Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Octobre 2020)
 
Partagez
 

 [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AimanaAimanaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-bleu0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-rouge0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-jaune0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-jaune  (0/0)
Message [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys)   [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) EmptyJeu 25 Juin - 18:44
Chantonnant, le jeune Général se promenait de pilier en pilier depuis quelques temps. Il avait eu l'occasion de voir l'ancien prisonnier, il souriait en se rappelant de cette petite rencontre. Puis, avant lui, le grand chef qui aurait pu être un maître de la noix de coco ! Tournant dans une rue adjacente, il arriva devant une garnison militaire, puis une autre... Des navires étaient prêts à partir vers la surface, ouvrant grands les yeux, il sifflait d'admiration. Ne portant pas sa Scale, des gardes se tournèrent dans sa direction.

Quelques pas plus tard, ils l'entouraient afin de l'observer. Quoi ? Eux aussi râlaient comme il portait un pagne et son collier sacré offert par son père. Ses tatouages fièrement exhibés représentaient les animaux sacrés de Scylla, protectrice de sa Famille.

" - On t'as pas appris à t'habiller ? Tu travailles pour les Tangaroa ? Les Bananes c'est pas ici !
- Ah vous offrez des bananes, c'est où ? "


La question surprit le garde qui devait être un des officiers du coin. Levant la tête, Aimana regardait à côté des gardes afin de voir le grand Pilier. Lui aussi devait avoir son histoire, ses contes et il voulait lui parler.

" Je voudrais rencontrer le Pilier de cet Océan ! Je veux savoir si c'est bien ici que gouverne Nona, la sorcière de Raivavae. C'est ce que m'a dit le Pilier du Pacifique Sud... Amenez moi là bas ! "

Les gardes se regardèrent et se mirent à rire de bon coeur. Ils étaient tombés sur un drôle d'animal et ne comptaient pas prévenir leurs supérieurs. Quelques jours en taule et il comprendrait qu'on ne plaisantait pas chez les gardes de la maison O'Bannon. L'un d'entre eux posa alors sur la main du jeune homme et se tordit de douleur. Il sentait comme une piqûre qui venait de le percer la paume de la main.

Des lances se pointèrent sur Aimana... Ce dernier baissa les yeux. Il avait oublié qu'ici, tous les gens avaient l'esprit étriqué. Il bondissait alors sur une des colonnes en un instant. Les gardes hurlèrent et les lances volèrent dans sa direction. D'un léger souffle, il dansa sur une d'entre elles afin de projeter vers les cieux aqueux. Tournoyant sur lui même, il dansa dans les airs avant d'atterrir sur le sol. Une légère vague de poussières s'envola et des disques azuréens l'entourèrent afin de placer sur des parties de son corps.

" Gardes, allez prévenir Emrys O'Bannon que le Général de Scylla, Aimana Tangaroa, souhaite un entretien.... et.... parler à son Pilier. C'est le plus important, insistez que je veux parler au Pilier. "

Voilà, ils savaient vu leurs têtes. Aimana en vit un partir vers les bâtiments. Les gardes continuaient de le fixer, incrédules.

" Alors, vous avez des bananes ici ? Chouette ça ! "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-bleu1200/1200[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-rouge600/600[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-rouge  (600/600)
CC:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-jaune1350/1350[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys)   [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) EmptyJeu 25 Juin - 21:27
    >> Il veut quoi ?
    >> Parler au Pilier, un entretien avec vous, et des bananes. Dans cet ordre d’importance je dirai.
Vision peu fréquente, mais Emrys était sans voix. Avoir la visite d’un Général n’était pas chose improbable. Un récemment nommé, non plus. Il y avait un véritable renouveau dans l’amirauté dont lui même faisait partie et il avait en effet appris que Calista n’avait pas mis bien longtemps avant de trouver son successeur. Pour le plus grand bonheur du O’Bannon, il ne s’agissait pas d’un Vulgaire mais dans patricien. Bien que sa famille était peut être, à ses yeux en tous cas, la plus particulière de toutes.
Une chose était certaine en tous cas, il était inimaginable de ne pas répondre à la demande d’un homologue, noble et Général. Du moins pas sans raison valable. Si bien qu’il ne perdit pas de temps et se leva de son fauteuil, s’apprêtant à sortir. Il s’arrêta cependant sur le pas de la porte, sous le regard du garde, avant de se tourner vers lui.
    >> Je ne crois pas qu’il y en ait ici, mais trouve des bananes. Et tu as intérêt à ce qu’elles soient de qualité, quitte à devoir aller à l’autre bout d’Atlantis.
La demande pouvait paraître étrange, mais vu celui la formulant, il n’y avait aucun doute possible. Il s’agissait bien d’un ordre et il s’attendait à ce que celui soit exécuté avec autant de sérieux que n’importe quelle autre directive qu’il aurait pu donner. Même s’il était le premier à se rendre compte du ridicule que cela représentait.
Revêtu du symbole de son rang, il reprit alors son trajet, quittant ses quartiers afin d’aller à la rencontre de son visiteur. Et il ne mit pas bien longtemps avant d’arriver face à un individu recouvert d’une protection d’un bleu profond, entouré de gardes.

Aimana Tangaroa.
Je n’avais eu que peu de contacts avec sa famille. Bien que nobles, les dires à leur sujet ne correspondaient guère à l’image que je me faisais de ce titre. La simple vue de cet individu ne faisait que confirmer l’impression qui avait été forgée dans mon esprit. Il était certainement à peine plus jeune que moi mais paraissait tellement plus enfantin. Sans la Scale recouvrant ses épaules, il ne dégagerait certainement en aucun cas l’image d’un Général.
Il fallait avouer que, pour le coup, je doutais fortement qu’il ne valait guère mieux qu’un Vulgaire. D’ailleurs, savait-il seulement ce qu’étaient les vermines ? Avait-il la moindre du fonctionnement de notre noble cité ? Je doutais fortement qu’il s’agisse de l’Altante idéal.
Mais je ne laissais rien paraître de mes interrogations. Déjà car même moi je savais qu’il était préférable de mieux aborder quelqu’un d’une telle « importance », mais également car j’allais lui accorder le doute lié à son Sang. A voir s’il savait s’en monter digne.
    >> Général Aimana, heureux de… vous rencontrer. Je suis Emrys O’Bannon, Général de la Sirène Maléfique.
Chose rare, encore une fois, le phrasé du jeune érudit fut marqué d’une pause. Si son éducation le poussait à utiliser les politesses de rigueur avec les membres de la noblesse, l’image dégagé par son interlocuteur, peut être lié à son apparente jeunesse, était suffisante pour le faire hésiter. Mais les manières retrouvaient inéluctablement leur chemin, même lorsqu’elles semblaient bien hors de propos.
    >> J’ai cru comprendre que vous souhaitiez parler au Pilier ? Voilà une demande bien peu commune. En vrai, c’est même la première fois.
Surtout, ne pas laisser transparaître que je trouvais une telle chose totalement idiote.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AimanaAimanaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-bleu0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-rouge0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-jaune0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys)   [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) EmptyJeu 25 Juin - 21:50
Aimana regarda de bas en haut l'homme... la femme... l'homme ? Il savait pas trop, jamais vu de tels engins. Ah ! Elle, enfin, il, ou, elle, on allait dire qu' "Il" était titulaire de la Scale de la Sirène maléfique. Cela devait jouer. Toutefois, lui n'avait pas pris l'apparence d'une femme avec Scylla. Il aurait aimé comprendre mais il pensait que ce serait mal vu. Observant autour de lui. Il posa le pied sur le sol fermement et fit une longue révérence à son homologue.

Frappant le sol d'un coup de pied, l'autre suivit et ses mains frappèrent son plastron alors qu'un cri guttural sortait de sa gorge. Quelques pas de danse suivirent avec une force apprivoisée, tout semblait appeler les forces de la nature. Tapant régulièrement des pieds, il croisait les bras et se frappaient la tête et les bras avec force. Signe de respect de ses îles, il témoignait à son hôte son amitié.

" Venant d'une île irréelle, je suis venu ici par cette danse vous offrir mon amitié. Dame Calista n'est plus gardienne de Scylla. Cet honneur est désormais le mien. Le seigneur Orphéus m'a conté du bien de vous et je suis présent pour prendre connaissance. Je suis Aimana, fils du Patriarche de la Famille des Tangaroa ! "

L'iris de l'oeil droit du Général irradiait d'un énergie écarlate. On pouvait y sentir comme une rage prête à exploser sur tout ennemi. Sa peau mât était le signe qu'il venait de régions bien lointaines. Après sa danse cérémonielle et sa présentation, il observait la personne face à lui. "Il" était bien différent de l'ancien prisonnier devenu Général, son regard était différent.

" Oui et je vous en remercie par avance. Vous n'avez jamais parlé au vôtre ? Étrange.... M'enfin oui, je suis là pour le rencontrer tout comme son Gardien. Votre famille est connue loin dans les colonies ! Ah et... Vos gardes m'ont informé que vous aviez des bananes, choses rares ici même, je me permets de demander si vous en produisez ? "

Un immense sourire immaculé se fit voir. Ca faisait longtemps qu'il n'en avait pas mangé, trouver un Général qui connaissait les fruits des lointaines colonies des mers chaudes ! Oui, il appréciait la jeune femme, ou homme, qu'importe après tout !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-bleu1200/1200[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-rouge600/600[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-rouge  (600/600)
CC:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-jaune1350/1350[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys)   [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) EmptyJeu 25 Juin - 22:26
Haussement de sourcil. Pas un mot. Il n’y en avait pas besoin, le spectacle parlant de lui-même. S’il avait oublié que les Tangaroa possédaient leurs propres coutumes, nul doute qu’il s’en serait souvenu aussitôt. Cette danse, si on pouvait appeler ça ainsi, il lui semblait bien avoir lu quelques lignes dessus. Comme toute chose qu’il étudiait il y avait prêté attention, mais ne s’était pas attardé plus que nécessaire. C’est à dire qu’il y avait véritablement passé peu de temps.
La voir en action… C’était un spectacle très particulier. Unique. Pour sa culture, il n’était pas mécontent d’en être témoin. Pour l’image du visiteur… Et bien c’était un tout autre sujet. Mais ses chances de marquer positivement l’esprit semblaient s’amenuiser chaque seconde. Il ne faudrait pas longtemps avant qu’elles ne soient qu’un lointain souvenir.

Mais forger des conclusions hâtives était bien souvent source d’erreur. Et, de façon surprenante, l’espoir naquit lorsqu’Aimana prit la parole. Déjà car il savait correctement parler, ce qui était un premier bon point. Cependant, c’était surtout son phrasé qui interpella. Ce dernier était plein de formes et non le résultat d’une pensée primaire. Quelque soit l’éducation qu’il avait reçu, le respect d’une certaine étiquette était, sans nul doute possible, bien présente. Il ne s’y était pas véritablement attendu.

Bien sûr, le naturel revenait bien vite et sa seconde allocution fut plus naturelle. Sauf que, encore une fois, il s’était attendu à pire. Il était encore trop tôt mais peut être que cet être pourrait convenir. Son rang, non accompagné de l’intelligence caractérisant le roux, signifiant probablement une puissance certaine, son utilité pouvait être réelle.
Déjà il le notait mentalement dans la listes des personnes à surveiller. Du moins s’il arrivait à le supporter suffisamment longtemps.
    >> Je ne lui ai en effet jamais parlé. Peut-être pourriez vous me montrer ?
Tant de sacrifice pour tenter de maintenir un minimum de conversation. Je ne voyais pas l’intérêt de parler à un monument bien incapable de répondre. Mais je préférais éviter de le brusquer. Il était encore un peu tôt pour ça et lui dire qu’une telle action était entièrement idiote serait certainement malvenu. Au pire j’endurerai une démonstration stérile de toute logique. Cela pourrait être pire.
Mais sa capacité à passer d’un sujet à l’autre sans transition était pour le moins impressionnante. Qu’il évoque ma famille, pourquoi pas. Même dans les colonies les patriciens étaient connus, lui-même en étant un. Mais les bananes… Bien entendu, je me doutais bien que les gardes n’avaient jamais évoqué une quelconque production de ce fruit en ces lieux.
Par contre, il y avait une chose dont je ne doutais pas. Mon regard glissa sur eux tandis que mon sourire s’estompait. Leur expression, jusque là incrédule, changea légèrement. L’inquiétude pouvait maintenant se lire.
    >> Ils vous ont dit ça ? Pourtant ils savent bien que je n’apprécie guère qu’on se moque des invités.
    Les mots suivant furent directement prononcés à l’attention de ses hommes.
    Disposez, je m’occuperai de votre cas plus tard.
Conscients que contester ne ferait qu'empirer les choses, ils s'exécutèrent et quittaient les lieux. Bien sûr qu’il était bien conscient qu’ils s’étaient certainement moqués de ce qui leur avait paru être un simple idiot. Jamais ils n’auraient osés raconter des mensonges à un Général, surtout pas si leur supérieur avait un risque de l’apprendre. Il y avait également la possibilité que le gamin ait lui-même lancé le sujet des bananes et ait mal compris leur réponse.
Auquel cas ce n’était pas le jour de chances des soldats. Entre la plèbe et un patricien, Emrys se rangerait presque systématiquement du côté de la noblesse.
    >> Je suis désolé de vous l’apprendre mais nous n’avons ni ne produisons de bananes. Par contre, j’ai demandé à un de mes hommes d’aller en cherchant. C’était ce que vous souhaitiez non ? Parler au pilier, me voir et des bananes. Je serais un bien piètre hôte de refuser vos demandes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AimanaAimanaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-bleu0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-rouge0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-jaune0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys)   [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) EmptyDim 28 Juin - 13:06
Le regard du jeune homme fit une légère moue en apprenant pour les bananes. C'était donc une moquerie. Pourquoi se moquer des Bananes au fait ? Et pourquoi le comparer à l'une d'entre elles ? Il ne comprenait pas le principe. Son regard se fixa aussi sur les gardes et il grava bien dans son esprit les quelques gardes qui s'étaient amusés à ça. Visiblement, leur Maîtresse ... Maître était pas du style à plaisanter avec les convenances et Aimana nota ce fait. Emrys était une personne assez singulière, très polie et courtoise, cela le changeait un peu.

Puis, vint le pilier. Amusé à son tour, il prit une petite inspiration.

" J'ai parler à mon Pilier et l'entendre est une chose importante. Comment pourrions nous veiller sur lui si nous ne pouvons pas le comprendre ? Je commence à savoir qu'il existe une coutume dans cette cité de se moquer des anciennes traditions, vos gardes en sont l'exemple sans vous offenser. Les miens n'étaient pas mieux. Mais si l'algue a une force spirituelle, nos piliers l'ont aussi et cette force spirituelle doit être entendue. "

Pour la première fois depuis le début de son arrivée à Atlantis, Aimana était très sérieux. On parlait là de ses origines, de ses croyances, de la notion de vivant dans toute chose qu'elle soit organique ou non. On faisait bien des sacrifices pour des objets bien moins reluisants après tout... Le jeune Maori apprenait encore des moeurs et des habitudes Atlantes, de cette forme d'hypocrisie qui semblait avoir corrompue la Noblesse atlante bien plus loin qu'il ne l'avait imaginer. Son père l'avait prévenu et il constatait qu'il avait raison.

Emrys semblait plus serviable que les autres. Même si l'autre "Prisonnier" lui avait été agréable dans un autre style. Certains propos qu'on lui avait apporté disaient que cette Maison avait connu quelques malheurs ces derniers mois et que ce jeune "Homme" en était devenu le nouveau gardien. Il pouvait comprendre sa volonté de pas trop s'étaler et cette humilité et ce respect lui convenaient.

" En tout cas, vous êtes quelqu'un de très sympathique et vous remercie de bien vouloir permettre cette prière. J'ai appris pour les vôtres et vous présente mes condoléances, je sais le mal que cela fait de perdre ses proches. C'est pourquoi je suis venu savoir si vous alliez bien ? "

La question était sincère, il avait de l'empathie pour le Général de la Sirène Maléfique. Il se demandait lui même comment il aurait réagi face à tout cela et, pourtant, Emrys se tenait là devant lui avec dignité et respect. Autorité aussi, vu comment il était parvenu à mettre au pas ses gardes d'un simple regard. Aimana appréciait l'homme pour ce qu'il avait montré pour l'instant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-bleu1200/1200[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-rouge600/600[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-rouge  (600/600)
CC:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-jaune1350/1350[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys)   [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) EmptyDim 28 Juin - 21:55
Le jeune Scylla marqua un point de grande importance aux yeux d’Emrys. Il semblait attaché aux traditions. Même si les siennes étaient visiblement bien différentes, le jeune Atlante comprenait très bien cette vision pour lui-même la partager. Après tout, bien que ses sujets d’études soient des plus variés, les traditions occupaient une place particulière aux côtés de l’art de guerre. Il était de ceux à estimer que le passé apprenait beaucoup et que le négliger était courir à la perte.
Hélas, trop nombreux étaient ceux à ignorer ce point. Trop nombreux étaient ceux à se moquer de ce que leurs ancêtres pouvaient leur apprendre et considérer qu’ils valaient mieux que quiconque les avait précédé. Le Tangaroa en avait hélas fait les frais. Découvrir de façon plutôt cruelle la réalité de ce monde.
S’il n’était pas ce qu’il était, Emrys aurait presque eu de la peine.
    >> Les idiots ignorent ce que les anciens peuvent leur apprendre. Ces pratiques leurs paraient dépassées et ils sont persuadés de pouvoir s’en abroger. Pour ma part je les ai grandement étudiées et j’ai appris à leur apporter le respect qui leur est dû. Et nulle moquerie à leur encontre en ma présence ne restera impunie. Surtout pas de la part de mes hommes.
Il ne savait pas quelle sera la nature de leur punition. S’ils démontraient suffisamment capables, peut-être leur donnerait-il une place dans sa garde personnelle. Au moins, il serait assuré que plus jamais ils ne recommenceraient.
Il aurait tout le temps de réfléchir à ce point ultérieurement. Pour l’heure, la remarque de son invité fit agrandir le sourire sur son visage. Comparer le pilier à une algue ? Bien entendu, il comprenait bien où il voulait en venir. Il devait baser au moins une partie de ses croyances sur le fait que tout en ce monde était vivant. Il n’avait pas forcément tort. Dans un sens, le O’Bannon appliquait déjà une telle pensée. Mais la façon dont il communiquait avec la vie l’entourant était bien différente. Et ne serait certainement guère apprécie par le nouveau Général s’il en saisissait la nature.

En cet instant, son Cosmos était bien entendu au repos. Lorsque ce n’était pas le cas cependant, il était en effet lié à son environnement. Telle une sangsue aspirant la vie de son hôte, il se nourrissait de la force spirituelle ambiante. La faune et la flore devenaient ainsi son repas. Cela pourrait-il s’appliquer au Pilier ? La question méritait d’être posée. Mais même lui ne prendrait pas le risque de chercher à connaître la réponse. Il n’ignorait pas que la structure qu’il protégeait n’était en rien une création humaine. Peut-être serait-il celui qui finirait dévoré . Il n’était pas fou.
    >> Un jour certainement j’essaierai. Mais il est vrai que ma façon de voir les choses est peut-être plus pragmatique que la votre.
La remarque qui suivi m’étonna déjà bien plus. De toute ma vie, je n’avais pas souvenir qu’on m’ait déjà dit que j’étais sympathique. Je n’avais jamais cherché à l’être. Je me contentais d’agir selon les codes qui m’avaient été enseignés et selon ma propre pensée. Pour qu’il considère une telle chose, Aimana n’avait tout simplement pas eu l’occasion de faire face à ma véritable nature.
C’en était presque touchant. Si maintenir une telle image à ses yeux ne tenait pas d’une mission presque impossible, peut-être aurais-je essayé. Mais bien vite il parlerait. Bien vite il apprendrait. Un tel effort serait donc inutile.
    >> Sympathique n’est pas le mot que l’on utilise généralement pour me décrire. Bien au contraire. Et je ne peux que leur donner raison. Mais j’ai reçu une éducation digne. Et je respecte des choses comme le noblesse, le rang et les traditions. A partir de là, pourquoi refuser votre demande ? A part si, et je n’y crois pas un instant, vous me dites être là pour en vérité détruire le Pilier donc la protection est ma mission ?
Il écarta légèrement les bras, les lèvres tirées dans son éternel sourire satisfait.
Puis sont autre sujet, autre raison de sa venue. Les pertes dans sa famille ? Ces dernières années, trois étaient marquantes. Aoden, Nimuë et son frère. Englobait-il les trois ?
Il ne pouvait savoir la haine non dissimulée que l’actuel Général portait pour celle l’ayant précédée.
Il ne pouvait savoir que la nature des deux frères était telle que la perte de l’un des deux ne pouvait empêcher l’autre d’accomplir son devoir.
Il ne pouvait non plus savoir qu’à ses yeux la disparition d’Aoden était signe de défaite et que toute admiration avait disparue en même temps que lui.
Mais, plus que tout, il ne pouvait savoir qu’Emrys n’était tout simplement pas le genre d’individu à pleurer la perte de quelqu’un, y compris de sa famille.
    >> Disons que ma famille est particulière au niveau des relations que nous pouvons entretenir entre nous. Et je le suis peut-être encore plus. Je vous remercie de votre inquiétude mais vous rassure. Je vais parfaitement bien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AimanaAimanaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-bleu0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-rouge0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-jaune0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys)   [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) EmptyVen 3 Juil - 14:05
Aimana opina en écoutant Emrys sur le sujet des Traditions. Il était important de préserver les efforts des anciens, de leurs expériences on pouvait gagner en sagesse. Décidément, il appréciait de plus en plus la ... le jeune homme. Plus pragmatique ? En quoi ? Il ne comprenait pas trop ce genre de phrase qui était un peu passe-partout quand on voulait pas réfléchir sur le monde invisible qui vivait sous les eaux depuis des siècles. Né de la volonté des Nymphes, ces esprits permettaient au monde physique de rester stable, d'univers ce qui ne devait pas l'âtre. A l'instar du cosmos.

" Pragmatique ? Qu'est que cela veut dire pour vous ? "

Un petit sourire passait sur ses lèvres alors qu'il croisait les bras. Aimana se doutait qu'il était parfois difficile de répondre à ce genre de questions, il avait appris quelques cours avec son cousin récemment. Par contre, la description plus précise qu'il fait sur sa personne était un point très positif. En soit, il était bien éduqué, selon les lois de sa famille et c'était une excellente chose. Le rang ? Certaines rumeurs parcouraient le monde marin sur la rudesse du Général de la Sirène maléfique, sur sa volonté de bien différencier la place de chacun dans le monde qui était le leur.

" Je vois. Je suis assez d'accord avec vous sur pas mal de choses et je pense même embrasser pas mal de points. Suis pas à cheval par contre sur le Rang tant que l'on respecte ce que je suis. Et cela va pour moi dans le sens contraire, si un Atlante est mal né mais est doté de capacité, je le respecte pour cela et il mérite alors que je le soutienne comme un ami. Même pour un Vulgaire, y'a pas que des mauvais bougres de là d'où je viens "

Un rire sortit des lèvres du Maori, il pensait à ce moment là à sa première rencontre avec les peuples du dessus. Mais bon, il n'avait rien dit au hasard, il parlait bien des Vulgaires de chez lui. Il ne connaissait pas encore ceux de cette région du monde et leur réputation était très mauvaise. Les rapports qu'il avait lu allait aussi dans ce sens avec des pêches excessives, des destructions de villages de pauvres pêcheurs. Oui, il devait l'admettre, le respect allait dans les deux sens, il en avait acquis la conviction.

" Et pour vous répondre, non, je ne suis là que pour discuter avec votre Pilier. Je suis le gardien de l'un d'entre eux, ce serait risible de vouloir en détruire un autre. Et, ma douce Scylla ne serait pas d'accord. Je suis en tout cas content que tout se passe bien ! Je connais certaines personnes qui jugent du droit de nos maisons à régner sur les piliers au nom de Poséidon, votre place actuelle est amplement méritée je pense ! Mais dites moi, si vous n'avez pas de bananes, c'est quoi votre spécialité dans votre Océan ? Vous avez bien un truc à vous ? Sauf des bateaux de guerre j'entends ! "

Il riait de nouveau en tapotant le dos d'Emrys avec une certaine force, tradition familiale ! Il l'aimait bien ce Emrys, il causait moins que les autres au moins !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-bleu1200/1200[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-rouge600/600[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-rouge  (600/600)
CC:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-jaune1350/1350[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys)   [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) EmptyLun 13 Juil - 0:02
Et là vint l’une des premières véritables surprises provoquées par son interlocuteur. Une question bien plus sérieuse, et conceptuelle, que ce à quoi Emrys aurait pu s’attendre de sa part. Pour un peu il n’aurait même pas été surpris de sa méconnaissance du mot « pragmatique ». Mais à la façon dont il s’exprimait, ce n’était pas le cas. Visiblement, il était bien moins sauvage qu’il ne pouvait le paraître. Tout se résumait donc très probablement à une simple différence de culture.
Après tout, même issu d’une Colonie, il n’en restait pas moins Atlante et non Vulgaire. Et même chez les dégénérés il existait un minimum d’éducation. Bon à savoir. Peut-être la discussion allait-elle embrayer sur autre chose que de parler à son Pilier et les bananes.
    >> J’entends par cela le sens le plus strict. Ma vision est pratique et jusque là jamais je n’avais entendu parler de la communication avec le Pilier, ni lu quoique ce soit à ce sujet. Ma façon de le défendre s’est donc basée sur un autre axe. Cela n’invalide bien entendu en rien vos paroles, simplement qu’il s’agit de visions différentes. Mais quelle importance du moment que nous remplissons notre rôle ?
Si nous étions visiblement bien différents sur ce point, il y en avait un autre où, au contraire, nous semblions déjà plus proches. Pas identiques non plus. Il accordait visiblement une grande importance aux traditions mais le Rang n’était que secondaire. Pour ma part, ce dernier était primordial mais pas absolu. Et donc je ne pouvais nier toute véracité dans ses paroles. Simplement, j’y apportais quelques nuances.
Nuances s’avérant au final bien importantes pour véritablement comprendre.
    >> Vous risquez de rapidement entendre sur moi que je n’accorde d’importance qu’au Sang, et ce n’est pas entièrement faux. Le rang a une grande importance à mes yeux et il est certain que mon attitude aurait été différente si vous n’étiez ni Général, ni noble. Mais la pourriture existe en effet même dans les plus grandes dynasties tandis que certains arrivent à surpasser leur naissance. Cela n’a-t-il d’ailleurs pas été le cas de nos ancêtre à tous deux ?
Je n’avais jamais eu l’occasion de véritablement m’étendre à ce sujet. Ni l’intérêt. Cela pouvait pourtant peut-être légèrement changer la façon dont les autres me voyaient. Mais justement je n’y accordais pas grande importance. Qu’ils continuent de me considérer comme le pire individu foulant Atlantis. Cela ne m’atteignais pas un instant. Aimana, lui, avait simplement eu la chance que la conversation aille en ce sens. Je n’allais tout de même pas mentir pour garder la pire image possible ?
    >> La volonté de surpasser sa condition et les compétences à le faire. Voilà ce qui peut permettre de passer outre les premières considérations. Hélas, il est bien plus simple de descendre que de monter. Mériter le respect est au final un travail de tout instant.
Pour l’heure le jeune garçon avait réussi à garder celui d’Emrys bien plus que ce dernier n’avait pu s’y attendre. Quelle ironie de voir qu’un individu issu des colonies et ignorant visiblement bien des choses sur la société Atlante soit l’un de ceux avec qui le contact passait le mieux. Ne restait qu’à voir si cela allait durer.

Pour l’heure, le sourire du O’Bannon se transforma en véritable expression amusée. Car le Général de Scylla avait visiblement prit au sens littéral la mention de la destructions du Pilier. Ça il ne s’y était pas attendu. Il était bien conscient que la comédie n’était pas son domaine de prédilection mais il s’était attendu à autre chose malgré tout.
    >> Bien entendu, il ne s’agissait que d’un simple trait d’humour. Pas ma spécialité je dois l’admettre.
Mais son air amusé ne dura qu’un instant.
La suite des mots d’Aimana effaça tout sourire. Même son habituel avait laissé place à une expression visiblement bien plus énervée. Non pas envers son interlocuteur mais en réaction aux mots qu’il venait de prononcer. Comme il venait de le dire, le Sang et le Rang avait grande importance à ses yeux. La simple mention de quelqu’un ne respectant visiblement en rien de tels éléments était une chose qu’il ne pouvait accepter.
    >> Quelqu’un osant ouvertement remettre en question la légitimité de nos maisons ? J’espère que les concernés ont eut droit à une punition digne de cet affront. Serait-c e encore de simples gardes ? Ou bien des personnes elles-mêmes mieux placées ?
Evidemment, il ne pouvait savoir de qui il parlait et pourtant il était véritablement curieux de le savoir. Il était évident que s’ils n’avaient pas été punis, il pourrait s’en charger si l’occasion se présentait. Il y avait des choses sur lesquelles il fallait respecter les codes à ses yeux. La place des patriciens était certainement en très haute position dans cette liste.

Mais son ton retomba bien vite tandis qu’il réfléchissait à la dernière question. Lui-même était encore très récent. Et, fidèle à sa naissance, il ne s’était guère intéressé plus en détail sur les quartiers populaires et leur occupation. Ce qui n’était plus possible en tant que protecteur, si bien qu’il avait déjà bien plus creusé le sujet. Mais nul doute qu’il ignorait encore des choses sur la vie de la plèbe.
Pourtant, il y avait deux points principaux qu’il avait retenu sur l’Atlantique Sud.
    >> Hmmm, cela ne fait pas bien longtemps que je suis à ce poste. Mais en effet, les bateaux de guerres sont importants. Je suis chargé du commandement de la flotte. Une précédente Générale avait également développé la médecine dans cette zone. Le principal hôpital d’Atlantis s’y trouve. J’ai personnellement un doute sur la pertinence de le placer aussi proche de l’entrée en cas d’invasion, mais je ne peux guerre changer ce genre de choses en moins d’un mois...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AimanaAimanaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-bleu0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-rouge0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-jaune0/0[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys)   [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) EmptyMar 14 Juil - 11:33
Le visage du jeune homme s'assombrit un peu. Emrys portait le sang au delà de toute considération, c'était à la fois une qualité mais aussi un gros point faible dont ses ennemis pourraient se parer dans le futur. Les O'Bannon, à l'instar de sa propre famille, sont nés par leurs actes et leur volonté de se dépasser afin de servir au mieux Thawiri. Une chose l'intriguait. Il prit quelques secondes pour réfléchir alors que le Général de la Sirène Maléfique continuait de parler, encore et encore.... Il sentait qu'il suivait pas tout et retenait ce qu'il y avait de plus important ici et là.

- Le sang, le rang... Tout cela est la volonté divine et place chacun sur la grande roue des Sept Mers. Toutefois, changer de comportement quand on rencontre un "Naufragé" est étrange selon moi, la mer a ses flux et reflux éternels et toute création de la nature est égale face à elle.

Aimana s'en foutait d'où vient une personne, la mer était bonne et douce avec tous ses enfants. Il n'aimait donc pas juger. Mais vivre sous les eaux impliquait des lois, des castes et les respecter permettaient de maintenir l'ordre divin et la survie de tous. Rare était les endroits sous les mers où les Atlantes pouvaient vivre. Venant des colonies, il le savait plus que quiconque, les castes permettaient la survie, chacun se spécialisant dans un domaine spécifique au mieux de ses compétences. Les Naufragés devaient alors prendre leur part avec humilité et respect, il en allait de même pour les castes inférieures.

Puis, vint la question sur Calypso. Aimana fut gêné pendant de longues secondes, son regard était fugitif.

- C'est arrivé oui, dès mon arrivée et j'ai remis en place la personne. Après, je ne suis pas de ceux qui créent le désordre, surtout que je venais d'arriver. J'hésite à en parler au Légat pour ainsi dire...

C'était un trait de caractère d'Aimana. Il refusait de créer du conflit entre les siens, chaque personne avait son importance. Son père lui avait appris que la honte était une des punitions la plus grave que l'on pouvait infliger à une personne, a fortiori à une Atlante. Il espérait que Calypso se remettrait en cause de par elle-même, qu'elle présenterait des excuses. Observant Emrys, il pensait que ce serait tendre une corde autour du cou de la nymphe s'il dévoilait son nom. Enfin, ne pas indiquer clairement qui c'était démontrait que l'origine de la coupable posait souci, si c'était que des gardes, il n'aurait pas discuter à coller des beignes.

- Je tais son nom pour l'instant. Si cela se répète, je crois que la punition de la coco aura lieu. Ma famille est très dure quand à la résolution des problèmes. La nature décidera alors de sa survie ou non dans une de nos îles prisons.

Tentant de retenir le flot des paroles que son hôte avait débité, il cherchait ce qu'il avait oublié. Puis, une illumination dans le regard, il se souvint. Un hôpital proche de l'entrée d'Atlantis... Oui, c'était pour le moins étrange. Il se tourna pour regarder les environs et sa tête se tourna alors le sol.

- Votre hôpital... vous pouvez le mettre aussi en dessous ! Invisible de nos ennemis ! Ca vous évitera bien des soucis !

Avec un sourire entendu et fier de son idée, il montrait du doigt le sol. En effet, quoi de mieux qu'un base souterraine pour cacher aux ennemis l'endroit où les leurs seraient soignés.

- Bon, si on mangeait, vous proposez quoi ? L'Atlantique sud est au même niveau que mon Océan. Suis curieux de découvrir vos plats et vos alcools ? Vous avez aussi des îles ? Y'a l'esprit pieuvre là bas aussi ?

Oui, il connaissait que dalle aux autres Océans en fait. Il connaissait bien des choses mais ne s'était jamais intéressé aux autres océans et à leurs coutumes, malgré les cours de son père. Il notait dans un coin de sa tête qu'il allait devoir gérer cela avec son cousin Sénateur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-bleu1200/1200[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-rouge600/600[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-rouge  (600/600)
CC:
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) G-jaune1350/1350[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys)   [Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys) EmptyMer 29 Juil - 22:53
Et, en effet, l’une des principales différences se marquaient réellement. La façon de voir le monde, et les gens. Aimana était plus simple, peut-être une conséquence directe de la différence d’éducation. Les colonies étaient plus en contact avec le monde extérieur et donc leur point de vue était bien entendu fort différent. Un pur Atlante comme Emrys, baigné dans cette société et sa façon de penser, voyait forcément les choses d’un point de vue plus conservateur. Cependant, il ne fallait pas se tromper. Il en était bien conscient, mais à aucun moment il ne le regrettait.
Ainsi, certains dires de son interlocuteur étaient bien étranges à ses yeux. Et surtout en contradiction avec une grande partie du monde qu’il venait pourtant de rejoindre. S’il ne faisait pas attention, il était clair que cela risquait d’attirer des ennuis à l’avenir.
    >> Admettons que tous sont égaux face à la nature. Point que déjà je trouve préférable de nuancer. Notre Seigneur domine les Océants, donc une partie de la nature, et je doute que tous soient égaux à ses yeux. Mais nous ne sommes pas la nature. Et il est clair que tout le monde n’est pas égal face à Atlantis. Nous défendons nos intérêts, tout simplement. Il est donc normal de ne pas considérer les étrangers au même niveau non ?
Cependant, le sujet changeait, bien que cela était une suite logique. Les inégalités de naissances étaient bien présentes en Atlantis. Et certains ne l’appréciaient guère. Cependant, de là à le dire aussi ouvertement à un Patricien ? J’en étais fort surpris. Normalement, tous devaient savoir leur place, tous devaient être éduqués à comment se comporter face à leurs supérieurs au sein de la société.
Bien sûr, j’étais bien conscient que tous ne pouvaient adhérer véritablement à cette inégalité, mais ceux-là étaient normalement conscients qu’il fallait éviter de le dire à haute voix. D’où ma surprise que quelqu’un ait osé. Mais je n’allais visiblement pas connaître son nom. Ce qui m’amusa quelque peu cependant.
    >> Oh, je pense que c’est mieux de lui dire. J’ai confiance en Orpheus pour apprendre ce genre d’incidents, autant qu’il ait l’ensemble des éléments en main. Surtout que s’il faut agir, on peut être certain qu’il prendra les mesures appropriées.
Les Tangaroa avaient certainement leurs méthodes pour punir l’irrespect, mais il était assez évident que cela ne serait en aucun cas comparable avec ce que pouvait réserver le Légat à quelqu’un ne respectant pas la société. Sa position était telle qu’il ferait ça dans les règles, bien plus que ce que ne ferait Emrys, mais il ne fallait pas s’inquiéter sur la certitude qu’une punition méritée serait mise en place.

Puis enfin des sujets plus légers. Une proposition sur l’hôpital, qui pouvait sembler étrange à première vue mais qui avait du sens. Cela ne réglait cependant pas le soucis qu’il était compliqué de changer autant de choses en un peine un mois. Surtout qu’il n’était que la Gardien de ce lieu, et non un gouverneur ayant une autorité absolue. Au mieux pouvait-il faire part de ses idées.
Cependant, il n’eut pas l’occasion de plus s’attarder puisque le jeune Scylla le bombarda littéralement de questions. Certaines commençant réellement à faire penser à son hôte qu’il y avait possiblement une erreur de compréhension.
    >> En fait, je ne suis que le Gardien de ce pilier. Je suis un pur Atlante et j’ai donc vécu toute ma vie au sein de la cité. Clairement, je ne suis pas le mieux placé pour parler des spécialités dans les colonies ou à la surface, j’en suis désolé. Et hélas, je n’ai aucune idée ce qu’est cet esprit pieuvre, donc là non plus je ne peux répondre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Fin Janvier 553] Territoire inconnu (ft. Emrys)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: