Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
TharrosTharrosArmure :
Lion Mineur.

Statistiques
HP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-bleu1050/1050[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-rouge1350/1350[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-jaune750/750[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-jaune  (750/750)
Message [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptySam 13 Juin - 4:36
L'échec laissait un goût particulièrement amer dans la bouche du jeune Chevalier de Bronze, qui n'avait de cesse de ressasser son dernier combat lors du tournoi auquel il avait pris part. Soldé par un humiliant match nul, si le combat avait été éprouvant physiquement, les séquelles les plus sérieuses apparaissaient psychologiquement. Il n'avait pas été vaincu à proprement parler, mais il n'était pas ressorti victorieux non plus. Pour le jeune homme fier qu'il était, habitué à vaincre et dominer les autres, voir qu'on parvenait à lui tenir tête lui était nouveau. D'autant plus qu'il ne s'agissait pas d'un Chevalier d'Or, les fameux guerriers d'élite de la garde de la Déesse Athéna mais d'un foutu apprentit tout comme lui. Enfin, lui aussi devait être considéré comme un Chevalier désormais, sa récompense ayant été la même que celle de Tharros, une armure de bronze.

S'il avait été amplement satisfait de devenir le nouveau Bronze Saint du Lion Mineur, il avait gravé dans sa mémoire Pégase comme étant l'armure de ce fameux Paros, à qui il avait juré une revanche le moment venu. En rester sur une égalité était tout bonnement impensable pour le petit lion, qui ne voyait l'issue d'un combat que de deux façons. Soit il écrasait son adversaire, soit il se faisait écraser. Ainsi tournait le monde autour de lui depuis plus d'une dizaine d'années, difficile de changer cela même après le plus rigoureux des entraînements. D'autant plus après avoir endossé cette armure, si spéciale à ses yeux. Elle était significative du chemin accompli depuis l'épisode de la peste dans sa ville natale, mais surtout du chemin qu'il lui restait encore à parcourir. Continuer son évolution, le Lion Mineur deviendrait Lion, l'unique. Celui qui domine, qui ne courbe pas l'échine au combat.

Le Roi des animaux ne pouvait être vaincu, aussi tant qu'il n'était pas capable de rester invaincu il ne méritait pas de tenter sa chance, était indigne de défier le grand Lion. Franchir les marches une par une, surmonter les obstacles. Commencer par racheter son honneur, montrer qu'il était digne de combattre dans cette armure. Le cheval ailé était le premier au tableau, histoire de repartir sur de bonnes bases. Pour y parvenir, il ne laisserait rien au hasard et poursuivrait l'entraînement. Comme aujourd'hui, où il s'était mis de côté pour s'entraîner seul. L'Arène Millénaire ne manquait pas de partenaire d'entraînement, de potentiels adversaires, mais lui s'en foutait. Si la vie lui avait appris que le nombre jouait un avantage indéniable sur la force, qu'ensemble un groupe de jeunes fauves pouvaient faire tomber un plus vieux, plus expérimenté, il s'obstinait à s'entraîner seul.

Difficile de faire entendre raison à un être aussi borné, plus habitué à se faire entendre que d'écouter. Seul face à un énorme bloc de roche, s'élevant de trois fois sa taille. Il s'acharnait à le réduire définitivement en miettes à la force de ses poings. Pour ne pas se briser les os sur la pierre, il portait son armure, les plaques de cette dernière protégeant ses mains de son éclat de bronze.

Armure du Lion Mineur:
 

La maîtrise de sa technique était bonne, mais pas encore parfaite. Il n'atteignait pas le résultat escompté, l'idée étant de faire sauter l'obstacle d'une seule tentative. Les yeux fermés, il concentrait un instant son cosmos, le sentant parcourir tout son corps avant de le concentrer dans ses bras. De là, il pouvait retrouver la vue et faire passer l'énergie cosmique à ses poings et frapper. De toute sa rage, de tout son être. L'énergie semblait se matérialiser sous une forme encore brouillonne, se rapprochant d'une bête mais sans qu'on puisse réellement encore l'identifier. Il lui manquait quelque chose. Pour preuve les effets du coup qui s'il fissurait la rocaille, en faisant sauter plusieurs morceaux, n'était pas assez puissant pour l'éclater totalement.

Il y était depuis une bonne heure, à marteler son gros bloc de pierre, ses phalanges rougies et sanguinolentes, les mains douloureuses et tremblantes, mais l'esprit toujours aussi affûté. Il avait connu pire, il pouvait faire mieux. C'était sa faiblesse qui avait permis à Paros de se relever inlassablement à chaque fois qu'il lui portait un coup. Haletant, le visage ruisselant de sueur, il s'accorda un instant de répits pour reprendre son souffle et se remettre les idées au clair. Il pouvait ressentir le lion se manifester en lui, l'esprit de son armure lui venir en aide mais il sentait que ce n'était pas encore cela. Il manquait quelque chose, le lion restait encore trop passif, pas assez agressif. Il bondissait poussivement, paresseux, manquant de hargne. Il ne parvenait pas à assembler toutes les pièces du puzzle et commençait à ressentir de la frustration et de l'impatience. Sourcils froncés, serrant les dents, il se retint de lâcher un hurlement rageur qui le dévorait de l'intérieur.

Ce n'étais pas avec cela qu'il ferait mordre la poussière à ce foutu cheval...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2114-tharros-bronze-saint
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-bleu180/180[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-bleu  (180/180)
CP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-rouge180/180[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-jaune244/244[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptyVen 19 Juin - 9:57
Pouvoir s'entraîner lui permettait une chose simple, presque naturelle d'ailleurs : se retrouver. C'était un peu particulier de dire cela ainsi et pourtant, le concernant, c'était tellement vrai. Lui qui n'était revenu que depuis un mois, lui qui avait passé ces dernières décennies en "sommeil" au coeur même de l'Etna, le voilà qu'il parcourait à nouveau cette terre. Un monde nouveau pour lui, ce qui avait été déstabilisant. Son armure avait perdu de sa force. Lui-même n'était plus tout à fait le "Elias" de l'époque. Et tout ceci n'était rien en sachant que désormais, il voyait et entendait l'âme défunte de son ancien mentor. Il y avait de quoi se poser des questions et ces phases d'entraînement lui vidait autant l'esprit qu'elles libéraient son corps.

Assis sur le sol, il regardait ses mains. Aujourd'hui, seul son pouvoir avait été exercé et il laissait désormais un petit oiseau constitué de flammes voler autour de sa paume ouverte. Avec une question unique : entendait-il des voix ? Si au départ, il avait été assuré d'avoir entendu les paroles d'Arsiesys, s'il était aussi sûr que l'armure du Sagittaire lui avait offert la flèche d'Or, aujourd'hui il se posait d'avantages de questions. Ryme, de manière détournée, ou Algebar de manière plus frontale, avaient-tous remit en doute les certitudes du blondinet. Ce sommeil l'avait-il plus atteint qu'il ne l'avait cru ?

Le doute n'était pourtant pas un trait de caractère qui le définissait, bien au contraire. Elias était un homme de certitude, qui allait au bout des choses dès qu'il croyait en lui. Alors pourquoi aujourd'hui se questionnait-il ? A bien y réfléchir, il ressentait la présence de "l'autre" de manière plus intense qu'avant, comme si les murs de cette prison spirituelle se fissurait. Ce qui expliquait sans doute son comportement quelque peu déviant depuis son retour.

Fermant la paume de sa main, il étouffa l'oiseau et bascula sa tête en arrière, poussant un grand soupir. Se redressant, il prit le parti de quitter les lieux lorsqu'il perçut quelques curieux observant un autre homme. Poussé lui aussi par la curiosité, il s'approcha des hommes afin de mieux cerner l'objet de cet attroupement discret. Là, un autre chevalier s'exerçait. De ce qu'il entendit des hommes, ce dernier s'exerçait ainsi depuis un moment déjà, au point de se meurtrir le corps. Il brisa donc la distance le séparant de l'inconnu, afin d'aller lui parler directement, ayant prit le temps de dire aux hommes de le laisser tranquille. Chacun s'exerçait comme il le voulait et lui-même n'aurait pas apprécié qu'on l'épie ainsi. Arrivé à sa hauteur, il inclina légèrement la tête en guise de salutation.
    - Excuse-moi de troubler ainsi ton entraînement... Je suis Elias, Chevalier du Phénix. Je n'ai pu m'empêcher de remarquer ces quelques blessures. Même ici, il est rare de voir un homme consacrer autant d'énergie à un entraînement. Surtout en solitaire. Es-tu nouveau ?

Il lui adressait un petit sourire, contrit, ne cherchant aucunement à imposer sa présence à un homme visiblement fatigué. Il comprendrait aisément que ce dernier lui demande de quitter la place, ce pourquoi il anticipa :
    - Je suis moi-même arrivé il y a peu et bien que l'on soit nombreux, je suis convaincu que j'aurai déjà remarqué une âme aussi volontaire s'exercer ici. Mais si tu désires être seul, tu n'as qu'un mot à dire.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
TharrosTharrosArmure :
Lion Mineur.

Statistiques
HP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-bleu1050/1050[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-rouge1350/1350[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-jaune750/750[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-jaune  (750/750)
Message Re: [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptyDim 21 Juin - 16:59
Peut-être qu'il était trop dur avec lui, qu'il en attentait trop de sa personne et bien trop rapidement, qu'il ne prenait pas le temps de se construire et ne voulait que les résultats au plus vite. Depuis qu'il avait fini à la rue, dépossédé de tous ses bien et ses repères, il avait fonctionné ainsi. Ne pas se ménager, toujours se pousser à aller plus loin, c'était selon lui une des bases importantes de l'évolution. Rares furent les fois ou il avait échoué, et lorsque cela avait été le cas, son acharnement et sa fierté l'avaient mené à corriger le tir. Aujourd'hui, il était face à un dilemme différent. On pouvait parler d'un échec pour un match nul, mais pas totalement d'une défaite non plus. D'autant plus lorsqu'il recevait un prix à la clé, et pas n'importe lequel. Il devait faire le tri dans sa tête, faire le vide. Il était heureux que sa valeur ait été reconnu, mais avait tout de même encaissé un coup au moral, dans son égo. Il ne pouvait pas en rester là.

Si sa technique avait été au point, il aurait terrassé Paros et lui seul jouirait à cet instant d'une armure de Bronze. Il faillit grogner d'énervement lorsqu'on vint l'interrompre, le sortir de ses pensées maussades avec l'élégance et la courtoisie d'un Chevalier, tout ce qui lui faisait cruellement défaut. Tharros adressa un regard mauvais à son interlocuteur, plus par nature qu'en réaction à ses propos. Il n'avait pas encore jugé si l'interruption était malvenue ou au contraire une bouffée d'air frais. « Tharros, du Lion Mineur. Je pense pas que tu me déranges, j'allais pas bien loin de toute façon... » Clairement, en faire le constat à haute voix le faisait chier, lui donnait une impression de faiblesse d'une certaine manière. L'exigence qu'il attendait de sa propre personne jouant pour beaucoup. « Ouais, mes mains sont pas encore assez solides pour résister à une telle intensité. Même à travers l'armure. Je manque encore de robustesse... j'ai besoin de poings capables de briser la roche comme une main traverse l'eau. 'Faut que ça casse ! » C'était peut-être pas très clair, mais il faisait de son mieux pour se faire comprendre.

« Je suis pas nouveau, enfin nouveau Chevalier oui, mais sinon, je suis là depuis quelques années. C'est juste que je peux pas blairer la plupart des gens ici alors je reste seul. » Il jeta un œil aux autres qui s'étaient dispersé depuis l'intervention du Phenix. « Comme t'as pu voir, c'est réciproque. » Il s'autorisa un sourire amusé, moqueur. Ce qu'il pouvait bien s'en cogner de l'opinion des autres. Il n'était pas beaucoup apprécié de ses frères, le jugeant trop hargneux, trop agressif, sauvage, buté. Passionné par le combat et les démonstrations de force, il n'avait connu que la brutalité de ce monde et s'en était amplement accommodé. « J'ai de toute façon pas besoin d'une bande de pleureuses à mes côtés, le lion domine seul. » Il ne reconnaissait que la force, le seul moyen de se faire accepter par Tharros était de lui démontrer que vous étiez supérieur. Primaire et animal comme comportement, mais efficace jusqu'ici.

« T'es nouveau dans le coin ? Pourtant t'as pas l'air d'être n'importe qui ici. » Les autres n'avaient pas contesté Elias lorsqu'il leur avait ordonné de dégager, ce qui démontrait bien qu'ils lui témoignaient un certain respect. « Moi tu m'excuses, mais je retiens pas les tronches. Enfin, pas celles de n'importe qui. Du coup je pense pas qu'on se soit croisé, 'faut dire que j'ai pas croisé grand-monde ces dernières années à part les instructeurs et les apprentis. » Ce qui était totalement vrai, pourtant un type dans son genre serait resté dans sa mémoire. Blond également, une crinière plus poussée que la sienne, pas plus âgé en apparence que le petit lion, quelque chose de propre se dégageait de lui, de pure. Simple ressentiment, cela ne suffirait pas à rendre le jeune byzantin plus docile, ou courtois. Il était d'ailleurs très poli en comparaison au traitement que certains pouvaient recevoir.



Armure du Lion Mineur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2114-tharros-bronze-saint
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-bleu180/180[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-bleu  (180/180)
CP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-rouge180/180[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-jaune244/244[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptyLun 22 Juin - 9:43
Le Lion Mineur. Tharros. Au moins avait-il désormais un nom et le titre de l'homme qu'il venait de déranger. Elias tendit l'oreille alors que le jeune homme s'exprimait sur les raisons de ces blessures. Il comprit rapidement qu'il était face à une personne qui aimait briser les choses, un adepte du corps à corps sans le moindre doute. Elias enviait parfois ces individus, capable de transformer leur corps en véritable arme. Des poings cassants la roche. Voilà qui était intriguant. Mais pour lui, faire fondre les obstacles étaient bien plus aisés que de les fracasser. Chacun sa voie, après tout.

Et le blondinet ne put réprimer son éclat de rire alors que Tharros s'exprimait sur les autres, sur ce qu'il pensait d'eux. Ce qu'ils pensaient de lui aussi. Il est vrai qu'il n'avait pas perçu un amour fou de leur part. Mais sur ce point précis, il partageait l'opinion du Lion Mineur. Pourquoi s'embarrasser avec l'avis des autres ? Cela n'apportait généralement rien de bon et lui-même jugeait dérisoire de vouloir plaire à tous. En ce monde, il était impossible d'obtenir cela.
    - Le Lion domine seul ? J'aime l'idée. Et je partage ton avis sur ce concept plus général : qu'importe l'avis des faibles et des lâches, on ne doit fidélité qu'à ses propres convictions après tout.

Il savait pour le vivre au quotidien que les valeurs des uns n'étaient pas toujours celles des autres. Et il était très facile d'être jugé lorsque les convictions différaient du commun des mortels. Pour sa part, Elias n'écoutait plus les remarques, à moins qu'elles ne soient véritablement constructives. Tharros était donc ici depuis un moment. Plus longtemps que lui, sur le papier. Cela fit sourire le blondinet.
    - Nouveau ? Oui, on peut dire ça comme ça, en un sens. Quant à ce que je suis... Et bien, un simple chevalier de Bronze qui s'est donné pour mission de purifier ce monde. D'éclairer les ténèbres. Un chevalier d'un autre Âge, en sommes.

Énigmatiques comme paroles mais pour l'heure, il ne se voyait pas lui expliquer dans les grandes largeurs la vie qui avait été sienne. Qui l'était encore, d'ailleurs. Sans doute que s'il s'exprimait sur ce sujet, Tharros ne porterait alors plus aucun crédit à ses paroles. Jusque là, beaucoup ne croyait pas en son histoire. Mais une fois encore, cela n'avait que peu d'importance à ses yeux : il exprimait la vérité, il ne lui appartenait pas de l'imposer aux faibles d'esprits. Son regard se portait vers la zone que les curieux avaient quittés précédemment.
    - Je suis un peu comme toi. Un solitaire. Mais moi, ce n'est pas par ma puissance physique que j'exprime ma différence. Je présume qu'ils ne comprennent pas totalement qui je suis. Tout comme tu dois les impressionner par ta motivation et ta rigueur. Ils craignent ce qu'ils ne comprennent pas. Je ne les en blâme pas. Pour la plupart, ils ne parviendront jamais à l'honneur qui est le nôtre : porter une de ces illustres armures et servir directement notre déesse. Il y a sans doute de la jalousie dans le comportement qui est le leur. C'est humain.

Et comme pour montrer sa propre différence, il ouvrit la paume de sa main, laissant une flamme unique naître avant de refermer le poing pour en étouffer le coeur. Tharros lui paraissait être le genre d'homme brute de décoffrage. Un comportement qu'il appréciait car ces gens là ne se contentaient pas de faux semblant. Il portait en lui une vitalité qui transpirait dans ses gestes, dans sa façon de parler. Même dans sa tenue. Et Elias appréciait véritablement ce qu'il voyait pour le moment. Tharros était jugé à cause de sa manière d'être. Elias lui, il l'était pour sa façon de penser.

Il savait que son besoin de justice, son envie de purifier ce monde du mal environnant pouvait effrayer les moins motivés. Il est vrai que ses flammes, associées à son histoire, avaient tendance à repousser les autres. Et le fait que depuis peu, il puisse voir le fantôme de son mentor et l'entendre n'arrangeait évidemment pas les choses. On disait de lui qu'il était fou ? Affabulateur aussi ? Il haussa les épaules.
    - Tu sembles être un homme fier. Et déterminé. Je n'ai aucun doute quant au fait que tu réussisses à force d'entraînement à percer ce mur sans problème. As-tu été l'élève d'un des Douze ?

Simple curiosité mais il n'aurait pas été étonné d'apprendre que c'était le cas. Au regard de sa force, il jugeait plausible qu'un des chevaliers d'Or ait pu vouloir le prendre sous son aile. A moins que les choses aient changés depuis un siècle et que ce ne soit plus d'actualité, en dehors de quelques rares exceptions ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
TharrosTharrosArmure :
Lion Mineur.

Statistiques
HP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-bleu1050/1050[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-rouge1350/1350[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-jaune750/750[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-jaune  (750/750)
Message Re: [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptyJeu 25 Juin - 19:47
Quelque chose changea dans le regard de Tharros lorsque le Phénix lui partagea sa vision des choses concernant la faiblesse des autres et cette tendance qu'ils avaient à vous juger facilement. Entendre un autre Chevalier les appeler "Les faibles et les lâches" lui procura un sentiment de satisfaction, mais surtout éveilla de la curiosité en lui. Rares étaient ceux qu'il avait croisé et qui s'exprimaient sans crainte ou honte, encore plus rares étaient ceux qui pensaient comme lui. On ne doit fidélité qu'à ses propres convictions, après tout. Il était dans le vrai. Le Lion Mineur s'accorda un sourire, acquiesçant de la tête, presque content de tomber sur quelqu'un qui lui ressemblait. « Quels sont tes convictions à toi ? » Il voulait en apprendre plus sur cet homme éveillant son intérêt, il avait bien senti depuis le début qu'il était différent. Il semblait dégager quelque chose de particulier, sans que le jeune homme soit capable de discerner clairement de ce dont il s'agissait.

Son regard s'illumina en l'écoutant parler de ses motivations, purifier ce monde et éclairer les ténèbres, cela ressemblait à une mission divine. Elias l'inquisiteur ? Il ne connaissait pas grand-chose du Phénix, hormis quelques informations retenues durant les leçons mythologiques, mais associer les flammes à la purification de l'âme était assez marrant. « Tu veux tous les faire brûler c'est ça ? Les ennemis de la Déesse et du Sanctuaire ? » Sa voix trahissait une certaine excitation, en voilà un avec qui on ne devait pas s'ennuyer. Elias voulait purifier le monde des forces du mal, Tharros souhaitait le dominer. Avec une certaine mesure, évidemment. Ses ambitions personnelles se limitant à un domaine martiale, dominer les combattants, régnait sur la terre à la façon d'un Empereur ou d'un Roi ne l'intéressait pas vraiment. « Perso', je préfère leur éclater la tronche que de les cramer, j'aime quand les os se brisent sous mes phalanges. » Il en aurait presque un air malsain en évoquant son amour pour le combat à mains nues.

Le Phénix se sentait incompris lui aussi, comme c'était le cas du Lion Mineur. S'il avait fini par se mettre à l'écart des autres, ce n'était pas sans raison. La vie lui avait appris une chose, à s'entourer de faibles il plongeait à sa propre perte, ou s'engageait sur le chemin de la stagnation. Le natif de Constantinople ne parvenait pas à assimiler tout ce que lui disait son interlocuteur, qui parlait parfois trop mystérieusement pour lui. Son cerveau traitait les informations plus simplement et sa bouche restituait le tout avec les conclusions simplistes qu'il en tirait. Sans doute à tort. Cela ne l'empêchait pas d'être majoritairement en accord avec ce qu'il se disait de cet échange. Les faibles, non content de vous tirer vers le bas, faisaient de vous des bêtes de foire par peur de votre puissance. « Le lion domine par sa force physique, le Phénix par son pouvoir... ? Ton Cosmos ? » Il essayait, à défaut d'avoir un aussi grand esprit que les autres. Il s'imaginait mal un oiseau de feu distribuer des tatanes à ses adversaires.

« Ils ne comprennent pas grand-chose, ils ne comprennent même pas qu'ils ne sont pas à la hauteur... » C'était bien vrai, sinon plus de la moitié des apprentis ayant reçu la formation avec lui auraient abandonné en cours de route. « La jalousie, c'est de la connerie. Si tu veux quelque chose, va le chercher. C'est pas en pleurant sur un autre que tu l'obtiendras. Je voulais survivre, je l'ai fait. Je voulais donner les ordres et pas les suivre, je l'ai fait. Je voulais une armure, je suis allé en chercher une. » Il marqua un temps d'arrêt, ce dernier point lui était plus douloureux... Si le résultat y était, la manière lui restait encore à moitié en travers de la gorge. Il arrangerait cela, il se le jurait. Il reporta son attention sur Elias. « Laisse les langues de vipères parler, fais ce que tu veux. » Et fait les taire par les actes, c'était encore le plus efficace contre cette saloperie.

Le Bronze Saint du Phénix lui témoignait sa confiance quant à ce mur de pierres qu'il voulait briser de ses poings, sa détermination et sa fierté en viendraient à bout. Il acquiesça une nouvelle fois, le poing fermé, quelque peu apaisé et plus serein. Il ne recevait jamais de soutien de la part des autres. « L'un des Douze ? Les Chevaliers d'Or c'est ça ? » Il agita la tête de droite à gauche, et inversement en guise de réponse. Lui, élève de quelqu'un ? Ce n'était jamais arrivé. « Jamais vu leur tronche à ceux-là, alors qu'un d'eux veuille m'entraîner... je crois que t'auras eu le temps de finir ta mission avant que ça arrive. » Il n'intéressait pas vraiment les autres, habitué à les repousser. Qui voudrait perdre son temps à le former ? « Par contre... le Chevalier du Lion, lui je lui laisse pas le choix. Un jour, on se verra. » Il ricana, le cœur s'emballant rien qu'à l'idée d'une rencontre avec le Lion. L'actuel dominant au Sanctuaire, qui était-il s'il ne venait pas défier son autorité et s'accaparer son territoire ?

Les choses se déroulaient ainsi chez les prédateurs.



Armure du Lion Mineur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2114-tharros-bronze-saint
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-bleu180/180[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-bleu  (180/180)
CP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-rouge180/180[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-jaune244/244[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptyVen 26 Juin - 22:30
Ses convictions ? En entendant la question, le blondinet ne put s'empêcher de sourire. Les siennes, il pouvait en parler des heures durant tant il croyait fort en elles et en ses valeurs. Extrême, il l'était sans le moindre doute. Mais personne ne pouvait douter de la fidélité qu'il portait à la déesse de la Sagesse. Elle représentait tout à ses yeux et il pouvait mourir pour elle sans même hésiter une seule seconde. Il en allait de son honneur de chevalier. Et de ce qu'on lui avait enseigné toutes ces années.
    - C'est en partie cela, oui. Le feu est un élément purificateur de ce monde. Là où les flammes passent, la nature repousse de plus belle. Le feu corrige et gomme les impuretés et j'aime à penser qu'il en est de même de l'homme.

Il ne put contenir son rire alors que Tharros lui faisait part de sa propre envie de fracasser les gens plutôt que de les voir brûler. Apparemment, il misait tout sur la force brute et un instant, il se surprit à penser qu'il n'aimerait pas le voir s'emporter contre lui. Les guerriers aussi physiques que lui possédaient presque tous une sorte d'aura qui repoussait les autres. Comme une mise en garde. Cet homme pouvait faire des dégâts avec ses poings et il le prouvait. Plus de doute de fait sur les raisons qui poussaient les autres à se tenir aussi éloignés du Chevalier du Lion Mineur.

Et les interrogations de ce dernier à son égard étaient de fait légitimes. Il était même assez logique pour Elias de pouvoir lui répondre puisque celui-ci avait eu la gentillesse de faire de même. De plus, pourquoi aurait-il honte de ce qu'il était ? Il l'assumait complètement, ce qu'il était, son pouvoir, ce qu'il souhaitait.
    - Par mon cosmos, en effet. Comparé à toi, ma force physique doit friser le ridicule et je sais que je n'aurai aucune chance au combat rapproché. D'ailleurs je crains que ce ne soit mes propres phalanges qui craquent si je venais à frapper comme tu le fais. Mais mes flammes, elles, me permettent d'agir à ma guise. Elles et mon talent pour les illusions, dirais-je.

Et comme pour le lui montrer, il ouvrit la paume de sa main, laissant alors une flamme unique apparaître. Sous la pression de sa volonté, la flamme se mua en une petite créature, un lionceau à n'en point douter, qui se mit à grimper le long du bras d'Elias pour se poser sur son épaule quelques instants, avant de redescendre vers la main du blondinet. Alors le lion se dissipa, laissant les iris couleur ambre se poser sur Tharros. Simple démonstration d'un pouvoir qu'il maîtrisait à la perfection. Ridicule, peut-être. Mais il ne s'agissait que d'un simple tour après tout.
    - Je partage ton point de vue sur ce sujet... Ce que l'on veut, on le prend. Et j'ai aussi tendance à laisser parler ces fous. Mais parfois... Et bien disons simplement que je peux aisément m'échauffer.

Une flamme mauvaise traversa son regard mais ce fut si bref que l'on aurait pu croire à un simple reflet dans ses yeux. Pourtant quelque chose s'était produit. En son for intérieur, quelque chose réagissait aux propos du Lion Mineur. Quelque chose qui trouvait écho à ses paroles, à ce qu'il mettait en avant. La force brute. Mais associée à la ferveur du Phénix, qu'auraient-ils alors à craindre ? Il ne le connaissait que depuis quelques instants mais déjà pouvait-il percevoir des points communs entre eux. Il appréciait sa ferveur, sa fougue. Et sa façon de penser. Lui, le traiterait-il de fou pour vouloir ainsi laisser ses flammes purifier le Mal de cette terre ?

La confirmation lui était donnée en tout cas : aucun des Douze ne s'était occupé de lui. Et à en croire le mépris affiché, cela ne semblait pas du tout le déranger. Il était de ceux à se faire seul. Et Elias respectait cette force de caractère. Son armure n'était pas usurpée, loin s'en faut. Mais son intérêt fut piqué au vif lorsqu'il mentionna le Lion. Il la connaissait. Et considérait même la jeune femme comme une alliée de poids, voir une amie. Elle l'avait conseillé déjà, et semblait vouloir veiller sur lui.
    - Le Chevalier du Lion... Oui, je comprends. Je la connais, à dire vrai. Ryme du Lion fait parti de ces chevaliers qui m'ont intrigués. Sa force de caractère est impressionnante et elle n'est pas facile à déstabiliser. Je crains que tu ne t'attaques à forte partie mais en un sens, n'est-ce pas cela qui est excitant ? J'ai hâte de te voir tenter ta chance auprès d'elle, mon ami.

Tharros avait ce côté bestial, prononcé, comme rarement il ne l'avait perçu chez d'autres. Un instinctif.
    - Il parait qu'elle était l'élève de l'actuel Grand Pope. Pour ma part, je serai plutôt à vouloir tester le Chevalier du Sagittaire, s'il y en avait un. Mon ancien mentor était un porteur de cette armure et j'estime important que son successeur soit à la hauteur de cette tâche. Les incompétents sont légions au sein de cette armée et je détesterai savoir que l'un d'eux portent l'une des Douze qui protègent notre déesse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
TharrosTharrosArmure :
Lion Mineur.

Statistiques
HP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-bleu1050/1050[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-rouge1350/1350[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-jaune750/750[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-jaune  (750/750)
Message Re: [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptyDim 28 Juin - 11:40
Le Bronze Saint du Lion Mineur afficha une moue hésitante, semblant réfléchir à ce que son interlocuteur venait de lui dire. Le feu corrige et gomme les impuretés, le feu brûle ces impuretés pour que derrière renaisse quelque chose de meilleur, de plus propre. L'humain ne dérogeait pas à la règle, selon lui. Du point de vue de Tharros en revanche... « Moi je crois que si tu fais cramer quelqu'un, tu vas sans doute purifier son âme oui, mais je pense pas qu'il va s'en remettre... » Le nettoyage de l'âme dans la mort, en gros. « Mais j'y connais rien là-dedans, mon utilisation du feu est assez basique donc ce que je dis hein... » Se réchauffer ou s'éclairer dans la pénombre, voir faire griller sa viande à de rares occasions, voilà son utilisation du feu. Ce qui ne l'empêchait pas d'émettre un avis, comme à son habitude. Ne pas être renseigné sur le sujet ne voulait pas dire ne pas être capable de réfléchir par soi-même. Et s'il disait des conneries, aucun doute sur la capacité d'Elias à l'ignorer tout simplement.

« Chacun sa spécialité comme on dit, moi je serai bien incapable de foutre le feu à un type rien qu'avec mon Cosmos ! » Il allait ajouter qu'il n'était même pas capable de développer correctement ses propres techniques mais se ravisa, la fierté prenant le dessus. Il ne voulait pas paraître trop faible ou incompétent devant un autre Chevalier. Il chassa bien vite ses mauvaises pensées en assistant à la démonstration du pouvoir du Phénix. Illusion ou réalité, il aurait bien été incapable de faire la différence, mais c'était hypnotisant. Naquit des flammes, l'animal s'agitait devant les yeux attentifs, éveillés du sauvage, qui souriait bêtement. Il ne lui fallait pas grand-chose pour attirer son attention, ceci était tout sauf insignifiant. Lorsqu'il se dissipa pour capter son regard une dernière fois, Tharros fut pris d'un léger frisson dans le dos. « On dit que l'élément lié au Lion est le feu, représenté par le soleil, sa planète dominante. Que c'est ce qui nous fait autant briller, nous rend chaleureux, forts. » Ou des conneries du genre, Tharros avait un peu de mal à se souvenir du cours dans son exactitude...

Tout cela pour dire que tous les deux semblaient habiter d'un feu brûlant en eux, mais d'une façon très différente, tout comme l'utilisation qu'ils en faisaient. Quant au fait de se laisser emporter par certains propos sortant de la bouche du tas d'abrutis les craignant pour leurs différences, il ne pouvait qu'aller dans son sens. Tharros avait pris l'habitude de se faire respecter par la force, en terrassant ceux qui défiaient son autorité ou qui crachaient sur sa personne. Seulement, c'était valable à tout moment quand il était à la rue. Ici, au Sanctuaire, il avait dû au fil du temps réajuster sa manière de régler ce genre de problème. Oh, il utilisait toujours ses poings pour se faire respecter, mais veillait à ne pas rendre cela trop fréquent. Ceux qu'il jugeait trop faibles n'avait le droit qu'au dédain, ce qui faisait déjà un bon tri dans la masse. « Parfois ça fait pas de mal de casser quelques bouches, on est d'accord. » C'était tout ce qu'il ajouterait sur le sujet. Se retenir, mais ne pas oublier de rappeler pourquoi il était au-dessus d'eux.

Son expression du visage changea immédiatement à l'évocation d'un nom dont il se souvenait que trop bien, Ryme. La surprise de la nouvelle lui sautait à la tronche et le laissa sans voix quelques instants, laissant le soin à Elias de lui fournir les explications nécessaires. Lorsqu'il eut fini de parler, le jeune lion se laissa tomber sur le cul, les fesses heurtant lourdement le sol à ses pieds. Il respira un grand coup avant de se décider à parler à son tour. « Bordel... » Ryme, Chevalier du Lion. Ryme, Gold Saint bien avant lui. « Tu me fous sur le cul là, sérieux. » Il fallait le temps que l'information se fraie un chemin jusqu'à sa cervelle, qu'il s'y fasse. « C'est Ryme qui possède l'armure d'Or du Lion ? Putain. » Il ricana nerveusement. « Une plaie jusqu'au bout celle-là ! Sa force de caractère oui, elle en a un sale de caractère ça c'est clair ! Si c'est elle sous cette armure, alors ouais, les choses risquent d'être un peu plus compliquées que je le pensais... C'est pas un petit morceau la Ryme. » Elias semblait bien la connaître également à en croire la façon dont il l'avait décrite.

« Forcément quand on a les bonnes personnes pour vous faire progresser... » Qu'il ajouta dans un grognement trahissant sa jalousie et sa mauvaise foi, l'air boudeur. Lui n'avait pas eu de Grand Pope pour venir le prendre sous ses ailes, il devait se forger seul. Même le Phénix avait eu le privilège d'avoir été entraîné par un Gold Saint. « T'as été entraîné par un ancien Sagittaire ? Je savais que t'étais pas juste un Bronze comme les autres ! C'était qui ? Il lui est arrivé quoi ? » La subtilité n'étant pas son fort, il ne soucia pas un instant que le sort de l'ancien Sagittaire pouvait raviver de douloureux souvenirs chez Elias. Il se contentait de poser les questions qui lui taraudaient l'esprit, voilà tout.



Armure du Lion Mineur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2114-tharros-bronze-saint
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-bleu180/180[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-bleu  (180/180)
CP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-rouge180/180[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-jaune244/244[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptyDim 28 Juin - 14:24
Il ne put s'empêcher de s'esclaffer lorsque Tharros exprima ses doutes quant au fait que la purification par le feu soit véritablement une bonne option pour celui qui subissait ce châtiment. dans ce rire, aucune moquerie et il le devinerait aisément. Seulement, en dehors peut-être de Ryme et de Algebar, personne n'avait émis si facilement ses doutes à ce sujet face au Phénix. On ne pouvait nier une certaine logique en plus dans ce qu'il relevait. Mais il était du devoir du chevalier de Bronze de rétablir les faits, et surtout de s'exprimer sur ce sujet qui lui tenait à coeur.
    - Non, tu as raison en effet. le corps du malheureux ne s'en relèvera pas. Mais ici, c'est son âme qui est au coeur de mes préoccupations. Son enveloppe charnelle ne m'intéresse pas. En le purifiant, je fais en sorte que son âme puisse revenir ailleurs, je lui laisse une chance nouvelle de faire le bien autour de lui. Une sorte de résurrection en sommes.

C'était ce discours qui le faisait passer pour un fou, un fanatique, il le savait. Pour autant, s'il aurait été facile d'adapter son discours pour se faire passer pour quelqu'un de plus "sain", il s'y refusait. La franchise de Tharros était rafraîchissante pour lui et il ne comptait pas masquer la réalité à un homme qui lui faisait l'honneur de parler sans détours. Après tout, c'est ce qu'il était. On pouvait ne pas comprendre. On pouvait aussi juger. Mais cela ne changerait que peu les motivations du blondinet : il croyait en sa mission et ne dérogerait pas à celle-ci sous prétexte que les autres n'y croyaient pas.

La discussion tournait un instant autour de l'élément feu, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Il savait que l'élément dominant du Lion était justement celui-ci. Chaleureux, fort, brillant. Autant de qualité qui n'était pas forcément fausses évidemment mais contrebalancés par des défauts tout aussi grands : ils étaient impétueux, certains même irascibles, et têtus. Mais il s'agissait là des "grandes lignes" et ce n'était en rien une science exacte. Pour autant, Elias était prêt à parier que certains de ces traits de caractère se retrouvaient en Tharros. Il lui paraissait bien impétueux, par exemple.

Il en eut la preuve lorsque la discussion fit mention de Ryme. Visiblement, il venait de lui apprendre l'identité du Lion actuel et cela perturbait son ami du moment. Il connaissait Ryme. Depuis longtemps ? Sans doute à en croire sa réaction, mais ils n'étaient pas amis. Sans quoi comment aurait-il pu ignorer que cette femme était devenue la Gardienne de la Cinquième Maison ?
    - Oh, je constate donc que tu l'as connais alors. Une vieille connaissance de fait ?

Volontairement, il n'avait pas dit "amie". Il n'y aurait pas cru si celui-ci l'avait dit. Il semblait en tout cas avoir eu à faire à elle pour ainsi réagir. S'étaient-ils combattus ? Ryme lui avait parlé de sa jeunesse quelque peu particulière. De celui qu'elle traquait aussi. L'avait elle-rencontré au cours de sa chasse ? Ou de leur formation ? L'homme disait être là depuis un moment après tout, rien n'était impossible.

C'est alors que la discussion dévia. Sur le Sagittaire. Il n'avait aucune raison de prendre mal les questions plus personnelles concernant Arsiesys. Il craignait seulement que Tharros aussi le prenne pour un menteur. Ainsi prit-il le temps de réfléchir à sa question. C'est là que ses sentiments, troubles, entrèrent en action. Une sorte de silhouette commençait à se dessiner non loin de lui. Il connaissait la forme, savait le visage qui apparaîtrait. Mais il l'ignorait. Il savait que ce n'était que son imagination. A moins que ? Etrange tout de même qu'il apparaisse au moment où l'on parlait de lui. Le Lion Mineur ne verrait rien. Comme les autres.
    - Il se prénommait Arsiesys... Et a été Grand Pope il y a plus de cent vingt ans de cela. Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé car je n'étais déjà plus de ce monde. Le temps a simplement fait son office, je présume. Le temps ou la guerre, finalement. Un chevalier ne meurt pas souvent de vieillesse après tout.

Il observait les réactions de Tharros. Il le verrait si celui-ci le prenait pour un fou. Il espérait seulement qu'il se montrerait respectueux. Car le trouble qui venait de s'emparer de lui n'était pas anodin. Ainsi que le début de cette apparition. Dans ces circonstances particulières, le Phénix devenait plus sombre. Il ne maîtrisait pas cela, ne savait pas d'où cela venait. Il poursuivit pourtant :
    - Je sais que cela peut être difficile à croire. Et pourtant, c'est pour cette raison que les autres me respectent. Et que certains me craignent. J'appartiens à une autre époque, où j'étais déjà le Phénix. Je ne me l'explique pas, cependant il y a un mois de cela, l'armure m'a fait revenir du Mont Etna, m'a tiré des cendres dans lesquelles j'étais apparemment en stase depuis plus d'un siècle. Le pouvoir de cette armure est conforme à ce que dit la Légende : l'Oiseau Immortel ne meurt jamais, il renaît simplement de ses cendres. Mais je ne savais pas cela possible pour son porteur. Pourquoi maintenant ? Pourquoi moi plutôt qu'un autre ? Je ne peux pas y répondre.

Il poussa un lourd soupir, et ce fut à son tour de se poser. Pas sur le sol mais sur le mur à moitié éclaté. Dans son regard, une profonde tristesse. Il avait tout perdu, ses compagnons, son pouvoir, son mentor. Sa vie. Alors pourquoi était-il toujours là, à marcher parmi les hommes ? Son aura s'assombrissait à vu d'oeil sans qu'il ne le voit. Et quand il le perçut, il chassa les ténèbres qui envahissaient son coeur. Peu à peu, l'aura lumineuse du Phénix reprenait le dessus.
    - Je comprendrais que tu me crois fou. Après tout, tu ne serais pas le premier.

Arsiesys était apparu complètement à ses côtés. Posant une main compatissante sur son épaule. Du moins le croyait-il... Devenait-il vraiment fou ? Passait-il cette frontière lui aussi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
TharrosTharrosArmure :
Lion Mineur.

Statistiques
HP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-bleu1050/1050[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-rouge1350/1350[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-jaune750/750[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-jaune  (750/750)
Message Re: [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptyJeu 2 Juil - 15:34
Il avait du mal à tout saisir dans ce que lui racontait le Phénix, évidemment. Il parlait de purification de l'âme, de détruire le corps pour offrir à l'âme une seconde chance. C'était un concept difficile à assimiler pour Tharros, qui pensait qu'une fois mort, on le restait. La réincarnation était un sujet qui lui était quasiment inconnu, aussi lui fallut-il fouiller dans sa mémoire pour essayer de se remémorer les cours qu'on lui avait dispensé durant ses années de formations. De ce qu'il se souvenait, il n'avait que l'exemple des divinités en tête. Une histoire comme quoi les dieux se réincarnaient en humains, ce qui serait actuellement le cas avec leur Déesse Athéna. Pour un esprit un peu simple comme le sien, le rapprochement se faisait facilement, ce qui l'amenait à se poser de sérieuses questions sur la personne qu'il avait en face. « Est-ce que t'as des pouvoirs similaires à ceux des Dieux ? Eux aussi ils peuvent tromper la mort on m'a dit. » Question sans doute idiote, mais l'expression de son visage démontrait clairement son sérieux.

Pour les grandes réflexions, il n'était pas l'homme de la situation. Il était capable de réfléchir par lui-même et c'était déjà pas mal étant donné son parcours chaotique. Il apprenait encore, constamment. Sa curiosité étant un avantage dans ce genre de conversation, il aimait découvrir, apprendre de nouvelles choses, s'intéressait à tout. Même si certaines informations faisaient moins plaisir que d'autres, comme c'était le cas de la situation de Ryme. « Je la connais bien oui, elle suivait la même formation que moi pour devenir Chevalier. » Il repensa vaguement à une nuit plus particulièrement où les choses s'étaient quelque peu gâtées entre eux. Nuit où le masque était tombé, détail qu'il ne révélerait pas étant donné la loi en vigueur au Sanctuaire. Même s'il accordait une certaine confiance naturelle à cet Elias, il restait tout de même un type qu'il venait tout juste de rencontrer. « On s'en est mis pas mal sur la tronche, pour faire court. » Malgré son caractère à chier et les menaces dont elle l'avait gratifié, il devait reconnaître un point, elle savait cogner.

Pas un sujet douloureux, mais pas celui qui le ferait sourire, clairement. Il n'aimait pas particulièrement cette fille et inversement. Pas de quoi en éprouver de la haine pour autant, simplement un manque de sympathie évident. Qu'elle soit parmi les Douze était plus désagréable que surprenant, sans que ce soit suffisant pour lui faire abandonner ses ambitions. Tôt ou tard, il finirait par récupérer son armure, par la force s'il le fallait. Il en détourna d'ailleurs bien vite ses pensées, happé par les révélations de l'oiseau immortel. Marqué par la surprise, il avait du mal à connecter ce qu'il assimilait. Le mentor dont il parlait, le dénommé Arsiesys avait vécu il y avait de cela une centaine d'années... Non content d'avoir été un Gold Saint et d'avoir vécu au siècle dernier, il se révélait avoir occupé la fonction de Grand Pope. Le Chef Suprême des Chevaliers, en gros, quelqu'un qui pèse. « Attends... !? » Il observa la tête du Bronze, tentant de discerner un quelconque signe qui le trahirait dans ses dires. Il avait pourtant l'air tout particulièrement sérieux. « T'as plus de cent ans, toi ?! »

Facile d'imaginer être pris pour un cinglé avec de telles paroles. Elias, Bronze Saint du Phénix. Anciennement élève du Grand Pope Arsiesys, il y a cent ans de cela. Et sur sa tête, le poids d'une vingtaines d'années, même pas. Mensonges, folie ou pure vérité ? Difficile à dire. « Je vais pas te traiter de menteur, ni de cinglé, mais c'est une histoire de dingue ! Personne peut le prouver, mais je vois pas pourquoi tu te ferais chier à me raconter ça si c'était faux... Déjà parce que je m'en cogne un peu, je veux dire, chacun son histoire. Puis, je suis personne. » Un serviteur d'Athéna comme un autre. Pour le moment. « Mais si c'est vrai... alors c'est dingue ! » Pas étonnant que les autres le respectent autant, même les plus sceptiques au sujet de ses origines devaient le reconnaître. « En vrai t'as l'air jeune, mais t'es un foutu vieux ! Cent ans... t'as dû en faire cramer des impurs avec autant d'années dans le compteur ! » Il ricana, s'amusant de la situation. Ce Phénix était le Chevalier le plus intéressant qu'il avait rencontré depuis un moment.

Il aurait eu des amis dans le coin, il se serait dit qu'il venait d'obtenir une très bonne histoire à leur raconter. Encore fallait-il en avoir, des amis.



Armure du Lion Mineur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2114-tharros-bronze-saint
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptyJeu 2 Juil - 18:42
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] CjOzt56T

Une étoile rouge naquit entre les deux Saints.

Soudain, un scène les surprit. Fruit de leurs imaginations ou non, ils se virent l'un à côté de l'autre, entourés d'une horde de soldats hirsutes, recouverts de solides fourrures. Des bruits de bataille se faisaient entendre au loin. L'un et l'autre étaient en sang, leurs armures presque détruites...

Elias... Je crois qu'on s'est bien battu, ce sera peut-être notre dernier raout dans cette guerre...

Était-ce Tharros qui avait parlé ? En tout cas, tout avait disparu en un instant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-bleu180/180[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-bleu  (180/180)
CP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-rouge180/180[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-jaune244/244[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptyVen 3 Juil - 9:25
Il eut un petit sourire. Non, il était bien loin du pouvoir des dieux, il avait même clairement perdu une partie des dons qui avaient les siens il y a cent ans de cela. Elias n'en rougissait plus désormais mais il devait admettre avoir eu du mal à l'accepter. Lui qui avait réussi à atteindre l'honneur ultime pour un chevalier, voilà qu'il recommençait au bas de l'échelle. Non, il n'était définitivement pas un dieu et ne le deviendrait jamais. Il était un soldat, un serviteur d'Athéna, et c'était déjà beaucoup.
    - En aucun cas mes dons peuvent être comparés à ceux des dieux.

Il n'en rajoutait pas même si le terme "insecte" résonnait dans son esprit. En comparaison avec eux, les chevaliers quels qu'ils soient ne représentaient rien. Pas même les Gold Saint. Les Gardiens étaient redoutables mais restaient humains, et cela en dépit des dons que portaient chacun. Son compagnon lui narrait l'histoire partielle qui l'unissait à Ryme. Ils avaient donc évolués ensemble pendant la formation. Il comprenait un peu mieux ce sentiment qu'il avait perçu chez lui. Il avait été dépassé par une femme chevalier, celle-ci ayant mit la main sur une armure qu'il chérissait sans doute de par son côté prédateur. Il comprenait aussi entre les lignes que cette formation de chevalier ne s'était pas déroulé sans encombre.

Il comprenait. Lui même se souvenait de sa propre formation, alors qu'à l'époque on l'avait conduit jusqu'ici pour que son entraînement débute. Le Chevalier de la Coupe, son visage, revint en mémoire de l'Oiseau Immortel. Ramsus. Oui, ce jour là avait débuté un entraînement rigoureux, poussif, mais qui l'avait amené à revêtir cette armure qu'il chérissait tant. En un sens, cela avait bel et bien changé sa vie.

Les doutes de Tharros amusaient Elias. Il ne remettait pas en cause sa parole même s'il s'étonnait de l'information et intérieurement, il l'en remerciait. Il pouvait largement comprendre qu'on puisse le prendre pour un fou. Des preuves de son histoire, il en avait. Ne serait-ce que par les archives du Sanctuaire qui mentionneraient sans le moindre doute.
    - Cent vingt-quatre ans en réalité. Et en effet, j'ai connu les anciennes guerres. Enfin "anciennes" pour vous autre. Mais comme je te l'ai dit, j'étais dans une sorte de stase pendant près d'un siècle, alors c'est un peu comme si je venais d'avoir l'armure en fait. Quant aux preuves, elles existent. Le Sanctuaire tient des archives. Mon nom apparaîtra certainement.

Il allait ajouter quelque chose quand un événement se produisit. Une étoiles rouge qui fit son apparition entre eux. Magnifique. Captivante. Les yeux du Phénix se posèrent dessus. Et son monde changea.

Il combattait. Son armure était en passe de tomber. Et à ses côtés, son ami, son compagnon de combat, dans le même état que lui. Il fallait repousser ces adversaires. Mais ils étaient mal en point. Tharros - était-ce lui ? - semblait déterminé et fier de leurs actions. Une ultime passe d'arme. Un ultime assaut. Elias se surprit à sourire. Et la scène disparue, laissant les deux hommes se regarder.
    - Que...

Il ferma les yeux, faisant appel à son pouvoir. Avait-il halluciné une fois de plus ? Une image du passé ? Non, il avait reconnu les traits de Tharros, de fait cela ne pouvait être un souvenir. Mais ce qu'il avait vu était belle et bien une guerre Sainte. Il le savait. Il en avait vécu. Une vision du futur alors ? Plus plausible. Quelque chose lui échappait en tout cas.
    - As-tu vu la même chose que moi ?

Cette fois, il posait la question de but en blanc. S'il savait Arsiesys incapable d'être vu par les autres, là la vision avait été trop étrange pour n'être que le fruit de son imagination. Il se posa sur le sol, légèrement sonné. Que lui arrivait-il... Il gardait en tête l'apparence des Soldats. Avec les manteaux de fourrure. Dans cette vision, il était en passe de mourir. Il en était sûr. Mais pourquoi Tharros à ses côtés ? Il dardait son regard vers lui désormais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
TharrosTharrosArmure :
Lion Mineur.

Statistiques
HP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-bleu1050/1050[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-rouge1350/1350[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-jaune750/750[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-jaune  (750/750)
Message Re: [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptyDim 5 Juil - 2:53
Est-ce qu'il était déçu de la réponse de son camarade Saint ? En un sens oui, mais seulement parce qu'il s'était déjà imaginé ce que ce serait de combattre aux côtés d'un homme capable d'utiliser la même force de frappe que celle d'un dieu. Il s'était monté la tête tout seul, comme un grand, et Elias avait le mérite de vouloir rétablir la vérité et de s'y tenir, plutôt que de chercher à profiter de la crédulité du petit lion pour s'inventer une vie. Tout à son honneur. Tharros se contenta finalement de hausser les épaules, toujours les fesses par terre, ne ressentant nullement le besoin de se relever. Il était bien ici bas, détendu et loin de ses préoccupations. Il ne pensait plus à ce pouvoir qu'il peinait à faire sien, ce Cosmos qu'il avait du mal à maîtriser correctement. L'espace de cette conversation tombée à pic, il s'évacuer l'esprit de toute cette négativité et cette frustration accumulée. Lorsque naissait le doute, là arrivait la perte de confiance en soi, il devait faire attention à ne pas tomber dans ce cercle vicieux. Heureusement, il croyait en sa déesse et faisait confiance en ses choix, cette armure qui était sienne ne l'était pas par hasard.

« Hm... T'as dormi pendant un bon moment, c'est ça que tu veux dire par ''stase'' ? Désolé, quand tu viens de la rue, y'a des mots qui sont compliqués. » Elias s'exprimait d'une manière soutenue, définitivement trop pour lui qui devait faire chauffer les méninges pour apporter une traduction en temps réelle à ses mots si durs, des mots nouveaux. Il avait deviné ce que signifiait stase en se rapportant aux précédentes déclarations du Phénix et ses maigres connaissances sur l'oiseau légendaire. La phase de renaissance devait être cette fameuse stase dont il parlait, Tharros comprenait cela comme un long sommeil pour revivre de ses blessures mortelles. Il n'eut pas l'occasion de s'exprimer sur le sujet, tout comme son interlocuteur ne parvint pas à enchaîner sur ses déclarations qu'un étrange phénomène interrompit l'échange verbale. Une étrange étoile rouge venait d'apparaître au milieu d'eux, captivant totalement l'attention du jeune Chevalier. En admiration devant ce qu'il considérait comme une lumière de toute beauté, il avait les yeux et la bouche grands ouverts, immobile.

Il lui sembla être téléporté dans un autre lieu, se retrouvant soudaine au beau milieu de ce qui semblait être un champ de bataille. Entouré d'ennemis, dans un sale état, il n'était pas seul. Le blondinet aux longues mèches l'accompagnait dans un dernier baroud d'honneur, le duo étant prêt à combattre jusqu'à leur dernier souffle. Avant même qu'il ait pu comprendre quoique ce soit, ils étaient de retour à la réalité, au Sanctuaire, intacts et son armure en parfait état. « La vache... » Il se pinça fortement la joue, souhaitant s'assurer qu'il était bien éveillé et encore en vie, avant de poser un regard plein d'incompréhension au Chevalier du Phénix. Ce dernier n'avait pas l'air plus au courant de la situation que ne l'était le Lion Mineur. « Un peu que je l'ai vu ! C'était quoi ce truc ?! » Un frisson lui parcouru l'échine, il se sentit pris d'un léger sentiment d'angoisse. C'était un peu comme s'il avait eu un avant-goût de ce que serait sa mort... Une illusion ? Une vision ? « Les illusions... c'est pas ton pouvoir ça ? C'était une autre démonstration de tes capacités ? » Même si l'expérience avait été déplaisante, il aurait préféré que ce soit le cas. Pourtant, à en juger l'air affichait par l'intéressé, il n'y était pour rien.

« Merde. C'était flippant. » Il se releva alors que le Phénix s'asseyait, ressentant le besoin de se mouvoir, de bouger pour évacuer ce trop plein d'émotions. « J'avais pas besoin d'aller vérifier hein, je te croyais déjà... » Il ne le pensait pas réellement coupable, mais après une telle expérience, avait du mal à rester calme et silencieux. Sentant tout de même que les accusations pouvaient devenir lourdes, il inspira un bon coup, avant de relâcher doucement l'air accumulé. Plus calmement, il posa les yeux sur son interlocuteur et lui déclara sur un ton assuré, ne trahissant aucun doute quant à ce qu'il affirmait. « T'as l'air vrai, Elias. » Comprendre qu'il avait sa confiance. Il avançait cela en se basant uniquement sur cette première impression et son ressenti purement personnel, puisque jamais avant il n'avait entendu parler de lui. Son seul avis, voilà tout ce dont il avait besoin pour se faire une idée d'une personne. Le Phénix ne semblait pas avoir un mauvais fond, et si tout cette conversation n'était qu'une supercherie alors tant pis, il se serait fait avoir comme un lapin de trois semaines.

Le mensonge n'était pas une notion dans laquelle il excellait, parlant avec le cœur et guidé par ses émotions, son impulsivité, il ne mentait que rarement, mais cela lui arrivait. On ne survivait pas dans la nature sans savoir manipuler de temps à autres les uns, jouant sur les mots ou déformant la réalité pour s'en sortir. Il n'était pas un maître dans le domaine, mais mentir était une chose naturelle chez l'homme et tout sauvage qu'il restait, il ne faisait pas exception à ce fait.



Armure du Lion Mineur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2114-tharros-bronze-saint
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-bleu180/180[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-bleu  (180/180)
CP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-rouge180/180[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-jaune244/244[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptyMar 14 Juil - 9:51
Il comprenait les doutes de Tharros mais cette fois, il n'y était pour rien. Si son pouvoir permettait en effet de jouer avec les illusions, il ne pouvait pas les imposer ainsi sans préparatif. Sans lancer une attaque particulière. Ou sans déployer son cosmos de telle sorte qu'il l'employait ensuite pour tromper les sens des autres. Ici, cela ressemblait à une sorte de prémonitions. Comme si le temps s'était distordu pour laisser apparaître un événements à venir. Comme si la présence des deux hommes avaient fait naître cette curieuse étoile rouge.
    - Je ne suis pas l'auteur de ce que nous avons vu. Je suis aussi troublé que toi, Tharros, et je peux te garantir qu'il ne s'agissait pas d'une illusion. C'est autre chose. Quoi ? Je ne saurai le dire précisément. Mais cela dépasse largement mon pouvoir. Je dois dire que cela me perturbe.

Le prendre à défaut, lui, n'était pas si aisé. Pas avec l'ancienneté qui était la sienne et son expérience. Savoir faire la part du vrai et du faux avait toujours été dans ses capacités. Mais ici, il était perdu. Et si cela ne parlait pas plus au Lion Mineur, alors c'est qu'ils étaient en présence d'une force qui dépassait de loin ce qu'il connaissait. Un songe d'Athéna ? Une hypothèse qu'il ne pouvait ignorer. En entendant ses dernières paroles, le regard du Phénix se posa sur le Lion Mineur. L'air vrai ? L'ombre d'un sourire traversa son visage. Il semblait comprendre ce qu'il lui disait. Semblait accepter ce qu'il était. Et le lui faisait comprendre à sa manière.

Ainsi Elias se redressa. Si la vision était toujours forte dans son esprit, il se focalisait sur l'homme face à lui. Et lui tendit la main, comme pour la lui serrer. En remerciement. De sa confiance, ou de croire en lui ? Sans doute un peu des deux en réalité. A sa manière, le comportement de Tharros était un baume pour les blessures du Phénix. Cela atténuait en quelque sorte la brûlure de son âme.
    - Je le suis. Et j'aimerai avoir la chance de te considérer parmi mes amis, Tharros du Lion Mineur. Ta force de caractère et ta franchise seront des alliés de poids pour moi. Pour nous, si je prête crédit à la vision commune que nous avons eu. Combattons côte à côte, si tu le veux bien. Et je serai alors un soutien de poids pour toi aussi. Je t'aiderai dans ton projet, quel qu'il soit.

Elias ne parlait que rarement sans raison. Et respectait ses promesses. Si Tharros acceptait, il se ferait là un allié remarquable. Cette façon de faire lui rappelait son ami du Dragon, à l'époque où ils étaient apprentis du Sanctuaire, à s'entraîner sans relâche pour créer leur fameuse assemblée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
TharrosTharrosArmure :
Lion Mineur.

Statistiques
HP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-bleu1050/1050[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-rouge1350/1350[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-jaune750/750[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-jaune  (750/750)
Message Re: [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptyJeu 13 Aoû - 17:24
Ils n’auraient aucune réponse immédiate à l’expérience désagréable qu’ils venaient de vivre. L’univers leur avait peut-être envoyé des images de l’avenir, le leur, afin de les préparer ou de les mettre en garde. Ou une mystérieuse personne se jouait d’eux sans qu’ils le sachent, semant avec brio le trouble dans leur esprit. A un point que l’un comme l’autre sentait que la conversation ne pourrait pas tout naturellement reprendre, cette apparition avait scellé son sort. Il n’avait personne à qui parler de ce qu’il venait de se passer, si ce n’est celui avec qui il avait justement subi cet étrange phénomène, qu’il considérait comme être son seul ami ici. Du moins, à ses yeux, leur relation partait en ce sens. Cette main tendue à son attention ne fit que confirmer ses pensées. C’était un type bien, il le sentait. S’entourer de personnes fortes ne lui ferait pas de mal, après avoir passé des années au Sanctuaire complètement isolé des autres, incapable de trouver sa place. Il scella cette poignée de mains de la sienne, plongeant son regard dans celui du Phénix.

« Tu peux déjà me considérer comme un ami, un allié. J’accepte ton aide et t’offres la mienne dans ce qui t’attends. Le jour où tu as besoin de moi, viens me trouver. » Il savait que ce jour viendrait, si cette vision qui leur était apparue disait vrai, cet homme à qui il venait d’offrir son amitié serait la dernière personne qu’il verrait au moment de mourir. La situation était délicate, encore floue à son esprit, mais il ne préférait pas penser à ces derniers instants de vie. Premièrement parce qu’il ne savait pas encore si c’était une prémonition ou un mauvais tour, et aussi parce qu’il ne sentait pas son heure encore venue. C’était trop tôt, bien trop tôt. Il ne quitterait pas ce monde avant d’avoir accompli quelque chose de grand, bien plus grand que d’être devenu un Chevalier d’Athéna. Ils se retrouveraient, il en était persuadé. Le moment venu, le Lion Mineur et le Phénix reprendrons cette conversation. En attendant, il continuerait sur la voie qu’il avait emprunté et poursuivrait ses efforts. « Je vais reprendre l’entraînement, Elias. J’en ai besoin. Évacuer tout ça. Content d’avoir pu trouver un ami ici, je m’y attendais pas, mais je suis content. »

Il serra le poing, qu’il brandit à hauteur de torse du Chevalier Immortel, sa façon à lui de lui souhaiter bon courage pour la suite. « A une prochaine fois. Et si un de ces abrutis ici te fais chier pour ce que t’es, tu lui casses la bouche. Ou t'y fous le feu, c'est plus dans ton style.» Suite à quoi il se retourna pour retourner vers le bloc rocailleux qu’il martelait auparavant. Plus déterminé que jamais à le fracasser une bonne fois pour toute.

Citation :
Fin du RP de mon côté ! Merci à toi o/



Armure du Lion Mineur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2114-tharros-bronze-saint
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-bleu180/180[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-bleu  (180/180)
CP:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-rouge180/180[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-rouge  (180/180)
CC:
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] G-jaune244/244[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]   [Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias] EmptyVen 14 Aoû - 16:33
    - C'est en effet un peu plus mon style. Et bien je te laisse à ton entraînement, mon ami.

Sourire aux lèvres, Elias inclina la tête en guise de salutation et fit demi-tour afin de laisser le Lion Mineur à ses exercices. Il était toujours aussi admiratif de le voir si déterminé. Et cela lui rappelait clairement son ami de l'époque, le Dragon, quand il ne pensait alors qu'à faire de leur petite équipe la meilleure qui soit. Il se souvenait de son envie de progresser, de toujours aller plus loin. Alors que lui, s'il avait toujours ressenti aussi cette envie de devenir meilleur, n'avait jamais réussi à réaliser les mêmes prouesses que ce dernier. Shaokan.

Alors qu'il s'était suffisamment éloigné, la silhouette de son mentor se matérialisa. Le visage sérieux. Comme si quelque chose le tracassait. Et le blondinet avait une idée assez précise de ce qui semblait bouleverser Arsiesys. Cette étrange lueur. Cette étoile qui avait montré une scène surréaliste concernant Tharros et lui-même.
    Et que vas-tu faire pour contrer cette menace ? Tu ne peux ignorer une vision du futur. Des ennemis marcheront sur le sanctuaire. Des ennemis essaieront d'atteindre notre Déesse. Et les chevaliers d'Or de cette ère sont bien trop faibles pour les en empêcher, Elias. Tu l'as vu de tes yeux. Toi et cet homme, vous serez au coeur des combats. Il n'appartient qu'à toi de modifier ce futur pour que ce soit tes ennemis qui te craignent et non pas l'inverse.

Il avait raison. Que son mentor soit une illusion ou une véritable incarnation ne changeait pas la véracité de ses dires. Ils semblaient mal en point dans cette vision. Le nombre importait peu en réalité si l'on était capable de libérer tout son pouvoir. Si Tharros faisait preuve d'une telle détermination pour progresser, alors pourquoi ne ferait-il pas de même ? Le destin était entre ses mains. Il pouvait encore changer ce futur étrange.
    - Vous avez raison, Maître. Je vais faire mon maximum pour atteindre le pouvoir qui était le mien par le passé. Pour que mon armure se souvienne de ce qu'elle était avant de tomber entre les mains de mes prédécesseurs, tous aussi faibles les uns que les autres. Il est temps pour le Phénix de libérer les véritables flammes purificatrices. Je vais m'y atteler.

Alors que l'image d'Arsiesys disparaissait, Elias crut apercevoir un sourire sur le visage de l'homme. Un sourire étrange. Que signifiait-il ? En tout cas, c'est avec une nouvelle idée en tête que le blondinet quittait le terrain d'entraînement.

Le Puits des Âmes aurait prochainement une visite.

Citation :
RP terminé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
 
[Janvier 553] La fierté du Lion Mineur. [Pv : Elias]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Coliseum-
Sauter vers: