Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Août 2020)
 
Partagez
 

 [Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) G-bleu0/0[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) G-rouge0/0[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) G-jaune0/0[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) V-jaune  (0/0)
Message [Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena)   [Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) EmptyMar 9 Juin - 21:11
Le voyage se passe tranquillement, nous sommes arrivés en Francie et je sens que les choses sérieuses ne vont pas tarder à arriver. En attendant il faut que j’essaie de nouer un peu des liens. Avec Célestia c’est facile on se connaît depuis quelques temps maintenant, mais les deux autres restent un mystère pour moi. Un peu préoccupée, je n’ai pas chercher à apprendre à les connaître plus que cela. Tout s’était cantonné à des platitudes, politesses ou échanges de banalités. De leur côté, ils sont plutôt taciturnes aussi, surtout l’homme et j’avoue que ça m’intimide un peu. C’est comme s’il y avait des barrières invisibles autour d’eux, qu’ils se protégeaient du monde extérieur ou gardaient farouchement leur jardin secret.

Mais voilà je suis curieuse, et après avoir passé quelques jours en leur compagnie, je m’engaillardis et vais faire le premier pas. De toute façon si ce n’est pas moi, je sens que ce sera elle, qu’elle aussi est curieuse et peut être sommes nous deux à ne pas avoir osé, peut être ai-je eu l’air trop renfermée dans mes pensées moi aussi. J’en ai plein il faut le reconnaître. Je me demande comment s’en sort Kyrios, s’il a réussi dans sa mission de trouver d’autres Oracles et si Marcus l’a trouvé. De temps en temps je ferme les yeux et je repense à tous les artistes que j’ai croisé, certains étaient mes amis, certains je les ai croisés dans la Tour. Je me demande s’ils vont bien, si Andrea et son fils vont bien.

Je tire mon cheval par la bride alors que je marche à côté de lui. Je suis descendue lorsque nous sommes arrivés et qu’il a été décidé d’y faire une halte pour se reposer. Ce n’est pas bien grand, mais je repère une auberge qui a l’air correcte. Une idée me vient et je me rapproche de Rowena.

- Hey ! Ça te dirait d’aller boire quelque chose pour nous réchauffer à l’intérieur ? C’est moi qui paye.

Parce que ça lui faisait plaisir et que ce serait une bonne occasion de papoter entre filles.


[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
RowenaRowenaArmure :
Cygne d'Euros (Est et Automne)

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) G-bleu200/200[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) V-bleu  (200/200)
CP:
[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) G-rouge160/160[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) V-rouge  (160/160)
CC:
[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) G-jaune305/305[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) V-jaune  (305/305)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena)   [Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) EmptyVen 19 Juin - 14:43
C’est un long voyage qu’ils ont entamé vers la Francie. Et lorsqu’enfin les frontières du territoire sont franchies, c’est comme un poids qui semble se lever des épaules. Non pas que les terres séculaires des Oracles n’apportaient plus le moindre réconfort, mais sa prise par les Saints rendait la zone des plus dangereuses pour eux. Pas que la Francie soit elle même dénuée de danger, mais c’était différent. Leur mission avait véritablement commencée et les pensées de Rowena se tournaient vers l’avenir. Elle espérait sincèrement ne pas connaître dans les jours prochains une nouvelle crise, une vision qui pourrait lui annoncer d’une façon ou d’une autre la mort de l’un de ses compagnons actuels, ou d’un Oracle éparpillé dans le monde. Ils étaient encore faibles, ils devaient se rassembler et se protéger ensemble pour reforger une puissance digne du Soleil. Puis ils finiraient par libérer leur dieu, le divin Apollon. Quelques rêves et objectifs éparses qui comme ça motivaient le Cygne à continuer d’avancer. Sa foi n’avait pas faibli, même si son coeur s’était fatigué à quelques reprises au gré des nouvelles endurées. Mais là, en compagnie des trois autres Oracles, il y avait quelque chose de rassurant dans le bien fondé de leur mission. Une naïve pensée peut-être, mais elle voulait s’y raccrocher.

Faisant halte sur la route, Rowena attendait à côté de sa monture qu’elle avait menée à un abreuvoir pour la laisser reprendre des forces. La capuche de sa cape remontée sur ses cheveux, elle gardait cet air de voyageuse distante et effacée, mais dont la tranquillité semblait pouvoir apaiser les autres. Les bruits de sabots d’un autre cheval et des pas approchant lui firent relever les yeux, pour y découvrir la jeune Oracle Esmelia, nouvellement arrivée dans leurs rangs. Elle lui lança un sourire de bienvenue, regrettant à cette pensée de n’avoir jamais lancé avec elle de véritable discussion. Elle ne nierait pas être curieuse de la jeune femme, de désirer en savoir plus sur elle, mais Rowena avait prit la malheureuse habitude de ne pas trop s’imposer. Elle fut heureuse de voir que la Patronne de la Peinture avait franchi la distance pour oser lui parler. Aussi, sans hésitation, quoiqu’avec une légère surprise dans les yeux, le Cygne répondit favorablement à l’invitation. Elle note l’immédiate familiarité avec laquelle Esmelia s’adresse à elle et ne s’en offusque pas :

« Ca sera avec grand plaisir. Je te suis. » Dit-elle calmement mais avec un ton plus enjoué qu’elle n’usait habituellement. Il fallait dire aussi que la perspective de boire quelque chose de chaud n’était pas pour lui déplaire. Quitter le temps méditerranéen de l’Italie pour le coeur des terres en Francia se ressentait assez vivement, surtout au coeur de l’hiver. Elle releva un peu plus sa cape doublée de fourrure sur ses épaules et s’avança à la suite de la jeune Oracle : « Alors, comment sens-tu ces premiers temps parmi nous, pas trop perdue je l’espère ? » S’enquit-elle en espérant qu’un autre de ses compagnons avait pu communiquer avec elle sur nombre de sujets qui les concernaient. Elle supposait que Célestia l’aurait fait, elle qui connaissait visiblement l’Oracle d’Iris, mais elle ne put s’empêcher de demander plus de précisions : « Tu connaissais Célestia d’avant si je ne me trompe pas ? » Sur ces mots, elles approchaient de l’auberge où elles pourraient se réfugier au chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t891-rowena-le-paon-de-ceci
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) G-bleu0/0[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) G-rouge0/0[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) G-jaune0/0[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena)   [Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) EmptyLun 22 Juin - 10:21
Mon invitation est acceptée. En aurai-je douté ? La perspective de pouvoir se poser au chaud et à l'abri du vent en compagnie d'un lait chaud ou d'une eau chaude infusée ou pas selon les goûts devait quand même avoir un certain poids dans la balance. Je lui souris alors et nous prenons la direction de l'auberge. Je réfléchis à sa première question et le temps qu'une réponse se forme dans mon esprit, une seconde est posée à laquelle je réponds « Oui. » Je n'ai pas le temps de m'épancher en plus de précisions, la taverne étant juste à côté.

- Je te raconterai quand on sera installées.

D'abord, je me rends au comptoir. Je salue poliment le tenancier et passe ma commande. Il fait plus sombre qu'à l'extérieur et il ne semble pas y avoir grand monde à cette heure ce qui me convient très bien. Il aurait été difficile de discuter posément au milieu d'un brouhaha ambiant. L'endroit est assez propre, seul le sol en proie aux allées et venues comportait quelques traces de pas fraîches et des saletés ici où là. Rien d'anormal, on ne peut pas passer le balai après chaque client…

- Je prendrais un lait chaud au miel s'il vous plait. Vous en avez à la lavande ?

J'ai des yeux de gourmande, montée sur la pointe des pieds, je regarde un peu partout les réserves de l'aubergiste à la recherche de mon miel préféré. Je note quelques bouteilles de vin et d'alcool plus fort comme du rhum ou du whisky. Il opine à ma question et m'indique que si ça m'intéresse, dans l'épicerie du quartier ils en vendent dans des pots. Je ne manque pas de noter l'information avant de me tourner vers ma compagne de voyage. Dès qu'elle a passé sa propre commande, je paye pour nous deux comme promis puis l’entraîne vers le fond de la salle. Non loin de la cheminée, il y a une table libre, elle sera parfaite pour qu'on s'y repose. Afin de ne pas attraper froid en sortant, je retire ma cape et la dépose sur mon dossier avant de m'installer. Je la regarde et lui souris avec douceur.

- Donc… Oui je la connais depuis quelques années maintenant. Lorsque j'ai été embauchée comme peintre à la Tour, j'aimais vadrouiller pour trouver l'inspiration dans l'architecture, les gens ou les jardins. C'est dans ces derniers que je l'ai rencontrée d'ailleurs. Elle m'a appris à jardiner, à faire pousser des plantes et nous avons passé quelques moments à danser ou chanter. C'était le bon temps...

Une époque où la quiétude régnait, où aucun souci ne venait perturber nos pensées et où l'on était heureuses. Du moins, moi je l'étais. J'avais le meilleur poste que l'on puisse rêver d'avoir, du matériel de première qualité, des travaux très intéressants… Je n'avais rien à demander de plus, rien jusqu'à ce que tout s'effondre.

- Pour répondre à ton autre question, au début c'était un peu tendu, bizarre, personne ne parlait, comme si nous étions ensemble sans vraiment l'être, enfermés dans nos propres bulles. J'imagine que nous avons chacun nos propres préoccupations. Mais depuis que nous sommes en Francie, ça va mieux. J'ai pu discuter avec Célestia et Lykeios m'a expliqué tout ce que je dois savoir sur notre quête. Je ne sais pas si l'on peut dire que j'étais perdue avant cela, parce que je sais où nous allons, je ne savais juste pas vraiment pourquoi.

Je m'enfonce dans ma chaise à l'approche du serveur qui nous apporte ce que nous avons demandé. Dès que ma tasse est posée devant moi, je la couvre de mes mains pour les réchauffer. Mes ongles violacés tendent à redevenir rose peu à peu. Je souris. C'est encore trop chaud pour que je tente de boire sans me brûler la langue mais déjà l'odeur sucrée qui s'en dégage me fait plaisir.

- Et toi, comment tu vis tout cela ?


[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena) R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
 
[Mi-Janvier 553] Mystérieux Cygne (PV Rowena)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Profana Erunt :: Francia-
Sauter vers: