Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-bleu1800/1800[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-rouge1200/1200[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-jaune1500/1500[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia]   [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] EmptyVen 12 Juin - 1:58
Le moment était venu. Certes, leur mission était déjà en sommeil depuis un long moment, et l’on ne pouvait pas vraiment dire qu’il y avait une urgence les poussant à passer à l’action dès demain. Quelques jours ou semaines de différence ne feraient sans doute pas une grande différence au niveau de cette quête visant à lier Rois Francs à Apollon. Mais il demeurait, pour Lykeios du moins, un sentiment de hâte qui le pressait à rendre sa gloire au Soleil. Plus tôt ils s’y mettraient, et plus vite ils pourraient passer à d’autres tâches. Plus vite ils risquaient de retrouver leur maître. L’équation était aussi simple que cela à ses yeux.

Enfin, le moment était venu, en effet. Ils s’étaient fixés de prendre cette décision lorsqu’ils seraient en Provence, et qu’il serait temps de faire le choix de la prochaine destination. Que d’ici là, ils pourraient éventuellement discuter, échanger, et se renseigner pour Esmelia qui avait avoué ne pas savoir dans quoi elle s’était embarquée finalement. Lykeios se demandait s’il était possible que quelqu’un vienne à exprimer un avis différent cette fois. Estimait que non, du moins pas drastiquement. Mais peut-être que de nouvelles idées allaient émaner de cette nouvelle discussion. Car discussion il y aurait cette fois, c’est du moins ce qu’il escomptait bien proposer !

Alors, lorsqu’autour d’un feu de camp bien camouflé, de sorte qu’il ne produisait qu’une lumière modérée tout en garantissant une chaleur appréciable en cette période de l’année, l’Épervier attendit la fin du repas pour rappeler à ses compagnons de voyage, ses sœurs d’armes, qu’ils ne pourraient plus repousser l’heure du choix.
- Je n’étonnerai aucune d’entre vous je pense… mais il est temps que nous ayons une discussion importante. Je ne pense pas nécessaire d’en préciser le sujet, je pense que vous l’aurez toutes comprises… Cette fois, avant de voter, je propose que nous discutions au préalable une dernière fois. L’occasion de mettre à plat nos différentes idées, désirs et motivations. Ensuite, si nous ne parvenons pas à établir un consensus clair, nous voterons alors, et nous plierons à la majorité. Si cela vous convient à toutes… qui souhaite commencer ?
Sa voix rocailleuse est restée solennelle, énonçant simplement la procédure qui lui paraissait la plus efficace. Et à présent, son regard passe à la ronde, ses yeux de glace se posant sur chacune d'entre elles au passage. Laquelle prendrait la parole la première ? Prêt à mettre une pièce sur Célestia, sourire en coin, il attend néanmoins, curieux de savoir s'il serait surpris ou non.
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] Solaire-dore


[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-bleu1650/1650[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-rouge750/750[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-jaune1350/1350[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia]   [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] EmptyVen 12 Juin - 12:46
Les trois femmes s'attendaient à ce que le sujet revînt au centre des préoccupations, car personne ne montra de réaction de surprise à l'annonce de l'ancien dieu-Loup. Un silence s'installa pendant quelques instants, des regards s'échangèrent entre les unes et l'autre. Captant l'expression amusée à son encontre, le Héron soupira.

"C'est mon avis qui constitue l'opposition, alors je me dévoue pour commencer. Je vais reprendre de façon à ce que tout le monde ait la même base."

Ainsi que la tradition grecque procédait, elle se leva comme si elle avait un bâton de parole. Les flammes qui l'éclairaient par en-dessous lui donnaient l'air d'un esprit né de leur feu de camp, prêt à embraser la forêt aux alentours. Elle se tourna vers Esmelia d'un air entendu, ne sachant pas à quel point Lykeios avait pallié ses lacunes pendant leurs haltes.

"Lors du dernier So... Conseil, notre maître a donné à notre assemblée deux importantes missions."

Mieux valait parler de façon imagée. L'incident des papillons lui était revenu en mémoire brusquement. Elle serait obligée de dire certaines choses à mots découverts, mais si elle pouvait taire ce qu'ils savaient déjà, la prudence imposait de se prémunir d'oreilles extérieures.

"La première concernait notre médecin, et ce remède contre la maladie du sommeil dont nous avons déjà parlé. Il semblerait qu'il ait trouvé ce qu'il cherchait bien que n'ayons pas de nouvelles. La seconde est celle dont nous devons nous acquitter aujourd'hui, auprès du peuple Burgonde."

Jusque-là, Esmelia devait avoir eu ce qu'il fallait d'informations des uns et des autres pour comprendre de quoi il en retournait. Célestia pouvait donc entrer dans le vif du sujet.

"La dernière fois, j'ai été la seule à opter pour commencer par Toulouse, car nous savons qu'il y a là-bas une personne qui nous accueillera, que nous possédons une clef pour ouvrir sa porte, que le territoire est placé sous le signe du pacifisme, et que nous devrions obtenir des informations utiles pour la poursuite de notre voyage.
A ces raisons, je vais en rajouter d'autres plus personnelles que j'avais cru bon de garder pour moi : notre Moineau nous a murmuré que "celui qui fut à sa place" s'y trouvait, et que c'était lui qui protégeait Adalrik. Ce serait également cette personne qui a en sa possession l'arme responsable de la maladie. J'aimerais savoir ce qu'elle va devenir, il ne faut pas qu'elle tombe entre de mauvaises mains. De plus, je voudrais m'assurer de l'état de notre ami, et savoir si... si notre médecin est toujours indemne.
"

Un instant elle posa un regard triste sur Lykeios. Il devait comprendre que, bien qu'il ne fût plus son frère, le lien ne pouvait pas se briser en un instant entre le souvenir et la réalité. Et cela valait aussi pour Asclépios. Pour pouvoir terminer son deuil, il fallait réduire le plus petit espoir de le revoir à néant. Car tant qu'il y aurait une infime possibilité, elle s'y accrocherait et serait vulnérable.
La nymphe posa également ses iris émeraudes sur Rowena. Elles s'étaient parlé pour la première fois en attendant justement le retour des hommes de Jamir. Apollon, Asclépios, Lykeios, Adalrik. Elles avaient échangé peu de mots, mais assez forts pour comprendre qu'il y avait des sentiments précieux en jeu. Oh bien sûr elle ne se servirait pas de ces sentiments pour faire du chantage affectif, mais il fallait expliquer pourquoi cette halte lui tenait à cœur à ce point.

"En revanche, je suis totalement et catégoriquement opposée à l'idée de nous séparer. Je préfère vous suivre et mettre mes craintes de côté que d'y aller seule. Comme je l'avais dit, il y a à Lyon des risques de piège. Si effectivement ils attendent que nous soyons groupés pour frapper, nos chances de voir venir seront plus élevées si nous sommes soudés. Une paire d'yeux et d'oreilles en plus ne fera pas de mal.
Je ne sais pas quoi penser des Tuathas... Ce que je sais d'eux est le fruit de choses rapportées : les Saints ont mentionné deux noms à mes oreilles, Lykeios a rencontré l'Ombre du Taureau, et nous n'aurions, d'après notre Moineau, pas compris le maître des papillons. Si nous pouvons clarifier la situation, c'est aussi une chance à saisir. Et je crois avoir compris que notre compagnon ici présent avait des motifs plus personnels lui aussi pour s'y diriger, bien que je ne sache pas exactement lesquels.
"

Une nouvelle fois, une adresse à l’Épervier. Quitte à la faire changer d'avis, il pourrait au moins leur expliquer son idée avant de partir en solitaire. L'unité était une condition essentielle à la reformation des troupes d'Apollon, et donc s'il souhaitait à tout prix revoir le Soleil, il était préférable qu'il jouât cartes sur table avec ses alliés les plus proches.

"Enfin, pour ceux qui l'ignoreraient encore, j'ai déjà perdu la vie une fois..."

Elle baissa la tête à l'horrible souvenir, revit Arès, Thanatos et la statue abritant l'esprit d'Hadès réunis en Elysion.

"Outre le fait que je ne veuille pas renouveler l'expérience, et que je ne la conseille à aucun d'entre vous, je ne crois pas que Père ait donné de réponse à la proposition des dieux chtoniens. Et s'il l'a fait, elle était vraisemblablement contraire à leur convenance, car je n'ai vu aucun spectre se présenter comme un allié depuis. Les druides noirs, les Roisin Dubhs, courent toujours. Nous ne savons presque rien d'eux. Peut-être que ce sont eux qui poursuivent le dénommé Kyrios qu'Esmelia a rencontré à Rome. Si c'est le cas, je ne veux pas leur permettre d'avoir la moindre prise sur les Oracles en allant me jeter toute seule dans leurs filets. J'ai appris depuis la Tour. Donc pour moi ce sera Toulouse ou Lyon, mais ensemble quoi qu'il arrive."

Son tour de parole terminé, elle s'inclina puis se rassit près du feu. Elle n'espérait pas pouvoir faire changer d'avis trois personnes d'un coup, surtout dans la mesure où elle avait exprimé sa flexibilité juste avant. Ils sauraient donc quelles craintes l'animaient, et prendraient en compte ses mises en garde, au moins.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-bleu0/0[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-rouge0/0[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-jaune0/0[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia]   [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] EmptySam 13 Juin - 13:37
Assise dans l’herbe près du feu de camp, je regarde danser les flammes. Le calme est de rigueur et nous terminons rapidement notre repas. C’est ce moment que Lykeios choisit pour entamer une discussion sérieuse et importante pour l’avenir de notre mission. La dernière fois, nous en étions restés à deux pour Lyon, une pour Toulouse, et moi qui proposait une alternative ainsi que de se rendre en Provence en premier lieu. La Provence, nous y étions ou presque. Il fallait donc se décider de la suite du chemin.

Entre temps, j’ai pu discuter avec chacun d’eux, comprendre les intérêts de Célestia et les enjeux de la mission. Certaines révélations avaient éveillé ou accentué certaines émotions et sentiments qui influenceraient mes choix.

Sans surprise, nous laissons Célestia s’exprimer en premier et elle nous fait un petit rappel. Je note que sur les deux anciennes missions qui avaient pu leur être confiés, la première semble avoir été réalisée et la seconde c’est celle que nous reprenons aujourd’hui. Le point concernant Kyrios me fait relever la tête, je doute qu’il y ait des druides dans cette affaire, je pencherais plus sur des hommes de Narcès ou en tout cas ayant un lien avec les Saints, mais ce n’est pas là un sujet dont nous devons nous préoccuper même s’il est clair qu’il ne se passe pas un jour sans que je m’inquiète pour lui. De temps en temps je sors le cygne de mon sac et l’observe. J’ai envie de savoir s’il s’en est sorti, lui dire que je ne suis pas seule, que j’en ai trouvé d’autres, mais ce sont des informations trop peu importantes pour que je gaspille un si précieux moyen de communication. Je me tourne doucement vers Célestia et lui répond avec toute ma bienveillance.

- Je comprends que tu puisses t’inquiéter pour celui auquel tu tiens.

Mes yeux d’or se posent sur le cygne qui vient de trouver place entre mes mains justement.

- Mais cela ne doit pas nous détourner de ce qui est le plus important. Le plus important c’est nous renforcer, constituer une armée digne de ce nom et venger la destruction de notre maison, venger la perte de nos amis lors de ce jour funeste. Plus vite ce sera fait et plus tôt tu pourras de nouveau penser à tes intérêts personnels. Nous en avons tous et c’est normal. Mais je pense qu’aujourd’hui il est primordial de les laisser de côté pour l’avenir de notre faction. Qu’en penses-tu ?

Je me tourne vers Rowena, peut-elle appuyer mes propos ou exprimer sa propre pensée. Je n’ai pas envie d’imposer un choix à Célestia, j’aimerai arriver à la convaincre car il semblerait que c’est mon avis qui fera pencher la balance d’un côté ou de l’autre.


[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
RowenaRowenaArmure :
Cygne d'Euros (Est et Automne)

Statistiques
HP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-bleu200/200[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-bleu  (200/200)
CP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-rouge160/160[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-rouge  (160/160)
CC:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-jaune305/305[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-jaune  (305/305)
Message Re: [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia]   [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] EmptyJeu 18 Juin - 2:07
Ce n’est pas une surprise que le sujet de leur destination revienne sur le tapis. A dire vrai, ils s’attendaient tous à l’éminence de cet instant, et Rowena, calme comme à son habitude, laissa son regard se poser sur Lykeios lorsqu’il fut celui à lancer les hostilités. Il était temps, elle en avait bien conscience, et son avis n’avait pas divergé depuis la dernière fois. Doucement, alors que les mots de l’Epervier se terminait, son regard coula en direction du Héron, plus réfractaire à l’idée d’entamer ce périple vers la cité de Lyon. En vérité, le Cygne comprenait bien le dilemme et elle ne pouvait reprocher à Célestia de faire non seulement preuve de plus de prudence, mais aussi d’être de répondre à des désirs plus personnels. Rowena posa d’ailleurs sur elle un regard bienveillant et désolé, l’écoutant parler et entendant parfaitement bien ses arguments. Dans les faits, ils avaient tous plus ou moins raisons compte tenu de leurs justifications, mais hélas, ils n’avaient plus le temps de palabrer ou d’hésiter. Le chemin de la Provence était atteint et là, devant leur feu de camp adroitement caché pour éviter d’importuns visiteurs, ils allaient choisir. L’ancien Paon écoutant ensuite la jeune Esmelia, dont l’avis était tout aussi important que le leur et don le regard neuf pouvait apporter une fraicheur inattendu. Et dans les faits, Rowena approuvait plutôt son avis, quoiqu’avec plus de nuances. Elle notait d’ailleurs une certaine vindicte à l’encontre de ceux qui avaient détruit leur maison et réduit en esclavage leurs malheureux compagnons. Mais malgré toutes les pertes qu’avait pu endurer le Cygne depuis son arrivée chez les Oracles, elle gardait un avis plus neutre, presque pacifique par certains côtés. Elle suivrait toujours l’aspect de la guerre qu’ils menaient, mais elle ne guidait pas ses actes par le poison d’une vengeance ou de colère. Le devoir avant tout.

« Je dois dire que je suis d’accord avec toi Esmelia. » Répondit l’Oracle en captant le regard de la jeune femme dans sa direction. Puis elle tourna enfin celui-ci vers Célestia. « Je suis désolée pour tout ce que tu as pu apprendre dernièrement et qui préoccupe tant tes pensées. Je le comprend parfaitement aussi. » La compassion était sincère dans sa voix, et le Héron comme elle aurait parfaitement souvenir de leur première rencontre à attendre des êtres chers revenir de la bataille. Combien elles avaient toutes deux laissé filtré l’inquiétude sans pouvoir y faire grand chose. « Néanmoins je n’ai pas changé d’avis et je pense que ce que peut nous apporter Lyon comme informations ou révélations est important. Ce n’est d’ailleurs qu’une étape - pour nous en tout cas - sur la véritable mission qui nous a mené ici. » Une seconde, ses yeux couvent Lykeios qui a effectivement des raisons plus personnelles d’aller à Lyon, mais son contact semblait vouloir également des discussions avec d’autres Oracles. Il y avait quelque chose à avoir, elle n’avait pas changé d’avis là dessus. Puis rapidement, elle retourne son regard sur Célestia « Encore une fois d’un point de vue pratique, nous diriger vers Toulouse serait une perte de temps considérable et avec ce même danger potentiel que tu évoques derrière nous. Au moins jusqu’aux frontières protégées. Nous savions par ailleurs que prendre la route, nous rassembler et effectuer ce pour quoi nous sommes venu serait susceptible d’attirer des risques. Mais nous sommes ensemble. » C’était plus que ce qu’ils avaient vécus au cours de ces derniers mois d’errance et de solitude. D’une voix assurée, un regard certain également elle conclu : « Ma décision est toujours de nous rendre d’abord à Lyon, puis d’ensuite continuer notre mission. » Sa main glissa sur la sacoche posée sur ses genoux, laquelle contenait la fiole. Un mouvement protecteur, signe de sa détermination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t891-rowena-le-paon-de-ceci
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-bleu1800/1800[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-rouge1200/1200[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-jaune1500/1500[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia]   [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] EmptyVen 19 Juin - 2:28
Gagné ! Ce fut donc effectivement Célestia qui s’exprima la première, comme il s’y attendait. Lykeios écouta, mais ne voyait clairement pas dans un premier temps où elle voulait en venir. Aborder en premier lieu l’affaire concernant Adalrik et Asclépios ne les concernaient pas pour l’heure après tout. Avait d’ores et déjà été réglée, et ce qui est fait n’est plus à faire. Mais elle revient alors sur Toulouse et les raisons pour lesquelles elle souhaite vraiment y aller. Et Lykeios d’écouter, coudes posées sur ses genoux, ses mains se joignant sur le bas de son visage, ne laissant dès lors que son regard de glace pour tenter de lire ses émotions. C’était à Asclépios qu’il devait l’excellente santé du corps qui était le sien de nouveau. Bien plus puissant, agile et rapide que tout ce dont il avait été capable avant. S’il lui était reconnaissant, bien sûr cela n’allait pas au point que ce que le Dieu-Loup avait pu ressentir à son propos, et la complicité qu’ils s’étaient trouvés. Pas plus qu’il pouvait prétendre ressentir quelque chose de similaire à Célestia.

Pour lui, la proposition d’Esmelia pouvait toujours se faire. Séparés ils pourraient chercher à être plus efficaces, mais ensemble ils seraient plus puissants. Sans parler du fait qu’il valait mieux deux têtes qu’une, alors quatre, forcément… Ce point cependant fut écarté, balayé par la nymphe. Qu’importe où ils iraient, ce serait donc ensemble. Elle exprime ses craintes. Sur les dangers qu’ils pourraient trouver à Lyon, sur sa propre existence. Sur d’autres dangers encore qui à sons sens n’avaient rien à voir avec le sujet de leur destination proche.

Lorsque vient le tour d’Esmelia, la jeune femme se fait bien plus concise, se concentrant sur l’essentiel sans se disperser en tous vents comme avait pu le faire le Héron aux yeux de l’Épervier. Elle qui avait été totalement perdue la première fois qu’ils avaient eu cette discussion semblait avoir clairement affirmé son avis désormais. Et son avis n’est clairement pas celui auquel il se serait attendu. Elle cherche la vengeance. L’action, la mise en marche des grands plans au service d’Apollon, sans attendre. Veena pour sa part confirme vouloir poursuivre jusqu’à Lyon, comme ce fut son avis au départ de Rome. À une petite différence, une précision que Lykeios avait apprécié la dernière fois et qu’il comptait reproposer. Elle partage aussi son avis quant au fait que le danger même s’il existe à Lyon n’est pas exclus des autres destinations où ils pourraient se rendre.

Et l’on arrivait donc à son tour de parole, où il laissa le silence flotter quelques instants. Un moment aussi pour lui permettre de structurer ses idées, pas tant dans le fond car il savait parfaitement ce qu’il voulait, mais plutôt dans la forme, la manière de présenter. Sur quoi il allait revenir et sur quoi il allait faire abstraction. Autant aller droit au but. Il laisse retomber ses mains, libérant sa bouche et s’apprêtant à répondre en ce qui serait sans doute un long monologue.
- Je ne pense pas qu’il soit utile de m’éparpiller après les avis qui viennent d’être exprimés. Je suis d’accord avec Esmelia sur le fait que la possibilité de prendre des nouvelles ne soit pas à prendre en compte. Marcus l’a dit : notre mission est d’une grande importance, et savoir si tout le monde va bien ne devrait être une influence d’aucune sorte. Je suis aussi d’accord avec Rowena lorsqu’elle s’exprime sur les dangers que nous pourrions rencontrer. Oui, en effet, Lyon pourrait être une destination dangereuse. Mais le danger peut se trouver partout. Puisque nous resterons ensemble cependant, au moins pouvons-nous être sûrs de proposer du répondant.

Donc… si j’enlève les points qui de mon propre avis n’ont rien à faire dans le sujet de notre prochaine destination, il demeure toujours qu’Adalrik pourrait nous fournir des informations importantes, mais que Toulouse reste encore un détour qui nous ferait perdre du temps dans l’obtention des armées estimées si importantes par Marcus. De plus, faisant confiance en Abrarxès, j’estime que Lyon aussi, tout comme Toulouse, pourrait être une riche source d’informations. J’aimerais donc vous rappeler la proposition qu’avait faite Rowena, et qui me semblait très pertinente. À l’heure actuelle, concernant notre mission, nous n’avons aucune idée d’où elle nous mènera. Rowena et moi avions la piste de Reims à l’époque, mais cela ne valait peut-être rien du tout. Alors… si nous ne trouvons rien de concret à Lyon pouvant nous aider dans notre quête, l’apport de l’ancien Augure deviendrait de nouveau la piste la plus chaude.

Allons à Lyon. Restons discrets, comme nous l’avons fait à Rome. Voyons ce que nous pourrons y trouver. En cas de piste intéressante, nous poursuivrons. Sinon, nous partirons à Toulouse sans avoir à débattre cette fois.
Il se lève alors, les fixe tour à tour avec intensité.
- Je ne peux pas jurer que cette voie est sans danger. Je ne peux pas garantir qu’il y en ait une… Mais ce que je peux vous jurer, c’est que ma vie sera mise en jeu sans hésiter si cela peut sauver les vôtres. Je ne suis qu’un résidu. Que les restes grotesques du fils d’Apollon, alors que vous toutes avez été de fidèles servantes de notre maître. Aidez-moi à le trouver, s’il le faut le libérer. Aidez-moi à le servir dignement. Et je serai prêt à mettre tout ce que j’ai dans la balance pour que les Oracles restaurent la grandeur d’Apollon !
« Même si cela doit être sans moi », se garde-t-il d’ajouter. Il leur a déjà promis sa vie si cela pouvait les tirer d’une mauvaise passe en laquelle il les guidait, après tout. Pas besoin de faire de redite en ce sens, alors qu’il restait debout devant ce feu, cette lumière les rassemblant. Pour une fois, Lykeios avait mis de la vie dans son discours. Avait exprimé sa ferveur, contrastant avec sa froideur habituelle.
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] Solaire-dore


[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-bleu1650/1650[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-rouge750/750[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-jaune1350/1350[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia]   [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] EmptyVen 19 Juin - 12:01
Un soupir. Voilà pourquoi elle avait omis de parler d'Asclépios et de la dague la première fois : ils s'étaient tous arrêtés sur le côté affectif, comme si elle l'avait avancé en premier. Seul Lykeios reprit ce qu'elle avait développé la fois d'avant sur le détour géographique, mais aussi les informations d'Adalrik sur la poursuite de leur mission. Tout en ne répondant pas à son invite silencieuse de révéler pourquoi il tenait tant à se rendre personnellement à Lyon, en-dehors de l'invitation d'Abrarxès.
Au moins, elle apprit que ce dernier était bien un Tuatha comme elle le soupçonnait, même si elle ignorait lequel. On lui cachait encore des choses à n'en pas douter, restait à comprendre pourquoi, mais ce n'était pas à l'ordre du jour comme chacun s'appliquait à le faire remarquer.

"Comme je le pensais, je m'incline donc en faveur de la majorité. Va pour Lyon."

A quoi bon poursuivre le débat ? Elle avait exposé les vérités et ses ressentis, si eux ne bougeaient pas de leur position, camper sur la sienne ne serait qu'une perte de temps. Toutefois son visage prit une expression plus sévère quand elle reprit :

"En revanche, j'entends des choses qui ne me plaisent pas du tout. Lykeios, tu n'es pas simplement "les restes grotesques du fils d'Apollon". Tu es un Oracle à part entière, comme chacune d'entre nous. Et pas parce que tu as été l'hôte du dieu-Loup. Les Muses t'ont reconnu digne, t'ont offert des ailes, et ta foi n'est, détrompez-moi si je fais erreur, plus à prouver. En tant que tel, si j'ai le pouvoir de préserver ta vie, je le ferai. Nous devons mener à bien cette mission ensemble, revenir ensemble, et continuer l’œuvre de la Lumière ensemble. Tu m'as dit que tu serais prêt à partir en solitaire : j'ai bien entendu et le prends en compte. Mais pour le moment nous avons besoin les uns des autres, plus que jamais. Ne te sacrifie pas si facilement. Tu comptes. Rowena et Esmelia comptent. Je compte. Je t'en prie, souviens-toi de cela au moment où il faudra se battre."

S'ils devaient perdre l'un des leurs à chaque mission, sans garantie de trouver des alliés, autant ne pas partir en mission du tout. Chaque envoyé du dieu solaire avait son rôle à jouer dans la grande toile du monde, ironiquement c'était une leçon qu'elle tenait de l'ancien Lykeios. Nulle honte dans la survie, simplement des erreurs à prendre en compte et ne pas reproduire, pour devenir toujours meilleur, se rapprocher de l'être parfait recherché par le maître des Arts.

Elle se tourna ensuite vers Esmelia, toujours les prunelles incisives. Avec ses derniers mots, son amie lui avait paru plus éloignée que jamais de la petite peintre émerveillée rencontrée dans les jardins sacrés.

"Esmée."

Il ne fallait pas user de sa position hiérarchique ou de son amitié pour la jeune femme dans ce cas précis. Un exercice délicat pour le Héron généralement guidé par ses sentiments et son empathie pour toutes les formes de vie, mais elle ne laisserait pas passer de tels propos sans réagir, en se disant que les autres allaient la remettre dans le droit chemin.

"Nous renforcer, nous armer, je suis d'accord. En revanche je crois que tu te méprends sur les objectifs à atteindre. La vengeance n'est pas notre fin, notre but final. Je dirais même qu'elle est plus qu'accessoire. Je mentirais bien sûr en prétendant que je ne souhaite pas voir les Saints souffrir pour ce qu'ils nous ont pris, mais c'est juste un plus, une satisfaction personnelle. Tu ne peux me dire de laisser mes intérêts de côté et me parler de vengeance. Une telle façon de penser ressemble à mon sens à celle des berserkers et rien d'autre. Tu vaux mieux que cela.

S'il y a deux grands objectifs que nous devons atteindre, ce sont repérer et libérer mon père, et reconstruire notre foyer. Pour ce faire, mettre à terre Athéna et ses deux Popes est dans les deux cas une simple étape. Narsès occupe Rome et l'Italie, il nous faut l'en chasser, voire faire tomber sa tête pour récupérer nos terres et libérer les artistes et les esclaves qu'il a enlevés. Childéric doit avoir des renseignements sur l'endroit où est retenu notre maître, et il retient en prime notre Augure, Sa Voix. Peut-être allez-vous m'objecter que nous ne connaissons pas cet Augure, qu'il est moins important que notre dieu, mais tout comme nous avons reçu nos chlamydes, il a été désigné pour ce rôle. Il nous est donc dévolu d'avoir foi en cette décision et de le libérer lui aussi. Et peut-être alors saura-t-il nous guider dans l'un ou l'autre de ces deux grands objectifs que j'ai évoqués.

Et donc, pour parvenir à mettre à bas la déesse, il nous faut des renforts oui. Dormeurs comme Éveillés. Ce pour quoi nous sommes là. Ce pour quoi il nous faut des informations, quelque chose à offrir en échange d'une aide militaire. C'est précisément ce que j'attendais d'une rencontre avec Adalrik en premier lieu.

La vengeance n'a jamais été notre destination. Jamais.
"

Quitte à passer pour moralisatrice, elle insista bien sur les derniers mots. Si anéantir quelques Saints leur permettrait certainement de se défouler, la violence gratuite n'avait rien à faire dans le grand dessein de la Lumière de son point de vue. Il n'allaient pas défier la Grèce juste pour soulager leurs pulsions, non il y avait des étapes à réaliser dans le bon ordre, avec les bons motifs.

"Je sais que j'ai encore dévié du sujet de départ de ce débat et je m'en excuse, mais il me paraissait important de clarifier. Je ne pense pas qu'à mes envies quand je vous parle d'aller à Toulouse. Il y a un schéma à suivre si nous voulons Le revoir."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-bleu0/0[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-rouge0/0[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-jaune0/0[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia]   [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] EmptyVen 19 Juin - 15:49
Rowena est la voix de la sagesse et à trois contre une, la décision semble prise. La proposition qu'elle avait pu faire la dernière fois n'avait pas convenu à Célestia. C'est un choix qu'elle avait et qu'elle ne prenait pas. Il y avait aussi la proposition du Cygne d'aller à Toulouse si nos recherches se trouvent infructueuses. Et malgré tout, Célestia capitule mais de mauvaise grâce.

Je suis d'accord avec les propos de l’Épervier. Les dangers sont partout, et si l'on ne veut prendre aucun risque, autant ne rien faire du tout. On ne fait pas d'omelette sans casser d’œufs. Ce qu'il déclare à la fin est très beau d'une certaine façon. Il est prêt à se sacrifier pour elles. Tête relevée vers lui elle sourit avec bienveillance

- Tu peux compter sur moi pour t'aider, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour qu'Il retrouve sa place légitime. Et comme le dit Célestia, je ne pense pas non plus que tu sois juste un résidu. Tu es un Oracle comme chacun de nous, pas moins important. Si quelqu'un doit se sentir inférieure ici c'est moi, la néophyte. Mais, peu importe. Ce qui compte, et je ne pense pas me tromper en disant que chacun de nous ici est prêt à donner sa vie pour les autres, pour toi.

Je souris avec douceur. Ça fait plaisir de le voir aussi animé lui d'ordinaire si taciturne. Mais mon sourire s'efface bien vite alors que mon amie me fusille du regard. Me fait la leçon, la morale devant les deux autres. Telle un métal posé au milieu des flammes, je rougis. Un mélange de honte et de colère qui me donne la nausée. Elle n'a pas compris. Elle s'est arrêtée sur un mot peut être mal choisi et ne voyait pas au-delà. J'ai parlé de vengeance pour la secouer un peu, mais de toute évidence l'effet escompté n'est pas du tout atteint. Pourtant, « se renforcer, s'armer », « mettre à terre Athéna et ses deux Popes », « chasser Narsès », « faire tomber sa tête »… Tout cela dans les faits c'est la même chose. C'est la guerre, c'est une revanche ni plus ni moins. Récupérer ce qui nous a été prit ne pourra pas se faire à coups de bouquets de fleurs ni d'arc-en-ciel. Alors elle est bien naïve la petite Nymphe si elle croit cela, si elle pense que l'on peut échapper au combat. Je la laisse parler sans rien dire. Parce qu'elle se méprend sur mes intentions et sur mes objectifs. Je n'ai pas envie de raser les Saints, de détruire leur Sanctuaire ni de torturer qui que ce soit. Je veux juste les chasser pour récupérer Rome, récupérer nos compagnons et retrouver une maison. Prendre ma revanche sur cette défaite cuisante qui nous a tous mais en déroute ne signifie rien d'autre que cela. Mais soit, moi je ne lui ferai pas l'affront de l'humilier en public et certainement pas à chaud. Je sais que les mots pourraient dépasser ma pensée, alors je tourne la tête, fermée, je l'ignore. C'est le mieux que je puisse faire pour l'instant. Se prendre la tête n'est pas une bonne chose en ces temps troublés où nous avons besoin d'être soudés. Je ne vais pas pouvoir m'empêcher de lui en vouloir. Je l'ai mal pris c'est clair et il me faudra du temps avant que cela ne me passe. Je pose un regard désolé sur les deux autres. Tout ce que je peux faire à présent, c'est ne pas envenimer les choses. Mais qu'on ne me demande pas de faire comme si de rien n'était parce que ce serait trop demandé.

Je me lève à mon tour. Les mots ont du mal à traverser ma bouche, mais je m'astreins à rester forte et humble. Ma sculpture a trouvé refuge dans mon sac depuis quelques minutes déjà.

- Puisque notre direction semble décidée… Je suggère une dernière chose. D'ici notre arrivée à Lyon, nous pourrions en profiter pour enquêter un peu sur ce qu'il se passe dans le coin, l'atmosphère, les « on dit », tout ça… Que ce soit de par les affichages ou ce que l'on pourrait entendre en tendant l'oreille.

Heureusement que cela j'y avais déjà pensé avant, sinon j'aurai complètement oublié. La proposition est lancée une fois de plus et ils en feront ce qu'ils veulent. Là je ne veux pas savoir, je préfère me retirer. Mes yeux sont déjà un peu trop humides à mon goût. Je peux supporter bien des attaques, mais lorsqu'elles viennent de mes propres proches, ça fait mille fois plus mal. Je pose ma main sur le bras de Lykeios qui est à ma portée. Juste quelques secondes, le temps de prononcer deux derniers mots, comme si ça pouvait m'aider à ne pas m'écrouler.

- Excusez-moi...

Ma main retombe le long de mon corps et je m'en vais. Je ne pourrais pas dormir cette nuit alors j'irai vadrouiller pour me changer les idées. J'ai besoin d'être un peu seule. Quelle ironie, quand on pense que quelques jours plus tôt je me plaignais de cette même solitude.


[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
RowenaRowenaArmure :
Cygne d'Euros (Est et Automne)

Statistiques
HP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-bleu200/200[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-bleu  (200/200)
CP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-rouge160/160[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-rouge  (160/160)
CC:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-jaune305/305[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-jaune  (305/305)
Message Re: [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia]   [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] EmptyMer 24 Juin - 1:50
Il est vrai, elle avait oublié de faire mention à cette proposition qui lui était venue lors de leur toute première discussion, à la sortie de Rome. Mais elle remercie intérieurement Lykeios d’aborder le sujet, lui renvoyant un regard reconnaissant et approbateur. Elle n’a pas besoin d’en dire plus elle même pour confirmer qu’elle suivrait totalement cette solution, si d’aventure ils ne trouvaient rien de concret pour leur mission à Lyon. Ils n’avaient aucune piste tangible, seulement deux lieux qui pourraient potentiellement leur apporter des informations et dont l’un était nettement plus proche que l’autre. Malgré les dangers, ceux-ci ne changeraient pas simplement parce qu’ils choisissaient d’emprunter une autre route, alors le chemin le plus rapide était, aux yeux du Cygne, le meilleur moyen pour avancer dans leur quête.

L’intensité des mots qui suivent font frémir cependant l’Oracle, qui ne peut s’empêcher d’ouvrir un peu plus les yeux. La volonté de Lykeios, la conviction dans ses paroles ferait presque trembler son corps, si le sens ne l’avait pas couvert d’une intense tristesse. Rapidement son regard se voile d’une sincère douleur, non pas lié au rappel d’une perte récemment subit que l’idée de perdre un nouveau compagnon d’ores et déjà apprécié. Elle déplore d’ailleurs le peu d’intérêt que porte l’Epervier à son cas, rabaissant son existence à celle d’un résidu. Comment peut-il croire une pareille chose ? Porte-t-il à ce point le poids du Dieu-Loup sur son coeur pour se déprécier de la sorte, comme s’il ne valait rien ? Le coeur doux de Rowena se serra à toutes ces pensées, et ne fut semble-t-il pas la seule à relever les mots. Célestia comme Esmelia confirmèrent sa pensée, des mots qu’elle espérait rassurant. Quand il semble que c'est à elle de parler pour ajouter quelque chose, ses lèvres demeurent closes un instant, observant Lykeios avec une franche intensité. Si ses yeux n’exprimaient pas de reprochent - comment aurait-elle pu ? - il y avait quelque chose d’indescriptible, comme une tempête qui faisait rage dans ses sentiments. Mais elle refusait de faire mention de quoique ce soit de ce genre devant les autres. Cela ne concernait qu’elle et ce qu’elle souhaitait dire à Lykeios. Mais elle refusait catégoriquement qu’il pense que sa vie valait moins. Une fragment de secondes passe, elle conclue simplement :

« Nous ferons notre devoir pour Lui, sans l’ombre d’un doute. Nous combattrons ensemble » Sa voix est posée, calme comme à l’accoutumée, mais elle redresse les yeux vers l’Epervier : « Mais n’ose pas croire que tu ne vaux rien, c’est faux. » Elle était prête à perdre d’autres compagnons car ils étaient à l'aube d'une guerre - même si son coeur en pleurerait -, mais pas à les voir disparaitre dans des sacrifices ainsi pensés. Elle voulait aider ce Lykeios à réaliser que sa vie sauvée méritait d’être vécue et de ne pas être qu’un écho d’existence à la gloire d’un dieu.

Cela dit, l’instant est vite interrompu par le discours renouvelé de Célestia, et Rowena est surprise par celui-ci. Pas de la meilleure façon. Si elle même avait eu des scrupules à ne pas parler de choses délicates devant tous, d’abord avec Esmelia, puis Lykeios, celle-ci n’avait pas la même idée derrière la tête. Et bizarrement, elle ne s’attendait pas à une autre réaction que la gêne et la contrariété. Le dernier mot est même faible et il y a certainement de la colère. Après tout, se faire reprendre ainsi devant deux autres personnes dont elle n’était pas encore forcément proche avait de quoi soulever pareil sentiment, et en songeant cela, le Cygne se senti prendre beaucoup d’empathie pour la jeune Oracle qui gardait un silence exemplaire. Mais la tension dans son corps ne pouvait se manquer, et Rowena tenta tant bien que mal de faire cesser cela :

« Célestia, ce n’était peut-être pas nécessaire d’en parler de la sorte... »

Tout du moins, pas avec cette conviction forte qui suintait des mots du Héron. Si le Cygne pouvait comprendre le besoin de s’enquérir de la façon de penser d’Esmelia à ce sujet, le faire ainsi ne lui avait pas traversé l’esprit. D’autant plus qu’une incompréhension ou un choix peu judicieux de mots avait pu mener à un tel quiproquo. Mais le mal était déjà fait et l’oracle d’Iris se leva, un voile de larme commençant à trahir son regard : « Esmelia… » Tente-t-elle de tempérer mais elle retient un geste et des mots pour lui demander de rester. Au fond, il vaut mieux en rester là, laisser la colère passer et la frustration. Elle se sentait juste mal pour la jeune fille, et elle songea à aller la voir pour la rassurer. Plus tard.

Elle n’ajouta rien à l’encontre de Célestia. De la même manière, elle n’allait pas lui faire de reproches sur l’attitude qu’elle venait d’avoir et se contenta de reprendre dans un léger soupir, sur ce qui allait certainement bientôt conclure leur échange. « Bien, ce sera donc Lyon. Je n’ai rien de plus à ajouter à ce sujet, mais les mots d’Esmelia sont justes. Je laisserais trainer mes oreilles également, si nous pouvons apprendre quelque chose d’utile. » Au coeur de la nuit, peut-être apprendrait-elle quelque chose dans le voile entre les deux mondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t891-rowena-le-paon-de-ceci
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-bleu1800/1800[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-rouge1200/1200[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] G-jaune1500/1500[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia]   [Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] EmptySam 27 Juin - 14:53
Pour une fois, Lykeios avait parlé avec ferveur, se permettant d’exprimer jusqu’à quel point il était prêt à tout donner pour la réussite des entreprises d’Apollon. Depuis la réalisation de son chef-d’œuvre, et par lui l’éveil de sa Chlamyde, il ne cherchait qu’à apprendre à voler. À réussir à s’extirper des ténèbres, pour rejoindre le firmament et la pureté solaire de son maître. Une manière de prouver qu’il était digne de marcher dans sa lumière, et assez fanatique en cette optique que pour volontiers offrir sa vie et son existence. Bien sûr, cela n’avait pas particulièrement plu, et à tour de rôle les trois femmes avec qui il voyageait lui avaient affirmé qu’il n’avait pas à se voir ainsi, ou à faire cela, chacune à sa manière.

Et bien sûr, il ne pourrait pas nier que certains commentaires lui avaient fait chaud au cœur. Le fait de se sentir intégré, accepté, faisant partie d’un tout. Le caractère unanime de cette accolade verbale… N’était-ce pas un peu ce qu’il avait recherché, une partie de sa vie ? Mais les choses étaient différentes, et il demeurait une chose qui l’aveuglait totalement, qui accaparait son esprit, qui le tournait vers Apollon en faisant fi de la vie qu’il pourrait avoir si la situation était différente. Si le Dieu-Soleil pouvait se trouver libéré, et l’accepter lui aussi… Voudrait-il toujours de cette vie solitaire de « porteur de peste » ou bien se reposer parmi les siens deviendrait une possibilité ?

Non… se reposer ne serait jamais une possibilité. Abrarxès l’en avait prévenu également : les Dieux en demandaient toujours plus, ne se satisfaisaient jamais de ce qu’ils pouvaient avoir. Aussi, eux, simples pions, seraient sans doute usés jusqu’à la corde. Piétinés jusqu’à ce que d’autres les remplacent, dans ce cycle qui semblait infini. Et pourtant, toujours, ils ne se verraient d’autre vie que celle-ci. Celle qui était la leur, qu’ils l’aient choisie ou non. Lorsque l’on s’était Éveillé au monde, que l’on avait goûté au Cosmos et au secret des Dieux, il était difficile de faire marche arrière en effet. Alors pour lui, le calcul restait simple et sans appel : mieux valait une perte que quatre, quoi qu’elles en disent.

Perdu à ce genre d’introspection, il n’avait su trouver de mots pour gérer la situation qui suivi. Une longue réprimande sans doute dispensable, mais sur laquelle il n’avait rien à ajouter, ni dans un sens ni dans l’autre. L’Épervier se sentait déjà fatigué par ce genre de débat, fatigué des mots. Ce genre de chose ne mènerait absolument à rien… comme le prouvait la situation présente, où Esmelia avait filé, et Rowena avait marqué son désaveu d’un tel procédé. De la dissension, des bases de discorde. Précisément tout ce qu’ils devraient éviter. Alors oui, il est fatigué des mots. Un art qui n’est pas pour lui. Il n’aime pas l’hypocrisie, il n’aime pas la susceptibilité, il n’aime pas les longues harangues se basant sur une simple maladresse. Ils devraient tous faire des efforts, il le comprenait. Des efforts pour ménager les autres. Pour ne pas créer de fracture avant l’heure parmi eux. Ce n’était clairement pas son fort, mais au moins pouvait-il tenter de le prévenir un peu.
- Je pense que nous en avons terminé pour ce soir. Tout a été dit concernant notre objectif. J’aimerais cependant ajouter une chose : tentons de ne pas créer de problèmes entre nous là où il n’y en a pas. Tâchons tous – et cela me concerne également – d’être plus bienveillant les uns envers les autres. Nous ne pouvons absolument pas risquer d’affaiblir nos liens alors qu’ils sont encore si ténus. Soldons les maladresses du passé si cela est possible. Et allons de l’avant en essayant de nous respecter un peu plus, ainsi que nos sentiments.
Cela qu’il vient de dire fait bizarre dans sa propre bouche, tant qu’il ne peut s’empêcher de pincer les lèvres un instant. Ajoute juste.
- Restons soudés. Et considérons que tout ce qui va à l’encontre de ce commandement ne pourra que nous nuire. À présent… essayons de nous reposer un peu. Notre route reprendra dès l’aube, en direction de Lyon...
Ce soir-là, Lykeios éviterait d’autres discussions, ayant besoin de se recentrer un peu. Il s’assurerait par contre que le feu ne meure pas, et prendrait la plus grosse part de garde. C’est qu’il avait réellement besoin d’un peu de temps seul pour faire le point...
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] Solaire-dore

Citation :
Conclusion du RP pour ma part.


[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia] SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
 
[Mi janvier] L'heure du choix [PV Esmelia/Rowena/Célestia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Profana Erunt :: Francia-
Sauter vers: