Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Octobre 2020)
 
Partagez
 

 [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LazareLazareArmure :
Carcharocles (Mégalodon - Requin géant)

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge750/750[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (750/750)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMer 24 Juin - 15:01
- Commandant… c’est Adam le Borgne !
Le pavillon ennemi avait été reconnu. Et Lazare le maudissait déjà. Ce jour était donc arrivé, hein ? Ce pirate était un de ses rivaux depuis un moment. Une brève coopération qui avait fini abruptement par la trahison de l’Écumeur afin de prendre pour les siens tout le pactole qui était alors en jeu. Depuis, des on-dits, des menaces, des messages laissés ça et là… Sans être une guerre franche entre les deux Capitaines pirates, il n’en restait pas moins que les tensions couvaient depuis un moment. Le vaisseau adverse n’était pas le plus rapide par contre. Un lourd bâtiment de guerre dont il suffirait de le distancer et lui faire un beau pied de nez. Adam ne pourrait pas couler les trois navires de sa flotte, et en filant, le Cocyte serait laissé sans la moindre égratignure. Mais qu’adviendrait-il des deux autres, dangereusement à portée de l’ennemi déjà ? Sans compter que celui-ci allait en plein sens du vent dans le direction… Ses ordres fusent, ses manœuvres sont ordonnées. Lazare pensait avoir compris le plan ennemi, et c’était une pure folie. Si c’était bien le cas cependant, il ne pouvait pas laisser ses hommes sans réagir.
- Vous êtes sûr Capitaine ? C’est que...
- J’t’ai pas d’mandé ton avis ! Que chacun s’prépare… C’est la guerre !
Termine-t-il de dire, commençant à grimper au grand mat, sa bipenne flanquée dans le dos…

[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Div-lazare

Le principal souci d’affronter quelqu’un comme Adam le Borgne, c’est que cela voulait dire avoir à faire à quelqu’un d’imprévisible, qui aimait beaucoup trop l’idée de tout faire sauter, même si cela voulait dire de tout perdre. La réaction du Cocyte fut trop lente, devant manœuvrer avec les vents et le courant aussi ne put-elle qu’assister impuissant à l’éventrement du plus petit navire de sa flotte, littéralement transpercé par le bâtiment du Borgne. Probable qu’il ait lui-même causé de lourds dégâts à son bateau dans la manœuvre. Mais pas de quoi l’arrêter… Le navire d’Hector, son second, n’est pas très loin et bientôt se fait aborder. Ce sont des marins et des combattants chevronnés, mais face au nombre des sbires du Borgne, ils n’avaient aucune chance. Le Cocyte se rapprochait, mais trop lentement. À cette distance, il pouvait voir la fille d’Hector en train de se démener, en danger. Il savait ce qu’il arrivait aux femmes lorsqu’elles se faisaient capturer par ce type de raclures…

Du grand mat, il prit alors tous les risques. Court sur la vergue au risque de tomber et se fracasser tant les os que la réputation. Heureusement son pied est sûr, et à la fin il plonge sur le bateau allié. Dans quelques instants, le Cocyte pourrait aborder à son tour. Mais ces quelques secondes qu’il allait ainsi gagner pourrait faire une différence ! Il retomba donc lourdement, dans un cri de guerre désarticulé, sur l’un des ennemis entourant la belle, encerclée. Et sa lourde hache déjà, de s’abattre sur un autre dont le sabre n’en était plus très loin à son sens de transpercer la belle – c’est du moins ainsi qu’il le raconterait.
- L’homme qui tombe à pique pour te ravir ton cœur ma belle. Avec moi, pas besoin de trèfle porte bonheur, j’allais pas te laisser sur le carreau quand même...
D’un ricanement, donne un grand coup de tranche à la ronde de sa bipenne, de quoi ouvrir quelques bides et faire un peu d’air autour d’eux.
- Ce trésor est le mien, bande de chacals… Je vais tous vous ouvrir un par un maintenant… Oh puis merde, venez-y tous en même temps, je vais m’emmerder ferme sinon !
Un instant de flottement, comme ceux qui les entourent constatent des quelques corps qu’il vient de répandre déjà. Et lui, interprétant ce silence à sa manière...
- Quoi, on dit des chacaux ?

[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Div-lazare

La bataille se termine. De lourdes pertes des deux côtés, mais l’arrivée de l’équipage du Cocyte avait changé la donne, renversé le rapport de forces. Adam le Borgne était parti la queue entre les jambes suite à ce coup d’éclat, mais Lazare ne sonna pas la chasse. Un bon prédateur savait aussi quand il convenait de s’occuper de ses plaies, avant de se tourner sur sa proie à nouveau. Il avait perdu l’un de ses trois navires. Celui d’Hector mériterait des réparations conséquentes. Entre les morts sur le navire de ce dernier et ceux qui n’étaient pas parvenus à nager jusqu’à eux, l’équivalent d’un équipage avait été perdu. Les requins auraient ici de quoi se repaître un bon moment, si l’on y ajoutait la masse de cadavre des sbires du borgnes, balancés un à un par dessus bord sur ses ordres – non sans être fouillés au préalable, il n’y avait pas de petit profit.

Cela se paierait un jour. Mais pour l’heure, il avait posé à ses côtés sa hache poisseuse de sang, tandis qu’il posait son fessier sur le bastingage. Sort un cigare qu’il se cale entre les dents, et allume. Coup d’œil vers la belle, encore plus à son goût maintenant qu’elle était à moitié débraillée. Tire un couple de grandes bouffées, la lorgnant sans gêne.
- C’est ton père qui t’a appris à t’battre comme ça ? M’étonnerait, l’a jamais été vraiment brillant dans l’domaine… C’était pas mal ma jolie… vraiment pas mal !
Un de ses hommes passe non loin, et sans poser de question ni prendre le temps de tendre l’oreille, il donne une bouteille d’alcool à son Capitaine. Force de l’habitude, il adorait fumer et picoler pendant que la tension retombait. La débouche entre ses dents, boit une longue lampée. La tend ensuite à la jeune Asteria.
- Tiens, t’as bien mérité de te rincer la gorge après tout ça !
Gorge qu’elle avait très charmante d’ailleurs, comme son regard l’appuyait.


[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Sign-Lazare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2167-lazare-capitaine-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2110-lazare-capitaine-des-carcharocles
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu527/950[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (527/950)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge900/900[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyVen 26 Juin - 14:24
Vent dans les voiles, le navire colossal approche à grande vitesse. Accoudée au bastingage, la jeune fille se redresse et son regard croise celui de son père. Ils sont dans la merde. Elle pressent que ça va mal se passer pour eux, qu'ils ne sont pas là pour une visite de courtoisie et elle n'a pas tort. Le dernier navire de la flotte se fait éclater en deux. Des fous furieux, voilà ce qu'elle en pense sur le coup. Ils viennent sur eux à présent et elle n'a pas peur, elle les attend de pied ferme. De toute façon, ils ne peuvent pas fuir, et fuir, elle déteste ça. Elle préfère nettement plus leur tomber dessus et tous les liquider. Mais elle n'est pas folle non plus. Elle sait qu'ils sont trop nombreux, et même s'ils ont de très bons bretteurs parmi les leurs, cela ne sera pas suffisant. Quoi qu'il en soit, ils n'ont pas le choix. Le bâtiment fonce sur eux à présent et elle en est presque à espérer qu'ils réduisent en miettes leur propre bateau. Avec les dégâts qu'ils ont déjà subis, un autre choc les mettrait à mal et sous le couvert de l'océan, elle pourrait finir le travail en toute discrétion. Mais ce n'est pas ce qu'ils choisissent. Ils débarquent et le moins qu'elle puisse faire c'est de sortir son sabre de son fourreau et se jeter dans la mêlée pour aider ses marins. Oh, pas qu'elle ait une quelconque attache vis-à-vis d'eux, mais ils sont importants pour son père et elle respecte cela.

Elle se démène comme une diablesse, fauchant les vies à tour de bras et de pirouettes agiles. Elle peste à l'intérieur. Si elle pouvait faire usage de ses capacités d'éveillée, ce serait terminé en moins de deux. Or elle est coincée, ne peut pas prendre le risque d'être découverte, car alors le courroux divin serait plus terrible encore. La seule chose qui compte en l'instant c'est de protéger son père. Les ennemis sont partout, beaucoup trop nombreux pour elle seule, mais elle garde son sang-froid. Elle sait qu'elle n'en réchappera pas. Ce n'est pas possible même avec le meilleur entraînement du monde. Elle sait et s'est déjà résignée à l'idée. Le plus important alors dans un tel cas, c'est d'en emporter le plus possible dans la tombe. L'heure est proche, elle le sent. Une lame a déjà failli la taillader, elle doit avoir une légère coupure, son haut lui a reçu le coup de plein fouet et sa bretelle coupée en deux pendouille librement dans son dos d'une part et sur sa poitrine d'une autre. L'étoffe se teinte d'écarlate à mesure que perle son sang. « Lui il le paiera... » D'un coup puissant de tranchant, elle envoie sa tête valser plus loin, roulant comme un ballon. Simple revanche, mais l'heure est venue. Elle sait, elle a vu le coup venir, mais elle pare déjà le sabre d'un autre tout en repoussant d'un coup de pied un troisième. C'est fini.

C'est du moins ce qu'elle croit jusqu'à ce que le commandant tombe littéralement du ciel pour lui sauver les miches. Son intervention semble avoir stupéfait ses assaillants. Et elle aussi un peu d'ailleurs. Après tout, elle était prête à accueillir la mort sans délai. Mais il lui offrait une seconde chance en lui rallongeant quelque peu son espérance de vie. Elle lui en est reconnaissante. Une pointe d'admiration brille dans son regard a le voir si bien manier sa hache, fait bien rare. Elle ne l'avait encore jamais vu combattre de si près, d'ordinaire chacun sur son navire. En outre lorsqu'elle se bat, elle ne s'amuse pas à faire des pauses pour observer les aptitudes des autres, pas de temps à perdre avec ça. As du combat assurément donc. Roi de son cœur ? Pas encore… Cavalier des mers, évidemment. Valet de Poséidon ? Un jour peut-être… Ses paroles la font rire, mais pour l'heure elle ne fait aucune remarque. Sabre bien en main, elle poursuit le combat, profitant de l'effet de surprise et du répit que l’Écumeur lui a offert.

- Des chacals mon Commandant. Des chacals...

Et c'est bien tout ce qu'elle dira pour le moment, sourire en coin sur les lèvres.

[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] 991y

Juchée sur une caisse en bois, jambe gauche repliée, droite pendante le long du conteneur, adossée contre d'autres, elle se repose, profite du calme après la bataille. Même si elle est entraînée et endurante, elle n'en ressent pas moins de la fatigue. Les yeux clos, elle reste immobile tandis que tout autour d'elle on s'affaire à jeter les corps par-dessus bord. Ce n'est pas dans ses prérogatives, elle a suffisamment fait son taf pour aujourd'hui. La pause est bien méritée. Quelque temps après, elle sent une présence, quelqu'un s'est installé non loin. Même si elle n'avait pas entendu le léger bruit de l'arme déposée contre le bastingage, elle aurait deviné de qui il s'agissait. Il n'y en a qu'un d'assez audacieux pour oser entrer dans son espace vital. Ses marins avaient déjà appris à respecter une certaine distance de sécurité lorsqu'elle a l'air de ne pas vouloir être dérangée, ce qui est le cas presque tout le temps d'ailleurs. Un fin sourire s'étire sur son visage, sans pour autant qu'elle ouvre les yeux.

- En effet, ce n'est pas lui. J'ai appris avant de vous rejoindre. J'ai eu un bon maître d'armes.

Ses yeux sombres s'ouvrent et elle tourne la tête vers lui, intriguée. Il vient lui taper la causette maintenant ? C'est nouveau ça… Enfin… L'occasion ne s'était pas vraiment présentée avant cela dit. Elle inspire une bonne bouffée d'air marin en regardant la bouteille qu'il lui tend. Lentement, elle se redresse et s'assit normalement sur sa caisse, face à lui donc.

- Tu t'défends pas mal non plus Capitaine.

L’appât de la bouteille fonctionne et elle quitte son perchoir pour attraper la bouteille et l'en vider d'une bonne gorgée à son tour avant de la lui rendre. La jeune pirate s'installe à ses côtés, hissée cette fois sur le bastingage. Elle prend le temps d'observer le navire, les taches qu'il faudra laver, les visages fatigués, tristes et à la fois heureux des hommes. Les émotions humaines sont complexes et en cela divertissantes à ses yeux.

- Tombé à pic tu disais ? Ça c'est pas faux.

Un léger rire se déploie du fond de sa gorge. Oui elle peut bien s'en amuser, le danger et les risques sont derrière eux désormais. Le reste, elle ne relève pas, imaginant sans doute que c'était simplement pour la frime ce qui ne l'étonnerait pas plus que cela. Magnanime, elle n'oublie pas qu'elle lui en doit une.

- Au fait… Merci.

Elle n'a pas manqué de tourner la tête vers lui pour prononcer ces mots. C'est bien rare qu'elle ait à remercier quelqu'un autrement que par juste un signe de tête poli. À présent elle le regarde et déjà elle se demande pourquoi n'est-il pas retourné sur son bateau, pourquoi lui et ses hommes n'ont pas pris la fuite, puis était-ce juste une coïncidence s'il avait atterri juste à côté d'elle lors de l'assaut ? Elle n'est pas du genre à questionner, se dit même que juste en l'observant elle obtiendrait quelques réponses. Elle s'était enfermée dans ses préjugés sans chercher plus loin, simplement parce qu'elle se fichait d'en savoir plus. Maintenant qu'elle y pense, elle se souvient avoir entendu leurs marins parler de lui avec respect. Une fois n'est pas coutume, il a éveillé son intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
LazareLazareArmure :
Carcharocles (Mégalodon - Requin géant)

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge750/750[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (750/750)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMar 30 Juin - 13:08
- Un maître d’armes hein ? Tsé, pas besoin d’ça… regarde-moi, j’ai tout appris sur le tas. J’suis sûr que j’en fais qu’une bouchée d’ton maître d’armes !
Serait-ce une pointe de jalousie qui se ressentait dans le ton du capitaine ? Sur quoi, exactement ? Qu’elle ait bénéficié d’un enseignement auquel il n’aurait jamais eu droit, ou bien tout simplement le fait qu’elle puisse peut-être avoir plus d’estime pour un autre guerrier que lui ? La première réponse n’aurait que peu de sens. Lazare aimait à se targuer qu’il avait toujours payé le prix du sang pour obtenir tout ce qu’il avait. En faisaient partie ses propres compétences bien entendu. Il ne s’est jamais reposé sur ses lauriers. Et s’il aime profiter de la vie, il n’est pas un grand amateur de l’oisiveté sur une trop longue période, ressentant le besoin régulier de passer à l’action. Alors, l’art de la navigation, il l’avait appris en navigant. Et l’art du combat, il l’avait appris en tranchant, dépeçant, ouvrant, décapitant.

Non, ce besoin de vouloir se mettre en avant, de comparer sa puissance potentielle à celle probable du dit maître… Cela voulait sans doute dire autre chose, que sa manière de la reluquer pouvait bien appuyer sans mal. Adage pirate : « il n’y a rien que l’on désire plus que ce que l’on n’a pas ». Elle descend de son perchoir et vient le rejoindre, et lui n’en perd pas une miette, ses yeux sombres s’attardant sur cette épaule à nu lorsqu’elle vient le rejoindre, bretelle de son haut tranchée lors du combat de toute évidence, en témoigne la légère plaie qui y trône. Il tape la cendre de son cigare avant de se le recaler entre les dents, et se redresser en se penchant dans sa direction.
- Attends, bouge pas… j’vais te régler ça.
Lui prend la bouteille de rhum des mains, lui lance un « serre les dents » sans toutefois lui en laisser bien le temps. Pose son pouce sur le goulot de la bouteille et la penche au-dessus de la plaie, s’assurant qu’il n’y en ait pas trop qui s’échappe. Ça allait piquer, mais limiterait les risques d’infection. Pas de quoi recoudre, mais suffisant pour que l’on s’en inquiète. Ou bien… peut-être était-ce juste qu’il lui plaisait de jouer au chevalier servant jusqu’au bout, même s’il avait très clairement son propre style. Lui rend la bouteille.
- Tiens, bois ! J’ai pas encore terminé.
Dit-il avant de tirer de sa poche un bandana semblant propre, qu’il déplie, replie en diagonale pour pouvoir le nouer plus facilement autour de son épaule. Dans sa foulée, il attrape les deux bouts de sa bretelle tranchée, la renouant également.
- Voi-là ! Il est d’ma responsabilité après tout d’m’assurer qu’un d’tes joyaux se f’ra pas la malle… Y en a pas mal – trop à mon goût – qu’aimeraient voir ça !
Ricane et sa besogne faite il s’installa à nouveau, tirant de grandes lattes sur son cigare qu’il secoue à nouveau, laissant tomber une lourde cendre à la mer.
- T’as pas à m’remercier. J’allais pas sagement m’faire chier sur le Cocyte pendant qu’ça donnait une p’tite sauterie ici quand même ! Et puis comme j’leur ai dit… Ce trésor est à moi, pas question qu’un autre y mette les pattes !
Il la regarde en biais, sourcil relevé, sourire en coin. Curieux de voir comment elle allait réagir face à cette affirmation, maintenant qu’il n’y avait plus un âpre combat pour les distraire.


[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Sign-Lazare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2167-lazare-capitaine-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2110-lazare-capitaine-des-carcharocles
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu527/950[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (527/950)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge900/900[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMar 30 Juin - 22:28
Un sourire amusé s'étire sur ses lèvres. S'il savait qui était son maître d'armes il n'en dirait pas autant, mais il ne peut pas savoir, ne doit pas non plus. Alors si ce dernier avait été un simple dormeur, oui sans doute que son capitaine aurait réussi à le battre. Pour l'avoir vu à l’œuvre, elle sait qu'il se débrouille plutôt bien. Elle sent dans sa voix quelque chose qu'elle interprète comme de l'orgueil masculin. Pourquoi ? Pour l'impressionner ?

- Qui sait.. En tout cas ça a l'air de te réussir.

Elle reste évasive sur le sujet. Il y a toujours ce risque de trop éveiller l'intérêt, car elle n'irait pas mentir pour flatter son ego, pas son genre. Pour rien en plus, car ils ne se croiseront sans doute jamais. Autre chose accapare son attention ensuite, il se fait médecin de bord et elle le laisse faire. Une telle blessure, elle aurait pu la faire partir avec un peu de « magie », mais ça pourrait être suspect alors elle veillait toujours a garder la plaie quelques jours ou au moins cacher la zone d'un bandage. Elle n'aime pas ça, mais garder le secret est plus important que de prendre des risques inutiles. L'alcool la pique, mais elle ne bronche pas, habituée à supporter pire douleur. D'ordinaire elle aurait lancé une remarque sur le gaspillage de bonne bouteille, mais cette fois elle se contente de se laisser un peu dorloter parce que ce n'est pas désagréable comme cela provient de lui. Du bout des doigts elle effleure le bandana semblant inspecter le travail terminé. Puis sa remarque l'amuse.

- Ta responsabilité vraiment ? N'as-tu pas déjà beaucoup à faire en tant que Commandant ? Pour les autres… ça je n'en doute pas. Mais même un vêtement n'empêche pas certains regards.

Et elle s'en moque, ils savent qu'ils n'ont aucune chance. Ses marins en tout cas. Pour les étrangers qui ne la connaissent pas, elle ne peut pas user de sa réputation. De nouveau il parle de ce trésor à lui, elle le regarde en coin, croise son regard et éclate de rire.

- Je te croyais plus malin Capitaine. Une dans chaque port c'est gérable. Mais dans ta propre flotte, sérieusement ? Tu vas au-devant de sérieux ennuis. Je ne suis pas de celles que tu peux jeter après usage.

Si l'ensemble est prononcé de façon légère et taquine, la dernière phrase est plus appuyée, son ton a des airs de mise en garde. Elle aurait pu tout bonnement lui dire non, mais alors il serait certainement parti et ce n'est pas ce qu'elle souhaite. Pour une raison ou une autre, elle apprécie sa présence qui tranche avec son quotidien de solitaire. Une façon de vivre qu'elle ne regrette pas du tout. C'est son souhait propre que de ne pas vouloir s'attacher. Rien qu'à voir les derniers événements pour en être convaincue plus encore. Trop de pertes. Et de toute façon, ils n'arrivent pas à éveiller en elle le moindre intérêt. Mais lui qui se tient à ses côtés a changé la donne. Il a acquis son admiration, son respect et l'amuse beaucoup. C'est déjà trop pour ce qu'elle s'est fixé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
LazareLazareArmure :
Carcharocles (Mégalodon - Requin géant)

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge750/750[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (750/750)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMer 8 Juil - 1:56
L’Écumeur voyait bien que toute sa comédie lui plaisait à la petite. Qu’elle restait pas juste sur sa réserve avec lui. Qu’elle parlait, souriait, riait même. La séduction était un jeu qui se jouait à deux après tout, et il n’était pas possible d’essayer de séduire si en face la porte n’était pas entr’ouverte à cette possibilité. Elle doit bien avoir conscience de ce qui se tramait là. Savoir ce qui se jouait. La discussion pouvait n’avoir l’air de rien d’autre qu’une manière de décompresser après la bataille, les regards et les attentions ne mentent pas. Et puis, ils vivaient dans un monde de piraterie. Un monde où les hommes et les femmes ne pouvaient pas être amis, encore moins qu’ailleurs. Un monde où tout repose sur la convoitise, et sur la meilleur manière d’obtenir ce qui est à autrui. Enfin, en l’occurrence elle n’était encore à personne, ce qui était une aubaine. Alors… le calcul est simple. Si elle sait ce qu’il est en train de tenter, et qu’elle ne l’envoie pas chier… c’est que même si ce n’est pas encore forcément un oui, ce n’est en tout cas pas un non ferme et définitif.

Il sait cependant que cela n’allait pas forcément se jouer ici et maintenant. Rien de ce qui valait le coup n’était simple à obtenir. Encore moins simple à garder. Et à l’entendre, certains sacrifices seraient sans doute à faire.
- Des ennuis, hein ? Arrête, tu m’excites carrément là !
Lui rétorque-t-il très ouvertement, franchement amusé par le jeu proposé.
- Par contre, moi aussi j’te croyais plus maligne… J’te l’ai dit à deux reprises déjà : ce trésor est à moi. Tu ne le sais juste pas encore, l’Étoilée ! Et un trésor… faut être sacrément ravagé pour le jeter… Moi je préfère encore le faire fructifier !
En vérité, l’argent avait tendance à lui brûler les mains tant et si bien qu’il le flambait dès qu’il en avait l’occasion. Mais hé ! Il fallait bien donner le change dans cette analogie et ne pas juste en rester à la vérité la plus stricte. Si un trésor était d’or, elle était de chair et de courbes, en de si parfaites proportions que son envie de l’enflammer n’avait plus rien à voir avec le fait de cramer son pognon. Plutôt clairement question d’attiser une flamme ici, celle de la bouillonnante Asteria.
- Tu fais pas confiance à ton capitaine, alors ? Moi qui ai failli donner ma vie pour toi, n’ai-je pas prouvé mon dévouement ? Comme tu l’as dit : j’ai beaucoup à faire. Et pourtant, c’est à toi que je m’accorde tout entier, et c’est ainsi que j’en suis remercié ?!
Cela fait partie du jeu, et il s’amuse. Et disant cela, il joue donc l’angélique, le faussement choqué, le précieux clairement pas aussi saint que cela. Sourire carnassier, dents plantées dans son cigare sur lequel il dragonne négligemment. Pas un ange, ça c’est sûr.


[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Sign-Lazare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2167-lazare-capitaine-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2110-lazare-capitaine-des-carcharocles
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu527/950[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (527/950)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge900/900[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMer 8 Juil - 15:57
Le goût du risque évidemment, elle aurait dû s'en douter. Elle rit doucement. Quel jeu amusant, une bien belle façon de se détendre après d'âpres efforts. Une autre à sa place aurait rougi à ces mots, mais ce n'est pas son cas. Ce genre de phrase elle l'a déjà entendue maintes fois et ceux qui l'on prononcé avec insistance s'en souviendront longtemps. Si son indifférence ne suffisait pas à lui apporter la paix, elle se faisait un mal plaisir à briser quelques dents ou malmener quelques joyeuses.

- Ah oui je t'excite ? Que c'est étonnant ! Je ne m'en étais pas rendu compte !

Le tout prononcé avec un air volontairement faussement innocent, cela va sans dire. Elle s'avale quelques gorgées de rhum en l'écoutant jouer au plus malin. Il doit se douter qu'il ne la laisse pas de marbre non plus, mais comme elle n'est pas du genre à se jeter sur le premier beau gosse venu, elle n'en fait pas étalage. Pas possible de lui rétorquer ensuite qu'un trésor, ça se mérite. Qu'aurait-elle pu réclamer de plus que ce qu'il venait de lui donner : soit une vie un peu plus longue ? Sur ce point il a déjà fait fort alors elle va devoir s'amuser d'une autre façon si elle veut le faire mariner encore un peu. Quoique… Il a gagné son intérêt c'est déjà pas si mal ! Elle n'est pas n'importe quelle femme, il ne faut pas qu'elle se sous-évalue quand même.

- Il y a des trésors plus difficiles à obtenir que d'autres mon Capitaine. Et ce n'est pas parce que quelque chose est sous tes yeux que c'est à toi.

D'autant plus qu'elle est l'exception parmi son équipage. Celle qui les a rejoints pour son père et par pour lui-même. Mais maintenant qu'elle a les yeux rivés sur l’Écumeur, cela pourrait bien changer la donne. Un instant son esprit dérive et s'accroche aux scales, tellement difficiles à avoir, un mérite à obtenir après un travail de longue haleine. La situation est différente bien sûr

- Le faire fructifier… Hum… J'ai entendu dire aussi que tu aimais à partager équitablement avec tes marins les trésors dont tu t'empares et que tu amasses...

Pas de question posée, tête inclinée vers lui, elle épie la réaction que cette affirmation aura sur lui. Ce n'est peut-être qu'une impression, mais sa façon de la déclamer « à lui » tend à lui faire penser qu'il pourrait être un brin possessif. Si elle trouve cela amusant présentement, ça l'arrange surtout en vérité, car elle l'est également.

- Ce n'est pas une question de confiance mon Capitaine. De priorité plutôt, ce n'est pas dans tes habitudes. Pourquoi moi, pourquoi maintenant, je pourrais me demander ce genre de chose. Je sais que j'ai une dette envers toi Capitaine, et elle se paiera un jour, soit en certain. En attendant...

Elle lui refourgue sa bouteille, le gratifie d'une caresse sur la joue avant de filer sourire en coin sur les lèvres.

- Fais de beaux rêves mon ange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
LazareLazareArmure :
Carcharocles (Mégalodon - Requin géant)

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge750/750[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (750/750)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMer 22 Juil - 1:23
Il sourit. L’Écumeur sait ce qu’il dit. Elle peut jouer si cela l’amuse, mais il sait qu’il a raison. Il a vu que les regards n’étaient pas à sens unique. Il a vu qu’elle ne se comportait pas avec lui de la même manière qu’avec n’importe quel autre qui aurait de pareils égards à son encontre. Commandant de la flotte ou pas, il n’était pas convaincu que cela joue ici, d’autant que rien dans son comportement jusqu’alors ne pouvait indiquer une obédience particulière à cause de son statut. Certains cherchaient à faire des courbettes, se faire bien voir. Pas elle. Elle s’en moquait, faisait juste ce qu’elle avait à faire, aux ordres de son père. Non, vraiment, Lazare n’imaginait pas qu’elle puisse adapter son comportement en fonction de leur opposition hiérarchique.

Alors bien sûr que ça l’amuse de la voir faire la belle, jouer à qui sortira les meilleurs arguments. Lui n’en répond qu’avec plus d’assurance encore.
- T’es pas à moi parce que t’es sous mes yeux… t’es à moi parce que j’obtiens toujours ce que je veux… C’est qu’une question de temps ! Je le sais, bien sûr… et quelque part, tu l’sais aussi. T’as juste p’t’être pas encore réalisé !
Cela il l’a déjà dit bien sûr. Mais il voulait qu’elle le note bien. Comme cela, il pourrait encore mieux le lui répéter lorsqu’en effet, elle serait sienne ! « T’as vu ? J’te l’avais dit ! » pour sûr que ça accroîtrait encore le plaisir !
- Confonds pas tout par contre… j’ai jamais partagé c’qu’était à moi ! Vous payez l’prix du sang pour avoir votre part, comme il se doit. J’fais que vous donner ce qui est à vous, ce pour quoi vous avez travaillé, ce que vous méritez. Mais c’qui est à moi reste bien chaudement avec moi… fort instinct d’propriété, c’est comme ça !
« Bien chaudement avec moi ». Les termes ne sont pas choisis au hasard bien entendu ! Cette cour se poursuit encore, attention portée aux détails. C’était une guerre qui se livrerait, et il n’escomptait pas gagner dès la première bataille. D’autres escarmouches seraient à prévoir, où il pourrait porter encore d’autres coups, plus ou moins francs, plus ou moins vicieux. Un bon stratège sait aussi préparer le terrain… Alors il ne la retient pas. Saisit la bouteille comme elle est rendue, et sourit plus largement qu’elle encore à la caresse qu’elle ne se retient pas d’administrer. L’intention est sans doute plus de le faire languir, mais l’on ne touche pas ce qui nous dégoûte, c’est instinctif. Déjà un point marqué donc, qu’elle lui accorde sans même peut-être s’en rendre compte. Lazare se lève, tourné dans sa direction comme elle s’éloigne.
- Je n’ai donc qu’à attendre que cette dette soit remboursée… et d’ici là, il ne me reste qu’à t’admirer… ah, je déteste te voir partir, mais qu’est-ce que j’aime te regarder t’en aller !
Par delà son écran de fumée, dragonnant sur son cigare, ses yeux sombres la détaillent en effet, lorgnant ses courbes sans hypocrisie ni retenue. « Un jour, elle sera mienne… oh oui, un jour elle sera mienne ».

[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Div-lazare

Pour faire survivre une flotte pirate aussi longtemps, il fallait une certaine stratégie. L’art de se retirer à temps – ce qui pouvait empêcher d’avoir trop de bâtards aussi, mais c’était une autre histoire. Pas qu’il risquait grand-chose ces derniers temps, s’administrant une certaine dose d’abstinence, ce qui était assez loin de ses habitudes. Quelque chose à prouver. L’on s’inflige rarement quelque chose d’aussi contraignant par plaisir en tout cas, c’est sûr. Surtout pas pour quelqu’un qui a l’habitude de prendre tout ce qu’il désirait, lorsqu’il le désirait. Quoi qu’il en soit, revenons-y : l’art de se retirer à temps, donc. Quelques mois s’étaient écoulés. Quelques coups lucratifs. Et le besoin de se mettre un peu au vert, de se faire oublier. C’est qu’il n’avait plus que deux navires à présent, et il serait suicidaire que de trop attirer l’attention. Cette accalmie ferait du bien à tout le monde… sauf à lui peut-être, qui n’avait donc plus qu’alcool à se mettre sous la dent là où tous les autres profitaient pleinement de leur permission. Accosté dans un petit port connu pour accueillir certains pirates contre quelques pots de vins, ce serait tavernes et filles de joie pour la plupart d’entre eux. Mais pas pour Lazare. Pas l’envie d’aller assister à ça. Pas l’envie d’aller voir ce qu’il manquait. Autant rester à l’arrière, sur le pont de son bateau, cigare en bouche et bouteille en main… Bien sûr, tout cela ne deviendrait intéressant pour son propre intérêt que s’il se faisait remarquer par une certaine personne. Autre manœuvre stratégique élémentaire : « faire le mort ». Les proies craignent moins les prédateurs qui n’ont pas l’air d’être en train de chasser...


[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Sign-Lazare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2167-lazare-capitaine-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2110-lazare-capitaine-des-carcharocles
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu527/950[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (527/950)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge900/900[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMar 28 Juil - 21:16
Les semaines passent et étrangement, elle ne le voit pas revenir à la charge. Parfois, elle se demande presque si elle n'a pas juste imaginé tout cela. Au début, souvent elle s'installait sur la proue et de là où elle était, de ses yeux sombres elle le cherchait, l'observait quelque peu. Ce n'était pas une nouvelle habitude. Souvent elle s'installait là, en équilibre sur cette pointe sculptée, scrutant l'horizon surtout. La nouveauté réside donc seulement dans le fait que pour une fois quelqu'un qui n'est pas son père ait éveillé son intérêt. Au fil des semaines, rien ne bouge, rien n'évolue ; entre eux du moins. Elle a remarqué que lors des brèves escales pour ravitailler les navires, il n'a pas pris la peine de mettre pied à terre, ou elle ne l'a pas vu faire. C'est peut-être normal, elle imagine qu'il doit avoir fort à penser avec le bateau qu'ils ont perdu ainsi que ces marins. La bagatelle ne doit donc pas être dans ses priorités.

Une halte plus longue est prévue et comme à son habitude, elle enfile sa sacoche pour aller faire quelques emplettes. Elle a ses réserves personnelles à remplir, puis elle aime aussi se poser en taverne, juste pour profiter d'un cadre et d'une ambiance qui change de l'ordinaire. La plupart des hommes sont déjà descendus lorsqu'elle sort sur le pont. Il n'y a plus que les mousses de corvée de gardiennage. Passerelle franchie, elle jette des regards alentours pour repérer quels autres navires sont à quai, s'informant ainsi de si d'autres pirates étaient dans le coin. Cela lui permettait de savoir si elle devait éviter certains lieux ou pas. La belle n'avait fait que quelques pas lorsque leur vaisseau principal entra dans son champ de vision, son capitaine toujours à son bord, semblant perdu dans ses pensées. Elle hausse un sourcil et hésite sur ce qu'elle va faire. Filer comme d'habitude où s'enquérir de quelques nouvelles ? L'un n'exclut pas l'autre, elle pourra probablement faire les deux d'ici la fin de la journée. Elle monte donc à bord du Cocyte. Les marins ne l'inquiètent pas, la reconnaissent depuis le temps. D'un pas assuré, sans chercher à être discrète bien qu'elle ne fasse pas de bruit, elle se dirige vers la poupe. Presque arrivée, elle ralentit l'allure. Bien des entrées en matière s'offrent à elle mais elle n'a pas eu le temps d'y réfléchir.

- Ne m'dis pas que t'es d'corvée Capitaine !

Elle sourit en coin, taquine, mais d'un côté, cela pourrait s'expliquer facilement de bien des façons. Un jeu ou un pari perdu. La peur de perdre un autre navire. Ou bien il économise pour acheter un remplaçant à celui qui a coulé. Tout est possible et elle n'hésitera pas à le questionner sur ces points en fonction de sa réponse. L'idée que ce soit pour elle ne l'effleure même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
LazareLazareArmure :
Carcharocles (Mégalodon - Requin géant)

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge750/750[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (750/750)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMar 11 Aoû - 11:14
Il le savait. Un jour elle serait sienne. Et quelque part, elle le savait aussi. C’est ce qu’il lui avait dit lors de leur dernière rencontre. Lui avait annoncé telle une prophétie. Implanter l’idée, si cela n’était pas encore fait. Et laisser la graine germer. Après tout, Lazare avait bien perçu ses regards à elle aussi. Et quelqu’un comme l’Écumeur ne saurait se résoudre à penser que ça pourrait être pour autre chose qu’un intérêt charnel. Le prédateur savait l’effet qu’il pouvait faire à ces dames. Du coup, anticipait peut-être un peu trop sur l’effet qu’il pouvait lui faire, à celle-ci en particulier. Fallait dire que son intérêt à lui ne sortait pas de nulle part non plus. Une pirate, de talent et de caractère, ça ne courait déjà pas les rues. Même chez le pendant masculin ça restait relativement rare, alors des femmes… On considérait même généralement que c’était une malédiction d’en compter une sur un navire, qui pourrait assurément apporter le mauvais œil. Et voilà que rareté parmi les raretés, Asteria comptait de son équipage. Celle-ci particulièrement en formes, faisant chavirer bien des têtes, et attirant donc particulièrement l’attention du Commandant Lazare.

D’une manière plutôt innée, les pirates n’aimaient pas trop les cordes au cou. Sans doute car cela leur évoquait par trop la potence qui mettait fin aux jours de bien d’entre eux, mais aussi, surtout car la piraterie était une liberté acquise dans la sueur et le sang, et que la monogamie était tout sauf signe d’aventure et d’indépendance. Mais la vision du monde de Lazare était telle que ce n’était plus tant incompatible. Il aimait voir les choses en terme de sacrifice. Tout son équipage connaissait son expression fétiche : payer le prix du sang. Cela ne voulait pas forcément dire être blessé, ou donner la mort, même si cela venait de là, forcément. Mais cela exprimait pour lui l’ensemble des sacrifices légitimes à réaliser afin d’obtenir ce que l’on juge mériter. Pirate et donc voleur, il n’en estimait pas moins que tout ce qui avait vraiment de la valeur avait donc forcément un prix, qu’il convenait de payer. Si l’on poursuit cette logique, tout ce qui est rare est cher, et donc nécessite un sacrifice. Vous voyez où je veux en venir hein ? Rares sont les femmes pirates. Rares parmi elles ont caractère et compétence. Encore plus rares parmi celles-ci pourraient se targuer d’être aussi enivrantes qu’Asteria, fille d’Hector. Voilà donc pourquoi il était prêt à se donner tant de mal.

Loin d’être juste un jeu, même s’il s’en amuse. Lazare l’a vue du coin de l’œil, et dans la pénombre esquisse un fin sourire en coin. Arme ses lèvres d’un cigare neuf et frais, qu’il s’est tout de même fait procurer par les premiers marins envoyés faire les provisions, plus tôt dans la journée. Ne l’ayant pas suivie du regard, il ignore durant un temps si elle a mordu à l’hameçon ou si elle est partie vaquer à ses autres activités. Qu’est-ce qui l’avait amené dans le coin en premier lieu ? Pas vraiment important. Sa stratégie n’avait pas forcément pour but de fonctionner dès la première tentative. Mais finalement il relâche une large bouffée de fumée dans un grand sourire tandis qu’il entend le son caractéristique de ses bottes sur le pont, s’approchant de lui. L’Écumeur reste de dos, la laissant se rapprocher sans se tourner dans sa direction, ne la laissant donc pas voir son contentement, reprenant un visage sérieux et pensif alors qu’elle creusait les derniers mètres les séparant.
- Toujours. Et jamais ! C’est l’avantage d’être Capitaine, je fais toujours ce qu’il me plaît !
En l’état, ça ne voulait rien dire, clairement ! Il voulait sans doute exprimer qu’un Capitaine était toujours à la tâche tant il y avait de responsabilité, et que tout à la fois il ne pouvait être de corvée vu que c’était lui qui en décidait. Peu clair sans doute, mais il a l’air de s’en cogner royalement. Il aime surtout la sonorité de sa répartie, tandis qu’il tourne enfin le regard dans sa direction avec flegme et nonchalance.
- J’pourrais t’en dire autant. Ça t’arrive jamais de profiter à fond ? De juste prendre du bon temps ? Tiens, commence par ça !
Termine-t-il en lui tendant mollement sa bouteille, presque avec un certain détachement, l’observant toujours.


[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Sign-Lazare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2167-lazare-capitaine-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2110-lazare-capitaine-des-carcharocles
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu527/950[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (527/950)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge900/900[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMar 11 Aoû - 20:30
Il ne vit pas son sourire parti aussi vite qu'il était apparu sur son visage alors qu'elle méditait sa première phrase. Il se retourne et elle le regarde bien sûr, d'un air serein. Leur précédente entrevue est lointaine dans son esprit. Si parfois elle a des relents d'espièglerie en tête, pour l'heure c'est le sérieux qui penche dans la balance. D'autant que rien dans son attitude à lui ne laisse transparaître cette attirance qu'il avait pu affirmer la fois précédente. À nouveau elle se demande si elle n'a pas juste tout imaginé. Non bien sûr, mais peut-être est-il juste lunatique et non content de ne pas avoir eu ce qu'il voulait, était passé à autre chose. Sans doute le plus probable. Sans hésiter, elle prend la bouteille tendue et vient s'accouder au bastingage les yeux posés sur cette dernière qu'elle ne lâche pas. Son sourire se fait léger. Profiter à fond ? Que pourrait-elle vouloir de plus ? Elle était là où elle voulait, auprès de son père à s'amuser à jouer les pirates et à vivre libre, sans contrainte, sans pression et sans grande responsabilité. Ce sont des vacances pour elle.

- Sortir en taverne, m'enivrer de rhum jusqu'à plus soif, et plus que flirter avec tout ce qui me passe sous la main, c'est ça que tu imagines quand tu parles de profiter à fond ?

Ce n'est pas son genre bien sûr, mais elle est curieuse de savoir ce qu'il pense. À quoi peut-il faire référence exactement. La croit-il dans la retenue ? Pour certaines choses oui, car elle n'a pas le choix, sinon leurs rivaux seraient déjà au fond des mers, mais pour ce qui est de prendre du bon temps, elle avait ses propres plaisirs, ses petites manies et occupations favorites. La belle est solitaire, alors tout ce qu'elle fait, le fait seule, donc forcément, personne n'est là pour voir, pour savoir et personne ne se pose plus la question. Levant les yeux de la bouteille, elle couve le port de ses prunelles sombres. Si elle n'aime pas beaucoup les odeurs qui y règnent, elle apprécie bien plus de pouvoir observer les nombreux bateaux, leurs voiles, et les habitations à côté.

- Quoiqu'il en soit j'étais sur le point d'aller « prendre du bon temps » quand je t'ai vu là et je me suis alors étonnée que tu ne sois pas déjà en train de « profiter à fond » de cette petite escale. Mais peut-être économises-tu pour acheter un nouveau navire ?

Elle s'amuse à employer ses propres termes, mais la dernière phrase est dite des plus sérieusement possible. Agrandir la flotte est une chose à laquelle il doit bien penser, c'est son boulot de Capitaine après tout. D'habitude, elle se moque bien qu'ils soient deux navires ou plus. La gérance de la flotte lui importe peu tant qu'elle peut s'amuser à sa manière. Toutefois, elle reste une personne ambitieuse et ne cracherait pas sur un nouveau bâtiment s'ajoutant aux leurs, venant ainsi gonfler sa fierté.

- Ou bien réfléchis-tu à quelques stratégies ou possibilités pour agrandir ta flotte ?

Pense-t-elle qu'un Capitaine qui ne s'amuse pas est un Capitaine qui travaille ? Oui sans doute et c'est probablement le cas la plupart du temps. Alors qu'elle l'observe d'un air sérieux, avec une innocente curiosité, elle avale quelques gorgées, se délecte de ce breuvage qu'elle apprécie tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
LazareLazareArmure :
Carcharocles (Mégalodon - Requin géant)

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge750/750[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (750/750)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyLun 31 Aoû - 14:27
Il ne sait pas encore où ce petit jeu va le mener. S’est juste amusé à préparer une situation sans établir de grand coup de théâtre. Ce n’est pas vraiment son genre de toute façon, que de tout prévoir dans les moindres détails. Lazare est homme à apprécier l’improvisation. Se laisser libre de vivre et d’exprimer ses réactions et émotions comme ça lui plaisait lorsque ça lui chantait. Tout ce dont il avait besoin, c’était d’un but, vers lequel chaque pas le dirigerait. Si un homme va pêcher, son plan est simple : prendre sa canne, se placer à un endroit clé avec tel type d’appât. La finalité, ramener du poisson. Mais il n’a pas en tête ce qui se produit entre les deux. Il ne prévoit pas de devoir batailler avec le poisson. Il ne prévoit pas de devoir mouliner, fatiguer la bête. Il ne prévoit pas de ligne cassée. Ou de temps qui se couvre, ou que d’autres soient venus se baigner là plus tôt, faisant fuir les prises. Tout ce qu’il sait, c’est qu’en appliquant une bonne stratégie de départ, il augmente ses chances d’accomplir son but final. Et que tout ce qui se produira entre les deux ne peut être écrit à l’avance, et qu’il convient donc de faire confiance à son instinct et ses capacités. Souvent, Lazare raisonnait en pêcheur. Plan de départ : monter sur un bateau pirate pour fuir ses ennuis. Finalité : devenir l’un des plus redoutables écumeurs. Tout ce qu’il y avait eu entre les deux n’était plus qu’histoire et péripéties.

Mais Asteria n’était pas un poisson facile à pêcher. Et elle lui avait assez bien fait comprendre qu’elle n’escomptait pas se laisser attraper si cela voulait dire multiplier les prises ensuite. Ce serait donc l’heure de ranger les appâts. Mais pas avant de l’avoir correctement ferrée. Détendu, il aspira plusieurs bouffées de fumée, faisant silence et la laissant ainsi un instant seule face à la bouteille de rhum qu’elle avait saisie. Ne pas le presser, et attendre ses réponses pour deviser simplement, et saisir les occasions lorsqu’elles se présenteraient. Ce n’était pas un simple poisson qu’il voulait remonter, mais une véritable sirène. Et si c’était elle qui de son chant l’attrapait en vérité ? Qu’importe… tant qu’il accomplissait le but qu’il s’était fixé, ne se moquait-on pas de qui gagnait réellement ?
- Alcool, sexe, jeu et débauche… ma foi oui, tu viens d’en faire une assez bonne description, bien que manquant de détails et de nuances. Tout du moins, cela ressemble très fortement à l’idée de « profiter à fond » que peuvent se faire beaucoup de nos frères d’armes et camarades. Pour nombre de ceux qui donneraient leur vie à nos côtés, et qui méritent bien de se perdre par tous les moyens qu’ils jugeront nécessaires. S’ils gagnent de l’or, c’est aussi pour le plaisir de le dépenser… D’ailleurs… c’est aussi comme ça que j’ai vu Hector « profiter pleinement », plus qu’à son tour.
Son sourire en coin s’était étiré peu à peu expliquant cela. Pas de jugement, ni envers eux, ni envers elle. Il n’était cependant pas difficile d’imaginer que ce n’était pas son truc à elle en effet. Même pas besoin d’imaginer d’ailleurs ; si elle s’adonnait aux mêmes vices en tout cas elle n’en avait jamais rien montré en la compagnie de quiconque. Ce qui amena sa question suivante d’ailleurs, tout en pivotant pour se tourner vers elle.
- Cela signifie quoi pour toi du coup, « profiter à fond » ? Puisque tu étais sur le point d’aller « prendre du bon temps », peut-être peux-tu m’emmener avec toi pour me montrer, que nous en prenions ensemble ? Ou bien n’aimes-tu juste que te faire plaisir seule ?
Ce large sourire toujours, et une étincelle dans son regard qui la fixait intensément. Entre ses doigts, il saisit son cigare, le porte par dessus le bastingage pour en taper la cendre. Il laisse flotter encore quelques secondes, laisser durer l’instant, avant d’émettre un léger ricanement, répondant à ses dernières questions.
- Payer un bateau ? Tsss, quelle idée ! Pour quel genre de pirate tu m’prends ? Je réfléchis bien à quelques stratégies en effet, mais c’est plus compliqué que cela. Si je veux un nouveau bâtiment, je le prends, voilà tout. En l’occurrence, ce que je souhaite acquérir me résiste. Il me faut bien jouer plus finement que d’coutume. J’peux pas juste rentrer dans le tas, et prendre ce que je veux. Alors… il faut bien que j’essaie d’autres choses.
Sourire plus fin, se voulant énigmatique. Il n’a pas cherché à lui faire comprendre à tout prix qu’il s’agissait d’elle, tout comme il n’a rien fait pour le cacher. À elle de comprendre ou non, cela n’y changeait rien de toute façon. Il porte de nouveau ses yeux sombres sur la ville, puante mais ô combien familière. Était-ce vraiment un sacrifice, alors que l’excitation du jeu qui se jouait ici était plus enivrante encore ?


[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Sign-Lazare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2167-lazare-capitaine-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2110-lazare-capitaine-des-carcharocles
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu527/950[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (527/950)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge900/900[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMar 1 Sep - 14:15
Ses mots sont plus crus que les siens, normal, mais il a compris ce qu'elle sous-entendait. Elle comprend bien sûr que pour ses hommes c'est clairement le but de leur vie. Peut-être ont-ils raison d'être ainsi et de chercher tout cela, mais elle n'est pas comme eux, pas de leur monde. L'Atlante estime qu'elle mérite mieux, ou plutôt qu'elle doit être méritée. Elle fait partie de l'élite selon elle (et sa mère) et s'attend donc à frayer avec l'élite uniquement. Astéria connaît son père, et n'est pas choquée lorsque Lazare l'évoque comme exemple. Pourtant, Evguenia s'est laissée enticher de lui. Elle n'a jamais demandé comment ni pourquoi, mais elle a toujours senti que ça n'avait été qu'une passade, leurs vies n'étant pas compatibles. Une passade qui n'avait pas été sans conséquence puisqu'elle est là, fruit de cette union improbable. Même si elle ne regrette pas d'avoir eu une fille, parfois, Astéria devine qu'elle aurait aspiré à avoir une vie plus rangée, ce qui la fait réfléchir. Comment s'imagine-t-elle dans quelques années ? Bonne question… C'est facile pour un homme, ce n'est pas lui qui se retrouve avec un marmot sur les bras après avoir joué avec le feu. Son éducation, les risques, l'absence d'envie sont autant de raisons qui font qu'elle ne plonge pas dans ces mêmes travers.

Alors que fait-elle là, à tisser des liens avec son Commandant ? Plus haut placé dans leur hiérarchie locale, de plus en plus, elle tend à ranger l’Écumeur parmi ceux qu'elle considère comme l'élite. De ce qu'elle a pu constater, elle le voit comme largement au-dessus des autres hommes terrestres. Cela ne change pas grand-chose à ses réticences, cependant, elle ne craint rien à passer un peu de temps en sa compagnie. D'autant plus qu'elle en ressent l'envie. Quant aux jeux, en général ils ne l'intéressent pas, excepté celui qui a cours entre eux. Une sorte de chasse au chat et à la souris dont les rôles s'échangent selon leur humeur et qui l'amuse beaucoup. Aucune raison de cesser tout cela donc.

Il se tourne vers elle et elle tourne la tête vers lui dès lors. Il est curieux, se demande ce qu'elle fait pour s'amuser. Son regard intense ne la laisse pas indifférente, mais elle ne baisse pas les yeux pour autant, y plonge sans ménagement. Ce n'est peut-être qu'une impression, mais il lui semble qu'elle a un peu plus chaud tout à coup. Un sourire étire ses lèvres à son tour et comme pour répondre partiellement à sa question, elle porte la bouteille à ses lèvres et en avale une grande rasade. Elle répondra au reste plus tard, se contentant de l'observer et d'attendre les réponses à ses dernières questions. Pas d'achat de navire de prévu, ç'en était presque dommage, elle qui s'était dit qu'elle aurait pu participer à la cagnotte… Tant pis ! Toutefois lorsqu'il parle d'acquisition qui lui résiste, elle se doute que ça ne peut pas concerner un navire, à moins que ce dernier n'ait trop d'avance et qu'ils n'arrivaient pas à le rattraper ? Elle est un peu déroutée, tout étant possible.
- Une bonne bouteille c'est un bon début. Ça m'arrive de sortir comme tout le monde et d'en profiter pour me faire offrir quelques verres. Ça ne va pas plus loin. Je vais généralement au fond, là où je peux être tranquille et j'observe. Je t'ai vu quelques fois d'ailleurs...
Elle tourne de nouveau la tête vers le port, sourire en coin sur les lèvres.
- Tu as du succès Capitaine, quel dommage pour ces dames que tu aies décidé de les bouder ce soir !
Elle n'en est absolument pas désolée, plutôt ravie en fait, ce qui lui fait penser qu'il n'a pas dit pourquoi il est resté là d'ailleurs. Qu'importe ! Ça l'arrange, elle peut en profiter un peu et peut-être plus si elle peut l'emmener avec elle. Pensive, elle réfléchit à tout ce qu'elle fait quand elle est seule. La méditation occupe une grande partie de son temps, mais ça, elle ne peut pas lui montrer. Quoi de plus amusant alors ?
- Hum… Certains établissements offrent des services particuliers.
Elle se tourne vers lui, se mettant dos au bastingage. Quelques secondes, elle scrute ses beaux yeux, se demandant ce qu'il peut imaginer si elle s'en tient à cette réponse évasive. Mais ne le laisse pas très longtemps dans le flou.
- Personnellement, je fais appel à leurs mains de fées pour me faire masser. Je ferme les yeux, me détends et je rêvasse. Et, c'est assez à mon goût. Je partais donc à la recherche de ce genre de service, si ça te tente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
LazareLazareArmure :
Carcharocles (Mégalodon - Requin géant)

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge750/750[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (750/750)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyLun 7 Sep - 22:15
- J’aime bien aller au fond moi aussi, en effet...
Laisse-t-il échapper tandis que son sourire s’élargissait à nouveau, en réponse à sa remarque. Il ne fait pas trop de doute qu’il y a là à saisir plus que le sens premier… C’est que dans la piraterie, l’on faisait rarement dans la délicatesse, et si un bon mot devait passer par une aussi lourde allusion, alors Lazare n’hésiterait pas. Ses yeux courent sur elle, suivant la courbe de ses hanches et de ses cuisses un moment, sans trop se soucier qu’elle le remarque. N’en revient à croiser son regard que lorsqu’elle évoque son succès, une question lui brûlant les lèvres qui n’attendra pas avant d’être posée.
- Quel dommage pour elle… mais quelle chance pour toi alors, non ? Il faut croire que je ne boude pas toutes les dames ce soir, tu l’auras remarqué...
Trouvait-elle que ce succès dont elle parlait était justifié ? Il parierait que lui ! Le Commandant a capté quelques uns de ses regards, au fil du temps. Il sait que sa chasse est justifiée. Qu’il y a une bonne chance. Sans quoi il ne perdrait pas de temps assurément. S’il est prêt à sacrifier de sa liberté pour tenter de la charmer, c’était bien sûr parce qu’il estimait possible de la faire flancher. Elle ne relève pas ses sous-entendus précédents en tout cas. Se plaisait-elle à les ignorer par habitude d’en entendre fréquemment, ou juste qu’elle était trop innocente pour les saisir ? L’Étoilée était encore assez jeune après tout, alors il ne jurerait de rien.

Alors qu’elle évoque des « services particuliers » offerts par « certains établissements », il hausse un sourcil. C’est ce qu’un matelot aurait pu dire s’il avait été trop intimidé pour dire plus franchement « je vais aux putes, mon Commandant ! ». Alors, il est curieux de savoir ce qu’elle entend par là pour sa part. Elle lui fait face, laisse filer un instant. Assez pour lui laisser le temps de s’imaginer la plaquer là contre le bastingage auquel elle est adossée. Assez pour imaginer sa chaleur, son odeur, et tout ce que ses mains avides pourraient trouver. Il inspire longuement, paupières lourdes, avant d’expirer un long nuage de fumée. Ses rêveries sont tranchées par la réponse qui le laisse un instant dubitatif. Un massage… et rien ensuite ? C’était bizarre, mais hé… l’opportuniste qu’il était voyait là une brèche dans laquelle il serait bête de ne pas tenter de s’engouffrer !
- Tu veux… payer pour juste un massage, et rien d’autre ? Allons allons… Si c’est ça ton bon moment, je te l’offre ! Je fournis la bonne bouteille pour commencer, et ces mains de rêve ensuite !
Dit-il en haussant ses paluches, montrant très clairement où il voulait en venir. Il ne restait même à ses yeux qu’un menu détail à voir.
- On a quelques amphores d’huiles parfumées à refourguer, l’une d’elle pourrait facilement disparaître… Du coup… tu préfères ta cabine ou la mienne… ?
Termine-t-il dans un haussement de sourcil interrogatif, comme s’il ne restait vraiment que ce point à éclaircir. Le reste ne devrait pas trop l’étonner ; après tout, l’huile, et plus particulièrement parfumée, était une denrée commerciale très prisée et consommée, autant que le vin et le miel. Quant à la proposition de Lazare… allons, elle ne devait pas être naïve au point de penser qu’il ne s’empresserait pas de proposer ses propres services. C’était un pirate après tout, et les pirates ne ratent pas une occasion d’obtenir ce qu’ils désirent !


[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Sign-Lazare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2167-lazare-capitaine-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2110-lazare-capitaine-des-carcharocles
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu527/950[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (527/950)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge900/900[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMer 9 Sep - 14:27
Percevant son allusion, elle ne la relève pas particulièrement, son sourire en coin néanmoins équivaut presque à un « tu m'étonnes » ironique ou un « je m'en doutais ». Elle ne peut s'empêcher d'être flattée, et soulagée quelque part qu'il confirme ainsi, qu'elle, il ne la boude pas. Elle a eu un doute en le voyant si distant ces dernières semaines.
- Je vois ça, en effet, j'ai de la chance. J'espère pour toi que tu ne le regretteras pas néanmoins...
De son côté elle ne regrette pas de l'avoir abordé. Tant pis pour ses projets du soir, sa compagnie était nettement plus appréciable de toute manière. La jeune femme n'aurait pas souhaité manquer cette façon qu'il a de la mater et qui lui indique clairement ce qu'il veut d'elle, cependant, elle n'est pas certaine de lui faire ce don si facilement. D'ordinaire, elle n'est pas du genre à se poser de question, mais là c'est différent, les enjeux sont plus importants à ses yeux. Pas encore prête à mordre à l'hameçon, pour l'heure, elle se contente de frétiller prudemment tout autour. Elle sait depuis toujours qu'elle ne voudra se donner qu'à un seul homme, alors c'est une décision qu'elle ne peut prendre sur un coup de tête juste parce que ses hormones ont décidé que. Un éclat illumine ses prunelles lorsqu'il lui propose de la masser. Tentant, très tentant et somme toute assez dangereux aussi, elle aime ça ! Dans un premier temps, elle ne répond pas, se redresse simplement, prête à partir. Ses yeux sombres observent ses mains, et elle frissonne à la simple pensée de les avoir posées sur elle. Il va falloir la jouer fine.
- La tienne.
Comme ça si elle souhaite filer, ce sera plus simple que de devoir le mettre à la porte. Elle se garde une porte de sortie, une certaine liberté. Et puis, la sienne n'est pas très intéressante, et elle est curieuse de voir la cabine du Commandant. Sourire en coin sur les lèvres, elle lève son bras pour l'inviter à lui montrer le chemin.
- Après toi Capitaine !
Elle se garde bien de se laisser harponner au passage, préserve une distance de sécurité pour le moment. Il ne faudrait pas qu'elle flanche tout de suite quand même. Elle le laisse s'occuper de trouver cette amphore d'huile dont il a parlé et éventuellement une autre bouteille si ça lui fait plaisir, ce n'est pas elle qui dira non pour ça. Lorsqu'il l'invitera à entrer dans son antre, elle fera quelques pas, balayera la cabine du regard. On dit qu'elle reflète la personnalité de son propriétaire alors forcément elle ne pouvait qu'être intriguée. Cela dit elle ne s'attend à rien de particulier. Certains sont excentriques ou ont une curieuse passion, mais lui a l'air du genre plus classique. Elle cherchera néanmoins à percevoir quelque chose de personnel, un bibelot, un détail…
Son inspection ne sera pas longue et lorsque ses prunelles inquisitrices auront trouvé la couche, elle s'y laissera tomber lestement. Un air mutin sur le visage elle observe avec intérêt la lueur dans son regard et sa réaction. Appuyée en arrière sur ses coudes, elle ne doute pas de ce qu'il peut être en train d'imaginer. Se retiendra-t-il de lui sauter dessus ? Sans attendre de le savoir, elle reprend la discussion là où ils l'avaient arrêtée.
- Enlève ta chemise mon Commandant, ce soir c'est moi qui vais jouer les masseuses… Quoi ? Tu croyais que j'allais te laisser me tripoter si facilement ?
Elle rit doucement. La souris aime jouer avec le chat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
LazareLazareArmure :
Carcharocles (Mégalodon - Requin géant)

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge750/750[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (750/750)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyMar 20 Oct - 22:18
Un coup de poker. En vérité, Lazare estimait qu’il y avait peu de chances que sa proposition puisse trouver un écho favorable. En bon opportuniste, il se devait juste d’en faire la suggestion à minima, par simple acquis de conscience. Mais il n’avait pas trouvé de réelle résistance. Un court instant avait filé. Hésitation, simple réflexion, ou bien le plaisir de le faire poireauter un peu ? Impossible à dire. Lui avait pensé qu’elle allait tout simplement le planter là, ce qui collerait avec son langage corporel, comme elle s’était soudainement redressée. Puis sa réponse tomba, indiquant juste qu’elle préférait visiter ce soir la cabine du Capitaine. Était-ce juste sur ce point qu’elle avait hésité ? De peu d’importance, il s’en moque désormais. Sourire qui étire ses lèvres en coin, il prend juste cela comme une petite victoire, un pas dans la bonne direction. Mais ce n’est qu’une petite bataille et pas encore la guerre, il en demeure convaincu. Le prochain combat cependant se déroulera sur son propre terrain…

L’Écumeur ne manque pas de remarquer cependant l’espèce de dérobade qu’elle lui serre alors, le laissant prendre les devants, et restant quelques pas en retrait comme ils se déplaçaient vers sa cabine. Pas de quoi se laisser démoraliser cependant, bien qu’il en fasse la remarque tout de même.
- Marre de me laisser te reluquer le popotin, hein ? Oh, ou bien c’est juste que tu veux pouvoir admirer le mien ? Vas-y, profite l’Étoilée, prends-en plein les mirettes !
Ricane-t-il en menant le chemin, après avoir balancé le reste de son cigare à la mer.

[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Div-lazare

La cabine du Capitaine était spacieuse, comme l’on pouvait s’y attendre au sein d’un bâtiment imposant tel que le Cocyte. L’endroit au premier abord avait l’air tout bonnement bordélique, mais pour qui saurait regarder par delà cette première impression, il apparaîtrait évident qu’une forme de structure assez nette régissait en vérité ce capharnaüm. Plusieurs zones apparaissaient clairement, chacune possédant son propre bazar : un large bureau où reposaient une panoplie de cartes, notes et ouvrages, ouverts ou en piles ; un véritable lot de cadavres de bouteilles, reposant auprès de la table centrale ou encore non loin du baquet dans un coin de la pièce, des chemises empilées sur deux chaises, propres d’un côté et sales de l’autre ; une literie en pagaille, pas le genre à refaire son lit mais les draps et couvertures apparaissent propres, une hache reposant contre le mur juste à côté, « au cas où ». L’on peut là voir un peu de ses deux facettes : capable de prendre soin de lui physiquement, mais devant faire l’effort d’ordonner le merdier de son flot de pensées.

Encore qu’à cet instant, il est plutôt focalisé sur une chose en particulier. Sur cette femme qui prend ses aises et s’installe sur son lit. Cette femme tentant de prendre les commandes, se permettant de lui dire que faire, avant d’essayer de retourner la situation. Ils s’étaient pourtant mis d’accord sur le fait qu’il masserait, non ? Ah… allons bon, si elle voulait jouer, il pouvait bien lui laisser ce plaisir. Son heure viendrait !
- Tout ça juste pour pouvoir reluquer, hein ?
Lui lance-t-il, alors qu’au même moment, il joue de ses pieds pour ôter ses bottes, et ses doigts viennent ouvrir sa chemise prestement. Cette dernière va rejoindre le sol, sans ambages. Il s’approche alors, sourcil haussé, une nouvelle bouteille de rhum dans les mains. Sa cuvée personnelle, particulièrement traître. Sucrée, elle se buvait facilement, mais assez forte que pour lui faire tourner la tête même à lui qui y était habitué. Un nectar qu’il lui offrait là. En plus d’un fameux piège tendu… Il en boit une gorgée, et s’approche. Pose un genou sur son lit, à côté d’elle. L’autre genou vient se poster de l’autre côté, la chevauchant sans la toucher. S’appuyant sur sa main droite, s’approche encore d’elle, jusqu’à ce que leurs souffles puissent se mêler.
- Et maintenant ?
En sa main gauche, la bouteille de rhum dont il vient déposer le goulot sous son nez, le faisant effleurer ses lèvres. Lui plonge son regard dans le sien, prêt à jouer au jeu qu’elle lui proposerait alors !


[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] Sign-Lazare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2167-lazare-capitaine-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2110-lazare-capitaine-des-carcharocles
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-bleu527/950[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-bleu  (527/950)
CP:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-rouge900/900[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] G-jaune1200/1200[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]   [549] Comment l'aborder !? [PV Asteria] EmptyHier à 21:27
Juste pour le regarder, à nouveau il emploi ce genre d'expression. La jeune femme n'a pas répondu la première fois, se contentant de sourire en le suivant. Après tout ce n'était pas le but premier, elle qui se contentait de garder ses distances. Il retire ses bottes et elle émet un faible rire.
- Peut-être bien...
Effectivement si l'occasion se présente elle ne s'en privera pas. De plus, s'il lui refait le coup de la distance dans les semaines à venir, il vaut mieux qu'elle en profite à fond, pile ce pour quoi ils étaient là d'ailleurs, ça tombe bien. Reste à savoir ce que ça signifie pour elle. Alors que sa chemise tombe, elle n'en est plus vraiment certaine. Elle se maudit de s'être installée ainsi, si provocante sur ce lit à présent qu'il s'installe au-dessus d'elle. Au jeu du chat et de la souris, elle n'est pas très douée, il semblerait. Un sourire en coin s'affiche sur ses lèvres alors qu'elle résiste à l'envie de se pendre à son cou. Il est encore trop tôt pour cela même si ses défenses faiblissent peu à peu tandis que son souffle balaie son visage.

L'odeur sucrée provenant de la bouteille qu'il approche de ses lèvres est une échappatoire bienvenue. S'accrochant à ce parfum comme à une bouée, elle en devient curieuse. Se souvenant qu'il a évoqué une bouteille un peu plus tôt, elle se demande ce qu'il a bien pu lui sortir.
- Maintenant ? Il semble que je vais goûter ça.
Sa main se pose sur la sienne et l'invite à lever doucement la bouteille pendant que ses lèvres se pressent contre le goulot. Les quelques gorgées avalées la surprennent. L'intrépide s'était attendu à quelque chose de plus fort, au lieu de quoi le mielleux de cette liqueur de rhum exalte ses papilles. À nouveau elle guide sa main pour éloigner la bouteille.
- Hum… Délicieux. Un de tes crus privés ?
La brune sourit, puis, comme si elle pouvait échapper à son regard, elle tourne la tête, remarquant ainsi la hache qu'elle n'avait pas vue de prime abord. Comme s'il s'agissait d'une nouvelle bouée à laquelle elle pouvait s'accrocher, elle saisit l'occasion. Mais c'est aussi un bon moyen pour apprendre un peu plus à le connaître, car oui, l'un des buts de cette soirée, c'est bien de faire plus ample connaissance. Certes ils ne sont pas inconnus l'un de l'autre, mais ils ont si peu pris le temps de discuter que finalement elle se rend compte qu'elle ne sait presque rien.
- Tiens. C'est ta hache qui est là ou ç'en est une autre ? Lui as-tu donné un nom ? J'ai cru comprendre que les hommes aimaient à nommer leurs armes favorites.
Sa tête tourne de l'autre côté, vers le bureau recouvert de cartes, et autres diverses choses. Elle s'imagine s'y appuyer, peut-être s'y asseoir alors qu'il l'enlacerait et lui dévorerait la nuque. Ses joues rosissent un peu plus qu'elles ne l'étaient déjà. Puis l'image se brouille, change. Ce n'est plus elle-même qu'elle voit là bas, mais une autre, au visage flou et à la teinte de cheveux indéfinissable. Combien en a-t-il emmené ici ? À vrai dire, le nombre importe peu. Elle sait la vie qu'il a menée, mais ne peut s'empêcher de ressentir un poids venant oppresser sa poitrine. Elle ne comprend pas encore ce que cela signifie ni quelle est la nature de ce sentiment qui l’oppresse et prend la forme d'une sorte de colère. Ce n'est pas du tout cela qu'elle veut ressentir ce soir. Ses prunelles sombres vont à la rencontre des siennes sans idée précise de ce qu'elle y cherche alors qu'il se contente certainement de lui répondre à sa précédente question.
- Dis-moi Capitaine, ça t'es arrivé de ramener tes conquêtes ici ?
Elle n'aurait probablement pas dû poser la question. Mais les mots qu'elle aurait d'ordinaire gardés pour elle, semblent sortir tout seuls de ses lèvres si elle n'y prend garde. Elle secoue légèrement la tête d'un air qu'il peut interpréter comme voulant dire « peu importe ». D'ailleurs, elle ne perd pas de temps pour changer de sujet et revenir sur le thème de la soirée.
- Au fait, il va falloir que tu te mettes à plat ventre, parce que là… ça va être compliqué… Pas impossible, juste limitatif et plutôt inconfortable pour moi.
Elle sourit en coin, curieuse de voir s'il n'en fera qu'à sa tête ou s'il sera docile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
 
[549] Comment l'aborder !? [PV Asteria]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: