant seul. Son écaille se désassembla pour partir dans un coin de la pièce. L'instant d'après l'homme s'était retourné pour encastrer son poing dans ce qui lui servait autrefois de bureau. Le fracas du bois ne fut que le début car déjà il projeta le meuble contre un mur, le faisant voler en éclats dans un râle guttural. Elle était revenue la colère, car il n'y avait qu'elle qui pouvait se manifester. Il aurait voulu que ses joues puissent s'inonder.

Tu aurais été si belle...



[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 G-bleu0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 G-rouge0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 G-jaune0/0[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)   [Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena) - Page 2 EmptyMar 21 Juil - 21:23
Une riposte absente, dans un premier temps. Le comportement est connu à l’avance, presque attendu, en dépit de cette violence qu’il se refuse d’épouser ; au rebours, le Monstre renonce et la délaisse pour un instant. La confusion se lit sur ses traits et la désignation interdite se dégage des lippes tremblantes. Souvent, une part de vérité se cache dans les mensonges. Dans le cas présent, le mirage libère autant qu’il ensorcelle et, plus tard, fécondera les réflexions amères.

Sans mot dire, chaque mouvement est analysé ; du menton abaissé aux paupières refermées, la culpabilité semble émaner de l’intégralité de son corps. Ou, peut-être, est-ce du regret, des remords.
Qu’importe : l’objectif est atteint, désormais, et les Lyumnades sont pleinement conscientes du fait que le Kraken se porte sous le signe de la perdition. En l’état, il ne peut être un allié.

Les Océans fraternels s’éloignent.

Les reproches se terminent et, déjà, la masse s’avance derechef vers lui, suspend son parcours lorsqu’elle parvient à ses côtés. Les imprécisions de l’esprit se sont évaporées ; en cela, ses activités reprendront bien assez tôt. Lui, cependant, sommeille toujours dans l’obscurité.

— Parle de quoi que ce soit que tu aies vu dans ces lieux, dévoile quoi que ce soit à mon sujet, et je t’assure que tu me reverras. Ce jour-là, je viendrai personnellement prendre ta tête.

N’oublie pas que je t’observe.

Des paroles murmurées, autrement plus glaciales que les vents qui traversent l’Antarctique. L’ultime avertissement est donné ; bientôt, elles entreront en action, fidèles amies qu’elles sont. Continuant sa route, Selena réduit la distance qui la sépare de son enfant de flamme et, sans se retourner, jette une œillade en arrière. Cette femme d’ombre ne lui dit rien qui vaille, mais elle demeure pour le moins intrigante. Lentement, les secrets du Général se déchirent, alors même qu’il quitte la scène, dévorée par ses bras. Dès lors, les muscles se relâchent et la demoiselle se laisse tomber dans le canapé, croisant les mains sur ses propres genoux.

Nous disions donc, parano, n ’est-ce pas ?

Les Menteurs reconnaissent leurs compères et il semblerait que, au contraire, c’était bien la vérité qui sortait de ses lèvres.


Citation :
À partir de maintenant, tu peux prendre en compte (ou non, si tu ne les remarques pas) que des bestioles faites d'illusions se glissent parfois dans les ombres et te suivent pour te surveiller, s'assurer que tu ne parles pas de ce que tu as vu ni de ce que tu as potentiellement découvert. Cela peut être des salamandres ou d'autres petites bestioles.

Du coup, le RP est terminé pour ma part. Merci pour ce sujet partagé, ça promet du lourd pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
 
[Décembre 551] Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Selena)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: