Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-bleu0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-rouge0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-jaune0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-jaune  (0/0)
Message [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)   [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) EmptyMar 9 Juin - 10:55
La nuit de notre départ, il avait proposé de m’informer de la situation et d’un hochement de tête j’avais accepté. Je ne suis pas allée le déranger tout de suite. Comme j’avais pu le dire cette nuit là, nous avions le temps d’ici là à ce que l’on arrive en Provence. Et puis discuter tout en chevauchant ce n’était pas ce que je préférai. J’avais trop peu voyagé au cour de ma vie, du moins de ce que je me souvenais alors j’ai profité du début du voyage pour admirer le paysage. Du coin de l’oeil j’ai observé les trois Oracles. J’ai ressenti comme quelque chose d’étrange que je n’arrive pas à définir. Ils se connaissent depuis longtemps c’est évident et certains sont même très proche, mais autour d’eux plane un mystère que je ne comprends pas.

Je sauterai bien les pieds dans le plat pour tenter de lever le voile, mais je ne sais pas pourquoi je n’y arrive pas. Papoter et taquiner Célestia est mon lot quotidien. Elle ne veut pas partir à Toulouse seule. Parce qu’il ne lui arrive que des ennuis à chaque fois qu’une mission repose sur ses épaules. J’essaie de la rassurer, mais au fond ce n’est peut-être pas si mal que l’on reste groupés. Je perdrais ma seule amie si elle s’en allait et je crains que la suite du voyage soit trop étrange avec les deux autres. Je ne sais pas ce qui est le mieux entre l’impression de soit être au beau milieu d’un malaise, soit de tenir la chandelle. C’est flou et ça ne me regarde pas à vrai dire, mais par empathie c’est parfois pesant. Ce n’est pas grand-chose en fait, juste des regards, des postures et par déformation professionnelle, je capte plus facilement les détails et les nuances des expressions.

Mais le jour des questions personnelles n’est pas arrivé, du moins je le crois. En fait, je ne peux pas prévoir ce que ma bouche pourrait formuler dans quelques heures, ou même quelques minutes. L’épervier me met légèrement mal à l’aise. Cela vient sans doute du fait que je l’imagine réservé sur lui même, comme s’il n’y avait que la mission qui comptait et que je me trouvais devant une porte fermée. Il y en a pourtant une que je peux ouvrir sans peine ou qui est déjà ouverte, celle qu’il a proposé quelques jours plus tôt.

Je profite que l’on se soit arrêtés pour déjeuner pour m’asseoir à côté de lui. Une pomme dans les mains et une miche de pain dans l’autre, je pose la première entre mes jambes croisées pour la manger plus tard.

- ça va ? Au fait vous m’aviez dit que l’on parlerait de la mission et de tout ce qu’il faut que je sache… Comme nous sommes arrivés en France je pense que c’est le bon moment si ça ne vous dérange pas.


[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-bleu1800/1800[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-rouge1200/1200[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-jaune1500/1500[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)   [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) EmptyVen 12 Juin - 0:08
Le voyage jusque là se passait dans le calme, heureusement. Ils n’avaient pas fait de mauvaises rencontres du moins, et c’était bien là le principal. Peu de perte de temps, ils avaient enchaîné les longues chevauchées avec des pauses suffisantes à l’écart des plus grosses villes. Ils pouvaient manger en pleine nature, parfois y dormir, mais à l’occasion ils se permettaient une nuit en auberge, afin qu’ils soient assez reposés. Même les chevaux dormaient mieux avec un toit au dessus de leur tête… L’objectif avait tout de même été de rapidement quitter l’influence romaine, manière pour eux de se mettre à l’abri, et ce même s’ils ne seraient jamais totalement en sécurité tant qu’ils n’auraient pas un endroit à eux, un fief qui leur appartiendrait, un nouveau quartier général, que ce soit Tour des Vents ou toute autre forme.

Aussi, ils parlaient peu, forcément. Du moins, pas tous ensemble. Plus de grande mise en commun depuis qu’ils avaient décidés de remettre la décision portant sur leur destination à plus tard. Besoin de réfléchir pour certains peut-être. Le poids des responsabilités pour d’autres. Le choix qu’ils allaient faire pouvait influer sur tant de choses… Lui ne cherche pas à confronter les avis non plus. Il doute fort que ceux exprimés à leur départ de Rome puisse changer. Au mieux se préciser légèrement. Mais il n’y aurait pas un changement du tout au tout, impensable. Rowena et lui-même voudraient toujours aller à Lyon, Célestia voudrait toujours aller voir Adalrik en priorité. La nouvelle resterait donc la grande inconnue. Et loin de lui l’idée de la faire pencher dans sa direction.

Comme il l’avait déjà dit à plusieurs reprises, Lykeios ne se voyait pas l’âme d’un leader. Ne s’imaginait pas mener cette troupe, les soumettre à ses décisions. Lykeios préférait faire sa route seul que de forcer qui que ce soit à le suivre. Après tout, les chemins pour servir Apollon n’étaient-ils pas multiples, comme l’avait dit Marcus ? Pour sa part en tout cas, il avait pesé ses possibilités, et savait qu’il ne ferait pas marche arrière quant à sa décision de contacter Abrarxès, et de servir le Soleil non pas en amenant la lumière, mais en répandant les ténèbres de la peste… Un choix dont il ignorait encore tous les tenants et aboutissants, mais se doutait bien que cela changerait forcément sa vie et la manière dont il s’engageait au service de son Dieu. Tant qu’en échange il pouvait obtenir la bénédiction d’Apollon, il ne demandait rien de plus…

C’était sur ces points encore que son esprit vagabondait alors que la jeune peintre vint cette fois lui adresser la parole. Elle n’avait pas osé le faire encore malgré qu’il l’y avait invité, et se demandait à vrai dire quand elle finirait par craquer. Et bien voilà, la réponse venait de tomber ! Durant le repas, où le mot d’ordre avait été de taper dans les provisions plutôt que de chercher à chasser pour cette fois. Lykeios mâchouillait sans trop y penser un peu de viande séchée, alors que la jeune femme venait s’asseoir à ses côtés.
- Tu peux me tutoyer Esmelia. Ainsi que t’installer, ne t’en fais pas. Je ne compte en effet pas me soustraire à ma promesse, et je me demandais si tu finirais par franchir le pas… Je me disais que peut-être, tu aurais déjà demandé à Célestia de te tenir informée.
Si tu commençais par me dire ce que tu sais ? Cela me permettrait de ne pas faire de redite, ainsi que de poser une base à la discussion. Tu veux bien ?
Sa voix grave et rauque est posée. Son ton cordial. Difficile de s’attendre à plus avec lui, mais au moins peut-il se sentir qu’il ne propose pas son concours à contre-coeur.
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) Solaire-dore


[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-bleu0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-rouge0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-jaune0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)   [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) EmptyVen 12 Juin - 22:36
J’opine à sa proposition de le tutoyer même si je ne promets pas d’y arriver. Il y a certaines personnes comme ça avec qui j’ai plus de mal car trop de respect ou moins d’affinité par exemple. Mais j’essaierai. Je comprends la remarque. Effectivement j’aurai pu demander à Célestia. Elle m’avait dit déjà pas mal de choses mais je voulais garder mes questions pour lui, une façon comme une autre de tisser des liens avec ceux de ma faction. Je réfléchit un instant pour rassembler mes idées.

- Je travaillais à la Tour des Vents avant alors je sais ce que sont les Oracles, le cosmos, les Dieux. Je sais que nous servons Apollon et qu’il a disparu, que Adalrik était notre ancien Augure. Je n’ai pas souvenir qu’il y en ait eu d’autre après sa disparition à lui. Ou pas eu connaissance peut-être, après tout je n’étais qu’une peintre. Je sais que je dois être capable de combattre avec mes nouveaux dons mais je ne sais pas encore comment. Je sais que des missions peuvent nous être confiées, mais je ne sais pas lesquelles. Ah et je sais que ce sont les Saints qui ont attaqué la Tour. Je crois que c’est tout...

Je croque dans mon pain en réfléchissant voir si je trouve autre chose mais rien de me vient à l’esprit. Je connais pas mal de choses, du moins j’ai l’impression. Plus qu’un éveillé perdu en pleine nature en tout cas. J’avale ma bouchée.

- Je connais des gens aussi comme j’ai travaillé à la Tour, comme Marcus et Célestia. Étrange que l’on ne se soit pas croisé là bas d’ailleurs, m’enfin c’est grand, euh.. C’était. Tu n’y allais pas souvent ?

Je sais qu’il est probable qu’il ne s’en souvienne juste pas, que cela relevait de la période où il n’était pas lui, Célestia m’en a parlé. Mais je ne sais pas tout, je ne sais que ce qu’elle a pu m’en dire et cela reste un mystère. Un mystère que je ne veux pas balancer comme ça de moi même, je préfère que ça vienne de lui, qu’il n’ait pas l’impression que j’aie fouiné même si forcément ma nature curieuse m’a poussée à poser des questions, mais à la base c’est Célestia qui m’a tentée en parlant de son soit-disant demi-frère mort qui a gardé son nom et son apparence mais dont l’âme s’en est allée. De quoi se chopper la migraine, heureusement que je baigne dans le surnaturel depuis quelques temps déjà sinon, pour sûr que j’en aurait eu une. Je n’ai pas d’opinion sur ce qui est arrivé à Lykeios. Pour moi les choses sont ainsi et il faut faire avec. Si les filles s’accrochent encore à leur souvenir de l’ancien. Moi je ne vois que le nouveau, le présent. Peut-être ai-je tort. L’avenir le dirait.


[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-bleu1800/1800[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-rouge1200/1200[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-jaune1500/1500[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)   [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) EmptyJeu 18 Juin - 2:05
Il écoute alors son récit. Petit résumé de ce qu’elle avait pu apprendre durant son service à la Tour des Vents, durant lequel elle confirma avoir été peintre d’ailleurs, ainsi que Célestia l’avait présentée. Les souvenirs vaguent qu’ils préservaient ne pouvaient bien sûr pas lui indiquer s’il avait déjà pu la voir ou non. Il savait qu’Adalrik avait nombre d’éphèbes et nymphes peuplant la cathédrale, où danse, chant et peinture se côtoyaient, entre autres. Mais ce n’était pour lui qu’une masse informe, des visages indéfinis, des personnages secondaires dans la grande trame que représentait son existence, dont lui-même à l’époque n’était que spectateur.

Il mâchouille, réfléchissant à sa réponse à présent qu’il pouvait mieux faire le tri sur ce qu’elle savait ou non. Ce qu’il s’était passé avant l’Itinérance manquerait donc cruellement de détails, forcément, mais Lykeios pourrait très certainement lui parler du présent et un peu de l’avenir. Cependant elle reprend avant qu’il n’en ait le temps – ou peut-être s’est-il perdu trop longuement en son esprit – et après une dernière précision, en vient à une question un peu plus personnelle. Il pousse un « hummm » de simple réflexion. Si, son corps avait été très souvent à la Tour. Toutes les nuits, à n’y pas manquer, car tel avait été le rôle de l’existence de celui qui occupait son corps à l’époque. Autant ne pas trop chercher à tourner autour du pot, il n’avait rien à cacher à ce niveau-là après tout.
- En ce qui concerne les jours, cela dépendait des périodes. Il a pas mal voulu visiter le monde, mais toujours rentrait-il avant la nuit tombée. Il était le gardien et le protecteur du territoire de son père, après tout. J’imagine que tu as dû entendre parler à l’époque d’un loup géant qui déambulait en la Tour des Vents, chaque nuit dès le tombé du jour. Si oui, alors c’est un peu de moi que tu as entendu parler.
Dit comme ça, ce ne devait pas être très clair. Un coup d’œil en sa direction, pour voir si elle était déjà totalement perdue ou si cela semblait lui dire quelque chose, avant qu’il ne vienne apporter la précision qu’il manquait.
- Mais là, nous parlons du véritable Lykeios. Celui qui occupait mon corps avant la chute de la Tour. Avant qu’Apollon décide de lui offrir du repos. Moi, je n’étais rien d’autre que le réceptacle de cette âme divine. Démétrios est le nom que portait ce corps auparavant. Mais je n’ai plus l’impression d’être cet homme non plus. Alors, puisque c’est sous le nom de Lykeios que je suis reconnu, autant l’assumer et le porter. S’il a emprunté mon corps durant plusieurs années, j’ai bien le droit d’emprunter son nom désormais...
Il prend une nouvelle bouchée, presque distraitement. Son récit se fait avec un certain détachement, presque comme s’il parlait de choses qui ne le concernaient pas directement. Mais après tout, qu’est-ce qu’il estimait comme concernant désormais, sinon la quête qui les occupait à présent ? Toujours est-il qu’après cette révélation, il estima que le moment était bien venu pour lui proposer quelques informations sur le sujet initial. Pas qu’il était fermé à l’idée de parler de lui, juste qu’il n’estimait pas cela comme très intéressant à entendre. Du mal à estimer que l’on puisse s’intéresser à ce qu’il peut penser ou vivre.
- Pour te répondre sur le reste… Mes souvenirs avant l’Itinérance sont très flous, et c’est en discutant avec Célestia et Veena que j’ai remis certains morceaux en place. Il y eut donc un autre Augure. Bran Ruz, qui fût l’Épervier du Zéphyr avant moi. D’après les informations de Marcus, il nous a trahi, mais… je n’en sais pas plus. J’ignore si c’est parce que je ne m’en souviens pas ou parce que je ne l’ai jamais su. Je sais juste qu’il… que *j’ai* livré de nombreuses batailles à cette période. Nous ignorons donc où Bran se trouve, contrairement à Adalrik qui, comme tu l’as compris, s’est réveillé et se trouve à Toulouse désormais.
De nouveau une nouvelle bouchée, qu’il prend le temps de mâcher. Un filet d’eau de son outre vient l’aider à faire passer avant qu’il ne poursuive.
- Concernant notre situation actuelle, voilà ce qu’il faut savoir : il y a… plus de deux ans, environ… Apollon avait confié une mission à Rowena et moi. Il nous a été confié une ampoule, et avec elle nous devions oindre les Rois Francs. Nous avions juste pour piste le Nord de la Provence initialement, mais nos pas nous ont mené à Reims, en se basant sur le fait que le père des Rois Francs avait été oint là-bas. C’est ce que nous avions entendu du moins. Nous ignorons si la piste était bonne, les guerres ont fait que nous avons dû finalement rebrousser chemin et remettre cela à plus tard.
Puis… lorsque Rowena et moi nous sommes retrouvés, nous nous sommes fixés pour but de reprendre cette mission, à défaut d’autre piste. Et lorsqu’enfin j’ai parlé à Marcus, il a lui-même tenu à rappeler cette piste en disant que c’était important, en le but de rallier des armées de dormeurs à notre cause car les éveillés seuls ne peuvent pas tout.
Il est un dernier point à noter, la raison pour laquelle je souhaite me rendre à Lyon également… Les Oracles ne sont pas les seuls serviteurs d’Apollon. Si nous sommes la Lumière, il existe également les Tuathas qui représentent l’Ombre. Les deux vont de pair, mais n’ont pas forcément les mêmes buts, aussi peuvent-ils s’opposer parfois. C’est ce qui m’a été expliqué par l’un d’eux, en qui j’ai envie d’avoir confiance. Abrarxès du Taureau. Je l’ai rencontré peu avant de trouver ma Chlamyde. Je lui ai fait part de mon souhait, dès lors que j’aurai terminé mon Itinérance, de me rendre à Rome pour retrouver des nôtres. Il m’a alors répondu que si je parvenais à réunir les miens, je pourrais peut-être avoir des nouvelles « du grand patron ». Sur le moment, j’ai considéré qu’il parlait forcément d’Apollon. Je ne suis pas sûr que ce soit le cas. Mais cela vaut la peine d’être tenté, je pense.
Voilà, en gros, où nous en sommes. Est-ce plus clair pour toi désormais ?
Il n’était pas courant pour lui de partir dans de longs discours. Mais la situation ne pouvait pas se résumer qu’en quelques mots, du moins pas lorsque le but était de faire comprendre ce qu’il se passait à quelqu’un qui ne savait pas où ils se rendaient ni pourquoi. Comme pour Rowena et Célestia, il cache l’autre proposition qu’Abrarxès lui avait faite, et qui le menait à Lyon également. Cela ne regardait que lui, voilà ce qu’il poursuivait à se dire encore...
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) Solaire-dore


[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-bleu0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-rouge0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-jaune0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)   [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) EmptyJeu 18 Juin - 21:17
Il m'en dit plus que ce que j'espérais sur lui même et ça m'intrigue encore plus. Il a été victime d'un phénomène particulier qui le rend unique. Nous le sommes tous en principe, mais lui il est vraiment spécial. Vivre à la fois captif et spectateur de sa propre vie c'est pas banal. Cela dit, ce n'est pas tant l'expérience en elle même qui me captive, c'est plutôt le résultat, l'être qui se trouve à mes côtés et qui doit avoir des pensées particulières. Une telle vie a probablement laissé sa marque, quelques séquelles, du moins je le suppose. Et j'ai simplement envie de comprendre ce qu'il y a derrière ses attitudes, son comportement et quels sont ses buts à part aller à Lyon.

Je me souviens de ce loup géant dont mes camarades parlaient parfois. Je me souviens ne jamais l'avoir croisé. Si je sortais tard, c'était dans les jardins que mes pas me portaient, donc peu de chances de l'avoir croisé en effet. Et j'estime que finalement c'est une chance. Je ne tiens pas à savoir qui était l'ancien. Il n'est plus là donc ça n'a pas d'intérêt. Les absents ont toujours tort dirai-je. Seuls les présents comptent.

J'opine doucement alors qu'il m'explique ce que j'avais déjà pu comprendre grâce à Célestia. Tout en écoutant, je mange mon pain et essaie de retenir les nom donnés. Bran, traître… Quelles raisons ont pu le pousser à trahir ainsi ? Je me le demande et je sais que je n'obtiendrais pas de réponse. Ça ne me touche pas plus que cela en fait. Il a été Augure si peu de temps, je ne l'ai jamais vu et il n'est plus des nôtres… Même si je l'avais en face de moi, la réponse m'importerai peu car je ne veux pas regarder vers le passé, c'est l'avenir qui compte.

A la fin de son récit, je reste un moment pensive. Je comprends mieux tout cela et je viens à me demander comment les Saints ont-ils pu détruire notre repaire. La Tour était grande, vraiment imposante et pourtant tout avait été réduit en miettes, il n'en restait plus que des débris je trouve ça hallucinant. Mais c'est une question que je garde pour moi car je pense qu'il n'a pas plus la réponse que moi.

- C'est plus clair oui. Alors comme ça on a besoin d'armées de dormeurs… Quelles sont les forces des Saints ? Y a-t-il d'autres groupes qui serviraient d'autres Dieux et qui pourraient éventuellement nous soutenir ou dont il faut nous méfier ?

J'ai d'autres questions mais avant de l'inonder je préfère attendre sa réponse et revenir un instant sur ce qu'il m'a révélé sur lui-même.

- Sinon pour en revenir à ce que tu disais, effectivement je n'ai pas vu le loup. J'en ai entendu parler mais c'est tout. Et finalement, je préfère. Je préfère ne pas avoir connu l'autre, ne connaître que toi, ça évite les amalgames, c'est un risque quand on a la même apparence et le même nom qu'un autre. Et puis si l'on devient amis, je préfère être l'amie du toi présent uniquement. Hum… Toi qui l'a un peu connu, j'imagine que tu es différent par certain aspects. Peut-être même carrément différent… Je ne veux pas savoir comment il était. Par contre, je me demande comment tu vis ça. Ça doit être un peu… Bizarre… Ces gens qui pensent que tu es un autre, qui espèrent sans doute que tu reprennes sa place, sa façon d'être… Je trouverai ça pesant personnellement.

Mais bien sûr on a chacun notre façon de voir et de supporter les choses. Et puis, je n'arrive pas à imaginer comment ça doit être, ce qu'il a pu vivre. Je ne peux pas tenter de me mettre à sa place parce que je ne l'ai pas vécu. Toutefois ça ne veut pas dire que je ne peux pas comprendre. S'il m'explique, s'il prend le temps de me parler un peu de lui… Je pourrais bien raconter mon expérience avec ma mère mais ça n'a tellement rien de comparable, ou vraiment trop peu à mes yeux.


[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-bleu1800/1800[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-rouge1200/1200[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-jaune1500/1500[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)   [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) EmptyMar 23 Juin - 2:11
Il venait de parler longuement. Donner un grand nombre d’informations d’un coup. Aussi n’y a-t-il pas à s’étonner qu’elle prenne un peu de temps pour compiler tout cela. Tout comme il en profiterait de son côté pour mâcher et avaler quelques nouvelles bouchées. Un peu de mauvais gré. Il n’était pas un grand chasseur, contrairement au Loup, mais cela lui manquait tout de même. Il s’était un peu débrouillé pour trouver de quoi manger, depuis le début de l’Itinérance. Mis en application certaines connaissances portant sur la survie, de souvenirs qui n’étaient pas les siens. Et s’était découvert un appétit pour la viande fraîche grillée au feu de camp. Rien qu’un bon lapin, ou un poisson à la broche… ce serait déjà bien mieux que ces lamelles de viande séchée, vendue comme du bœuf mais qui dans cet état pouvait provenir de tout et n’importe quoi sans que l’on puisse vraiment sentir la différence. Lykeios, déjà, s’était habitué au goût du vrai…

Mais cette discussion n’avait rien à voir avec la qualité du repas. Et elle le lui rappelle sans mal en lui posant une question qui lui fit légèrement froncer les sourcils. Juste un instant. Il était vrai que ce qui était évident pour lui ne l’était pas forcément pour elle, qui n’était pas encore au courant des tenants et aboutissants, ni de l’emprise politique que pouvait avoir les Dieux. En partie une explication de quelques écrasantes victoires des Saints ; tout comme cela expliquait en partie du moins l’expansion récente d’un Empire. Il opine, et répond à la question.
- Les Saints sont alliés à l’Empereur Justinien. Les deux vont souvent de pair lorsque vient l’heure des grandes batailles. Concernant les Francs, il semble qu’ils pourraient potentiellement être des nôtres. Pour le reste… De ce que j’ai cru comprendre d’un bout de discussion entre Marcus et Célestia, peut-être y aurait-il du soutien pour Apollon en Britannia. Mais pour autant, cela ne veut pas dire qu’il n’en faille pas s’en méfier. En dehors de cela… j’imagine que tout ennemi de l’Empire pourrait potentiellement être notre allié. Du moins, tant que l’on n’en sait pas plus des autres alliances. Il faut sans doute que nous nous en tenions à un certain niveau de civilité. Je ne suis pas convaincu que les muses parlent énormément aux peuplades barbares de l’Est...
Clairement, Lykeios en savait peu lui-même sur la situation politique actuelle. Le Dieu-Loup avant lui avait également galéré sur ce point. Raison pour laquelle il avait tant cherché à rapidement voyagé. Voir le monde à la vitesse de la lumière. Avec sa puissance, il craignait peu de se faire ainsi remarquer, mais il ne pouvait pas en dire autant. Mais qu’importe, il n’avait pas envie de découvrir le monde lui, après tout.

Le point de discussion suivant lui fait pleinement tourner la tête vers la jeune femme. La fixer un instant, sourire en coin. Sa manière de dire qu’elle n’avait « pas vu le loup » l’amusa, le renvoyant à son passé vulgaire. De l’humour de mauvais goût, mais il ne parvint pas à faire totalement abstraction de cette allusion. Juste un petit sourire, mais doute que l’artiste, avec son innocence, puisse faire un véritable lien. Peut-être qu’elle penserait qu’il s’agissait juste d’une réaction à ses paroles réconfortantes, et ce n’en serait que mieux sans doute.
- C’est gentil. Je dois t’avouer que je n’aime pas beaucoup parler de lui non plus. Pas que je lui voue une sorte de haine ou quoi que ce soit de ce type. Juste… je ne suis pas très à l’aise avec ça.
Un demi mensonge seulement. Si, à l’occasion, il pouvait avoir un peu de ressentiment vis à vis du Loup. Et à d’autres moments, de la gratitude car sans cela il n’aurait jamais ressenti le bonheur d’être baigné de la lumière d’Apollon. Au final, ces deux sentiments s’équilibrant, mieux valait en rester sur un avis plus neutre, équilibré.
- Pour le reste… je pense que Veena a accepté le changement. Je ne suis pas sûr qu’elle en restera heureuse mais je ne pense pas qu’elle cherche encore l’ancien à travers moi. Cela a été plus difficile pour Célestia. Je crois… je crois qu’il a été l’un de ses premiers liens forts. Et qu’il va beaucoup lui manquer. Mais c’est ainsi, et quoi qu’il advienne je suis bien incapable de me faire passer pour ce que je ne suis pas. Mon objectif n’est pas là...
Il donne des informations, mais se livre peu. Aborde le problème par ce que doivent ressentir ses proches, sans trop aborder le spectre de ce qu’il en ressentait lui-même, sinon qu’il ne fait pas d’efforts. Cela parle déjà beaucoup, en soi.
- Et toi, Esmelia ? Ou préfères-tu Iris ? Quelle est ton histoire ? Ne me dis pas qu’elle est banale… elles semblent ne jamais l’être, avec ceux que les Dieux pointent du doigt...
Il n’y avait en effet jamais d’histoire simple dans le monde des Éveillés. Célestia était une création d’Apollon, sans véritables parents. Rowena était habitée par l’esprit de son ancêtre. Démétrios avait été le réceptacle du Dieu-Loup… Pas de place pour les « j’étais fermier, vie tranquille, puis paf, j’ai trouvé une armure et maintenant je suis un chevalier qui va sauver le monde ». Ce monde était toujours baigné de mythes ou de malheur. Souvent des deux, même...
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) Solaire-dore


[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-bleu0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-rouge0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-jaune0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)   [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) EmptyMer 24 Juin - 23:35
Ils ont donc une grande armée, celle des byzantins. J'accuse le coup, parce que ça signifie plus pour moi que ce que l'on pourrait penser. Mais je ne dis rien. Cela n'a pas à être divulgué, surtout parce que je n'ai pas envie que l'on me prenne en pitié. Je mâchonne mon pain le regard vide. Je soupire et essaie de me concentrer sur la suite de ce qu'il raconte.

Une phrase que j'ai dite le fait sourire, j'imagine que cela a dû lui faire plaisir. Trop innocente, je ne saisi pas qu'il y a dans ma formulation quelque chose qui l'amuse. Mais peu importe. Je note qu'il n'aime pas parler de l'autre alors ça tombe plutôt bien. Cependant, je constate que parler de lui-même ce n'est pas son fort non plus et ça me fait sourire. Je ne sais pas trop comment le prendre. Je sais qu'il n'est pas trop loquace et je comprends qu'il n'ait pas trop envie de se livrer à une quasi inconnue. Si je veux apprendre à le connaître, je dois gagner sa confiance j'imagine. Et je trouve ça plutôt normal. J'espère juste que mes efforts paieront un jour. Je ne m'attends pas à ce qu'il me déballe tout comme si nous étions les meilleurs amis du monde, juste, je ne sais pas… Qu'il ait moins de mal à communiquer sur lui-même peut-être. Et encore, tant qu'il sait qu'il peut compter sur moi finalement, le reste c'est juste du bonus.

- Célestia m'en a parlé un peu. C'est vrai qu'il lui manque, mais elle fait bien la différence entre lui et toi. Sur ce point il n'y aura pas de problème. Ce n'est jamais facile de faire son deuil.

A se mot une ombre passe furtivement dans mes yeux clairs puis se volatilise. Mes démons ne m'ennuieront pas aujourd'hui, je ne veux pas. Heureusement mon attention est happée par sa question. Esmelia ou Iris ? Je ne me suis jamais posé la question. Il ne m'est jamais venu à l'esprit d'appeler Célestia « Héron » non plus. Peut-être est-ce une pratique courante pour d'autres.

- Euh… Je ne sais pas… Comme tu veux.

Finalement en lui laissant le choix je me dis que ce sera un bon indicateur. S'il utilise mon prénom, c'est qu'il me voit en tant que moi-même et s'il use de celui de mon armure, c'est qu'il ne me considère pas plus qu'une Oracle parmi d'autre, pas plus que la porteuse de cette Chlamyde. Et ce serait normal, je suppose… Après tout ce n'est pas en quelques semaines de chevauchée silencieuse que l'on devient plus que « la collègue » ou « celle qui s'est incrustée » ou encore « la nouvelle ». Comme je laisse le choix, j'essaie de m'interdire d'être touchée d'une quelconque manière. J'ai bien réfléchi et puis si lui ne souhaite pas se faire des amis, j'arriverai sûrement à m'en faire d'autres ailleurs, quand l'avenir le permettrait. Depuis que je perds des êtres chers les uns après les autres, je suis devenue trop sensible. Il va falloir que je fasse un gros travail sur moi même pour corriger ça.

- Mon histoire n'est pas très intéressante. Je me suis fait embaucher comme apprentie peintre dans un atelier à Florence. Quand la ville a été ravagée par la guerre j'ai été me réfugier dans un village pas loin, mais comme c'était difficile je suis allée à Rome. Ah et aussi parce qu'on voulait que je prouve mes talents. Là j'ai aidé à la réalisation d'une fresque dans une église, les mécènes d'Apollon m'ont repérée et je suis venue travailler à la Tour. J'ai commencé à m'y éveiller peu à peu mais je n'ai eu de Chlamyde qu'après l'itinérance. C'est plutôt banal à côté de vos histoires je trouve.

Voilà en résumé. Je ne sais pas trop ce qu'il espère savoir de plus. Je suis juste sans intérêt. Je ne suis pas une création divine ni rien d'autre de particulier. Le seul attrait que me trouvent les gens, c'est mon talent.

- Pour un artiste, c'est un grand honneur de travailler à la tour.

Je ne sais pas pourquoi j'ai éprouvé l'envie d'apporter cette précision, d'autant que je doute qu'elle soit utile à présent.

- Comment tu as eu ta Chlamyde ? Célestia m'a dit que tu avais des épées, c'est bien ça ? Tu sais te battre avec ?


[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-bleu1800/1800[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-rouge1200/1200[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-jaune1500/1500[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)   [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) EmptySam 27 Juin - 18:17
Est-ce qu’elle lui permettait de l’appeler comme il le désirait simplement parce qu’elle s’en moquait, ou bien parce qu’elle ne voulait pas être source de nuisance ? Peur de s’imposer tout simplement ? Il n’en saurait rien, et pour lui il en irait donc au plus simple. Le premier soir, à Rome, elle s’était présentée comme Iris, Patronne de la Peinture. Elle n’avait pas donné elle-même son véritable prénom, connu que grâce à Célestia. C’était en cela qu’à ses yeux, la question méritait d’être posée. En cela qu’il estimait préférable qu’elle tranche par elle-même, afin de ne pas laisser de place à l’hésitation. Mais elle ne lui offrirait pas ce luxe, lui laissant le choix plutôt que d’aller elle-même en un sens ou l’autre. Bien, il ferait donc au plus naturel, et continuerait de l’appeler Esmelia, comme il l’avait fait lorsqu’elle l’avait rejoint pour discuter.

Quoi qu’il en soit, il n’apporta pas de précision verbale sur ce point, pas plus que sur la peine dont Célestia lui avait fait part vis à vis de lui. Enfin, du Loup plutôt. Apparemment, d’après la peintre, la nymphe faisait bien la différence entre les deux entités, ce qui fit juste opiner Lykeios. Il avait fait son possible en effet lors de leur discussion pour qu’il ne puisse demeurer aucun doute sur ce point. Cela n’excluait pas qu’un jour, de nouveaux liens se dessinent. Mais il avait été nécessaire que le lien frère-sœur soit brisé sans équivoque afin qu’elle ne se rattache pas à l’ancienne entité qu’il était. En quelque sorte, mission réussie, même s’il n’avait jamais désiré lui causer la moindre peine.

Le principal de toute façon à présent était surtout cette jeune femme avec qui il parlait, et qui acceptait de se livrer un peu. La situation n’était simple pour personne sans doute. Entre les deuils et les incertitudes, les relations compliquées et surtout le devoir de trouver sa place dans ce grand échiquier. Oui, pour chacun d’entre eux, cette vie était difficile. Mais dans le cas d’Esmelia, la différence était que cela était nouveau. Qu’elle n’y avait pas été préparée encore. Sans doute l’une des plus grandes peintres de notre temps, si pas la meilleure pour qu’Apollon et ses muses aient décidé d’en faire la patronne de la peinture. Si bien que cela lui arracha un sourire, avant qu’il ne lui précise la raison de celui-ci.
- Ce devait sans doute être un très grand honneur pour tous ceux exerçant à la tour de travailler autour de toi. La petite artiste de Florence est devenue l’élue d’Apollon et des Muses, afin de devenir la Pythie patronne de la peinture. Cela n’a rien de banal, et à mes yeux tu es tout aussi exceptionnelle. Et puis si tu veux mon avis, mieux vaut une histoire simple mais grandiose…
Une histoire grandiose… ce qu’il avait toujours voulu. L’ancien lui. Celui qui se nommait encore Démétrios. Il n’était pas le Dieu-Loup, mais ne se reconnaissait pas plus en cet homme faisant tout pour vivre une vie fulgurante, en brûlant la chandelle par les deux bouts. Mais une nouvelle question le tire de ses souvenirs avant qu’il ne s’y attarde de trop, et le Zéphyr d’y réfléchir un instant.
- Ce n’est pas tout à fait ça, non. L’autre avait des épées. Deux, qu’il appelait ses crocs. Par mimétisme je pense, j’en ai préservé une, mais mieux vaut répondre à ton autre question tout d’abord, et tout s’emboîtera.
J’ai obtenu ma Chlamyde en la sculptant. Lorsque… le Loup a pris possession de moi, il est parti de Delphes, en direction de Rome à l’appel d’Apollon. Peu après son départ, il a croisé une éveillée dans un village abandonné. Plus tard, il apprendra qu’il s’agissait d’Ainia, Gold Saint du Bélier. Mais ce jour-là, aucun d’entre eux ne livra le nom du Dieu qu’ils servaient. Ils en restèrent juste à quelques discussions, tandis qu’elle sculptait un hommage à la femme qui avait fait d’elle ce qu’elle était.
Lorsque l’Itinérance a été ordonnée… je n’avais aucun penchant naturel vers aucune forme d’art, sinon que d’exploser des mâchoires… Mais j’ai trouvé dans ses… mes affaires, une petite statuette.
Sort de sa besace cette petite statuette, représentant un imposant loup de bronze et lui tend.
- Cette statuette m’a rappelé cette rencontre, a fait remonter quelques souvenirs. Et je n’avais pas d’autre piste dans le but de réaliser une œuvre d’art alors… Je suis parti à Delphes. C’est là que j’ai rencontré le Tuatha dont j’ai parlé. En revenant sur mes… ses pas, j’ai retrouvé le village abandonné. La statue d’amazone était toujours là. De même que ses outils, et d’autres blocs de bronze. Le fait de me tenir là, de voir tout cela, ça m’a rappelé ses techniques. J’ai vu… il avait vu son Cosmos à l’œuvre, appuyant ses coups de burin. J’ai juste essayé de reproduire ce que j’avais vu. J’ai alors réalisé trois sculptures : un loup prodigieux, marchant parmi la brume, marchant sur des lames jumelles, les mêmes que Lykeios avait utilisé. Mais je ne suis pas Lykeios, alors ça n’a pas marché.
Ensuite, j’ai réalisé un corbeau aux ailes brisées. C’est ainsi que je me ressentais moi-même ou plutôt… c’est ainsi que celui que j’étais avant se ressentait. C’était un pugiliste qui se faisait appeler l’Oiseau Noir, et dont le corps malade n’en avait plus pour très longtemps. Cela le représentait plutôt bien, mais je ne suis pas Démétrios, alors ça n’a pas marché.
Alors j’ai fait le tri. Et plutôt que réfléchir à ce que je voulais produire, j’ai laissé l’inspiration monter en moi. J’ai laissé s’exprimer… celui que je suis devenu, qui n’est ni l’un, ni l’autre, mais aussi les deux à la fois… J’ai alors sculpté un rapace s’extirpant des ténèbres, tenant une épée entre ses serres. Le jour s’est levé, et les premiers rayons du soleil ont effrité le bronze. Lorsque cette croûte s’est dissipée, il restait ma Chlamyde, et celui que je suis aujourd’hui : l’Épervier de Zéphyr.
Son regard se perd un instant, avant de se tourner vers elle à nouveau.
- Certaines choses réveillent ses souvenirs de manière assez claire. Un endroit, un visage, une situation… Alors je pense que s’il savait se battre avec ses épées – et il était réputé redoutable – je me débrouillerai très bien avec la mienne. Et si ma tête a trop oublié, mon corps s’en souviendra, je ne m’en fais pas pour ça...
Après tout, il avait sa propre expérience dans l’art du combat. S’il était vraiment la somme des deux expériences, alors comment pourrait-il s’avérer mauvais ?
- Et toi, tu sais te battre ?
Laisse-t-il finalement tomber, en relançant la discussion dans sa direction.
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) Solaire-dore


[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-bleu0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-rouge0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-jaune0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)   [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) EmptyDim 28 Juin - 21:12
Cette époque où je travaillais à la Tour me semble bien lointaine désormais. Mais il y avait en effet une sorte de fierté d'être arrivée à ce niveau de reconnaissance si jeune tout en étant une femme. Je n'envie pas l'histoire des autres. La simplicité me convient tout à fait. Je n'ai pas eu que des moments de joie, mais je n'ai pas à me plaindre. J'ai fait mes propres choix et en suis arrivée là qu'à la force de ma passion et de mes efforts. J'opine, mais c'est bizarre de l'entendre dire que je suis exceptionnelle comme eux. Je ne me suis pas encore fait à mon nouvel état. Ce n'est pas que je ne le prenne pas au sérieux, c'est juste que jusqu'à présent j'étais dans ma bulle et maintenant j'ai de grandes responsabilités sur les bras et lorsqu'ils seront choisis, j'aurai des Oracles sous mes ordres. Je n'y ai juste jamais réfléchi. Suis-je prête pour cela ? Je me sens en manque cruel d'expérience. Si je ne peux pas faire le poids en terme de pouvoir, j'essaie au moins de combler mes lacunes en terme de savoir. Il faut que je gagne en confiance en soi. Un jour peut-être on comptera sur moi. Pour l'instant, je me sens plus comme une âme perdue croisant la route d'autres âmes perdues, certaines moins que les autres.

- Je suis vouée à diriger des hommes, mais c'est quelque chose que je n'ai jamais fait, j'ai peur de ne pas savoir faire.

J'écoute avec attention son récit sur la statuette et sur la façon dont il a réussi à attirer le regard des muses. Je continue de grignoter ce faisant. Moi aussi j'ai tâtonné dans la réalisation de mon chef d’œuvre, mais j'ai eu des indices contrairement à lui. Des directives plus ou moins claires sur ce que je devais faire. Plutôt moins que plus d'ailleurs. Je souris doucement. C'était bien s'il avait réussi à trouver à quoi il pouvait s'identifier.

- Tu sais qui tu es et c'est bien, ça te fait quelque chose à laquelle te rattacher…

Lorsqu'il a terminé de m'expliquer, je me dis que l'idée de Célestia d'en faire un maître d'armes risque de tomber à l'eau. Ce n'est jamais évident de se rappeler que c'est un peu comme s'il n'avait pas eu de vrai passé. Juste des souvenirs. Était-ce suffisant ? Pour que lui parvienne à se défendre, je n'en doute pas, mais pour enseigner rien n'est moins sûr. En combat, en situation, sous l'effet de l’adrénaline et du contexte, les souvenirs aideraient, mais dans une situation moins menaçante, en serait-il de même ? J'en doute… Je baisse un peu la tête.

- Je connais mes capacités. J'ai une idée de quoi en faire, mais me battre… Je ne serai bonne qu'à porter des coups inefficaces et inutiles.

Je tends mes mains à plat face à moi, paumes vers le haut et un glaive romain apparaît. J'en attrape la poignée et le fais doucement tourner sur lui même comme pour l'inspecter sous toutes les coutures.

- Je peux faire apparaître des armes, mais si je ne sais pas m'en servir.

Je souris, cela ne me gène pas au fond. Il n'y a pas que la force brute qui peut me permettre d'attaquer ou de répondre à un assaut.

- Quand l'appel d'Apollon s'est fait entendre, je suis allée à Tanagra en Grèce. Je n'y avais jamais mis les pieds avant, mais mon intuition me disait que je devais m'y rendre au plus vite. C'était plus fort que moi. Je ne comprenais pas et ne savais pas pourquoi, mais j'ai suivi mon instinct. J'ai eu des rêves aussi, des rêves de Stonehenge, le temple dont je suis la Pythie. Pendant plus d'un mois, il a été mon seul rêve et à force c'est comme si j'avais toujours vécu là-bas alors que je ne suis même pas certaine d'y être déjà allée. Je ne peux pas dire avec certitude parce que je sais que mon père m'a emmenée lors de ses voyages quand j'étais très jeune, mais je n'en ai plus de souvenirs.

Mon sourire est un peu mélancolique car cette information est à la fois teintée de joie et de tristesse pour moi. La joie d'un moment passé avec mon père, la tristesse de la certitude que cela ne se reproduise jamais et de ne jamais m'en souvenir.

- Une fois sur place j'ai dû chercher, sans savoir ce que je souhaitais trouver. Tiens ça me rappelle la situation présente ! Finalement j'ai trouvé une représentation d'Iris sur une poterie et j'ai décidé de faire ce que je savais le mieux faire, peindre. J'ai peins Stonehenge en arrière plan et la déesse au centre, avec ses ailes, son caducée et sa belle robe. Au début il ne s'est rien passé et je ne comprenais pas pourquoi j'avais l'impression de ne pas avoir fait ce que je devais faire. Puis je me suis souvenue qu'Iris est représentée avec un arc-en-ciel souvent. Il y en avait un dans mon livre mythologique en tout cas. Alors j'ai ajouté cet arc lumineux et il s'est matérialisé devant moi. La peinture a été comme aspirée par lui et à la place j'ai trouvé ma Chlamyde.

C'est la première fois que je raconte cette histoire ce qui est étonnant. Célestia ne m'a pas demandé comment ça s'était passé pour moi. Pourtant nous avons longuement parlé de mes capacités. Discuter avec des Oracles est vraiment différent de mes babillages habituels. Ça change c'est une bonne chose je trouve.

- Je me demandais… Comment sait-on si la personne en face est un éveillé ou un Oracle ? Est ce qu'il y a un moyen de ressentir si la personne a du cosmos en elle et éventuellement de le reconnaître ?


[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-bleu1800/1800[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-rouge1200/1200[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-jaune1500/1500[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)   [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) EmptyMer 1 Juil - 14:27
- Tu sais… les poings et les armes ne sont pas la seule manière que nous avons de nous battre...
C’était la sienne, oui. Démétrios fût pugiliste ; Lykeios virtuose des lames. Et s’il devait représenter un art, plus que la sculpture dont il avait fait preuve pour obtenir sa Chlamyde ou que la peinture représentée par Esmelia, ce serait pour lui une danse mortelle et sanglante. Mais bien sûr, ce ne serait pas un style convenable pour la jeune novice. Pas plus que pour Célestia ou Rowena. Lykeios resterait sans doute l’un des rares pures guerriers d’Apollon, mais cela ne voulait pas dire que personne ne pourrait rivaliser avec sa puissance. Le Cosmos offrait juste bien d’autres biais que de se lancer tête baissée dans la bataille. Et même, tous n’avaient pas vocation à le faire, et il y avait bien d’autres moyens de se montrer dignes de leurs Chlamydes qu’en mettant sa vie en jeu dans d’âpres combats. Tous devaient être capable de se débrouiller, au cas où. Mais il n’était clairement pas obligatoire que ce soit pour eux un but, un vecteur de leur existence.
- Si tu peux faire apparaître des armes, il ne t’est peut-être pas permis que de les utiliser. Une lance cosmique, qu’elle soit projetée par ta main ou par ton esprit, fera sans doute tout autant de dégâts.
La peintre lui raconta alors sa propre Itinérance. Des rêves fréquents, omniprésents. Une divinité qui l’appelait en des terres qu’elle ne connaissait pas, mais qui pourraient s’avérer être un autre tertre d’Apollon d’après ce qu’en avait dit Marcus. Et elle osait dire qu’elle n’était pas exceptionnelle ? Mais face à l’évidente humilité d’Esmelia, il n’en rajouta pas. La question n’était certainement pas de savoir qui avait l’histoire la plus remarquable. Ils avaient tous été choisis par les Muses, qui avaient considéré qu’ils étaient dignes de porter les Chlamydes de Délos. Il n’y reviendrait plus alors, et de toute manière le sujet dériva par une nouvelle question de l’artiste.
- Il n’y a pas vraiment de méthode fiable, non. Beaucoup d’éveillés laissent malgré eux émaner un peu de leur Cosmos, mais d’autres sont capables de le masquer totalement. Pour certains donc, ils n’auront l’air que de simples dormeurs. Pour d’autres, il sera possible de ressentir leur Cosmos seulement en se concentrant sur eux. Et d’autres encore en laissent tant émaner par nature que ce sera évident, même à distance. Il est aussi plus aisé de ressentir les motifs cosmiques de quelqu’un que l’on connaît bien, en se concentrant sur eux. Mais le seul moyen de les ressentir est de s’exercer à le faire. Aucun de nous ne scelle parfaitement le sien, alors tu devrais t’exercer sur nous. Si tu n’y arrives pas les yeux ouverts, tente les paupières closent. Même ainsi, ces lueurs peuvent se remarquer… Quoi qu’il en soit, les déguisements et la discrétion peuvent nous tromper, ce n’est donc pas un sens sur lequel il faut tout miser.
Et… non, ce n’est pas imprimé en nous que nous sommes des Oracles. Un Éveillé est un Éveillé, et à part les armures que nous portons, qui préservent des styles propres généralement, il n’existe pas d’indice clair de la faction à laquelle nous appartenons. Et encore, tout n’est plus si clair… Auparavant, les Oracles étaient tous dotés d’ailes, représentant comme les quatre Éminences un oiseau et un vent. Enfin, tous à l’exception d’Asclépios et du Dieu-Loup. Il arrive que des ennemis en portent également, mais au moins pouvait-on avancer que celui dont l’armure n’en possédait n’était pas l’un des nôtres.
Je crois bien pouvoir résumer cela en disant qu’à présent, il te faudra simplement rester sur tes gardes face à un autre Éveillé. La défensive est la meilleure des options si tu ignores s’il s’agit d’un allié ou d’un ennemi.
La méfiance. Un soupçon de paranoïa sans tomber dans l’excès. Voilà qui demeurerait sans doute encore longtemps nécessaire, du moins tant qu’ils battraient la campagne sans savoir sur qui pouvoir se fier sinon eux-mêmes...
- Tu n’as vraiment jamais ressenti quelque chose de tel, même depuis ton éveil et ton Itinérance ? Tu n’as rien ressenti auprès de nous ?
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) Solaire-dore


[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-bleu0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-rouge0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-jaune0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)   [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) EmptyMer 1 Juil - 21:01
Une lance projetée… Oui pourquoi pas j'essaierai, et si je n'arrive pas à viser juste, je pourrais bien tenter la version envoi par lévitation. Je souris. J'avais eu quelques idées mais pas celle-ci, ça ferait cela de plus à éventuellement ajouter à mon arsenal de techniques.

- Ah oui bonne idée ! Merci.

D'une caresse sur le glaive qui se tient toujours entre mes mains, je le fais volontairement disparaître. Il se désintègre en poussière cosmique que j'absorbe aussitôt du bout de mes doigts. C'est assez amusant.

- Sinon, je peux aussi carrément invoquer un gladiateur par exemple. C'est pratique.

Des animaux, des armes, des combattants et après à moi d'en faire bon usage. J'aime bien la créativité derrière mes invocations.Après il me manque juste un peu d'imagination et de stratégie pour utiliser cela à mon avantage. Des points sur lesquels je travaillerai plus tard. Pour l'heure j'écoute les façons de reconnaître un éveillé puis réfléchi.

- Kyrios cachait son cosmos parce qu'il était poursuivi, je n'ai rien senti. Célestia par contre c'est un vrai soleil ambulant ! Je ris doucement. Vous, je sens bien qu'il y a quelque chose, mais je ne me suis jamais concentrée dessus. Cela dit je devrais peut-être. Cela me permettrait de vous trouver en pleine nuit, si je me perds, ou si la situation devient compliquée. Ça pourrait être utile.


Cela dit je trouve ça un peu gênant de me concentrer sur eux pour analyser leur cosmos. Je sais bien que ce n'est rien mais mon côté pudique est réticent. J'essaierai quand même, plus tard, de façon discrète pour ne pas avoir l'air invasive. Le mien est toujours très très faible parce que depuis ma promotion en tant qu'Oracle, je n'ai rien trouvé de mieux que de m'amuser à le maîtriser et le canaliser dans mes mains et mes doigts en particulier. Une idée me traverse l'esprit et je suis un peu excitée tout à coup.

- Oh je vais te montrer attend !

Je prends une grande inspiration et j'extériorise mon aura. Sachant que l'on est seuls en pleine nature, je ne risque rien. Elle est claire, aux teintes pastel, iridescente. J'aime ces mille reflets qui ondulent et rappellent les couleurs de l'arc-en-ciel. C'est particulier. De ce que j'ai pu constater à la Tour, les éveillés ont plutôt une couleur propre. Je le regarde alors pour voir ce qu'il en pense. Peut-être n'exprimera-t-il aucun mot, mais au moins je pourrais lire sur son visage un signe.


[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-bleu1800/1800[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-rouge1200/1200[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-jaune1500/1500[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)   [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) EmptyLun 6 Juil - 2:38
Elle semble contente de ses capacités, ce qui parvient à arracher un sourire au trop sérieux Épervier. Il ne fait pas de commentaire, pas de blague. Et pourtant, toute personne un peu détendue aurait sans doute trouvé là matière à relancer la conversation, à détendre l’atmosphère. Mais ce n’était pas dans son caractère. Enfin, ça l’avait été. Démétrios n’aurait pas manqué de balancer une panoplie de remarques lubriques sur sa possibilité d’invoquer des gladiateurs. Son esprit se trouvait cependant par trop accaparé par les problématiques qu’ils allaient affronter. Par les risques qu’ils allaient prendre. Par les choix qu’ils allaient devoir faire. Trop difficile pour lui de se sortir vraiment la tête de leur service à Apollon. De leur quête pour rétablir sa puissance.

Elle mentionne également Kyrios à nouveau, cet Oracle qu’elle avait rencontré et qui avait dû disparaître rapidement. C’est ce qu’elle leur avait raconté alors qu’ils quittaient Rome. Poursuivit par des hommes encapuchonnés, dont ils ne connaissaient pas l’identité. Auraient-ils affaire aux mêmes ennemis ? Est-ce que cet Oracle d’Actéon était même toujours en vie à l’heure actuelle ? Des questions auxquelles il n’aurait pas de réponse bien sûr, aussi ne servait-il à rien d’en tracasser Esmelia. Ce n’est de toute façon pas le sujet, et il opine comme elle suggère de s’entraîner à ressentir les Cosmos des membres de leur groupe.

Après avoir beaucoup parlé, il profite un peu que ce soit elle qui s’adonne à un petit moment de démonstration. Lui se saisit de son outre, et boit une longue gorgée, la bouche sèche après cette viande séchée et avoir tant parlé. C’est là qu’elle élève son Cosmos, et lui de détailler du regard les lueurs changeantes de son aura.
- Je vois. Une ribambelle de couleurs pour la peintre que tu es. Quoi de plus normal pour la représentante d’Iris que d’avoir une aura évoquant l’arc-en-ciel ? Remarquable.
Une manière de montrer un peu de sympathie de sa part. C’était peu commun en effet, mais s’ils avaient été plusieurs sans doute se serait-il tut, n’en aurait-il pas fait cas. Là, ils étaient deux, et ce serait donc sans doute un peu gênant s’il gardait le silence face à sa démonstration. Lui ne se risquerait pas à montrer la sienne. Un peu trop paranoïaque peut-être, et puis il n’y avait rien de fantastique à voir. Lorsqu’elle terminerait, il lui demanderait simplement.
- Te restait-il encore d’autres questions ? Sinon, je pense que je vais chercher à me reposer un peu je pense.
En prenant le plus gros des gardes de nuit, forcément, il fallait bien qu’il se repose à un moment ou un autre.
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) Solaire-dore


[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-bleu0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-rouge0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) G-jaune0/0[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)   [Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) EmptyLun 6 Juil - 23:10
Il sourit et je trouve que ça lui va tellement mieux que cet air toujours sérieux et fermé qu'il arbore en permanence… Je sais bien que l'on n'est pas là pour s'amuser, que les enjeux nous dépassent et son bien plus grave que ce que l'on imagine, mais quand même ! Ce n'est pas le premier qu'il me sert aujourd'hui et je prends cela comme des petites victoires sur le chemin de l'amitié. Je sais qu'il est différent des filles et qu'avec lui les liens seront longs et difficiles à tisser, mais je ne me décourage pas. Je prendrais le temps qu'il faudra. Nous avons beau être des missionnés, des messagers, nous sommes aussi toujours nous quelque part et la jeune fille en moi a envie de se faire des amis pour ne plus jamais ressentir la solitude.

En le regardant, l'écoutant surtout, je réalise qu'il doit être fatigué. C'est vrai qu'il veille beaucoup sur nous. Il faudrait que je l'aide un peu plus à l'avenir. On compte un peu trop sur lui et ce n'est pas normal, pas équitable surtout. Il me reste bien un sujet que j'aurai aimé aborder, mais je choisis d'en rester là. Toutes mes questions sur la fiole seraient posées à la principale concernée ou au moment opportun. Il n'y avait pas d'urgence, cela peut attendre. Je fais simplement non de la tête et lui adresse un sourire bienveillant.

- Pas d'autre question pour aujourd'hui. Merci. Repose-toi bien.

Pas un mot sur les gardes, je viendrais à la charge pour cela lorsque la nuit sera venue. Mon repas terminé, je me lève après lui, le regarde un instant s'éloigner en réfléchissant. Célestia avait fait de l'ancien Lykeios un frère de cœur. Peut-être que j'en ferai autant avec le nouveau. Un grand frère protecteur ça sonne bien. Bon, pas sure qu'il ait envie de ce rôle, mais bon… Il est trop tôt pour dire ce qu'il adviendra de notre groupe alors en attendant je peux bien faire des suppositions sur l'avenir. Laisser libre court à mon imagination c'est mon côté artiste qui ressort certainement ! Trognon de pomme en main, je rejoins Lune pour le lui donner à manger. On ne jette rien !


[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios) R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
 
[Mi-Janvier 553] Parle-moi de toi, qu'est-ce tu veux, qui tu es, où tu vas (PV Lykeios)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Profana Erunt :: Francia-
Sauter vers: