Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-bleu1350/1350[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-rouge900/900[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-jaune1350/1350[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-jaune  (1350/1350)
Message [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana]   [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] EmptyJeu 11 Juin - 16:29
    - Je suis Orphéus Merinita, Légat de Poséidon. Quant à toi, Aimana, de la maison Tangaroa, sache que tu portes dès à présent le titre de Général de Scylla ! Ceci est un titre prestigieux, car les Généraux de Poséidon - Thawiri dans ta culture - sont rares.

Il observait le jeune homme assit sur le sol, prenant acte de son histoire, mémorisant les parties les plus importantes. Il était bavard - c'était le moins que l'on puisse dire - et avait raconté dans le menu détail l'apparition de Scylla sur son corps. Il ne mentait pas et de cela, Orphéus en était sûr. Car il percevait le chant de l'écaille, ressentait le lien entre les deux êtres. Toutefois, contrairement à Calista qui en avait été l'ancienne propriétaire, la mélodie qui s'échappait de son corps était plus bestiale, plus sauvage. Ce qui n'était pas pour lui déplaire à dire vrai. Il y avait chez cet homme une aura particulière. Scylla choisissait. Le Légat observait.

Il fit quelques pas dans sa direction. Les gardes étaient sur le qui-vive, rapport aux événements narrés, et d'un geste de la main il les congédia. Il ne put réprimer un sourire en repensant à sa première rencontre avec un autre guerrier du même style. Sans filtre, candide à sa manière. Alvis. Et ce dernier s'était un jour étonné du peu de précautions prises par le Légat face à un inconnu susceptible de l'attaquer. Il ne craignait pas cet enfant. Tout comme jamais il n'avait craint Alvis. D'un geste de la main, il invitait Aimana à se redresser.
    - Ne reste pas ainsi par terre, et suis-moi je te prie.

Derrière lui, une jeune femme fit son apparition. Si elle ne paraissait pas agressive de prime abord, on percevait clairement qu'elle était sur le qui-vive. Et à sa manière, elle prouvait au jeune homme qu'il n'avait pas réellement le choix que de suivre le Légat. Aurora ne disait rien pour le moment, laissant son frère gérer les affaires courantes comme il le faisait toujours. Ici, elle ne jouait que le rôle de protectrice. Ainsi firent-ils quelques pas pour rejoindre une pièce plus vaste, donnant sur l'extérieur, avec vue sur une partie d'Atlantis. Les piliers étaient visibles.
    - Ce que tu vois ici, c'est Atlantis. Assez impressionnant je présume pour quelqu'un qui vient de nos colonies. Tu vas avoir beaucoup de chose à apprendre, et peu de temps pour le faire, Aimana.

De la main, il désignait l'un des piliers les plus proches de leur position, qui s'élevait dans les cieux. N'en déplaise au jeune homme, Scylla venait de faire peser de grandes responsabilités sur ses épaules.
    - Ceci est l'un des Piliers qui supporte les mers et les océans, un des piliers qui préserve notre belle cité. De par ce rang que tu portes désormais, tu deviens le garant et le protecteur du pilier du Pacifique Sud. Ta mission prioritaire. Tes nouveaux quartiers se trouvent au pied de ce pilier et tu auras donc à charge le secteur concerné.

Aller droit au but sans pour autant le noyer dans les informations.
    - Que sais-tu d'Atlantis ? Que sais-tu de notre histoire ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
AimanaAimanaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-bleu0/0[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-rouge0/0[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-jaune0/0[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana]   [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] EmptyJeu 11 Juin - 16:50
" Légat ... Légat... Ca me dit un truc. Ah. AH ! Par les esprits des coraux, je suis Aimana de la maison Tangarao de la Colonie... Merde, viens de le dire... Vous le savez, je vous suis alors... "

Après avoir observer les gardes avec un regard carnassier, il suivit le Légat. Il en imposait le chef. Soudain, comme une abeille qui passait sur mon champ de vision, il avait la sensation de voir une femme. Elle portait un tapis léger sur le corps... Pourquoi les gens portaient autant sur le dos, un pagne suffisait pas ? Cependant, une phrase de Père lui revint en mémoire, il devait apprendre et respecter les coutumes de cet étrange royaume. Ici, tout était loin de ses îles, tout était si ... triste. Il fit un léger sourire vers la jeune femme, ne sachant pas comment trop se présenter.

Puis, ils entrèrent dans une immense salle. Aimana stoppa. Il fixait le plafond et avait la sensation qu'il pouvait à tout moment s'écrouler sur lui. La mer, les vents de la terre ferme... mais vivre sous de telles roches... Après, Scylla s'était bien réfugiée dans une grotte, c'était certainement une coutume. Il allait devoir s'habituer. Son visage laissa passer une forme de mélancolie. Il s'avança lentement sur le perron de la grande salle afin d'observer la ville qui se dessinait sous ses yeux. Ecarquillant lentement les yeux, sa tête allait de droite à gauche.

" C'est.... grand ! "

Ravalant sa salive, il regarda dans la direction que le Légat lui présentait. Les piliers. Oui. Si une chose lui avait été apprise, c'est que sa famille se devait de toujours protéger le toit de l'Océan des ennemis de la surface. Prenant une longue aspiration, il hurla en se mettant à suivre des pas de danses de son peuple. Ses poings frappaient son torse au rythme de sa danse, une aura azuréenne l'entourant de plus en plus. Ses pieds frappèrent le sol avec un rythme soutenu, la poussière se leva lentement à chaque pas aussi lourd que la pierre. Puis, il se tourna vers ses hôtes après quelques tours sur lui même. Il termina son étrange danse en posant un genou à terre devant le légat.

" Je ne connais rien de votre ville, juste l'enseignement de mon père et de mon grand père, de son grand père avant lui... Ma Famille protège le toit tortue du monde, Thawiri l'a ordonné. Enfin... celui que vous appelez Poséidon. Scylla vous aime. Donc vous aimerai aussi et ferai mon devoir. Mais.... je suis obligé de me taper l'histoire de votre ville ?

Essoufflé, tête baissée vers le marbre froid. Il attendait de savoir s'il allait devoir... lire. Et ça, il aimait pas. On lui avait parler que certains peuples au delà des mers de Thawiri lisait sur des feuilles d'algues. C'était tellement débile quand on pouvait raconter une histoire par le chant et la danse. Il espérait une réponse négative, vraiment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-bleu1350/1350[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-rouge900/900[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-jaune1350/1350[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana]   [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] EmptyJeu 11 Juin - 17:46
"Grand" était un euphémisme. Mais il laissait le jeune homme prendre la mesure des lieux et des informations distillées. Quelle ne fut pas sa surprise alors de voir le rituel de Aimana. Une danse traditionnelle, à n'en point douter, mais qui était sortie de nul part, sans raison aucune, et qui aurait certainement pu surprendre n'importe qui ne connaissait pas ce peuple. Orphéus observait la scène, avec sérieux et appréciait l'honneur qui lui était fait. Aurora quant à elle, souriait sous cape. Elle restait discrète mais avait comme une furieuse envie de dire ce qu'elle pensait. Néanmoins elle s'en garderait bien.

Une fois le genou posé au sol, il reprit la parole. Indiquant ce qu'il connaissait de l'histoire, de ses fonctions, de ses obligations. Orphéus n'oubliait pas que la Maison Tangarao restait une des familles nobles Atlantes. Seulement il vivait au coeur de la colonie plutôt qu'à Atlantis même, comme nombre d'autres familles du même genre. Il n'y avait donc rien d'exceptionnel à ce qu'il en sache autant. Il fut même amusé par la remarque de Scylla, ne pouvant réprimer un bref éclat de rire.
    - Tu n'y es pas obligé du tout. Je sais comme il peut être fastidieux d'apprendre tout ceci. Et puisque tu connais ta mission, je n'ai pas de raison de t'imposer des cours d'histoires. Je connais les traditions de ton peuple, de ta famille. Du moins une partie. Je sais que les écrits n'ont pas leur place chez vous.

En sa qualité de Merinita, il se devait de savoir ce genre de chose. Le Savoir était important pour maintenir la cohésion des différentes familles et un Merinita qui se moquait des traditions ne méritait aucunement de porter ce nom. Moins encore s'il était Légat. Les chants et les danses faisaient partis du folklore local, ainsi que les histories qui se racontaient de générations en générations. En un sens, il trouvait même cette transmission de l'information rafraîchissante, même s'il était plutôt partisan des écrits. Selon lui, le risque de la tradition orale était de perdre des pans entiers d'une civilisation si un malheur arrivait aux anciens. Il se souvenait d'une discussion qu'il avait eu à ce propos un jour... Enrichissante.
    - En plus de cela, tu auras une autre tâche d'importance. Derrière ce temple se trouvent les Geôles d'Atlantis. Dont Scylla est la Gardienne. Si tu le désires, je t'y conduirai. Les guerriers qui protègent les lieux seront sous tes ordres. Et rassure-toi, ils ne réagiront plus comme certains l'ont fait tout à l'heure. Ce que Scylla t'a expliqué est réel : l'ancienne propriétaire a rejoint son frère et elle était ici depuis de nombreuses années. Son départ a laissé des marques.

Mains dans le dos, il étudiait les traits de l'homme. Il authentifiait également le chant très particulier qui se dégageait de lui. Très différent de ceux qu'il percevait d'ordinaire. Il était curieux de constater le choix de Scylla, tout autant curieux de voir qu'elle allait dévoiler un autre visage que celle imposée par Calista. Et en un sens, il était impatient de voir le résultat. Amphitrite était revenue. Les Ecailles avaient toutes chantées en choeur. Et Scylla était visiblement revenue à ce qu'elle était à l'origine.
    - As-tu des questions, Aimana ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
AimanaAimanaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-bleu0/0[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-rouge0/0[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-jaune0/0[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana]   [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] EmptyJeu 11 Juin - 18:16
Se grattant la nuque, il savait pas quoi répondre. Il était heureux de pas se taper des heures d'apprentissage sur la ville, c'était déjà un bon point. Puis... un mot vint. Geôles. Lui ? Garder des prisonniers ? Dans sa colonie, ceux qui faisaient des bêtises étaient astreints à vivre avec les habitants des îles tortues. Ils apprenaient ainsi la modestie. Là, il se doutait que cela ne devait pas être totalement la même chose.

Scylla gardait une grotte quand il l'avait vu. Elle avait la tâche aussi de veiller une autre forme de grotte. Elle semblait pas à l'aise. Il sentit son léger chant à travers son esprit. Opinant lentement de la tête, il se tourna vers la demoiselle à côté. Puis, sa tête fit quelques allers retours avant de s'arrêter sur le Légat.

" Dites... C'est aussi un Général ? Elle assure votre sécurité ? "

Il avait constaté une ressemblance mais bon, tout le monde était pâlot ici et pas très frais. On avait l'impression qu'ils vivaient depuis trop longtemps sous les flots, sans voyager dans le monde. Lui qui avait le teint des îles, respirant les mers transparentes des lagunes de sable blanc, il se demandait s'ils étaient pas malades quelque part. Sa réflexion fit rire Scylla au moins. Il se mit à rire mais... il avait un peu oublié où il se trouvait. Mince. Il prit quelques inspirations afin de reprendre un peu de contenance.

" Pas de souci pour les Geôles mais elles sont pour qui ? Chez nous, si un des nôtres viole la loi, on l'envoie vivre à la surface pour lui apprendre un peu une bonne leçon. Rares qu'après on recommence. Et si la connerie est trop grande, on appelle le grand esprit du grand requin blanc... Après, plus de problème ! Alors voilà, me demandais si je pouvais faire pareil pour les condamnés ? Non ? "

Aimana n'aimait pas le principe d'enfermer quelqu'un. C'était enfermer les vagues, glacer le grand cycle. Son grand-père lui avait appris que l'on devait faire avec les condamnés comme on faisait avec les Saints d'Athéna... ah tiens... Oui, il y avait cela, les enfants-démons des orages, parés d'or et de cendres, parsemant la mort sur les vagues.

" Rassurez moi ! Un enfant-démon des orages.... vous les tuez de suite hein ? Ils font mal aux vagues et au cycle, mon grand-père disait souvent qu'ils étaient du poisson mort dans la mer, nourrissant les vivants ! Ah oui, vais toujours trop vite, vous avez vos mots, je parle des démons qu'on doit appeler Saints d'Athéna ici. "

Cette rage ancestrale s'était perpétuée, à l'image de cette danse brutale toute en force. Il n'avait rien de spécial contre les Saints pour ainsi dire, mais un poisson mort restait un poisson mort. Et... il fallait être sur que cela le reste.

Sinon, des questions... Alors, y'a d'autres Généraux je crois ? Comme y'a des pilliers, sont combien ? Ils sont sympas ? Ils sont de quelles familles et s'habillent comme vous ? On mange quoi ici ? Poisson et vous avez des cocos ? Comment on va voir les gens de la surface ? Ils ont aussi des bateaux étranges comme chez nous ? Me demandais aussi, ils habitent aussi sur des îles tortues ? Y'a combien d'îles ? Comment on peut aller là bas ? ... Attendez, je crois que j'ai déjà demandé ça, enfin pas sûr, enfin si c'est pas le cas, je repose au cas où. Y'a qui dans les Geoles actuellement ? Combien de gardes ? Qui est Calista ? Oui, Scylla me parle d'elle, c'est l'ancienne propriétaire, elle est où ? Elle fait quoi ? Pourquoi elle a abandonné Scylla ? C'était pas gentil... Voilà, je crois que j'ai rien oublié... Ah si ! Y'a des coraux j'ai vu, on peut aller les voir pour discuter avec eux ? Là, je crois que j'ai penser à tout.... Hmmmmm.... je pense que ... "

Il laissa enfin un silence passé. Quelques secondes mais il allait reprendre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-bleu1350/1350[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-rouge900/900[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-jaune1350/1350[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana]   [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] EmptyVen 12 Juin - 0:12
A la première question, il fit simplement signe à sa soeur de s'approcher pour qu'elle puisse répondre elle-même. Il sentait qu'il allait devoir prendre la parole plus que de raison, alors autant lui laisser les parties qui la concernaient. Ce qu'elle fit non sans un large sourire. Après tout, la question était assez logique et il n'était pas le premier à se questionner sur la jumelle des Merinita.
    - Générale, moi ? Absolument pas. Je suis Aurora Merinita, soeur et protectrice de notre Légat. Enchantée de faire ta connaissance, Aimana.

Elle inclinait la tête comme pour saluer le Général fraîchement nommé. Alors qu'elle se redressait, un pan de sa veste de décala, laissant entrevoir une épée de belle facture, ce qui soulignait de fait le rôle qui était le sien. Elle étudiait Aimana avec une lueur amusée au fond de son regard, se plaçant juste après aux côtés de son frère, maintenant qu'elle s'était présentée dans les formes.

Les prisons soulevaient des questions. Plutôt logique, puisque sur les îles les méthodes différaient. L'exil temporaire était certes une solution, mais aux yeux des Atlantes il y avait mieux à faire. Après tout, l'exil engendrait potentiellement de futurs ennemis et au regard du Légat, il était inenvisageable de faire grossir les rangs de leurs opposants. Les prisons permettaient de calmer les esprits aussi sûrement que l'exil. Quant ils ne tombaient pas dans les passages conduisant "ailleurs".
    - Ici, ceux qui violent la loi sont enfermés dans les geôles. Enfin, cela dépend de la gravité du crime évidemment : les cas les plus graves sont punis de mort et envoyés au Puits des Noyés. Les prisonniers les plus dangereux seront sous ton contrôle et à terme, tu décideras de ce que tu veux en faire tant qu'ils ne quittent pas Atlantis. Faire du ménage ne serait pas un mal et j'attends de toi que tu me proposes tes idées. Pour les peines les plus légères, il te faudra te conformer à mes directives. Tes capitaines t'aideront à comprendre le fonctionnement et les premiers temps, tu me tiendras informé de tes décisions concernant les prisonniers pour que je les valide.

Il était hors de question qu'il puisse se mettre à bannir les prisonniers car c'est ce qui se faisait chez lui. S'il lui donnait directement toute latitude à prendre les décisions, il prenait le risque de le voir agir n'importe comment. Il lui faudrait un temps d'adaptation et s'assurerait que les décisions soient prises correctement.

Et vint alors le déluge. Un cataclysme. Un ouragan. Mais c'était sa faute. Les questions s'enchaînaient et à ses côtés, il entendit Aurora pouffer. Un regard sévère dans sa direction pour la calmer avant de reporter son attention sur Aimana. Une chose est sûre : il ne referait plus l'erreur de lui dire cela. Il se crispait mais devait prendre sur lui et c'est sans doute ce qui amusait le plus sa jumelle. Il allait devoir compartimenter ses réponses. Mais c'était bien le minimum pour qu'il puisse comprendre les particularités de ses nouvelles fonctions. Poussant un bref soupir, il s'avança.
    - Ce n'est pas aussi simple, Aimana. Poséidon a ses propres projets et parfois, il nous faut faire de courtes alliances avec d'anciens ennemis pour servir ses intérêts. Les Chevaliers d'Athéna étaient en alliance avec nous par le passé. Mais je dois admettre ne pas les porter dans mon coeur également... Ils ont tournés le dos à mon prédécesseur. Ils ont oubliés les anciennes alliances. Et je saurai leur rappeler qui nous sommes.

Son regard s'était durci et indirectement, cela avait un effet autour de lui. Comme si l'orage était proche. L'odeur si caractéristique de la tempête se faisait sentir. Mais il tint son pouvoir son contrôle.
    - Nous verrons comment traiter avec eux le temps venu. Mais qu'importe ce que nous pensons d'eux, nous nous plierons aux consignes de Poséidon. S'il est nécessaire de se servir de ces chiens avant de laisser les eaux les engloutir, alors nous le ferons.

Il s'était déjà exprimé sur ce sujet auprès d'Endymion et était prêt désormais à envoyer ses propres Généraux pour secouer un peu les arbres, histoire de voir quels fruits en tomberaient.
    - Pour le reste, je vais essayer de répondre à ces questions... Sache qu'il y a huit piliers. Et Sept Généraux, toi avec. Le Huitième est sous ma garde personnelle. Chacun sa zone. Drystan de l'Hippocampe, pour le Pacifique Nord. Endymion du Dragon des mers, pour l'Atlantique Nord. Emrys O'Bannon de la Sirène Maléfique, affecté à l'Atlantique Sud. Deukalyion Algos du Kraken, pour l'Arctique... Cassandra des Lyumnades, concernée par l'Antarctique et pour finir Asteria Sefirot de Chrysaor, en charge du Pilier de l'océan Indien. Je préfère que tu te fasses un avis personnel sur eux, de toute façon nous allons prochainement nous réunir. Pour tes questions sur la nourriture et les îles, je préfère laisser tes soldats y répondre. Je ne ciblerai que les informations que j'estime nécessaire à tes nouvelles fonctions.

D'autant qu'il allait avoir le temps maintenant qu'il était ici, disposé à prendre ses fonctions rapidement. Les questions de nourriture, de liens sociaux et autres ne nécessitaient pas qu'il parlemente à ce sujet. Mais s'il était quelque peu au fait des différents grands noms, alors il reconnaîtrait aisément ceux des plus grandes familles parmi ceux qui avaient été cités. Pour la surface, la question des Arches se posait.
    - Pour se rendre à la surface, nous passons par des Arches, ces dernières nous conduisent à plusieurs endroits de la terre. Certaines sont interdites d'accès, là aussi tes capitaines t'en informeront. Si je ne peux pas te faire un état précis des prisonniers qui sous son ta garde, tu auras les détails dans les rapports concernés. Ainsi que des hommes qui sont à ta disposition. Sache qu'en ta qualité de Général, tu commandes de très nombreuses troupes.

Calista, Scylla. Là aussi il pouvait répondre. Le nombre d'homme, Orphéus n'en avait pas le décompte précis mais il pourrait l'avoir, bien qu'il ne s'agisse pas d'une priorité en l'état.
    - Calista Atlas était effectivement l'ancienne Générale de Scylla. Elle a simplement désirée rejoindre son frère, qui dirige le Sénat, afin de veiller sur lui. Les dernières guerres l'ont affectés plus que de raison et elle a préféré se retirer. Tu devrais en être heureux, sans quoi jamais tu n'aurais eu la chance de partager cette expérience avec Scylla. Elle était une de nos plus anciennes Générale et elle est partie avec les honneurs liés à son rang. Quant aux coraux... Ma foi, tu peux bien aller discuter avec, cela ne pose aucun problème.

Pour parler, il avait parlé. Aurora était tout sourire et il savait déjà qu'elle n'attendait qu'une chose : qu'ils soient seuls pour exploser de rire. Le Merinita n'était pas naïf...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
AimanaAimanaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-bleu0/0[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-rouge0/0[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-jaune0/0[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana]   [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] EmptyLun 15 Juin - 12:47
Des noms, des trucs, des noms encore, Calista Alas... Lentement, le polynésien sentit son coeur s'alourdir. Concentré au début, il regardait de plus en plus dans le vague, comme s'il était devant une impasse. Soupirant, il se demandait pourquoi le Légat faisait si long, pourquoi il causait autant. Non mais merde, il continuait en plus, personne pouvait l'arrêter ? Pensif, il fit un nouveau soupir quand il constata qu'Orphéus avait enfin terminé.

" Vous causez beaucoup... Mais merci pour les informations. "

Il enregistrait quand même les grands noms de la Marine atlante. Il était assez fier d'appartenir à cette élite, tombée du ciel. Il fit quelques pas en observant au loin chaque pilier, son regard vers le lointain. Il n'était pas un foudre de guerre mais connaissait ses points forts comme ses points faibles. Le premier était de rien connaître, d'être comme un nouvel enfant dans une grande famille. Une migraine commença lentement à monter... Il n'aimait pas ça. Il vivait la vie comme elle venait, selon les esprits de la mer et des coraux. Après une dernière réflexion, il évita la migraine en se vidant un instant la tête.

" Je connais rien à votre monde, il est trop.... Toutefois, vous pouvez compter sur moi pour protéger les geôles et interroger les prisonniers que vous souhaiterez. Pour le reste, je ne prétends pas être un grand chef, je suis pas né ici. Mes coutumes de guerre sont pas les vôtres, quand nous attaquons une colonie ennemie, nous envoyons une escouade qui applique la politique de la terre brûlée. Nous sommes les pointes du Trident en quelque sorte. "

Puis, il se tourna brutalement vers Aurora.

" Vous êtes aussi comme ça, non ? Je sens ça, vous êtes pas du genre à attendre que le feu soit chez nous ! "

Enfin, sa tête se tourna vers le Légat, l'observant, il notait les subtilités de l'homme. Il était plus savant que lui, plus intelligent certainement. Son père lui avait appris que la nature avait ses lois, il la respecterait plus que tout et cet homme avait une chose qu'il avait retenu : il ne l'avait pas jugé sur sa méconnaissance de ce monde.

" Scylla pleure son ancienne demoiselle. Elle l'aimait et avait enfermé les bêtes sous sa robe depuis longtemps. Là. Elle a faim, très faim. Sa petite musique se répand dans chaque partie de mon corps, elle veut blesser, déchirer, dévorer, sans aucun recours pour nos ennemis. Si votre soeur est votre bouclier, laissez moi être votre lance. "

La détermination du jeune homme était totale. Il était fier, tellement fier d'être là, d'avoir été choisi par le dieu tempête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-bleu1350/1350[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-rouge900/900[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-jaune1350/1350[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana]   [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] EmptyVen 19 Juin - 17:55
Orphéus haussa un sourcil à la première remarque du jeune garçon. Lui qui avait posé une bonne dizaine de questions s'étonnait d'obtenir réponse à celles-ci. Le plus bavard des deux n'était pas celui qui paraissait être. Mais il n'en prit pas ombrage pour autant, ne voyant dans son comportement que la naïveté de l'adolescence. L'insouciance d'un noble des îles, peu habitué à la vie au sein de la cité.
    - Si toi-même tu étais moins bavard, peut-être que mes réponses seraient plus courtes. Qu'importe, le principal étant que tu comprennes où tu es désormais.

Une fois encore, nulle réprimande même si son ton était devenu un peu plus froid que précédemment. Se montrer patient était la clé ici mais Aimana allait devoir apprendre rapidement à vivre ici. Sans quoi, il cumulerait malheureusement bien des problèmes évitables. Pour le reste, il partageait assez le point de vue du jeune homme. Ce qu'il appelait la politique de "la terre brûlée". Une coutume méconnue pour les hommes et les femmes habitués à la sécurité d'Atlantis mais qui parlait au Légat. Alors que celui-ci se tournait vers Aurora, celle-ci eut un petit sourire.
    - Tu analyses bien les choses... En effet, mon rôle est précisément d'empêcher le feu de nous atteindre. Je sens que nous allons bien nous entendre.

Orphéus n'en doutait pas : elle aimait ce genre de tempérament. Mais lui ne pouvait se satisfaire d'une vision aussi simpliste d'une situation donnée. Pas en sa qualité de Légat. Envisager les choses d'une autre manière, il y était obligé. Pour autant, lui aussi reconnaissait comme nécessaire le fait de tout brûler pour permettre de laisser repousser les bons plants. Même s'il ne l'avouerait pas en public, il utilisait précisément sa soeur et ses propres talents pour atteindre cet objectif. Mais de cela, le nouveau représentant de Scylla l'apprendrait en temps voulu.

La suite par contre lui plaisait déjà plus. Il est vrai que Calista n'utilisait pas les dons de cette armure à son plein potentiel. Il ne jugeait pas, ne faisait que constater. Les écailles pouvaient être capricieuses et s'adaptaient régulièrement au caractère du porteur. Il l'avait vu au fil de ces années. Aimana apportait à Scylla un caractère plus bestial, plus emporté, moins mesuré. Et c'est ce dont il avait besoin en ces temps de guerre. La musique était plus terrible, plus sombre aussi.
    - Ce que j'entends me plait. J'accepte donc que tu sois cette lance. J'accepte que tu déchaînes les bêtes que tu portes en toi pour dévorer nos ennemis. Pour que la peur envahisse les esprits de ceux qui oseraient s'en prendre à Atlantis et à notre Dieu. Sans la moindre pitié.

Sans le moindre recours. La politique des prisonniers de guerre n'était pas celle prônée par le Légat, en dépit de certaines recommandations qu'on lui avait soumis. Il gardait ceux qui étaient déjà enfermés mais depuis qu'il avait prit le rôle de Légat, il n'avait laissé que des morts derrière lui. Ne gardant que de très rares âmes pour les travaux divers. Des esclaves qu'il utilisait jusqu'à ce que la mort les emporte eux aussi. Toutefois, une lance mal dirigée pouvait blesser son porteur. Ce qu'il allait devoir contrôler.
    - Sois digne de ce titre et alors les honneurs rejailliront sur toi et ta famille. Je suis fier pour ma part d'accueillir un Tangaroa parmi nos Généraux. Je ne veux pas t'assommer de paroles plus longtemps. Tu peux donc gagner tes quartiers ou te rendre où tu le souhaites, Aimana.

Le sourire du Merinita était sincère. Le clan de ce jeune homme était réputé et il était ravi de pouvoir en accueillir un. Et une certaine curiosité le poussait désormais à observer ce dernier : nul doute que son caractère serait déstabilisant pour nombre des Généraux actuellement en poste...


Citation :
RP Terminé pour ma part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
AimanaAimanaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-bleu0/0[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-rouge0/0[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] G-jaune0/0[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana]   [Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana] EmptyJeu 25 Juin - 19:19
Il salua les deux jumeaux avec respect. Il ne comptait pas s'appesantir plus longtemps.

" Je vous remercie Hapu Merinita ! Et vous aussi noble Dame ! Je vais donc aller vers le Purgatoire afin de savoir ce que je dois faire. "

Il les quittait donc pour se diriger... vers.... Mince. Il avait pas demandé. Sa fierté lui interdisait de revenir vers le Grand Chef. Le regard un peu perdu, il entrait dans ce dédale de couloirs de marbre, avec ses frontons en forme de trident. Les prêtresses étaient belles ici, même si elles étaient un peu trop habillées. Cela les enlaidissant mais il n'allait pas le dire, le bon sens lui commandait d'être prudent ici bas. Si proche de son Dieu, il se demandait pourquoi il ne revenait pas de son sommeil.

Père lui avait parlé de cette bataille dans le lointain. Il savait pas trop les raisons mais le résultat avait été que Poséidon avait été blessé et cela l'agaçait. Châtier les impudents était désormais une de ses priorités, et aussi les Saints... Tiens oui, ils devaient être responsables de ça, son Père le disait souvent " Un Saint est toujours derrière un problème ". Il tourna un couloir et vit une immense porte. Mince, pas encore le bon chemin. Las, il fit signe à un garde à côté et lui demanda le chemin, plus le choix.

Avec un sourire, le garde lui indiqua le chemin... c'était parti !

Citation :
Petit Rp pour conclure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Mi janvier] Le maître des Bêtes [Aimana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Temple de Poséidon-
Sauter vers: