Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Août 2020)
 
Partagez
 

 [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LazareLazareArmure :
Carcharocles (Mégalodon - Requin géant)

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge750/750[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (750/750)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMer 24 Juin - 17:01
- Commandant… c’est Adam le Borgne !
Le pavillon ennemi avait été reconnu. Et Lazare le maudissait déjà. Ce jour était donc arrivé, hein ? Ce pirate était un de ses rivaux depuis un moment. Une brève coopération qui avait fini abruptement par la trahison de l’Écumeur afin de prendre pour les siens tout le pactole qui était alors en jeu. Depuis, des on-dits, des menaces, des messages laissés ça et là… Sans être une guerre franche entre les deux Capitaines pirates, il n’en restait pas moins que les tensions couvaient depuis un moment. Le vaisseau adverse n’était pas le plus rapide par contre. Un lourd bâtiment de guerre dont il suffirait de le distancer et lui faire un beau pied de nez. Adam ne pourrait pas couler les trois navires de sa flotte, et en filant, le Cocyte serait laissé sans la moindre égratignure. Mais qu’adviendrait-il des deux autres, dangereusement à portée de l’ennemi déjà ? Sans compter que celui-ci allait en plein sens du vent dans le direction… Ses ordres fusent, ses manœuvres sont ordonnées. Lazare pensait avoir compris le plan ennemi, et c’était une pure folie. Si c’était bien le cas cependant, il ne pouvait pas laisser ses hommes sans réagir.
- Vous êtes sûr Capitaine ? C’est que...
- J’t’ai pas d’mandé ton avis ! Que chacun s’prépare… C’est la guerre !
Termine-t-il de dire, commençant à grimper au grand mat, sa bipenne flanquée dans le dos…

[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Div-lazare

Le principal souci d’affronter quelqu’un comme Adam le Borgne, c’est que cela voulait dire avoir à faire à quelqu’un d’imprévisible, qui aimait beaucoup trop l’idée de tout faire sauter, même si cela voulait dire de tout perdre. La réaction du Cocyte fut trop lente, devant manœuvrer avec les vents et le courant aussi ne put-elle qu’assister impuissant à l’éventrement du plus petit navire de sa flotte, littéralement transpercé par le bâtiment du Borgne. Probable qu’il ait lui-même causé de lourds dégâts à son bateau dans la manœuvre. Mais pas de quoi l’arrêter… Le navire d’Hector, son second, n’est pas très loin et bientôt se fait aborder. Ce sont des marins et des combattants chevronnés, mais face au nombre des sbires du Borgne, ils n’avaient aucune chance. Le Cocyte se rapprochait, mais trop lentement. À cette distance, il pouvait voir la fille d’Hector en train de se démener, en danger. Il savait ce qu’il arrivait aux femmes lorsqu’elles se faisaient capturer par ce type de raclures…

Du grand mat, il prit alors tous les risques. Court sur la vergue au risque de tomber et se fracasser tant les os que la réputation. Heureusement son pied est sûr, et à la fin il plonge sur le bateau allié. Dans quelques instants, le Cocyte pourrait aborder à son tour. Mais ces quelques secondes qu’il allait ainsi gagner pourrait faire une différence ! Il retomba donc lourdement, dans un cri de guerre désarticulé, sur l’un des ennemis entourant la belle, encerclée. Et sa lourde hache déjà, de s’abattre sur un autre dont le sabre n’en était plus très loin à son sens de transpercer la belle – c’est du moins ainsi qu’il le raconterait.
- L’homme qui tombe à pique pour te ravir ton cœur ma belle. Avec moi, pas besoin de trèfle porte bonheur, j’allais pas te laisser sur le carreau quand même...
D’un ricanement, donne un grand coup de tranche à la ronde de sa bipenne, de quoi ouvrir quelques bides et faire un peu d’air autour d’eux.
- Ce trésor est le mien, bande de chacals… Je vais tous vous ouvrir un par un maintenant… Oh puis merde, venez-y tous en même temps, je vais m’emmerder ferme sinon !
Un instant de flottement, comme ceux qui les entourent constatent des quelques corps qu’il vient de répandre déjà. Et lui, interprétant ce silence à sa manière...
- Quoi, on dit des chacaux ?

[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Div-lazare

La bataille se termine. De lourdes pertes des deux côtés, mais l’arrivée de l’équipage du Cocyte avait changé la donne, renversé le rapport de forces. Adam le Borgne était parti la queue entre les jambes suite à ce coup d’éclat, mais Lazare ne sonna pas la chasse. Un bon prédateur savait aussi quand il convenait de s’occuper de ses plaies, avant de se tourner sur sa proie à nouveau. Il avait perdu l’un de ses trois navires. Celui d’Hector mériterait des réparations conséquentes. Entre les morts sur le navire de ce dernier et ceux qui n’étaient pas parvenus à nager jusqu’à eux, l’équivalent d’un équipage avait été perdu. Les requins auraient ici de quoi se repaître un bon moment, si l’on y ajoutait la masse de cadavre des sbires du borgnes, balancés un à un par dessus bord sur ses ordres – non sans être fouillés au préalable, il n’y avait pas de petit profit.

Cela se paierait un jour. Mais pour l’heure, il avait posé à ses côtés sa hache poisseuse de sang, tandis qu’il posait son fessier sur le bastingage. Sort un cigare qu’il se cale entre les dents, et allume. Coup d’œil vers la belle, encore plus à son goût maintenant qu’elle était à moitié débraillée. Tire un couple de grandes bouffées, la lorgnant sans gêne.
- C’est ton père qui t’a appris à t’battre comme ça ? M’étonnerait, l’a jamais été vraiment brillant dans l’domaine… C’était pas mal ma jolie… vraiment pas mal !
Un de ses hommes passe non loin, et sans poser de question ni prendre le temps de tendre l’oreille, il donne une bouteille d’alcool à son Capitaine. Force de l’habitude, il adorait fumer et picoler pendant que la tension retombait. La débouche entre ses dents, boit une longue lampée. La tend ensuite à la jeune Asteria.
- Tiens, t’as bien mérité de te rincer la gorge après tout ça !
Gorge qu’elle avait très charmante d’ailleurs, comme son regard l’appuyait.


[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Sign-Lazare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2167-lazare-capitaine-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2110-lazare-capitaine-des-carcharocles
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu0/0[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (0/0)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge0/0[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (0/0)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune0/0[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (0/0)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyVen 26 Juin - 16:24
Vent dans les voiles, le navire colossal approche à grande vitesse. Accoudée au bastingage, la jeune fille se redresse et son regard croise celui de son père. Ils sont dans la merde. Elle pressent que ça va mal se passer pour eux, qu'ils ne sont pas là pour une visite de courtoisie et elle n'a pas tort. Le dernier navire de la flotte se fait éclater en deux. Des fous furieux, voilà ce qu'elle en pense sur le coup. Ils viennent sur eux à présent et elle n'a pas peur, elle les attend de pied ferme. De toute façon, ils ne peuvent pas fuir, et fuir, elle déteste ça. Elle préfère nettement plus leur tomber dessus et tous les liquider. Mais elle n'est pas folle non plus. Elle sait qu'ils sont trop nombreux, et même s'ils ont de très bons bretteurs parmi les leurs, cela ne sera pas suffisant. Quoi qu'il en soit, ils n'ont pas le choix. Le bâtiment fonce sur eux à présent et elle en est presque à espérer qu'ils réduisent en miettes leur propre bateau. Avec les dégâts qu'ils ont déjà subis, un autre choc les mettrait à mal et sous le couvert de l'océan, elle pourrait finir le travail en toute discrétion. Mais ce n'est pas ce qu'ils choisissent. Ils débarquent et le moins qu'elle puisse faire c'est de sortir son sabre de son fourreau et se jeter dans la mêlée pour aider ses marins. Oh, pas qu'elle ait une quelconque attache vis-à-vis d'eux, mais ils sont importants pour son père et elle respecte cela.

Elle se démène comme une diablesse, fauchant les vies à tour de bras et de pirouettes agiles. Elle peste à l'intérieur. Si elle pouvait faire usage de ses capacités d'éveillée, ce serait terminé en moins de deux. Or elle est coincée, ne peut pas prendre le risque d'être découverte, car alors le courroux divin serait plus terrible encore. La seule chose qui compte en l'instant c'est de protéger son père. Les ennemis sont partout, beaucoup trop nombreux pour elle seule, mais elle garde son sang-froid. Elle sait qu'elle n'en réchappera pas. Ce n'est pas possible même avec le meilleur entraînement du monde. Elle sait et s'est déjà résignée à l'idée. Le plus important alors dans un tel cas, c'est d'en emporter le plus possible dans la tombe. L'heure est proche, elle le sent. Une lame a déjà failli la taillader, elle doit avoir une légère coupure, son haut lui a reçu le coup de plein fouet et sa bretelle coupée en deux pendouille librement dans son dos d'une part et sur sa poitrine d'une autre. L'étoffe se teinte d'écarlate à mesure que perle son sang. « Lui il le paiera... » D'un coup puissant de tranchant, elle envoie sa tête valser plus loin, roulant comme un ballon. Simple revanche, mais l'heure est venue. Elle sait, elle a vu le coup venir, mais elle pare déjà le sabre d'un autre tout en repoussant d'un coup de pied un troisième. C'est fini.

C'est du moins ce qu'elle croit jusqu'à ce que le commandant tombe littéralement du ciel pour lui sauver les miches. Son intervention semble avoir stupéfait ses assaillants. Et elle aussi un peu d'ailleurs. Après tout, elle était prête à accueillir la mort sans délai. Mais il lui offrait une seconde chance en lui rallongeant quelque peu son espérance de vie. Elle lui en est reconnaissante. Une pointe d'admiration brille dans son regard a le voir si bien manier sa hache, fait bien rare. Elle ne l'avait encore jamais vu combattre de si près, d'ordinaire chacun sur son navire. En outre lorsqu'elle se bat, elle ne s'amuse pas à faire des pauses pour observer les aptitudes des autres, pas de temps à perdre avec ça. As du combat assurément donc. Roi de son cœur ? Pas encore… Cavalier des mers, évidemment. Valet de Poséidon ? Un jour peut-être… Ses paroles la font rire, mais pour l'heure elle ne fait aucune remarque. Sabre bien en main, elle poursuit le combat, profitant de l'effet de surprise et du répit que l’Écumeur lui a offert.

- Des chacals mon Commandant. Des chacals...

Et c'est bien tout ce qu'elle dira pour le moment, sourire en coin sur les lèvres.

[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] 991y

Juchée sur une caisse en bois, jambe gauche repliée, droite pendante le long du conteneur, adossée contre d'autres, elle se repose, profite du calme après la bataille. Même si elle est entraînée et endurante, elle n'en ressent pas moins de la fatigue. Les yeux clos, elle reste immobile tandis que tout autour d'elle on s'affaire à jeter les corps par-dessus bord. Ce n'est pas dans ses prérogatives, elle a suffisamment fait son taf pour aujourd'hui. La pause est bien méritée. Quelque temps après, elle sent une présence, quelqu'un s'est installé non loin. Même si elle n'avait pas entendu le léger bruit de l'arme déposée contre le bastingage, elle aurait deviné de qui il s'agissait. Il n'y en a qu'un d'assez audacieux pour oser entrer dans son espace vital. Ses marins avaient déjà appris à respecter une certaine distance de sécurité lorsqu'elle a l'air de ne pas vouloir être dérangée, ce qui est le cas presque tout le temps d'ailleurs. Un fin sourire s'étire sur son visage, sans pour autant qu'elle ouvre les yeux.

- En effet, ce n'est pas lui. J'ai appris avant de vous rejoindre. J'ai eu un bon maître d'armes.

Ses yeux sombres s'ouvrent et elle tourne la tête vers lui, intriguée. Il vient lui taper la causette maintenant ? C'est nouveau ça… Enfin… L'occasion ne s'était pas vraiment présentée avant cela dit. Elle inspire une bonne bouffée d'air marin en regardant la bouteille qu'il lui tend. Lentement, elle se redresse et s'assit normalement sur sa caisse, face à lui donc.

- Tu t'défends pas mal non plus Capitaine.

L’appât de la bouteille fonctionne et elle quitte son perchoir pour attraper la bouteille et l'en vider d'une bonne gorgée à son tour avant de la lui rendre. La jeune pirate s'installe à ses côtés, hissée cette fois sur le bastingage. Elle prend le temps d'observer le navire, les taches qu'il faudra laver, les visages fatigués, tristes et à la fois heureux des hommes. Les émotions humaines sont complexes et en cela divertissantes à ses yeux.

- Tombé à pic tu disais ? Ça c'est pas faux.

Un léger rire se déploie du fond de sa gorge. Oui elle peut bien s'en amuser, le danger et les risques sont derrière eux désormais. Le reste, elle ne relève pas, imaginant sans doute que c'était simplement pour la frime ce qui ne l'étonnerait pas plus que cela. Magnanime, elle n'oublie pas qu'elle lui en doit une.

- Au fait… Merci.

Elle n'a pas manqué de tourner la tête vers lui pour prononcer ces mots. C'est bien rare qu'elle ait à remercier quelqu'un autrement que par juste un signe de tête poli. À présent elle le regarde et déjà elle se demande pourquoi n'est-il pas retourné sur son bateau, pourquoi lui et ses hommes n'ont pas pris la fuite, puis était-ce juste une coïncidence s'il avait atterri juste à côté d'elle lors de l'assaut ? Elle n'est pas du genre à questionner, se dit même que juste en l'observant elle obtiendrait quelques réponses. Elle s'était enfermée dans ses préjugés sans chercher plus loin, simplement parce qu'elle se fichait d'en savoir plus. Maintenant qu'elle y pense, elle se souvient avoir entendu leurs marins parler de lui avec respect. Une fois n'est pas coutume, il a éveillé son intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
LazareLazareArmure :
Carcharocles (Mégalodon - Requin géant)

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge750/750[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (750/750)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMar 30 Juin - 15:08
- Un maître d’armes hein ? Tsé, pas besoin d’ça… regarde-moi, j’ai tout appris sur le tas. J’suis sûr que j’en fais qu’une bouchée d’ton maître d’armes !
Serait-ce une pointe de jalousie qui se ressentait dans le ton du capitaine ? Sur quoi, exactement ? Qu’elle ait bénéficié d’un enseignement auquel il n’aurait jamais eu droit, ou bien tout simplement le fait qu’elle puisse peut-être avoir plus d’estime pour un autre guerrier que lui ? La première réponse n’aurait que peu de sens. Lazare aimait à se targuer qu’il avait toujours payé le prix du sang pour obtenir tout ce qu’il avait. En faisaient partie ses propres compétences bien entendu. Il ne s’est jamais reposé sur ses lauriers. Et s’il aime profiter de la vie, il n’est pas un grand amateur de l’oisiveté sur une trop longue période, ressentant le besoin régulier de passer à l’action. Alors, l’art de la navigation, il l’avait appris en navigant. Et l’art du combat, il l’avait appris en tranchant, dépeçant, ouvrant, décapitant.

Non, ce besoin de vouloir se mettre en avant, de comparer sa puissance potentielle à celle probable du dit maître… Cela voulait sans doute dire autre chose, que sa manière de la reluquer pouvait bien appuyer sans mal. Adage pirate : « il n’y a rien que l’on désire plus que ce que l’on n’a pas ». Elle descend de son perchoir et vient le rejoindre, et lui n’en perd pas une miette, ses yeux sombres s’attardant sur cette épaule à nu lorsqu’elle vient le rejoindre, bretelle de son haut tranchée lors du combat de toute évidence, en témoigne la légère plaie qui y trône. Il tape la cendre de son cigare avant de se le recaler entre les dents, et se redresser en se penchant dans sa direction.
- Attends, bouge pas… j’vais te régler ça.
Lui prend la bouteille de rhum des mains, lui lance un « serre les dents » sans toutefois lui en laisser bien le temps. Pose son pouce sur le goulot de la bouteille et la penche au-dessus de la plaie, s’assurant qu’il n’y en ait pas trop qui s’échappe. Ça allait piquer, mais limiterait les risques d’infection. Pas de quoi recoudre, mais suffisant pour que l’on s’en inquiète. Ou bien… peut-être était-ce juste qu’il lui plaisait de jouer au chevalier servant jusqu’au bout, même s’il avait très clairement son propre style. Lui rend la bouteille.
- Tiens, bois ! J’ai pas encore terminé.
Dit-il avant de tirer de sa poche un bandana semblant propre, qu’il déplie, replie en diagonale pour pouvoir le nouer plus facilement autour de son épaule. Dans sa foulée, il attrape les deux bouts de sa bretelle tranchée, la renouant également.
- Voi-là ! Il est d’ma responsabilité après tout d’m’assurer qu’un d’tes joyaux se f’ra pas la malle… Y en a pas mal – trop à mon goût – qu’aimeraient voir ça !
Ricane et sa besogne faite il s’installa à nouveau, tirant de grandes lattes sur son cigare qu’il secoue à nouveau, laissant tomber une lourde cendre à la mer.
- T’as pas à m’remercier. J’allais pas sagement m’faire chier sur le Cocyte pendant qu’ça donnait une p’tite sauterie ici quand même ! Et puis comme j’leur ai dit… Ce trésor est à moi, pas question qu’un autre y mette les pattes !
Il la regarde en biais, sourcil relevé, sourire en coin. Curieux de voir comment elle allait réagir face à cette affirmation, maintenant qu’il n’y avait plus un âpre combat pour les distraire.


[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Sign-Lazare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2167-lazare-capitaine-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2110-lazare-capitaine-des-carcharocles
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu0/0[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (0/0)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge0/0[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (0/0)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune0/0[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (0/0)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMer 1 Juil - 0:28
Un sourire amusé s'étire sur ses lèvres. S'il savait qui était son maître d'armes il n'en dirait pas autant, mais il ne peut pas savoir, ne doit pas non plus. Alors si ce dernier avait été un simple dormeur, oui sans doute que son capitaine aurait réussi à le battre. Pour l'avoir vu à l’œuvre, elle sait qu'il se débrouille plutôt bien. Elle sent dans sa voix quelque chose qu'elle interprète comme de l'orgueil masculin. Pourquoi ? Pour l'impressionner ?

- Qui sait.. En tout cas ça a l'air de te réussir.

Elle reste évasive sur le sujet. Il y a toujours ce risque de trop éveiller l'intérêt, car elle n'irait pas mentir pour flatter son ego, pas son genre. Pour rien en plus, car ils ne se croiseront sans doute jamais. Autre chose accapare son attention ensuite, il se fait médecin de bord et elle le laisse faire. Une telle blessure, elle aurait pu la faire partir avec un peu de « magie », mais ça pourrait être suspect alors elle veillait toujours a garder la plaie quelques jours ou au moins cacher la zone d'un bandage. Elle n'aime pas ça, mais garder le secret est plus important que de prendre des risques inutiles. L'alcool la pique, mais elle ne bronche pas, habituée à supporter pire douleur. D'ordinaire elle aurait lancé une remarque sur le gaspillage de bonne bouteille, mais cette fois elle se contente de se laisser un peu dorloter parce que ce n'est pas désagréable comme cela provient de lui. Du bout des doigts elle effleure le bandana semblant inspecter le travail terminé. Puis sa remarque l'amuse.

- Ta responsabilité vraiment ? N'as-tu pas déjà beaucoup à faire en tant que Commandant ? Pour les autres… ça je n'en doute pas. Mais même un vêtement n'empêche pas certains regards.

Et elle s'en moque, ils savent qu'ils n'ont aucune chance. Ses marins en tout cas. Pour les étrangers qui ne la connaissent pas, elle ne peut pas user de sa réputation. De nouveau il parle de ce trésor à lui, elle le regarde en coin, croise son regard et éclate de rire.

- Je te croyais plus malin Capitaine. Une dans chaque port c'est gérable. Mais dans ta propre flotte, sérieusement ? Tu vas au-devant de sérieux ennuis. Je ne suis pas de celles que tu peux jeter après usage.

Si l'ensemble est prononcé de façon légère et taquine, la dernière phrase est plus appuyée, son ton a des airs de mise en garde. Elle aurait pu tout bonnement lui dire non, mais alors il serait certainement parti et ce n'est pas ce qu'elle souhaite. Pour une raison ou une autre, elle apprécie sa présence qui tranche avec son quotidien de solitaire. Une façon de vivre qu'elle ne regrette pas du tout. C'est son souhait propre que de ne pas vouloir s'attacher. Rien qu'à voir les derniers événements pour en être convaincue plus encore. Trop de pertes. Et de toute façon, ils n'arrivent pas à éveiller en elle le moindre intérêt. Mais lui qui se tient à ses côtés a changé la donne. Il a acquis son admiration, son respect et l'amuse beaucoup. C'est déjà trop pour ce qu'elle s'est fixé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
LazareLazareArmure :
Carcharocles (Mégalodon - Requin géant)

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge750/750[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (750/750)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMer 8 Juil - 3:56
L’Écumeur voyait bien que toute sa comédie lui plaisait à la petite. Qu’elle restait pas juste sur sa réserve avec lui. Qu’elle parlait, souriait, riait même. La séduction était un jeu qui se jouait à deux après tout, et il n’était pas possible d’essayer de séduire si en face la porte n’était pas entr’ouverte à cette possibilité. Elle doit bien avoir conscience de ce qui se tramait là. Savoir ce qui se jouait. La discussion pouvait n’avoir l’air de rien d’autre qu’une manière de décompresser après la bataille, les regards et les attentions ne mentent pas. Et puis, ils vivaient dans un monde de piraterie. Un monde où les hommes et les femmes ne pouvaient pas être amis, encore moins qu’ailleurs. Un monde où tout repose sur la convoitise, et sur la meilleur manière d’obtenir ce qui est à autrui. Enfin, en l’occurrence elle n’était encore à personne, ce qui était une aubaine. Alors… le calcul est simple. Si elle sait ce qu’il est en train de tenter, et qu’elle ne l’envoie pas chier… c’est que même si ce n’est pas encore forcément un oui, ce n’est en tout cas pas un non ferme et définitif.

Il sait cependant que cela n’allait pas forcément se jouer ici et maintenant. Rien de ce qui valait le coup n’était simple à obtenir. Encore moins simple à garder. Et à l’entendre, certains sacrifices seraient sans doute à faire.
- Des ennuis, hein ? Arrête, tu m’excites carrément là !
Lui rétorque-t-il très ouvertement, franchement amusé par le jeu proposé.
- Par contre, moi aussi j’te croyais plus maligne… J’te l’ai dit à deux reprises déjà : ce trésor est à moi. Tu ne le sais juste pas encore, l’Étoilée ! Et un trésor… faut être sacrément ravagé pour le jeter… Moi je préfère encore le faire fructifier !
En vérité, l’argent avait tendance à lui brûler les mains tant et si bien qu’il le flambait dès qu’il en avait l’occasion. Mais hé ! Il fallait bien donner le change dans cette analogie et ne pas juste en rester à la vérité la plus stricte. Si un trésor était d’or, elle était de chair et de courbes, en de si parfaites proportions que son envie de l’enflammer n’avait plus rien à voir avec le fait de cramer son pognon. Plutôt clairement question d’attiser une flamme ici, celle de la bouillonnante Asteria.
- Tu fais pas confiance à ton capitaine, alors ? Moi qui ai failli donner ma vie pour toi, n’ai-je pas prouvé mon dévouement ? Comme tu l’as dit : j’ai beaucoup à faire. Et pourtant, c’est à toi que je m’accorde tout entier, et c’est ainsi que j’en suis remercié ?!
Cela fait partie du jeu, et il s’amuse. Et disant cela, il joue donc l’angélique, le faussement choqué, le précieux clairement pas aussi saint que cela. Sourire carnassier, dents plantées dans son cigare sur lequel il dragonne négligemment. Pas un ange, ça c’est sûr.


[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Sign-Lazare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2167-lazare-capitaine-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2110-lazare-capitaine-des-carcharocles
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu0/0[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (0/0)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge0/0[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (0/0)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune0/0[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (0/0)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMer 8 Juil - 17:57
Le goût du risque évidemment, elle aurait dû s'en douter. Elle rit doucement. Quel jeu amusant, une bien belle façon de se détendre après d'âpres efforts. Une autre à sa place aurait rougi à ces mots, mais ce n'est pas son cas. Ce genre de phrase elle l'a déjà entendue maintes fois et ceux qui l'on prononcé avec insistance s'en souviendront longtemps. Si son indifférence ne suffisait pas à lui apporter la paix, elle se faisait un mal plaisir à briser quelques dents ou malmener quelques joyeuses.

- Ah oui je t'excite ? Que c'est étonnant ! Je ne m'en étais pas rendu compte !

Le tout prononcé avec un air volontairement faussement innocent, cela va sans dire. Elle s'avale quelques gorgées de rhum en l'écoutant jouer au plus malin. Il doit se douter qu'il ne la laisse pas de marbre non plus, mais comme elle n'est pas du genre à se jeter sur le premier beau gosse venu, elle n'en fait pas étalage. Pas possible de lui rétorquer ensuite qu'un trésor, ça se mérite. Qu'aurait-elle pu réclamer de plus que ce qu'il venait de lui donner : soit une vie un peu plus longue ? Sur ce point il a déjà fait fort alors elle va devoir s'amuser d'une autre façon si elle veut le faire mariner encore un peu. Quoique… Il a gagné son intérêt c'est déjà pas si mal ! Elle n'est pas n'importe quelle femme, il ne faut pas qu'elle se sous-évalue quand même.

- Il y a des trésors plus difficiles à obtenir que d'autres mon Capitaine. Et ce n'est pas parce que quelque chose est sous tes yeux que c'est à toi.

D'autant plus qu'elle est l'exception parmi son équipage. Celle qui les a rejoints pour son père et par pour lui-même. Mais maintenant qu'elle a les yeux rivés sur l’Écumeur, cela pourrait bien changer la donne. Un instant son esprit dérive et s'accroche aux scales, tellement difficiles à avoir, un mérite à obtenir après un travail de longue haleine. La situation est différente bien sûr

- Le faire fructifier… Hum… J'ai entendu dire aussi que tu aimais à partager équitablement avec tes marins les trésors dont tu t'empares et que tu amasses...

Pas de question posée, tête inclinée vers lui, elle épie la réaction que cette affirmation aura sur lui. Ce n'est peut-être qu'une impression, mais sa façon de la déclamer « à lui » tend à lui faire penser qu'il pourrait être un brin possessif. Si elle trouve cela amusant présentement, ça l'arrange surtout en vérité, car elle l'est également.

- Ce n'est pas une question de confiance mon Capitaine. De priorité plutôt, ce n'est pas dans tes habitudes. Pourquoi moi, pourquoi maintenant, je pourrais me demander ce genre de chose. Je sais que j'ai une dette envers toi Capitaine, et elle se paiera un jour, soit en certain. En attendant...

Elle lui refourgue sa bouteille, le gratifie d'une caresse sur la joue avant de filer sourire en coin sur les lèvres.

- Fais de beaux rêves mon ange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
LazareLazareArmure :
Carcharocles (Mégalodon - Requin géant)

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge750/750[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (750/750)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMer 22 Juil - 3:23
Il sourit. L’Écumeur sait ce qu’il dit. Elle peut jouer si cela l’amuse, mais il sait qu’il a raison. Il a vu que les regards n’étaient pas à sens unique. Il a vu qu’elle ne se comportait pas avec lui de la même manière qu’avec n’importe quel autre qui aurait de pareils égards à son encontre. Commandant de la flotte ou pas, il n’était pas convaincu que cela joue ici, d’autant que rien dans son comportement jusqu’alors ne pouvait indiquer une obédience particulière à cause de son statut. Certains cherchaient à faire des courbettes, se faire bien voir. Pas elle. Elle s’en moquait, faisait juste ce qu’elle avait à faire, aux ordres de son père. Non, vraiment, Lazare n’imaginait pas qu’elle puisse adapter son comportement en fonction de leur opposition hiérarchique.

Alors bien sûr que ça l’amuse de la voir faire la belle, jouer à qui sortira les meilleurs arguments. Lui n’en répond qu’avec plus d’assurance encore.
- T’es pas à moi parce que t’es sous mes yeux… t’es à moi parce que j’obtiens toujours ce que je veux… C’est qu’une question de temps ! Je le sais, bien sûr… et quelque part, tu l’sais aussi. T’as juste p’t’être pas encore réalisé !
Cela il l’a déjà dit bien sûr. Mais il voulait qu’elle le note bien. Comme cela, il pourrait encore mieux le lui répéter lorsqu’en effet, elle serait sienne ! « T’as vu ? J’te l’avais dit ! » pour sûr que ça accroîtrait encore le plaisir !
- Confonds pas tout par contre… j’ai jamais partagé c’qu’était à moi ! Vous payez l’prix du sang pour avoir votre part, comme il se doit. J’fais que vous donner ce qui est à vous, ce pour quoi vous avez travaillé, ce que vous méritez. Mais c’qui est à moi reste bien chaudement avec moi… fort instinct d’propriété, c’est comme ça !
« Bien chaudement avec moi ». Les termes ne sont pas choisis au hasard bien entendu ! Cette cour se poursuit encore, attention portée aux détails. C’était une guerre qui se livrerait, et il n’escomptait pas gagner dès la première bataille. D’autres escarmouches seraient à prévoir, où il pourrait porter encore d’autres coups, plus ou moins francs, plus ou moins vicieux. Un bon stratège sait aussi préparer le terrain… Alors il ne la retient pas. Saisit la bouteille comme elle est rendue, et sourit plus largement qu’elle encore à la caresse qu’elle ne se retient pas d’administrer. L’intention est sans doute plus de le faire languir, mais l’on ne touche pas ce qui nous dégoûte, c’est instinctif. Déjà un point marqué donc, qu’elle lui accorde sans même peut-être s’en rendre compte. Lazare se lève, tourné dans sa direction comme elle s’éloigne.
- Je n’ai donc qu’à attendre que cette dette soit remboursée… et d’ici là, il ne me reste qu’à t’admirer… ah, je déteste te voir partir, mais qu’est-ce que j’aime te regarder t’en aller !
Par delà son écran de fumée, dragonnant sur son cigare, ses yeux sombres la détaillent en effet, lorgnant ses courbes sans hypocrisie ni retenue. « Un jour, elle sera mienne… oh oui, un jour elle sera mienne ».

[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Div-lazare

Pour faire survivre une flotte pirate aussi longtemps, il fallait une certaine stratégie. L’art de se retirer à temps – ce qui pouvait empêcher d’avoir trop de bâtards aussi, mais c’était une autre histoire. Pas qu’il risquait grand-chose ces derniers temps, s’administrant une certaine dose d’abstinence, ce qui était assez loin de ses habitudes. Quelque chose à prouver. L’on s’inflige rarement quelque chose d’aussi contraignant par plaisir en tout cas, c’est sûr. Surtout pas pour quelqu’un qui a l’habitude de prendre tout ce qu’il désirait, lorsqu’il le désirait. Quoi qu’il en soit, revenons-y : l’art de se retirer à temps, donc. Quelques mois s’étaient écoulés. Quelques coups lucratifs. Et le besoin de se mettre un peu au vert, de se faire oublier. C’est qu’il n’avait plus que deux navires à présent, et il serait suicidaire que de trop attirer l’attention. Cette accalmie ferait du bien à tout le monde… sauf à lui peut-être, qui n’avait donc plus qu’alcool à se mettre sous la dent là où tous les autres profitaient pleinement de leur permission. Accosté dans un petit port connu pour accueillir certains pirates contre quelques pots de vins, ce serait tavernes et filles de joie pour la plupart d’entre eux. Mais pas pour Lazare. Pas l’envie d’aller assister à ça. Pas l’envie d’aller voir ce qu’il manquait. Autant rester à l’arrière, sur le pont de son bateau, cigare en bouche et bouteille en main… Bien sûr, tout cela ne deviendrait intéressant pour son propre intérêt que s’il se faisait remarquer par une certaine personne. Autre manœuvre stratégique élémentaire : « faire le mort ». Les proies craignent moins les prédateurs qui n’ont pas l’air d’être en train de chasser...


[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Sign-Lazare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2167-lazare-capitaine-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2110-lazare-capitaine-des-carcharocles
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu0/0[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (0/0)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge0/0[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (0/0)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune0/0[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (0/0)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMar 28 Juil - 23:16
Les semaines passent et étrangement, elle ne le voit pas revenir à la charge. Parfois, elle se demande presque si elle n'a pas juste imaginé tout cela. Au début, souvent elle s'installait sur la proue et de là où elle était, de ses yeux sombres elle le cherchait, l'observait quelque peu. Ce n'était pas une nouvelle habitude. Souvent elle s'installait là, en équilibre sur cette pointe sculptée, scrutant l'horizon surtout. La nouveauté réside donc seulement dans le fait que pour une fois quelqu'un qui n'est pas son père ait éveillé son intérêt. Au fil des semaines, rien ne bouge, rien n'évolue ; entre eux du moins. Elle a remarqué que lors des brèves escales pour ravitailler les navires, il n'a pas pris la peine de mettre pied à terre, ou elle ne l'a pas vu faire. C'est peut-être normal, elle imagine qu'il doit avoir fort à penser avec le bateau qu'ils ont perdu ainsi que ces marins. La bagatelle ne doit donc pas être dans ses priorités.

Une halte plus longue est prévue et comme à son habitude, elle enfile sa sacoche pour aller faire quelques emplettes. Elle a ses réserves personnelles à remplir, puis elle aime aussi se poser en taverne, juste pour profiter d'un cadre et d'une ambiance qui change de l'ordinaire. La plupart des hommes sont déjà descendus lorsqu'elle sort sur le pont. Il n'y a plus que les mousses de corvée de gardiennage. Passerelle franchie, elle jette des regards alentours pour repérer quels autres navires sont à quai, s'informant ainsi de si d'autres pirates étaient dans le coin. Cela lui permettait de savoir si elle devait éviter certains lieux ou pas. La belle n'avait fait que quelques pas lorsque leur vaisseau principal entra dans son champ de vision, son capitaine toujours à son bord, semblant perdu dans ses pensées. Elle hausse un sourcil et hésite sur ce qu'elle va faire. Filer comme d'habitude où s'enquérir de quelques nouvelles ? L'un n'exclut pas l'autre, elle pourra probablement faire les deux d'ici la fin de la journée. Elle monte donc à bord du Cocyte. Les marins ne l'inquiètent pas, la reconnaissent depuis le temps. D'un pas assuré, sans chercher à être discrète bien qu'elle ne fasse pas de bruit, elle se dirige vers la poupe. Presque arrivée, elle ralentit l'allure. Bien des entrées en matière s'offrent à elle mais elle n'a pas eu le temps d'y réfléchir.

- Ne m'dis pas que t'es d'corvée Capitaine !

Elle sourit en coin, taquine, mais d'un côté, cela pourrait s'expliquer facilement de bien des façons. Un jeu ou un pari perdu. La peur de perdre un autre navire. Ou bien il économise pour acheter un remplaçant à celui qui a coulé. Tout est possible et elle n'hésitera pas à le questionner sur ces points en fonction de sa réponse. L'idée que ce soit pour elle ne l'effleure même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
 
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: