Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (180/180)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune244/244[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (244/244)
Message [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyVen 5 Juin - 15:26
Le problème avec Elias, c'est qu'une fois qu'il avait une idée, c'en était terminé. Il allait au bout. Celle-ci était sans doute pas parfaite, certes, mais avait le mérite de lancer le Phénix sur la voie qu'il s'était choisie. Plus il y regardait de près, moins il estimait avoir sa place en ce monde. Aider. La mission des Chevaliers n'était pas si difficile. Mais encore fallait-il en avoir les moyens. Et plutôt que de se complaire dans la médiocrité et l'oisiveté, il allait faire bouger les choses. A son maigre niveau. Et pour cela, il devait passer par une étape. Obligatoire ? Risquée ? Sans doute oui. Mais nécessaire.

La Maison du Lion. Ryme lui avait dit de prendre le temps. De savoir où était sa place en quelque sorte. Et c'est ce qu'il avait fait. Il allait donc lui parler de son projet. Pas pour l'enrôler - ce serait prendre trop de risque pour elle et il ne souhaitait pas qu'elle soit sous le coup d'une inculpation du Grand Pope si les choses dégénéraient - mais plutôt pour avoir son avis. Et son aide sur la notion du masque. Et du déguisement ? A cette idée, il ne put s'empêcher de sourire.

Avec son armure sur le dos, que l'on ne soit pas trop à l'empêcher de gravir les marches, Elias ne mit pas longtemps à atteindre son objectif du jour. Ses mèches blondes retombaient négligemment sur ses épaules et derrière son casque tandis qu'il pénétra dans la demeure de Ryme. Là, il prit la parole, faisant connaître ses intentions et qui il était. Après tout, la Gardienne était peut-être occupée ?
    - Ryme, c'est moi Elias. Aurais-tu du temps à m'accorder, j'aurai besoin de tes lumières avisées sur un projet tout personnel.

Le sourire sur son visage et son regard de feu, tout semblait conforter le fait qu'il soit sur la bonne voie. Bientôt, il saurait capable de mettre ses dons à profit pour aider les plus faibles. Pour faire plus que ce que les gardes pouvaient faire. Et ceci dans les ombres protectrices de la nuit. A une petite condition prête, toutefois : que la Lionne ne juge pas l'idée absurde et ne tente pas de le faire changer d'avis. Après tout, la gardienne en avait le pouvoir. Il l'écoutait. L'appréciait. Ce pourquoi il prenait le risque.
    - Je te promets que je ne te dérangerai pas bien longtemps.

Pas longtemps. Mais de cet entretien découlerait un avenir radieux pour Constantinople. Car la ville avait été choisie. Il irait revoir Constantinople La Grande. La Belle. Son coeur était léger. mais sa détermination entière. Ses choix étaient justes, sa mission divine. Il avait dit à Orion qu'il existait deux types de mission. Celles données par l'autorité du Grand Pope. Et celles que l'on se donnait à soi-même. Ici, pas difficile de savoir où il se tenait.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge1200/1200[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyVen 5 Juin - 17:31
Une Lionne faisait les cent pas dans sa cage. Que le temps était long dans cette Maison au marbre blanc ! Fort heureusement, des rencontres y avaient été faites, des révélations également. La nuit commençait à lever le voile sur ce Sanctuaire et pour autant, la jeune femme ne trouva pas le sommeil. Dans ses veines, filait de l'adrénaline ! Voilà ce qui chatouillait son sang sans lui donner aucune forme de répit : un trop plein d'énergie qui exigeait quelques dépenses physiques, que son rôle de Lion d'Or était pour l'heure incapable de satisfaire...

Alors, Ryme s'occupait comme elle le pouvait : quelques combats libres et réguliers au Colisée, une cueillette dans les pommiers et la conservation des pommes qu'elle avait amassé dans la cave, ainsi que les petits couteaux de chasse qu'elle gardait dans l'une de ses salles. A tailler, puis retailler. Heureusement que ses entraînements quotidiens portaient leurs fruits et suffisaient à calmer ses ardeurs. Elle allait d'ailleurs laisses ses pensées cheminer de bon train, lorsqu'une voix résonna, suivant d'un cosmos pour le moins familier. Ryme y reconnut d'ailleurs sans mal l'énergie du Phénix. Saisissant son masque, sa main l'ajusta sur son visage avant de rejoindre le jeune homme. Jeune homme

"Elias ? Alors ça, je ne pensais pas te voir ici aussi rapidement. C'est ma présence qui t'a manqué ?"

Un rire expressif s'échappa de ses lèvres, laissant la bonne humeur s'installer en ces lieux. Le Chevalier d'Or du Lion n'avait jamais été connu pour être un glaçon, mais cela, Elias le savait déjà. Ryme avait toujours été entière de nature. Il n'était donc pas bien difficile de sonder ses états d'âme. Ce plus petit fait de personnalité traça automatiquement ses vérités criantes lorsque le Chevalier du passé quémanda son aide, sans aucune forme de détour. D'ami à ami, d'une certain façon. La surprise se fraya un chemin sur ses mains qui tenaient son menton et son masque ; sur cette tête relevée mais légèrement penchée, surmontée de deux chignons qui lui donnaient davantage les allures d'un Chaton plutôt que d'un Lion.

"Hm, donc, t'as besoin de mes lumières ? Vraiment ?" Sous son masque, la jeune femme rougit un peu à l'idée qu'on lui demande conseil, accompagnée d'un sourire plein et fanfaronnesque. Childéric lui avait toujours conseiller de réfléchir avant d'agir, mais l'idée d'être une source d'inspiration lui faisait chaud au cœur. Ce Phénix la rendait peut-être bien gâteuse... "Non, non, j'ai bien du temps à te consacrer, entre. Tu connais la Maison..."

D'un geste de la main, la Sainte l'invita à la suivre à travers les pénombres de son Temple. Sans doute auraient-ils besoin de parler en privé de ce qui le tourmentait. Surtout si le projet lui tenait tant à cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (180/180)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune244/244[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyVen 5 Juin - 18:29
    - Il y a de ça, en effet.

Il répondit au rire par un franc sourire, alors que la jeune femme se dressait face à lui, mutine comme à son habitude. Un instant elle semblait se montrer surprise de la requête du Phénix, réfléchissant sans doute à ce que cela pouvait signifier. Depuis leurs précédentes rencontres, Elias s'était noué avec elle. Au point de pouvoir se fier à la Gardienne, en dépit de son statut d'ancienne élève du Grand Pope. D'aucun trouverait assez risqué de venir à elle à cause de ce lien entre eux mais Elias n'avait pas cette crainte. Elle lui inspirait confiance. Et pour l'heure, il n'avait rien fait de mal, non ?

Elle l'invitait à entrer et ils traversèrent alors le temple jusqu'à un endroit qu'elle jugera plus propice à la discussion qui suivrait. Elias se doutait qu'il avait piqué la curiosité de Ryme et avait hâte de lui raconter par le menu détail la raison le poussant à la contacter elle. Il espérait ne pas dépasser certaines convenances dont il n'avait pas connaissance mais était assuré que Ryme saurait le lui dire si tel était le cas. Sa franchise et son intégrité étaient précisément deux qualités qu'il chérissait.
    - Oui, vraiment. J'ai eu une petite discussion récemment avec le Chevalier Algebar, d'Orion. Cela m'a poussé à réfléchir sur ma condition. Sur mes motivations.

Il s'installait plus confortablement, plongeant ses iris ambrées vers la Lionne, à l'écoute. Elle aurait certainement encore en tête leurs propres échanges. Sur ce qui comptait. Sur la mission réelle d'un serviteur d'Athéna. Il croisait ses doigts, plaçant ses deux index sur son menton, étudiant la jeune femme. Si son visage lui était inconnu, il pouvait au moins se fier à ses postures, au ton de sa voix.
    - Je me suis aperçu d'une chose. Je tourne en rond. Je suis revenu depuis peu sur cette terre, et je sais que je ne suis au sanctuaire que depuis à peine plus de deux semaines. Je ne juge donc pas les conditions ici. Seulement je me suis donné du mal pour revêtir cette armure dans le but de combattre le Mal qui ronge cette terre. Et ce n'est pas ce que je fais.

Etait-ce de l'impatience qui perçait dans sa voix ? Sans doute. Mais la discussion avec Orion, son débat sur les missions données et sur ce que l'on se demandait à soi-même avait été un déclencheur. Et il s'était alors souvenu de Constantinople. De ses échanges avec Ryme au sujet des voyages.
    - Je m'entraîne... Et c'est bien la seule chose que je fais en réalité. Certains chevaliers vont et viennent, se rendent utiles. Certains ont des objectifs précis, Algebar veut réparer l'armure de son maître, par exemple. Et moi ?

Il abaissa ses mains. Son sourire réapparut alors qu'il s'apprêtait à poursuivre.
    - Et bien moi, je ne fais rien. Et je ne veux plus de cela. Que me dirais-tu si je te disais que j'ai sans doute une idée pour aider le peuple. Celui de Constantinople, je veux dire. Que j'ai un moyen de rendre la justice et de repousser le mal autrement qu'en arborant l'armure du Phénix et en combattant les légions des Eveillés qui se dressent devant nous ? Me traiterais-tu de fou ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge1200/1200[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyDim 7 Juin - 1:43
Les pas de la jeune femme la menèrent vers un grand salon, où le confort se faisait la dominante de sa décoration. Suffisamment pour un gros chat de son genre ; un même brin de femme qui ne tarda pas à reprendre la peau de bête qui trainait sur l'un des fauteuils afin de s'y emmitouflé chaudement. Puis, invitant Elias à prendre place, la Sainte se dirigea ensuite vers un âtre, où elle s'attarda sur la cuisson d'une brochette de lièvre. Si Ryme aimait généralement faire bonne impression, la Nuit, la Maison et la présence d'un Ami semblaient avoir transformé la jeune femme. La présentation des lieux aurait pu se clôturer ainsi, si une étrange Bête n'avait pas montré le bout de son museau par la porte. Cette dernière s'arrêta d'ailleurs net lorsque son regard vide mais lumineux croisa celui du Revenant. Et, tandis qu'elle pénétrait dans le salon, sa fourrure brumeuse, faite de cosmos, continuait à osciller et pétiller comme une étincelle dans les airs...

"Hmm, ne fais pas trop attention à elle. Elle ne te fera aucun mal.", expliqua-t-elle avec simplicité.

La bête observa le Chevalier du Phénix avec ses yeux ronds et doux. Un instant curieuse, la Lionne se coucha près du siège opposé, visiblement détendue. Ou, tout du moins, autant que ne pouvait l'être son autre moitié humaine, qui écoutait les aveux du Chevalier de Bronze tout en préparant son met du jour. Après quelques minutes de cuisson, Ryme rejoignit finalement son invité, un plateau en main. Couplé à la bonne odeur de viande, le feu qui continuait à crépiter dans l'âtre apportait une ambiance particulièrement accueillante et chaleureuse en ce froid moins de janvier, si bien que Ryme se félicita mentalement de l'avoir amené dans cette salle plutôt qu'une autre. En particulier à cette heure-ci...Accompagné d'un Chevalier totalement déphasé. Alors elle l'écouta, pendant un temps. Jusqu'à qu'elle n'hausse un sourcil sous son masque d'ivoire.

Allons bon, qu'est-ce qu'il lui prenait ?

"Euh...Eh bien, je te dirais que je ne suis pas mieux logée que toi et que tu n'es pas seul. J'attends aussi dans mon temple, sans pour autant accomplir mes objectifs. Ca ne me rend pas sereine, évidemment.", confia-t-elle, sans faire démonstration de colère ni d'enthousiasme. "Mais bon, pour l'instant je ne peux pas penser uniquement à moi. Beaucoup des miens sont partis en mission et je me vois mal, eh bien...Partir au loin à mon tour, même si ça me démange. C'est mon devoir, de penser aux autres Chevaliers. Et je crois aussi que tu as ton devoir, même si on ne t'a pas attribué la garde d'une maison."

Si on lui avait dit qu'elle donnerait des conseils sur l'obéissance, la Sainte aurait probablement roulé des yeux par le passé. Pourtant, n'était-ce pas ce qu'elle venait de faire ? Croisant les bras, Ryme soupira. Il était temps pour son jeune ami de prendre conscience de ses pensées et de ses confessions.

"Pff, bah voilà. C'est pas très gentil de jouer sur mes bons sentiments. Il y en a qui aurait pu voir ça pour une offense et te menacer de mort si tu venais à décamper d'ici..." Ses épaules tremblèrent pour étouffer la pointe d'hilarité qui commençait à l'envahir. Ryme songea qu'elle était une bien piètre actrice...A croire que son rôle n'était pas celle d'une donneuse de leçon. Bien au contraire... "Mais bon, il faut croire que je ne suis pas très mature. Je ne te traiterais pas de fou, parce que bon, on s'ennuie ferme ici. Par contre, je ne te savais pas Chevalier rebelle. Il va falloir que je pense à te mettre une laisse pour éviter que tu ailles te faire tuer tout seul on-ne-sait-où, Monsieur le Phénix !"

La jeune femme se permit un rire à gorge déployée, avant de reprendre son sérieux. Naturellement et sans aucune forme d'étiquette, ses mains rejoignirent ses genoux avant qu'elle ne reprenne sur un ton plus sérieux.

"D'accord, t'as envie de rendre la justice. C'est bien. Mais bordel, Constantinople ? Mais c'est de la folie... Tu vas me faire faire une crise cardiaque avec tes coups de tête !" Bon, elle avait fini par le traiter de fou au final. "Mais pourquoi pas Rodorio ? Très honnêtement, je ne peux pas m'empêcher de penser que tu prends des risques excessifs. Il n'y aura personne pour te sauver la peau si tu as une emmerde...Et crois-moi, je peux t'affirmer que les prédateurs sont nombreux, en dehors du Sanctuaire. Je ne suis pas érudit, mais ce que je sais au moins, c'est que le Monde a changé, en cent ans..."

N'y tenant plus, la Gardienne saisit finalement la cuisse de lapin qu'elle venait de cuir avec le brasier de sa cheminée. D'un geste de la main, Ryme en proposa au jeune homme, peu certaine qu'il ne partage son appétit néanmoins.

Qu'importe ! Ce n'était tout de même pas sa faute si elle avait faim quand un Chevalier venait à sa rencontre...



[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (180/180)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune244/244[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyLun 8 Juin - 15:10
La bête étrange, brumeuse, intriguait le représentant de l'Oiseau Immortel. Il n'avait pas encore vu ce "gardien" jusque-là, et s'apercevait finalement qu'il n'avait qu'effleuré les atouts de la jeune femme. Il l'observa un instant alors qu'il prenait place. Il n'avait rien à craindre, avait-elle dit, et il croyait la jeune femme. Pour autant il ne pouvait se départir d'une sensation étrange : s'il avait été un ennemi, alors la Bête se serait jetée sur lui pour le déchirer, sans le moindre doute. Et si sa nature de cosmos ne faisait aucun doute, le Phénix ne pouvait s'empêcher d'apprécier le pouvoir qu'il fallait pour maintenir cette projection en place. Cela nécessitait obligatoirement un effort, et à la longue, ces efforts pouvaient épuiser.

Il n'eut pas à atteindre longtemps avant de voir Ryme revenir avec des mets. Ils étaient désormais fin prêt pour déguster et échanger, comme ils l'avaient déjà fait à plusieurs reprises. Ce fut à son tour de tendre l'oreille, comprenant également les doutes du Lion quant à ce projet. Il n'était pas parfait, loin s'en faut, et il y avait bien des choses à améliorer dans l'idée qu'il avait. Ce pourquoi il était venu ici. Auprès d'elle. Auprès de la seule, jusque-là, qui avait mérité son respect et sa confiance.

Il comprenait le devoir qui était le sien, surtout avec l'absence de certains Chevaliers d'Or. Sa mission devenait de fait bien plus urgente, bien plus importante. Et elle n'avait pas tort effectivement en mentionnant la mission qui était aussi celle du Phénix. Toutefois, avec un Grand Pope autant occupés, les Bronze étaient un peu livrés à eux même. Et à ses yeux, ils n'avaient pas les mêmes obligations que les plus hauts gradés. Sa mission ? En réalité, quelle était-ce ?
    - Tu as raison, j'ai mon devoir. Et parfois, je confonds devoir avec Envie.

Lui aussi ne put réprimer son rire. Léger, il s'aperçut que cela levait un petit poids au fond de son être. Cette femme accomplissait des prouesses même sans s'en rendre compte. Elle visait juste. Mais comprenait les raisons de son ami.
    - Je crois que je n'avais pas vu les choses sous cet angle, en effet. Rebelle ? Peut-être un peu. Un oiseau n'aime pas être enfermé, même si sa cage est d'or. Quant aux flammes, qui peut prétendre savoir les contenir une fois qu'elles s'emballent ? Alors le mélange des deux... Il est difficile de canaliser mes pulsions, dirais-je. Mais non, je doute qu'une laisse soit nécessaire. Surtout si elle est entre tes mains, j'aurai peur de ce que tu pourrais en faire.

La malice brillait dans son regard alors qu'il commençait à déguster les mets proposés, et notamment ce lapin. Il fut même agréablement surprit : il n'avait pas eu l'impression d'avoir faim avant d'en avaler quelques bouchées et c'était délicieux. Un repas avec une âme comme celle-ci, que demander de mieux.
    - Mais dis-moi, existe-il un domaine dans lequel tu n'excelles pas ?

Elle ferait le lien à la nourriture avalée sans le moindre doute. Et tandis qu'elle continuait de lui conter son point de vue, il prenait note. Réfléchissait. Essayait de pondérer son projet. Il faut dire qu'il manquait cruellement de recul pour le moment. Sa résurrection était récente. Peut-être fallait-il ne pas s'emballer. Quitter le Sanctuaire ? Oui. Mais s'il le faisait, alors la discrétion serait sa meilleure arme.
    - J'y ai pensé. Je sais comme il est dangereux d'agir ainsi. Tout comme j'ai pensé à Rodorio. Seulement, la ville est proche du Sanctuaire et je crains que cela ne me joue des tours si d'aventure on apprenait l'existence d'une sorte de justicier. Ne pas attirer l'attention est mon but, Rodorio ne faciliterait pas cela.

Alors que Constantinople ? Certes, personne ne pourrait le protéger en ces circonstances et il le savait. Pour autant... devait-il en abandonner le projet ? Elias était un homme têtu. Une fois quelque chose en tête, il était difficile à détourner son attention.
    - Je suis convaincu que Constantinople a besoin d'aide. Après je ne suis pas fermé quant à la destination finale. Si une ville plus proche a besoin d'aide, alors pourquoi pas ? Peut-être que cela limiterait les risques de me faire remarquer par ces prédateurs que tu mentionnes et cela pourrait alors satisfaire mon besoin de justice. J'ai conscience de réagir un peu comme un enfant, sur un coup de tête. Mais j'ai aussi une conscience très nette de mes devoirs en tant que Chevalier d'Athéna. Et je ne peux accepter de rester ici, à m'entraîner, en sachant que je pourrais être utile ailleurs, autrement. Tu as dit que toi aussi, tu t'ennuyais mais que l'absence des Chevaliers d'Or renforçaient plus encore ton rôle. Mais le mien ? Je ne parle pas de m'absenter des mois. Mais si je trouve une destination proche, alors je pourrais faire les allez-retours régulièrement. Et alors je servirai ma déesse mais aussi les gens du peuple. Deux facettes. Deux façon de faire. Mais une seule personne derrière...

Il terminait d'avaler la viande, prenant de quoi boire afin de faire passer plus facilement la bouchée prise. Il se sentait bavard sur le coup, car il souhaitait éclaircir les raisons de son envie. Pas un simple coup de tête, mais une réelle ambition. Celle de servir, de protéger, celle de devenir un véritable garant de la Paix.
    - Prendre des risques. Oui, c'est vrai que si je vais au bout de ce projet, j'en prendrais. Mais si ces risques justifient de sauver des vies ? Aegis m'a dit que ne point douter, c'était se tromper, que c'était une erreur. Plus ou moins. Je ne suis pas d'accord. Pour moi, l'erreur serait de ne rien faire pour le peuple. Toi comme moi connaissons les vicissitudes de ce monde et les effets que peuvent avoir le mal sur les plus fragiles. Et ici, pour l'heure en tout cas, je ne suis guère plus utile que ces statues du Colisée. Mais tu as raison... Constantinople, c'est peut-être absurde. Une autre idée ?

Lorsqu'un projet le passionnait, il devenait presque intarissable. Et il s'en amusait presque maintenant qu'il s'était enfin tût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge1200/1200[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyVen 12 Juin - 17:53
Elias était tourmenté par une multitude de questions. Mais qui aurait pu le lui reprocher ? Trouver son identité n'avait rien d'aisé en cette époque, en particulier après avoir subi les caprices d'un saut dans le temps. Ryme mangea ainsi avec goût, mâchant soigneusement ses morceaux afin de ne pas étouffer les mots et les sons de son confrère. Cela ne cacha toutefois pas l'amertume dans sa bouche. Au fond d'elle-même, elle aurait aimé se prendre une telle liberté.

Elias était si chanceux...

"Eh ben écoute, je suis peut-être bien une génie, qui sait ! Mais je suis ravie que ce lapin soit à ton goût.", fit-elle, le sourire aux lèvres.

Ô, il y avait bien des domaines où Ryme éprouvait de nombreuses lacunes, mais cela importait peu. Au Sanctuaire, on lui demandait surtout d'être un bon soldat, qui savait obéir tant bien que mal aux ordres du Grand Pope. Et c'était tout. Résultat ? Sa disciple n'était pas la meilleure, mais elle n'était pas la pire non plus. Les ordres les plus importants étaient exécutés très proprement et c'était tout ce qui comptait. Qu'il soit de Bronze ou d'Or, l'Italienne n'avait que faire de la différence de leur rang : ils pataugeaient dans la même bouillasse, demeuraient dans la même galère.

"Normalement, tu sais qu'en tant que Chevalier de Bronze, tu mets en jeu la réputation du Sanctuaire. Chacun de tes agissements peut influencer les relations qu'on entretient en temps de Paix. Childéric ne doit pas déjà être très à l'aise dans son nouveau rôle, alors je n'ose pas nous imaginer avec un énième cadavre dans les bras, en plus...Tu n'auras donc pas le droit à l'erreur."

Bien que ses veines laissaient couler le Sang chaud de son pays, Ryme n'était pas idiote. Elle savait que le prix de ces instants d'ennuis se faisait au nom d'une "Paix" que les Chevaliers d'Athéna n'avaient pas le plaisir de goûter une fois toutes les décennies. Bientôt, ils en viendraient à regretter ces jours passés dans le calme le plus plat et de cela, la Lionne en était certaine. Mais Elias était en quête d'identité, en quête d'objectif. Il voyait le mal qui continuait à régner en maître et les Chevaliers, eux, s'accommoder de ce défaut plutôt que de risquer le Feu et le Sang. Il avait besoin d'expérimenter la vie, de la redécouvrir de ses propres yeux.

"Mais si tu es conscient de cela, alors je ne peux pas t'empêcher d'apprendre tout cela par toi-même. C'est plus formateur que des avertissements. J'aurais néanmoins préféré pouvoir t'accompagner, ou ne pas te savoir seul...Et puis, quitte à agir, autant le faire progressivement. Pourquoi ne pas t'intéresser aux villes en Grèce ? Thessalonique, Athènes et autre...Tu as l'embarras du choix pour découvrir un peu les alentours, et cela te rapprocherait des premiers mythes des dieux de l'Olympe, quels qu'ils soient. Ce serait un bon commencement, et cela rendrait déjà un peu plus légitimes tes actions tout en restant dans le territoire byzantin."

Pourquoi lui donnait-elle toutes ces idées ? Ryme n'en savait rien. Elle aimait bien le Chevalier du Phénix et préférait le savoir dans le pays Berceau plutôt que loin d'ici. Toutefois, il était fort probable qu'en cet instant même de conseils, la jeune femme venait de lui soumettre implicitement un cheminement qu'elle aurait apprécié accomplir elle-même. Si la Lionne n'était pas bonne littéraire, les mythes et les voyages l'enthousiasmaient davantage. Quant au Phénix...Il lui paraissait évident que si elle lui avait explicitement posé un refus de sa part, Elias se serait refermé comme une huître. Alors, au lieu de le tabasser à mort, Ryme tenta de colmater son raisonnement. Les lacunes de son plan également...

"Et puis, j'ajouterai au cas où une chose : pour éviter le courroux du Grand Pope, il va falloir te faire discret. Ce serait dommage qu'un garde se pointe dans le Grand Temple la semaine d'après et ne fasse..." Ryme s'éclaircit la gorge, dans le but d’imiter l'un de ces anciens gardes à la voix grave et moralisatrice. " "Nous avons vu Elias du Phénix œuvrer seul et sans votre autorisation, que devons faire de ce malotru ?!"... T'y as songé ?"

Suite à quoi, le Chevalier du Lion se permit de rire, sa main remuant au même moment l'alcool qui glissait en vaguelettes et s'écrasait contre l'argent de sa coupe. La Lionne de cosmos, quant à elle, frotta sa tête contre la jambe d'Elias, le cosmos trahissant une certaine douceur, voire une tendresse plutôt que de l'agressivité.




[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (180/180)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune244/244[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyLun 22 Juin - 9:13
C'est avec un peu plus de sérieux qu'il tendit l'oreille aux paroles de Ryme. S'il respectait la jeune femme, ce n'était clairement pas sans raison. Pour autant, avait-il parlé de laisser des cadavres s'amonceler ? Son idée n'avait pas pour vocation de tout détruire, bien au contraire. Si son statut de chevalier le poussait à vouloir brûler les ennemis d'Athéna, il réagissait un peu différemment face aux vices qui rongeaient les mortels. Les assassins n'auraient nulle pitié de sa part mais les agresseurs à la petite semelle ou les voleurs, eux, une simple correction suffisait.
    - Oui, je connais la réputation et l'image que nous avons. Et je n'ai nullement l'intention de semer la discorde dans nos relations avec le monde. Il est de coutume de voir surgir en certains temps troubles de bonnes âmes qui veulent seulement aider leur ville. Mon statut de chevalier serait inconnu. Et mon pouvoir masqué.

Il adressait un petit sourire au chevalier du Lion. Il espérait qu'elle comprendrait qu'il n'était pas ici pour fomenter une rébellion, même si la gestion du Sanctuaire lui paraissait des plus aléatoires il est vrai. Mais ses sentiments personnels étaient mit de côté ici. Il s'était convaincu de la justesse de son idée, de sa mission, et une fois quelque chose en tête, il était difficile de l'arrêter. Souhaitait-il voir brûler les villes concernées ? Pas le moins du monde. Pour autant, une petite voix dans sa tête ne cessait de lui marteler la chose suivante "Agis à ta guise". Il ne l'aurait pas écouté fut un temps. Mais aujourd'hui ?

Pour sa proposition des villes en Grèce, Elias prit un instant pour y réfléchir. Elle avait raison et même lui devait se ranger à cette conclusion. Il serait moins loin de la protection du Sanctuaire. Pourrait revenir rapidement si nécessaire. Et garderait la possibilité de contrôler le Mal qui couvait dans ces villes proches. Posant ce qu'il avait commencé à manger sur le côté, il prit de quoi se désaltérer avant de regarder la jeune femme. Quelle loi absurde que celle de devoir rester caché, même à ses propres compagnons. Mais c'était aussi cette loi qui lui avait donné l'idée du masque. Toutefois il aurait apprécié connaître le visage de celle qu'il considérait déjà comme une amie. Elle le sermonnait à sa manière, certes. Mais comprenait aussi le cheminement de l'Oiseau Immortel.
    - Une fois encore, ta sagesse m'impressionne. Et elle illumine le chemin qui est le mien. Tu as raison, quitte à agir, autant le faire proche du Sanctuaire, sur un territoire protégé. Et j'ai également pensé au fait que l'on puisse rapporter mes faits et gestes au Grand Pope.

Mentalement, il rajouta la mention "s'il existe" mais préférait taire ses doutes face à celle qui avait été son élève. Il ne savait que trop bien que l'on pouvait avoir tendance à porter des œillères quand il s'agissait des maîtres, lui-même était ainsi. Un instant, il porta son regard vers la lionne de Cosmos, appréciant le contact. Il eut lui aussi un petit rire.
    - Mais ce n'est pas cet homme là qu'ils verraient. Le Sanctuaire m'a donné l'idée sans même le savoir... Si demain je te croisais à Rodorio sans ton masque, alors comment pourrais-je te reconnaître si tu ne fais pas usage de ton cosmos ou si tu ne parles pas ? Il en sera de même pour moi. Nul ne me verra. Nul ne m'entendra. Quant aux témoins, ils n'auront qu'un masque à décrire.

Elias, le Justicier masqué ? Cela sonnait bien. Mais il ne put s'empêcher de s'esclaffer.
    - Tu as le droit de me trouver ridicule. Tourner l'idée dans ma tête me paraissait moins idiot que de le dire à haute voix...

Puis, observant la Lionne, une question lui vint.
    - Elle est affectueuse. Est-elle aussi la gardienne lorsque tu t'absentes ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge1200/1200[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyDim 28 Juin - 2:41
Entre ses projets de masque et de rédemption, Elias était devenu un vrai moulin à paroles. Malgré son attitude composée, le Chevalier était aussi excité qu'une puce. Certains Chevaliers étaient tout de même de sacrés phénomènes...Suffisamment pour lui tirer cette fois-ci une rougeur quand il la remercia pour sa "Sagesse". Etait-ce réellement appropriée, dans son cas ? Après tout, Childéric avait dû se battre pour lui apprendre à lire, à contrôler "tant bien que mal" sa langue bien pendue et surtout, à ne pas toujours écouter ce que lui dictait son cœur.

Toutes ces règles n'étaient pas toujours pas respectée, mais Ryme avait fait de son mieux. En tant qu'apprentie tout d'abord, arrivée au beau milieu d'un groupe d'adolescents qui avaient souvent mis à rude épreuve sa patience. Et puis enfin, en tant que nouvelle Sainte du Lion...

"Elias...Je suis vraiment honorée que tu parles de moi ainsi, mais je ne suis pas quelqu'un de particulièrement "sage", je pense. Je n'ai pas de talents particuliers en matière d'érudition, et je ne suis pas un exemple de politesse non plus." Son visage masqué s'abaissa, dans un dépit palpable. Montrer les poings étaient plus simple, bien plus simple que de parler d'elle comme d'un Chevalier de la Sagesse. Savoir écouter était une chose, mais faire preuve de raisonnement en était une autre. "Tu pourras trouver des hommes, des femmes et des guerriers tellement plus savants dans ce Cercle d'Or...Moi, je suis encore une Sainte qui porte l'Or qui ne peut conter aucune victoire, aucune réelle attache."

"Comme je t'envie", aurait-elle souhaité terminer sa phrase. Mais la jeune femme préféra ravaler sa Fierté, et s'en tenir à ce trouble léger, perceptible dans sa voix. Succéder à Childéric...était une tâche bien difficile, à son échelle. Silas et Kilian le lui avaient rappelé cet état de faits. Elle n'avait pas le droit à ce genre de fantaisies. Tout en chassant ses insécurités, la Lionne poursuivit la discussion, tapotant son masque du bout des doigts.

"Tu t'inspires donc des femmes chevaliers...Tu as beaucoup d'imagination, à ce que je vois" Un sourire s'échappa de ses lèvres, avant de reprendre. "Toutefois, qu'en est-il de ton cosmos ? Une personne instinctive, ou même un guerrier manipulant bien le cosmos pourrait te reconnaître, comme c'est le cas pour ma Lionne. A moins d'user d'un bon stratagème, ou de savoir masquer efficacement la nature de son cosmos..."

La réponse demeura en suspens, avant qu'elle ne se rappelle des capacités du Phénix. Il était dit qu'une partie d'entre eux était des maîtres en Illusion. Quelle dommage de ne pas avoir encore pu profiter d'un combat pour tester les capacités d'Elias.

"Ce n'est pas si ridicule...En revanche, je ne peux pas m'empêcher d'imaginer la tête de Childéric quand il va l'apprendre et ça, c'est ridicule !"

Suite à quoi, un rire particulièrement expressif prit possession des lieux. Un rire qui rendait transparent ses inquiétudes. Cette décision, cette imagination n'était probablement pas anodine. Si Elias cherchait ailleurs une raison de vivre ailleurs, c'était qu'il ne trouvait plus son compte au Sanctuaire. Ce désintérêt pour le Sanctuaire était-il temporaire, ou risquait-il de perdurer ? Tout bas, la jeune femme se promit de garder un oeil sur lui. Tout comme il gardait un oeil sur la Lionne, et questionnait son existence par la même occasion...

"Eh bien..." Ryme posa un silence, pesa ses mots. Comment expliquer ce phénomène cosmique ? Son regard se posa sur la créature et la créature, encore "C'est ma Bête. Une part de moi. Elle a toujours été là depuis que j'ai éveillé mon cosmos. J'ai appris à "la dompter". A canaliser mon énergie, en partie. Pour le reste, elle réagit naturellement...Elle monte parfois la garde, en effet."

Et cela avait toujours été ainsi. Cette lionne lui avait été accordée, mais sa forme chimérique et parfois incertaine prouvaient qu'il lui restait encore tant à apprendre.




[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (180/180)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune244/244[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyDim 28 Juin - 9:48
Elle se trompait évidemment mais il ne comptait pas la reprendre à ce sujet. Elle était sage. Et sa réaction à ce compliment en était une preuve de plus. Elle ne possédait pas l'égo surdimensionné que bien des chevaliers au service d'Athéna possédaient. Elle savait se maîtriser, faire la part des choses. Si elle paraissait sensible aux compliments, elle ne paraissait pas pour autant naïve, certainement parce qu'elle avait subi par le passé bien des tourments avant que le destin ne fasse d'elle une des protectrices de ce Sanctuaire. Elias la remerciait en son for intérieur. Car elle était un point d'ancrage.

La politesse comptait pour le Phénix mais il ne considérait pas Ryme comme dénuée de toute forme de respect, bien au contraire. Certainement plus brute que lui, ce qui n'était pas nécessairement un défaut. Et pour l'érudition, il savait que les chevaliers comme les dormeurs n'étaient pas égaux entre eux. Que ce soit de par la naissance ou le lieu où l'on grandissait, on n'avait pas accès aux mêmes ressources. Pourquoi s'en excuser alors ?
    - La sagesse ne s'apprend pas dans les livres, Ryme.

Il lui adressait un sourire sincère. Et remarquait également une chose qui lui avait échappé jusque là. En sa compagnie, il ne voyait pas la présence fantomatique de son mentor. Avec elle, Arsiesys ne se manifestait pas, ni lui ni les pulsions sombres qui le prenaient de temps à autre. Elle agissait comme une sorte de bouclier, ce qu'il appréciait d'autant plus. Il savait qu'il aurait à y réfléchir mais pour l'heure, il profitait simplement.

Alors qu'elle posait la question sur le cosmos, son sourire s'accentuait. Elle avait sans doute un début de piste de réflexion à ce sujet et il la laissait faire son propre raisonnement, même s'il comptait bien lui expliquer cela aussi. Il n'était plus à ça prêt de toute façon et en comparaison à ce qu'il lui avait déjà dit, ce dernier point était presque anecdotique.
    - En effet, je m'inspire de vous toutes car vous êtes un symbole pour moi. Je serai bien sot de ne pas prendre exemple sur le courage et l'abnégation dont vous faites preuve. Et j'estime que les autres chevaliers devraient faire de même. Quant à mon cosmos, tu as en partie la réponse, je pense. User d'un stratagème et faire en sorte de faire croire à ce qui n'est pas, c'est précisément le pouvoir qui est le mien. Il ne m'est pas difficile de me cacher en réalité.

Il observait la lionne. Et sa créature de cosmos. Une manifestation physique de sa puissance, voilà qui signifiait beaucoup pour Elias. Il en était assuré rien qu'à être à proximité de cette femme : à elle seule, elle pourrait repousser bien des assauts. Elle se disait sans victoire, sans attache. Elle se trompait...
    - Tu sais, je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi lorsque tu dis n'avoir aucune victoire à ton actif... Tu es devenue le Chevalier du Lion. Rien que cela, n'est-ce pas la plus belle réussite que tu puisses mettre en avant ? Tant de prétendants et si peu d'élus en vérité. Il faut savoir chérir ces victoires là autant que celles sur les champs de bataille.

Il ricana, levant sa tête vers le plafond, s'apercevant qu'il parlait comme le faisait Antarès à l'époque, bien que de manière moins "brutale". Voilà qu'il se mettait à philosopher... Comme quoi, tout pouvait arriver, même pour un chevalier considéré par tant de chevaliers comme un fanatique. Lui aussi possédait une représentation de son cosmos, mais il ne pouvait plus pour le moment faire comme Ryme : il n'apparaissait pas de manière si spontanée. Ses yeux se posaient de nouveau sur la jeune femme tandis qu'il replaçait ses mèches blondes qui lui retombaient devant les yeux.
    - J'espère que le Pope ne l'apprendra pas, ce serait ma meilleure chance d'aider. Mais si cela arrivait, j'en assumerais la pleine responsabilité. Tu sais... Ton mentor est encore une énigme pour moi. Je ne sais rien de son tempérament, de son caractère. Je me suis renseigné sur lui mais je le sais trop occupé pour s'intéresser à tous. Pour s'intéresser à nous. Ce qui est légitime, bien sûr. Je ne sais finalement que ce que tu m'as dit sur lui.

Il regardait ses mains, un bref instant. Et si ce Grand Pope n'était finalement pas à la hauteur de sa tâche ? Par le passé, cela était déjà arrivé. Un chevalier prit par des responsabilités trop grandes pour lui, accablé par le pouvoir. Il savait que Childéric avait été à la place de Ryme à l'époque. Un fier et puissant chevalier de ce qu'il avait entendu, un véritable Lion... Mais était-ce suffisant pour briguer une place comme celle du représentant de sa déesse ?
    - Tes conseils m'ont aidés plus que tu ne peux le croire, Ryme. Je n'aimerai pas accaparer plus longtemps ta soirée avec des questionnements aussi absurdes. Mangeons, buvons. Et ensuite, je te laisserai... Il ne sera pas dit que Elias du Phénix accapare la terrible Ryme du Lion.

Son sourire s'élargit, alors qu'il adressait un petit clin d'oeil à la jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge1200/1200[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyMer 1 Juil - 20:08
Tirer cette idée des Femmes Chevaliers était atypique. Pour peu, Ryme serait tomber sous le charme de ces justifications, si elle n'avait pas un peu plus les pieds sur terre. Toutefois, le voile qu'Elias venait de lever l'intrigua. L'épata. Nullement tombée dans l'oreille d'une sourde, cette information faisait naître un sentiment étrange en elle. Instinctivement, cette capacité à en changer ses propriétés l'inquiétait elle-même. Enquêter sur ses pas ne serait pas une mince affaire...

Toutefois, le Chevalier était dans le vrai. Que l'armure du Lion l'ait choisi depuis le début n'était pas une coïncidence et son acquisition, bien moins encore. C'était là le résultat d'un entraînement drastique et d'une volonté ayant fait céder les premières chaînes du doute. Aujourd'hui n'était pas un jour pour craindre le pire. Dans un silence chaleureux, ce fut l'émoi qui brisa ce charme sans mot.

"Merci Elias...De croire en moi comme tu le fais."

Ces pensées étaient sincères. Dresser cette image du Lion flamboyant n'était pas chose aisée. Ses faiblesses, elle ne le partageait que bien peu. Trop peu. Beaucoup de choses pesait sur son cœur mais Ryme détournait volontairement son regard pour continuer à avancer. Ses capacités ne faisaient pas partie de ses incertitudes, mais l'avenir faisait se soulever des craintes qu'elle aurait préféré occulter. Maintenant qu'elle avait acquis cette armure...Quel était son rôle ? Son masque était froid, mais les prunelles de jade qui observèrent le Phénix le furent bien moins. Tout comme lui, Childéric était devenu une énigme. De quoi l'agacer davantage : comment un homme aussi transparent pouvait changer du jour au lendemain ?

"Ce n'est pas du tout absurde...Je me pose les mêmes questions, ces derniers temps." Tout en fronçant les sourcils, Ryme soupira et déroula le fil de ses pensées. "Je connais l'ancien Chevalier du Lion, mais j'ignore tout du Grand Pope. Et encore, revoir Silas me fait dire que je ne connais qu'une toute petite facette de lui."

Les propos de Silas lui revint en mémoire. Childéric avait fait parti d'un trio qu'il n'avait jamais évoqué devant elle...Et puis, il y avait cette femme. Celle qui avait disparu. Qui était-elle ? La pleurait-il encore ? Plus les jours passaient, et moins les réponses lui parvenaient. L'ennui aurait pu la gagner, si ça n'avait pas été pour la compagnie du jeune Phénix qui, non sans se faire désirer, venait de la menacer de sa "ô combien accaparente flamme".

Un sifflement s'échappa de ses lèvres rosées, profondément amusé.

"Ca se négocie, toujours.", affirma-t-elle en levant un doigt, se penchant sur le dossier en direction du Phénix. Bien loin d'un chevalier d'Or, Ryme semblait avoir retrouver ses allures de jeune femme dans la fleur de l'insouciance. "Tu ne serais pas aussi pris par tes rêves d'escapades, je t'aurais proposé d'aller...hm, à Rodorio d'abord, pour tuer le temps ensemble ! Tu sais danser ? Chanter ? Une lionne serait curieuse de connaître tes petits secrets, Eli."

Son ton ne voila nullement la pointe de minauderie qui tachait ses propos depuis la taquinerie d'Elias. Après tout, certaines choses n'avaient pas totalement disparu, et Ryme comptait bien encourager le jeune homme à s'adapter à ce monde. Intemporelle, la danse réunissait tous les âges. Elle avait traversé les âges et Ryme était à peu près certaines qu'elle réveillerait de bons souvenirs à Elias.




[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (180/180)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune244/244[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyJeu 2 Juil - 22:27
Il ne fit qu'hocher la tête alors qu'elle le remerciait de ces compliments. Il les pensait et ne faisait qu'exprimer la réalité, alors à quoi bon le remercier de sa franchise ? Il eut toutefois un petit sourire gêné. Il l'appréciait, c'était une évidence, mais se doutait aussi que certaines de ses réactions pouvaient inquiéter la Lionne. Ce qu'il ne souhaitait pas.

Elle aussi exprimait ses doutes quant à ce que le Pope pouvait faire, comment il pouvait agir. Ce qui ne l'étonnait finalement pas plus que cela : comme il le disait, un chevalier pouvait radicalement changer de caractère lorsqu'il prenait du galon. La couronne était lourde à porter et il n'aurait pas été étonné d'apprendre que même lui regrettait le temps ancien. Celui où il n'était finalement qu'un gardien parmi les Douze et non pas celui qui écoutait la Voix de la déesse. Un fardeau compliqué.

Silas. Encore un nom qu'il connaissait bien. La proximité des Gémeaux avec l'ancien Lion ne l'étonnait pas, ce dernier le lui ayant confié. S'il y avait une autre personne que Ryme qui pouvait dire si Childéric avait changé, ce serait certainement lui. Mais sa fidélité l'empêcherait certainement de se confier à un simple Bronze, il s'en doutait. La conversation bifurqua alors sur tout autre chose. Et suite aux questionnements de la redoutable Lionne, il ne put s'empêcher de rire.
    - Chanter, j'en doute. Je pense même qu'il s'agirait là d'une arme à perfectionner tant cela pourrait fracasser quelques oreilles. Craignez la terrible voix du Phénix, Mortels !

Oh que oui. Une arme qui effrayait les donzelles et faisait rire les hommes, il n'en doutait point. Pour ce qui était de la danse, par contre, il se débrouillait. Assez bien même.
    - Pour la danse par contre, je pense que je pourrais te surprendre. Et puis tu sais, on peut très bien y faire un saut. Mes projets peuvent attendre... Si tu te sens capable de suivre.

Il était taquin. Un défi, en quelque sorte ? Il s'imaginait déjà et cela le faisait sourire. Il ne savait pas comment elle y parvenait mais en tout cas, c'était une réussite. En quelques mots, elle avait réussie à le faire partir sur tout autre chose. Elias ne réfléchissait pas aux raisons, préférant simplement faire ce qu'elle lui avait conseillé la première fois : profiter des petits plaisirs de la vie. S'il était revenu, ce n'était pas que pour s'enfermer au Sanctuaire, à attendre ses missions, tout en rongeant son frein. Elle souhaitait découvrir ses secrets ? Il pouvait au moins lui en dévoiler quelques-uns, inoffensifs.
    - Oh... A moins que tu ne te sois imaginé que je fuirais ta proposition ?

Tout sourire, il s'était redressé complètement, tendant son bras dans la direction de la jeune femme, comme une invitation à le prendre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge1200/1200[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyMar 7 Juil - 16:48
Les sujets épineux s'étaient dissipés. Ils avaient laissé derrière eux un naturel que la Lionne accepta volontiers. Ainsi donc, Elias avait une voix qui portait...En bien comme en mal. Ryme l'imaginait difficilement chanter, mais il existait bien des talents cachés en ce bas monde. Peut-être était-ce le cas d'Elias ? Sûrement. Ses mots eurent au moins le mérite de lui arracher un sourire, ainsi qu'une moue qui passa inaperçue...

"Je suis déçue. Ca veut dire qu'on n'a pas de Phénix chanteur ?"

Sa voix basse révéla sa fausse déception. Oh, elle ne lui en voulait pas ! Personne n'était parfait, après tout ! Toutefois, la révélation que lui confia Elias ne tomba pas dans l'oreille d'une sourde : S'il n'y avait nul chanteur au Sanctuaire, l'oiseau préférait visiblement parader. Intéressant. Y songer fut pour le moins une vision charmante, et après quelques secondes de silence, rythmé par les tapotements sonores de ses doigts contre son masque, la jeune femme fit part de ses révélations.

"Il me tarde de voir ça. J'ai plutôt un bon pas, moi-même.",

Un pas habitué au milieu après deux années de découvertes, mais cela, Ryme se garda bien de l'affirmer haut et fort.

"Oh non, du tout. Je me demandais juste quand tu aurais accepté."

Une réponse, claire, limpide. Simple, car il n'y avait pas besoin de faire plus compliqué. L'avenir était là pour apporter sa dose d'imprévue, pour corser les événements qui se dérouleraient au Sanctuaire. Rodorio était un endroit parfait pour se détacher de ces idées trop contraignantes, trop usantes. Un sourire, lorsque son regard se reporta vers le jeune homme. Par le passé, Ryme avait été une fervente cliente des tavernes de la ville : les opportunités ne manqueraient pas. Aussi saisit-elle ce bras, et, malgré le masque sur son visage, se tourna en direction du jeune homme.

"Quand tu veux !"



[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] Ryme_s10



Dernière édition par Ryme le Mer 22 Juil - 1:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (180/180)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune244/244[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyMar 14 Juil - 10:09
Un phénix chanteur. Rien que l'idée lui donnait des frissons en réalité et il fit simplement "non" de la tête alors qu'elle émettait son avis. L'oiseau qui ne savait pas chanter, voilà un conte qui aurait eu un certain impact dans les milieux de l'art, il n'en doutait pas. Mais il n'était pas de cette espèce là. Bien au contraire. Il était d'un autre temps, d'un autre monde, et possédait donc des talents bien diversifiés.

Et parmi ces talents cachés, il espérait en un sens que Ryme puisse se montrer douée dans la chanson. Après tout, elle semblait cacher une âme d'artiste en quelque sorte et il était impatient de découvrir d'autres qualités chez celle qu'il estimait tant. Il n'était pas courant d'intriguer à ce point le Blondinet et ne pas profiter de la soirée aurait été un sacrilège impardonnable.

En tout cas, il était ravi de constater l'intérêt immédiat de la jeune femme pour cette proposition. Après tout, qui était-il pour refuser à une telle âme l'opportunité de se défouler en effectuant quelques pas de danses ? Qui était-il pour se refuser aux propositions d'une femme si charismatique ? Il ferait en sorte de combler ses attentes. Et c'est tout sourire qu'il répondit, alors qu'elle saisissait son bras. Le contact était chaleureux. Plaisant. Il devait admettre être charmé par la proximité de cette mystérieuse gardienne.
    - Et bien partons immédiatement dans ce cas. Rodorio a changé depuis ma dernière réelle visite. Je me fierai donc à toi pour m'entraîner dans le meilleur endroit où deux âmes comme les nôtres pourront céder au plaisir de danser. Il est temps que je te montre ce que cela fait lorsque le Phénix déploie ses ailes.

Un rire cristallin, pur, à l'image des émotions positives qui étaient les siennes à ce moment précis. Ils allaient pouvoir se rendre là où l'amusement primerait. Là où leur devoir ne serait pas l'essence même de leur action. Il allait enfin pouvoir s'amuser un peu, chose qu'il s'était plus ou moins refusé de faire depuis le retour de son âme en ce monde. Et Ryme en était le déclencheur. Intérieurement, il lui en serait toujours reconnaissant et même s'il ne lui disait pas, il estimait qu'elle était pour lui une sorte d'ancre. Pas de trace d'Arsiesys, pas de complications liées à la nature même de son pouvoir ou des flammes qui étaient siennes. Simplement deux personnes qui désiraient se laisser habiter par le démon de la fête.
    - Et puis, qui sait ? Peut-être me surprendras-tu avec tes talents de chanteuse insoupçonnée ? Faisons en sorte de nous souvenir de cette soirée !


Citation :
J'ai préféré te laisser gérer cette partie là, plus logique de par ton "expérience" Rodorienne °° Désolé si le rp est un peu court du coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge1200/1200[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyVen 24 Juil - 13:25
Comme à son habitude, Elias démontrait un bon usage de la langue : peut-être même un peu trop. Toutefois, Ryme n''y fit pas attention. C'était son caractère. Une preuve du saut dans le temps qu'il avait effectué. Rodorio avait probablement changé sur quelques aspects de culture et de structure, mais Ryme attendait impatiemment de voir les expressions qu'Elias pourrait arborer en redécouvrant la ville. Peut-être serait-il surpris de voir qu'un village aussi classique ne pouvait changer totalement en un seul siècle. Ô, le temps ne leur manquait pas, et seuls ses yeux mordorés avaient la capacité de retrouver ses points de repère. Fanfaronne, la jeune femme renchérit aux suggestions du jeune homme en songeant avec plaisir à une taverne bien réchauffée et une chope à la main en plein hiver.

"Pour danser et boire, p'tit oiseau de feu. Danser et boire."

Sa voix était claire, moins ennuyée que d'ordinaire. Cette nuance eut le mérite de troquer le masque du Chevalier d'Or contre celle d'une jeune femme qui n'avait pas avancé la tête légère depuis bien longtemps. Elle allait accompagner Elias vers la sortie lorsque ses jambes s'immobilisèrent et sa nuque, elle, se raidit sous le poids d'une prise de conscience.

"Attend, attend ! Il faut que je change de masque...Armure ou pas, celui que j'ai...est trop repérable."

Se détachant brièvement de ce bras, son ombre s'était évaporée dans une autre chambre. Quelques bruits de verre et de portes d'armoires s'élevèrent, puis le silence advint. Quelques secondes après, la jeune femme était revenue avec un masque bien moins épais, plus nuancé dans ses couleurs. Il cachait ses yeux et son nez, mais pas le bas du visage. Certaines femmes chevaliers optaient pour le voile, mais Ryme trouvait cela peu pratique pour s'aventurer dans une taverne.

"Baaaah ! Je chantais un peu, voire beaucoup avec d'anciens amis. C'était un peu la tradition, avant de retourner nous salir les mains à taper des vieux gars qui baignaient dans l'or et qui se plaignaient pour rien." Sa main reprit le bras d'Elias, bien consciente de l'amadouer par ce contact dénué de timidité. "Entre nous, ce n'est pas du grand art, mais dans une taverne, il y a toujours un petit chant que je pourrais te délivrer."

S'il ne pouvait percevoir son clin d'oeil, son sourire, lui, était bien visible. Aucune attente ne s'éleva vis-à-vis de la réponse du Phoenix. Son empressement fut telle que la Lionne ne sut véritablement si elle devait garder cette cadence ou ralentir le pas. D'escalier en escalier, la Cinquième Maison n'était pas si loin du petit village. Au final, ce petit bout de chemin avait été dévalée plus rapidement que prévu.

Arrivé dans les rues et passé les avenues dortoirs, Ryme fut surprise de constater que l'activité à Rodorio battait son plein en période de paix...Se stoppant, ses sourcils se froncèrent et l'italienne préféra clarifier certains aspects importants...

Du point de vue d'un Chevalier d'Or, tout du moins. Même ici, les codes d'honneur et de loyauté demeuraient.

"On va éviter la taverne des Chevaliers d'Argents, on n'y a pas notre place et ça fait des générations que certains Or y mettent le souk." Pensive et détachée de cette dernière révélation - étant récemment devenue Gold, Ryme ne s'estimait pas être plus fautive qu'à ses habitudes-, un éclair de lucidité la frappa soudainement. Sa petite stature en prit immédiatement de l'assurance. "Hm, pourquoi pas le Chant de Coq ? Il a bonne réputation malgré tout."

Ses yeux furetèrent de gauche à droite, à la recherche de la taverne qu'elle venait de citer. Passées les premières recherches, son voeu s'exauça bien vite.

"Et...trouvé. Le Chant du Coq.", sourit-elle face à l'ironie du nom sous ce masque.

Avant d'entrer, Ryme se retourna vers Elias, d'une humeur fort légère.

"J'espère que t'as l'âme joueuse...Parce que c'est mon cas. C'est devenu un lieu où l'on danse beaucoup. Où on parie aussi beaucoup, passée une certaine heure.", souffla-t-elle comme une confidence, se pinçant les lèvres.

Une fois à l'intérieur, la jeune femme prit place à l'une des tables. Puis, sondant les alentours, sa main se leva afin d'interpeller le tavernier derrière son comptoir. Sa commande ne tapa pas dans l'originalité, mais dans la simplicité.

"Une...ou deux pintes, je vous prie. Et quelques olives. Et des tranches de jambon, aussi."

Spoiler:
 



[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (180/180)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune244/244[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyDim 9 Aoû - 16:40
    - Cela me rappelle des souvenirs. Des souvenirs que j'avais refoulé.

Il lui adressait un petit sourire alors qu'elle poursuivait certaines de ses explications. Et une sorte d'avertissement aussi. Danser et boire ? Elle insistait trop pour que ce soit une plaisanterie et il eut un petit rictus alors qu'ils se rendaient sur place. Boire. Cela ne le dérangeait pas outre mesure mais il était persuadé d'une chose : Ryme était certainement une personne qui tenait bien l'alcool, ce qui n'était pas spécialement le cas du Phénix. Et il préférait éviter de se ridiculiser devant la jeune femme sous prétexte qu'il était saoul. Mais une idée avait germé dans son esprit et peut-être aurait-il une parade à ce propos. Mais il verrait bien sur place après tout.

Quant aux chants, il était franchement impatient de pouvoir entendre la belle Lionne. Après tout, il se souvenait lui aussi avec émotion des soirées d'antan, avec ses compagnons, et des chansons que les uns et les autres partageaient alors pendant des heures. Chacun sa culture, chacun ses traditions. Et il devait admettre que ces moments lui avaient manqués. Il n'y avait pas réellement réfléchi depuis son retour mais le fait de pouvoir en discuter avec Ryme lui ravivait certains de ces événements. Ce qui expliquait le sourire qu'il arborait pour le moment.

Alors qu'ils arrivaient en ville, il prêtait l'oreille aux conseils de la jeune femme. Le Chant du Coq. Oui, l'idée était bonne. De toute évidence, il préférait lui faire confiance à ce sujet, ses propres expériences étant trop anciennes pour avoir une réelle utilité ici. Il fut toutefois étonné d'apprendre que certains endroits avaient été la cible de quelques chevaliers d'Or incapable de se contenir. Cela ne lui plaisait clairement pas mais il ne pouvait rien y faire, après tout. Pour autant, il n'allait pas gâcher cette soirée en pensant à ces incapables. La fête l'attendait. D'autant qu'elle venait de trouver l'endroit en question.
    - Je vois ça. Le Chant du Coq... Et bien, allons voir la bête.

Des paris et de la danse. Voilà qui s'annonçait franchement prometteur en vérité et il avait hâte de voir ça. Alors qu'ils s'installaient et attendaient leur première tournée, Elias observait les lieux. Puis reportait son attention sur Ryme. L'ambiance était déjà sympathique et il eut l'impression d'entendre au loin une chanson qu'il connaissait.
    - Des paris, dis-tu ? Alors là, tu m'intéresses. J'ai toujours été friand des jeux de hasard par le passé et les paris étaient le pêché mignon de notre petite équipe après nos missions. Tout était bon pour miser notre argent.

Sans qu'il ne s'en aperçoive, ses doigts battaient déjà la mesure de la musique qu'il entendait. La commande arriva enfin et il attendit qu'ils soient servis pour trinquer avec la belle. Il avait hâte de déguster les victuailles apportées. Mais plus encore, il avait hâte de poursuivre sa discussion avec la Lionne.
    - Mangeons un peu, buvons et ensuite... Nous danserons. Je compte bien profiter de cette soirée au maximum. Je bois à la santé de la terrible Lionne, Gardienne d'une des douze Maisons. Et chanteuse à ses heures. J'espère pouvoir entendre cela d'ailleurs.

Il lui adressait un petit clin d'oeil, ses pensées déjà tournées vers la salle. Et vers les paris à venir.
    - Et si nous commencions les paris ? Une idée ?

Taquin. Et amusé. Oui, le Phénix allait profiter de ces instants de paix qu'il n'avait plus connu depuis trop longtemps en réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge1200/1200[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyJeu 13 Aoû - 21:32
Le silence avait regagné Elias durant le trajet et l'avait plongé dans ce que la Sainte du Lion présupposait être ses Souvenirs d'un centenaire auparavant. Sa langue avait-elle fourché ? Avait-elle touché un point sensible sans même le vouloir ? Le jeune homme ne devait pourtant pas être étranger à une bonne cuite...Si ? Mais peut-être était-il trop noble pour ce genre de choses...

Il était vrai qu'il avait reçu une bonne éducation. Légèrement gênée, la jeune femme se tût et se frotta les mains. Pour se réchauffer. Pour s'apaiser également. Toutefois -et à son grand plaisir, ses yeux de jade s'attardèrent sur un visage soudainement plus illuminé du Phénix. Cet intérêt fut si encourageant que la jeune femme s'y attarda.

"Hm, eh bien. Ca dépend. Je suis presque certaine que d'ici peu, il y aura forcément un duel au tir à l'arc...Sinon, il y a toujours les combats de Coqs, passés une certaine heure. C'est à ce moment-là qu'il faut miser sur le bon poulet pour éviter de payer la tournée très salée de la soirée. Après tout, c'est ça aussi, le Chant du coq !"

Au même instant, plusieurs pintes s'entrechoquèrent et le vrombissement du verre hanta la salle tout entière, déjà possédée par le rire et les blagues douteuses d'un bon nombre de chevalier qui profitait de la paix et qui noyait leur chagrin dans leur liqueur.

"Oui enfin, moi, chanteuse...C'est vite dit haha ! "

Ryme faisait tout simplement avec ce qu'elle avait. A force de pratique, tout comme chacun des Saints ici-même perfectionnait le plus petit fragment de cosmos qui émanait de leur être, sa voix avait travaillé quelques tonalités plus fluides et appréciables à l'oreille. Le tavernier arriva alors et déposa deux grandes pintes devant elle. Guillerette, la jeune femme observait avec la mousse de la bière dépasser sans couler de son récipient avec l'émerveillement d'une enfant.

"Mais bon, on s'en souviendra, de cette soirée. Quant aux paris..." Ses doigts tapotèrent ses lèvres, tandis que son regard fixait une à une toutes les tables de la salle. "Jeu de marelle, jeux des osselets..." Perdue dans ses réflexions, une pointe d'excitation gagna son coeur, comme si la jeune femme venait de trouver ses idées. "Ou alors, il y a aussi les paris sur un jeu de dés. Si ça ne te dérange pas, j'aimerais qu'on s'échauffe un peu. Entre nous, d'abord. Avant les jeux de table."

Tout comme un bon locuteur se raclerait la gorge pour ensuite prendre la parole, Ryme se pencha sur son banc, rapprochant son fessier au bord du banc. Accoudée, sa langue éclaircit ses intentions.

"Voici deux dés à dix faces. Comme tu peux le voir, ils sont en os, et non pipés." Ses doigts déposèrent les petits cubes osseux sur la surface plane de la table, afin de laisser la liberté à son partenaire de jeu de vérifier sa bonne parole. "Pour ce qui est du jeu...Je te laisse choisir un nombre. Celui que tu veux, tant qu'il excède 20."

Un sourire bien visible ourla les commissures de ses lèvres, révélant un comportement plus matois, plus compétitif qu'auparavant. Ô, peut-être que le Chevalier du Phénix voyait désormais parfaitement où elle voulait en venir, et de quel jeu il s'agissait en réalité. Malgré tout, Ryme prit son mal en patience, son verbe se destinant par habitude aux explications qui formaient les règles de leur futur pari.

"Chaque joueur peut lancer ces deux dés une seule fois par tour. Le principe est simple : celui qui se rapprochera le plus du nombre témoin gagnera le pari, le but étant de ne pas le dépasser. Ce qui en fait...Hm, disons un jeu un peu stratégique vers la fin et facile à comprendre, alcool ou non sur la table."

Ses ongles tapotaient crescendo le bois légèrement rongé de la table, en un bruit si sonore qu'il fit vaciller la flammèche de la bougie.

"Alors, qu'en dis-tu, mon cher Elias ?" Quelques mouvements de main trahissaient ses émotions et le théâtre de ce jeu. Et, sous son masque, ses yeux pétillaient de tout autant de vie. "Et...Que parierais-tu face à un Chevalier d'Or du Lion ? Les mises peuvent valoir tous les prix du monde, après tout."

Pour cette fois, le Revenant avait l'embarras du choix. Il ne s'agissait là ni d'une simple question d'argent, ni d'aveux forcés sous couvert d'un bon nombre de verre enfilés à chaque erreur. Simple, ludique mais à suspens, ce jeu-ci marquait quelque chose de plus personnel et ce, quand bien même il fut qualifié "d'échauffement" par Ryme.

Spoiler:
 



[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (180/180)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune244/244[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyJeu 20 Aoû - 10:20
Ouch. Il s'imaginait déjà assez mal devoir payer la note de la soirée, surtout si elle impliquait de rincer les parieurs qui participaient. Pour Ryme, cela lui paraissait plutôt logique de lui payer les tournées mais les autres ? Sa solde fonderait comme neige au soleil. D'ailleurs, une réflexion lui vint. Avait-il le droit ?? Un sourire narquois sur le visage, il se penchait vers la jeune femme, murmurant juste assez pour qu'elle puisse l'entendre. Et l'obliger, peut-être aussi, à se rapprocher de lui.
    - Dis. Niveau de la solde, tu crois que le Grand Pope accepterait de me payer mes années de "coma" ? Après tout, j'étais toujours chevalier. J'hésite à le lui demander. Qui ne tente rien, n'a rien après tout. Et je dois dire que voir sa tête serait amusant.

Si son visage affichait un pseudo sérieux, son regard était rieur. Il se retenait de rire suite à sa réflexion et imaginait sans mal la tête de l'ancien Lion s'il formulait sa requête de manière officielle. Son sourire s'élargit alors, faisant comprendre qu'il s'agissait d'une boutade. Encore que.

En tout cas il notait les différents jeux. Certains lui rappelaient de bons souvenirs mais d'autres ne lui étaient pas connus. Nouveau ? A moins que ce ne soit que les noms qui aient changés, ce qui n'était pas à exclure. Il y avait de quoi faire en tout cas, même si l'intérêt de voir la jeune femme chanter prédominait sur le reste. Elle semblait déjà se trouver une parade alors même qu'elle n'avait pas exprimé son talent. Il s'en amusait.
    -S'échauffer me parait-être une bonne idée. Mais je préfère te prévenir d'avance, ma malchance aux dés est légendaire.

Il attrapa les dés comme pour connaître la sensation de les avoir en main. Il avait foi en la jeune femme mais la confiance n'empêchait pas de vérifier après tout. Les dés étaient agréables à tenir. En os disait-elle ? Il écoutait les explications, s'amusant un instant avec ces derniers avant de les reposer entre eux. Choisir un nombre. C'est fait. Il observait la jeune femme. S'il ne pouvait voit son visage dans son intégralité, il en devinait l'humeur et l’excitation du jeu à ses traits, au timbre de sa voix et à d'autres choses. Un moment qu'il appréciait très clairement.
    - Je choisis le treize. Ce sera le nombre témoin. Quant au prix... Hum. Que pourrait-on mettre sur la table pour rendre le jeu plus... Intéressant.

Il posa son index en travers de ses lèvres, signe de sa réflexion. Il avait bien une idée. Un peu saugrenue. Un peu particulière. Mais une idée qui avait le mérite d'être un véritable enjeu. Et qui pousserait les deux chevaliers à se revoir obligatoirement. Non pas qu'il en doute mais sa nature était de s'assurer de ne pas laisser cette option entre les mains du destin. Car n'était-il pas maître de sa destinée ? Il se pencha un peu sur la table. Un air de défi sur le visage.
    - Et bien, que dirais-tu d'un dîner ? Le perdant invitera le gagnant lors d'une soirée prochaine, dans un endroit où l'on pourra manger autre chose que des tartines sur le pouce et quelques tranches de jambons grossièrement découpées. Qu'en penses-tu ? Est-ce que la terrible Lionne se sent prête à relever ce défi ? Tu peux aussi refuser et proposer autre chose...

Cette dernière remarque était clairement un défi. Il s'amusait. Et le montrait clairement. Son regard brillait alors qu'il observait Ryme. De sa main droite, il se saisit des dés et tendit la tendit vers la Lionne.
    - Honneur aux dames. Il se sera pas dit que la galanterie n'existe pas dans l'ordre des Chevaliers.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge1200/1200[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyDim 23 Aoû - 18:55
Cette histoire de soldes tira un sourire à Ryme. L'allure de son compagnon de boisson avait beau lui donner l'impression d'avoir affaire à un Chevalier plutôt terre à terre, l'imagination d'Elias paraissait sans limite. L'espace d'un instant, un doute avait assailli son cœur et la Sainte avait alors tendu l'oreille, dans l'espoir d'écouter un secret dans son chuchotement. Il n'y eut pourtant nul secret. Juste une volonté à être augmenté pour ses services. Elias était-il...Sérieux ? Étonnée, son regard de jade croisa les siens et Ryme sut de suite que sa confession n'était qu'une boutade de sa part.

Habile.

"Eh bien, si ton attitude et ton travail est impeccable, il n'y a aucune raison pour ne rien négocier...N'est-ce pas ? Et puis, ce n'est pas comme siiii Childéric te faisait attendre des semaines avant de pouvoir t'accueillir....Et il n'a toujours pas songer à féliciter l'adoubement de son élève ! Ce retard mérite compensation !" Un rire cristallin s'imposa de toute part. Vengeresse ? La Lionne l'était assurément. "J'ai encore du mal à me rappeler que tu viens d'un autre siècle...C'est tellement surréaliste."

Et pourtant. Il n'avait rien d'un homme préhistorique. Bien au contraire. Quelque part, Ryme songeait à beaucoup de choses à son sujet : quel était son point de vue sur le Cercle d'Or actuel ? Que pensait-il de cette génération de Chevaliers ?

Il y avait tant de choses à se dire, et si peu de temps à la fois. Et puis il y avait ce dîner. Sa mise l'avait étonné. A raison. Se faisait-elle des idées ? Ou était-ce plus que cela ? Par chance, son masque cacha sa rougeur. Il ne manquait plus qu'on lui découvre de une fausse timidité...Ryme songea néanmoins que cette assurance qui brûlait dans les yeux mordorés du Phénix relevait une beauté qu'elle n'avait jamais vu auparavant dans son regard. Quelle ironie. Décidément, Elias ne manquait pas de cran.

"Je relève le défi. Je te trouve bien sûr de toi aujourd'hui, à croire que ces derniers jours passés au Sanctuaire t'ont donné des ailes...Enfin, ce n'est pas plus mal. Ca te va plutôt bien. " Pour preuve, il avait tout décidé comme un grand. Contenté, la Lionne lui adressa un regard plus acéré, pleins de défi. L'on devinait un clin d’œil rapide sous son masque. "Mais je me fais peut-être des idées. Mais comme il s'agit de ta première partie depuis longtemps, je me permets d'ajouter un supplément. Si tu gagnes, tu auras le droit...A un chant de ma part."
N'était-elle pas généreuse ? Sa main récupéra les dés qu'Elias venait de lui tendre, les faisant s'entrechoquer en un claquement osseux. Au même moment, ses yeux se fermèrent et son instinct parla. Ressassa les éléments importants pour cette partie. Treize. Un nombre court, mais suffisamment élevé pour étudier et affronter le Phénix. Avait-ce une signification pour le jeune homme, ou n'était-ce qu'une simple stratégie de mise ? La Lionne aurait pu s'attarder sur des menus-détails pendant un long moment, si sa voix masculine ne l'avait pas réveillé de ses songes. "De la galanterie". N'était-ce pas fictif ?

Un nouveau rire s'échappa de ses lèvres. Parfois, elle aurait aimé disposer de la même éloquence que son compagnon d'armes...

"Si tu continues, je vais finir par songer que tu es le Chevalier parfait. Quant à mon action...Je choisis de lancer un seul dé." Prudence. Un maître mot que sa main ne tarda pas à confirmer en secouant, puis lâchant le dé en os sur le table. "Dis-moi, par simple curiosité, comment était...le Chevalier du Lion de ton époque ?"

Ryme haussa un sourcil. C'était une question qui lui tenait à cœur. Jusque là, la jeune femme avait pris soin de ne pas trop ressasser le passé, en respect pour son deuil. C'était d'ailleurs quelque chose qu'elle ne tenait pas particulièrement à remettre sur la table. Toutefois, à quand datait cette étrange malédiction qui touchait, tôt ou tard, les porteurs de son armure ? Plus d'une fois, l'état de Childéric avait inquiété la jeune Lionne, en particulier pendant son entraînement en tant qu'apprentie. Alors, peut-être qu'Elias était la clef. Si elle avait appris à dompter sa Bête, le Croc demeurait toujours. Ce fut à ce moment-ci que son regard fut interpellé par le dé, qui avait cessé de ricocher contre la table. Pas mal.

"Huit. Hm, j'aurais pu faire pire. A ton tour."

Ryme posa sa joue contre son poing et, penchée sur la table, un air aussi amusé qu'attentif s'était emparé de son visage. Quel était donc la nature d'Elias ? Quel était son style de jeu ? Parfois, les dés et les échecs étaient aussi transparents qu'un combat. Et dans ces épreuves de chance, la Sainte se savait quelque peu compétitive. Porter son choix sur un lancer de dé n'avait rien anodin, mais le Phénix le percevrait par lui-même. Peut-être avait-il même déjà deviné que sa consœur de feu était sur le point d'analyser ses habitudes, sa façon d'agir. La victoire était-il important pour lui ? Ou jouait-il pour le simple plaisir de jouer ? Aimait-il la prudence, ou estimait-il qu'il pouvait prendre des risques ?

La Chance. Les griffes de la Lionne avaient toujours aimé la feinter. Partager sa philosophie, même avec une personne qui s'affirmait "malchanceuse", avait un quelque chose de plaisant...Plus encore face à un Chevalier qui partageait avec elle quelques points communs.

Spoiler:
 




[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (180/180)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune244/244[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyLun 31 Aoû - 17:03
Négocier ? Oui, sans doute s'agissait-il en partie de cela, il est vrai. Mais même s'il ne s'agissait pas réellement que de cela, il devait admettre trouver alléchante l'idée de pouvoir gonfler sa solde de par l'histoire particulière qui était la sienne. Il verrait en temps voulu en tout cas et restait pour le moment accaparé par le moment présent. Même s'il était amusé par les réflexions de la Lionne et par cette notion de félicitation entre elle et son mentor.

Quant à lui, il comprenait évidemment qu'elle puisse encore avoir du mal à se faire à cette idée d'âge et d'époque. A dire vrai, cela était tout aussi compliqué pour le blondinet qui faisait bonne mesure en dépit des circonstances et qui aurait sans doute un peu plus mal tourné si cette aventure ne lui avait pas permit de rencontrer certaines âmes particulières. Il souriait donc, prêt à se lancer dans ce fameux défi.

Une fois encore, en dépit des apparences, il n'était pas si sûr de lui. Il lui avait également donné matière à réflexion en lui parlant de sa malchance légendaire. Une malchance qui n'était en rien une légende, contrairement à l'oiseau Immortel qu'il personnifiait. Mais elle allait l'apprendre très vite, il en était persuadé.
    - Un chant en plus ? Et bien, espérons que pour une fois la chance puisse être de mon côté. Mais je t'ai prévenu. Je ne suis pas très habile dès que la chance entre dans la danse.

Le hasard ne l'était pas vraiment avec lui. Il ne pouvait en être autrement alors que cela lui collait à la peau depuis la naissance. Au moins ici, les risques étaient limités. Un jeu sans enjeu considérable et qui en plus se faisait avec une personne qu'il appréciait. Quelques garanties permettant de voir les choses avec un peu plus de recul. Et de sérénité.

Un seul dé fut lancé par la belle. Avec un chiffre plus qu'honorable pour une première. Par réflexe, ses doigts tapotaient le rebord de la table. Impatient ? Doute ? Son visage restait indéchiffrable en dépit de la lueur amusé qui luisait dans son regard. Lui attrapait les deux dés, en réfléchissant à la question de son amie. Le Lion de l'époque ? Il devait admettre ne plus s'en souvenir. Sans doute effet secondaire de son hibernation. Certaines informations lui revenaient peu à peu mais pas toutes d'un coup.
    - Et bien pour être franc, je ne sais plus trop. Certaines parties de mon passé sont encore dans l'ombre et se dévoilent peu à peu. Le Lion fait partis de ceux dont je peine à me souvenir, j'en suis navré. Toutefois, sache que je vais y réfléchir et si la mémoire me revient, je ne manquerai pas de t'en parler. J'ai l'impression d'être un vieillard dans le corps d'un jeune adulte. C'est une sensation terrible.

Il se rappelait de ceux qui avaient le plus comptés ou qui avaient été les plus marquants. Sagittaire, Balance, Gémeaux et Vierge notamment. Mais son rôle de l'époque avait été marqué par un statut particulier. Qui l'avait hissé en dehors de la chaîne de commandement traditionnelle. Ainsi ne s'était-il pas intéressé à chacun des douze Gardiens de sa déesse.
    - Pour ma part, ce sera deux dés d'un coup. Que veux-tu, j'aime le risque.

Il pouffait alors qu'il lançait ces derniers sur la table. Le premier roula un bref instant avant de se positionner sur le "7". Pas mal. La malchance tournait ? Seulement sa joie fut de courte durée quand le second dé s'arrêta sur le "1". Le Phénix fit la moue. Il perdrait encore ?
    - Match nul pour le moment. Mais il te reste un dé... Espérons que celui-ci te pousse à dépasser le "13".

Défi, encore et toujours. Mais déjà se préparait-il à la défaite...
    - Décidément, rien ne résiste à la terrible Lionne. Pas même les jeux de hasard. Ne t'avais-je pas dit que cela finirait ainsi ?

Il ne put s'empêcher de rire, beau joueur. Si rien n'était encore fait, il ne se faisait aucune illusion quant au résultat final. Et à force de perdre depuis si longtemps, on apprenait à bien vivre la chose. Mais pour le moment, son regard se fixait sur la belle masquée. Attentif.

Citation :
Résultat des deux dés --> 8 °°

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge1200/1200[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyMar 8 Sep - 1:38
"Si, tu me l'as dit, mais tu es trop pessimiste. Alors, prie, et ne crie pas défaite de sitôt. Rien ne s'obtient sans un peu de talent et beaucoup de chance."

Le Phénix s'enflammait vite, mais son feu vacillait avec autant de rapidité face aux doutes. Ryme songea que ce trait de caractère était amusant. Ou en tout cas, suffisamment osé pour rivaliser face à un peu de prudence de sa part. Même avec deux dés. Deux dés qui n'avait fait ni mieux, ni moins qu'elle. Finalement, n'était-ce pas elle, qui se retrouvait désormais aussi acculé qu'un renard ? Leur "8" venait de la condamner à relancer un dernier dé.

Une chance sur deux de gagner...

Il y avait plus de potentiel à tirer le bon numéro en cette circonstance en tout cas, plutôt que ce vague espoir qu'elle entretenait à écouter l'histoire du Phénix.

"Eh bien, si tu es malchanceux, sache que je m'en sors aussi mal pour être renseignée sur mes prédécesseurs...Que ce soit Childéric ou le Lion de ton époque, ils ont tous leurs petits secrets et il m'est impossible de les connaître réellement. Je te dirais bien de prendre ton temps, mais...Peut-être qu'il était tout simplement oubliable ? En ce cas, ce vieillard bien conservé aurait eu toutes les excuses du monde..."

En saisissant les dés sur la table, la déception de la Sainte se tourna vers son prédécesseur Lion. Silas lui avait affirmé qu'Elias avait eu l'occasion de lui parler de l'un de ses ancêtres. De conter leurs histoires, leurs anecdotes, de réveiller leurs mémoires. Ce ne serait pas son cas. Et, contrairement aux autres fois, Ryme commença à douter de ces paroles. Plutôt que d'être un vieillard, Elias devait certainement être un Chevalier avec une mémoire à peu près conservée. Dans la norme. Avec ses oublis et ses souvenirs d'antan.

Et c'était tout.

Son jeu de dés décrivait parfaitement la lutte interne qui avait lieux en lui. Deux dés, comme un parfum d'audace. Puis quelques paroles incertaines, synonyme de l'incompréhension qu'il se portait envers, et pour lui-même.

"Tu es impitoyable avec tes adversaires ! Je suis étonnée de voir que ton choix s'est porté sans hésitation sur deux dés simultanées...Mais pour quelqu'un maîtrise davantage le feu, c'était sûrement prévisible Veuillons voir si les dés me sourient, et si ta prise de risque paie..."

Son lancer advint, et révéla un nombre qu'elle aurait préféré ne pas voir. Quelle ne fut pas sa surprise de constater que le numéro fut supérieure à 5...

"Huit. Eh bah, ça me fait une belle jambe...", fit-elle en se redressant, tout en regardant innocemment dans le vide. Elle avait perdu. Ce qui signifiait...Ah, oui. "J'ai promis quoi, déjà ?"

Une chanson, Ryme le savait. Toutefois, son humeur taquine reprit le dessus dans sa brève mauvaise foi, d'ores et déjà visible par un large sourire qui s'était emparée de ses lèvres. Habituellement, la Lionne n'était pas particulièrement malchanceuse. Seulement, aussi suicidaire fut son choix, la stratégie d'Elias vienne à bout de ses jets.

Et dire qu'elle devrait chanter au beau milieu de tous ces poivrots...

Bah ! Autant se préparer, et trouver une chanson digne de ce nom.



[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (180/180)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge180/180[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune244/244[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyJeu 17 Sep - 7:13
Elias était tout de même curieux. Curieux de voir que Ryme souhaitait à ce point en apprendre plus sur ceux qui l'avaient précédés. Il devait admettre que lui-même ne s'était jamais intéressé aux anciens porteurs. Pas même à celui qui l'avait précédé. La raison en était évidente à ses yeux : ils n'étaient pas importants. Seul le porteur actuel comptait. Si l'armure l'avait choisi lui, c'est qu'il y avait une évidence. Et pour le Lion, cela devait être la même chose. On forgeait sa destinée de ses mains. On n'empruntait pas nécessairement la même voie que ceux qui avaient portés l'armure.
    - Pourquoi souhaites-tu à ce point en apprendre plus sur eux ? J'étais tout aussi étonné de la question de Silas, lorsqu'il m'a interrogé sur Kallas des Gémeaux. Je dois admettre que cela m'échappe. Et soulève de fait des questions... As-tu connu le précédent Phénix ? Quel genre de personne était-ce ?

Si l'armure l'avait ramené de son sommeil de mort, elle n'avait pas expliqué son geste. Les armures ne parlaient pas mais ressentaient. Il le savait. Mais pas une image, pas une explication. Il ne savait même pas si le précédent Phénix était mort au combat ou si l'armure avait décidé de jeter son dévolu sur un autre. Finalement, et indirectement, Ryme était parvenu à faire réfléchir Elias sur une situation qui d'ordinaire n'aurait jamais intéressé le blondinet. joli exploit que voilà, Madame.

Mais un instant, son attention fut focalisé par le dernier dé. Celui qui déciderait du vainqueur. Et quelle ne fut pas sa surprise de constater qu'il gagnait. Un large sourire apparut sur son visage tandis qu'il riait un peu. Un rire presque cristallin, spontané. Lui, l'éternel perdant face au hasard, venait de trouver un maître. Décidément cette femme possédait le don de pouvoir changer l'humeur du Phénix du tout au tout.
    - Et bien si l'on m'avait dit ce matin que je serai ici ce soir, en si charmante compagnie, et qu'en plus je gagnerai à un jeu de hasard, et bien je me serai moqué de la personne. Je dois dire que je n'avais pas réfléchi à la question, me fiant à mon instinct. Et cela a payé visiblement.

Notre jolie Lionne serait-elle mauvaise perdante ? Il pouffa. Puis se pencha vers elle, taquin. Cette petite lueur au fond de son regard.
    - Je te laisse quelques instants pour préparer ta chanson. Moi, je vais m'occuper de faire place nette pour que tu ne sois pas gênée.

Il lui adressait un petit clin d'oeil tandis qu'il se redressait, avisant les personnes dans la salle et notamment celles et ceux proches de sa propre tablée. Il ne serait pas difficile d'attirer l'attention. Et puisqu'il d'ici quelques instants, elle ferait entendre sa voix, nul doute qu'il ne prenait pas grand risque à prendre les devants. Ainsi se levait-il, levant les mains vers le haut.
    - Mesdames et Messieurs. Votre attention, je vous prie. Mon amie ici présente, afin de bénir cette magnifique soirée - et aussi parce qu'elle vient de perdre un petit pari avec moi - va chanter ! Je vous en prie ! Prêtons l'oreille. Il est rare qu'elle se dévoile ainsi d'ordinaire alors je vous demanderai de l'accueillir comme il se doit. Encourageons-là !

Et il se mit à applaudir. D'abord sceptiques, quelques applaudissements suivirent. Mais l'effet de foule prenant le pas, les applaudissements se généralisèrent. Des sifflements. Des coups sur la table. Et les regards braqués sur eux. De toute façon, à peine aurait-elle commencé à chanter que la réaction aurait été la même. Il se tourna vers elle, profitant du brouhaha.
    - Courage. Et ne m'en veux pas pour cette petite mise en scène. Parmi ces spectateurs, je serai celui qui t'écoutera avec le plus d'attention.

Et c'était vrai. Cette soirée... Elle resterait très clairement dans sa mémoire. Sans doute comme état l'une des meilleures. Et pour le moment, il patientait. Le silence se fit peu à peu, pour laisser à ceux qui le désiraient reprendre leur discussion. Continuer à boire.

Rugis, ma jolie Lionne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-bleu1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-rouge1200/1200[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] G-jaune1650/1650[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]   [Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] EmptyJeu 24 Sep - 2:22
Elias se trompait. "Mais juste un peu", aurait précisé Ryme. Le besoin n'animait pas ses questions. Cette curiosité, la Lionne l'avait réfréné depuis le début de leur rencontre. Ô, bien entendu, la Sainte entendait le silence du phénix sur son ancêtre et ne lui en tenait aucune rigueur : certaines vérités ne devaient être soulevées qu'au moment propice...

Sa langue, de son côté, avait néanmoins perdu ses mots. Les réponses s'étaient confondues avec le brouhaha des ivrognes, et la jeune femme avait alors confessé laconiquement ses lacunes en un "désolé" plus que plausible. L'Ancien Phénix lui était inconnu. D'un autre côté, il était difficile de faire l'impasse sur le blond à ses côtés qui fanfaronnait déjà pour sa victoire...

Croisant des bras, elle prit la parole.

"Profites-en. La prochaine fois, je veillerai à suivre une règle un peu plus à mon avantage."

Une joue dans sa main, Ryme souffla, bougonna. Perdre... Comme quoi. La malchance n'était pas éternelle : Un jour ou l'autre, la roue tournait et l'on se retrouvait sur une scène improvisée, à chanter pour toute une pelotée d'ivrognes sans même se rappeler ni où, ni comment le destin poussait quelqu'un sur le devant de la scène.

Et, à en juger le souffle taquin et la proximité presque victorieuse que venait d'adopter le Phénix, cette petite victoire lui avait redonné un semblant d'espoir. Cette pauvre Ryme n'eut d'ailleurs pas le temps de protester que tous les regards étaient rivés en leur direction. Ou plutôt, sur elle. Sur son masque. Sur ses cheveux verts et flamboyants...

Automatiquement, le regard de la jeune femme coula vers Elias. Ses yeux de jade portaient en eux tous les reproches du monde.

"Ca ne restera pas impuni, comme initiative... Crois-moi !", souffla-t-elle, en passant à côté de lui. Déjà, quelques gloussements dans la salle n'avaient pas attendu que la Lionne se tienne prête pour chanter le premier morceau en tête.


Un quelque chose improvisé, au moins...Mais quelle registre chanter ? Une mélodie de son village ? Oui, peut-être. L'air pouvait convenir. La salle remarquerait rapidement la patte un peu italienne, et il résonnerait alors la chaleur et les arpèges du pays. Un souffle, et l'ambiance bascula. Repenser à l'Italia fit remonter une pointe de mélancolie en son cœur. Le mutisme qui venait de s'imposer dans la salle avait fait retomber la joie ambiante et Ryme s'était sentie seule. Face à tous. Face aux Chevaliers.

Pourtant, sa mélopée fut une évidence, un instinct naturel qui renvoya le Lion à ses Rimes.

Se levant, elle inspira.

Expira.

Silence !

Sa voix fredonna.
Place à l'artiste...

Malgré l'écho des océans,
Malgré la Rage d'une aube vermeil,
Malgré la brise sèche du soleil,
Malgré tous ces obstacles incessants

Je ne perds pas espoir,
A l'idée de te revoir...


Sa voix n'était pas fragile, ni même aigüe, mais elle était suffisamment solide et forte pour prétendre à une bonne maîtrise dans l'art musical. Ryme avait une jolie voix atypique qui la plaçait d'ores et déjà sur un certain registre. Se faisant, la chanteuse improvisée de cette taverne murmura quelques mots étrangers, des mots de son patois natal qui la renvoyait à ces chants que les siens s'étaient partagés bien des fois avant de partir vers l'inconnu. C'était leur devoir à eux, contrebandiers sans aucune issue de secours, de partager et révéler les dangers de ce siècle ô combien ravageur...

Voyager était parfois une aventure aussi excitante qu'effrayante en temps de guerre...

Au beau milieu de ce vacarme,
t'as éveillé d'la joie, une larme
Oh, t'en fais pas, ce n'est pas la mort,
Au contraire ! Je suis plus que jamais en vie...
Mon cœur se serre si fort,
Même si...


Même si ce jour-ci était peut-être le dernier. Chacun avait alors envie de passer plus de temps avec les êtres qui leur étaient chers.

J'ai pris une main avec bravoure,
Celle de notre déesse bien aimée,
Puis enfin, celle que tu m'as confié,
Et ce, dès nos premiers jours...


Un sourire naquit sur ce visage masqué qui était le sien, aux lèvres apparentes quand le reste fut totalement dissimulé. Etait-ce une dédicace ? Sans l'ombre d'un doute. La Lionne contemplait désormais son petit public du soir avec un brin de satisfaction, dans son regard intrépide...
Par avance, elle savait que beaucoup parviendrait à déchiffrer sa chanson : ce paragraphe était un clin d'œil , une dédicace offerte à tous ces Chevaliers. Chacun s'y reconnaîtrait et y trouverait probablement son propre petit plaisir. La musique avait cette fâcheuse tendance à réveiller quelques volontés égoïstes : tous aimerait pouvoir s'apparenter à ces vers ; participer à cet édifice éphémère afin de lui conférer une personnalité.

Hélas, la vérité se dissimulait dans un tout autre endroit. Et la Lionne le savait. C'était sa mémoire, la grande héroïne du soir. Ses souvenirs, et sa mémoire seulement. C'étaient tous ces instants qu'avaient pu passer la Lionne et le Phénix ensemble. Mais cela, c'était aussi un secret, tamisé au bon vouloir de chacun. Un bon chanteur se devait de faire des concessions, et d'improviser parfois la tonalité qu'il comptait imposer ; entre blanches, noires, rondes et demi-tons.

Cette main, c'était celle à qui on voulait l'associer, dans cette taverne...

Et je ne perds pas espoir,
A l'idée de te revoir...


Ryme releva les yeux. Finalement, être sur scène n'était pas une si désagréable expérience.



[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
 
[Mi janvier 553] The A-TEAM [Ryme]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Lion-
Sauter vers: