Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-bleu1800/1800[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-rouge1350/1350[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]   [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] EmptyMar 9 Juin - 14:00
Demain, la mort








La guerre. Nimuë O’Bannon s’y était préparée. Après tout, la jeune atlante était un soldat et son devoir allait aux protections des terres de son Dieu tutélaire. Pourtant cette Bête vicieuse avait frappé fort, sans prévenir. Ils avaient tous répliqué, à leur manière. La guerre. Elle engendre le chaos, une peur rationnelle. Surtout pour cette mère en devenir.
Oh la fille O’Bannon, la fière fille du Grand Amiral avait pris les armes, son entêtement étant au moins aussi fort que son sens du devoir. Si elle n’ignorait pas les dangers, cela ne l’empêchait pas d’être en première ligne à essuyer l’offensive des ennemis. Bien nombreux.
La perte d’Orion l’avait touché en plein cœur. Comme ses retrouvailles avec le Médecin. Celui-ci lui avait soufflé qu’une vie grandissait bien en elle. Le temps des Poisons était révolu. C’était ce que la jeune femme croyait. Qui aurait cru que demain, elle allait mourir ?

« Endymion ? »

Nimuë se présenta devant son ancien Second. D’ailleurs, elle le considérait encore comme tel. Son attitude ne laissait que peu de doute sur cet état de fait. Même ce soir où elle lui apparut bien harassée. Le corps douloureux. Porteuse de Vie, ce fut par ce titre-là que Childéric l’avait appelé sur le champ de bataille, où elle s’était jointe à lui, Silas ainsi que la Déesse de la Sagesse. Mais Okhéanos s’était libéré. Par sa faute. Il lui incombait de porter cet état de fait. Trop d’ennemis. Quelque chose pesait contre sa conscience. Une voix lui susurrait de partir. De faire comme son père. Elle venait d’apprendre sa disparition.
Elle s’avança dans la cabine du capitaine. Son ventre s’était un peu arrondi, ce n’était presque pas visible sous ses vêtements, amples, qu’elle portait d’une manière négligée. Son apparence entière laissait supposer tout le poids de la douleur, de la perte. De la fatigue. Elle se laissa tomber sur une chaise. Face au bureau, elle lorgna sur une bouteille d’alcool qu’elle ne toucha pas.

« Je n’ai même pas soif. » confia-t-elle dans un demi-sourire. « C’est que vraiment, ça n’va pas, hein ? »

Elle poussa un long soupir, se renversa quelque peu en arrière, le visage tourné vers le plafond. Tout était étrangement calme. Un silence bien effrayant. Assourdissant pour elle qui avait l’impression d’entendre sans cesse des hurlements de douleurs. La guerre.

« Elle m’a tout pris. »

Il y avait cependant une chose qu’elle ne devait pas perdre. Et cette décision… était la plus importante de toute sa vie. Sauf qu’elle impliquait de bien nombreux sacrifices… Nimuë O’Bannon ne savait pas si elle trouverait le courage d’avouer à ce beau Diable, son plus terrible et noir secret.

Lui confier que demain, elle allait mourir.





[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-bleu1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-rouge900/900[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]   [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] EmptyMer 10 Juin - 12:59
Le diable sur son épaule









Une bien belle journée.
Un bataillon ennemis avait eu le malheur de tomber dans l'un de mes pièges, et j'avais honoré mon écaille par leur sang. Non que j'appréciais des scènes de boucherie, mais en temps de guerre... Je tachais de briller. Et quoi de plus savoureux que de concevoir des stratégies pour voir l'ennemi béat plonger dedans à pieds joints ?
Sitôt rentré au navire, j'avais reçu une visite inattendue. Je l'avais suivie jusqu'à la cabine du capitaine... Où je m'assis sur le fauteuil, tout sourire, avant de saisir la fameuse bouteille non désirée.

Tant que je picolerais pour toi, tout ira bien, Cap'tain.

Et tout sourire, je joignis le geste à la parole en savourant une bonne dose de rhum. Nimue semblait déprimée, ce qui intérieurement commençait à m'inquiétait. Mais je lui opposais mon éternel visage narquois et taquin pour éviter d'ajouter du tourment à son humeur.

Allons... Où est ma féroce amie ? La rouquine furieuse qui menait les abordages, le rire aux bords des lèvres ? Cela ne te ressemble pas de broyer du noir de la sorte. Tu vas être mère ! Et tant que je serais là, à tes cotés, tu n'auras pas tout perdu. Un diable sur ton épaule, et un polichinelle dans le tiroir... Que demander de plus ?

La guerre était violente, impitoyable et Atlantis mettrait des années à s'en remettre... L'humeur n'était donc pas à la fête, mais il était hors de question de s'enfoncer dans la morosité. Les rumeurs faisant étal de la disparition d'Aoden venaient de me parvenir, et rien que cela suffisait à me donner le sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-bleu1800/1800[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-rouge1350/1350[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]   [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] EmptyVen 12 Juin - 17:28
Demain, la mort






« J’espère donc que tu me feras honneur et que tu as vraiment une belle descente ! Au moins à la hauteur de celle qui fut ta Capt’ain ! »

Un sourire ourla ses lèvres. Un vrai sourire, pas un de ceux qu’elle donnait pour faire illusion. Pour donner le change. Jouer sur les apparences, elle savait faire cette flamboyante capitaine ! Surtout après s’être tant cachée derrière un masque. Bien souvent elle se faisait la réflexion qu’il était toujours là. Qu’elle ne le quittait jamais vraiment. Sauf auprès d’un seul homme qui avait su gratter sa surface, élimer ses convictions, être un reflet et un appui solide tout à la fois. Mais Childéric représentait beaucoup plus que cela à ses yeux. Et il lui manquait terriblement.
Nimuë ne l’avait pas revu depuis si longtemps. Savoir qu’ils ne se reverraient pas avant… des mois, des années ? Lui serrait le cœur. Un mal nécessaire. Elle s’était résolue à un tel sacrifice. Pour lui. Pour eux. Sa gorge se noue, elle refoule ses larmes derrière un rictus amusé.

« Du rhum ? » Sauf qu’elle était terrassée par des nausées. « J’en suis réduite à boire des tisanes. C’est à peu près la seule chose que je ne dégueule pas. »

Sa main frotte son ventre puis son dos endolori. L’expérience n’est pas très agréable mais, cela la rassure. Elle le sait , accroché en son sein. La jeune femme resonge à Asclépios et ses mots qu’elle a gravés dans son esprit telle une litanie qui l’apaise et lui donne la force de se redresser. Une lumière dans l’obscurité. La Vie face à la Mort. Porteuse de Vie, c’est ce qu’elle incarne aux yeux du Lion d’Or.

« Je suis venue tromper mon ennui et ma fatigue auprès de mon Second préféré ! Old John fait la gueule ? C’est étonnant qu’il ne soit pas venu nous proposer ses biscuits immondes… »

La Sirène Maléfique poussa un long soupir en se laissant aller contre le dossier de son siège.

« Tu as appris pour Aoden ? »

Divers noms d’oiseaux commencèrent à germer dans l’esprit de la rousse. Seulement, elle n’avait pas la force de s’énerver. Ni de chercher à comprendre. Mort ou disparu, cela ne faisait pas vraiment de différence. Il était un homme de politique. Soit il était tombé sur plus fort que lui, soit il préparait un sale coup… Dans les deux cas, ça ne changerait rien à ses projets. Dommage, une partie d’elle aurait désiré lui foutre une main dans sa gueule.

« Et toi ? J’espère que tu as tout un tas d’histoires pour me distraire… je m’ennuie ! »





[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-bleu1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-rouge900/900[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]   [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] EmptyDim 14 Juin - 10:00
Comme au bon vieux temps









A l'évocation des abominables pâtisseries de Old John, une grimace de pur dégoût se dessine sur mes lippes. Même le Diable ne mérite pas un tel tourment...

Pourquoi crois-tu que je me suis faufilé jusqu'ici discrètement ?! Plutôt mourir de la lèpre que de boucher encore un de ces étrons qu'il appelle gâteau...

Pire que le mal de mer ! L'horreur sur terre !
Je me dirigeais alors vers un buffet duquel je sortis quelques feuilles de menthe. J'allumais alors un petit feu dans ma main, et y déposais une tasse dans laquelle je balançais de quoi proposer une... tisane à ma capitaine.

Bon sang... Si on m'avait dit un jour que je te proposerais de l'eau mentholée... Encore un peu, et tu vas m'annoncer finir tes jours dans une bergerie, entourée de mioches braillards.

Et un rire léger s'échappa, alors que je posais devant elle le breuvage au goût douteux pour un digne amateur de rhum. Une hilarité vite douchée par l'évocation d'un nom tant haï.

Mouais... On parle de disparition. Mais bon, je suppose que tu crois autant que moi. Le chiendent ne disparaît pas aussi vite. Mais tout de même, je me demande pourquoi cette mise en scène. Si c'est est une. Un évènement a dû le pousser à se faire discret. Ouvrons l'oeil, sans nous laisser endormir par la fable de sa mort supposée. Tant qu'on a pas vu le corps...

Malgré ses innombrables défauts, Aoden était un individu d'une intelligence retorse. Or de question donc de se laisser abuser si facilement par de vagues rumeurs. Et puis... L'envie de lui enfoncer moi même une dague dans la gorge suffisait à justifier mon scepticisme.
Mais les propos suivants de Nimue me ramenèrent à une réalité plus pressante. Je posais alors un œil mystérieux sur ma capitaine désœuvrée.

Tu t'ennuies ?! Nous sommes en pleine guerre, et tu t'ennuies ?... Elle est bien bonne. Allons, tu devrais plutôt profiter de ces moments de paix, avant qu'un gosse rose et grassouillet t'empêche de dormir pour les années à venir. Je veux bien te bercer avec mes histoires de boucheries, mais bon... Tu connais la chanson. Qui dit guerre, dit carnage, mort, combat acharné mais heureusement, je veille à ne pas souiller mon corps idéal avec de vilaines cicatrices.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-bleu1800/1800[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-rouge1350/1350[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]   [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] EmptyDim 14 Juin - 11:32
Demain, la mort






Le voir prendre un air dégoûté avait au moins le mérite de faire sourire la capitaine de la Rose Sanglante. Elle n’avait jamais bien su, malgré toutes ces années, si Old John faisait en sorte de cuisiner ces horreurs par malice ou bien parce qu’il était convaincu de ses bienfaits ? Elle partagea l’hilarité de son beau Diable. Comme ces moments de complicités lui avaient manqué. Son cœur se serra : jamais plus, elle ne pourrait être ici, avec lui, ou bien ailleurs.
On sait ce que l’on quitte, jamais ce que l’on trouve. La phrase de Childéric lui revint en mémoire avec une force telle qu’elle en resta pantoise. S’en rendant compte, elle mima la surprise et la contrariété lorsqu’Endymion lui présenta une tasse fumante. L’odeur ne l’écœura pas et Nimuë finit par lui sourire.

« Ça y est les poules ont des dents ! » fit-elle en riant de bon cœur. Un vrai rire sous le couvert d’une pensée qui l’avait glacée sur l’instant. Oh, il ne pensait pas être si proche de la vérité en parlant de bergerie et de mômes. N’avait-elle pas caressé avec le Lion d’Or, l’idée de se retirer sur l’île de Salamine ? De s’entourer de chèvres, de nommer un bouc Bélisaire ou blasphémer en se risquant à le faire avec le nom des Dieux ? « Plutôt être foudroyée ! Je compte bien mourir en mer, les armes à la main ! »

Clama la jeune rousse en brandissant son poing et l’abattant ensuite sur son bureau en bois. Sa boisson trembla dans son récipient et le reste de la conversation l’obligea à plus de sérieux. Ses lèvres se pincèrent. Cette fois elle ne chercha pas à cacher son irritation.

« Si je le retrouve ce connard, crois-moi que cette fois je ne me contenterai pas d’un coup de poing dans la gueule. Mais oui, je n’y crois pas un seul instant. Je ne comprends pas… »
Une lueur de tristesse s’alluma dans ses prunelles. Elle se surprit à penser à son père de cette façon, de… s’inquiéter ? Son ego finit par reprendre le dessus et elle but son breuvage. « Pas de corps, pas de preuve… ou pas de corps… le doute est permis. »

Sans le vouloir, Endy venait de lui faire penser à un détail. Elle releva son regard vers lui. « Tu ne sais pas s'il a pas eu de soucis avec l’une des Grandes Familles par hasard ? Je sais que les O’Bannon ne sont pas en odeur de Sainteté, mais quand même… c’est d’Aoden qu’on parle… Je l’imagine mal s’être fait avoir. Gardons l’œil ouvert. »

Plus tard, peut-être, aura-t-elle l’occasion d’avoir le fin mot de cette histoire ?

« Ce serait bien dommage ! Mais… ne serais-tu pas heureux de laisser ce « corps idéal » être choyé par les mains de ta belle Calista ? »

Nimuë O’Bannon lui fit un clin d’œil.

« Mais tu as raison, c’est pour souffler un peu que je t’ai fait appeler. Je suis juste fatiguée et j’avais besoin de mon Second pour me distraire ! »


Dire que j’avais songé à faire de lui et Calista le parrain et la marraine de Jack…





[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-bleu1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-rouge900/900[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]   [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] EmptyLun 15 Juin - 20:44
Distraction







Te distraire ?... Je doute que ton matou doré apprécie les idées qui me viennent quand tu me fais une telle demande...

Et je lui adresse un sourire dont j’ai le secret. L'entendre rire est si plaisant. Je me saisis alors de la rapière que j'ai posé dans un recoin sombre, et lui jette avec adresse.

Tu es en mer et les armes à la main ! Dois-je t'achever pour te tirer de ton ennui, ma belle capitaine ?

Je me ressers aussitôt une bonne lampée de rhum, manière de la narguer un brin.? Diable provocateur.
Je pose mes bottes sur le bureau, prenant pleinement mes aises et je la dévisage, l'air de rien. Elle ne va pas bien. Pourquoi ? La grossesse joue-t-elle sur ses humeurs ? Je n'ose croire que la disparition d'Aoden est la cause de ce qu'elle tente de me cacher.

Les Grandes familles sont toujours à couteau tiré... Ce n'est pas à toi que je vais l'apprendre. Mais je sais que Cinead n'est pas tranquille depuis quelques temps. Atlantis s'agite... Et la disparition de ton père tombe vraiment trop bien. Rien ne colle. Il ne serait pas étonnant que de grandes manœuvres se déroulent dans l'ombre pour se débarrasser enfin des O'Bannon... Mais je suis trop proche de toi. Je suis donc tenu à l'écart de ces manigances et de leurs auteurs.

D'où aussi mon placement en première ligne du front. Cela me laissait bien trop peu de temps pour écouter les murmures du fond des mers et de la politique. Ou pour m'adonner à d'autres savoureux plaisirs avec ma tendre Calista.

Ne m'en parle pas. Ma femme me manque tellement, que je suis obligé de me rabattre sur les mousses. Plus maladroit, tu meurs. Aucune finesse. Et toi alors ? Ton brave Childéric, que devient-il ? Tu arrives à avoir de ses nouvelles ? Parles moi de lui ! Laisse-moi deviner... Un preux chevalier, honnête, loyal, fort et brave ! Ennuyeux comme un pape, je suis sûr... Bien propre sur lui.

Et je me relève pour prendre une expression la plus innocente et niaise possible, avant qu'un fou rire ne vienne m'obliger à retaper dans la bouteille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-bleu1800/1800[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-rouge1350/1350[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]   [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] EmptyMar 16 Juin - 18:47
Demain, la mort






« Et je doute que ta femme apprécie aussi… » lança Nimuë tout en rattrapant la rapière. Serait-ce un défi ? Les yeux pers de la Capitaine de la Rose Sanglante s’enflammèrent à cette idée. « Pas besoin ! Surtout pas en me défiant de la sorte, cher Second ! »

Elle se redressa donc, tirant au clair la lame de Celtos. Mais elle s’arrêta net en songeant que elle aussi, elle allait devoir l’abandonner. Pourtant cette arme représentait beaucoup, pour la Flamboyante. Des souvenirs partagés avec Cinead. Elle aurait aimé discuter une dernière fois avec lui. Voyant son Diable l’observer avec intensité, Nimuë se reprit, s’asseyant sur le rebord du bureau après avoir repoussé les bottes d’Endymion. Délaissé Celtos. Un peu de tenue, allons ! Clamait son sourire mutin. Sauf que le sérieux était de mise et la réponse libérée par le Général du Dragon des Mers la conforta dans ses idées. Elle ne croyait vraiment pas à la prétendue disparition d’Aoden, alors sa mort !
Bras croisés sous la poitrine, elle réfléchissait. La situation d’Atlantis était… particulière. L’atmosphère lourde qui régnait dans la cité, elle fut heureuse de la quitter. Bien qu’elle allait devoir y retourner demain...

« Tu as probablement raison. » fit-elle laconique.

La Sirène Maléfique se pencha alors vers l’homme devant elle, un brin de malice dans ses prunelles. Quel impertinent, elle l’avait toujours aimé pour ça ! La belle se leva en même temps que lui pour lui chiper la bouteille et faire mine de la porter à ses lèvres.

« Tu m’ennuies tellement que j’en suis réduite à me saouler ! Dans mon état ! Tu n’as pas honte ? »

Par jeu, elle garde le rhum pour elle. Qu’il tente de lui subtiliser la bouteille et Nimuë se ferait un plaisir de la mettre hors de portée, quitte à se batailler un peu. Goguenarde, la fille d’Aoden attrapa Endy par le col et l’approcha d’elle.

« Ne serais-tu pas un peu jaloux ? Un tout petit peu ? »
Son rictus s’accentua. « Moi ? Je ne me rabats pas sur les mousses. J’ai plus de fierté que ça… » gloussa-t-elle en se moquant gentiment de lui. Puis, le relâchant : « Aucunes, hélas. Nous sommes des soldats après tout ! Mais je n’en suis pas trop attristée, je savais dans quoi je m’embarquais ! »

À son souvenir, elle se perdit un instant, resongea à quelques moments passés avec lui. C’était drôle qu’elle n’ait jamais pris la peine de parler de lui à cœur ouvert à qui que ce soit. Mais c’était pour le mieux, elle tenait à son jardin secret. Peut-être qu’un jour il découvrira par lui-même quel genre d’homme était Childéric.

« Tu auras l’occasion de le rencontrer un jour ! »





[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-bleu1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-rouge900/900[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]   [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] EmptyMar 16 Juin - 21:09
Bas les masques







Moi, avoir honte ?... Ton humour ne me lassera jamais !

Et j'explosais d'un rire mauvais, tant cette perspective était cocasse. Elle me saisit par le col, me défia, avant de me libérer de sa poigne de fer.
Le regard énigmatique, un sourire trop honnête pour être crédible aux lèvres, je relâchais un profond soupir avant de... Bondir par dessus la table pour tenter de m'emparer de la dive bouteille !
D'une roulade, je fus sur le sol, aussi adroit qu'un acrobate. La bataille dura quelques instants, avant que le malheureux trésor ne heurte le sol, répandant son contenu au sol, pour mon plus grand effroi. Heureusement, une sœur jumelle fusa rapidement de ma réserve personnelle.

La fierté, peuh ! Cela ne va pas réchauffer ton lit ! Eh non, je ne suis pas jaloux... Te reluquer pendant que tu prends tes innombrables bains suffit à nourrir mon imagination. Et la lignée O'Bannon est bien assez dépravée comme ça...

Inutile d'y ajouter de la consanguinité. Et puis... Je m'étais fixé une règle d'or. Ne coucher qu'avec des visiteurs de ma couche, et jamais avec un potentiel résident de mon coeur, où seule Calista possédait un bail ad vitam eternam.
Pour le coup, je bondis pour m'affaler sur le lit, disposé dans un recoin de la pièce.

Je m'en réjouis d'avance... Un chevalier d'or... Je me ferais un plaisir de le saouler, en lui racontant quelques anecdotes te concernant...

Et malicieux, je laissais le silence achever ma phrase. Après quelques instants de complicité muette, je me redressais pour plonger un regard inquisiteur dans celui de ma belle capitaine.

Trêve de finasseries. Tu crois que ton masque peut encore me cacher des choses, après tant d'années ? Allons, mon ermite à la chevelure flamboyante... Qu'est ce qui te tracasse vraiment ? A peine rentrée dans la pièce que j'ai perçu ton mal-être. Ta grossesses t'angoisse donc tant ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-bleu1800/1800[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-rouge1350/1350[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]   [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] EmptyVen 19 Juin - 15:34
Demain, la mort






Nimuë l’accompagna dans son hilarité. Ce beau Diable allait lui manquer. Cette idée faucha son cœur d’une pointe d’amertume. Un poison avec lequel elle allait devoir concilier. Mais la jeune femme n’en était pas à son coup d’essai et sa nature l’aiderait à surmonter ce poids odieux. Les chats ne font pas des chats, pensa-t-elle en son for intérieur et une partie d’elle vint à regretter de ne pas avoir pu mettre ses différends de côté ; son père, aussi détestable pouvait-il être, était sa famille. Et le sang s’exprimait, d’une manière ou d’une autre.
Montrer son trouble, l’utiliser à bon escient pour construire une histoire crédible pour que personne, plus jamais, ne puisse en évoquer d’autres, c’était précisément ce que la jeune femme voulait faire. Le doute ne serait pas permis. Il fallait pour cela toucher les oreilles les plus proches. Qu’une bouche puisse balayer tous les soupçons. Et qui était mieux placé que lui, Endymion, son Second ? L’une des personnes avec qui elle était le plus proche.
Non, elle ne pouvait pas se résoudre à lui dire que demain, elle allait mourir et qu’ils ne se reverraient plus jamais. La mine de la jeune femme se fit plus ombrageuse. Ce fut une véritable peine qui se déploya sur son joli minois tandis que ses mains se posèrent sur son ventre.

« J’ai peur. » fit-elle après un temps bien long. « Ce n’est pas pour ma vie que je crains, tu te doutes. Et tu me comprends, j’en suis sûre. Je me sens affaiblie. Heureuse de devenir une mère, mais tu sais, je me demande si ce n’était pas une erreur de ne pas en avoir fait un secret. »

Son regard se fait dur.

« Mais je suis prête à me battre pour lui. » Une pause. « Aoden s’est barré comme la première fois, me laissant seule à Atlantis, en proie à la politique. Je sais que Cinead œuvre pour le bien de la cité et je lui fais confiance. Et puis, tu es là toi aussi. J’ose croire que tu couvriras les arrières de ta Capitaine adorée, hm ? »

La jeune femme sembla se détendre, comme si avoir confié ses craintes faisait prendre un sens nouveau à celles-ci.

« Ton Ermite n’est pas vraiment seul, et c’est bien ce qui me fait tenir. Reste que je suis épuisée. Tu n’aurais pas encore un remède de grand-mère pour ça ? »

Elle lui lança une œillade sarcastique.

« Tes cartes ne pourraient-elles pas nous apprendre quelque chose d’intéressant, plutôt que… comment tu disais déjà ? Faire des finasseries ? »




[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-bleu1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-rouge900/900[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]   [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] EmptyVen 19 Juin - 20:36
La prophétie








Elle avait ... peur ?
Je m'en doutais, certes, mais de là à l'énoncer clairement... C'est que la situation devait être tendue. Ma vaillante capitaine n'était pas du genre à se laisser aller de la sorte. Mais comment la blâmer ? Si par un rire du destin, je devais un jour endosser le rôle d'un père, ne serais-je pas dans un état similaire ?
Nimue avait besoin d'assurer ses arrières. De se rassurer en cherchant des alliés fiables. Pour le Diable que j'étais, c'était presque risible d'ironie. Et pourtant... Oui. Elle et moi avions fait tant de chemin deuis nos débuts ! La confiance, et même l'affection s'était noué entre nous.

Sans toi, la vie serait tellement fade... Bien sur, que tu peux compter sur moi. Je suis manipulateur, veule, dépravé et désinvolte. Mais n'es-tu pas ma victime favorite ?

Et je ne pus m'empêcher de la dévisager d'un regard tendre. Notre relation était assurément complexe, depuis toujours. Et ironiquement, un sang commun nous unissait, ce qui ne faisait que renforcer un lien invisible mais si fort. Je ne lui avouerais jamais, mais Nimue restait une sorte de modèle à mes yeux. Un objectif à dépasser. Sans pour autant que je ne profite d'une éventuelle chute.

Bien sur que si ! Rien ne vaut un bon bain chaud pour repousser la fatigue ! Ce n'est quand même pas à toi que je vais l'apprendre. Le rhum aide aussi, mais dans ton état...

Nouvelle taquinerie, suivie d'un clin d'oeil moqueur.
Je bondis aussitôt de ma couche pour jeter 22 cartes dans l'espace entre nous. Fées d'un magnifique ballet, mes invocations entamèrent leur danse avant qu'une poignée ne viennent se révéler à nos yeux. Mais à ma grande surprise, au lieu de s'ébattre avec lenteur, les désignées se mirent à voler à une vitesse folle, presque incontrôlable, avant de se planter dans le parquet, face à Nimue.
Ouverte par l'effet de mon cosmos, je sentis la porte du monde des esprits emplir l'atmosphère d'une aura anormalement pesante. Et toute trace de sourire disparut de mon visage.
Au centre, l'ermite se tenait couché. A sa droite la force le reliait aux amoureux dont la surface semblait écornée. Comme brûlée. De l'autre coté, le jugement et le diable se superposaient, ouvrant la voie à la Mort et à la tempérance. Et alors que je croyais le tirage révélé, la carte du Monde fusa pour recouvrir un ermite ainsi caché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-bleu1800/1800[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-rouge1350/1350[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]   [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] EmptySam 20 Juin - 10:45
Demain, la mort






Sous son regard attendri, Nimuë O’Bannon sentit son cœur se fissurer davantage. Ils avaient toujours eu de drôles de rapports oscillants. Un peu à l’image d’un navire pris dans une tempête. Cette image leur correspondait bien. En un sens, leurs jeux, leurs manigances, tout cela étaient autant de preuves -tordues- de leur affection l’un envers l’autre. Une rivalité ? Nimuë l’avait longtemps soupçonné avant de comprendre qu’il s’agissait d’autre chose. Et elle s’y était accommodée, à ce rôle-ci. Une pointe de fierté traversa son regard.
Il allait lui manquer, terriblement.
Riant à sa nouvelle pique, la jeune femme alla s’asseoir sur le lit pour observer le petit tour de son beau Diable. Le but de cette manœuvre, elle allait le garder pour elle. Seulement, une partie d’elle était curieuse de savoir ce que les augures d’Endymion allaient révéler.

Aussi, lorsque la danse des cartes se fit tout à coup frénétique, se plantant à ses pieds comme autant de lames, la jeune femme se raidit. Retenant son souffle, Nimuë, qui n’y entendait rien, observa la mine de son Second.
Un frisson la parcourut. Ce qu’il lisait était déplaisant. Lentement, la Générale se redressa pour contourner le tirage obscur et rejoindre Endymion, plongé dans sa lecture. Sa voix était presque inaudible lorsqu’elle lui dit :

« Explique-moi… »

Elle savait qu’elle incarnait l’Ermite, pour le reste, elle n’était pas capable de lire et d’interpréter. Pâle comme la mort, Nimuë O’Bannon chercha la main du jeune homme, tenta un trait d’humour.

« Finalement je pense que j’aurais préféré un bain ! »

Son sourire qu’elle essaya de lui faire était bien terne. La peur était bien présente.





[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-bleu1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-rouge900/900[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]   [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] EmptyMar 23 Juin - 22:12
Promesse








Interdit, j'observais le tirage, la bouche étrangement sèche.
Cela faisait bien longtemps que les cartes ne m'avaient pas offert un message aussi... Nébuleux et profond. Une catastrophe à venir ? Un danger ? Inutile de paniquer.
Les doigts tremblant de Nimue vinrent à la rencontre des miens, et sans dévier mon observation du message divinatoire, je portais sa main à mes lèvres pour y déposer un baiser rassurant.
Il me fallut de longues minutes avant de m'autoriser à révéler mon interprétation.

Tu es au centre du jeu, Cap'tain... Le poids du monde va s'écrouler sur tes frêles épaules... Un choix terrible, lourd de conséquence et qui menace de t'engloutir. Le destin t'éloigne de ton lion, mais la force de vos sentiments forment un lien puissant... Qui peut encore résister, même si le danger de le perdre est bien présent... Dans les flammes. De la passion ? De la trahison ? De la guerre, peut être ?

Je finis alors par poser un étrange regard sur elle. Un mélange d'appréhension, de brève méfiance, puis de complicité inquiète.

Malheureusement pour toi, ton beau diable semble au cœur de l'un de tes chemins. De mon jugement dépendra une nouvelle voie de flots plus apaisés... Ou la Mort. La tienne, la mienne, ou celle d'un autre, je l'ignore.

Pour le coup, le message m'avait perturber moi même. Quelque soit les choix de Nimue, comment imaginer lui en vouloir au point d'engendrer le trépas ?! Notre relation pouvait être ombrageuse, elle savait me mentir, et j'adorais la manipuler mais... Ce petit jeu pervers qui nous unissait avait aussi des limites strictes. L'amusement ne devait jamais engendrer une réelle menace entre nous.
Je m'approchais alors de ma capitaine tant aimée, pour lui saisir le menton entre mes doigts graciles.

Les cartes peuvent révéler ce qu'elles veulent, jamais je ne chercherais à te nuire sérieusement. Tu le sais n'est-ce pas ? Je m'ennuierais trop sans toi... Nous avons le chic pour pimenter la vie de l'autre. Et tu auras toujours besoin de ton beau diable pour t'emmener picoler de temps en temps, loin de ton lion bien comme il faut et de vos futurs rejetons.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-bleu1800/1800[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-rouge1350/1350[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]   [Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] EmptyMer 1 Juil - 14:57
Demain, la mort






Il expliqua l’augure, ce que les cartes lui révélèrent. Il était l’interprète et l’entendre exposer son futur de cette façon lui arracha un frisson. Elle l’avait cherché. Par curiosité, une curiosité morbide, Nimuë avait voulu savoir ce que les dons de son beau Diable allaient chanter. À présent, elle regrettait. Son plan devenait certes plus solide, plus tangible, mais tromper son ami de cette manière… cela lui pesait trop. Le poids de la culpabilité n’avait jamais été aussi grand qu’en cet instant. Pourtant, elle n’avait pas le droit de faire marche arrière. Garder le cap, quitte à s’y perdre soi-même, la Capitaine le devait. Quitte à marcher sur un champ de ruine. Ces choix allaient faire s’écrouler quelques mondes, dont le sien. Elle espérait pouvoir reconstruire son royaume. Elle le devait.
Elle le devait.
Ses sentiments pour le Lion ne sauraient être altérés. Leurs Liens étaient plus puissants que tout, une lumière dans l’obscurité dans laquelle elle évoluait, plus que jamais. Or, la jeune rousse se retrouvait à un carrefour. Main serrée dans celle d’Endymion, elle en affirma la poigne malgré elle, voyant dans son esprit, se former une image qui lui fit du mal. Et où elle devait l’abandonner derrière elle, empruntant une des voies qu’elle avait choisies. Ses prunelles exprimaient une peur indicible, portée par une promesse qui l’ébranla. Oui, il existait ce jeu sordide entre eux, un jeu malsain, mais qui cachait tout autre chose.
Ils s’aimaient.
À leur façon et Nimuë le croyait quand il lui assura qu’il ne cherchera jamais à la nuire vraiment. Pas au point de la détruire. Elle y vit un espoir, un faible éclat qu’elle n’oubliera pas. Elle s’y accrocherait. Ce n’étaient pas des adieux, mais un au revoir.

« Je le sais oui. » son ton était à la fois grave et sérieux. « J’aurais toujours besoin de toi, surtout pour me défouler ! » Tu me manqueras tant, Endy. « Promets-moi de ne pas oublier cette promesse, tu es un compagnon de boisson très agréable et avec Childéric, vous avez l’avantage de pas trop être à la traîne par rapport à moi. Mais vous avez encore des efforts à faire pour tenir aussi bien le rhum que moi ! » Tu boiras à ma mémoire. « Et je suis sûre qu’avec Cali, vous serez de merveilleux parrain et marraine pour lasrach. » Tu dois me laisser partir.

Entre ses doigts, le visage de la jeune femme se para d’un magnifique sourire enjôleur. Où se glisse l’angoisse de l’agonie. Alors elle se rapprocha et alla enrouler ses bras autour du cou de son Second.

Leur Lien survivra.





[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion] Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
 
[Fin Septembre 550] Demain, la mort. [PV Endymion]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: