Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-bleu1050/1050[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-rouge850/850[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-rouge  (850/850)
CC:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-jaune1200/1200[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-jaune  (1200/1200)
Message [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage   [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage EmptyDim 7 Juin - 22:02
Silence. Une fois encore.

Même prier de toutes ses forces, depuis tout ce temps, ne changeait rien à la donne. Pourtant cette nuit il y avait quelque chose dans l'air. Une nouvelle fois ses prunelles pâles posèrent sur chacune des solitaires, de même que le bout de ses doigts -exceptée sur celle du Seigneur des Océans en personne. Orphéus avait parlé d'un chant, de vibrations entre le porteur et l'écaille.

"S'il vous plaît... S'il vous plaît..."

Un soupir. Il fallait se résoudre, une fois encore, à faire demi-tour, revenir plus tard. Il était hors de question d'abandonner maintenant mais chaque nouvelle vaine tentative rendait les suivantes plus difficiles. Et si malgré tous ces efforts, jamais les écailles ne la reconnaissaient ? On parlait pourtant de la Sirène Maléfique, d'une paire de frères qui s'étaient préparés toute leur vie pour finalement accéder au but désiré. On parlait beaucoup plus récemment de la fille Sefirot qui avait même quitté Atlantis plusieurs années avant de revenir comme pour recevoir un simple héritage. Fallait-il alors appartenir à une famille Patricienne pour avoir une chance de revêtir l'orichalque ? Pourtant... Pourtant...

Elle retint un sanglot de frustration afin de ne pas alerter les gardes, serra les poings devant son impuissance. Elle allait reprendre tous les livres à ce sujet, poser de nouvelles questions à Calista, s'entraîner encore plus dur.

Soudain, des bruits de pas dans sa direction. Un bref regard vers les lumières extérieures lui indiqua qu'il devait être aux alentours de 23 h 40. Pas l'heure de la relève de la garde. Alors qui ? Pourquoi ? S'était-elle trahie ?

Elle ignorait que ce chant des armures ne pouvait pas être entendu par le porteur lui-même, que c'était un trait distinctif du Légat. Car l'une des écailles chantait bien pour elle, mais sa peur et son anxiété l'empêchaient de voir et d'entendre. Il ne manquait qu'un petit coup de pousse.

Alerte, Calypso se cacha derrière le piédestal qui soutenait l'écaille de Poséidon et se fit petite, toute petite, bloqua sa respiration. Si quelqu'un l'attrapait ici à cette heure, fût-elle connue de la maisonnée, elle risquait d'être accusée de sabotage ou de trahison... Quelque chose parfaitement en contradiction avec son souhait d'intégrer l'Amirauté et de porter les couleurs de la belle Atlantis.


[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-bleu1350/1350[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-rouge900/900[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-jaune1350/1350[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage   [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage EmptyDim 7 Juin - 22:26
S'il était tard, ce n'était pas pour autant une heure satisfaisante pour aller se coucher. Le Légat aimait prendre le temps de terminer les affaires courantes, à l'abri des demandes de dernières secondes ou des perturbations liées à la vie courante. C'est ainsi qu'il signait les documents qu'il lui faudrait envoyer aux différents Généraux, sans compter les petites annotations destinées à sa soeur. cette dernière allait devoir apporter un certain document au Sénat et il peaufinait donc les derniers détails de son projet.

C'est alors qu'il perçut l'appel. D'abord ténu, presque imperceptible, il tendit l'oreille. Les chants des écailles n'avaient aucun secret pour lui, et déjà son bracelet semblait faire écho à ce qu'il percevait. A se demander ce qui se passait à cette heure tardive. Se redressant, il rangea ses affaires, attrapant rapidement sa veste pourpre qu'il plaça sur ses épaules et fila en direction de la pièce où les scales patientaient.

A mesure qu'il approchait, le chant se faisait plus perceptible. Il ferma son oeil, inspira un grand coup, et fit appel à son don. Son corps émit lui aussi des notes, imperceptible à l'oreille, afin de canaliser le pouvoir de l'écaille en question. Il ne savait pas encore laquelle avait émit le cri mais il le saurait rapidement. Car toute son attention était tournée sur la zone en question. Et ici, on n'échappait pas à son oeil unique. Il perçut la présence avant même de la voir, se cachant dans la pièce. Il poussa un bref soupir alors que son aura apparaissait autour de sa personne. Azurée, elle dégageait une lueur suffisante pour percer l'obscurité. Son pouvoir lui permettait de déceler le chant des corps également et il l'entendait distinctement. Une autre personne était ici. Mais qui ? Retroussant ses manches, il laissait son Onde prendre de l'ampleur au point qu'à ses côtés, trois sirènes distinctes firent leur apparition.
    - Qui que tu sois, je t'ai percé à jour. Sors de ta cachette avant que je ne t'y contraigne. Nul n'échappe à ma surveillance en ce lieu.

Lui, l'ultime protecteur de Poséidon et d'Atlantis. Et si ennemi il y avait, il réglerait le problème en personne. Reste qu'il fallait déjà s'assurer de l'identité de l'inconnu(e).

Citation :
Rêve III pour détecter la présence masquée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-bleu1050/1050[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-rouge850/850[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-rouge  (850/850)
CC:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-jaune1200/1200[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage   [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage EmptyDim 7 Juin - 22:44
***Oh non !***

Pourquoi fallait-il que ce soit lui ? Calypso se crispa davantage, à la fois soulagée de ne pas tomber sur un garde hargneux et en même temps paniquée à l'idée que ce soit précisément le Légat qu'elle ne voulait pas contrarier. De toute façon, mieux valait éviter les ennuis.

Sa respiration repartit -elle ne tenait plus- et elle se résolut à sortir : faute avouée est à moitié pardonnée. Elle commença donc par glisser les mains sur les rebords du piédestal, puis leva les mains de façon à bien montrer qu'elle n'avait aucune intention hostile. Ainsi agenouillée et cachée, elle aurait probablement ruiné toute la crédibilité de son héritage si quelqu'un d'autre était passé là. Mais avec lui...

Une touffe de cheveux argentés se risqua à se montrer, puis lentement un front et deux yeux craintifs.

"C'est moi, Orphy..."

Elle s'éclaircit la gorge, pleine de honte. L'espace d'un instant, elle contempla le plumage magnifique des sirènes, l'aura de houle qu'il exhalait, même le ton de sa voix la fit frissonner d'admiration.

"Je sais que je ne devrais pas être là... Désolée... En fait c'est loin d'être la première fois..."

Autant tout dire directement. Pour rien au monde Calypso ne risquerait de mettre en péril leur lien, et il le savait. Un mouvement souple et son buste apparut tout entier derrière l'écaille divine. Quelques pas achevèrent de la dévoiler aux yeux de son ami et elle baissa les yeux, s'empourpra aussitôt. Les mains toujours levées. Qu'est-ce qu'il allait penser maintenant ? Et qu'est-ce qu'elle allait dire si on la renvoyait chez elle, aussi peu digne, après avoir expliqué qu'on l'avait trouvé dans l'un des endroits les plus sacrés de tout Atlantis ?!


[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-bleu1350/1350[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-rouge900/900[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-jaune1350/1350[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage   [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage EmptyDim 7 Juin - 22:59
Et ce fut elle. Calypso sortit de sa cachette, levant les mains comme pour signifier qu'elle ne représentait aucun danger. Et il la croyait. Alors qu'il la voyait approcher doucement, apparemment gênée de s'être fait repérée, il ne put s'empêcher de réprimer un long soupir. Levant sa main, il claqua des doigts et les trois sirènes disparurent, ne laissant plus que le borgne et la jeune fille seul à seul. D'un geste de la main, il l'invita à s'approcher. Elle venait d'admettre se faufiler ici régulièrement, chose qui n'était pas nécessairement permit. Et cela soulevait un autre problème : les gardes ne faisaient pas suffisamment bien leur travail.

Certes, il connaissait les talents de Calypso pour se faufiler là où elle le souhaitait. Elle était aussi douée qu'Aurora dans ce domaine à dire vrai et si lui-même n'avait pas eu ce don très particulier, nul doute qu'elle lui aurait échappé. Pour autant, pouvoir agir ainsi ne signifiait pas qu'elle en avait l'autorisation. C'est alors qu'il perçut de nouveau le chant de la scale. Il prit un instant. Réfléchissant. Quelque chose l'intriguait. Quelque chose dans ce chant, dans la présence de la jeune femme, dans ce qu'il ressentait aussi.
    - Je suppose que tu profites de la nuit tombée pour prier ? Et observer les scales entreposées ici. Mais j'ai une question pour toi, Calypso... Entends-tu quelque chose ? Entends-tu ce chant ?

Il n'y avait aucune colère dans ses propos, seulement une sorte de constat, simple, logique, de ce qui se passait ici. A son insu, visiblement. De nouveau, il ferma son oeil afin de se concentrer sur son pouvoir. Si elle ne l'entendait pas, il ferait en sorte qu'elle puisse le percevoir maintenant. Si son doute était avéré, alors cela changerait la donne. Car cela signifierait qu'elle est maintenant apte à prétendre à porter une des armures divine. Etait-ce le cas ? Ce qui l'étonnait, c'était la nature du chant qu'il percevait. Ce n'était pas un appel traditionnel. Quelque chose de plus doux.

D'apaisant. De nouveau, il claqua des doigts. C'est alors que le chant se fit entendre dans la pièce. Mais pas que cela. L'odeur de la pluie fraîche, de la nature, se mit à envahir l'espace. Pas de chant d'animaux, pas de vague... Mais la douceur d'un élément qu'il n'avait plus perçu depuis bien longtemps à dire vrai. Peu à peu, les éléments se concentrèrent pour former une sphère lumineuse entre eux. Et c'est alors qu'elle apparue... Orphéus écarquilla les yeux... Vraiment ? Cette écaille ? Il reporta son attention sur Calypso. Il fallait en être sûr.
    - Elle chantait. Elle appelait son porteur. Et tu es la seule en dehors de moi à te trouver en ce lieu. Essaie. Vois si c'est toi qu'elle appelait à grand cri...

Et si tel était le cas. Alors la première des Nymphes ferait son apparition. Et il y avait quelque chose d'assez surprenant à voir Calypso tenter l'expérience.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-bleu1050/1050[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-rouge850/850[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-rouge  (850/850)
CC:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-jaune1200/1200[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage   [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage EmptyDim 7 Juin - 23:44
Il ne dit rien. Pourquoi il ne disait rien ? En fait c'était peut-être pire s'il ne disait rien... Que le couperet tombe ! Qu'il la réprimande une bonne fois ! Oui elle le savait, elle n'avait pas le droit, depuis le début mais... mais c'était un besoin si puissant ! Ne s'en était-il pas douté, avec toutes les questions qu'elle posait à ce sujet ? Bon d'accord, sans doute y avait-il beaucoup de gens qui posaient beaucoup de questions.

A ses deux premières questions, elle opina vivement du chef. Depuis le temps il la connaissait. Peut-être n'avait-il pas haussé la voix pour cette raison; il aurait parfaitement été en droit de le faire. A quoi bon nier ? Mais elle alors que la Toreador allait une nouvelle fois s'expliquer, se justifier sans qu'il lui demandât rien, elle fut surprise de ses nouveaux mots. Le chant ? Pendant qu'ils parlaient ? Elle releva la tête et parcourut les écailles du regard. Non, elle ne percevait rien. Si c'était une blague, elle était de fort mauvais goût ! Mais si ce n'en était pas une... Calypso ferma les yeux, tenta de se concentrer un peu plus. L'endroit était tout à fait calme, seulement troublé par leurs respirations.

Le claquement de doigts la fit sursauter et rouvrir les yeux de surprise. Elle crut un instant qu'il rappelait les sirènes pour chanter ce qu'elle n'entendait pas, quelque chose de cet ordre, mais la voix qui s'éleva appartenait à quelqu'un d'autre cette fois.

"J'entends... J'entends oui !"

Son cœur accéléra subitement. Voilà à quoi ressemblait le chant d'une écaille ? Mais pourquoi est-ce que soudainement il lui faisait écouter cela ? Et pourquoi l'écaille en question chantait d'ailleurs, si elle n'avait pas choisi de porteur ? Parce que, si on suivait la logique, Calypso n'avait pas été désignée : elle n'avait rien senti, rien entendu jusque-là.

Il y eut de la lumière, l'une des écailles qui prit place au centre de la pièce sous ses yeux médusés. Elle chercha du regard une confirmation de ses appréhensions sur le visage d'Orphéus, et fut surprise d'y retrouver la même stupéfaction que la sienne. Non... Il ne jouait pas la comédie ? Alors le chant... ? L'écaille appelait vraiment ? L'appelait ELLE ?

"C-C-Ce n'est pas po... Enfin si..."

Maintenant qu'une écaille se montrait volontaire, elle prit presque peur. Est-ce qu'il s'agissait de la réalité ? Se réveillerait-elle tout à coup avec l'illusion d'un rêve, certes magnifique, mais tout de même un rêve ? Elle se mordit la lèvre et dévisagea à nouveau Orphéus. L'air très sérieux. Étonnamment, cela calma son appréhension. Son angoisse se changea en espoir, qu'elle n'osait toucher encore. Elle joignit les mains devant son visage, inspira un grand coup.

"Faites que ce ne soit pas un rêve..."

Surtout qu'il était là, à quelques pas seulement. Même Aurora n'aurait pas le plaisir de partager ce moment avec eux. Autrement dit, un événement rare et unique, qu'elle chérirait avec toute son âme. Il FALLAIT que ce ne fût pas un rêve.

L'écaille avait fini par cesser de chanter. Comme un félin attendant qu'on le caresse après avoir reniflé la main qu'on lui tendait. Calypso approcha doucement la main. Toucha le métal : chaud mais pas brûlant. Il y eut alors comme un courant qui la traversa des pieds à la tête, quelque chose à mi-chemin entre le frisson et le spasme et elle sut, elle sut que la Nymphe avait attendu si longtemps, crié si fort sans jamais être entendue ! Mais maintenant que le pas était sauté, elle lui pardonnait volontiers, et elles seraient inséparables.

Les Hyades éclatèrent spontanément pour venir l'enrober, et la Toreador sentit comme un carcan se briser quelque part en elle. Son cosmos se déversa dans la pièce, d'une lueur bleutée, comme la pluie dans un lac après une sécheresse.

"Alors... c'était cela ?"

Elle leva un regard comblé vers le Légat, dut se retenir de hurler de joie et de lui sauter dans les bras tant sa joie la submergeait. Son énergie parlait pour elle, dansait, son visage de même. Mais elle devait rester digne, et une montagne d'éducation l'empêcha de se ridiculiser simplement. Alors elle posa un genou au sol, avec toute l'humilité qui avait toujours été sienne, et en le regardant sa voix ne trembla plus :

"Orphéus, mon cher Légat... Je prête ici serment de te protéger, ainsi qu'Atlantis. Au nom du grand Poséidon, de Ses huit piliers et de cette écaille qui me reconnaît digne de la porter. Au nom des Toreador Arkantea et en mon nom propre."


[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-bleu1350/1350[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-rouge900/900[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-jaune1350/1350[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage   [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage EmptyLun 8 Juin - 0:20
C'était donc bien cela. La Nymphe de la Pluie avait reconnue Calypso comme sa représentante, sa guerrière, afin qu'elle puisse accomplir sa destinée. A voir son bonheur, son plaisir, il ne put s'empêcher de rire. Son propre cosmos commençait à revenir à lui, n'étant plus nécessaire de faire appel à son pouvoir maintenant que la connexion était établie. Il riait. Heureux pour elle. Mais pas seulement. Heureux pour lui aussi. Car les scales associées aux Nymphes n'étaient pas n'importe lesquelles. Bien que de bronze, elles possédaient une mission qui leur était propre. Unique.

Calypso posa alors genou au sol, faisant son serment d'allégeance. Prêtant l'oreille aux mots qu'elle prononçait, Orphéus s'était redressé de toute sa stature, amenant ses mains devant lui, croisées, tandis que son bracelet d'Orichalque s'illuminait peu à peu. Comme s'il bénissait la jeune Marina. Comme s'il acceptait son allégeance. Alors qu'elle terminait, le Merinita lui fit signe de se relever de la la main.
    - Calypso, Marina des Hyades, moi Orphéus Merinita - Légat de notre Seigneur Poséidon - j'entends et j'accepte ton allégeance. Tu devras donc te conformer à compter de ce jour aux directives de l'Amirauté, afin d'accomplir le devoir qui est le tien.

C'était pour le moins protocolaire mais il répondait ainsi au sérieux de la jeune femme par le sien. Bien qu'il l'a connaisse mieux que beaucoup, bien qu'ils s'étaient suivis des années durant, il ne pouvait prendre par dessus la jambe une telle marque de fidélité. Cela importait de respecter les traditions, surtout pour un membre des familles Patriarcales.

Mais maintenant que c'était fait, son visage se détendit et il s'approcha de la jeune femme. Alors qu'il se dressait face à elle, lui adressant un sourire, il lui marmonna ces quelques mots. Il était important pour lui de lui spécifier immédiatement toute la particularité de cette armure et des fonctions qui allaient de pairs. Si la jeune femme priait régulièrement ici, c'était pour obtenir ce droit de porter l'une des scales. Mais avait-elle seulement espéré une plus que les autres ?
    - Tu viens de devenir une Lieutenante, je suppose que tu es fière... Mais connais-tu la spécificité du corps des Nymphes ? Sais-tu ce que l'on attend de cette unité ?

Son sourire restait. Il était amusant de connaître le nom de l'unité en question, sachant le prénom de la jeune femme. L'ironie du sort. Comme si la destinée l'avait marquée de son empreinte.
    - Tu appartiens dès à présent à l'unité CALYPSO. Amusant de voir que tu portes toi aussi ce nom, n'est-ce pas. Cela signifie aussi qu'à partir de maintenant, tu es affecté à ma protection et tu ne dépends d'aucun autre Général. Tu prendras tes ordres auprès de moi seulement, et bien qu'il te faille respecter les titres des soldats plus gradés que toi - surtout des Généraux - tu n'auras de compte à rendre qu'à moi et à moi seul. Jusque-là, seule Aurora officiait dans l'ombre en prenant ce rôle. Désormais vous serez deux. Je te donnerai dès demain une lettre qui spécifiera cela de manière officielle, afin que quiconque te demande puisse avoir la preuve de ce que tu avances.

Démarches officielles nécessaires, sans quoi un Général serait en droit de lui demander des comptes, voir de l'interroger si elle se trouvait quelque part où sa présence n'était pas demandée. Cette lettre dissiperait tout malentendus.
    - Comment te sens-tu ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-bleu1050/1050[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-rouge850/850[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-rouge  (850/850)
CC:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-jaune1200/1200[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage   [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage EmptyLun 8 Juin - 0:55
Rarement elle avait prononcé des mots avec autant de ferveur. Et la récompense fut à la hauteur de ses espérances : il lui semblait tout à coup que le poids d'un pilier entier venait de quitter ses épaules, que tous les efforts menés jusque-là signifiaient réellement aux yeux de Poséidon, et enfin, le son de son rire la berça de ses vagues bien à lui. Elle avait rêvé ce moment des centaines de fois -mais pas de nuit, en tête à tête avec le Merinita, et après qu'il l'ait surprise main dans le sac.

Avec son approbation, la nouvelle Nymphe se releva et eut le plaisir de se tenir à côté de son ami en sœur d'armes désormais. Aurora allait sauter au plafond quand elle lui dirait. Et Calista aussi probablement. Sans compter sa famille. Lieutenante... Cela sonnait bien, mais pas autant que "Calypso, Nymphe des Hyades, de l'unité CALYPSO". Presque comme si le fait d'être la première d'entre elles la légitimait et qu'elle leur avait donné son nom.

Elle résista à l'envie de sortir aussitôt son nécessaire d'écriture, rangé dans un long tube le long de sa cuisse. Discret quand on ne faisait pas attention. Mais il ne fallait pas presser le Légat outre mesure, l'essentiel était qu'elle faisait partie de son unité personnelle, un honneur absolu, un bonheur plus grand encore. Et elle ferait tout pour en rester digne.

"Rien ne pourrait me faire plus plaisir ! Orphéus je... J'attends cela depuis... AH ! Trop longtemps ! Enfin, je ne voulais pas forcer la chance non plus mais... Je l'espérais très fort. Et je suis heureuse que ce soit le cas maintenant, vraiment. Plus encore de pouvoir rester avec toi et te protéger. Je veux dire, même si tu sais te défendre, au moins je pourrais t'aider..."

Elle se sentit rougir de nouveau et détourna les yeux timidement. Pas un rêve. Pas un rêve. Pas un rêve !!!

"En fait j'en ai parlé quelques fois avec Aurora... Juste à titre informatif... Et il me semble qu'elle veille tout le temps de jour... alors il est probable que j'assure la relève la nuit... Bien sûr pas toutes les nuits... Tu pourras dormir tranquille..."

Il devait être tellement mignon une fois endormi. Ne pas craquer. Ne pas l'imaginer.

"Enfin tu auras le dernier mot... Bien entendu..."

De nouveau un sourire. A force, ses joues allaient finir par lui faire mal, mais peu importait.

"Je sais qu'il est tard, et je m'en excuse... Merci de ne pas avoir crié après m'avoir découverte... En tant que Nymphe fraîchement nommée, veux-tu que te raccompagne à tes quartiers avant de rentrer ?"


[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-bleu1350/1350[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-rouge900/900[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-jaune1350/1350[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage   [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage EmptyLun 8 Juin - 9:46
Il opina de la tête face aux premières remarques de la femme. Il faut dire qu'il connaissait celle-ci depuis suffisamment longtemps pour connaître son sérieux et son application dans les entraînements divers, même s'il suivait ça de loin maintenant. Qu'elle puisse prétendre à porter cette armure en était la confirmation ultime. Et puis - bien qu'il ne l'avouerait pas - il était heureux de savoir Calypso affectée à son unité personnelle : il pouvait se fier à elle les yeux fermés et ne craindrait jamais de sa part une quelconque manœuvre pour le déstabiliser ou l'atteindre. Être Légat, c'était aussi s'attirer les convoitises et même s'il se fiait à ses soldats, Aurora et Calypso étaient d'une autre trempe.

Quant à la remarque sur le travail de jour d'Aurora, il n'en fut pas plus étonné que cela. Il savait sa soeur régulièrement en contact avec elle, il n'était pas étonnant qu'elles en aient parlés au détour d'une conversation. Toutefois, bien qu'il en comprenne l'intérêt, il estimait que de devoir le protéger de nuit n'était sans doute pas sa priorité. Après tout, elle aurait fort à faire désormais.
    - C'est une possibilité mais je préférerai que ce soit rare, pour la protection de nuit. En effet, j'attends beaucoup de l'unité CALYPSO et je crains que tu ne sois trop occupé pour veiller à ma sécurité pendant que je dors. Nous verrons cela, de toute façon.

Petit sourire. Il savait que parfois, lorsqu'il était dans ses fonctions, il pouvait se montrer froid, légèrement en retrait. Ce n'était pas volontaire, seulement l'éducation qui avait été la sienne. Aurora aussi en faisait les frais. Pour sa protection, il savait aussi qu'il aurait besoin d'elle lorsqu'il aurait à déplacer sa conscience hors de son corps. Il agissait rarement en ce sens car son corps physique devenait alors vulnérable et il ne pouvait savoir ce qui lui arrivait lorsqu'il "sortait". Calypso saurait veiller à cela. Mais pas que.
    - Je dois admettre que tu as eu de la chance, tout de même. Car si je n'avais pas perçu le chant de l'écaille et que je t'avais trouvé à rôder ici, même si tes intentions sont louables, tu m'aurais obligé à sévir. Ici je passe l'éponge car elle t'appelait. J'aime à penser que, bien que tu ne l'aies pas perçu, tu aies eu l'intuition qu'il te fallait être présente.

Et puis il la connaissait. Il ne pouvait ignorer qu'elle avait toujours été présente à leurs côtés. Et son talent lui permettait de se soustraire à la vue des autres. Talent utile pour l'unité en question.
    - Et bien pourquoi pas, après tout ma sécurité n'est-elle pas la priorité de CALYPSO ?

Il se mit à rire. Car dans sa phrase, le sens était double en énonçant le nom de l'unité. D'un signe de la main, il désignait déjà le couloir, lui indiquant de prendre les devants. Finalement, cette nuit aura été bénéfique : la renaissance de la Nymphe des Hyades.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-bleu1050/1050[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-rouge850/850[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-rouge  (850/850)
CC:
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage G-jaune1200/1200[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage   [Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage EmptyLun 8 Juin - 10:23
Tous les reproches du monde n'auraient pu, à cet instant, abattre l'aura de bonne humeur qui venait d'entourer l'Arkantea. Transportée aurait été un adjectif convenant bien à son état d'esprit. Ils verraient les détails plus tard oui. Le fait qu'une Nymphe entrait dans les effectifs jusque-là composés majoritairement de Généraux -et d'un capitaine- d'une part, et de soldats non-Eveillés de l'autre, allait probablement changer quelques petites choses au niveau de l'organisation. Mais la nuit baignait Atlantis de son léger rayonnement lunaire et Orphéus avait dû avoir une longue journée. De même que Calypso en vérité, dont l'emploi du temps était régulièrement surchargé entre études, entraînements et obligations de toutes natures.

Sa chance ? Elle la mesurait, oh que oui. Comme elle l'avait déclaré, cela faisait plusieurs fois qu'elle s'infiltrait dans le temple pour venir voir les écailles. Tellement de fois en fait qu'elle ne les comptait plus. Cela ressemblait presque à une routine qu'elle pouvait enfin laisser tomber. Les pauvres gardes n'y avaient vu que du feu et seraient probablement rabroués pour cela, mais à leur décharge, l’Éveillée avait travaillé sa discrétion à l'aide du cosmos, et ils n'avaient pas les sens assez aiguisés pour détecter cela. Elle songea que si cette fois-là précisément elle avait été repérée, et par Orphéus de surcroît, seul à entendre les chants, alors peut-être que la rencontre n'était pas liée au hasard en fin de compte. Poséidon pouvait aussi bien avoir attendu pour une raison particulière, que la nouvelle Hyade n'était pas en droit de questionner.

A nouveau ce doux son, et il fallait mettre fin à la petite escapade. Elle afficha un sourire jusqu'aux oreilles.

"Elle l'est ! Et je le prouve de ce pas !"

Une inspiration pour calmer un peu son euphorie, retrouver une expression plus neutre. Elle passa devant comme indiqué, son cosmos émettant quand même parfois quelques vagues joyeuses qu'elle ne pouvait décidément pas refouler.
Les gardes furent surpris de la voir apparaître aux côtés du Légat quand celui-ci s'était rendu seul dans la salle des écailles. Puisque Calypso en portait une, on pouvait devinait une partie de ce qui s'était passé, mais comment avait-elle bien pu arriver là ? Elle joua le jeu et les salua très simplement de la tête, prenant soin de surveiller les angles des couloirs, les zones d'ombres, de vérifier que son ami suivait bien régulièrement. Au besoin elle avait deux petites lames de lancer glissées dans des doublures textiles aux avant-bras, son nécessaire à couture près de sa ceinture -l'aiguille prête à être renforcée de cosmos, le fil pouvant servir à étrangler bien que ce ne fût clairement pas sa méthode de prédilection-, son épingle à cheveux qui pouvait crever un œil, et deux fléchettes paralysantes dans ses bottes.

L'habitude des assassins fictifs avait laissé quelques traces dans son quotidien, même si la nature des armes qu'elle manipulait avait changé depuis. Elle souhaitait bien du courage à la personne qui estimait pouvoir la désarmer complètement. Sans compter son pouvoir aqueux, évidemment favorisé par l'atmosphère humide d'Atlantis.

Arrivés devant la porte de la chambre du Légat, elle marqua une pause pour se tourner vers lui, s'écarta du chemin pour éviter toute attaque surprise d'une personne dissimulée derrière la porte et inspecta rapidement la pièce du regard.

"Tout est en ordre. Si tu n'as plus d'instructions pour moi, je vais donc te souhaiter une agréable nuit."

Son large sourire était revenu, ainsi que la joie dans sa voix.


[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Janvier 553] Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Temple de Poséidon-
Sauter vers: