Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Août 2020)
 
Partagez
 

 [MD 07] Sur les routes de Provence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-bleu1800/1800[MD 07] Sur les routes de Provence V-bleu  (1800/1800)
CP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-rouge1200/1200[MD 07] Sur les routes de Provence V-rouge  (1200/1200)
CC:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-jaune1500/1500[MD 07] Sur les routes de Provence V-jaune  (1500/1500)
Message [MD 07] Sur les routes de Provence   [MD 07] Sur les routes de Provence EmptySam 27 Juin - 8:56
[Étape 1 : Provence (Francia) → 2 posts minimum]

Ainsi la décision avait été prise, lors d’un feu de camp qui, pour lui du moins, resterait mémorable. Bien des choses avaient été dites ce soir là, et Lykeios se souviendrait que c’était le soir où, toutes les trois, avaient refusé l’idée qu’il puisse offrir sa vie. Mais surtout, ce fut le moment où le choix se porta sur leur destination, pour de bon. Déjà en quittant Rome, la discussion avait été abordée, mais repoussée jusqu’à ce que leurs montures ne les mènent jusqu’en Provence. Là, enfin, il avait été décidé à la majorité qu’ils se dirigeraient en direction de Lyon, destination vers laquelle Lykeios avait été dirigé. Un possible piège comme l’avait répété Célestia, mais ils ne pouvaient pas rester sagement à l’abri en permanence, et leurs buts impliquaient de parfois devoir prendre des risques.

Cependant, ils s’étaient également mis d’accord sur deux points annexes : qu’ils ouvriraient leurs oreilles lors de leur traversée de la Provence en espérant pouvoir apprendre de bonnes informations ; et ensuite, s’ils ne trouvaient rien de concluant à Lyon ou d’ici là, de se replier vers Toulouse où l’ancien Augure pourrait peut-être leur offrir son aide, d’une manière ou d’une autre. D’après Marcus, Adalrik avait sa propre mission, aussi n’y avait-il pas à espérer mieux sans doute que quelques informations supplémentaires. Enfin, ils verraient si cela était réellement nécessaire ou non. Lykeios espérait bien, dans tous les cas, pouvoir lui rendre visite à un moment ou un autre. Juste que de rallier les Rois Francs à la cause de son père d’Apollon demeurait de plus haute priorité. Mais surtout, à ses yeux à lui, c’était de voir Lyon qui était le plus pressant. Là-bas, il y avait une chance qu’ils puissent « voir le patron » d’après Abrarxès. Là-bas, il y avait des chances qu’il prenne une voie différente de ceux de son ordre, finalement…

Il avait préféré ne pas en parler, toujours. Même pas à Veena, pour qui il avait une affection particulière. Ce que cette décision pouvait impliquer… il n’avait pas envie d’en discuter. Pas envie qu’on essaie de le convaincre d’une chose ou l’autre. Pas besoin que l’on valide ou pas sa décision. D’une certaine manière, c’était un caprice du possédé, de l’oublié, qui n’avait été que spectateur en son propre corps des agissements d’un autre. Pour une fois, il avait l’opportunité de choisir ce qui était le mieux pour sa propre existence. Peut-être que ce serait une très mauvaise décision. Mais au moins, ce serait la sienne !

Mais ils n’y étaient pas encore. Pour l’heure, ils se dirigeaient vers le Nord. La Provence n’était que transitoire, et c’était donc vers le Royaume burgonde qu’ils voyageaient. L’après-midi avait été fraîche mais pas trop humide au moins, cependant ils avaient tout de même décidé de se reposer en auberge ce soir. Un vrai repas. Un feu qu’ils n’auraient pas besoin de cacher. Une couche à minima respectable, afin de reprendre des forces. Mais surtout l’opportunité de laisser traîner leurs oreilles. La petite cité n’était plus très loin...
[MD 07] Sur les routes de Provence Solaire-dore


[MD 07] Sur les routes de Provence SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-bleu0/0[MD 07] Sur les routes de Provence V-bleu  (0/0)
CP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-rouge0/0[MD 07] Sur les routes de Provence V-rouge  (0/0)
CC:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-jaune0/0[MD 07] Sur les routes de Provence V-jaune  (0/0)
Message Re: [MD 07] Sur les routes de Provence   [MD 07] Sur les routes de Provence EmptySam 27 Juin - 20:52
Écouter, laisser traîner ses oreilles et consulter tout ce qui était affiché jusqu'à arriver à Lyon, voilà les consignes qui avaient été approuvées par ses pairs lors de leur dernière discussion. Alors l'Oracle d'Iris, Patronne de la Peinture, applique à la lettre ces directives. Le soir tombe et ils s'arrêtent dans un village. Iris traîne derrière le groupe, non pas qu'elle soit particulièrement lente ou qu'elle souhaite leur fausser compagnie, mais elle prend le temps de chercher des yeux des affiches et si elle en trouve, de lire ce qui est inscrit dessus. Une fois n'est pas coutume, elle remercie sa naissance de lui avoir donné l’opportunité d'apprendre. Elle ne sait pas si ses collègues ont eu cette chance eux aussi, mais elle suppose que oui, qu'ils ont appris d'une manière ou d'une autre.

Que chercher, comment chercher, comment savoir si une information est utile ou pas aussi… C'est la première fois qu'elle doit « enquêter » et elle tâtonne à l'aveugle. Mais ce n'est pas grave, il faut bien commencer un jour. Il est trop tard pour se rendre sur le marché, les étals ont dû déjà fermer à cette heure. Elle n'est pas non plus certaine que tous écouter les mêmes choses dans l'auberge soit très productif mais pour l'heure elle rejoint le groupe après avoir fureté ici et là sans trop s'éloigner du chemin et sans perdre le groupe de vue.

Elle mange avec les autres et profite un instant d'être au chaud. Pas longtemps cependant. Dès la fin du repas, elle se lève et enfile sa cape. Son sac accroché en bandoulière ne la quitte pas « au cas où ». Ce faisant elle dit à qui veut entendre qu'elle va faire un tour puis quitte l'auberge. Pour une heure ou deux, à la nuit tombée, elle se baladera dans les rues. L'air frais sur ses joues la tiendra éveillée. Capuche sur la tête, elle se déplacera telle une ombre discrète et laissera fureter ses oreilles lorsqu'elle croisera un groupe de personnes.


[MD 07] Sur les routes de Provence R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-bleu1650/1650[MD 07] Sur les routes de Provence V-bleu  (1650/1650)
CP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-rouge750/750[MD 07] Sur les routes de Provence V-rouge  (750/750)
CC:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-jaune1350/1350[MD 07] Sur les routes de Provence V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [MD 07] Sur les routes de Provence   [MD 07] Sur les routes de Provence EmptyDim 28 Juin - 8:41
Cette quête n'a plus qu'un sens vague et lointain. A mesure que le temps passe, la nymphe se sent de moins en moins concernée, tout en se raccrochant à cette mince supposition que si Apollon la désirait, c'est qu'il devait y avoir matière à bâtir quelque chose derrière. Mais quelque chose s'est brisé. Depuis le fameux feu de camp, la Gardienne ne dort plus autrement que d'épuisement, en selle, menaçant de tomber de cheval à tout moment. Elle ne parle plus. Ne sourit plus non plus. Un doute, l'horrible impression de ne rien avoir à faire ici.
Lorsqu'elle a contesté le motif de la vengeance, personne n'a vraiment réagi. N'était-ce pas pourtant le moment parfait pour en parler ? Débattre, sans animosité. Choisir, sans forcer. Expliquer, sans noyer. Et alors une hypothèse la travaille : cela signifie-t-il qu'ils se battent tous les trois par vengeance ? Qu'elle est la seule à détester ce sentiment si laid ? A quoi pensait Esmelia en lui disant plus tôt qu'il fallait mettre de côté ses sentiments pour la gloire d'Apollon ? Elle se contredit. Peut-être ne pense-t-elle pas un traître mot de ce qu'elle raconte quand elle se trouve avec Célestia. Peut-être que les années qu'elles ont passé ensemble n'avaient aucune importance. De même pour Lykeios. Lui l'a dit clairement : il n'est plus le même homme, ne fera pas semblant. Il veut faire table rase et recommencer. A ce prix-là ? Il faut croire.
Elle ne leur demande pourtant pas d'accueillir leurs ennemis avec des accolades, non. Juste de ne pas devenir aussi aveugles que les berserkers. De ne pas se laisser guider par la vengeance, la colère. L'un des sept péchés capitaux selon la nouvelle Église de son père. Est-ce une faute que de tenter de garder ceux qu'elle aime sur le droit chemin ? Car oui, elle a beau interroger son fort intérieur, elle tient toujours à eux. Même à cette Rowena si secrète, de laquelle elle est moins proche que les autres, en théorie. Elle veut simplement être honnête. Qu'ils comprennent comment elle fonctionne. La réciproque ne vient pas. La confiance s'effrite.

Dans ce brouillard de doute apparaissent des idées de plus en plus noires. S'il y a quelqu'un à sacrifier ici, c'est elle. Tout ce qu'elle touche, tous ceux auxquels elle tient finissent par dépérir. Il suffit de regarder ce qu'elle a accompli pendant ses missions précédentes. Il suffit de voir comment le lien entre l'Homme et la Nature s'est délité au fil des siècles. Ce qu'elle protège, personne n'y prête plus attention. Elle n'est qu'un instrument.

Lorsqu'ils font halte dans une nouvelle auberge, personne ne se concerte vraiment. Et de toute façon, Célestia n'aura probablement pas entendu, trop occupée à s'en vouloir de toutes ses erreurs. Trop fatiguée. Elle a bien pensé un instant à aller danser dans la taverne afin de gagner quelques sous qui leur éviteraient de puiser dans les réserves financières allouées par Marcus : depuis l'Italie les fraîches denrées qu'ils transportaient sont un souvenir, et il faudra penser à se réapprovisionner bientôt. Cependant, elle mettrait son bras à couper que même en voulant bien faire on lui dirait que c'est une mauvaise initiative. Qu'il ne faut pas attirer l'attention.

Elle étouffe. Une fois un repas frugal absorbé, elle prend ses sacoches presque vides et monte dans sa chambre. Elle sera inutile de toute façon. Alors elle sort le tableau de son amie et le pose sur le meuble de chevet. Depuis, elle a fini par soigner les plaies avec son cosmos. Le but est là : elle se sert de l'image pour se rappeler la douleur, raviver le souvenir sans le subir. C'est ainsi que la vie lui a appris à réfléchir désormais, par la souffrance. Voilà ce que sont les humains. Souffrance. Violence.

Par moments, son corps s'endort. Pas longtemps car elle a le sommeil léger et les poivrots en bas lèvent la voix régulièrement.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RowenaRowenaArmure :
Cygne d'Euros (Est et Automne)

Statistiques
HP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-bleu200/200[MD 07] Sur les routes de Provence V-bleu  (200/200)
CP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-rouge160/160[MD 07] Sur les routes de Provence V-rouge  (160/160)
CC:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-jaune305/305[MD 07] Sur les routes de Provence V-jaune  (305/305)
Message Re: [MD 07] Sur les routes de Provence   [MD 07] Sur les routes de Provence EmptyMar 30 Juin - 0:00
L’ambiance s’était tristement dégradée depuis leur réunion au feu de camp. Il ne fallait pas être devin pour le remarquer et noter le peu de paroles échangées entre les différents oracles, chacun tourné vers ses pensées sans en partager les secrets. Si encore, cela avait été ainsi sans que la fin de leur discussion ne se termine un peu durement, Rowena ne s’en serait guère inquiétée, supposant que le silence était plus dû à une inquiétude vis-à-vis de leur mission qu’à une certaine dissension. Le Cygne n’aimait guère ça, mais il n’avait pas trouvé le temps d’en aborder le sujet avec ses compagnons. La nuit avait pris la suite de la conversation houleuse, et le lendemain avait vu leur départ pour Lyon. Ainsi, aborder Esmelia qui avait dû se sentir blessé, ou Célestia qui semblait elle même peinée d’une telle conclusion n’avait pu se faire. Et à dire vrai, elle n’avait aucune certitude que ses mots auraient pu apaiser les coeurs blessés… Mais le pâle visage du Héron, le voile vide qui hantait son regard inquiétait sincèrement Rowena, car jamais encore elle n’avait vu pareille expression sur les traits d’ordinaire si lumineux de la jeune femme. Les paroles de Lykeios qui avait conclu leur échange avait-il à ce point torturé les pensées de l’oracle ? De toute évidence, quelque chose couvait, et rien de bon ne semblait pouvoir en ressortir.

L’arrivée à l’auberge le soir venu ne fut pas particulièrement plus joyeuse ou bavarde. Elle tenta bien de lancer quelques conversation, mais peine perdue et chacun se sépara d’un côté, Célestia grimpant vers les chambres, Esmelia se dirigeant vers l’extérieur pour laisser ses oreilles trainer, comme elle l’avait conseillé à tous. C’est sur cette dernière, alors que sa silhouette s’échappe de l’auberge, que Rowena laisser trainer son regard avant de la perdre. Il y a une inquiétude au fond de ses prunelles, et elle finit par les relever vers Lykeios qui est resté un peu avec elle dans la salle. Devant eux, des assiettes terminées demeurent le vestige d’un repas chaud et agréable, mais qui n’a pas été gage d’une bonne ambiance. « Je ne suis pas tranquille à laisser Esmelia seule, je vais la rejoindre. » Dit-elle à son compagnon, qui comprendra sans aucun mal ce qu’elle pense : se séparer en ce moment n’est guère une bonne idée. Et si elle ne doute pas forcément des capacités de la jeune oracle à se défendre, elle se sentait plus rassurée à l’idée de la rejoindre et ne pas la laisser vagabonder seule dans les rues d’une petit village perdu de Francia.

Ajustant sa cape sur ses épaules, ravalant un tremblement contrôlé de son propre corps qu’elle avait peu à peu apprit à maîtriser pour museler son esprit à sa chair, elle rejoignit l’oracle d’Iris à l’extérieur, la rattrapant assez rapidement avant qu’elle n’ait eu le temps de s’engouffrer dans des ruelles. « Esme… attend moi ! » Lance-t-elle d’une voix, assez clair pour être entendue par la demoiselle, mais pas non plus un cri pour alerter les badauds. « Je… tu permets que je me joigne à toi ? » Elle ne laisse guère trop filtrer son inquiétude dans le timbre de sa voix ou le sens de ses mots, mais son regard parle suffisamment pour elle. Ils se le sont dit lors de cette discussion un peu houleuse : ensemble, ils sont plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t891-rowena-le-paon-de-ceci
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-bleu1800/1800[MD 07] Sur les routes de Provence V-bleu  (1800/1800)
CP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-rouge1200/1200[MD 07] Sur les routes de Provence V-rouge  (1200/1200)
CC:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-jaune1500/1500[MD 07] Sur les routes de Provence V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [MD 07] Sur les routes de Provence   [MD 07] Sur les routes de Provence EmptyMar 30 Juin - 22:32
Lykeios ne savait pas trop que penser de cette situation. Celle dans laquelle ils étaient à présent. Pas cette mission qui se dessinait devant eux, mais simplement eux. Son dernier discours lors du feu de camp avait voulu apaiser les esprits. Tenter que nous prenions tous un peu plus attention aux autres. Était-ce ce qu’il avait dit, ou plus globalement ce qui s’était déroulé ce soir là qui provoquait la distance qui se plaçait entre eux, au sein de leur groupe ? Partis comme ils l’étaient, combien de temps tiendraient-ils ? Combien de temps faudrait-il pour que d’autres conflits viennent à naître, et les faire dériver un peu plus ? Ce serait alors l’entame de leur descente aux enfers, car froisser était si facile et présenter des excuses si dur.

Il n’avait cependant pas perçu que c’en était à ce point. Le froid entre Esmelia et Célestia avait été nettement marqué par le départ de la première lors du feu de camp, mais il s’était dit que cela passerait. Pourtant, pas de réconciliations, pas d’évolutions, sinon ce silence en lequel ils semblaient tous se complaire. Dès le repas terminé, la peintre avait filé et la nymphe montée se coucher. Le laissant seul avec Veena, ce qui n’avait pas matière à le déranger, mais qui ne dura pas. En effet, un instant plus tard le cygne en décide qu’il n’est pas bon de laisser Esmelia seule à l’extérieur, ce à quoi il ne peut qu’acquiescer.
- C’est plus sage en effet.
Il tend la main, la pose sur la sienne avant qu’elle ne parte.
- Faites attention à vous...
Appuie la demande d’une lente caresse du pouce, avant de la laisser partir. Il reste alors un peu. C’est qu’ils se sont donnés le mot d’ordre de tendre l’oreille… Mais il s’avère rapidement qu’il n’a pas la tête à ça. Depuis quelques temps, il n’avait pas la tête à grand-chose d’autre que la suite de leur mission. Que le chemin qui mènerait à Lyon. Alors rester là, à tenter de percer le brouhaha où il ne percevait que banalité… Il pousse un soupir et se lève. S’il restait là, il allait se torturer. Et son temps serait bien mieux utilisé ailleurs. Quelques instants plus tard, il frapperait à la porte de Célestia, avec la volonté de déminer cette sombre ambiance.
[MD 07] Sur les routes de Provence Solaire-dore


[MD 07] Sur les routes de Provence SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-bleu0/0[MD 07] Sur les routes de Provence V-bleu  (0/0)
CP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-rouge0/0[MD 07] Sur les routes de Provence V-rouge  (0/0)
CC:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-jaune0/0[MD 07] Sur les routes de Provence V-jaune  (0/0)
Message Re: [MD 07] Sur les routes de Provence   [MD 07] Sur les routes de Provence EmptyMer 1 Juil - 11:32
Je ne suis dehors que depuis peu, prête à tenir compagnie à mes propres pensées lorsqu'une voix m'interpelle. Je m'arrête alors et me retourne. Je lui souris doucement. Je ne suis pas contre une compagnie plus douce comme celle qu'elle m'offre. Nous serons moins discrètes à deux, mais au moins si nous tombons sur un lourdaud nous saurons plus facilement nous en défaire à deux. C'est peut-être pour cela qu'elle a décidé de me rejoindre, par sécurité et pour pas que je me perde ou qu'il m'arrive quelque chose. Hum… ça me donne une idée, il faudra que je potasse cela plus tard.

- Bien sûr.

Je me sens un peu plus légère en sa présence. Je sais que nous avons passé que trop peu de temps ensemble, mais j'ai confiance en Rowena. Sa sagesse et son intégrité ne sont plus à prouver. Ses avis sont toujours posés. Je ne l'ai jamais vu être en colère ni se laisser envahir par ses émotions. Peut-être que l'occasion ne s'est pas présentée, mais j'ai l'intuition qu'elle saurait avoir une excellente maîtrise d'elle-même. Elle me semble être assez réfléchie pour avoir toujours les bonnes réactions, un peu comme ce soir où telle une grande sœur elle se fait un devoir de veiller sur le feu follet que je suis. Ma lumière n'est pas bien brillante depuis hier soir, le silence est une sorte de bulle protectrice pour moi, mais la colère est retombée. Elle couve encore et je sens qu'il me faudra encore un peu de temps pour qu'elle ne disparaisse complètement, mais c'est encore trop frais. A la moindre occasion, elle pourrait me prendre de nouveau. Je suis comme ça, un peu trop réactive, sensible. Cela dit je contrôle mes emportements pas trop mal pour l'instant je trouve.

- Allons-y. Je pensais arpenter les ruelles les plus petites un peu excentrées puis faire un tour vers la place principale. Ça permettrait de croiser plusieurs types de personnes.

Types louches ou simples badauds, les discussions que nous pourrons ainsi intercepter seraient diverses et variées. De quoi avoir un large spectre sur l'échelle des chances. Si le Cygne est d'accord, nous commencerons alors notre petit espionnage et en route j'ajouterai quelques mots.

- Je suis désolée d'avoir plombé l'ambiance. Ai-je manqué quelque chose d'important après mon départ hier soir ?


[MD 07] Sur les routes de Provence R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
RowenaRowenaArmure :
Cygne d'Euros (Est et Automne)

Statistiques
HP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-bleu200/200[MD 07] Sur les routes de Provence V-bleu  (200/200)
CP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-rouge160/160[MD 07] Sur les routes de Provence V-rouge  (160/160)
CC:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-jaune305/305[MD 07] Sur les routes de Provence V-jaune  (305/305)
Message Re: [MD 07] Sur les routes de Provence   [MD 07] Sur les routes de Provence EmptyVen 3 Juil - 1:38
Elle ne manque pas le geste tendre de Lykeios à son attention, mais elle ne peut hélas pas s’y attarder si elle souhaite pouvoir retrouver rapidement Esmelia. Son esprit néanmoins le gardera en mémoire, car cette sollicitude toute silencieuse la convainc que, vraiment, l’Epervier ne doit pas sacrifier sa vie si facilement. Il mérite beaucoup plus qu’il ne le croit.

Finalement, ses pas dans la nuit trouvent leur chemin jusqu’à la jeune compagne de voyage qui dans un souffle répond à sa demande par l’affirmative. Son sourire réchauffe le coeur de Rowena, éloignant quelque peu les inquiétudes qui la taraudent. Elle y répond de cette façon sage qu’elle montre toujours d’ordinaire, la bienveillance naturelle de son regard couvant la silhouette de l’Oracle d’Iris. Elle ne peut jurer que la colère s’est estompée du coeur d’Esmelia, mais si elle se fie à son instinct, elle distingue un calme relatif de retour sur le jeune visage. Ce que souhaiterait le Cygne, c’est de pouvoir ramener l’apaisement complet, rassurer si possible suite à ce qui a pu être ressenti hier par la demoiselle. Peut-être cette nuit auraient-elles l’occasion d’échanger à ce sujet. Bien qu’elle craint qu’il soit peut-être encore trop tôt pour l’aborder. Elle sait que la flamme de la colère peut s’embraser très facilement chez certain, et laisser des traces dévorantes des jours plus tard. Et elle ne connait hélas pas assez Esmelia pour risquer de la blesser plus encore par des questions impolies. Elle attendrait donc patiemment, jusqu’à sentir une ouverture aux bordures détendues.

« C’est une bonne idée oui. Si nous pouvons rester assez longtemps quelque part discrètement pour observer, ça sera le mieux, il ne faudrait pas que l’on remarque nos étranges allers et retours. »

Pas que la petite ville était très grande ou très peuplée maintenant que la nuit était tombée, mais il valait mieux se méfier. Maintenant qu’elles étaient deux, Rowena avait bien conscience que leur discrétion ne serait plus pareil. Mais le risque valait la peine, car il n’était pas question de se séparer. Réfrénant un tremblement dans ses mains, le Cygne se força à resserrer les pans de son manteau sur ses épaules, ressentant toujours cette même gêne dans son esprit, titillé avec force par l’envie de s’échapper sur le voile des deux mondes. Elle souffle discrètement pour suivre Esmelia, chassant ce mal qu’elle avait heureusement réussi un peu mieux à maîtriser. Et fort heureusement, la voix de sa compagne l’ancre à la réalité, et très vite elle reprend avec une douceur sincère :

« Ne t’excuse pas pour ce qu’il s’est passé hier Esmelia, tu n’as rien fait de mal et personne ne te tient rigueur de t’être éloigné. » Elle est presque sûre en effet que ni Lykeios ni Célestia reprochent quoique ce soit à la jeune femme. Et de manière plus personnelle, Rowena ne tenait pas rigueur au Héron de ses paroles maladroites de la veille, même si elles avaient blessés un coeur encore jeune. D’un geste tendre, presque maternel, le Cygne vient poser une main rassurante sur le bras de la jeune femme, le serrant un peu avec chaleur. « Pas grand chose ne s’est dit après ton départ. Nous avons simplement confirmé notre destination, et Lykeios nous a invité a éviter de nous créer des problèmes entre nous, de blesser les sentiments des autres par des paroles malheureuses. Il a raison en cela que ça affaiblirait nos liens. » Si elle exprime son accord avec l’avis de Lykeios, elle rajoute néanmoins une nuance à l’intention de la jeune femme. « Bien sûr, tu as tout à fait le droit de prendre ton temps après ce qui a été dit hier. Célestia a été maladroite, mais elle ne pensait pas à mal. » C’était peut-être là le défaut du Héron, de laisser les paroles passionnées prendre le pas sur une meilleure réflexion, même si elle avait guidé son discours par une bonne action. Hélas, toute vérité n’était parfois pas bonne à dire, et moins encore sans au préalable épargner les sentiments d’une personne.

Malgré la conversation doucement échangée avec Esmelia, Rowena n’oublie pas pourquoi elles déambulent de nuit côte à côte. Si une part de son attention est posée sur sa compagne, ses yeux et ses oreilles continuent d’observer et d’écouter, vérifiant ne pas être suivie, ou cherchant à capter quelque chose d’intéressant voire utile. Même si la nuit n’était pas tombée depuis longtemps et qu’elle serait longue, il y avait peut-être quelque chose à en récupérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t891-rowena-le-paon-de-ceci
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-bleu1650/1650[MD 07] Sur les routes de Provence V-bleu  (1650/1650)
CP:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-rouge750/750[MD 07] Sur les routes de Provence V-rouge  (750/750)
CC:
[MD 07] Sur les routes de Provence G-jaune1350/1350[MD 07] Sur les routes de Provence V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [MD 07] Sur les routes de Provence   [MD 07] Sur les routes de Provence EmptySam 4 Juil - 9:47
La nuit passa. Moins lourde à mesure que le temps effaçait les tensions entre les Oracles. Lykeios et Rowena y avaient un peu œuvré, aussi. La suite du voyage leur dirait si le lien encore neuf qu'ils avaient tissé se resserrerait encore, mais au moins la mission avancerait dans des conditions plus agréables.

Après quelques heures de sommeil grappillé ici et là, Célestia parut à sa fenêtre pour accompagner l'aube du regard, un rendez-vous qu'elle manquait rarement depuis qu'elle vivait. Tradition née de ce qu'Apollon avait voulu qu'elle soit, ancienne habitude d’Évêque de l'Orient, ou simple goût de la contemplation d'un lever de soleil, elle semblait en tout cas réglée pour se réveiller à cette heure précise.

Comme le groupe avait convenu depuis l'Italie de voyager autant que possible de jour, ils devaient se préparer tôt afin de perdre le moins de temps possible, surtout pendant l'hiver à l'ensoleillement raccourci. Ils avaient aussi également l'habitude de frapper les uns chez les autres pour prévenir lorsque quelqu'un descendait un peu plus tôt, de façon à éviter une inutile inquiétude. La nymphe commença par Rowena, puis Lykeios. Trois coups légers accompagnés de sa voix douce, une confirmation de l'autre côté de la porte -même un grognement suffisait-, puis elle se détournait.
Arrivée devant la chambre d'Esmelia, elle hésita. Frappa et s'annonça. Attendit de la voir ouvrir. Comme aucune amorce verbale ne lui parut satisfaisante, elle posa ses affaires sur le côté et s'avança pour la serrer dans ses bras avec toute son affection. Cela pourrait surprendre, ou paraître intrusif, mais le message serait univoque au moins.

Elle n'insista pas trop longtemps, une dizaine de secondes tout au plus, avant de relâcher son amie et l'interroger du regard. Là encore, elle laissa un peu de temps, avant de se détourner, ramasser ses biens et partir en direction de l'escalier pour le petit-déjeuner.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [MD 07] Sur les routes de Provence   [MD 07] Sur les routes de Provence EmptySam 4 Juil - 12:06
Pluies.
Vents.

Les âmes étaient meurtries alors que le voyage continuait. Les coeurs étaient serrés sous les avanies des discussions excessives. C'est alors que certaines rumeurs circulaient, les prêtres quittaient leurs paroisses pour se diriger vers une ville sainte au nord. En effet, le jeune prince Théobald était rappelé par Dieu, son frère allait bientôt lui succéder. Ces prêtres se dirigeaient vers la ville née de la volonté du frère de Romulus, son unique création dans le monde celte.

Une nuit de promenade d'Esmélia et de Rowena.

Cette dernière sentit une chaleur, un souffle. Quelques plumes tombèrent. Chacune pouvait les voir. Un cosmos d'une rare profondeur s'était libéré, ressentant certainement un événement à venir. Soudain, une lumière se vit dans la nuit des ruelles sombres. La chaleur du reliquaire d'Apollon était d'une chaleur indescriptible mais elle ne faisait pas mal à sa porteuse. Il y avait quelque chose d'irréel. Il était là. Devant eux. Dans un silence, le regard fixe, il prit une des plumes qui tombaient et commença à tisser la réalité afin de dessiner une fresque à même l'air. Les murs des vieilles maison prenaient une autre forme et il fallut peu de temps pour se rendre compte qu'elles étaient sous une vaste nef d'une église chrétienne.

Une colombe fût alors dessinée avec entre ses serres une fiole que Rowena reconnut de suite. Le Dieu la prit et fit alors une révérence à ses Éminences. Aucun mot. Aucun bruit. Les plumes cessèrent peu à peu de tomber et la fresque se fit de moins en moins palpable, elle disparaissait peu à peu comme l'image d'Apollon qui leur avait face au cours de cette nuit. Une église ? De grande taille visiblement et ornée d'un immense vitrail avec une couronne en son centre. C'était ce qu'elles avaient vu mais où étaient elles ? Aucune réponse mais elles étaient certainement sur le bon chemin.

Esmélia pouvait reconnaître la plume qui avait servi au Dieu des arts. Ces pigments... Ce vert... Kel-Nach en avait offert autrefois et elle savait que cela venait de certains chênes que l'on appelait "Faux de Verzy", les arbres tordus par le Soleil. Là où était ces arbres serait la ville recherchée.

Apaisée, alors que le mirage divin n'était plus là. Elles se rendirent enfin compte que leurs joues étaient maculées de larmes. Une sensation que de sa prison, le Dieu était encore là.

Le chemin pouvait reprendre son chemin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[MD 07] Sur les routes de Provence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Profana Erunt :: Francia-
Sauter vers: