Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptySam 20 Juin - 1:48
Au petit matin, un Soleil magnifique avait bordé son jardin. La grâce de ses lueurs l'avait comblé d'un réveil particulièrement bienfaiteur. Cette nuit n'avait pas été de tout repos : la veille, Ryme avait accueilli Elias au sein de son Temple, puis le Grand Pope. Le jeune Phénix lui avait alors confié ses doutes et ses projets, qu'elle avait alors dû modérer par la seule force de ses idées. Etait-ce suffisant ? Elle en doutait. Les âmes fantasques étaient les plus difficiles à saisir, et, quelque part, son intuition lui confiait sans relâche que le chemin que prenait le jeune homme allait le mener à de bien mauvaises surprises.

Dans tout cela, la coutume aurait certainement désirer voir un Chevalier d'Or s'opposer à cette forme de désobéissance que les plus scrupuleux aurait nommé "désertion". Quand le Grand Pope s'était présenté dans son Jardin maudit, la Lionne avait gardé le silence. Aucune dénonciation de sa part.

Ryme n'en avait pas le coeur...
Devenait-elle le soutien moral de tous ces hommes ?
Si elle avait sû qu'elle s'opposerait à l'un et à l'autre à la fois...

Dans un soupir, son regard prenait toutefois plaisir à se perdre dans les étoiles, puis devant ce lever de Soleil. Etre Gardienne de ce Temple prenait une toute autre signification, maintenant que l'Armure du Lion était la sienne. Bien loin de mener une vie trépidante, la Lionne ne connaissait pas encore entièrement son niveau milieu. A commencer par le Cercle d'Or tout entier, par exemple. Tous étaient presque partis en mission, sous les ordres du Grand Pope. Il ne restait plus qu'elle, derrière. Elle et sa Lionne de cosmos. Elle et son Alter Ego pour lui porter compagnie quand son ami et squatteur du milieu, Astra, n'était pas présent lui-même...

Après tout, il fallait bien accueillir ceux qui passaient par son Temple. Et, non loin d'ici, quelqu'un vint briser son ennui. Bien rapidement, la jeune femme posa la petite dague qu'elle aiguisait sur la table et se leva. Au loin, elle sentit un cosmos s'approcher dangereusement de sa Maison, depuis le Temple d'Aegis, son voisin du Nord. Bien loin d'être faible, son intensité brillait telle une étoile majeure et son Instinct lui affirmait qu'il s'agissait d'un guerrier ou d'une guerrière de bon rang. Munie de son masque, Ryme s'était dit qu'elle avait du temps à perdre : ce fut ainsi qu'elle se dirigea vers l'entrée de son domaine, gardée par des sculptures représentant le Lion de Némée. En quelques minutes, son regard discerna une silhouette étrangère mais féminine. Levant la main, la jeune femme l'interpella un bref instant puis, une fois la distance réduite, se présenta plus amicalement.

"Bonjour...Vous êtes matinale, vous ! Je suis Ryme, Chevalier du Lion et gardienne de ce Temple. Je ne crois pas vous avoir déjà vu dans les parages. Vous êtes ?", questionna-t-elle naturellement, sans avoir pris conscience de l'handicap de la jeune femme.


La Lionne, à ses côtés, s'élança vers l'avant par curiosité, sa queue dodelinant d'une humeur particulièrement joviale, à l'image de son homologue humaine. Ce fantôme aux grands yeux brillants et lumineux ne tarda pas à rejoindre la silhouette au loin, pour finalement en renifler la main de l'étrangère. La créature l'avait rejoint avec douceur, légèrement pataude dans sa démarche, dans sa jeunesse apparente. A peine son museau eut-il touché la main que sa fourrure intangible et doré de cosmos se dissipa dans les airs.

Comme par enchantement...



[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge650/650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (650/650)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptySam 20 Juin - 15:43
Calme...

D'un pas tranquille, tu avais décidé de faire connaissance avec les gardiens des autres maisons. Au vue de ton handicap et de ton incapacité à communiquer pour le mieux, tu avais tout à gagner à connaître tes alliés en avance dans le cadre d'un affrontement imprévu.

En tout temps, ton jugement se voulait le plus objectif, mais, l'objectivité n'amenait que rarement à la vérité absolue. Et ton étanchéité aux supplications des autres était aussi bien un don qu'un fardeau. Ainsi tandis que tu laissais ton cosmos librement s'exprimer en descendant les marches, tu espérais que ta tentative du jour ne soit pas infructueuse.

Levant légèrement la tête, vêtue de ton masque qui semblait te brûler la peau, tu pouvais voir une forme se dessiner à travers l'horizon. Tu n'avais absolument aucune idée de qui elle pouvait être néanmoins qu'elle ne fut pas ta frustration en voyant que celle-ci portait à son tour un masque.

Comment communiquer dans des pareilles circonstances ? Si tu savais lire à travers les gestes, il était difficile d'analyser quoi que ce soit face à une personne qui en apparence se tenait fièrement, là, sans bouger. Te parlait-elle ? Etait-elle un allié ? Une ennemie ? Tu n'en savais rien...

Face à cette situation hors-norme, tu paraissais te raidir dans un silence total. L'orgueil qui sévissait dans ta tête t'empêchait d'indiquer ta condition particulière à une inconnue. Ultime fléau que tu avais pourtant su tempérer avec le temps, tu aurais pu géré la situation si ta colère n'avait pas refait surface à son tour.

Tu détestais te retrouver dans ce genre de cas, tu haïssais tellement cela... Se moquait-elle de toi ? Ne voyait-elle pas que tu ne pouvais saisir ses propos ? Devais-tu te rabaisser face à elle pour espérer la comprendre ?

La Balance était entrain de perdre son équilibre...

Et tandis que tu tentais de tempérer tes émotions et de contrôler tes démons qui voulaient s'exprimer à leurs tours, ton cosmos semblait prendre une forme bien plus menaçante. Ce qui était une véritable tentative de tempérer tes émotions et de régler la situation de manière diplomatique prenait la forme d'une véritable agression aux yeux de tous.

En effet, ton cosmos n'était pas celui d'une bête, il ne s'embêtait pas des formes ou des apparences. Il était plus vif, plus épais et prenait consistance dans la force de tes émotions et non pas dans leurs origines. Pour peu que l'on était sensible au cosmos de manière général, le tient paraissait presque étouffant lorsqu'il se libérait de la sorte. Dans tout les cas, l'hostilité qui pouvait s'en dégageait bien que dirigée contre toi même pouvait très bien être mal comprise...

Et tu n'avais pas vraiment le temps de t'attarder sur la personne en face de toi alors que tu menais déjà un combat intérieur...



[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptyDim 21 Juin - 18:38
La Lionne disparut aussitôt. Au loin, sous son masque, Ryme fronça des sourcils. La silhouette de la femme s'était raidie et la jeune femme pressentait que quelque chose n'allait pas. Le cosmos de la jeune femme semblait lui-même se perturber en un torrent d'émotions contradictoires. Interdite, ses lèvres émeraudes gardèrent le silence. Les mouvements de la Gardienne cessèrent aussitôt d'être chaleureux...

"Il y a un problème ?", souffla-t-elle, un sourire coincé pendu à ses lèvres.

C'était insensé. L'instinct de la jeune femme lui soufflait que le mutisme de sa consœur était problématique. Quelques secondes s'écoulèrent, en guise de deuxième chance. Pourquoi ne répondait-elle pas ?

"T'as perdu ta langue ? Un mot ça suffirait, si tu es pressée, c'est normal...Je te laisserais descendre bien sûr. Juste que...'fin, je ne voulais pas t'agacer."

Un raclement de gorge. Son invité n'était pas pressée. Pire encore, elle jouait avec ses nerfs, rongeait sa bonne volonté. Perdue dans ce silence amère et non désirée, Ryme balaya les espérances qu'elle s'était imaginée quelques instants plutôt. Une discussion normale sous un beau soleil ? Aux oubliettes. Une rencontre amicale entre femmes Chevaliers ? Un souhait à des kilomètres de sa situation actuelle..."Quel gâchis", songea-t-elle. L'instant d'après, ses épaules se haussèrent pour chasser la bonté de la jeune femme au profit d'un masque d'impatience, et d'un croisement de bras pour le moins vindicatif.

"Bon, je vais commencer à penser que tu te fous de ma gueule dans mon temple et ça ne me plait pas."

Bien moins accueillante, Ryme ne sut plus comment réagir avec cette femme, tant et si bien que deux de ses doigts se levèrent avant que celle-ci ne formule entièrement ses explications, bien qu'abstraites dans leur essence.

"Je te laisse deux minutes pour continuer à marcher ou tenter de m'expliquer pourquoi tu me fixes comme ça sans bouger. "

Sa sévérité s'intensifia. Chaque seconde, chaque minute la voyait perdre sa jovialité en un quelque chose de plus militaire, moins sympathique. Pourquoi tombait-elle toujours sur des Chevaliers compliqué et tordue ? La simplicité pouvait-elle exister en ce monde ?




[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge650/650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (650/650)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptyDim 21 Juin - 20:27
Irritée...

Tu n'aimais pas ce genre de situation où tu paraissais perdre le contrôle de toi et de la situation. Néanmoins, ce qui paraissait être une attitude menaçante fut une véritable opportunité pour toi. La personne en face de toi, quand bien même s'exprimait-elle, était entièrement insondable à ton jugement depuis le début de votre rencontre. Néanmoins elle avait commencé à bouger, et par ses gestes, tu arrivais à discerner ses intentions.

Si tu étais avant tout en colère face à ton inaptitude notoire à établir une communication, tu n'avais au départ pas remarqué que tes tensions internes étaient autant perceptible. Ce ne fut qu'uniquement après avoir constaté l'agacement profond de ton interlocuteur en face que tu pus reprendre le contrôle de toi même ainsi que de la situation.

Tu allais devoir te rabaisser pour calmer le jeu... Mais là était peut être la plus grande démonstration de force que tu pouvais faire.

Ainsi, ton cosmos vint à se tarir et tu vins à enlever ton masque laissant entrevoir ton visage de marbre. Dérangée par la tension que tu avais toi même établit, tu vins à prendre parole, aussi bien que tu le pouvais.

- Je... suis désolée. Je...

Tu avais cette habitude de chercher tes mots pour tenter de les prononcer au mieux. Néanmoins, ils n'avaient rien de naturel, ils étaient dépourvus de toute musicalité et bien souvent, tu te trompais dans ta diction.

Néanmoins, cette pause n'avait rien à voir avec une éventuelle réflexion grammaticale. Cela te coûtait énormément que d'avouer ton handicap, si bien que ton Orgueil semblait encore une fois frapper à ta porte. En vain. La Balance avait su rapidement retrouver son équilibre et elle devait désormais faire en sorte que la situation retrouve son calme.

- Je suis... Sourde. Je ne peux pas vous... comprendre. A cause du... Masque.

Ton visage restait d'un neutre effrayant mais il y avait quelques signes de frustration qui ne trompaient pas. Tu avais même manqué de bafouiller en disant cela. Cherchant dans le petit sac de peau que tu avais sur toi, tu vins à sortir une bouteille de vin comme tu les aimais.

- Je suis venue... Faire votre... Connaissance. Je suis Diane, Chevalier de la... Balance.

Au vue de son attitude et de sa prestance, tu avais aussi rapidement saisi que la personne en face de toi n'était pas n'importe qui. Ce fut finalement par ses simples gestes que tu avais su comprendre qui elle était et ce qu'elle essayait de te dire. Enfin... Plus ou moins.

- Excusez mon impolitesse...

Tu espérais que cela soit suffisant pour délier la situation semblable à une guerre de tranchée.


[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptySam 27 Juin - 18:39
Prête à défendre son honneur, sa petite stature demeurait tendue, prête à entamer la danse de Mille jours s'il le fallait. Dans sa froideur, Ryme observa la jeune femme avec sévérité, une pointe d'impatience dansant dans ses seules prunelles visibles. L'hostilité qu'elle lui avait démontré auparavant venait de s'étouffer, au profit de quelques mots d'excuses dans un langage...Particulier. un langage que la Sainte ne comprit qu'après quelques secondes de réflexion. La voix étouffée et maladroit de la jeune femme la prit totalement au dépourvu. Sourcils, froncés, l'information venait de se former dans son esprit. Son invitée était sourde...

"Attend..."

Son masque voilait ses sons, le sens de ses mots. Hébétée, la suite la surprit d'autant plus. Devant elle, se tenait le Chevalier de la Balance. Chevalier qui avait probablement dû mal vivre sa situation en voyant son état d'humeur se dégrader par son mutisme...Cela voulait-il dire qu'elle venait d'agresser une sourde ?

"Ca me fait toujours me sentir mal, ce genre de révélations...Forcément ça n'arrive qu'à moi."

Ryme ne put s'empêcher de grommeler contre elle-même, bien consciente que la jeune femme n'entendait pas ses propos. Ô, c'était probablement mieux ainsi. Ses états d'âme n'avaient pas à être connue de tous et la honte lui collait déjà bien assez au palais. Dans un soupir, sa main se porta à son masque. Après s'être assurée de l'absence de toute présence masculine, le masque fut levé. Et son identité, révélée. Ses yeux émeraudes ne voilèrent néanmoins pas la satisfaction de la jeune femme qui avait l'occasion, cette fois-ci, de pouvoir respirer sans encombre.

"C'est probablement mieux maintenant ?" Haussant un sourcil, elle observait tranquillement la jeune femme, masque en main. "Il n'y a pas d'impolitesse, juste un malentendu, excuse-moi. Je m'appelle Ryme, je suis le Chevalier d'Or du Lion. Je suis...Eh bien, la Gardienne de ce Temple. A dire vrai, je vous ai vu vous approcher de mon Temple et je venais vous accueillir, moi aussi. Mais j'ai eu l'impression que...Enfin. Voilà."

Patiemment, le Chevalier prit soin d'articuler ses mots afin de ne pas tomber dans un autre quiproquo. Malgré tout, au vu de la réaction de la Femme-Chevalier, la crainte de soulever une énième fois le courroux d'une sourde...

"Vous venez peut-être d'acquérir votre Armure vous aussi ? Si vous le souhaitez, nous pouvons poursuivre cette conversation dans mon Temple. Je n'ai pas envie qu'on voie mon visage... "

Ryme espérait ne pas être trop maladroite dans ses maigres tentatives de sociabilisation. Mais comment l'être en ayant si mal démarré une rencontre ? La gêne de la jeune femme était palpable à mille lieux, mais les efforts n'étaient pas encore tombés dans l'oubli et, tout bas, l'espoir de rattraper ce mauvais pas s'immisçait tout doucement dans ses propositions.




[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge650/650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (650/650)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptyJeu 2 Juil - 22:49
Un monde s'était ouvert à toi...

Si son masque avait su voiler toutes perceptions de sa part, le simple fait de l'avoir retiré t'avait permit de faire face à un florilège de savoir. Tu connaissais désormais la nature et la forme de ses propos et tu lisais sur son visage comme dans un livre ouvert. Elle était honteuse, désolée de cette situation. Sans avoir besoin de percevoir son cosmos, tu arrivais presque à "entendre" ses pensées.

Celle-ci venait finalement à confirmer son identité. Elle était bien la gardienne de ces lieux, celle qui portait l'or dans ce temple majestueux. En quelque sorte, si avoir prononcé ton handicap aux oreilles d'une inconnue avait planté une lourde blessure dans ton orgueil, tu avais permit de désamorcer une confrontation inévitable. Une confrontation qui bien que tu ne pouvais prétendre en connaître l'issue, aurait provoqué bien des dégâts des deux cotés inutilement.

- La faute est mienne.

Tu venais à baisser légèrement la tête. Tu étais dans son temple et tu avais été celle qui avait enclenché cette spirale de menace. Il était normal que tu portes la responsabilité de cet affront. Finalement, elle vint à t'ouvrir l'entrée de ce temple que tu n'avais eu l'opportunité que de traverser une fois dans ta vie. Cette unique fois avait été permise pour acquérir ton armure.

- Bien sur, je... vous remercie...

Avançant d'un pas modeste, tu venais à ranger ton présent dans ton sac. Tu ne savais pas comment était l'organisation de la Lionne quant à la gestion de son temple mais ce n'était qu'une question de temps avant de le savoir.

Après avoir pénétré en son sein, tu pouvais ressentir cette aura bien différente de ton temple. Tu n'étais pas la dominante en ces lieux, et ils semblaient te le faire comprendre en faisant résonner ton cosmos à ton encontre. Des sensations qui toutes proportions gardées, n'étaient perçues que par toi.

- Vous êtes... nouvelle ?

Tu ne tenais pas à souligner son manque d'expérience dans le rôle, mais en un sens elle avait bien plus de similitude avec toi que le reste des chevaliers. Bien que pour toi, ce monde t'était bien inconnu. Si tu avais su te forger en assimilant l'expérience d'autrui, l'absence de maître pesait grandement sur ta capacité à t'adapter à tes nouvelles fonctions.

En un sens, hormis ton père qui était un cas très particulier, tu n'avais eu aucun modèle dont tu pouvais répéter les actes.

- Je le suis ... aussi. Je ne connais pas... encore... beaucoup de monde.

Un défaut que tu avais essayé de pallier en rencontrant tout tes frères et sœurs d'armes. Et si ta première confrontation avec Silas s'était très bien passée, tu ne pouvais taper dans le mille à chaque fois. Bien qu'au fond, le simple fait que tu ai pu poser un pied dans son temple montrait que la situation évoluait dans le positif. Elle était cependant dans son bon droit de te reprocher ton attitude d'avant.


[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptyDim 19 Juil - 21:23
Ce quiproquo à peine désamorcé, Diane s'apprêta à la suivre. Avec une certaine joie non feintée ni même dissimulée, un soupir de soulagement venait de traverser les lèvres rosées de la jeune femme. Tant que son invitée ne lui tenait pas rigueur de sa méfiance et de ses réactions parfois belliqueuses, Ryme avançait le cœur léger. Un pas après l'autre, la jeune femme se retourna finalement et continua à marcher de dos, s'assurant de répondre aux interrogations de sa consœur de la Balance avec simplicité et efficacité. Diane apprendrait bientôt qu'elle n'était pas bien différente vis-à-vis de leur situation. Seules les constellations qui perlaient dans les cieux contrastaient leur véritable nature.

"Hm, plus ou moins. J'ai été entraînée ici, à Rodorio, alors il m'arrive de reconnaître quelques têtes. Le Chevalier du Cancer ou encore le Chevalier des Gémeaux sont de bons exemples. Comme ils ont de l'ancienneté, on les connait mieux de manière générale." Un sourire doux s'esquissa sur ses lèvres, avant de reprendre. "Et puis il y a l'ancien Grand Pope. Mais lui c'est un autre sujet..."

Passées les deux statues des grands Lions qui gardaient jalousement l'entrée de son temple, les deux Chevaliers défilèrent de couloirs en couloirs, d'arches en arches. Bientôt, ils rejoignirent une cour centrale, laquelle donnait sur une vue agréable, semblable à un petit Colisée. Il s'agissait là d'un terrain d'entraînement aménagée au centre du temple. Puis Ryme pivota vers la gauche et entreprit d'ouvrir une porte : là, se dressait un petit salon chaleureux, aux couleurs harmonieuses. Le froid de l'hiver ne s'y faisait pas ressentir mais la cheminée, les braseros qui crépitaient en un bruit relaxant au petit matin ainsi que les fauteuils surmontées de quelques peaux de bêtes laissaient entrapercevoir le goût de la jeune femme pour les environnements confortables. Cette dernière s'étira avec la paresse d'un chat avant d'inviter Diane à prendre place d'un signe de la main. Puis, se dirigeant vers l'une des petites tables, sa main se saisit d'une bouteille qu'elle semblait avoir inspecté un bref instant avant qu'un conseil ne se dissipe dans les airs...

"A Rodorio, plus bas, il y a généralement les Chevaliers de Bronze et d'Argent. Mais tu les verras souvent passer par ton temple, alors ce n'est qu'une question de temps avant que tu les connaisses tous." De cela, Ryme en était certaine. Il ne faisait aucun doute que ce nouveau membre du Cercle d'Or ferait le tour des rencontres. Le Monde était petit au Sanctuaire, après tout. "Comme je viens d'acquérir mon armure il y a à peine un mois, je ne connais pas tous les Chevaliers d'Or. Mais...Eh bien, on apprend tous les jours."

Preuve en était leur situation actuelle. Munie de deux coupoles à la main, la jeune femme hésita. Que désirait donc Diane ?

"Excuse-moi, je crois que t'avais une bouteille, et c'est très gentil de ta part, mais je préfère servir mes invités avec mon propre stock...Remarque, on pourrait très bien enchaîner. C'est bon pour délier les langues, parait-il ! "

Un rire, comme elle seule pouvait le faire, résonna dans son temple, tandis qu'elle s'emmitoufla dans l'une des fourrures qu'elle venait de saisir, sans aucune honte. Assise en face du fauteuil destiné à la jeune femme, ce fut un air de béatitude qui prit possession de ses traits.

"Prend tes aises.", fit-elle, d'un mouvement de main presque fraternelle. "T'es pas de Rodorio toi, si je me trompe. T'as été entraînée par qui ?"

Qui qu'il fut, il y avait peut-être de maigres chances que Ryme connaisse le nom de son Maître. Et puis, toutes deux avaient beaucoup à raconter : cet aspect de la découverte était somme toute excitant. Aussi, la jeune Lionne resta pendue aux lèvres de la Balance, attendant impatiemment la réponse de sa convive et l'encourageant avec douceur à s'exprimer...




[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge650/650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (650/650)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptyMer 22 Juil - 18:23
Un soupir...

La situation s'était grandement détendue et tu pouvais désormais recentrer ta concentration sur tes émotions. Il ne fallait pas manquer de tempérance en cet instant, et cela aurait été dommage de tout gâcher à peine la paix réapparue dans vos cœurs.

Tu venais à t'asseoir après qu'elle t'ai donné son approbation. De manière général, son temple était différent du tiens en bien des points. Des peaux, une arène, une cheminée... A la différence de toi qui faisait beaucoup dans la sobriété, elle, elle paraissait savoir apprécier les conforts de la vie. Un peu trop même à ton goût, mais tu n'en fis aucune réflexion. Pour toi les hommes forts avaient besoin d'être dans un environnement rude pour continuer à se renforcer. Mais si aujourd'hui, elle était chevalier du lion, alors c'était qu'elle était déjà bien assez puissante comme cela.

Alors tu l'écoutais raconter son histoire. Elle avait été entraînée non loin du sanctuaire, contrairement à toi, elle avait baigné dans cet écosystème particulier. Au fond, tu en avais connu un autre, toi qui venait de Constantinople, et tu avais encore du mal à t'adapter à ce changement brutal.

- Un mois... ?


Cela était court. Si elle n'avait pas vécu à Rodorio de base, alors vous n'auriez été au final vraiment pas si différente dans vos positions respectives. Il pouvait être intéressant de partager avec une personne qui vivait la même aventure que toi à peu de chose près. Néanmoins tu étais d'une nature solitaire, et tu savais que si elle ne poussait pas à la rencontre, tu aurais mieux fait de rester dans ton temple à méditer.

- Très bien...

Tu avais incliné la tête légèrement sur le coté tandis qu'elle proposait d'offrir elle même son breuvage. Tu avais un palet fin et raffiné et tu n'étais pas vraiment du genre à boire autre chose que ce que tu jugeais digne par toi même. Néanmoins, pour cette fois, tu te contentas d’acquiescer avec ce qui paraissait être un semblant de sourire sur ton visage de marbre. Elle était respectueuse envers toi malgré ton comportement précédent, tu devais en faire autant.

Tu levas légèrement la tête lorsqu'elle s'adressa à toi avec des mots si familier. Évidemment, si tu ne pouvais discerner le ton de sa voix, tu pouvais deviner par les expressions de son visage. Tel un lion, elle avait reprit très vite les devants sur la situation et semblait désormais parfaitement en maîtrise de celle-ci. Après tout, tu étais sur son territoire. Mais une petite voix viciée au fond de toi te faisait entendre qu'elle ne devait pas oublier qu'elle était dans ton monde. Une voix que tu vins à rapidement museler...

- Je viens de... Constantinople... Je n'ai pas... eu... de maître.

Les gens s'étonnaient de t'entendre dire cela à chaque fois mais il était vrai que tu avais appris principalement seule. Tes seuls formateurs de passage n'avaient été là que pour que tu puisses assimiler plus vite par toi même. Aucun d'entre eux ne t'avaient aidé à apprivoiser ce cosmos qui était naturellement puissant chez toi.

- Je me suis... formée... moi même.

Avec cela, tu vins à couper ton discours et à prendre la première gorgée du breuvage qu'elle t'offrait. un goût acceptable, mais pas mémorable. Cela serait certainement suffisant pour le restant de la conversation.

- Et toi ? Tu es chevalière... du Lion. Le grand Pope était... ton maître ?

Tu étais nouvelle mais pas inculte. Tu savais qui était les plus grandes pontes au sein du sanctuaire et donc tu savais par extension que le Grand Pope actuel était l'ancien porteur de l'armure du Lion.


[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptyMer 5 Aoû - 19:35
Pour quelqu'un qui n'avait jamais connu le luxe durant son enfance, Ryme aimait tout de même les choses extravagantes. Ce n'était pas la richesse, ni même l'or qui l'intéressait. Quand la texture d'un objet brillait trop, son cœur de paysanne se sentait oppresser et l'éclat la renvoyant à des souvenirs moins agréables. Des mémoires de guerre. Des visions de survie. Toutefois, il y avait derrière ces aspects un peu précieux le goût du travail. Le goût des choses bien faites, dans son savoir faire comme dans ses résultats. Aussi, la peau qui recouvrait ses petites épaules endolories ; la petite arène qui lui permettait de s'entraîner au jour le jour dans un environnement lui rappelant son pays natal ; mais encore, la jolie cheminée où elle alimentait le feu de plusieurs branches de bois qu'elle négociait ou découpait elle-même aux alentours de Rodorio ; tous ces éléments trahissaient le train-train quotidien et la mentalité du Lion actuel.

"Si tu veux vivre bien, c'est à toi de faire l'effort."

Ce Lion-ci n'était donc pas qu'un gros chat paresseux qui profitait de la chaleur d'un feu sur un bon coussin bien douillet. Mais cela, Ryme ne le clamait pas à haute voix. Elle se fichait pas mal de ce que ses confrères pouvaient penser et, quand bien même affirmait-elle avec insistance ne faire aucune distinction hiérarchique, ses années d'entraînement l'avaient amené à une considération des plus simples : il y avait des Chevaliers débrouillards. Et d'autres qui ne l'étaient pas. Par chance, la Balance semblait faire partie de la première catégorie, quand bien même ses aveux lui tirèrent un regard et des paroles étonnées.

"Ah oui, un mois, t'es toute nouvelle...Ca se passe bien ?"

Simple interrogation. Avec le Sanctuaire, les réactions étaient multiples. Ses lèvres trempèrent dans le vin de sa coupe avant de reprendre ses paroles, interpellés par ce qu'elle appellerait désormais "le cas Diane".

"Tu n'as pas eu de maître et tu portes l'Or ?" Malgré les milles et une pensées qui émanèrent des abysses de son esprit, sa main fit tournoyer le liquide, afin d'appuyer sa petite enquête temporaire. "T'as fait comment ? Parce que moi, je n'y ai pas coupé. J'ai eu le droit à la totale : le bizutage des nouveaux apprentis, les grosses jalousies pour avoir un Maître Chevalier d'Or et...Beaucoup de choses moins sympathiques. A commencer par ce masque que les garçons voulaient toujours dérobé à la volée..."

Le Chevalier du Lion finit néanmoins par hausse les épaules, indiquant par la même occasion à Diane que son vécu était peut-être une chance en soit. Une bonne étoile lui ayant permis d'éviter certaines pressions psychologiques. En particulier au vue de son handicap. les apprentis n'étaient jamais tendres et la moindre faiblesse éveillait les corbeaux noirs et autres charognards en eux.

"Enfin, tu n'as rien loupé. Tout ce que tu peux craindre, ce sont les regards curieux. Le mien compris, d'ailleurs. Ca m'intéresse de voir tes capacités, du coup."

A l'occasion, un entraînement serait de mise. Ryme nota cette idée mentalement, tandis que son regard -deux prunelles de jade qui brillait telles des étoiles depuis son masque- s'aiguisait. Par défi comme par simple curiosité. Les rivaux ne courraient pas les rues et la Lionne considérait déjà avec intérêt sa consœur, dont la question lui fit appuyer son poing contre sa joue.

"Ouais, le Vieux Lion est mon maître.", répondit-elle sans détour, une vague d'ennui émanant de sa silhouette. "Quand il a été promu, il a laissé l'armure vacante. Les derniers mois ont été très particuliers, puisqu'il a dû cumuler mon entraînement et la gestion du Sanctuaire. J'ai donc dû obtenir l'armure et le remplacer au plus vite. Une vraie plaie, autant te dire qu'il a su me mettre la pression."

Comme à son habitude. Son maître avait aimé la tester, la pousser dans ses derniers retranchements. Paniqué par l'ombre du Croc, il avait également fait en sorte de calmer ses ardeurs. Et Ryme, par le passé, avait été une apprentie pour le moins réactive, qu'il avait dû mater tant bien que mal. Car avant de côtoyer les Saints, son regard s'était posé sur les guerriers d'Arès et d'Apollon.



[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Ryme_s10



Dernière édition par Ryme le Ven 7 Aoû - 16:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge650/650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (650/650)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptyJeu 6 Aoû - 0:16
Intéressant...

Si tu étais du genre à être froide comme le marbre, la lionne quant à elle était bien plus chaleureuse. Il émanait de chez elle une aura de sympathie et d'engouement que l'on ne pouvait retrouver chez toi. A ce niveau là, vous sembliez être les deux opposées d'une même pièce malgré vos situations assez semblables. Elle était nouvelle et toi aussi. Et à deux vous portiez chacun l'Or.

Si la Balance était chargée de son histoire et de ses responsabilités, il ne devait pas être simple non plus d'être celle qui allait porter l'ancienne armure de l'actuel grand Pope. Il y avait énormément de pression sur ses épaules, elle devait être à la hauteur et le confort visible dans lequel elle semblait se pavaner devait être une manière pour elle de se décharger un peu de cette pression.

- Ça se passe bien...

Tu venais à boire à nouveau le vin qui t'avait été octroyé. Te forçant à garder une attitude neutre afin de ne pas vexer ton hôte, il n'en restait pas moins que ce breuvage était un calvaire pour tes papilles. La seule chose raffinée que tu te permettais était le vin, et celui-ci n'était clairement pas digne de ton goût particulièrement aiguisé.

- Comment... j'ai fais ?

Tu marquais une pause tandis que tu la fixais profondément dans les yeux afin de chercher l'écho de sa curiosité. A la vue de ses propos, il ne faisait aucun doute que ton cas était très particulier et cela sans compter ton handicap. Être un chevalier d'or sans avoir été formé par l'élite était un tour de force que peu semblait avoir accomplit durant ton ère.

- Lorsque j'ai... obtenu l'Or, ce fut... la première fois... que je marchais au sein du... Sanctuaire. L'armure m'a... choisit directement.

Tout ce qu'elle pouvait te raconter, tu ne l'avais jamais connu. Évidemment, tu avais joué d'un certains réseau que t'avait octroyé ton père adoptif, la Chouette. Celui-ci t'avait permit d'apprendre partiellement de certains chevalier d'argent gardant Constantinople. Néanmoins tous avaient saisi, toi la première, que tu avais déjà toute la puissance qu'il te fallait depuis ton plus jeune âge. Ton périple n'avait eu comme finalité que ta capacité à te maîtriser toi et tes émotions des plus intenses.

- Tu les verras en temps voulu...

Tu tentais tant bien que mal d'afficher un léger sourire tandis que tu te perdais encore dans la boisson. Si le goût n'était pas fameux, le simple fait de boire te permettait de te canaliser et de chercher au mieux tes mots et tes réponses.

- Si tu es ici... c'est que tu en es digne... Tu sembles puissante... je l'ai senti.

C'était d'ailleurs son aura qui avait su te remettre sur les rails. Peu d'élément extérieur était capable de t'extirper de ton combat intérieur, mais celle-ci avait su le faire sans aucun soucis, te ramenant au passage à la raison. Nul doute que la Lionne avait bien plus à offrir que sa sympathie et sa bouille.

- A défaut de savoir choisir... tes vins...

Pour la première fois depuis des années, tu vins à lâcher un rire aussi léger qu'éphémère. Peut-être était-ce l'ivresse provoquée par une surconsommation de vin médiocre, mais en tout cas, tu t'étais satisfaite l'espace d'un instant de cette pointe d'humour.

- Mes excuses... Ryme.

Tu connaissais certaines personne suffisamment susceptible pour réagir au quart de tour face à ton léger excès de moquerie. Toi même, lorsque tu étais vraiment mal lunée, tu étais capable d'exploser pour bien moins. Bien que ces dernières années, tu limitais grandement ce genre de démonstration de force.

- Pourquoi... tu es devenue... Sainte ?

Par envie ? Par devoir ? Par hasard ? Toi même tu ne savais pas pourquoi tu étais là. Ton dévouement envers la déesse était sans limite et naturelle, mais tu n'avais jamais cherché à justifier pourquoi tu lui prêtais autant allégeance. Tu n'avais pas d'autre motivation que de simplement exister.


[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptyDim 9 Aoû - 1:11

Les Armures d'Or choisissaient-elles leur porteur sans qu'ils n'aient même à atteindre une maîtrise avérée du cosmos ? A en juger leurs expériences similaires, c'était peut-être le cas. Oui, peut-être que leurs protections leur étaient prédestinées et ce, depuis le début. Le Destin avait droit à sa part d'enjeu, dans ces préfaces d'histoire... Ryme ne fit qu'hocher de la tête quand Diane évoqua la certitude qu'elle ait un jour la chance d'être témoin d'une petite démonstration de puissance.

"Bah, il n'est pas à ton goût ?" Faussement offusquée, la jeune femme fit la moue, tout en se moquant de la demoiselle qui lui faisait face. " Je te l'accorde, ce n'est pas le plus raffiné des vins et j'ai bien vidé ma cave à force de picoler ces derniers jours mais, enfin, tout de même !"

Il y avait pire. Bien pire que ce petit vin moyen. Diane était tout simplement une petite nature... Une enfant gâtée ! Une enfant qui ne comprendrait pas son tourment à servir toutes ces bouches invitées et ce, par ses propres soins. Ô elle pouvait être fière de sa petite boutade ! Car rira bien qui rira le dernier...A cette pensée, ses yeux émeraudes se firent plus perçants, plus vifs. "Que faisait-elle ici". Encore, toujours cette question. Mais cette interrogation avait du sens. Pour quelles raisons avaient-elles pris le chemin de la Raison ?

"Pourquoi je suis devenue Sainte, tu dis ? La réponse est simple." Tout en joignant ses mains, le claquement de ses paumes relevèrent un écho sonore dans toute la pièce. "Pour être entourée de mignons petits minois et boire un vin douteux."

A peine quelques secondes après cette remarque, un sourire éclatant émergea sur son visage, la jeune femme peinant à cacher son fou rire avant de confier une brève confidence, le nez dans sa coupe de vin avant de s'en défaire à contrecoeur.

Etait-elle fière de sa boutade ? A peine...

"Hélas cet endroit est une arnaque de galanterie et le prince charmant n'existe pas !"

Diane le remarquerait par elle-même : chaque Chevalier du Sanctuaire était étrange à sa manière. Leur caractère était ponctué des cicatrices de la Vie et cela les rendait ou peu aimables, ou maladroits, ou détenteur d'un travers dont on se serait bien passé. Au final, Ryme se sentait presque plus normale, plus banale que la majorité de ses confrères...

Mais qu'importe. Il était temps de crever de l'oeuf toute cette mascarade !

"Je te fais marcher. La plupart des hommes ici te mépriseront aussi bien volontairement qu'involontairement pour le masque que tu portes. Retiens le bien. C'est pour ça que les dieux nous ont muni de paumes et de mains. "

Levant la main et agitant ses petits doigts, le sous entendu venait d'être voilée par une forme plus doucereuse. Le portrait aurait sûrement été très mignon s'il n'impliquait pas une certaine forme de violence. De Vendetta.

La Vengeance...C'était l'une des raisons qui l'avaient poussé à dire "oui" à Childéric, ce jour-là. Ce jour de destruction, de larmes et de sang. Ce jour où Mediolanum marqua les premières grandes confrontations entre Saints, Oracles et Berzerkers pour cette époque. Parfois, Ryme se demandait qu'elle aurait été sa vie si elle était tombée sur un autre homme que Childéric, à un autre moment. Si ses reproches se seraient tournés vers le Sanctuaire avant tout, et non le commun des mortels. En quelques bruits sourds et interrogatifs de ses doigts contre ses lèvres, la jeune femme tria et réfléchit quant à donner une réponse plus sincère.

"Au risque de paraître terriblement répétitive et mielleuse, je suis sûrement devenue Sainte par intérêt, par dépit et par vengeance au début. L'armure m'avait déjà choisi avant mon entraînement et Childéric avait promis tout un tas de trucs à un chat abandonné dans les rues. Aujourd'hui, c'est un peu plus particulier: je veux prouver à ceux qui sont nés de rien qu'il est possible de s'élever, de faire entendre notre voix. Mais surtout, qu'on peut toujours sortir de la spirale que nous impose la Destinée. "

Oui, la Lionne comptait bien être maîtresse de ses mouvements, de ses désirs et de ses choix. Moins sujette aux ordres externes qu'internes, la puissance qu'elle avait acquérir saurait la porter loin, très loin des manigances. Et si jamais la Vie devenait fade et lui imposait de porter des chaines autour du cou, alors ses crocs séviraient. Tout n'était qu'une volonté. Ryme en était persuadée.



[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge650/650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (650/650)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptyVen 14 Aoû - 17:44
Perplexe...

Tu avais pu sentir le florilège de pensée et d'émotion traverser l'esprit de la lionne. Entre ta remarque et tes révélations, elle ne semblait pas vraiment quoi penser de toi. Soit. Tu ne cherchais aucunement son approbation, encore moins un jugement de sa part. Elle n'était pas à même de pouvoir te juger de toute manière car par essence, tu étais au dessus d'elle. Au dessus de tout ceci même...

Tu avais pu repérer une légère exprès de dégoût ou de répulsion lorsque tu vins à poser la question portant sur son choix de rejoindre le Sanctuaire. Tu ne savais rien d'elle, mais apparemment tu n'étais pas la seule à poser ce genre d'interrogation bien au contraire. Et si elle te répondait à travers l'humour, tu restais sur tes réserves...

Bien qu'au vue du tempérament affiché de la lionne, tu te demandais si cela était vraiment de l'humour...

- Le prince... charmant ?

Quel concept étrange. Tu avais du mal à comprendre cela, en réalité, tu n'y arrivais absolument pas. Motiver ton existence par cette volonté de la partager avec autrui était une chose irréelle et insensée à tes yeux. Le fondement même de ta psychés menaçait de s'effondrer à chaque instant, et c'était parce que tu arrivais à jongler sur ce fil tendu, sur cette tension de surface, que tu pouvais tirer autant de puissance. L'idée même de faire rentrer une autre personne dans ta vie était impensable.

- S'ils me manquent de respect... Ils mourront.

Tu disais cela toujours avec ta voix désarticulée mais ton visage sérieux en disait long. Tu ne permettais à personne que l'on te manque de respect, et ton jugement était souvent le plus terrible d'entre tous. Tu ne ployais le genoux devant Childéric uniquement car il y avait une notion de respect mutuel entre lui et toi. S'il avait été un autre type de meneur, alors certainement que vous vous seriez entre-tués.

Mais voilà, elle vint finalement à s'offrir à toi. Tu ne savais pas les tenants et les aboutissants de sa vie, et en réalité, tu t'en fichais, néanmoins, tu pouvais discerner ses réelles motivations. La vengeance, sur soi, sur la vie elle même. Elle paraissait avoir tout à prouver. Et encore une fois vous sembliez entièrement opposé elle et toi. Si elle avait soif de vengeance et de reconnaissance, toi, tu ne ressentais aucun besoin de la sorte. Tu te savais déjà supérieur et tu n'avais besoin de l'aval de personne d'autre que toi.

- Ceux qui sont nés de rien... ?

Tu restais pensive l'espace d'un instant, te projetant dans tes souvenirs les plus lointains. Tes premières années d'existences avaient été complexes. Devoir gérer tes émotions mais aussi ta condition de vermine sourde... A cette époque, il te manquait tant de chose pour pouvoir t'épanouir entièrement. Autant de chose que Théolus avait échoué à t'apporter. Mais au moins, celui-ci avait su temporiser ton auto-destruction jusqu'à ce que tu trouves le remède à ta condition.

- Tu es ici... Dans ton temple... A me parler... Mais tu ne sembles pas satisfaite...

Tu tirais ton pouvoir dans ton assurance et dans l'intensité de tes pensées. La lionne en face de toi était puissante, sans l'ombre d'un doute, mais elle paraissait aussi si fragile. Un rien pouvait la faire s'effondrer, et à la différence de toi, elle ne semblait pas avoir trouvé son équilibre. L'auto-destruction lui pendait au nez tout comme toi dans le passée...

- Je te remercie... de ton... hospitalité. Nous aurons... l'occasion de... nous revoir.

Tu venais à te relever tandis que tu la saluais respectueusement. Tu ne savais rien de Ryme, mais tu en avais appris suffisamment pour aujourd'hui. Tu allais d'ailleurs garder ton jugement pour toi le temps que celui-ci puisse mûrir à l'image du vin que tu avais bu.

Peut-être qu'à l'avenir, ce jugement allait être essentiel pour définir la marche à suivre à ses cotés.

Spoiler:
 


[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptyDim 16 Aoû - 22:54
Un sourire déchira ses joues quand Diane répondit sans aucune forme d'humour à ses boutades. Sans surprise, la Balance suivait la tradition du Sanctuaire à la lettre. Le Masque était une controverse dont la prise de partie n'était pas toujours aisée à déceler chez certains chevaliers. Certains étaient pour le port, certains étaient contre, d'autres relativement neutres. Alors, la réponse résidait entre les mots du locuteur ; dans les paroles du guerrier.

La Balance, elle, ne sembla pas aussi miséricordieuse. Un seul manque de respect, et l'épée de la Justice frapperait l'insolent. Cet état d'esprit n'était pour déplaire à Ryme qui, bien au contraire, se considérait alors dans son élément.

"Comme ça, ça a le mérite d'être claire ! Enfin, certains portent le doré. Il te sera plus difficile de les punir...Lorsque deux Chevaliers d'Or s'affrontent, on dit que le combat dure Mille jours et mille nuits."

Une confession. Ce rapport de puissance était parfois tel que le Sanctuaire parlait d'un combat interminable. Mais, même après deux ans passés à s'entraîner au Colisée, Ryme ne savait plus vraiment où se trouvait la vérité. Quelque part, elle présupposait qu'il y avait du vrai et du faux, et que sa main savait parfaitement où se trouvait une jugulaire pour écourter ces milles jours en trois jours.

Toutefois, tout cela n'avait aucune importance dans le fond. Froisser son Maître n'était pas dans ses projets et tous ses camarades portant l'Or s'étaient montrés amicaux avec le nouveau Croc. Diane était de loin la plus introvertie. Les doigts tapotant crescendo contre la joue, les yeux rivés vers les siens, Ryme songea rapidement aux moyens à déployer pour faire tomber ce masque de froideur. La Lionne opina d'ailleurs de la tête lorsque cette dernière la questionna sur l'expression qu'elle avait déployé quelques secondes plus tôt. Les "nés de rien". Une définition que la jeune femme s'empressa de donner avec plus de douceur, plus de patience cette fois-ci.

"Oui. Ceux qui n'ont pas de valeur aux yeux de la guerre. Mais je parle également de toutes ces personnes que les seigneurs ont vu comme un obstacle. J'ai pansé beaucoup d'hommes et de femmes dans les rues, des blessés de guerre comme des enfants meurtris, alors j'ai envie de leur donner un peu d'espoir, aussi."

Pour toutes ces raisons évoquées, Ryme tenait à oublier la notion de hiérarchie. Bien qu'elle fut parfois méfiante, la Sainte favorisait une vision plus harmonieuse des choses, contrastant sans le vouloir avec la façon d'être de la Balance : chacun était l'égal de l'autre. Un idéal tout au mieux, un prétexte pour frapper son égal sans mesure dans le pire des cas.

"Je ne serais satisfaite que lorsque j'aurais trouver un sens à ma force naturelle. Je suis à peine sur cette voie. Et toi ?"

Quelles étaient les motivations de cette Balance ? Arborer une armure d'Or ? Voilà chose faite. Pour autant, cet objectif avait-il changé le cours de sa vie ? S'était-elle sentie différente ? C'était une question que Ryme, sans doute avec une pointe d'espoir, désirait connaître maintenant qu'elle avait révélé ses motivations, sans imaginer l'espace d'un instant que la jeune femme l'aurait laissé planter là, dans son salon. Déçue, elle se releva de son siège, comme figée dans la surprise.

"Bah, déjà ?", étonnée, la jeune femme ne put s'empêcher de montrer son étonnement face au Chevalier de la Balance. Cette dernière était une véritable girouette. Appréhender ses sautes d'humeur relevait pour l'instant de l'impossible mais la Gardienne du Cinquième temple n'en avait que faire. Instinctivement, tel un chat attrapant sa souris, sa main se referma sur le poignet de sa consoeur. "Mais tu m'as rien dit sur toi. Genre d'où tu venais, quelles étaient tes motivations...Je ne peux pas y répondre pour toi, sur ça. Moi je m'attendais à ce qu'on est une conversation normale, surtout après notre quiproquo... "

Une moue naissante s'était emparée du visage de l'ancienne Disciple. La déception se lisait dans ces yeux de jade qui ne cherchait qu'à être un bon hôte, n'en déplaise au palais fin de ses invités.

"Allez, je veux savoir des trucs, genre...Tes motivations, ce que t'aimes faire dans la vie, si t'as déjà visité Rodorio et...oh, je sais ! Si t'as une partenaire avec qui t'entraîner ? Ca peut peut-être t'aider, de te mesurer à un autre chevalier d'Or. Un style de combat différent révèle aussi l'apprentissage de nouvelles stratégies, ça peut être novateur."

Etait-ce trop demander ? Ou devait-elle manipuler les mots pour Diane ? Cette jeune femme était si difficile à cerner...Et si différente.




[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge650/650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (650/650)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptyMar 18 Aoû - 1:02
Dérangée...

Si tu n'affichais rien sur ton visage de marbre, tu n'en pensais pas moins. Tu avais voulu te retirer afin d'éviter de prolonger une discussion susceptible de provoquer un malaise. De ton coté, tu avais reçu une grande partie des informations recherchées sur la lionne mais celle-ci n'était pas dupe. Elle voulait à son tour que tu te livres à elle.

Penchant légèrement la tête sur le coté, tu venais trahir ton embêtement quant à la situation. Si elle s'était contentée de rester silencieuse et de ne pas réclamer son dû, tu aurais pu partir dans les formes. Mais la lionne était gourmande et elle n'était pas encore rassasiée. Tenter d'échapper de ses griffes risqueraient de causer plus de complication qu'autre chose.

Néanmoins, si la lionne était attentive, elle aurait pu sentir un débordement d'énergie éclater contre les parois de son temple dès qu'elle avait osé te toucher. Au fond de toi, se cachait une volonté de la tuer sur le champ pour avoir osé faire cela ! Lionne ou pas, sainte ou pas, tu te voyais déjà lui arracher le bras avant de la décapité quelques secondes après. Cela n'avait durée qu'un millième de seconde, mais cela aurait été suffisant pour faire tomber dans le coma des âmes innocentes passant par là.

Mais tu venais aussi tôt à faire taire ces voix excessives et tu te contentas de plisser les yeux. Aussi tôt, tu venais à t’asseoir à nouveau mais cette fois-ci tu te gardais de boire un quelconque verre de vin. Un peu plus et celui-ci viendrait affecter ton goût de manière bien négative. Il était courant de dire qu'un handicapé d'un sens avait son cosmos renforcé en conséquence, mais tout ses autres sens l'étaient aussi. Et ce qui n'était pas désagréable dans la bouche de la lionne l'était pour toi.

- Je... Viens de Constantinople. Rien de spécial... quant à ma vie.

Tu n'avais pas honte de tes origines, mais tu préférais ne pas les partager. Attirer la pitié était une chose que seule les faibles pouvaient se permettre de faire et tu n'étais pas faible.

- Mes motivations... ?

Avoir un objectif était bon pour ceux qui avaient encore besoin de progresser et d'évoluer. Toi tu ne pensais pas comme cela, tu te sentais déjà au summum de ton existence. Tu remplissais ton rôle de Balance car ainsi était ta volonté. Et celle-ci n'avait pas besoin de justification pour exister. Un concept que tu n'aurais su faire comprendre à Ryme qui paraissait plus terre à terre. Tu n'avais ni les mots ni la patience pour tenter de partager tes pensées avec elle.

- Disons que... Je me contente... de faire ce qui doit être... fait.

Perçant son regard par le tiens, tu venais à décortiquer encore une fois le reste de ses dires. Elle paraissait si jeune dans sa manière d'être, si insouciante... Des choses que toi même tu ne pouvais saisir.

- J'ai eu des... partenaires. Tous... faibles. Une vraie... déception...

Tu avais surtout fini par les dépasser trop rapidement. Ton talent naturel était suffisamment grand pour pallier le manque d'expérience, si bien que même ton style de combat s'était formé sur ta puissance écrasante.

- M'aider... ? Qui a... dit que j'avais... besoin... d'aide ?

Cherchait-elle à te faire perdre tes moyens ? Tantôt le masque, puis sa manière de t'agripper le poignet et maintenant elle te manquait ouvertement de respect en prétextant que tu avais besoin de devenir plus puissante. Tu pouvais contrôler tes démons, mais pas éternellement.

Soupirant très longuement, sa sympathie paraissait provoquer l'effet contraire escompté chez toi. Tels des aimants, vous étiez deux opposés.

- Écoute Ryme... Faisons cela... Entraînons nous à l'occasion... Tu pourras en apprendre, plus sur moi. Je ne suis pas... douée... pour parler de moi...

Pourquoi faire un premier pas vers elle ? Car tu sentais ta résistance interne faillir, et si tu ne venais pas à détendre l'atmosphère d'une manière ou d'une autre, même la balance finirait pas perdre son équilibre.


[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-bleu1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-rouge1200/1200[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] G-jaune1650/1650[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]   [Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] EmptyMar 18 Aoû - 14:39
Malgré son insouciance apparente, Ryme était bourrée d'instinct. Primaires, secondaires, jusqu'à en imprégner tous ses sens. Aussi, la réaction disproportionnée mais à peine sondable de la jeune femme ne passa pas dans l'œil d'une ignare. Les vibrations délétères et corrosives du cosmos de la Balance eurent tôt fait de lui retenir un hoquet de stupeur. L'espace d'un instant, la Lionne songea à sortir ses griffes, dans l'espoir de se défendre à temps. Pourtant, rien n'advint. Pas une attaque cosmique, ni même une offensive physique.

Avait-elle rêvé ?

La Gardienne du Grand Félin était persuadée que non. Aussi, se contenta-t-elle d'observer les réactions de la Sainte. Sa petite stature droite et neutre, puis ses réponses quant à ses origines lui intimèrent qu'elle s'était calmée.

Quelle drôle de réaction...Etait-elle si étrangère au contact physique ? Ryme songea mentalement à faire attention, à l'avenir. Aussi attendit-elle que ses muscles se relâchent avant de reprendre la parole.

"Constantinople...Tu viens d'une grande ville, t'as de la chance, mon village, lui, était plutôt petit. T'en as des souvenirs ?"

Par le passé, Ryme n'avait connu que Mediolanum. Evoquer la ville phare de l'Empire byzantin attisa la curiosité de son cœur de paysanne, ses yeux brillants et pétillants trahissant une certaine volonté à découvrir le monde. Cela aussi, faisait partie des privilèges que leur rôle de Chevalier leur octroyait désormais. Qu'ils fassent partis des Douze ou non.

Quant au mépris que la jeune femme révéla au grand jour, il ne fit que tirer un sourire maigre à sa congénère qui ne put que souffler sa pensée.

"Ouais, ça fait souvent cet effet quand on atteint l'armure d'Or." Depuis combien de temps n'avait-elle pas affronté quelqu'un capable de lui arriver à la cheville ? "Trop faibles, trop incompétents, trop..."tout". Je pensais comme ça jusqu'à ce que je rencontre le Vieux Lion au détour d'une guerre."

A cette époque, Childéric lui avait fait démonstration de sa vitesse ; une célérité qu'elle avait été incapable de reproduire à l'époque. Ce petit échec personnel lui avait prouvé qu'il existait toujours plus puissant, plus expérimenté que soi. Le modus operandi de Ryme avait, depuis ce jour, changé du tout au tout : ses poings avaient dansé avec bien des partenaires.

"Eh bien, on a tous besoin d'aide pour frapper mieux, frapper plus fort, frapper plus précisément ou que sais-je encore. C'est un peu comme...Anticiper une rencontre désagréable." Chacun avait sa manière de s'entraîner, d'atteindre son adversaire, après tout. "Et puis, si je puis me permettre...Savoir innover durant un combat est une force. Et cette force s'acquiert en diversifiant ses adversaires et ses habitudes. Enfin, je parle à quelqu'un qui a 12 armes..."

Son regard de jade se planta dans les siens. De quoi était capable Diane ? Les rumeurs au sujet de la Balance était-elle vraies ? Son sourire ne put que s'étirer quand la jeune femme répondit à l'affirmative à sa demande. Elle n'avait pas tord, et ce petit défi de personnalité était loin pour lui déplaire. Ne disait-on pas que le e cosmos était en quelque sorte le miroir de l'âme d'un Saint, après tout ? Pour une personnalité aussi introvertie que celle de sa nouvelle soeur d'armes, ce jeu de devinettes ne put que relever un état d'humeur plus enjoué de la part de la jeune Sainte.

"Ca marche ! Mais je te tiens aux mots, donc...Pas de faux plan !", fit-elle, enchantée. Agitée. Son doigt affirma par la même occasion qu'elle ne tenait pas à ce que Diane lui fasse une mauvaise surprise. "Tu es libre cet après-midi ? Ou un autre jour ? Je ne dis jamais non à un échauffement alors...Choisis !"

Ce Colisée, tout en bas du Sanctuaire, ne lui servirait plus seulement à entraîner temporairement les apprentis sans Maître...



[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
 
[Mi-janvier 553] Le langage des signes ? Connais pas ! [PV Diane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Lion-
Sauter vers: