Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XanathosXanathosArmure :
De la Carène

Statistiques
HP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-bleu1050/1050[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-bleu  (1050/1050)
CP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-rouge1050/1050[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-rouge  (1050/1050)
CC:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-jaune1050/1050[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-jaune  (1050/1050)
Message [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope   [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope EmptyLun 8 Juin - 13:00
Il quitta ainsi la demeure du lion, la femme chevalier, après un accueil des plus agressif, le laissa passer. Xanathos n'en avait pas trop rajouté, cela ne servirait à rien, juste un petit conseil. Si elle n'en aurait rien à faire c'était temps pis pour elle. Le chevalier d'argent connaissait trop bien l'état dans lequel cette sainte était, il l'avait connu. Il n'avait aucune idée de comment elle a bien pu être comme ça, qu'elle fut le déclenchement de cet état de haine. Il aurait pu lui demander et l’aider mais Xanathos avait bien compris que Ryme n'accepterait pas d'écouter ses conseils. Continuant sa route, il était surpris de ne plus avoir croisé de chevaliers d'or ou même d'argent sur son chemain. Tous étaient vides de la Vierge aux Poissons.

" Étrange... seraient-ils en mission ? Les chevaliers d'or sont pourtant réputés pour ne pas quitter leur temple, les choses auraient-elles changées en trois ans ? "


Courant à vive allure, il arriva enfin devant le temple le plus majestueux du sanctuaire, celui du Grand pope. Xanathos avança à pas lent grimpant les premières marches. Les colonnes doriques étaient immenses, le saint avait oublié ce point de détail. Il longea un long couloir et vit deux gardes qui l'arrêtent juste devant une immense porte donnant à la salle principale du temple.

" Halte ! Qui va là ? Déclinez votre identité ! "

" Vous ne voyez pas ce que je porte ? Je suis un chevalier d'argent, celui de la Carène, j'ai des informations urgentes à donner au Grand pope de la part de mon maître Narsès ! "

" En... Entendu, veuillez-nous excuser, vous pouvez passer "


Xanathos n'attendit pas plus longtemps et ouvrit les deux portes, elles firent un grincement qui fit écho dans tout le temple, il était sûr au moins qu'on l'entendrait venir. LA grande salle, il s'en souvenait comme si c'était hier, avec un pope différent sans oublier la seconde fois ou il fut banni par Athéna elle-même après l’effronterie qu'il avait fait à un chevalier d'or il y a de cela trois années maintenant. Il ne savait pas qui était le nouveau chef des quatre-vingts huit chevaliers, le reconnaîtrait-il ? Il s'en moquait, il était prêt à tout lui raconter, il n'avait rien à cacher. Le silver saint avança le longs du tapis rouge au sol, ses pas résonnaient dans toute la pièce. Il vit le pope assit sur son trône, ni une ni deux, il mit un genou au sol, poing sur son plastron, la tête baissée et il se présenta.

" Grand pope je vous salue, je suis Xanathos, chevalier d'argent de la Carène. J'apporte des nouvelles d'Italie notamment de la part de mon seigneur et maître Narsès, ce sont des ordres de première importance qui m'ont été donnés de vous révéler mon seigneur... "


Il resta sur sa position sans un bruit, il attendait qu'il lui réponde, il arriva presqu'au bout de sa mission. Il attendait un peu avant de tout révéler, qu'allait répondre le représentant de la déesse Athéna ?



[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope Xanaba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de- En ligne
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-bleu260/260[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-bleu  (260/260)
CP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-rouge330/330[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-rouge  (330/330)
CC:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-jaune216/216[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-jaune  (216/216)
Message Re: [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope   [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope EmptyLun 8 Juin - 15:40
    Lui qui pensait que sa journée allait être tranquille, il allait être déçu. Vraiment déçu. Il avait reçu des rapports provenant des gardes du Sanctuaire, que plusieurs chevaliers d’argent s'étaient présenté. Un de ceux confié au Pope Italien, d’abord. Il serait visiblement porteur des demandes et des réclamations de son maître. De nouveaux problèmes de gestion que devrait prendre en compte le Pope mais il fallait pour ça attendre ce qu’il avait à dire avant ça. L’autre chose qui l’inquiétait plus, c’était la montée d’Orphée, disparu depuis les temps mythologiques et ça par contre, ça demanderait tout son attention et sûrement également celle de la déesse Athéna. Peut-être même plutôt elle que lui d’ailleurs mais d’abord, il devrait monter les marches et les gardiens des temples auraient sûrement des questions à lui poser lors de son ascension, plus qu’à un chevalier d’argent ordinaire.

    Il poussa un soupir en étendant le chevalier d’argent parler ainsi aux gardes et bien, il semblait bouffi de son titre mais voulait lui laisser le bénéfice du doute. Après tout, l’urgence de sa mission pouvait justifier le fait qu’il soit si empressé. Les prétoriens semblaient ne pas en avoir pris ombrage, à raison, ils étaient bien entraînés. Pour le reste, le chevalier d’argent entra et s’inclina devant le Pope. Il ne fallut pas longtemps à Childéric pour reconnaître celui qui se présentait à lui aux ordres de Narsès. Un rebut, un banni. Un ancien chevalier de bronze qui avait été chassé par la déesse pour son insubordination et son manquement de respect aux protocoles et à la hiérarchie de l’ordre… Une sanction peut être un peu directe mais à en jugeait par ce qu’il avait montré avec les gardes, justifié. On comprend souvent la nature d’un officier à la façon dont il se comporte avec les plus petits.

    Mais il était pour les deuxièmes chances, jamais pour les troisièmes et il verra bien ce que l’homme en question avait à rapporter. Il salua respectueusement Childéric, une chose qu’il nota. Le Pope, assit donc sur son propre trône, le vissage couvert de son masque n’indiquant rien de celui qu’il avait été, laissa le silence s’installer dans la pièce. Il attendit quelques instants mais ce silence pourrait sembler long à celui qui avait le genou à terre. Sans l’inviter à se relever, il finit par prendre la parole.

    « - Bien, Xanathos de la Carène, parle. Nous écoutons ce que tu as à dire. Transmets-nous les mots de l’estimer général Narsès. Puis, raconte nous pourquoi c'est toi qui te présente à nous, ancien chevalier du phénix. »

    Et il se doutait un peu de ce que pouvaient être les mots de Narsès. Il venait réclamer sûrement quelque chose, des forces supplémentaires, des moyens ou quoi que ce soit qu’il pouvait récupérer, et c’était normal. Ce qui intriguait plus le Pope c’était comme ce paria se présentait maintenant devant lui en chevalier d’argent et surtout, pourquoi le général de Byzance avait jugé sage d’envoyer un tel individu dans une mission qui réclame un peu de finesse diplomatique. Enfin, il serait peut-être surpris par la réaction de Xanathos mais il avait surtout le souvenir d’un chevalier du phénix complètement perdu, qui venait d’arriver au Sanctuaire et qu’il avait plus ou moins accueilli accompagné de Rahi, l’ancien chevalier d’or de la Vierge. Le chevalier d’argent en face de lui avait été banni puis réintégré dans l’ordre et lui, il était maintenant le Pope. Comme quoi, les choses changent…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
XanathosXanathosArmure :
De la Carène

Statistiques
HP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-bleu1050/1050[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-bleu  (1050/1050)
CP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-rouge1050/1050[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-rouge  (1050/1050)
CC:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-jaune1050/1050[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope   [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope EmptyMar 9 Juin - 8:07
Les mots coulèrent tout simplement de la part du Grand pope, il avait donc reconnu qui il était dans le passé. En même ce n'est pas le chef des quatre-vingts chevaliers pour rien. Il devait être au courant des faits et gestes des saints de par le monde. Une goutte de sueur tomba le long de son visage. Il l'avait dit, le pope serait le seul à qui il parlerait de son passé ainsi que les chevaliers d'or sous leur demande. Par chance le Bélier et le Lion n'en avait eu cure. Xanathos resta à genou et ne bougea pas d'un cil, il ouvrit les yeux, sans redresser la tête par signe de respect envers son supérieur hiérarchique.

" Très bien..."

Xanathos se racla la gorge et commença son récit, il raconté sa vie en premier, une difficulté en moins et le chevalier d'argent sentait qu'après ses aveux, il pourrait parler des ordres de Narsès.

" Après avoir craché sur le visage d'un chevalier d'or, été banni par notre déesse et l'armure du Phoenix retirée, je suis parti pour l'Italie. Aucun des saints de l'époque ne m'ont suivi, du moins je n'en ai vu aucun. Je ne devais sans doute plus représenté une menace vu la faiblesse notable de mon cosmos à cette époque. C'est d'ailleurs pour celà que je n'ai jamais réussi à dompter l'armure de bronze immortelle. J'ai erré dans les rues de Rome pendant bien deux années. Je finissais toujours dans les tavernes, une catin à la main, vivant des revenus gagnés dans les combats de rue dans les sous sol de la grande cité Italienne. Etant alcoolique, mes allées et venues dans les bar finissaient toujours en bagarre et je me réveillais souvent dans un égout du quartier. "


Que de mauvais souvenirs pensa le saint, c'était tellement difficile pour lui de parler de son passé. Il continua malgré tout.

" Pendant un combat, ce fut le fidèle serviteur de Narsès qui me prit sous son aile. Flavius. Mon alcoolisme trop puissant, il n'eut d'autres choix que de m'enfermer dans une chambre, mangeant peu, nageant dans mes excréments, pas lavé... En faillant mourir, ce fut dans les toutes dernières minutes de ma vie que je sentais partir que le feu de la Carène me guérissait. Je pus sentir aussi la présence de notre déesse ou j'ai peut être rêvé dans mon délire ... "


Il ne manqua pas de sourire à ce qu'il venait de dire.

" Après celà, Flavius vint me chercher et m'annonça que j'avais réussi le sacrifice du feu divin me permettant ainsi, avec l'accord de mon seigneur, de revêtir l'armure d'argent de la Carène et me voici. "


Après une petite pause il sentit alors qu'il devait enfin parler des ordres que son maître lui avait donné.

" Mon seigneur, si Narsès m’envoie ce sont pour deux choses. La première, il aimerait que vous envoyez des chevaliers d'argent à Ravenna, il ne demande pas de vider la garnison rt encore moins celle des temples sacrés mais il lui faut assurer les frontières et la main mise sur l'Italie. Je suis d'ailleurs le seul chevalier d'argent à le représenter mon seigneur. "


Il laissa le temps au grand Pope d'enregistrer la première demande et parla de la deuxième.

" Enfin mon maître Narsès souhaiterait organiser un raid rapide sur Atlantis qui, comme il le suspecte, se trouve derrière les attaques récentes en mer. Les pirates sont trop bien organisés à son gout depuis quelques temps. "


Voilà il avait enfin dévoiler les ordres de son maître. Et en ce qui concerne l'augure, Xanathos ne dit rien, il ne devait écouté que ce qu'il se disait à son propos. il ne devait absolument pas parler des intentions de son général sur son intention de le mettre à mort pour l'instant. Mais la Carène n'avait rien entendu pour le moment concernant cet homme. Il referma les yeux et dit enfin:

" Voilà, vous connaissez le sujet de ma visite mon seigneur et ce qu'il s'est passé me concernant. "


Xanathos ne bougea pas mais il ne put s'empêcher de lui poser une question. En effet, cette voix, lui disait quelque chose mais qui était-ce ?

" Pardonnez ma question grand Pope mais votre voix me dit quelque chose, ne nous sommes nous pas déjà croisé par le passé ? "


Une simple question qui n'avait certes aucune importance mais le silver saint était curieux à ce sujet et voulait briser ce lourd silence...


[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope Xanaba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de- En ligne
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-bleu260/260[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-bleu  (260/260)
CP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-rouge330/330[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-rouge  (330/330)
CC:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-jaune216/216[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-jaune  (216/216)
Message Re: [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope   [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope EmptyMar 9 Juin - 13:22
    Childéric écouta avec attention le récit de Xanathos. Quand il l’avait croisé, c’était juste un chevalier perdu mais il semblait avoir assez mal tourné. Au final, il avait découvert plus tard l’histoire avec Lesath mais pour que les mesures prises à son endroit soient si expéditives, il n’avait pas simplement lui dire merde. L’offense devait être proportionnelle à la faute. Au final, il n’avait rien d’exceptionnel à son histoire. Il avait simplement vécu la vie d’un soldat sur le retour, qui ne sait rien faire d'autre que la guerre et, quand il se trouve face à la paix ou à son incapacité à la faire, se tourne vers ce qu’il connaît. Il avait juste la chance de ne pas avoir été gravement blessé. En tout cas, le Pope nota dans on esprit qu’il avait passé deux années en Italie pendant que la campagne contre les oracles et les chiens d’Arès avait eu lieu. Cela pourrait être un détail d’importance dans le futur.

    Il semblait avoir du mal à parler de ça, le récit semblait désincarner, comme une récitation, ça ne sonnait pas forcément vrai. Non pas qu’il douta des dires du chevalier d’argent, il devait être vrai. Il pouvait néanmoins comprendre à quel point tout cela devait être difficile pour lui. D’évoquer la honte et la déchéance. Celui qui fût lion croyait aux deuxièmes chances, il lui en aurait donné une s’il en avait fait la demande et qu’il avait prouvé vouloir avancer. Narsès lui avait offert la même chose, de ça, les deux popes pourraient être d’accord. Pas pour les mêmes raisons, mais ils pourraient être d’accord. Les méthodes de l’Italien n’étaient pas connues pour leur humanité et le récit de l’ancien phénix en fit une fois de plus la démonstration. S’il avait fallu en passer par là…

    Puis, une fois qu’il eut fini de raconter le récit trouble de son existence, il passe au vif du sujet et les ordres que maître de Ravenne lui avait donnés. Childéric écouta donc avec une attention redoublée les demandes de son homologue. Elle correspondait à ce qu’il avait attendu, rien de bien surprenant. Il voulait des forces supplémentaires. A vrai dire, il fût surpris de savoir que ce Xanathos était le seul chevalier à ses ordres et qu’il l’ait envoyé si facilement au Sanctuaire, là où on messager ordinaire aurait fait le travail tout aussi bien. Mais des chevaliers d’argent, le Pope n’en avait à sa disposition qu’une, l'Ophiuchus, et cette dernière partirait bientôt pour une mission plus importante encore. Du reste, il n’avait personne à sa propre disposition, les armures étant soit vacantes, soit leur porteur déjà affecté à des missions importantes.

    La question des Atlantes par contre, serait la plus épineuse. La piraterie était un problème pour bien des raisons. D’abord, elle représentait un point trouble, Atlantis ne pouvait pas vraiment revendiquer les pirates comme étant sous leurs ordres. Ce sont des pirates, ils sont dispensables, ils sont là pour ça. Mais un raid violent sur les pirates maintenant…c’était prendre le risque bien trop grand d’une guerre. Repartir sur le sentier de la guerre alors que celle d’Italie justement, avait épuisé les forces du Sanctuaire était militaire idiot. Narsès devait le savoir et il devait y avoir quelque chose derrière cette volonté irrationnelle d’attaquer les forces des mers. Il devrait comprendre quoi à l’avenir. Un sourire s’étira sous le masque du Pope quand ce dernier demanda à Childéric s’il le connaissait. Il lui intima d’un signe de la main de se relever.

    « - En effet, Xanathos, en effet, je t’ai croisé du temps où tu étais chevalier du phénix et moi je portais une armure d’or, je te rassure, je ne suis pas celui que tu as offensé. Je suis Childéric, ancien lion. Pour le reste, Narsès demande beaucoup de choses auxquelles je ne peux pas répondre malheureusement. D’abord, pour répondre simplement, je n’ai pas de chevalier d’argent pour répondre à sa demande. Aujourd’hui, il n’y a que l’Ophiuchus et ses pas vont l’amener à l’Est pour une mission bien plus importante et une menace considérable qui se réveille là-bas, je gage que le général saura comprendre ça. Pour le reste… les pirates sont en effet préoccupants et risques de devenir dangereux si nous les laissons trop faire. Ton maître t’aurait-il donné plus d’informations sur ça ou se base-t-il seulement sur des rumeurs. Je gage qu’un homme aussi sage que lui doit savoir ce qu’il fait et qu’il t’a transmis toutes les informations nécessaires pour parler de ça. »


Citation :
A la date de ce rp, début Janvier, il n'y a vraiment que l’Ophiuchus, les autres arrivent plus tard.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
XanathosXanathosArmure :
De la Carène

Statistiques
HP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-bleu1050/1050[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-bleu  (1050/1050)
CP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-rouge1050/1050[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-rouge  (1050/1050)
CC:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-jaune1050/1050[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope   [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope EmptyMer 10 Juin - 9:58
La réponse du grand Pope ne se fit pas attendre, ainsi le chevalier de la Carène l'avait déjà croisé et fouillant dans sa mémoire il se rappelait de lui, la même armure que celle de Ryme apparaissait dans sa mémoire. Cet ancien chevalier d'or était bien différent de la femme agressive qu'il avait croisée auparavant plus bas dans le cinquième temple du zodiaque, il se rappelait qu'il l'avait accueilli de manière amicale et Xanathos aurait peut être du suivre cet homme, il aurait pu manier l'armure du Phoenix à la perfection. Peu importe, il ne pourra pas refaire le passé. Ainsi donc il était devenu le chef des saints ici au sanctuaire. Après tout, les chevaliers d'or sont souvent désignés à succéder au précédent représentant de la déesse Athéna. Le visage inquiet du silver changea un peu arborant un visage moins stressé, moins crispé. Néanmoins le pope ne put répondre favorablement à la demande de son seigneur Narsès, la seule chevalier d'argent qu'il avait croisé était prise pour une mission plus importante. Se levant tranquillement et ajustant ses avant bras il lui répondit:

" Je suis content de vous croiser à nouveau ancien chevalier du lion, vous étiez... différent de Ryme... Elle a un sacré caractère et j'ai failli en faire les frais si je puis m'exprimer ainsi, j'ai préféré passer mon chemin, j'avais plus urgent de toute manière... Concernant notre problème, si cela n'était pas possible, mon maître exprime bien le fait qu'il faut lever les doutes concernant cette affaire, qu'il ne faut pas perdre l'influence de notre ordre sur les mers. Tyr, Carthage, Alexandrie... ils ont tenté de prendre la Mare nostrum, le sanctuaire a toujours veillé à éloigner les atlantes... Sont-ce là les paroles de mon seigneur Narsès, ô grand Pope... "


Il avait juste retiré le mot pleutre du récit de son maître pour que cela passe mieux, il ne doutait pas que le grand Pope comprendrait chaque mot du chef de Ravenna mais la diplomatie était de rigueur et il avait déjà fait cette erreur dans le temple du Lion... Les mots étaient simples et efficaces, Xanathos attendait sa réponse. Regardant le masque de son supérieur, un souvenir lui vint en mémoire, un détail qu'il fallait absolument dévoiler.

" Un dénommé Orphée, chevalier d'argent de la Lyre est arrivé au sanctuaire, il semblerait que ce chevalier a une réputation, celle d'un chevalier légendaire, il ne devrait pas tarder à venir ici mon seigneur. "


Le chevalier d'argent regarda un instant derrière lui s'attendant à ce qu'il apparaisse mais personne en vue pour le moment, il se tourna de nouveau vers son chef et une idée lui vint en tête...

" Y a t'il autre chose que vous voudriez de ma part mon seigneur ? Je peux assurer votre sécurité quand ce mystérieux chevalier arrivera, j'ai encore du temps avant que mon embarcation reparte pour l'Italie, c'est comme vous le sentez..."


En même temps, ça serait la bonne occasion pour lui d'en apprendre un peu plus sur ce chevalier mystérieux et aussi de cet augure dont il avait mission de récolter des informations... Jamais il n'aurait pensé à ... penser ? Lui qui avait encore il y a peu le vocabulaire d'un illettré...


[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope Xanaba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de- En ligne
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-bleu260/260[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-bleu  (260/260)
CP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-rouge330/330[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-rouge  (330/330)
CC:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-jaune216/216[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-jaune  (216/216)
Message Re: [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope   [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope EmptyMer 10 Juin - 12:48
    Sous son masque, un large sourire amusé s’étira sur le visage du Pope. Oh oui, il imaginait très bien la réaction de sa disciple vis-à-vis de l’homme qu’était Xanathos. Il rentrait sans soucis dans la catégorie d’humain que la petite n’aimait pas trop et qu’elle avait appelé les trous du cul. Et il avait parfaitement une idée de ce qui avait dû se passer dans le temple du lion. Il poussa ensuite un profond soupir quand il se mit à répéter les paroles de Narsès, car il parlait à travers la bouche du chevalier d’argent. Celui qui fût lion pouvait entendre le style du Pope italien et sa volonté de broyer tout le monde sous son talon. Nous n’avons jamais eu l’avantage sur les mers. Jamais. Au combat, nous avons plusieurs fois battu les forces de Poséidon et l’Italien y a été pour beaucoup. Mais les mers ne sont pas, et ne seront jamais à nous.

    « - Lever le doute sur quoi ? Sur le fait que les pirates ont des liens avec Atlantis ? Tu veux dire qu’il serait improbable qu’une puissance divine, lié à l’océan, contrôle dans l’ombre le monde de la mer comme nous le faisons avec Constantinople ? Je pense que ton maître est largement assez intelligent pour le savoir. Mais nous ne pouvons nous permettre une guerre. Après, des pirates restent des pirates mais attention, nous n’avons pas les moyens d’un nouveau conflit ouvert. Trop de loups sont à l’affût de notre sang. Et nous pouvons régler ça par la diplomatie. »

    Il ne termina pas sa phrase, puisque Xanathos était si bon à répéter les discours des autres, il aurait probablement l’occasion de répéter ça à Narsès en détail. Mais il devrait visiter le Pope d’Italie plus rapidement que prévu. Il voulait laisser le temps à sa politique de se mettre en place au Sanctuaire avant de faire quoi que ce soit, mais il devrait prendre des mesures plus rapidement qu’il n’avait pensé avoir à le faire. Pour le reste, il remercia d’un signe de la tête son interlocuteur pour l’annonce et la suite, une nouvelle fois, lui fit hausser un sourcil. S’il voulait assister à l’entretien, il y avait des moyens plus subtiles. Non pas qu’il avait une chance d’y parvenir de toute façon. Il y avait déjà peu de chances que le Pope et Orphée aient l’occasion de s’entretenir, il pensait plus que le chevalier d’argent de la lyre irait directement vers la déesse.

    « - Je te remercie Xanathos, mais ça ne sera pas nécessaire. Je peux très bien assurer ma protection moi-même et il serait indigne de ma part de priver Narsès plus longtemps du seul chevalier d’argent dont il dispose. Je suis déjà suffisamment peiné de ne pouvoir l’aider à mieux accomplir sa mission pour la déesse. Assure-le de mon amitié et je lui enverrais des hommes dès que je le pourrais. Sa mission en Italie est primordiale ! De même, la lutte contre les pirates est la priorité de l’Empire, ça nuit au commerce et à la bonne circulation. Je vais voir si l’empire peut tirer quelques ficelles dans le sens de notre estimé général. »

    Pour le reste, c’était une idée, s’il pouvait souffler quelques mots dans les bonnes oreilles, l’empire pourrait accentuer sa lutte contre les pirates et le conflit pourrait se jouer sans dégénéré et avec, il l’espérait, des escalades réduites qui laisseraient de la place à la diplomatie. Les deux parties auraient ainsi quelque chose à donner et pourraient sentir qu’elles avaient gagné quelques choses, les bases des négociations, mais il devait tenir Narsès suffisamment longtemps pour avoir le temps de mettre ça en place. Il devrait aussi et sûrement, l’invité au sommet qu’il voulait organiser. Mais l’italien à la table des négociations, risquait d’être quelque chose d’assez… explosif, enfin, il n’était pas resté si longtemps général sans savoir négocier.

    « - Pour le reste, si tu n’as plus rien à rajouter, tu peux disposer, je suis sûr que tu apprécieras de partir plus tôt et de ne pas laisser Narsès sans protection plus longtemps, une chose qui m’inquiète beaucoup ! Il reste encore trop d’oracle dans la nature qui pourrait en vouloir à sa vie ! »


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
XanathosXanathosArmure :
De la Carène

Statistiques
HP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-bleu1050/1050[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-bleu  (1050/1050)
CP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-rouge1050/1050[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-rouge  (1050/1050)
CC:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-jaune1050/1050[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope   [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope EmptyJeu 11 Juin - 8:20
Xanathos écoutait le pope avec attention, celui ci restait ferme concernant le problème que le saint avait cités via son maître. Ces deux hommes servaient Athéna de bien différente manière pensa le saint mais son but n'était que suivre les ordres qu'on lui avait donné, rien de plus. Le saint se contenta d'une seule réponse.

" Grand pope, je suis arrivé comme un cheveu dans la soupe dans cette affaire, je ne puis répondre à vos questions, je ne suis que le messager dans cette histoire... Pardonnez mon ignorance seigneur... "


Celui ci n'accepta pas la protection du saint, il pouvait se défendre par lui même à cela le chevalier d'argent n'avait aucun doute, il ne pourrait donc savoir ce qui allait se tramer avec cet Orphée et encore moins récolter des infos à propos de l'augure, la Carène avait tenté mais n'avait pas réussi. D'ailleurs le silver pensait que s'il poserait des questions à ce propos, ça serait d'autant plus louche et le chef des chevaliers comprendrait tout de suite que ça ne serait du que par la demande de Narsès. Il enverrait des hommes quand il le pourrait, il tirerait les ficelles dans l'empire pour aider son général c'était déjà ça de pris, il fallait jouer la prudence sinon tout cela partirait en fumée. Il était préférable de se taire sinon il n'enverrait même pas des chevaliers de bronze à ce niveau là. Xanathos aurait pu demander un soutien des bronzes mais celà allait à l'encontre des ordres reçus et étant à peine entré sous les odres du Grand Pope d'Italie, il n'allait pas commencer à tenter quoique ce soit de désespéré.

" Grand pope, je comprends très bien, je transmettrai ce que vous m'avez dit à mon maître. "


Il se courba devant le Grand pope, mains sur le cœur et lui dit alors avant de partir.

" Ce fut un honneur pour moi de vous avoir parlé, je dois vous laisser, mon embarcation ne part que demain à l'aube, je vais prendre une chambre à Rodorio, si vous avez besoin de mon aide n'hésitez pas à me contacter, je ne serai pas loin. Je dois vous quitter, puisse notre déesse tous nous protéger, au revoir Grand pope. "


Se retournant il alla vers la sortie et se prépara à descendre toutes les marches, il n'était pas question de s'arrêter à tous les temples de nouveau, la situation en Italie était inquiétante et il devait se dépêcher. Les sons de ses pas se fit de plus en plus bas...


Arrow Ravenna


[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope Xanaba10


Dernière édition par Xanathos le Mar 16 Juin - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de- En ligne
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-bleu260/260[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-bleu  (260/260)
CP:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-rouge330/330[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-rouge  (330/330)
CC:
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope G-jaune216/216[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope V-jaune  (216/216)
Message Re: [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope   [ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope EmptyJeu 11 Juin - 14:51
    Il ne doutait pas qu’il revoie bientôt le chevalier d’argent. C’était une bonne chose s’il arrivait à être vecteur de communication entre lui et l’Italien. Il aurait aimé que l’homme devant lui puisse répondre en détail à ses questions mais c’est la joie des intermédiaires, on ne sait jamais ce qu’ils pourraient dire exactement si ce qui est abordé sort un peu du sentier balisé par le commendataire. Il avait l’intelligence de ne pas prendre des risques et de parler au hasard. Une qualité que l’ancien lion mettait au crédit du chevalier de la carène. Il se doutait aussi que le chevalier d’argent avait sûrement d'autres objectifs à sa venue au Sanctuaire, il connaissait suffisamment Narsès pour savoir qu’il n’avait pas fait tout ça juste pour transmettre une demande qu’un messager aurait simplement pu transmettre. Mais quoi ? Ça, il n’avait pas la moindre idée.

    Pour le reste, il devrait mettre en marche la machine l’empire pour répondre à la promesse qu’il avait faite au maître de Ravenne. Monopoliser l’influence qu’avait le Pope et le Sanctuaire auprès de l’Empire Byzantin prendrait du temps, sûrement beaucoup de temps. Il espérait juste que ça ne serait pas trop et que celui avec qui il devait collaborer saurait comprendre ce qu’il avait avancé ici. Il y avait aussi le problème de l’intermédiaire. Mais il verrait bien dans l’avenir de toute façon, il ne pouvait plus rien faire d'autre maintenant. Il n’avait plus qu’à attendre. Attendre que des chevaliers d’argent se présentent à lui et que des devoirs plus impérieux ne les retiennent pas. Attendre que l’empire et son administration ne bougent pas.

    Il convoqua son chambellan et un scribe. Il aurait préféré s’occuper de ça simplement lui-même mais les choses sont ce qu’elles sont, il avait maintenant des gens pour ça. Et il devait lui aussi prendre sur lui et faire avec. Après tout, il avait trop de ses courriers à rédiger dans la journée pour les écrire tous lui-même. Il restait néanmoins pas toujours à l’aise avec l’idée de voir autant de gens à son service. Il prit donc grand soin de peser ses mots et adressa un long courrier à qui de droit pour signifier le danger que représentent les pirates pour l’Empire et la bonne marche de son commerce, de son administration et de son armée. Il voulait monopoliser les dormeurs et faire en sorte que la flotte byzantine réponde à cette menace qui était directement adressée à ces derniers.

    Ce genre de demande n’était pas rare de la part du Sanctuaire, après tout, Bélisaire jadis et Narsès maintenant occupaient tous deux des fonctions importantes dans l’administration, tout en était Pope, ils étaient aussi généraux de l’empire. Mais le monde des dormeurs reste ce qu’il est et ces demandes doivent être pesées avec soin. Il corrigea donc, avec l’aide de son scribe, le courrier plusieurs fois et finit par arriver à quelque chose de tout à fait convenable, il ne restait plus qu’à placer le courrier dans le circuit de communication entre le domaine de la déesse et la Nouvelle-Rome. Il n’avait plus qu’à attendre de voir ce que le temps et l’avenir aller réserver.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
 
[ 5 janvier 553 ] La Carène rencontre le Grand pope
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Pope-
Sauter vers: